Partagez | 
 

 Faire les courses déguisé, quoi de plus normal *18+ PV Mally*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Faire les courses déguisé, quoi de plus normal *18+ PV Mally*  Mar 30 Sep 2014 - 1:38

Faire les courses déguisé, quoi de plus normal

Ahhh dans quoi m'étais-je embourbé? Pourquoi avais-je accepté la demande d'Yzma? Elle et ses plans foireux. J'aurais du m'en tenir à ce que je savais faire, utiliser les humaines. Mais la vieille peau avait besoin de certaines substances et j'étais le seul capable d'aller chercher celles-ci. Mes yeux glissèrent une nouvelle fois sur le papier, déchiffrant un peu mieux les lettres et les mots. Les derniers mois avaient étés assez calme de mon côté. Je couchais rarement au labo, habituellement hébergé par ses conquêtes d'une nuit... ou occasionnelles. J'avais apprit à lire, au moins un peu. Je ne lisais pas rapidement, mais je pouvais déchiffrer ce qui était écrit sur la feuille que je tenais. Les noms ne me disaient pas grand chose... De l'Ixprim, du Previscan, du Doliprane, de la Morphine, de l'Aprovel, que de noms inconnus, sauf pour la Morphine, qui semblait être assez courante. Crestor, mais tu parles d'un nom affreux. Le genre de nom que Mufasa aurait pu certainement donner à ses rejetons. Je serrai la feuille dans la poche de mon pantalon, tournant dans les couloirs, décontracté. Les gens m'ignoraient pour la plupart. Certaines personnes me jetaient un coup d’œil puis continuaient leur chemin, trop pressés. Je vis un infirmier sortir d'une pièce qui était visiblement un vestiaire. Je le saluai d'un mouvement de tête, le remerciant d'avoir retenu la porte. L'autre homme hocha la tête en retour, me souhaitant un bon quart. Une fois la porte refermée, j'attrapai la première blouse blanche, l'enfilant prestement. D'une main je pris un des masques que les gens portaient quand ils avaient peur de tomber malade, le mit et la touche finale fut un affreux couvre chef. Juste avant de quitter la pièce, je pris un appareil qui appartenait visiblement à un médecin et le mit autour de mon cou, frissonnant quand le métal froid glissa contre ma peau.

Si j'étais attrapé, j'allais décidément tuer Yzma. Mes pas me guidèrent de nouveau dans un couloir, évitant les gens précipités, regardant les écriteaux, cherchant du regard l'endroit ou je pourrait trouver ces maudits trucs et partir au plus vite. Perdu dans mes pensées, je ne vis pas une infirmière, le nez plongé dans un dossier
et nous nous retrouvâmes nez à nez. Elle s'excusa longuement, ramassant les papiers qui volaient encore. Secouant la tête, je me penchai pour l'aider, ne souhaitant pas que ma couverture soit détruite.

-Oh docteur, pourquoi portez-vous un masque?

Hé merde.

-Hum... Petit rhume, coupure budgétaire, je devais travailler quand même.

Parler en mal d'un budget était souvent une excuse bidon qui fonctionnait. Du moins c'est ce que j'avais apprit auprès d'une de mes conquêtes. Le mensonge allait-il tenir? Oui. À entendre les insultes dites à voix basse contre le patron du département. Et qui avait dit que les humaines ne disaient que des platitudes? Celui qui avait dit ça s'était grandement trompé... Je saluai de la tête l'infirmière et continuai mon chemin, non sans avoir prit la carte magnétique à sa taille, lui faisant un clin d’œil quand elle se mit à rougir du frôlement qu'elle avait ressenti. Avec un peu de chance elle ne remarquerait pas le vol de la carte avant un moment. Une quinzaine de minutes plus tard et mon anxiété rendu à des niveaux assez élevés, je trouvai enfin une flèche en direction d'une pharmacie. La porte était barrée électroniquement et je fis glisser la carte dans la fente, débloquant celle-ci. Le stress s'envola alors que j'entrais dans la pièce. Enfin, j'allais pouvoir prendre ces trucs et partir.



Dernière édition par Scar Leone le Dim 5 Oct 2014 - 21:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le courage ne se mesure pas à la taille!
Fantastic Animals
DOUBLES COMPTES : Tim, Do, Doune et l'alcoolo
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des merveilles
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans chez les humains
COTE COEUR : c'est compliqué
OCCUPATION : Prendre le thé!
HUMEUR : ZzZ
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 641
POINTS : 162
LOCALISATION : Quelque part à Paris

MessageSujet: Re: Faire les courses déguisé, quoi de plus normal *18+ PV Mally*  Mar 30 Sep 2014 - 3:48



Faire les courses déguisé, quoi de plus normal

Scar & Mally


Je n’étais pas fan des hôpitaux. C’était un endroit où je me retrouvais impuissante. Pour une guerrière, c’était la pire chose qui pouvait arriver, pas de se retrouver dans ce lieu, mais de ne pas pouvoir agir. Me retrouver dans ces longs couloirs blancs, ça me rappelait l’asile psychiatrique… mais bon, là j’avais pu faire quelque chose, c'est-à-dire m’évader avec mon meilleur ami, donc ça n’avait pas été un épisode traumatisant de ma vie. Quoique dans mon cas, je ne crois pas être vraiment « traumatisable », puisqu’après tout je venais de Wonderland, un pays plus fou que merveilleux. J’étais donc folle, plus sensée que bien d’autres, mais d’humeur instable, ce qui faisait de moi quelqu’un qui pouvait passer par-dessus bien des épreuves. Par contre, sans être traumatisée, je me rappelais que trop bien ma dernière visite dans un hôpital… C’était triste. Ce couple si gentil qui avait perdu un enfant... et moi qui ne pouvait que vouloir les venger… Pourtant, ça c’était passé sur un autre continent, de l’autre côté de l’atlantique.. mais c’était comme si c’était ici.

J’étais une battante, une guerrière, mais je n’étais pas insensible à ce genre de drame… et je détestais y repenser! J’avais réussis à passer à autre chose avec le travail. J’aimais bien servir des cafés, thés et autres boissons. Par contre je n’aimais pas vraiment devoir tout géré dans le café, mais je n’avais pas le choix puisque j’étais la propriétaire! Le plus gros problème ce n’était pas la comptabilité, les clients ou les fournisseurs… non c’était les employés! J’en avais surpris un à voler! Si ce n’était que cela… il faisait un thé épouvantable! Le pire crime contre l’humanité! Quoique les humains s’en foutent pour la plupart… donc un crime contre les wonderlandiens! Ce qui aurait été punissable par la décapitation si c’était venu aux oreilles de la reine de Cœur!

Mais bon je m’éloigne du sujet principal… Donc j’ai renvoyé le jeune malfaiteur… et disons que ça ne s’est pas très bien passé et que j’ai finit par m’énervée contre lui. Pour ma défense, il m’avait traitée de folle et puis il a osé dire que ma soupe n’était pas assez salée! Non mais une recette que j’avais apprise du Lièvre lui-même! Alors je lui avais balancé une tasse, qu’il avait évitée avant de prendre la fuite. Quel Couard! J’avais bien fait de le virer! Mais c’était tout de même triste… une si belle tasse! Un peu traitre par contre, puisque je me coupai en ramassant les morceaux. Ce n’était pourtant pas une grosse coupure, mais à un endroit incommodant, puisque c’était sur la paume, entre l’index et le pouce. Je la traitai comme j’avais toujours fait, en léchant…
Sauf que je n’étais un cha… un Chess magique… alors après quelques jours, j’ai remarqué que la blessure empirait au lieu de guérir. En fait ça avait commencé à couler d’une couleur proche de celle de la morve de Chess… Je n’avais donc pas eu le choix enfin me décider d’aller à l’hôpital. Je n’étais pas très fière de la dégradation de la plaie et je fus bien piteuse lorsque je me fis sermonner. Comment je pouvais le savoir que la bave ça ne fonctionnait pas dans ce monde? Le médecin nettoya la blessure et me prescrit des antibiotiques que je devais aller chercher à la pharmacie de l’hôpital avec le bout de papier qu’il m’avait donné. Le même principe que l’argent, sauf que ce bout de papier signé n’avait de valeur que pour des médicaments.

Suivant les indications de l’homme, je me rendis donc à la pharmacie. Je crus au départ qu’il n’y avait personne, mais je perçu du mouvement à l’intérieur. Frappant à la fenêtre j’interpelais l’homme :

- Monsieur? Docteur? Ça ne sera pas long, je veux seulement les médocs qu’on m’a prescrit.

Pourquoi je le trouvais louche? Essayait-il de se cacher ou j’imaginais des trucs? Je cognais à nouveau contre la fenêtre… si ce n’était pas lui qui me donnait ce que je voulais, je continuerais jusqu’à ce quelqu’un vienne s’en occuper! Où je trouverai un moyen d’entrer.




codage par greenmay. sur Apple-Spring

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Faire les courses déguisé, quoi de plus normal *18+ PV Mally*  Mar 30 Sep 2014 - 4:24

Faire les courses déguisé, quoi de plus normal


Mes pensées dérivèrent un moment alors que je regardais dehors par la fenêtre. J'étais à quel étage? Le troisième? Le quatrième? Je ne savais pas. Le ciel devenait de plus en plus bleu, les nuages flottant au loin, suivant le vent. Mes yeux trainèrent sur les différents papiers se trouvant sur place ainsi que le calendrier. Autrefois les jours étaient si semblable. À présent, chaque jour était une aventure, un chasse, une découverte. Chassant ces pensées, je me concentrai sur ma recherche. Yzma allait être satisfaite et me laisserait probablement tranquille pour un moment. Alors que je fouillais dans une armoire sans faire de bruit, tentant de reconnaitre un flacon d'un autre, lisant et relisant les noms en vérifiant sur la feuille. Pourquoi les médicaments avaient-ils tous des noms compliqués et sans sens? J'avais réussi à trouver quelques trucs qu'elle voulait et même plus. Mais je ne trouvais pas ce satané Crestor. Non mais je le savais! Avec un nom pareil qu'il ne pouvait que m'apporter que des ennuis. Mon sac était presque plein à présent. Un coup à la porte me fit sursauter.

Merde... Pourquoi maintenant? Tout allait bien non?

Qui...? Une jeune femme se tenait de l'autre côté, plutôt jolie d'ailleurs. J'aimais bien la courbure de ses lèvres, ses yeux brillants et ses pommettes. Un visage tout à fait attrayant et un physique tout en courbes. Sans gène, je la détaillai de la tête au bassin, souriant sous mon masque puis je me rappelai de ce que je faisais là. Devais-je lui ouvrir la porte? Oh, ouvrir à moitié la porte, créant un petit comptoir? Ou simplement partir le plus vite possible? La dernière option était bien tentante... Mais je me ravisai. Il était inutile d'attirer la foudre sur moi. Je me dirigeai vers la porte, l'ouvrant à moitié, essayant de cacher ma nervosité. Je ne connaissais pas le contenu du trois quart des flacons...

-Je suis navré mademoiselle, je ne suis pas le médecin responsable de la pharmacie. Vous devrez attendre celui-ci. Je suis simplement venu prendre les médicaments pour quelques patients.

J'essayai de lui faire une expression de sympathie mais je voulais simplement m'en aller le plus rapidement possible. Un mauvais pressentiment grimpait le long de ma colonne vertébrale. Elle ne me regardait visiblement pas comme l'infirmière. Elle doutait. Elle doutait... Pourquoi doutait-elle? Mon déguisement était parfait, non? Plan S.

-Mais je suppose que je peux faire une exception pour une si jolie dame. Que vous faut-il? Je vais essayer de vous le trouver. Sa-Charle ne m'en voudra pas.

Pourquoi ma langue avait fourché? Moi qui me vantait d'être un maitre manipulateur, quel piètre menteur je faisais quand je pensais ma couverture détruite!


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le courage ne se mesure pas à la taille!
Fantastic Animals
DOUBLES COMPTES : Tim, Do, Doune et l'alcoolo
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des merveilles
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans chez les humains
COTE COEUR : c'est compliqué
OCCUPATION : Prendre le thé!
HUMEUR : ZzZ
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 641
POINTS : 162
LOCALISATION : Quelque part à Paris

MessageSujet: Re: Faire les courses déguisé, quoi de plus normal *18+ PV Mally*  Mer 1 Oct 2014 - 4:03



Faire les courses déguisé, quoi de plus normal

Scar & Mally



L’homme se détourna de ce qu’il faisait pour me répondre. Tant mieux, parce que s’il m’avait ignoré, ça n’aurait pu que mal finir… Je ne savais pas pourquoi, mais je le trouvais étrange cet homme… Peut-être parce qu’alors que j’essayais de le regarder dans les yeux, je sentais plutôt son regard glisser sur moi… il me reluquait là? Non, je devais me faire des idées… Je suis sans doute trop souvent seule. Ou je commence à faire de la fièvre, qui sait? Non, mais c’est que ça serait vraiment pas professionnel de la part d’un médecin de dévorer du regard une patiente alors qu’il est au travail.

Je me laissai envahir par un certain découragement lorsqu’il me dit que je devrais attendre un autre médecin… c’était bizarre qu’il ne semble pas connaitre beaucoup les flacons, non? Bon, j’avoue que je ne connaissais pas vraiment le fonctionnement des hôpitaux, mais je trouvais ça bizarre qu’il soit là et qu’il ne puisse pas m’aider… en plus, il avait beaucoup de médicaments dans le sac qu’il avait… mais bon, ce n’était pas de mes affaires en fait… Surtout qu’il semblait changer d’idée et vouloir essayer de m’aider. Par contre, il me semblait nerveux? Non, ce n’était peut-être pas ça, mais il restait qu’il avait un petit problème avec le prénom du responsable de la pharmacie…

Puisqu’il voulait m’aider, je décidai de ne pas l’embêter avec tous les détails qui me tracassaient, après tout, il était peut-être nouveau? Je lui souris donc aimablement :

- Merci de vouloir m’aider. Ce doit pas être facile comme travail, vous ne seriez pas un peu à cran?  Je vais vous aidez à chercher! Ça ne devrait pas être compliqué de trouver ce truc, oxacilline. C’est un antibiotique oral que le docteur a dit.

Je sautai donc de l’autre côté de la demi porte, rejoignant l’homme. Je me crispai de douleur bien malgré moi lorsque ma main agrippa le rebord de la porte, mais je continuai tout de même, puisque je n’étais pas du genre à me rouler en boule et me morfondre de douleur! Par contre ça aurait été bien que le médecin me donne un truc contre de la douleur, mais il ne m’avait dit que de prendre des aspirines… Mais bon, si je me tenais tranquille, je n’aurais pas mal! Le problème était évidement que je n’arrivais pas à rester en place! La preuve, j’étais maintenant devant ce docteur, alors que je n’aurais pas du être de ce côté… Une fois si près je vis qu’il avait bien une tête de plus que moi… mais bon, c’était normal en fait parce que les hommes étaient en général plus grand que moi et ils me dépassaient toujours d’une vingtaine de centimètre au minimum. Mais bon, ce n’était pas parce que j’étais petite que je ne savais pas me défendre et je n’avais aucun problème à taper quiconque le méritait.

- Pourquoi vous portez un masque? Vous revenez d’une opération? C’est… intéressant… d’opérer les gens? J’ai déjà rêvé qu’on me greffait une poche de thé, sauf qu’il aurait fallu que je trempe dans une tasse pour pouvoir boire le thé! Bon, je m’égare, il faudrait trouver le médicament pour que je m’en aille… Parce que après coup en réfléchissant, je crois que je ne devrais pas être de ce côté, mais bon, il est trop tard et puis je préfèrerais sortir par une porte ouverte, plutôt que par-dessus.

Je commençai à regarder les bouteilles de médicaments, avec des noms plus incompréhensibles les uns que les autres. Ils avaient beaucoup d’imaginations les inventeurs! D’ailleurs, un inventeur de médicament, à quoi ça ressemble? Est-ce que ça porte un masque comme le grand brun à mes côtés? Je me demandais à quoi il pouvait bien ressembler là-dessous… Je ne pouvais m’empêcher de lui jeter de petits coups d’œil. Cet habit ne l’avantageait pas selon-moi… quoiqu’un docteur, ça a quelque chose de terriblement attirant. Oh lala… je me faisais penser à Laurence et son attirance pour les hommes en uniformes! Quoiqu’il n’a pas tord… Je me secouai pour retourner à la recherche de l’antibiotique.



codage par greenmay. sur Apple-Spring

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Faire les courses déguisé, quoi de plus normal *18+ PV Mally*  Jeu 2 Oct 2014 - 1:28

Faire les courses déguisé, quoi de plus normal


Je soupirai en la voyant sauter le comptoir. Une petite chose qui bondissait partout on dirait bien. Petite en effet... Je baissai les yeux pour l'observer, mes yeux attirés malgré eux par le léger décolleté et je me mordis la lèvre. Ce n'était pas le moment bon sang! D'une main je vérifiai que mon masque tenait bien, de l'autre je tripotai le métal froid du truc autour de mon cou. Je devais trouver quoi moi maintenant? Du Oxi quoi? Oxiclean? J'en avait déjà vu je crois, dans un contenant assez grand et ça sentait mauvais. Je reportai mon attention sur la petite blonde qui parlait de façon illogique. Une poche de thé? Mais de quoi parlait-elle?! Opérer? Faire des opérations? Je ne crois pas que les médecins créaient des plans de batailles... Ou était-ce encore un de ses mots qui veulent dire plusieurs chose ici? Je reculai de quelques pas, regardant l'ensemble de médicaments avant que mes yeux glissent sur la croupe de la blondinette. Je secouai la tête, revenant à ma place, fouillant les damnés comprimés.

-J'ai une petite grippe et je dois travailler quand même, mais je ne veux pas rendre d'autre personnes malade... Je n'opère pas. Je ne suis pas un de ces médecins. Et en effet, vous ne devriez pas être ici, mais le mal est fait.


Je me retournai vers différents flacons. Trouver ce fichu Oxiclean... Auraient-ils changé la bouteille? Arrgg... J'en chopai un parmi tant d'autre, déchiffrant le nom, Seresta? Tant pis ça devait avoir faire l'affaire, je devait partir au plus vite avant que le vol de la carte de sécurité ne soit remarqué.

-Tenez, ce n'est pas du Oxiclean, mais ça a un résultat similaire et on a en a beaucoup en stock.


Je tendis le flacon à la blonde tentant de paraitre sur de moi et confiant. Était-ce normal pour un médecin d'en contredire un autre? Je n'en savait rien et je sentait ma couverture s'effiler sous mes doigts à la vitesse de l'éclair. Je me penchai pour  attraper mon sac puis tentai de la pousser hors de la pharmacie, refermant la porte derrière nous.

-Je vous souhaite une bonne journée mademoiselle. Ce fut un plaisir de rencontrer une si magnifique jeune femme.

Ça m'avait échappé. Par habitude, probablement. Habituellement ce genre de phrases me sortaient de bien des embarras, mais j'avais l’impression que c'était la dernière chose que j'aurais du dire au final. Sans perdre de temps, je fis demi tour et tentai de m'éloigner à grandes enjambées.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le courage ne se mesure pas à la taille!
Fantastic Animals
DOUBLES COMPTES : Tim, Do, Doune et l'alcoolo
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des merveilles
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans chez les humains
COTE COEUR : c'est compliqué
OCCUPATION : Prendre le thé!
HUMEUR : ZzZ
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 641
POINTS : 162
LOCALISATION : Quelque part à Paris

MessageSujet: Re: Faire les courses déguisé, quoi de plus normal *18+ PV Mally*  Sam 4 Oct 2014 - 17:51



Faire les courses déguisé, quoi de plus normal

Scar & Mally



Il me regardait encore où je rêvais? Peut-être que j’étais folle? Oh en fait si je l’étais, mais je ne pensais pas souffrir d’hallucination. Il avait surement oublié que son masque ne cachait pas ses yeux! Quoique je ne pense pas que ce genre de détail pouvait vraiment s’oublier. Il était malade? Vraiment? Parce que sa voix ne montrait aucun signe d’un mal de gorge ou d’un autre symptôme du genre. Bien que je ne décelais pas ce qu’il y avait dans ses yeux, je voyais bien que ce n’était certainement pas les traces d’une maladie. Je me retiens de répondre, parce qu’après tout, j’avais besoin des médicaments. Je me contentais d’un haussement d’épaule avec un petit sourire lorsqu’il dit qu’en effet je n’aurais pas du être là. Malgré cela, il n’avait pas appelé la sécurité et ne semblait pas vouloir me faire sortir… bizarre.

Je trouvai ce don j’avais besoin, mais il semblait que lui aussi avait trouvé quelque chose… Lorsqu’il me tendit une bouteille, je restais interdite un moment, le fixant, ainsi que ce qu’il m’avait donné, tour à tour en haussant un sourcil en l’écoutant… OxiClean? Est-ce que ma langue avait fourchée? C’était une blague ou quoi? Parce que je suis folle, mais pas au point de prendre des produits nettoyants à la place des antibiotiques! Ce devait être lui qui était fou en fait! Je regardai les pilules de Seresta… Laurence en prenait de semblables, non? Je regardai le reste de l’étiquette pour me rendre compte qu’en fait, ce n’était pas du tout un antibiotique… la conclusion s’imposait d’elle-même : ce type n’aimait pas le thé… ah et il n’était pas docteur. Si ça ce trouvait, il avait des difficultés à lire sinon il aurait au moins essayé de me donner un truc vraiment semblable à ce que je devais prendre… Non seulement il mentait, mais il me prenait pour une cruche? Je n’étais pas qu’un joli visage et il risquait de regretter sa façon d’agir…

Avant que je n’ai le temps de répondre, il m’avait déjà poussée à l’extérieur, salué et il s’éloignait… il croyait s’en tirer ainsi? Après m’avoir presque traitée d’idiote? Je couru presque pour le rattraper et le poussai contre le mur en lui lançant :

- T’es pas un vrai médecin… Qu’est ce que tu fais ici? Tu volais des trucs? Tu sais que je suis pas une blondinette stupide et le médicament que tu m’a donné, mon ami fou en prend parfois, alors c’est toi qui est stupide de pas regarder les étiquettes! Et puis en passant du OxiClean, c’est un produit nettoyant et donc c’est toxique inculte! Comment tu peux ne pas savoir ça?

Le problème c’est que le mur était en fait une porte mal fermée et que j’avais utilisé pas mal de force pour que mon attaque soit efficace vu la différence de taille… Donc au lieu de la plaquer contre un mur, je le fis tomber au sol dans une pièce peu éclairée et je suivis le mouvement, lui tombant dessus. Dans la chute je lui arrachai son masque, qui cachait un visage à la fois beau et prédateur… et qui ne semblait certainement pas malade… enfin, pas physiquement.

- Qui es-tu?





codage par greenmay. sur Apple-Spring

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Faire les courses déguisé, quoi de plus normal *18+ PV Mally*  Sam 4 Oct 2014 - 19:01

Faire les courses déguisé, quoi de plus normal


J'entendis des bruits de pas précipité et un flot de parole ininterrompu. Merde, percé à jour, bon je m'en doutait et j'allais tuer Yzma pour m'avoir mit dans cette situation. non mais à quoi pensait-elle? J'étais dans ce monde depuis quoi... trois, quatre mois et je ne savais pas tout moi... J'apprenais vite, j'étais brillant, mais il y a des limites au génie! Ah... Du produit nettoyant, je le savais, les produits nettoyants allaient provoquer ma défaite. Encore plus terrible que de se faire battre par un lionceau immature qui se bat pour des choses futiles comme la liberté... Je me retournai juste à temps pour voir la petite furie me pousser avec une poigne de fer, un de mes pieds me trahissant. J'allais avoir la peau de se pied... Se faire trahir par son propre corps, un comble! Au moins le mur allait me soutenir lui!

Hé bien non... La porte elle par contre m'offrit une ouverture sur l'avenir... Un avenir fracassant avec le sol. Ma tête cogna quelque peu durement sur le sol, me laissant sonné. La jeune femme était sur moi, me chevauchant et je remarquai, les pensées encore un peu brumeuses, que mon masque s'était enfui, le lâche. Je clignai des yeux pour me concentrer sur le visage devant moi. ah non, ça n'allait pas ainsi. Je suis toujours au-dessus, pas en dessous. Pas soumit, ça non. D'un mouvement de bassin je déstabilisai la blonde puis j'inversai nos positions. Ah oui, c'était mieux maintenant. Je tenais ses poignets au dessus de sa tête. Je détournai la mienne une seconde et du bout du pied je fermai la porte.

De mieux en mieux. Un sourire sauvage étira mes lèvres. Une situation dont j'aurais pu me passer, mais qui sait, ça pouvait devenir intéressant. À moins qu'elle ne hurle et attire tout les gens de l'étage.

-Je suis navré, j'ai oublié de me présenter. Bon ce n'était pas un oubli, mais puisque la politesse l'exige, je suis Scar. Et vous mademoiselle dont je connais pas le nom, avez mit votre mignon petit nez là ou n'auriez pas du. La curiosité a tué le chat après tout.


Ahhhh que faire... Je n'allais tout de même pas tuer cette jolie petite chose... Et de toute manière je n'avais rien sous la main pour faire ça. Il serait ironique tout de même de faire avaler des produits de nettoyage à la demoiselle... Non non... Je ne suis pas si monstrueux quand même. Surtout pas avec... ce qui sous moi...

-Mais qu'allons-nous faire maintenant...

Une odeur agréable flotta jusqu'à mes narines et je fronçai les sourcils. Mmmmm. Je me penchai reniflant doucement. Ses cheveux. Ses cheveux sentaient la fraise. Ce fruit rouge, délicieux, sucré et acidulé. Mon nez frôla sa joue alors que je fermais les yeux pour respirer ce parfum invitant avant de me redresser les pupilles dilatées par la noirceur de la pièce, un sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le courage ne se mesure pas à la taille!
Fantastic Animals
DOUBLES COMPTES : Tim, Do, Doune et l'alcoolo
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des merveilles
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans chez les humains
COTE COEUR : c'est compliqué
OCCUPATION : Prendre le thé!
HUMEUR : ZzZ
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 641
POINTS : 162
LOCALISATION : Quelque part à Paris

MessageSujet: Re: Faire les courses déguisé, quoi de plus normal *18+ PV Mally*  Sam 4 Oct 2014 - 23:15



Faire les courses déguisé, quoi de plus normal

Scar & Mally



Avant que je ne comprenne ce qui se passait, je me retrouvais sous lui et la porte fut fermée… Ah et mes poignets furent emprisonnés au dessus de ma tête… quoi?! Minute là, il avait l’air un pervers ou je rêvais? Était-ce du désir dans son regard? Je m’étais retrouvée en position soumise sans avoir le temps de réagir! C’était indigne de moi ça! Je ne suis pas une prisonnière! Enfin peut-être un peu dans ce genre de situation… Ça me rappelait certain moment avec Laurence … sauf que le faux docteur était un mâle, un vrai. Un qui savait reconnaitre une femme! Bon, pas certaine qu’il respectait les dames, enfin il faisait des manières, mais au font de lui c’était un dominant, une bête. Heu je déraillais ou quoi? Il était sans doute très beau, mystérieux et tout ce qui venait avec, mais c’était un inconnu! Cette situation avait quelque chose d’excitant et d’interdit… Mon cœur battait fort de le sentir juste au dessus de moi, si près, sa bouche si accessible. J’étais hypnotisée par sa bouche et ce qu’il disait… Scar… un nom bien étrange. Mais vu la situation, ça me semblait presque rien.

Un mot me sortit de ma transe, un tout petit mot de quatre lettres… N’importe qui de sain d’esprit n’aurait pas fait un cas de l’expression employé par cet homme… sauf que je n’étais pas n’importe qui et surtout, je n’étais pas saine d’esprit. Je voulus bien me contenir, mais comme toujours seulement attendre parler d’eux faisait monter en moi une agitation que je n’arrivais pas à contenir. Jamais je n’avais réussis à vaincre cette peur… si c’était vraiment cela, car je n’avais pas peur de Chess… je crois que c’était une sorte de réflexe de défense afin de faire peur à mon prédateur naturel… Pourtant, au fond de moi, je ne voulais pas interrompre ce moment avec cet homme, mais il avait dit ce mot… le seul que je ne pouvais pas entendre. Alors plus rien n’importait… qu’il soit beau, qu’il soit désirable… plus rien n’importait, sauf….

- CHHHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAT Laissez-moooooooiiii! Cette sale bête! Un jour je l’aurais! Je lui ferais bouffer les vieux sachets de thé et il arrêtera de me tourmenter!


Je me débattais, me tortillant en tout sens sous l’homme. J’étais une vraie furie. Je finis par m’extirper de sous lui avec agilité avant de lui grimper sur le dos, le plaquant au sol. Il me dirait ce qu’il savait, qu’il le veule ou non! Il avait d’ailleurs de la chance que je n’ai pas de parapluie ou d’épée, je l’aurai écorché pour avoir osé parler d’un d’entre eux, c’est félins vicieux qui aimaient faire du mal à mes semblables. J’approchai ma bouche de son oreille le menaçant :

- Dis-moi où est le CHAAAAT et il ne t’arrivera rien de malheureux.

Je tremblais, terriblement énervée. Ah si seulement il n’avait pas prononcé ce mot! Et bien cette situation aurait semblée ridicule à n’importe qui d’autre… j’étais quand même en train de menacer quelqu’un de bien plus grand que moi, mais c’était en quelque sorte une habitude de me battre avec des gens plus fort… Je respirai un bon coup pour me calmer, mais trop de choses me tournaient en tête. Je fus prise d’une nouvelle inspiration et je lui murmurai à l'oreille :

- Si tu ai sage, peut-être que je te laisserai partir…





codage par greenmay. sur Apple-Spring

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Faire les courses déguisé, quoi de plus normal *18+ PV Mally*  Dim 5 Oct 2014 - 1:04

Faire les courses déguisé, quoi de plus normal


La petite furie était sur moi de nouveau, me chevauchant avant même je ne le réalise. Ce petit jeu était... assez marrant au final même si le plancher était froid. Elle tentait d'avoir la menaçante avec ses mouvement agressifs mais peine perdue dans mon cas à présent. Elle n'était visiblement pas de la police, ni une employée de l’hôpital. Elle n'avait pas sonné d'alarmes et cette réalisation me fit sourire malgré les menaces. Un léger rire m'échappa. Elle voulait un chat? Hé bien elle avait attrapé un plus grand prix qu'elle ne l'aurait cru. Le plus noble des félins allait lui apprendre quelques petites choses.

-On c'était une expression, mais qui sait, peut-être es-tu sur le dos d'un félin bien plus menaçant.

Son souffle contre mon oreille m’excita un peu plus. Moi, sage? Jamais. Peut-être parfois... Nan, et encore moins aujourd'hui. Conquérant, fort, intelligent, manipulateur, magnifique et incroyable oui. Mais sage... Non.

-Mais qui dit que je souhaite quitter pareille compagnie? Si délectable et agréable...

Je me retournai sous elle, un peu moqueur. Elle était plus forte que je ne l’avais cru, mais pas suffisamment pour me garder là. Mais je restai la, sous elle, les mains posées sur ses hanches. Sortir de l'habitude ne fait pas de tort habituellement. Et qui sait, ce pourrait être une expérience nouvelle. Elle ne semblait pas contre l'idée, sinon elle serait déjà partie. Il y avait quelque chose, décidément. Habituellement les femelles le faisaient savoir très rapidement... Et pour certaines, douloureusement... J'avais vu certains humains se faire frapper entre les jambes et ce n'était une expérience que je souhaitais vivre. Du moins pas aux expressions de douleurs absolues qu'ils arboraient...

-C'est une première de voir un roi au sol, mais dans de telles conditions, pourquoi pas? Je ne suis pas à plaindre...

Surtout pas avec la vue qu'elle m'offrait sur sa poitrine... Je relevai le torse, enfouissant mon visage dans son cou, histoire de respirer encore ce parfum si délicieux, de sentir son pouls contre mes lèvres. Je relevai un peu le menton, frôlant le lobe de son oreille à mon tour.

-Et toi, es-tu dressée ou es-tu comme moi, sauvage dans ce monde si étrange? Une esclave ou es-tu libre? As-tu simplement choisi ton camp, ma mignonne? Ou cherches-tu encore ta voie?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le courage ne se mesure pas à la taille!
Fantastic Animals
DOUBLES COMPTES : Tim, Do, Doune et l'alcoolo
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des merveilles
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans chez les humains
COTE COEUR : c'est compliqué
OCCUPATION : Prendre le thé!
HUMEUR : ZzZ
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 641
POINTS : 162
LOCALISATION : Quelque part à Paris

MessageSujet: Re: Faire les courses déguisé, quoi de plus normal *18+ PV Mally*  Dim 5 Oct 2014 - 20:32



Faire les courses déguisé, quoi de plus normal

Scar & Mally



[Hrp : Va falloir mettre une note 18+ x)]

Un félin plus menaçant qu’eux? Il se prenait pour un tigre ou un lion? De toute façon les plus gros je ne les craignais pas car ils avaient des difficultés à se faufiler partout. Il était même possible de se cacher sur leur dos! Ils étaient doués pour attraper des antilopes ou des grosses proies, mais une souris aussi rusée que moi ne se laissait pas prendre aussi facilement! SI je pouvais voler un œil au Bandersnatch, je pouvais échapper aux autres prédateurs sans problèmes! Sauf que je ne voulais pas prendre la fuite. J’aurais du alerter les responsables lorsque j’avais compris que cet homme n’était pas un médecin, mais je n’en avais rien fait… Pourquoi? Parce que je suis une justicière et que je règle les problèmes par moi-même? Parce qu’il avait un magnétisme indéniable? Ou peut-être juste parce que j’étais folle? La folie était bien souvent mon excuse pour tous mes agissements illogiques ou irréfléchis… J’aurais pu prendre des médicaments pour me contenir, mais ma vie aurait été bien moins excitante!

L’excitation… c’était ce que je sentais monter en moi lorsqu’il parlait. Je ne pus rien faire pour l’empêcher de se retourner… mais voulais-je vraiment l’interrompre? Je savais qu’il m’amadouait avec ses paroles charmeuses, je savais qu’il ne ressentait rien pour moi… enfin si, un désir évident, mais aucun sentiment plus complexe… et c’était réciproque. Je désirais cet homme, ce prédateur imprévisible qui se trouvait sous moi et que je ne reverrai sans doute jamais par la suite. C’était un jeu dangereux, mais tout comme lui, je n’étais pas sage. Et puis j’étais célibataire et donc je ne devais rien à personne, alors pourquoi ne pas en profiter? Au moins avec Scar, je savais à quoi m’en tenir… Il n’y aurait jamais rien d’autre qu’un désir primal… animal… J’avais l’impression que même si ce n’était qu’une seule fois, cela avait quelque chose de contre nature… une souris et un potentiel félin? Roh et pourquoi porter autant d’attention à ces détails alors que tout me corps me suppliait de toucher cet homme?

Je sentis tout ce qui pouvait me rester de réserves s’envoler lorsqu’il passa ses lèvres sur mon cou avant de me murmurer des paroles si... si… si troublantes. Il n’était pas d’ici, je le savais! Mon instinct ne se trompait jamais là-dessus! En plus j’avais affaire à un roi? Le roi des félins? J’eus un frisson à cette pensée… pas de la peur, mais de l’excitation. J’étais possiblement sur un lion et nous nous apprêtions à faire des choses pas très catholiques comme les humains disent… Bon, je suis pas croyante ni rien de cela, mais j’aime cette expression.

Je me penchai pour lui mordiller une oreille, lui soufflant ma réponse :

- Je suis une guerrière libre et indressée… et qui le restera… Je suis mon propre clan et je fais ce qui me plait tant que ça soit juste à mes yeux.

Je déplaçai ma bouche pour aller rencontrer la sienne. Il n’y avait rien de tendre dans ce baiser féroce, que du désir. Je lui retirais sa blouse blanche et son chandail rapidement, caressant son torse, allant de plus en plus bas vers son pantalon, m’interrompant pour retirer mon chandail. Je voulais sentir ses mains sur ma peau, sa chaleur… Je changeai de position pour enlever mon pantalon avant de le chevaucher de nouveau, vêtue que de mes sous-vêtements… Je recommençai à lui mordiller une oreille :

- Allons monsieur le roi, vous n’allez pas me laisser tout faire? Ce n’ai pas amusant sinon…






codage par greenmay. sur Apple-Spring

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Faire les courses déguisé, quoi de plus normal *18+ PV Mally*  Dim 5 Oct 2014 - 23:08

Faire les courses déguisé, quoi de plus normal


Ses lèvres dévoraient les miennes avec une avidité que je lui rendais bien. Mais mes pensées tourbillonnaient dans ma tête. Elle me rappelait Zira tout d'un coup. Je la sentis enlever la blouse, l'aidant un peu au passage, pareil pour mon chandail, appréciant la caresse sur ma peau. Je pouvais vivre avec ça. La poitrine de la blonde palpitait sous mes doigts qui se tenait juste sous ses seins, appréciant la douceur de sa peau. Mignons sous-vêtements d'ailleurs. Elle rapprocha sa tête, mordillant mon oreille, mes mains glissant pour attraper ses fesses. Mes doigts pétrissant la chaire ferme, je secouai la tête soupirant de façon dramatique.

-Ah... Le dur tribut d'un roi, travaillant pour ses sujets...

D'une main experte, je lui fis bien accrocher ses jambes autour de mon torse, la retournant sur le sol, la blouse sous elle pour éviter le froid du plancher. Une fois sous moi, je la relâchai, commençant a descendre, laissant trainer baiser et morsures sur sa peau, une trainée brûlante de désir. J'embrassai son bas ventre, mes doigts glissants sous la petite culotte sans hésitation. La peau y était douce aussi, brûlante. Je glissai le tissu qui me bloquait le long des jambes de la blonde dont je savais toujours pas le nom. Mais était-ce grave? Non... Pas vraiment je suppose. Je glissai mes lèvres sur ses cuisses, tournant autour de son entre-jambe, histoire de faire trainer les choses, de voir cette flamme dans ses yeux devenir un incendie, de voir sa respiration se bloquer dans sa poitrine, étouffée par le désir. Je la sentais frémir sous mes doigts, sous mes lèvres. Je sentais ma virilité se dresser peu à peu dans mes propres sous-vêtements. Posant mon menton délicatement contre le bas ventre chaud, je relevai les yeux vers le visage de la guerrière, mes lèvres s'étirant dans ce que je savais être un sourire carnassier. J'embrassai la peau, mes yeux toujours posés sur son visage.

-Je ne sais toujours pas ton nom, petite guerrière.

Je remontai, m'arrêtant juste un instant pour libérer les deux globes de chaire tendre de leur prise de tissu, embrassant les pointes de ces monts glorieux. Les pointes devenaient plus fermes maintenant qu'elles étaient libres et soumises à mes lèvres. Je les mordillai une dernière fois avant de continuer mon ascension.

-Courage de lionne dans une œuvre d'art, j'apprécie la situation.

Une fois mon visage au-dessus de celui la blonde, je penchai la tête sur le côté, moqueur, ma voix devenue rauque de désir résonnant un peu plus que je ne voudrais dans cette pièce.

-Ce n'est pas amusant si je fais tout, n'est-ce pas petite guerrière?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le courage ne se mesure pas à la taille!
Fantastic Animals
DOUBLES COMPTES : Tim, Do, Doune et l'alcoolo
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des merveilles
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans chez les humains
COTE COEUR : c'est compliqué
OCCUPATION : Prendre le thé!
HUMEUR : ZzZ
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 641
POINTS : 162
LOCALISATION : Quelque part à Paris

MessageSujet: Re: Faire les courses déguisé, quoi de plus normal *18+ PV Mally*  Lun 6 Oct 2014 - 0:05



Faire les courses déguisé, quoi de plus normal

Scar & Mally



J’étais maintenant un de ses sujets? Une conquête de plus en fait… mais ça ne me dérangeait pas vraiment. Je ne voulais pas réfléchir à ce genre de détails, je ne voulais que vivre ce moment à fond, répondre au désir en moi… désir partagé par cet homme magnifique… Qui semblait si bien connaitre le corps des femmes, puisque je ne pouvais m’empêcher de gémir de plaisire alors qu’il pétrissait mes fesses. Personne ne m’avait encore touché de la sorte… les histoires avec Laurence n’étaient même pas comparable. Scar n’était pas un fou sado-masochiste, il était plutôt une bête… une bête affamé de chair fraiche! La mâle alpha qui aime dominer… et qui me renversa pour me montrer à nouveau qu’il voulait avoir le dessus… ça devait une espèce de jeu… qui serait sur le dessus? Qui dominerait l’autre?

Pour l’instant, avec ses mains me parcourant, enlevant les derniers morceaux de tissus me restant, je voulais bien faire la soumise, je n’étais vraiment pas perdante. J’avais l’impression que tout mon corps prenait feu alors qu’il se baladait dans la région de mon entre mes cuisses. Je me sentais prête, mais c’est alors qu’il me fit un sourire de sadique… oh, il voulait faire durer l’attente ce salopard? J’en avais envie, mais qu’il n’espère pas que je supplie, ce n’était pas mon genre, plutôt mourir! Et comme si ce n’était pas assez il me demandait mon prénom… parce que ça l’intéressait vraiment? Non, il ne voulait que trouver le moyen d’étirer… il voulait se faire désirer encore plus, comme si mon corps ne le demandait pas déjà! Je soufflais ma réponse dans un gémissement alors qu’il s’amusait avec mes seins :

- Mallymkun… je m’appelle Mallymkun…

Je promenais mes mains dans sa crinière noire et sur ses épaules, le caressant, enfonçant mes ongles dans sa peau pour essayé de l’obliger à redescendre, ou du moins de rester sur mes seins, mais il n’en faisait qu’à ça tête. Je rougie davantage à ses compliments. Même dans l’action, il ne cessait d’être charmeur… Il continuait de tenter de m’hypnotisé, tel un serpent devant sa proie… Mais c’était inutile, en cet instant j’étais à lui, j’étais à sa merci et il pouvait faire ce qu’il voulait de moi…

Sa voix devenait de plus en plus rauque, lui-même semblait avoir des difficultés à se contenir! Oh, il ne voulait plus dominer? Le jeu continuait? Je fis glisser mes mains sur son torse, son ventre… jusque sous ses sous-vêtements… Où j’eus une surprise de taille. Je le caressai, puis arrêtant, question de le torturer comme il m’avait fait. Mes mains remontèrent sur son torse
Puis brusquement je le renversai à nouveau, lui enlevant son sous-vêtement. Je le plaquai au sol, sur nos vêtements éparpillés et je l’enfourchai. Je me laissai descendre doucement sur son membre dur. Je ne pus m’empêcher de le défier du regard alors que je commençais les vas et viens en prenant appuie sur ses épaules. Je ne disais plus rien, mon souffle de plus en plus court, mais mouvement de plus en plus rapide alors que je chevauchais le roi…






codage par greenmay. sur Apple-Spring

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Faire les courses déguisé, quoi de plus normal *18+ PV Mally*  Lun 6 Oct 2014 - 0:40

Faire les courses déguisé, quoi de plus normal


Mallymkun, un nom doux, agréable à l'oreille, surtout dit d'une telle façon, ses joues rosies, les yeux sombres de désir. La petite main qui caressait mon membre finissant de le rendre dur et frémissant. Oh, elle jouait le même jeu que moi... Et m'abandonna la, et je fronçai les sourcils légèrement. Mais elle allait s'y brûler, promesse de Scar. On inversa de position encore une fois, la guerrière me chevauchant, me défiant. Je la laissai faire, curieux. Qui sait ce qu'elle allait faire? Elle m'inséra en elle avec un certain déhanché. Si étroite, si chaude, palpitante de désir. Et elle commença à monter et descendre, la pression contre mon membre, pratiquement douloureuse. C'était nouveau, différent. Son expression, elle qui souhaitait dominer, être la plus forte. Être là, sous une femme alors qu'elle bouge, ses seins bondissant à chaque mouvement. Mes mains montèrent un moment vers ces masses tendres, les caressants, les pétrissant. Excitant avec une petite touche d'interdit pour lui. Les mouvements se firent plus brusque et je bougeai mon bassin pour augmenter la force des mouvements puis arrêtai, les yeux remplis de malice, la défiant du regard. Je la voyais bien, de plus en plus proche du but, mais j'allais lui refuser pour le moment. J'en souffrais aussi pour l'instant mais, la victoire n'en serait que plus douce.

C'était bien différent de ce que je vivais habituellement. Celles qui réchauffaient ma couette étaient habituellement dociles et appréciaient ce que je leur faisais, en quémandant toujours plus. Mallymkun? Rien, elle n’implorait pas, elle prenait. Elle était un peu folle, soit, mais qui ne l'était pas dans ce monde? Elle avait la prestance d'une reine, ses cheveux blonde couronnaient sa tête, ses grands yeux m'observant avec une certaine intelligence. Mais comment en étais-je arrivé là? Pourquoi ce genre de pensées traversaient-elles mon esprit?

Je nous fis rouler en grognant, aussi rapide que l'éclair, me pressant contre son dos nu et m'insérai de nouveau en elle, bougeant fortement, brusquement, sans délicatesse. J'allais la dresser, la dompter. Je ne pouvait supporter son regard vainqueur. Je la maintins à quatre pattes, ma peau se fracassant contre la sienne. Cette guerrière m'implorerait avant bien longtemps, j'en étais certain. Je me penchai sur elle, ronronnant de plaisir.

-Dit mon nom.

On ne me disait pas non. Jamais. Elle allait s'incliner devant moi... Ça ne pouvait finir autrement. Ce genre de pensées étaient déplacées, je devais me concentrer. Oui me concentrer. Je redoublai d'ardeur, la respiration rauque.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le courage ne se mesure pas à la taille!
Fantastic Animals
DOUBLES COMPTES : Tim, Do, Doune et l'alcoolo
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des merveilles
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans chez les humains
COTE COEUR : c'est compliqué
OCCUPATION : Prendre le thé!
HUMEUR : ZzZ
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 641
POINTS : 162
LOCALISATION : Quelque part à Paris

MessageSujet: Re: Faire les courses déguisé, quoi de plus normal *18+ PV Mally*  Lun 6 Oct 2014 - 2:09



Faire les courses déguisé, quoi de plus normal

Scar & Mally



JJ’y étais presque, nous arrivions à l’apogée… sauf qu’il s’arrêta, me défiant du regard comme je le faisais moi-même avec lui. La frustration montait en moi en même temps que le désir, mais ce petit jeu ce jouait à deux, et lui aussi prenait son mal en patience… il souffrait autant que moi de cette attente… C’était ce qui me donnait la force de continuer à le narguer, nous étions dans la même situation, nous faisant refuser notre plaisir… Sauf que lui ne devait pas être habitué à cette situation… Quoique moi non plus, mais j’avais par contre l’habitude de tenir tête aux autres! Alors je soutins son regard, lui souriant avec défi… alors monsieur le lion, montrez-moi de quoi vous êtes capable! Il ne bougeait plus? Soit! Moi non plus alors… Alors, qui sera le plus frustré au final? Qui gagnerait? Un ex-æquo ne serait pas mal non plus en fait, mais pendant un instant, il ne se passa rien, juste des défis silencieux… Jusqu’à ce qu’il nous fasse à nouveau rouler.

Cette fois je me retrouvais dos à lui. Le côté animal s’exprimait plus fort que jamais. L’homme était maintenant brusque, il voulait sans doute me faire payer mon insolence. Ainsi à quatre patte au sol, dans la position qu’il me forçait à garder, je ne pouvais m’empêcher de penser que j’avais en quelque sorte perdu. Je crois que si j’avais vraiment voulu, j’aurais pu me dégager d’une manière ou d’une autre, mais ça aurait sans doute interrompu nos mouvements, ce qui était hors de question, pas si près du but. Je suivais ses mouvements, gémissant de plaisir en le sentant de plus en plus profond en moi. J’eus un frisson lorsqu’il se pencha pour me murmurer un ordre… Oh à l’instant j’étais peut-être dominé, j’étais en quelque sorte sa prisonnière, mais certainement pas son esclave! Peut-être que s’il n’avait pas ordonné j’aurais hurlé son prénom, mais maintenant c’était juste hors de question, il ne m’avait pas charmé à ce point. Je lui avais dis que je ne pouvais être dressée, alors je devais lui prouver maintenant.

Le souffle court, tremblante sous les assauts violents mais merveilleux de l’homme, je parvins à souffler le fond de ma pensée :

- Rêve toujours…

Je réussis à détourner la tête un peu pour qu’il voit mon regard de défi et sourire qui allait avec… pourquoi je continuai de le narguer? Parce qu’il était maintenant trop tard, il ne pouvait plus me refuser mon plaisir. Je poussais un dernier gémissement de plaisir, semblable à un couinement de souris alors que je sentais ce doux bien-être se répandre en moi. Les membres tremblants face à un plaisir si violent, je m’écroulai au sol, bientôt écrasé par le poids de l’homme. Je restai immobile un moment, le temps que mon cœur se calme et que je reprenne mon souffle, ensuite je me dégageai doucement pour me retrouver à côté de l’homme, le fixant de mon aire de défi, car même si physiquement il m’avait soumise, il n’avait pas réussit à me faire hurler son prénom… Un guerrier, un vrai, ne laissait jamais son esprit se soumettre…




codage par greenmay. sur Apple-Spring

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Faire les courses déguisé, quoi de plus normal *18+ PV Mally*  Lun 6 Oct 2014 - 3:50

Faire les courses déguisé, quoi de plus normal


Je n'arrivais pas à être en colère, malgré le manque de respect démontré par Mallymkun. Le fait qu'on me tenait tête était si rare, c'était surprenant et pour une fois, je n'étais pas insulté. Troublant. La pression sur mon membre augmenta alors que la blonde gémissait un peu plus fort et d'un dernier coup de bassin je vins en elle. Ah... C'était aussi bon que d'habitude... Peut-être même meilleur qui sait... Je me laissai glisser sur elle, profitant de sa chaleur. Elle se dégagea rapidement, me faisant grogner de dépit. Je laissai mon bras sur sa taille, tournant mon visage vers le sien, souriant cette fois-ci doucement. J'étais satisfait, malgré tout. Et ses yeux pleins de défis me donnaient pratiquement envie d'un deuxième tour. Plus tard peut-être... Elle était si insoumise, fière! Indressable. Un peu comme moi. Je me collai un peu plus contre elle, frissonnant malgré moi devant l'air recyclé du bâtiment.

-Guerrière farouche... Tu as du faire gagner bien des batailles à ceux en qui tu avais foi. Une telle détermination... Remarquable...

Je caressai son visage d'une main avant de me redresser à moitié, écoutant des bruits de pas qui se rapprochaient et me calmai quand ils s'éloignèrent, me reposant sur les vêtements en souriant à la petite blonde plongeant mes yeux dans les siens. Elle me rappelait un peu Zira pour sa ténacité. Mais elle était plus rebelle et je dois l'avouer, plus complexe que la lionne que j'avais connu. Pour la folie... Elle était différente. Par en mal au moins. Je ne dirais pas non à la revoir...

-Mallymkun... Je vais me rappeler de ton nom. Une femme si intrépide mérite d'avoir son nom dans la mémoire des gens.

J'embrassai son front avant de me relever. Je devais partir. J'étais chanceux déjà que tout ce soir au final déroulé parfaitement et avec une nouvelle rencontre épicée, mais je n'allais pas tenter le ciel et me retrouver la foudre à mes trousses. Je mis rapidement mes sous-vêtements et mes pantalons. Mon chandail trouva sa place un instant plus tard. Je regardai la blouse avant de la lancer derrière un bac. Passant une main dans mes cheveux qui devenaient peut-être un peu trop long, je lançai un sourire charmeur à la petite blonde.

-Si un jour tu me cherches, traine autour du cimetière de Passy ou des cafés voisins!

J'ouvris la porte, laissant la charmante demoiselle derrière, mais emportant mon précieux butin. Je n'allais pas tuer Yzma au final.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le courage ne se mesure pas à la taille!
Fantastic Animals
DOUBLES COMPTES : Tim, Do, Doune et l'alcoolo
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des merveilles
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans chez les humains
COTE COEUR : c'est compliqué
OCCUPATION : Prendre le thé!
HUMEUR : ZzZ
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 641
POINTS : 162
LOCALISATION : Quelque part à Paris

MessageSujet: Re: Faire les courses déguisé, quoi de plus normal *18+ PV Mally*  Mer 8 Oct 2014 - 17:12



Faire les courses déguisé, quoi de plus normal

Scar & Mally



Était-ce du désir que je lisais encore dans son regard? Ou était-ce le reflet de ce que je ressentais moi-même? Sentir la chaleur de sa peau contre la mienne me donnait envie de recommencer notre petit jeu, mais je savais que nous avions déjà passé trop de temps dans cette pièce… nous avions eut de la chance de ne pas nous faire prendre… en fait si je m’étais faire prendre dans un sens, et très durement même! Sauf que c’était la façon la plus merveilleuse de se faire prendre. Nous avions à peine fini que je me demandais si nous pouvions arriver à faire mieux… Je sentais encore la chaleur en moi et je serais resté là à savourer ce moment, mais il fallait vraiment que je parte… mais je n’arrivais pas à me lever alors qu’il me complimenta… Je lui souris malicieusement :

- Voilà pourquoi il vaut mieux être dans mon camp mon roi…

J’écoutai les pas dans le couloir, sentant l’urgence de partir. Ils s’éloignèrent à mon grand soulagement et Scar recommença à m’hypnotiser avec ses paroles charmeuses… Malgré son côté animal, cet homme semblait plutôt maniéré, ce qui était tout à son honneur. Pourquoi aucun autre homme ne me parlait ainsi? Me complimentant sur ma beauté et  mon courage? Parce que les autres étaient fous? Parce qu’ils ne voulaient pas obtenir une baise sauvage sur le sol? J’avoue que j’aurai aimé qu’un homme aillant des sentiments sincères me fasse autant de charme, mais je me contenterai d’être désirée, une attirance physique et sexuelle, c’était mieux que rien…  et puis je ne sortais pas perdante de cette aventure. Je me levai à mon tour, cherchant mes sous-vêtements qui avaient volés partout pendant nos ébats sauvages. Je me rhabillai rapidement, essayant de ne pas avoir l’air trop débraillée, question de ne pas attirer l’attention une fois à l’extérieur. Il ne fallait pas que j’ai l’air d’avoir été agressée, surtout qu’en fait j’étais un peu l’agresseur…

Je notai mentalement l’information qu’il me dit. Il voulait  remettre ça? Je n’étais pas contre, mais je n’étais pas certaine de vouloir faire ça dans un cimetière par contre… Quoique nous verrons bien… Avant qu’il ne parle, je lui glissai avec un sourire coquin :

- SI tu en a marre de tes cafés habituels, passe au « Doormouse’s Coffee »… et en option j’y serais si tu me cherche…


J’attendis quelques minutes avant de quitter à mon tour cette pièce. C’était amusant de constater que sans Scar, cette pièce semblait bien froide. Il n’y avait aucune trace de notre petit jeu, il ne restait plus que nos souvenirs de ce moment. Je vérifiai que j’avais toujours les antibiotiques dans ma poche, par chance, ils n’avaient pas roulé sous une étagère et je pouvais sortir de l’hôpital affin de reprendre mes activités normales…. Enfin aussi normales que peuvent être mes activités! Alors que je retournai chez moi, je ne pouvais m’empêcher de penser à mon bel inconnu… j’espérai vraiment le revoir un jour et remettre ça… c’était un combat à finir…

[fin du rp]


codage par greenmay. sur Apple-Spring

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Faire les courses déguisé, quoi de plus normal *18+ PV Mally*  
Revenir en haut Aller en bas
 

Faire les courses déguisé, quoi de plus normal *18+ PV Mally*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jouer du piano c'est toujours mieux que de faire la causette à un lycan du moins c'est ce que je croyais...[pv Ava]
» faire ses courses
» Lorsque l'heure de faire ses courses sonne ... [Monologue Meri]
» [FB][Solo] Faire les courses, ça rend nostalgique
» « Tout le monde a honte de faire son jogging ici ou quoi ? » Jawon l. Steevens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP terminés-