Partagez | 
 

 C'est en révélant la vérité qu'on avance, surtout en famille ▬ Mes amours ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tough mercenary in a corrupted world
Helga
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Clémence Brown & Roxane P. Mona
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Atlantide, l'empire perdu
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans
COTE COEUR : Un certain coeur ardent...qui peut vaincre le froid en presque toutes circonstances
OCCUPATION : A la tête d'une équipe de mercenaires || Entraîner sa fille à la relève
HUMEUR : Aventurière
MON ARRIVÉE : 11/04/2013
MON VOYAGE : 1259
POINTS : 265
LOCALISATION : Le globe terrestre

MessageSujet: C'est en révélant la vérité qu'on avance, surtout en famille ▬ Mes amours ♥  Lun 24 Aoû 2015 - 23:38
C'est en révélant la vérité qu'on avance, surtout en famille
Le bonheur à l'état pur. C'est ce qu'Helga ressentait à ce moment-là. Son sourire accroché depuis ce matin à son visage laissait transparaître sa joie. Cela venait du fait qu'elle passait la journée en compagnie de son fiancé. Présentement, elle était lovée dans ses bras. Ils étaient tous les deux sur le canapé, en amoureux. Théana était de sorti, encore avec ce Ryan d'après ce qu'Helga avait compris. Théana parlait souvent de ce jeune homme, mais Helga ne l'avait pas encore rencontré. Pour l'instant, cela n'entachait pas sa bonne humeur. En effet, Helga avait quelques jours de congé avant de repartir en mission. Elle en profitait pour passer du temps avec son homme et le reste, elle n'y pensait pas.

Helga commençait tout doucement à se faire à sa condition. Certes, elle avait toujours du mal à l'accepter. Malgré qu'elle sentait quelques fois son fils, elle n'arrivait toujours pas à réaliser. Pourtant aujourd'hui, elle se laissa attendrir. Il faut dire qu'Iago était tellement attendrissant. Il avait sa main posée sur le ventre nu de la mercenaire et il respirait le bonheur. Il faut dire qu'Helga, vêtue seulement de son short et de sa brassière de sport, ne pouvait que tenter le futur père. A la base, elle s'était vêtue de la sorte pour s'entraîner un peu, dans sa salle d'entraînement, mais c'était sans compter Iago. Il avait trouvé autre chose que les mots pour empêcher son entraînement, qui selon lui n'était pas fait pour le bébé, comme ses missions. Il avait réussi par ses mains, son odeur, ses baisers, son sourire, son regard malicieux. Il l'avait attirée à lui et avait réussi à lui détourner l'attention. Helga avait une concentration presque sans faille, mais comment pouvait-elle résister à son perroquet ? Iago avait ainsi évité une énième dispute sur le bébé et la façon dont Helga se comportait sans prendre en compte son état. Depuis, ils étaient enlacés sur le canapé. Helga n'avait pas ganté ses mains. Ainsi, elle sentait le contact du dos de la main d'Iago posée sur son ventre, lorsqu'elle posa sa main ornée d'une bague de fiançailles sur celle de son homme. Elle sourit et leva la tête pour l'embrasser, puis regarda de nouveau son homme, qui n'avait pas décollé sa main de son ventre.

C'est donc cela qui fit sourire Hega, qui l'apaisa et lui fit apprécier ce qu'elle avait grâce à Iago : une famille. Bien qu'elle avait sa sœur de cœur, Jessie, sans Iago, il restait un pilier de sa famille. Iago connaissait Jessie, ce qui resserrait encore son rôle de pilier. En effet, grâce à lui, elle avait Théana. Elle l'avait connue avant lui, mais c'est lui qui avait fait que Théana se sente comme dans sa famille. Il avait même proposé l'adoption, voyant qu'Helga avait développé un lien maternel avec Théana. Et maintenant, il lui donnait Logan. Et il ne fallait pas oublier qu'il l'avait demandée en mariage. Helga voulait donc faire plaisir à son homme. Elle leva de nouveau le regard vers son homme et prit la parole, et quoi de mieux qu'un sujet qui montrait qu'elle appréciait sa famille et qu'elle voulait lui construire un foyer ?

« Je me demandais, mon perroquet, il serait temps qu'on se décide pour une chambre. Enfin, Logan pourra au pire dormir dans notre chambre, mais ce serait vraiment pour dépanner. Il sera mieux dans sa propre chambre.... et peut-être même une pour nous tous. Je veux dire que peut-être tous les quatre, nous pourrions avoir un nouveau chez-nous ? »

Helga pensait à un déménagement. Elle y pensait depuis qu'Iago avait été kidnappé par Nicholas à leur domicile. Helga n'était pas sereine sur ce sujet. Chaque fois qu'elle partait en mission, elle avait peur quelle rentre et que ses concurrents aient encore kidnappé Iago... ou pire. Rien qu'en y pensant, Helga se crispa. C'était un sujet d'inquiétude qu'elle tentait de cacher à son fiancé. Helga ne lui cachait rien d'ordinaire, mais elle ne voulait pas l'inquiéter avec ses inquiétudes. Il stressait déjà assez sur leur futur enfant. Après, ils avaient déjà commencé à parler de déménagement, mais que vaguement. C'était plus une sorte de projet à faire dans une dizaine d'années. Maintenant, c'était l'occasion de le faire vraiment. Helga avala sa salive en espérant chasser ses inquiétudes d'enlèvement et poursuivit, mais cette fois en regardant au loin.

« Je sais que tu veux vie un plus tranquille qu'ici à New York. Ça pourrait être l'occasion. On pourrait même changer de pays ou juste de région. Et puis...ce serait plus sécurisant. »

Helga reporta son regard sur son perroquet et plongea dans les yeux de son homme. Il savait. Il l'avait senti et Helga prit conscience qu'elle était un livre ouvert à ses yeux. Il comprenait ses inquiétudes et il ne l'avait pas dit. Pour elle. Il avait attendu qu'elle se confie. Il ne la forçait pas, sachant qu'elle n'aimait pas. Il lui laissait le contrôle.Il savait se montrer patient. Elle lui sourit alors, reconnaissante. Pas besoin de mot. Elle s'approcha doucement, un sourire aux lèvres et l'embrassa.

Quelques instants plus tard, après avoir entendu l'opinion de son homme et après encore quelques échanges, la porte s'ouvrit. C'était leur fille,Théana, qui rentrait.

« Eh salut, mein Schatz ! On ne t'attendait pas aussi tôt. Tu en as déjà eu marre de lui ? »

Helga ignorait tout des événements survenus entre sa fille et son petit-ami, ainsi que du départ du canard., ni même qu'il en était un. Ensuite, elle aimait taquiner sa fille sur son petit-ami, qu'elle n'appréciait pas totalement. Elle ne l'avait encore jamais rencontré, seulement aperçu rapidement, mais ça suffisait pour provoquer une animosité envers sa fille. Peut-être parce qu'elle sentait quelque chose de sérieux et avait peur que sa fille souffre, au cas d'échec. Ou elle ne voulait pas qu'elle ait un petit-ami, du mieux un sérieux, pour mieux se concentrer sur sa succession. Quoiqu'il en soit, ce Ryan ne lui plaisait pas.
Codage par Libella

_________________
Life out there isn’t a fairytale, but fortunately I'm not a princess. I'm glad that I'm much more. I'm a mercenary in a corrupted world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Personne ne me traite de mauviette !
Fearless Adventurer
PRESENCE/ABSENCE : Présente !
DOUBLES COMPTES : Clochette & Marie
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : In any books ~
ÂGE DU PERSONNAGE : 16 ans
COTE COEUR : Le néant.
OCCUPATION : Veiller sur le QG en l'absence de maman ...
HUMEUR : Inquiète ...
MON ARRIVÉE : 28/03/2014
MON VOYAGE : 111
POINTS : 7
LOCALISATION : New York

MessageSujet: Re: C'est en révélant la vérité qu'on avance, surtout en famille ▬ Mes amours ♥  Sam 24 Oct 2015 - 11:54


   
   C'est en révélant la vérité qu'on avance, surtout en famille.
   Les Sinclairs ♥

J
e rentrais à la maison en traînant les pieds, je n'arrivais toujours pas à réaliser ce qu'il venait de se passer. Ma vie venait de prendre une tournure à laquelle je ne m'attendait certainement pas. Mais peut être avais-je juste rêvé ? Un rêve qui avait l'air très très vrai. Non seulement je venais d'apprendre que Ryan sortais d'un dessin animé, mais en plus il devait partir à la recherche de ses frères. J'avais beau faire bonne figure, toute cette histoire avait du mal à passer. Je ne pus déterminer s'il se fichait de moi ou s'il disait réellement la vérité. Toutefois, à en juger par son état, je pencherai pour la vérité, j'avais envie de le croire, mais ça semblait tellement improbable. Je marchais d'un pas lent, telle une âme en peine à travers les rues que j'empreintais machinalement, les yeux rouges et encore mouillés par mes larmes incessantes. Il faisait froid dehors, j'avais hâte d'être à la maison sur mon lit, mais mes pieds refusaient d'accélérer. Je tentais de faire le vide dans ma tête, mais le visage de Ryan apparaissait sans arrêt. Je le revoyais malheureux comme tout, essayant de me faire avaler son histoire. Je l'aimais, et c'était cet amour qui me donnait la force de le croire et de lui faire confiance, malgré la difficulté.

J'arrivais finalement à la maison. Je restais plantée quelques minutes sur le perron, je m'essuyais les yeux qui restais rouge cependant. J'esquissais un léger sourire, je devais dissimuler mon désarrois à mes parents, sinon, en plus de tordre le cou de Ryan, ils me poseraient mille questions à la seconde. Je voulais leur épargner cette peine. Je pénétrais dans le salon dans le plus grand des calmes, je les vis tous deux assis, ou plutôt à demi couchés sur le canapé. Maman me salua et sur un ton ironique me demanda si j'en avais eu marre de lui. Si elle savait ... Je sentis les larmes revenir au grand galop, je fis bonne figure.

"Salut vous deux ! Disons que nous avons dû nous séparer plus tôt que prévu, mais tout ... tout va bien." répondis-je en cherchant mes mots.

J'enlevais mon manteau et le rangeais dans le placard de l'entrée. Je dissimulais mon visage tant bien que mal.

"Je ... Je ne me sens pas très bien, je vais sur mon lit." murmurais-je en esquissant un petit sourire.

J'entrais dans ma chambre et me précipitais sur mon lit. Je pleurais, et pleurais encore. J'en avais assez, je me détestais lorsque je me mettais dans un état pareil alors je me laissais aller pour en finir une bonne fois pour toute. Je n'y pouvais rien, c'était ainsi. Mais peut être n'était-ce pas terminé, il partait juste pour une durée indéterminée ... Je sortis mon téléphone pour lui envoyer un dernier sms avant qu'il ne parte. Simple, et court. Je me sentais perdue ...

WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

C'est en révélant la vérité qu'on avance, surtout en famille ▬ Mes amours ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Un été brûlant [DVDRiP]
» Lanterne elfique
» Enfer: Brûlant ou glacé?
» Deux chevaus sous le soleil brûlant
» Attaque d'un blaireau (Pelage de Tigre & Nuage Brûlant)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP Abandonnés-