Partagez | 
 

 Jafar Safi - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Aladdin
ÂGE DU PERSONNAGE : 38 ans
COTE COEUR : Lui même
OCCUPATION : Membre du Conseil Municipal
HUMEUR : Maléfique
MON ARRIVÉE : 25/02/2017
MON VOYAGE : 16
LOCALISATION : New York

MessageSujet: Jafar Safi - Terminé   Sam 25 Fév 2017 - 23:07



Jafar
Safi



« Il y a des sorts bien plus terribles que la mort ! »


Ex
tra



PSEUDO :
Adrix
ÂGE :
23 ans
PRÉSENCE :
Aléatoire
OU AS-TU CONNU NMHE ?
 Elsa
EN T'EN PENSES QUOI? :
Intriguant, mais manquant de méchants à ce que j'ai vu
CODE :
Validé par une mercenaire qui a du chien
UN MOT POUR LA FIN ?
Rien de particulier




Iden
tité

Nom Disney et de substitution :
Jafar Safi dans les deux cas, il ne ressent pas le besoin d'en changer.
DATE ET LIEU DE NAISSANCE/ÂGE :
Né à Agrabah, 38 ans
DESSIN ANIME :
Alladin
MÉTIER :
Ancien vizir, puis sorcier, puis génie. Aujourd'hui Conseiller Municipal
ATTIRANCE :
Hétéro
STATUT :
Célibataire
GOÛTS :
Le pouvoir, l'argent, la manipulation et la vengeance, ainsi que les discours dramatiques , le tout avec une certaine élégance sophistiquée
PLUS GRANDE PEUR :
Retourner dans la misère
SIGNES PARTICULIERS :
Jafar conserve quelques uns de ses pouvoirs de génie le plus puissant de la terre. En particulier, passant un contrat avec un individu, il peut influencer le monde pour exaucer certains souhaits. Bien sûr, cela vient avec une compensation. Il conserve cependant les mêmes limitations qu'autrefois.
GROUPE :
Méchant
CÉLÉBRITÉ :
Naveen Andrews
LE PORTAIL :
New-York
CREDIT IMAGE :
J'ai redimensionné moi même ?




Carac
tére


Dans les profondeurs des contes des milles et une nuit, il n'existe point d'individu à l'esprit aussi sournois et pernicieux que celui de l'ancien Vizir. Son nom résonne au travers des dunes aux côtés de ceux des djiins les plus malfaisants et faisant trembler jusqu'aux pires bandits. Jafar est son nom, génie est sa profession et le pouvoir absolu, sa mission.
En un mot comme en cent, Jafar est un psychopathe, dans le sens clinique du terme. Profondément amoral et d'un naturel vicieux, il est physiquement incapable d'éprouver de l'empathie pour ceux autour de lui. Joie, souffrance, amour, tous ces concepts glissent sur lui comme de l'eau sur une feuille, imperméable qu'il est au ressenti de ses compatriotes. Sa petite personne et la seule chose qui lui importe, il n'a que mépris pour tout le reste. A ses yeux, les autres sont au mieux des outils et au pire des obstacles à éliminer. Pourquoi diable devrait-il en être autrement ?

Malgré son inhibition émotionnelle apparente, Jafar est en réalité un individu profondément passioné. Mais pas de la meilleure des façons. Peut être en raison de ses origines misérables, l'ancien Vizir est obsédé par le pouvoir et son acquisition. Il ne vit que dans le but d'en amasser davantage, son avarice jamais pleinement satisfaite. Il veut écraser les autres de son autorité, forcer les puissants à s'agenouiller devant lui. Que tous s'écrasent devant celui dont l'intellect et le charisme supérieur devraient offrir une place au sommet ! Vivre en dessous des autres serait renier sa grandeur innée. Ce n'est que lorsque tous les mondes se jeteront à ses pieds qu'il se considérera comme vivant à son plein potentiel. Car en plus du reste, Jafar est doté d'un égo boursouflé et d'une vanité sans frontières. Il se considère comme la meilleure chose à être jamais arrivé à la terre depuis l'invention de la tartine beurrée et sans aucun doute l'individu le plus intelligent et mystique qui soit. Une confiance arrogante en ses capacités que son nouveau statut de génie ultime n'a en rien amélioré. Désormais possesseur d'un pouvoir cosmique infini, seules les limitations imposées à sa magie se tiennent encore entre lui et la conquête de l'univers tout entier.

Mais s'abreuver de puissance n'est pas la seule chose qui éclaire ses journées. En effet, afin de combler le trou dans son coeur, Jafar trouve de la joie et du plaisir dans la souffrance d'autrui. Sadique de première catégorie, le génie démoniaque se délecte de pouvoir infliger les pires tourments à ses ennemis. Il s'amuse à concoter les punitions les plus ironiques et les sanctions les plus cruelles, sans jamais tomber à court d'imagination en la matière. Rien n'est plus jouissif que de voir ses némésis gémir à ses pieds, humiliés et dépouillés de tout ce qui leur était cher. Plus il les écrase plus il se conforte dans sa position de supériorité.

Contrairement à bien des méchants de conte, Jafar est non seulement pleinement conscient de son statut de méchant, mais en plus en jouit-il totalement. Il ne se cherche pas d'excuses ou de justifications, pas plus qu'il n'a honte de ses méthodes déplorables pour atteindre ses objectifs. Peut être plus qu'aucun autre, il se repait de sa propre vilénie, plus que satisfait du rôle qui lui a été attribué dans cette histoire. Il fait le mal pour faire le mal, et il le fait bien.
En particulier, il aime manipuler son entourage, les faire danser dans le creux de sa main tels des marionnettes stupides. Et avec des années de pratique derrière lui, force est de constater qu'il est très doué pour ce petit jeu. Si seulement son jugement n'était pas embrumé par un comportement immature lorsque les choses ne vont pas comme il l'entend, il serait absolument terrifiant.

Pour masquer la profonde psychose maléfique qui entache son esprit, Jafar revêt au quotidien un masque de normalité et d'élégance. A mille lieues du maniaque instable qu'il est en réalité, il se présente alors comme un individu sophistiqué et imperturbable. Le Jafar extérieur est un véritable gentleman au sang froid imperturbable là où le véritable Jafar est un incessant tourbillon de malice. Un masque habile qui tend à se fissurer quand la colère, à laquelle il est prompt, le prend aux trippes. Ce n'est que lorsqu'il se trouve en position de force que Jafar laisse totalement apparaître sa nature profonde, dévoilant aux yeux incrédules la violence mêlée de démence du psychopathe qu'il est. Attendez vous alors à une dose de rires maléfiques saupoudrés de jeux de mots victorieux.




 




Dernière édition par Jafar Safi le Lun 6 Mar 2017 - 0:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Aladdin
ÂGE DU PERSONNAGE : 38 ans
COTE COEUR : Lui même
OCCUPATION : Membre du Conseil Municipal
HUMEUR : Maléfique
MON ARRIVÉE : 25/02/2017
MON VOYAGE : 16
LOCALISATION : New York

MessageSujet: Re: Jafar Safi - Terminé   Sam 25 Fév 2017 - 23:07



Co
nte



« Tu connais la règle d'or n'est-ce pas ? Celui qui a l'or, fais les règles. »





Cette histoire des mille et une nuits trouve ses premiers grains de sable dans les draps en satin d'un noble fortuné cherchant à tromper son ennui dans la chaude étreinte des dames de son harem. C'est dans ces chambres décorées d'or et de soie que les jeunes femmes du peuple ayant eu la chance d'attirer l'attention du bourgeois y échangeaient leur pudeur en l'échange d’une échappatoire à la pauvreté. C'est pourtant dans ce temple de la débauche que vint éclore le miracle de la vie. Une bénédiction aux airs de condamnation pour celle qui portait dans son ventre un bâtard dont le père ne voudrait jamais voir la frimousse. Mise à l'écart puis renvoyée pour cette naissance encombrante, la courtisane fut renvoyée à la vie de mendicité dont elle avait été extraite. C'est donc dans la plus sinistre des misères que la malheureuse donna naissance à non pas un mais deux enfants. Le premier était un fils et la seconde une fille guère plus en forme que son frère. Elle le nomma Jafar, le ruisseau, priant pour qu'un jour cet enfant fragile devienne une rivière forte et vigoureuse. Sa vie ruinée par ce coup du sort, la jeune mère ne pouvait se douter que son chagrin servirait de terreau fertile pour des catastrophes bien plus grandes encore.

L'enfance de Jafar ne fut pas un chemin recouvert de pétales de rose. Sans père, accompagné d'une mère à la santé fragile et d'une sœur jumelle craintive, chaque jour était une lutte pour la survie. Le quotidien était fait de mendicité et de piètres larcins pour assurer leur maigre pitance. Pourtant, conscient de sa noble ascendance, Jafar refusait d'abandonner sa fierté pour devenir un rat parmi les autres vauriens. Il se savait capable de bien plus, promis qu'il était à un avenir glorieux. Un égo mal placé qui lui valait les brimades de ses camarades des rues. Ceux-là se faisaient un plaisir de lui rappeler la place qui était la sienne, à des lieues de sa soit disant destinée. Quand ce n’étaient pas les gardes qui profitaient de leur position pour le bousculer et le mettre plus bas que terre.
Sur le chemin du marché, il lui arrivait de faire un détour pour passer près du palais. La beauté de l'endroit ne pouvait que fasciner celui qui n'avait jamais connu que la fange de la misère. Parfois même, il apercevait des nobles, si richement vêtus qu'ils lui semblaient irréels. Il se surprenait alors à se demander si par hasard son père se trouvait parmi eux, ignorant qu'un fils le dardait de son regard. Un regard dans lequel flamboyait une grandissante flamme d'envie. Un jour, il se le promit, lui aussi franchirait ses majestueuses portes et serait reçu avec les honneurs. Car la vie lui avait appris que ceux qui détenaient le pouvoir étaient seuls détenteurs de la véritable liberté, capable d’écraser sous leurs talons ceux qui ne possédaient pas de fortune comparable.

Et le jeune garçon comptait bien se donner les moyens de ses ambitions. Fort heureusement, ce que Jafar manquait en force, il compensait par un esprit rusé et froid, capable des pires coups tordus même à l'âge le plus tendre. Pire encore, sa parole était d'or et les mots empoisonnés qu'ils murmuraient à ses ennemis étaient aussi doux que du miel. Usant de flatteries et de manipulation, il embrasa les flammes du conflit parmi ses ennemis tout en dérobant sinueusement la loyauté de leurs laquais les plus influençables. Au fil des années, il commença à gagne de l’influence au sein des bas quartiers.
Mais ce n'était pas assez. Il n’en était pas moins un vaurien miséreux. Jafar ne désirait pas être roi parmi les rats. Il se languissait de palais, de haute société et d’élégance. La flamme de son ambition n’avait rien perdu de sa superbe. Ces gardes qui se moquaient de lui finiraient par s’incliner à ses pieds !

C’est alors qu’il entrait dans l’adolescence que Jafar s’empara de la marchandise d’un marchand venant d’une contrée lointaine. Parmi les marchandises sans grand intérêt se trouvait un vieux livre de contes et légendes, narrant les exploits fantasques des mages du désert et des génies à leur service. Jafar s’était appris à lire dans son effort d’ascension social, non sans peine. Beaucoup n’auraient vu dans ces histoires que des fables narrées aux enfants pour les endormir, mais le futur Vizir su en desceller le véritable potentiel. La sorcellerie ! Voilà la force qui lui manquait pour tordre les chaînes invisibles que le destin lui avait imposé ! C’est donc dans l’espoir d’en découvrir les secrets qu’il commença à emprunter la voie corrompue du sorcier, grappillant la moindre information qui pouvait lui servir dans ce dessein.
Si ses recherches ne parvinrent pas à faire de lui un mage, il retrouva cependant la trace d’un sceptre antique, jadis forgé par un esprit particulièrement sournois. Il s’agissait d’un bâton serpent capable d’influencer les esprits fragiles pour les hypnotiser. Un artefact de pouvoir qui s’était perdu dans les sables du temps qu’il parvint pourtant à traquer dans un temple oublié.

Jafar avait désormais toutes les cartes en main. Usant des pouvoirs du sceptre, il força son géniteur à le reconnaître comme héritier, puis se débarrassa rapidement de lui. Aucune émotion ne l’avait jamais lié à cet homme. Loin étaient les temps où il rêvait de le rencontrer, il n’était plus qu’un tremplin à écraser sur le chemin de sa grandeur. Désormais devenu officiellement un noble et à la tête d’une fortune des plus respectables, son ticket d’entrée pour le palais était déjà tout trouvé.
Quel ne fut son dégoût lorsqu’il découvrit que le sultan qu’il convoitait tant n’était qu’un imbécile débonnaire et naïf, obsédé par ses jouets comme le serait un enfant. Cet inconscient n’avait ni intellect ni bravoure et ne devait sa place qu’à son droit de naissance. Mais aussi méprisable soit cet hurluberlu, sa faiblesse servait les intérêts de Jafar. Flatter l’égo grassouillet du sultan était une formalité, surtout avec le renfort du sceptre.

Année après année, Jafar entreprit d’accroître son pouvoir au sein de la cour. Eliminant les rivaux, graissant la patte des autres, l’ancien vaurien se forgea une image calme et composée dissimulant le monstre brûlant d’ambition qu’il était. Il était élégant, suave et charmeur, nul n’aurait pu soupçonner du serpent métaphorique qu’il glissait dans leurs esprits. Fruit de son dur labeur, il devint vizir, tenant les rênes du pouvoir dans l’ombre.
Pourtant, même cette position enviable ne parvenait pas à satisfaire son appétit. Il voulait régner ouvertement, pas au travers de cette marionnette de sultan. Pire encore, sa fille capricieuse représentait une menace à son pouvoir. Il lui fallait découvrir l’ultime magie des temps anciens : Un Génie. Et il savait où en trouver un… Dans la mythique caverne des merveilles, endormie sous les dunes. Mais il lui fallait un cœur pur pour y pénétrer… Une règle ridicule.

La suite, vous la connaissez. Jafar posa ses yeux sur un vaurien du nom d’Aladdin, dont les origines minables n’avaient en rien entachées l’innocence puérile. Un sale petit rat d’égout qui ne tarda pas à se tenir sur le chemin de sa gloire absolue, capturant non seulement la Lampe mais aussi le cœur convoité de la Princesse. A cause de cette immonde individu, les stratagèmes de Jafar furent découvert et son précieux sceptre brisé. Le travail de tout une vie ruiné par cet incapable !
Mais Jafar parvint à récupérer la Lampe. Grâce à son nouvel esclave tout bleu à la personnalité pénible, il devint tour à tour sultan, puis Sorcier et enfin, ô douce récompense, le Génie le plus puissant que l’univers n’ait jamais connu ! Quelle grisante sensation de pouvoir c’était. Il pouvait sentir la magie battre dans chaque fibre de son être. Le cosmos tout entier répondait au moindre de ses caprices. Agrabah n’était plus rien, c’était le monde entier qui était à sa portée ! Il avait gagné !
Alors pourquoi diable fallait-il que le destin lui joue une farce cruelle, l’enfermant, lui et sa toute puissance, dans une lampe ridicule ?! Prisonnier de la caverne aux merveilles, le nom de Jafar aurait pu s’endormir à son tour dans les méandres de l’Histoire… Mais il en fut décidé autrement.

Alors qu’il maudissait sa prison, il se réveilla tout à coup dans un environnement inconnu. La liberté enfin ! Et peut-être même… la vengeance.

Débarquant dans la ville de New York, Jafar découvrit avec consternation que la grande majorité de ses pouvoirs lui avaient été retirés. Il était de nouveau prisonnier d’une ridicule enveloppe de chair. Humain à nouveau… Enfin, pas tout à fait.  S’il avait perdu sa puissance cosmique, Jafar possédait encore son esprit retors et cruel et suffisamment de magie pour faire de ce nouveau monde le théâtre de ses nouvelles ambitions. Son précieux réflèxe fut de se renseigner non seulement sur ce monde, mais aussi sur ceux dont lui, et tous les autres, étaient originaires. Quelle surprise que d’apprendre qu’il n’était ici vu que comme un vulgaire personnage d’histoire. Il laverait cet affront, mais la leçon n’était pas sans ses intérêts : Il y en avait d’autre comme lui, quelque part.

Comme il l’avait déjà fait, Jafar se mit en quête des recoins les plus obscurs de la société pour y asseoir son autorité. La vermine d’ici n’était pas très différente de celle qu’il connaissait, devenir une ponte du crime n’était donc pas un grand problème. Même les pires enflures de ce monde étaient maintenues en arrière par un soupçon de culpabilité, une retenue raisonnable inculquée par la société mais Jafar n’avait rien de tel. Il était un méchant, un vrai, sans remords et sans conscience, vierge de la couardise qui empêchait tous ces minables de voir grand. Un mensonge par-ci, une trahison par là et un peu de magie pour combler le reste, et il commença vite à devenir une figure reconnaissable dans la criminalité de New York, notamment dans des activités de banditisme et de trafic de substances illégales. Etres humains inclus.
En parallèle, utilisant sa fortune et son influence croissante, il se lança en politique. A grand renforts de corruption et d’intimidation, il gravit les échelons un à un, jusqu’à récemment se sécuriser une place solide au Conseil Municipal de la ville. Le premier pas vers le contrôle de cette nouvelle société oisive et matérialiste, si aisément manipulée.  Leur intoxication aux médias et leur culture tournée vers les excès en faisait des moutons n’attendant que d’être tondus. Il se ferait un plaisir de leur offrir l’Overlord maléfique dont ils avaient terriblement besoin.

C’est alors qu’il œuvrait à son ascension politique que les cieux lui firent un nouveau cadeau : sa lampe lui fut rendue. L’objet mythique s’était matérialisé depuis le monde des légendes et avec lui, une partie de ses capacités naturelles. En passant un contrat avec un individu, il pouvait exaucer certains vœux, influençait subtilement le destin en la faveur de l’individu… Contre un prix. Voilà une nouvelle force pour user de la corruption ambiante. Il avait désormais un nouvel objectif pour arriver à ses fins… Mettre la main sur de nouveaux associés.






Dernière édition par Jafar Safi le Mer 8 Mar 2017 - 15:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Bleak mercenary with a warm heart
avatar


PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Clémence Brown & Roxane P. Mona
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Atlantide, l'empire perdu
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans
COTE COEUR : Un certain coeur ardent...qui peut vaincre le froid en presque toute circonstance
OCCUPATION : A la tête d'une équipe de mercenaire || Entraîner sa fille à la relève
HUMEUR : Aventurière
MON ARRIVÉE : 11/04/2013
MON VOYAGE : 1001
LOCALISATION : Le globe terrestre

MessageSujet: Re: Jafar Safi - Terminé   Sam 25 Fév 2017 - 23:39

Bienvenue parmi nous Bounce

Excellent choix de personnage et d'avatar ! Tu viens grossir les rangs des gris What a Face

J'ai validé le code du règlement. Bon courage pour ta fiche pompom

_________________
Life out there isn’t a fairytale, but fortunately I'm not a princess. I'm glad that I'm much more. I'm a mercenary in a corrupted world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Le courage ne se mesure pas à la taille!
avatar


DOUBLES COMPTES : Tous des imbéciles sans courages!
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des merveilles
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans chez les humains
COTE COEUR : c'est compliqué
OCCUPATION : Prendre le thé!
HUMEUR : ZzZ
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 563
LOCALISATION : Quelque part à Paris

MessageSujet: Re: Jafar Safi - Terminé   Dim 26 Fév 2017 - 2:27

Encore une fois, Bienvenue o/

excellent choix de perso^^ j'adore Jafar! ça fait du bien d'avoir un perso masculin, ils sont rare x) et les gris sont en manque d'effectifs... En même temps avec des bras cassés comme Hadès arrow

Bonne chance avec ton histoire pompom

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Zootropolis/Zootopie
ÂGE DU PERSONNAGE : 24
OCCUPATION : Policière à la NYPD et détective free-lance
MON ARRIVÉE : 17/04/2013
MON VOYAGE : 449
LOCALISATION : New York city

MessageSujet: Re: Jafar Safi - Terminé   Dim 26 Fév 2017 - 6:36

Bienvenue à toi ! Ravie de voir un Jafar nous rejoindre, comme dit plus haut on manquait de gris et de messieurs.
Bon courage pour la fin de ta fiche et amuse toi bien parmi nous,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


DOUBLES COMPTES : Oliver Foxworth, Anna d'Arendelle
PHOTO D'IDENTITE :



Chemistry ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Big Hero 6, Les Nouveaux Héros.
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans.
COTE COEUR : Rien que la chimie pour l'instant.
OCCUPATION : Tient un blog et une boutique de vêtement en ligne. Future etudiante en génie chimique.
HUMEUR : Déterminée.
MON ARRIVÉE : 14/02/2015
MON VOYAGE : 281
LOCALISATION : Londres.

MessageSujet: Re: Jafar Safi - Terminé   Dim 26 Fév 2017 - 11:44

Bienvenue sur le forum ! Coucou Excellent choix de personnage en effet, je suis contente de voir un Jafar sur le forum. Please? Bon courage pour la fin de ta fiche, qui est déjà bien avancé à ce que je vois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

I've got the power
avatar


PRESENCE/ABSENCE : Présente
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Le Roi Lion 2 - L'honneur de la tribu
ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans
COTE COEUR : Amoureuse ♥
OCCUPATION : Assistante Vétérianire
HUMEUR : Très Bonne ! :D
MON ARRIVÉE : 09/04/2013
MON VOYAGE : 264
LOCALISATION : New-York

MessageSujet: Re: Jafar Safi - Terminé   Dim 26 Fév 2017 - 14:20

Bienvenue parmi nous Jafar ! o/

Bon courage pour la suite de ta fiche, et surtout si tu as des questions, n'hésite pas ! coeur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The boy who never grow up
avatar


DOUBLES COMPTES : Aucun pour le moment
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 18 ans
COTE COEUR : J'ai personne pour le moment.. Je suis un vrai tombeur mais je suis un éternel célibataire!
OCCUPATION : Vendeur en magasin de jouets
HUMEUR : Joueur, comme d'habitude
MON ARRIVÉE : 12/08/2015
MON VOYAGE : 273
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: Jafar Safi - Terminé   Dim 26 Fév 2017 - 15:26

Bienvenue coeur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Aladdin
ÂGE DU PERSONNAGE : 38 ans
COTE COEUR : Lui même
OCCUPATION : Membre du Conseil Municipal
HUMEUR : Maléfique
MON ARRIVÉE : 25/02/2017
MON VOYAGE : 16
LOCALISATION : New York

MessageSujet: Re: Jafar Safi - Terminé   Lun 6 Mar 2017 - 0:50

Fiche terminée o/ Merci pour l'accueil chaleureux en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

➴ Follow Your Arrow ➶
avatar


PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans
COTE COEUR : #célibatairedenaissance
OCCUPATION : Serveuse dans un resto chic
HUMEUR : Farouche ☾
MON ARRIVÉE : 23/02/2017
MON VOYAGE : 83
LOCALISATION : Au coeur d'une forêt d'Angleterre, les pieds dans l'eau, le regard rivé sur la Lune

MessageSujet: Re: Jafar Safi - Terminé   Lun 6 Mar 2017 - 17:09

Mes dieux, ta fiche et formidable :god: J'espère avoir l'occasion de te rencontrer au détour d'un rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Aladdin
ÂGE DU PERSONNAGE : 38 ans
COTE COEUR : Lui même
OCCUPATION : Membre du Conseil Municipal
HUMEUR : Maléfique
MON ARRIVÉE : 25/02/2017
MON VOYAGE : 16
LOCALISATION : New York

MessageSujet: Re: Jafar Safi - Terminé   Lun 6 Mar 2017 - 20:19

Merci du compliment o/ Ce sera volontiers !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fée bricoleuse
avatar


PRESENCE/ABSENCE : Présente !
DOUBLES COMPTES : Théana & Marie
PHOTO D'IDENTITE :


Bitch Please:
 


Pony Club ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Peter Pan
ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans
COTE COEUR : Allez savoir ...
OCCUPATION : Bricoler, râler des fois aussi un peu ...
HUMEUR : En colère !
MON ARRIVÉE : 15/11/2013
MON VOYAGE : 689
LOCALISATION : London Town ♫

MessageSujet: Re: Jafar Safi - Terminé   Lun 6 Mar 2017 - 22:49

"Jafar, Jafar, s'il reste à la barre ça sera un vrai cauchemar " pompom *BAM*

Bienvenue parmi nous cher Jafar, très bon choix d'avatar au passage ! :arg:
J'ai ma DC à New York qui adooooore les personnages d'Aladdin, il nous faudra un p'tit lien sympathoche

_________________
There no light without darkness
Happiness can be found, even in the darkest of times, if one only remembers to turn on the light

Peter ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


DOUBLES COMPTES : Oliver Foxworth, Anna d'Arendelle
PHOTO D'IDENTITE :



Chemistry ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Big Hero 6, Les Nouveaux Héros.
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans.
COTE COEUR : Rien que la chimie pour l'instant.
OCCUPATION : Tient un blog et une boutique de vêtement en ligne. Future etudiante en génie chimique.
HUMEUR : Déterminée.
MON ARRIVÉE : 14/02/2015
MON VOYAGE : 281
LOCALISATION : Londres.

MessageSujet: Re: Jafar Safi - Terminé   Mar 7 Mar 2017 - 13:55

En ce qui concerne la modération :
Ta fiche est très agréable à lire, ça fait plaisir de retrouver Jafar dans toute sa splendeur diabolique.  

Cependant, il y a juste un petit point qu'il faudrait modifier avant que je puisse te valider :

@Jafar Safi a écrit:
Alors qu’il maudissait sa prison, un portail s’ouvrit devant le génie captif.

Aucun personnage Disney n'est témoin de l'ouverture du portail, celui s'ouvre lorsque les personnages sont endormies ou inconscients, le changement de monde s'impose à eux, Jafar n'a donc pas pu choisir délibérément de franchir le portail, ni le voir apparaitre sous ses yeux.

Ensuite, petit point rapide concernant les pouvoirs, le staff est d'accord pour que le pouvoir d'influence de Jafar soit limité aux personnes avec qui il passe un contrat, mais il faudra garder en tête que la magie reste faible dans le monde réel, c'est surtout pour prévenir les abus. Please?

Voilà, le reste est parfait, après la modification sur l'apparition du portail, tu sera très certainement validé. Coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Aladdin
ÂGE DU PERSONNAGE : 38 ans
COTE COEUR : Lui même
OCCUPATION : Membre du Conseil Municipal
HUMEUR : Maléfique
MON ARRIVÉE : 25/02/2017
MON VOYAGE : 16
LOCALISATION : New York

MessageSujet: Re: Jafar Safi - Terminé   Mer 8 Mar 2017 - 15:23

Merci pour la correction !
Pas de problème, j'ai supprimé la phrase en question ^^ !

Et idem pour les pouvoirs. Au pire, les pouvoirs étant un peu difficiles à définir dans son cas, je viendrai en parler au staff en cas de doute !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


DOUBLES COMPTES : Oliver Foxworth, Anna d'Arendelle
PHOTO D'IDENTITE :



Chemistry ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Big Hero 6, Les Nouveaux Héros.
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans.
COTE COEUR : Rien que la chimie pour l'instant.
OCCUPATION : Tient un blog et une boutique de vêtement en ligne. Future etudiante en génie chimique.
HUMEUR : Déterminée.
MON ARRIVÉE : 14/02/2015
MON VOYAGE : 281
LOCALISATION : Londres.

MessageSujet: Re: Jafar Safi - Terminé   Mer 8 Mar 2017 - 18:30

C'est parfait ! Je te valide, bon jeu sur le forum, j'ai hâte de suivre les aventures de Jafar à New York.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jafar Safi - Terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jafar Safi - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)
» Offre terminée.
» Maléfique VS Jafar
» Les cycles ou séries que vous avez terminé
» Venet, "Doubles lignes indéterminées", 1988, acier, La Défense

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... ::  :: C'est un nouveau monde :: Présentations validées-