♪ ♪♫ Aux Champs-Elysées, aux Champs-Elysées ♫♪ [Pv Vidia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: ♪ ♪♫ Aux Champs-Elysées, aux Champs-Elysées ♫♪ [Pv Vidia] Ven 7 Avr 2017 - 18:35
Kris devait faire de la promotion dans d'autres pays afin d'étendre l'influence de son entreprise de glace qui ne faisait que croître. Et rien de mieux pour cela que de faire un voyage pour promouvoir ses produits. De ce fait, depuis plusieurs jours déjà, il avait du préparé l'ensemble des produits qu'il emmènerait avec lui et téléphoner à diverses boutiques de glaces afin d'avoir un petit entretien avec eux. L'un des gestionnaires de son entreprise lui avait réservé ses billets de train ainsi qu'une chambre dans un hotel pour le premier soir. Comme mentionné par Kris.

Le jour J, Kris prit le train et se reposa dans celui-ci très légèrement. Le trajet n'était pas bien long, environ 2h30. Par ailleurs, il avait pu lire un peu ce qu'il allait faire sur son journal où il avait tout noter. Il avait même réussi à faire les yeux pendant une petite demie-heure. Pour certains, cela ne serait pas grand-chose. Mais pour lui, le moindre moment de paix et de repos était assez plaisant. Il en profitait, car cette nouvelle ville qu'il allait visiter serait pour lui tout nouveau. Et il serait comme une pile électrique infatigable et qu'on ne pourrait pas arrêter.

A son arrivée vers 10h, kris fut complètement bouche bée par le nombre de gens qui venait sur Paris. Il était presque obligé d'attendre pour ne pas se retrouver en sandwich entre quatre personnes. Fort heureusement, il réussi à analyser le chemin le moins bondé à prendre en observant pendant tout le trajet en dehors de la gare. Il tirait bien sur ses deux valises roulantes réfrigérées et faisait du stop à un taxi. L'un d'entre eux s'arrêtait et le prenait. Une chance pour lui qui est accepté de le prendre. Mais le prix demandé était assez cher. Il lui donnait le lieu où il devait se rendre et le payait. En revanche, il ne demanderait plus jamais de taxi ici. Le chauffeur était nerveux et assez énerver.

Quoi qu'il en soit, en sortant, il était non loin de l'arc de triomphe (se trouvant à vue) et il prenait une photo de ce monument. Mais n'ayant pas le temps d'admirer pour le moment, il visitait un peu en allant sur les champs-élysées et trouver le lieu indiqué par la personne qu'il avait eu au téléphone. Au bout d'un moment, il trouva le marchand ambulant de glace. Kris attendait alors son tour et se présentait. Discutant un peu, le marchand décidait de lui donner deux tables. Et sans plus tarder, il installait ses produits en créant des granités et sortant les glaces.

- Plus qu'à attendre maintenant.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♪ ♪♫ Aux Champs-Elysées, aux Champs-Elysées ♫♪ [Pv Vidia] Lun 10 Avr 2017 - 1:32
Aux Champs Elysées, aux Champs Elysées

WHIRLWIND vidia & TOP S. kris

Tranquille. Voilà comment elle avait pu décrire sa journée. D’abord, cela faisait quelques semaines déjà qu’elle se trouvait à Paris. Bien qu’elle ait déjà eu la visiter auparavant, elle voyait la ville Lumière sous un nouvel angle maintenant qu’elle était une humaine, non plus une fée voltigeuse. Pour  l’instant, la jeune femme vivait à l’hôtel Le Nouveau Monde, par obligation plus que par choix, étant donné que dans ce monde, tout coûte de l’argent et n’étant pas chez elle, et n’ayant pas de qualifications précises pour un emploi ( savoir maîtriser les vents et en créer, sa vocation et sa passion dans sa vie d’origine, ne compte pas dans cet univers puisqu’elle n’a pas les pouvoirs ni la poussière de fée pour pouvoir exercer son don ) elle  devait vivre en cet endroit dit pour les gens « comme elle ».

Parce que oui, il semblerait qu’il y ait plusieurs mondes, plusieurs univers semblables et reliés au sien, en plus de plus autres gens dans sa situation. Cela lui avait fait un choc. D’autres fées se trouvaient-elles en ces lieux ? En cette ville ? Ce pays ? Ce continent ? Cette planète ? Le périmètre de recherches étaient si vastes qu’elle n’avait pas encore pris la décision de partir ou non à la recherche de connaissances ou des quelques amis qu’elle avait à Pixie Hollow. Si les appeler « amis » était le terme exacte, bien qu’elle-même n’en soit pas encore certaine. Enfin, il lui fallait avouer que la simple idée de les retrouver gonflait son cœur de joie. Nous sommes sur la bonne voie.

La journée s’était donc déroulée tranquillement, sans embûche, sans drame. Sans rien. Elle errait dans la ville telle une âme en peine, en quête d’un but, en quête d’une idée à poursuivre. Son vagabondage la mena aux Champs Elysées, du moins, c’est le nom qu’elle entendit prononcer quelques fois par quelques gens qui prenaient qui tournaient sur eux-mêmes avec une petite boite dans les mains et qu’ils ne cessaient de fixer. Comme s’ils étaient émerveillés par un cet objet. Elle avait poussé un nombre incalculable de soupirs tout au long de son trajet. Il n’y avait que les bricoleurs pour s’extasier autant par un outil, un objet aussi simple. Et ne les appréciant pas tous personnellement, elle commençait à se demander si la population de bricoleurs ne commençait pas à être démesurée. Ce n’est pas comme s’ils étaient tous vraiment utiles. Enfin, il commençait à y en avoir trop pour elle, ça c’était certain.

Fatiguée de marcher, elle s’arrêta et s’assied sur le sol, à un endroit sec. Elle aurait bien voulu grimper à un arbre, mais il se trouvait qu’elle avait encore du mal avec les acrobaties sans ses merveilleuses ailes. Cachée par un petit bosquet, elle pointa le doigt, et inspirant profondément, elle le tourna lentement dans le vide. Soulevées par une nouvelle brise, quelques feuilles se soulevèrent, tournoyant dans les airs quelques secondes avant de se reposer au sol. Cet exercice lui demandait beaucoup plus de concentration qu’avant et cela la mettait en rogne. Dans sa forme d’origine, elle aurait pu envoyer ses feuilles et bien d’autres se promener au cœur d’une tornade, ou simplement faire le tour de la ville sur le même vent frais du printemps. Mais non. Elle en était réduite à les faire voltiger que quelques secondes.  Et encore, cela ne fonctionnait qu’avec des feuilles.

Un roulement sur le petit chemin attira son attention. Restant assise, elle s’étira le cou pour assouvir sa curiosité, et cela ne lui prit pas plus de deux coups d’œil ici et là avant de trouver la source de ses interrogations. Un jeune homme blond tirait deux grosses valises derrière lui. Cela faisait un vacarme qui semblait ne déranger qu’elle seule. Elle fronça les sourcils et l’observa en silence, alors qu’il attendait pour parler à un monsieur et son drôle de chariot. De plus en plus curieuse, elle finit par se relever et faire quelques pas en la direction du blond.

Il était maintenant installé avec deux tables et y avait disposé toutes sortes de choses que Vidia peinait à discerner de derrière. Alors qu’elle s’approchait encore pour mieux voir, elle l’entendit se parler à lui-même.

Plus qu’à attendre maintenant.



Attendre quoi ?

demanda-t-elle d’un ton clair et sans appel.

Vidia s’avança encore un peu, pour passer devant l’inconnu et ses deux tables. À la proximité des objets, elle en sentit la froideur se dégager et recula vivement.

Vous êtes- fou ? C’est dangereux, ce qui est froid, à moins d’être une fée de l’hiver ! Vous n’êtes pas équipé en conséquence ! Et puis, comment il se fait que cela ne fonde pas ?



Peu familière avec les  éléments de l’hiver et ayant vécu des expériences plus ou moins rassurantes avec le gèle, Vidia resta à distance, protégeant ses mains et ses doigts dans les poches du manteau qu’une personne rencontrée à son arrivée lui avait offert et dévisageant à tour de rôle les glaces et l’inconnu.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♪ ♪♫ Aux Champs-Elysées, aux Champs-Elysées ♫♪ [Pv Vidia] Lun 10 Avr 2017 - 5:36
Kris patientait à peine pendant quelques secondes qu'une personne venait le surprendre et le faisait sursauter. Il ne s'attendait pas à ce que quelqu'un le surprenne comme cela. Mais ce n'était pas cela qui allait l'effrayer. Kris se reprenait très rapidement en rigolant de sa propre stupeur. Regardant la personne qui l'avait surpris, il était surpris de voir une jeune femme. Il aurait plus pensé à une farce qu'aurait fait un enfant. Il trouvait cela mignon dans un sens. Après tout, gardé une âme d'enfant était pas mal du tout.

- Et bien attendre que les personnes qui le souhaite vienne prendre une glace pour se rafraichir ou un granité.

Il lui souriait doucement et lors de sa remarque il souriait un peu plus encore. Il serait donc une fée de l'hiver pour savoir comment s'occuper de la glace ? C'est un point de vue qu'il trouvait assez intéressant. Kris n'avait jamais pensé qu'il pourrait être une fée. Il a toujours vécu auparavant dans un monde de glace avant son arrivée dans ce monde. Si bien qu'entendre de nouveau point de vue sur son métier et qu'on lui dise ce genre de chose le faisait bien rire. Pas dans le mauvais sens bien sur, mais il était rafraîchissant d'entendre ce genre de chose.

- Je ne sais pas si je suis une fée. J'ai juste appris à controler la glace grâce à ses machines qui permet d'en offrir à des personnes pour qu'il puisse le déguster avec une paille. Kris lui montre alors l'appareil pour faire les granités. D'ailleurs, je vous en offre un.

Il lui prépare alors un granité à la fraise avec un zeste d'orange avant de le lui offrir dans un gobelet. "Je m'excuse si votre main a été trop refroidi. J'espère que ce n'était pas trop froid." Des enfants venaient alors demandé de granités et Kris leur en donnait. Les gosses dégustaient leur granité avec de la paille ce qui eut pour effet de faire sourire Kris. "Cela fait plaisir de voir le sourire et le plaisir sur le visage des gens."

Reportant son attention sur la jeune femme qu'il trouvait assez intriguante, il l'observait attentivement avant de lui poser la question. "Alors comme cela je serais une fée de glace ? Dans ce cas, serais-tu toi aussi une fée ?" Il disait cela un peu sur le ton de la plaisanterie avec un petit air sérieux. Après tout qui sait, il vient bien d'un monde totalement différent de celui-ci. Il ne serait donc pas étonnant de voir une autre personne à qui cela a bien pu arriver.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♪ ♪♫ Aux Champs-Elysées, aux Champs-Elysées ♫♪ [Pv Vidia] Dim 16 Avr 2017 - 9:49
Aux Champs Elysées, aux Champs Elysées

WHIRLWIND vidia & TOP S. kris

Vidia le regardait, perplexe, presque terrorisée. Elle n'avait pas eu de très bonnes expériences avec l'hiver, et il lui était interdit de traverser la frontière.

Et bien attendre que les personnes qui le souhaite vienne prendre une glace pour se rafraichir ou un granité.



La simplicité de sa réponse la frappa au visage, quasi comme une gifle qu'on afflige à un enfant trop bête pour ses questions ridicules. La fée se passa une main dans les cheveux, trop orgueilleuse pour admettre que peut-être, avait-elle paniqué trop vite, et ou sans savoir, ce qui mettait sa « couverture » d'humaine en danger. Se maudissant elle-même intérieurement, Vidia resta silencieuse, ne répondant à cette simple phrase par un simple son.

Ah.



Pour une des rares fois dans sa vie, la jeune femme baissa le regard, cherchant à reprendre le dessus.

Je ne sais pas si je suis une fée. J'ai juste appris à controler la glace grâce à ses machines qui permet d'en offrir à des personnes pour qu'il puisse le déguster avec une paille. D'ailleurs, je vous en offre un.



Des machines ? Quelle genre de machines ? Les fabriquez-vous ou faites-vous simplement vous en servir ?



La jeune femme eu un frisson à la simple idée de se retrouver, encore, en face d'un bricoleur. C'était à croire que tous les gens de la population de ce monde en était un. Et cela l'étourdissait.

Ah, et euh,... merci, je suppose.



Je m'excuse si votre main a été trop refroidi. J'espère que ce n'était pas trop froid. Cela fait plaisir de voir le sourire et le plaisir sur le visage des gens. Alors comme cela je serais une fée de glace ? Dans ce cas, serais-tu toi aussi une fée ?



Du coin de l'oeil, Vidia observait comment les enfants s'y prenait pour boire, manger leur granité. Elle ne savait dire si c'était l'un ou l'autre et elle s'appliqua à reproduire, du plus naturellement possible, les gestes des gamins qui s'éloignaient peu à peu. Malheureusement, elle but trop vite et se gela le cerveau avant de pouvoir répondre à l'étranger. Elle se contenta de grimacer, se frappant doucement le front, comme si la douleur pouvait s'estomper.


Une fée, je ne sais pas, je disais cela pour rire. Je crois aux fées, naturellement, mais je ne saurais dire si vous en êtes une. En tous les cas, je crois que vous en feriez une excellente, fée des glaces.



Nerveusement, elle laissa un rire s'échapper de ses lèvres.


Je m'appelle Vidia.


DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♪ ♪♫ Aux Champs-Elysées, aux Champs-Elysées ♫♪ [Pv Vidia] Lun 17 Avr 2017 - 17:16
Kris avait offert un granité à la fraise à la demoiselle qui semblait l'intéresser. Et peu lui importait la réponse qu'elle pouvait lui donner. Il n'était jamais aisé d'expliquer avec des mots la passion qu'il pouvait avoir pour les glaces. S'était selon lui, une chose trop dur à dire que le fait de s'occuper de glaçons, de glaces étaient tout simplement tout ce qu'il avait pu faire dans sa vie et la seule chose dans laquelle il était bon. Même lorsqu'il était avec Anna, il n'avait rien pu faire pour la sauver de son coeur gêlé.

En repensant à cela, un point sur le coeur le tiraillait, mais elle était surement mieux avec son fiancé Hans. Il n'arrivait toujours pas à s'y faire et il ne pensait pas qu'il s'était autant attaché à cette princesse insouciante. Malheureusement, il ne pourrait pas retourner à Arendelle. Si bien qu'il devait faire sa vie dans ce nouveau monde qu'il découvrait toujours un peu plus tout les jours. La jeune femme qui semblait avoir son âge lui posait des questions. Cela avait eu pour effet de le tirer de sa rêverie. Ce qui était pour lui une bonne chose.

- Cette machine à côté de moi permet de faire en sorte que les petits cubes de glaces soient cassées et qu'ils soient assez fin pour être dégusté avec l'ajout de fruit dessus afin d'en faire un met délicieux à boire délicatement.

La voyant boire rapidement et se geler le cerveau en voyant sa grimace, il souriait légèrement. Kris donnait un granité au enfants qui arrivaient encore et quittait l'arrière du comptoir pour venir au côté de la demoiselle et lui masser le dos légèrement.

- Je m'excuse, j'aurais du vous prévenir de le boire doucement avant. Je ne suis pas encore habitué à ce monde.

Puis l'entendit rire avant qu'elle ne lui dise son nom. Vidia... Un joli nom. Et son rire lui avait fait oublié qu'il avait dit venir d'un autre monde. Idiot sur les bords ? Non, mais manquant de prudence surement.

- Je me nomme Kris. Enchanté et ravi de te connaître Vidia.

Lui une fée des glaces ? Cela était la meilleure au point qu'il rigolait au plus haut point. " Je pensais pas que je pourrais être une fées des glaces."
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♪ ♪♫ Aux Champs-Elysées, aux Champs-Elysées ♫♪ [Pv Vidia] Ven 5 Mai 2017 - 1:41
Aux Champs Elysées, aux Champs Elysées

WHIRLWIND vidia & TOP S. kris

D'un regard méfiant, la jeune femme dévisageait le grand blond en face d'elle, son granité à la main, ne sachant que trop en faire.

Cette machine à côté de moi permet de faire en sorte que les petits cubes de glaces soient cassées et qu'ils soient assez fin pour être dégusté avec l'ajout de fruit dessus afin d'en faire un met délicieux à boire délicatement.



La fée observa brièvement la machine. Elle buvait au même moment le breuvage, sans vraiment écouter les recommandations que lui indiquaient Kris. Trop vite, trop grande quantité. Vidia se pinça l’arête du nez entre le pouce et l’index. Elle avait l’impression que l’hiver venait de s’installer dans son crâne et qu’une tempête s’y déchainait.


Il faut que ça s’arrête !!



Elle se tapota le front avec sa paume, cherchant à dissiper le mal qui s’étendait jusqu’à ses oreilles.

Je m'excuse, j'aurais du vous prévenir de le boire doucement avant. Je ne suis pas encore habitué à ce monde.



Elle leva les yeux vers lui et lui sourit en une grimace grossière. Elle ne nota pas la formulation maladroite du jeune homme. « Ce monde » ne lui semblait pas bizarre. Au contraire, elle pencha la tête sur le côté, soudainement délivrée de l’hiver qui s’était installé dans son crâne, et elle poussa un soupir. Elle s’étonna de ne pas voir de la buée sortir de ses lèvres.

Ce monde… En plus d’être « loin » de chez moi, je ne suis plus moi… Oui, je suis moi, mais sans ce que je suis. J’ai perdu mon talent, mes ailes… Ce monde est une cage…



Ses paroles ne furent que murmures, chuchotements dispersés au gré du vent. Elle parlait pour elle-même, ne se souciant même pas des propos encore plus insensés que ceux de Kris et qui devaient lui paraitre des plus farfelus s’il advenait en avoir entendu quelque bribe.

Je pensais pas que je pourrais être une fées des glaces.



Vidia posa la boisson gelée sur la table et se frotta doucement les épaules. C’était trop froid pour elle, bien que le goût était délicieux. Elle ne pouvait malheureusement l’apprécier à sa juste valeur étant donné la température qui l’affectait et lui glaçait le sang, la gelait jusqu’aux os. La remarque de Kis la fit sourire, de ce sourire en coin qui lui était si familier, si caractéristique et qui annonçait une analyse sans pitié. Elle se recula de quelques pas et croisa les bras sous sa poitrine. Levant légèrement le menton, Vidia regarda le jeune homme de haut en bas, lui et ses gadgets étranges.

En quelque sorte, il y aurait des chances. Tu sembles à l’aise avec la glace. Le froid ne semble pas te geler… mais que tu t’occupes de machines me fait douter. Bricoleur peut-être ? Ou ni l’un ni l’autre, qu’est-ce que je dis…



Elle passa sa main dans ses cheveux. Sans qu’elle ne put les retenir, un flot de larmes vint lui brouiller la vue. Elle eut cependant la force de les retenir de couler. La nostalgie, la peur, tous les sentiments qu’elle éprouvait depuis son arrivée affluait à ses paupières.

Je suis désolée, je raconte n’importe quoi. C’est idiot.



Il était rare pour la fée d’admettre qu’elle n’était pas en contrôle d’elle-même. Mais était-elle vraiment elle-même à ce moment?

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ♪ ♪♫ Aux Champs-Elysées, aux Champs-Elysées ♫♪ [Pv Vidia]
Revenir en haut Aller en bas
♪ ♪♫ Aux Champs-Elysées, aux Champs-Elysées ♫♪ [Pv Vidia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le rat des villes et la souris des champs [Naya]
» L U L L A B Y •• faire l'amour dans les champs excite les fleurs.
» Retour aux Sources et aux Champs [PV]
» Lalala des carottes dans les champs de blé [Claude]
» Martelly veut donner une réplique à Aristide au Champs de Mars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP Abandonnés-
Sauter vers: