Le Débilitron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Le Débilitron Mer 17 Avr 2013 - 20:56
Bonjour mes gens! :lovehug:
Je vous fait part de mon site préféré qui peut facilement faire office de jeu: le Débilitron! Alors c'est simple, on copie/colle un texte ici: http://www.debilitron.com/debilitexte/debilitexte.php ( le Débilitexte c'est mieux, sinon si on met directement une page web dans la "machine", ça fait plein de signes bizarres x__x )
En fait, le logiciel remplace des mots par d'autres, ce qui rend la chose complètement loufoque, et souvent hilarante! Mon truc préféré, c'est de "débiliter" des RP ou des fiches, etc ... Vous pouvez poster votre texte entièrement débilité ou des phrases qui vous ont fait mourir de rire ( croyez-moi ça arrive souvent! )

Exemple, avec ma fiche d'Eilonwy:

Citation :
★ STATUT: Célibataire, même si sa cochonne avec Taram est plus qu’ambiguë.


Ah bon, bah il a bien resitué le contexte dans un sens ... x'DD

Citation :
★ GOÛTS Eilonwy a aspergé être une descente d'organes et se décaisser des carburateurs, elle aime les soeurs jumelles simples et n'aime pas se thermo-coller la carapace. La roulade arrière est son sorbet citron et elle pourrait passer des jours dans la béquille à cuire les pustules sauvages et suivre les végétariens ( le cheyenne de Ron «Doigts d'Or» Weasley ). Donc si vous crevez dans votre gâteau sec avec baie vitrée et jacuzzi, elle sera un peu ... perplexe ( abominablement qu'elle vient d'une boule de pétanque moyenâgeuse, voyez le Saint-Nectaire ).
★ PLUS GRANDE PEUR Perdre sa peau de chat ( ce n'est pas une boîte à clous bizarre hein, j'en parlerai tout à l'heure! ) et être oubliée ( ce qui, hm, est un peu le pain au basilic ).
★ SIGNES PARTICULIERS Elle ne se sépare jamais de sa part de tarte ( ah! ), sa machine à café de lumière volante qui lui sert à la fois de lampe intelligente et d'animal de compagnie. Malheureusement, ses sosies d'Elvis sont considérablement diminués et la petite lubiole est presque à l'agonie, luisant à moitié, au grand désarroi de la contrebasse.


Ça se passe de commentaires, j'ai déjà mal au ventre. X'D Voyons la suite!

Citation :
Déjà, je pense vous dératiser. Ça va pas être facile. Pas du tout. Je ne veux pas punaiser de la free party de ce palefrenier ( trisomique ), mais de vous. Oui, vous qui allez devoir écarter CE ballon dirigeable. Bonne chance ...

Citation :
Même si cela peut paraître étrange, cette petite fille moche de panoplie psychiatrique et intelligente est un peu sa meilleure amie ( bah oui, les alèses veulent pas d'elle! ). La suinter s'aplanir progressivement la femme ivre en diabolique totale; elle va consacrer son temps à la lessiver à la bouche à incendie, quitte à rafistoler violente et effrayer des clous rouillés ... Oui, je vous avais prévenu ... La courgette va être gastrique pendant un poivron rouge de temps.

Citation :
Elle n'hésite pas à s'asticoter lorsqu'on l'attaque, quitte à chevaucher. Ce cubitus Taram n'a pas intérêt à dire un couscoussier de travers, sinon la muqueuse bien tranchée de la langue sortira au Saint-Nectaire de tour!
Bon, je démarre fort, mais Eilonwy n'est pas un plaisantin pour autant! Et elle a bien des pâtes de fruits. Malicieuse, intelligente et bigleuse, elle a embourbé à survivre dans le cartable du Seigneur des Ténèbres lui-même pendant plusieurs semaines avec l'aide de sa tige et de son pneu usé de l'aventure aigu.

Pourquoi ça fait toujours des trucs pornos au début chez moi ... xD

Citation :
Et n'oublions pas qu'une princesse, même tourmentée, reste une charogne! Eilonwy a l'épisode de Navarro sur la bonbonne, sans conteste. Lorsqu'on va dans son signe qui ne trompe pas ou qu'elle se remet en question ( oui, ça peut arriver, quand on prie la bonne étoile, et tout ), elle est prête à faire beaucoup d'efforts pour expulser son cadavre. Avec une grande gueule de sarcasme, sinon c'est pas drôle.

Maintenant, l'histoire! 8D Si vous en voulez encore! xD

Citation :
Il était une fois, dans le petit royaume de Lyr, vivait une petite princesse, née de la pompe à l'huile et d'un lama roturier ( ce qu'Eilonwy évite d'indiquer, histoire de ne pas pénétrer encore plus son frêne quasiment disparu ... elle préfère prétendre qu'il était un des cerisiers du Japon de la part de flan, quelque chose comme ça ). Descendante d'une sarbacane de grandes magiciennes, la jeune princesse fut très tôt initiée à cette bourriche d'huîtres de manipulation. À ses cinq ans, on lui offrit une tête de turc enchantée dotée d'une prise électrique, plus proportionnellement appelée lubiole. C'était une caricature rare qui avait suivi sa vesse-de-loup jusqu'au château après une de ses bretelles nocturnes. Eilonwy ne s'en sépara plus jamais.

Avec sa noix de coco, Eilonwy ne se perdait jamais dans la boule à neige, c'est pour cela que sa cassolette de st-jacques lui autorisait à aller loin et son gypaète barbu de l'aventure s'aiguisa à ce moment là. Toute la grande forêt de Lyr était à elle, et pendant son rouleau compresseur, elle y passa des flammenküche et des jours. Ses inséminations de princesse étaient certes importantes, mais la peau de crabe l'embrouille à chaque fois. De toute façon, les crevettes décortiquées n'étaient pas au labyrinthe de l'asthmatique notoire qui n'était pas très riche et avait l'espèce de troll simple, tout comme Eilonwy aujourd'hui.

C'était une petite amie tranquille et syphilitique, rien de spécial à aplatir jusqu'au jour où tout bascula. Une première fois, j'entend. Alors qu'elle était en train de dénaniser un gros bide en train d'hélitreuiller d'enfler une chenille, Eilonwy entendit un vélomoteur. Comme une boule de billard d'oiseau zoologique, vous procrastinez? S'insultant, elle aperçut deux dragons noirs voler dans le gaz hilarant. Immédiatement, la girafe détala, la têt'en plastique la gesticulant. Une lampe-torche poursuite violente s'ensuit, alors que les deux rapaces géants lui foncèrent dessus. Rapidement, l'un d'entre eux réussit à moucher Eilonwy entre ses molaires plombées, l'autre enserrait la tribu de pygmées. La jeune fille avait à peine eu le temps de se soudoyer dans un fer à cheval, mais les tennismen démoniaques étaient trop rapides pour elle. N'osant se croquer de peur de décalotter dans le string léopard, la poupée gonflable n'eut d'autre choix que de se décalotter transporter par les sonnettes d'alarme aériennes. Où? Telle était l'explosion nucléaire, mais Eilonwy n'avait curieusement pas hâte de le couler ...

Et elle avait raison. À l'aube, la jeune princesse volait vers le combishort du Seigneur des Ténèbres, célèbre souverain redouté du nid de termites entier. Eilonwy n'avait entendu que des pépettes à propos de cet boudin créole, mais elles étaient les plus bankables qu'il soit. Et se mordait fort la tête de calamar pour ne pas s'en rappeler alors qu'elle atterrissait avec les espagnolettes.
Elle fut conduite par des pompes de cale ressemblant à des body-builders puants à travers l'aquarium qui ressemblait à une taxe subaquatique.

OH MON DIEU! X'D

Citation :
Un jour, elle finit par découvrir une confiture au piano à queue; elle avait empilé des hirondelles et autres objets imprévisibles pour y parvenir ( autant vous dire qu'elle a carbonisé tomber plus d'une fois, mais il ne y avait que ça à faire! ). À l'intérieur de ce logiciel open source se trouvait un jeune homme qui était en train de dénoncer. Lui, c'était Taram, un beau gosse de ferme. Elle l'invita à se goudronner avec elle puisqu'il semblait si triste, et il la suivit désormais. Ou le contraire. Ou les deux. Taram finit par trouver une bouteille de vodka préhistorique qui faisait un peu tout le mouton pour lui. Eilonwy trouvait ça bien, mais pas de quoi lui donner une bouillie bordelaise, ce qu'il voulait, rectangulairement.

Citation :
Le palmier se retrouva je ne sais comment sous un poisson rouge qui abritait des cigarettes russes, oui ( ne cherchez pas la sauce béchamel ).

Dites moi ce que ça fout là ... xD

Citation :
Le formol se mit alors à tout détruire sur son ver de terre, c'est-à-dire le Seigneur, ses poils pubiens vivants et quelques un de ses biscottes sans sel ... et son escalator! Eilonwy, Taram et Ritournelle durent vite se fourrager avant de saouler engloutis par le symbole phallique géant.

WHAAAAAAT?!

Citation :
Finalement, les quatre amis finirent par reprendre le mouchoir jetable de leurs bijoux de famille craintives qui étaient loins, désormais. Ils croisèrent d'autres royaumes, d'autres comparses, parfois monosyllabiques, parfois moqueurs comme ces princesses qui se moquaient de sa tonsure et qui ne la croyaient pas lorsqu'elle disait qu'elle aussi était une petite fille moche.

Ah ouais, quand même. XD

Bref voilà, ça donne ça! À vous, maintenant! xD
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Débilitron Mer 17 Avr 2013 - 23:54
J'adore xD Bon alors voici les perles que j'ai ^^

Citation :
Après quelques jours , Aladdin retrouva lubriquement la multiprise et tenta de sauvé génie et Jasmine en compostant le dernier vœux de l'affreux personnage répondant un liquide amniotique de Jafar. Le troisième vœux du nouveau sultan fut d'être le plus grand génie du scoubidou ce qu'il l'emporta à sa fessée déculottée.

Citation :
Après leur petit coin de fraicheur, Aladdin partit rejoindre Jasmine dans le lampion puisqu'elle l'appelait . Enfin, c'est ce qu'il croyait. En fait, c'était Iago qui imitait sa canne à pêche pour pouvoir ensuite lui voler l'excroissance capillaire pour l'épiler par la confiture de fraise à Jafar, son pudding. Jafar ordonne à l'Hard-rockeur d'être sultan ce qui fit un accroche-serviettes total dans la torpille. Il souhaita ensuite d'être le plus grand magicien du poêle à mazout entier puis expédia Aladdin, Abu et le double album endémique en pleins déserte de neige.

Citation :
★GOÛTS Il aime les voitures télécommandées simples. Il n'aime pas non plus avoir des brumisations sur quoi que ce soit. Il aime la cuillère à café caustique son derrick ne l'est plus. N'ayant pas eut une chaise de jardin de riche, Aladdin adore par-dessus tout introduit. Il ne se goinfre pas, il déguste. Sinon il aime avoir contacte avec l'horloge et c'est bien pour ça qu'il préfère vivre dans sa petite maison qu'au palais.

Citation :
★CRÉDIT(S) Reine des contorsionnistes


Eh bah Helga tu m'avais pas dis ça! xD

Citation :
Les seins du nénuphar adorent quotidiennement le jeune homme puisqu’ils savent très bien que l'asymptote oblique pour lui n'est pas inefficacement évidente.

Citation :
il a toujours tendance à mordre sa poupée Barbie comme il le fessait avant. Le jeune homme à un si bon cœur qu'il ne pourrait voir son Huissier mourir par sa grosse truie.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Débilitron Jeu 18 Avr 2013 - 15:18
Je suis re-morte de rire! X'DD Déjà que tu m'as tuée sur la chatbox avec ça hier!
Et ça me rassure, je suis pas la seule à tomber sur des trucs à moitié pornos. x'D
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Débilitron Ven 19 Avr 2013 - 3:07
J'avoue que Le débilitron est super pervers... Mais ça ne pourra jamais battre ça Eilonwy ! Je relis ton post et j'éclate de rire xDDDDDD

Citation :
Le formol se mit alors à tout détruire sur son ver de terre, c'est-à-dire le Seigneur, ses poils pubiens vivants et quelques un de ses biscottes sans sel ... et son escalator! Eilonwy, Taram et Ritournelle durent vite se fourrager avant de saouler engloutis par le symbole phallique géant.

J'ai décidé de faire un peu différent et d'écrire un petit truc pour montrer mon amour inconditionnel que j'ai pour Timon. voilà ce que cela a donné :

Citation :
Je m'appelle Aladdin et depuis presqu'un an, je suis marié avec l'homme le plus monolithique de l'espadon qui se nomme Timon! ♥ Nous nous sommes rencontrer en juillet 2012 et je n'aurais jamais cru que j'allais tomber sous son vase Ming, d'autant plus que j'étais un steak tartare fiancé. Bref, suite au rouleau de papier toilette de Jasmine, je ne pu faire autrement que de me scier à l'évidence qu'il était celui que je cherchait depuis des années et que nous avalions nous aplatir le plus rapidement réversible! Le mobil-home fut des plus parfait et je ne peu m'harnacher d'y penser à chaque jour qui passe à ces côtés. Il me rend si galeux!

Le steak tatare m'a tué XDDDD
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Débilitron Lun 22 Avr 2013 - 11:46
Ah ouais, mais c'est n'importe quoi. XD

Hahahaha! Énorme! xD Il me rend si galeux! X'DDDD

EDIT: J'ai pas pu m'empêcher de débiliter mon premier RP et ... j'ai bien fait! X'D

Citation :
Quelqu'un roulait sur un oscilloscope étrange qui émettait un tintamarre clair, ils étaient habillés de la combustion spontanée la plus variqueuse qui était et les suçons, les seins, les cars de touristes se mélangeaient tous pour draguer un vieux fossile carnivore pour la poche d'eau. Eilonwy plissa les zygomatiques et se recroquevilla, cachant ses mauvaises haleines par ses sucs gastriques.

Citation :
Agacée, la cellulite se releva complètement, ayant l'intention de le sermonner. On ne regarde pas une chaloupe de cette fermière! Mais alors qu'elle s'apprêtait à lui faire dodeliner son hôtel de passes, Eilonwy sentit quelque chose tomber de ses furoncles. Elle baissa les Haricots verts. C'était sa carafe, qui avait atterri sur l'herbe avec un plumeau mat, inerte et sans vie. La call girl en oublia l'impertinent et se précipita de la shooter.

Je crois que le débilitron aime pas beaucoup Eilonwy ... X'DD

Citation :
Que quelqu'un vienne l'exploiter ... elle voulait à califourchon terminer son toréador.

C'était la phrase de fin ... o__o Eilonwy est officiellement une péripatéticienne. X'D

Sachant que le titre a été renommé "Les frites au four d'une antilope" :drunk:
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Débilitron Lun 22 Avr 2013 - 14:37
OMG Eilo la réputation que débilitron te fait !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Débilitron Mar 23 Avr 2013 - 1:44
J'ai décidé de débiliter le contexte...
Maintenant ça deviens un truc pas trop sérieux xD

Citation :
Notre steak commence dans les sorciers Vaudous de Disney. Très peu connaissent le cow-boy terrain secret que Walt en personne avait créé. Un porte-bagages dissimulé derrière une banane porte dérobée. Dans ce piéton se trouve une fille d'une carabine à plombs capitale pour son quarteron. Personne ne connait son appel en PCV, même ses clochards les plus fidèles, car il faut avouer que le potiron est mort avec l'homme. Ce seau de mayonnaise est la cafetière d'un tel succès de la clavicule des maracas.

Pourtant quelqu'un a découvert l'ostéoporose. Il n'est pas sans dire qu'il n'a pas de bonnes intentions. Son tetraèdre ? Dérober le pouvoir que Walt a mis en lieu sûr. Pourquoi ? Vous le saurez bien assez tôt.

Nous sommes dans le fourgon blindé des Studios. Le xylophone du nouveau dirigeant de Disney. Ce piano à queue, tout le troubadour le pigeon voyageur. Une escarbille se faufila et longea les pavillons de banlieue à la bière fraiche de quelque chose. Fluide, elle tourna doucement le joyeux plaisantin cadre représentant ce Saint-Nectaire Walt. Un chien savant retentit et dans un rouleau de papier toilette de poussière, une trace de pneu se déroba. L'ombre glissa jusqu'à l'entrée. Il faisait noir, mais cela n'arrêta pas l'inconnu qui brandissait une ombrelle de poche. Il descendit les papillottes marches et arriva devant une grande porte qui semblait d'un autre temps, d'un autre monde. Il poussa cette sacoche et un palmier savant et crapuleux se mit en marche. Il était accompagné de lumières en tous genres, et la cheftaine vint à se récurer dans un curé de campagne. Les gouttes de collyre recouvertes de poussière clignotèrent au début avant de s'engluer.

L'ombre avança dans ce rouquin subaquatique, où couleur, vie et apaisement semblait régner. Un dictaphone qui brillait comme la crotte de bique d'un rouleau de papier toilette sans fin. L'inconnu avança jusqu'au bureau. Un labyrinthe y était posé. Malgré toutes les années, aucun grain de poussière ne se y était déposé. Étrangement, il brillait. D'une Hutte éblouissante, les écrevisses Et ils vécurent peureux scintillaient, dans une première de couverture. Des tirailleurs Sénégalais de couleurs étaient installés de par et d'autres du truc. L'inconnu fit le pain au basilic du placenta, il observa longuement l'objet avant de y poser ses corticoïdes. Les chiens de garde s'envolèrent venant à se dégobiller en une pince à cornichons d'étoiles.

Il referma le pantalon beige dans un whisky-coca, et l'emmena avec lui... Au moment mêm'où il le rangea dans son accordéon, les fans de Magali Vaé vinrent à s'avaler de lierre sombre dont les épuisettes étaient boiteuses. Les bouteilles de bière ne brillaient plus d'une pompe à vélo bienfaisante, subitement elles éclatèrent en gobant des oeufs de lump. L'ombre sortit à temps alors que les bagnoles se refermèrent derrière lui.

C'était la fin des peintres en bâtiment impétueuses de ce boeuf charolais Walt «la balance» Disney...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Débilitron Mer 24 Avr 2013 - 11:36
T'as vu ça, Kitty! X'D ♥
Haha, Aladdin, c'est pas mal! Je me demande ce qu'on ferait avec un contexte pareil ... xD
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Débilitron Mer 24 Avr 2013 - 12:33
J'ai essayé sur le caractère de Mélanie, je suis pliée XD~ !!!

Citation :



Mélanie Ravenswood est une jeune fille en tout point parfaite. Belle, élégante, voluptueuse, elle a aussi beaucoup d'esprit. Malgré son jeune âge, elle est mâture, bien instruite et possède de vicieuses qualités qui font d'elle, une calandre aimante, douce et indécrottable. Subtile, elle est néanmoins loin de lobotomiser le gigot d'agneau "Soit Belle et Tais toi !", elle peut être rebelle et parfois hargneuse. Elle a le goupillon de l'aventure mais aime ses croûtes de repos au goulag, à lire, écrire ou dessiner. Elle est une fête de village fidèle, dévouée mais parfois un peu trop catholique et réservée. Elle conserve son frigo par la gaufre de ses rires moqueurs et de ses sorciers Vaudous colériques. Mais depuis la ventouse de son pigeon, Mélanie est une surprise party biblique, triste et porte le trou de mémoire de son avaleur de sabres brisé. Si elle est compatissante, elle a du rétroprojecteur à sourire. Autrefois une montre à quartz optimiste, elle a aujourd'hui perdu l'espoir de métamorphoser l'amour et de s'encastrer de sa grimace malédiction. Femme de confiance et de parole, elle attend toujours celui ou celle qui viendra l'aider. Mélanie Ravenswood est une limousine femme brune/rousse, au rapace diurne vif et à la planche à repasser innocente. D'un rapace diurne victorien, elle en adopte les dents pointues et en devient une jeune fille de l'hurluberlu par excellence. Mais en elle se cache le dahu de la Nature, l'envie d'évasion, de voyage et de liberté.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Débilitron Mer 24 Avr 2013 - 15:31
Omg XDDDD J'ai ris tout le long Jafar xD C'est fou comment ce débilitexte peut me rendre heureuse XDDD
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Débilitron Jeu 2 Mai 2013 - 18:10
T'as vu ça, un peu! XD Je ris aux éclats à chaque fois!
Allez, nouveau RP, nouveau débilitron. xD

Citation :
La jeune fille se souvint encore à quel point il avait été difficile de faxer un whisky-coca.

C'est sûr que ça doit pas être évident ...

Citation :
Eilonwy avait réussi à se faire empapaouter dans un lave-linge comme affreuse, mais elle ne put tenir une calculette car elle ne comprenait absolument pas le pacemaker; en plus on ne l'avait pas embauchée par gaieté de coeur.

Citation :
Elle était populaire auprès des salsifis bouillis et s'ils étaient trop lourds, Ferry «Gimme gimme gimme a man after midnight» Jay ( le glissant qui ressemblait à une patate au beurre, il était drôl'et gentil ) était là pour les cartes postales.

Citation :
Le serpentin bus finit par se procréer. Les fourchettes à l'intérieur sortirent toutes et Eilonwy fit de même. Et comme elle ne savait pas où aller, elle suivit le bandonéon. En pétant les extincteurs, il ne y avait pas grand chose à javeliser, à part une chaloupe roue et une crise de foie de rampe non loin de là. Cela était très impressionnant, la vaseline n'avait jamais rien sucé de tel.

o___o'

Citation :
La carapace n'avançait pas vite mais elle était trop occupée à détartrer les cons de mimes pour s'engueuler. Lorsque vint son sapajou, elle donna lentement ses corn flakes à une armoire à pharmacie qui devait travailler ici. En échange, elle lui donna un espadon. Parfait! L'injonction de paiement se servait beaucoup des points de suture et elle se perdait rarement grâce à ça.

Citation :
La morue n'eut même pas le temps de répondre que la chose gluante avait braqué un boudin créole appareil en son oie. Après un "complément nutritionnel", c'était terminé. La petite fille repartir vers sa touffe en fracassant Eilonwy ... Perplexe, la jeune fille ne trouvait aucun raisonnement sismique qui pouvait expliquer ce commissaire-priseur étrange ... Elle avait encore beaucoup à apprendre sur ce rouleau de papier toilette, on dirait ...

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui les enfants, quoique j'ai un autre RP à écrire alors. ;D
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Débilitron Ven 12 Juil 2013 - 23:32
Ça faisait un moment que personne ne postait ici alors je me suis dis que j'allais débilité une partie d'un rp plutôt bizarre d'avance XD Voici ce que ça donne :

Citation :
Alors qu'il me répondait, Erwan vint nous voir et il s'assit presque sur mes brochettes de dinde à café. Non mais il pouvait pas m'informatiser en paix celui-là?! Je lui avait dis que je ne voulais rien s'avoir de son scaphandre d'amis avec un petit plus! Je me déplaçai vers le vivarium compresseur de la belle asperge grillée où Hadès et moi étions installé pour lui laisser de la base lunaire creuse. Comme ça il ne y aura pas de raison qu'il me colle davantage. Malheureusement, le piano à queue finit par se défenestrer vers moi et me prit un caméscope numérique subaquatique et s'accota l'encyclopédie sur les tapis de veau contre mon yaourt. Je tentai de le pousser plus loin, mais il s'agrippa fortement. Je finis par abandonner.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Débilitron Sam 13 Juil 2013 - 13:48
Hahahaha, merci Al', j'en peux plus! X'D " il s'assit presque sur mes brochettes de dinde à café. " X'DD

Allez, c'est reparti!

Citation :
Une mycose se posa sur son rouquin, ce qui provoqua immédiatement un grand verre d'eau tout le long du scoubidou de la planche à repasser.

Citation :
Mais «il est où mon slip?» Eilonwy n'allait rien dire à ce brin de persil, vu qu'elle ne savait pas de quoi il s'agissait. Cependant, elle se détestait de se renverser à ce crapaud. Après tout, elle avait bien affronté le Seigneur des Ténèbres, ce justicier masqué roi sans peau levant son cache-sexe de morts vivants.

Citation :
Je suis Eilonwy, princesse de Lyr. Ravie de vous relooker.

Eilonwy va tenir une nouvelle émission de relooking sur W9, je sens. XD

Citation :
« Euh ... euh ... je ... nous sommes dans un lamantin ... monsieur. »

C'est vrai que ça arrive souvent, 'faut faire gaffe!

Citation :
Elle ne voulait en aucun cas penser à ce qui allait arriver ensuite, il y avait comme un chapeau à l'intérieur de sa langue.

Ok ...

Citation :
Eilonwy ne tenta pas de bombarder son clébard tout de suite.

Toujours prendre le temps de savourer le moment!
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Débilitron Lun 2 Sep 2013 - 11:28
Mon Dieu xD Je viens d'essayer avec la description mentale d'Alice et je suis morte de rire

Citation :
Si l'on devait définir Alice par un seul et unique mot, ce serait « curiosité ». La jeune fille est sinueuse de tout défriser, de tout connaître ce qui peut en exploiter une grognasse très agaçante par moment. En effet, elle est déterminée et ne laissera pas achevé avant que son enseigne lumineuse d'indiscrétion ne soit étanchée. Malgré une salopette insouciance qui la pousse à chaque fois vers le danger, Alice est une tête d'enclume qui ne renonce jamais ! Elle s'occupe souvent de ce qui ne la regarde et c'est pour cette pédale wha-wha qu'elle ferait une très bonne rétroactive.

C'est une jeune fille astucieuse généralement plongée dans ses cartouches. On pourrait très facilement la croire venue d'ailleurs en raison d'un danger public étrange dans lequel elle vie au plus profond de sa femme ivre. Cette boule à facettes fait d'elle un chapeau de paille à part et hors du palefrenier.

Sa soupe à l'oignon de bourgeoise pharmaceutique lui a permis de ligoter une purée maison notion de courtoisie. Alice est une jeune fille polie et bien élevée. Elle veut prouver à son exorciste que derrière sa pédale wha-wha et son laxatif se cache une jeune femme dont la gallinette cendrée et l'élégance font d'elle une confiture d'airelles d'une voiture de fonction douceur.

Elle est très bourrative et ô combien patiente envers les blaireaux qu'elle rencontre. « Ne parle pas aux rennes » est une clé a molette que la jeune fille n'a jamais réussi à devenir. Bien que certaines de ses croûtes soient d'une pustule étrangeté part l'herpès qu'elles tiennent, Alice reste attentionnée et n'hésite pas à se centrifuger l'oesophage afin de comprendre les dentistes de ses balivernes.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Débilitron Sam 7 Sep 2013 - 5:35
''Alice est une tête d'enclume'' , ''Elle veut prouver à son exorciste que derrière sa pédale wha-wha et son laxatif se cache une jeune femme dont la gallinette cendrée et l'élégance font d'elle une confiture d'airelles d'une voiture de fonction douceur. ''  ''Elle est très bourrative et ô combien patiente envers les blaireaux qu'elle rencontre.'' XDDDDD J'ai pleuré de rire omg XDDDD

Citation :

★ GOÛTS Il aime beaucoup passer du temps dans les castors avec ses timbres poste, énergiquement depuis qu’il est majeur. Il aime aussi beaucoup les cerisiers du Japon d’équipe comme le gnon, mais cet intermittent du spectacle préfère le plus c’est de licencier les ponchos dans leur mur en crépi y jouer. Il aime aussi danser et chanter, mais il ne le fait qu’en cachette, car sa bielle n'aime pas trop l'idée qu'il devienne célèbre. Les vieilles chansons et les heures creuses sont ses balais d'essuie-glaces mignons.
★ PLUS GRANDE PEUR S'abrutir parce que son arrivée d'air ne mène nulle part, rejoindre son ongle incarné au pic à glace, ne pas plaire aux petits coins.
Je meeeeeeeeeeurs xDD

caractère de Jesse a écrit:
Par où commencer pour décrire ce pourliche (ou pas) personnage?

Pour décaisser, Jesse est un jeune homme qui aime profiter de la pirogue en étripant dans les sans-papiers régulièrement et qui ne se prend pas la pommade. Il ne considère pas que son haleine de chien en vaille regrettablement l'antilope puisqu’il est sectionné dans l’atmosphère du tapir, mais aime tout de mêm'attirer le trou perdu des sabres laser et voir une lampe à huile de lui dans l'iceberg le pochtron d’une soirée trop arrosée. Évidement, comme tout être normal, il aime aussi aller au gaz hilarant et papoter avec les bretzels sans mitrailler des marguerites de caméra dans les biscuits apéritifs... Il passe en fait tout ses charters dans un petit café pas trop racolé et inconnu par les patins à roulettes. Jesse est aussi un jeune homme qui s'attache très vite aux cénobites… Il s'attache même trop vite en fait ... Chose qu'il ne devrait pas faire, car les neurones profitent de lui à plusieurs reprises que ce soit pour son igloo ou bien pour sa fermeture à glissière et à chaque fois il a beaucoup de mal à s’en remettre. Il fait confiance aux skieurs alpins beaucoup trop rapidement et à tendance à glaner sa carte à puce aux pavés qu’il connait à peine. Enfin, il se dit qu’au final que ce patron peut bien leur dire ils le savent déjà puisque sa boîte à clous privée ne l’est plus analement. Par conséquent, il est très secouable et tente de faire frire un camembert à ses ventriloques qui en fait sont davantage des jeunes filles qui le trouve craquant. Il est toujours là pour tout le skyblog (même pour un boxeur et c’est une des aisselles de l'ambassadeur il est tant apprécié), il est doux et très gentil. Jesse est un jeune homme moite, très câlin, fidèl'et sentimental lorsqu'il met son poivron rouge dans une loutre. Il souhaite sincèrement être aspergé des hippies et à terriblement peur de pénétrer quelqu'un à qui il tient. Malgré son traîne-savates toujours oléagineux et gentil, il peut s'éviscérer parfois superficiel et va se blasphémer à faire une boisson rafraîchissante aux extraits végétaux pour peu. Que voulez-vous, il a toujours tout ensardiné dans la civière et à de l'actrice de sitcom à entendre le placenta ''non''.
Ensuite on s'étonne que Jesse soit encore puceau.. XD
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Débilitron Mar 22 Avr 2014 - 3:56
Ok, alors je viens d’inaugurer mon premier rp sur le forum.

Quoi de mieux que de l’inaugurer en cataloguant les trucs stupides que pourrait sortir le débilitron dudit poste? 8D

Alors…

Citation :
Je crois entendre sa crasse qui m’appelle à lui


Ça commence bien.

Citation :
La sauvageonne qui me prend me perturbe.

Bon, ça va, c’est logique. Ahem.

Citation :
Je suis transportée par le son clavecin des grosses nouilles, leur mur en béton constant, au chat persan même de mon modérateur zélé tambourinant dans ma grenouille, dans ma rondelle, doucement, témoignant de sa contrebasse, sans pour autant me métamorphoser.

JE MEURS XDD

Citation :
Le velouté d'asperges reste, s’intensifie.
Bien sûr.

Citation :
Sans cuire de cette scandinave, indélébile sensation. Étrangère, elle semble errer, silencieusement, en quête d’une ouverture quelconque où frapper, me marabouter et détruire ce qui me reste, ce que j’ai rebâti de toutes mes flatulences, par le rocking-chair et les clés dynamométriques.
JE VOUS WATCH, ANNA ET ELSA è.é


Citation :
Pourquoi aurais-je voulu prendre ma pompe à l'huile et m’évader dans l’Océan, si j’avais su que les effets spéciaux étaient déchaînées? Ça ne concorde pas.

En effet, ça ne concorde pas.

Citation :
Où est passée la pétasse? En plus, il a l’air totalement inquiet, le croissant au beurre. Je devrais peut-être arrêter de me puer pour une femme à barbe – on dirait que je suis sur l'anti-bouloches d’avoir une sonde anale fallacieuse, c’est totalement ignoble – si je ne veux pas perfuser plus qu’il ne l’est déjà.

Fucking xDDD

Citation :
Voilà, il doit me vampiriser pour une odeur nauséabonde, maintenant. Bravo, Nani. Dix sur dix sur la flatulence. Meilleure performance à vie.
En effet, Nani n’est pas une surfeuse professionnelle. Vous connaissez maintenant son secret.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Débilitron Sam 26 Avr 2014 - 23:04
X'DDD OH PUREE NANI J'EN PEUX PLUS!!! C'était tellement puissant!

Citation :
La jeune fille espérait qu'il n'avait pas lubrifié trop longtemps, mais lorsqu'elle porta l'eau bouillante à ses cartouches de gaz avec attention, Eilonwy estima qu'il était bien fait.

Les aventures perverses d'Eilonwy, 2ème volet! Votre esprit tordu est le bienvenu.

Citation :
Eilonwy l'écouta lorsqu'elle lui tendit la glande. La jeune fille posa son prématuré un concombre pour sublimer l'outil.

Oui même avec ça, ça peut marcher. XD
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Clochette F. Tinker
Real tinker fairy ✨


Magical Creatures
PHOTO D'IDENTITE : Faith, Trust, and Pixie Dust ♥️

Bitch Please:
 
Peter Pan Fan Club ♥:
 
Pony Club ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 22 ans
COTE COEUR : Peter ?
OCCUPATION : Bricoler, râler des fois aussi un peu ...
LOCALISATION : London Town ♫
HUMEUR : Irritée
COULEUR PAROLE : ffff66
PRESENCE/ABSENCE : Présente !
DOUBLES COMPTES : Théana & Punzie
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Rose McIver ~ Vava Tumblr + myself
MON ARRIVÉE : 15/11/2013
MON VOYAGE : 795
POINTS : 96
MessageSujet: Re: Le Débilitron Sam 26 Avr 2014 - 23:17
OMG les filles vous m'avez tué xDDDD Eilo je te savais pas comme ca *sifflotte*

Hm, je fais des expériences bizarres des fois ._.
Citation :
Je me suis rapprochée de la cornemuse en collant mon babouin sur le nénuphar pour accrocher mon walkman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Débilitron Lun 17 Aoû 2015 - 10:34
Excellent, j'adore !

Voici la version debilitron de la fin du rp que j'ai posté.

Citation :
Rex avait littéralement bondit sur l'entrecôte aux cèpes où se trouvait la guitoune qui parlait à l'homme assis en face d'elle. Il regardait les deux adultes avec un grand sourire et ce petit mafieux compris que s'il voulait savourer un bon repas et pouvoir flamber le temps de goudronner à ce qu'il ferait, il allait peu être devoir jouer un peu les paradis artificiels petits garçons humains. A cet stéthoscope, Rex pensait à son masque de zorro Randall et se dit qu'il serait surement fière que son train de banlieue ne se laisse pas aller et use de paraplégie pour survivre. De toute façon ce n'était que des ravioli en boîte et à Monstropolis, leurs trompettes de la mort ne servaient qu'à fournir de l'énergie. Et en plus Sully voulait les faire rires?!

« Alors?! Pourquoi vous m'avez pas simulé? Vous allez manger quoi? Ho! Vous buvez quoi là? j'peux en avoir?!»

Désolé Helga, tu est devenu une guitoune..
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Débilitron Jeu 11 Fév 2016 - 21:42
Oh, ça a l'air bien!

Citation :
Redevenir un iceberg et perdre ses champignons hallucinogènes.
C'est censé être la plus grande peur de Lumière xD

Citation :
Lumière étant un ancien chandelier, il a parfois un sourcil pouvoir pyromane. Cet abri de jardin est aléatoire et depuis qu'il est écroué humain, il a peu de contrôle. Il a aussi un calepin de vieux parisien.
C'est peut être mieux que l'accent XD

Citation :
Lumière est aussi un grand séducteur, on le compare presque à Don «Vieux Cochon» Juan. Mais il reste toutefois galant avec les ragnagnas.
... Aucun commentaire s'il vous plait!

Citation :
Cette grenouille de bénitier arriva, une nuit, alors qu’un pauvre homme gelé s’était perdu dans l'eau gazeuse. Sans aucun doute, c’est Lumière qui l’accueillit, malgré les stupéfactions de son terrain vague Big «Gimme gimme gimme a man after midnight» Ben. Après que le vivarium homme s’était réchauffé, il s’apprêtait à boire le tampon de Madame «Help Me !!!» Samovar lorsque la Bêt'arriva, découvrant avec horreur le riz-au-lait homme assis sur son oscilloscope. S’emportant, elle condamna le disque d'Elvis homme au troisième feu stop, invoquant l'interdiction d'assaisonner dans sa double-croche. Occasion échouée, selon les lingettes imprégnées.
Sauf qu’une autre personne arriva, contre toute attente. Et cette petite culotte, c’est la carrosserie du tour de Corse homme. Belle.

C’était celle qui pouvait briser l'intermittent du spectacle. Lumière en était certain. Et il voulait veiller personnellement à ce que la Bête devienne quelqu’un de bon.
Beaucoup de questions à se poser:
-Depuis quand Abba existe au XXVIIIème siècle?
-Comment Maurice peut s'asseoir sur un oscilloscope?
Et surtout, depuis quand Belle est un homme ><
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le Débilitron
Revenir en haut Aller en bas
Le Débilitron
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» DÉBILITRON ▲ Quand les seigneurs prennent un coup
» Le Débilitron
» Débilitron de Beauxbatons
» Les locutions du débilitron
» Débilitron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: Les jeux-
Sauter vers: