Partagez | 
 

 Too relieved to grieve - Elsa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Judy Hopps
Fantastic Animals
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Zootropolis/Zootopie
ÂGE DU PERSONNAGE : 24
OCCUPATION : Policière à la NYPD et détective free-lance
MON ARRIVÉE : 17/04/2013
MON VOYAGE : 451
POINTS : 0
LOCALISATION : New York city

MessageSujet: Too relieved to grieve - Elsa  Lun 25 Mai 2015 - 19:42

Elsa d'Arendelle

« The cold never bothered me anyway »



Nom Disney et de substitution

Elsa d'Arendelle, elle s'est dit que si Anna était dans ce monde, la retrouver serait plus facile sous son vrai nom.

DATE ET LIEU DE NAISSANCE/ÂGE

Arendelle (Norvège) vers 1837 / 22 ans depuis peu

DESSIN ANIME

Frozen / La Reine des Neiges

MÉTIER

Pour le moment, la priorité d'Elsa est de retrouver sa sœur. Elle aimerait se rendre utile par la suite, mais n'a pas encore d'idée précise.

ATTIRANCE

Inconnue

STATUT

Célibataire.

GOÛTS

Ce – ou plutôt celle – qu'Elsa aime par-dessus tout, c'est sa sœur Anna. C'est à cause d' elle que la jeune reine a dû fuir et se réfugier dans les montagnes, mais c'est aussi elle qui lui a permis de s'affirmer et de maîtriser ses pouvoirs. Elsa donnerait sa vie pour sa soeur et sait qu'Anna en ferait de même. Le fait d'avoir dû grandir coupée du monde lui a aussi appris à aimer le calme et la solitude. Bien sûr, elle apprécie la musique et les fêtes aussi, mais elle ne s'y sent pas encore parfaitement à son aise. Elle a juste besoin de temps pour s'habituer aux regards posés sur elle. Elsa aime aussi les arts visuels et l'architecture en particulier - et, dans un tout autre registre, le chocolat.

PLUS GRANDE PEUR

La plus grande peur d'Elsa est en toute logique ses pouvoirs. Elle a vécu l'enfer avant de parvenir à les maîtriser et malgré tout la peur de blesser de nouveau quelqu'un un jour la hante. Et que se passerait-il si ses pouvoirs venaient à être révélés dans ce monde ?  Elle a beau être bien plus en paix depuis qu'elle les contrôle, Elsa les a longtemps haï et craint, et cela laisse des traces aujourd’hui encore perceptibles. D'autant plus qu'ici, sa magie fonctionne différemment et elle ne les maîrise plus aussi bien qu'à Arendelle. Au fond d'elle, elle redoute donc aussi de devoir s'isoler à nouveau, ou pire encore de ne jamais retrouver sa chère Anna.

SIGNES PARTICULIERS

En changeant de monde, Elsa a perdu une grande partie de sa magie. Impossible donc de geler le pays ou de construire un immense château comme autrefois. Mais elle n'en garde pas moins une grande résistance au froid et parfois, lorsqu'elle ne se contrôle pas assez, Elsa peut involontairement faire apparaître une fine pellicule de givre sur le sol ou un objet qu'elle touche. D'ailleurs, ses mains sont toujours glacées alors pour le cacher, et pour limiter les bouleversements liés à ses pouvoir, elle s'est remise à porter des gants.

GROUPE

Royal Blood

CÉLÉBRITÉ

Joanna Gröblinghoff

LE PORTAIL

New-York

INTERVENTION DU PNJ BAD DAYS ?

Pourquoi pas après tout

CREDITS

Crédits des images de votre présentation ici :
Gif présentation: Google
Avatar : Google everywhere
Icon : Animationsource

Caractère

.

« Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités ». Et ça, Elsa ne le sait que trop bien. Que ce soit en tant qu'héritière du trône ou que détentrice d'un fabuleux don, elle a très vite appris à répondre de ses actes et à en assumer les conséquences. C'est donc sans surprise qu'elle est devenue une souveraine à la hauteur de son père : juste, sage mais aussi mature et bienveillante. Son peuple sait qu'il peut compter sur elle et elle fait de son mieux pour se montrer digne de sa confiance. Libérée de la peur de ses pouvoirs et assumant enfin qui elle est vraiment, c'est aujourd’hui une femme sereine et apaisée. Et elle ne remerciera jamais assez Anna pour son entêtement et sa maladresse, qui, même s'ils ont failli causer du tort à tout le royaume, se sont finalement avérés plus que bénéfiques pour la jeune reine.



Malgré tout, Elsa a beau paraître calme et forte, elle est en réalité encore très fragile. Ces années d'isolation forcée et la peur de ses pouvoirs l'ont profondément marquée et elle manque encore de confiance en elle. Elle doit maintenant réapprendre à exprimer ses émotions et à s'exposer au regard des autres mais après tant d'années passées à s'efforcer d'étouffer ses sentiments et à fuir les autres de peur de les mettre en danger, c'est encore très difficile pour elle. D'autant plus que sa fierté l'empêche parfois d'admettre ses faiblesses. C'est pourquoi il lui arrive d'envier l'innocence et la spontanéité d'Anna et qu'elle met tout en œuvre pour les préserver autant que possible. Oui, Elsa se montre facilement protectrice voire maternelle, et en particulier avec sa sœur qu'elle chérit plus que tout au monde. Même si elle n'ose pas encore totalement l'admettre, Elsa reste encore une personne douce mais émotive et facilement inquiète. Enfin, lorsqu’une cause lui tient à cœur, elle sait se montrer déterminée – pour ne pas dire entêtée - et perfectionniste.


 

A Tale of Two Sisters



Arendelle, 1837


Le roi et la reine d'Arendelle sont les parents les plus heureux du monde, leur fille Elsa vient de voir le jour. Cette enfant, c'est moi, et je réservais à mes parents une surprise à laquelle ils n'étaient absolument pas préparés Bien-sûr, au début ils ne se doutaient pas un instant que la petite plaque de verglas sous le berceau était de mon fait, mais avec le temps il a bien fallu se rendre à l'évidence. Et leur joie d'avoir une fille « spéciale » n'en fut que plus grande. Cependant, un jour, nous comprimes tous que mes dons n'étaient pas forcément une bonne chose.

Do you wanna build a snowman ?


C'était un matin comme les autres. Un matin où Anna, ma jeune sœur - de trois ans ma cadette - se glissa une fois encore dans ma chambre pour me réveiller : il fallait jouer, et il fallait jouer maintenant. Du haut de ses cinq ans, elle était déjà une petite fille pleine de vie et surtout terriblement entêtée. Quand elle voulait quelque chose, rien ne pouvait l'en dissuader, et avec le temps elle avait trouvé une parade à mes refus. Alors forcément, lorsqu'elle me demanda de faire des bonhommes de neige, je ne pus résister. J'avais beau faire de mon mieux pour contenir son enthousiasme et éviter de réveiller tout le château; Anna était surexcitée. Sans doute même trop pour moi. J'essayais tant bien que mal de la suivre, lui demandais de ralentir, mais elle ne m'écoutait pas. Et ce qui devait arriver arriva : en voulant faire apparaître de la neige pour amortir sa chute, je glissai sur la glace et la blessai accidentellement à la tête, lui faisant perdre connaissance. Lorsque je la pris dans mes bras je réalisai qu'elle était glacée et une de ses mèches de cheveux avait été blanchie par ma magie. Paniquée, j'appelai mes parents au secours, je me disais qu'ils pourraient peut-être faire quelque chose. Bien sûr, ils ne pouvaient pas agir directement, mais ils connaissaient un moyen de sauver Anna, et nous nous hâtâmes tous vers la vallée des trolls espérant qu'eux pourraient inverser le sortilège.

Fort heureusement, Pabbie, le roi des trolls put sauver Anna, mais il me mit également en garde. Si mes pouvoirs étaient pour nous source d'émerveillement et de joie, ils pouvaient aussi attiser le rejet et la peur. Il me faudrait donc rapidement apprendre à les maîtriser si je ne voulais pas me mettre moi-même ou mes proches en danger. La nouvelle me terrorisait, mais Père prit la décision de me protéger. Les portes du château resteraient désormais closes, le personnel serait réduit à son minimum. Et surtout Anna et moi devions être séparées, puisque pour son propre bien, elle ne devait plus rien savoir de mes dons.

Of course I want to build a snomwan


Depuis ce jour, Anna et moi ne pouvions plus nous voir. Pour être honnête, nous ne voyions plus personne, nos parents et les quelques domestiques restants exceptés. Mes pouvoirs grandissaient de jour en jour sans que je puisse les contrôler. Très vite je dus apprendre à étouffer mes émotions et porter des gants pour en limiter l'étendue. Bien entendu, il m'était interdit de sortir de ma chambre lorsqu’Anna était dans les parages, le risque était trop grand. Mais cela voulait aussi dire que nous étions toutes deux condamnées à cohabiter sans jamais nous voir et à peine nous parler. Bien-sûr, on ne pouvait pas expliquer à Anna pourquoi elle devait rester loin de moi, ni pourquoi le château était toujours fermé. Alors elle se demanda pourquoi je lui refusai soudainement tout contact. Mais obstinée comme elle l'était, elle ne se démonta pas pour autant et revenait chaque jour frapper à ma porte pour me demander de passer du temps avec elle. Les années passèrent et ma porte restait évidemment fermée. Effrayée de ces pouvoirs qui devenaient plus puissants de jour en jour sans que je ne puisse rien contrôler, je m'isolai un peu plus. Peu à peu lassée de mon silence, Anna espaça ses visites avant de finalement passer devant la porte de ma chambre sans s'y arrêter. Nous étions presque devenues des étrangères l'une pour l'autre. Et pourtant nous serions bientôt seules et confrontées à nous même.

C'était environ dix ans après l'accident qui nous avait forcées à vivre l'une sans l'autre. Nos parents furent appelés à l'étranger pour un voyage diplomatique et ils seraient absents plusieurs jours. Je redoutais terriblement leur départ, car sans eux j'étais totalement seule et sans soutien face à ces maudits pouvoirs qui continuaient de grandir et d'agir contre ma volonté. Puis la terrible nouvelle nous parvint. Le bateau qu'ils avaient pris avait fait naufrage et nous étions désormais orphelines. Terrorisée et désespérée, je me renfermai d'autant plus sur moi. J'étais toujours prisonnière dans ma  chambre, et ne pourrais pas même assister aux funérailles de mes parents. C'est donc à Anna que la responsabilité revint. Nous avions plus que jamais besoin l'une de l'autre et pourtant nous ne pouvions toujours pas ne serait-ce que nous réconforter mutuellement, ou nous soutenir. Elle vint frapper une dernière fois à ma porte avant trois longues années d'absence.

Tell the guards to open up the gates !


Trois ans s'étaient donc écoulés. J'avais maintenant 21 ans, et en tant que princesse héritière il était temps pour moi d'accéder au trône. Ce qui ne pouvait se faire sans cérémonie officielle et bien sûr, un bal. J'allais devoir quitter ma chambre pour la première fois depuis près de dix ans et assumer mes fonctions sans rien révéler de mes pouvoirs, autant dire que je redoutais terriblement cette journée.

Les cloches sonnèrent et je partis pour la chapelle où je serais couronnée reine d'Arendelle. Je m'étais entraînée des dizaines de fois à tenir les symboles du pouvoir royal, mais je ne pus retenir la fine pellicule de givre qui commençait à recouvrir le sceptre et l'orbe royaux. Je dus donc écourter légèrement la cérémonie pour ne pas être démasquée. Grâce à cela je fus sacrée sans autre accroc, et il était temps de célébrer mon couronnement. Soulagée que la passation de pouvoir se soit bien déroulée, j'en profitai pour souffler un peu et échanger enfin quelques mots avec Anna. Je commençais à me décontracter et espérais même une soirée animée mais paisible et agréable. C'était sans compter sur l'entêtement de ma sœur. Elle avait rencontré un prince étranger le jour-même et avait décidé d'accepter sa demande en mariage. Je n'avais rien contre ce Hans, il m'avait même fait plutôt bonne impression, mais on ne peut épouser un homme que l'on vient à peine de rencontrer ! J'essayais de le lui expliquer calmement, mais une fois encore elle ne m'écoutait pas, prétextant que je ne pouvais rien connaître de l'amour puisque je vivais recluse. Elle était déjà en train de se voir préparer son mariage, saluer les nombreux invités déambulant dans le château, apprendre à connaître les douze frères de Hans qui viendraient s'installer ici même dans le palais royal d'Arendelle.

Et son projet jusqu'alors naïf devint dangereux. Je commençais à craindre que mes pouvoirs ne se manifestent et préférai mettre un terme au bal pour ne risquer de blesser personne. Mais Anna insistait. En voulant me retenir elle se saisit de mon précieux gant et m'expliqua qu'elle ne pouvait plus vivre enfermée et seule comme avant et je dus me résoudre à lui dire de partir. Je la comprenais mais il m'était impossible de laisser qui que ce soit entrer, et si l'on découvrait mes pouvoirs ou pire encore si je blessais quelqu'un ? Face à mon refus, le ton monta rapidement et avant que je ne comprenne ce qu'il se passe mes pouvoirs avaient dépassé ma pensée. En me retournant, une gerbe de glace fonça vers le sol, créant une barrière entre le reste de la salle et moi. Devant les visages surpris et hostiles des convives, je n'eus d'autre choix que de fuir. Je courus me réfugier dans la cour du château, paniquée. Mes sujets se rendirent bien vite compte que quelque chose n'allait pas et quand ils virent l'eau de la fontaine sur laquelle je m'appuyais se figer, ils comprirent. Pour ne rien arranger, le duc de Wesselton déboula dans la cour et en lui voulant lui demander de garder ses distances une nouvelle gerbe de glace fusa vers lui. Affolée, je pris la fuite pour les montagnes enneigées où personne ne viendrait me chercher.

Let the Storm Rage On



L'exil, purement et simplement. C'était la seule solution. Vivre recluse dans un froid que personne n'oserait braver pour moi, la jeune reine déchue. Au moins là-bas je serais tranquille et personne ne serait en danger par ma faute. C'était mieux ainsi. Je réalisai que pour la première fois depuis de nombreuses années, j'étais débarrassée de mon secret et libre. Libre d'être moi-même, libre de m'exprimer pleinement et de découvrir l'étendue de ces fabuleux pouvoirs. Et si la solitude était le prix à payer, alors j'en ferais le sacrifice. Je bâtis un palais de glace où je m'installerais et vivrais en paix. Ou en tout cas c'est ce que je pensais. Je ne me doutais absolument pas que Anna - qui avait pourtant dû vivre dans la solitude et l'ennui par ma faute - défierait le froid et les éléments pour me retrouver. Pourtant, c'est bien elle qui poussa doucement la porte de mon palais, bientôt rejointe par un petit bonhomme de neige à qui j'avais donné vie sans le savoir. Elle venait s'excuser et me demander de ramener l'été dans le royaume. Car dans ma fuite j'avais plongé le pays entier dans un hiver éternel, ce que j'ignorais totalement. La nouvelle me paniqua, et mes pouvoirs prirent de nouveau le dessus. Mon rêve de liberté avait été de courte durée, même isolée du reste du monde je restais un danger. Et comment conjurer un sort que je n'avais pas même voulu lancer ? Anna tenta de me rassurer et la tempête que j'avais involontairement générée se mua en épines de glace qui vinrent se ficher dans le corps d'Anna. C'est alors que Olaf le petit bonhomme de neige et Kristoff, un jeune vendeur de glace qui s'était liés d'amitié à Anna firent irruption. Désespérée devant l'entêtement de ma sœur, je n'eus d'autre choix que de donner vie à un monstre de glace pour les chasser elle et ses amis de mon palais.

De nouveau seule, je tentais d'éviter la propagation de l'hiver autant que possible mais mes pouvoirs me semblaient de plus en plus incontrôlables et menaçants. J'espérais pouvoir profiter de ma solitude pour les maîtriser mais je reçus une nouvelle visite dès le lendemain. Le Prince Hans, parti à la recherche d'Anna était lui aussi parvenu jusqu'à moi. Malheureusement les hommes du duc de Wesselton étaient avec lui, et si le prince n'avait aucune intention de me faire du mal, eux n'étaient pas de cet avis.  Ils me poursuivirent jusqu'à la plus haute salle du palais et l'un d'eux m'envoya bientôt un carreau d'arbalète que j'arrêtais de justesse. Effrayée je leur demandai de rester loin mais ils n'avaient aucune intention de m'écouter. Je compris rapidement que mon seul recours était de me battre moi aussi. Grâce à mes pouvoirs, je parvins rapidement à les désarmer et à les mettre en échec, mais aveuglée par la peur et la haine je manquai de les tuer. Et je l'aurais très probablement fait sans l'intervention du Prince Hans. Il me fit revenir à la raison et dévia même le tir de l'un de mes deux précédents ennemis, destiné à me tuer. A la place, le carreau de son arbalète partit se ficher dans le gigantesque lustre au dessus de nous et en voulant l'esquiver je tombai et perdis connaissance.


Je me réveillais dans une cellule que je n'avais jamais vue, sans aucune idée du temps que j'étais restée inconsciente. Je voulus aller voir où je me trouvais mais les liens autour de mes mains limitaient mes déplacements. Une chose était certaine, j'étais toujours à Arendelle comme en témoignait le fjord que j'avais accidentellement gelé.  Il fallait à tout prix que je retourne dans mon palais glacé avant de blesser quelqu'un d'autre mais j'appris rapidement par Hans que non seulement ma sœur n'était toujours pas rentrée des montagnes mais qu'en plus que faute de ramener l'été pour prouver que je n'étais pas une menace, l'on ne me laisserait pas sortir. Je tentais de lui expliquer que j'étais incapable d'une telle chose mais il affirma ne pas être seul à prendre cette décision. Il promit toutefois de faire tout son possible pour que je sois libérée. Dès sa sortie de la prison, j'entrepris de geler mes liens d'acier jusqu'à les briser et pris de nouveau la fuite sur le fjord gelé, juste avant que les gardes royaux ne pénètrent à leur tour dans ma cellule désormais vide.

Je ne pus pas aller très loin avant que le prince Hans ne me retrouve et m'apprenne qu'Anna, que j'avais blessée lors de notre dispute venait de succomber à ses blessures. J'avais tué ma sœur. Dévastée, je me laissai tomber au sol et le blizzard se figea. Enfermée dans ma douleur, je n'entendis pas le frottement de l'acier de l'épée que dégainait le prince. Hans était en fait un traître. Il avait agi dans l'unique but d'accéder au trône puisque ses douze frères aînés l'en empêchaient chez lui. Et c'est aussi pour ça qu'il avait séduit Anna, voyant qu'il ne m'atteindrait pas. Je ne réalisai ce qu'il se passait que lorsque Anna vint me protéger de Hans, se plaçant entre son arme et moi. Mais le sort l'avait rattrapée et elle se changea toute entière en statue glacée, si froide que le métal de l'épée se brisa net. En larmes, je me jetais sur elle pour la serrer contre moi. Mais contre toute attente le cœur d'Anna se mit à émettre une faible chaleur et peu à peu tout son corps reprit des couleurs. Très vite elle fut de nouveau capable de bouger et de parler et sa mèche blanche avait disparu elle aussi.

Only Love can Thaw A Frozen Heart


Je ne revenais pas du sacrifice qu'Anna venait de faire pour moi et cherchais à comprendre mais c'est d'Olaf le bonhomme de neige que vint la réponse à mes questions. Seul un geste d'amour sincère pouvait dégeler un cœur de glace, et un acte d'amour sincère et dévoué ; Anna en avait accompli un en me protégeant au mépris de sa propre vie. Et mes larmes étaient elles aussi la preuve de l'amour sincère que je portais à ma sœur. L'amour. C'est alors que je compris que c'était précisément la clé que j'avais si longtemps cherché. C'était lui qui m''avait motivée à créer des jeux toujours plus fantastiques pour Anna, lorsque nous étions enfants. C'était lui aussi qui m'avait poussée à l'exil pour sauver ma sœur et mon peuple, et ce serait lui qui me permettrait d'annuler ce maléfice que j'avais lancé et qui paralysait mon pays. L'été reprit sa place à Arendelle. Hans fut renvoyé dans son pays, où j'ai entendu dire que ses frères l'ont sévèrement puni. Les accords commerciaux avec Wesselton eux aussi étaient annulés. Et si je pouvais maîtriser mes pouvoirs, alors je n'avais plus aucune raison de fermer les portes du château !

J'y repris donc ma place, acceptée par tous comme reine et de nouveau unie avec Anna. Mes pouvoirs redevinrent pour nous, mais aussi pour mon peuple une source de joie. Pour la première fois depuis des années, je croyais à un futur prometteur, à une vie paisible et à la paix à laquelle j'avais tant aspirée. Mais le destin semblait décidé à s'acharner.

No More Happy Endings


Quelques temps plus tard, Anna disparut mystérieusement au beau milieu de la nuit. Bien sûr de nombreuses recherches furent organisées dans le royaume, recherches que je ne manquais jamais. J'ai eu beau prier, supplier pour qu'elle me soit rendue, elle restait introuvable. De lointains échos m'apprirent que Hans avait également disparu, et je me mis à craindre qu'il n'aie cherché à se venger et qu'il soit arrivé malheur à Anna. Et une fois encore j'étais impuissante. L'absence d'Anna se prolongea. Bientôt les jours devinrent des semaines, puis des mois ; et bientôt une année entière s'était écoulée. Les recherches s'étaient peu à peu espacées et des funérailles avaient de nouveau endeuillé notre famille. Je continuais de sombrer dans une détresse dont je ne savais si j'en sortirais un jour. Arendelle avait perdu son soleil, j'avais perdu mon soleil, et avec lui l'espoir. Je ne pensais plus revoir ma sœur un jour.

Puis un matin, lorsque j'ouvris les yeux, les paysage m'était inconnu. J'aurais pu croire à un coup de Hans si tout ne semblait pas si... Différent. Ce monde m'était inconnu, et aucun humain n'avait le pouvoir de m'amener dans un autre monde. Et s'il était arrivé la même chose à Anna ? Je ne comprenais pas ce qu'il se passait, mais quoiqu'il en soit je ne rentrerai pas sans elle !


 

Extras

★ PSEUDO : Kitty the wendigo o/
★ ÂGE : 23 (enfin je crois)
★ PRÉSENCE : autant que possible
★ OU AS-TU CONNU NMHE ?  DC
★ EN T'EN PENSES QUOI? : ... :slip:
★ CODE : Vu & validé par le mercenaire
★ UN MOT POUR LA FIN?  Beware the frozen heart !(comment ça ça fait plus d'un mot ?)
 

 
alias. timezone. contact.

 


Dernière édition par Elsa d'Arendelle le Mer 13 Avr 2016 - 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Too relieved to grieve - Elsa  Lun 25 Mai 2015 - 21:11
Le wendigo ? je pensais que tu étais le revenstag ... muarf, faudrait qu'on s'explique entre les deux yeux XD

re bienvenu ma belle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Too relieved to grieve - Elsa  Lun 25 Mai 2015 - 21:24
Ah non moi je suis 100% wendigo non mais oh ! ♥

Et merci à toi o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ça effraie les p'tits enfants... Et les p'tits monstres!
Randall
PRESENCE/ABSENCE : Toujours là pour se plaindre! o/
DOUBLES COMPTES : Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour
PHOTO D'IDENTITE :

:Cadeau d'anniversaire reçu de ma Nini chérie ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Monster inc
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans
COTE COEUR : La violence et la torture ♥
OCCUPATION : Effrayer les enfants
HUMEUR : Monstrueuse
MON ARRIVÉE : 14/04/2013
MON VOYAGE : 1071
POINTS : 15
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: Too relieved to grieve - Elsa  Lun 25 Mai 2015 - 21:54
Selon Anna, ta fiche est bonne pour être validée alors je te souhaite la rebienvenue sur le forum et bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Too relieved to grieve - Elsa  Lun 25 Mai 2015 - 22:42
Merci beaucoup pour cette validation éclair et à bientôt en rp ;)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ladies don't start fights, but they can finish them.
Fantastic Animals
PRESENCE/ABSENCE : Présente o/
DOUBLES COMPTES : Clochette & Théana
PHOTO D'IDENTITE :

Bitch I'm fabulous:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Les Aristochats
ÂGE DU PERSONNAGE : 16 ans
COTE COEUR : Mon apparence D:
OCCUPATION : Lycéenne
HUMEUR : Inquiète ...
MON ARRIVÉE : 23/07/2014
MON VOYAGE : 115
POINTS : 18
LOCALISATION : Paris

MessageSujet: Re: Too relieved to grieve - Elsa  Mar 26 Mai 2015 - 19:50
Ah ben ca a été rapide haha !

Trop cool Jessica pour Elsa *_* Rebienvenue en tout cas :danser:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Too relieved to grieve - Elsa  Mar 26 Mai 2015 - 22:09
Marchiiii ^^
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Too relieved to grieve - Elsa  
Revenir en haut Aller en bas
 

Too relieved to grieve - Elsa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ELSA PETITE FEMELLE X EPAGNEULE 3 ANS CSCA BEZIERS HERAULT
» C'est la merde. [Elsa]
» [TERMINÉ] Just want to talk to you... [Elsa]
» [Terminée] Elsa O'Clock
» Le fruit défendu ♦ fanfic Dimitri/Elsa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: Au beau milieu d'un rêve :: C'est un nouveau monde :: Présentations supprimées-