Partagez | 
 

 Se jeter à l'eau ⊱ PV Dory

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
DOUBLES COMPTES : Anna d'Arendelle, Aiko "Honey" Miyazaki
PHOTO D'IDENTITE :






DESSIN ANIME D'ORIGINE : Oliver & Compagnie.
ÂGE DU PERSONNAGE : 8 ans.
COTE COEUR : Clawd ❤︎ Clémence ❤︎ Kiara ❤︎ Clawd ❤︎ Mally ❤︎ Nounours ❤︎ Clawd ❤︎ Mackenzie de la classe de CP ❤︎ Clawd ❤︎
OCCUPATION : Apprenti capitaine d'industrie, futur business man, assistant d'espion, rêveur compulsif... Et accessoirement, écolier en 1th grade.
HUMEUR : Terrorisé.
MON ARRIVÉE : 08/04/2013
MON VOYAGE : 638
POINTS : 57
LOCALISATION : New York, dans l'ombre des adultes.

MessageSujet: Se jeter à l'eau ⊱ PV Dory  Mar 23 Aoû 2016 - 20:27

SE JETER À L'EAU
Oliver lança un dernier coup d'œil à la voiture qui s'éloignait, une lueur piteuse dans le regard. Naïvement, il espérait que le conducteur rebrousse chemin pour venir le chercher. Il n'en fut rien. Le garçon soupira en voyant le véhicule disparaitre de son champ de vision. Ça ne prenait jamais. Il aurait beau essayer de ressembler à un chien battu qu'on abandonne au bord de la route, ce genre de petit manège ne marchait pas. Du moins, pas sur Hadès. Son sac sur le dos, les mains dans ses poches, il resta un moment à juger du regard le bâtiment devant lequel il se trouvait. On l'avait inscrit à un cours, un cours qui, d'après les dire d'Hadès, lui serait utile. L'idée lui avait semblé étrange. Pourquoi l'amener prendre des cours alors que seulement quelques semaines le séparaient de la rentrée des classes ? Oliver avait assumé qu'il s'agissait de cours de lecture, mais il s'était rapidement rendu compte de son erreur lorsque la voiture l'avait déposé là. Il ne savait peut-être pas encore lire, mais il n'était pas stupide. Il suffisait d'observer les gens qui sortaient de l'établissement, les cheveux humides, ainsi que le logo de l'enseigne. L'enfant avait vite deviné où se trouvait. Une piscine municipale. Voilà pourquoi Hadès avait refusé de lui expliquer où il allait !

C’était loin de lui plaire. Le petit avait le désagréable sentiment de s’être fait tromper ou punir injustement. Lui, aurait largement préféré rester enfermé à la chambre d’hôtel. Certes, il s’y ennuyait à mourir quand Hadès n’était pas là et ses journées consistaient à regarder des dessins animés ou à construire des cabanes et des trains avec toutes les chaises et les draps qu’il pouvait trouver, mais au moins personne ne le forçait à se baigner. D’humeur boudeuse, il s’assit sur le trottoir au bord de la route, déterminé à ne pas entrer. De toute façon, il s’en fichait de savoir nager ou pas ! Tout ce qu’il voulait, c’était rentrer à New York. Il n’aimait pas Londres. Le temps était moche, les gens parlaient tous avec un accent étrange, il n’avait rien à faire et l’hôtel ne servait même pas de hot-dog. C’était pourtant lui qui avait insisté pour qu’Hadès l’amène, plus pour ne pas finir chez Helga que par réel intérêt pour la ville. Il préférait encore subir un cours de natation que de passer une semaine chez cette femme. Seulement, c’était ce qui risquait de se passer s’il continuait à jouer les obstinés et à aller à l’encontre des ordres d’Hadès : on ne l’amènerait plus nulle part. Ou pire encore ! Son imagination s’emballait. Et si on l’abandonnait ici, à Londres, pour avoir désobéi ?

Cette pensée l'inquiétait, mais il ne put pas se résoudre à entrer à l'intérieur pour autant. Il fallait réfléchir à autre chose. Peut-être pourrait-il faire croire à l'adulte qu'il avait assisté au cours sans y avoir mis les pieds ? Il envisageait cette idée, commençant déjà à inventer de toutes pièces un mensonge pour sécher son cours, quand une voiture identique à celle qui l'avait déposé là s'engagea dans la rue. C'était lui, c'était Hadès, il en était presque certain ! Oliver se leva rapidement et courut se réfugier à l'intérieur pour ne pas être vu en train de flâner au bord du bâtiment. Finalement, il prenait trop au sérieux les films qu'il créait dans son esprit pour se risquer à désobéir. Surtout que pour avoir déjà vu Hadès en colère une fois, mieux valait ne pas l'énerver.

C'est ainsi qu'il se retrouva quelques minutes plus tard en maillot de bain, occupé à longer les murs de la piscine à la recherche d'un point sec où rien ni personne ne pourrait le mouiller. Et surtout, loin, très loin des bassins. L'enfant avait déjà habilement évité le passage à la douche et avait fait de son mieux pour ne pas trop marcher dans le pédiluve. Il finit par s'asseoir dans un coin, à côté d'une caisse contenant des affaires de piscines. Oliver resta là, à observer les gens qui allaient et venaient autour de la piscine, sans comprendre comment certains pouvaient mettre la tête sous l'eau sans s'étouffer. Il lui semblait qu'à la minute où il mettrait les pieds dans l'eau, une force invisible l'entraînerait dans les profondeurs. Il se voyait déjà de l'eau plein les yeux et la bouche, peinant à trouver sa respiration. Non, il n'avait clairement rien fait pour mériter une telle torture. Non loin de lui, un enfant sauta dans la piscine en riant. Oliver recula jusqu'à se coller un peu plus au mur pour ne pas se faire éclabousser. Finalement, il aurait préféré être gardé par Helga.

_________________
THE MOVIE IN MY MIND  
Every time I close my eyes it starts, the movie in my mind the dream they leave behind, a scene I can't erase. The movie plays and plays the screen before me fills and life is like a dream, the dream I long to find. A world that's far away where life is not unkind where no one comes at night to blow the dream away. © okinnel.


Dernière édition par Oliver Foxworth le Lun 29 Aoû 2016 - 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleue naturelle
DOUBLES COMPTES : heu... j'ai oublié...
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Finding Nemo
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 chez les humains
COTE COEUR : Il y avait quelqu'un, mais il a disparu...
OCCUPATION : Surveillante de piscine :D
HUMEUR : Just keep swimming :D
MON ARRIVÉE : 20/04/2013
MON VOYAGE : 892
POINTS : 106
LOCALISATION : je suis perdue D:

MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau ⊱ PV Dory  Mer 24 Aoû 2016 - 20:26



Se jeter à l'eau

j'ai oublié ce que je voulais écrire...




C’était sans doute une journée comme une autre qui commençait. C’était évidemment difficile à dire pour Dory, elle qui avait de la difficulté à se souvenir ce qu’elle avait fait cinq minutes auparavant. Et puis les jours où il lui arrivait quelque chose de particulier, qui valait la peine qu’elle se souvienne, elle le notait dans un journal intime qu’elle gardait précieusement chez elle, lorsqu’elle le retrouvait! Les informations n’y étaient peut-être pas tout à fait juste, comme de nombreuses erreurs sur les prénoms, mais c’était un aide mémoire utile pour quand elle se sentait perdue et seule. Il y avait certes Georges qui était là pour elle… mais malgré sa gentillesse, il ne pouvait pas tout comprendre ce que la blonde vivait. Il ne savait pas ce que ça faisait d’être arracher à son monde, à ses amis et d’en plus oublier constamment des tas de choses. Bon, pour la dernière chose, peu de gens pouvaient comprendre cela… par contre pour ce qui est de se réveiller dans un nouveau monde, elle avait rencontré plusieurs qui avaient aussi vécut cela, mais aucun de venait de chez elle.

Il y avait des jours où elle se sentait plus nostalgique que d’autres. Heureusement, Dory avait la fabuleuse capacité de passer à autre chose très rapidement, soit grâce à son optimiste, soit par oublie… avoir la mémoire courte avait donc parfois des avantages mine de rien. Par contre ne pas se souvenir des rendez-vous, bonne chance! Il lui fallait toujours tout noter, programmer des alarmes sur son téléphone, mettre des post-it un peu partout… Elle avait pris l’habitude de bien tout vérifier avant de partir au travail, question de confirmer qu’elle travaillait, et ensuite être certaine qu’elle n’avait pas de rendez-vous avec personne…

Ce jour-là, il n’y avait rien de particulier, que le travail. Dory quitta donc son appartement après avoir fait toutes ses vérifications trois fois, si ce n’est pas plus. La blonde était toujours heureuse d’aller à la piscine, pour elle, c’était bien plus qu’un emploi! Elle pouvait nager lorsqu’il n’y avait personne à surveiller et pas de cours, et s’occuper des enfants lui faisait tellement plaisir! Elle aimait leur montrer à nager, mais détestait avoir à les ramener à l’ordre par contre, même si c’était nécessaire pour la sécurité de tout le monde.  

Ce jour là, il y avait beaucoup d’enfants à la piscine, parce qu’il y avait une promotion pour un activité de natation gratuit, une façon d’inciter les gens à inscrire leurs enfants à une série de cours par la suite. Il semblait que la plupart des parents avaient juste déposé leurs marmots là dans le but de ne pas payer une gardienne. Les surveillantes et enseignantes avaient donc déclaré que se serait un temps de baignade libre, car la plupart savaient déjà nager! Une femme avait pris un petit groupe à part dans la partie la moins creuse pour leur enseigner la base… du moins, à ceux voulant bien lui porter attention!

Et Dory dans tout ça? Elle surveillait que les autres ne fassent pas de bêtises et ne courent pas autour de la piscine… Jusqu’à ce qu’un petit garçon attire son attention. Il était tout seul dans son coin, évitant les autres, semblant bien nerveux. Le poisson pris sur elle d’aller le voir pour l’aider. Plus elle se rapprochait et plus la couleur de la chevelure de l’enfant la frappa… C’était presque orange, comme un petit poisson qu’elle connaissait bien! Elle ne réfléchie pas au fait que si ça avait été lui, il aurait été dans l’eau depuis longtemps et s’exclama aussitôt qu’elle fut devant lui :

- Elmo, c’est toi?! Pourquoi tu reste dans ton coin? Les poissons ça va dans l’eau! Je me suis encore trompée de prénom? Heu… Fido? Ringo? Tu te souviens de moi? C’est moi Dory! Tu sais, je suis ton ami, tu n’as quand même pas oublié! C’est mon domaine d’oublier!

La femme dévisagea le gamin, se demandant bien pourquoi il avait l’air aussi étrange. Un poisson ne devrait jamais avoir peur de l’eau! Ou était-ce parce que ce n’était pas un ancien poisson? Pourtant, Dory avait déjà vu des gamins roux avant et n’en avait pas fait de cas, alors pourquoi à ce moment-là? Une bulle avait du lui passer… Ou ce rouquin avait quelque chose de spécial? Qu’elle le connaisse ou pas, il n’avait pas à rester en retrait de la sorte comme s’il avait été grondé.

- Alors on a les branchies qui bougonnent? Tu sais ce qu’il faut faire? Nager! Nager! Viens dans l’eau plutôt que faire la tête.




codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
DOUBLES COMPTES : Anna d'Arendelle, Aiko "Honey" Miyazaki
PHOTO D'IDENTITE :






DESSIN ANIME D'ORIGINE : Oliver & Compagnie.
ÂGE DU PERSONNAGE : 8 ans.
COTE COEUR : Clawd ❤︎ Clémence ❤︎ Kiara ❤︎ Clawd ❤︎ Mally ❤︎ Nounours ❤︎ Clawd ❤︎ Mackenzie de la classe de CP ❤︎ Clawd ❤︎
OCCUPATION : Apprenti capitaine d'industrie, futur business man, assistant d'espion, rêveur compulsif... Et accessoirement, écolier en 1th grade.
HUMEUR : Terrorisé.
MON ARRIVÉE : 08/04/2013
MON VOYAGE : 638
POINTS : 57
LOCALISATION : New York, dans l'ombre des adultes.

MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau ⊱ PV Dory  Ven 26 Aoû 2016 - 18:50

SE JETER À L'EAU
Si le mur ne l'en avait pas empêché, surement aurait-il reculé un peu plus en voyant cette femme s'approcher de lui. Une maître-nageuse certainement. Il aurait mieux fait de rester enfermé dans les vestiaires. Pour la discrétion c'était, de toute évidence, raté. Il baissa les yeux, concentrant son attention sur une flaque d'eau à ses pieds en espérant que la surveillante passerait son chemin sans faire mention de sa présence. Mais il avait beau éviter son regard, cela ne le rendait pas invisible pour autant. Lorsque la voix de la blonde s'éleva, Oliver se crispa. Le garçon sentait déjà venir les questions : comment t'appelles tu ? Pourquoi ne vas-tu pas jouer avec les autres enfants ? Quelque chose ne va pas ? Ça n'allait pas oui, c'était le moins qu'on puisse dire. Non seulement il s'était retrouvé ici contre son gré, mais maintenant que quelqu'un l'avait remarqué, on allait vouloir le dénicher de sa cachette pour l'intégrer aux autres groupes d'enfants. Mais les premiers mots que prononça ne furent pas des questions inquisitrices. Le petit releva un regard intrigué, un peu fuyant, vers l'adulte. Cette femme, il ne l'avait jamais vu. Ces traits ne lui disaient rien. Pourtant, elle agissait comme s'il était censé la reconnaitre, l'appelant par le, ou les prénoms, d'un autre.

Elmo, Fido, Ringo… Il secoua la tête. Ces prénoms étranges n'évoquaient pas le moindre souvenir chez lui, tout comme le prénom de la femme, Dory. La seule chose que ce prénom lui rappelait, c'était les publicités pour les jouets du Monde de Dory qui passait parfois entre deux épisodes de Gravity Falls. « Je crois que vous vous trompez, moi c'est Oliver que je m'appelle. » Cette Dory, bien qu'elle dise être son ami, l'intimidait. Elle lui parlait de poisson, d'oubli et branchies. Il n'avait aucune idée de ce que ça pouvait être, mais il assuma qu'il s'agissait de petites branches. Dans tous les cas, il n'en avait pas et cela n'enlevait rien au bizarre de cette conversation. En un autre lieu, en d'autres circonstances, Dory n'aurait certainement pas fait autant d'impression sur Oliver. Seulement, se retrouver seul face à une adulte au comportement un peu étrange dans un endroit aussi anxiogène pour lui n'avait rien de rassurant. Chaque personne présente dans cette piscine représentait, à sa manière, un danger : on risquait de l'éclabousser, de le pousser, ou pire encore, de le jeter à l'eau. « Viens dans l'eau plutôt que faire la tête. » Elle était là, la fameuse menace qu'il avait tant craint. Faute de pouvoir se reculer, Oliver se leva, le cœur battant à toute allure. « Non ! Je peux pas nager ! » s'écria-t-il en contournant Dory, se dégageant ainsi du mur. « Je peux pas ! J'veux pas y aller, j'aime pas l'eau ! Et je sais même pas ce que c'est des branchites mais je sais que j'en ai pas ! » Est-ce qu'elle le prenait pour un poisson ? Il n'aimait pas cette comparaison. Lui n'avait rien à voir avec ces créatures à écailles. Les chatons et les enfants n'étaient pas faits pour être lancés à l'eau. Visiblement, il était le seul ici à trouver ça dangereux.

Sans perdre la surveillante de vue, il commença à reculer prudemment afin de ne plus être à sa portée. Une peur l’animait, celle de se retrouver jeté de force à l’eau par l’un des adultes présents dans la salle. Les autres enfants étaient déjà en train de barboter, il était le seul à faire une scène pour ne pas risquer de se tremper. Le cinéma qu’il était capable de faire juste avant l’heure du bain avait généralement le don d’épuiser très vite la patience des adultes. C’était peut-être pour ça qu’il se retrouvait ici, en punition de toutes les fois où il avait joué les rebelles pour ne pas aller se doucher. Ce n’était pas juste. Un pas derrière l’autre, il s’apprêtait à reprendre le chemin d’un vestiaire afin de s’y terrer jusqu’au retour d’Hadès, lorsqu’un groupe d'enfants particulièrement turbulents passa en courant à côté de lui. Il suffit d’une légère bousculade pour que le drame arrive. Se trouvant beaucoup plus près du grand bassin qu’il ne le pensait, Oliver perdit l’équilibre et chuta dans la piscine.

Il eut à peine le temps de pousser un cri ou de réaliser ce qui était en train de lui arriver. L'onde s'écarta sous sa tête rousse dans un bruit lourd. Il ne voyait et n'entendait plus rien, si ce n'était les bruits étouffés qui lui parvenaient de la surface et les battements frénétiques de son cœur. L'enfant tenta vainement de lutter contre l'eau qui semblait l'aspirer, élevant pendant quelques secondes les mains au-dessus de sa tête déjà engloutie avant de sombrer complètement.

_________________
THE MOVIE IN MY MIND  
Every time I close my eyes it starts, the movie in my mind the dream they leave behind, a scene I can't erase. The movie plays and plays the screen before me fills and life is like a dream, the dream I long to find. A world that's far away where life is not unkind where no one comes at night to blow the dream away. © okinnel.


Dernière édition par Oliver Foxworth le Lun 29 Aoû 2016 - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleue naturelle
DOUBLES COMPTES : heu... j'ai oublié...
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Finding Nemo
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 chez les humains
COTE COEUR : Il y avait quelqu'un, mais il a disparu...
OCCUPATION : Surveillante de piscine :D
HUMEUR : Just keep swimming :D
MON ARRIVÉE : 20/04/2013
MON VOYAGE : 892
POINTS : 106
LOCALISATION : je suis perdue D:

MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau ⊱ PV Dory  Sam 27 Aoû 2016 - 3:05



Se jeter à l'eau

j'ai oublié ce que je voulais écrire...




Ce n’était donc pas le petit Nemo… Dory en fut un peu déçue. Heureusement, elle oublierait sans doute cette déception sans problème. Mieux valait en effet se concentrer sur ce petit garçon bien étrange qui semblait tellement terrifié par l’eau! Comment était-ce possible d’avoir si peur de quelque chose qui est pourtant essentiel à la vie! Pas seulement pour les poissons, les humains avaient besoin de s’hydrater et quoi de mieux qu’un peu d’eau fraiche? Ça pouvait effectivement être remplacé par d’autres boissons, mais leur composante de base restait de l’eau. Même si on parlait de jus de vrais fruits, ces derniers étaient eux-mêmes composés d’un certain pourcentage d’eau! Alors en résumé l’eau était vitale pour tout le monde, alors pourquoi la détester ainsi?

Sinon, en effet, il n’avait pas de branchies et s’il ne savait pas ce que c’était, c’est qu’il n’était pas un poisson, c’était maintenant très clair à l’esprit de Dory… au cas où il aurait persisté des doutes après que le petit lui ai dit qu’il n’aimait pas l’eau… Une question vint à l’esprit de la blonde par contre… pourquoi le rouquin s’approchait ainsi de la piscine s’il ne voulait pas nager? C’était en quelque sorte contradictoire… ou juste imprudent. Elle voulu bien lui dire, mais un gamin turbulent le fit tomber à l’eau avant qu’elle n’eu le temps de réagir. C’est qu’en même temps, se précipiter sur le petit en lui hurlant de faire attention aurait sans doute eu le même résultat…

Se dépêchant, La surveillant pris le temps de s’arrêter pour donner un avertissement au jeune turbulent. Elle le fit très fort en faisant signe à une collègue. S’il continuait il serait exclut, mit en punition pour non-respect des règlements de la piscine. Les surveillants avaient mit en place ce petit système afin que les jeunes ne fasse pas les malins, faisant plusieurs bêtises, mais ne se faisant avertir qu’une fois par chaque employé de la piscine. Et puis comme Dory oubliait les avertissements qu’elle donnait, ça permettait que les gens n’utilisent pas sa mémoire défaillante pour la duper.

La blonde allait repartir sur une autre occupation lorsqu’une main apparut hors de l’eau. Elle lui fit salut aussi, jusqu’à ce que l’enfant se retrouve complètement sous l’eau, ce qui n’était pas bon! Elle sauta donc à l’eau, attrapant le petit roux pour le hisser sans trop de difficultés hors de l’eau. Ce n’était pas très lourd un enfant, beaucoup moins que certains adultes très corpulents qui venaient parfois se baigner! À peine l’avait-elle étalé sur le sol, qu’une sauveteuse arrivait avec une trousse de premiers soins. L’amnésique avait heureusement réussit à mémoriser se qu’il fallait faire avec beaucoup d’acharnement et d’étude. Elle fit les manœuvres de premiers soins, utilisant le masque pour le bouche à bouche, parce que de nos jours, on ne faisait plus de bouche à bouche direct, ce n’était pas hygiénique et c’était gênant.

Lorsque Dory fut certaine qu’il avait recraché l’eau et qu’il était bien conscient, elle l’enroula dans une grande serviette.

- Ça va aller Omer? L’eau ça peut être amusant, mais il faut être prudent près de la piscine! C’est comme un ananas, c’est agréable à manger, mais il faut bien le préparer avant…. Tu aime l’ananas? Alors… qu’est-ce que je disais? Oh avant de te baigner tout seul, il faudrait que tu prennes les leçons de natation! Je peux te trouver une veste de flottaison si tu veux essayer, comme ça tu ne couleras plus comme une pierre.

Dory balada son regard sur la piscine, avant de regarder le jeune garçon à côté d’elle. Elle commença à interroger :

- Oh, tu as déjà finit de te baigner?! Tu t’es bien amusé? Qu’est-ce que j’ai fait de ma serviette moi? On parlait de quoi nous? Parce que j’ai un problème de mémoire, vois-tu… heum… t’es qui déjà?

Spoiler:
 



codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
DOUBLES COMPTES : Anna d'Arendelle, Aiko "Honey" Miyazaki
PHOTO D'IDENTITE :






DESSIN ANIME D'ORIGINE : Oliver & Compagnie.
ÂGE DU PERSONNAGE : 8 ans.
COTE COEUR : Clawd ❤︎ Clémence ❤︎ Kiara ❤︎ Clawd ❤︎ Mally ❤︎ Nounours ❤︎ Clawd ❤︎ Mackenzie de la classe de CP ❤︎ Clawd ❤︎
OCCUPATION : Apprenti capitaine d'industrie, futur business man, assistant d'espion, rêveur compulsif... Et accessoirement, écolier en 1th grade.
HUMEUR : Terrorisé.
MON ARRIVÉE : 08/04/2013
MON VOYAGE : 638
POINTS : 57
LOCALISATION : New York, dans l'ombre des adultes.

MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau ⊱ PV Dory  Lun 29 Aoû 2016 - 17:02

SE JETER À L'EAU

Il n'avait fallu que quelques secondes pour que son corps se retrouve totalement immergé. Oliver, paniqué par l'horreur de sa situation, continua vainement à battre des jambes pour tenter de remonter à la surface. Mais ses forces le quittèrent rapidement et l'eau, sournoise et étouffante, eue vite fait de lui arracher ses espoirs d'en réchapper seul. Et tandis que le liquide se mouvait autour de lui, s'infiltrant partout, aspirant le peu d'oxygène qui lui restait, un affreux malaise le prit. Il allait mourir noyé. Ce terrible présage ne suffit pas à lui redonner la volonté et l'énergie nécessaire pour remonter. L'enfant but une énième fois la tasse avant de céder aux ténèbres. Il était à peine conscient, quand quelqu'un plongea pour le saisir. On venait mettre fin à son agonie. S'il en avait été capable, surement se serait-il agrippé à cette personne de toutes ses maigres forces, mais ces dernières semblaient l'avoir complètement abandonné. Inerte sur le sol, il finit par revenir complètement à lui, toussant et crachant l'eau qu'il avait ingurgitée. Chaque grande goulée d'air qu'il prenait lui laissait d'une brûlure dans le fond de sa gorge et la frayeur qu'il venait d'avoir lui avait fait monter les larmes aux yeux.

On enroula son corps tétanisé et frigorifié dans une serviette. Encore sous le choc de ce qu'il venait de lui arriver, ce n'est qu'à ce moment-là que ses yeux se posèrent sur sa sauveuse : Dory. Dire qu'il avait eu peur d'être jeté à l'eau par celle-ci. Il murmura un merci à peine audible. Les quelques minutes de cauchemars qu'il venait de vivre défilèrent à nouveau dans sa tête. Jamais il n'avait eu aussi peur de sa vie. Même son réveil dans ce nouveau monde ou son face à face avec le gros chien à Paris n'avait pas autant affolé son cœur. Il resta emmitoufler dans le drap de bain, à frotter ses yeux larmoyants et à renifler tandis que la sauveteuse lui parlait. Ses mots firent apparaitre un petit sourire sur le visage de l'enfant. Elle était marrante Dory. Elle lui donnait des prénoms étranges et elle comparait la nage à la préparation d'un fruit. Un peu bizarre mais marrante. « Oui j'aime bien l'ananas… Mais moi je suis pas Omer, je suis Oliver. » Est-ce qu'il voulait une veste de flottaison ? Il ne savait pas trop. Là, tout de suite, il avait surtout envie de rester au sec. Mais après tout, si cette veste l'empêchait de couler et que Dory était là pour l'aider, peut-être pourrait-il envisager de se remettre à l'eau. Peut-être. Il réfléchissait intensément au pour et au contre d'une nouvelle tentative de baignade, quand Dory se tourna vers lui et lui posa des questions plutôt déconcertantes.

Quoi, elle pensait vraiment qu'il venait de se baigner ? Oliver l'observa, perplexe, d'abord persuadé qu'elle se jouait de lui. Il réalisa vite qu'il ne s'agissait pas d'une plaisanterie lorsqu'il la regarda chercher sa serviette. Un problème de mémoire… Ça expliquait les questions. «Je suis Oliver… J'me suis pas baignée, tu viens d'aller me chercher parce que je coulais. » Oliver était naturellement passé au tutoiement comme il le faisait avec presque tous les adultes en qui il avait confiance. Dory lui avait sauvé la vie, c'était plutôt une bonne base. À contre cœur, il se quitta la chaleur de la serviette pour la tendre à la blonde : « Tiens, elle est là ta serviette, tu me l'avais prêté. » L'histoire de problème de mémoire de Dory l'intriguait. Ça ne devait pas être facile de toujours oublier. « Dis, pourquoi t'oublies des trucs ? C'est que c'est une maladie que t'as attrapée ou t'es tombé sur la tête ? » Lui aussi c'était cogné la tête il n'y a pas si longtemps. Il avait dû rester avec un pansement sur le sourcil pendant plusieurs jours, et s'il avait attrapé cette maladie ? « Comment on l'arrête ? Parce que moi parfois j'oublie des lettres de l'alphabet ou des chiffres, mais quand j'y pense fort ça revient ! Surtout la lettre N.» Il avait bien hâte de se remettre à niveau pour avoir les mêmes connaissances que les enfants de son âge, qu'est-ce que ce serait pratique d'être capable de lire tout seul ! Compter, écrire correctement, faire du vélo… Autant de choses qu'il lui tardait de savoir. Nager allait peut-être s'ajouter à la liste… S'il avait su nager, jamais il ne se serait laissé couler comme il avait fait. « Je veux bien essayer un peu avec la veste pour flotter en fait. » Il marqua une pause avant de réaliser que Dory avait peut-être oublié de quoi il voulait parler. « Ah oui, tu me parlais d'ananas et de me protéger… » Voilà, il devait avoir fait le tour.

_________________
THE MOVIE IN MY MIND  
Every time I close my eyes it starts, the movie in my mind the dream they leave behind, a scene I can't erase. The movie plays and plays the screen before me fills and life is like a dream, the dream I long to find. A world that's far away where life is not unkind where no one comes at night to blow the dream away. © okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleue naturelle
DOUBLES COMPTES : heu... j'ai oublié...
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Finding Nemo
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 chez les humains
COTE COEUR : Il y avait quelqu'un, mais il a disparu...
OCCUPATION : Surveillante de piscine :D
HUMEUR : Just keep swimming :D
MON ARRIVÉE : 20/04/2013
MON VOYAGE : 892
POINTS : 106
LOCALISATION : je suis perdue D:

MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau ⊱ PV Dory  Mer 31 Aoû 2016 - 1:50



Se jeter à l'eau

j'ai oublié ce que je voulais écrire...




Le petit Omer était un brave garçon, même si ce n’était pas son prénom… Un bon garçon parce qu’il aimait les ananas? Pourquoi pas! C’était bon pour la santé des fruits! Des tas d’enfants n’en voulaient pas! Dory adorait les fruits, les légumes aussi! Bon, le blonde n’était pas du genre à faire sa difficile sur la nourriture. Il faut dire que lorsqu’elle n’aimait pas un truc, elle l’oubliait, jusqu’à ce qu’elle en reprenne une bouchée… une chose qu’elle se refusait à manger, c’était évidement du poisson ou des fruits de mer! Elle ne comprenait pas pourquoi on appelait ça ainsi. Une crevette, ça ne ressemblait pas à une pomme ou un ananas! Les fruits, ça n’avait pas de yeux ou de pattes…

Ses pensées furent interrompues par un petit roux qui lui parlait. Ce petit avait la présence d’esprit de lui expliquer leur rencontre. Comme c’était gentil de sa part! La plupart des gens normaux ne prennaient que rarement le temps de la remettre en situation… Ceux qui n’étaient pas habitués au problème de mémoire de la blonde se montraient peu patients avec elle. Ce n’était pas nécessairement de la méchanceté, c’est seulement que ce qui sortait de l’ordinaire rendait souvent mal à l’aise les gens. Ce garçon semblait soudainement très bavard à ce sujet. Il avait plein de questions, auxquelles Dory tenta de répondre :

- Je ne crois pas que ce soit une maladie dans mon cas… j’ai toujours eu ça! Je sais qu’il y a des personnes âgées qui oublient… Il y a aussi des gens qui se cognent la tête très fort, comme tu le dis, mais moi, je suis juste né comme ça. Bon, je suis aussi née poisson, mais ça, ça a changé à ce qu’il semble.

Ce petit était plutôt chanceux de réussir à se souvenir de ce qu’il avait oublié avec un peu d’effort, parce que Dory avait beau se concentrer, certaines informations restaient perdues pour toujours!  Si c’était important, ça finissait par revenir, après parfois trop longtemps… mais bon, elle avait appris à vivre avec ce problème et même on pouvait dire qu’elle s’en sortait bien, la preuve était qu’elle était toujours en vie, même dans ce monde, avec ces humains compliqués.

Maintenant, il était question de veste de flottaison… il voulait perdre la blonde ou quoi? Elle avait l’air d’en trainer dans ses poches peut-être? Parce qu’elle n’avait même pas de poches en fait! Par contre, elle pouvait bien aller lui chercher une veste, pour qu’il flotte au lieu de couler comme une pierre. Surtout que c’était pour sa protection! La protection, un sujet tellement important aux yeux de Dory! Si seulement elle savait pourquoi! Il n’en fallait pas plus pour qu’elle commence ses explications :

- Tu as raison, il faut toujours se protéger, en toute circonstance, parce que sinon, tu risque de te retrouver avec un poisson dans l’aquarium! Bon, ça arrive qu’aux dames, mais c’est quand même très important de bien se protéger ou de garder ton ananas dans ton pantalon. Ce n’est pas vraiment un ananas, mais je sais plus comment ça s’appelle! Et puis les gens n’aiment pas qu’on dise ce mot. Pour le protéger, il faut des préservatifs! Mais je crois que t’es trop jeune pour ça en fait… Donc… on disait? Oh! La veste de flottaison!

Dory se leva pour aller chercher  la fameuse veste. Par contre, elle du faire le tour de la piscine avant de voir le petit rouquin avec qui elle parlait auparavant. Elle alla le rejoindre, lui mettant la veste. Ensuite, elle l’amena du côté moins creux du bassin, là où il y avait des marches et une rampe.

- Tu n’as qu’à descendre à ton rythme, de toute façon il y aura assez d’eau ici pour que tu ais la tête et les épaules hors de l’eau.

La blonde descendit dans l’eau, laissant le jeune garçon entrer dans l’eau par lui-même.




codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
DOUBLES COMPTES : Anna d'Arendelle, Aiko "Honey" Miyazaki
PHOTO D'IDENTITE :






DESSIN ANIME D'ORIGINE : Oliver & Compagnie.
ÂGE DU PERSONNAGE : 8 ans.
COTE COEUR : Clawd ❤︎ Clémence ❤︎ Kiara ❤︎ Clawd ❤︎ Mally ❤︎ Nounours ❤︎ Clawd ❤︎ Mackenzie de la classe de CP ❤︎ Clawd ❤︎
OCCUPATION : Apprenti capitaine d'industrie, futur business man, assistant d'espion, rêveur compulsif... Et accessoirement, écolier en 1th grade.
HUMEUR : Terrorisé.
MON ARRIVÉE : 08/04/2013
MON VOYAGE : 638
POINTS : 57
LOCALISATION : New York, dans l'ombre des adultes.

MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau ⊱ PV Dory  Dim 11 Sep 2016 - 22:01

SE JETER À L'EAU

Ce n'était pas de chance. Maladie ou pas, Oliver était bien content de ne pas être né avec ce genre de problème. Il avait n'avait pas envie d'oublier. Ce qu'il voyait, ce qu'il entendait, ce qu'il faisait… Lui, au contraire, voulait se souvenir de tout et devenir très intelligent. Sans compter ses amis. Jenny, Roublard… Eux aussi, il ne voulait pas les oublier. Il n'avait qu'une crainte : qu'eux, en revanche, l'aient déjà effacé de leurs mémoires. Mais ça, il avait envie de croire que ça n'arriverait jamais, que l'amour et l'amitié serait plus forte que les séquelles du temps qui passe. Il ne risquait rien auprès de Dory de toute manière, ses problèmes de mémoires n'étaient de toute évidence pas contagieux, et il n'était ni vieux, ni un népoisson. Qu'est-ce que c'était ça ? Il n'en avait aucune idée, mais c'est ce qu'il avait cru comprendre en écoutant la blonde d'une oreille un peu distraite par l'agitation des autres enfants autour de la piscine. Celle-ci était, de toute manière, repartie sur un discours encore plus étrange.

C'est l'incompréhension la plus complète qui vint accueillir les paroles de Dory. Bouche entrouverte, moue surprise, il observait l'adulte avec un regard presque perdu, effrayé. Cette situation lui rappelait ses premiers jours au foyer social : lorsque tout le monde s'obstinait à lui parler en français. Il n'y comprenait rien. Des mots dénués de sens résonnaient dans ses oreilles. C'était presque comme cela qu'il se sentait face aux discours de Dory. Pourtant, elle ne parlait pas une langue étrangère… Mais il avait bien du mal à voir le rapport entre un aquarium, un ananas, et la protection. D'autant plus qu'il ne cachait aucun ananas dans son pantalon… Ni aucun fruit d'ailleurs, pour la simple et bonne raison que cela faisait longtemps qu'il n'avait rien volé. La dernière fois, ça remontait à la veille de sa fugue. L'enfant avait rusé pour pouvoir chiper des oursons en chocolat. Un crime odieux. Finalement, à la fin de l'explication, la seule question qui germa dans l'esprit du petit fut : « … Pourquoi c'est que les filles qui ont le droit d'avoir des aquariums ? C'est pas juste… » Oh, il y avait bien ce mot aussi, préservatif, dont le sens lui échappait, mais puisque la blonde ne semblait pas vouloir s'attarder sur le sujet, il n'aurait qu'à demander à Hadès. Lui, il savait tout sur tout.

Dory s'éloigna, le temps d'aller lui chercher cette fameuse veste de flottaison, cause de leur quiproquo, et Oliver vint à se demander si elle allait se souvenir de lui après cette courte séparation. Le petit la suivit du regard, mais après un bref tour de la piscine, la blonde revint vers lui. Une fois la veste enfilée, il n'y avait plus qu'à se jeter à l'eau. Le moins qu'on puisse dire, c'est que cette idée ne le rassurait pas. Mais Oliver n'était pas du genre à abandonner aussi facilement. Il possédait une force de volonté peu commune pour son âge. Voilà pourquoi, grimaçant, il se décida à entrer dans l'eau. Un pied, puis deux… Ce n'était pas si terrible au fond. La notion d'inconnu qui entourait son nouveau corps chétif, presque craintif face à des choses qui, avant, ne l'effrayaient pas autant. L'eau en faisait partie. Comparé à son allure de chaton, cette enveloppe humaine le faisait se sentir lourd, encore plus gauche que d'habitude. Il s'y était habitué tant bien que mal. C'était à lui de l'apprivoiser maintenant. Il rejoint difficilement Dory, retenant presque son souffle. Il fut rassuré de voir qu'il avait pied. Certes, il avait l'impression d'être une bouée ambulante avec ce gilet sur le dos, mais se sentir flotter avait quelque chose de rassurant. « Je fais quoi maintenant ? Comme ça ? » Instinctivement, il se doutait que les mouvements de ses bras et de ses pieds allaient jouer un rôle majeur dans cet apprentissage. Pour illustrer ses paroles, il essaya de se déplacer dans l'eau en battant des bras et des pieds. Une sorte de nage du chiot improvisé. « J'espère que ça peut pas se percer ça hein. » Il ne manquerait plus que ça. « Hé, t'as dis que t'étais un népoisson, ça veut dire quoi ? »

_________________
THE MOVIE IN MY MIND  
Every time I close my eyes it starts, the movie in my mind the dream they leave behind, a scene I can't erase. The movie plays and plays the screen before me fills and life is like a dream, the dream I long to find. A world that's far away where life is not unkind where no one comes at night to blow the dream away. © okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleue naturelle
DOUBLES COMPTES : heu... j'ai oublié...
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Finding Nemo
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 chez les humains
COTE COEUR : Il y avait quelqu'un, mais il a disparu...
OCCUPATION : Surveillante de piscine :D
HUMEUR : Just keep swimming :D
MON ARRIVÉE : 20/04/2013
MON VOYAGE : 892
POINTS : 106
LOCALISATION : je suis perdue D:

MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau ⊱ PV Dory  Lun 12 Sep 2016 - 19:56



Se jeter à l'eau

j'ai oublié ce que je voulais écrire...




Dory ne s’était pas vraiment préoccupée de l’incompréhension du rouquin. D’un côté, même les adultes parfois, ne semblaient pas voir où elle voulait en venir! Et puis au final, elle n’avait peut-être même pas remarqué son air embêté.  Et puis comme il était étrange en fait ce petit! Il avait de drôles de questions! Mais bon, c’était normal pour les enfants d’avoir toutes sortes de question sorties d’on ne savait où! Elle aurait sans doute du lui servir un discourt sur le fait qu’il était mal de garder des poissons dans un aquarium, qu’ils avaient eux aussi droit à leur liberté! C’était quoi cette obsession des humains pour les bocaux et les cages? Bon, surement qu’un poisson né en animalerie ne pouvait pas s’ennuyer d’une liberté qu’il n’a jamais connu… Mais qu’un dentiste attrape des poissons dans l’océan, c’était inadmissible!

Par chance pour le gamin, elle oublia de lui répondre et continua ses petites affaires, c'est-à-dire veiller à ce qu’il ne se noie pas. C’était tout de même son travail de surveiller et d’apprendre aux jeunes à nager! Mine de rien, pour un petit qui avait peur de l’eau, il était plutôt courageux de s’aventurer dans la piscine tout en faisant des efforts pour apprendre. Même qu’il essayait de nouvelles choses. Dory lui expliqua tout de même un peu les techniques :

- Oui, tu peux y aller comme ça si tu es à l’aise de nager comme un petit chien. Sinon, il y a d’autres façons, comme faire de grands mouvements de bras et agiter les pieds.

La blonde lui fit une courte démonstration afin d’illustrer ses propos, en prenant garde de ne pas faire trop d’éclaboussures, parce que sinon Omer n’aurait rien vu! Et puis se faire arroser l’aurait peut-être insulté. Beaucoup de gens détestaient se faire arroser, ça les frustrait! Même que certains enfants se mettaient à pleurer! Elle ne voulait pas que le gamin pleure, déjà qu’il avait faillit… faillit quoi déjà? Ne sachant plus trop se qui était presque arrivé avec lui, elle continua plutôt en l’invitant à essayer d’autres type de nages.

- Je ne crois pas qu’on puisse percer une veste… Ça ne semble pas être de l’air à l’intérieur, mais un matériel fait pour flotter… enfin, c’est ce qu’il me semble, je n’en suis pas certaine  non plus, avec mes problèmes de mémoire…


Il y avait certes certain produit de flottaisons, tel que les brassards qui contenaient de l’air, mais ils ne se perçaient pas si facilement! Et puis il n’y avait en théorie rien de pointu dans la piscine. La dernière question du garçon laissa Dory perplexe… nezpoisson? De quoi pouvait-il bien parler? Ou parlait-il en fait de quand elle avait dit être née poisson? Ça semblait plus logique.

- Quand je suis née, j’étais un poisson. Une jolie bleue naturelle. Un jour, je me suis réveillé ici. Juste là, sur le bord de la piscine! J’ai crue que j’étais prise dans un filet, mais en fait, c’était des vêtements. Je sais pas pourquoi, mais c’est arrivé. Depuis, je n’ai jamais revu mes amis de l’océan.

C’était triste, mais la vie continuait. Elle s’était fait de nouveaux amis et elle continuait d’avancer de son mieux. Il fallait continuer de nager! Parce que c’était la meilleure chose au monde, ça lui remontait toujours le moral. Observant le rouquin, elle lui demanda :

- Mais toi, tu viens d’où? T’as toujours été un garçon? Enfin, un humain je veux dire! Je trouve pas que t’as l’air d’un londonien… Enfin, je suis pas une experte non plus.

On ne changeait pas de sexe en changeant de monde? Dory en avait aucune idée, mais elle ne pensait pas que les changements pouvaient aller jusque là. Passer d’un animal à un humain était déjà bien assez!  Une question lui vint, juste comme ça :

- Si tu as si peur de l’eau… pourquoi tu es venu à la piscine aujourd’hui?

C’était un éclair de lucidité, ça arrivait parfois, juste comme ça… Il ce passait quelque chose et l’amnésique faisait parfois des liens ou se posait de vraies questions, dans ce genre là. Ça n’avait pas toujours un rapport direct avec la conversation, mais elle aurait du l’interroger là-dessus au moment où elle l’avait vu, terrorisé dans son coin…




codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
DOUBLES COMPTES : Anna d'Arendelle, Aiko "Honey" Miyazaki
PHOTO D'IDENTITE :






DESSIN ANIME D'ORIGINE : Oliver & Compagnie.
ÂGE DU PERSONNAGE : 8 ans.
COTE COEUR : Clawd ❤︎ Clémence ❤︎ Kiara ❤︎ Clawd ❤︎ Mally ❤︎ Nounours ❤︎ Clawd ❤︎ Mackenzie de la classe de CP ❤︎ Clawd ❤︎
OCCUPATION : Apprenti capitaine d'industrie, futur business man, assistant d'espion, rêveur compulsif... Et accessoirement, écolier en 1th grade.
HUMEUR : Terrorisé.
MON ARRIVÉE : 08/04/2013
MON VOYAGE : 638
POINTS : 57
LOCALISATION : New York, dans l'ombre des adultes.

MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau ⊱ PV Dory  Sam 17 Sep 2016 - 23:29

SE JETER À L'EAU

Il n'était décidément pas dans son élément. L'eau entravait ses mouvements, le dépossédait de son corps. Il peinait à faire ses marques, chaque centimètre gagné lui demandait un effort considérable. À battre des bras et des jambes comme il faisait, ses forces ne tardèrent pas à la quitter. Une chance qu'il ait cette veste sur le dos pour l'empêcher de sombrer. Certes, l'enfant avait pied, mais il préférait se savoir en sécurité, protégé par le gilet. Il s'arrêta pour mieux observer Dory. Ça avait pourtant l'air si simple ! Pourquoi lui n'y arriverait-il pas ? Ne se laissant pas abattre, il tenta tant bien que mal d'imiter la blonde. Sans grand succès. Ses grands gestes ne le menaient nulle part et il se retrouva finalement sur le dos, empêtré dans sa veste de flottaison, bataillant pour se retourner. Il ne tarda pas à se remettre dans le bon sens, mais cette accroche témoignait de la difficulté de l'exercice. « C'est dur… » Souffla-t-il à l'intention de Dory. Mais celle-ci était déjà bien occupée à répondre à ses questions. Il réalisa rapidement que le mystérieux népoisson n'était en fait que deux mots distincts qu'il n'avait tout simplement pas compris à la première écoute. Ses yeux s'écarquillèrent. Dory était un poisson ? Il n'y croyait pas. Cette histoire faisait étrangement écho à la sienne. La blonde était aussi d'une autre planète alors !

Oliver avait beau savoir qu'il n'était pas seul dans cette situation, rencontrer des gens ayant vécu les mêmes épreuves que lui l'étonnait toujours. Cela lui redonnait espoirs quant à la suite : si Dory, Hadès et Helga s'étaient retrouvés ici, alors il n'y avait pas de raison pour que Roublard, Jenny et la bande ne soient pas quelque part eux aussi. La facilitée avec laquelle elle racontait ses mésaventures déconcerta un peu Oliver. Lui avait été habitué à mentir sur les mystérieux événements qui l'avaient frappé. Parce qu'on ne le croyait pas, parce qu'à la minute où il avait essayé d'être honnête, les agents sociaux lui avaient fait consulter un docteur au nom étrange avec qui il était censé parler et dessiner, un psychologue, ou médecin de la tête comme il l'appelait. Mais il n'avait jamais eu besoin de se faire soigner la tête, il n'était pas fou ! Certains adultes étaient simplement trop bêtes ou trop sérieux pour comprendre. Aussi, il hésita à répondre à Dory. Il ne savait pas vraiment s'il était censé divulguer ce genre de choses. Le petit n'en avait jamais parlé avec Hadès, mais il supposait que les informations sur leurs anciennes vies et les véritables circonstances de leur rencontre étaient à garder sous silence. Du moins, en temps normal.

Mais la situation présente n'était pas anodine. Que risquait-il ? Après tout, Dory pourrait garder le secret, puisqu'elle-même était dans ce cas ! « C'est normal, c'est parce que moi j'habite à New York ! » Lui, Londonien ? Ça non. Il était New-Yorkais et fier de l'être ! « C'est pour çaaa que je ne parle paaas comme çaaa. » Déclara-t-il en imitant grossièrement l'accent britannique qu'il n'arrêtait pas d'entendre à l'hôtel. L'homme à la réception avait une drôle de manière de prononcer certains mots qui lui avaient donné envie de pouffer la première fois. Estimant la blonde comme étant digne de sa confiance, il s'approcha ensuite d'elle pour murmurer : « Moi aussi je viens d'une autre planète, en fait j'étais un chat avant, mais c'est secret. » Les notions d'interdit et de secret qui entouraient son ancienne vie suscitée autant de crainte que d'amusement chez lui. Il se sentait comme un agent double, à la recherche de camarade espion tapis incognito dans la population pour résoudre une mission confidentielle. Il ne savait pas trop quelle mission, mais l'idée lui plaisait.

« Si tu as si peur de l’eau… pourquoi tu es venu à la piscine aujourd’hui ? » Oh, voilà autre chose. C'était une excellente question. Oliver baissa les yeux. Il n'était pas très fier du numéro de trouillard qu'il avait fait.« Hum… En fait, on m'a pas dit où on m'amenait… Hadès, il a juste dit que j'allais à un cours, mais il a pas dit de quoi. Alors moi j'ai cru que c'était pour l'école. Je sais pas s'il veut que j'apprenne à nager ou si c'est une punition pour toutes les fois où j'ai refusé d'aller me laver…» C'était peut-être les seuls moments où il s'était montré impertinent avec Hadès. Mais pas trop non plus. Il avait toujours cette crainte muette, dissimulé dans un coin de son esprit : celle de se retrouver abandonner à cause d'une trop grosse bêtise qu'il aurait fait, où d'un trop gros caprice. Il n'y avait pas beaucoup de règles chez Hadès, mais il s'appliquait à respecter celle qu'il y avait. Comme ne pas mettre ses chaussures sur le canapé. Ou ne pas l'embêter. « Hadès, c'est mon… » Il marqua une pause pour chercher le fameux mot. Il l'avait sur le bout de la langue… « Tri »…cheur. « Tu »…eur. « Tuteur ! » Oui, c'était le bon mot ! « C'est lui qui s'occupe de moi, et puis je l'aide aussi, je suis son collabaroteur, parce que lui c'est un vrai espion. » Le petit n'était pas peu fier d'être l'assistant d'un véritable agent secret. Il n'avait pas fait grand-chose, mais ça ne l'empêchait pas de se sentir utile. Enfin, il comptait pour quelque chose, se sentait important, spécial, précieux. Oliver était naïvement persuadé de cette vérité, les simples mots lui avaient suffi à y croire. « Mais faut le dire à personne par contre hein, promis juré craché ! »

_________________
THE MOVIE IN MY MIND  
Every time I close my eyes it starts, the movie in my mind the dream they leave behind, a scene I can't erase. The movie plays and plays the screen before me fills and life is like a dream, the dream I long to find. A world that's far away where life is not unkind where no one comes at night to blow the dream away. © okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleue naturelle
DOUBLES COMPTES : heu... j'ai oublié...
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Finding Nemo
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 chez les humains
COTE COEUR : Il y avait quelqu'un, mais il a disparu...
OCCUPATION : Surveillante de piscine :D
HUMEUR : Just keep swimming :D
MON ARRIVÉE : 20/04/2013
MON VOYAGE : 892
POINTS : 106
LOCALISATION : je suis perdue D:

MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau ⊱ PV Dory  Lun 19 Sep 2016 - 20:31



Se jeter à l'eau

j'ai oublié ce que je voulais écrire...




Le petit essayait bien de nager, mais il ne semblait pas très doué! Il était tout empêtré dans sa veste de flottaison… Peut-être était-elle trop grande? Dory avait sans doute oublié de l’ajuster! Heureusement, il ne risquait rien, mais ça pouvait lui nuire, puisqu’il n’était pas très habile dans l’eau. Et puis de toute façon il avait pied s’il se mettait debout! La blonde le surveillait donc, sans s’inquiéter. Depuis qu’elle travaillait à la piscine, elle avait vu bien des enfants qui peinaient au début, puis avec le temps, ils s’amélioraient et prenaient plaisir à nager. Bon, on pouvait douter qu’un jour ce rouquin prenne plaisir à se baigner, mais s’il pouvait réussir à se débrouiller en cas de chute, ce serait déjà un bon commencement.

Les révélations du jeune garçon étaient plus qu’intéressantes. New-York? Ça lui rappelait quelque chose… Elle rit de l’imitation que fit Ollier de l’accent britannique. Elle-même devait sans doute l’avoir un peu à force de vivre à Londres. Mais New-York? Pourquoi cette ville semblait si importante? La blonde ne savait pas pourquoi, peut-être que ça lui reviendrait? La suite fut bien intéressante… Le roux était un chat! Mine de rien, ça expliquait son horreur de l’eau! L’eau… il y a de l’eau à New-York? Une image d’un quai et d’un de ses amis lui revint subitement. Elle était déjà allée dans cette ville, où elle avait rencontré ce type si gentil, qui chantait vraiment bien!

- j’ai un ami à New-York! Son prénom sonne comme… Simon? Saumon? Ptitmont? Il est comme nous! Mais lui il était… euh… Une langouste? Une bellerousse? Je sais plus en fait. Il est gentil, blond, maladroit et il chante de belles chansons! Tu le connais?

Il y avait très peu de chance qu’ils se soient croisés, la grosse pomme comptant plus de huit millions d’habitants… Alors quand bien même, le rouquin pouvait bien l’avoir croisé sans le savoir! Il devait y en avoir des tonnes, des hommes blonds dans cette ville!

Quoiqu’il en soit, Dory ne s’attarda pas plus longtemps sur le sujet, le gamin répondant toujours à ses questions. Il parlait d’un Hadès… Le nom d’une personne surement très louche, un peu menteur même! Cet homme n’avait pas tout dit à Enjoliver en le laissant devant la porte. Il avait beau être son Tritututeur, ça ne lui donnait pas tout les droits! Elle ne comprenait pas tout à cette histoire d’espion et de collaborateurs, alors de toute façon, elle oublierait sans doute cette partie avant même qu’elle ait l’idée de tout répéter.

- Hadès… sa sonne comme… un fishnappeur… J’imagine que l’important c’est qu’il soit gentil avec toi. Il a raison de vouloir que tu te lave, l’eau c’est bien! Tu te lavais jamais quand tu étais un chat? Par contre, il aurait du te dire ce qui t’attendait et même venir avec toi pour te soutenir. Et puis c’est bien de savoir nager… et si tu tombe dans l’eau par accident, tu vas te noyer si tu connais pas la base!

Dory en profita pour corriger un peu la position du gamin, lui remontrant les mouvements. Elle entreprit de lui donner d’autres explications sur quoi faire en cas d’une chute accidentelle :

- Si tu tombe, tu ne dois pas paniquer et bouger n’importe comment. Tu peux faire la planche, comme ça tu flotteras mieux. Ensuite tu fais aller tes bras, comme si tes mains étaient des rames. Si tu en as assez, prend une pause. Tu pourras toujours reprendre le cours plus tard ou une autre journée.

L’important était évidement qu’il ne se décourage pas, alors la blonde prenait bien soin de l’encourager et de souligner ses progrès. Et puis on ne devient pas le meilleur après seulement une leçon, ça prenait du temps avant d’être comme un poisson dans l’eau! Le temps passait et plusieurs enfants étaient partis, ce qui aidait à ce qu’il y ait moins de vagues dans la piscine. C’était plus tranquille que plus tôt, bien qu’il restait encore des gamins ici et là.



codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
DOUBLES COMPTES : Anna d'Arendelle, Aiko "Honey" Miyazaki
PHOTO D'IDENTITE :






DESSIN ANIME D'ORIGINE : Oliver & Compagnie.
ÂGE DU PERSONNAGE : 8 ans.
COTE COEUR : Clawd ❤︎ Clémence ❤︎ Kiara ❤︎ Clawd ❤︎ Mally ❤︎ Nounours ❤︎ Clawd ❤︎ Mackenzie de la classe de CP ❤︎ Clawd ❤︎
OCCUPATION : Apprenti capitaine d'industrie, futur business man, assistant d'espion, rêveur compulsif... Et accessoirement, écolier en 1th grade.
HUMEUR : Terrorisé.
MON ARRIVÉE : 08/04/2013
MON VOYAGE : 638
POINTS : 57
LOCALISATION : New York, dans l'ombre des adultes.

MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau ⊱ PV Dory  Lun 26 Sep 2016 - 21:16

SE JETER À L'EAU

Simon ? Oliver secoua la tête. Non, ça ne lui disait rien. À vrai dire, il n’était pas beaucoup sorti depuis qu’il habitait à New York. Ses journées, il les passait avec Hadès lorsqu’il était là et il ne sortait que lorsque celui-ci acceptait de l’amener avec lui. New York était une ville immense et Oliver n’avait pas encore osé s’aventurer tout seul à l’extérieur pour jouer. Il avait bien trop peur de ne pas pouvoir retrouver son chemin par la suite. Son terrain de jeux se limitait donc à l’appartement d’Hadès et à la cage d’escalier de l’immeuble. Il aimait aller jouer dans les escaliers, s’offrir des tours d’ascenseur, faire glisser des objets sur la rampe ou encore s’amuser à sauter le plus de marche possible. Son record s’élevait à cinq marches, mais il comptait bien réussir la sixième sans se faire mal à la réception ! Si lui ne connaissait aucun Simon, le nom d’Hadès sembla, en revanche, évoquer quelque chose à Dory. « C’est quoi un fishnappeur ? »  Ce mot ne lui disait rien. C’était peut-être un autre travail ? Oliver savait que l’ancien métier d’Hadès, c’était Dieu des fantômes ou quelque chose comme ça… Mais Fishnappeur ? Il n’aurait qu’à lui demander en rentrant. Ça, et ce que c’était qu’un préservatif. « Bah… Je sais plus trop. Mais j’avais pas besoin d’eau pour le faire ! »  Entre survivre tout seul dans la rue et s’intégrer à une bande de chiens, la propreté n’avait pas vraiment fait partie de ses priorités, et ce même lorsqu’il était avec Jenny. Sans compter que se laver n’avait rien d’une obligation pour lui. C’était seulement depuis son arrivée dans ce monde qu’on s’était mis à le forcer à aller au bain, alors que lui aurait préféré mettre ce temps à profit pour s’amuser.

« Par contre, il aurait dû te dire ce qui t'attendait et même venir avec toi pour te soutenir. » Oliver ne répondit rien, forcé de constater qu'elle n'avait pas tort. Cette mauvaise surprise lui restait encore au travers de la gorge, comme une trahison. L'enfant ne savait pas vraiment quelle réaction adopter : devait-il être en colère ou déçu suite à cette histoire ? Il s'arrêta en plein mouvement et se laissa flotter quelques instants. Au fond, ça l'attristait plus qu'autre chose. Lui aurait bien aimé que quelqu'un soit là pour l'encourager. Si on lui avait proposé d'apprendre à nager dans d'autre circonstances et avec un soutien, peut-être aurait-il été à ses cours de natation de pleins grès. Mais il ne se plaignait pas. Il n'avait pas le droit de se plaindre. Hadès avait déjà fait tellement de choses pour lui, et puis, il lui avait bien offert ce cours-là, c'était déjà beaucoup. « Il devait p't-être faire un truc pour son travail. C'est pour ça qu'on est là. »  Oui, ça devait être ça.

Nager demandait beaucoup d'efforts mine de rien. Tenter de maîtriser ses mouvements dans cet élément qui n'était pas le sien avait épuisé toutes ses forces. Il n'était pas mécontent de prendre une pause. Son après-midi avait été bien rempli, il n'était peut-être pas encore capable de nager, mais il pensait avoir mémorisé les bases et surtout, il avait pris le dessus sur sa peur. C'était certainement de ça, dont il était le plus fière présentement. Ce n'était peut-être pas grand-chose, mais lui se sentait vachement courageux. « J'pourrai peut-être revenir. »  Il ne savait pas exactement combien de temps il était censé rester à Londres, mais peut-être aurait-il l'occasion de revenir plutôt que de passer ses journées devant la télévision à l'hôtel. « Je demanderai à Hadès si je peux ! »

En parlant d'Hadès… Celui-ci venait d'arriver. Aussitôt, Oliver se précipita hors du bassin, manquant de glisser sur le sol humide pour le rejoindre. « Je suis tombé dans l'eau, même que j'ai failli être mourus noyé ! »  S'écria-t-il en lançant un regard accusateur à l'adulte. Il exagérait à peine. Une moue boudeuse sur le visage, il s'évertua à essayer de se débarrasser de son gilet de sauvetage tout en continuant sur sa lancée. « Pourquoi vous avez pas dit pour la piscine ? C'est pas juste, j'ai été sage ! »  Impossible d'ôter cette veste : encore trempée, elle lui paraissait particulièrement lourde. Après s'être battu quelques secondes, Oliver soupira et abandonna l'idée. « Heureusement qu'y avait Dory, c'est elle qui m'a sauvé ! Elle m'a même un peu appris à nager. »


_________________
THE MOVIE IN MY MIND  
Every time I close my eyes it starts, the movie in my mind the dream they leave behind, a scene I can't erase. The movie plays and plays the screen before me fills and life is like a dream, the dream I long to find. A world that's far away where life is not unkind where no one comes at night to blow the dream away. © okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleue naturelle
DOUBLES COMPTES : heu... j'ai oublié...
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Finding Nemo
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 chez les humains
COTE COEUR : Il y avait quelqu'un, mais il a disparu...
OCCUPATION : Surveillante de piscine :D
HUMEUR : Just keep swimming :D
MON ARRIVÉE : 20/04/2013
MON VOYAGE : 892
POINTS : 106
LOCALISATION : je suis perdue D:

MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau ⊱ PV Dory  Mar 27 Sep 2016 - 2:35



Se jeter à l'eau

j'ai oublié ce que je voulais écrire...




- Un fishnappeur, c’est quelqu’un qui kidnappe les poissons! Il faut faire attention aux inconnus, parce qu’ils ne sont pas tous gentils!  

Venant de la part de Dory, cette mise en garde pouvait sembler bizarre, mais elle savait ce que ça faisait de se faire enlever. Elle n’en avait pas de souvenirs, mais parfois, quelques images lui revenaient, tels des flashs. Il fallait évidement que le sujet soit abordé, sinon ça ne la hantait pas vraiment. C’était arrivé il y avait longtemps, et puis elle n’était pas du genre à rester traumatisée. Bon, elle faisait des fixations sur certains trucs, comme les ananas et la protection, mais rien qui l’empêchait de dormir le soir!  

Sinon… comment il pouvait se laver sans eau? Lui-même ne le savait pas… ou il ne voulait pas le dire! La dernière option était qu’il ne le faisait juste pas! Si Dory s’était souvenu que le rouquin était un chaton avant, elle aurait sans doute fait le lien qu’il se lavait avec sa langue. Ce qui lui donnait sans doute mauvaise haleine, jamais autant qu’un chien, mais se laver le derrière avec la langue ne laissait sans doute pas une bonne senteur de menthe! Mais bon, c’était sans doute mieux que la blonde ne sache pas tout ça, parce qu’elle ne regarderait plus jamais le gamin de la même façon!

Omer trouva une excuse pour l’absence de quelqu’un… elle ne savait plus qui par contre. Dory se contentait donc de le surveiller, de l’encourager un peu, jusqu’à ce qu’il en ait assez de nager. Déjà? Pour la blonde, c’était comme si ils venaient d’entrer dans l’eau! Mais ça serait bien qu’il revienne la voir un jour! Elle serait contente de lui montrer autre chose! Par contre lorsque la femme vit qui venait d’entrer pour venir chercher le rouquin, elle se figea un instant. Cet homme… Il n’avait pas l’air de quelqu’un à qui on confierait un gamin! Elle sortit de la piscine à son tour, attrapant sa serviette pour s’éponger, tout en regardant suspicieusement ce type. Il était louche! Elle ne l’aimait pas, mais pas du tout! Il risquait de faire du mal au petit, elle en était convaincue.

Dory prit un ballon et le balança sur l’homme. Ensuite, elle s’approcha de lui avec une nouille de piscine, le frappant avec, tout en criant :

- FISHNAPPEUR! Tu devrais avoir honte! Laisse Enjoliver tranquille! Je te laisserais pas le kidnapper!

La blonde continua de frapper l’homme avec la nouille en mousse jusqu’à ce qu’il recule. Puis il disparut! Il était peut-être tombé dans la piscine, l’important c’était qu’il n’était plus là et que donc, l’enfant était sauvé! Elle décida donc de débarrasser le rouquin de la veste dans laquelle il était coincé. Elle la prit pour aller l’accrocher à sa place, passant par le fait même à autre chose. Elle aida les autres surveillantes à ranger le matériel, avertissant l’homme dans la piscine :

- Monsieur, il est temps de sortir de l’eau! Nous fermons bientôt. Omer, il est temps d’aller te changer!

Dory poussa le gamin vers les vestiaires, avant d’aller elle-même dans celui des employées, oubliant l’homme dans la piscine… ce qui était sans doute mieux pour elle, parce qu’il ne devait pas être très content…


hors rp:
 


codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lord of the Dead
PRESENCE/ABSENCE : Omniprésent... /sbaf/
DOUBLES COMPTES : Trois bêtes très bête...
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : trop vieux pour toi gamine!
COTE COEUR : C'est Helga qui l,a trouvé, elle le garde <3
OCCUPATION : tente de dominer le monde
HUMEUR : Boum Badaboum boum boum boum! Ah!
MON ARRIVÉE : 24/04/2013
MON VOYAGE : 532
POINTS : 100
LOCALISATION : pas de tes oignons!

MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau ⊱ PV Dory  Ven 30 Sep 2016 - 2:01



Se jeter à l'eau

Où nos mauvaises actions nous rattrapent...



J’avais déposé Oliver à la piscine. Peut-être que j’aurais du lui  spécifier pourquoi je l’envoyais là, mais j’étais pressé ce matin. J’avais des trucs à faire, comme une mission à compléter et je n’avais pas envie de l’avoir dans les pattes… Et puis si ça me permettait de trouver une jolie fille à draguer au passage, c’était tant mieux. Quoique peut-être que je devrais essayer la technique de drague avec un enfant, me la jouer le père célibataire qui élève le pauvre gamin abandonné par sa mère… En même temps, j’avais peur que le rouquin me vole la vedette, alors je le laissais loin de mes plans dragues.

Une personne sensible aurait sans doute fait la comparaison entre le gamin et un chaton abandonné dans une boite au bord de la route… mais ayant la sensibilité d’une planche à repasser, je ne m’en fis pas, pensant plutôt à ce que j’avais à faire. Je devais retourner faire de la filature, ce qui ne me tentait pas, mais voilà, si je veux être payé, je devais faire le boulot et transmettre les informations. Je sais que la veille, j’avais laissé le môme tout seul à l’hôtel, mais je me disais que ça lui ferait du bien de bouger… mais surtout d’apprendre à nager. S’il pouvait savoir les bases, ça lui empêcherait de se noyer s’il tombait à l’eau… Non mais maladroit comme il était, c’était quand même un risque! Et comme à New-York était constitué d’îles, ça faisait beaucoup d’eau autour…

Je vous passe des détails concernant mon espionnage, c’était terriblement long et chiant ce jour là… le mec bougeait à peine et il ne rencontra personne au salon de thé où il passait à tous les jours vers cette même heure. J’envoyais mon rapport, allant trainer un peu, dans l’espoir de croiser Clochette, peut-être? Ou n’importe quelle femme qui pouvait être jolie! Je ne voulais que regarder un peu… Il n’y avait rien à voir finalement et je pris le chemin de la piscine, question de récupérer Oliver.

Les gens quittaient l’endroit, signe que l’activité était en train de se terminer. J’entrai dans le bâtiment, évitant les vestiaires pour me diriger vers la piscine. Sitôt que j’eus passé les portes, le rouquin se dirigea vers moi en me racontant pleins de trucs. Bon j’avoue que pour lui qui détestait l’eau, ça pouvait sembler comme une punition, mais ce n’était pas vraiment le but. Je commençais donc à lui expliquer :

- Si t’es tombé à l’eau et que t’as failli te noyer, c’est la preuve que tu dois apprendre à nager… Ce n’était pas pour te punir, mais pour que tu apprendre la base… imagine que tu te fasses des amis et qu’ils veulent aller à la piscine? Tu ne pourras pas y aller si tu ne sais pas nager un peu. Et si tu tomber dans un lac en sortie scolaire? Je ne suis pas fan de l’eau, mais j’ai appris à nager quand même et crois moi, ça m’a sauver la vie quelques fois déjà…

Et c’est là qu’elle apparut… Peut-être qu’elle m’aurait oublié? Le ballon que je me pris en plein visage me signifia clairement qu’elle se souvenait un peu de moi… Cette folle m’attaqua avec une nouille de piscine, tout en criant des choses un peu compromettantes… Je l’avais certes kidnappée il y avait longtemps, mais c’était pour me venger de son copain de l’époque… Elle avait parfois la mémoire courte, mais j’avais du marquer son esprit d’une manière ou d’une autre, parce qu’elle m’en voulait visiblement! Surpris par cet attaque et ne voulant pas qu’Oliver comprenne que je n’étais pas aussi gentil qu’il le croyait, je me contentais de bloquer… Reculant d’un pas ou deux… puis un autre pas, C’est alors que je compris que je me trouvais un peu trop près de la piscine, parce que j’y tombais…

Puis la blondasse sembla reprendre ses activités comme si rien n’était… Je la regardais, légèrement sidéré… J’étais aussi légèrement en colère, mais pas autant que lorsqu’elle me dit de sortir de l’eau… COMME SI C’ÉTAIT MOI QUI AVAIT VOULU ME BAIGNER! Quelle imbécile! Bon je sais, elle a un problème de mémoire, mais je m’en fou! Elle vient quand même de me faire tomber dans une piscine! Je finissais souvent trempé après chacune de nos rencontres… Je devrais peut-être juste l’éviter en fait, je m’en porterais mieux, je n’avais pas besoin de ce genre de boulet dans ma vie. Non mais le gamin état sans doute moins dangereux et plus facile à surveiller!

Je sortis de l’eau, allant rejoindre le rouquin dans le vestiaire. Je m’assis pour attendre qu’il finisse de se changer… Et comme il y avait personne, j’utilisais mes pouvoirs pour me sécher rapidement. Quoi? Je n’allais certainement pas rester trempé alors que je peux y remédier grâce à mes pouvoirs! J’espérais que le petit oublie ce que la femme m’avait crié, alors je commençais à le questionner :

- Alors, si on oublie le fait que t’as faillit te noyer, tu t’es amusé?




codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
DOUBLES COMPTES : Anna d'Arendelle, Aiko "Honey" Miyazaki
PHOTO D'IDENTITE :






DESSIN ANIME D'ORIGINE : Oliver & Compagnie.
ÂGE DU PERSONNAGE : 8 ans.
COTE COEUR : Clawd ❤︎ Clémence ❤︎ Kiara ❤︎ Clawd ❤︎ Mally ❤︎ Nounours ❤︎ Clawd ❤︎ Mackenzie de la classe de CP ❤︎ Clawd ❤︎
OCCUPATION : Apprenti capitaine d'industrie, futur business man, assistant d'espion, rêveur compulsif... Et accessoirement, écolier en 1th grade.
HUMEUR : Terrorisé.
MON ARRIVÉE : 08/04/2013
MON VOYAGE : 638
POINTS : 57
LOCALISATION : New York, dans l'ombre des adultes.

MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau ⊱ PV Dory  Lun 10 Oct 2016 - 22:48

SE JETER À L'EAU

Brillant d'une lueur accusatrice, ses yeux bruns détaillèrent l'adulte dans toute sa hauteur. Il prêta une oreille distraite aux paroles d'Hadès, notant à peine les motivations qui avaient poussé l'ancien dieu à l'inscrire à ce cours. D'humeur boudeuse, il ne voulait rien entendre. Il se contenta d'hausser les épaules en détournant le regard, les traits légèrement durcis par la rancœur qui l'habitait. Ce n'était pas tant sa leçon de natation qui l'avait rendu aussi grincheux, mais le mensonge qui avait entouré cette fameuse leçon. Ou plutôt l'absence d'informations. Ce n'était pas juste. Il était le premier concerné après tout, il avait le droit d'avoir son mot à dire ! Toutes ces histoires de futures sorties scolaires lui passaient au-dessus de la tête. « M'en fiche, c'est quand même pas juste ! » Rétorqua-t-il. « Fallait le dire avant, d'abord ! Si j'aurai su peut-être que j'aurai quand même- »  Il marqua un soudain arrêt dans son élan colérique. Un ballon venait de filer devant ses prunelles pour venir s'écraser contre Hadès. Que se passait-il ? L'enfant n'en avait aucune idée. Dory, surgit de nulle part, armée d'une frite de piscine, s'était jeté sur son tuteur en hurlant des mots qu'il ne comprenait même pas. Fishnapeur ? Enjoliver ?

Ses yeux s'agrandirent, ne quittant pas ce curieux spectacle. Oliver recula de quelques pas, médusé par l'action qui se déroulait devant lui. « Arrête ! »  Mais sa voix ne sembla pas atteindre la blonde qui continuait à s'acharner. « Arrêtez ! »  Il ne comprenait pas d'où venait cet excès de violence de la part de Dory. Connaissait-elle Hadès ? Pourquoi était-elle persuadée qu'il était venu l'enlever ? Constatant que ses interventions étaient vaines, Oliver s'avança, bien décidé à s'interposer entre les deux adultes. Trop tard. Comme lui en début d'après-midi, Hadès sous-estima la distance qui le séparait de la piscine et finit par faire un plongeon dans les eaux chlorées à son tour. L'enfant voulu se précipiter au bord du bassin, mais Dory profita de ce moment pour lui ôter le gilet de sauvetage qui l'encombrait depuis qu'il était sorti de l'eau. « Omer, il est temps d'aller te changer! »  « Mais… ! »  Le petit était dans un tel état de confusion après ce qui venait de se passer qu'il peinait à mettre des mots sur son désarroi. On ne lui laissa pas l'occasion de poser des questions ou de demander des explications, Dory le poussa jusqu'au vestiaire sans plus de cérémonie.

Lorsque la porte de la cabine se referma derrière lui, le laissant seul, il resta un moment à s'interroger sur ce qu'il venait de voir avant de se décider à s'habiller. Les grandes personnes avaient des comportements étranges parfois. Il suffisait de voir Hadès. Il buvait tout le temps du café, pourtant, à en juger l'odeur et la couleur, Oliver pouvait affirmer que ce n'était pas bon. Pourquoi autant d'adultes en buvaient ? Surement parce qu'il s'agissait d'un truc de grande personnes, un peu comme conduire une voiture ou avoir un travail. Quant à se frapper avec des frites de natation… Il n'était pas certain que cela soit une autre convention du monde des adultes.

Hadès l'attendait à l'extérieur de la cabine. Désormais habillé et plus ou moins sec, son petit sac sur le dos, Oliver le rejoignit. « Alors, si on oublie le fait que t'as faillit te noyer, tu t'es amusé ? » L'enfant observa l'adulte un instant. Est-ce qu'il comptait passer sous silence qui venait de se passer ? C'était louche. « Un peu. C'était plus amusant que d'rester tout seul à l'hôtel. »  Il le pensait. Mais la question n'était pas là. Après une courte pause, il enchaîna : « C'est quoi un Fishnappeur ? »  Dory avait mentionné deux fois ce curieux mot qui ressemblait étrangement à kidnappeur. « Pourquoi elle a fait ça ? Vous vous connaissez déjà ? »  Et si un Fishnappeur, c'était simplement la même chose qu'un kidnappeur ? Un… Quoi déjà ? Un synonyme. Il fronça les sourcils et recula d'un pas pour mieux dévisager Hadès. « Est-ce que vous êtes un enleveur de gens ? »  Finit-il par demander avec le plus grand sérieux dont il était capable.

_________________
THE MOVIE IN MY MIND  
Every time I close my eyes it starts, the movie in my mind the dream they leave behind, a scene I can't erase. The movie plays and plays the screen before me fills and life is like a dream, the dream I long to find. A world that's far away where life is not unkind where no one comes at night to blow the dream away. © okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lord of the Dead
PRESENCE/ABSENCE : Omniprésent... /sbaf/
DOUBLES COMPTES : Trois bêtes très bête...
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : trop vieux pour toi gamine!
COTE COEUR : C'est Helga qui l,a trouvé, elle le garde <3
OCCUPATION : tente de dominer le monde
HUMEUR : Boum Badaboum boum boum boum! Ah!
MON ARRIVÉE : 24/04/2013
MON VOYAGE : 532
POINTS : 100
LOCALISATION : pas de tes oignons!

MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau ⊱ PV Dory  Mar 11 Oct 2016 - 1:14



Se jeter à l'eau

Où nos mauvaises actions nous rattrapent...



Que le petit soit mécontent, je m’en foutais un peu. Limite la distraction de cette folle m’avait bien servit en coupant court aux pleurnicheries du gamin… par contre, ce que je craignais, que ça lui apporte des questionnements était en train d’arriver. J’avais oublié qu’elle travaillait ici, parce que si je m’en étais souvenu, je n’aurais pas prit le risque d’envoyer Oliver à cette leçon. Non mais quelles imbécilités elle avait pu lui raconter avant que j’arrive? Déjà que j’avais à expliquer ce qui venait de se passer… Allait-il me sortir des questions bizarres de façon aléatoire plus tard? Pas que j’avais quelque chose contre le fait de l’instruire un peu, mais parfois il devenait lourd avec toutes ses interrogations. Sans parler qu’il pouvait me foutre la honte aussi! J’avais pas envie qu’il me demande comment on fait des enfants en publique… Quoique j’osais espérer qu’il le savait, puisque les animaux savent ça d’instinct, non?

Après qu’il eut avoué que c’était plus amusant que de rester à l’hôtel, je ne pus m’empêcher de lui répondre :

- Alors pourquoi tu te plaignais si au final c’était mieux que de rester à l’hôtel? Est-ce qu’il se pourrait que tu grogne sans réfléchir?

Non mais avouez que c’est des gamineries de se plaindre s’il a aimé ça au final! Merde, il n’y avait pas cinquante choix d’activités ce jour-là! J’ai l’air d’avoir du temps à perdre à trouver ce que monsieur veut? Si on était à New-York, ce serait une chose, mais là, que pour quelques heures? Je ne savais même pas ce qui l’intéresserait, je le voyais pas tant faire des sports, des plans qu’il finisse avec le nez brisé. On verra bien de toute façon, il fallait commencer par l’école et qu’il rattrape son retard.

Et maintenant… il était temps de répondre aux questions plus… compromettantes. Il me fallait décider rapidement de l’attitude à adopter face à cette situation. Nier tout en bloc serait sans doute dommageable. Il valait mieux que je prenne une partie de la vérité en la trafiquant pour tourner tout ça à mon avantage.

- Premièrement, fishnappeur, ce n’est pas un vrai mot, on dit kidnappeur. Tu auras des fautes à l’école si tu emploi ce genre de mot. Oui, je l’ai déjà croisé dans une vieille affaire… À ce moment c’était la copine d’un ennemi à moi. Ce type n’arrêtait pas de m’attaquer, il essayait de me ridiculiser… Donc Dory s’est retrouvée mêlée à tout ça à un moment… Lui, je sais pas ce qu’il est devenu… Elle, elle est en pleine forme à ce qu’il semble, mais elle m’en veut encore…

C’était pas si mal comme explication, non? Je trouvais que c’était plutôt tourné à mon avantage. Et puis c’était vrai le type qui m’emmerdait… j’avais kidnappé la blonde pour me venger, mais ça avait mal finit… pour moi. Après une altercation, j’avais finit dans la Tamises. Sauf que ça, je n’avais pas envi de le partager. Il restait donc une dernière question à répondre :

- Si je suis un enleveur de gens? Seulement si mon travail l’exige. Si un politicien véreux disparait, le monde ne s’en portera que mieux au final. Bon, maintenant suffit, on doit y aller.


Je me levais pour sortir, espérant mettre fin à cette conversation. Il serait bientôt l’heure de manger. Sans parler que cette journée avait été épuisante… j’avais vraiment envi d’une bonne bière. Une fois dehors, je fis signe à un taxi où nous prîmes place pour prendre la route de l’hôtel.

Fin, j’imagine?




codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Se jeter à l'eau ⊱ PV Dory  
Revenir en haut Aller en bas
 

Se jeter à l'eau ⊱ PV Dory

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Se jeter à l'eau ⊱ PV Dory
» Garder/jeter : la nostalgie et les objets
» Qui a jeter une bouteille d'eau sur le président sarkozy
» FAUT-IL JETER UN COUP D'OEIL au moteur
» Précaution pour jeter un accu Lipo ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP terminés-