Paris sud

Les Merveilleuses Fêtes est une boutique ouverte depuis fin Août 2016, située près de la Tour Montparnasse. Il s'agissait d'un ancien fleuriste racheté par un patron excentrique et absent. Maintenant, dans cette boutique festive, on trouve toujours de quoi réussir les fêtes, que ce soit Halloween, Noël, Pâques… les anniversaires ou les Non-anniversaires, il y a tout ce qu’il faut pour s’amuser! Mais attention, ne contrariez pas la gérante, elle a un sacré tempérament...

0
0
Pas de nouveaux messages



0
0
Pas de nouveaux messages



0
0
Pas de nouveaux messages



0
0
Pas de nouveaux messages



0
0
Pas de nouveaux messages



0
0
Pas de nouveaux messages
L'ambiance y est bruyante et populaire. On y trouve de toutes les castes. Des hommes en costard trois-pièce comme de la petite racaille de bas étage en passant par des étudiants marginaux. C'est un petit café-théâtre où se produisent quelques comédiens sans gloire face à un public d'artistes curieux ou de criminels de haute volée. Les prix y sont chers et la clientèle se compose majoritairement de malhonnêtes contribuables et de touristes émerveillés. La décoration y est riche d'éléments floraux et végétaux. Un mur est tapissé de lierres et quelques vases en marbre rappelle les prix exorbitants de la carte. Les clients fidèles y viennent majoritairement pour l'ambiance ou pour quelques sombres affaires. Au Komos, les murs n'ont pas d'oreilles. Au Komos, c'est toujours la fête et la joie. Il n'est pas rare qu'une fin de soirée arrosée s'y termine par des agressions de tous les types. En arrière-salle, quelques truands jouent aux cartes en se partageant la ville sous la tutelle bienveillante du maître des lieux. Le Komos est ouvert toute la semaine sauf le lundi et le mardi, de 13h à 4h du matin. Les Sous-Sols : Sous le Komos se trouve l'antre de Charlie Landru, maître des combats illégaux. Dans une effervescence virile et brutale, un ring se tient au centre de la pièce. Sous les effluves d'adrénaline et de sueur, des combattants participent à un sport violent et sanguinaire. Le but : Frapper l'adversaire jusqu'à ce qu'il abandonne ou perde connaissance. L'accident bête n'est jamais très loin. Entre les corps mêlés de rage, les spectateurs s'échangent les paris et les cotes en espérant toucher le jackpot sur la victoire de son champion. L'entrée y est sélective. Et très chère. Mais gagner un combat assure gloire et richesse aux braves.

2
2
Pas de nouveaux messagesavatar
Les bons comptes...
Mer 21 Nov 2018 - 16:22
Charles de Valois Voir le dernier message
 Sujets  Réponses  Auteur  Vues  Derniers Messages 
Aucun message.
Utilisateurs parcourant actuellement ce forum: Aucun
Modérateurs:Aucun
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: