Partagez | 
 

 Are you a good magician or a vegetable ? ft. Honey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Are you a good magician or a vegetable ? ft. Honey  Mar 28 Fév 2017 - 22:43



Are you a good magician or a vegetable ?

« Magic doesn't happen when you least expect it... It's always there, surging around you, sparkling beyond your blinkered vision. And then, one day, when it finds a crack in your armor, it sneaks in and knocks you on your ass »


   
 
Les vitres du café dans lequel je me trouvais découpaient la lumière du soleil, ce qui créait un arc en ciel lumineux sur ma table. Je l'observais depuis plus d'une heure, émerveillée par ce petit brin de magie. Dans ce monde, elle se trouvait partout, en chaque chose et en chaque être, ils ne s'en rendaient simplement pas compte. Je soupirai et m'étalai sur la petite table à laquelle je me trouvais, observant la tasse de chocolat chaud maintenant vide.
-Vous allez bien mademoiselle ?
Je levai les yeux vers le serveur pour lui répondre que non et lui raconter ma vie, quand soudain, mon regard bleu glacé se posa sur l'écran brillant de ce que j'avais appris à appeler ordinateur. J'écartai doucement le serveur en m'excusant et m'approchai de l'incroyable objet. Bien que toujours aussi émerveillée devant ce genre de machines, ce n'était pas la seule chose qui m'avait convaincue de m'approcher. Non, loin de là, il y avait au milieu de l'écran une jeune femme en blouse blanche qui s'affairait. Je penchai la tête sur le côté, véritablement intriguée par ce qu'elle était en train de faire. Elle versa une sorte de liquide dans un grand tube transparent et s'éloigna. Mon cœur manqua un battement quand une sorte d'étrange tour mousseuse -j'étais incapable de décrire cela- jaillit à l'écran. Je faillis tomber par terre, les yeux exorbités, les genoux pliés et le serveur qui avait demandé si j'allais bien tenu fermement devant moi en guise de bouclier humain. Mais rien ne se passa, j'aurais pu l'anticiper, ce n'était encore qu'un réflex. Le choc des époques avait été beaucoup trop violent pour moi, il me faudrait longtemps avant de réussir à m'adapter. Je remis le serveur à sa place en faisant bien attention à ne pas le soulever au dessus de ma tête -chose qui aurait pu être un peu trop impressionnante pour de simples mortels- époussetai sa chemise et lui fis un grand sourire amical.
A nous deux ! Je me jetai sur l'épaule de la jeune femme qui possédait l'ordinateur et lui ôtai délicatement le casque qu'elle avait sur les oreilles pour le mettre autour de son cou. Elle recula d'un mètre en silence, apparemment choquée par mon geste.
-Excusez moi, vous connaissez cette femme ?
J'appuyai mon doigts sur l'écran, si fort pour que les pixels se mirent à s'affoler sous ce dernier. L'inconnue prit ma main et la retira de l'ordinateur avec fermeté pour ensuite faire descendre la page affichée, dévoilant une adresse et un nom. Je lui tapai amicalement sur l'épaules avant de sortir du café.
Mon objectif pour le moment était de répéter l'adresse en boucle afin de ne pas l'oublier, je passai d'abord chez moi pour prendre l'arc que je m'étais fabriqué, des flèches et un carquois de fortune. Les magiciennes n'étaient pas tous pacifiques et bienfaisant, certains étaient maléfiques et complotaient probablement avec les légumes. Je retroussai brièvement les narines à cette pensées, c'était plus un réflex que quelque chose de contrôlé, ce qui prouvait encore une fois que les légumes étaient des êtres infâmes capables de provoquer ma haine.
☾ ☾ ☾
J'avais arrêté assez de personnes dans la rue pour pouvoir assurer avec certitude que la porte qui s'offrait à mes yeux était bien celle de la maison de la femme que je cherchais.
Je posai la main sur la poignée quand un bruit de pas capta mon attention. N'ayant rien perdu de mes réflexes de chasseuse, j'armai mon arc en deux temps trois mouvements et le pointai en direction de la nouvelle venue.
-Magicienne ?
Je fronçai les sourcils et relâchai un peu mes muscles, baissant mon arc assez pour sembler un peu plus inoffensive mais pas trop pour pouvoir tout de même me défendre en cas d'attaque subite. Elle parut surprise et un peu paniquée à ma vue, je me demandais bien pourquoi la moitié des gens que je rencontrais agissaient de la sorte en ma présence. Peut être que la menace sous-entendue de recevoir une flèche en travers de la tête ne les enchantaient guère.
Je haussai les épaules et plissai le regard en repérant dans la main de la jeune femme un objet qui m'était inconnu, sa prise sur ce dernier se resserra. Je haussai les sourcils et redressai un peu mon arc, prête à décocher si elle se montrait hostile.
-Dépose ton arme si tu ne veux pas te retrouver avec une flèche entre les deux yeux, magicienne !
D'un côté, j'espérais secrètement qu'elle essaye de m'attaquer, cela faisait longtemps que je n'avais pas participé à une véritable bagarre, mais d'un autre, j'avais un casier judiciaire déjà trop remplit et j'étais persuadée qu'elle pouvait m'en apprendre plus sur ce monde et ses mystères.
   


by ashling sur epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
PRESENCE/ABSENCE : Présence réduite.
DOUBLES COMPTES : Oliver Foxworth, Anna d'Arendelle
PHOTO D'IDENTITE :



Chemistry ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Big Hero 6, Les Nouveaux Héros.
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans.
COTE COEUR : Rien que la chimie pour l'instant.
OCCUPATION : Enchaîne les petits boulots, tiens un blog et une boutique de vêtement en ligne. Future etudiante en génie chimique.
HUMEUR : Déterminée.
MON ARRIVÉE : 14/02/2015
MON VOYAGE : 365
POINTS : 105
LOCALISATION : Londres.

MessageSujet: Re: Are you a good magician or a vegetable ? ft. Honey  Dim 12 Mar 2017 - 1:05
Are you a good magician or a vegetable?
Honey & lsmaël
Toutes les autres images du monde sont fausses Elles n’ont pas d’autre apparence que celle des fantômes Le monde singulier qui m’entoure métallique végétal, Souterrain, Ô vie qui aspire le soleil matinal Cet univers singulièrement orné d’artifices N’est-ce point quelque œuvre de sorcellerie ?
Les temps changeaient. Autour d'elle, le monde dansait, évoluait à une allure folle, pour le meilleur ou pour le pire, et pour la première fois depuis longtemps, Honey aussi, se sentait aspiré par ce tourbillon de vie, cette course au progrès. Enfin, elle avançait. Des semaines, des mois que ses recherches stagnaient, chaque détail découvert était venu démonter ses hypothèses durement pensées, son esprit s'était agité pour ne laisser que de vagues notes sur le coin d'une feuille et les quelques pistes qui s'étaient ouvertes à elle s'étaient avérées fausses. Bloquée. Il n'y avait rien de pire. Honey avait horreur de ses passages à vide, son cerveau avait désespérément besoin d'activité et lorsqu'elle n'avait plus assez de matière pour penser, elle déraillait. Alors, pour oublier son impuissance, Honey s'était évertuée à s'occuper l'esprit. Sa boutique de vêtements en ligne attirait de plus en plus de clientes, et doucement, son blog commençait à se faire une place sur la toile. Le nombre de visites enregistrées sur son site restait faible comparé à celui de San Fransokyo, mais c'était largement assez aux yeux de la jeune femme qui avait pu indirectement renouer avec sa première passion : la chimie. Elles étaient toutes bêtes, les vidéos qu'elle postait sur ce blog. Une blouse, des lunettes, quelques expériences faciles à reproduire chez soi… Et le tour était joué. Honey pouvait dire ce qu'elle voulait, ce besoin de manipuler toutes sortes de produit, de doser, d'expérimenter, elle ne pouvait pas y échapper bien longtemps. Elle regrettait simplement de ne pas avoir plus de moyens à disposition.

Plongée dans ses pensées, ce n’était cependant pas sa prochaine vidéo qui travaillait Honey alors que celle-ci rentrait chez elle, les bras chargés de sac de courses. Depuis quelques jours, sa dernière découverte mobilisait toutes ses réflexions. Elle avait encore du mal à y croire, mais après tant de recherche, elle l’avait trouvé. Un portail. Aiko avait toujours été persuadé de leurs existences. Elle savait de quoi ces inventions étaient capables. À San Fransokyo, il avait suffi d’une faille dans le système pour que toute la ville soit menacée, aussi avait-elle longtemps cru que la raison de sa présence dans ce monde était due à une expérience qui aurait mal tourné. Non. Comment expliquer la présence de Clochette, Mallymkun, ou encore Clémence, qui venaient d’un univers différent du sien, sans technologies ? À cela venait s’ajouter un autre détail et non des moindres. Disney. C’était ça, le point commun de toutes ces personnes victimes d’un malheureux destin : leurs mondes d'avaient beau être différent, tout les ramenait vers un univers commun, l’univers Disney. Honey avait fait ses recherches, ce n’était pas les informations ou les documentaires qui manquaient concernant cette compagnie, en vain. On y décrivait tout un processus de création, mais la vie de ces personnages créés ne se limitait pas aux dialogues d’un scénario et aux lignes tracées sur le papier. Il y avait autre chose, une chose qui ne relevait peut-être pas de l’homme…C’était ce qu’elle avait conclu en découvrant, dissimulé dans la bibliothèque de Clochette, un portail. Il ne ressemblait en rien aux portails de téléportation qu’elle avait vu à San Fransokyo, pourtant, leurs usages restaient identiques. Honey n’avait pas encore osé s’aventurer à l’intérieur, mais elle pouvait constater que les objets qu’elle y avait lancés avaient tout simplement disparu, et que ce portail ne relevait pas de la création humaine. Il semblait être apparu de lui-même, pour une raison qui lui échappait encore, mais qui était venu confirmer ces doutes. La prise de vie de personnage, l’apparition d’objets, les portails... Tout lui laissait croire qu’une force transcendante était à l’origine de tout ça, une force qui la dépassait. Honey soupira tandis que ses pas la ramenaient devant la porte de son appartement. Ses recherches prenaient une tournure un peu trop métaphysique à son goût. Elle n’avait plus qu’à retourner à ses calculs et imaginer un prototype de combinaison qui lui permettrait d’explorer à l’intérieur du portail tout en ayant l’assurance de pouvoir revenir sur ses pas. Honey glissa une main dans son sac à la recherche de ses clefs. Peut-être une ceinture avec un câble, il lui suffirait alors de l’accrocher- « Magicienne ? » Arrachée à ses pensées, Honey releva les yeux uniquement pour tomber nez à nez avec un arc. D’un bond, elle recula en criant, lâchant au passage ses sacs de courses qui allèrent s’écraser au sol.

Qu'est-ce que c'était que ce délire ?! C'est des yeux écarquillés par la panique que la blonde posa sur la jeune femme se tenant en face d'elle. Ces traits ne lui étaient pas familiers, mais de toute évidence, elle, la connaissait. Prudemment, Honey se baissa, ses prunelles brunes accrochées à l'arme de la brune, jusqu'à saisir de quoi se défendre dans l'un de ses sacs de courses. À savoir, un chalumeau de cuisine. Celui qu'elle avait venait de rendre l'âme, et la jeune femme avait été prise d'une soudaine envie de crème brûlée. D'autant plus qu'un chalumeau pouvait très bien s'avérer utile pour l'une de ses expériences. Ou pour se protéger d'une folle furieuse sortie de nulle part. Une folle furieuse qui lui demandait de poser son arme. Sérieusement ? « Quoi ?! Non ! Lâchez la vôtre d'abord ! » Répliqua-t-elle en resserrant sa prise. Chalumeau contre flèches… Même si elle trouvait la force de se jeter sur cette inconnue pour lui brûler le visage, celle-ci aurait surement assez de réflexe et de présence d'esprit pour lui décocher une flèche en pleine tête. Honey nageait en plein délire. Et puis, un mot la frappa. Magicienne… Si elle n'avait pas été exposée à tous ces événements étranges, la jeune femme aurait été encore plus alarmée de se faire appeler de la sorte… « Vous n'êtes pas d'ici, je me trompe ? » Oh, non, elle ne se trompait pas. L'attitude de cette inconnue trahissait clairement ses origines d'un autre monde. Si, en arrivant, Honey était passée inaperçue, cela ne devait pas être le cas de tous. Les mains tremblantes, la blonde posa son arme. Elle était folle. Pourtant, c'était la seule chose intelligente qui lui était venue en tête. Loin d'elle l'idée de se battre, elle voulait avant tout ouvrir le dialogue. À supposer que cette personne soit bel et bien d'un autre monde, si elle était venue jusqu'à elle, c'est qu'il devait y avoir une raison. Du moins, Honey l'espérait. « Ok… Je m'appelle Aiko, mais tout le monde m'appelle Honey. Hum… Je ne pense pas être magicienne, mais… Est-ce que je peux vous aider ? Même si vous venez de vous réveiller soudainement loin de chez vous dans un monde inconnu, surtout, restez calme. » Elle avala sa salive avec difficulté puis ajouta. « Parce que je ne pourrai pas vous aider avec une flèche entre les deux yeux. » Évidemment. On imagine difficilement une morte faire la conversation. « … Vous pouvez éloigner votre arme ? Ou alors je reprends mon chalumeau ! » Piètre menace au milieu d'une conversation délirante. Honey s'étonnait du sang-froid dont elle faisait preuve compte tenu des circonstances, finalement, peut-être s'habituait-on, à force vivre l'invraisemblable tous les jours.

Made by Neon Demon

_________________
"Another day of sun"
I smile, I shake and I'm quite submissive to the world I am in my previous life is slipping away from me, my distant past is gone, is gone ❥ Climb these hills I'm reaching for the heights and chasing all the lights that shine. And when they let you down you'll get up off the ground 'cause morning rolls around and it's another day of sun.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Are you a good magician or a vegetable ? ft. Honey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» oh sometimes i get a good feeling[17/05 à 13h46]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP Abandonnés-