Partagez | 
 

 Chaque erreur dans la vie est un cadeau pour l'avenir. ⊱ PV Hanna ♥, Dory & Hadès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
The picture of sophisticated grace
Anna
PRESENCE/ABSENCE : Présence réduite.
DOUBLES COMPTES : Oliver Foxworth, Aiko "Honey" Miyazaki
PHOTO D'IDENTITE :



I wanna stuff some chocolate in my face !

Annanas:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Frozen, La Reine des Neiges.
ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans.
COTE COEUR : Fiancée à Hans.
OCCUPATION : Animatrice pour enfant en plus d'enchaîner les petits boulots.
HUMEUR : Épuisée.
MON ARRIVÉE : 05/12/2013
MON VOYAGE : 721
POINTS : 115
LOCALISATION : New York.

MessageSujet: Chaque erreur dans la vie est un cadeau pour l'avenir. ⊱ PV Hanna ♥, Dory & Hadès  Sam 16 Aoû 2014 - 22:41

 
Chaque erreur dans la vie est un cadeau pour l'avenir.
AVEC HADES, DORY & HANS ♥

 
Prêt à frapper, mon poing restait néanmoins en suspens. Cette porte close était peut-être le dernier obstacle me séparant de Hans, de la raison qui m'avait poussé à quitter New York du jour au lendemain, et pourtant, prise d'hésitation, j'avais presque envie de me dérober et de fuir. Et si les choses se passaient mal ? Je misais tellement d'espoir sur ces retrouvailles, est-ce que j'étais vraiment prête à affronter un rejet de sa part ? Et si la cause de ce rejet était due à ma grossesse ? Comment prévoir sa réaction ? Et si... Et s'il n'était pas là ? Ou pire, et si, durant ce mois d'absence, il s'était mis en couple avec une autre personne ? À cette pensée, un sentiment d'amertume envahit ma poitrine. Ce ne serait pas surprenant après tout, Hans était intelligent, charmant, galant, attentionné, beau... D'autres filles, il n'aurait certainement aucun mal à en trouver. Des filles moins maladroite, naïve et stupide que moi. Je finis par chasser toutes ces pensées de mon esprit. Je me posais trop de questions, il fallait que j'agisse, je n'avais tout de même pas traîné la pauvre Dory jusqu'ici pour rien, et puis, nouvelle copine ou non, je devais le mettre au courant au sujet de ma grossesse, c'était la moindre des choses. Alors, après avoir pris une grande inspiration, je laissais mon poing s'abattre cinq fois sur la porte.

Plus le temps passait, plus les secondes prenaient des allures d'éternités et plus j'avais le sentiment que mon cœur allait lâcher à cause de l'angoisse qui me minait. Je jetais plusieurs regards inquiets à Dory jusqu'à ce que la porte s'ouvre sur lui, Hans. Mon cœur loupa un battement avant d'exploser de bonheur, et c'est d'une voix mêlée entre le soulagement et la joie que je m'écriais :

Hans !

Rester calme et maîtresse de mes émotions, c'était ce que je m'étais promise et ce dans tous les scénarios que j'avais pu imaginer pour cette rencontre. Sauf que toutes ces idées d'une discussion calme et mature semblaient s'être évaporé à l'instant même où cette porte s'était ouverte sur mon grand amour. Sans un moment d'hésitation, je laissais ma valise sur le seuil pour me ruer sur Hans. Je me jetais littéralement sur lui, verrouillant mes bras autour de sa nuque et mes jambes autour de ses hanches pour m'accrocher et ne plus jamais le lâcher. C'était une réaction un peu impulsive et pas forcément la meilleure chose à faire lorsqu'on porte une robe mais... À ce moment précis, je m'en fichais. Tant pis pour le reste. C'était juste lui et moi, ici, ensemble. Trop heureuse de le savoir enfin près de moi et déterminé à faire durer ce moment, j’enfouis mon visage contre son cou tout en le serrant de toutes mes forces contre moi.

Je t'ai enfin retrouvé !

Je m'écartais un peu, uniquement pour mieux pouvoir plonger mon regard dans le sien et commencer à lui couvrir le visage de bisous. Encore et encore et encore, comme pour rattraper le retard et le manque d'affection accumulée par ces dernières semaines de séparation, essayant de construire une phrase entre deux baisés.

Tu m'as... tellement... manqué... si tu... savais...ne me laisse... plus... jamais... seule !

Je finis par m'arrêter, réalisant soudain que mon attitude n'était certainement pas approprié pour ce genre de retrouvailles. La dernière fois que nous nous étions vu, il s'était enfuit après avoir annoncé de manière explicite que notre couple ne mènerait nulle part, et j'étais là, presque en train de l'agresser, sans être certaine que mon bonheur et mon amour soient partagé. Si j'étais ici, c'était pour m'excuser avant tout, et je ne voulais pas me faire rejeter sans avoir eu une chance de m'expliquer.

Attend !... Écoute ! Je sais que je ne devrai pas être ici et que tu n'as surement plus envie de me revoir après tout ça, mais il fallait que je vienne au moins pour m'excuser, je... Je n'aurai pas dû douter de toi alors que depuis le début je vante ta rédemption, c'était idiot, je suis désolée. Mes mots ont dépassé mes pensées, j'avais tellement peur que notre histoire soit une nouvelle fois basée sur le mensonge que j'en ai fait une fixation. Cette voiture a dû me rendre folle ou je ne sais quoi... Je ne sais même plus si je suis censé te tutoyer ou te vouvoyer ! Et avant que tu me jettes dehors je voulais aussi te dire que ce mois a été horrible car tu étais loin de moi, que, tout ça... M'endormir dans tes bras, t'entendre te doucher tous les matins, dépenser mon argent pour t'acheter des cadeaux stupides comme ces portes clefs âme sœur et te voir sourire, te sauter dessus après le travail pour connaitre ta journée, partager nos sandwiches, t'entendre me dire de ne pas faire-ci ou ça, parler de l'avenir, te raconter mes rêves bizarres, ou juste entendre ta voix... Ça me manque, tu me manques ! Je t'aime et que je sais que c'est entièrement de ma faute mais... la vérité c'est que je devais absolument te voir pour te dire que je suis en-... en train de mourir d'envie de... t'embrasser ?

Je m'arrêtais, consciente que je parlais beaucoup trop et décidais de finalement le lâcher afin de reposer mes pieds sur le sol. Je suis en train de mourir d'envie de t'embrasser... Ce n'était pas totalement faux, mais qu'est-ce que je disais ? Non ! Non, ce n'était pas le moment de me dérober et de repousser toujours plus l'inévitable. Le résultat n'en serait que pire, je l'avais bien appris avec Kristoff et ma soeur. Je poussais un soupire, puis, rassemblant mon courage, j'annonçais d'une voix tremblante ce que j'avais encore du mal à admettre depuis ce matin.

Je suis enceinte.

Voilà, c'était dit. Et pour être honnête, je ne ressentis aucun soulagement à avouer cette vérité. Au contraire L'annoncer rendait même les choses pires, elle me faisait réaliser que tout cela était bien réel, à quel point je n'étais pas prête et combien cette idée me terrorisait autant que la réaction de Hans. Pleine d'appréhension, je levais un regard désespéré vers mon fiancé, me tordant les mains dans un élan de nervosité. De l'aide, c'était surtout de ça dont j'avais besoin.

 
© EKKINOX

_________________
    hope
    Some people know their hearts the minute true love starts I’ve sat alone in this room before hours and hours on end. I know this delusion won’t wish the door would open to reveal a friend. I know this solitude, I know this kind of cold but I have faith in what the stories told of true love, how I’d find true love. And here I am in this room again just as lost and small, that lonely girl with a desperate heart is who I am after all. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Chaque erreur dans la vie est un cadeau pour l'avenir. ⊱ PV Hanna ♥, Dory & Hadès  Ven 5 Déc 2014 - 0:03

Chaque erreur dans la vie est un cadeau pour l'avenir
Hanna & Dory & Hadès



La dernière fois que j’avais vu Anna c’était à l’hôpital il y avait déjà un bon moment de cela. Elle m’avait entendu dire dans mon sommeil que je désirais assassiner Elsa et elle avait pris ses paroles pour vraie. Bien sûr, elles étaient vraies, mais comment pouvait-elle ne pas croire son fiancé qui lui répétait sans cesse que ce n’était rien d’autre qu’un mauvais rêve? Pouvait-elle lire dans mes pensées pour m’avoir démasqué? Ou peut-être n’était-elle plus la Anna naïve que j’avais connu quelques mois au paravent ? Probablement… Elle avait compris que je n’étais pas celui qu’elle pensait et même si je lui faisais croire que j’avais changé grâce à mon emprisonnement, elle devait sans doute garder des craintes à mon sujet.

J’avais compris que c’était perdu et cette dispute ne menait à rien. J’avais préféré l’abandonner à l’hôpital et disparaître à l’étranger pour me faire une nouvelle vie plutôt que de la laisser se calmer d’elle-même et revenir plus tard la visiter. C’était égoïste de ma part, mais c’était totalement moi. J’avais eu ce plan depuis la première fois que je l’avais vu… J’avais toujours eu la nette intention de profiter d’elle et de son pouvoir pour être puissant. Ce à quoi je ne m’étais pas préparé, c’était qu’une passion réelle se créerait pour rendre mon but premier superflu. Je n’avais plus envie de profiter de sa naïveté, j’avais envie de l’être moi aussi. Je me sentais bête de résonner de la sorte lorsque je me retrouvais devant le miroir le matin en sortant de la douche, mais je ne pouvais m’empêcher de sourire lorsque je la voyais manger ses céréales et boire son jus d’ananas.  

C’est sans doute à cause de mes sentiments grandissant pour elle que je me sentis aussi triste les premiers jours à Londres. Je ne savais plus quoi faire, je ne savais pas où vivre et surtout combien de temps j’allais rester dans cette ville où tous ces visages m’étaient inconnus. Heureusement, je fis la connaissance de deux hommes. Les deux étaient beaucoup plus vieux que moi, mais ils semblaient avoir des points en commun avec moi. Ils ne me dirent pas directement ce qu’ils faisaient pour vivre, mais j’avais rapidement compris qu’il ne fallait pas plaisanter avec eux. Ça me plaisait bien de trainer avec eux et j’appréciai davantage ma nouvelle vie lorsqu’on me parla de la reine qui vivait dans cette ville.

Comme chaque blessure, on finit par guérir et on recommence à vivre comme avant, oubliant que nous avons déjà eu mal.

J’avais donné rendez-vous à Hadès et à Randall à mon appartement pour discuter d’un plan que j’avais élaboré depuis une semaine, seul dans mon bureau après mes journées au travail. Depuis que j’avais su qu’il y avait une reine dans le pays où je m’étais installé, il était impossible pour moi de l’ignorer et de ne pas tenter ma chance pour devenir un de ses consultants royal. J’avais ainsi proposé de jouer le prince du Danemark en visite chez la reine et eux, allaient être mes soit disant garde du corps et ainsi gagner la confiance de la souveraine. Quel souverain refuserait de faire une alliance avec un autre pays ? Je n’en connais pas. Même moi qui suis avide de pouvoir ce que je désire le plus pour mon royaume serait un royaume en paix.

Le plus jeune de mes alliés quitta l’appartement et Hadès ne risquait sans doute pas de suivre à moins que celui-ci fuyait en fait l’autre qui était d’un air maussade depuis une histoire d’amour qui s’était mal finit. Je ne l’avais pas vraiment écouté, car à l’entendre parler, il était amoureux d’une idiote, mais à ce que j’avais pu comprendre, nos histoires se ressemblaient, mais la mienne était beaucoup plus captivante.

On toqua à la porte alors que j’étais en train de mettre la vaisselle que nous avions salit durant notre rendez-vous dans levier. Je n’allai pas ouvrir croyant que c’était Randall qui revenait, car il avait oublié quelque chose et je savais bien que son côté réservé n’existait pas avec moi et qu’il allait donc entrer et en sortir rapidement sans même prendre la peine d’enlever ses chaussures. Les secondes s’écoulèrent et je n’entendis pas la porte s’ouvrir ce qui me fit me demander si c’était réellement mon coéquipier de l’autre côté de la porte. J’allai donc ouvrir d’un pas rapide dans l’espoir que le visiteur soit toujours là.

Hans !

Je sentis mon cœur s’arrêter en entendant cette voix et en voyant ses grands yeux bleus pétillants en face de moi. Mes jambes fléchirent légèrement, j’avais l’impression d’avoir était giflé à plusieurs reprises. Comment avait-elle fait pour me trouver dans un monde aussi grand et sans aucun indice de ma part ? Pourquoi c’était-elle autant démené pour voir l’homme qui l’avait abandonné ? J’étais tellement absorbé par mes réactions que je ne réalisai pas qu’elle m’avait sauté au cou et je dû lui tenir les fesses lorsque je réalisai que son poids allait nous faire tomber si je ne l’aidais pas à être plus stable. Je ne savais pas quoi penser de tout ceci, mais Anna semblait bien déterminée à me faire comprendre qu’elle s’était ennuyée de moi. Alors qu’elle me bombardait le cou avec des dizaines de baisers, je restais là, sans aucun plaisir à les recevoir, encore choqué de la voir débarquée comme ça chez moi. Je voulus lui demander pourquoi là? Pourquoi maintenant? Mais lorsque j’ouvris la bouche, elle me demanda de l’écouter et alors elle se lança dans un de ses fameux monologues qui me fit sourire, il faut l’avouer. Ce qu’elle m’énumérait me manquait aussi, je dois l’avouer et le porte-clefs qu’elle disait être un porte-clefs âme-sœur, je l’avais toujours avec moi et chaque fois que je le voyais je ne pouvais m’empêcher d’être nostalgique.

V-Tu meurs d’envie de m’embrasser, dis-je comme si c’était la seule chose que j’avais retenu de son discours, ce n’est pas ce que t-… tu as fait en me voyant..?

Lorsqu’elle s’arrêta finalement, je l’aidai à descendre de mes bras. Il était beaucoup moins bizarre de la voir face à moi comme ça que dans mes bras en train de me demander de ne plus jamais la laisser seule. Le trait de la princesse dévirent grave et sérieux, mais ce n’était rien comparé au sérieux de ce qu’elle m’avoua.  Par chance, je ne l’avais plus dans mes bras et j’avais la possibilité de prendre un mur comme appuie pour ne pas tomber. Ça n’allait vraiment pas bien. Je faisais un cauchemar, je ne pouvais pas devenir père a 23 ans, je ne pouvais pas alors que nous n’étions pas mariés… J’allais me réveiller d’une minute à l’autre.

codage par langweilen sur apple-spring

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lord of the Dead
Bad Guys
PRESENCE/ABSENCE : Omniprésent... /sbaf/
DOUBLES COMPTES : Trois bêtes très bête...
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : trop vieux pour toi gamine!
COTE COEUR : C'est Helga qui l,a trouvé, elle le garde <3
OCCUPATION : tente de dominer le monde
HUMEUR : Boum Badaboum boum boum boum! Ah!
MON ARRIVÉE : 24/04/2013
MON VOYAGE : 568
POINTS : 166
LOCALISATION : pas de tes oignons!

MessageSujet: Re: Chaque erreur dans la vie est un cadeau pour l'avenir. ⊱ PV Hanna ♥, Dory & Hadès  Ven 24 Avr 2015 - 18:15



Chaque erreur dans la vie est un cadeau pour l’avenir

Ah l’amour et tout ce qui vient avec...




Randall état d’une humeur insupportable, c’était ce que j’avais trouvé de mieux pour le qualifier. Non mais tout ça à cause d’une petite pimbêche blonde sans cervelle! Non mais lui qui se prenait pour le meilleur et tout, il faisait bien pitié maintenant. Dire qu’il aurait été le premier à venir me faire la leçon à propos des femmes! Je lui aurais bien remis sous le nez, mais je ne voulais pas risquer une crise, j’avais mieux à faire que le consoler, car lui-même ne l’aurait pas fait. Il faut dire que moi je ne me serais pas retrouvé dans une situation pareille, je suis bien trop brillant pour cela! Heu, chut chut! Qui a été assez stupide pour tomber en amour? Et bien ce n’est pas moi, alors voilà! Fin de l’argumentation. Quoi qu’il en soit, j’avais quand même tenté de lui changer les idées en le saoulant, mais au final ça n’avait pas vraiment aidé je crois… et que dire des phrases du genre «  il y a d’autres poissons dans l’océan » ou « une de perdue, dix de retrouvées »… et bien j’avais failli perdre la vie en les disant… Alors maintenant je ne disais plus rien. Lorsqu’il quittait une pièce, je ne le suivais pas. En même temps je n’avais pas envie de le voir pleurer si c’est ce qu’il allait faire tout seul dans son coin, un homme a droit à son intimité.

De toute façon pourquoi lui donner toute mon attention alors que notre nouveau pote, Hans, avait des plans bien plus intéressants qu’une histoire de cœur? Il voulait infiltrer le palais royal! Ayant moi-même eu cette idée à mon arrivé à Londres, je ne pouvais que l’approuver. J’espérai que son plan fonctionne mieux que le mien. Pas que je voulais être surpassé par un jeune prétentieux, mais réussir à entré là et à s’approcher de la reine serait une belle réussite et ça me permettrait d’avoir plein de nouveaux contacts! L’idée de jouer le garde du corps ne me déplaisait pas, surtout que les costars m’allaient plutôt bien. Et puis les gardes du corps avaient la cote chez la gente féminine!

Faisant mine d’aider le roux, je m’amusai à remarquer certains points commun entre lui et Boggs. Le trait le plus marqué était sans doute cet air coincé… à croire qu’ils partageaient le même balai dans le derrière! Et puis les deux en peine d’amour… quels idiots… mais bon, je les appréciai tout de même, après tout, nous avions des objectifs semblables, le pouvoir, l’argent et tout ce qui allait dans ce sens.
Qui aurait cru que je recroiserai ce rouquin du Rockefeller Center? Celui à qui j’avais parlé d’accrocher des ananas dans l’arbres juste pour avoir l’air de ne pas être en fuite face à une folle qui m’avait attaqué sur une patinoire et un autre gars qui voulait venger le blond que j’avais cogné… Ouais, j’ai une vie mouvementé moi pendant le temps des fêtes, et alors? Quoi qu’il en soit, c’était loin tout ça maintenant, alors pas besoin d’en parler pendant trois jours.

C’est alors que quelqu’un frappa à la porte. Si c’était notre coéquipier, il n’avait qu’à entrer, nous n’avions pas verrouillé derrière lui. Je faisais semblant de m’intéressé à une feuille de papier. Quoi encore?! Ce n’est pas chez moi, alors c’est à Hans d’ouvrir. Je suis pas valet ou majordome, qu’il le fasse lui-même! Lorsqu’il y alla enfin, j’arrêtai de fixer la feuille de notes, écoutant ce qui se passait dans la pièce à côté… Je sentis mes cheveux se dresser sur mon crâne en reconnaissant la voix de la nouvelle arrivante qui semblait être en train de vomir tout les mots de la création sur le pauvre homme… Non, elle ne pouvait pas être ici?! Ça compliquait tout! Je cachai les feuilles de notes dans le tiroir de la table de téléphone avant de m’avancer pour confirmer mes doutes…

Oui, c’était bien Anna, la fiancée rousse et insupportable du jeune homme… Et bien, elle devait l’aimer pour vrai si elle avait fait tout ce chemin pour le retrouver… quoiqu’en fait elle avait une grande nouvelle à lui annoncer… Elle n’était pas seule! Non, je ne parle pas de la blonde cachée derrière Anna, mais du fait qu’elle était enceinte! Et bien, il était moins coincé que ce que je croyais en fait! Le coup fut difficile à encaisser et ce fut une chance que le mur soit là pour soutenir le roux. Et moi dans tout ça? C’était ses affaires, on n’était pas assez proche pour que je lui démontre un réel support!

Non en fait j’observais la demoiselle derrière… Ce n’était pas n’importe qui, c’était la copine d’un ennemi… ou peut-être ex-copine maintenant? Hum… Ça me donnait peut-être des chances? Après tout, elle avait la mémoire courte et ne devait pas se rappeler que je l’avais un peu… comment dire… enlevée? Oui, je suis méchant comme ça… mais au final elle s’était échappé et moi j’avais finit dans la Tamise… Ce qui au final, refroidissait les idées… Bon, j’avais voulu les enlever à Noël par la suite, c’était d’ailleurs à ce moment que j’avais croisé Hans… Mais bon, assez de bavardage sur mes frasques!

Devant le profond malaise qui régnait dans l’entré, je décidai de prendre les choses en mains : m’approchant de Hans, je lui donnai une bonne claque dans le dos :

- Hé bien, t’es un sacré tireur toi! Si on allait s’asseoir? Il y a de l’eau chaude pour un café, thé ou tisane. J’ai cru voir qu’il y avait une délicieuse tisane ananas-pamplemousse, intéressant, non? Ça vous calmera, les rouquins. On va ranger la valise dans la chambre avant que quelqu’un ne tombe.

J’attrapai la poigné de la fameuse valise, valise qui était pleine à craquer si je me fiais à l’étirement du tissu et des verrous… J’avais l’impression d’avoir une bombe particulièrement instable entre les mains qui risquait d’exploser à la moindre secousse. Je ne voulais pas être le démineur qui aurait à s’occuper de ça!
Et pourtant je fis bien pire… Oui, c’est bien ce que vous pensez… J’eus un léger accrochage avec le premier cadre de porte venu et la valise explosa! Bon elle ne fit que s’ouvrir, mais la pression était telle que les vêtements et effets de la demoiselle volèrent un peu partout. Je pris la petite culotte qui avait atterrie sur ma tête et je la donnais au roux :

- Tiens mon gars, de toute façon c’est surement pas la première fois que tu te retrouve avec ça dans les mains.



codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
The picture of sophisticated grace
Anna
PRESENCE/ABSENCE : Présence réduite.
DOUBLES COMPTES : Oliver Foxworth, Aiko "Honey" Miyazaki
PHOTO D'IDENTITE :



I wanna stuff some chocolate in my face !

Annanas:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Frozen, La Reine des Neiges.
ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans.
COTE COEUR : Fiancée à Hans.
OCCUPATION : Animatrice pour enfant en plus d'enchaîner les petits boulots.
HUMEUR : Épuisée.
MON ARRIVÉE : 05/12/2013
MON VOYAGE : 721
POINTS : 115
LOCALISATION : New York.

MessageSujet: Re: Chaque erreur dans la vie est un cadeau pour l'avenir. ⊱ PV Hanna ♥, Dory & Hadès  Jeu 20 Aoû 2015 - 23:23

 
Chaque erreur dans la vie est un cadeau pour l'avenir.
AVEC HADES, DORY & HANS ♥

 
J'aurai mieux fait de ne pas venir, de rester à New York. Ce fut la première pensée qui me traversa l'esprit en voyant l'expression qu'affichait le visage de Hans. Bien sûre que cette nouvelle ne l'enchantait pas. Comment le pourrait-elle ? J'étais la première à déplorer les conséquences de mon acte, non, notre acte inconscient, alors comment lui pourrait se réjouir face à cet événement imprévu ? J'aurai dû rester à New York… Pourtant, j'étais là. J'étais venu, espérant un miracle, n'importe quoi qui puisse m'assurer… une fin heureuse digne de conte de fée ? Seulement, je n'étais même plus sûre que ce genre de choses existe dans ce monde.  Les règles étaient différentes, nos erreurs difficilement rachetables… Qu'est-ce que j'allais faire ? Le regard rivé sur Hans qui avait bien failli s'écrouler sous le poids de mon annonce, je crus devoir rassembler un effort surhumains avant de pouvoir sortir un son intelligible de ma bouche.

Je l'ai appris aujourd'hui. Je voulais… Je pensais que tu aimerais le savoir. Je me sentais stupide. Stupide de lui avoir fait toute cette scène inutile. Mes sentiments et mes espoirs avaient pris le dessus l'espace d'un instant seulement pour mieux me décevoir. …Avant que je ne reparte pour New York…

Je me mordis les lèvres. Repartir oui, c'était certainement la meilleure chose à faire. Mais avais-je vraiment envie de repartir, après avoir fait tout ce chemin ? Bien que le sujet soit désormais au centre de l'attention, ce n'était pas ma grossesse qui m'avait poussé à prendre l'avion pour me rendre à Londres en premier lieu, mais bien la solitude et le manque d'attention dont je souffrais lorsqu'il n'était pas là. Est-ce que c'était ça l'amour ? Peut-être. Surement. Enfin, c'était ce que je croyais. Des pensées contradictoires remplissaient mon esprit depuis notre dispute, mais j'étais certaine d'une chose. Si seulement Elsa était là. Elle, elle saurait. Elsa était raisonnable, elle trouverait les bons mots, me guiderait sur la bonne voie. Mais Elsa n'était pas ici. Ni elle, ni personne d'autre. Hans était la seule personne capable de m'aider.  Nous avions des décisions à prendre, des décisions que je ne pouvais pas prendre seule. Prête à combler son silence, je m'apprêtais à partager mes doutes lorsqu'un homme, visiblement désireux d'apporter un peu d'ambiance, débarqua dans la pièce afin de féliciter Hans d'une grande tape dans le dos. Malgré la situation, je n'aurai certainement vu aucun inconvénient à cette intervention si le visage de cet homme ne s'était pas imposé à moi comme un souvenir désagréable qu'on tente vainement d'oublier. Cet homme, je le connaissais. C'était Hadès.

Vous ?!

La surprise n'était rien comparée au choc que je venais d'avoir en le voyant là. Qu'est-ce qu'il pouvait bien faire ici ? Là dernière fois que je l'avais vu, c'était à l'hôpital. Oh, ce n'était ni pour moi, ni pour divertir les enfants malades que je m'étais rendu sur les lieux ce jour-là, mais bien pour y amener Christopher, un pauvre homme malade qui avait eu le malheur de tomber sur Hadès et qui avait fini par faire une crise cardiaque à Central Park. Si les choses n'étaient ni blanche ni noir dans ce monde, il y en avait pourtant un pour qui la question ne se posait pas : Hadès. Ce qu'il avait fait, la manière dont il avait manipulé cet innocent, il l'avait fait par pure méchanceté, s'en était même complètement incompréhensible pour moi. Durant les jours qui avaient suivi l'accident, j'avais continué à rendre visite à Christopher sans pour autant croiser Hadès. Jusqu'au jour où la réceptionniste m'annonça la disparition pure et simple du patient. Quelqu'un était venu le chercher. Et j'avais peu de doute sur la personne.

Qu'est-ce qu'il fait ici ?

J'avais préféré questionner directement Hans plutôt que d'adresser la parole à cet homme. Comment pouvait-on vivre du malheur des autres ? Hadès lui, le savait, mais ce qui me dérangeait à présent, c'était de le savoir dans cet appartement, et en contact avec Hans.


Tu le connais ? Depuis quand ? Tu, est-ce que tu sais ce que ce co… monsieur a fait ? Avec Christopher, c'était lui !

Je lui en avais parlé de cette mésaventure à plusieurs reprises, impossible de ne pas comprendre de qui je parlais.  Mes yeux dévisagèrent une nouvelle fois Hadès, qui se montrait particulièrement aimable compte tenu des circonstances. Certes, son histoire de thé était plutôt alléchante, mais j'étais loin d'avoir envie de me « détendre » en compagnie de cet hypocrite.

Hors de question ! m'écriais-je alors qu'Hadès s'approchait de mes affaires. Je peux me débrouiller… À quoi bon, je parlais dans le vide. Ma valise pleine à craquer était déjà dans les bras de ce monstre qui ne tarda pas a trébucher, vidant ainsi tout le contenu que j'avais eu tant de mal à faire tenir à l'intérieur. Ce n'était pas possible. Qu'avais-je bien pu faire pour que le sort s'acharne autant contre moi aujourd'hui ? Je laissais une main glisser sur mon visage, hésitant entre exploser en sanglot et exploser de colère. Fatigué, j'étais fatiguée de tout ça, à bout de nerf.

Laissez tomber, je vais le faire moi-même ! Articulai-je difficilement en reprenant ma valise.

Où est-ce que j'allais avec ça ? Pas bien loin. Ma valise vide en main, je m'engouffrais dans la première pièce que je voyais, claquant la porte derrière moi. Puis, réalisant que ce n'était pas la chambre, mais bien la salle de bain, j'en ressortis aussi vite que j'en étais entré, retraversais la pièce dans laquelle se trouvait les deux hommes, pour ensuite disparaitre dans la dite chambre.

Qu'est-ce que j'allais faire ? Je me laissais tomber sur le lit, sans vraiment savoir pourquoi j'avais choisi de m'isoler alors que j'avais fait tout ce chemin pour ne plus être seule, justement. Au moins, ici je pouvais me laisser aller à ma crise de larmes.

 
© EKKINOX

_________________
    hope
    Some people know their hearts the minute true love starts I’ve sat alone in this room before hours and hours on end. I know this delusion won’t wish the door would open to reveal a friend. I know this solitude, I know this kind of cold but I have faith in what the stories told of true love, how I’d find true love. And here I am in this room again just as lost and small, that lonely girl with a desperate heart is who I am after all. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleue naturelle
Fantastic Animals
PRESENCE/ABSENCE : ça j'oublie pas d'être là o/
DOUBLES COMPTES : heu... j'ai oublié? Simon, le fishnappeur, Marly et le gars qui traine dans les bars
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Finding Nemo
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 chez les humains
COTE COEUR : l'eau <3 les ananas <3 Ryan <3
OCCUPATION : Surveillante de piscine :D
HUMEUR : Just keep swimming :D
MON ARRIVÉE : 20/04/2013
MON VOYAGE : 959
POINTS : 215
LOCALISATION : je suis perdue D:

MessageSujet: Re: Chaque erreur dans la vie est un cadeau pour l'avenir. ⊱ PV Hanna ♥, Dory & Hadès  Dim 23 Aoû 2015 - 16:20

Chaque erreur dans la vie est un cadeau pour l’avenir


Pourquoi Edna ne frappait pas? Elle ne frappait pas? Elle avait le poing levé, il n’y avait qu’à frapper, ce n’était pas bien compliqué! Mais pourquoi ne frappait-elle pas? Si elle ne frappait pas, la porte resterait fermée! Elles n’allaient tout de même pas rester devant cette porte indéfiniment? Si Lana ne frappait pas son fiancé n’allait pas ouvrir et elles auraient l’air de deux poissons hors de l’eau… Pourquoi elle ne frappait pas? Ça serait plus simple de frapper avant que Dory n’oublie la raison de leur venue en ce lieu! Pourquoi tout compliquer en laissant le poing en suspend? La blonde commençait vraiment à songer à cogner elle-même à la porte, mais la rousse se décida enfin! Ce n’était pas trop tôt…

Un homme ouvrit et là commença le chaos… Sarah devint un moulin à parole, racontant des trucs qui ne concernaient pas la blonde et qu’elle oubliait au fur et à mesure, sauf un point : Son amie avait un poisson dans l’aquarium! Par contre avec les circonstances, elle ne savait pas s’il fallait la féliciter, se taire ou parler de protection d’ananas… un ananas bien protégé, est un ananas heureux après tout, car ça lui évite d’attraper des démangeaisons sur le feuillage… ou un truc comme ça… Par chance, Dory oublia de parler, parce que mine de rien, il se passait plein de choses devant elle et qu’elle avait de la difficulté à suivre. Elle ne devait pas être la seule, le roux sur lequel Gina avait sauté semblait sans mots, c’est que ça devait être surprenant d’apprendre qu’un têtard c’était fait un chemin jusqu’au nénuphar de sa copine!

Le poisson restait un peu en retrait, tout près de la porte qu’elle avait refermée derrière elle. Maintenant qu’elles avaient réussit à entrer, il n’était pas temps de reculer… surtout au plein milieu d’une conversation si sérieuse. Bon, par contre l’arrivé de cet homme bizarre et louche ne faisait certes pas très sérieux et occasionna un grand frisson à la blonde… Qui était-il? Pourquoi ce malaise et cet impression de l’avoir déjà croisé? Peut-être même plus d’une fois? Elle ne savait plus trop… Elle était bien décidée à fouiller sa mémoire défaillante tout en restant à distance respectable de l’individu. Ce dernier décida de ranger la valise, ce qui provoqua une explosion de vêtement… tant de travail réduit à néant… une chance qu’elle ne se souvenait pas du travail qu’il avait fallu pour entrer tout cela dans le bagage!

Alors que la rousse allait se réfugier dans la salle de bain… ou plutôt la chambre avec sa valise vide, Dory eut une illumination… un flash de mémoire qui expliqua enfin pourquoi elle craignait ce grand homme brun :

- AAAAAAAAAAAAAAH! Au fishnappeur! Au fishnappeur! AAAAAAAAAAAAAAAH! Tu veux! Tu veux! Tu veux te battre?

Elle lui montra les poings, comme si elle avait vraiment une chance de le mettre K-O… avant de finalement changer d’idée et courir se cacher sous le lit sur lequel Gina était assise. Avec un peu de chance tant qu’elle restait près de la rousse, le méchant ne la toucherait pas… Peut-être n’avait-il pas de raison de lui faire du mal maintenant? Elle ne savait pas et ne voulait pas rester en présence de cet homme seule, elle ne lui faisait pas confiance, mais vraiment pas du tout! Par contre après un moment, l’amnésique oublia la raison de sa présence sous un lit, elle sortit donc la tête, demandant :

- Pourquoi je suis ici moi? Qu’est-ce qui se passe? Pourquoi ton fiancé qui ne se mange pas se trouve-t-il avec un pas gentil? Vous devriez avoir de meilleures fréquentations vous deux, vous le savez?




codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ça effraie les p'tits enfants... Et les p'tits monstres!
Randall
PRESENCE/ABSENCE : Toujours là pour se plaindre! o/
DOUBLES COMPTES : Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour
PHOTO D'IDENTITE :

:Cadeau d'anniversaire reçu de ma Nini chérie ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Monster inc
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans
COTE COEUR : La violence et la torture ♥
OCCUPATION : Effrayer les enfants
HUMEUR : Monstrueuse
MON ARRIVÉE : 14/04/2013
MON VOYAGE : 1072
POINTS : 20
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: Chaque erreur dans la vie est un cadeau pour l'avenir. ⊱ PV Hanna ♥, Dory & Hadès  Jeu 12 Nov 2015 - 19:06


Chaque erreur dans la vie
est un cadeau pour l'avenir.

Feat Dory F. Water & Hanna & Hadès D. Alexander

C
ela prit quelques instants pour que le brun réalise qu’il n’avait pas la clef pour entrer dans l’appartement. Vivant avec Hadès depuis quelques semaines, Randall avait pris la mauvaise habitude de laisser sa clef lorsqu’il sortait avec lui. Pourquoi s’encombrer de deux clefs alors qu’il n’en faut qu’une seule pour entrer chez soi ? Eh bien, pour ne pas se retrouver face à la porte sans avoir quelque chose pour la déverrouiller. Bien sûr, il savait crocheter une porte (Quel mauvais espion aurait-il fait sinon), mais il ne tenait pas à forcer le verrou de l’appartement où il vivait. Il fit donc demi-tour et entra dans l’appartement de son nouvel ami sans cogner.

« Hadès ! Files-moi ta clef, j’ai oublié la mienne dans le salon! » Cria-t-il en ouvrant la porte d’entrée

Un silence plat. Personne ne parlait. Hans ne jeta qu’un regard rempli de mal-être à son ami qui venait tout juste d’entrer avant de se diriger vers la cuisine. Hadès lui était planté dans le couloir à regarder la porte de la chambre à coucher comme s’il y avait un rat à chasser. Devant cette scène étrange, Randall arqua un sourcil et se dirigea vers ses deux compagnons.

« Vous semblez bizarres... Me dites pas que vous êtes en couple et que vous me lavez pas dit ?! Je croyais qu'on ne se cachait rien mon p'tit chou! »Avait-il dt à la rigolade en regardant Hadès

Il eut un long silence de la part de Hans.

« .. D’accord. »

Il finit par tourner la tête vers la chambre. Une jeune femme à la chevelure blonde vénitien était étendue sur le lit et semblait tourmentée. Une valise à moitié vide se trouvait près d’elle et d’autres vêtements étaient étalés un peu partout dans le couloir. Le puzzle était en train de se faire tranquillement dans l’esprit du monstre. Hans avait bien parlé de son ancienne fiancée, une jeune et jolie rousse qui faisait toujours des tonnes avec rien… Randy avait bien envie de se dire que c’était elle qui s’était échouée sur le lit, mais la bonne humeur énervante que son fiancé avait pu décrire n’était pas au rendez-vous.

« C’est Anna ..? »

Il eut envie de faire un pas vers la chambre, mais il n’était pas sûr qu’il aille une bonne oreille. Il valait mieux qu’elle déprime un peu seule et qu’elle reparte d’où elle venait. Le prince des Îles-du-sud lui avait sans doute fait comprendre qu’ils ne reviendraient pas ensemble et ne sachant pas où aller pour pleurer, elle s’était réfugiée dans la chambre.

Il tourna les talons et donna une tape sur l’épaule du dieu des enfers : « N’y pense même pas. C’est l’ex fiancée d’un pote, on ne touche pas. »

Il alla dans la cuisine où le roux se trouvait déjà, accoudé contre le comptoir. L’eau bouillait et deux sachets de thé ananas-pamplemousse étaient sortis de leur boîte. Randall lui fit signe d’aller s’asseoir et quelques instants plus tard, il arriva à la table à manger avec deux tasses de thé.

« Anna, je ne sais pas si une tasse de thé peux remonter le moral, mais il y en a une qui attend qu’on la boit. »


codage par Jyne sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
The picture of sophisticated grace
Anna
PRESENCE/ABSENCE : Présence réduite.
DOUBLES COMPTES : Oliver Foxworth, Aiko "Honey" Miyazaki
PHOTO D'IDENTITE :



I wanna stuff some chocolate in my face !

Annanas:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Frozen, La Reine des Neiges.
ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans.
COTE COEUR : Fiancée à Hans.
OCCUPATION : Animatrice pour enfant en plus d'enchaîner les petits boulots.
HUMEUR : Épuisée.
MON ARRIVÉE : 05/12/2013
MON VOYAGE : 721
POINTS : 115
LOCALISATION : New York.

MessageSujet: Re: Chaque erreur dans la vie est un cadeau pour l'avenir. ⊱ PV Hanna ♥, Dory & Hadès  Lun 1 Fév 2016 - 22:30

 
Chaque erreur dans la vie est un cadeau pour l'avenir.
AVEC HADES, DORY & HANS ♥

 
Je venais à peine de m'affaler sur le lit lorsque des hurlements se firent entendre depuis la pièce d'à côté. Dory. Sous le coup de l'émotion, la présence de ma nouvelle amie m'était sortie de l'esprit. Je tentais de chasser mes larmes d'un revers de main lorsque la blonde débarqua dans la pièce pour se jeter sous le lit. Cette soudaine intrusion ne suffit pas à me faire réagir. Inerte, le visage enfoncé contre les couvertures, mes efforts étaient vainement concentrés sur la maitrise de ma respiration. Il fallait que je me calme. Je ne pouvais pas me laisser aller de la sorte à la moindre petite difficulté. Depuis des jours, des semaines, les événements s'enchaînaient, complètement hors de mon contrôle. Ma vie avait pris une tout autre tournure, mais je ne devais pas me laisser abattre pour autant. Je ne pouvais pas. Personne ne réglerait mes problèmes à ma place, d'autant plus que, dans cette histoire, j'étais la seule responsable. Rien de tout cela ne serait arrivé si, dans un élan de désespoir, je n'avais pas décidé de venir fourrer mon nez ici. Pathétique.

Ce fut la voix de Dory qui coupa court à mes lamentations. Qu'est-ce qu'on faisait ici ? Ça, moi-même j'en venais à me le demander. Quant à la présence d'Hadès, je n'étais certaine que d'une chose : cet individu devait certainement tremper dans je ne sais quelle affaire sordide.
Si j’avais su qu’il était ici, croit moi, je ne serai pas venu…
Dis-je en me tournant sur le dos. À vrai dire, partir serait peut-être la meilleure solution, après tout. À New York, personne n’attendait plus rien de moi. Rien à prouver, rien à perdre. Je pourrais m’enfermer dans une routine, lassante, mais rassurante. Arendelle me manque tellement… Elsa me manquait tellement… C’était toujours vers elle que mes pensées finissaient par me porter. Elles me rappelaient douloureusement l’absence de ma sœur, à un moment où seuls ses conseils semblaient pouvoir m’aider à sortir de l’impasse.


Je suis désolée de t'avoir traîné ici Dory. Je me laissais rouler jusqu'au bord du lit afin d'apercevoir la tête de mon amie, toujours cacher dessous. Surtout avec… lui dans le coin. Ajoutais-je en me mordant les lèvres. Mais attend, tu le connais ? Doucement, mon esprit faisait des liens entre la curieuse réaction de Dory et la présence d'Hadès. Elle devait forcément le connaitre pour s'être autant alarmé face à cet homme. Curieuse, je m'apprêtais à questionner un peu plus Dory sur cette histoire lorsque quelqu'un m'interpella depuis le seuil de la porte.

Un brun. Surement venait-il tout juste d’arriver, car je ne l’avais jusque-là, pas remarqué. Anna, je ne sais pas si une tasse de thé peut remonter le moral, mais il y en a une qui attend qu’on la boive. J’hésitais. Bien sûre que le dialogue serait nécessaire pour mettre au clair la situation, mais en venant ici, j’avais imaginé nos retrouvailles plus… personnelles. Seulement, je n’aurais jamais pu prévoir qu’Hans aurait de la visite le jour même où je décidais de lui parler. J’arrive. J’avais déjà perdu assez de temps. Avec ou sans la présence des autres, je ne pouvais pas me permettre d’attendre plus longtemps. Je finis par me remettre sur pied. À peine fus-je debout, que je me sentis à nouveau écrasé par le poids de mes responsabilités. Comment pouvais-je être habité par de tels sentiments contradictoires ? Il suffisait que mes pieds touchent le sol pour que toute ma détermination disparaisse sous mon accablement. La volonté que j’avais mis tant de mal à rassembler fondait aussi vite que de la neige au soleil. Tiraillé entre ces deux sentiments contradictoires, je me trainais néanmoins jusqu’au salon.

Bon. Qu'est-ce qu'on fait ? Ces paroles étaient directement destiné à Hans. Depuis que j'étais ici, c'était à peine s'il avait ouvert la bouche. Certes, je pouvais comprendre son désarroi, surement ne s'attendait il pas à voir sa fiancée, ou ex fiancée, débarquer de la sorte chez lui pour lui annoncer un nouvelle ayant la portée d'une bombe. Son silence était plus pénible que n'importe quelle colère. Dit quelque chose, n'importe quoi, mais dit quelque chose. Le regard rivé sur lui, en attente d'une réponse, je m'avançais jusqu'à la table ou deux tasse fumante étaient posés.

L'odeur fruitée qui s'en dégageait embaumait déjà fortement la pièce. Plus tôt dans la mâtiné déjà, la seule odeur du poisson avait suffi à me donner la nausée. Une seule inspiration suffit à agresser mes sens déjà à fleur de peau en cette période délicate. Une main sur la bouche, je me retournais brusquement en sentant que les choses risquaient de se gâter si jamais je laissais un peu plus longtemps cette senteur assaillir mon odorat. Malheureusement pour moi, et surtout, malheureusement pour le brun qui m'avait si gentiment offert du thé, je n'eus pas le temps de courir jusqu'à la salle de bain.


 
© EKKINOX

_________________
    hope
    Some people know their hearts the minute true love starts I’ve sat alone in this room before hours and hours on end. I know this delusion won’t wish the door would open to reveal a friend. I know this solitude, I know this kind of cold but I have faith in what the stories told of true love, how I’d find true love. And here I am in this room again just as lost and small, that lonely girl with a desperate heart is who I am after all. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleue naturelle
Fantastic Animals
PRESENCE/ABSENCE : ça j'oublie pas d'être là o/
DOUBLES COMPTES : heu... j'ai oublié? Simon, le fishnappeur, Marly et le gars qui traine dans les bars
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Finding Nemo
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 chez les humains
COTE COEUR : l'eau <3 les ananas <3 Ryan <3
OCCUPATION : Surveillante de piscine :D
HUMEUR : Just keep swimming :D
MON ARRIVÉE : 20/04/2013
MON VOYAGE : 959
POINTS : 215
LOCALISATION : je suis perdue D:

MessageSujet: Re: Chaque erreur dans la vie est un cadeau pour l'avenir. ⊱ PV Hanna ♥, Dory & Hadès  Mer 3 Fév 2016 - 3:34

Chaque erreur dans la vie est un cadeau pour l’avenir


Si Dory avait su qu’il était là… et bien elle l’aurait oublié et serai venu quand même. Mais de qui il était question au juste? Elle ne savait pas, mais par contre elle savait qu’elle commençait à se sentir à l’étroit sous le lit… mais pourquoi était-elle sous un lit au juste? Qu’est-ce qui s’était passé encore? Si Edna n’y était pas, c’est que ça ne devait plus être très dangereux dans le reste de l’appartement. Et puis la rousse qui commençait à l’interroger… si seulement la blonde avait su de qui l’autre lui parlait! Parce que non, elle ne savait pas que c’était à la vu d’un certain personnage peu recommandable qu’elle s’était précipité dans la chambre en criant.

Pendant que Gina sortait pour aller à la cuisine, le poisson s’extirpa de sous le lit en se tortillant. Elle ne savait pas trop quoi faire et sa conscience lui dictait de suivre son amie. Parce qu’en même temps, l’autre savait pourquoi elles étaient ici… mais la blonde aussi en fait le savait après tout! Ça venait de lui revenir, Lana était là pour annoncer à son financé un truc important! Le poisson dans l’aquarium! Par contre les gens dans l’appartement ne semblaient pas heureux… Il régnait un silence lourd. Pourquoi un si grand malaise? C’était un évènement heureux, non? Pas si ce n’était pas désiré… Ah lala, les gens et leur manque de protection… Il fallait les instruire!

Une fois dans la cuisine, après avoir contourné le fishnappeur et évité de glisser sur les vêtements au sol, Dory se planta face à un homme brun en pensant bien avoir affaire au fiancé de la jeune femme, parce qu’après tout, ne venait-il pas de lui offrir du thé? Prenant une grande respiration, elle commença son discours qu’elle aurait du débiter à un autre:

- Tu te prends pour qui? Tu te protège pas et ensuite tu lui mets tout sur le dos?! Tu veux savoir, tu aurais du garder ton ananas dans ton pantalon, ça aurait été bien plus simple! Et puis t’enfuir comme un lâche! Tu sais qu’elle t’a cherché dans tout Londres? Et pour finalement apprendre que tu manigance avec un fishnappeur et un autre type pas net?! Et puis tu as l’air d’un type vraiment louche! Et pas très propre, t’as vu tes chaussures pleines de vomit? Tu pouvais pas aller aux toilettes?

Sarah n’avait vraiment pas l’air bien, alors la blonde se dit qu’un verre d’eau froide lui ferait du bien. Elle fouilla donc dans une armoire pour prendre un verre, faisant tomber par accidents quelques papiers qui se trouvaient là. Elle n’y porta pas trop attention, prenant un gobelet qu’elle rempli d’eau. Pourquoi elle avait ce verre en main déjà? Ah oui, pour Edna qui avait l’air malade! Elle lui donna :

- Bois, ça te feras du bien. Ça fait toujours beaucoup d’émotions de rencontrer un fishnappeur. Dis, c’est qui le type roux qui a l’air complètement ahuri? Parce qu’il a aussi l’air louche… Ils complotent tous ensemble ou quoi? Si tu prends pas le thé, je vais en boire.

Saisissant la tasse elle en but une grande gorgé… Qu’elle recracha après s’être brulée… sur le jeune homme brun. Déposant la tasse, elle le regarda ensuite étonnée :

- Mais pourquoi t’es trempé? Et le vomit sur tes souliers? Tu devrais aller à la salle de bain pour nettoyer tout ça.

Un réflexe de protection poussa la blonde à reculer un peu, s’approchant de la rousse :

- On devrais peut-être aller s’assoir au salon?



Hrp... Je crois que j'ai tout fait ce que j'avais dis x):
 





codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Chaque erreur dans la vie est un cadeau pour l'avenir. ⊱ PV Hanna ♥, Dory & Hadès  
Revenir en haut Aller en bas
 

Chaque erreur dans la vie est un cadeau pour l'avenir. ⊱ PV Hanna ♥, Dory & Hadès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cadeau pour Takeshi
» Cadeau pour mon pire ennemi ( Museau Balafré) !
» Un cadeau pour un con, par un con.
» Cadeau pour Talia
» Une sœur est un cadeau pour le cœur, un ami pour l'esprit, un fil d'or au sens de la vie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP Abandonnés-