Partagez | 
 

 Une équipe de choc ! [Judy&Woody]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Une équipe de choc ! [Judy&Woody]  Sam 24 Sep 2016 - 18:30
Une équipe de choc !

feat. Judy & Woody

Depuis que j'étais arrivé ici je n'étais pas brillant... Vraiment pas brillant... Je devais bien l'avouer. Je me retrouvais dans une situation qui me dépassait. Je faisais pourtant des efforts mais visiblement, celà n'était pas concluant. Voyez-vous passer d'un corps de jouet à un corps humain sans crier gare est bien plus chaotique que ce vous pouvez le penser. Déjà ma grande taille, j'avais toujours vécu à taille d'un jouet et aujourd'hui, j'étais à taille humaine... Et en tant qu'humain, je n'étais pas un nabot. Campant sur mon mètre quatre vingt dix, j'étais devenu d'une maladresse légendaire. Je devais revoir mes notions d'espace ce qui donnait que je récoltais un nombre de bleues impressionnant. Et ce n'est qu'une infime partie de sur quoi je devais m'adapter.

Mais revenons à nos moutons. J'avais rapidement compris que cette situation n'allait pas être de courte durée et j'allais devoir m'adapter. Heureusement que je connaissais un peu le monde d'Andy. Je savais que pour survivre, il allait me falloir de l'argent et j'allais le trouver en travaillant. J'aurai pu prendre n'importe quel travail, comme livreur de pizza ou autre... Mais je n'étais pas du genre à rester sur mes positions et je voulais mener mon enquête. Où étaient mes amis ? Qu'est ce qu'il se passait ? Rejoindre la police était pour moi un choix plus qu'intéressant, sachant en plus que je me rapprochais de l'image du personnage que je représentais... mais avant cela j'ai dû me fournir des papiers d'identité. Car il fallait bien l'avouer, je n'en avais aucune ici en tant qu'humain.

Mes premiers jours dans les rangs des représentants de l'ordre n'avaient pas été très fameux. A croire que mon côté nerveux n'arrangeait en rien ma maladresse. Lors des entraînements des recrues, j'avais réussit à mettre un de mes collègues à l'hôpital en lui tirant une balle dans le pied. Je n'avais pas bien enclenché le cran de sécurité. On m'avait alors appelé la terreur. Je faillis bien me faire renvoyer mais ma détermination et ma conduite irréprochable avait convaincu mon chef de me donner une nouvelle chance. Il pensait qu'au fond, j'étais une personne avec une droiture exemplaire et qu'on rencontre très peu aujourd'hui.

Aujourd'hui donc, j'étais enfin prêt à avoir un coéquipier pour ma première journée sur le terrain. J'étais assez impatient et nerveux. Je savais que je venais de faire un pas en avant et j'allais aussi pouvoir avoir plus d'occasion de surveiller le terrain. Peut être que je pourrais retrouver la trace de mes amis ou encore comprendre mieux ce qu'il se passe ? Et mon instinct d'aider les autres allaient pouvoir être mis à contribution.

Accompagné de mon chef, j'avançais devant mes futures collègues et heureux de pouvoir porter mon insigne.

" Très bien. Aujourd'hui, nous accueillons Woody Pride qui fera ses premières expériences sur le terrain et qui aura besoin d'un coéquipier. Qui veut être celui qui l'accompagne ? "

Un brouhaha monta dans les rangs, et je crus entendre, sur un ton moqueur, le nom de "terreur". Certains semblaient se tasser mais personne leva la main. Bon... La journée ne commençait pas si bien que ca après tout... Et visiblement ma réputation avait déjà fait le tour des rangs. Je piétinais un peu sur place, en me demandant ce qui allait se passer maintenant. Je tentais de détendre l'atmosphère en faisant une note d'humour et me manifestant dans un sourire:

" N'ayez pas peur pour vos pieds, mon flingue n'est pas chargé. "

J'eus juste le droit de récolter le regard noir de mon chef. Il y eut quelques rires étouffés mais il semblerait que celà n'eut pas l'effet escompté.

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Judy Hopps
Fantastic Animals
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Zootropolis/Zootopie
ÂGE DU PERSONNAGE : 24
OCCUPATION : Policière à la NYPD et détective free-lance
MON ARRIVÉE : 17/04/2013
MON VOYAGE : 451
POINTS : 0
LOCALISATION : New York city

MessageSujet: Re: Une équipe de choc ! [Judy&Woody]  Jeu 29 Sep 2016 - 18:19
Une équipe de choc !

feat. Judy & Woody



« Bravo Judy, tu es en retard !» Je râle intérieurement en bataillant pour fermer la porte de mon appartement, mais mes clés en ont apparemment décidé autrement. Je ne suis jamais en retard, jamais, mais comme par hasard aujourd'hui, mon réveil s'est mis en grève. Et s'il y a un jour où je ne peux pas me permettre d'arriver en retard, c'est bien celui-là - quitte à avoir la poisse, autant ne pas faire les choses à moitié. Ça y est, la journée vient à peine de commencer mais je la déteste déjà.

Pourquoi est-ce un jour particulier ? Et bien depuis le départ en retraite de Cohle, mon ancien partenaire le mois dernier, je suis seule sur le terrain, ce qui est normalement interdit, mais avec le manque d'effectif, on n'a pas tellement pu faire autrement. Et le chef m'a assuré que ce ne serait que très provisoire puisque la relève arrive justement aujourd'hui. Je suis donc censée rencontrer mon nouveau partenaire ce matin, et je voulais faire mon maximum pour que les choses se passent bien dès le premier jour. Après tout, un partenaire est quelqu'un avec qui on est appelé à travailler tous les jours, et sur qui on doit pouvoir compter, alors autant dire que la bonne entente est primordiale. Et une bonne entente passe par une bonne première impression, donc pas un retard dès le premier jour.


Enfin arrivée au poste, je vois Marlene à l'accueil, pouffer en me voyant débarquer échevelée et à bout de souffle. Sans raccrocher son téléphone, elle me désigne du doigt la salle de conférence où de nombreuses silhouettes se tiennent debout, dos à la vitre. Les nouveaux sont déjà arrivés, et probablement en train de se présenter, mieux vaut éviter de se faire remarquer pour le moment.

Je me glisse tant bien que mal dans la salle bondée et essaye de me faufiler entre mes collègues aussi discrètement que possible. C'était évidemment sans compter sur le chef Brinelli qui – allez savoir pourquoi – était de toute évidence de mauvaise humeur. Encore.

« Ah, Hopps, vous voilà enfin. C'est ce que j'appelle faire bonne impression devant les nouvelles recrues ».

Cette fois ça y est, c'est officiel, je déteste vraiment cette journée. Allez Judy, ne te laisse pas abattre, ça va s'arranger. J'entends quelques rires à peine dissimulés, au moins il y en a que ça amuse. Mais je ne me démonte pas. Je sais qu'au début, les autres agents avaient des doutes sur mes capacités : j'ai beau être devenue humaine, je suis toujours petite, jeune, et j'ai l'air naïve. Autant dire que mon arrivée dans la police de New York n'a pas été très différente de mon accueil dans la ZPD. Mais depuis j'ai fait mes preuves, et mes collègues voient maintenant en moi un agent efficace, énergique et attachant, un peu comme la petite sœur garçon manqué qu'on aime taquiner. Tout ça pour dire que même s'ils me charrient et se moquent de moi quand je gaffe, je sais qu'ils me respectent, et que je peux compter sur eux en cas de pépin. D'ailleurs ça vaut aussi pour Brinelli, même s'il le cache derrière son air bourru.

Enfin bref, je m'apprête à répliquer mais un agent expérimenté me fait signe de me raviser. Je décide de me faire oublier et me hisse sur la pointe des pieds pour apercevoir les nouvelles recrues. Je ne parviens qu'à discerner quelques crânes, dont un légèrement plus haut que les autres.

« Ceci dit Hopps, vous tombez bien. Je vous présente Pride, votre nouveau coéquipier. Je suis persuadé que vous allez avoir beaucoup de choses en commun, comme vous venez de le prouver.»

Le chef me désigne justement la plus grande des recrues. Je m'approche pour venir me présenter et retiens un sifflement en arrivant à son niveau. Il ne doit pas être loin du mètre quatre-vingt-dix. ça contraste pas mal avec mon petit mètre soixante, ça va faire un duo assez.. étonnant. Je l'observe un instant en silence. Il a l'air très sympa. Un peu mal à l'aise – ceci dit, le premier jour, scruté par tout le monde, ça se comprend – mais au moins il sourit. J'entends des murmures partout autour de moi {i]« Hopps avec la terreur ? Le chef est fou, elle est nouvelle, elle ne va pas pouvoir rattraper les bêtises d'un boulet pareil!»[/i] Ah, apparemment lui aussi a déjà sa réputation. Mais je n'hésite pas. J'ai eu moi aussi droit à un accueil mitigé, et si personne ne lui laisse sa chance, il ne pourra jamais montrer de quoi il est capable. Je lui rends son sourire et tends la main vers lui.

« Pride, c'est ça ? Enchantée, je suis Judy Hopps, ta coéquipière. Tu vas voir, on va former une équipe de choc»

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Une équipe de choc ! [Judy&Woody]  Jeu 29 Sep 2016 - 21:07
Une équipe de choc !

feat. Judy & Woody

Mouais bon... Je piétinais sur place, ne sachant pas quoi dire ou faire pour améliorer la situation. Visiblement personne ne voulait de moi dans son équipe et je ne les blâmais pas... C'est alors que la porte s'ouvrit et l'attention se porta sur la nouvelle arrivante. Une petite demoiselle qui se fit accueillir en fanfare par le chef Brinelli avant de rejoindre les rangs. Visiblement les autres recrues avaient plus de chance dans leur recherche de partenaires... Est-ce la peur que je sois imposé dans leur équipe qu'ils en viennent à choisir les autres si rapidement ? Je ne sais pas...

Au final, Brinelli finit par alpaguer de nouveau la retardataire répondant au nom de Hopps. Il l'invita à me prendre comme coéquipier. J'entends alors encore quelques paroles d'autres de mes collègues quant à la réputation que je m'étais fait en seulement quelques jours. Je m'approchais d'elle avec un sourire amical mais gênait. Je ne voulais pas non plus être un boulet et j'espérais que mes efforts porteront leur fruit. La jeune femme était plus petite que moi et celà faisait un drôle de contraste. Nous allions surement faire la paire. J'étais loin d'être petit et c'était aussi ca qui me faisait défaut. Je venais de passer de quelques centimètres de hauteur à un mètre quatre vingt dix taille humaine. Après celà ne m'étonnait pas énormément, j'étais déjà grand pour un jouet et dans ma morphologie.

La demoiselle se présenta plus personnellement en me rendant mon sourire. Au moins, elle n'était pas non plus mécontente que je sois son nouveau coéquipier... J'espérais ne pas la décevoir. Equipe de choc ! Le mot était bien imposant pour moi actuellement qui essayait de m'en sortir dans cette nouvelle vie.

" Enchanté Judy. On va pas mal bosser ensemble, tu peux m'appeler Woody. "

Je n'avais pas l'habitude qu'on me nomme par mon nom de famille. Bien qu'il a toujours été le miens... Ou plutôt celui du Woody, réel héro de la série. Moi, je n'étais qu'une pâle figure de ce héro-ci. Je commençais à m'habituer mais... je préférais qu'on m'appelle Woody. J'essayais d'avoir l'air cool, mais les regards des autres me rendaient mal à l'aise. Je continuais donc à piétiner sur place de façon très nerveuse. J'essayais de ne pas y faire attention néanmoins.

" Une équipe de choc... Oui... "

C'est alors que Pirinelli revint vers nous pour nous donner notre mission journalière. Ma première sur le terrain ! Je ne savais pas si je devais être heureux ou avoir peur de faire une bêtise encore.

" Hopps, Pride... Je vous envoies du côté du centre commercial. Aujourd'hui, c'est l'ouverture des soldes, et je crois qu'il va y avoir pas mal de grabuge. Beaucoup de monde, des vols, des bagarres... Vous devez veiller à ce que ca ne tourne pas vinaigre. Mais ne vous inquiétez pas, parfois seul la présence des forces de l'ordre peuvent décourager. "

Ce n'était pas la mission du siècle mais pour un premier jour pour moi, ça me convenait.

" Pride, je vous ai donné une nouvelle chance, évitez de faire quelque chose de stupide aujourd'hui... Je vois à votre regard que vous semblez soulagé mais sachez qu'on est à New-York, pas dans une bourgade paumée du Texas. Je vous prie de croire qu'il y aura du monde...
-  Ca ne doit pas être pire que de s'occuper d'un troupeau de vaches à ramener au ranch non ? "

J'ai tenté une note d'humour qui ne semblait pas fonctionner. J'allais continuer mais je me ravisais tout comme le sourire qui s'était vite effacé de mes lèvres à la vu de son regard noir. Sur l'histoire que je m'étais créais, j'avais gardé quelques points comme mes origines de Cow-Boy... Du coup, le chef pensait que j'étais un Texan venant d'une bourgade paumée... Celà pouvait aussi expliquer mon accent légèrement Texan pour certains.

"  Hum... Ok... Heu, je veux dire... A vos ordres... On y va ? "

made by guerlain for bazzart


HJ: tu me dis si ca va hein ? coeur coeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Judy Hopps
Fantastic Animals
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Zootropolis/Zootopie
ÂGE DU PERSONNAGE : 24
OCCUPATION : Policière à la NYPD et détective free-lance
MON ARRIVÉE : 17/04/2013
MON VOYAGE : 451
POINTS : 0
LOCALISATION : New York city

MessageSujet: Re: Une équipe de choc ! [Judy&Woody]  Mer 5 Oct 2016 - 19:08
Une équipe de choc !

feat. Judy & Woody



Pride a l'air d'être un peu rassuré, enfin je crois. En tout cas c'est ce que je me dis quand il me serre la main et me propose que l'on s'appelle par nos prénoms, ce qui ne me dérange pas spécialement. Je veux dire, Cohle m'appelait par mon nom, mais il était proche de la retraite et un peu... Comment dire, vieux jeu ? Woody, lui, a l'air plus ouvert, plus du genre à chercher une proximité avec son équipier. Et il fait partie de ses gens avec qui on ne se voit pas vraiment garder une distance.

Je lui adresse une petite tape sur l'épaule - enfin j'essaye parce qu'il est vraiment grand par rapport à moi - en le regardant piétiner légèrement, encore gêné d'être observé par les autres. Je le sens bien cet équipier. Ça va être plus sympa qu'avec Cohle, un peu comme du temps où j'enquêtais à Zootopie avec Nick. Nick... J'espère qu'il va bien, où qu'il soit, et que je pourrai bientôt les retrouver, lui et les autres habitants de Zootopie.

Mais ce n'est pas le moment de penser à ça, Brinelli nous tend déjà un dossier en nous briefant rapidement. Direction le centre commercial, pour une mission de prévention. Bon, rien d'extraordinaire, mais ça permettra de regarder comment Woody s'en sort et de le rassurer un peu pour sa première mission.

Je souris en le voyant se tasser quand le chef le met en garde. Je ne sais pas ce qu'il a fait pendant sa formation, mais apparemment il en a énervé quelques uns. Enfin, je serais mal placée pour lui faire des reproches... Et de toute façon je n'en ai aucune envie. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai comme une impression de déjà vu avec lui,. Non pas parce que moi aussi j'ai fait des boulettes qu'on me reproche toujours aujourd'hui. Enfin, si, je l'ai fait, mais mon impression ne vient pas de là. Ce serait plus comme si, d'une certaine façon, les choses étaient supposées se passer comme ça. J'étais censée me retrouver ici et maintenant avec Woody. C'est assez étrange comme sensation, je n'avais eu ça qu'une seule fois auparavant, avec Elsa. Peut-être que c'est lié aux gens ou aux lieux que je fréquente ? Non, pas aux lieux, je suis venue des dizaines de fois au poste sans ressentir ça. J'observe Woody de plus près et retiens un fou-rire en l'entendant comparer les gens aux vaches de son ranch. S'il savait... A Zootopie, ça aurait tout à fait été le cas. Oh ! Une impression de déjà-vu, comparer des humains à des animaux, et si lui aussi venait de Zootopie ? Il faudrait que je trouve un moyen de lui poser discrètement la question lorsque je serai seule avec lui.

«  Hein ? Euh oui, en route pour le centre commercial ! » je lui réponds en le guidant vers le local matériel récupérer quelques affaires. Rien de bien impressionnant, juste le minimum pour avoir l'air de vrais policiers en patrouille dans le centre commercial. Oh, en parlant de patrouiller, il faut aller chercher la voiture ! Je l'amène au garage – au moins je lui aurai fait visiter les lieux – et signe le registre pour récupérer le jeu de clés. Je me tourne vers lui en les faisant tournoyer autour de mon index.« Tu veux conduire, partenaire ? »

Et j'insiste bien sur le dernier mot. ça a l'air anodin comme ça, mais ma question ne l'est pas tant que ça. J'espère qu'en lui confiant la responsabilité de la voiture – et de nos sécurités – je le rassurerai et lui montrerai que je lui fais confiance. Mais encore faut-il qu'il se sente prêt à prendre le volant. Et qu'il puisse gérer la conduite et ma question à la fois.


made by guerlain for bazzart



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Une équipe de choc ! [Judy&Woody]  
Revenir en haut Aller en bas
 

Une équipe de choc ! [Judy&Woody]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Votre équipe de choc ♥
» Il est temps de former une équipe de choc feat Târa & Masha
» [BloodBowl] Mon équipe : Les enfants du Curé...
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Équipe Canada Junior Édition 2010-2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP Abandonnés-