Tamise du poivre dans mes yeux [Pv Clochette]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar

Hadès D. Alexander
Lord of the Dead

Bad Guys
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : trop vieux pour toi gamine!
COTE COEUR : C'est Helga qui l,a trouvé, elle le garde <3
OCCUPATION : tente de dominer le monde
LOCALISATION : pas de tes oignons!
HUMEUR : Boum Badaboum boum boum boum! Ah!
PRESENCE/ABSENCE : Omniprésent... /sbaf/
DOUBLES COMPTES : Trois bêtes très bête...
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Ralph Fiennes, moi 8D
MON ARRIVÉE : 24/04/2013
MON VOYAGE : 576
POINTS : 381
MessageSujet: Tamise du poivre dans mes yeux [Pv Clochette] Mer 15 Juin - 20:13



Tamise du poivre dans mes yeux

Une poulette, du poivre et de l'eau, tous les ingrédients pour une bonne soupe /sbaf/



Londres, ça faisait un moment que je n’étais pas venu dans ce pays.
On aurait pu me croire plus joyeux de revoir les lieux de mon arrivé.
Non, je n'étais pas heureux de revivre des souvenirs pénibles,
D'arrestation et de plongeons dans l'eau glacée du fleuve...
Rassembler vite les dernières informations avant de retourner à hôtel.
Est-ce qu’Oliver aura été sage cette fois? Laisser le gamin
Seul n'était pas une très bonne idée. Je verrais bien à mon retour.

Voilà tous ce qui me traversait l’esprit pendant que je marchais, dans Londres, non loin de la Tamise. Ah Londres! Je ne pensais pas revenir ici, ça c’était certain, jusqu’à ce que je me vois confier cette nouvelle mission. Ce n’était pas grand-chose, juste rassembler quelques infos sur un homme. Pourquoi je ne peux jamais enquêter sur une jolie femme? Je suis certain qu’Helga fait exprès pour m’envoyer sur des cas de ce genre! Pourquoi ce n’est pas à Randy de le faire? Il habite Londres après tout! Avec sa poufiasse blonde! Ouais, disons que j’ai rencontré sa copine, avant qu’il ne la rencontre lui-même. À l’époque, elle avait un faible pour un crétin avec qui je m’étais battu dans un bar… Normalement j’aime les blondes, mais celle-là était chiante et j’ai pris plaisir à lui rendre l’appareil, l’embêter à mon tour en gros.

Ça me semblait si lointain tout ça… Il s’en était passé des choses depuis… Il y avait combien de temps que je me trouvais dans ce monde? Plus de trois ans si je ne me trompe pas! Tout ce temps et je ne savais toujours pas comment ou pourquoi c’était arrivé. Une chose était certaine, retourner dans la Grèce antique n’avait jamais fait partie de mes projets. Je ne voulais plus être un personnage de film pour enfants! Je voulais être moi et vivre ma vie comme je l’entends! Ici au moins les victoires sont possibles, car dans ce que les humains appellent la vraie vie, les gens comme moi peuvent gagner de temps en temps. Contrairement à ce que vous pensez, je réussis plutôt bien mes missions, ce qui me rapporte gros. C’est bien l’argent, ça permet de se payer du luxe… et parfois ça attire les minettes! Roh, je ne paie pas pour la compagnie de la gente féminine, je préfère les charmer, c’est meilleur pour mon égo… Il y a quelque chose de sale à payer pour ça. Payer un repas ou des fleurs, ça va, c’est pour être charmant et faire preuve de la douceur qui attire les femmes.

Je me tournais la tête alors que je devrais être concentré sur ma mission... Il faudrait que je finisse au plus vite pour retrouver Oliver dans la chambre d’Hôtel… Pourquoi je l’ai emmené déjà? Oh, juste parce qu’il me faisait une crise pour ne pas que je le laisse avec Helga… Pourtant, elle était tout à fait apte pour s’en occuper… ou pour le traumatiser? Quoiqu’il en soit, j’avais des trucs à régler avant d’aller constater l’état de la chambre.

Ce ne fut pas très long que je mis le point final à mes notes que je rangeais dans ma poche, satisfait d’avoir terminé. Je décidai de longer un peu la Tamise, tout en restant à une distance respectable… je sursautai au son d’une cloche, Big-Ben? Bon en fait je n’avais aucune idée de quelle cloche sonnait entre les cinq qu’abritait la connue tour de l’horloge. L’après-midi était plutôt avancée et pour une fois, il ne pleuvait pas! Je regardai un instant le palais de Westminster qui se trouvait de l’autre côté du fleuve. Il avait fier allure mine de rien. Il devait être facile de s’y perdre, il semblait si vaste! Je me plairais surement là, mais je ne voyais pas comment en devenir le propriétaire… surtout qu’il abritait le parlement, entre autre. Il me faudrait trouver un château ailleurs…

Avançant tout en réfléchissant et en ne regardant pas devant moi, je percutais une demoiselle blonde. Je la fixai un moment, me demandant sérieusement comment j’avais fait pour ne pas la voir! Jeune et jolie comme elle l’était, c’était un crime de ma part! Je lui souris :

- Oh, pardonnez-moi! Je ne regardais pas où je mettais les pieds. Quoique ça aurais été dommage de passer à côté d’une si jolie demoiselle sans échanger quelques mots.

Je ne complimentais pas que pour me faire pardonner! Je le pensais vraiment, la preuve était que je ne parlais jamais aux laiderons, sauf pour leur dire de se pousser. Je n’abordais pas toutes les belles femmes qui passaient, sinon je ne ferais que cela et ça ne prendrais pas beaucoup de temps avant qu’on me prenne pour un type encore plus louche que je ne le suis!

[HS] regardez la première lettre de chaque ligne du premier paragraphe, y'a une bulle qui m'est passé x)


codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Clochette F. Tinker
Fée bricoleuse


Magical Creatures
PHOTO D'IDENTITE :


Bitch Please:
 


Pony Club ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans
COTE COEUR : Allez savoir ...
OCCUPATION : Bricoler, râler des fois aussi un peu ...
LOCALISATION : London Town ♫
HUMEUR : Soulagée
PRESENCE/ABSENCE : Présente !
DOUBLES COMPTES : Théana & Marie
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Rose McIver ~ Vava Tumblr + myself
MON ARRIVÉE : 15/11/2013
MON VOYAGE : 725
POINTS : 64
MessageSujet: Re: Tamise du poivre dans mes yeux [Pv Clochette] Sam 18 Juin - 3:28


   
   Tamise du poivre dans mes yeux
   Hadès & Clochette  :eyebrow:

J
e m'extirpais difficilement de mon lit pour atteindre la salle de bain. Je me frottais les yeux en baillant sans retenue avant de regarder ma montre et ... TREIZE HEURES ? Je bondis d'un seul coup hors de mon lit. Les rideaux des fenêtres me cachaient de la lumière, je les ouvris d'un seul coup pour constater le temps d'aujourd'hui. A ma grande surprise, le soleil brillait au milieu de quelques nuages mais rien d'alarmant. Plutôt contente, je me dirigeais vers la salle de bain en me frottant les cheveux. J'avais trop dormi. En sortant de ma chambre j'aperçus Honey assise sur le canapé, entrain de lire un livre, scientifique sans doute. Après une bonne douche chaude pour m'enlever les brumes du sommeil, je me suis habillée, puis j'ai enroulé mes cheveux mouillés dans une serviette. Mon ventre se mit à gargouiller, me rappelant de ne pas oublier de manger un peu. Je sortis de la pièce toute embuée pour aller mettre un peu d'eau à chauffer et des tranches de pain à griller. Je me suis dépêchée de me sécher les cheveux avant de revenir dans la cuisine pour grignoter un morceau.

En sortant de la salle de bain, une odeur désagréable de brûlé vint me chatouiller le nez ... Zut mes tartines ! Je me suis précipitée devant le grille pain pour constater que mes tranches de pains étaient effectivement toutes noires. Irritée, je cherchais à comprendre pourquoi. Le bouton du grille pain était tourné à fond ... Levant les yeux au ciel, je me coupais de nouvelles tranches en prenant soin de remettre le bouton au minimum. Ca faisait du bien de manger un peu, je devais l'avouer. Honey n'était plus là, elle a surement du aller se doucher à son tour. Je jetais un oeil sur la liste des tâches ménagères sur le frigo, j'étais de corvée de courses. Parfait, l'occasion de me dégourdir un peu les jambes et d'aller au marché, en espérant qu'il reste quelque chose vu l'heure. Je pris mon sac et un sac de courses en partant puis Honey revint soudain et me tendit un drôle d'objet. Un tube de poivre ? Apparemment, cet objet pouvait s'avérer utile si jamais des inconnus nous embêtait dans la rue. Je l'ai rangé soigneusement dans mon sac en remerciant mon amie, puis je suis sortis.

Le marché de Bloomsbury touchait à sa fin, mais heureusement il restait encore de quoi faire un bon ravitaillement. Tant mieux pensais-je, je n'aurais pas à culpabiliser. Je fis mon petit tour habituel en prenant des légumes, des oeufs et du fromage. J'eus même envie de prendre des fleurs, mais plutôt en revenant. Je devais d'abord aller au supermarché pour d'autres courses. Comme à mon habitude, j'ai laissé mes courses à ma petite épicière préférée. Une dame âgée un peu rondelette qui me faisait penser à la Fée Marie. Nous avons sympathisé dès le premier jour de ma visite chez elle et depuis, je ne faisais jamais mon marché sans la voir. Elle m'a toujours proposé de me garder mes courses du marché et de les récupérer après le supermarché.

En sortant de Bloomsbury, je me suis dirigée vers la Tamise. J'aimais beaucoup marcher tout le long, le soleil s'y reflétais tel un miroir, et les oiseaux dansaient au dessus en quête de poisson. J'entendis les cloches de Big Ben résonner et se mêler au bruit des bateaux mouches. Au loin se dressait le Tower Bridge, dissimulé derrière un léger brouillard. Je fus tellement absorbée par cette vue que je ne fis plus attention où je mettais les pieds. En remontant l'escaliers, un homme se précipitant dedans en courant et me percuta violemment. Sans vraiment comprendre, je me suis retrouvée par terre, et sur les fesses. Profondément exaspérée, j'ai juré en me relevant avec difficulté. Les gens n'avaient aucune éducation, même pas d'excuses ! Je repris ma route en marchant d'un pas plus rapide. Je n'étais plus très loin du magasin, encore quelques pas. J'ai tourné la tête vers les bâtiments pour ne pas me tromper de rue, lorsqu'un homme me bouscula de nouveau ... Enervée, mon visage se mit à virer au rouge.

Mais c'est pas vrai ça ! J'en ai assez de me faire bousculer aujourd'hui ! Hurlais-je exaspérée. J'ai relevé les yeux vers l'homme en question. Vous ne pouvais pas re ... gar ... der ... Je m'interrompis soudainement.

Il prit le temps de s'excuser, mais son discours devint ensuite légèrement charmeur. Je frottais mon épaule qui me faisait mal, deux coups à quelques minutes d'intervalle ça faisait beaucoup. Toujours rouge, et fronçant les sourcils, j'écoutais les belles paroles de cet inconnu au charme inexplicable. Il devait avoir au moins une vingtaine d'année de plus que moi. Je devais rester méfiante ...

Je m'excuse de vous avoir hurlé dessus, mais un autre homme m'a bousculé violemment tout à l'heure en me faisant tomber. Je trouve que ça fait beaucoup d'un seul coup, expliquais-je en essayant de me calmer.

[Hrp : Mais oui c'est génial xD !]
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hadès D. Alexander
Lord of the Dead

Bad Guys
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : trop vieux pour toi gamine!
COTE COEUR : C'est Helga qui l,a trouvé, elle le garde <3
OCCUPATION : tente de dominer le monde
LOCALISATION : pas de tes oignons!
HUMEUR : Boum Badaboum boum boum boum! Ah!
PRESENCE/ABSENCE : Omniprésent... /sbaf/
DOUBLES COMPTES : Trois bêtes très bête...
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Ralph Fiennes, moi 8D
MON ARRIVÉE : 24/04/2013
MON VOYAGE : 576
POINTS : 381
MessageSujet: Re: Tamise du poivre dans mes yeux [Pv Clochette] Lun 20 Juin - 15:19



Tamise du poivre dans mes yeux

Une poulette, du poivre et de l'eau, tous les ingrédients pour une bonne soupe /sbaf/



Tellement mignonne je vous dis! Je me retrouvais à me questionner,
Avait-elle un copain? Habitait-elle chez sa mère? Parce que les
Mères ne m’aimaient pas vraiment… il est vrai qu’il était
Indiscutable que j’étais le pire des salaud! Pas que je sois violent,
Seulement que je jouais avec les sentiments… mais si c’était
Elles qui jouaient avec moi, ça allait?! Du sexisme!

Mes pensées me semblaient désordonnées, ce qui n’était pas dans mes habitudes! Je crois que je ne m’attendais pas à cette rencontre aujourd’hui, peut-être parce que normalement je prépare un peu mieux mes plans drague. Pas tout le temps, il y arrive des rencontres inattendues et vous savez comme moi que je démarre au quart de tour et que ce n’est jamais bien long avant que je passe à l’attaque! Je ne venais pas d’ailleurs de le prouver? Ce n’était pas une si mauvaise idée vu l’humeur de la demoiselle! Elle voulait me perforer les tympans ou quoi? Je n’étais pas sourd, elle n’avait pas à hurler de la sorte! En même temps si le premier homme l’avait envoyé sur le derrière sans excuse ou l’aider à se relever, elle avait bien raison d’être en colère!

- C’est malheureux en effet. Les gens font si peu attention à ce qui les entours… La politesse se perd vraiment de nos jours.  Que pourrais-je faire pour me faire pardonner? Il serait vraiment dommage que vous restiez fâchée de notre rencontre! Je vengerais bien votre honneur, mais le malfrat doit être loin maintenant…

Je lui fis un sourire charmeur, question qu’elle se calme. Mine de rien, c’est moins bon pour la drague quand la demoiselle vous crie dessus! Maintenant je devais la distraire, parce que tant qu’elle pensait à ses collisions avec des hommes, elle risquait de fulminer et de ne pas être réceptive. Quoi? Faire du charme à une personne fermée d’esprit, c’est comme parler à un mur, ça ne mène nulle part. Pas que je sois un expert en discutions mural, mais il faut être deux à interagir pour faire avancer un plan drague! Et non, ça ne se fait pas tout seul. Dans certain cas avec un peu de persévérance il est possible d’affaiblir les défenses des dames et de finalement arriver à quelque chose, mais parfois, on arrive à rien. C’est la vie, ainsi est faite la nature, que tout ne peut pas être facile… ça met du piquant!

- Au fait, je me nomme Hadès, à votre service. J’ai du être distrait par la vue. Ce château est plutôt impressionnant. Une des belles constructions humaine… mais ce n’est certainement pas aussi joli que vous.

Nouveau sourire enjôleur pour accompagner mes paroles. C’est important que le visage exprime la même chose que nos paroles, parce que sinon, c’est foutu. Ce n’était évidement pas compliquer dans mon cas, parce que j’appréciais vraiment la vu de ce joli minois et tout ce qui venait avec, d’ailleurs. J’aime regarder les courbes des femmes, mais j’essai de le faire de façon discrète, je sais qu’il faut parler en regardant dans les yeux! Les dames aiment qu’on les regarde, mais aussi qu’on s’intéresse à elles pour autre chose que leur corps…

- Vous devriez prendre quelque instants à respiré l’air frais tout en admirant la Tamise, ça vous fera du bien et ça vous calmera.

Je l’invitais à me suivre plus près de l’eau. Je n’allais pas pour autant m’accouder à la rambarde, restant à un pas… Je n’avais pas confiance en cette rambarde… Après tout j’étais déjà tombé à l’eau plus loin à cause d’une qui avait cédée…



codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Clochette F. Tinker
Fée bricoleuse


Magical Creatures
PHOTO D'IDENTITE :


Bitch Please:
 


Pony Club ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans
COTE COEUR : Allez savoir ...
OCCUPATION : Bricoler, râler des fois aussi un peu ...
LOCALISATION : London Town ♫
HUMEUR : Soulagée
PRESENCE/ABSENCE : Présente !
DOUBLES COMPTES : Théana & Marie
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Rose McIver ~ Vava Tumblr + myself
MON ARRIVÉE : 15/11/2013
MON VOYAGE : 725
POINTS : 64
MessageSujet: Re: Tamise du poivre dans mes yeux [Pv Clochette] Sam 2 Juil - 12:23


   
   Tamise du poivre dans mes yeux
   Hadès & Clochette  :eyebrow:

M
on visage repris peu à peu sa couleur normale, je sentais la colère redescendre. Je frottais doucement mon épaule endolorie par le coup précédent, je pouvais être certaine d'y voir un bleu d'ici dès demain matin. Ce n'était décidément pas ma journée. Cependant, à la différence de tout à l'heure, le coupable de ma bousculade pris au moins le temps de s'excuser et voulut même se rattraper. Je le voyais venir. Faisant mine de me tourner, je ne prêtais aucune attention à ses sourires charmeurs, ce n'était vraiment pas le moment. La Tamise scintillait sous le soleil de l'après midi, juste devant moi, mais pourquoi me trouvais-je là déjà ? Ah oui, mes courses. Il me suffisait de traverser la rue en face pour rejoindre le magasin, mais visiblement, l'inconnu semblait insister.

Ne vous en faites pas pour mon honneur, j'ai survécu à bien pire vous savez.

S'il savait d'où je venais, il serait fortement surpris et me laisserait probablement là en un éclair. Je me souvins des conseils d'Aiko à propos des hommes ce matin, qu'il fallait absolument s'en méfier, qu'on ne pouvait pas leur faire confiance. Pour ma part, je ne faisais confiance qu'à quatre hommes. Enfin, désormais trois. Peter bien sûr, John et Michael, et ce cher Archimède. Bon, à vrai dire, je n'en connaissais pas d'autres, la question était donc réglée. L'homme face à moi se présenta. Hadès ... Ce nom me disait quelque chose ... J'avais déjà lu ça quelque part ... Mais oui ! Hadès, le Dieu des Enfers. Je fronçais les sourcils, il se fichait de moi. Parfait, qu'à cela ne tienne.

Hmm, très bien, et moi je suis Maryline Monroe, dis-je de façon ironique.

Consternée je m'accoudais à la barrière qui séparait la route du trottoir, attendant une explication. J'avais horreur qu'on me prenne pour une poire. Non mais franchement. Alors oui, je venais d'un autre monde, certes, mais ce n'était pas pour autant que toutes les personnes que je rencontrais venaient elles aussi d'ailleurs. J'avais passé l'âge de ses enfantillages. Je me souvins du nom d'Hadès grâce aux nombreux livres que j'avais pu lire à la bibliothèque. J'estimais qu'il me fallait un minimum de culture pour pouvoir renseigner les gens, et surtout connaître les livres que je gardais. Archimède fut un si bon conseiller, j'ais appris beaucoup de choses depuis sa rencontre, et je m'en trouvais bien heureuse.  Quoi qu'il en soit, je ne crus pas tout de suite l'inconnu de la Tamise. Celui-ci en revanche fut bien décidé à rester encore un peu en ma compagnie. Sceptique, j'écoutais son compliment ainsi que son conseil. Ah les hommes.

C'est vrai que cet air fait du bien, répondis-je en inspirant profondément. Je suis désolée de m'être emportée sur vous, il fallait que ça sorte, et c'est tombé sur vous.

J'avais tendance à m'emporter beaucoup trop vite, mais le comportement de certaines personnes me mettait vraiment hors de moi. Je pris le temps de détailler un peu plus le pseudo Dieu des Enfers. Je devais bien avouer qu'il avait des yeux bleus ravissant et un sourire des plus agréable. Je m'en voulais de m'être mise en colère de cette façon. Dans la Vallée des fées tout le monde savait que je devenais rouge lorsque j'étais très énervée. Je n'en rendais pas vraiment compte, ça en devenait parfois gênant. Et bien évidemment, ce détail de ma personnalité m'accompagnait même dans ma vie d'humaine ... J'aurai préféré garder mes ailes ou ma poussière de fée, mais bon.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hadès D. Alexander
Lord of the Dead

Bad Guys
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : trop vieux pour toi gamine!
COTE COEUR : C'est Helga qui l,a trouvé, elle le garde <3
OCCUPATION : tente de dominer le monde
LOCALISATION : pas de tes oignons!
HUMEUR : Boum Badaboum boum boum boum! Ah!
PRESENCE/ABSENCE : Omniprésent... /sbaf/
DOUBLES COMPTES : Trois bêtes très bête...
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Ralph Fiennes, moi 8D
MON ARRIVÉE : 24/04/2013
MON VOYAGE : 576
POINTS : 381
MessageSujet: Re: Tamise du poivre dans mes yeux [Pv Clochette] Sam 2 Juil - 15:30



Tamise du poivre dans mes yeux

Une poulette, du poivre et de l'eau, tous les ingrédients pour une bonne soupe /sbaf/



Mensonge fut la première chose qui me vint en tête,
A l’annonce de son identité. Pourquoi m’avait-elle fait cette
Réponse? Avais-je l’air si louche? Je trouvais cela insultant!
Y aurait-il eu moyen pour qu’elle prenne un autre nom? Parce que
Là, celui d’une célébrité morte depuis plus de cinquante ans, c’était
Insultant! Elle me pensait con à ce point? Ou elle croyait que ce
N’était pas mon vrai prénom? Pourtant j’étais sincère! Et
Elle ne me croyait pas! Bon, j’en avais peut-être mit un peu trop.

Ah ces femmes modernes, elles ne voulaient plus l’aide des hommes, et ensuite, elles allaient se plaindre que la galanterie avait disparue! Dans l’évolution, lorsque quelque chose ne servait plus, c’était voué à disparaitre! Pareille pour certains comportements. Cette demoiselle semblait bien entêtée et bien méfiante… mais qui allait lui en vouloir, excepté moi, évidement… Je dois dire que la plupart des gens trouveraient louche qu’un homme avec mon âge en apparence parle à une jeune demoiselle… une chance que ne n’avais pas l’apparence de mon âge réelle! J’ai quand même plusieurs milliers d’années mine de rien… j’aurais l’air d’un vieux crouton! C’était une chance que les dieux restent plutôt jeunes en apparence!

- Il n’y a pas de problème… mais vous savez que ce n’est pas joli de mentir… Je n’y peux rien si ma mère m’a baptisé ainsi… je suis qui je suis et je n’ai pas envie de le cacher, peu importe où je me trouve. Je trouve consternant cet endroit, si je mentirais sur mon identité, on me traiterait de menteur et d’hypocrite, lorsque je dis la vérité, on rit de moi…

C’était là la pure vérité! Je n’en ajoutais même pas. Peut-être que j’aurais du me trouver un autre prénom? Je crois que les gens voulaient juste avoir affaire à des choses qui leur semble normal, pas de trucs étranges et pas de gens avec des prénoms étranges… J’aurais dit m’appeler John et personne n’en ferait de cas, sauf quand ma vraie identité serait révélée… et là attention, ça peut barder. Je pourrais dire que les gens ne savent pas ce qu’ils veulent, mais je crois qu’en fait ils veulent qu’on leurs raconte des mensonges, tant que la vérité reste bien cachée. Et si jamais ça sort et bien ils ont le beau rôle!

Pourquoi j’étais toujours là, juste à côté d’elle? Parce que je ne suis pas du genre à abandonner aussi facilement et que j’avais peut-être encore un peu d’espoir. Elle venait tout de même de s’excuser, ce qui voulait dire que tout n’était pas perdu, elle n’était peut-être pas si bornée que ça après tout! Je m’approchai d’elle un peu :

- Vous devriez vous détendre, ce n’est pas bon pour votre pression de vous énerver ainsi. Un jour vous blesserez un ami sans e vouloir. Ou vous empêcherez peut-être une belle rencontre avec un charmant inconnu.

Même s’ils semblaient inefficaces, je lançais toujours mes fameux sourires charmeurs. Un peu de patience et elle finirait par se laisser amadouer… ou par me faire repousser de façon plus définitive… parce que bien qu’elle jouait un peu la farouche, j’avais l’impression qu’elle pouvait vouloir quand même de l’attention, après tout, elle était toujours là. Je tendis une main vers son épaule, question de la tapoter de façon rassurante, mais je suspendis mon geste, moins certain que c’était une bonne idée soudainement.



codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Clochette F. Tinker
Fée bricoleuse


Magical Creatures
PHOTO D'IDENTITE :


Bitch Please:
 


Pony Club ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans
COTE COEUR : Allez savoir ...
OCCUPATION : Bricoler, râler des fois aussi un peu ...
LOCALISATION : London Town ♫
HUMEUR : Soulagée
PRESENCE/ABSENCE : Présente !
DOUBLES COMPTES : Théana & Marie
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Rose McIver ~ Vava Tumblr + myself
MON ARRIVÉE : 15/11/2013
MON VOYAGE : 725
POINTS : 64
MessageSujet: Re: Tamise du poivre dans mes yeux [Pv Clochette] Lun 4 Juil - 9:47


   
   Tamise du poivre dans mes yeux
   Hadès & Clochette  :eyebrow:

J'
en avais assez de cette journée, je voulais vite terminer mes courses et rentrer chez moi pour ne plus ressortir. Je bouillonnais à l'intérieur de moi-même, voilà bien longtemps que je ne m'étais pas autant mise en colère. La dernière fois remontait au Noël d'il y a deux ans, avec Hayley et Hanity, ces deux pimbêches de la Lagune. Je détestais du plus profond de mon coeur toutes les sirènes de Neverland, ces espèces de grognasses à la cervelle d'oiseau et à l'ego surdimensionné. Ce jour là, je me souviens m'être retrouvée la tête dans les toilettes à cause d'Hanity, ou Hayley, je ne savais plus trop. Juste avant, je leur avais offert à toutes les deux une magnifique douche au champagne, devant tout le monde. Et j'en fus assez fière. Ces deux-là avaient provoqué en moi une profonde colère, l'ennui c'est que la raison m'échappait, ça devait probablement être à cause de Peter. Elles ont toujours été jalouse de mon amitié avec lui, je le savais bien. Depuis ce jour, la colère et la jalousie maladive  s'effacèrent peu à peu. Je vivais même avec Wendy, elle qui auparavant provoquait en moi des envies de meurtre. J'avais bien changé.

Je fus surprise lorsque l'inconnu de la Tamise parla de mensonge, il était donc sérieux ? Sceptique je fronçais les sourcils. Je réfléchis rapidement. J'avouais volontiers qu'après mure réflexion, je n'étais pas en mesure de dire quoi que ce soit, vu mon prénom. Il expliqua qu'on le traitait souvent de menteur ou d'hypocrite, je commençais à culpabiliser. Toutefois, il avait raison lorsqu'il disait qu'il ne fallait pas dissimuler son identité. J'en savais quelque chose, sinon j'aurai changé de nom. Et quand je vois tous les goodies à mon effigie dans les magasins, je me dis parfois que j'aurai du.

Je ... Je suis désolée. A vrai dire, je suis mal placée pour me moquer de vous. Je m'appelle Clochette, enchantée, répondis-je l'air défait.

Il fallait me comprendre aussi, je passais une journée exécrable et pour finir un inconnu prétendant s'appeler Hadès me bousculait brutalement. Bon, j'exagérais peut être un peu en employant le terme exécrable. Je souhaitais qu'on me laisse tranquille, c'était trop demandé ? Il fallait croire que oui. Hadès semblait réellement froissé par mes propos précédent. Quelle idée d'avoir un nom pareil aussi. Je levais la tête vers le château en face de la Tamise, une pensée me traversa soudain l'esprit. Peut être que cette rencontre n'avait rien du hasard. Et si lui aussi venait d'un autre monde ? Hadès, le dieu des enfers avait son personnage chez Disney si j'en croyais les propos de Lucy. Je n'en étais pas certaine. Toutefois, Hadès continua ses explications à mon sujet en se rapprochant de plus en plus.

Vous avez raison. Je suis navrée, je reste toujours méfiante et j'ai horreur des gens qui se fiche de moi, encore plus quand je suis énervée, expliquais-je calmement.

J'osais un sourire sincère en le regardant, je restais beaucoup trop sur la défensive. J'inspirais profondément l'air frais en fermant les yeux. Je ne savais même pas qu'elle heure il était. J'ai replacé une mèche de cheveux derrière mon oreille, et je vérifiais que mon chignon tenait toujours malgré les bousculades. Je tournais la tête vers mon interlocuteur, je devais bien avouer qu'il dégageait un certain charme.

Vous alliez quelque part en particulier ? Je ne voudrais pas vous retarder, lançais-je en souriant.

Tout en restant sur mes gardes, je souhaitais en savoir un peu plus sur lui. Savoir si effectivement il venait lui aussi d'un autre monde tout comme moi. Peut être que je trompais complètement, mais je voulais en avoir le coeur net. Et puis après tout, passer un peu de temps avec un homme pouvait me faire du bien.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hadès D. Alexander
Lord of the Dead

Bad Guys
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : trop vieux pour toi gamine!
COTE COEUR : C'est Helga qui l,a trouvé, elle le garde <3
OCCUPATION : tente de dominer le monde
LOCALISATION : pas de tes oignons!
HUMEUR : Boum Badaboum boum boum boum! Ah!
PRESENCE/ABSENCE : Omniprésent... /sbaf/
DOUBLES COMPTES : Trois bêtes très bête...
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Ralph Fiennes, moi 8D
MON ARRIVÉE : 24/04/2013
MON VOYAGE : 576
POINTS : 381
MessageSujet: Re: Tamise du poivre dans mes yeux [Pv Clochette] Mer 6 Juil - 10:14



Tamise du poivre dans mes yeux

Une poulette, du poivre et de l'eau, tous les ingrédients pour une bonne soupe /sbaf/



Comme je le savais qu’elle m’avait mentit! C’était d’une évidence!
Le regret que je sentais dans ses excuses me ravit! J’aimais quand
On me faisait des excuses! Ça prouvait que j’avais raison!
C’était encore plus jouissif que de seulement le savoir! J’en étais
Heureux, mais je ne montrais pas ma satisfaction. Sinon elle
En serait surement offusquée! Et vu comment elle était
Têtue, ça ne devait pas être compliqué de la mettre en rogne.
Tout en gardant le silence, je l’écoutais donc calmement, ses
Excuses sonnant telle une mélodie à mes oreilles.

Alors en vrai, elle s’appelait Clochette? C’était assez particulier… pas que je jugeai, puisque j’avais moi-même un prénom peu commun. Qui nommerait sa fille ainsi? Je veux dire à cette époque et dans ce monde? Tout comme je n’avais pas entendu parler d’un gamin dénommé Hadès… Bon peut-être parce que les gens avaient un certain respect pour la mythologie ou une crainte que leur rejeton soit foudroyé s’il portait offense aux dieux? Et puis vous imaginez dans la cour d’école comment un petit Hadès pourrait se faire embêter? J’imagine déjà les autres gamins « Alors fais un miracle! » ou encore « t’auras pas mon âme! Nanananère! ». Vous voyez le genre? Oh, il en serait surement de même pour les autres prénoms divins! Heureusement, les dieux grecques ne sont à la mode que dans les films ces derniers temps.

- Je peux comprendre, je n’aime pas non plus qu’on se foute de moi, mais ce n’est pas une raison pour être agressive avec les gens honnêtes!


Ne grimacez pas de la sorte, jusqu’à maintenant j’avais été plutôt intègre avec elle! Arrêtez de croire que je ne fais que mentir! Lorsque ça m’avantage, je sais dire la vérité et je vous ferais méditer sur ce proverbe : Toute vérité n’est pas bonne à dire. C’est comme les dames qui demandent à leur mari si leur nouvel ensemble est joli… il répondra bien évidement que oui, parce que s’il lui dit que ça lui fait de grosses fesses, il dormira sur le canapé! Mais bon, je m’égare dans mes exemples, surtout que j’étais franc avec la jolie blonde… pour l’instant. Ouais, je sais, ce n’est pas bien de penser qu’il est possible que je commence à lui mentir, mais il y a des sujets dont je ne parle pas… comme le travail. Je peux raconter que je suis un dieu, montrer mes pouvoirs… mais pas question que je raconte que je suis un mercenaire et que d’éliminer un homme ne me dérange pas plus que de tuer une mouche. Bon, je faisais des trucs moins glauques, espionnage, subtilisation d’objets… C’est plus beau de dire subtiliser que voler, non?

Enfin mon charme commençait à opérer! Elle demandait si j’allais à quelque part en particulier. J’eus une rapide pensé pour Oliver, mais j’avais maintenant d’autres chats à fouetter… Pas que je fouettais le gamin, c’est une expression! Ne prenez pas tout au pied de la lettre!

- Je ne faisais que rentrer tranquillement à l’hôtel, rien ne me presse. Vous avez un prénom assez particulier vous aussi… Vous êtes du coin? Ou vous avez une origine autre?

J’avais une vague impression d’avoir déjà entendu son prénom… oui, utilisé comme un prénom, pas seulement pour parler d’une petite cloche d’on peu sonner pour appeler les domestiques! Un doute persistant pointait… et si elle était dans la même situation que moi? Et que tout les autres… parce qu’on était plusieurs à s’être réveillé dans ce monde, juste comme ça, du jour au lendemain. Nous avions comme point comment d’être des personnages de Disney… Ouais, on était tous des personnages de films d’enfants! Bon, nous en étions sortis et je faisais des trucs pas du tout pour le jeune auditoire…

- Il n’y a pas un personnage de film qui porte le même prénom que vous?
Tentais-je pris d’une inspiration.




codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Clochette F. Tinker
Fée bricoleuse


Magical Creatures
PHOTO D'IDENTITE :


Bitch Please:
 


Pony Club ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans
COTE COEUR : Allez savoir ...
OCCUPATION : Bricoler, râler des fois aussi un peu ...
LOCALISATION : London Town ♫
HUMEUR : Soulagée
PRESENCE/ABSENCE : Présente !
DOUBLES COMPTES : Théana & Marie
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Rose McIver ~ Vava Tumblr + myself
MON ARRIVÉE : 15/11/2013
MON VOYAGE : 725
POINTS : 64
MessageSujet: Re: Tamise du poivre dans mes yeux [Pv Clochette] Ven 19 Aoû - 4:14


   
   Tamise du poivre dans mes yeux
   Hadès & Clochette  :eyebrow:

J'
'ai regretté immédiatement les mots que je venais de prononcer. Qu'est ce qui m'a pris ? Je ne voulais absolument pas me retrouver toute seule avec un inconnu qui m'abordait de la sorte. Pourtant, je ne saurais dire pourquoi exactement, même s'il me faisait un peu peur, je sentais que quelque m'attirait en lui. Cette pensée me fit frissonner. Je secouais la tête pour oublier tout ça rapidement. J'avais l'habitude que certains garçons me siffle ou m'appelle dans la rue, ce qui d'ailleurs m'insupportais au plus haut point. Je ne savais pas encore si cet homme avait de mauvaises intentions hautement dissimulés derrière de belles paroles et un beau sourire.


Cependant, mon avis changea du tout au tout lorsque Hadès me demanda si je venais de Londres ... ou ... d'ailleurs. Je m'arrêtais net. Qu'entendais-t'il par "ailleurs" ? Une autre ville de cette planète ou carrément un autre monde. Mes pensées se heurtèrent les uns aux autres dans ma tête. Mon nom venait encore de me trahir. Cela faisait un moment maintenant que je songeais à en changer, pourtant il signifiait tant de choses à mes yeux. Je m'en sentais incapable pour l'instant. Quoi qu'il en soit, j'observais mon interlocuteur avec plus d'attention, et plus de méfiance encore. Un homme prénommé Hadès ne pouvait prêter qu'à quelques méfiances non ?

Je devais choisir mes mots avec soin afin de ne pas me trahir plus qu'il en était déjà. J'allais lui répondre quand celui-ci repris la parole pour finir de m'achever. Il avait deviné, je ne pouvais plus me dérober désormais. Je fixais ces yeux qui, je devais bien l'avouer, étaient fort jolis. Je ne réfléchis plus et osais-je une réponse avec prudence.

En effet, vous avez vu juste, c'est bien le prénom d'une petite fée issue d'un dessin animé, répondis-je avec le plus de naturel possible. Et pour répondre à votre question précédente, je ne suis pas de Londres. Et vous-même ?

Je ne voulais pas m'étaler sur le sujet, je craignais trop les questions douteuses. Pour Clochette, je pouvais tout à fait mentir en disant que ma mère avait beaucoup aimé ce nom en visionnant le dessin animé et qu'elle décida de me le donner. Assez étrange comme histoire, mais qui allait sans doute fonctionner. Je savais qu'il était courant de donner des noms de fleurs ou de personnages de films à ses enfants. Clochette cependant n'était pas ce qu'on pouvait appeler un prénom courant. Je devais rester unanime, et ne pas montrer une once de doute dans mes propos.

Ecoutez, je vous ai dit que j'étais désolée pour mon agressivité tout à l'heure, je ne vois pas ce que je pourrais faire de plus ! lancais-je d'un ton posé.

Je détestais me retrouver dans ce genre de situation. Je culpabilisais et je me sentais redevable alors que je n'en avais aucune envie. Je voulais simplement rentrer chez moi et être tranquille, c'était trop demandé ? Je commençais à le croire.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hadès D. Alexander
Lord of the Dead

Bad Guys
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : trop vieux pour toi gamine!
COTE COEUR : C'est Helga qui l,a trouvé, elle le garde <3
OCCUPATION : tente de dominer le monde
LOCALISATION : pas de tes oignons!
HUMEUR : Boum Badaboum boum boum boum! Ah!
PRESENCE/ABSENCE : Omniprésent... /sbaf/
DOUBLES COMPTES : Trois bêtes très bête...
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Ralph Fiennes, moi 8D
MON ARRIVÉE : 24/04/2013
MON VOYAGE : 576
POINTS : 381
MessageSujet: Re: Tamise du poivre dans mes yeux [Pv Clochette] Dim 21 Aoû - 15:18



Tamise du poivre dans mes yeux

Une poulette, du poivre et de l'eau, tous les ingrédients pour une bonne soupe /sbaf/



Pourquoi ne pouvait-elle pas juste l’avouer clairement? Mais non!
Elle s’obstinait à cacher des trucs, aucun doute! Elle refusait de
Révéler d’où elle venait! Ridicule! Les gens de ce monde ne
Sont pas si frileux à mentionner une région ou une ville!
En ne me disant rien de plus, c’était louche. Je pouvais bien
Voir avec tous les indices qu’elle laissait que peut-être
Elle aussi était un ancien personnage. Cela avait quelque chose de
Réjouissant! Oui, j’étais très heureux que nous ayons
Au moins un point commun. Il semblait possible qu’elle aussi
Ne vienne donc pas de ce monde. Mais tant qu’elle se taisait,
Ce n’était pas possible de le prouver. Je devais la pousser pour des
Explications? Cela ne faisait plus de doutes, il me fallait insister.

- Je viens du plus profond de la Grèce antique. Vous savez qu’à vouloir ne pas trop en dire, vous avez encore plus l’air de vouloir cacher un truc? Il faut savoir doser. Bon, moi j’en dis sans doute trop, mais he n’ai pas honte de qui je suis et de ma provenance. Le tout est quand même de ne pas le crié à un policier, ils ne comprendraient pas et voudrait sans doute m’interner…

Non, je ne balançais pas l’intégralité de mon histoire aux gens, parce que la plupart s’en foutait… Et puis ça ne m’avantageait pas vraiment. Je disais ce qui me semblait nécessaire et  à qui cela me semblait approprié. Autrement dit, je parle de mes origines lorsque j’ai le pressentiment que je ne m’adresse pas à une « personne normal ». Tout d’abord, les gens de ce monde sont souvent d’un ennui! Les anciens personnages de Disney sont plus colorés! Nous avons des traits de caractères bien marqués. Je crois que nous évoluons une fois dans ce nouveau monde, mais au fond, nous restons toujours les même. Comme on dit, chassez le naturel et il revient au galop! Je crois que ça dit tout, non?

Je ne pouvais m’empêcher de m’amuser des résultats lorsqu’on mélangeait pleins de personnages d’univers si différents… Des alliances parfois inattendues se créaient, des rencontres improbables… Tout cela pouvait nous permettre d’évoluer d’une tout autre façon que si nous étions restés chez nous. Soyons franc, pour certains, comme moi, les possibilités d’évoluer étaient limité chez Disney, alors que maintenant j’étais libre de faire ce qui me plaisait! Si je voulais être méchant, ce n’était pas parce que quelqu’un en avait décidé ainsi, non, maintenant j’étais ce que je voulais. Bon, je n’étais pas vraiment gentil pour autant, mais il reste que j’avais quand même recueillit Oliver mine de rien… Bon, avec l’optique qu’il pouvait m’être utile pour se faufiler dans les endroits ou ma taille m’empêcherait d’accéder, mais bon, je ne l’enferme pas dans une cage non plus! S’il reste avec moi, c’est qu’il ne déteste pas ça.

Voilà que mes pensés s’égaraient! Revenons donc à cette jolie blonde, à qui je n’avais pas fini de faire la leçon! Et oui, malgré tous mes défauts et mes fréquentations douteuses, j’étais du genre à faire la morale aux autres! C’est que j’aimais bien les faire sentir coupable en fait.

- Ce que vous pourriez faire de plus? Déjà arrêter de cacher la vérité? On n’a pas à avoir honte de qui on est, ni d’où on vient. Quelqu’un, quelque part à trafiqué un truc pour que ça arrive… Et alors? Je ne pense pas qu’on est à se cacher les uns des autres. Si vous passez à côté d’amitié à cause de votre attitude, ce sera vous la plus malheureuse dans l’histoire.

Si elle ne venait pas d’un autre monde, j’aurais sans doute l’air d’un fou, mais bon, je pouvais vivre avec cela. Qu’une personne pense que je suis débile, je n’en avais rien à faire. J’aimerais bien que cette demoiselle se laisse un peu amadouer, mais elle semblait obstinée! J’avais beau faire preuve de persévérance, je commençais à me demander qu’est-ce que j’allais bien pouvoir lui raconter d’autres… J’avais usé de compliments, j’avais fait des révélations sur moi et maintenant j’y allais avec la vérité crue. Peut-être que je devrais retourner à quelque chose de plus sympathique? Je tendis la main :

- Reprenons à zéro si vous êtes d’accord : Bonjour, je suis Hadès, le seul et l’unique dieu des enfers. Je me suis réveillé sous un banc de parc dans ce monde il y a déjà quelques années. Et vous êtes?




codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Clochette F. Tinker
Fée bricoleuse


Magical Creatures
PHOTO D'IDENTITE :


Bitch Please:
 


Pony Club ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans
COTE COEUR : Allez savoir ...
OCCUPATION : Bricoler, râler des fois aussi un peu ...
LOCALISATION : London Town ♫
HUMEUR : Soulagée
PRESENCE/ABSENCE : Présente !
DOUBLES COMPTES : Théana & Marie
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Rose McIver ~ Vava Tumblr + myself
MON ARRIVÉE : 15/11/2013
MON VOYAGE : 725
POINTS : 64
MessageSujet: Re: Tamise du poivre dans mes yeux [Pv Clochette] Sam 11 Fév - 11:58


   
   Tamise du poivre dans mes yeux
   Hadès & Clochette  :eyebrow:

C
et homme m'exaspérait vraiment. Cependant, je ne pouvais pas nier que quelque chose m'attirait en lui. Je ne saurais dire quoi en particulier, une douce sensation familière. La pression et la colère retombèrent peu à peu, je l'observais en écoutant sa réponse tout aussi exaspérante que lui. Je venais peut être de me griller toute seule, il pensa que je cachais un secret, il ne trompa bien sûr pas, mais je ne pouvais décemment pas lui dire que j'étais une fée ! Je passerai pour une dingue. Remarque, lui, ne sembla pas être contrarié le moins du monde de me révéler son identité, cela parut même presque banal. Que cherchait-il à faire exactement ? Ou à prouver ? Je soupirais d'agacement.

Il déblatéra sur le fait qu'il ne fallait pas cacher son identité et ne pas avoir honte qui on était ... Non mais, avait-il conscience du monde dans lequel nous vivions ? Je ne savais pas s'il se fichait de moi ou s'il partageait réellement le fond de sa pensée. Ca ma parut tellement étrange une fois encore. A force d'écouter ses propos, mon esprit s'embrouilla, je ne sus plus quoi faire. D'une certaine façon tout n'était pas faux, mais tout de même, dire à qui voulait bien l'entendre qu'on était untel ou untel et surtout qu'on venait d'un autre monde, tout ceci me sembla fou ! Lorsqu'il termina sa tirade sur l'identité, je ne répondis rien. Ne sachant que dire, je le regardais simplement. Quelque chose me fascinait chez lui, sa prestance et son charme sans doute. Parce que oui, je devais bien l'admettre, cet homme, Hadès, dégageait un charme dingue.

Il me tendit la main accompagné d'un charmant sourire. Il proposa de repartir de zéro. En soi, ce n'était pas une mauvaise idée. J'allais lui rendre sa poignée de main lorsque l'une de ses phrase m'interpella. "Je me suis réveillée sous un banc". Je fronçais les sourcils, je tentais de vite réfléchir. Il était donc bien un personnage égaré lui aussi ? Oserai-je le lui avouer mon identité également ? Je déglutis. Les yeux perdus dans le vide, je ne réfléchis plus longtemps et je décidais de me lancer. Après tout, je n'avais plus rien à perdre. Je pris un air décontracté, presque joueur et lui répondis.

Enchantée, moi je m'appelle Clochette, dis-je avec aplomb. Puis après une petite hésitation, j'enchaînais. Je suis une fée du Pays Imaginaire, et je me suis réveillée dans un parc, au beau milieu de la nuit, il y a maintenant quatre ans.

Les dés étaient jetés. Soit il se payait ma tête avec son histoire de Dieu grecque et profitait de la situation, soit il venait réellement d'un autre monde, et nous partagions un secret commun. La deuxième option me plairait mieux bien évidemment. Cette sensation étrange me semblait beaucoup trop familière pour que je me trompe. Elle me submergea aussi le jour de ma rencontre avec Clémence, Aiko et surtout Peter. Mais Peter, je l'ai reconnu tout de suite, au plus profond de moi je savais que c'était lui. Quoi qu'il en soit, j'attendis la réponse de mon interlocuteur, en tortillant nerveusement mes doigts.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hadès D. Alexander
Lord of the Dead

Bad Guys
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : trop vieux pour toi gamine!
COTE COEUR : C'est Helga qui l,a trouvé, elle le garde <3
OCCUPATION : tente de dominer le monde
LOCALISATION : pas de tes oignons!
HUMEUR : Boum Badaboum boum boum boum! Ah!
PRESENCE/ABSENCE : Omniprésent... /sbaf/
DOUBLES COMPTES : Trois bêtes très bête...
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Ralph Fiennes, moi 8D
MON ARRIVÉE : 24/04/2013
MON VOYAGE : 576
POINTS : 381
MessageSujet: Re: Tamise du poivre dans mes yeux [Pv Clochette] Ven 17 Fév - 9:59



Tamise du poivre dans mes yeux

Une poulette, du poivre et de l'eau, tous les ingrédients pour une bonne soupe /sbaf/



Vouloir la vérité n’était pourtant pas tant demander? Bon, peut-
Etre que oui pour des gens comme cette jeune femme. Il était si
Regrettable de cacher ce qui pouvait au final être utile. Un
Inconvénient à trop en dévoiler, est de se retrouver chez les fous.
Toute vérité n’est pas bonne à dire à ce qu’on dit. Je crois qu’il faut
Etre vigilant en décidant à qui on dévoile quoi, voilà tout!

Clochette me serra donc la main en se représentant, avec cette fois les détails tant attendus. J’avoue que je ne m’attendais pas à ce qu’elle soit une fée. C’est que j’avais vaguement l’idée que c’était le prénom d’un personnage, mais je ne savais pas qu’il s’agissait d’une fée du pays Imaginaire. Je n’étais pas du genre à beaucoup me renseigner sur Disney et tout ce qui l’entourait. Bon, j’essayais de comprendre ce qui c’était passé pour qu’on se retrouve dans cette situation, mais je ne regardais pas tous les films afin de connaitre tous les noms des gens et créatures peuplant ces histoires! Il y en avait tellement et puis j’étais occupé! Entre une mission et un plan drague, il ne me restait pas tant de temps libre! Et puis avec Helga, on préférait regarder des films d’action.

Je dévisageais donc la blonde pensivement… C’était une très jolie fée! En même temps, dans les films, ils n’étaient pas forts sur les personnages laids, surtout quand il s’agissait de créatures magiques! Enfin quand on parle des gentils, parce que j’étais un dieu et que je n’étais pas le plus beau selon la plupart des gens. Personnellement, je trouvais que j’avais un certain charme, mais bon, tous les gouts sont dans la nature. Je ne lâchais pas sa main, déposant ma main libre sur son épaule. Je lui servi un de mes fameux sourire charmeur :

- Vous étiez sans doute la plus belle fée du pays Imaginaire!

Non, ce n’était pas un mensonge, j’y croyais vraiment. J’avais certes un certain attrait pour les blondes, mais il ne suffisait pas qu’une femme ait cette couleur de cheveux pour attirer mon attention! Il fallait certaines formes… et un joli minois. Ensuite, j’avoue qu’un peu de caractère rendait tout ça fort intéressant! Je n’ai jamais rien eu contre un peu de défi… quand c’est trop facile, c’est ennuyant et puis ça laisse présager d’autres problèmes.

Je sais, je suis un sans cœur, je draguais une autre alors que j’avais déjà une conquête à Paris… mais c’est que Clémence manquait un peu de maturité, alors j’étais toujours à la recherche d’une femme me convenant… Et puis comment pourrait-elle savoir ce que je fais lorsque je ne suis pas auprès d’elle? Comme je ne la voyais pas souvent, j’étais à peu près libre comme l’air. Pourquoi garder contact avec elle? Ça me ferait une gardienne pour Oliver quand j’irais à Paris et puis c’était elle qui n’arrêtait pas de m’appeler!

Alors que je me concentrais plutôt sur Clochette, j’entendis ce qui me semblait être une mélodie. Ça n’était pas mon portable. Bien que je ne voulais pas interrompre ce moment, ça commençait à être agaçant :

- Il n’y aurait pas votre téléphone qui sonne par hasard?


codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Clochette F. Tinker
Fée bricoleuse


Magical Creatures
PHOTO D'IDENTITE :


Bitch Please:
 


Pony Club ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans
COTE COEUR : Allez savoir ...
OCCUPATION : Bricoler, râler des fois aussi un peu ...
LOCALISATION : London Town ♫
HUMEUR : Soulagée
PRESENCE/ABSENCE : Présente !
DOUBLES COMPTES : Théana & Marie
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Rose McIver ~ Vava Tumblr + myself
MON ARRIVÉE : 15/11/2013
MON VOYAGE : 725
POINTS : 64
MessageSujet: Re: Tamise du poivre dans mes yeux [Pv Clochette] Sam 8 Avr - 7:50


   
   Tamise du poivre dans mes yeux
   Hadès & Clochette  :eyebrow:

M
on identité révélée, j'attendais la réaction de mon interlocuteur, si toutefois réaction il y aurait. A vrai dire, son visage resta stoïque, les yeux rivés sur moi, pour changer, et l'air ailleurs, il ne dit rien pendant un court instant. A quoi pouvait-il bien penser à ce moment précis ? Il valait mieux ne pas savoir. Les présentations étant terminées, il ne lâcha pas ma main pour autant. Je m'apprêtais à faire un mouvement de recul lorsqu'il posa son autre main sur mon épaule, un nouveau sourire charmeur dessinait sur ses lèvres. Il commençait à m'agacer un tantinet quand même. Il me complimenta, une fois encore. Le comportements de certaines filles m'exaspérait au plus haut point, j'en avais déjà fait les frais. Mais celui des hommes m'énervait tout autan. De quel droit se permettaient-il de nous aborder dans la rue avec de telles manières ? J'ai vaguement entendu parler du harcèlement de rue qui grandissait d'année en année, c'est totalement dingue d'en arriver là. Est-ce que nous les femmes nous abordions les hommes de ces façons là ? Bon, peut être que certaines le faisaient, mais la plupart non. Sous prétexte qu'on porte une jupe on est forcément en attente de certaines choses ? Ca m'agaçait profondément. Hadès s'y prenait particulièrement bien. Un comportement de presque gentleman, avec un beau sourire et du charme. Sauf que moi, il n'allait pas m'avoir aussi facilement. Oh que non.

La main sur mon sac, je tentais de me reculer pour garder la distance entre nous deux, après tout, je ne le connaissais pas et je ne savais rien de ses réelles intentions. J'essayais de dégager ma main de la sienne, rien à faire, il la tenait fermement. Alerte, je continuais de garder mon air insolent face à ses yeux de braise. Après un moment de silence, une sonnerie familière arriva à mes oreilles, Hadès me fit très justement remarquer qu'il s'agissait de mon téléphone.

"Vous m'excusez une seconde ?" dis-je avant de décrocher. Et puis même s'il ne m'excusait pas, ça ne changeait rien. C'était Honey qui voulait savoir si j'avais pensé à sa lotion démaquillante, et de quoi faire des gâteaux. J'avouais que ce coup de téléphone tombait à pic, j'allais pouvoir inventer je ne sais quelle raison pour m'éclipser. Toutefois, Hadès continua de me fixer, et ne dégagea pas non plus sa main. J'en avais assez ! J'ai raccroché et tout en rangeant mon téléphone, j'ai laissé ma main dans mon sac, posée sur mon spray au poivre. Je gardais toujours ce spray sur moi, au cas où. Je ne m'en étais encore jamais servie, il y avait un début à tout ! Ne laissant passer aucune émotion, je n'ai pas bougé d'un poil. Cependant lui, il s'avança de nouveau vers moi, ma main toujours dans la sienne. C'est précisément à ce moment là que j'ai sorti mon spray ...

Je n'ai pas vraiment réfléchis à ce que je m'apprêtais à faire, disons qu'il s'agissait plutôt d'un reflexe de défense, de protection. Alors j'ai appuyé sur le déclencheur et je lui en ai aspergé dessus ... Je crois que j'ai visé son visage, je n'en étais pas certaine. "STOP ! Arrêtez de vous approcher, vous n'obtiendrez rien de moi !" criais-je en colère. Quelques personnes se sont retournées dans notre direction pour voir ce qu'il se passait, mais aucun n'a bougé que ce soit vers moi ou vers lui. La scène semblait presque inexistante. J'ai profité de ce moment de faiblesse pour me dégager complètement de ses prises et m'éloigner un peu. Toutefois, j'avais peut être eu la main lourde sur le déclencheur ... Mais bon, d'un autre côté il y en a assez des hommes qui insistent comme ça ! C'est agaçant à la longue, nous ne sommes pas de simples objets !
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hadès D. Alexander
Lord of the Dead

Bad Guys
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : trop vieux pour toi gamine!
COTE COEUR : C'est Helga qui l,a trouvé, elle le garde <3
OCCUPATION : tente de dominer le monde
LOCALISATION : pas de tes oignons!
HUMEUR : Boum Badaboum boum boum boum! Ah!
PRESENCE/ABSENCE : Omniprésent... /sbaf/
DOUBLES COMPTES : Trois bêtes très bête...
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Ralph Fiennes, moi 8D
MON ARRIVÉE : 24/04/2013
MON VOYAGE : 576
POINTS : 381
MessageSujet: Re: Tamise du poivre dans mes yeux [Pv Clochette] Dim 16 Avr - 9:31



Tamise du poivre dans mes yeux

Une poulette, du poivre et de l'eau, tous les ingrédients pour une bonne soupe /sbaf/



Difficile de dire de façon certaine ce qui avait déraillé.
Où avais-je fauté? Je pensais que l’attirance était réciproque.
Un sentiment qui n’était visiblement pas partagé. Était-ce
Le téléphone qui avait brisé le charme? Et si c’était
Elle le problème? J’étais resté poli et honnête! Alors qu’elle…
Une menteuse! Voilà ce qu’elle était! Et moi qui lui
Roucoulait des compliments! Et pour quoi? Du poivre!

Tous mes compliments semblaient tomber à plat, moi qui faisais tant d’efforts. Ça avait quelque chose de désolant. Je sentais bien mes chances s’envoler… et encore plus quand elle décida de prendre l’appel. Bah quoi? Quand on répond au téléphone en plein milieu d’une autre conversation, c’est qu’on estime que le coup de fil est plus important que la personne en face de soit. Parce que de nos jours, avec les boîtes vocal et l’affichage des appels entrant, on n’a pas d’obligation de répondre, on peut attendre d’être seul pour rappeler. Je commençais à me demander si elle ne l’avait pas fait sonner exprès juste pour essayer de se débarrasser de moi! Bon, j’exagérais un peu, il semblait bien y avoir une personne à l’autre bout du fil. Cette expression était quand même drôle, quand on pensait que maintenant, il avait sans doute plus de portables que de téléphones par lignes terrestres. Peut-être que dans quelques années, les jeunes ne sauront même pas d’où ça vient!

Lorsqu’elle raccrocha enfin, j’étais prêt à lui pardonner cette nouvelle impolitesse, parce que j’étais très généreux ce jour-là et aussi parce que je voulais toujours l’amadouée… Mais c’est alors qu’elle sortit un spray de poivre! Je la lâchais immédiatement, mais il était déjà trop tard et elle m’aspergea généreusement en plein visage. J’eus beau essayer de fermer les yeux, il était trop tard. Je ne pus retenir un cri étranglé du à la douleur. Je portais les mains à mon visage, essayant d’enlever ce truc de mes yeux, mais il était trop tard. La brûlure était insupportable! Je ne savais plus trop quoi faire et Clochette qui me disait de ne plus approcher…

-Très drôle de dire ça à quelqu’un QUI NE VOIT PLUS RIEN!

J’avais l’impression que mes yeux étaient en train de fondre, bien que ce ne devait pas être le cas… mais je souffrais terriblement et je ne savais pas trop où aller… et personne ne semblait vouloir m’aider. C’est alors que je sentis une rambarde dans mon dos. C’était pas bon du tout ça! J’essayai de me rattraper, mais rien n’y fit et je basculai dans le vide. Je savais trop bien ce qui m’attendait avant même de sentir le contact avec l’eau… C’est que je n’en étais pas à mon premier plongeons dans la Tamise, malheureusement. C’était sans doute là une des ironies douteuses de ma vie : Détester l’eau mais tomber sans cesse dedans…

Par contre ça eu comme avantage de soulager un peu mes yeux. Il ne faisait aucun doute qu’il me faudrait les rincer avec une eau plus propre, question de ne pas attraper une infection, mais pour l’instant, ça n’était pas si mal. Tout en grognant, je me trouvais un endroit où me hisser hors de l’eau. Je jetais un coup d’œil vers l’endroit où je m’étais tenu avant ce plongeon, cherchant à voir si la jeune femme y était toujours ou si elle était partie, mais je ne voyais pas très bien, ma vision étant flou.

hors rp:
 


codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Clochette F. Tinker
Fée bricoleuse


Magical Creatures
PHOTO D'IDENTITE :


Bitch Please:
 


Pony Club ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans
COTE COEUR : Allez savoir ...
OCCUPATION : Bricoler, râler des fois aussi un peu ...
LOCALISATION : London Town ♫
HUMEUR : Soulagée
PRESENCE/ABSENCE : Présente !
DOUBLES COMPTES : Théana & Marie
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Rose McIver ~ Vava Tumblr + myself
MON ARRIVÉE : 15/11/2013
MON VOYAGE : 725
POINTS : 64
MessageSujet: Re: Tamise du poivre dans mes yeux [Pv Clochette] Jeu 22 Juin - 3:14


   
   Tamise du poivre dans mes yeux
   Hadès & Clochette  :eyebrow:

R
ouge de colère, je regardais Hadès subir les effets du poivre qui semblèrent efficaces. Toutefois, la suite des évènement m'échappa complètement. Mon but fut simplement de l'asperger sans trop de gravité, juste assez pour qu'il arrête de m'importuner ! Seulement voilà, le bouton resta enfoncé, impossible d'arrêter le jet de poivre. Je tentais de le refermer rapidement pour éviter qu'il ne se vide mais en vain. De son côté Hadès, surpris et endoloris, tenta de s'essuyer les yeux mais lorsqu'il recula, il bascula en arrière et atterrit tout droit dans la Tamise. Il fallait l'avouer, cette scène ne manqua pas de me faire doucement rire, bien que cela ne fut pas vraiment drôle pour tout le monde. Le dieu des Enfers ne risquait rien, la rambarde se trouvait pile au dessus de l'étendue d'eau, une chance pour lui, et pour moi ! De plus, grâce à l'eau, les effets du poivres allaient vite se dissiper.

Je redoutais un peu sa réaction, il allait surement être en colère. Que faire ? Partir comme une voleuse en le laissant là fut ma première envie, après tout c'était lui qui m'ennuyait ! D'un autre côté, je ne pouvais pas le laisser là tout seul avec ses yeux rougis. Pourquoi a-t'il fallu que ce satané bouton reste coincé ?! J'aurai pu partir sans rien dire et ne plus jamais le revoir ! Mais non, bien sûr que non. Je soupirais, agacée. Oh et puis zut il se débrouillera très bien tout seul ! Je récupérais mes sacs de course et pris la direction opposée pour rentrer chez moi. Je l'entendais grogner et pester au loin ... Levant les yeux au ciel, je fis demi-tour pour aller l'aider. Je l'aperçus sur la berge, légèrement sonné par sa chute aquatique. Il sembla chercher quelque chose, moi peut être ? Evidemment, quelle question.

"Tout va bien ?" lançais-je en le rejoignant sur le quai. Je ne me pus m'empêcher d'esquisser un petit sourire satisfait, ce spectacle valait son petit pesant d'or. Je lui tendis la main, un peu comme pour faire la paix. "Je ... Je suis vraiment désolée, ce n'était pas du tout ce que j'avais prévu." Je sortis une bouteille d'eau ainsi qu'un mouchoir pour pouvoir lui essuyer les yeux avec de l'eau claire. On ne pouvait pas dire que l'eau de la Tamise respirait la propreté, non. Les êtres humains ne respectaient pas l'environnement. Ils ne respectaient pas grand chose pour être honnête. Pas tous heureusement, mais beaucoup n'en ont que faire des espaces verts, de la nature, des animaux et de leur sort. Cela m'attristait profondément, la planète regorge de belles choses, pourquoi ne pas en prendre soin ? Je ne comprenais pas leur fonctionnement. Quoi qu'il en soit, la Tamise ne fut pas épargnée par ce non respect.

Je tentais d'apaiser Hadès comme je pus, malgré ses contestations je finis par réussir à lui enlever l'excédant de poivre. Soulagée que ça n'ait pas empiré, je rangeais mon nécessaire pour pouvoir rentrer. "Je m'excuse encore, j'ai perdu le contrôle. Mais d'un autre côté, vous l'avez un peu cherché ! ... Ca va aller vos yeux maintenant ?" Ca aurait été Mr Mouche ou le Capitaine Crochet, je serai partie sans rien dire. J'aurai même souhaité l'arrivée de Tick-Tock pour rigoler un peu. Je savais bien qu'Hadès fut un temps un méchant, mais en l'entendant pester dans l'eau, je ne pouvais pas le laisser comme ça.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hadès D. Alexander
Lord of the Dead

Bad Guys
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : trop vieux pour toi gamine!
COTE COEUR : C'est Helga qui l,a trouvé, elle le garde <3
OCCUPATION : tente de dominer le monde
LOCALISATION : pas de tes oignons!
HUMEUR : Boum Badaboum boum boum boum! Ah!
PRESENCE/ABSENCE : Omniprésent... /sbaf/
DOUBLES COMPTES : Trois bêtes très bête...
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Ralph Fiennes, moi 8D
MON ARRIVÉE : 24/04/2013
MON VOYAGE : 576
POINTS : 381
MessageSujet: Re: Tamise du poivre dans mes yeux [Pv Clochette] Dim 25 Juin - 10:51



Tamise du poivre dans mes yeux

Une poulette, du poivre et de l'eau, tous les ingrédients pour une bonne soupe /sbaf/



Alors elle venait s’excuser maintenant? Mais pouvais-je
La croire? Après tout, je ne méritais pas une telle riposte!
La douleur se calmait un peu, mais c’était insupportable!
Un tel objet devrait être illégal ou restreintes aux
Mesdames avec un peu de contrôle de soit! L’impulsivité
Est une chose bien dangereuse! J’espère qu’elle se poivra
Un jour pour savoir se que ça fait! Des excuses
Sont bien vaines pour faire oublier le poivre dans les yeux
Et la baignade dans la Tamise…

Bien sur que j’étais en pétard,
Pour des excuses, il était trop tard.
Je la laissais tout de même me soigner,
En espérant ne pas être pris pour une valise!
Car il ne m’était pas poussé une poignée,
Avec mon plongeon dans la tamise.

Mes yeux me faisaient souffrir le martyr,
J’avais de plus en plus hâte de partir.
À l’eau claire, elle me nettoya les yeux,
Vu ce qu’elle avait fait, c’était bien peu.

C’est en grognant que je répondis :
-Vous devriez faire vérifier ce truc.
C’est dangereux, ça devrait être interdit!
Certes, ça vous protège des trouducs,
Mais je ne vous voulais aucun mal!
Pour moi il est tout à fait normal,
De vouloir converser avec belle
Jeune femme, c’est sans malice!
Tout allait bien avant cet appel,
Nous devenions presque complices!


Pourquoi faisais-je des rimes?
Était-ce du à mes origines Disney?
Pourtant, dans les abîmes,
Aux chants, je n’étais pas abonné!
Peut-être qu’elle ne remarquerait rien?
Après tout, ce parlé n’était pas mien.
Valait sans doute mieux me taire,
Pour éviter que nous soyons amères.

Je me sentais de mieux en mieux,
Mais comme je n’étais plus un dieu,
C’était plus long pour me rétablir.
Je laissais Clochette finir,
Avant de rapidement me relever,
Il me semblait qu’il fallait quitter.

Je tournai ma langue avant de parler,
En espérant arrêter de rimer :

-Merci d’être revenue pour m’aider. J’imagine que je n’aurais pas du insister. Je ferais mieux de rentrer, je ne me sens pas très bien. Au revoir, peut-être que nous nous recroiserons un jour!

J’étais soulagé que les rimes soient parties et aussi je voyais de plus en plus clair. J’étais sur la voie de la guérison. Je laissais donc la jeune femme à ses affaires pour rentrer à l’hôtel. J’avais envie d’une bonne douche pour me rincer de l’eau douteuse de la Tamise. Disons que j’avais déjà eu des rencontres se terminant un peu mieux. Mais bon, au moins elle ne devait pas tant me détester, comme elle était revenue m’aider? Quoique c’est un truc de gentils je crois…

J’avais connu des jours meilleurs, mais aussi des pires…  Une chose était certaine, je m’en souviendrais! Tout en m’éloignant, je me séchais grâce à mes pouvoirs… Je n’avas pas envie que les gens continuent à me dévisager, déjà que j’avais l’air d’un drogué avec mes yeux rouges… alors si en plus j’étais trempé, ils n’avaient pas finit de me faire chier!

oups:
 


codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Tamise du poivre dans mes yeux [Pv Clochette]
Revenir en haut Aller en bas
Tamise du poivre dans mes yeux [Pv Clochette]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Validée]ne le regardez pas dans les yeux!
» >>. J'ai cru voir une flamme dans tes yeux... [PV Nuage de Citron et Nuage d'Ecureuil]
» me noyer ? plutôt dans tes yeux qu'ici... [ A ]
» Des flammes dans les yeux [PV : Darth Mortuus]
» Les étoiles dans tes yeux danseront ce soir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP terminés-
Sauter vers: