Partagez | 
 

 Laissons s'envoler l'oiseau sage ... PV Lucy [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fée bricoleuse
Magical Creatures
PRESENCE/ABSENCE : Présente !
DOUBLES COMPTES : Théana & Marie
PHOTO D'IDENTITE :


Bitch Please:
 


Pony Club ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans
COTE COEUR : Allez savoir ...
OCCUPATION : Bricoler, râler des fois aussi un peu ...
HUMEUR : Soulagée
MON ARRIVÉE : 15/11/2013
MON VOYAGE : 716
POINTS : 49
LOCALISATION : London Town ♫

MessageSujet: Laissons s'envoler l'oiseau sage ... PV Lucy [Terminé]  Dim 16 Nov 2014 - 10:42


Laissons s'envoler l'oiseau sage ...
Lucy & Clochette


Petite journée cocooning en perspective ... Je ne travaillais pas le week-end et je comptais bien en profiter. Assise confortablement dans mon canapé, une tasse de chocolat à la main, j'admirais le paysage printanier qui s'offrait à moi, derrière la fenêtre. Il faisait bon dans l'appartement, dehors en revanche, il devait faire frais à en juger par la tenue des passants. Les matins à Londres étaient souvent frais et nous nous faisions tous avoir par le changement de température durant la journée. Le feuillage des arbres de l'allée variait du rose pâle pour les fleurs au vert anis pour les feuilles, un bonheur. J'aimais beaucoup les couleurs du printemps, elles éclataient toutes après les tons ternes de l'hiver. Le sourire revenait, la joie aussi et tout cela grâce au réveil de la nature.

Je n'avais rien de prévu en cette jolie journée d'avril, si ce n'était surement continuer la visite de Londres avec Lucy. Nous arrivions bientôt au terme de son voyage, malheureusement, et nous n'avions même pas vu la moitié de la ville. Londres regorge de nombreux endroits fabuleux à visiter ... Cela lui donnera l'occasion de revenir nous voir. J’avais beaucoup d’affection pour cette demoiselle, elle amenait beaucoup de joie dans mon appartement. Vous savez, un peu comme un rayon de soleil. Oui voilà, Lucy était un vrai rayon de soleil. Durant nos après-midi de tourisme, nous avons eu l’occasion de faire des photos avec l’appareil qu’elle s’était achetée, j’espérais avoir une copie de ces photos et les garder car je trouvais ces souvenirs là précieux. Depuis mon arrivée, je n’ai pas eu vraiment de moments aussi drôles et agréables à la fois. J’étais contente d’avoir rencontré des gens vraiment attachants et gentils avec moi. Cela me changeait des sirènes !

J’essayais de chercher une activité pour aujourd’hui, d’après la météo, le temps allait se maintenir au plus ou moins ensoleillé, autant en profiter pour sortir un peu ! J’aurai volontiers proposé à Archi de nous accompagner mais il aura surement à faire dans sa bibliothèque. Ah celui-là, pour le décrocher de ces livres c’était difficile mais d’un autre côté, j’aimais tellement les histoires qu’il racontait le soir. Je n’avais jamais rencontré quelqu’un d’aussi cultivé. Il savait des tas de choses intéressantes et ne se faisait pas prier pour les partager. C’était d’ailleurs lui qui donnait des cours à Lucy pour lui apprendre à lire et écrire. Il la faisait travailler très dur certains jours mais elle progressait à une vitesse impressionnante. Sa motivation faisait plaisir à voir.

En attendant que la jeune demoiselle se lève, je suis partie prendre une bonne douche bien chaude. J’aimais passer des heures sous l’eau presque bouillante à me masser le cou avec le pommeau, ca faisait un bien fou. J’ai ensuite refait un peu de chocolat, je savais que Lucy allait en vouloir, enfin du moins je le prévoyais. Je m’apprêtais à préparer un bon petit déjeuné avec des œufs et du bacon histoire d’avoir de l’énergie pour les éventuelles visites qui nous attendaient, puis j’entendis un bruit en direction des chambres. Il s’agissait surement de Lucy qui trafiquait dans son lit. Qu’est c’qu’elle pouvait dormir celle là, une vraie petite marmotte. Il fallait dire aussi que certaines journées étaient vraiment bien remplies et suivre ce rythme quand on n’est pas ou moins habitué ce doit être compliqué. Un sourire se dessina sur mon visage, je pensais à mon quotidien avant l’arrivée d’Archimède puis à celle de Lucy, même pour un mois. Ils avaient tous les deux changé beaucoup de choses et ma vie n’était surement plus la même.

•••

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring


Dernière édition par Clochette F. Tinker le Jeu 12 Fév 2015 - 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« C'est Leviosa et pas Leviosaaa »
Clem
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Helga K. Sinclair & Roxane P. Mona
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : La Belle et Le Clochard
ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans
COTE COEUR : Coeur brisé
OCCUPATION : Barmaid à l'hôtel Le Nouveau Monde
HUMEUR : Joueuse
MON ARRIVÉE : 06/03/2014
MON VOYAGE : 570
POINTS : 82
LOCALISATION : Paris

MessageSujet: Re: Laissons s'envoler l'oiseau sage ... PV Lucy [Terminé]  Jeu 25 Déc 2014 - 23:57


Laissons s'envoler l'oiseau sage

Voilà maintenant presque un mois que Lucy était à Londres. C'était grâce à Ange qu'elle y était. Ce qu'elle lui avait manqué ! Seulement à peine retrouvées à peine séparées. En effet, Lucy était à peine arrivée, qu'Ange l'envoyait de l'autre côté de la manche, chez un ancien hibou pour apprendre à lire et à écrire. Si Lucy avait bien compris, elle l'avait connu dans une bibliothèque à Paris, pendant les vacances d'été. Quoi qu'il en soit, Clémence avait compris qu'il pouvait lui enseigner la lecture et l'écriture. En tant que chienne, ce n'était pas obligatoire, ni même nécessaire. Seulement, maintenant qu'elle était humaine, Lucy ne pouvait pas être analphabète. Ainsi, la voilà à Londres, pour y remédier sous la supervision d'un hibou sage. Hayley devait être ravie d'avoir sa salle de bain pour elle toute seule ! Lucy adorait s'y glisser clandestinement pour se servir de sa baignoire. Les bains et Lucy, c'était une grande histoire ! Ce qu'Hayley apprécierait moins, serait qu'à son retour, Lucy ne manquerait pas de lui parler de la colocataire d'Archimède : Clochette, sa rivale. L'ancienne chienne n'avait toujours pas compris la rivalité, qui les opposait. Enfin, Lucy les aimait bien toutes les trois (Clochette et les sirènes) et leurs querelles de leur monde ne la regardait pas et d'ailleurs, elle s'en fichait.

Lucy dormait encore paisiblement en cette matinée d'avril. Ses rêves s'étaient enrichies de nouvelles images, mêlant imagination et réalité. Depuis qu'elle était là, elle en avait vu du pays. Clémence comprenait maintenant Scamp. Vouloir voir autre chose que le salon douillet des Brown n'était pas une si mauvaise chose. Si elle le revoyait un jour, Lucy ne manquerait pas de lui parler de son voyage en Angleterre ! Et surtout de sa visite de Londres ! Cette ville était fascinante ! Les yeux de Lucy ne cessait de scruter les environs, un émerveillement perpétuel. Et son voyage n'était pas fini, puisque Clochette projetait de lui montrer de nouveaux endroits. L'appareil photo de Lucy allait encore se remplir de photos. Lucy n'y pensait pas encore, trop occupée à récupérer de la veille. Elle avait veillé tard. Archimède avait à faire dans sa bibliothèque en ce samedi. Ainsi, il avait fait le maximum hier, jusque tard dans la soirée pour instruire Lucy, sachant qu'il ne pourrait pas être présent en ce jour. Pour Lucy, ça signifiait qu'elle était libre de prendre la poudre d'escampette à Londres avec Clochette, au lieu de lire le livre, que lui avait donné Archimède pour s'exercer. Enfin, ce n'est pas comme si elle ne faisait rien. Lire les panneaux de la ville, les menus des restaurants et ceux des brasseries, lire les prix des articles dans les magasins, c'est de la lecture ! Pour ça, Lucy s'en sortait très bien ! Si Archimède la sermonnait en lui disant que ce n'était que de la distraction, Lucy lui rétorquerait qu'elle lisait aussi toutes les descriptions des musées que les deux jeunes femmes faisaient.

Lorsque Lucy sortit de sa chambre, elle sentit une délicieuse odeur de chocolat chaud. Ce qu'elle adorait ceux de Clochette. Lorsqu'elle repartira pour la France, ça lui manquerait, moins que Clochette. Cette dernière lui manquera énormément. Enfin, les deux jeunes femmes s'étaient promis de s'écrire. C'était d'ailleurs obligatoire, ordre d'Archimède.

En entrant dans la cuisine, Lucy s'avança à la hauteur de Clochette et lui fit la bise en signe de bonjour. Eh oui, Lucy était très civilisée. Il faut dire qu'elle avait vécu chez les Brown et sa mère lui avait appris les bonnes manières. Et puis, Archimède y tenait également. Cela ne dérangeait en rien Lucy, c'était même une bonne façon de démarrer la journée. Elle regarda alors ce que faisait Clochette et ses yeux confirmèrent son odorat.

« Mon odorat ne m'a pas trompée, tu as fait du chocolat ! Et tu vas faire du bacon ! Oh mais tu es l'amie parfaite ! Un vrai ouvrage de fée ! »


Lucy lui fit un clin d'oeil, puis la regarda s'activer à cuisiner. Elle était bien heureuse que ça soit elle qui s'y colle. Déjà chez elle, c'était Ange qui cuisinait. Si un jour, elle partait, elle et Hayley devraient apprendre.

Lorsque le petit-déjeuner fut prêt, les deux amies s'atablèrent. Lucy mangea un morceau, puis regarda son amie.

« Archi' est à la bibliothèque toute la journée, jusqu'à dix-sept heures. Il me l'a dit hier soir... »


Lucy lui lança un regard joueur.

«...ça nous laisse toute la journée pour poursuivre la visite de Londres ! Bien sûr, officiellement, on a pas bougé de l'appartement et j'ai lu mon livre ! Ça, ça sera la vérité, je le lirais dans le métro. Archi' n'a pas précisé où je devais le lire ! Et il n'a pas précisé non plus qu'on devait rester enfermer par un si beau soleil ! Ce serait un sacrilège de rester à l'intérieur. Il comprendra. »


...ou pas. Mais ça, Lucy n'y pensa pas. Elle était joueuse et elle ne s'était jamais fait prendre par Archimède... ou si peu. Et puis, il fallait la comprendre. Pourquoi aller à Londres, si c'était pour rester enfermer tout un mois ?

codage par Libella sur apple-spring

_________________
Young & Relentless
We could be any place, any time, in any moment It's a race to the line Break away from the life that they sold ya Pack a bag, say goodbye All we know is go, go, go ♫

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fée bricoleuse
Magical Creatures
PRESENCE/ABSENCE : Présente !
DOUBLES COMPTES : Théana & Marie
PHOTO D'IDENTITE :


Bitch Please:
 


Pony Club ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans
COTE COEUR : Allez savoir ...
OCCUPATION : Bricoler, râler des fois aussi un peu ...
HUMEUR : Soulagée
MON ARRIVÉE : 15/11/2013
MON VOYAGE : 716
POINTS : 49
LOCALISATION : London Town ♫

MessageSujet: Re: Laissons s'envoler l'oiseau sage ... PV Lucy [Terminé]  Ven 13 Fév 2015 - 11:11


Laissons s'envoler l'oiseau sage ...
Lucy & Clochette


L'eau chaude venait se balader le long mon cou et me procurait le plus grand bien. Je me tournais de façon à avoir le jet dans le dos, faisant office de massage. J'aimais rester des heures sous l'eau chaude, c'était un petit moment de plaisir que je ne tenais pas à rater. Toutefois, je ne me suis pas attardée bien longtemps car j'avais un chocolat en préparation. Je pus d'ailleurs remarquer en sortant de ma douche que l'odeur commençait à envahir doucement l'appartement. Délicieuse odeur. Je m'habillais en vitesse afin de vite terminer le petit déjeuné, enfin, de le servir.

J'entendis de l'agitation venant de la chambre de Lucy, celle-ci devait être levée. La voilà justement qui pénétrait dans la cuisine à pas de loup. Elle s'approcha et me fit une bise puis regarda avec intérêt ma préparation. Elle s'exclama avec enthousiasme que son odorat ne l'avait pas trompée. Elle me complimenta en ajoutant que cet ouvrage était digne d'une fée, et faisant un clin d'oeil.

"Haha rien ne t'échappe décidément ! Et oui, je ne suis pas une fée cuisinière mais j'ai quelque notions. ajoutais-je en riant. Tu veux bien finir de mettre la table s'il te plait ? C'est bientôt prêt."

Cette jeune Lucy était très vive et très gentille, je l'aimais beaucoup. Elle était curieuse de tout et se forgeait ses propres avis sur tout. Il lui arrivait de râler lorsque Archimède la faisait trop travailler, mais c'était pour son bien. Au cours de son séjour, j'avais eu l'occasion de lui faire goûter toutes sortes de choses typiques de Londres. Mais je devais avouer que certains aliments, gâteaux et autres sucreries étaient très bizarres. Le gâteau en gelée par exemple ... Hierk, rien que d'y penser j'en avais la nausée. Ce truc bizarre rose ou vert bougeant au moindre mouvement me répugnait au plus haut point. Les chips au vinaigres n'étaient pas mal  non plus dans le style goût bizarre, enfin, moi je n'aimais pas du tout. J'adore les êtres humains, mais parfois ils font des choses étranges quand même.

La jeune demoiselle  prit place sur l'une des chaises autour de la table et me regarda terminer. Je servis le chocolat dans nos mugs respectifs avant de les déposer prés d'elle avec une assiette de bacon et des pancakes. Tout ce repas sentait bon, et j'étais fière de moi !
Lorsque nous avons terminé, Lucy m'apprit qu'Archimède allait passer toute la journée à la bibliothèque, ce qui nous laissait largement le temps d'achever notre visite de Londres. Cette perspective me réjouissait. Ces petits moments là comptaient énormément pour moi. Elle ajouta avec un petit air malicieux qui lui allait si bien, qu'il ne fallait rien dire à ce bon vieux Archi, qu'elle comptait lire dans le métro. Cette phrase me fit rire de bon coeur.

"Ne t'en fais pas, pour Archi, j'en fais mon affaire" répondis-je en lui adressant un clin d'oeil.

Nous avons rangé le petit déjeuné tout en riant de nos combines secrètes. Sa présence me faisait vraiment un bien fou, elle me sortait de ma routine, de mes habitudes monotones et j'adorais ça. Après nous êtres préparées, nous sommes sortis de l'immeuble, prête pour l'aventure. Je pris un plan de Londres avec tout ce qu'il y avait à voir absolument dans la ville. Soudain, j'eus une idée qui, je pense, allait plaire à mon amie.

"Dis moi, connais-tu Harry Potter ? Je sais que ca ne fait pas très longtemps que tu es dans ce monde, mais si tu vois de quoi je parle, je te propose d'aller faire un tour au Studio Warner. Là bas il y a le Chemin de Traverse, la voie 9 3/4 et j'en passe. Qu'en dis-tu ?"

Ne connaissant pas l'oeuvre littéraire ou cinématographique, je trouvais malgré tout que l'atmosphère qui régnait là bas était super. On plongeait dans le monde des sorciers et des créatures magique, monde qui m'était familier bien que différent du genre. J'espérais que cela plaise à Lucy, j'étais persuadée que nous allions passer un très bon moment. Je vérifiais que je n'avais rien oublié, téléphone, porte-monnaie, clés ... Tout y était. Avec l'expérience, je commençait à devenir raisonnable et moins tête en l'air ... Enfin, tout dépendait du point du vue.


•••

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« C'est Leviosa et pas Leviosaaa »
Clem
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Helga K. Sinclair & Roxane P. Mona
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : La Belle et Le Clochard
ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans
COTE COEUR : Coeur brisé
OCCUPATION : Barmaid à l'hôtel Le Nouveau Monde
HUMEUR : Joueuse
MON ARRIVÉE : 06/03/2014
MON VOYAGE : 570
POINTS : 82
LOCALISATION : Paris

MessageSujet: Re: Laissons s'envoler l'oiseau sage ... PV Lucy [Terminé]  Mar 24 Fév 2015 - 22:54


Laissons s'envoler l'oiseau sage

Lucy savoura son petit-déjeuner. Elle raffolait ce type de petit-déjeuner, surtout les pancakes et le bacon. Clochette lui avait fait connaître la culture culinaire anglaise. Le palais de Lucy se délectait des nouvelles saveurs. Cela lui changeait des plats monotones à base de croquettes. Heureusement, qu'il y avait les restes, surtout ceux de Juniors. Clémence les adorait. Elle adorait également les pancakes. Ce n'était pas le cas de la gelée.

Après le petit déjeuner, Lucy partit dans la salle de bain et se prépara rapidement. L'ancienne chienne avait appris à aimer les douches. Elle préférait toujours les bains, mais elle avait appris à savourer les douches. Une fois propre, elle enfila un jean simple, un T-shirt bleu, puis une veste en jean. Le tout acquis pendant une après-midi shopping avec Clochette. Après tout, Lucy ne possédait rien en arrivant. Elle avait dû emprunter des habits à ses colocataires, ce qui n'était pas du goût d'Hayley. Pourtant, le jour de son arrivée, elle lui avait prêté des vêtements. Enfin, maintenant, Lucy avait ses propres vêtements. Elle sortit de la salle de bain habillée et coiffée d'un chignon, sans maquillage. Lucy ne savait pas se maquiller, ce qu'Hayley allait lui apprendre en rentrant à Paris. L'ancienne chienne ne portait pas non plus de bijoux, enfin simplement un simple ruban bleu autour du cou. Elle ne possédait pas de collier et elle ne pouvait décemment pas porter son collier bleu de chienne. A contrecœur, elle l'avait laissé à Paris. Le seul élément venu avec elle dans ce monde. La seule chose qu'elle portait d'ailleurs à son arrivée.
Après avoir enfilé des chaussures simples à lacet- Clochette lui avait appris à les faire- elle sortit avec son amie de l'immeuble. Juste avant de sortir, Lucy avait pris soin de ranger son appareil photo numérique fraîchement acquis dans son sac. Clochette lui avait appris à transférer ses photos sur l'ordinateur et les trier. Sa nouvelle amie lui avait alors expliqué comment fonctionnait un ordinateur, ainsi qu'internet. Ce n'était pas Archimède, qui allait lui montrer et ça n'avait rien à avoir avec son âge. Le professeur avait une forte aversion en vers la technologie. Lucy ne comprenait pas son dégoût pour le progrès. L'ancienne chienne ne cessait de s'étonner des avancées par rapport à son époque. Tout était plus simple, plus amusant ! D'ailleurs, Lucy s'était amusée à créer des dossier pour ranger ses photos. Elle continuait cependant d'écrire manuellement, puisqu'elle tenait un agenda. Conseil d'Archimède. Ce dernier lui avait demandé de noter simplement des banalités ou des phrases qui lui venaient en tête, afin de s'exercer à écrire. Lucy avait alors commencé à tenir un journal de bord, où elle racontait ce qu'il lui était arrivé d'important depuis son arrivée. Elle avait acheté l'agenda pendant une séance shopping avec Clochette. Depuis, elle y consignait ses souvenirs. Lucy le faisait pour ne pas oublier. Elle voulait se souvenir de tout ce qu'il lui était arrivé depuis qu'elle était ici. Elle notait également ses progrès et ses nouvelles connaissances. Elle trouvait sa vie beaucoup plus palpitante qu'en étant une chienne, bien que son côté animal lui manquait.

Une fois sortie de l'immeuble, les deux amies prirent le bus pour Londres. Pendant le trajet, Clochette sortit un plan et chercha un endroit à visiter. Soudain, elle interrogea Lucy sur une potentielle destination.

« Oui, avec plaisir! Ça peut être amusant ! Mais je ne connais pas...pourtant ça me dit quelque chose..»


Lucy réfléchit quelques instants, quand sa mémoire lui revint.

« Ah mais oui ! C'est un livre ! J'ai commencé à le lire, recommandation d'Archimède! D'ailleurs, je l'ai là. »


Lucy le sortit de son sac. Au regard du marque-page, elle ne l'avait pas ouvert souvent. Il faut dire qu'après les exercices d'Archimède et le temps passé avec Clochette, la lecture du livre était passée au second plan.

« J'ignorais qu'ils avaient fait un endroit pour les paysages du livre ! »


Lucy ne savait pas encore ce qu'était un studio de cinéma, ni un film et encore moins ce qu'un décor de film était. Elle ignorait également que le livre, qu'elle devait lire, avait été adapté en film. Elle allait l'appendre aujourd'hui.

Une fois entrée dans le studio, Lucy s'exclama.

« Oh regarde ! Je ressemble à cette fille ! »


Lucy s'était depuis observée devant un miroir et savait à quoi elle ressemblait. Elle se trouvait similaire à cette jeune femme brune affichée au mur. Un groupe d'amis à côté d'eux s'exclama en voyant tous les portraits. Ils les nommèrent un par un. C'est ainsi que Lucy apprit que la jeune brune était Hermione. Elle apprit par la même occasion les autres personnages. Elle trouvait drôle que certains personnages ressemblaient à ce qu'elle s'était imaginée, alors que d'autres étaient différents.
Pendant la visite, Lucy reconnut la voie 9 ¾, le chemin de traverse et le château de Poudlard. Le reste des lieux lui étaient inconnus, tout comme les créatures. Lucy n'était pas allée aussi loin dans sa lecture. Elle découvrait donc un nouveau monde. Elle s'extasiait devant tout et commentait avec Clochette son ressentie et les observations. Les deux en apprenaient plus sur cet univers inconnu et pourtant si populaire dans ce monde.

***

Archimède était dans sa bibliothèque en train de travailler. Il avait renseigné quelques érudits sur l'emplacement de certains ouvrages et aiguillé d'autres sur des lectures appropriées à leur sujet. Lorsque plus personne ne vint lui demander conseil, Archimède alla à son bureau et ouvrit son courrier. Il n'avait pas eu l'occasion de le faire ce matin. Il en trouva une de son ami Dug. Archimède sourit et l'ouvrit.

« Cher Archimède,
Je ne sais pas ce que tu es devenu, où tu es, ou si tu reçois même mes lettres. Il s’est passé de terribles choses et je dois partir. Merci mon ami pour ton aide. Adieu.
Dug. »

Archimède s'affola. Que voulait-il dire par adieu ? Ni une ni deux, Archimède sortit de sa bibliothèque, la laissant à son employé, pour rentrer chez lui. Il ouvrit un tiroir et en sortit un morceau de papier avec l'adresse de son ami à New York. Il fit sa valise et appela un taxi. Première fois et dernière fois qu'Archimède se servirait d'un téléphone. L'ancien oiseau voulait se rendre le plus vite possible à l'aéroport. Ce qu'il ignorait c'est qu'il n'y parviendrait jamais. En effet, une fois dans le taxi, un camion rata un tournant et se renversa. Cela provoqua un carambolage, dans lequel Archimède se trouvait. Il fut transporté à l'hôpital.

***

Les deux jeunes femmes sortirent du studio, la tête dans les étoiles. Elles avaient adoré se plonger dans cet univers fabuleux.

« C'est génial ! Il faut vraiment que je finisse ce livre ! La lecture sera encore mieux, avec toutes ces images ! Attends que je raconte ça à Archimède ! Oh, Clochette ! Il faudra qu'on l'emmène ! Je suis sûre que ça lui plaira. »


Elle lui sourit, heureuse et insouciante, quand le téléphone de Clochette sonna. C'était l'hôpital, qui la contactait. Ils avaient trouvé son numéro dans le carnet, que possédait Archimède, sous la mention « Colocataire et amie ». On l'informa qu'il avait été victime d'un accident de la circulation. Ce fut un choc pour les deux amies. Elles filèrent aussi vite que possible à l'hôpital. Lorsqu'elles arrivèrent, la nouvelle tomba. L'oiseau sage s'était envolé.

codage par Libella sur apple-spring

_________________
Young & Relentless
We could be any place, any time, in any moment It's a race to the line Break away from the life that they sold ya Pack a bag, say goodbye All we know is go, go, go ♫

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fée bricoleuse
Magical Creatures
PRESENCE/ABSENCE : Présente !
DOUBLES COMPTES : Théana & Marie
PHOTO D'IDENTITE :


Bitch Please:
 


Pony Club ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans
COTE COEUR : Allez savoir ...
OCCUPATION : Bricoler, râler des fois aussi un peu ...
HUMEUR : Soulagée
MON ARRIVÉE : 15/11/2013
MON VOYAGE : 716
POINTS : 49
LOCALISATION : London Town ♫

MessageSujet: Re: Laissons s'envoler l'oiseau sage ... PV Lucy [Terminé]  Mar 14 Avr 2015 - 10:42


Laissons s'envoler l'oiseau sage ...
Lucy & Clochette


Lucy acquiesça rapidement mon choix du Studio, bien que nous n'avions jamais mis les pieds ni elle, ni moi, dans un tel endroit, cela ne pouvait être qu'instructif ! J'avais vu pas mal de reportages sur ce studio, sur Harry Potter qui apparemment, a eu un énorme succès en livre puis surtout en film. Nous n'allions pas tarder à découvrir les coulisses de ce si grand engouement ! Lucy m'apprit qu'elle était justement entrain de lire le premier tome d'Harry Potter, sur les précieux conseils d'Archi. Cela ne pouvait être qu'un bon bouquin !

Après quelques minutes de transports en commun, nous voilà devant les portes du Studio. Immense fut le premier mot qui me vint à l'esprit, oui, c'était immense ! Devant nous se dressaient d'énormes hangars avec le nom "Harry Potter" en gros devant l'entrée. l'aventure pouvait démarrer !! En entrant dans le premier hall, Lucy s'exclama en voyant la photo d'Emma Watson, c'est vrai qu'elle lui ressemblait !

La visite n'était pas donnée, mais j'étais contente d'amener ma petite protégée ici, je savais qu'elle allait y prendre du plaisir. Les décors était époustouflants ! Je n'en revenais pas de tant de détails et de beauté. La voie 9 ¾ avec le petit chariot dans le mur était d'un réalisme fou. Je pris Lucy en photo entrain de "traverser" le mur, il fallait bien en gardait un souvenir ! Nous rigolions bien toutes les deux. Ensuite, on enchaîna sur le Chemin de Traverse avec la Banque Gringotts, la boutique de baguette d'Ollivender et j'en passe. On pouvait rentrer dans ses boutiques et acheter des choses, des dragées de Bertie Crochu et des Chocogrenouille notamment. Devant nous il y avait un groupe d'ados littéralement hystériques à chaque tableau différent de la visite. Décidément, Harry déchaînait vraiment les passions !

La visite dura deux bonnes heures, nous sortîmes du studio ravies ! Lucy était très contente d'avoir vu les décors de son bouquin, elle voulait y amener Archi la prochaine fois pour que lui aussi voit ces merveilles. On a d'ailleurs programmé un marathon Harry Potter pour sa prochaine visite anglaise. J'étais contente de la voir comme ça. J'étais une adepte des visites utiles, et le séjour de la demoiselle en fut bien rempli. Puis avec ce beau temps, autant en profiter !
Nous attendions notre bus lorsque la sonnerie de mon téléphone retentit. Je ne connaissais pas le numéro, mais il vallait mieux que je réponde. Mon visage se durcit, il s'agissait de l'hopital. Je regardais Lucy inquiète, tout en écoutant attentivement la jeune femme. J'appris que notre ami Archimède avait eu un accident de la circulation, nous devions venir le plus vite possible.

"C'était l'hopital, dis-je d'un air angoissée à Lucy. Ne traînons pas, nous devons y aller !"

Un accident de la circulation ? Je ne comprenais pas, pourtant Archi était quelqu'un d'extrêmement prudent, je savais également qu'il préférait marcher plutôt que d'utiliser un appareil humain. Mon envie de rire s'était envolée, je me faisais du souci pour mon ami et je me sentais impuissante, je ne supportais pas ça. Par chance le bus arriva vite, il faisait un arrêt à St Thoma's Hospital. En dix minutes nous y étions. Nous nous sommes précipitées à l'intérieur à l'étage des urgences.

"Bonjour ! J'ai reçu un appel urgent, pourrais-je avoir des nouvellesz pour un certain Archimède s'il vous plait ?"

"Vous êtes de la famille mademoiselle ?"

Ils ont de ces questions, je n'avais pas le temps pour tout ça !!

"Plus ou moins, disons que je suis une amie très proche, et sa seule famille. Nous vivions en colocation depuis plus d'un an."

Un médecin sortit de l'une des salles du couleur, et s'approcha de moi avec un air que je n'appréciais guère.

"Vous êtes Clochette ? Bien. Votre ami a subi un très grave accident lorsqu'il prenait un taxi, ces blessures était bien trop graves et ... Je suis vraiment désolé, nous n'avons rien pu faire."

Ces mots résonnèrent dans ma tête tels un gros coup de gong. Je me raidis et restais interdite quelques instants. Archi ... mort ?! Je serrais la main de Lucy dans la mienne et je fondis d'un coup en larmes. Je venais de perdre mon ami le plus précieux dans ce monde, tout ça dans un accident "banal" ?! Je ne pouvais pas le croire ! Lucy me conduisit calmement sur l'un des bancs du couloir, et après nous y être assises, je la pris dans mes bras. J'étais triste et en colère. Je m'étais habituée à sa présence dans les murs de l'appartement, grâce à lui j'avais trouvé du travail et j'avais appris à voir le monde autrement ... Et sa bibliothèque, qu'allait-elle devenir ?! Les larmes coulèrent encore et encore le long de mon visage, je n'arrivais pas à m'arrêter ...

•••

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« C'est Leviosa et pas Leviosaaa »
Clem
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Helga K. Sinclair & Roxane P. Mona
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : La Belle et Le Clochard
ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans
COTE COEUR : Coeur brisé
OCCUPATION : Barmaid à l'hôtel Le Nouveau Monde
HUMEUR : Joueuse
MON ARRIVÉE : 06/03/2014
MON VOYAGE : 570
POINTS : 82
LOCALISATION : Paris

MessageSujet: Re: Laissons s'envoler l'oiseau sage ... PV Lucy [Terminé]  Ven 22 Mai 2015 - 17:43


Laissons s'envoler l'oiseau sage

En ce doux mois d'avril, Lucy avait le cœur enflammé. Elle était en train de passer un excellent moment avec sa nouvelle amie de ce monde, Clochette. Hayley aurait pu être la première. Cependant, Ange avait presque immédiatement envoyé Lucy chez Archimède, pour qu'elle apprenne à lire et à écrire. Clochette était donc sa première amie. Lucy ne s'en plaignait pas, bien au contraire. Elle était heureuse de la connaître. Elle partageait de merveilleux moment en sa compagnie, comme aujourd'hui en visitant le studio Harry Potter. Les deux amies étaient d'ailleurs devenues de vraies fans de cet univers. Lucy n'avait qu'une idée en tête, finir le tome un et se lancer dans les autres. Après, elle envisagerait de voir les films. C'est en y pensant que Clochette lui proposa un marathon Harry Potter, lorsqu'elle reviendrait en Angleterre. Lucy devait en effet retourner en France dans quelques jours. L'ancienne chienne avait alors proposé un marché avec Clochette. Les deux devaient lire les livres et elles regarderaient les films ensemble.

Lucy ne se souvenait pas de n'avoir jamais eu une amie comme Clochette. Pour faire simple, elle ne se souvenait pas d'avoir eu des amis tout court. Certes, elle avait ses sœurs, mais c'était différent. Clochette n'était pas de sa famille, ni même de son espèce et encore moins de son monde. Et pourtant, elle se sentait proche d'elle. Ensemble, elle riait, se prenait en photo, échangeait des idées, des conseils, des banalités, des sujets plus poussés, faisaient des découvertes, visitaient des lieux, etc. Elles partageaient aussi bien des moments que des idées ou des souvenirs. Il y avait une chose que Lucy n'allait pas tarder à connaître avec l'amitié. Entre amis, on se soutient, surtout dans les situations difficiles.

En attendant le bus du retour, le téléphone de Clochette sonna. Lucy commença à s'inquiéter en même temps qu'elle voyait le visage de Clochette blêmir. Celle-ci la prévint que c'était l'hôpital. Archimède y était. Il venait d'avoir un accident. Les deux jeunes femmes étaient impuissantes et ne pouvaient qu'attendre le bus, qui les déposerait à St Thoma's Hospital. L'attente fut interminable. Lorsqu'enfin le bus arriva, les deux s'y précipitèrent et attendirent avec angoisse que le bus arrive à destination. Durant le trajet, aucune ne parla. Lucy angoissait. Elle espérait que le vieil hibou s'en sorte. L'ancienne chienne avait développé une certaine affection pour le vieil hibou grincheux. Il était devenu comme son oncle pour elle, comme Oncle Jack et Oncle César. D'ailleurs, Oncle César avait eu un accident en voulant sauver Clochard. Ils l'avaient tous cru mort, mais il ne l'était pas, il s'en était sorti ! Archimède s'en sortirait aussi ! Lorsque le bus arriva, les deux jeunes femmes se dépêchèrent d'en sortir et coururent jusqu'à l'entrée de l'hôpital. De là, elles se dirigèrent, toujours en courant, vers le service des urgences. Là, Clochette expliqua rapidement la situation et demanda à avoir des nouvelles d'Archimède. La standardiste lui demanda si elle avait un quelconque lien de famille, mais sans donner de précisions quant à l'état de santé d'Archimède. Il fallut l'intervention d'un médecin qui s'était chargé du vieil hibou pour obtenir des nouvelles. La nouvelle tomba. Archimède était mort. Lucy sentit les larmes lui monter aux yeux. C'était la première fois, qu'elle était confrontée à la mort d'un proche. Elle n'arrivait pas à comprendre. Elle sentit la main de Clochette saisir la sienne. Ensemble, elles pleurèrent le mort du vieil hibou. Lucy, qui avait le moins connu Archimède, était celle qui tenait le mieux le choc. Ainsi, elle prit doucement Clochette et l'entraîna un peu plus loin dans le couloir, sur un banc. Là, elle prit doucement son amie dans ses bras et la serra fort contre elle. Lucy avait encore du mal à réaliser qu'elle ne reverrait jamais Archimède.

***

Après, être passées chez le notaire, les jeunes femmes apprirent qu'Archimède cédait sa bibliothèque à Clochette, ainsi que tous ses biens. Trois jours plus tard, l'enterrement d'Archimède fut célébré. Quelques personnes étaient venues en dehors des deux amies. Certains clients et connaissances d'Archimède étaient là pour lui rendre un dernier hommage. Bientôt, il ne resta plus que Lucy et Clochette devant le cercueil. L'ancienne chienne s'avança doucement devant le cercueil et murmura doucement.

« Tu me manqueras vieux grincheux. »


Elle eut envie de rire à sa phrase, mais ce ne fut qu'un rire étouffé avec une larme qui vint.

« Tu étais un excellent professeur, et bien plus que ça. Je ne t'oublierais jamais, Oncle Archimède. »


Lucy s'éloigna du cercueil, puis annonça à Clochette qu'elle l'attendait un peu plus loin. Elle laissa Clochette faire ses adieux. Elle avait certainement plus de choses à lui dire ou besoin de plus de temps qu'elle. Quand ce fut fait, les deux rentrèrent ensemble à l'appartement. C'était bizarre de revenir dans ce lieu familier en sachant qu'Archimède ne reviendrait plus. Tout était pareil et changé à la fois. Il y avait toujours les affaires du professeur. Aucune des deux n'eut le cœur à commencer le tri des affaires du vieil hibou. Lucy n'eut même pas le cœur de commencer sa valise. Elle prit la décision de rester encore quelques jours avant de rentrer à Paris. Elle ne pouvait pas laisser Clochette seule, pas après la mort d'Archimède. Lucy sentait que la fée aurait besoin d'une présence et surtout d'une amie. Sa nature de chienne vint l'aider dans cette épreuve. En effet, durant les quelques jours qu'elle resta, elle aida Clochette à faire le tri, à voir ce qu'elle ferait de la bibliothèque, etc. Et en dehors du soutien logistique, c'était un soutien moral qu'apporta Lucy. Elle se comporta avec Clochette comme un chien soutenant son maître.

codage par Libella sur apple-spring

_________________
Young & Relentless
We could be any place, any time, in any moment It's a race to the line Break away from the life that they sold ya Pack a bag, say goodbye All we know is go, go, go ♫

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fée bricoleuse
Magical Creatures
PRESENCE/ABSENCE : Présente !
DOUBLES COMPTES : Théana & Marie
PHOTO D'IDENTITE :


Bitch Please:
 


Pony Club ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans
COTE COEUR : Allez savoir ...
OCCUPATION : Bricoler, râler des fois aussi un peu ...
HUMEUR : Soulagée
MON ARRIVÉE : 15/11/2013
MON VOYAGE : 716
POINTS : 49
LOCALISATION : London Town ♫

MessageSujet: Re: Laissons s'envoler l'oiseau sage ... PV Lucy [Terminé]  Mer 12 Aoû 2015 - 11:46


Laissons s'envoler l'oiseau sage ...
Lucy & Clochette


Je n'arrivais pas à réaliser ce qu'il s'était passé. Mon ami très cher venait de perdre la vie dans un "banal" accident de la circulation, lui qui avait une sainte horreur de tous les engins des êtres humains ... Je me sentais orpheline, Archimède avait été un peu comme ma famille pendant presque deux ans, et je savais que c'était réciproque. Sous ses airs de grincheux, il avait toujours des petites attentions qui me faisaient chaud au coeur. Si seulement je savais conduire une voiture, j'aurai pu aller le chercher moi-même et rien de tout ceci ne serait arrivé ! La colère montait doucement en moi et se mélangeait à la tristesse. Je pleurais à chaudes larmes dans les bras de Lucy, heureusement qu'elle était là pour me soutenir.

Toutefois, la colère était bien là, cela faisait longtemps que je n'avais pas ressenti ça au fond de moi. Pas depuis ... la venue de Wendy au pays imaginaire. Oui, exactement. J'avais des envies de meurtres sur la personne qui avait provoqué cet accident, je voulais me venger ... Mais je devais être réaliste, dans ce monde, les actes de ce genre étaient punis par la loi, et puis j'en avais l'envie mais pas réellement. Je séchais mes larmes et relevais la tête, je devais être forte et faire tout ce qu'il fallait pour que ce cher Archi parte dignement.

***

J'avais organisé les obsèques discrètement, nous étions un petit comité et c'était très bien comme ça. Il s'agissait surtout des habitués de la bibliothèque, qui partageaient autant que lui la passion pour les livres et surtout pour les sciences. La bibliothèque ... J'avais appris trois jours avant qu'Archimède me l'avait léguée, ainsi que tous ses autres bien. Je comptais les partager avec Lucy, nous étions ses deux seules amies après tout. De simple bricoleuse je devenais propriétaire d'une bibliothèque. J'avais intérêt à me renseigner sur tous les livres et les registres de cet endroit. Je repensais au jour où nous avions retrouvé nos ailes tous les deux, je n'oublierai jamais ce moment, c'était magique, dans tous les sens du terme. Je n'avais jamais vu Archi aussi heureux, il dégageait une force que je ne soupçonnait guère, et j'étais heureuse de le voir ainsi.

Je restais interdite devant le cercueil de mon ami, Lucy s'avança et murmura quelques mots puis se mit en retrait pour me laisser seule avec lui. Je le contemplais, il avait l'air si serein maintenant ... Je l'avait paré de son plus beau costume, je voulais qu'il soit beau pour son départ. Je me suis avancée puis j'ai déposé à ses côtés une plume venant de l'une de ses ailes, il en avait fait tomber quelques unes ce fameux jour où nous avons volés ensembles.  

"Je ne sais pas comment je vais faire sans toi maintenant, tu es parti si vite ... murmurais-je près de lui. J'espère que tu as retrouvé ta véritable forme là où tu es et surtout que tu es heureux. Merci pour la bibliothèque, j'en prendrais grand soin ..."

Les larmes montèrent rapidement, je ne puis m'en empêcher. C'était vraiment très difficile de le laisser partir ...

"Tu vas me manquer mon ami"

J'ai déposé un baiser sur son front et me suis retirée. J'ai enfoui ma tête dans mes mains et j'ai pleuré encore et encore ...

Les jours passèrent péniblement, Lucy avait prolongé son séjour pour rester avec moi, et j'en étais très heureuse, elle m'aidait beaucoup. J'étais complètement déboussolée, certains moments je le cherchais ou j'attendais qu'il rentre ... Les habitudes me rattrapaient très vite mais Lucy me ramenait à la réalité. Je n'avais le coeur à rien, même pas à trier les cartons de mon vieil ami. Je restais des heures sous la douche à pleurer comme une pauvre hère, je ne prenais même plus le temps de m'occuper de mon apparence. Mais je devais faire face à tout ça. Ma jeune ami m'a aidé à finalement trier tous les biens du vieil hibou, ce qui n'a pas été facile du tout. Mais j'étais contente que Lucy soit là, elle était mon pilier.

"Merci d'être restée, je n'aurai pas tenu toute seule."

A la fin de la semaine la jeune chienne s'envola pour rentrer chez elle, les adieux ne furent pas faciles, nous avions du mal à nous séparé mais après une dernière étreinte, je regardais Lucy s'éloigner peu à peu. Nous nous sommes promis de nous écrire, et puis nous avions le téléphone aussi. Je m'étais beaucoup attachée à elle, j'espérais son retour très vite ...

En rentrant chez moi, je me suis assise sur le lit qui fut celui d'Archimède et après avoir doucement balayé la chambre du regard, je fondis en larmes une dernière fois ...

•••

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Laissons s'envoler l'oiseau sage ... PV Lucy [Terminé]  
Revenir en haut Aller en bas
 

Laissons s'envoler l'oiseau sage ... PV Lucy [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sous un arbre, chante, aux sons harmonieux,l'oiseau et le vent . [Terminé]
» Le Présage....[LIBRE]
» Un oiseau qui chante....
» Les Conseils d'un Sage
» Seul et sage pensée!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP terminés-