La vie nous réserve pleins de surprises [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: La vie nous réserve pleins de surprises [solo] Dim 25 Jan 2015 - 23:36


❝ La vie nous réserve pleins de surprises  
• feat. Solo•


Récemment, j’avais appris qu’il fallait travailler pour vivre. Ça semblait plutôt ennuyant, mais en même temps, quand je regardais les mêmes dessins animés à la télévision encore et encore, je me disais que ça ne pouvait pas être pire que ça. Tata Ange et tata Hayley travaillaient bien elles, pourquoi je ne pouvais pas faire comme elle? Parce que je mangeais les coins de table et que je pleurais un peu pour rien..? Peut-être, mais j’avais envie de faire comme les grands! Et puis les inconnus me regardaient toujours bizarrement quand je leur disais que je restais à la maison toute la journée à jouer avec Bouboule le gros ours polaire.

Depuis quelques semaines, j’avais retrouvé ma maman. Oui, nos retrouvailles étaient loin d’être ceux auxquels je m’attendais, mais j’étais tout de même heureux de l’avoir retrouvé et depuis, j’étais pratiquement toujours à son travail en train de lui parler de pâte à modeler, de casse-tête ou de petites voitures qu’on m’avait offertes pour que je trouve les journées moins longues. Au départ, je ne dérangeais personne, mais récemment son patron m’avait hurlé de dégager si je n’achetais rien.  J’avais pleuré, évidemment, mais c’est à ce moment-là que j’eus envie de faire quelque chose de mes dix doigts. Je ne savais pas ce que je voulais faire, mais ce que je savais c’est que ce devait être quelque chose qui me rejoignais. Quelque chose en lien avec mes passions ou ma vie.

J’allai donc demander des emplois dans des boutiques de jouets, mais les propriétaires n’aimaient pas mon manque d’expérience… et c’était à ce moment-là que je leur disais que j’avais de l’expérience avec des voitures télécommandés et les casse-tête depuis plusieurs mois déjà! Ils eurent tous la même réaction : Ils me rirent au nez en me disant que jouer et vendre des jouets n’était pas la même chose. Je levai les épaules d’incompréhension et je me dirigeai vers un autre magasin de jouets pour me faire dire la même chose. À la fin de la journée, j’avais bien envie de pleurer et j’avais faim… tellement faim que mon ventre gargouillait assez fort pour que l’on ne puisse plus entendre les Tic Tac du réveil matin que j’avais mangé dans le passé. Je pressai fort sur mon ventre pour le faire taire, puis j’eus alors la révélation.

Depuis aussi loin que je pouvais m’en souvenir, j’avais toujours eu ce réveil dans mon estomac et grâce à lui j’étais toujours à l’heure! Je savais ce que je voulais faire dans la vie! Je voulais travailler avec les horloges! Ce ne devait pas être si difficile que cela puisque le mien fonctionnait encore malgré les années! J’allai donc au seul horloger que je connaissais à Paris – Tout juste à côté du fleuriste où maman travaillait – et j’entrai avec mon plus beau et mon plus grand sourire possible.

▬ J’aimerais travailler ici.Avais-je dis d’une façon déterminée

Il n’y avait personne derrière le comptoir, c’était pour dire que je parlais dans le vide. Je fronçai les sourcils et je commençai à regarder les horloges de toutes sortes qui étaient suspendues aux murs de la boutique. Elles étaient toutes très jolies et originales. Je soulevai quelques cartons de prix pour regarder et la plupart du temps, les chiffres étaient tellement longs que je ne savais pas le prononcer… Mais en même temps, je ne savais pas vraiment bien compter. Un vieil homme sortit finalement de derrière une porte et me fit sursauter lorsqu’il prit la parole.

Il n’y avait personne derrière le comptoir, c’était pour dire que je parlais dans le vide. Je fronçai les sourcils et je commençai à regarder les horloges de toutes sortes qui étaient suspendues aux murs de la boutique. Elles étaient toutes très jolies et originales. Je soulevai quelques cartons de prix pour regarder et la plupart du temps, les chiffres étaient tellement longs que je ne savais pas le prononcer… Mais en même temps, je ne savais pas vraiment bien compter. Un vieil homme sortit finalement de derrière une porte et me fit sursauter lorsqu’il prit la parole.

▬ C’est très bien, je cherche justement un assistant horloger.

Il passa de l’autre côté du comptoir et il s’approcha de moi pour m’observer de la tête aux pieds. Je n’étais pas sûr d’être à l’aise avec cette situation, mais je ne bronchai pas et je le laissai faire.

▬  Mais qu’est-ce que c’est ce Tic-Tac qui provient de vous? Est-ce que vous vous promenez avec une horloge grand-père dans les poches?

Je ne compris pas la blague. Je restai donc silencieux un moment. C’est lorsqu’il se mit à rire doucement que je l’imitai et que je compris qu’il n’était pas sérieux.

▬ Non en fait, j’ai mangé un réveil matin.

Le vieil homme continua à rire et cette fois-ci c’était d’une façon beaucoup plus forte, à croire qu’il pensait que je plaisantais. Son rire diminua lentement, mais il continuait à sourire. Il se dirigea vers une horloge coucou et commença à l’épousseter.

▬ Avez-vous de l’expérience avec les horloges?

▬ Ah bah… J’en ai chez moi.

L’homme recommença à rire. Je commençais à trouver ça vexant.

▬ Vous me faites rire. Comment vous vous appelez?

▬ Thomas, Lui répondis-je sans le regarder, car j’étais trop absorbé avec la balance d’une horloge, mais tout le monde m’appelle Tic-Tac.


▬ J’imagine que c’est à cause du Tic-Tac permanent qui provient de vos poches? Ça ne doit pas être évident de voyager avec cette montre!

Je glissai mes iris noisette vers lui. Il ne me prenait vraiment pas au sérieux quand je lui disais avoir mangé un réveil matin… Je lui souris faiblement.

▬ Je suis toujours à l’heure et j’apprendrai vite si vous me laisser une chance.

Le vieil homme m’observa à nouveau de la tête aux pieds et semblait hésiter.

▬ Écoutez, Thomas… Vous me plaisez bien et travailler seul peut être embêtant, surtout à mon âge… Je veux bien vous laissez une semaine ou deux pour me prouver ce dont vous êtes capable.

▬ Merci! Oh merci! Je reviendrai demain pour commencer! Je dois y aller! Je suis trop content et c’est tata Hayley qui sera contente !

Je courus donner un câlin à mon patron et je sortis rapidement de l’horlogerie pour aller annoncer la nouvelle à tous ceux que je connaissais… Et aux passants qui m’étaient complètement inconnu.


• • •

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
La vie nous réserve pleins de surprises [solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Dans la vie Chaque chose a son temps , La vie nous réserve plein de surprise !
» [A.C] On ne sais jamais ce que la vie nous réserve [Adriam]
» Ce que l'avenir nous réserve
» [Terminé] La vie nous réserve parfois des surprises. Bonnes ou mauvaises ? Tout est bon à prendre ...
» La vie nous réserve parfois des surprises — feat douty.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP terminés-
Sauter vers: