Partagez | 
 

 Une biblioquoi? [pv Sonnette]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleue naturelle
DOUBLES COMPTES : heu... j'ai oublié...
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Finding Nemo
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 chez les humains
COTE COEUR : Il y avait quelqu'un, mais il a disparu...
OCCUPATION : Surveillante de piscine :D
HUMEUR : Just keep swimming :D
MON ARRIVÉE : 20/04/2013
MON VOYAGE : 896
POINTS : 112
LOCALISATION : je suis perdue D:

MessageSujet: Une biblioquoi? [pv Sonnette]  Mar 9 Fév 2016 - 20:02



Une biblioquoi?

avec Claudette, Ginette, Georgette et Sonnette



De la pluie, du temps gris, bienvenue à Londres. Dory ne se rappelait plus la dernière fois qu’elle avait vu le soleil. Bon, en fait ça aurait pu être la veille qu’elle ne s’en souviendrait pas! Ça avait aussi comme avantage que les jours de beau temps, elle ne se rappelait pas qu’il avait plu une semaine entière… Quoique la météo n’affectait pas l’humeur de la blonde, pluie ou soleil, elle en était heureuse. Le soleil réchauffait son cœur, alors qu’une averse restait de l’eau qui tombait du ciel, ce qui était toujours heureux pour un poisson! Et si il avait neigé, elle se serait émerveillée de voir les flocons blancs tomber lentement jusqu’au sol. Sauf que la pluie n’était pas prête de se changer en neige, pas avec un six degré Celsius.

Il ne faisait donc pas très chaud, surtout avec l’humidité qui pouvait vous transpercer tout en vous glaçant les os. À sa première tentative pour sortir de l’appartement, Dory avait oublié que c’était l’hiver et avait donc du retourner à l’intérieur pour mettre quelque chose de plus approprié qu’un simple t-shirt. Elle avait regardé un tableau que Georges lui avait fait. Pluie : Il fallait qu’elle mette les bottes de caoutchouc, un imperméable et qu’elle prenne un parapluie. Ensuite, dans la catégorie froid : des vêtements chauds. Mettre un pull par-dessus son manteau ne semblait pas être très fonctionnel alors elle finit par les inverser, ce qui était mieux. Une fois bien vêtue, elle revérifia que la cuisinière était bien éteinte, trois fois plutôt qu’une, puis elle sortie… Revenant verrouiller la porte. Cette fois, tout semblait bon pour qu’elle puisse faire ses achats en toute quiétude.

Le seul problème était qu’elle avait oublié la liste d’épicerie… Elle retourna chez elle question de cherche le papier sur lequel elle avait tout écrit ce dont elle avait besoin. Par chance, il était bien en vu, sur le comptoir, ce qui lui évita de perdre encore plus de temps… ou presque. La blonde recommença son manège, soit la vérification de la cuisinière et des robinets, la première était éteinte, les seconds fermés, tout allait bien! Cette fois, ça y était, elle partait pour de bon! Après être revenu vérifier la porte… Par chance qu’elle n’était pas pressée avec tout le temps qu’elle perdait de cette façon avant chaque départ… Au moins, lorsqu’elle allait travailler, elle avait la présence d’esprit de commencer à essayer de sortir avec beaucoup d’avance, ce qui avait comme résultat qu’elle arrivait rarement en retard.

Parapluie au-dessus de la tête, liste en main, Dory se promenait en essayant de se rappeler où se trouvait l’épicerie… Ce qui ne fut qu’une autre perte de temps. Il était donc temps de sortir son téléphone intelligent qui allait lui dire où elle devait aller et comment s’y rendre. Non, elle n’avait pas laissé son portable à la maison, ce qui était une chance, sinon il aurait encore fallu qu’elle y retourne… et recommencer tout le reste. Elle en profita pour constater qu’elle avait en fait aussi écrit la liste de commissions dans son appareil… Il était trop tard! Et puis dans un cas aussi lourd que la blonde, mieux valait qu’une chose soit inscrite à plusieurs endroits.

En route vers l’épicerie la plus proche, la jeune femme s’arrêta devant un grand bâtiment appelée « Bibliothèque la Plume Magique ». Mais qu’est-ce que c’était? Peut-être y aurait-il ce dont elle avait besoin? Ça lui sauverait des pas! Il n’y avait personne qui semblait s’intéresser à l’endroit… Alors que Dory s’y sentait attiré... comme un poisson par l’eau… C’était peut-être un autre type de piscine? Elle n’avait donc aucune idée de ce qui pouvait bien se passer entre les murs de cet édifice. Il n’y avait qu’une façon de le savoir, aller y jeter un œil!

Elle poussa donc la porte, mais une force mystérieuse l’empêchait d’aller plus loin… Pourquoi n’arrivait-elle pas à faire un pas de plus à l’intérieur? Parce que son parapluie était coincé dans l’embrasure… C’était quoi son problème à celui-là? Il voulait jouer au plus fort?! Elle tira de toutes ses forces, jusqu’à ce qu’il plie dans le mauvais sens et passe enfin le cadre de la porte. Ne s’y attendant pas, elle se retrouva sur le derrière, dans la flaque d’eau que ses bottes avaient laissée là. La porte finit de se refermée seule, laissant un grand silence régner.

Elle se releva, glissant un peu dans l’eau avant de réussir à se tenir droite :

- Pourquoi le sol est trempé? Il y a quelqu’un?


Dory avança encore, apercevant de hautes étagères emplies de livres. Elle jeta un œil à sa liste, il ne semblait rien y avoir ici, rien autre les tas et des tas de bouquins. Elle tenta tout de même :

- Il n’y aurait pas d’ananas ici? Ou des concombres? Pourquoi c’est si silencieux? Y’a quelqu’un pour me répondre?




codage par greenmay. sur Apple-Spring


Dernière édition par Dory F. Water le Lun 22 Fév 2016 - 22:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fée bricoleuse
PRESENCE/ABSENCE : Présente !
DOUBLES COMPTES : Théana & Marie
PHOTO D'IDENTITE :


Bitch Please:
 


Pony Club ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans
COTE COEUR : Allez savoir ...
OCCUPATION : Bricoler, râler des fois aussi un peu ...
HUMEUR : En colère !
MON ARRIVÉE : 15/11/2013
MON VOYAGE : 707
POINTS : 47
LOCALISATION : London Town ♫

MessageSujet: Re: Une biblioquoi? [pv Sonnette]  Sam 20 Fév 2016 - 13:20


   
   Une biblioquoi ?
   Dory & Clochette

J
e déteste le froid et je déteste la pluie ... Evidemment, ces deux éléments réunis me mettaient de mauvaise humeur. Pas de chance, les hivers à Londres étaient souvent rudes, il faisait encore plus froid que d'habitude. En y rajoutant la pluie par dessus ... un vrai bonheur. La pluie me rappelait l'horreur qu'elle provoquait lorsque j'étais une petite fée. Impossible de voler lorsque nos ailes sont mouillées, nous devions attendre que cet enfer cesse pour pouvoir de nouveau bouger. Je me souviens d'une fois où nous avions construit un petit bateau pour aller sauver Vidia. Une sacrée aventure ... Mais assez de météo. J'enfilais un gros pull bien chaud avant de mettre mon manteau d'hiver avec une écharpe en laine. Toutes ces couches de vêtements m'enquiquinais au plus haut point, je ressemblais à une bonbonne avec tout ça. Exaspérée, je pris mon parapluie tout en fermant la porte derrière moi. Une fois dehors, le froid vint instantanément me piquer le bout du nez, qui devait surement être tout rouge. Un vrai bonheur je vous dis. Je restais sous le porche pour ouvrir mon parapluie qui visiblement, avait décidé de ne pas m'obéir. Le haut ne voulait pas s'ouvrir. Je râlais, je forçais un peu, mais dans mon exaspération j'ai glissé sur les marches d'escaliers mouillée, et me suis retrouvée lamentablement à terre, sous la pluie, avec mon parapluie à moitié cassé. La colère montait peu à peu ... J'étais énervée pour la journée, et celle-ci ne faisait que commencer ... Je me relevais tout en râlant de plus belle, j'abandonnais le combat face à cet idiot de parapluie. Je mis ma capuche et tout en longeant les murs, je me suis précipitée devant l'arrêt de bus.

Je n'ai jamais été aussi heureuse d'arriver devant la bibliothèque, elle me tendait ses bras chaleureux. En entrant, je quittais mon manteau complètement trempé et le mis à égoutter sur le porte manteau juste à côté de la porte. J'étais gelée. Le chauffage se mit en marche assez rapidement, d'ici une bonne petite heure, il ferait bien chaud. J'entrepris de me préparer un chocolat chaud à la cannelle lorsqu'un bruit étrange attira mon attention. Un petit bruit régulier qui venait du fond de la grande salle, un bruit de ... de goutte d'eau. En effet, ce temps de cochon avait créé une fissure sur le toit, pas assez résistant ou trop vieux pour encaisser toute cette eau. Et donc il pleuvait dans la bibliothèque ... Décidément, c'était ma journée. Toutefois, mon âme de bricoleuse fut ravie de ce petit travail inattendu.
Je me dépêchais de couvrir le haut des étagères afin que l'eau de s'écoule pas tout le long, les livres serait fichus, ou presque.

Le chocolat allait attendre, je devais faire au plus vite afin que rien ne soit mouillé. Je pris ma ceinture d'outil et un escabeau pour pouvoir atteindre la fissure. Le plafond n'avait pas été refait depuis longtemps, je devais absolument y remédier. Je commençais à enlever la laine de verre trempée qui jouait le rôle d'une grosse éponge, mais complètement saturée d'eau, froide avec ça. Je mis mes gants afin de ne pas me couper, puis je sécurisais le tout avec des planches de bois recouverte de film plastique. Le bois absorbant l'eau, je ne voulais pas que les planches soient gorgées d'eau elles aussi. Je trafiquais donc les planches quand un fracas violent résonna dans toute la salle. Je descendis de mon perchoir, j'espérais que ce ne soit pas un autre trou dans le mur, et que le tout soit tombé sur les livres.

J'entendis une voix, qui me sembla familière, mais je ne comprenais pas un traître mot, juste la dernière phrase.

"Oui ! Je suis là, lançais-je en sortant des allées d'étagères.

Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir Dory devant la porte. C'était bien la dernière personne que je m'attendais à voir en ce moment.

"Oh Dory ! Ca fait longtemps, je ne m'attendais pas à te voir ici !"

J'étais contente de la voir, je l'avais beaucoup apprécié lorsque j'étais allée à la piscine. Il faut dire qu'elle m'a bien aidé à vaincre ma peur de l'eau. Je ne l'oublierai pas. La jeune femme venait apporter un peu de gaieté à ma mauvaise journée. Mais, je remarquais une grosse flaque d'eau sous ses pieds, elle provenait de mon manteau qui séchait sur le porte manteau ... je compris.

"C'est toi qui a fait ce bruit ? Tu es tombée ? demandais-je un peu gênée. Je suis vraiment désolée ... J'ai mis mon manteau trempé à égoutter. J'étais tellement énervée que j'ai oublié de mettre une bassine dessous pour récupérer l'eau. Tu ne t'es pas fait mal ?
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleue naturelle
DOUBLES COMPTES : heu... j'ai oublié...
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Finding Nemo
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 chez les humains
COTE COEUR : Il y avait quelqu'un, mais il a disparu...
OCCUPATION : Surveillante de piscine :D
HUMEUR : Just keep swimming :D
MON ARRIVÉE : 20/04/2013
MON VOYAGE : 896
POINTS : 112
LOCALISATION : je suis perdue D:

MessageSujet: Re: Une biblioquoi? [pv Sonnette]  Lun 22 Fév 2016 - 22:05



Une biblioquoi?

avec Claudette, Ginette, Georgette et Sonnette




Il y avait quelqu’un! On pouvait même parler de quelqu’une! Un visage qui ne sembla pas étranger à Dory. Une jolie blonde qui connaissait l’amnésique? Où s’étaient-elles rencontrées déjà? Ça semblait faire longtemps… mais c’était peut-être parce que c’était effectivement le cas? Après analyse rapide de l’attitude de l’autre femme ainsi que ses impressions, le poisson jugea qu’il n’y avait pas de danger. Enfin, pas de risque émanant de la blonde qui semblait travailler dans ce lieu, parce que des risques potentiels, il pouvait y en avoir partout, la preuve étant l’eau sur laquelle elle avait glissée… Mais comme d’un côté elle avait déjà un peu oublié sa chute, pourquoi s’y attarder?

Dory écouta ce que l’autre disait, tentant de saisir la moindre information qui pouvait servir de clef pour débloquer les souvenirs enfermés. C’était comme ça, parfois un simple mot pouvait tout débloquer, ou du moins une partie de ce qui avait été rangé bien au fond de la mémoire défaillante de la blonde. C’était ce qui s’était produit lorsqu’elle avait revu le mot « Sydney » et qu’elle s’était rappelée de toutes ses aventures et surtout de la raison d’un si long voyage. Il semblait que rien ne débloqua la mémoire du poisson… Un seul mot emmena une réflexion s’approchant de la vérité… l’eau. Leur rencontre avait un lien avec une grande quantité d’eau. Soit il pleuvait cet autre jour, soit c’était à la piscine. La seconde option paraissait la plus envisageable.

Après un léger blanc, elle finit par répondre à l’autre blonde, parce que mine de rien, si elle ne parle pas, il n’y aura pas de conversation et elle ne risquait pas d’enfin se souvenir du prénom de l’autre femme… Ça y était presque, peut-être finirait-elle par le dire sans y penser?

- Tombée? Ça expliquerait pourquoi j’ai mal au derrière! Et aussi pourquoi je suis trempée. Je crois que j’ai du aussi mettre de l’eau par terre, tu n’es pas la seule. Il pleut pour tout le monde, alors tout le monde est trempé.

Dory enleva son imperméable, le suspendant juste à côté d’un autre. C’était bien comme ça, les manteaux ne s’ennuieraient pas! Bon, les vêtements n’avaient pas de sentiments… par contre, ça serait plus facile pour le poisson de retrouver le sien s’il était avec les autres de son espèce. Une bonne chose de faite! Maintenant… maintenant… C’était sans doute une excellente question… qu’est-ce qu’elle faisait maintenant?

- Bon voilà… en fait Sonnette, j’ai aucune idée de ce que je fais ici… Si tu ne sais pas ce que je fais ici, et bien moi non plus! D’ailleurs… on est où ici? C’est quoi tout ces livres? C’est vieux, non? Je crois que j’allais faire des courses, mais je suis entré ici… alors y’a des ananas ou pas?

Elle ne s’était même pas rendu compte qu’elle s’était souvenu du prénom de l’autre jeune femme… Enfin presque, puisque ce n’était pas tout à fait ça. Elle regarda toute l’eau par terre et ça lui rappelait le tour la piscine, où il ne fallait pas courir, au risque de glisser… LA PISCINE! C’était bien là qu’elles s’étaient rencontré! Dory avait aidé Ginette à apprivoiser sa peur de l’eau! Comme s’était satisfaisant de se rappeler enfin de quelque chose de constructif! Son regard s’illumina et elle sourit à l’autre :

- Alors la natation? Tu es retourné pratiquer ou tu n’as pas eu le temps? Parce qu’il y a un moment déjà qu’on s’est vu, non? Il a du s’en passer des choses depuis! Je ne me rappelais pas que tu travaillais ici… Ou peut-être qu’on en avait pas parlé… je sais plus… J’ai toujours mon problème de mémoire comme tu le vois. Je peux t’aider à quelque chose? As-tu perdu quelqu’un? Je suis douée pour retrouver les gens j’ai aidé une femme avec un poisson dans l’aquarium à retrouver son fiancé qui ne se mange pas.

Bon en fait quand on y pensait, Dory n’avait jamais été très utiles dans les épisodes de recherches, mais ça lui faisait plaisir de croire qu’elle avait servit à quelque chose…



codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fée bricoleuse
PRESENCE/ABSENCE : Présente !
DOUBLES COMPTES : Théana & Marie
PHOTO D'IDENTITE :


Bitch Please:
 


Pony Club ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans
COTE COEUR : Allez savoir ...
OCCUPATION : Bricoler, râler des fois aussi un peu ...
HUMEUR : En colère !
MON ARRIVÉE : 15/11/2013
MON VOYAGE : 707
POINTS : 47
LOCALISATION : London Town ♫

MessageSujet: Re: Une biblioquoi? [pv Sonnette]  Lun 29 Fév 2016 - 12:10


   
   Une biblioquoi ?
   Dory & Clochette

C
'était étrange de voir Dory ici, enfin, plutôt inattendu. Mais j'étais contente de la voir. Ca faisait longtemps depuis l'aventure à la piscine, au moins ... un an ! Le temps passait à une allure ahurissante, je ne m'en rendais pas compte. Dans la Vallée des fées j'avais une tout autre notion du temps que je perdis en arrivant dans le monde des humains. Là bas, le rythme des saisons devait être absolument parfait, elles-mêmes étaient séparées en plusieurs parties. La Forêt de l'Automne avec ses couleurs flamboyantes, la Forêt Blanche et ses montagnes enneigées, la Vallée du Printemps et ses arbres en fleurs et pour terminer la Clairière de l'Été avec ses grands champs de tournesols. Nous avions l'Arbre à poussière de fée aussi, sans lequel nous ne nous serions pas. Avant chaque début de saison, nous organisions une sorte de cérémonie d'ouverture avant d'aller transformer le monde des humains. J'aimais tellement ces cérémonies. Mais aujourd'hui, dans ce monde-ci, tout semblait tellement différent. De plus, j'appris que la planète subissait un réchauffement climatique qui affectait les saisons. Nous ne savions plus trop si nous étions en janvier ou en mars. Certains arbres commençait déjà à fleurir, insensé !

J'écoutais attentivement ce que Dory me racontait, sans en perdre une miette et ... Un ananas ? Ici ? Quelle drôle d'idée ! je savais qu'elle avait tendance à oublier rapidement les choses. Elle appelait ça des troubles de la mémoire à court terme. D'ailleurs, je fus agréablement surprise de constater qu'elle se souvenait de mon nom. Une chose était sûre, il n'y avait pas d'ananas dans la bibliothèque, peut être des livres de cuisine tout au plus.

"Navrée Dory, il n'y a pas d'ananas ici, répondis-je en riant. Bienvenue dans la bibliothèque "La Plume Magique". C'est en quelque sorte mon héritage, depuis la mort d'Archimède, c'est moi qui m'en occupe. Je te fais visiter ?"

Je ne m'étalais pas sur le sujet, je ne voulais pas l'assaillir de trop d'informations. Je lui fis faire un petit tour du propriétaire. Le plus intéressant se trouvait dans la grande salle avec ses immenses allées d'étagères remplies de bouquins colorés. Dans le fond trônait une magnifique horloge ronde datant du XiXe siècle et sur les côté, une galerie avec un escalier en colimaçon par lequel on pouvait y monter. Puis depuis peu, une petite salle au fond dédiée aux enfants dont j'étais fière, juste à côté de mon bureau et de l'arrière boutique. J'aimais vraiment cet endroit calme et serein. Dory sembla contente et sourit d'un seul coup comme si elle venait de se rappeler une chose extraordinaire. Elle me demanda si j'avais continué la natation, et si j'avais besoin d'aide pour quelque chose. D'ailleurs, elle me rappela que je bricolais lorsqu'elle fit irruption ici, je ne devais pas oublier de réparer le trou dans le toit avec que l'eau fasse plus de dégâts.

"Je t'avoue que je n'y suis pas retournée depuis la dernière fois. Je n'en ai pas trouvé le temps, beaucoup de choses ont changé dans ma vie. J'ai retrouvé mon meilleur ami Peter ... je marquais une pause. La nageuse de savait pas que j'étais une petite fée dans une vie antérieure, je devais faire attention à mes propos. Je repris. Il a emménagé avec moi ainsi qu'avec une amie. Nous vivons à trois maintenant. Puis il y a la bibliothèque qui me prend pas mal de temps. Mais je passerai, promis ! Et toi, tu continues de surveiller des écervelés qui tenteraient de nager ?" lancais-je en riant.

Ces chamboulements dans ma vie m'avaient quelque peu coupée du monde réel, j'avais retrouvé Peter et Honey avait fait irruption une semaine après. Tout allait si vite, je devais aussi prendre le temps de m'occuper de moi, après tout ! La jeune femme m'avait proposé son aide, peut être qu'en effet elle pourrait me donner un coup de main dans mes réparations.

"Tu es pressée ? J'aurai peut être besoin d'un peu d'aide, si tu veux bien. Je répare des trous dans le plafond à cause de la tempête dehors."
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleue naturelle
DOUBLES COMPTES : heu... j'ai oublié...
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Finding Nemo
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 chez les humains
COTE COEUR : Il y avait quelqu'un, mais il a disparu...
OCCUPATION : Surveillante de piscine :D
HUMEUR : Just keep swimming :D
MON ARRIVÉE : 20/04/2013
MON VOYAGE : 896
POINTS : 112
LOCALISATION : je suis perdue D:

MessageSujet: Re: Une biblioquoi? [pv Sonnette]  Lun 29 Fév 2016 - 22:59



Une biblioquoi?

avec Claudette, Ginette, Georgette et Sonnette




C’est avec une grande déception que Dory apprit qu’il n’y avait pas d’ananas dans ce lieu. En fait il n’y avait rien dont elle avait besoin! Alors pourquoi était-elle entrée là? Peut-être que c’était choupette qui l’avait invité? Elle ne se rappelait plus trop comment elle s’était retrouvée dans ce que l’autre appelait une bibliothèque. Et puis c’était quoi cette histoire de plume? Il n’y avait pas d’oiseau à l’intérieur! Du moins… la blonde n’en avait pas encore vu… Et puis c’était quoi un héritage? Parce qu’en fait étant un poisson, elle avait été habituée à ne rien avoir, comme tout poisson… Par exemple, Marlin n’aurait rien à léguer à son petit, sauf une anémone… C’était pourquoi héritage ne faisait pas partie du vocabulaire de l’amnésique. Elle allait demander la signification, mais l’autre blonde lui proposa de visiter, donc elle oublia.

Dory regardai le haut des étagères avec stupéfaction, comme c’était haut… Il y avait vraiment beaucoup de livres. Ça semblait vraiment être un endroit agréable, il y avait un coin pour les enfants. Ça lui faisait penser qu’à la piscine, le coin moins profond était aussi pour les enfants. Elle aimait que les humains laissent une place aux jeunes, ça lui rappelait la place que Fabio tenait dans sa vie d’avant. Elle arrêta de regarder partout pour porter son attention sur l’autre femme, parce que c’est important d’écouter quand les autres parlent. Au moins elle apprit qu’elle n’avait pas oublié l’avoir revue puisque Ginette n’était jamais revenue à la piscine. L’amnésique était contente pour l’autre, c’était bien de retrouver ses amis.

- Oui, je surveille toujours la piscine, ça me permet de rester proche de l’eau! J’aimerais bien aussi retrouver mes amis, mais ils doivent encore être dans l’océan. Si c’est le cas, ils sont chanceux de pouvoir continuer à nager au grès des courants… Je me demande s’ils me cherchent. Je m’étais trouvé un nouvel ami ici, mais il est partit! Je crois que je l’aimais bien, mais j’ai oublié… Au moins, comme ça, ça fait moins mal d’y penser.


Elle haussa les épaules avant de continuer à explorer la bibliothèque. Elle se demandait bien ce qu’il pouvait y avoir dans ces livres… si seulement elle savait lire… Minute, mais oui! elle savait lire! Elle attrapa un livre au hasard en se demandant bien de quoi il parlait… cinquante nuances de Grey… ce devait bien parler de décoration! Parfait, elle voulait justement redécorer son appartement, peut-être que ça lui donnerait des idées. Bon, par contre elle n’était pas certaine d’utiliser cinquante nuances de gris, à moins que certaines de soient plus bleues que grises. Avant d’ouvrir le livre, elle répondit à Claudette :

- Non, je ne crois pas être pressée. Ça me ferait plaisir de t’aider un peu. Par contre je ne pense pas être très doué pour réparer les plafonds. Je veux juste voir quel genre de livre il y a dans une bibliothèque.

Dory ouvrit le livre et commença à lire… Pour comprendre très vite qu’il ne s’agissait pas là d’un livre de décoration, mais d’un roman érotique… Bon en fait elle ne savait pas ce qu’érotique voulait dire et elle ne compris pas trop l’utilité de ce genre de livre. Elle lut quelques extraits avant de finalement décider que ce n’était pas approprié comme lecture, ce qu’elle était bien décidée à partager :

- Mais c’est quoi ce genre de lecture? Il n’y a même pas de protection, elle va se retrouver avec un poisson dans l’aquarium avec ce genre d’agissement irresponsable! Au moins ils ne mêlent pas les ananas à leurs histoires! J’espère que tu as d’autres types de livres, parce que c’est pas avec ça qu’on apprend à faire la cuisine! Ils font des trucs étranges avec les accessoires! Non mais pourquoi utilisé un fouet pour autre chose que battre des œufs.

Dory rangea le livre où elle l’avait pris, pas parce qu’elle se rappelait de l’emplacement, mais bien parce qu’il y avait un espace permettant l’insertion d’un livre. Elle se tourna de nouveau vers Chaussette :

- On ferait mieux d’aller travailler, qu’est-ce que je peux faire pour t’aider?


La blonde suivit l’autre blonde et écoutant ses directives, l’aidait de son mieux. À un moment elle fit part de ses pensées à son amie :

- Tu sais, j’avais jamais visité de bibliothèque avant… c’est parce que la plupart des poissons ne savent pas lire et puis des livres, c’est pas compatible avec l’eau. Parce que s’ils l’étaient, on ne serait pas en train d’essayer de réparer ce trou… Je me demande ce que les gens recherchent en lisant des livres




codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fée bricoleuse
PRESENCE/ABSENCE : Présente !
DOUBLES COMPTES : Théana & Marie
PHOTO D'IDENTITE :


Bitch Please:
 


Pony Club ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans
COTE COEUR : Allez savoir ...
OCCUPATION : Bricoler, râler des fois aussi un peu ...
HUMEUR : En colère !
MON ARRIVÉE : 15/11/2013
MON VOYAGE : 707
POINTS : 47
LOCALISATION : London Town ♫

MessageSujet: Re: Une biblioquoi? [pv Sonnette]  Jeu 31 Mar 2016 - 11:52


   
   Une biblioquoi ?
   Dory & Clochette

J
e fus ravie d'apprendre que cette chère Dory surveillait toujours la piscine, ça me donnera l'occasion d'aller lui faire un petit coucou. En tâchant cette fois-ci, de nager pour de bon. De ne pas faire d'histoire. En parlant de nager, elle m'expliqua que ces amis devaient être encore dans l'océan ... Dans l'océan ? Mais que pouvaient-t'ils bien y faire ? Remarque, j'avais vu un reportage à la télévision qui parlait de quelques personnes pratiquant la plongée sous-marine pour aller explorer les fonds marins. Ils se munissaient de tout un équipement pour pouvoir respirer sous l'eau sans encombre, pas le simple masque et le tuba. Ils passaient des heures entières à nager avec les poissons et à collecter des informations sur les coraux et autres algues bizarres. Peut être était-le le cas des amis de Dory. Je trouvais ça super d'avoir des amis partageant la même passion. La jeune femme me parla ensuite d'un ami qu'elle appréciait beaucoup mais dont elle avait oublié le nom. Ne plus se rappeler de certains détails de sa vie, je n'imaginais même pas ce que cela pouvait provoquer en nous. Si j'en venais à oublier Peter, ca serait terrible. Mais comme elle l'a dit elle-même, si on oublie, on ne s'en rend plus vraiment compte, et ça fait moins mal. Je secouais fébrilement la tête pour m'enlever toutes ces idées qui poussaient dans ma tête. Je la comprenais, être seul trop longtemps ne donnait jamais vraiment rien de bon. J'espérais donc que cet interlude bibliothèque lui fasse un peu de bien.

Dory accepta de m'aider à réparer la toiture, j'en fus soulagée, cela n'allait pas être de trop ! Elle saisie un livre au hasard dans les étagères et s'exclama, légèrement choquée. Ses propos me firent beaucoup rire. Elle n'avait pas choisi le meilleur bouquin en matière de littérature, voire même d'idées. Je le qualifierai même de pathétique et de consternant. Je l'avais lu en diagonale, j'ai même arrêté avant la fin. Je voulais surtout savoir pourquoi on en faisait un tel tapage sur internet et des les magasines. Les goûts des humains se dégradaient d'année en année, rares étaient ceux qui sortaient du lot. Pourtant, avant, ils avaient d'excellent bouquins, en particulier dans la littérature jeunesse. Puis en Angleterre quand même, le pays de Charles Dickens et de William Shakespeare, deux fabuleux écrivains et dramaturges qu'Archimède me fit découvrir de son vivant. Après avoir lu quelques passages tout aussi surprise, Dory le rangea aussitôt et proposa d'aller travailler, je ne pouvais qu'acquiescer.

Je vais te donner un tablier pour protéger tes vêtements, on ne sait jamais. Il n'y a pas grand chose à faire mais à deux ça ira plus vite, expliquais-je en souriant. Tu vas me tenir la laine de verre pendant que j'épongerai l'eau dans le plafond, puis on refermera le tout à deux.

J'installais le deuxième escabeau pour que nous soyons à la même hauteur, plus commode pour refermer. Tout en bricolant, Dory m'appris qu'elle n'avait jamais visité une bibliothèque. La seconde partie de son explication me fit presque perdre l'équilibre. Un po... un poisson ? Que voulait-elle dire par là ? Mon coeur s'emballa rapidement. Dory venait elle aussi d'un autre monde ? J'aurai dû m'en douter rien qu'à sa façon de nager. Je ne tenais plus en place.

Attends une minute, tu ... tu étais un poisson avant ?

Les personnages de fiction tels que nous devraient porter des badges ou plutôt dégager une espèce d'aura que nous serions les seuls à voir. Nous le découvrons toujours de cette façon que nous sommes semblables, et certaines fois nous passions à côté. Ce qui apparemment, fut le cas pour la jeune femme et moi. Ma journée n'allait pas être si nulle que ça finalement.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleue naturelle
DOUBLES COMPTES : heu... j'ai oublié...
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Finding Nemo
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 chez les humains
COTE COEUR : Il y avait quelqu'un, mais il a disparu...
OCCUPATION : Surveillante de piscine :D
HUMEUR : Just keep swimming :D
MON ARRIVÉE : 20/04/2013
MON VOYAGE : 896
POINTS : 112
LOCALISATION : je suis perdue D:

MessageSujet: Re: Une biblioquoi? [pv Sonnette]  Ven 1 Avr 2016 - 2:26



Une biblioquoi?

avec Frisette, Claudette, Ginette, Georgette et Sonnette




Dory écouta attentivement les instructions que lui donnait Sonnette. Elle se les répéta mentalement à plusieurs reprises afin de peut-être les retenir. Ce n’était évidement pas assuré, mais au moins elle savait qu’elle était là pour aider l’autre blonde. Le poisson mit le tablier que l’autre lui donna. Elle hochait la tête, c’était une bonne idée de protéger les vêtements! Et puis mettre un tablier était beaucoup plus facile que de mettre ses vêtements dans un préservatif! Jusque là, c’était facile d’aider! Aider à quoi? Ça l’amnésique avait oublié. Elle se demanda donc pourquoi elle devait monter sur un escabeau… C’était prudent de monter là? Si Ginette le faisait, pourquoi pas elle? Elle montait bien l’échelle du tremplin à la piscine, alors pourquoi pas? Pour, le tremplin, il y avait de l’eau pour pas qu’elle  se fracasse le crane sur le sol…  Et dans la bibliothèque, la flaque d’eau n’était certainement pas assez profonde pour faire une quelconque différence en cas de chute.

Alors que la blonde retenait à peu près les informations, c'est-à-dire de ne pas faire de pas à côté de l’escabeau et de continuer d’aider, Claudette eu une révélation! Dory était un poisson avant! Et bien si l’ancien poisson s’en était douté! Bon en fait une fois la surprise passé, il lui vint en tête que c’était bien cela! Une jolie bleue même, qui passait ses journées à nager… et à chercher Fabio… mais ça c’est une autre histoire.

- Bien sur que je suis un poisson! Tu pensais que j’étais quoi? Un humaine? J’ai l’air de quelqu’un qui met les poissons dans les aquariums? Tu sais, je suis une bleue naturelle, mais j’ai décoloré en arrivant ici! Et toi? T’as toujours été comme ça? Parce que je pense qu’on est beaucoup, j’ai un ami à New-York, Simon, lui il était un genre de gros rat africain… Ou quelque chose comme ça…

Elle savait avoir sans doute rencontré d’autres personnes n’ayant pas ce monde comme origine, mais en avaient-ils parlé? Et bien comment dire… elle avait oublié. Les problèmes de mémoire de Dory ne semblaient pas lui nuire lorsqu’il était question de tomber sur des gens venu d’ailleurs. Ils semblaient tous s’attirer les uns les autres, comme s’ils étaient destinés à se rencontrer et à vivre des aventures ensemble. Vu leur passé, les gens d’ailleurs semblaient plus tolérant que les humains en se qui à trait à la mémoire défaillante de l’ancien poisson. Pas que les Londoniens étaient tous impatients, mais il y en avait beaucoup qui ne la supportaient pas ou lui disait de se faire soigner! Et les enfants avaient tendance à s’amuser avec cela lorsqu’elle surveillait la piscine… comme par exemple affirmer qu’elle ne leur avait jamais dit de ne pas courir alors qu’en fait c’était la dixième fois qu’elle les menaçait de les expulser de la piscine…

- Est-ce que ça va? Je sais pas ce qu’on fait en hauteur, mais faudrait terminer parce que j’aime pas trop être perchée ici… et puis de la laine de vers, est-ce que c’est comme la soie, c’est tissé par des vers à laine?

C’était déjà bien que Dory connaisse les vers à soie, il fallait bien qu’il y ait des informations qui lui restent en tête… mais pour ce qui est de la laine de verre, c’est une autre chose…. Comment elle aurait pu savoir, elle ne fait jamais ce genre de travaux! Elle continua d’aider Frisette de son mieux, espérant que ça suffise. Heureusement, ce n’était pas de si gros travaux!

Une fois terminé, ce fut avec empressement qu’elle descendit… trop d’empressement même, puisqu’elle manquant la dernière marche. Il y eut un moment de flottement, pendant lequel elle cru presque réussir à retrouver son équilibre et puis non! Elle se sentit tomber sans pouvoir rien faire s’écrasa encore sur le derrière après une longue chute… d’un seul échelon. Ça avait beau ne pas être haut, ça faisait mal quand même! Au moins, l’orgueil de Dory n’en souffrirait pas, puisqu’elle n’en avait tout simplement pas! Elle avait du l’oublier quelque part…




codage par greenmay. sur Apple-Spring


Dernière édition par Dory F. Water le Ven 1 Avr 2016 - 2:27, édité 1 fois (Raison : cot cot cot)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fée bricoleuse
PRESENCE/ABSENCE : Présente !
DOUBLES COMPTES : Théana & Marie
PHOTO D'IDENTITE :


Bitch Please:
 


Pony Club ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans
COTE COEUR : Allez savoir ...
OCCUPATION : Bricoler, râler des fois aussi un peu ...
HUMEUR : En colère !
MON ARRIVÉE : 15/11/2013
MON VOYAGE : 707
POINTS : 47
LOCALISATION : London Town ♫

MessageSujet: Re: Une biblioquoi? [pv Sonnette]  Lun 25 Avr 2016 - 10:04


   
   Une biblioquoi ?
   Dory & Clochette

J
e déglutis. Absolument stupéfaite, je dévisageais Dory avec les yeux grands ouverts. Elle continua son explication de la manière la plus normale qui soit. Elle m'aurait dit qu'elle venait de manger un gâteau à l'ananas et aux olives ça aurait pareil. Je n'en revenais pas. Bouchée bée, je marquais une pause. Néanmoins, la jeune femme ne s'arrêta pas là. Elle continua à m'expliquer son ancienne vie de poisson et m'apprit par la même occasion qu'elle connaissait un certain Simon ... Ce nom ne me dit rien ... Un petit rat africain ... Oh je sais ! Timon du Roi Lion peut être ? J'avais vu bon nombre des dessins animés depuis mon arrivée, je commençais à mémoriser les noms et surtout les espèces. Toutefois, son nom à elle ne me disait rien, je n'avais peut être pas encore visionné le film dans lequel elle apparaissait. Enfin bref. Je n'eus pas le temps de répondre quoi que ce soit, Dory et ses questions sur la laine de verre me ramenèrent à la réalité. Son teint livide me fit presque peur, je devais accélérer le mouvement. Je secouais la tête en mettant de côté cette histoire, le temps de terminer mon travail.

Ne t'en fais pas, nous avons bientôt terminées. Ne bouges pas s'il te plait. demandais-je gentiment en finissant de mettre la laine. Alors la laine de verre c'est une laine avec des petits éclats de verre dedans, on s'en sert pour l'isolation des bâtiments, mais je ne sais pas vraiment c'est fabriqué.

Je peinais à faire rentrer toute la laine dans le trou du plafond, cependant, l'eau s'arrêta de couleur tout doucement. Je mis une planche en bois sur le tout pour éviter qu'un autre coup de vent n'emporte la laine. J'achevais le tout en remettant la planche et la fixant avec des clous. J'espérais que ça tienne au moins une semaine, en attendant le retour du soleil pour monter sur le toit. Fière de notre travail accompli, je fis signe à Dory qu'elle pouvait descendre. Celle-ci fut tellement pressée qu'elle manqua la dernière marche et s'écrasa au sol, sonnée. Je la rejoignis avec empressement pour l'aider à se relever.

Est-ce que ca va ? Tu ne t'es pas fait mal ?

Je lui tendis la main pour la remettre sur pieds, et l'invitais à boire un chocolat dans le bureau.Ces propos de tout à l'heure résonnaient dans ma tête. Je comprenais mieux sa façon de nager maintenant. Je la trouvais si à l'aise, si gracieuse. Je ne me doutais pas une seule seconde qu'elle pouvait être comme moi. Enfin, presque. Il ne me restais plus qu'à lui révéler ma vraie nature. Après avoir servie ce qu'elle voulait à Dory, je m'assis sur le canapé et bu une énorme gorgée de chocolat.

Je n'en reviens pas Dory, c'est fou que nous nous soyons croisées, lancais-je après hésitation.  Je suis comme toi, je viens aussi d'un autre monde. Sauf qu'avant, j'étais une petite fée pas plus grande qu'un pouce.

J'attendais la réaction de Dory, en espérant qu'elle n'est pas oubliée ses propos de tout à l'heure. Si elle savait que cette bibliothèque appartenait à un hiboux, et que j'habitais avec Peter Pan, Wendy Darling et Honey Lemon, elle en cracherait surement son verre d'eau. Ou peut être pas remarque. Vu la manière avec laquelle elle lâcha ces informations, me croyant humaine et normale, il ne serait pas étonnant qu'elle trouve ça normal. Sacrée Dory, chaque moment passé en sa compagnie m'étonnera toujours.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleue naturelle
DOUBLES COMPTES : heu... j'ai oublié...
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Finding Nemo
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 chez les humains
COTE COEUR : Il y avait quelqu'un, mais il a disparu...
OCCUPATION : Surveillante de piscine :D
HUMEUR : Just keep swimming :D
MON ARRIVÉE : 20/04/2013
MON VOYAGE : 896
POINTS : 112
LOCALISATION : je suis perdue D:

MessageSujet: Re: Une biblioquoi? [pv Sonnette]  Lun 25 Avr 2016 - 19:35



Une biblioquoi?

avec Mariette, Frisette, Claudette, Ginette, Georgette et Sonnette




Et bien ce n’était pas ce jour là que Dory allait savoir de quoi était faite exactement la laine de verre. Et puis de toute façon, elle l’aurait sans doute déjà oublié, surtout avec la chute qu’elle venait de faire. Ce n’était certes pas très grave, puisqu’il y avait eu plus de peur que de mal… Quoique le derrière de la blonde n’était peut-être pas tout à fait en accord avec cette déclaration. Le poisson dévisagea Mariette un moment, ne comprenant pas tout à fait ce qui c’était passé un instant auparavant… Bon elle était tombé, ça c’était claire, mais sinon c’était flous… elle aidait son amie à réparer un truc en hauteur surement? Elle se laissa aider, répondant en se relevant :

- Ça va… un peu mal aux fesses comme si ce n’était pas la première fois que je tombe aujourd’hui… Alors on a finit? Parce que je ne pense pas que ce soit une bonne idée que je remonte là-haut…

Dory suivit l’autre blonde jusqu’au bureau. Ne sachant pas trop ce qu’elles allaient y faire. Il y avait peut-être d’autres réparations à faire? Elle ne questionna pas, parce qu’il se pouvait bien qu’elle ait juste oublié…  Elle prit place sur le canapé avec un verre d’eau. Parce que c’était ce qu’il y avait de plus sécuritaire à boire… Les boissons chaudes étaient à éviter, car l’amnésique oubliait de boire tranquillement et se brûlait la langue à chaque fois et parfois elle recrachait au visage des gens face à elle le contenu de sa bouche… Donc elle essayait de boire que des trucs frais ou tiède. Et puis elle aimait l’eau, alors pourquoi ne pas en boire alors!

Écoutant avec attention Sonnette, Dory observa soudain avec attention son pouce… Ce n’était vraiment pas très gros une fée! Bon, en tant que poisson, elle n’était pas non plus énorme… il y avait beaucoup de petits animaux! Mais de quel genre pouvait bien être une fée? Un genre d’insecte peut-être? La blonde n’y réfléchie pas trop, étant excité d’avoir trouvé quelqu’un d’autre qui venait d’un autre monde :

- Oh c’est super! Moi je suis un petit poisson! Enfin j’étais… J’ai oublié se qui s’est passé pour que je me réveille ici… Toi, tu sais ce qui se passe? J’aimais ma vie d’avant, de pouvoir nager dans l’océan… Je ne comprends vraiment pas ce qui est arrivé. Tu crois qu’une fée et un poisson peuvent être amis? Parce que je ne sais même pas c’est quoi une fée en fait… C’est gentil ou c’est méchant? Ça mange quoi? Des ananas?

Dory regardait l’autre blonde avec beaucoup d’attention, ne prenais même pas le temps de boire une gorgée d’eau, de peur de ne plus se souvenir de leur conversation, qui était importante mine de rien, il se faisait là de grandes révélations! Une idée lui vint… ou peut-être lui revint en fait :

- Peut-être que je devrais aller voir P. Sherman, 42 avenue Wallaby, Sydney? Il a peut-être encore attrapé Elmo? Et peut-être d’autres de mes amis! Vite, il faut aller les secourir! Il les met en aquarium! C’est terrible d’être dans un aquarium pour un poisson! Les gens parlent toujours d’oiseaux en cage, ils ne parlent jamais des poissons! Alors qu’en fait, c’est surement le même sentiment.


L’amnésique se leva d’un bond sortant de la pièce pour se retrouver devant les étagères. Qu’est-ce qu’elle faisait là au juste? Où allait-elle déjà? Se souvenant elle retourna voir son amie :

- c’est par où en fait? J’oublie toujours de regarder c’est quoi le chemin le plus court pour Sydney… Il faut faire attention aux méduses par contre! Même les petites, elles ne sont pas gentilles!




codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fée bricoleuse
PRESENCE/ABSENCE : Présente !
DOUBLES COMPTES : Théana & Marie
PHOTO D'IDENTITE :


Bitch Please:
 


Pony Club ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans
COTE COEUR : Allez savoir ...
OCCUPATION : Bricoler, râler des fois aussi un peu ...
HUMEUR : En colère !
MON ARRIVÉE : 15/11/2013
MON VOYAGE : 707
POINTS : 47
LOCALISATION : London Town ♫

MessageSujet: Re: Une biblioquoi? [pv Sonnette]  Mar 3 Mai 2016 - 17:35


   
   Une biblioquoi ?
   Dory & Clochette

M
oi qui m'attendait à de la stupéfaction de la part de Dory, je fus ravie de constater son enchantement. Ma véritable origine lui parut d'un naturel déconcertant, elle en était toute contente. Puis d'un seul coup, elle m'assaillit de questions diverses sur la nourriture des poissons, la raison de notre présence ici ou encore les fées ... Je pris une gorgée de mon chocolat juste avant de lui répondre dans le plus grand des calmes.

Voyons voir, répondis-je en réfléchissant. Une fée est un être légendaire et magique capable de voler et doté de don différents selon les fées. Il y a les fées des eaux, les fées des jardins ou encore les fées des neiges. Moi je suis une fée bricoleuse, c'est à dire que je suis capable de réparer n'importe quoi. Tu vois ? Les fées vivent et volent grâce à la poussière de fée. Nous mangeons toutes sortes de choses mais des fruits et légumes en particulier. Pour ce qui est de la gentillesse ou de la méchanceté, ça dépend. Un peu comme partout en fait ... Et je crois en effet qu'un poisson et une amie fée peuvent être amie.

Je souris chaleureusement à ma voisine. Il y avait tellement de choses à dire sur le monde des fées. L'arbre à poussière de fée, les quatre saisons, le fonctionnement du changement de temps, les spécialités ... On en aurait pour un moment ! Et bien sûr, je ne voyais aucun mal à ce qu'une fée et un poissons soient amis. Bien au contraire. Après tout, j'avais tissé des liens d'amitié avec un hiboux et une petite chienne. Alors un poisson, bien sûr que oui ! J'écoutais attentivement ce que me racontait Dory, elle parlait de Sydney et de ses amis poissons, dont un certain Elmo je crois. L'adresse qu'elle évoqua ne me dit absolument rien, mais c'était surement parce que je n'habitais pas à Sydney. Je n'eus pas le temps de répondre quoi que ce soit que la jeune femme se leva d'un seul coup et se dirigea vers la grande salle en marmonnant des paroles que j'entendis à peine.

Attends Dory, où vas-tu ? demandais-je déconcertée. C'est loin Sydney d'ici tu sais. Il faut prendre l'avion pour s'y rendre, au moins dans les airs, aucun risque de croiser des méduses !

Se rendre à Sydney, quelle drôle d'idée. Enfin, presque. Les humains savaient voler d'un pays à un autre, grâce aux avions. Je n'adhérais pas vraiment à ces moyens de transports, enfin je n'en avais pas confiance. Les machines pouvaient être parfois capricieuses et ne plus répondre ou avoir des soucis de mécanisme. Cette idée là me fit froid dans le dos tout d'un coup. je secouais la tête pour oublier ces mauvaises pensées. Je jetais un oeil à ma montre ... Quoi, déjà seize heures ? Le temps filait à une allure déconcertante. Je ne savais pas ce que comptait faire Dory, mise à part aller à Sydney ! Elle parla tout à l'heure de courses je crois.

Tu veux que je t'accompagne faire tes courses ? lui proposais-je gentiment. Je vais bientôt fermer la bibliothèque, les réparations sont terminées.

Je n'avais rien d'autres de prévu de toute façon, autant profiter un peu de mon amie. Et puis ça promettait d'être amusant !
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleue naturelle
DOUBLES COMPTES : heu... j'ai oublié...
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Finding Nemo
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 chez les humains
COTE COEUR : Il y avait quelqu'un, mais il a disparu...
OCCUPATION : Surveillante de piscine :D
HUMEUR : Just keep swimming :D
MON ARRIVÉE : 20/04/2013
MON VOYAGE : 896
POINTS : 112
LOCALISATION : je suis perdue D:

MessageSujet: Re: Une biblioquoi? [pv Sonnette]  Mer 4 Mai 2016 - 20:11



Une biblioquoi?

avec Laurette, Mariette, Frisette, Claudette, Ginette, Georgette et Sonnette




Dory ne retint que peu d’informations à propos des fées, soit qu’elles pouvaient être amies avec des poissons. C’était bien de se faire des amies! Bon, même si une fée et un poisson n’auraient pu être amis, toutes deux étaient maintenant des humaines, alors ça aurait pu changer les faits. Et puis il n’y avait aucune loi qui pouvait empêcher deux personnes d’être ami, alors pourquoi se casser la tête? Parce que c’est Dory, et qu’il lui arrive de se casser la tête pour rien… surtout quand elle risque d’oublier de toute façon! Par contre il y avait bien une chose que la blonde n’oublierait plus et c’était son amitié avec Sonnette. Pour ce qui était du prénom par contre, il n’y avait que peu de chances qu’elle le retienne un jour… Mais ce n’était qu’un détail, car l’important c’était de se souvenir du visage d’une personne et de qui elle est à l’intérieur! Laurette était une gentille personne lumineuse, c’était sans doute pour cette raison que l’amnésique se souvenait d’elle.

- Ah non! Pas l’avion! Je n’aime pas l’avion! Je sais plus pourquoi par contre… Je préfère faire le voyage dans une baleine, ce n’est pas possible? C’est amusant dans une baleine, il y a des vagues pour jouer. Je parle leur langage tu sais!

Dory resta pensive un moment, cherchant à se souvenir pourquoi elle n’aimait pas l’avion… Peut-être une histoire de turbulence en allant ou en revenant de New-York? Elle ne savait plus trop et ce n’était sans doute pas important. Être dans un de ces appareils, c’était comme être dans un aquarium volant sans aucun contrôle sur ce qui se passait, c’était horrible! Bon dans une baleine non plus on n’avait pas le contrôle, mais c’était gentil et chaud une baleine! Pas froid et artificiel comme un engin volant! Les pélicans sont aussi préférables comme moyen de transport plutôt qu’un avion!

Sonnette proposa d’accompagner le poisson pour faire des courses… oh bien! Par contre Dory avait oublié ce qu’elle devait acheter…. Où avait-elle mis la liste encore? Elle fouilla ses poches pour réussir à retrouver finalement sa liste. Elle fut bien contente de ne pas l’avoir oubliée ou perdue. Souriant à l’autre blonde elle répondit enfin à l’offre qui lui avait fait oublier subitement Sydney :

- Oh oui! J’ai quelques achats à faire en effet! J’ai fait une liste, parce que sinon j’oublie ce que j’ai à acheter! Donc il me faut… un ananas! Il n’y en a pas ici?

Il semblait qu’il n’y en avait pas… sauf s’ils étaient cachés dans des livres? Surement pas… Pourquoi il y avait autant de livres ici? C’était comme ça, c’est tout… Sauf qu’il y avait des livres bizarres qui parlent de trucs pervers sans protection! Mauvaise exemple pour la jeunesse! Mieux valait oublier ce livre… Après tout, elle avait bien mieux à faire que lire ce genre de choses, comme faire ses emplettes! Ça serait amusant avec Ginette, comme ça il y aurait moins de chances que le poisson se perde!

Dory laissa son amie terminer ses petites affaires pendant qu’elle alla remettre son manteau, laissant son parapluie en plus ou moins bon état où il était, puisqu’elle ne se souvenait plus l’avoir pris, et puis le sien n’était pas brisé dans ses souvenirs! Elle sortie dehors et après être partie d’un côté, puis de l’autre, décida d’attendre Sonnette :

- C’est par où l’épicerie la plus proche déjà? Je peux sortir mon portable pour lui demander, mais ça sera plus vite si tu me guide je crois. J’ai un peu de nourriture à acheter et aussi un étui protecteur pour mon téléphone… ça fait des mois que j’oublie d’en acheter un parce que je ne sais pas ou aller pour en trouver un!






codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fée bricoleuse
PRESENCE/ABSENCE : Présente !
DOUBLES COMPTES : Théana & Marie
PHOTO D'IDENTITE :


Bitch Please:
 


Pony Club ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans
COTE COEUR : Allez savoir ...
OCCUPATION : Bricoler, râler des fois aussi un peu ...
HUMEUR : En colère !
MON ARRIVÉE : 15/11/2013
MON VOYAGE : 707
POINTS : 47
LOCALISATION : London Town ♫

MessageSujet: Re: Une biblioquoi? [pv Sonnette]  Sam 7 Mai 2016 - 12:10


   
   Une biblioquoi ?
   Dory & Clochette

A
ccompagner Dory faire ses courses me donnait l'occasion de faire les miennes en même temps, mais je ne savais pas du tout quoi prendre. Je ne savais pas non plus si Peter ou Aiko en avaient fait avant moi. Enfin, je verrai bien, ca sera de l'improvisation ! Je pouvais au moins prendre de quoi manger pour ce soir, un truc simple. Des pâtes par exemple. C'est bien les pâtes. Oui mais à quoi ? Oh je sais, je vais faire une sauce tomate avec des olives dedans. Mais assez parler cuisine. Mon amie eut raison de faire une liste, aucun risque d'oublier quoi que ce soit, surtout dans son cas ... Elle oublia complètement la conversation sur Sydney et me parla d'ananas ... Encore. Pourquoi voulait-elle absolument un ananas ? Décidément, je ne m'ennuyais jamais en sa compagnie.

Hmm voyons voir ... dis-je en réfléchissant. Il y a une petite épicerie pas très loin d'ici, peut être qu'ils en auront ? Mais je ne crois pas que ce soit encore la saison, si ?

Je n'y connaissais pas grand chose en ananas, Rosélia elle aurait pu lui répondre. Quoi que. Elle en savait beaucoup plus sur les fleurs que sur les fruits et les légumes. Logique pour une fée des jardins. Les roses, les pétunias, les lilas, absolument aucune fleur n'avait de secret pour elle. De toutes les fées des jardins Rosélia était surement la plus talentueuse, à mes yeux en tout cas. Peut être que certaines fées des jardins se spécialisées plus dans les fruits et légumes que dans les fleurs. Après tout, les jardins regorges de tant de plantes différentes, pourquoi pas d'arbres fruitiers ? Il faudra que je lui pose la question, si un jour je la retrouve ... Je secouais vivement la tête pour effacer mes pensées noires, ce n'était pas le moment.

Je jetais un dernier coup d'oeil à notre réparation maison, rien n'avait l'air de couler ni de bouger, j'en fus très satisfaite. Un travail de vraies professionnelles ! Je pris soin d'éteindre le chauffage et de couper les prises avant de partir, je ne faisais pas confiance aux prises branchées durant mon absence. J'enfilais mon manteau tout doux et ... tiens le parapluie de Dory. Elle a dû l'oublier en sortant. Je le saisis en constatant qu'il n'avait pas bonne mine, mais bon, il fera l'affaire malgré tout. Je sortis en soupirant après avoir verrouillée les deux portes de l'entrée, il bruinait légèrement, assez pour m'exaspérer de nouveau.

Un étui pour ton téléphone ? Je ne sais pas s'il y en aura là bas, nous verrons bien. Ce n'est qu'à quelques pas d'ici, cinq minutes aller. C'est un supermarché Tesco, mais la petite version. Je lui tendis ensuite son parapluie. Tiens tu as oublié ton parapluie dedans, je me suis dis quand tu en aurais probablement besoin.

Nous avons donc marché un peu pour atteindre le supermarché dont l'enseigne clignotait faiblement au dessus de nos têtes. Il n'y avait pas grand monde dedans à l'intérieur, tant mieux pensais-je, je n'aimais pas les gens dans les supermarchés. Entre les petites mamies qui comptaient leurs pièces à la caisse et les jeunes qui prenaient des dizaines de paquets de chips et de packs de bières, ça avait le don de m'insupporter. Particulièrement lorsque je n'ai qu'un paquet de pâtes et des tomates à payer. On perdait un temps fou, enfin surtout moi. Après avoir pris un panier, j'invitais Dory à aller directement au rayon des fruits et légumes, en quête d'un ananas. Je réfléchissais toujours à ce que je pouvais prendre en plus des pâtes, des clémentines peut être, ou des pommes. C'est bon les pommes au sucre.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleue naturelle
DOUBLES COMPTES : heu... j'ai oublié...
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Finding Nemo
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 chez les humains
COTE COEUR : Il y avait quelqu'un, mais il a disparu...
OCCUPATION : Surveillante de piscine :D
HUMEUR : Just keep swimming :D
MON ARRIVÉE : 20/04/2013
MON VOYAGE : 896
POINTS : 112
LOCALISATION : je suis perdue D:

MessageSujet: Re: Une biblioquoi? [pv Sonnette]  Sam 7 Mai 2016 - 21:27



Une biblioquoi?

avec Annette, Laurette, Mariette, Frisette, Claudette, Ginette, Georgette et Sonnette




Ne pas oublier. Ne pas oublier. Se concentrer pour écouter. Voilà ce à quoi Dory pensait en écoutant l’autre blonde qui répondait à sa dernière question. Le seul problème était qu’elle avait en fait oublié ce qu’elle-même venait de dire… Oh et cette histoire de parapluie l’embrouillait vraiment! C’était vraiment le sien? Si Annette le disait, ce devait être le cas! Il n’y avait pas de raison pour que quelqu’un mente à propos de cela! Et puis l’amnésique savait bien que son amie était honnête avec elle, que ce n’était pas pour faire un échange de parapluie! Il faudrait quelqu’un de tordu et malhonnête pour faire un truc du genre… un peu comme un fishnappeur…  P. Sherman était peut-être aussi un voleur de parapluie, déjà qu’il enlevait les petits poissons.  D’ailleurs quand on y pense si Elmo avait été un humain, le dentiste aurait été dans un sérieux pétrin, mais puisqu’il n’était qu’un poisson, ça allait! Les humains étaient vraiment des égoïstes! Ils se pensaient souvent bien au dessus des autres espèces! Bon pas tous… mais il est certain que ça aidait parfois à repérer ceux qui comme le poisson n’était pas originaire de ce monde.

La fée venait de lui dire le nom du lieu où elles devaient se rendre, mais comment dire… et bien il était à peu près certain que Dory allait l’oublier! Le plus important c’était que l’autre blonde sache comment s’y rendre en fait! L’amnésique la suivie donc, utilisant son parapluie pour se protéger de la pluie. Peut-être devrait-elle s’en acheter un autre? Non, elle attendrait d’avoir finit d’user celui-là, et puis le beau temps allait bien finir par arriver? Ou pas, c’était quand même Londres! De toute façon, l’eau c’était amusant à voir tomber pour le poisson, ce n’était pas elle qui allait s’en plaindre!

Une fois arrivé, Dory laissa Sonnette prendre un panier et la suivie jusqu’au coin des fruits et légumes. Là, il y avait un charmant ananas qui l’attendait. Bon en fait il y en avait plus qu’un, mais elle avait vu celui qui lui semblait parfait. Pour en être certaine, elle l’attrapa et le renifla. C’était un bon choix selon elle! Elle le déposa dans le panier sans plus de cérémonie, comme si tout était normal… alors qu’en fait personne ne va à l’odeur pour choisir son ananas! Regardant sa liste, elle prit des petites carottes et des bananes. Le nez sur son portable, elle oublia d’éviter le seul coin qu’elle ne pouvait supporter… La poissonnerie.

Elle n’aimait pas ce qu’elle voyait, c’était comme se retrouver dans un cimetière à tombeaux ouverts. Tous ces poissons exposés sur la glace, les regardant de leurs yeux sans vie. C’est avec sérieux et le visage pâle qu’elle se tourna vers son amie :

- Je vois des gens qui sont morts.


Se ressaisissant, Dory sortie de cette zone qui sentait la mort pour aller… elle ne savait plus trop en fait, l’important était de s’éloigner et d’essayer d’oublié ce moment… Ce qui arriva lorsqu’elle percuta une étagère en essayant de voir où se trouvait l’autre blonde. Se frictionnant le bras, elle attendit son amie la rejoigne tout en consultant sa liste :

- Il me faut du film plastique. Parce que c’est bien plus facile d’envelopper les aliments là-dedans que d’essayer de les entrer dans un préservatif pour les protéger!


Encore une fois, la blonde avait parlé comme si l’idée de mettre des fruits dans un préservatif étant normal. Il avait fallu que Georges lui explique avec beaucoup de patience qu’elle devait prendre du film plastique ou des plats avec couvercle pour ranger sa nourriture… et aussi réexpliquer encore une fois ce qu’un condom devait vraiment protéger…





codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fée bricoleuse
PRESENCE/ABSENCE : Présente !
DOUBLES COMPTES : Théana & Marie
PHOTO D'IDENTITE :


Bitch Please:
 


Pony Club ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans
COTE COEUR : Allez savoir ...
OCCUPATION : Bricoler, râler des fois aussi un peu ...
HUMEUR : En colère !
MON ARRIVÉE : 15/11/2013
MON VOYAGE : 707
POINTS : 47
LOCALISATION : London Town ♫

MessageSujet: Re: Une biblioquoi? [pv Sonnette]  Mar 7 Juin 2016 - 10:51


   
   Une biblioquoi ?
   Dory & Clochette

U
n bel ananas trônait au milieu des pommes et des pêches. Le visage de Dory s'illumina lorsqu'elle posa les yeux dessus, comme si elle venait de trouver le Graal ou quelque chose de ce genre. L'ancien poisson se dépêcha de le déposer dans son panier pour que personne ne le prenne à sa place. Après quoi, elle continua ses courses calmement. Je la perdis de vue un instant, absorbée par son téléphone elle ne fit pas attention aux rayons autour d'elle. De mon côté, je cherchais des olives pour mettre dans la sauce des pâtes. Sauce et pâtes qu'il fallait que je prenne aussi. Mais d'abord les olives. Les supermarchés me rendaient folle. Je ne comprendrais jamais le rangement et la logique des humains, les magasins alimentaires proposaient les mêmes choses, à un ou deux détails prés. Pourtant, la disposition différait souvent d'un supermarché à l'autre. Comment voulez vous qu'on se repère ? Franchement. Cela ne pouvait pas être bien compliqué de mettre les aliments de la même famille au même endroit, non ? Enfin après, je n'étais pas experte en rangement d'aliment. Le bricolage me suffisait amplement. Je parcourue la moitié du magasin pour réussir à trouver ces olives, et je finis par les trouver.

Je rejoignis Dory, toujours plongée dans son téléphone. Lorsqu'elle releva la tête, son visage devint pâle d'un seul coup. Elle me regarda, l'air grave. Je réalisais avec effroi que nous étions entourées de poissons ... morts. Je restais interdite face à cet horrible spectacle, mes yeux allant de mon amie aux poissons et des poissons à mon amie. Cela me touchait beaucoup. Peut être pas autant que Dory mais je pouvais la comprendre. Ou peut être pas en fait. Au Pays Imaginaire, les fées des eaux travaillaient avec toutes sortes de créatures aquatiques. Le plus souvent des têtards, mais aussi des poissons comme les carpes. Toutefois, pour Dory, il s'agissait de connaissances, ou juste de gens comme elle et moi. J'eus un petit pincement au coeur en voyant ces pauvres poissons étalés là, devant nous ... L'odeur nauséabonde de la poissonnerie m'en fit rapidement sortir, je détournais le regard et rejoignis mon amie qui en était sortit avant moi. La mine déconfite, je posais ma main sur son épaule en signe de courage, ça devait être une vision vraiment atroce pour elle.

J'écoutais les propos étranges de mon amie. Avec un préservatif ? répétais-je surprise. Mais quelle idée ! Ca ne rentrera jamais en plus, enfin, j'en sais rien en fait.

Je jetais un oeil aux rayons autour de nous, il me fallait encore des pâtes et de la sauce. Je laissais Dory une minute au rayon ménager pour le film plastique.

Je reviens je vais au fond chercher de quoi manger pour ce soir, je te rejoins ici, expliquais-je. Puis je pris la direction opposée pour aller chercher mes pâtes. Là encore je mis du temps avant de trouver le bon endroit. Je pris un paquet au hasard, des spaghettis je crois, ça fera l'affaire. Par chance, la sauce se trouvait juste en face, je saisis un grand pot et repartis. Je revins sans trop d'encombre là où j'avais laissé mon amie, mais je ne la vis pas. Elle a peut être oublié que je revenais au même endroit. Je fis volte face et regardais à droite, puis à gauche dans les rayons afin de l'apercevoir. Toujours pas de Dory. Où avait-elle bien pu passer ? Nous nous sommes surement croisées d'un rayon à l'autre sans y faire attention. Je cherchais une tête blonde avec un ananas parmi les autres clients du magasin, j'allais bien finir par la retrouver. Il n'était pas non plus si immense que ça ce supermarché. Je n'aurais peut être pas du la laisser.

WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleue naturelle
DOUBLES COMPTES : heu... j'ai oublié...
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Finding Nemo
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 chez les humains
COTE COEUR : Il y avait quelqu'un, mais il a disparu...
OCCUPATION : Surveillante de piscine :D
HUMEUR : Just keep swimming :D
MON ARRIVÉE : 20/04/2013
MON VOYAGE : 896
POINTS : 112
LOCALISATION : je suis perdue D:

MessageSujet: Re: Une biblioquoi? [pv Sonnette]  Jeu 9 Juin 2016 - 2:45



Une biblioquoi?

avec Olivette, Annette, Laurette, Mariette, Frisette, Claudette, Ginette, Georgette et Sonnette




Dory fronça les sourcils un court instant : mais en quoi Olivette était-elle devenue experte en protection? Non, elle n’en savait rien justement! Il y avait longtemps, la blonde avait déjà réussit après de longs efforts à entrer un ananas dans un condom. Après une lutte acharnée et l’aide de quelqu’un d’autre, elle était arrivée à son but. Ça avait vraiment été une des pires pertes de temps de sa vie quand on y pense. Pourquoi elle et l’autre jeune homme s’étaient mis en tête de protéger les fruits pendant une fête de la veille de Noël? Si seulement quelqu’un le savait! Ou peut-être qu’en fait il valait mieux ne pas savoir et faire comme le poisson, c'est-à-dire oublier…
Souriant à nouveau à son amie, elle lui déclara simplement :

- Tu serais surprise de ce qu’on peut entrer dans un préservatif!

Lorsque la blonde lui dit qu’elle allait chercher quelque chose pour son repas du soir, Dory se contenta d’acquiescer avant de retourner à sa liste. Qu’est-ce qu’il lui fallait d’autre? Du pain et du fromage! C’était toujours bien pour se faire des sandwichs au fromage grillés! Elle partit donc en quête des éléments manquants sans plus attendre. Et oui, elle avait bien évidement oublié de rester en place pour patienter le temps  que l’autre blonde revienne. Il avait suffit d’un coup d’œil à sa liste pour passer à autre chose. Pourtant, elle avait bien l’impression qu’il lui manquait quelque chose, mais elle croyait que ça avait rapport avec l’épicerie et non avec quelqu’un.

Une fois les nouveaux éléments dans son panier, la blonde vérifia qu’il ne lui manque rien. Tout était là, sauf les croustilles, ce qu’elle attrapa en se rendant à la caisse. C’était toujours bien de payer ses achats si on ne voulait pas être poursuivit par la police! Heureusement, il était plus difficile d’oublier de payer quand les caisses étaient juste avant la sortie. Déposant ses articles sur le tapis de la caisse, le poisson ajouta une barre de chocolat, oubliant qu’elle en avait déjà trois qui trainaient sur le comptoir de sa cuisine. Ce n’était pas grave, au pire elle finirait par les donner à Georges.

Alors que la caissière scannait les articles, Dory se questionnait vraiment sur ce qu’elle avait pu oublier… Tout ce qu’il y avait sur sa liste était pourtant là! Était-elle vraiment venue seule, là était la question en fait… Qui avait bien pu être avec elle et la laisser seule assez longtemps pour qu’elle ait le temps de passer à autre chose? Il allait falloir qu’elle commence à écrire avec qui elle fait l’épicerie maintenant ou quoi? Ça semblait vraiment stupide comme idée, mais ça aurait évité à l’amnésique de se poser autant de questions!

Dory paya ses achats avant de les emballer. Puis lui vint l’illumination en regardant l’ananas! Elle avait vu Sonnette aujourd’hui! Étaient-elles venues ensemble ici? Elle n’en savait trop rien en fait. Bah, son amie savait qu’elle se trouvait à la piscine et puis la fée pouvait être à la bibliotruc. Avec un peu de chance, le poisson se souviendrait de l’essentiel! À la bibliochose, il n’y a pas d’ananas, mais des livres qui parlent surement de pleins de chose… comme la décoration en gris et le manque de protection! Un jour, elle retournerait dire bonjour à l’autre blonde, ça s’était certain. En attendant, elle attrapa ses sacs pour retourner chez elle… c’était par où déjà?

Une fois dehors, elle appela un taxi et vérifiant sur son téléphone, elle lui donna son adresse. Ce serait bien plus facile comme ça plutôt que de trimballer ses sacs dans toute la ville! Et c’est ainsi qu’elle laissa  l’autre femme sans un au revoir… mais elles se reverraient sans doute un jour, car les gens d’un autre monde finissaient toujours par se croiser et recroiser.


[Hrp] Si on plante Dory là, elle se fait la malle x) J'avais plus vraiment d'idée pour l'instant et je trouvais plus drôle de juste partir x)



codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fée bricoleuse
PRESENCE/ABSENCE : Présente !
DOUBLES COMPTES : Théana & Marie
PHOTO D'IDENTITE :


Bitch Please:
 


Pony Club ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans
COTE COEUR : Allez savoir ...
OCCUPATION : Bricoler, râler des fois aussi un peu ...
HUMEUR : En colère !
MON ARRIVÉE : 15/11/2013
MON VOYAGE : 707
POINTS : 47
LOCALISATION : London Town ♫

MessageSujet: Re: Une biblioquoi? [pv Sonnette]  Jeu 16 Juin 2016 - 9:34


   
   Une biblioquoi ?
   Dory & Clochette

I
mpossible de retrouver Dory. J'avais beau parcourir tous les rayons de long en large, aucune trace d'elle. Il était possible que nous nous croisions à chaque fois que j'allais dans une direction, puis dans l'autre. Je trouvais ça quand même étrange. Je ne devais cependant pas oublier que je parlais de Dory, je gardais en tête l'idée qu'elle m'ait tout simplement oubliée. Cela ne serait pas très étonnant. Mes courses à la main, j'aperçus les caisses au bout du rayon des gâteaux, je décidais d'aller au moins payer mes achats et d'attendre mon amie devant. Le temps de faire la queue, je regardais autour de moi au cas où elle serait revenue, mais toujours rien.

Devant moi, une petite mamie étalait ses aliments les uns après les autres sur le tapis roulant, les rangeant soigneusement par catégories. Je levais les yeux au ciel en m'impatientant, qui faisait ça franchement ? Au moment du paiement, elle mis un certain temps à trouver la bonne carte puis à ranger tous ses achats. Agacée, je m'accoudais au panneau de protection devant la caissière. Je commençais à perdre légèrement patience, puis je pensais à Dory surtout ! Alors oui la dame devant moi était âgée, mais quand même ! Je détestais attendre, vraiment. En partant, la petite mamie me lança un sourire amical auquel je ne prêtais pas attention, trop occupée à regarder les rayons derrière moi. Je me suis ensuite dépêchée de ranger délicatement mes courses dans un sac et de les payer. Après quoi, je sortis du magasin pour voir si Dory n'y était pas déjà.

Quelle ne fut pas ma surprise de constater qu'effectivement Dory était là, enfin plus maintenant. J'aperçus sa tête blonde entrer dans un taxi et disparaître dans le crépuscule naissant.

Dory attends ! criais-je mais elle ne m'entendit pas. Dépitée, je marquais un temps d'arrêt. Mon amie venait de me planter là, sur le trottoir. Les bras m'en tombaient. Mais tout bien considéré, je l'avais laissée quelques minutes pour aller chercher mes courses, histoire de gagner du temps. Je n'aurais peut être pas du. Il s'agissait de Dory après tout, j'aurai pu me douter qu'elle allait tout oublier. Je jetais un oeil à mon téléphone, nous n'avions même pas échangé nos numéros. Tant pis, cela me donnera l'occasion de retourner à la piscine pour lui rendre visite.

Le couché de soleil offrait un spectacle sans pareil, le ciel baignait dans des tons orangés absolument magnifiques. Je décidais de rentrer à pieds, je n'en avais que pour une petite demie heure. Mes courses à la main, je marchais d'un pas lent, profitant d'un petit moment de tranquillité. Je savais que j'allais me souvenir de ces courses avec mon amie Dory ...
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Une biblioquoi? [pv Sonnette]  
Revenir en haut Aller en bas
 

Une biblioquoi? [pv Sonnette]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La sonnette du vélo et l'au-delà
» [REQUETE] Logiciel pour modifier la sonnerie d'un contact
» [AIDE] Sonnerie faible
» Creer sa sonnerie perso a partir d'une phrase
» Le son aigrelet de la sonnette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP terminés-