Partagez | 
 

 Toute vie véritable est rencontre. ⊱ PV Peter Pan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
DOUBLES COMPTES : Oliver Foxworth, Anna d'Arendelle
PHOTO D'IDENTITE :



Chemistry ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Big Hero 6, Les Nouveaux Héros.
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans.
COTE COEUR : Rien que la chimie pour l'instant.
OCCUPATION : Tient un blog et une boutique de vêtement en ligne. Future etudiante en génie chimique.
HUMEUR : Déterminée.
MON ARRIVÉE : 14/02/2015
MON VOYAGE : 310
POINTS : 15
LOCALISATION : Londres.

MessageSujet: Toute vie véritable est rencontre. ⊱ PV Peter Pan  Ven 11 Sep 2015 - 23:12
Toute vie véritable est rencontre
La routine. Elle finissait toujours pas s'installer. Ces derniers temps, les journées d'Honey s'étaient toutes plus ou moins ressemblé. Après avoir aidé du mieux qu'elle le pouvait Clochette dans les corvées ménagères, la jeune femme s'occupait de sa couture avec assiduité. Ses ventes décollaient timidement, mais les revenus qu'engendraient ses créations étaient encore beaucoup trop faibles pour réaliser ce qu'elle avait derrière la tête. Et qu'est-ce qu'elle en avait des idées !

Depuis quelques jours, la perspective de rejoindre les États-Unis lui plaisait de plus en plus. Pourquoi ne pas se rendre à San Francisco, cette ville qui semblait être l’équivalent de San Fransokyo dans cet univers ? En moins moderne. Et moins japonais aussi. Si différent de son monde. Son monde. C'était si étrange de dire ça. De supposer l'existence de plusieurs univers, magique pour certains. Honey avait cru halluciner lorsque Clochette lui avait parlé de son ancienne vie. Une fée, si on lui avait dit qu'un jour elle rencontrerait une véritable fée… Ou plutôt une ancienne fée, mais qu'importe. À vrai dire, toute cette situation lui semblait tellement étrange qu'elle ne savait plus sur quoi s'étonner le plus ; le fait de fréquenter les personnages du roman de J. M. Barrie, ou bien de s'être découvert elle-même personnage de fiction ? Honey était cependant sûr d'une chose,  fictive ou non dans une autre vie, il était hors de question qu'elle reste passive face à tout ça. L'adolescente avait des projets qu'elle comptait bien mener à bout : reprendre ses études, gagner suffisamment d'argent grâce à son site pour subvenir à ses besoins, se trouver son propre logement et surtout, tirer la situation au clair.

Elle avait une piste. Une vrai, pas juste une supposition farfelue baser sur des faits surnaturels injustifié. Tout lui était venu hier soir, installé plutôt inconfortablement dans la baignoire qui lui servait de lit, alors qu'elle peinait à trouver le sommeil. Ses pensées quelques peu ensuqué l'avait tout doucement conduit à se souvenir de ses premières aventures en tant qu'héroïne avec ses amis. Tous lui manquaient tellement. Sa famille aussi. Ce n'est qu'après avoir éprouvé une fois encore la douleur provoquée par leur absence et l'incertitude de leurs sorts qu'elle repensa à Callaghan, Krei ainsi qu'au fameux portail qui avait bien failli faire dégénérer la situation. Il s'était auto détruit, certes, elle l'avait vu de ses propres yeux. Mais voilà qu'une question s'était éveillée en elle. Ces portails avaient rendu la téléportation de la matière possible… Mais qu'en était-il de la téléportation entre deux univers différent ?

Cette hypothèse lui semblait tellement plausible qu'elle en venait à se demander pourquoi elle n'y avait pas pensé plus sérieusement plus tôt. Il aurait suffi qu'un portail soit ouvert dans son monde, et dans cette dimension… Qui sait, peut-être que l'espèce de vide présent à l'intérieur des portails possédaient une faille encore inexploré par les scientifiques de San Fransokyo… Une faille qui aurait pu la conduire, elle et Hiro, tout droit dans ce monde. Aussitôt, elle avait commencé à coucher sur papier ses idées, fautes d'avoir un ordinateur à elle dans l'appartement, avant de finalement s'endormir.

Voilà comment Honey s'était retrouvé assise à la table de la salle à manger en ce début d'après midi, le nez penché sur des dizaines de feuilles éparpillées autour d'elle. Pas de couture aujourd'hui. La blonde avait décidé de bouleverser son planning pour réfléchir à tête reposé. Des calcules, des hypothèses, des liens…  Honey écrivait absolument tout ce qui lui passait par la tête et qui lui semblait pertinent dans ses recherches. Les progrès technologiques de ce monde était moindres comparé à ce qu'elle avait connu à San Fransokyo. La téléportation de la matière en tant que moyens de transport avait certes été envisagé, mais elle restait encore au stade d'utopie, sans vraiment d'expérience concrète sur modèle vivant. Du moins, officiellement. Si elle en croyait ce qu'elle avait vu sur les enregistrements de l'île Akuma, ce genre d'expérience pourrait très bien s'être déroulé dans le dos des médias. Comme une sorte de projet gouvernemental secret… Honey en venait presque à se demander si ce Randy qu'elle avait observé durant la croisière n'avait pas un quelque lien avec cette histoire lorsqu'une porte s'ouvrit, provoquant avec la fenêtre ouverte un courant d'air dans la pièce. En quelques secondes, les feuilles se retrouvaient à voler dans la pièce.

Oh non, non non ! s’écria t-elle en se couchant à moitié sur la table pour empêcher le reste de ses notes de s'éparpiller partout.  Se contorsionnant pour empêcher ses stylos de tomber par terre, elle leva les yeux vers le nouveau venu. Hum… Bonjour ? hasarda t-elle en souriant, amusé de sa propre situation.


(c) sweet.lips

_________________
"Another day of sun"
I smile, I shake and I'm quite submissive to the world I am in my previous life is slipping away from me, my distant past is gone, is gone ❥ Climb these hills I'm reaching for the heights and chasing all the lights that shine. And when they let you down you'll get up off the ground 'cause morning rolls around and it's another day of sun.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Pan
The boy who never grow up
DOUBLES COMPTES : Aucun pour le moment
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 18 ans
COTE COEUR : J'ai personne pour le moment.. Je suis un vrai tombeur mais je suis un éternel célibataire!
OCCUPATION : Vendeur en magasin de jouets
HUMEUR : Joueur, comme d'habitude
MON ARRIVÉE : 12/08/2015
MON VOYAGE : 286
POINTS : 13
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: Toute vie véritable est rencontre. ⊱ PV Peter Pan  Sam 12 Sep 2015 - 13:44

Toute vie véritable est rencontre

Peter&Aiko
Peter vivait désormais dans le Londres moderne depuis quelques temps. Il avait d'abord atterri dans un parc, où il avait croisé Wendy, se demandant d'abord si c'était bien elle. Puis il avait croisé Clochette près de la Tamise. Peut-être allait-y croiser désormais des gens venant d'autres univers, d'autres dessins animés, d'autres livres? Ou bien encore des sirènes, des enfants perdus, d'autres fées ayant disparu de Neverland?

Il se trouvait tellement pris au dépourvu dans ce monde et dans cette version de Londres qu'il n'avait réussi qu'à devenir vendeur de jouets, et ce même s'il avait une apparence de garçon de 18 ans ici. Il passait donc ces journées à vendre des jouets à des garçons et à s'amuser lui-même de partout, que ce soit dans la rue (il ne savait pas encore où vivre), au magasin ou ailleurs.

Ce jour-là, après le travail, il se décida à aller voir Clochette. Elle lui avait donné son adresse et il avait envie de passer du temps avec elle. Après tout, elle avait toujours été sa meilleure amie, non? Il ferma le magasin après les derniers clients puis file récupérer son sac à l'endroit où il avait dormi la veille au soir. Il n'y avait pas grand chose dedans, juste de quoi faire à manger et dormir. De toute façon, il aimait encore souvent faire semblant, comme autrefois à Neverland.

Il fila avec dans un de ces trucs que les humains modernes appelaient bus et alla s'asseoir au fond. Il ne savait pas qu'il fallait payer un ticket bien sûr, alors il le fit pas. Il suivit les arrêts sur un truc appelé "plan" afin de s'arrêter au bon endroit. Les gens le regardaient bizarrement, sûrement à cause de son gros sac, de ses habits verts (les mêmes que ceux de Neverland, il n'en avait pas encore changé) et du fait qu'il ne se lavait que rudimentairement dans la Tamise. Mais il s'en fichait, que ce soit dans ce bus ou dans son magasin. Il sortit au bon arrêt, voyant les gens pousser un ouf de soulagement. Ils devaient sûrement pour un de ces gens communément appelés SDF.

Une fois dehors, il alla vers l'immeuble que lui avait indiqué son amie et entra grâce à un habitant qui entra juste devant lui et lui laissa la porte ouverte. Il le remercia puis fila vers l'étage indiqué par Clochette. Une fois là-haut, il ouvrit la porte sans ménagement. Étrangement, la porte n'était pas verrouillée de l’intérieur et il put entrer. Il fit alors que la fenêtre était ouverte et que ça avait provoqué un courant d'air, faisant voler des papiers partout. Il vit quelqu'un se coucher sur la table et se contorsionner pour empêcher d'autres papiers et des stylos de voler. Elle avait d'abord dit d'ailleurs:


Oh non, non non !

Désormais, elle levait (car c'était une fille, oui), les yeux vers lui. Elle dit en souriant:

Hum… Bonjour ?

Peter ne la connaissait pas. Une amie de Clochette peut-être? Il répondit:

-Bonjour. Je suis un ami de Clochette. Elle n'est pas là?

Puis il se présenta, comme à son habitude, ainsi:

-Je m'appelle Pan. Peter Pan.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
DOUBLES COMPTES : Oliver Foxworth, Anna d'Arendelle
PHOTO D'IDENTITE :



Chemistry ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Big Hero 6, Les Nouveaux Héros.
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans.
COTE COEUR : Rien que la chimie pour l'instant.
OCCUPATION : Tient un blog et une boutique de vêtement en ligne. Future etudiante en génie chimique.
HUMEUR : Déterminée.
MON ARRIVÉE : 14/02/2015
MON VOYAGE : 310
POINTS : 15
LOCALISATION : Londres.

MessageSujet: Re: Toute vie véritable est rencontre. ⊱ PV Peter Pan  Sam 12 Sep 2015 - 19:14
Toute vie véritable est rencontre
Honey leva les yeux vers l'individu qui venait d'entrer dans la pièce. C'était un jeune homme, à l'apparence pour le moins… insolite. Elle aurait pu prendre peur dans un autre contexte. Un inconnu dans une sale allure venait d'entrer chez elle sans se donner la peine de frapper, il y avait de quoi se poser des questions. Regretter d'avoir oublié de fermer la porte était trop tard, de toute manière, elle se doutait de l'identité de l'homme qui se trouvait en face d'elle grâce à ses mêmes vêtements qui avaient manqué de lui faire arquer un sourcil. Des vêtements qui, malgré leur état, était plutôt reconnaissable. Ses doutes se confirmèrent lorsqu'il se présenta à elle comme un ami de Clochette. Oui, c'était plutôt logique. Honey descendit prudemment de la table en prenant bien soin de ne rien renverser sur son passage. Une chance qu'elle n'ait pas décidée de se servir un verre d'eau ou une tasse de thé avant de se mettre au travail, le tout ce serait certainement retrouvé par terre dans le cas contraire!

À la question du jeune homme, Aiko secoua la tête, gêné. Non, il n'y a que moi. Clochette est partie à la bibliothèque il y a quelques heures déjà, elle risque d'en avoir pour tout l'après midi… C'était vrai, la jeune femme passait beaucoup de temps sur son lieu de travail. Si Honey avait bien compris, Clochette avait pris la relève suite au décès du vieil homme qui gérait l'établissement auparavant. Tu peux l'attendre ici si tu veux, je ne pense pas qu'elle soit gênée de te voir à son retour. Ajouta-t-elle en souriant. Au contraire, Clochette risquait d'être agréablement surprise de retrouver son ami ici.

Peter Pan ! Clochette m'a tellement parlé de toi !

Oui, le fameux Peter Pan… Elle était contente de le rencontrer enfin. Il arrivait si souvent à Clochette et Wendy de le mentionner ! Ses colocataires ne semblaient pas indifférente aux charmes du garçon, Honey s'était d'ailleurs intrigué de voir les deux anciennes ennemies en si bonne entente dans ce monde. Les situations difficiles avaient le don de forgé des liens insolites…  Moi c'est Aiko, mais tu peux m'appeler Honey Lemon, tout le monde ou presque m'appelle comme ça. Plus simple à retenir, sans doute !

En disant ces mots, Honey s'était mise à arpenter la pièce à la recherche de ses notes envolées. Certaines avaient glissé sous la table, d'autre s'était bloqué contre un mur, mais la majorité s'était retrouvée un peu partout sur le sol. De nature avenante, Honey décida de démarrer la conversation sur le premier sujet qui lui passa par la tête, mais aussi sur l'un des seuls qu'ils partageaient. Leurs intégrations dans ce nouveau monde.

Ça fait longtemps que tu es arrivé ici ? Dans le Londres moderne, je veux dire ? Vu le piteux état dans lequel il se trouvait, la blonde se demandait bien où il pouvait loger. S'il logeait quelque part, bien entendu. Honey avait été tellement chanceuse de tomber sur Clochette lorsqu'elle s'était réveillée loin de chez elle. Si ce n'avait pas été pour elle, l'adolescente se serait bien retrouvé dans la rue, à dormir dans les bouches de métros ou pire. Ça doit changer du pays imaginaire non… ? Elle s'arrêta soudainement. S'il y avait bien une chose qu'elle avait compris, c'était qu'il valait mieux s'abstenir de parler d'une quelconque vie alternative avec les humains, dit « normaux », sauf si on tenait à passer pour quelqu'un de dérangé. Une réaction qu'Honey pouvait parfaitement comprendre, elle-même aurait eu du mal à croire que Clochette puisse avoir été une fée si elle n'avait pas été elle aussi dans une situation… mystérieuse, disons cela comme ça. Elle savait aussi que la majorité des gens qui avaient subi un changement de monde préférait taire et cacher cet évènement de leur vie aux autres. Elle était bien placée pour le savoir, elle le faisait aussi.  Oh excuse moi, j'aurai surement dû le préciser avant, moi aussi je suis dans la même situation. Clochette m'a un peu parlé du Pays Imaginaire et de votre histoire commune. Honey jouait les bavardes sans se soucier des formalités. Après tout, elle considérait les amis de ses amis, comme ses propres amis.


(c) sweet.lips

_________________
"Another day of sun"
I smile, I shake and I'm quite submissive to the world I am in my previous life is slipping away from me, my distant past is gone, is gone ❥ Climb these hills I'm reaching for the heights and chasing all the lights that shine. And when they let you down you'll get up off the ground 'cause morning rolls around and it's another day of sun.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Pan
The boy who never grow up
DOUBLES COMPTES : Aucun pour le moment
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 18 ans
COTE COEUR : J'ai personne pour le moment.. Je suis un vrai tombeur mais je suis un éternel célibataire!
OCCUPATION : Vendeur en magasin de jouets
HUMEUR : Joueur, comme d'habitude
MON ARRIVÉE : 12/08/2015
MON VOYAGE : 286
POINTS : 13
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: Toute vie véritable est rencontre. ⊱ PV Peter Pan  Sam 12 Sep 2015 - 20:28

Toute vie véritable est rencontre

Peter&Aiko
Peter venait de demander à la jeune femme si Clochette était ici après avoir dit qu'il était un de ses amis. Puis il s'était présenté comme Peter Pan. A sa manière à lui, bien sûr. La jeune femme secoua la tête de façon négative, l'air gêné. A cause du fait que la fée ne soit pas ou à cause de l'apparence de Peter??? En tout cas, elle dit:

Non, il n'y a que moi. Clochette est partie à la bibliothèque il y a quelques heures déjà, elle risque d'en avoir pour tout l'après midi…

avant d'ajouter, en souriant:

Tu peux l'attendre ici si tu veux, je ne pense pas qu'elle soit gênée de te voir à son retour.

Parfait alors. Elle l'aiderait à attendre alors en papotant avec lui ou en jouant selon l'humeur du jeune homme. D'ailleurs, la jeune femme ajouta:

Peter Pan ! Clochette m'a tellement parlé de toi !

Bien évidemment. Quelle jeune femme de Neverland ne lui aurait parlé de lui? Aucune ne résisterait à son charme. Lui, il ne savait pas ce qu'était l'amour. Il jouait juste les séducteurs, les pères, les maris. Mais il ne savait pas ce que c'était en vrai, que ce soit ici ou au pays Imaginaire. Puis la jeune femme se présenta à son tour ainsi:

Moi c'est Aiko, mais tu peux m'appeler Honey Lemon, tout le monde ou presque m'appelle comme ça. Plus simple à retenir, sans doute !

En disant ça, elle s'était mise à ramasser ses papiers de partout. Peter ne pensa même pas à l'aider, il préférait tenter de comprendre qui était cette fille en discutant ou en jouant avec elle. De toute façon, tout en rassemblant les papiers , elle engagea la conversation ainsi:

Ça fait longtemps que tu es arrivé ici ? Dans le Londres moderne, je veux dire ?

Pas longtemps mais ça se voyait, non? Entre son gros sac plein de trucs utiles et/ou inutiles, ses vêtements et son apparence rudimentaire... Il préféra cependant juste dire:

-Eh bien ça ne fait pas longtemps... Pour le moment, j'ai juste croisé Wendy puis Clochette. Je vis aussi dans la rue en tâchant de paraître correct: je me lave dans la Tamise. Et je travaille dans un magasin de jouets.

Il dictait ainsi sa vie de façon simple, étrangement... Mais bon, il devait bien passer le temps en attendant Clochette. Honey ajouta de suite:

Ça doit changer du pays imaginaire non… ?

avant de s'arrêter soudainement puis d'ajouter:

Oh excuse moi, j'aurai surement dû le préciser avant, moi aussi je suis dans la même situation. Clochette m'a un peu parlé du Pays Imaginaire et de votre histoire commune.

OK déjà c'était aussi quelqu'un qui venait d'ailleurs. Parfait, ça aiderait dans la conversation. Peter lui sourit et dit:

-Pas de soucis mais merci de me le préciser. Et oui, ça change beaucoup du Pays Imaginaire et du Londres où j'ai connu Wendy autrefois. Enfin, je suis ici maintenant. Je vais devoir continuer à travailler et me trouver un logement pour ne pas rester à la rue.

Peter ne cachait rien de sa vie, comme à son habitude, de toute façon.
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
DOUBLES COMPTES : Oliver Foxworth, Anna d'Arendelle
PHOTO D'IDENTITE :



Chemistry ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Big Hero 6, Les Nouveaux Héros.
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans.
COTE COEUR : Rien que la chimie pour l'instant.
OCCUPATION : Tient un blog et une boutique de vêtement en ligne. Future etudiante en génie chimique.
HUMEUR : Déterminée.
MON ARRIVÉE : 14/02/2015
MON VOYAGE : 310
POINTS : 15
LOCALISATION : Londres.

MessageSujet: Re: Toute vie véritable est rencontre. ⊱ PV Peter Pan  Mar 15 Sep 2015 - 20:27
Toute vie véritable est rencontre
Eh bien ça ne fait pas longtemps... Pour le moment, j'ai juste croisé Wendy puis Clochette. Je vis aussi dans la rue en tâchant de paraître correct: je me lave dans la Tamise. Et je travaille dans un magasin de jouets.

Oh, donc il avait également croisé son autre colocataire ! Honey et Wendy s'étaient rencontrés dans des circonstances assez cocasses… Celle-ci ne s'était clairement pas attendue à trouver la blonde en train de dormir dans la baignoire ce matin-là, faute d'avoir un lit ailleurs… On pouvait toujours faire mieux comme première impression. Honey en souriait aujourd'hui, mais la situation avait tout de même été très embarrassante. Surtout pour Wendy.

Pas de soucis mais merci de me le préciser. Et oui, ça change beaucoup du Pays Imaginaire et du Londres où j'ai connu Wendy autrefois. Enfin, je suis ici maintenant. Je vais devoir continuer à travailler et me trouver un logement pour ne pas rester à la rue.

S'adapter, se faire à tout ça, c'était bien compliqué. Honey s'était contenté du revenu que lui procurait son site internet pour se mettre de l'argent de côté et  apporter une aide financière à Clochette. Une manière à elle de la remercier et de contribuer à la vie du foyer. C'était la moindre des choses. Cependant, avec ses nouveaux projets, elle reconsidérait de plus en plus l'idée de se chercher un travail à temps pleins, bien que cela signifiait faire une croix sur ses recherches pendant un moment. Travailler était une nécessité, seulement, elle avait cru qu'en y mettant toute sa volonté, elle aurait fini par trouver la cause de son arrivée ici, et par la même occasion, le moyen de repartir. Malgré les mois qui s'étaient écoulés, Honey gardait espoir et vouait toujours le même intérêt à ses recherches, comme pouvait le prouver ses fiches, qu'elle avait empilées proprement sur la table pendant que Peter parlait. C'était peut-être du temps perdu aux yeux de certains, mais Honey avait toujours été du genre à voir le verre à moitié pleins : c'était une éternelle optimiste, aussi était elle persuadée que ses efforts allaient finir par payer. Si ce n'était pas aujourd'hui, ce serait demain, dans un mois peut-être. Seulement, plus les semaines défilaient, plus elle devait se rendre à l'évidence que son séjour ici allait encore durer un moment. Mais était-ce une raison pour tout recommencer ? Et si elle se retrouvait, de nouveau chez elle, au moment où elle commencerait à apprécier le plus ce monde ?  Autant de questions qui restait sans réponse pour l'adolescente.

Une chance que tu sois tombé à Londres, la seule connaissance que j'ai de mon chez moi se trouve à New York… Quant à ma famille et mes amis, ils pourraient être n'importe où, ici, en France, au Japon… en Latinoamérica!  Termina-t-elle en faisant un grand geste.

Oui, l'Amérique du Sud, ce serait précisément l'endroit où sa mère irait. Origine oblige. Honey avait renoncé à partir chercher sa famille côté maternelle sur ce continent dès qu'elle avait compris qu'elle ne se trouvait plus vraiment dans la même dimension, même si la présence de villes qui lui étaient familières, comme Londres, pouvait porter à confusion. Elle n'était pas non plus retourné à San Fransokyo. Ou plutôt, San Francisco ici. Faute d'argent, surtout. Avoir l'occasion de connaitre une même ville à deux époques différentes n'était pas donné à tout le monde.

Est-ce que je peux te poser une question ? demanda t-elle. Dans son enthousiasme, elle n'attendit cependant pas la réponse. Ça va surement te sembler bizarre comme question, mais… Voler, tout ça, comment ça marchait, concrètement ? Est-ce… Est-ce que tu peux encore le faire ?

Honey était assez curieuse de voir si le « processus » qui les avait amenés ici avait réussi à contenir la magie présente chez certaine personne. Clochette avait perdu sa poussière de fée, mais le cas était peut-être différent pour Peter. Après tout, Peter volait sans poussière, du moins dans ses souvenirs d'enfance. C'était son âme d'enfant qui se questionnait, mais surtout la scientifique qu'elle était qui avait très envie d'en savoir plus.


(c) sweet.lips

_________________
"Another day of sun"
I smile, I shake and I'm quite submissive to the world I am in my previous life is slipping away from me, my distant past is gone, is gone ❥ Climb these hills I'm reaching for the heights and chasing all the lights that shine. And when they let you down you'll get up off the ground 'cause morning rolls around and it's another day of sun.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Pan
The boy who never grow up
DOUBLES COMPTES : Aucun pour le moment
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 18 ans
COTE COEUR : J'ai personne pour le moment.. Je suis un vrai tombeur mais je suis un éternel célibataire!
OCCUPATION : Vendeur en magasin de jouets
HUMEUR : Joueur, comme d'habitude
MON ARRIVÉE : 12/08/2015
MON VOYAGE : 286
POINTS : 13
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: Toute vie véritable est rencontre. ⊱ PV Peter Pan  Mar 15 Sep 2015 - 21:45

Toute vie véritable est rencontre

Peter&Aiko
Peter avait répondu à la jeune femme en disant qu'il n'était pas là depuis longtemps. Il avait dit n'avoir croisé que Wendy et Clochette. Il avait même ajouté, à cause de son habitude de rien cacher, qu'il vivait dans la rue en tâchant de paraître correct et qu'il travaillait dans un magasin de jouets.

Puis la jeune femme lui avait posé une autre question et il y avait répondu. Il avait dit que ça changeait bien du Pays Imaginaire et du Londres où il avait connu Wendy autrefois. Puis il avait ajouté, toujours dans l'intention de tout dire, qu'il allait devoir continuer à travailler et se trouver un logement pour ne pas être à la rue trop longtemps. En parlant de logement, Clochette ne lui avait-elle pas proposé de venir habiter chez elle? Il avait dû oublié, comme souvent, mais il lui semblait que oui. Autant profiter d'être chez elle pour lui en parler quand elle arriverait... Peut-être même avait-il accepté sa proposition et elle serait donc heureuse de le voir chez elle. La jeune femme répondit:


Une chance que tu sois tombé à Londres, la seule connaissance que j'ai de mon chez moi se trouve à New York… Quant à ma famille et mes amis, ils pourraient être n'importe où, ici, en France, au Japon… en Latinoamérica!

Elle avait fini par un grand geste. Peter ne savait pas trop ce que ça voulait dire mais il le donna dans un coin de sa tête, histoire de penser à le ressortir de temps à autre. En même temps, elle avait raison. Il avait de la chance d'avoir atterri à Londres-là où se trouvait déjà Clochette et Wendy et peut-être d'autres personnes de l'île-plutôt qu'à Paris ou New-York. Il espérait d'ailleurs pouvoir voyager dès qu'il aurait un peu d'argent de côté.

Honey passa ensuite à un autre sujet ainsi:


Est-ce que je peux te poser une question ? Ça va surement te sembler bizarre comme question, mais… Voler, tout ça, comment ça marchait, concrètement ? Est-ce… Est-ce que tu peux encore le faire ?

Peter ne le savait pas, il n'avait pas testé encore... Il décida de le faire devant elle. Après tout, il n'avait jamais eu besoin de la poussière de fée pour le faire, contrairement aux autres enfants. De là, à dire comment ça marchait concrètement... Il décida de parler d'abord:

-Eh bien je ne sais pas comment ça marchait concrètement. Et je n'ai pas encore essayé de le faire ici. Mais je pense que je pourrais encore.

Puis il testa devant elle. Il réussit de suite à voler un peu dans l'appartement sans rien casser. Il redescendit et sourit à Honey avant de demander:

-Alors, tu en penses quoi sur comment ça marche?

Après tout, elle semblait assez calée en sciences, contrairement à lui...
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
DOUBLES COMPTES : Oliver Foxworth, Anna d'Arendelle
PHOTO D'IDENTITE :



Chemistry ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Big Hero 6, Les Nouveaux Héros.
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans.
COTE COEUR : Rien que la chimie pour l'instant.
OCCUPATION : Tient un blog et une boutique de vêtement en ligne. Future etudiante en génie chimique.
HUMEUR : Déterminée.
MON ARRIVÉE : 14/02/2015
MON VOYAGE : 310
POINTS : 15
LOCALISATION : Londres.

MessageSujet: Re: Toute vie véritable est rencontre. ⊱ PV Peter Pan  Sam 3 Oct 2015 - 18:49
Toute vie véritable est rencontre
Elle croyait avoir tout vu. Le laboratoire de l'université regorgeait d'inventions plus incroyables les unes que les autres. Un chat volant monté sur réacteur, des robots, bijoux de technologie, la chambre de Fred qui, à elle toute seule, était un véritable musée de la BD… Honey avait vu sa vie basculer du jour au lendemain. Plusieurs fois. Lorsqu'elle avait perdu son ami dans des circonstances plus que tragique, qu'elle était devenue super héroïne à San Fransokyo, ou bien lorsqu'elle avait atterrie ici, loin de tout. Un palmarès d'expérience plutôt pas mal pour une jeune femme allant à peine sur ses dix-neuf années. Pourtant, elle ne put retenir son étonnement en voyant Peter décoller avec aisance pour voleter un peu dans l'appartement. Honey avait appris à s'émerveiller devant les surprises que réservaient les sciences, mais depuis qu'elle était ici, elle avait bien du mal à remettre en cause ses connaissances pour accepter ce qui, de toute évidence, imprégnait plus ou moins l'univers dans laquelle elle avait atterrie : la Magie.

C'est… C'est juste pas croyable ! s'écria-t-elle avec enthousiasme. Tu défis toutes les logiques de la gravité à toi tout seul !

Incroyable, c'était le mot. Ce dont elle venait d'être le témoin dépassait toute logique. Jusqu'à aujourd'hui, tout ce qu'elle avait eu l'occasion de voir « voler » pouvait le faire à l'aide de technologie poussée. La robotique est tout ce qui y touchait était loin d'être son domaine, mais elle avait eu plusieurs fois l'occasion d'assister aux démonstrations des inventions de ses camarades. Ne serait-ce qu'avec Hiro, qui avait réussi à créer une amure avec réacteur intégré pour Baymax. Hiro, Baymax… Elle espérait les revoir bientôt.

C'est quand même dingue, que tu sois encore capable de voler ici, mais pas Clochette… C'est comme si la… La magie était absorbée chez certains, mais pas chez d'autre.

La magie, ce mot qui lui avait brulé les lèvres mais qu'elle hésitait toujours à utiliser. Tout ce qui était magique lui semblait, par définition, inexplicable, opposé à tout ce que la science essayait d'accomplir.

Quand à comment ça marche… Si je le savais je crois que j'aurai de quoi devenir riche avec ce genre de découverte. Rendre n'importe qui capable de voler, ce serait aussi révolutionnaire que la téléportation. Un petit sourire se dessina sur son visage. La téléportation. Une grande découverte qui, pour le moment, avait attiré plus de problèmes que d'innovation dans sa vie. Ses pensées l'avaient de suite ramenée à son problème de base, intimement lié à ses aventures d'héroïne. Voler. Elle se doutait que de nombreuse personnes auraient donné cher pour pouvoir percer ce genre de secret. Clochette pouvait voler grâce à ses ailes et sa poussière… Sans poussière, sans ailes, c'est fini… Mais chez toi, ça doit forcément venir d'autre chose, sinon tu serais comme elle, cloué au sol.

Son esprit était en pleine réflexion. Certes, elle se voyait mal se lancer dans des calcules interminables pour tenter d'expliquer pourquoi Peter ne semblait pas être sujet aux lois gravitationnelles (cette simple idée relevait presque du ridicule) mais rien ne l'empêchait de faire des suppositions. Elle avait observé Peter avec intention, son apparence ne laissait apparaitre aucune différence avec celle d'un humain « normal ». C'était une autre force qui entrait en jeu pour le faire voler, et ça, c'était clairement hors du domaine d'Honey.

Je dois avouer que toutes ses histoires me dépassent, si on m'avait que je rencontrerai les personnages d'un roman, là, en chair et en os, j'en aurai pas cru un mot. Comme quoi on sait jamais ce qui va nous tomber dessus pas vrai ?

(c) sweet.lips

_________________
"Another day of sun"
I smile, I shake and I'm quite submissive to the world I am in my previous life is slipping away from me, my distant past is gone, is gone ❥ Climb these hills I'm reaching for the heights and chasing all the lights that shine. And when they let you down you'll get up off the ground 'cause morning rolls around and it's another day of sun.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Pan
The boy who never grow up
DOUBLES COMPTES : Aucun pour le moment
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 18 ans
COTE COEUR : J'ai personne pour le moment.. Je suis un vrai tombeur mais je suis un éternel célibataire!
OCCUPATION : Vendeur en magasin de jouets
HUMEUR : Joueur, comme d'habitude
MON ARRIVÉE : 12/08/2015
MON VOYAGE : 286
POINTS : 13
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: Toute vie véritable est rencontre. ⊱ PV Peter Pan  Dim 4 Oct 2015 - 16:47

Toute vie véritable est rencontre

Peter&Aiko
Peter s'était mis à voler face à la jeune femme. Et elle semblait fascinée et émerveillée qu'il y arrive encore ici. Lui-même s'en étonnait un peu. Mais il savait aussi, au fond de lui, qu'il n'avait pas besoin de poussière de fée pour voler, contrairement aux autres enfants et aux fées qui volaient grâce à leurs ailes et à la poussière de fée. Lorsqu'il eut fini, elle s'écria, très enthousiaste:

C'est… C'est juste pas croyable !Tu défis toutes les logiques de la gravité à toi tout seul !

Il sourit. Incroyable pour elle peut-être mais pas pour lui. Certes, il ne pensait pas pouvoir encore voler ici mais il pensait tout de même réussir. Il lui en avait profité pour lui demander de dire ce qu'elle en pensait sur comment ça marchait, vu qu'elle semblait plus calée en sciences que lui. Elle ajouta très vite:

C'est quand même dingue, que tu sois encore capable de voler ici, mais pas Clochette… C'est comme si la… La magie était absorbée chez certains, mais pas chez d'autre.

Elle semblait avoir du mal avec la magie. Mais qui n'avait pas du mal avec ça parmi les scientifiques? Personne à sa connaissance. De toute façon, ce n'était peut-être même pas magique, qui sait? Puis elle ajouta:

Quand à comment ça marche… Si je le savais je crois que j'aurai de quoi devenir riche avec ce genre de découverte. Rendre n'importe qui capable de voler, ce serait aussi révolutionnaire que la téléportation.

Bon, elle ne savait pas. Mais pas grave. Et puis parler de sciences, ici de téléportation, semblait lui faire plaisir vu qu'elle se mit à sourire. Et elle continua même sa réflexion ainsi:

Clochette pouvait voler grâce à ses ailes et sa poussière… Sans poussière, sans ailes, c'est fini… Mais chez toi, ça doit forcément venir d'autre chose, sinon tu serais comme elle, cloué au sol.

Oui, d'autre chose. Mais de quoi? Lui-même ne le savait pas. Et il s'en fichait. Ce qui lui importait? Son magasin de jouets, ses amis de Neverland, ses jeux, etc. Et pas grand chose de plus. Aiko ajouta enfin, lui toujours muet:

Je dois avouer que toutes ses histoires me dépassent, si on m'avait que je rencontrerai les personnages d'un roman, là, en chair et en os, j'en aurai pas cru un mot. Comme quoi on sait jamais ce qui va nous tomber dessus pas vrai ?

En effet. Il lui sourit et dit:

-En effet. Mais c'est aussi ça qui est bien dans la vie. Quand au fait de savoir comment ça marche, tant pis si tu ne sais pas. Après tout, les choses magiques sont assez inexplicables, non?

Puis il ajouta:

-Mais si tu veux que je te montre d'autres choses ou que je te parle de d'autres choses concernant Neverland, n'hésite pas à me le dire. Ca nous occupera en attendant le retour de Clochette, non?

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
DOUBLES COMPTES : Oliver Foxworth, Anna d'Arendelle
PHOTO D'IDENTITE :



Chemistry ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Big Hero 6, Les Nouveaux Héros.
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans.
COTE COEUR : Rien que la chimie pour l'instant.
OCCUPATION : Tient un blog et une boutique de vêtement en ligne. Future etudiante en génie chimique.
HUMEUR : Déterminée.
MON ARRIVÉE : 14/02/2015
MON VOYAGE : 310
POINTS : 15
LOCALISATION : Londres.

MessageSujet: Re: Toute vie véritable est rencontre. ⊱ PV Peter Pan  Mar 9 Fév 2016 - 17:41
Toute vie véritable est rencontre
La vie était rythmée de surprise plus inattendue les unes que les autres. Des événements, imprévisible venaient sans cesse perturber nos quotidiens : un seul battement d’ailes suffisait à bouleverser toute une existence, telle une tempête dévastatrice. Ça, la jeune femme ne le savait que trop bien. Il lui arrivait souvent de se demander comment les choses se seraient déroulées si elle avait été amenée à faire d’autres choix, d’autres rencontres… À quoi ressemblerait sa vie, si elle n’avait pas osé porter son dossier à l’institut des Technologies, si elle n’avait pas rencontré Tadashi, Gogo et tout le reste de la bande… Peut-être n’en serait pas elle pas là aujourd’hui. Après tout, il y avait de forte chance pour que ce qui lui arrive soit lié avec ses occupations de super héroïne. Regrettait-elle ses choix pour autant ? Non. Au fond, Peter n’avait pas tort, c’était le caractère imprévisible de la vie qui lui donnait son charme. Mais ce qu’Honey savait aussi, c’est que certain hasard n’en’était pas. De nombreux de ses événements, à défaut d’être prévisible, était pourtant explicable. À force d’hypothèse, de thèse et d’expérience, remonter et expliquer les causes des événements n’étaient pas si compliqué. Il suffisait d’avoir les idées et la motivation. Mais si la motivation était bien présente chez la jeune femme, les idées en revanche, se faisaient de plus en plus rares.

Néanmoins, elle laissa un sourire éclairer son visage. Se lancer dans un débat sur la validité scientifique des faits soi-disant magique, c’était se jeter dans une conversation stérile et sans réponse. Bien sûr, Peter avait grandi bercé dans un univers complètement irrationnel et magique, ce genre de chose relevait même de l’évidence pour lui, difficile de lui faire croire le contraire. Surtout que ses arguments tomberaient rapidement à plat vu la démonstration de vol incroyable qu’il venait de lui faire.

Mais si tu veux que je te montre d'autres choses ou que je te d'autre chose choses concernant Neverland, n'hésite pas à me le dire. Ça nous occupera en attendant le retour de Clochette, non? Elle approuva d’un bref hochement de tête. Voyons voir… Découvrir les secrets de Neverland, un monde qu’elle considérait jusque là comme complètement fictif… Cela avait quelque chose à la fois d’alléchant et de fou. D’abord, est-ce que tu veux un thé ? Je vais m’en faire un, miel, citron, ma spécialité. » Fred ne l’avait pas surnommé Honey Lemon pour rien. Elle fit un rapide saut dans la cuisine pour faire bouillir de l’eau avant reprendre, haussant la voix pour se faire entendre dans la pièce d’à côté.

Je pense que si je commençais à poser des questions sur tout ce qui m’est inconnu au pays imaginaire, on en aurait jusqu’à demain. Les sirènes, les fées, les pirates… On ne rencontre pas vraiment ce genre de chose là d’où je viens, des robots à la rigueur, mais des fées… Honey avait plus eu l’occasion de voir des chats montés sur réacteur que des créatures ailés. À cette pensée, elle secoua doucement la tête en riant. Certains étudiants de son laboratoire avaient des idées plutôt perchés, c’était le moins que l’on puisse dire. Mais encore, c’était ce qui faisait le charme de ses études : travailler dans une pièce où se mêlaient à la fois des matches de tennis de table robotisé et des expériences chimiques n’était pas donnés à tout le monde.

Ce que j’ai toujours trouvé fascinant à Neverland, c’est cette espèce de… Elle se mordit les lèvres, chercha ses mots … de fixation dans le temps, tu sais, le monde semble évoluer autour de l’île sans qu’elle n’en soit affectée, du moins, c’est toujours l’impression que j’ai eue. Tu n’as jamais été lassé de ta vie sur l’île ? L’immortalité peut avoir un arrière-goût de répétition non ?

Hors RP:
 

(c) sweet.lips

_________________
"Another day of sun"
I smile, I shake and I'm quite submissive to the world I am in my previous life is slipping away from me, my distant past is gone, is gone ❥ Climb these hills I'm reaching for the heights and chasing all the lights that shine. And when they let you down you'll get up off the ground 'cause morning rolls around and it's another day of sun.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Pan
The boy who never grow up
DOUBLES COMPTES : Aucun pour le moment
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 18 ans
COTE COEUR : J'ai personne pour le moment.. Je suis un vrai tombeur mais je suis un éternel célibataire!
OCCUPATION : Vendeur en magasin de jouets
HUMEUR : Joueur, comme d'habitude
MON ARRIVÉE : 12/08/2015
MON VOYAGE : 286
POINTS : 13
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: Toute vie véritable est rencontre. ⊱ PV Peter Pan  Mer 10 Fév 2016 - 13:40

Toute vie véritable est rencontre

Peter&Aiko
Peter avait volé autour de la jeune femme. Puis ils avaient discutés. La jeune femme s'était émerveillée. Peter avait souri. La jeune femme avait fini en disant que c'était incroyable qu'il puisse voler ici mais pas Clochette. Et que c'était comme si la magie était absorbée chez certains, mais pas chez d'autre. Elle avait du mal avec la magie, comme tout scientifique. Elle avait ajouté qu'elle ne savait pas comment ça marchait mais ça importait peu au jeune homme. La jeune femme avait poursuivi ses réflexions sur Clochette, cette fois. La jeune femme avait enfin dit que tout ça le dépassait et qu'on ne savait jamais sur quoi on allait tomber.

Peter avait souri et répondu que c'était aussi ça qui était bien dans la vie. Il avait ajouté que les choses magiques étaient inexplicables. Il avait ensuite ajouté que, si elle voulait qu'il lui montre autre chose et qu'il lui parle d'autres choses sur Neverland, il ne fallait pas qu'elle hésite à le lui dire. Comme ça, ça les occuperait en attendant le retour de la fée. Elle dit:


Voyons voir…

Elle ajouta:

D’abord, est-ce que tu veux un thé ? Je vais m’en faire un, miel, citron, ma spécialité.

Un thé? Peter ne connaissait pas encore mais il voulait bien tester. Il acquiesça de la tête en espérant un thé comme celui de la jeune femme. Elle fila dans la cuisine. Après quelques secondes, elle ajouta, à voix assez haute:

Je pense que si je commençais à poser des questions sur tout ce qui m’est inconnu au pays imaginaire, on en aurait jusqu’à demain. Les sirènes, les fées, les pirates… On ne rencontre pas vraiment ce genre de chose là d’où je viens, des robots à la rigueur, mais des fées…

Ah, c'était bien différent, ça, c'est sûr. Lui-même adorait tout ça et trouverait bien étrange de se retrouver face à des robots, ces êtres bizarres. Il en vendait dans son magasin de jouets, des robots pour enfants, et il les trouvaient bien étranges déjà. Alors des robots autres, ça serait aussi bizarre. Honey ajouta:

Ce que j’ai toujours trouvé fascinant à Neverland, c’est cette espèce de…

Elle chercha ses mots et dit:

… de fixation dans le temps, tu sais, le monde semble évoluer autour de l’île sans qu’elle n’en soit affectée, du moins, c’est toujours l’impression que j’ai eue. Tu n’as jamais été lassé de ta vie sur l’île ? L’immortalité peut avoir un arrière-goût de répétition non ?

Peter adorait ça que le temps ne bouge pas.Pour lui, l’île était un peu un grand terrain de jeu lié à lui, du moins, il le croyait. Il dit:

-L'immortalité n'a pas d'arrière-goût de répétition pour moi. Tout est jeu à Neverland, tout est aussi lié à moi. Enfin je crois.

Peter ne pleura pas mais il sembla nostalgique. Que devenait son île sans lui et sans quelqu'un qui disait que la vie était un jeu, un grand jeu? Il se reprit et ajouta:

-Toi, ça ne te dirait pas d'être immortelle? C'est juste une question, hein.

Code by Joy


Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
DOUBLES COMPTES : Oliver Foxworth, Anna d'Arendelle
PHOTO D'IDENTITE :



Chemistry ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Big Hero 6, Les Nouveaux Héros.
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans.
COTE COEUR : Rien que la chimie pour l'instant.
OCCUPATION : Tient un blog et une boutique de vêtement en ligne. Future etudiante en génie chimique.
HUMEUR : Déterminée.
MON ARRIVÉE : 14/02/2015
MON VOYAGE : 310
POINTS : 15
LOCALISATION : Londres.

MessageSujet: Re: Toute vie véritable est rencontre. ⊱ PV Peter Pan  Mar 16 Fév 2016 - 20:01
Toute vie véritable est rencontre
L’immortalité. Le vieux rêve fou de l’humanité. Un fantasme tenant plus du délire que du réalisable. Il y en avait pourtant, des pseudo-savants prétendant pouvoir un jour réussir à percer les secrets de la mort. Mais Honey ne faisait pas partie de ses gens là et était loin d’aspirer à un tel projet. Si l’occasion se présentait, refuserait elle d’être immortelle pour autant ? Elle réfléchit un instant. Ce genre de question lui rappelait avec amusement certains de ses jeux de petite fille. Le but, se poser des dilemmes stupides puis choisir entre deux situations complètement incongrues et aussi peu enviables l’une et l’autre. Tu préfères avoir toujours froid ou toujours chaud ? Tu préférerais être intelligente et malchanceuse ou bête mais chanceuse ? Bien sûr, le choix de chacune de ces options entrainait forcément un contrecoup peu plaisant, mais c’était ce qui rendait les choses plus amusantes. Seulement dans le cas que lui proposait Peter, le contrecoup était plutôt violent. Après tout, être immortel, s’était se condamner à observer chacune des personnes qu’elle aimait mourir. Sa famille, ses amis, éventuellement ses enfants… C’était un prix assez fort à payer pour une vie éternelle.

J’imagine que ça doit être bien oui, de ne plus avoir à craindre la mort. Je pourrai certainement en profiter pour accomplir énormément de chose. Mais d’un autre côté… Ne pas être capable de partager tout ça avec ceux que t’aimes, je trouve ça limite déprimant.

Connaitre sans arrêt le deuil, tout en sachant pertinemment que chaque nouvelle rencontre se soldera par la même issue, avait en effet de quoi dissuader. Elle repensa avec tristesse à Tadashi. Lui, aurait sans nul doute fait un merveilleux usage d’une vie immortelle. Avec un esprit ingénieux et un cœur généreux comme le sien, il aurait sans aucun doute fait du monde un endroit meilleur. Il lui manquait. Elle chassa ses pensées de son esprit et retourna dans la pièce principale, deux tasses de thé au miel et au citron dans les mains.

Mais j’imagine que tu n’avais pas vraiment ce genre de problème au Pays Imaginaire, c’est l’avantage quand tout le monde est immortel. Dit-elle en donnant sa tasse à Peter. Attention, c’est un peu chaud.

Comme il l’avait mentionné quelques instants plus tôt, la vie là-bas, n’était qu’un jeu. Un véritable paradis pour les plus jeunes. Ne jamais grandir, donc ne jamais mourir, quels enfants n’avaient jamais souhaité cela . Honey elle-même avait souvent rêvé de vivre dans l’un de ces pays merveilleux qui peuplait les dessins animés qu’elle regardait et les histoires qu’elle lisait. Mais cette idée avait fini par lui sortir de la tête lorsqu’elle avait compris que l’âge lui ouvrirait des portes et des opportunités auxquelles elle ne pourrait jamais accéder en tant que petite fille. Les études, son blog, la cuisine, tout ce qu’elle aimait faire désormais lui avait un jour été interdit tant qu’un adulte n’était pas là pour superviser derrière. Grandir pour apprendre, se libérer petit à petit de l’autorité parentale… C’était des choses qui ne venaient pas à l’esprit des enfants perdus. En même temps, tout était déjà permis pour eux, grandir ne leur apporterait aucune liberté supplémentaire sur leur île.

T’as pensé à un moyen de rentrer ? Demanda-t-elle d’un coup, changeant soudainement de sujet. Son regard venait de se poser sur ses notes éparpillées sur la table du salon. Des schémas, des calculs et des écritures hâtives… La vision chaotique de ses heures de travail étalés là l’avait réveillé en elle les préoccupations qui avait été oublié le temps de la conversation. Je veux dire, avec ce que tu sais faire, tu as déjà essayé de repartir de là d’où tu viens ? Car je suis en train de chercher un moyen d’expliquer comment on a pu arriver ici, mais mes hypothèses s’avèrent peu concluantes.


(c) sweet.lips

_________________
"Another day of sun"
I smile, I shake and I'm quite submissive to the world I am in my previous life is slipping away from me, my distant past is gone, is gone ❥ Climb these hills I'm reaching for the heights and chasing all the lights that shine. And when they let you down you'll get up off the ground 'cause morning rolls around and it's another day of sun.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Pan
The boy who never grow up
DOUBLES COMPTES : Aucun pour le moment
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 18 ans
COTE COEUR : J'ai personne pour le moment.. Je suis un vrai tombeur mais je suis un éternel célibataire!
OCCUPATION : Vendeur en magasin de jouets
HUMEUR : Joueur, comme d'habitude
MON ARRIVÉE : 12/08/2015
MON VOYAGE : 286
POINTS : 13
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: Toute vie véritable est rencontre. ⊱ PV Peter Pan  Jeu 18 Fév 2016 - 16:09

Toute vie véritable est rencontre

Peter&Aiko
Honey était parti en cuisine et avait fait du thé. Elle avait aussi parlé de fixation sur le temps et d'immortalité. Cela avait failli le faire pleurer mais, pas de soucis, il s'était repris car l'île était un grand terrain de jeun lié à lui, du moins, il le croyait. Il avait dit que d'immortalité n'avait pas d'arrière-goût de répétition pour lui car tout était jeun à Neverland et que tout était aussi lié à lui, enfin, il le croyait. Puis il avait demandé à la jeune fille qui elle ne voulait pas être immortelle et que c'était juste une question. De la cuisine, elle répondit:

J’imagine que ça doit être bien oui, de ne plus avoir à craindre la mort. Je pourrai certainement en profiter pour accomplir énormément de chose. Mais d’un autre côté… Ne pas être capable de partager tout ça avec ceux que t’aimes, je trouve ça limite déprimant.

Oui, Peter comprenait ça. Lui-même pensait aux enfants perdus et aux Darling. Il avait besoin d'eux. Où étaient-ils? Encore à Neverland ou dans ce monde bizarre, étrange, différent...? Finalement, Honey revint avec deux tasses de miel dans les mains. Elle ajouta, donnant sa tasse à l'éternel enfant:

Mais j’imagine que tu n’avais pas vraiment ce genre de problème au Pays Imaginaire, c’est l’avantage quand tout le monde est immortel. Attention, c’est un peu chaud.

Oui, il n'avait pas vraiment ce genre de problème. Il acquiesca, prit sa tasse et attendit. Il se remémora le Pays Imaginaire et tous ses habitants. Heureusement qu'il avait retrouvé au moins Clochette... Mais où étaient les autres? Il re-chassa ça de ses pensées et écouta Honey qui sortit aussi de ses pensées et dit:

T’as pensé à un moyen de rentrer ?Je veux dire, avec ce que tu sais faire, tu as déjà essayé de repartir de là d’où tu viens ? Car je suis en train de chercher un moyen d’expliquer comment on a pu arriver ici, mais mes hypothèses s’avèrent peu concluantes.

Peter commença à boire puis il répondit:

-Bon, bah, je n'ai pas pensé à un moyen de rentrer. Je veux dire, oui, Neverland me manque. Mais je suis désormais ici, même si je ne sais pas comment on a atterri ici.

Puis il ajouta:

-Tu peux toujours me montrer ce que tu fais, je te dirais ce que j'en pense...

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
DOUBLES COMPTES : Oliver Foxworth, Anna d'Arendelle
PHOTO D'IDENTITE :



Chemistry ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Big Hero 6, Les Nouveaux Héros.
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans.
COTE COEUR : Rien que la chimie pour l'instant.
OCCUPATION : Tient un blog et une boutique de vêtement en ligne. Future etudiante en génie chimique.
HUMEUR : Déterminée.
MON ARRIVÉE : 14/02/2015
MON VOYAGE : 310
POINTS : 15
LOCALISATION : Londres.

MessageSujet: Re: Toute vie véritable est rencontre. ⊱ PV Peter Pan  Jeu 25 Fév 2016 - 16:20
Toute vie véritable est rencontre
Alors, il n’y avait pas pensé. Au fond, Honey s’attendait à ce genre de réponse. La jeune femme avait bien compris en observant le comportement de ses colocataires, que s’adapter à la situation s’avérait beaucoup moins compliqué que de s’évertuer à chercher une solution. Pourtant, elle s’acharnait. Son séjour à Londres s’étirait déjà sur plusieurs mois, mais la scientifique ne s’avouait pas vaincue. Sa nature optimiste et sa motivation la poussaient à continuer ses recherches, malgré tous les échecs qu’elle avait pourtant vécus. Seulement, son champ d’action se limitait exclusivement à la science, en particulier la chimie. Elle avait espéré qu’avec sa présence et surtout son don, Peter lui apporterait cet élément mystérieux qui manquait tant à sa réflexion. Après tout, si elle aussi avait eu la capacité de voler, surement aurait elle déjà essayé de rejoindre cette fameuse étoile qui semblait mener droit au Pays Imaginaire. Certes, la seconde étoile n’existait tout simplement pas dans ce monde, mais ne savait on jamais, avec la magie… Mais Peter avait l’air de s’être résigné à son sort. Honey se demandait s’il réalisait tout ce que cela entrainait, ne serait-ce que vis-à-vis de son âge. Chaque journée passée dans cette ville l’éloignait un peu plus de la jeunesse éternelle qu’il avait tant l’air d’affectionner.

Fort heureusement, Honey n’avait pas à vivre ce genre d’expérience pour le moins, dérangeante. Si elle se fatiguait tant à résoudre l’énigme qui entourait leur arrivée dans cette sorte d'autre dimension, c’était pour la simple et bonne raison que sa famille et ses amis lui manquaient terriblement. Pires encore, ils devaient se faire un sang d’encre pour elle.

Tu peux toujours me montrer ce que tu fais, je te dirais ce que j'en pense... Il n’en fallut pas plus pour enthousiasmer Honey. C’est vrai ? Ça t’intéresse ? Honey adorait partager son travail avec les autres, certes montrer de simples notes était beaucoup moins excitant que d’effectuer des expériences en direct, mais cela lui suffisait amplement. Elle posa sa tasse sur la table pour s’emparer de la quantité de feuille qui trainait là, les glissant entre les mains de Peter sans se soucier du fait que celui-ci n’allait surement pas comprendre son langage mathématique et ses schémas. Alors, ma théorie repose sur la transportation de la matière. Je t’explique. Dit-elle tout excitée. Honey vint s’asseoir aux côtés de Peter et chercha un instant une fiche sur lequel elle avait inscrit son hypothèse.

Là d'où je viens, le gouvernement expérimentait dans le plus grand secret un système qui permettait aux gens de se téléporter. Deux immenses portails. Sauf que les choses ont plutôt mal tourné et que le champ magnétique a complètement été détraqué à cause d'une anomalie… Résultat, au lieu de mener d'un point A à un point B déterminé, les portails menaient à une sorte d'inter espace figé dans le temps. La jeune femme marqua une pause. Elle venait de déblatérer son début d'explication en les accompagnant de grands gestes. Les notions qu'elle exposait devaient très certainement être étrangère à Peter, Neverland n'était après tout pas connu pour ses prouesses technologiques, au contraire, et c'était bien de là que venait son problème.

Je pense très sérieusement que c’est le même genre d’anomalie qui nous a tous amenés ici. J’ai vu ce que ces portails peuvent faire une fois hors de contrôle… Mais comme cette technique n’existe pas à des endroits comme Neverland, ma théorie ne peut s’appliquer qu’à mon cas… Elle soupira. Jusqu’ici, aucune de ces pistes ne s’était avérée concluante. Les choses auraient été bien plus simples si tous ces univers si différents les uns des autres n’entraient pas en jeu. Or, Honey devait trouver une hypothèse qui englobait à la fois sa ville natale et des mondes magiques comme Neverland. C’était à s’en arracher les yeux. À moins que… Quelqu’un ou quelque chose est derrière tout ça, ça expliquerait le fait que tu sois ici... En programmant je ne sais comment le portail jusqu’à Neverland, une personne assez intelligente et surtout malveillante aurait pu vous faire venir ici. Sauf s’il s’agit d’un accident et non d’un acte intentionnel…

(c) sweet.lips

_________________
"Another day of sun"
I smile, I shake and I'm quite submissive to the world I am in my previous life is slipping away from me, my distant past is gone, is gone ❥ Climb these hills I'm reaching for the heights and chasing all the lights that shine. And when they let you down you'll get up off the ground 'cause morning rolls around and it's another day of sun.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Pan
The boy who never grow up
DOUBLES COMPTES : Aucun pour le moment
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 18 ans
COTE COEUR : J'ai personne pour le moment.. Je suis un vrai tombeur mais je suis un éternel célibataire!
OCCUPATION : Vendeur en magasin de jouets
HUMEUR : Joueur, comme d'habitude
MON ARRIVÉE : 12/08/2015
MON VOYAGE : 286
POINTS : 13
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: Toute vie véritable est rencontre. ⊱ PV Peter Pan  Sam 27 Fév 2016 - 15:27

Toute vie véritable est rencontre

Peter&Aiko
Aiko venait de ramener les tasses de thé et avait demandé au jeune homme s'il avait pensé à un moyen de rentrer car même si Neverland lui manquait il était désormais ici, même s'il ne savait pas comment ils avaient atterri ici. Puis il avait ajouté qu'elle pouvait toujours lui montrer ce qu'elle faisait et qu'il lui dirait ce qu'il en pensait. Honey se mit à s'enthousiasmer et dit:

C’est vrai ? Ça t’intéresse ?

Bien sûr que oui ça l'intéressait. Il voulait savoir, même s'il ne comprenait pas tout bien sûr. Il acquiesça puis elle posa la tasse sur la table et prit des feuilles remplies de choses que le Neverlandien ne comprendrait sûrement pas. Puis elle expliqua ainsi:

Alors, ma théorie repose sur la transportation de la matière. Je t’explique. Dit-elle tout excitée.

Ils s'assirent l'un à côté de l'autre et elle chercha une feuille parmi le tas. Puis elle continua, toujours très passionnée:

Là d'où je viens, le gouvernement expérimentait dans le plus grand secret un système qui permettait aux gens de se téléporter. Deux immenses portails. Sauf que les choses ont plutôt mal tourné et que le champ magnétique a complètement été détraqué à cause d'une anomalie… Résultat, au lieu de mener d'un point A à un point B déterminé, les portails menaient à une sorte d'inter espace figé dans le temps.

Evidemment, Peter ne comprenait rien à tout ça et il dut essayer de digérer ces informations du mieux possible. Aiko marqua une pause puis ajouta:

Je pense très sérieusement que c’est le même genre d’anomalie qui nous a tous amenés ici. J’ai vu ce que ces portails peuvent faire une fois hors de contrôle… Mais comme cette technique n’existe pas à des endroits comme Neverland, ma théorie ne peut s’appliquer qu’à mon cas…

En effet, c'était le cas. Honey soupira puis dit:

À moins que… Quelqu’un ou quelque chose est derrière tout ça, ça expliquerait le fait que tu sois ici... En programmant je ne sais comment le portail jusqu’à Neverland, une personne assez intelligente et surtout malveillante aurait pu vous faire venir ici. Sauf s’il s’agit d’un accident et non d’un acte intentionnel…

Ca, c'était une bonne hypothèse et une que l'éternel enfant comprenait surtout. Il but une gorgée de son thé avant de dire:

-Hum cette hypothèse n'est pas mal en effet. Mais qui voudrait faire ça???

En effet, qui voudrait amener des gens d'une autre dimension dans un monde inconnu et leur faire perdre le lien avec leurs amis??? En effet, Peter était si bien ici mais ses amis lui manquaient. Certes, il avait retrouvé Clochette mais les autres ils étaient ici ou non? Peter ajouta:

-Comme tu le dis, c'est soit quelqu'un de malveillant, soit quelqu'un qui a fait ça par accident. Mais pourquoi?


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
DOUBLES COMPTES : Oliver Foxworth, Anna d'Arendelle
PHOTO D'IDENTITE :



Chemistry ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Big Hero 6, Les Nouveaux Héros.
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans.
COTE COEUR : Rien que la chimie pour l'instant.
OCCUPATION : Tient un blog et une boutique de vêtement en ligne. Future etudiante en génie chimique.
HUMEUR : Déterminée.
MON ARRIVÉE : 14/02/2015
MON VOYAGE : 310
POINTS : 15
LOCALISATION : Londres.

MessageSujet: Re: Toute vie véritable est rencontre. ⊱ PV Peter Pan  Dim 28 Fév 2016 - 18:16
Toute vie véritable est rencontre
Peut-être s'était-elle un peu trop emballée dans ses explications. C'était plus fort qu'elle. Partager son travail ou effectuer des démonstrations de ses expériences avait toujours mis la jeune femme dans des états d'excitation assez impressionnants. Voir ses efforts être reconnu et surtout, apprécié, c'était certainement ce qu'il y avait de plus gratifiant. Dans sa hâte, la jeune femme avait en revanche omis un détail important : Peter était certainement loin d'être familier avec les termes qu'elle employait. Le silence de l'éternel enfant aurait dû lui mettre la puce à l'oreille, mais dans son agitation, elle n'avait pas songé à adapter son vocabulaire. À vrai dire, elle y songeait rarement, au grand dam de sa famille qui subissait régulièrement les explications incompréhensibles d'Honey. Ce n'est qu'une fois sa dernière théorie exposée qu'elle laissa à Peter le temps de placer une parole.

Hum cette hypothèse n'est pas mal en effet. Mais qui voudrait faire ça?
Bonne question…  Ce fut les seuls mots qu’elle trouva à ajouter.

Honey avait beau y penser, se retourner l'esprit autant qu'elle le pouvait, rien ne venait. Parvenir à transporter une foule d'individus issus d'univers différents jusqu'ici, dans cette soi-disant réalité qui, pour la jeune femme, avait plus des arrières goûts de cauchemars qu'autre chose, devait demander des moyens et une technique qui dépassait largement les connaissances de la chimiste. Quel cerveau aussi intelligent pouvait se livrer à une expérience aussi folle . Et ce sans prendre en considération les sujets mit en danger par cette folie. Tout cela sonnait comme le mauvais scénario d'un film mettant en scène un savant fou…

Comme tu le dis, c'est soit quelqu'un de malveillant, soit quelqu'un qui a fait ça par accident. Mais pourquoi?
C'est bien ça le problème. J'ai beau chercher, je n'arrive pas à imaginer quel genre de motivation quelqu'un prêt à briser la vie d'autant de personnes pourrait avoir. Mis à part une folie ou une méchanceté pure…

Et encore. La jeune femme avait du mal à imaginer qu'une telle personne puisse exister. Contrairement aux contes, le monde n'était ni noir, ni blancs, mais bien teinté de gris. C'était peut-être un jugement naïf ou un peu trop optimiste, mais Honey ne voulait pas croire qu'un individu puisse être motivé uniquement pas de mauvaise intention. Il y avait toujours une raison, un passé, quelque chose d'extérieur qui venait rythmer le tout. Ce n'était qu'une question de point de vue.

Pour être honnête, je ne crois pas que ce soit l'œuvre d'un individu purement maléfique, je veux dire, ce genre de personne n'existe pas, du moins, pas ici. Le monde n'est pas si contrasté. C'est pour ça que je préfère croire à un accident plutôt qu'à une action prémédité… Après, au point où j'en suis, je serais presque prête à accepter des histoires de sorcière venues d'un autre monde, où que sais-je encore.

Presque. Si jusqu'ici Honey n'avait côtoyé que des personnes venant du Pays Imaginaire, il était fort probable que là, quelque part, une belle au bois dormant ou encore une Cendrillon soit en train de vivre sa vie. Enfin, parler de vivre sa vie dans ces nouvelles conditions, c'était de bien grands mots. Le terme s'adapter aurait certainement été plus approprié. Cependant, si ce genre de princesse s'était belle et bien mêlé à la population Londonienne, alors rien n'excluait le fait que leurs princes ou encore leurs sorcières soient également de la partie.

Il manquerait plus que cette histoire soit l’œuvre d’un esprit ou encore du Capitaine Crochet.  Dit-elle en riant. Je crois que j’ai encore du travail… Mais j’imagine qu’on ne pourra pas rentrer chez nous tant que ce mystère ne sera pas en partie élucidé. La route allait être encore longue… Entre ça, trouver de quoi payer les frais universitaires pour espérer retourner en cours et chercher mes proches, j’ai de quoi me tenir occupé pour les prochaines années. Et toi, tes projets ? Tu n’as pas encore eu des nouvelles des garçons perdus ou de tes vieux ennemis ?


(c) sweet.lips

_________________
"Another day of sun"
I smile, I shake and I'm quite submissive to the world I am in my previous life is slipping away from me, my distant past is gone, is gone ❥ Climb these hills I'm reaching for the heights and chasing all the lights that shine. And when they let you down you'll get up off the ground 'cause morning rolls around and it's another day of sun.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Pan
The boy who never grow up
DOUBLES COMPTES : Aucun pour le moment
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 18 ans
COTE COEUR : J'ai personne pour le moment.. Je suis un vrai tombeur mais je suis un éternel célibataire!
OCCUPATION : Vendeur en magasin de jouets
HUMEUR : Joueur, comme d'habitude
MON ARRIVÉE : 12/08/2015
MON VOYAGE : 286
POINTS : 13
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: Toute vie véritable est rencontre. ⊱ PV Peter Pan  Mar 1 Mar 2016 - 22:01

Toute vie véritable est rencontre

Peter&Aiko
Aiko venait de tout exposer au jeune homme qui ne comprenait certes pas grand chose mais qui ne le dit rien. Il la laissa tout lui dire, avec ses mots compliqués, etc. Lorsqu'elle eut fini (après un soupir et le fait de dire que quelqu'un soit derrière tout ça), Peter avait bu un gorgée de sa tasse et avait dit que l'hypothèse était pas mal avant de demander qui voudrait faire ça. Aiko répondit:

Bonne question…

Peter avait de suite ajouté une autres question, il avait dit que ça devait être, comme le disait la jeune femme, quelqu'un de malveillant ou quelqu'un qui avait fait ça par accident mais pourquoi? Aiko répondit:

C'est bien ça le problème. J'ai beau chercher, je n'arrive pas à imaginer quel genre de motivation quelqu'un prêt à briser la vie d'autant de personnes pourrait avoir. Mis à part une folie ou une méchanceté pure…

L'éternel enfant ne savait pas non plus. Il but donc sa boisson (drôle de boisson que ce thé au passage...) et écouta Honey ajouter:

Pour être honnête, je ne crois pas que ce soit l'œuvre d'un individu purement maléfique, je veux dire, ce genre de personne n'existe pas, du moins, pas ici. Le monde n'est pas si contrasté. C'est pour ça que je préfère croire à un accident plutôt qu'à une action prémédité… Après, au point où j'en suis, je serais presque prête à accepter des histoires de sorcière venues d'un autre monde, où que sais-je encore.

Peter était encore trop "jeune" dans ce monde pour le savoir. Chez lui, à Neverland en tout cas, les jeunes étaient en effet gris pour la plupart et avaient leurs raisons. Mais ici? Quant au fait qu'il y ait d'autres personnes comme eux, oui, pourquoi pas, que ce soient des méchants ou des gentils. Il ne le savait juste pas: pour le moment, il avait juste recroisé Wendy et Peter et il venait de rencontrer la jeune femme à ses côtés. Elle ajouta d'ailleurs très vite, riant au début:

Il manquerait plus que cette histoire soit l’œuvre d’un esprit ou encore du Capitaine Crochet. Je crois que j’ai encore du travail… Mais j’imagine qu’on ne pourra pas rentrer chez nous tant que ce mystère ne sera pas en partie élucidé. La route allait être encore longue… Entre ça, trouver de quoi payer les frais universitaires pour espérer retourner en cours et chercher mes proches, j’ai de quoi me tenir occupé pour les prochaines années. Et toi, tes projets ? Tu n’as pas encore eu des nouvelles des garçons perdus ou de tes vieux ennemis ?

Peter ne riait pas lui. Il ne voulait pas de Crochet ici. Il répondit:

-Eh bien, j'espère juste que ce n'est pas lui. Enfin courage pour tes recherches, tu vas peut-être trouver. Et je vois que tu as de quoi t'occuper. De mon côté, je vais venir vivre ici, enfin, si Clochette est toujours OK. Et je dois aussi gérer mon magasin de jouets. Et, si j'ai le temps, m'acheter des vêtements autre que celui que je gardais toujours à Neverland. Sinon je n'ai aucune nouvelle des garçons perdus ou de mes ennemis, les seuls que j'ai retrouvé ici sont Wendy et Clochette...

Il soupira. Il ne demandait bien où était les autres, il espérait les revoir un jour, ici ou à Neverland. De toute façon, ils étaient tous dans la même galère, non, vu que la jeune scientifique lui avait dit rechercher aussi ses proches parmi ses nombreux projets...


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fée bricoleuse
PRESENCE/ABSENCE : Présente !
DOUBLES COMPTES : Théana & Marie
PHOTO D'IDENTITE :


Bitch Please:
 


Pony Club ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans
COTE COEUR : Allez savoir ...
OCCUPATION : Bricoler, râler des fois aussi un peu ...
HUMEUR : En colère !
MON ARRIVÉE : 15/11/2013
MON VOYAGE : 705
POINTS : 42
LOCALISATION : London Town ♫

MessageSujet: Re: Toute vie véritable est rencontre. ⊱ PV Peter Pan  Mer 2 Mar 2016 - 20:16


   
   Toute vie véritable est rencontre
   Peter, Honey & Clochette

A
llez, les dégâts causés par la tempête et la pluie n'étaient plus qu'un vague souvenir, j'espérais surtout que mon trafique pouvait tenir le coup quelques mois le temps de refaire entièrement la toiture. Je soupirais, la perspective de tous les gros travaux qui m'attendaient me déprimait au plus haut point. Alors oui en tant que fée bricoleuse je devrais être ravie, mais il y avait tout de même quelques limites. Entre fabriquer un chariot avec des branches et des feuilles et réparer une immense toiture avec de la laine de verre et du bois, je préférais le chariot ... Après avoir rangé mes outils et mon matériel, je bus un petit chocolat bien mérité. Mais vu l'heure, je n'allais pas m'attarder bien longtemps, la nuit devait commencer à pointer le bout de son nez à l'extérieur. Il était temps pour moi de rentrer. Je rêvais d'une bonne douche bien chaude et surtout, surtout de mon lit douillet. Je devais aussi penser à prendre mes cachets pour éviter d'avoir des courbatures. Pour éviter d'oublier, je fis une petite étoile sur le côté de mon poignet. Après quoi, j'ai saisis mon manteau et mon sac, éteint les lumières et mis un pied dehors. Mon dieu qu'il faisait froid, j'en frissonnais. Je priais pour qu'il n'y ait pas de bouchon sur la route, à cette heure-ci c'était souvent la pagaille dans les rues de Londres. Je ne savais pas pourquoi, mais en plus, les Londoniens mangeait souvent vers dix-huit heures, voire avant. Mais comment faisaient-ils ? Je dînais toujours vers vingt heures moi ... Ou peut être plus tôt si je voulais me coucher tôt. Mais jamais avant, mon estomac ne le supporterais pas.

D'ailleurs, en parlant de repas, je ne savais même pas ce que nous allions manger ce soir ... La pizzeria de Bloomsbury ouvrait tôt, je pouvais peut être y faire un saut et en commander deux. Le bus arriva à hauteur du Tower Bridge et ... évidement, il y avait du monde. Je soupirais en posant ma tête contre la vitre, désespérée de ne pas pouvoir rentrer chez moi en vitesse. Les gouttes de pluie y ruisselaient tout le long, je les observais en imaginant qu'elles faisaient une course, ça m'aidait à passer le temps dirons nous. Quelques minutes plus tard, Bloomsbury, enfin ! Je descendais du bus avec un empressement non dissimulé et me dirigeais vers la pizzeria. La bonne odeur qui s'en dégageait me mettait l'eau à la bouche. Ca y est, j'avais faim. Je mis du temps à me décider, elles avaient l'air toutes aussi délicieuses les unes que les autres. Finalement, je choisis une Royale aux champignons et jambon, puis une autre aux poivrons et chorizo, ma préférée. En attendant qu'elles soient prête, j'en ai profité pour me recoiffer un peu, mon chignon tirait la tête à cause du vent et de la pluie. J'arrangeais ça vite fait, bien fait. Allez, pizzas en mains, mon petit chez moi m'attendait ! Je me suis surprise à courir presque tellement j'en avais marre. J'ouvris la porte de mon appartement en me secouant un peu pour faire tomber l'eau, je me débarrassais de mon pardessus et de mon sac, je fis presque un calin au mur de l'entrée tellement j'étais contente. Puis, je me suis précipitée dans le coin salon en me manifestant vocalement.

"C'est moooooooi ! Et j'ai des pizzas !!" ais-je lancé avec une joie immense.

Sauf que, visiblement, j'avais oublié un détail. Ou plutôt deux. Ou ... Peu importe. En face de moi se tenaient Aiko et Peter, en pleine conversation, que je venais d'interrompre avec mes pizzas. Je déglutis littéralement. Mes yeux allaient de l'un à l'autre, je ne savais même pas quoi dire. Je me suis retrouvée bête. Honey avait emménagé chez moi mais je ne l'avais pas présenté à Peter pour la simple et bonne raison qu'il n'était pas là ... La demoiselle tombait de fatigue lorsqu'elle est rentrée avec moi, alors je l'ai envoyé dormir le reste de la journée sans voir Peter, donc. J'avais complètement oublié de le prévenir en lui laissant un mot ce matin, peut être aussi que je pensais qu'ils allaient forcément se croiser. Enfin bon, le mal était réparé.

"J'imagine que les présentations sont déjà faites. Je suis désolée Peter, j'ai complètement oublié de te prévenir d'une nouvelle arrivante ici, comme nous qui plus est. Je marquais un pause puis repris. Cela étant, si ça vous dit, j'ai commandé des pizzas et je meurs de faim. Alors, installons nous sur les canapés et mangeons ! J'attrape les assiettes."

WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
DOUBLES COMPTES : Oliver Foxworth, Anna d'Arendelle
PHOTO D'IDENTITE :



Chemistry ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Big Hero 6, Les Nouveaux Héros.
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans.
COTE COEUR : Rien que la chimie pour l'instant.
OCCUPATION : Tient un blog et une boutique de vêtement en ligne. Future etudiante en génie chimique.
HUMEUR : Déterminée.
MON ARRIVÉE : 14/02/2015
MON VOYAGE : 310
POINTS : 15
LOCALISATION : Londres.

MessageSujet: Re: Toute vie véritable est rencontre. ⊱ PV Peter Pan  Ven 4 Mar 2016 - 20:37
Toute vie véritable est rencontre
Honey soupira. Ils tournaient en rond. Ce n'était décidément pas ce soir que la jeune femme percerait le mystère qui entourait leurs vies désormais. Elle avait beau ne pas connaitre ce fameux Capitaine personnellement, elle doutait fortement qu'il soit derrière cette histoire. Certes, nettoyer Neverland de son ennemi juré ainsi que de tous les enfants perdus devait lui apparaitre comme une perspective alléchante, mais quelles auraient été les raisons pour que, elle, simple étudiante de San Fransokyo, se retrouve mêlée à ça ? Non, un individu s'avérait réellement être à la base de ce mystère, ses motivations ne devaient surement pas se limiter à une simple vengeance personnelle… Punir autant de personnes pour une faute qu'un seul aurait commis ? Ça n'aurait aucun sens. Elle ne pouvait pas soutenir une idée pareille. Enfin. Elle se torturait déjà bien assez l'esprit comme ça. Cette situation l'obsédait tellement que tous ses sujets de conversation tendaient inévitablement vers ses recherches infertiles. Aussi elle-fut heureuse de pouvoir changer de sujet lorsque Peter déclara venir vivre sous le même toit.

Vraiment ? Tu viens vivre avec nous . C’est génial ! Bon, on risque d’être à l’étroit, mais ce sera comme vivre dans une minie fraternité universitaire ! Elle était comme ça Honey, toujours à s’enthousiasmer pour les plus petites choses. Certes, elle était contrainte de dormir dans la baignoire faute d’avoir un autre endroit où coucher, mais c’était déjà très généreux de la part de Clochette de la loger gratuitement. Honey ne se plaignait pas de sa situation, une situation qu’elle espérait cependant temporaire. Vivre avec Clochette, Wendy et Peter aller s’avérer agréable, elle n’en avait aucun doute, mais la jeune femme savait qu’elle ne pourrait pas s’imposer chez l’ancienne fée éternellement. Ce n’était d’ailleurs pas dans ses projets. L’argent de son blog et de ses ventes de vêtements lui permettait de participer un peu à la vie du foyer, mais elle comptait bien se dénicher un travail pour ajouter un salaire supplémentaire à ses revenues. Éventuellement, elle finirait peut-être par pouvoir se payer une chambre d’étudiante. Si tu as besoin d’aide pour choisir des vêtements, n’hésites pas à me demander, j’adore tout ce qui touche à la mode ! Elle ne s’était pas lancée dans la couture pour rien. La clef en tout cas, c’est de pas perdre espoir, je suis sûre que tout va s’arranger beaucoup plus rapidement qu’on le croit… Et puis, les garçons perdus sont débrouillards, ils réussiront à s’en sor- La fin de sa phrase fut couvert par le bruit d’une Clochette qui rentrait chez elle, en toute discrétion.

C'est moooooooi ! Et j'ai des pizzas ! Clama-t-elle en débarquant dans son salon, devant le regard à la fois amusé et surprit de la jeune femme. Youhou, Pizza party ! Génial ! Pile à l’heure pour le dîner ! S’écria-t-elle en frappant dans ses mains, le sourire aux lèvres. Lorsqu’elle était encore à San Fransokyo, la bande organisait souvent ce genre de repas. Rassemblé autour d’une, ou plutôt, de plusieurs pizzas, ils passaient la soirée à plaisanter et à écouter les idées farfelues de Fred, le tout entre deux conversations plus ou moins sérieuse. Qu’est-ce qu’elle n’aurait pas donné pour les revoir, où même simplement les joindre par téléphone… À eux cinq, ils n’auraient eu aucun mal à trouver une solution pour arranger cette histoire. Seulement, ils n’étaient pas là, et Honey n’avait que son cerveau pour s’en sortir.

Alors, cette journée ? Tu n’as pas trop été surprise par le mauvais temps ? Dit-elle en se servant une part qu’elle commença à déguster sans plus attendre. Mine de rien, elle commençait à avoir faim. Une fois sa bouchée avalée, elle enchaîna Une chance que tu n’es pas trop tardé, je pense que j’étais sur le point de perdre Peter avec mes théories perchées. Honey ponctua sa phrase d’un petit rire. Ces petites envolées lyriques, ou plutôt dans ce cas-là, scientifique, Clochette y avait déjà eu le droit. Il m’a fait une petite démonstration de vol, c’est complètement dingue qu’il en soit encore capable, j’avais jamais vu ça… Quand je dirais ça à un de mes collègues de labo qui s’acharne à vouloir faire voler son chat avec des réacteurs !


(c) sweet.lips

_________________
"Another day of sun"
I smile, I shake and I'm quite submissive to the world I am in my previous life is slipping away from me, my distant past is gone, is gone ❥ Climb these hills I'm reaching for the heights and chasing all the lights that shine. And when they let you down you'll get up off the ground 'cause morning rolls around and it's another day of sun.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Pan
The boy who never grow up
DOUBLES COMPTES : Aucun pour le moment
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 18 ans
COTE COEUR : J'ai personne pour le moment.. Je suis un vrai tombeur mais je suis un éternel célibataire!
OCCUPATION : Vendeur en magasin de jouets
HUMEUR : Joueur, comme d'habitude
MON ARRIVÉE : 12/08/2015
MON VOYAGE : 286
POINTS : 13
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: Toute vie véritable est rencontre. ⊱ PV Peter Pan  Dim 6 Mar 2016 - 15:05

Toute vie véritable est rencontre

Peter&Aiko
Peter venait de répondre à la jeune Aiko, il avait dit qu'il espérait que ce ne soit pas Crcohet derrière tout ça. Il l'avait ensuite encourageait pour ses recherches et avait dit qu'elle avait de quoi s'occuper avant de parler de lui et ses projets. Il avait dit qu'il viendrait vivre ici, si Clochette était toujours OK, qu'il devait gérer son magasin de jouets et s'acheter des vêtemens. Il avait fini en disant qu'il n'avait aucune nouvelle des garçons perdus ou de ses ennemis car il avait juste retrouvé Clochette et Wendy dans ce monde. Aiko avait dit:

Vraiment ? Tu viens vivre avec nous . C’est génial ! Bon, on risque d’être à l’étroit, mais ce sera comme vivre dans une minie fraternité universitaire !

Peter sourit, elle s'enthousiasmait de presque rien mais c'était si beau à voir. Et puis, vivre à trois, ça ne changerait pas Peter qui vivait toujours avec les enfants perdus autrefois. Honey ajouta:

Si tu as besoin d’aide pour choisir des vêtements, n’hésites pas à me demander, j’adore tout ce qui touche à la mode ! Elle ne s’était pas lancée dans la couture pour rien. La clef en tout cas, c’est de pas perdre espoir, je suis sûre que tout va s’arranger beaucoup plus rapidement qu’on le croit… Et puis, les garçons perdus sont débrouillards, ils réussiront à s’en sor-

Peter allait dit "Merci" car, c'est vrai que niveau vêtements, à part son habit vert de Neverlandien, il n'y connaissait rien. Mais, en même moment, alors qu'Aiko finissait sa phrase, Clochette débarqua et dit:

"C'est moooooooi ! Et j'ai des pizzas !!"

Aiko s'écria, frappant de ses mains sur la table et souriant:

Youhou, Pizza party ! Génial ! Pile à l’heure pour le dîner !

Clochette dit:

"J'imagine que les présentations sont déjà faites. Je suis désolée Peter, j'ai complètement oublié de te prévenir d'une nouvelle arrivante ici, comme nous qui plus est. Cela étant, si ça vous dit, j'ai commandé des pizzas et je meurs de faim. Alors, installons nous sur les canapés et mangeons ! J'attrape les assiettes."

Tandis que Clochette préparait tout pour manger les pizzas, Aiko commença à lui demander, tout en se servant et en commençant à manger:

Alors, cette journée ? Tu n’as pas trop été surprise par le mauvais temps ?

Durant le même temps, Peter commença aussi à manger, c'était la première fois qu'il mangeait des pizzas dans ce monde et c'était pas mauvais en plus... Aiko ajouta:

Une chance que tu n’es pas trop tardé, je pense que j’étais sur le point de perdre Peter avec mes théories perchées.

Puis elle se mit à rire et Peter aussi... C'est vrai qu'il n'y comprenait pas grand-chose et qu'il avait eu du mal à tout suivre mais il avait passé un bon moment. Enfin Aiko ajouta:

Il m’a fait une petite démonstration de vol, c’est complètement dingue qu’il en soit encore capable, j’avais jamais vu ça… Quand je dirais ça à un de mes collègues de labo qui s’acharne à vouloir faire voler son chat avec des réacteurs !

Peter se mit là-encore à rire. Faire voler un chat avec des réacteurs, lui qui savait voler depuis toujours et qui faisait voler les autres avec de le poussière de fée, ça le faisait bien rire. Il finit sa part et dit:

-Ah oui, quand même... Tu crois que ça lui ferait plaisir que je vole devant lui, à ton collègue?

Bah quoi, il tentait juste de savoir, c'est tout. C'était aussi comme ça qu'on s'intégrait,non?
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
DOUBLES COMPTES : Oliver Foxworth, Anna d'Arendelle
PHOTO D'IDENTITE :



Chemistry ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Big Hero 6, Les Nouveaux Héros.
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans.
COTE COEUR : Rien que la chimie pour l'instant.
OCCUPATION : Tient un blog et une boutique de vêtement en ligne. Future etudiante en génie chimique.
HUMEUR : Déterminée.
MON ARRIVÉE : 14/02/2015
MON VOYAGE : 310
POINTS : 15
LOCALISATION : Londres.

MessageSujet: Re: Toute vie véritable est rencontre. ⊱ PV Peter Pan  Ven 13 Mai 2016 - 20:26
Toute vie véritable est rencontre
C’était surréaliste. Déguster une pizza compagnie de Clochette et Peter Pan. Cela ressemblait à une réécriture loufoque de l’histoire de J.M. Barrie. Honey avait beau vivre sous le toit de l’ancienne fée et de Wendy depuis plusieurs semaines, elle avait encore du mal à s’habituer à cette situation. Ou plutôt, à l’accepter. C’était comme si ses points de repère s’étaient soudainement renversés : tout ce qu’elle avait cru vrai s’était avéré faux, alors qu’a contrario, ce qu’elle avait toujours tenu pour faux relevait finalement de la réalité. Il y avait de quoi perdre la tête. Seulement, la sienne, elle devait s’assurer de bien la garder sur les épaules. Ses péripéties étaient loin d’être terminées. À supposé qu’elles aient vraiment commencé. Sa vie lui semblait tellement monotone depuis quelque temps, loin de sa famille, ses amis, son laboratoire, ses aventures de superhéroïne… Banale. Certes, il y avait du bon dans la banalité, mais les imprévus, les missions, l’adrénaline, la jeune femme y avait pris goût et regrettait que tout ait pris fin d’une manière si soudaine. Non. Elle s’interdisait des pensées aussi pessimistes. Ce n’était pas fini, rien n’était fini. Tout ça n’était qu'un… qu'un contretemps. Un contretemps qui s’éternisait, mais un contretemps. Honey essayait de voir ça comme un de ces fameux imprévus qui venait jadis pimenter son quotidien.

Pourquoi ses pensées finissaient-elles toujours par prendre ce genre de tournure ? Elle n’était pas à plaindre, au contraire, et elle en était bien consciente. Il y avait pire dans la vie que de déguster une pizza au chaud, tandis que la pluie faisait rage à l’extérieur, le tout entouré de figures amicales. Le rire de Peter la tira de ses pensées. Honey sourit. Ce genre d’anecdote faisait toujours son petit effet comique. Pourtant, derrière ces inventions à première vues farfelues, se cachait toujours une idée innovante. Des réacteurs télécommandés, lorsqu’ils étaient utilisés à des usages autres que celui de faire voler un chat, pouvaient s’avérer être une invention révolutionnaire. Honey n’avait pas beaucoup parlé avec ce collègue de labo, mais elle savait que ses projets portaient aussi sur des innovations concernant le transport. Voler n’était pas à la porter de n’importe qui, du moins, chez elle. Bien entendu, pour des personnages ayant l’habitude de s’envoler par le simple désir de leurs volontés, ce genre d’invention pouvait sembler plus inutile qu’autre chose.

Plaisir, je ne sais pas… Mais pourquoi pas, à l’occasion !  Dit-elle en riant. Voir un inconnu débarquer de nulle part pour effectuer en l’espace de quelques secondes ce que vous vous tuez à faire depuis des mois pouvait s’avérer plus frustrant qu’autre chose après tout. Il risque d’être aussi surpris que moi… On n’a pas tous l’habitude de se balader avec de la poussière de fée et s’envoler d’un claquement de doigts, tu sais. C’était bien à cela que servait la technique : à pallier les lacunes de l’homme.

Le reste de la soirée se déroula sous le signe de la bonne humeur. Cette journée avait beau s’avérer infructueuse en matière de recherche, Aiko souriait, heureuse de la tournure que cette fin de soirée. Les emballages de pizza empilée sur un coin de la table basse, c’est devant un film que la jeune femme proposa de clôturer cette journée avant de filer dormir. La vie dans cet appartement s’annonçait de plus en plus mouvementer avec ce colocataire supplémentaire, mais c’était loin de lui déplaire. Au contraire. FIN


(c) sweet.lips

_________________
"Another day of sun"
I smile, I shake and I'm quite submissive to the world I am in my previous life is slipping away from me, my distant past is gone, is gone ❥ Climb these hills I'm reaching for the heights and chasing all the lights that shine. And when they let you down you'll get up off the ground 'cause morning rolls around and it's another day of sun.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Toute vie véritable est rencontre. ⊱ PV Peter Pan  
Revenir en haut Aller en bas
 

Toute vie véritable est rencontre. ⊱ PV Peter Pan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Trilogie Tintin : Steven Spielberg et Peter Jackson
» ZOOM sur une toute nouvelle Marque: VALBRAY
» Peter Benoit - Jozef Cantré
» La véritable histoire du Titanic
» Le Véritable Visage de la Lumière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP terminés-