Partagez | 
 

 C'est dur d'être un couple, surtout quand on est ami ▬ Randy ♥ [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleak mercenary with a warm heart
Helga
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Clémence Brown & Roxane P. Mona
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Atlantide, l'empire perdu
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans
COTE COEUR : Un certain coeur ardent...qui peut vaincre le froid en presque toutes circonstances
OCCUPATION : A la tête d'une équipe de mercenaires || Entraîner sa fille à la relève
HUMEUR : Aventurière
MON ARRIVÉE : 11/04/2013
MON VOYAGE : 1244
POINTS : 245
LOCALISATION : Le globe terrestre

MessageSujet: C'est dur d'être un couple, surtout quand on est ami ▬ Randy ♥ [Terminé]  Mar 2 Juin 2015 - 15:26
C'est dur d'être un couple, surtout quand on est ami

Un carton dans les mains, la mercenaire déménageait. Rien à voir avec un déménagement en famille, puisqu'elle n'était pas impliquée. D'ailleurs, le déménagement était factice. C'était pour une mission. Helga se faisait passer pour un couple fraîchement marié, venu s'installer dans un quartier tranquille en banlieue. Plus précisément dans l'Illinois. La mercenaire n'avait pas impliqué sa fille, ni emmené Logan pour la couverture. Elle les avait laissés au soin du père, Iago. Il se débrouillait si bien comme père, mieux qu'Helga comme mère. D'ailleurs, elle fuyait encore son rôle de mère vis-à-vis de Logan. Elle était de nouveau absente, puisqu'elle était en mission avec Randy. Enfin Randall Boggs. Depuis quelques temps, il était redevenu Randy à ses yeux. Malheureusement, il n'était toujours pas redevenu l'ami qu'il était.

Son caméléon lui avait manqué. Ils ne s'étaient plus parlés depuis la trahison et l'enlèvement de leur moitié. Elle l'avait réembauché récemment. Ils avaient même accompli une mission ensemble avec Théana. Ils avaient par la même occasion sauvé une jeune femme d'un viol. Cela n'avait pas suffi à les rapprocher. Peut-être que cette mission le ferait. C'était la première mission qu'ils effectuaient en duo, depuis que Randy faisait de nouveau parti de la maison. Helga se souvenait encore du doute qu'elle avait eu au moment de choisir son coéquipier.

Tout avait commencé par des retrouvailles avec son ancien patron. Sa femme, travaillant au FBI, était sur un dossier épineux et n'avait pas d'agents à envoyer. Elle avait besoin d'aide. Helga avait alors proposé ses services. C'est ainsi que Sam avait reçu la mission et avait élaboré une stratégie.  Il avait trouvé une maison disponible dans le même quartier que le couple de retraité à espionner. Il ne manquait plus qu'à trouver la recrue.

« Je ne sais pas, Newman, pourrait faire l'affaire.
-Moui, il pourrait. Mais pourquoi pas Boggs ? Vous faisiez souvent équipe avant qu'il... fasse une pause.
-Oui, un peu de changement ne ferait pas de mal.
-Oui, mais on ne change pas une équipe qui gagne. Surtout qu'il a une excellente habilité à se fondre dans la masse ! C'est un vrai caméléon, ce type !
-Oui, ce n'est pas pour rien que c'est son nom de code, le génie.
-Ce que je veux dire, Chef, c'est qu'il est le candidat idéal pour cette mission !
-Oui, c'est juste, Sam. Cependant, je me demande si un autre ne pourrait pas faire l'affaire ? Boggs vient seulement de réintégrer le service. Et puis, il faudrait quelqu'un de moins antipathique pour parler avec le voisinage.
-Non, je ne pense pas. Surtout que pour cette mission, il faut quelqu'un avec qui vous ayez une certaine alchimie. Ce sera plus facile pour vous faire passer pour un couple. Si on voit que vous êtes proches, les gens croiront à la couverture. Et, je sais que Boggs est votre préféré.
-Non, il ne l'est pas !
-Pas avec moi, Chef !
-Sam !
-Pardon Chef. Ce que je voulais dire, c'est que pour certaines missions, vous me faisiez changé de recrue pour Boggs. Et vous privilégiez souvent Boggs pour celles intéressantes ou celles en duo avec vous. J'ai longtemps cru que c'était parce qu'il était une des meilleurs recrues.
-La meilleure.
-Oui, pardon, la meilleure, mais il n'y avait pas que ça. Vous l'appréciez. Il se rapproche le plus de, oserais-je dire...un ami ?
-Je ne fraternise pas avec mes recrues, Sam ! et tu dépasses les bornes ! Et ce ne serait pas professionnel de ma part de le privilégier.
-Je ne remets pas à cause votre jugement, seulement que..
-Encore heureux ! Maintenant, que tu as fini avec une déduction douteuse de mon favoritisme envers le caméléon, tu pourrais me donner de meilleurs arguments pour Boggs. Je maintiens, Newman.
-Vous avez une moins bonne affinité avec Newman que Boggs. D'ailleurs, des rumeurs circulaient qu'il était le père de votre enfant.
-Ce n'est pas le cas, Sam ! Et ne mentionne pas mon fils ! Ma vie privée ne te concerne pas, ni aucun d'entre vous, est-ce clair ?!
-Compris Chef ! Ce que je voulais dire, c'est que vos recrues, qui vous savent, comment dire, enfin vous voyez...vous, vous croyaient en couple avec Boggs, de parfaits inconnus goberaient parfaitement cette couverture ! Donc, j'en reviens à mon choix premier : Boggs !
-Bien ! Alors c'est adjugé pour Boggs. Va me le chercher. Et briffe-le sur le situation, avant de me l'envoyer. Je ne tiens pas à faire la commission et lui annoncer la couverture du couple. C'est ton travail ! »


C'est ainsi que Randy fut désigné et parti en mission avec Helga. C'était une mission particulière, qu'elle n'avait jamais faite avant. C'était aussi le retour des missions en duo avec son chouchou. Ce qu'elle appréhendait. Elle espérait retrouver de cette façon son meilleur ami, mais elle hésitait à lui refaire pleinement confiance. Elle hésitait encore à se livrer à lui, à partager des moments de taquinerie et de complicité. D'ailleurs, lorsqu'elle avait des doutes qu'elle n'osait avoués à Iago, ce qui était rare, comme ses doutes sur la maternité, c'était à Randy qu'elle en parlait. Mais les choses avaient changé entre eux. Quelque chose s'était brisé et recoller les morceaux prenait du temps. Leur dernière mission n'avait pas totalement aidé. Helga essayait de ne plus y repenser en prenant les cartons. Ils étaient arrivés quelques jours après l'annonce de la mission. Cela leur avait permis de mettre au point quelques détails de la mission et repérer les lieux. Ils avaient choisi les bons gadgets et armes à emporter. C'était surtout la logistique qu'ils avaient mis au moins. Ils avaient également dû faire des photos ensemble pour pouvoir en accrocher dans la maison. Cela n'avait pas réjoui Helga. Enfin, elle n'eut pas tellement le temps de repenser à tout ça. Alors qu'elle allait déposer un énième carton du camion à la maison, un homme d'âge moyen vint l'aborder.

« Bonjour, vous venez d'arriver ?
-Bonjour ! Oui, ce matin, avec mon mari.
-Oh vous êtes nos nouveaux voisins, alors ! C'est formidable ! Ça vous direz un dîner avec ma femme, histoire qu'on fasse connaissance ? Je pourrais vous parlez du quartier, si ça vous dit.
-Oui, avec plaisir, merci.
-Parfait ! Demain midi vous tenterait ? Cela vous laisserez le temps de souffler.
-Oui, c'est très aimable, merci ! A demain midi, alors, Monsieur ?
-Johnson. »


Après avoir donner leur nom de couple marié, Helga se dirigea vers sa recrue. Tout en posant le carton au sol, elle annonça la nouvelle.

« On commence à se fondre dans la faune locale. Les voisins nous invite à dîner demain midi. »

Lorsqu'ils eurent finis de déballer tous les cartons et arranger la décoration comme convenu, ils s'assirent à une table et commencèrent la discussion. Ils devaient se trouver une couverture et se mettre d'accord sur la version. Comment s'étaient-ils connus ? Depuis combien de temps étaient-ils ensemble ? Est-ce qu'ils voulaient des enfants ? etc.
Codage par Libella

_________________
Life out there isn’t a fairytale, but fortunately I'm not a princess. I'm glad that I'm much more. I'm a mercenary in a corrupted world.


Dernière édition par Helga K. Sinclair le Jeu 9 Fév 2017 - 14:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ça effraie les p'tits enfants... Et les p'tits monstres!
Randall
PRESENCE/ABSENCE : Toujours là pour se plaindre! o/
DOUBLES COMPTES : Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour
PHOTO D'IDENTITE :

:Cadeau d'anniversaire reçu de ma Nini chérie ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Monster inc
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans
COTE COEUR : La violence et la torture ♥
OCCUPATION : Effrayer les enfants
HUMEUR : Monstrueuse
MON ARRIVÉE : 14/04/2013
MON VOYAGE : 1071
POINTS : 15
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: C'est dur d'être un couple, surtout quand on est ami ▬ Randy ♥ [Terminé]  Jeu 4 Juin 2015 - 1:43



R
andall déposa un gros carton près de la grande fenêtre de la cuisine qui donnait à la cours arrière décorée de fleurs très colorées et d’un grand arbre qui était parfaitement placé pour installer un hamac. L’homme regarda à travers celle-ci un moment et soupira doucement. C’était le genre de maison que Randy rêvait secrètement d’avoir lorsqu’il vivait encore à Monstropolis…

Helga et lui avaient passé une bonne partie de la journée à faire des vas-et-viens dans cette grande maison pour y déposer des boîtes et des meubles pour leur déménagement de couverture. Espionner des gens n’étaient pas toujours évident, surtout lorsqu’il s’agissait de personnes vivants dans un quartier paisible où chaque habitant connaissait le voisinage. La meilleure idée fût donc d’acheter une maison et de mettre un faux couple pour sympathiser avec les retraités à espionner.


◊ ◊ ◊


Boggs! La Chef veut vous voir dans son bureau pour une nouvelle mission.

L’ancien caméléon sursauta en entendant la voix de Sam derrière lui, mais il ne perdit pas une seconde et emboîtant le pas de Sam vers le bureau de la blonde.

La mission consistera à espionner un couple de retraiter en Illinois. Pour faciliter la tâche vous devrez cohabiter avec Mme. Sinclair et vous faire passer pour un couple nouvellement marié. Vous devrez donc être photographier ensemble en tenue de mariage et dans d'autres circonstances... Bien sûr vous aurez tout les deux une alliance qui vous sera obligatoire de porter.

Le mercenaire eut un petit sourire un coin et quelques papillons dans l’estomac en entendant cela. Helga voulait vraiment de lui pour une mission! Une mission si intime lorsqu'on y réfléchissait quelques instants. Est-ce que cela signifiait qu'elle voulait baisser sa garde et retrouver leur lien fraternel qu'ils avaient autrefois? Malheureusement,  l’autre homme ne tarda pas à détruire sa bonne humeur.

Elle ne voulait pas de vous à la base. Elle voulait Newman. Elle vous trouve antipathique et comme vous nous aviez… Quitté, elle ne trouvait pas judicieux de vous refaire confiance.

Les yeux émeraude du caméléon s’arrondirent et ils auraient très bien pu lancer des poignards  en direction de Sam si cela avait été possible. Cet homme manquait cruellement de tact, Randall s’en voulait déjà pour cette erreur, il n’avait pas besoin de la remettre sur le tapis chaque fois qu’il ouvrait la bouche.

Non, en fait,  je crois qu’elle ne voulait pas faire de traitement de faveur puisque vous venez à peine de reprendre vos fonctions et qu’il ne serait pas honnête de mettre de côté un meilleur mercenaire que vous… Pour cette mission… Si cela est possible, évidemment. Tenta-t-il de se rattraper

Randy serra les poings si forts qu’il sentit entrer ses ongles dans les paumes de ses mains.

Mais ne vous en faites pas, j’étais de votre côté moi! C’est grâce à moi que vous avez cette mission. Vous n’avez pas à me dire merci, c’est tout naturel!


◊ ◊ ◊


Un jappement vers la porte d’entrée se fit entendre et fit sortir Randall de ses pensées. Une douleur avait apparue dans ses paumes. Encore énervé par ce que Sam avait pu lui dire auparavant il s’était à nouveau mutiler avec ses ongles. Il se frotta vigoureusement les mains pour enlever les traces, puis se dirigea vers l’entrée où Zeus était assis aux côtés d’Helga qui venait tout juste de terminé de discuter avec un homme.

On commence à se fondre dans la faune locale. Les voisins nous invite à dîner demain midi.

… Magnifique. Se contenta-t-il de dire en tapant sur sa cuisse pour que le berger allemand le suive à l’intérieur.

Après quelques heures de dure travail, ils eurent finit de tout installer et ils se mirent à discuter de ce qu’ils allaient dire à leurs voisins, question que leur histoire respective se tienne.  

Où est-ce qu’on s’est connu ? … Au parc à chiens tiens! Zeus aurait très bien pu être la raison de notre rencontre. Tu diras que ton chien est mort depuis le temps.

Il attendit l’avis d’Helga et suite à une discussion rapide, ils se mirent d’accord sur leur rencontre.

Si on est marié, on doit forcément se connaître depuis quelques années… On ne mari pas quelqu’un qu’on ne connait pas. (Hommage à Anna.. xD)

L’heure du repas arriva plus vite qu’ils ne le réalisèrent et comme à son habitude, Randy se mit rapidement à vouloir cuisiner, mais il réalisa qu’ils n’avaient pas tout le nécessaire pour le faire et qu’il était plus judicieux de commander de la pizza... De toute façon, qui était assez dingue pour tout déballer les cartons dès la première journée d’emménagement ?  



© charney

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleak mercenary with a warm heart
Helga
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Clémence Brown & Roxane P. Mona
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Atlantide, l'empire perdu
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans
COTE COEUR : Un certain coeur ardent...qui peut vaincre le froid en presque toutes circonstances
OCCUPATION : A la tête d'une équipe de mercenaires || Entraîner sa fille à la relève
HUMEUR : Aventurière
MON ARRIVÉE : 11/04/2013
MON VOYAGE : 1244
POINTS : 245
LOCALISATION : Le globe terrestre

MessageSujet: Re: C'est dur d'être un couple, surtout quand on est ami ▬ Randy ♥ [Terminé]  Dim 7 Juin 2015 - 20:04
C'est dur d'être un couple, surtout quand on est ami

En cette fin d'après-midi, Helga débarqua dans leur nouvelle maison avec un énième carton dans les mains. Elle avertit sa recrue du repas, le lendemain avec les voisins. Après que sa recrue ait lancé sa remarque, elle poursuivit le déménagement. Finalement, en début de soirée, ils avaient transféré tous les cartons dans la maison et avaient commencé à en déballer certains. Ils s'assirent non pas pour souffler, mais pour peaufiner leur couverture. Helga, une tasse fumante de café devant elle, lança le débriefing. Elle commença par demander comment ils s'étaient rencontrés. Randy émit une possibilité qu'elle écouta.

« Excellente idée, Randy. J'avais un colley dans l'armée. Ce sera facile d'en parler pour la couverture. Et il est réellement mort, donc pas besoin de mensonge et surtout de le retenir. »

C'était en effet le piège. Leur couverture était un mensonge, fait d'une multitude de petits détails. Ils se devaient de tous les retenir. Il était hors de question qu'ils les notent quelque part pour s'en souvenir. Il ne fallait pas laisser de trace. Ils devaient s'en souvenir. Partir de faits réels ne leur serait que salutaire. Finalement, Sam avait raison d'avoir choisi Randy. C'est ce qu'Helga pensa en cet instant. En effet, il proposait de bonnes idées et se faire passer pour sa femme serait plus facile qu'avec Newman. Helga le sentait. Il était plus facile de jouer la comédie avec un homme qu'on appréciait pour sa personne et ses compétences que seulement pour ses compétences, comme Newman.

« Bien, passons à la rencontre. »

Après une bref discussion, Randy soumit une idée. Helga l'approuva. Elle proposa les périodes.

« On pourrait s'être connus depuis plusieurs années, cinq ans peut-être, et être mariés depuis...un peu plus d'un an. On pourrait dire qu'on vivait dans un appartement en ville et qu'on a décidé de s'installer dans quelque chose de plus grand, en campagne à cause des trois chiens. Le mien serait mort avant d'emménager. »

Inconsciemment, Helga avait pensé à sa rencontre avec Randy. En effet, cela faisait un peu plus d'un an qu'ils se connaissaient. Elle avait donc proposé ce même délai pour le mariage. Ils en discutèrent encore un peu et se mirent d'accord. Ils énumérèrent quelques autres détails, en oubliant de mentionner les enfants. Aucun des deux n'était très à l'aise avec ce sujet. Un paradoxe pour Helga. Elle avait deux enfants, dont un bébé et sa sœur était une ancienne poupée, raffolant des enfants. Bref, aucun des deux ne pensa à demander s'ils voulaient des enfants. Ils ignoraient alors qu'ils auraient dû régler aujourd'hui la question. Enfin, le lendemain, ils le comprendront au dîner.

L'heure du repas vint et Helga le mentionna, tout en rappelant qu'elle était loin d'être la parfaite femme au foyer.

« Je te préviens, Boggs, je ne ferais pas la cuisine ! »

Ce ton et cette répartie n'étaient pas seulement pour exprimer son refus d'être la femme au foyer dans le couple (d'ailleurs, dans leurs détails lors du débriefing, chacun s'était trouvé un emploi). Non, ce n'était pas ce qu'elle voulait exprimer. Randy la connaissait, il le savait. Helga voulait mettre une certaine distance entre eux. Elle voulait lui rappeler qu'elle était la Chef et lui la recrue. Leur amitié, pas tout à fait retrouvée, n'entrait pas en ligne de compte. C'était encore un paradoxe. Helga mettait de la distance, alors qu'elle souhaitait plus que tout retrouver son meilleur ami. Enfin, elle n'avait jamais été très douée avec les relations.

Tandis que Randy commandait les pizzas, Helga se chargea des bières. Elle alla en chercher, en promenant les chiens, lui permettant de mieux faire connaissance avec eux, tandis que Randy se douchait. Chacun était fatigué du voyage et du déménagement. Et puis, ils s'étaient creusés la tête pour trouver des scénarios plausibles. Ainsi, ils s'étaient attribués un temps dans la salle de bain. Quand elle revint de la promenade, ce fut son tour. Helga en sortit pieds nus, vêtue d'un chemisier blanc et d'un pantalon simple (elle n'avait pas emmené ses vêtements habituels), quand Randy l'appela pour lui annoncer que leur commande était arrivée. Ils passèrent à table. Après un début de repas silencieux, la mercenaire prit la parole. Il y avait une chose qu'ils n'avaient pas encore réglée pour la maison. Helga, après avoir bu une gorgé du liquide ambré, se lança.

« Je pense que tu seras d'accord avec moi, on fait chambre à part. Je prends la deuxième. »

Évidement, il s'agissait de la plus grande, celle avec le plus de luminosité, bref la mieux située. Là, encore Helga montrait son autorité. C'était très inhabituel de sa part. Premièrement, parce qu'elle n'en avait pas besoin. Deuxièmement, elle continuait à vouloir maintenir une distance avec sa recrue. Une distance professionnelle : Chef-recrue. Inconsciemment, la mercenaire voulait lui faire payer sa trahison, en refusant de lui montrer qu'elle lui avait pardonné et qu'il lui avait manqué. Elle refusait de lui dire qu'elle tenait à leur amitié et qu'elle le voulait de nouveau dans sa vie.
Codage par Libella

_________________
Life out there isn’t a fairytale, but fortunately I'm not a princess. I'm glad that I'm much more. I'm a mercenary in a corrupted world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ça effraie les p'tits enfants... Et les p'tits monstres!
Randall
PRESENCE/ABSENCE : Toujours là pour se plaindre! o/
DOUBLES COMPTES : Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour
PHOTO D'IDENTITE :

:Cadeau d'anniversaire reçu de ma Nini chérie ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Monster inc
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans
COTE COEUR : La violence et la torture ♥
OCCUPATION : Effrayer les enfants
HUMEUR : Monstrueuse
MON ARRIVÉE : 14/04/2013
MON VOYAGE : 1071
POINTS : 15
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: C'est dur d'être un couple, surtout quand on est ami ▬ Randy ♥ [Terminé]  Dim 12 Juil 2015 - 19:47



L
orsque la pizza fut commandée, Randall passa directement sous la douche pour se rafraîchir de leur dure journée de labeur. Il y passa plusieurs minutes à simplement réfléchir à la mission à laquelle il était en train de participer. Il était heureux de pouvoir passer davantage de temps avec sa chef, mais il ne pouvait s’empêcher de penser à sa petite-amie qui n’avait aucunement eu vent de cette aventure ou simplement de sa reprise de fonction… Il s’était contenté tout bêtement de lui dire qu’il voulait partir en vacance pour se reposer un peu avec des amis… Il se demandait bien ce qu’aurait été sa réaction s’il lui avait annoncé qu’il allait prendre des vacances avec Helga. Certes, ils n’avaient jamais été plus que des amis et malgré le fait qu’ils se connaissaient plutôt très bien, jamais ils ne s’étaient vraiment montrés familier envers l’autre, sauf pour ce qui est du tutoiement.

Randy sortit finalement de la douche lorsqu’il crut entendre un jappement, ce qui voulait dire qu’Helga était de retour de sa promenade et qu’elle voulait probablement aller elle aussi se rafraîchir avant le repas. Il sortit de la pièce avec une simple serviette autour de la taille et se dirigea rapidement dans la plus grande chambre de la maison où les boîtes de vêtements étaient empilées. Il se trouva rapidement un jean, un débardeur blanc  et une chemise bleu clair qu’il enfila en deuxième vitesse avant qu’Helga le voit à demi-nu.

Il croisa la blonde dans les escaliers et fit un bref signe pour lui signaler que la salle de bain était toute à elle. Il se rendit dans la cuisine pour remplir les gamelles de Zeus et Jupiter pour continuer à vider quelques boîtes installées dans la cuisine. C’était bête de vouloir autant s’installer alors qu’ils pouvaient bien rester dans cette maison que quelques jours, mais il n’avait tout de même pas envie de passer ces quelques jours dans un endroit où il ne pouvait pas marcher sans se cogner à un carton.

On finit par sonner à la porte et Randy s’empressa à aller répondre. Un jeune homme en uniforme se trouvait de l’autre côté.

« C’était rapide ! » Lança l’ancien caméléon qui n’avait pas souvenir de la rapidité de cette pizzeria

« Oui, une nouvelle succursale à ouverte au centre-ville… Mais je dois avouer que j’avais hâte de vous rencontrer. »

Randall plissa les yeux pour mieux voir son interlocuteur puisqu’il n’avait pas remis ses lunettes et fronça les sourcils sans trop comprendre.

« Je suis le petit-fils de l’homme qui vous a invité à dîner..! »

« Ah. » Grogna-t-il « Cool. »

Randall tira les boîtes de pizza de force des mains du jeune adolescent qui lui semblait un peu bizarre et lui donna trop d’argent pour ce que le repas valait, mais il ne voulant pas discuter plus longtemps avec lui, il préféra lui laisser un très bon pourboire en lui claquant la porte au nez.

Les escaliers craquèrent sous le poids d’Helga et le jeune homme comprit qu’il était temps de s’installer pour manger. Il s’assit à l’extrémité de la table à une chaise de distance de sa chef sans trop s’avoir pourquoi, puis il se mit à manger silencieusement. C’était un repas assez tendu sachant qu’aucun des deux ne semblait vouloir ouvrir une discussion. Parfois, c’était comme cela avec Hanity et Robin, mais ça, c’était simplement parce que Randall ne voulait pas discuter, mais  à ce moment précis, il en avait vraiment envie… Mais pour dire quoi ?

« Je pense que tu seras d'accord avec moi, on fait chambre à part. Je prends la deuxième. »

Le brun faillit s’étouffer avec la gorgée de bière qu’il n’avait pas encore avalée. C’était plutôt stupide, mais il n’avait pas pensé à la possibilité de cette discussion. Évidemment qu’ils n’allaient pas dormir ensemble, mais il ne pensait qu’il fallait en discuter. Pour lui c’était même totalement logique. Il avala de travers sa gorgée.

« Oui bien sûr. Je prendrai l’autre chambre et je n’allumerai pas la lumière… Je veux dire… Nous sommes de jeunes mariés, ce ne serait pas normal que nous dormions dans un lit séparé. »

Le voisinage semblait assez curieux de leurs nouveaux voisins et l’ancien monstre n’aurait pas été étonné de savoir qu’ils se faisaient surveiller par eux… C’était une mission donnant-donnant en quelque sorte.

« Sinon demain pour le dîner chez les voisins… Tu sais si nous serons seuls avec eux ou si d’autres personnes du voisinage viendront ..? »

Si Randall n’aimait pas particulièrement les enfants, il n’aimait pas non plus les personnes âgées qui sentaient le savon et qui racontaient toujours les mêmes histoires ennuyantes. S’ils pouvaient être en compagnie de d’autres personnes, il trouverait probablement le repas bien moins désagréable… Bien sûr, il pouvait bien coller Helga toute la soirée pour ne pas se retrouver à regarder une vieille collection de timbres, mais il n’aimait pas l’idée d’être vu comme étant le mari incapable de vivre sans sa femme.

Il termina sa pizza silencieusement en hochant la tête en entendant la réponse de l’aînée, puis il sortit pour mettre la boîte de sa pizza dans le recyclage. Le couple qu’ils devaient surveiller passa avec un petit caniche avec un petit collier rose avec de fausses pierres précieuses. Ceux-ci ne le saluèrent pas et ils rentrèrent immédiatement chez eux. Randy les observa quelques instants, puis il entra calmement à l’intérieur pour discuter avec Helga.

« Je crois que Zeus et Jupiter nous seront d’une grande utilité…Les voisins ont une chienne, je crois qu’on pourrait aisément les croiser en matinée durant une promenade. »



© charney

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleak mercenary with a warm heart
Helga
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Clémence Brown & Roxane P. Mona
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Atlantide, l'empire perdu
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans
COTE COEUR : Un certain coeur ardent...qui peut vaincre le froid en presque toutes circonstances
OCCUPATION : A la tête d'une équipe de mercenaires || Entraîner sa fille à la relève
HUMEUR : Aventurière
MON ARRIVÉE : 11/04/2013
MON VOYAGE : 1244
POINTS : 245
LOCALISATION : Le globe terrestre

MessageSujet: Re: C'est dur d'être un couple, surtout quand on est ami ▬ Randy ♥ [Terminé]  Sam 15 Aoû 2015 - 15:22
C'est dur d'être un couple, surtout quand on est ami

Helga avait prévenu futur Sinclair propriété d'Helga qu'elle partait en mission avec Randy. Elle avait simplement omis de mentionner la durée de la mission. Il savait à quoi s'en tenir avec elle. La mercenaire espérait seulement qu'il lui fasse assez confiance, pour ne pas se faire de film. En effet, elle lui avait mentionné le type de mission, à savoir qu'elle jouait les couples avec son meilleur ami. Helga n'avait pas attendu de jugement de son homme, elle avait craint que ça la fasse changer d'avis et revenir à Newman. En effet, Helga lui avait confié la trahison de Randy et elle se demandait si futur Sinclair propriété d'Helga serait pour le retour de leur amitié. Cela la regardait, mais son avis comptait. Elle y réfléchissait tandis qu'elle promenait les chiens. Elle commençait à les apprécier ces deux boules de poils ! La trentenaire songea qu'elle pourrait peut-être les intégrer à son entreprise de mercenaire. Cela lui permettrait de se développer davantage. Une nouvelle unité utilisant les chiens pour diverses missions serait un plus. Et puis, cela ferait sûrement plaisir à Randy. Faire plaisir à Randy ! Le voulait-elle ? Helga commençait à se poser la question. Petit à petit, elle se réhabituait à la présence de son meilleur ami dans sa vie. Il avait fallu du temps depuis son retour au QG. Et cela n'était pas fini. Helga avait d'ailleurs voulu prendre le concurrent de Randy, Newman, à sa place. La mercenaire avait encore du mal à faire de nouveau confiance à son chouchou. Les secondes chances n'étaient pas son fort. Pourtant, elle en avait eu une avec son fiancé. Après leur dispute suite à l'existence de Logan, ils s'étaient séparés pour divergence d'opinion. futur Sinclair propriété d'Helga voulait le garder, Helga voulait avorter. Finalement, ils s'étaient remis ensemble, avaient gardé Logan, qui était né il y a quelques temps, et s'étaient fiancés. Pourquoi son meilleur ami ne méritait-il pas une seconde chance ? Helga y réfléchissait pendant la promenade. Il l'avait déjà trahi une fois pour la concurrence. Il pourrait recommencer. La trentenaire chassa Randy de ses pensées, en arrivant au supermarché. Là, elle alla acheter des bières. Cela lui permit de voir la population locale, du moins rapidement. Elle ne s'attarda pas. Elle rentra assez vite pour prendre possession de la salle de bain. Sur le chemin, elle croisa sa recrue qu'elle remercia pour la lui libérer. Quand elle en sortit, Randy l'appela pour lui signaler que les pizzas étaient arrivées. Ils se mirent à table et commencèrent à savourer en silence leur repas, exténués de la journée. Puis, après un silence pesant Helga prit la parole. Elle s'attribua la meilleure chambre, puis Helga s'accouda sur son coude et posa sa paume de main sur sa bouche. Ce geste dissimula le sourire provoqué par la réaction de sa recrue. Elle dissimula davantage ce sourire, en rajoutant une réplique.

« Oui, ça me paraît logique. »

Randy enchaîna sur un autre sujet, auquel Helga répondit.

« Non aucune idée. J'imagine que ça sera une surprise. »

Helga ne s'était pas posée la question jusqu'à maintenant. Cela ne changerait pas grand chose. S'ils étaient invités avec d'autres voisins, cela permettrait de connaître davantage le quartier. S'ils n'étaient qu'eux deux, leurs hôtes se sentiraient en confiance et seraient plus à mène pour des confidences.

« De toute façon, ça ne change pas grand chose. »

Les deux compères retournèrent chacun à leur pizza. Helga songea alors aux tâches ménagères, en voyant une pile d'assiette. Elle avait déjà dit qu'elle ne s'occuperait pas de la cuisine. Il restait le reste à voir.

« Sinon, on devrait se faire un planning des tâches ménagères, pour le temps de la mission. Par exemple pour la vaisselle, chacun son jour. »

La mercenaire se demandait s'ils arriveraient à se les partager. Elle savait que chez eux, aucun des deux ne les faisaient. Ici, ils n'avaient pas le choix. Une fois qu'ils réglèrent la question, ils finirent le reste du repas en silence. Randy prit l'initiative de jeter l'emballage. Helga se chargea du nettoyage de la table. Pas de vaisselle. Ils avaient mangé chacun avec une serviette en papier et à même la bouteille. Cela ne les avait pas dérangés. Des tâches ménagères en moins !

Après avoir nettoyé la table, elle alla se chercher une seconde bière au frigo. C'est à ce moment-là que Randy revint dans la maison et entama la conversation. Helga la poursuivit avec un compliment.

« Parfait. Tu as eu une bonne idée pour les chiens, Randy. »

C'était la première fois depuis qu'il était revenu dans sa vie, qu'Helga appelait sa recrue Randy. Elle s'était bornée à l'appelait par son nom de famille. Petit à petit, Helga le laissait de nouveau entrer sa vie. Elle laissait son meilleur ami retrouver sa place auprès d'elle. Ayant remarqué cela, elle tenta une pirouette.

« Depuis ton retour, tu as eu l'occasion de revoir notre Dieu des Enfers ? »

Helga but une gorgée de sa bière en attendant la réponse de sa recrue. C'était une façon comme une autre de détourner la conversation et cela lui permettrait de voir si Randy avait repris contact avec ses collègues au QG. Bien sûr, Helga ignorait que Randy avait en fait squatté l'ancien dieu.
Codage par Libella

_________________
Life out there isn’t a fairytale, but fortunately I'm not a princess. I'm glad that I'm much more. I'm a mercenary in a corrupted world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ça effraie les p'tits enfants... Et les p'tits monstres!
Randall
PRESENCE/ABSENCE : Toujours là pour se plaindre! o/
DOUBLES COMPTES : Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour
PHOTO D'IDENTITE :

:Cadeau d'anniversaire reçu de ma Nini chérie ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Monster inc
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans
COTE COEUR : La violence et la torture ♥
OCCUPATION : Effrayer les enfants
HUMEUR : Monstrueuse
MON ARRIVÉE : 14/04/2013
MON VOYAGE : 1071
POINTS : 15
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: C'est dur d'être un couple, surtout quand on est ami ▬ Randy ♥ [Terminé]  Jeu 4 Aoû 2016 - 21:03



T
oute cette histoire rendait Randall dubitatif. Il ne savait pas quoi penser de cette mission même s’il était bien heureux au fond qu’Helga l’ait préféré à Newman. Il avait l’impression de valoir encore quelque chose aux yeux de sa patronne, de son ancienne meilleure amie.

En prenant une seconde bière, Helga lui demanda s’il avait reprit contact avec Hadès depuis son retour au QG. Que devait-il lui raconter ? Des mensonges? Lui dire qu’Hadès jouait un double jeu lui aussi et qu’il travaillait au compte d’Hans pendant ses quelques mois d’absence ? Non, il ne valait mieux pas lui raconter ça, Helga se métrerait dans une colère noire s’il devait lui dire qu’il a incité le dieu des enfers à travailler pour quelqu’un d’autre… C’était comme s’il n’avait pas comprit le message d’Helga. Évidemment, lui, il ne referait pas la même erreur d’autrefois, mais est-ce qu’Helga pouvait comprendre sa sincérité ? Peut-être pas.

« Oui, on a reprit contact… Disons que Nicholas n’a pas seulement contribué à ma perte d’emploi… Hanity s’est énervée contre moi et j’ai dû me tourné vers lui pendant quelques jours pour ne pas vivre à la rue. »

Quelques jours ou quelques semaines, où était la différence ? Le plus important dans tout cela était qu’ils ne vivaient plus ensemble.

« Je m’étais trouvé un emploi comme professeur d’auto-défense alors je ne voyais plus l’intérêt de le déranger plus longtemps. »

C’était surtout Hadès qui n’en pouvait plus et qu’il l’avait mit à la porte, mais elle n’avait pas besoin d’être au courant de tout non plus. De toute façon, la loque humaine qu’il était devenu avait besoin d’être un peu secouée pour retrouver son énergie.

Randy fouina à son tour dans le frigo et imita Helga en prenant une autre bière. Il en prit une gorgée et la déposa sur le comptoir.

« Et toi .. ? Tout ce passe parfaitement avec Iago ? Et ... Logan ? »

Théana était une vraie peste aux yeux de l’ancien caméléon et Logan un virus rampant, mais ils restaient les enfants d’une femme importante pour lui et il ne pouvait pas faire comme s’ils n’existaient pas.

« C’est super tout ça » Répondit-il en n’écoutant pas les nouvelles concernant Logan.

De toute façon il se disait qu’Helga n’aurait pas grand-chose d’intéressant à raconter à un traitre. Il avait plutôt posé la question par politesse, il n’espérait pas vraiment qu’elle lui parle en profondeur de sa vie personnelle. De toute façon, l’avait-il fait ? Lui avait-il parlé d’Alessia, la jolie rouquine qui lui avait fait fondre son cœur ? Ou alors lui avait-il raconté qu’il revoyait Hanity ? Ou même qu’il était désormais en couple avec elle ? Non, il n’en avait rien dit à la femme. Elle aurait probablement été heureuse, d’une certaine manière, mais dire des choses aussi personnelles à quelqu’un implique aussi un risque.

Il avait suffisamment souffert, il ne voulait plus que quelqu’un se mette entre lui et l’ancienne sirène, que ce soit un Caspian ou un mercenaire tentant de le faire chanter.

« Bon... Il se fait tard. Je crois que je vais aller dans le salon lire un peu avant de dormir si tu me le permets... »

Les gens du QG pouvait bien voir Randall comme un homme sadique, qui n’avait pas froid aux yeux et de très polyvalent, mais très peu savaient à quel point cet homme pouvait adorer se plonger dans les livres en tout genre… Même que Randy n’était pas persuadé qu’Helga en avait connaissance. En même temps savait-elle qu’il était un manique du nettoyage et que les tâches ménagères de leur maison ne le dérangeait pas le moindre du monde ?



© charney

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleak mercenary with a warm heart
Helga
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Clémence Brown & Roxane P. Mona
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Atlantide, l'empire perdu
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans
COTE COEUR : Un certain coeur ardent...qui peut vaincre le froid en presque toutes circonstances
OCCUPATION : A la tête d'une équipe de mercenaires || Entraîner sa fille à la relève
HUMEUR : Aventurière
MON ARRIVÉE : 11/04/2013
MON VOYAGE : 1244
POINTS : 245
LOCALISATION : Le globe terrestre

MessageSujet: Re: C'est dur d'être un couple, surtout quand on est ami ▬ Randy ♥ [Terminé]  Jeu 1 Sep 2016 - 23:13
C'est dur d'être un couple, surtout quand on est ami

Helga écouta la réponse de Randy à sa dernière question. Un mélange contradictoire de sentiments l'envahit. D'une part, elle était contente d'apprendre que Randy avait aussi eu la monnaie de sa pièce avec Hanity et qu'elle l'avait quitté. D'un autre côté, elle était triste pour son ancien meilleur ami, pour qui elle savait les sentiments, qu'il avait pour l'ancienne sirène de Neverland. Helga nota également qu'il avait été chez Hadès. Elle trouvait ça curieux, mais pas impossible. Leur colocation de quelques jours n'avaient pas dû être de tout repos, pour l'un comme pour l'autre. La mercenaire n'eut pas le temps d'y songer davantage. Randy lui expliqua comment il avait vécu sachant qu'elle l'avait viré. C'était toujours mieux d'être viré que tué. La mercenaire, en apprenant ce qu'était devenu Randy, à savoir un professeur d'auto-défense, se dit qu'elle avait fait le bon choix en le laissant en vie. Il savait retomber sur ses pattes et le monde avait besoin de gens comme lui. Et puis, l'affection qu'elle lui portait avait fait pencher en faveur de la vie du caméléon. Maintenant qu'elle l'avait de nouveau dans sa vie, il ne restait plus qu'au temps le soin de refermait les blessures que la trahison et la désillusion avaient faites.

Randy s'enquit ensuite de la vie d'Helga. Cette dernière le jaugea pour savoir s'il disait ça comme ça ou s'il s'intéressait de nouveau à elle. Elle supposa qu'il y avait un mélange des deux. N'étant pas encore totalement certaine de pouvoir discuter comme avant, avec celui qu'elle considérait comme son frère, elle ne divulgua pas tout quant à elle et Iago, dont leurs fiançailles et le mariage en vue et resta dans les banalités que dit quasiment toutes mères d'un bébé de quelques mois. Elle ne parla donc pas de son rapprochement avec Logan.

« Oui, parfaitement bien, je te remercie de t'en inquiéter. Nous sommes toujours ensembles. Iago est toujours vivant et je compte bien à ce qu'il le reste. Quant à Logan, il fait ses nuits. »

Randy lui demanda alors la permission de lire dans le salon. C'était à la fois par politesse et parce que malgré tout, Helga demeurait sa supérieure. Ils n'étaient pas en vacances, mais bien en mission. Helga fit un signe de tête et le laissa vaquer à ses occupations, tandis qu'elle finit sa bière et sa pizza, puis elle monta dans sa chambre. De là, elle appela sa famille. C'était une chose qu'elle ne faisait pas en mission, mais depuis qu'Iago avait failli mourir, elle avait pris le risque de le faire. Avant, elle avait préféré ne pas le faire pour limiter les risques d'interception et de représailles, mais à quoi bon puisqu'Iago avait tout de même était capturé et torturé ? Et puis, le système de protection de son QG avait fait des merveilles en matières de brouillage téléphonique. Ils avaient une ligne sécurisée. Quand elle eut fini sa conversation, elle prit un livre qu'elle avait emporté. Quelques instants après, elle éteignit et se coucha, bien que le sommeil fut léger.

***

Le lendemain, après s'être répartis le quotidien avec le planning des tâches ménagères, ils passèrent au plan de surveillance. Après tout, ils étaient en mission. Ils s'accordèrent chacun une partie du quartier à quadriller et leur tour de garde. Une fois la question réglée vint le moment tant attendu et redouté par les deux mercenaires : le repas de midi chez les voisins. Cela allait leur permettre d'en apprendre davantage sur le quartier, confirmer ou non leurs recherches. Le plus dur était de se faire passer pour un couple de jeunes mariés.

A midi, main dans la main, ils sonnèrent chez les voisins. Helga, vêtue d'une robe légère en coton et des ballerines au pied, vraiment pas son genre de tenue fétiche, prit sur elle pour serrer la main de son acolyte dans la sienne. Elle avait même pour l'occasion enlever ses gants, pour qu'une alliance soit visible. Pour cela, elle avait utilisé beaucoup de maquillage et de subterfuge pour camoufler ses blessures et brûlures à ses mains. Les voisins ne devaient pas voir ses mains, trahissant sa profession et puis, elle ne voulait pas non plus à ce que sa recrue le sache. Cela faisait partie de son passé, celui de son monde. Seuls Théana, Iago et Rourke les connaissaient. Les voisins les convièrent à entrer et ils s'installèrent dans leur salon. Ils se présentèrent, en donnant chacun leur nom, puis Helga et Randy firent de même. Ils se firent chacun servir de l'alcool, Helga opta pour le champagne proposé, elle n'aurait pas dit non au Whisky que se servit le voisin. La mercenaire devait se fondre dans la masse. Ils trinquèrent, puis après quelques banalités d'usage, la voisine leur posa une question.

« Alors où vous êtes-vous connus ?
-Au supermarché.
-Au parc à chien.»

Helga regarda sa recrue. « Et merde. » Effectivement, ils avaient convenu que c'était le parc à chien. Pourquoi elle avait été parler du supermarché ? Ah oui, parce qu'ils s'étaient enfin mis d'accord sur les tâches qu'ils feraient en même temps et le supermarché en faisait partie. La mercenaire se flagella intérieurement de sa bourde. Helga était exténuée et commençait à tout mélanger. Logan faisait enfin ses nuits, mais ce n'était pas lui la raison pour laquelle elle ne dormait pas bien la nuit. La raison n'était autre que Randy. Elle ne digérait toujours pas la trahison. La mercenaire avait quasiment peur de rien, mis à part d'être trahie. La trahison de Rourke, ayant failli lui coûter la vie, lui laissait un goût amer. Et maintenant, c'était celle de Randy qui avait failli lui coûter la vie et surtout celle d'Iago. Pourquoi fallait-elle qu'elle soit toujours trahie par les personnes qu'elle affectionnait le plus ? Elle ne pouvait pas simplement être trahie par un client lambda où elle règlerait rapidement le problème ? Non, il avait fallu que ça soit son mentor, puis son meilleur ami qu'elle considérait comme son frère. Cela la travaillait si bien qu'elle faisait des nuits blanches. Les paroles et gestes rassurants et apaisants d'Iago ne duraient pas. Ils agissaient un temps, mais servaient plus de pansement que de véritable remède. Maintenant, elle avait réintégré Randy dans son équipe, mais ne parvenait plus à lui faire confiance. Si bien que cette nuit également, elle avait mal dormi.

Helga essaya de rattraper son erreur, histoire de ne pas gâcher leur couverture et surtout essayer de ne pas perdre la face devant sa recrue. Helga ne voulait pas lui montrer que sa trahison l'avait profondément touchée et elle ne voulait pas se montrer incompétente.

« Oui, c'était le parc à chien, je pensais au premier baiser. Nous nous sommes connus au parc à chien, mais notre premier baiser était au supermarché. N'est-ce pas mon chéri ? »

Helga but dans sa coupe de champagne, tout en prenant la main de Randy dans la sienne. Au moins, elle avait tué le romantisme avec le premier baiser dans un supermarché, c'était déjà ça.
Codage par Libella

_________________
Life out there isn’t a fairytale, but fortunately I'm not a princess. I'm glad that I'm much more. I'm a mercenary in a corrupted world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ça effraie les p'tits enfants... Et les p'tits monstres!
Randall
PRESENCE/ABSENCE : Toujours là pour se plaindre! o/
DOUBLES COMPTES : Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour
PHOTO D'IDENTITE :

:Cadeau d'anniversaire reçu de ma Nini chérie ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Monster inc
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans
COTE COEUR : La violence et la torture ♥
OCCUPATION : Effrayer les enfants
HUMEUR : Monstrueuse
MON ARRIVÉE : 14/04/2013
MON VOYAGE : 1071
POINTS : 15
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: C'est dur d'être un couple, surtout quand on est ami ▬ Randy ♥ [Terminé]  Lun 17 Oct 2016 - 22:32



R
andall lu quelques instants, laissant pour la toute première fois depuis leur arrivée, son cerveau se reposer un peu. Cependant, bien que l’histoire qui se trouvait entre ces pages fût plus que captivante, le mercenaire ne pouvait l’empêcher de s’arrêter de temps à autre et de penser à sa petite amie. Au plus profond de son être, il se trouvait être tourmenté de lui avoir menti. En temps normal, il ne s’en aurait aucune soucié, mais voilà qu’il était désormais en couple avec elle et il lui avait menti sans aucune gêne alors qu’il s’avait que son travail pouvait être dangereux pour elle … Il en avait même déjà payé le prix. Et là, il était installé confortablement dans un fauteuil près d’une immense bibliothèque vide où devaient se trouver les quelques centaines de livres en tout genre… Dans une maison qui n’était pas la sienne, avec une femme qui n’était pas la sienne.

Étourdit par cette prise de conscience, le jeune homme ferma brusquement le livre qu’il avait entre les mains, le déposa avec négligence sur au pied du fauteuil et alla se coucher en prenant soin de ne pas allumer la lumière de sa chambre, comme ils avaient convenus durant le repas. Bien qu’il se coucher tôt, il ne réussit pas à trouver le sommeil avant un moment, hanté par ses réflexions et stressé leur repas du lendemain.


◊ ◊ ◊


« Donnes-moi ta main. » Demanda Randall en lui tendant par la même occasion la sienne «T’as déjà vu des jeunes mariés se promenant d’une façon indépendante ? J’dois même dire que dans ce monde, j’ai l’impression qu’aucun couple ne sait vivre l’un sans l’autre. »

Il eut enfin la main d’Helga dans la sienne, ce qui lui laissa au départ une sensation étrange. Ce n’était pas du dégoût, ni du bien-être… C’était tout simplement … improbable. Si quelqu’un lui avait dit qu’un jour il se promènerait main dans la main avec Helga, il aurait surement poussé un rire gras avant de traité de débile la personne qui aurait émis cette possibilité.

Ils se rendirent chez les voisins qui ne tardèrent pas à les inviter à bras ouvert. Ils les invitèrent à se rendre dans le salon et ils leur servirent de l’alcool. Helga avait accepté le champagne pour se fondre dans la masse, mais Randall ne put s’empêcher d’être surprit puisqu’il connaissait le goût pour le Whiskey de la blonde. Puisqu’elle jouait de cette façon, Randall ne refusa pas d’accepter le verre de Whiskey que l’homme lui tendit.

Alors, c’était comme ça qu’ils devaient jouer… Randall venait tout juste de se donner comme mission de s’intéresser d’autant plus à l’hôte masculin. Il est vrai que s’il devait dire quelque chose, il allait être plus à l’aise de le faire en face d’un autre homme… C’est ce qu’on appelle une fratrie.

Et c’est ainsi que le jeu commença… Très mal pour eux.

« Alors où vous êtes-vous connus ?
Au supermarché.
Au parc à chien.»

Gé-ni-al. Mais qu’est-ce qui lui avait pris de changer d’endroit de rencontre alors qu’ils avaient convenus la veille que c’était la meilleure façon d’introduire leurs chiens. Les traits du visage de l’ancien caméléon trahirent pendant quelques instants sa stupéfaction, mais il revint de marbre aussitôt qu’il le réalisa. Il devait réagir rapidement pour appuyer la défense plus que vaseuse de sa chef.

« Oui, nous ne sommes pas un couple conventionnel! » ria Randall avec une légère teinte d’énervement. « Première rencontre au parc à chiens et premier baisé dans le coin surgelés! Je ne vous raconte même pas où l’on a fait l’amour pour la toute première fois! »

… Si seulement Randy avait pu avoir déjà couché avec quelqu’un. Il avait 28 ans et pourtant il n’avait toujours pas passé à l’acte. Ce n’était pas les occasions qui lui avaient manqué depuis qu’il était avec Hanity, mais chaque fois qu’ils en avaient l’occasion quelque chose les empêchait : un livreur par-ci, un chien par-là… Et s’ils avaient enfin la tranquillité, Randy avait le malheur de se dégonflé et de trouver lui-même une raison pour ne pas passer à l’acte. Il soupçonnait bien Hanity d’avoir eu plus qu’une simple petite amourette avec ce Caspian et il ne pouvait pas s’empêcher d’appréhender encore plus ce moment… Si Helga l’apprenait, elle le lui ferait probablement s’en souvenir pour le restant de sa vie.

Bien que ce que Randall avait pu leur dire fût quelque peu déplacé, les hôtes finirent par rire de bon cœur de la situation. Au moins avec ça, il était désormais facile de savoir que la glace était cassée. L’homme les invitant en ajouta même une couche pour calmer le jeu.

« Nous un jour, nous nous sommes fait surprendre par mon patron dans l’ascenseur de l’immeuble! »

Bien que mal à l’aise vis-à-vis cette confidence, Randy ria et termina rapidement son verre de Whiskey dans l’espoir de se décoincer légèrement.

« Et comment vous vous êtes rencontré vous deux ?
Eh bien… C’était cette journée-là! »


Ils se remirent à rigoler de bon cœur. Randall de son côté ne se contenta que de sourire. Ce couple… Était tout ce qu’il pouvait détester chez l’être humain. Ils semblaient tous être des bêtes, suivant leur instinct animal… Qu’est-ce qu’était l’amour à cette époque ?  Rien évidemment. La monogamie et l’abstinence n’existait plus. Peut-être que Randall était vieux jeu, mais c’était pour lui une marque de respect d’agir de la sorte. Il serrât légèrement la main d’Helga par frustration, mais il se décrispa en réalisant que sa réaction était exagérée. Après tout, les gens pouvaient bien vivre comme ils le souhaitaient… En autant que cela ne venait pas contrecarrer sa vie personnelle et affective.

« Mais dites donc… D’où venez-vous ? À regarder vos vêtements, vous n’avez pas l’air de la campagne, je me trompe ? » Observa la femme.

« Non, nous venons de la ville... Mais nous avons décidé qu’il serait préférable pour nous d’avoir un grand endroit où vivre pour nos chiens... Et pour un enfant, si l’univers veut bien nous en offrir un… »

Randall frissonna. Un enfant… Jamais de la vie. Ces êtres étaient répugnants, il n’y avait aucun doute là-dessus. Ils n’étaient ni propre, ni autonome. Déjà qu’il avait du mal à supporter Théana qui était presqu’un adulte désormais, alors un nouveau-né, il ne fallait même pas y penser.

« Oh ! Mais si vous désirez un enfant, il faut tout de suite arrêter le champagne ! Venez avec moi! J’ai des tas de livres à l’étage sur la grossesse et sur des façons rapides pour tomber enceinte! Si cela fait un moment que vous êtes mariés et que vous n’avez toujours pas d’enfants c’est parce que vous vous y prenez mal ! » Avait lancé la femme d’un ton enthousiaste en enlevant la coupe de des mains d’Helga et en la tirant vers l’escalier.

Randall ne put s’empêcher de pouffer de rire en voyant la vieille femme dans cet état. C’était tout un spectacle et le mercenaire ne pouvait s’empêcher de remercier le bon dieu de ne pas lui avoir permis de tomber enceinte. Peut-être que ce revirement de situation ne plaisait pas à Helga, mais au moins là, elle était sûr d’être tombée sous les bonnes grâces d’un des hôtes et cela allait aussi lui permettre de fouiller discrètement l’étage.



© charney

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleak mercenary with a warm heart
Helga
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Clémence Brown & Roxane P. Mona
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Atlantide, l'empire perdu
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans
COTE COEUR : Un certain coeur ardent...qui peut vaincre le froid en presque toutes circonstances
OCCUPATION : A la tête d'une équipe de mercenaires || Entraîner sa fille à la relève
HUMEUR : Aventurière
MON ARRIVÉE : 11/04/2013
MON VOYAGE : 1244
POINTS : 245
LOCALISATION : Le globe terrestre

MessageSujet: Re: C'est dur d'être un couple, surtout quand on est ami ▬ Randy ♥ [Terminé]  Lun 30 Jan 2017 - 18:23
C'est dur d'être un couple, surtout quand on est ami

Une fois arrivées chez les voisins, ils furent accueillis à bras ouverts. Pour un œil novice ou même expert, il pouvait être difficile de les prendre pour un dangereux couple de criminel à surveiller. Et pourtant, c'est ce qu'ils étaient, pusiqu'Helga avait été mandatée, elle et son entreprise de mercenaires, pour amener la preuve et les faire arrêter. C'était pour cette raison qu'elle devait se faire passer pour une femme récemment mariée à son meilleur ami, qui l'avait récemment trahie. La vie pouvait parfois avoir une drôle de façon de réunir les gens.

Une fois installée, avec son verre de champagne à la main, en attendant la fin du service, Helga regarda la décoration. Elle avait appris que les gens se dévoilaient énormément avec leur décoration intérieure. Il y avait ceux qui décoraient et ceux qui ne décoraient rien. Ces deux catégories de personne laissaient transparaître énormément de détails sur ce qu'ils étaient. En effet, l'appartement d'Helga et Théana trahissaient ce qu'ils étaient. Il ne s'agissait pas de ce qu'ils laissaient apparaître, mais de ce qui n'apparaissaient pas. Théana avait la cuisine entière pour cacher ses nombreux couteaux, tandis qu'Helga avait le salon et sa chambre pour entreposer ses nombreuses armes à feu. Par ailleurs, la décoration jouait également un rôle dans la couverture actuelle d'elle et Randall. Les deux mercenaires s'étaient mis d'accord, au QG avec Sam, sur la façon de décorer leur fausse maison, afin de se faire passer pour un jeune couple de citadins prêts pour une vie de banlieusards.

Arriva le moment où les deux mercenaires répondirent à l'unisson à la question posée par leur hôtesse. Bien que l'unisson fut là, leur réponse ne fut pas la même. Helga n'avait pas donné celle sur laquelle ils s'étaient mis d'accord la veille. La mercenaire était fatiguée, dû à son manque de sommeil. Ce dernier était la conséquence de nombreuses nuits blanches, causées par la trahison de son meilleur ami. Elle ne comprenait pas comment il avait pu la trahir, comment se faisait-il qu'elle n'avait rien vu. Elle en arrivait à se demander s'il s'était servi d'elle ou s'il voyait la même relation qu'elle pour eux deux : une relation fraternelle. Les doutes la rongeaient. Pourtant, elle continuait à exercer sa profession malgré que son corps et une bonne partie de son esprit recherchaient le repos et surtout l'apaisement. Cela était en bonne voie, puisqu'elle avait réembauché Randall, mais la confiance n'était pas revenue...pas encore. La mercenaire n'eut pas le loisir de réfléchir à tout ceci et sortit rapidement une excuse quant à leur réponse différente. Sa réponse pouvait fonctionner, puisque d'après le peu de couple durable qu'elle avait rencontré dans sa vie, un des deux ne se souvenait que rarement du premier baiser ou mélangeait les dates. Helga endossait ce rôle dans leur couple fictif et Randall celui de la personne attentive aux détails de leur vie à deux. D'ailleurs, il accentua la réponse de sa chef. Il se devait bien de la soutenir. Premièrement parce qu'il était son employé et deuxièmement parce qu'il était la raison de cette bavure. Néanmoins, Helga aurait préféré qu'il n'aille pas trop loin. Elle écarquilla les yeux, choquée par la dernière phrase du caméléon. La question sur le sexe ne la choquait pas. Elle était une des premières à en parler et le pratiquer. Ce qui la choquait, c'était que ça émanait de la bouche du caméléon vierge et surtout, dans pareil situation. Cela se confirma puisqu'il paru mal à l'aise au rajout du convive, alors qu'Helga s'était joint naturellement aux rires. De plus, quand le retraité à surveiller voulut savoir pour eux deux, Helga se dit qu'elle allait devoir ramener le romantisme, histoire d'avoir la paix et clore définitivement le sujet, sentant que Randall ne suivrait pas.

« C'était sur une plage. Un merveilleux moment. »

Après qu'ils eurent trinqués selon les termes de leur hôtesse « à l'amour et à la vie », Helga but de son champagne, en se disant qu'il n'y avait pas pire comme toast. Et le pire de la rencontre n'était pourtant pas encore arrivé. Il arriva quand Randall fit allusion aux enfants. Là, ni une ni deux, leur hôtesse prit la coupe de champagne d'Helga et l'amena à l'étage avec un discours auquel elle aurait bien répliqué. Cette dernière avait eu Théana et n'avait donc pas besoin de conseils d'une vielle dame bien trop tranchés. La mercenaire fusilla du regard Randall et suivit à contrecoeur la retraitée.

A l'étage, la femme l'emmena dans une pièce. Helga nota que la pièce servait à la fois de bureau et de bibliothèque. La femme commença à chercher certains livres quand la mercenaire eut une idée. Autant jouer la carte de la maternité jusqu'au bout. Prétextant l'heure de l'injection pour améliorer sa fertilité, Helga commença à fouiller l'étage, après que la retraitée lui eut indiqué la salle de bain. La mercenaire ne trouva rien à l'étage. En revenant dans le couloir, elle entendit un bruit à l'étage. Elle examina le plafond et remarqua que la trappe d'accès au grenier n'était pas déployée. Ni une ni deux, la mercenaire la déploya discrètement et s'introduisit dans le grenier. A mi-hauteur, elle vit un homme de dos, dans une cage. Helga la connaissait, elle servait à brouiller les signaux. Elle songea que cet homme avait commis une grossière erreur en se mettant dos à la trappe. Cet avantage, Helga le prit. Elle grimpa le reste des marches et referma sans bruit la trappe. Puis, avec un silence de félin, elle s'approcha doucement de l'homme. Il était jeune et tapait sur son ordinateur à grande vitesse. Helga regarda les différents écrans. Des dizaines de codes défilaient et s'inscrivaient sur les écrans au fur et à mesure que l'homme pianotait sur son clavier. Elle le tenait en flagrant délit. Elle le filma à l'aide de son bracelet-caméra, conçu au QG. Elle sortit de sa botte son couteau et s'avança à pas feutrés. Il était si facile de l'égorger par derrière. C'était dans ses cordes. Néanmoins, ce n'était pas la mission. Elle devait arrêter le couple de retraités, anciennement policiers de leur état, qui étaient suspectés de hacker les serveurs gouvernementaux. Il se trouvait que la réalité était toute différente. Ils hébergeaient le hacker. Helga, arrivée à sa hauteur, lui plaqua la couteau sous la gorge. L'homme, surpris, se crispa, mais ne bougea pas. Helga venait de le menacer de lui trancher la gorge s'il esquissait le moindre mouvements ou appelait à l'aide. Et à son ton de voix, l'homme compris qu'elle ne plaisantait pas. La mercenaire le fit se lever et l'assomma sans aucune autre forme de cérémonie. Elle le rattrapa dans sa chute et l'amena doucement au sol, évitant le bruit sourd d'un corps qui tombe. Avec sa ceinture, elle l'attacha solidement à la cage. Le caniche, qui se trouvait à côté du bureau, s'avança dans leur direction. Helga sourit et lui prit son collier. Elle s'en servit pour lui attacher les jambes. Elle prit son portable et envoya un simple SMS à son ancien collègue du FBI. « L'heure de la cueillette est arrivée. »

Helga redescendit et retourna auprès de la retraitée comme si de rien n'était. Cette dernière avait les bras chargés de livres qu'elle refila à Helga quand elle fit irruption dans le bureau.

« Merci, c'est très gentil. Je les prends, mais je les étudierais tranquillement à la maison, avec mon mari. D'ailleurs, nous devrions rejoindre nos maris. Ils vont se demander ce que nous faisons. »

Helga rigola faussement avec la retraitée, puis elle descendit en sa compagnie retrouver les deux hommes au rez-de-chaussée. De retour dans le salon, elle fit un signe à Randall pour l'informer que la mission était terminée, mais qu'ils devaient encore jouer la comédie quelques temps.

Trente minutes après l'envoi du SMS, alors qu'ils allaient tous passer à table, le FBI débarqua avec perte et fracas. L'ancien collègue d'Helga et sa femme, qui travaillait au FBI et qui l'avait mandatée pour la mission, lui demandèrent des explicarions. Helga leur expliqua où était le hackeur et leur donna la bande d'enregistrement. Ils n'avaient plus qu'à le cueillir, avec sur son ordinateur les preuves qu'ils recherchaient. Ainsi, la mission s'achevait. Il s'agissait du petit-fils, le livreur de pizza, qui hackait les serveurs gouvernementaux depuis le grenier de ses grands-parents. Ces derniers le couvraient.

De retour chez eux, du moins dans leur fausse maison, les deux mercenaires appelèrent Sam, pour le rapatriement. Helga voulut clarifier les choses avec Randy. Elle lui dit donc à sa façon qu'elle lui laissait une seconde chance.

« Eh bien, on dirait que nous avons encore réussi une autre mission avec succès, malgré certains rebondissements. Enfin, c'était une mission particulière et particulièrement rapide. Bien joué partenaire. »

Helga lui tendit la main, que Randy serra. Les deux mercenaires avaient été plus rapide que prévu. Il faut dire qu'ils étaient la crème de la crème dans leur profession. Pour l'heure, ils avaient eu de la chance. Cela arrangeait bien la mercenaire. Cette comédie de faux couple avec son ancien meilleur ami qui l'avait trahi était enfin terminée. Néanmoins, cela lui avait permis de renouer les liens. Et qui sait, leur relation renaîtrait peut-être de ses cendres.
Codage par Libella

_________________
Life out there isn’t a fairytale, but fortunately I'm not a princess. I'm glad that I'm much more. I'm a mercenary in a corrupted world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: C'est dur d'être un couple, surtout quand on est ami ▬ Randy ♥ [Terminé]  
Revenir en haut Aller en bas
 

C'est dur d'être un couple, surtout quand on est ami ▬ Randy ♥ [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Boule et Tessie couple de caniches toy abricot
» Couple de l'année
» Couple sous couverture. Trouée
» Les nominés pour le prix du plus grand couple (fictif ou non
» [Inutile] Topic des hommes mariés ou en couple

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP terminés-