Partagez | 
 

 « Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses. » [PV Dug]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: « Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses. » [PV Dug]  Jeu 11 Avr 2013 - 22:41



Et c'est repartit.

Ca faisait quoi? Une semaine que ça s'était produit? Peut-être plus, peut-être moins, difficile à dire quand on n'a pas la moindre notion du temps qui passe, comme le boogeyman. Comme un chien courant après les voitures. Il continue, nuit et jour, jour et nuit, sans savoir pourquoi mais il continue. Et si jamais il la rattrapait? Il ne saurait pas quoi en faire. C'était tellement bête. Avoir envie de se battre mais sans aucun but réel. Donner des coups dans le vide, lutter contre soi-même.
Boogey en avait de plus en plus marre de cette situation. Plus grand chose ne le faisait réagir en vérité. Il ne fumait même plus, préfèrant à ses cigarettes du sucre, encore et toujours. Chewing gum, sucette, pop corn... Il avait eu une soudaine envie de pop corn ce soir-là et s'était donc retrouvé, avant même de s'en rendre compte, avec un paquet de pop corn au beau milieu d'une fête foraine enjouée. Au milieu de toute cette foule réjouie, il faisait tâche. Il ne souriait pas, observant les attractions plus qu'il n'y participait. C'était joli, il falait bien l'admettre. Les couleurs, la musique, l'odeur de la barbe à papa qui se mêlait à des cris à la fois terrorisés et amusés. C'était le genre de lieu qui le fascinait. Pas comme un casino où l'ambiance est bien plus feutrée, plutôt comme les cirques où les gens vont avec une envie de connaître le grand frisson. C'était marrant à observer, même si pour cela, Boogey s'excluait volontairement de la fête, avec son allure nonchalante. Le seul geste qu'il eut fut de remonter ses manches de sweat, sale habitude qu'il avait depuis qu'il était humain. Les manches, pas trop son truc, mais c'était difficile d'expliquer pourquoi.

Quand il finit par s'arrêter dans sa balade ennuyeuse, ce fut pour observer plus aisément une attraction qui se vantait d'être "l'endroit le plus terrifiant que vous verrez au monde". La peur, il connaissait bien et il se doutait parfaitement du peu d'intérêt de cette supercherie. Des chauve-souris en plastiques et des squelettes qui vous tombent dessus dans l'espoir de vous faire sursauter. Tout se jouait sur la surprise, non sur l'épouvante. Triste constat. Mais sa curiosité le démangeait. Il voulait absolument savoir si cet endroit méritait son titre de "plus terrifiant lieu du monde" ou pas. Il se doutait bien que non mais il était dévoré par l'envie de le voir de ses propres yeux. Et comme ça au moins, il ne songerait peut-être pas trop à ses déboires amoureux... si on peut appeller ça de l'amour.

Les mains toujours occupées par son paquet de pop corn qu'il avait déjà bien entâmé, il entra à l'intérieur avec un semblant d'amusement. De la curiosité candide plus qu'autre chose en vérité. C'est bizarre de voir comme on peut détester les morveux mais en être un soi-même. Boogey avait ce côté sale gosse invivable malgré sa condition d'adulte. Il ne lui fallut donc pas longtemps avant de pouffer de rire en voyant un pitoyable zombie sortir de nulle part. Le croque-mitaine ne bougea pas d'un millimètre et lui colla une pichnette sur son visage en carton pâte. Puis il continua son expédition jusqu'à tomber sur un visiteur visiblement moins pressé que lui. A la manière d'un sale môme impatient, il n'hésita pas à lui jeter des pop corn sur la tête jusqu'à ce qu'il se décidé à avancer.

"Si c'est pour flipper, fallait pas rentrer." lâcha-t-il en continuant son attaque de pop corn



[HJ: Dis-moi si ça te va ou s'il faut que je modifies. =D]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses. » [PV Dug]  Jeu 11 Avr 2013 - 23:08
La semaine avait été épuisante et il était enfin en congé. Mais il était très fier d'avoir ce travail et de bien le faire. Du moins son patron était content de lui et c'était le plus important. La veille, une des autres employés avait apporté un large gâteau qu'ils avaient partagé durant la réunion d'employés du mois. Il avait adoré.
Sa journée de congé était déjà bien avancée et après sa course journalière, une douche chaude et avoir épuisé le peu de patience qu'il avait, le châtain décida d'aller se promener dans la ville pour en découvrir une nouvelle partie. Il se balada ainsi durant quelques heures, le soir tombant, pour finalement tomber sur une fête foraine. Un grand sourire éclaira son visage. Les lumières qui scintillaient, les gens qui riaient et la bonne humeur ambiante le rendirent tout excité.

Le grand homme se dirigea vers les diverses attractions, échouant lamentablement les jeux d'adresse. Rapidement, il laissa tomber et marcha parmi les autres visiteurs, achetant barbe à papa et bretzel fumant et délicieux. Il avait bien hésité une seconde pour les hot-dogs, mais le nom le faisait toujours frémir. Le ventre plein et n'ayant peu d'espoir de gagner une des peluches, il décida d'essayer la maison hantée. Il était courageux après tout!

Non. Décidément, c'était la pire idée de sa vie. Mais à quoi avait-il pensé?! Il était perdu dans cet antre de terreur à présent! Depuis combien de temps était-il coincé ici?

Tremblotant, Dug évitait le plus possible les murs, se penchant exagérément quand une des pièces de décors se trouvaient trop près et était en général... terrifié. Sentant soudainement de multiples petites choses lui frapper la tête, il laissa un petit cri lui échapper et le pauvre se cacha la tête avec ses mains.

- Pitié, ne me tuez pas!


La voix qui se fit entendre immédiatement après sa réplique le calma rapidement alors qu'il se tournait vers l'homme, frissonnant.

- Sortez-moi de là!!! Je vous en prie!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses. » [PV Dug]  Jeu 11 Avr 2013 - 23:38



Boogey ne put s'empêcher d'éclater de rire lorsque le visiteur terrifié lui demanda de ne pas le tuer et alla même jusqu'à lui demander de l'aide pour sortir de ce lieu qui semblait être un enfer pour lui. Le croque-mitaine jouant les héros... C'était véritablement le monde à l'envers ici. Mais Boogey s'amusait tellement de la situation, jusqu'à en oublier ses tristes mésaventures passées. Il ne put refuser d'aider ce pauvre malheureux comme s'il s'agissait d'un chien abandonné dont il s'était prit d'affection pour une raison trouble. Ca ne lui plaisait pas plus que cela de passer pour un héros, il était d'ailleurs loin d'en être un, mais laisser ce type tout seul ici, ce n'était même pas drôle. Il aurait finit par retrouver son chemin de toutes façons et Boogey n'aurait pas pu se moquer de lui à la sortie. Donc il allait l'aider, aussi fou que cela puisse paraître. Un croque-mitaine qui aide son prochain quand il pourrait le laisser mourir de peur seul dans son coin, c'était complètement dénué de sens.

"Du calme, vous allez pas en mourir... Enfin j'espère que vous allez pas en mourir là sinon j'vais me faire accuser de meurtre."

Tué à coup de pop corn... Il aurait nié les faits en bloc.

"La sortie doit être par là... Ou alors c'était la momie par là... Rah, j'sais plus!"

Le manque de mémoire, un souci au quotidien. Ca aurait pu etre un avantage s'il pouvait choisir quoi oublier ou non mais visiblement, ses souvenirs préfèraient revenir uniquement pour le pousser à bout. Il parvint tout de même à trouver un semblant de chemin à suivre et signifia d'un geste de la main au visiteur égaré de le suivre. Boogey aurait du admettre tout de suite qu'il était complètement perdu mais il préfèra jouer les professionnels, feignant un sens de l'orientation inné. En réalité, il misait uniquement sur sa chance qui lui faisait malheureusement défaut. Il tourna à droite... Puis à gauche... Se rappella qu'il fallait toujours tourner dans la même direction dans un labyrinthe... Retourna à gauche.... Il lui sembla reconnaître un zombie très familier et songea alors qu'ils étaient de retour à la case départ.

"Ca peut pas être si grand...." il décida alors de s'arrêter et se tourna une seconde pour s'adresser à son ami improvisé "Ils nous ont enfermés... On est fichus... On va mourir ici...." lâcha-t-il avec un air faussement inquiet qu'il changea rapidement en un faciès amusé "Nan, je plaisante. Mais on est quand même perdus. Au moins, on est pas tout seuls." termina-t-il en s'accoudant sur le zombie factice à côté de lui
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses. » [PV Dug]  Ven 12 Avr 2013 - 1:16
Inquiet, le pauvre toutou suivit sans hésiter l'autre homme. Évitant les diverses décorations, il commença à parler pour cacher son inquiétude.

- J'étais complètement perdu, si vous saviez! Et toutes ces horreur, ces monstres, les momies, les insectes géants, les zombies qui n'arrêtent pas de bouger, grogner... Elles n’arrêtent pas! Jamais! C'est terrible! Et il fait très sombre, on voit pas très bien ou l'ont met les pieds... Arg, je n'aurais jamais du entrer ici! Woah!

Se rattrapant de justesse à un fantome, il retint un nouveau cri et continua de suivre son sauveur. Alors que le brun s'arrêtait devant lui, annonçant leur mort prochaine, il stoppa net, bouche béé de pure terreur. Ses yeux écarquillés empli d'effroi se fermèrent brusquement alors que l'autre ajoutait que c'était une blague.

- Ne dites-pas de telles choses alors! Et... nous sommes vraiment perdus? Oh non...

Déconfit, le châtain se laissa tomber sur le sol et s'assit, observant l'humain devant lui.

- Je suppose qu'on doit attendre que quelqu'un nous trouve. Il doit bien y avoir des employés dans ce truc... à moins qu'ils soient tous morts de peur eux-même...


Il évita de regarder dans la direction du mort-vivant et se concentra sur le tapis usé sous lui.

- Merci d'avoir essayé de m'aider. C'est très gentil. Depuis que je suis ici les gens sont très gentil avec moi, je suis chanceux.

Une seconde de silence passa. Dug se rappelant de quelques phrase qui débutaient les discussions humaines. La température? Ils étaient enfermés en enfer... mauvaise idée. La famille? Non... Il s'ennuyait trop de son maitre pour en parler. Le travail? Là il tenait un sujet qui pourrait être pas mal... Relevant la tête, il demanda à l'autre :

- Vous faites quoi dans la vie à part sauver des gens dans des maisons hantées?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses. » [PV Dug]  Sam 20 Avr 2013 - 18:28



"Morts de peur, ouais...."

Cette réflexion arracha de son visage le sourire victorieux qu'il avait à cause de sa blague douteuse. Boogey jeta un bref regard au zombie factice sur lequel il était appuyé avant d'en revenir à son interlocuteur. Il avait engagé la discussion, probablement parce qu'il n'était pas très rassuré et tentait de s'occuper l'esprit. Ou pas. Le croque-mitaine n'était pas psychologue, ça se saurait sinon. Il se trouvait chanceux d'être tombé sur des gens gens qui avaient été gentils avec lui. C'est beau comme façon de voir les choses. Boogey en déduisait qu'il n'avait pas eu de chance de tomber sur des gens malhonnêtes et mesquins en grande partie... Sauf Jill, sa seule amie... Et Sally, sa victime....
Faire le mal amenait peut être le malheur, ce genre de chose. C'était sans doute ça le karma. Jill lui en avait parlé un jour, il avait écouté à moitié seulement. D'ailleurs, sa blondinette de pote, il l'avait aidé, et elle le lui rendait bien. Le type devant lui ne méritait pas que le croque-mitaine soit méchant avec lui et lui fasse peur gratuitement comme ça. C'était déloyal de s'en prendre à lui si facilement. Surtout alors qu'il pouvait l'aider...

"Dans la vie? Bah... euh..."

Il chercha une façon d'expliquer qu'il était dans les "affaires" quand l'épaule du zombie en plastique sur lequel le croque-mitaine était appuyé se décrocha de son corps, faisant perdre son équilibre à Boogey. Il se redressa rapidement, un peu surpris, avant de ramasser le bras pour vainement le remettre là où il devrait être.

"... C'est pas ma faute." finit-il par lâcher en levant les mains innocemment, le bras toujours dans une main

Il rebaissa les bras et regarda autour de lui, constatant que personne n'avait vu sa bêtise. Il constata également qu'un des couloirs lui semblait encore inconnu. C'était probablement le chemin de la sortie s'il ne se trompait pas.

"Dans la vie, je sauve les gens qui en ont besoin. J'suis Batman mais évitez de le dire aux gens, j'aurais des problèmes sinon. Mais mes amis m'appellent Oogie. Et je suis persuadé que la sortie est par là." fit-il en indiquant la direction à l'aide du bras zombie factice "Je m'en voudrais qu'à cause de moi vous mourriez ici. Vous avez de la chance de tomber sur des gens sympas, surtout dans cette ville. Moi j'ai pas cette chance, c'est pas une raison pour pas vous aider. Donc... Par là!"

A ces mots, il reprit sa route en direction du couloir inexploré. Il n'y avait rien de nouveau, encore des toiles d'araignées surfaites et des mécanismes rouillés qui se voulaient terrifiants. C'était ridicule. Mais ce qui l'était encore plus, c'était le boogeyman qui avançait d'un pas décidé, jouant les héros d'un soir, avec un bras démonté posé sur l'épaule. Mais ses efforts ne furent pas vain car la sortie se présenta enfin à eux.

"Ouais!!" cria-t-il les bras en l'air en revoyant enfin les lumières colorées de la fête foraine "J'ai pas tout foiré cette fois!!"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses. » [PV Dug]  Sam 20 Avr 2013 - 18:57
Dug recula brusquement quand le bras du faux zombie se fit arracher par accident. Sous le choc, il en oublia ses propres questions. Et quand l'autre lui raconta qu'il était Batman, le pauvre toutou hocha la tête, abasourdi.

-Ba...Batman? Incroyable!

Il se rappelait très clairement de l'homme en cape noire qui volait à la rescousse des gens, utilisant son intelligence et ses ressources pour protéger Gotham. Russell lui avait montré plusieurs bandes dessinées et tout pouvait être plausible. Après tout, s'il pouvait se transformer en humain et se retrouver coincé dans cette ville, pourquoi pas? Qu'on crée des bande dessinées d'un héros était possible, ou encore, le pauvre homme était dans la même situation que lui!

Hochant la tête frénétiquement, il se releva et suivit l'autre qui se dirigea parmi les horreurs de façon très courageuse, le bras du zombie encore sur son épaule.

- Je suis Dug. Ravi de vous rencontrer monsieur Batman! J'aurais bien préféré vous rencontrer en d'autre circonstances par contre...

Le châtain évita une large toile d’araignée, continuant de suivre sagement le héros et finalement déboucha sur la sortie. Sautant pratiquement sur place, il se tourna vers Oogie.

- Vous nous avez sauvé monsieur Ba... Oogie! Vous êtes incroyable! Vous êtes vraiment un héros!

Ne sachant pas trop comment remercier l'homme qui l'avait sauvé ( il avait apprit à ses dépens que de lécher une personne pour la remercier... n'était pas une bonne idée...), il tendit un long bras vers les stands de nourriture.

- Pour vous remercier, je vous invite!


Un grand sourire heureux dévorait son visage alors qu'il observait la réaction de l'homme plus petit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses. » [PV Dug]  Sam 20 Avr 2013 - 19:40



Fier de son sauvetage improvisé, "Batman" lâcha un soupire satisfait, souriant à l'idée que pour une fois, il n'avait pas mis volontairement quelqu'un en danger. Il avait fait tout le contraire. Il était venu en aide à quelqu'un. Ca semblait anodin dit comme ça mais pour Boogey, ça comptait énormément. Le croque-mitaine n'était pas habitué à aider son prochain et généralement, il râtait ce qu'il entreprenait. Or cette fois ci, il avait... réussit. Il avait fait quelque chose... de bien. Pour une fois dans sa vie, tout n'avait pas foiré.

Enfin ça pouvait encore arriver.

Mais Boogey restait étrangement positif. Peut-être parce qu'il avait passé ces dernières semaines dans le négativisme le plus total. Il ne pensait plus à Sally, c'était sans doute aussi pour ça. Il pensait davantage à son interlocuteur, Dug d'après ses dires, qui ne retenait pas ses remerciements. Le boogeyman avait un peu de mal à réagir à cela, n'était pas très habitué au rôle du héros. Il se contenta donc d'afficher un air surpris et de grimacer un sourire sans trop savoir quoi répondre de plus.

"Je fais de mon mieux pour pas être un méchant...." avait-il simplement répondu quand Dug avait dit de lui que c'était un héros

Boogey mentait à moitié. Certes, c'était un euphémisme pour dire qu'il n'était pas un héros... mais de là à ne pas être non plus un méchant. Il avait tout de l'horrible type qui cherche à tuer le héros car c'était ça son rôle. Mais New York l'avait changé, il ne pouvait pas le nier.
Il s'étonna davantage quand Dug offrit de le remercier avec du SUCRE. Boogey bavait intérieurement. Dans le fond, c'était un grand gamin qui adorait les barbe à papa bleues qui sont trois fois plus grosses qu'un crâne. Mais il se retenait d'extérioriser ce sentiment pour ne pas avoir l'air d'un abruti total. Surtout qu'il n'avait pas franchement l'air d'un type candide et enfantin. Alors sur le ton le plus calme du monde et avec un sourire léger et sans la moindre exagération, il accepta et suivit Dug, qu'il voyait déjà comme son nouvel ami.

"Et donc vous vous faites quoi dans la vie à part vous perdre dans des maisons hantées? Ah et... ça vous dérange si on se tutoie? J'ai l'impression d'être un vieux là...."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses. » [PV Dug]  Sam 20 Avr 2013 - 20:16
Se promenant parmi les stands, Dug attrapa un large bretzel et une barbe à papa, paya la femme installée derrière son comptoir et tendit la mousse sucré à l'autre qui semblait reluquer les friandises des différents stands. Autant parfois l'ancien toutou pouvait ignorer ce qui l'entourait, parfois il pouvait remarquer des petites choses comme ça...

Il prit une grosse bouchée de sa propre trouvaille avant de commencer à parler.

-Ohmf mfqurr cof...


Après s'être étouffé, il abandonna, avala et reprit.

- Oh, ça ne me dérange pas. Enfin, en bref, je vends des chaussures. C'est assez drôle quand on y pense. Avant je les déchiquetais, maintenant j'en vend. Les humains sont très marrant. Et tu n'as pas idée des horreurs que je vends parfois, à croire qu'ils ne voient pas les couleurs. Et ce serait une tragédie, les couleurs c'est magnifique.


Il reprit une bouchée en regardant autour de lui. La fête foraine commençait à se vider et il supposa qu'il devait être très tard. Il faudrait bien qu'il retrouve le chemin vers chez lui... Haussant les épaules, il reporta son attention vers Oogie tout en prenant une bouchée en souriant.

- C'est vraiment étrange d'être ici. Cet endroit en général. C'est si semblable mais en même temps tellement différent. Je suis très content de t'avoir rencontré, c'est triste d'être seul...

Il soupira doucement. Fronçant les sourcils, il se pencha vers l'autre et dit tout bas.

- Es-tu vraiment Batman? Vous... tu as été transporté dans ce monde aussi?

Sa question avait été posée avec beaucoup d'espoir. Le héros savait peut-être ce qui s'était passé. Après tout, selon les bandes dessinées de Russell, c'est un génie, égal à Iron Man et n'importe quel gros cerveau. Si quelqu'un devait savoir, c'était bien Batman!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses. » [PV Dug]  Ven 3 Mai 2013 - 14:57



*Hihihi!Du suuucre! <3*

Si à l'extérieur le visage du croque-mitaine restait impassible, à l'intérieur il mourrait d'extase en ingurgitant tout ce sucre. Après tout, il était connu pour être le boss des Oogie's Boys, et à HalloweenTown, il n'y avait pas de meilleurs trick-o-treaters qu'eux. De ce fait, il était un peu hypnotisé par ce qu'il ingurgitait et ne prêtait qu'à moitié attention à ce que lui racontait Dug. Mais il avait comprit l'essentiel: il vendait des chaussures. Mais il semblait pourtant avoir parler des... humains. Ca devenait intéressant. Et ça expliquerait que Dug ait réellement prit Boogey pour Batman. D'ailleurs, il n'avait pas manqué de lui demandé s'il était véritablement ce super-héros, symbole de justice et d'altruisme. Il est vrai que le croque-mitaine aurait pu continuer sur sa lancée et rester dans le mensonge, simplement pour s'amuser. Ou alors il aurait pu de nouveau lui faire peur en révélant maintenant être le Joker. C'était tentant... Très tentant....

Mais... disons juste que le sucre avait tendance à l'adoucir.

"Nan... J'ai pas la chance d'être un héros comme ça. A dire vrai, je suis plutôt du côté des méchants d'habitude."

Pense pas à Sally, pense pas à Sally. Il a raison, c'est triste d'être seul....

"Par contre... il se pourrait que... moi aussi... j'ai... changé de monde...." commença-t-il en restant toutefois sur ses gardes

Il ne s'agissait pas de passer pour un fou à dire qu'autrefois il s'infiltrait dans les cauchemars des humains. Non seulement ça aurait terrorisé Dug, mais en plus Boogey n'avait pas envie de la faire fuir, trop désespéré à l'idée d'être de nouveau seul. En plus, Dug avait l'air de quelqu'un de confiance, même s'il semblait d'une crédulité incroyable. Cela dit, Boogey aussi passait pour un fou qui croyait n'importe quoi parfois. La nuit dernière, il avait regardé quelques films d'horreurs et croyait sans le moindre doute que Freddy Krueger et Jason Voorhees avaient existé. Après tout, lui même avait connu des personnalités incroyables entre ici et HalloweenTown, et des tueurs en série psychopathes, ça ne lui semblait pas si impensable que cela.

"Disons que je ne suis pas vraiment d'ici... Je suis arrivé y'a pas si longtemps en fait." disait-il en continuant sa barbe à papa "Tu sais ce que c'est les fêtes? Je veux dire, pas une fête comme ici, mais des fêtes... annuelles, comme Noël, Pâques... Ou Halloween?"

Mieux valait y aller par étape. S'il venait du Monde des Fêtes, il connaîtrait sans doute tout ça. Et si ce n'était pas le cas, Boogey improviserait pour ne pas passer pour un malade mental. Mais s'il venait vraiment du Monde des Fêtes... ou même d'un autre monde qui avait aussi été frappé par cette... malédiction, Boogey le connaissait peut-être. Enfin pour le moment, il ne lui rappelait personne en particulier. Peut-être Zéro, le bâtard qui suivait partout Skellington. Mais un chien devenu humain, ça n'avait aucun sens....

Minute. Il avait pas parlé de couleurs et de chaussures déchiquetées?...



[HJ: Pardon pour le temps de réponse, fiston! T^T C'est impardonnable, je vais essayer de répondre plus vite maintenant! è_é]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses. » [PV Dug]  Ven 3 Mai 2013 - 17:57
Le châtain frissonna avant de se rappeler que d'une certaine façon il avait été du côté des vilains aussi en suivant les ordres de son premier maître. Alors haussa les épaules et fit un petit sourire et dit doucement:

-Ce n’est pas ce qu'on a fait qui fait ce que nous sommes à présent. Et je suppose que de rencontrer Batman était un peu trop un coup de chance... Mais vous êtes pas méchant, la preuve, vous m'avez sorti de cet enfer! Vous êtes une bonne personne...

L'ancien toutou regarda la pointe de regret dans les yeux du brun devant lui avec curiosité. Il semblait s'ennuyer d'une personne chère lui aussi... Dug resta silencieux, écoutant l'autre qui semblait pour la première fois chercher ses mots et qui semblait sur ses gardes tout à coup. Lui même continua de croquer dans son bretzel en l'écoutant puis, content de savoir quoi répondre il prit une inspiration en avalant, s'étouffant. Après quelques minutes à tousser durement, il secoua la tête et dit:

- Je connais Noël, c'est génial! Les gens se donnent des cadeaux et mangent pleins de bonnes choses. Russell me donnait régulièrement une partie de son plat. J'adore la dinde!

Le grand simplet rigola doucement en se rappelant l’anecdote avant de continuer:

- Il y a aussi Pâque que je connais... Mais le chocolat c'est mal. Ils m'ont dit que si j'en mangeais, je pourrais mourir! C'est complètement idiot... Sinon...Pour Halloween, c'est la fête ou les gamins se déguisent et vont de maison en maison pour avoir des bonbons ou des chips, c'est ça?

Il attendait une réponse positive de l'autre, fier de savoir de quoi il parlait. Fronçant les sourcils tout d'un coup, il ajouta:

-Mais vous dites que vous avez changé de monde... Pourquoi vous parlez de fêtes? Je veux dire... je ne comprend pas vraiment le rapport...

D'une main maladroite, il se gratta l'arrière du crâne en fixant le plus petit qui se révélait ne pas être un de ses héros préféré... Il devait bien se l'avouer, il était déçu... Mais bon... peut-être qu'il rencontrerait le vrai Batman. Ou Iron Man. Ou encore Super-chien!


(HJ : Ça va, ça va <3)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses. » [PV Dug]  Sam 18 Mai 2013 - 15:39



Une bonne personne....

Dommage que ce soit faux. C'était sans doute naïf de la part de Dug de croire que le croque-mitaine était encore capable de faire partie des "gentils". C'était écrit, Boogey était prédestiné à être un méchant. Quoi qu'il fasse, il blessait les autres. Un perdant né, voilà ce qu'il était. Il avait été créé dans le but d'être détesté, et pour cela, il fallait qu'il soit mauvais, malsain, et méchant.

Le croque-mitaine oublia peu à peu sa mélancolie quand Dug en revint à parler des fêtes.

Boogey ne put retenir un rire en entendant la description approximative que fit Dug en parlant d'Halloween. Il avait résumé ça très simplement. Le croque-mitaine, lui, aurait pu en parler des heures, autant en bien qu'en mal. Il détestait cette fête mais ça restait sa célébration annuelle préférée. Un peu par dépit, il faut bien l'avouer. Si seulement il avait été capable de faire de Bug's Day une fête digne de ce nom....
Au lieu de cela, il avait tenté de s'approprier Halloween. Et pour cela, il avait été tenu à l'écart de la ville. Jack, lui, avait tenté de voler Noël et pour cela, il était devenu un héros. Mais on ne peut pas parler d'injustice. Lui est gentil, Boogey est méchant, c'était son destin de perdre là où Jack réussissait. C'était sans doute aussi pour cela qu'il avait perdu Sally.

Nan, nan. Pense à autre chose.

"Les fêtes... Ouais.... C'est plus ou moins ça." commença-t-il un peu songeur "Mais tu dois sans doute pas savoir d'où elles viennent pour en savoir aussi peu à leur sujet."

Ca c'est sûr. Pour quelqu'un comme Dug ou un humain lambda, les fêtes n'étaient que des jours de célébration dans l'année qui étaient faits pour profiter de ce que l'on avait de plus cher. A Halloween, on célèbre la peur, la frayeur, les morts aussi, et les monstres, dans un retournement de situation digne d'un charivari. A Noël, on profite de sa famille, ses proches, et on témoigne matériellement de son affection. A la St Valentin... On est supposés prouver son amour.

Mais c'est stupide.

Il ne devrait pas y avoir de "journée" pour ça. C'est supposé être constant, pas une année de haine pour un jour d'amour. C'est hypocrite, c'est tout. Pour cette raison, Boogey détestait toutes les célébrations et le principe même des fêtes. Alors autant en être exhilé, c'est pas important.

"J'peux t'avouer un truc? Les fêtes... c'est pas ce que les humains croient. C'est pas seulement des jours comme ça dans l'année où on est supposés se déguiser, se gaver de bonbons, ou offrir des cadeaux. T'as le droit de me prendre pour un fou, mais moi, je viens du Monde des Fêtes, là d'où toutes ces célébrations proviennent. Et crois-moi, c'est beaucoup moins drôle que ce qu'on pourrait croire de vivre là-bas...."

C'était surtout un monde d'ennui en vérité. A part les jours de fêtes, il ne s'y passait rien. Et comme les villes ne communiquaient pas entre elles, c'était 364 jours de préparation ou d'ennui et un jour de fête stupide. Encore une belle injustice pour ceux qui sont à l'origine de ces heureux jours de célébration....



[HJ: Encore une fois je suis monstrueusement en retard.... T^T Mais cette fois j'ai une excuse, j'ai eu quelques soucis et trucs importants IRL donc pardon. ^^']
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses. » [PV Dug]  Dim 19 Mai 2013 - 3:43
La grande asperge s'installa sur un banc, tout près, histoire de pouvoir réfléchir. Le monde des fêtes existait? Mais alors... la magie et ces choses fabuleuses existaient aussi? Et lui... d’où venait-il? Avait-il changé de monde aussi? Comment était-il devenu humain et surtout pourquoi l'était-il devenu? Il y avait bien des chiens dans ce monde! Il n'avait donc aucune chances de retrouver son maitre et le petit? Tout se mélangeait dans son esprit parfois trop simpliste. Et dans ce cas-ci, ce n'était pas à son avantage. Il comprenait une bonne partie de la situation et le tableau qui en ressortait l'inquiétait au plus haut point.

Posant son visage entre ses mains, ils prit une profonde inspiration, essayant étouffer la panique qui montait.

-Mais moi... Je viens d’où? Il est ou mon maître?

Sa voix légèrement étranglée coulant entre ses doigts le rendirent encore plus désespéré.

-Tout est si compliqué...

Il releva la tête pour regarder l'autre.

-Je suis pas mieux placé pour parler je crois. Après tout, je suis un cabot. Un chien ordinaire... qui était trop chanceux...

Ses épaules s'affaissèrent avant de soupirer de nouveau, les yeux de nouveau baissés, regardant ses chaussures.

-Je te crois... Je suis mal placé pour ne pas te croire. Pas avec la situation dans laquelle je me trouve. Tu viens de quelle fête? Noël? Pâque? Halloween? Ou... je sais pas moi... la St-Valentin? Nan... pas la St-Valentin... Mais j'hésite entre Noël et Halloween...

Fixant les restes du bretzel, il croqua dedans sans entrain. Comment allait-il trouver son maître...? Ou retourner chez lui? Être humain était sympa un moment, mais, les deux humains lui manquaient. Même la meute lui manquait! Sa curiosité le poussa à relever le regard une nouvelle fois, se demandant ce qu'était son ami autrefois.

Ami... oui l'homme l'était devenu en l'aidant. Un léger sourire éclaira enfin son visage alors qu'il réalisait qu'il n'était plus seul. Il avait un ami.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses. » [PV Dug]  Dim 19 Mai 2013 - 14:43



Noël... Tout mais pas ça.

Boogey avait vraiment du perdre ses talents en matière de terreur pour se faire passer pour un crétin de ChristmasTown. Pathétique. Enfin quelque chose avait plus particulièrement retenu l'attention du boogeyman. Dug semblait prétendre être... un chien. Ca faisait plusieurs fois que Boogey avait remarqué de petites allusions de ce genre mais il ne s'était pas attardé dessus. Du peu qu'il connaissait des chiens, c'était des créatures plus petites, quadrupèdes, et stupides que les humains. Du genre à suivre n'importe qui n'importe où du moment qu'on lui promettait un os à moelle. Fidèle cependant. Une qualité qui manquait cruellement à certains humains. Lui, à l'inverse, n'était attaché à personne. Ou du moins, n'avait plus personne à qui s'attacher. Comme un chien errant, seul, perdu. Et l'errance, il ne la connaissait que trop bien. De ce fait, pouvait-il vraiment dire qu'il venait d'HalloweenTown? C'est en tout cas ce qu'il allait faire croire.

"C'est un peu compliqué... Mais disons que je viens d'Halloween...." dit-il en montrant ses poings dont les phalanges étaient encrées du mot Halloween "Enfin c'est pas ça le problème. T'as perdu quelqu'un, c'est ça? J'crois que t'as parlé de Russel... Je sais pas qui c'est mais j'pense sincèrement que tu vas le retrouver."

Il l'espérait pour lui en fait. C'était nouveau pour le croque-mitaine d'avoir un semblant de... compassion pour quelqu'un d'autre que lui. Il finit même par s'asseoir à côté de son nouvel ami.

"J'crois qu'on a le même problème toi et moi. On n'est pas d'ici et on n'était pas... humains. T'as dit que t'étais un chien... bah moi... j'étais un croque-mitaine en fait... J'te passe les détails mais un jour, j'ai fait un... un rêve... un rêve très bizarre, et en me réveillant, j'étais... ici... et humain. C'est complètement délirant... Je comprend pas ce qui s'est passé... Mais on est pas les seuls à qui c'est arrivé. Je le sais parce que... J'ai retrouvé quelqu'un... à qui je tenais...."

Dommage, il n'avait pas su la garder. Mais ça, il ne pouvait en vouloir qu'à lui-même. Ca ne changeait pas le fait que Sally aussi était là et Jack aussi sans doute, peut-être même les sales mioches qui travaillaient pour le boogeyman. Alors si Dug venait lui aussi d'un autre monde, ses proches étaient aussi dans les environs. Boogey n'en doutait pas une seule seconde et s'il venait à tomber sur ce Russel ou sur qui que ce soit semblant connaître Dug, il ferait tout pour les réunir.

Parce que c'est notre devoir lorsque l'on est Batman.

Et pour accentuer ce rôle, il se leva d'un bond et entreprit de parler en faisant de grands gestes flous, toujours avec son bâton de barbe à papa dans une main.

"J'vais te dire un truc que je dis pas souvent mais si un jour je peux, je te promets que je t'aiderais à retrouver tes amis! Moi j'ai déjà perdu la seule personne à qui je tenais mais toi, ça t'arrivera pas! Parce que je vais faire tout ce que je peux pour que tu les retrouve un jour!"

Et c'est ainsi qu'il passa de Boogeyman à Batman....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses. » [PV Dug]  Mar 21 Mai 2013 - 5:53
L'ancien canidé fixa le brun, un peu perplexe sur le fait qu'une personne mange des mitaines, avant de sourire de plus belle et se lever d'un bond, suivant le plus petit.

-Tu as raison! Je vais le retrouver! Lui et mon maître! S'ils sont ici, je vais les reconnaitre! Et je sais leurs prénoms! Russell est un gentil gamin qui a toujours plein de bonnes choses à manger avec lui et mon maître Carl est un vieux monsieur très gentil qui se promène toujours avec sa marchette et des balles! J'adore jouer avec eux, même s'ils ne comprennent pas toujours les règles...

Dug hocha doucement la tête, fixant son ami.

-Et moi je vais t'aider à retrouver la personne que tu as perdue. Je suis certain que cette personne doit être morte d'inquiétude, tout comme tu sembles triste de ne plus être avec cette personne, je ferai de mon mieux pour la retrouver aussi!

Il attrapa les mains du mangeur de mitaines avant de les lever dans les airs, excité comme un chiot.

-On est une meute à présent! Euh... équipe... famille? Enfin, dans tout les cas, on va les retrouver...

Ses yeux pétillaient de joie et un sourire éclatant éclairait son visage comme celui d'un gamin qui ouvre ses cadeaux de Noël et y trouve la voiture téléguidée qu'il voulait depuis trois ans. Tout énervé, Dug libéra les mains de l'autre avant de se mettre à faire les cents pas. Avec l'aide de son ami, il pourrait les retrouver, c'était certain! sans s'arrêter de marcher, il demanda:

-As-tu un endroit ou habiter? Si non, j'ai mon appartement, c'est pas grand, mais j'aime bien! Tu es le bienvenue, sans hésitation! Entre membres de la même meute, il faut s'entraider! Se serrer les coudes comme disent les humains.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses. » [PV Dug]  Mar 21 Mai 2013 - 11:03



Sur le coup, Boogey resta enjoué en voyant que son nouvel ami le suivait dans son enthousiasme. Cependant, son expression s'assombrit un peu plus lorsqu'il évoqua "la personne qu'il avait perdu". Il n'espérait plus tellement la retrouver un jour, pas même pour s'excuser ou lui avouer concrètement ce qu'il ressentait pour elle. Il n'avait de cesse que repenser aux milliards de façons possibles qu'il avait de la retenir ce soir-là. Il aurait pu la garder, il aurait pu. Mais non. Comme toujours, il avait... merdé. Dug n'était pas obligé de savoir cela. De ce fait, le boogeyman - aussi saugrenu que cela puisse paraître - ne voulut pas gâcher ce moment en avouant à Dug qu'il avait déjà perdu la partie concernant cette certaine personne à qui il tenait tant. Ca aurait été... méchant. Alors à son tour, il décida de se prêter à une description approximative. Mais cela s'avéra plus compliqué que prévu.

"Morte d'inquiétude, ouais...." de recroiser sa route un jour surtout "En fait... elle s'appelle Sally... et... et... Elle est assez grande... rousse... et elle ressemble à une poupée... Mais en plus belle...."

Il ne put retenir un sourire songeur en pensant à cela. Une poupée, c'est bien ce qu'elle était après tout. Mais avec elle, cette expression prenait tout son sens. Ce n'était pas juste une poupée parmi tant d'autres comme les employées du bar. Elle c'était... sa poupée. Et aussi misogyne que cela puisse paraître, c'était tout sauf insultant de la part du boogeyman. Il ne savait juste pas comment la décrire autrement après tout. Pas sans avoir l'air d'un amoureux transi ou d'un attardé fleur bleue. Mais il n'avait jamais réfléchit à Sally sous cet angle et ne savais même pas pourquoi il était tant attaché à elle. Elle était jolie, oui, mais il n'y avait pas que ça.
Il fut cependant coupé dans sa pensée lorsque Dug lui leva les bras dans un élan d'enthousiasme. Le croque-mitaine manqua de tomber et décolla même un pied du sol tant son camarade était grand. Il avait parlé de meute... Boogey ne put s'empêcher de se comparer à un loup solitaire en entendant cela. Les équipes ou... famille, ce n'était pas vraiment son genre. Il avait bien eu ses Oogie's Boys mais il s'agissait plus d'hommes de mains que de membres de sa famille. Et il ne s'était jamais imaginé marié ou avec des enfants. Un chien peut-être, mais pas un bichon, un truc un peu plus costaud.

Non, décidément ça ne lui correspondait pas.

D'être gentil en général. Et rangé. Heureux. Humain. Ce n'était pas lui. D'où cette difficulté qu'il avait en essayant de l'être. C'était insensé que ce soit aussi dur d'être tout simplement bien. Sans doute que ce serait trop ennuyeux si c'était facile. A vaincre sans périls, on finit par triompher sans gloire. Son triomphe n'aurait peut-être pas le même goût après tout ça. Mais encore fallait-il qu'il triomphe un jour....

"Disons une meute. C'est sympa et vachement plus original qu'une équipe." plaisanta-t-il pour éviter de songer à ses petits problèmes

La gentillesse de Dug alla jusqu'à proposer au croque-mitaine un toit. C'était très appréciable, c'est vrai, et altruiste de surcroît mais de ce côté-là, Boogey se débrouillait très bien, surtout puisqu'il ne dormait jamais et squattait chez Jill de temps à autres quand il ne savait pas quoi faire. Aussi, il ne pouvait que décliner. Mais en retour, Boogey se devait de lui rendre la pareille.

"Ca ira, c'est très sympa, vraiment, mais j'me débrouille." répondit-il "... Et... Si jamais toi t'as besoin de moi un jour, t'auras qu'à chercher l'Electric Chapel et demander Judas. T'auras pas de mal à trouver, je t'assure. Et sinon demande Batman. J'vais t'appeler Iron Man d'ailleurs. Comme ça si j'entends dire qu'Iron Man est à la recherche de Batman... bah je serais sûr de pas me planter. Encore qu'il y a des tarés à New York... Non mais pas à ce point quand même. Iron Man donc."

La Justice League qui scelle une alliance avec les Avengers. On aura tout vu....



[HJ: J'avais envie de rajouter "mais que fait Catwoman?" mais non. *BAM* Sinon je sais pas trop quand est-ce qu'on va cloturer ce rp vu que je sais plus trop quoi faire après ça.]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses. » [PV Dug]  Mer 22 Mai 2013 - 17:12
Hochant la tête, le châtain avant de répéter les dernières paroles de l'autre homme pour s'en souvenir.

-L'Electric Chapel, demander Batman et je suis Iron Man. Comprit!

Il était Iron Man, génial! Il n'allait pas l'avouer à voix haute, mais il le préférait à Batman... C'était un vrai Alpha!
Malgré tout ses efforts, il ne put s'empêcher de bailler et regarder le ciel, se demandant vaguement quelle heure il était et se rappelant vaguement qu'il travaillait le lendemain en après-midi. Son employeur ne serait pas très content de le voir fatigué...

Fouillant dans ses poches de pantalon, il en tira une facture chiffonnée puis prit un crayon dans sa poche de chemise. Il écrivit de façon brouillon une série de chiffres qu'on lui avait dit être son numéro de téléphone. Bon, il ne savait pas encore lire et écrire réellement, mais les 10 premiers chiffres il comprenait... et c'était un début non? Mais il savait qui allait devoir apprendre... et rapidement.

Tendant le bout de papier à son compagnon de meute, il lui indiqua que s'il avait besoin de quoi que ce soit, qu'il n'hésite pas à le contacter et qu'entre membre de meute, ils devaient se serrer les coudes.

Après une nouvelle vaine tentative ou il contorsionna son visage pour l'arrêter, l'ancien toutou bailla longuement de nouveau et frotta ses yeux, sentant la fatigue de la semaine gagner la partie. Il salua longuement et chaleureusement son nouvel ami avant de le quitter pour retrouver son logis.

Cette soirée là, il s'endormit, un sourire aux lèvres, heureux de s'être fait un ami et confiant qu'il allait retrouver son maître et l'enfant.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: « Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses. » [PV Dug]  
Revenir en haut Aller en bas
 

« Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses. » [PV Dug]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» REGISTRE DES COULEURS | Pour colorer son rp.
» SEILA ✘ Je veux que les fées existent, j’y crois, j’y crois !
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP terminés-