Partagez | 
 

 Rêverie sous les cerisiers [Jack Skellington]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis Sorel
Psychologue Gourmand
In any books
PRESENCE/ABSENCE : Présence limitée
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans
OCCUPATION : Psychologue pour enfant
MON ARRIVÉE : 13/04/2017
MON VOYAGE : 142
POINTS : 72

MessageSujet: Rêverie sous les cerisiers [Jack Skellington]  Sam 15 Avr 2017 - 13:09
Rêverie sous les cerisiers- Se balader tout en écoutant les chansons Disney -

Sorel Alexis

Jack Skellington


C'était une belle journée, un dimanche ensoleillé comme je les aime. Donc cela voulait dire que j'allais en profiter pour me balader dans Paris. Je suis heureux de vivre dans la banlieue parisienne, loin de cette foule de touristes et autres personnes qui se bousculaient dans les rues de Paris. Ah Paris ! La ville lumière ! La ville rayonnante à l'international ! La Tour Eiffel. Enfin une Capitale quoi. C'était aussi la ville de Ratatouille, ou encore celle d'une série de deux livres de Maxime Chattam que je venais de dévorer avec l'appétit d'un ogre affamé. Paris et son romantisme. Un lieu empli d'histoire aussi. La Révolution en est un exemple des plus criants. Je suis réellement heureux de vivre dans cette ville aussi belle. Dire que je viens de Metz et que sans mon oncle j'y serais encore. Peut-être y retournerais-je un jour pour y vivre comme avant ... En tout cas j'étais enfin arrivé au parc de Paris Est pour profiter de cette journée. Vêtu d'un jeans, d'un t-shirt gris et de mes baskets, je ne détonnais pas dans les lieux.
Mon sac à dos et mes écouteurs laissant penser que j'étais là juste pour faire le touriste. Mais le touriste que je suis fredonnais une chanson mythique du Roi Lion qu'est Hakuna Matata. Malgré tout cela j'étais attentif aussi au décor. Ce parc était magnifique avec ses arbres, ses cerisiers en fleurs qui me donnaient envie de me coucher contre leur tronc pour pouvoir bouquiner tranquillement. Les parterres de fleurs diverses qui embaumaient l'air ambiant. Le printemps dans toute sa splendeur. J'avais juste envie de mettre la vie sur pause pour profiter de cet instant égoïstement. Cette ville est Belle ! Ce Parc est Magnifique. Je me promenais dans le parc, et j'avais envie de dire bonjour a n'importe qui ! Juste le plaisir de saluer avec un grand sourire. La joie d'être vivant, en bonne santé et dans cet écrin de verdure. Je retira mes écouteurs pour profiter du son de cette vie qu'abritait le parc. Instant de bonheur, il ne me manque plus qu'un rencontre pour avoir un moment parfait. Dommage que je n'ose pas aborder les personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magical Creatures
PRESENCE/ABSENCE : Présent !
DOUBLES COMPTES : Aucun
PHOTO D'IDENTITE :



DESSIN ANIME D'ORIGINE : L'étrange noël de monsieur Jack
ÂGE DU PERSONNAGE : Jack a 36 ans physiquement mais son esprit est aussi ancien que le monde, né et nourri par les angoisses des mortels
COTE COEUR : Épris de Sally, sa fiancée
OCCUPATION : Esprit patron d'Halloween / Patron d'Halloween Town
HUMEUR : Joyeuse
MON ARRIVÉE : 07/10/2016
MON VOYAGE : 201
POINTS : 15
LOCALISATION : Halloween Town normalement

MessageSujet: Re: Rêverie sous les cerisiers [Jack Skellington]  Lun 17 Avr 2017 - 11:54
 RÊVERIE SOUS LES CERISIERS

Sorel et Jack

Il faisais une belle journée, pourquoi ne pas étudié dehors plutôt qu'enfermé ainsi dans l'appartement ? C'est ce que ce dit Jack Skellington en ce beau dimanche où, de toute manière, la boutique était fermée. Vêtu d'un petit chapeau haut de forme bleu marine, d'une chemise a dentelle jaune surmonté d'une petite veste en jean et de claquettes orange il avait, dessiné sur ces joues, des citrouilles ricanantes qui arborait un air mauvais, il mit toutes ces affaires dans un sac à dos rouge, a savoir : des encyclopédie géographiques, un compas, des cartes du monde diverses et variées et, enfin, une mappemonde pliable qui servait uniquement de décoration a l'appartement, c'était sa colocataire qui l'avait achetée pour décoré.

Le meilleur endroit pour étudié selon lui c'était le parc floral. Depuis deux ans qu'il était dans le monde des mortels, le roi des citrouilles n'y avait pas mis beaucoup les pieds, pourtant ses clients et les quelques touristes qui affluaient dans sa boutique lui assurait que c'était l'un des plus beaux endroits de Paris ! Et effectivement, lorsqu'il porta ces grandes jambes jusqu'à la grille ouverte, après avoir abondamment toussé à cause des pots d'échappement des voitures, le roi des citrouilles fut émerveillé de constaté que le paysage n'était que verdure et fleurs de toutes les couleurs. Cet endroit respiré le paisible et était surtout gigantesque ! Après avoir arpenté, il trouva finalement un banc où s'asseoir pour révisé la géographie.

Il sorti donc toutes ces affaires et commença sa révision. Il commença par les cartes du monde pour finir avec les encyclopédies. L'une portait sur New-York et il entoura d'un crayon à papier les informations sur la culture qui lui paraissais intéressantes.

Soudain, Jack entendit de la musique, il leva la tête pour voir un inconnu avec des écouteurs visés sur les oreilles. Sa tête lui disais quelque chose et le grand squelette décida de se levé pour l'abordé.

-Bien le bonjour monsieur !

Il s'inclina respectueusement en avant en levant d'une main son petit chapeau.

-Pardonnez-moi de vous dérangé de la sorte dans votre écoute mais nous ne sommes nous pas déjà vu quelque part ?  


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis Sorel
Psychologue Gourmand
In any books
PRESENCE/ABSENCE : Présence limitée
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans
OCCUPATION : Psychologue pour enfant
MON ARRIVÉE : 13/04/2017
MON VOYAGE : 142
POINTS : 72

MessageSujet: Re: Rêverie sous les cerisiers [Jack Skellington]  Lun 17 Avr 2017 - 13:15
Rêverie sous les cerisiers- Se balader tout en écoutant les chansons Disney -

Sorel Alexis

Jack Skellington


J’avais décidé d’aller me balader dans le parc floral de Paris pour profiter de mon dimanche ensoleillé. Autant dire que j’étais heureux quand je ne retrouvais pas de patients face à moi. Disons juste que même s’ils sont mes patients, hors du cabinet je ne suis pas leur psychologue, je suis une personne comme une autre. Et j’adore les enfants car ils arrivent à le comprendre et à agir normalement avec moi quand on se croise dans la rue. Les parents sont une autre affaire. J’ai toujours l’impression que ces derniers ne savent pas oublier les rôles du travail. Oublions cela. Je profitais du parc avec un plaisir immense. C’était un lieu parfait pour se détendre et lire le livre que j’avais caché dans mon sac. Je ne voulais pas que tout le monde sache que j’aimais lire des livres de tous styles. Et là ce cachait un trésor pour moi. « Les Trois Mousquetaires » de Monsieur Dumas. Je n’avais pas encore pris le temps de le lire et c’était la bonne occasion.

Au moment où je venais de retirer mes écouteurs pour écouter la vie de ce lieu, je tombais sur un étrange personnage. Etrange par son style vestimentaire, comme sa magnifique chemise jaune (que je ne trouvais pas très belle, je l’avoue, mais qui bizarrement lui allait) ou son chapeau. Encore un peu et je me demandais si j’avais à faire à une personne réelle et non pas un être sortis d’un film d’animation ou d’un jeu. Les citrouilles me faisaient un peu penser à un film que j’adore, L’étrange Noël de Monsieur Jack. J’aime bien faire une séance groupée avec les enfants pour le regarder ensemble, et les parents ont deux heures pour aller faire les courses de noël. Mais après je suis peut-être simplement fou de penser à cela. Ce fut ses paroles qui me firent réfléchir. En effet je l’avais déjà rencontré.

« - Oh bonjour messire. Vous n’auriez pas une boutique de farces et attrapes d’Halloween ? Si c’est le cas je pense que l’on pourrait s’être rencontrés là-bas. »

Ma musique tournait toujours passant étrangement un morceau du film dont je parlais. Celle où Jack découvrait le pays du Père Noël. Enfin le village. Je regardais attentivement mon interlocuteur, d’un air très sérieux, avant d’avoir un immense sourire.

« - J’en suis sûr ! C’est chez vous que j’ai acheté de quoi décorer mon cabinet à Halloween. D’ailleurs les enfants ont adoré ! Dommage que dans certains endroits elle semble s’éteindre. »

Je me sentais souvent un peu en décalage sur cette fête car je la fêtais et achetais des bonbons mais personne ne venait dans les immeubles, autre que les enfants qui y vivent. Ou alors on m’évite car je suis psychologue … Allez savoir. En tout cas j’étais réellement ravi de tomber sur une personne pour parler un peu.

« - Alexis Sorel, je suis enchanté de vous rencontrer. »

Je souris au jeune homme tout en prenant mon lecteur mp3 pour le couper. C’était compliqué de discuter tout en ayant de la musique, même si on a pas les écouteurs dans les oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magical Creatures
PRESENCE/ABSENCE : Présent !
DOUBLES COMPTES : Aucun
PHOTO D'IDENTITE :



DESSIN ANIME D'ORIGINE : L'étrange noël de monsieur Jack
ÂGE DU PERSONNAGE : Jack a 36 ans physiquement mais son esprit est aussi ancien que le monde, né et nourri par les angoisses des mortels
COTE COEUR : Épris de Sally, sa fiancée
OCCUPATION : Esprit patron d'Halloween / Patron d'Halloween Town
HUMEUR : Joyeuse
MON ARRIVÉE : 07/10/2016
MON VOYAGE : 201
POINTS : 15
LOCALISATION : Halloween Town normalement

MessageSujet: Re: Rêverie sous les cerisiers [Jack Skellington]  Lun 17 Avr 2017 - 23:48
 RÊVERIE SOUS LES CERISIERS

Sorel et Jack

Jack était en train de cherché dans sa mémoire où il avait vu cet homme, était-ce à Halloween Town ? Il ne savais pas pourquoi mais le roi des citrouilles eue une pensée pour le maire d'Halloween Town. Était-ce le maire de la ville, son second, élu par le peuple de la ville pour secondé le roi des citrouilles dans son travail d'épouvantail qui se tenait devant lui ? Si c'était lui il avait bien changé, mais au fond de son coeur il espérait ardemment que cela soit lui, revoir un des esprits d'Halloween Town lui tenait à coeur, après tout ils étaient sa famille, sa seule famille, depuis des siècles. Mais Jack tint cependant sa langue.

-Oh, vous êtes donc un client de ma boutique, je me souviens de votre visage, je suis ma foi heureux que la décoration aie plus à vos enfants, c'est que vous devez être un homme de gout pour tout ce qui touche au macabre et à la peur !

Elle semble s'éteindre ? Que voulait t'il dire par là ? Qu'Halloween disparaissais à certains endroits ? Le sang de Jack se glaça dans ses veines, il se visionna le gouffre noire en train de mangé ses habitants apeurés, et lui essayé (vainement) d'en sauvé quelques-uns, hors de question de laissé disparaître sa famille avec qui il avait partagé des siècles d'existence. Comme Oogie qui avait vu sa fête tombée dans l'oubli et le néant s'emparé de son monde et de ses habitants, lui par contre, n'avais pensé qu'à lui, à sauvé sa vie plutôt que celle des habitants de son monde à lui. Les habitants du monde des fêtes étaient immortels uniquement si on continuait de célébré leur fêtes. Si Halloween, Noël, Pâques etc tombe dans l'oubli ils disparaissaient à jamais...Jack eue un frisson.

Mais il n'eue pas le temps de réfléchir à tout ceci que l'homme se présenta à lui, il se nommais Alexis Sorel. Jack fut déçu, il tomba de haut. Ce n'était pas un membre de la ville d'Halloween Town. Il parvint cependant à caché sa déception pour se présenté à son tour, le visage ma foi fort sérieux.

-Je suis Jack Skellington, patron d'Halloween Town, boutique spécialisée dans la fête de l'Halloween comme vous avez pu le remarqué, j'aime aussi joué des tours...fort macabre vous en conviendrez !

Là dessus Jack lui serra la main amicalement.

-Mais dites-moi, qu'avez vous voulu dire dans le mot s'éteindre tout à l'heure ? Halloween serait-t'il en train de disparaître petit à petit ? Fit-t'il d'une voix qui avait bien du mal à caché son angoisse.


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis Sorel
Psychologue Gourmand
In any books
PRESENCE/ABSENCE : Présence limitée
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans
OCCUPATION : Psychologue pour enfant
MON ARRIVÉE : 13/04/2017
MON VOYAGE : 142
POINTS : 72

MessageSujet: Re: Rêverie sous les cerisiers [Jack Skellington]  Mar 18 Avr 2017 - 13:05
Rêverie sous les cerisiers- Se balader tout en écoutant les chansons Disney -

Sorel Alexis

Jack Skellington


Cette balade au Parc Floral était une très bonne idée. J’y rencontrais du monde de loin et j’ai découvert une personne étrange. Une personne étrange qui me plait pourtant dans cette étrangeté. Un peu comme si on savait que quelque chose n’allait pas avec la personne mais que cela ne te dérange pas plus que cela. Comme une impression que tu laisses de côté car tu sais que cela ne t’apportera rien de très important. Ce n’est pas important de tout savoir sur les autres. Chacun a son jardin et je le conçois aisément. Après tout j’écoute des personnes me raconter ce qui ne va pas dans leur vie presque tous les jours. Bien sûr j’étais une personne saine d’esprit et donc je savais aussi être des plus discrets sur mes sentiments. Avec un sourire j’entendis la présentation du jeune homme qui se disait être adepte des tours plutôt macabre. Mais je ne m’attendais pas à l’angoisse qui régnait dans sa voix quand je disais avoir l’impression qu’Halloween disparaissait. Je soupirais un peu avant de reprendre la parole en faisant donc attention à mes mots.

« - Halloween est une fête qui continue de vivre. Mais c’est le côté joyeux qui disparait j’ai l’impression. Les enfants qui courent de maison en maison pour nous menacer de nous jeter un sort si on ne donne pas de bonbons, les adultes qui se déguisent avec eux. Je me trompe peut-être. Mais je trouve que le côté bon enfant disparait. Je continue à fêter Halloween, décorer mes fenêtres, mon cabinet, mais il manque la touche de folie de cette fête. J’aime voir des maisons décorées complètement. Des adultes qui jouent le jeu en étant soit déguisés pour effrayer les enfants ou alors faisant d’être effrayés. J’aime voir les maisons hantées mises en valeur. C’est l’une des fêtes qui nous pousse à échanger avec des inconnus. Pourtant j’ai l’impression que la société se referme sur elle-même. Je ne dis pas que la fête disparaitra totalement, mais que la transmission est moins forte. Je suis certain que les petits seraient dingues si vous veniez faire des tours devant eux. »

Je rougis d’avoir tellement parler. Il est rare que je m’emporte autant avec une personne que je venais de rencontrer. Pourtant la fête d’Halloween était réellement une fête que j’adorais, avec Pâques et Noël. Je suis un grand enfant, comme dirait certains amis, et c’est aussi cela qui me permet de rester aussi ouvert à tout ce que disent les enfants pour mieux les aider.

« - Par contre, ce ne sont pas mes enfants. Je n’en aurais probablement jamais. Ils ont la malchance, ou la chance selon l’angle avec lequel on regarde la situation, de devoir venir me consulter. Je suis psychologue. Je m’occupe surtout d’enfants. Dites-moi l’année prochaine pour Halloween, vous pourriez peut-être m’aider à leur faire une petite frayeur ? »

J’adorais surprendre les enfants et je sais qu’au moins l’un d’entre eux était fan de la boutique de Jack Skellington. C’était pour cela que j’étais allé acheter mon matériel de décoration là-bas. Et que j’irais en racheter cette année pour pouvoir faire évoluer la décoration. Ne pas rester sur la même chose tous les ans. Je sortis de mon sac un paquet contenant des multiples petits paquets de bonbons. Je le tendis à mon interlocuteur.

« - Vous en voulez un peu ? Ils sont délicieux. »

Et j’en avais pris trop pour faire mes petites surprises aux enfants. Un petit gâteau avec des bonbons dedans. Ils sont tellement gentils mais malheureusement souvent perdus quand ils viennent me voir que je me sens incapable de ne pas tenter de les rassurer avec des sucreries dans la salle d’attente. (Et mon bureau j’avoue car je suis très gourmand aussi.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magical Creatures
PRESENCE/ABSENCE : Présent !
DOUBLES COMPTES : Aucun
PHOTO D'IDENTITE :



DESSIN ANIME D'ORIGINE : L'étrange noël de monsieur Jack
ÂGE DU PERSONNAGE : Jack a 36 ans physiquement mais son esprit est aussi ancien que le monde, né et nourri par les angoisses des mortels
COTE COEUR : Épris de Sally, sa fiancée
OCCUPATION : Esprit patron d'Halloween / Patron d'Halloween Town
HUMEUR : Joyeuse
MON ARRIVÉE : 07/10/2016
MON VOYAGE : 201
POINTS : 15
LOCALISATION : Halloween Town normalement

MessageSujet: Re: Rêverie sous les cerisiers [Jack Skellington]  Mar 18 Avr 2017 - 23:07
 RÊVERIE SOUS LES CERISIERS

Sorel et Jack

Jack pris la décision de taire son angoisse et écouta attentivement Alexis qui tentait de le rassuré en choisissant les mots qui sortait de sa bouche, il ne voulait pas gâché le moment ni mettre Alexis mal à l'aise, il se dit qu'il se confierais à son amie Mally le moment venu, où bien à Clawd, qui venait de ce monde ci et qui connaissais sa vie d'esprit d'Halloween. Il bombe fièrement le torse lorsque le mortel lui dit que les enfants seraient certainement dingues de ses tours. Il appris également que les enfants dont il s'occupait n'étaient pas ses enfants, c'était son travail, il était psychologue. Avec un regard qui trahissait un amusement total il s'exclame :

-Oh vous savez mon cher il existe deux clans d'enfants : ceux qui me craignent et ceux qui ne me craignent pas. Ceux qui me craignent, ils rentrent en tremblant dans ma boutique comme de la gelée, c'est tellement amusant et quand je leur adresse la parole, leurs dents deviennent de véritables instruments de musique. Quoi qu'il en sois je viendrais avec plaisir dans votre cabinet pour vous aidé, faite moi confiance nous leur prodiguerons de tels frissons qu'ils en feront des cauchemars la nuit ! J'aime aussi menacé les enfants de venir chez eux la nuit pour les terrorisés dans leurs chambres s'ils ne sont pas sages où ne font pas correctement leurs devoirs !

S'il serais venu dans ce monde sous sa forme de squelette il ne se serait pas privé de le faire, mais enfermé dans cette enveloppe charnelle de 36 ans, il ne pouvait pas vraiment sortir de son corps pour allé s'amusé à terrorisé les enfants et les adultes la nuit dans leurs chambres. Quoi qu'il en soit sa voix trahissais également son amusement. Il adorais faire sursauté les enfants et les voir tremblés de peur était un véritable régal pour lui et les autres habitants d'Halloween Town. Pareillement pour les adultes.

Alexis sorti alors une poche de bonbons, cela ressemblait à des fraises tagadas de la marque Haribo.

-Mais bien volontiers très cher !

Curieux, le gracile et grand squelette plongea sa longue main dans la poche pour cueillir trois petits bonbons qu'il porta d'un geste lent à sa bouche. C'était délicieux, le roi des citrouilles apprécia le gout, de toute manière il aimait les bonbons, bien que ses préférés restaient entre tous les têtes brûlées, dont il raffolait, ainsi que les bonbons piquants où qui pétillaient dans la bouche où a base de piments d’Espelette. Il les aimaient car cela lui rappelé les bonbons d'Halloween Town qui étaient dans le même genre, en beaucoup plus...difficile à manger pour un mortel.

-Ils sont délicieux, merci encore pour votre offre, toute bonté est toujours récompensée ! Sachez une chose à propos de moi : La frayeur et le manque de confiance en soi sont les signes d'un cœur vaillant. Sans cela, le désir de vivre serait moins vif... et le sens de la peur aussi. Et ça, ça gâcherait vraiment mon plaisir !

Il montra ensuite d'un geste de la main les écouteurs d'Alexis.

-Si je ne suis point trop indiscret, vous aimez la musique ? Si oui qu'aimez vous écouté ?


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis Sorel
Psychologue Gourmand
In any books
PRESENCE/ABSENCE : Présence limitée
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans
OCCUPATION : Psychologue pour enfant
MON ARRIVÉE : 13/04/2017
MON VOYAGE : 142
POINTS : 72

MessageSujet: Re: Rêverie sous les cerisiers [Jack Skellington]  Mer 19 Avr 2017 - 21:35
Rêverie sous les cerisiers- Se balader tout en écoutant les chansons Disney -

Sorel Alexis

Jack Skellington


J’avais expliqué plus concrètement à Jack ce que j’entendais par l’oubli de la fête d’Halloween. Ce n’était pas la fête en elle-même mais plutôt les rituels mis en place pour cette fête. Un bonbon ou un sort par exemple. C’était pour moi très important. Je connais aussi une autre fête à cette période. Je ne me rappelle plus le nom, ni son origine, mais je savais ce que c’était. Une fête où l’on célébrait les morts en leur offrant un repas. Mais je n’en parlais pas à Jack. Ce n’était pas une fête qui serait intéressante je pense. En tout cas quand je parlais des enfants et de l’idée de peut-être leur faire une blague, aux moins stressés. Je ne voulais pas rendre les patients encore plus malades. En tout cas Jack était réellement motivé pour le faire et parlait d’une manière qui me faisait penser à une chose étrange. A un personnage étrange.

« - Encore un peu et je pourrais penser rencontrer Jack de l’étrange noël de Mr Jack. Une même manière de voir comment doit se passer Halloween. Après je ne suis pas non plus pour terrifier totalement les enfants. Je suis la personne qui doit les aider à affronter leurs problèmes, à grandir. Si je les terrorise, ils ne me feront plus assez confiance pour que je puisse les aider. Ce serait la pire chose à mon sens. Cela viderait ma vie de sens si je suis incapable de les aider. »

J’avais proposé des bonbons à mon interlocuteur avec un sourire. J’ai toujours apprécier partager des bonbons avec les gens qui discutaient avec moi, ou un café. Mais je ne crois pas qu’il y ait de cafés dans le parc. Mais cela n’était pas le plus important. Je regardais Jack manger le bonbon avant d’en prendre aussi un paquet de dragibus. C’était toujours meilleur quand on le partageait.

« - Certes je comprends parfaitement votre avis. La peur est une chose tout à fait naturelle. Il faut savoir que l’on a peur. C’est ce qui nous permet aussi d’avancer et de nous améliorer dans la vie. Ou dans certains cas les personnes régressent, s’enferment dans un autre monde pour y échapper. »

Et certaines de ses personnes se retrouvaient dans mon cabinet à devoir petit à petit affronter tout ce qui les terrifient pour revenir dans le monde des vivants. Je n’aimais pas cela. Car je les faisais souffrir sans le vouloir pour pouvoir les aider. Une question arriva sur ce que j’écoutais. Un sourire arriva rapidement sur mes lèvres avant de prendre la parole.

« - J’écoute de tous. Cela passe de la musique classique au groupe AC/DC, comme aussi des classiques disney. J’apprécie beaucoup la musique disney, elles ont le don de me donner la pêche. Et parfois elles aident aussi à lancer le dialogue avec certains enfants. Et vous quelles musiques vous écoutez ?»

J’aimais bien tenter d’aider les autres. Mais il fallait réellement parfois forcer la première parole en trouvant un terrain neutre. Je regardais Jack intrigué par lui et aussi attiré par sa personnalité. Je pensais que l’on pourrait s’apprécier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magical Creatures
PRESENCE/ABSENCE : Présent !
DOUBLES COMPTES : Aucun
PHOTO D'IDENTITE :



DESSIN ANIME D'ORIGINE : L'étrange noël de monsieur Jack
ÂGE DU PERSONNAGE : Jack a 36 ans physiquement mais son esprit est aussi ancien que le monde, né et nourri par les angoisses des mortels
COTE COEUR : Épris de Sally, sa fiancée
OCCUPATION : Esprit patron d'Halloween / Patron d'Halloween Town
HUMEUR : Joyeuse
MON ARRIVÉE : 07/10/2016
MON VOYAGE : 201
POINTS : 15
LOCALISATION : Halloween Town normalement

MessageSujet: Re: Rêverie sous les cerisiers [Jack Skellington]  Mer 19 Avr 2017 - 22:30
 RÊVERIE SOUS LES CERISIERS

Sorel et Jack

Jack écouta une nouvelle fois les paroles d'Alexis et, cette fois-ci, ce fut à son tour de le rassuré.

-N'ayez crainte, je sais me dominé, je ne leur ferais pas peur au point qu'ils en pleurent de terreur, ce n'est pas ce que je désire, les faire pleurés. Juste leur donné des petits frissons et qu'ils tremblent comme des feuilles, comme la gelée de citrouilles. C'est le but de l'Halloween ! Et évidemment qu'ils fassent quelque cauchemars, je ne suis pas contre ! On ne m'appelle point le prince des cauchemars pour rien ! J'aime faire peur, mais je ne suis point un méchant !

En l'écoutant, Jack eue de la peine d'entendre que des enfants pouvaient, dans ce monde ci, souffrir au fond de leur coeur au point de consulté un psychologue, pareillement pour les adultes, cela lui faisais mal au coeur. En deux années passées ici, il se doutait que les gens n'étaient pas forcément très heureux mais l'esprit d'Halloween essayait de gardé son optimisme, inébranlable, que tout fini toujours par s'arrangé et que rien n'est jamais perdu d'avance. Il ne se rendait pas compte, dans sa naïveté, que l'optimisme était une qualité comme un gros défaut. Jack de l'étrange noël de Mr Jack ? C'était la première fois qu'il entendait prononcé ces mots depuis sa venue ici mais naïvement il n'y prêta pas grand cas, il pensais qu'Alexis devait sans doute parlé d'un autre Jack, non de lui.

-Je suis cependant heureux d'apprendre que tous les enfants, malgré que certains aient peur, aiment ma boutique, cela me fait infiniment plaisir ! J'espère que nous aurons le plaisir d'en croisé, malgré que ma boutique sois fermée.

Après avoir mangé avec le psychologue quelques bonbons, la discussion tombe sur la musique. Ainsi, Jack apprends les goûts musicaux d'Alexis. Lui n'écoutais pas beaucoup de musique, bien qu'il aime ça, il faut dire qu'il ne sais pas vraiment comment fonctionne une stéréo (bien qu'il aie un peu appris grâce à l'aide précieuse du livre que Mally lui a offert pour noël) . Jack préférais chanté ces propres chansons, poussées souvent par ses émotions, il arrivait à improvisé des chansons.

-J'aime bien en écouté, je pense écouté de tout même si je n'aime pas ce qu'ils appellent rnb et rap. J'aime chanté et improvisé sur le moment des chansons, inspirées des émotions que je ressent.

Soudain, alors qu'il termine de parlé, un ballon jaune atterrit dans les mains de Jack, fort surpris par la vitesse et la rapidité du ballon, et un petit groupe d'enfants se présentent au psychologue ainsi qu'au squelette.


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis Sorel
Psychologue Gourmand
In any books
PRESENCE/ABSENCE : Présence limitée
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans
OCCUPATION : Psychologue pour enfant
MON ARRIVÉE : 13/04/2017
MON VOYAGE : 142
POINTS : 72

MessageSujet: Re: Rêverie sous les cerisiers [Jack Skellington]  Mer 19 Avr 2017 - 23:10
Rêverie sous les cerisiers- Se balader tout en écoutant les chansons Disney -

Sorel Alexis

Jack Skellington


Alors que la plupart des personnes auraient déjà terminés leur discussion avec moi en apprenant que je suis psychologue, Jack lui continuait à me parler, et semblait ne pas être du tout dérangé par cela. Du moins mon travail ne le dérangeait pas. J’ai l’impression que beaucoup de personnes pense que je vais les étudier dès qu’elles me parlent je pense. Sauf qu’en dehors du cabinet, ou des séances nocturnes imprévues, je ne suis pas là pour étudier les autres. D’ailleurs je le dis à mon ami d’un jour, peut-être plus.

« - C’est rafraîchissant de pouvoir parler à quelqu’un qui ne pense pas que je vais tenter de l’étudier dès qu’il parle une fois qu’il sait mon métier. Dites-moi Jack, est-ce que vous vous inspirez de Jack dans l’étrange noël de Mr Jack ? Car vous me faites réellement penser à lui. »

Alors qu’il n’avait rien dit j’étais obligé de reformuler ma pensée en question. J’avais trop cette impression de pouvoir observer un Mr Jack face à moi quand il parle par moment, et aussi sa façon d’être habillé. Et puis j’avoue que je suis une personne assez curieuse. Pourtant je n’allais pas reposer la question une seconde fois s’il ne voulait pas y répondre. Après tout c’est une simple curiosité de ma part, pour savoir si j’avais bien déchiffré mon impression. Après on parla de musique aussi. Il chantait apparemment. Personnellement je ne me risquerais pas à tenter d’écrire ou de chanter une musique inventée, ce serait une catastrophe.

«- J’avoue que je n’apprécie pas tous les styles mais quand j’écoute la radio je ne peux pas changer de musique. Et je déteste changer les stations dessus, donc au final j’écoute de tous. Je pense que l’on pourrait trouver quelques patients dans le parc, mais ils ne seraient pas des patients mais des enfants. »

Et en parlant de cela un ballon arriva dans les mains de Jack laissant apparaitre un groupe d’enfants dont j’en connaissais un qui venait me voir. Je lui souris et regarda tout le groupe.

« - Bonjour Luc, je suppose que tu es venu avec tes amis récupérer le ballon. »

Je le laissais demander le ballon à Jack avant de les regarder repartir avec un sourire attendri. J’adore mon métier. Voir des enfants sourire et s’amuser était une récompense pour tous les moments passés à lutter pour les aider à s’en sortir.

« - Vous vouliez voir un enfant, vous avez été exaucer on dirait. Luc serait positivement un enfant qui adorerait aller dans votre boutique. Il adore faire des blagues. Je suis content de le voir aussi souriant. Et vous ? Avez-vous des enfants Jack ?»

Et je ne parle pas de celles dont il lui arrive de me parler pendant les séances pour avoir un avis plus âgé sur la question. C’était des enfants qui s’ouvraient au monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magical Creatures
PRESENCE/ABSENCE : Présent !
DOUBLES COMPTES : Aucun
PHOTO D'IDENTITE :



DESSIN ANIME D'ORIGINE : L'étrange noël de monsieur Jack
ÂGE DU PERSONNAGE : Jack a 36 ans physiquement mais son esprit est aussi ancien que le monde, né et nourri par les angoisses des mortels
COTE COEUR : Épris de Sally, sa fiancée
OCCUPATION : Esprit patron d'Halloween / Patron d'Halloween Town
HUMEUR : Joyeuse
MON ARRIVÉE : 07/10/2016
MON VOYAGE : 201
POINTS : 15
LOCALISATION : Halloween Town normalement

MessageSujet: Re: Rêverie sous les cerisiers [Jack Skellington]  Ven 21 Avr 2017 - 12:13
 RÊVERIE SOUS LES CERISIERS

Sorel et Jack

Jack connaissais vite fait le métier de psychologue, il savais en gros que c'était des gens là pour écouté d'autres gens parlés, il fut surpris d'apprendre qu'on évitais Axel à cause de son métier. C'était quelque chose de fort incongru et fort étrange pour lui.

-Vous savez, avant que j'ouvre ma boutique, il y a deux ans je travaillais dans une entreprise comme employé, j'étais ma foi fort bien payé je n'avais pas a me plaindre et j'ai pu mettre de coté pour ouvrir mon magasin, ce qui est formidable. Mon patron était content de moi, sauf que mes collègues avaient tendance à m'évité.

Jack se souvenait très bien de cette partie de sa vie ici, quand ses collègues tremblaient alors qu'ils le frôlaient a peine, chuchotés des choses derrière son dos, l'évité soigneusement où refusé de l'avoir à coté d'eux au self de l'entreprise. Ils racontaient qu'il était un sorcier qui pratiquait sans doute la magie noire. Jack était plutôt content d'avoir pu partir de cet endroit, même si ce qu'ils racontaient ne lui faisais ni chaud ni froid.

-Ne vous souciez pas de ce qu'on raconte sur vous, cela ne doit pas vous atteindre !

De nouveau le fameux Jack de l'étrange noël de Mr jack est évoqué, et encore une fois naïvement, le roi des citrouilles pense qu'il s'agit d'une autre personne que lui, alors il s'exclame :

-Je ne sais pas si je m'inspire de lui, mais je possède mon propre style, je suis le seul et unique Jack Skellington, roi des citrouilles, prince des cauchemars !

Après que l'esprit patron d'Halloween fasse connaissance rapidement avec Luc, le petit garçon dont le ballon a atterri dans les grandes mains de Jack, la question des enfants est évoqué. Un soupir de tristesse s'échappe de la bouche de Jack et un sourire triste étire ses lèvres.

-Hélas non, comment pourrais-je avoir des enfants alors que ma fiancée, Sally, a été séparé de moi par un destin trop cruel ?

Là dessus il caresse doucement sa bague de fiançailles, la présence de Sally et des autres lui manquait terriblement. Il n'y avait qu'elle pour l'apaisé, le calmé, le raisonné et veillé sur lui dans l'ombre.

-Je compte voyagé pour la retrouvée, elle est ma douce feuille d'automne.

Ce n'était plus l'effroyable épouvantail de la ville d'Halloween Town, ni le patron de la boutique du même nom qui se tenait devant Alexis, mais un esprit amoureux, un homme épris d'une femme et prêt à tout pour la retrouvé. Il n'en aimais qu'une, et c'était elle. Jamais il ne la trompera, jamais il ne la trahira avec une autre femme. Son coeur appartenait à Sally et a personne d'autre qu'à elle.

-Mon coeur lui appartient, à elle et seulement à elle ! Si jamais je la retrouve, nous nous marierons ici !




☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis Sorel
Psychologue Gourmand
In any books
PRESENCE/ABSENCE : Présence limitée
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans
OCCUPATION : Psychologue pour enfant
MON ARRIVÉE : 13/04/2017
MON VOYAGE : 142
POINTS : 72

MessageSujet: Re: Rêverie sous les cerisiers [Jack Skellington]  Ven 21 Avr 2017 - 12:57
Rêverie sous les cerisiers- Se balader tout en écoutant les chansons Disney -

Sorel Alexis

Jack Skellington


J’appréciais de parler à ce jeune Jack. Et il me faisait réellement penser au Jack du dessin animé que j’adore regarder parfois avec les enfants lors d’une séance groupée pour libérer un peu les parents. Et puis cela permet aux enfants de savoir qu’ils ne sont pas les seuls à devoir aller voir un adulte pour parler de leurs problèmes. J’ai toujours trouvé cela important qu’ils sachent qu’ils n’étaient pas différents des autres car ils venaient en consultation. Tout le monde peut avoir besoin un jour ou un autre de parler avec un psychologue. Personne ne gère les problèmes de la même manière.

«- Je ne m’inquiète pas de cela, cette fuite des gens. Je trouve que c’est hilarant surtout de voir les personnes penser que je suis psychologue toute la journée. On ne va pas analyser toutes les paroles de tout le monde, à chaque moment de la journée. Sinon nous ne serions plus nous-même à un moment. C’est comme si un policier l’était même après avoir fini son service et qu’il continuait à mettre des pvs à tout le monde. Aberrant. »

Puis Jack me parla de son amour. Sa Sally. Si je ne savais pas que c’était pas possible d’avoir un personnage de dessin animé dans le monde réel, je dirais qu’il s’agirait de Monsieur Jack du dessin animé. Sally ! La fiancée faite de feuilles d’arbres et de coutures. Une femme qui semblait pas trop goûter à la joie d’Halloween jusqu’à ce qu’elle trouve Jack. Ou alors je prends mes rêves pour des réalités car j’adorerais un jour rencontrer des personnages comme Timon, un esprit des plus optimistes que j’ai vu. Et surtout sa devise qui souvent permet de relativiser. Il parlait d’elle comme tous les grands amoureux.

« - Je suis certain que vous la retrouverez. Que vous vous aller vous marier et profiter de cette vie. Avoir des enfants, vivre vieux et amoureux à jamais. »

Ce qui me rappelait que je n’avais jamais connu un amour aussi fort. Et je suis incapable d’aimer autant je crois bien. Je m’attache mais sans plus. Je ne fais pas complètement confiance aux gens. C’est amusant de voir que je peux vous parler de choses qui semblent personnelles mais jamais de mes sentiments.

« - C’est beau de voir un tel amour. Comme il est beau de voir les enfants brisés sourire à nouveau à la vie. Votre Sally a beaucoup de chance de vous avoir. Je suis presque certain qu’elle doit vous attendre tout autant que vous la cherchez. Et peut-être même qu’elle vous cherche aussi. »

J’étais sincère dans mes paroles. Ils avaient de la chance de s’aimer autant. Mais l’amour n’est pas pour une personne comme moi. Seule la solitude semblait être faite pour moi. Au moins j’avais mes patients qui continuaient à me donner un but dans la vie et à ne pas voir que j’étais un célibataire endurci, et pas réellement que par choix. Mais je continuais à sourire malgré le vide que je ressens par moments dans mon cœur, surtout face aux expressions des sentiments amoureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magical Creatures
PRESENCE/ABSENCE : Présent !
DOUBLES COMPTES : Aucun
PHOTO D'IDENTITE :



DESSIN ANIME D'ORIGINE : L'étrange noël de monsieur Jack
ÂGE DU PERSONNAGE : Jack a 36 ans physiquement mais son esprit est aussi ancien que le monde, né et nourri par les angoisses des mortels
COTE COEUR : Épris de Sally, sa fiancée
OCCUPATION : Esprit patron d'Halloween / Patron d'Halloween Town
HUMEUR : Joyeuse
MON ARRIVÉE : 07/10/2016
MON VOYAGE : 201
POINTS : 15
LOCALISATION : Halloween Town normalement

MessageSujet: Re: Rêverie sous les cerisiers [Jack Skellington]  Dim 23 Avr 2017 - 11:59
 RÊVERIE SOUS LES CERISIERS

Sorel et Jack

C'était plutôt le contraire, c'était lui qui avait la chance d'avoir Sally. Elle était ravissante, magnifique. Beaucoup de monde diraient qu'ici, en la voyant, qu'elle est hideuse, ne convenant pas aux standards de beauté comme on dit, puisque apparemment il y avait, dans ce monde, un standard de beauté. Il s'agissais d'une poupée de chiffon crée par le Docteur Finklestein, elle était donc cousue de partout, avait des cicatrices et un habit rapiécé. Ici, elle était sans doute devenue humaine comme lui mais avait sans doute du gardé ses cicatrices un peu partout sur le corps. Mais Jack se fichais pas mal de ce que les autres pouvaient pensé de sa bien-aimée, à ses yeux elle restera toujours belle. Une femme est toujours belle, qu'elle qu'elle soit ! Le roi des citrouilles se moquait pas mal du fameux standard de beauté et des critères !

-Oh, c'est surtout moi qui aie de la chance de l'avoir !

En effet, ce n'était qu'après que son aventure sois finie qu'il avait réellement compris qu'elle l'aimais et réalisa qu'il l'aimais aussi, il avait compris qu'elle avait tout fait pour le protégé et qu'elle le comprenais, qu'elle le soutiendrais toujours.

-Elle m'a toujours compris, soutenue et protégé !

En voyant au loin un marchand de glace, Jack proposa a Alexis :

-Voulez-vous prendre une glace avec moi ?

Tout en marchant vers le petit camion rouge il osa demandé à Alexis :

-Et vous, alors, avez-vous une bien-aimée ? Vous avez bien raison, un enfant qui fait un sourire après être passé par des épreuves c'est bien beau, mais je préfère quand même quand ils tremblent de peur !

Jack essayais de resté optimiste, il trouverais Sally, leurs cœurs battrait à nouveau a l'unisson, il espérait juste qu'elle ne souffrirais pas trop de moqueries, depuis qu'il connaissait les Martin, il savais et avait pris conscience que certains mortels pouvaient être d'une méchanceté sans nom ! Tels des vampires sur un peu de sang frais, et encore les vampires d'Halloween Town étaient beaucoup plus gentils que certains mortels, Jack les aimaient beaucoup. Etant donné qu'à Halloween Town c'était interdit de s'en prendre physiquement à un mortel, ils se nourrissaient de sang artificiel fabriqué par le Docteur Finklestein, ce qui ne les empêchaient pas de terrorisé les enfants et les adultes à Halloween. Non, Jack pensaient a Dracula et autres vampires de la littérature vampirique qu'il avait lu en arrivant ici. Eux, par contre, n'avaient aucun scrupules a tué des humains.

- Quel parfum vous voulez ? Il y a noix de coco, vanille, chocolat, bubble-gum et plein d'autre !


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis Sorel
Psychologue Gourmand
In any books
PRESENCE/ABSENCE : Présence limitée
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans
OCCUPATION : Psychologue pour enfant
MON ARRIVÉE : 13/04/2017
MON VOYAGE : 142
POINTS : 72

MessageSujet: Re: Rêverie sous les cerisiers [Jack Skellington]  Dim 23 Avr 2017 - 19:59
Rêverie sous les cerisiers- Se balader tout en écoutant les chansons Disney -

Sorel Alexis

Jack Skellington


La discussion avec Jack se passait comme si on se connaissait depuis plus longtemps qu’un moment plus tôt dans un parc. C’était agréable car il ne me jugeait pas comme les autres. Et puis il faut bien avouer que l’on ne discutait pas de travail non plus. En tout cas, je voyais un homme amoureux comme jamais de sa femme, sa Sally. Il disait avoir la chance de la connaitre, mais je suis presque sûr que la demoiselle devait se dire la même chose, comme tous les couples heureux le font. C’était presque une constante qui prouvait que les personnes s’aimaient plus que tout. Ce n’était pas non plus le plus important. Une question arriva et je souris.

« - Pourquoi pas. Après tout cette journée se prête parfaitement à manger de la glace. »

Je suivais Jack vers la camionnette du glacier en souriant. J’avais l’impression d’avoir trouvé un ami. Pourtant une seconde question arriva, faisant disparaitre un peu mon sourire. Autant dire que j’étais plus aussi joyeux qu’il y avait quelques minutes. C’est dur mais je répondis.

« - Je n’ai pas la chance de connaitre un tel amour. Le célibat semble être mon amant pour encore longtemps. Et puis qui voudrait sortir avec un psychologue qui accepte de rencontrer ses clients même en pleine nuit si ces derniers en ont besoin ? Pour être franc je ne pense pas que l’amour risque un jour de frapper à ma porte. Je suis incapable de réellement m’attacher à cette personne avant un long moment. »

Comme avec mon ex-petite-amie que j’ai regardé partir sans même me sentir mal de la voir me quitter. Je ne suis pas insensible, mais simplement je n’ai pas l’impression que j’y tenais réellement. Est-ce normal ? Je n’en suis pas certain. Et puis de toute façon je sais que tout cela ne va pas me sauver la vie.

« - Je prendrais une glace à la pistache et vous Jack ? Par contre comme on parle un peu de nos vies est-il possible de se tutoyer ? C’est plus convivial non ? »

Et pas intime comme on pourrait le penser. J’ai l’habitude de tutoyer mes patients, surtout les mineurs, pour les mettre plus à l’aise. Je ne suis là que pour les aider. Et m’assurer qu’ils sont à l’aise pour pouvoir parler en fait partis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magical Creatures
PRESENCE/ABSENCE : Présent !
DOUBLES COMPTES : Aucun
PHOTO D'IDENTITE :



DESSIN ANIME D'ORIGINE : L'étrange noël de monsieur Jack
ÂGE DU PERSONNAGE : Jack a 36 ans physiquement mais son esprit est aussi ancien que le monde, né et nourri par les angoisses des mortels
COTE COEUR : Épris de Sally, sa fiancée
OCCUPATION : Esprit patron d'Halloween / Patron d'Halloween Town
HUMEUR : Joyeuse
MON ARRIVÉE : 07/10/2016
MON VOYAGE : 201
POINTS : 15
LOCALISATION : Halloween Town normalement

MessageSujet: Re: Rêverie sous les cerisiers [Jack Skellington]  Lun 24 Avr 2017 - 17:03
 RÊVERIE SOUS LES CERISIERS

Sorel et Jack

Jack était arrivé devant le menu du glacier et le lisais avec attention les crèmes glacées qu'il proposait. Le roi des citrouilles n'aimais pas vraiment le mélange de boules, mais il ne savais pas si Alexis était friand de ce genre de chose.

-Une glace à la pistache ? Huuum...moi je prendrais bien un cornet avec deux boules de chocolats, je n'aime pas vraiment le mélange de parfums.

Le glacier, un homme d'une cinquantaine d'année, le regarda avec des yeux ronds comme une bille, ce n'étais pas souvent que quelqu'un n'aime pas le mélange de parfums mais il leur donna cependant leurs crèmes glacées sans rechigné et Jack paya les glaces. Il se rendit, accompagné d'Alexis, vers le lac aux canards. Celui-ci lui expliqua rapidement sa vie sentimentale.

-Je suis désolé pour vous mais je suis certain qu'un jour, l'amour sonnera à votre porte ! Il faut sans doute du temps et de la patience pour vous, voilà tout ! Votre métier ne doit pas être un frein, ne soyez pas bloqué à cela !

Le squelette lécha sa glace en regardant les canards batifolé dans l'eau, les gens leur donnaient du pain. Il la laissa fondre sur sa langue et mit sa main devant la bouche à cause du froid glacial qui envahissais celle-ci et lui faisais un peu mal au dents.

-Par tous les esprits d'Halloween qu'est ce que c'est froid, vous dites que nous devrions nous tutoyé mais je n'aie pas l'habitude... en parlant de tutoiement, le petit Luc j'ai été enchanté de faire sa connaissance, j'espère qu'il aimera ma boutique ! Je ne connais pas tous les enfants de Paris, il faut dire qu'ils sont bien trop nombreux !

Bien plus nombreux que les habitants d'Halloween Town, Paris est une grande ville, bien trop grande pour connaitre tous les habitants et le roi des citrouilles n'avait pas fini de tout visité en deux années qu'il avait atterri là.

-Les quelques enfants qui vous côtoient durant les séances, que pense t'ils de mon magasin et de moi-même ? Est ce que je fais assez peur à leur gout ? Dois-je en rajouté davantage ? Dites-moi tout !

Jack était fort curieux de savoir ce que pense réellement ses quelques petits clients d'Halloween Town et de lui.


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis Sorel
Psychologue Gourmand
In any books
PRESENCE/ABSENCE : Présence limitée
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans
OCCUPATION : Psychologue pour enfant
MON ARRIVÉE : 13/04/2017
MON VOYAGE : 142
POINTS : 72

MessageSujet: Re: Rêverie sous les cerisiers [Jack Skellington]  Mar 25 Avr 2017 - 19:39
Rêverie sous les cerisiers- Se balader tout en écoutant les chansons Disney -

Sorel Alexis

Jack Skellington


Jack m’avait proposé de partager une glace ensemble pour continuer noter discussion tout en se rafraichissant. Un bonheur comme souvent. Après tout la glace est comme un souvenir d’enfance que l’on aime entretenir à jamais. Et puis en même temps c’est un moment de partage avec les amis. Quand il me demanda ce que je prenais, je pris une simple boule à la pistache. Un de mes parfums préférés. Je devais quand même faire attention à tout ce que je mangeais pour ne pas devenir trop gros. Je suis un sportif du dimanche il était donc fortement recommander de ne pas trop abuser des bonnes choses. Mais aussi ce n’était pas moi qui payait donc je n’étais pas très à l’aise pour prendre plus que cela. Jack avoua ne pas aimer les mélanges. Je le comprenais aussi.

« - C’est vrai que par moment il est plus intéressant de ne pas faire de mélanges pour garder toute la saveur. »

Je me retrouvais à suivre Jack vers l’étang aux canards. Autant dire que je venais de découvrir un nouvel endroit dans le parc. Je n’y allais presque jamais pour pouvoir me perdre dans le bienfait de la lecture. Je suis un grand lecteur et cela n’allait sûrement pas changer durant les prochaines années. L’endroit était tout aussi agréable que le reste du parc. J’eus un sourire désabusé quand Jack me parlait que je rencontrerais un jour la personne qu’il me faut. Que la patience fût de mise.

« - Cela fait un moment que je patiente. Mais une relation de couple m’a souvent donné l’impression d’étouffer, d’être enfermé dans cette relation, de devoir absolument aller dans le sens de l’autre. Soyons franc, je pense que je fuis les relations sérieuses comme la peste. Donc je crois que le jour où cela se passera, la personne devra être très douée dans la manipulation. Je suis épris de liberté et de spontanéité.»

Je n’avais pas honte d’avouer que je pense être mon réel frein aux relations. Une relation sérieuse veut dire concession mais aussi déménagement ou régularité des rendez-vous, tout ce que je n’aime pas. J’aime être libre. Ne pas voir la personne pendant une semaine ? Pas un souci pour moi. Ma liberté est réellement une chose des plus importantes. J’aime pouvoir décider à la dernière minute sans avoir de compte à rendre. D’où le fait que toutes mes relations étaient un échec. Jack me demandait ce que les enfants pensaient de son magasin, devait-il faire encore plus pour effrayer les enfants qui venaient. Des questions légitimes mais où j’allais donner une réponse demi-honnête.

« - Les enfants adorent votre boutique et vos manières. Ils ne s’attendent pas à ce que cela soit pire avant d’avoir quinze-seize ans. Vous êtes assez effrayant pour eux. Je parie que d'ici une dizaine d'années si vous proposez à Luc un stage chez vous il serait le plus heureux. »

Ce n’était pas l’avis général, mais je ne pouvais pas non plus lui dire que certains avaient trop peur pour y entrer et que ceux qui ont vécu des choses affreuses ne le trouvent pas tellement effrayant, un peu, mais pas assez pour qu’ils aient envie de pleurer dès qu’il leur parle. Puis je posai une question aussi.

« - Pensez-vous que je suis un bon psychologue sachant que j’écoute des chansons disney, et que j’en regarde aussi ? Je me suis toujours poser la question. »

Je mangeais ma glace tout en attendant de connaitre l’avis d’une personne neutre dans ces histoires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magical Creatures
PRESENCE/ABSENCE : Présent !
DOUBLES COMPTES : Aucun
PHOTO D'IDENTITE :



DESSIN ANIME D'ORIGINE : L'étrange noël de monsieur Jack
ÂGE DU PERSONNAGE : Jack a 36 ans physiquement mais son esprit est aussi ancien que le monde, né et nourri par les angoisses des mortels
COTE COEUR : Épris de Sally, sa fiancée
OCCUPATION : Esprit patron d'Halloween / Patron d'Halloween Town
HUMEUR : Joyeuse
MON ARRIVÉE : 07/10/2016
MON VOYAGE : 201
POINTS : 15
LOCALISATION : Halloween Town normalement

MessageSujet: Re: Rêverie sous les cerisiers [Jack Skellington]  Mer 26 Avr 2017 - 21:55
 RÊVERIE SOUS LES CERISIERS

Sorel et Jack

Jack est un grand perfectionniste, il n'aime pas qu'un brin d'herbe vienne enrayé sa machine comme on dit. Aussi était t'il heureux d'entendre qu'il faisais suffisamment d'effort pour effrayé et terrifié ses petits (et grands) clients. Il gonfla de fierté sa poitrine, yeux fermés, au grand jamais personne ne pourra les battre, lui et les habitants de la ville, a cette activité !

-J'en suis heureux, cela prouve que jamais personne ne pourra nous dépassé dans la peur et la terreur, après tout je suis marié à elle pour le meilleur et surtout...le pire, mwahahahaha ! Hihihihi !  

Le roi des citrouilles était parti dans un fou rire, ce fou rire terrifiant qu'il possède quand il est heureux, il ne peut pas se retenir. En l'entendant, deux petites filles près d'eux en train de joué à la marelle prirent la poudre d'escampette sans demandé quoi que ce soit alors qu'il continuait de rire, les larmes lui venait au yeux. Il du cependant se calmé et essuyé ses larmes lorsque le psychologue expliqua plus en détail sa condition sentimentale.

-Je puis vous dire que la manipulation au sein d'un couple, ce n'est pas très sain comme situation ! Soit, passons sur cela mais il faut que vous réfléchissez à ce que vous désirez vraiment  ! Demandez-le à votre coeur car lui seul peut vous apporté les réponses nécessaires et vous guidé dans ce qu'il vous semble le plus juste !

Là dessus, Jack posa délicatement la main non prise par la glace sur la poitrine du psychologue au niveau du coeur et lui sourit aimablement et très doucement, comme pour le rassuré. Le maître de la peur qui se montre rassurant, étrange paradoxe, mais cela lui arrivait souvent

-Vos goûts personnels ne font pas de vous un mauvais psychologue, très cher, quand j'entends et écoute le plaisir que vous avez a recevoir des enfants, il est aussi authentique que le plaisir que j'ai à vendre mes articles d'Halloween et à terrorisé mes clients ! Je ne doute pas que vous êtes un excellent psychologue et ceux qui croient le contraire sont de bien sombres ignorants !

Jack ne savais pas du tout ce qu'était Disney, il ne savais même pas ce qu'était un dessin animé et, de toute manière, il aurais beaucoup de difficulté à en comprendre le concept. Et pour une première fois, comme si c'était une prémonition, il ne voulais pas demandé ni savoir.

-Vos goûts n'ont absolument rien a voir avec votre métier, vous faites ce que vous désirez et vous vous moquez du qu'en diras t'on ! Votre personnalité est unique, comme je vous l'aie dit tout à l'heure suivez votre coeur, écoutez le, de toute manière il est un bien meilleur conseiller que ma très humble personne !  

Les gens qui frôlaient le prince des cauchemars par accident frissonnaient mais cela Jack ne le voyais pas, tellement il était perdu dans sa conversation avec son ami d'un jour, Alexis.


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis Sorel
Psychologue Gourmand
In any books
PRESENCE/ABSENCE : Présence limitée
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans
OCCUPATION : Psychologue pour enfant
MON ARRIVÉE : 13/04/2017
MON VOYAGE : 142
POINTS : 72

MessageSujet: Re: Rêverie sous les cerisiers [Jack Skellington]  Jeu 27 Avr 2017 - 12:16
Rêverie sous les cerisiers- Se balader tout en écoutant les chansons Disney -

Sorel Alexis

Jack Skellington


J’avais appris à Jack avec joie que sa boutique avait un grand succès auprès des enfants qui avaient des frissons d’y entrer. Même si d’autres plus âgés attendaient toujours plus de la part du patron de la boutique. Sachant que les jeunes pouvaient aussi me dire cela pour se montrer les plus forts, je n’en avais pas parler avec Jack. Ce dernier semblait réellement heureux d’avoir un tel impact sur les gens. Et sa phrase était aussi assez révélatrice. Et son rire … Il me provoquait de ces frissons dans le dos. Si je ne savais pas qu’il était un simple humain (enfin je pense) j’aurais été tenté de m’éloigner de lui. Et puis je l’aime bien. Donc ce ne serait pas possible de s’éloigner sans vouloir revenir. Puis la conversation revint sur ce que j’avais dit avec la manipulation des sentiments que la personne devrait faire pour entrer dans ma vie et s’y ancrer.

« - Il faudra le faire pour que j’accepte sa présence dans mon appartement pour plus d’une soirée, pour que j’accepte aussi d’aller chez elle pour plus d’une soirée. Il faudrait que je ne ressente pas comme si on tentait de m’enfermer. Vous savez ce qui est de bien quand on n’est pas dans une relation ? C’est que l’on n’a pas à avoir peur que l’autre prenne mal le fait que l’on ait envie de se retrouver seul un moment, que l’on ait pas envie de tout partager avec elle. Mon cœur cherche une relation forte mais où chacun reste indépendant. Je n’ai pas envie de dépendre de quelqu’un, ou que cette personne dépende de moi comme mes patients dépendent de leurs séances pour pouvoir évoluer. Je veux une personne qui puisse me soutenir tout en sachant quand il faut rester au loin pour m’aider au mieux. Ma vision de l’amour n’est pas celle du monde. Je n’aime pas être collé tout le temps à la personne qui partage ma vie. Si je fais un parallèle avec les animaux. Il faudrait que la personne ressemble à un chat. Libre comme l’air mais en même temps attaché à toi. Alors que vous je pense que vous auriez plutôt une relation fusionnelle avec Sally. Une personne qui soit à vos côté pour avancer avec vous. Du moins c’est que ce je déduit de la façon dont vous me parlez d’elle. »

Je venais de faire une sorte de psychanalyse sans le vouloir. D’ailleurs je fis un regard et un sourire désolé sur cette fin de prise de parole. Par la suite Jack me rassura sur la manière de voir le monde, que ce que j’étais ne pouvait pas définir le psychologue que j’étais. Mes patients m’appréciaient car ils ne se sentaient pas juger quand ils parlaient de dessins animés. Ils pouvaient même échanger des avis avec moi, ou faire des parallèles avec leur histoire par moment. J’eus un sourire pour Jack.

« - Contrairement à ce que vous dites, vous êtes un très bon conseiller Jack. C’est une chose qui n’est pas donnée à tout le monde de savoir conseiller le monde. »

Par contre je remarquais que des personnes frissonnaient en bousculant Jack. Un sourire amusé me prit.

« - Même par simple contact vous arrivez à donner des frissons aux gens. Vous êtes réellement un Dieu dans votre métier. »

C’était un compliment des plus honnêtes que je pouvais faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magical Creatures
PRESENCE/ABSENCE : Présent !
DOUBLES COMPTES : Aucun
PHOTO D'IDENTITE :



DESSIN ANIME D'ORIGINE : L'étrange noël de monsieur Jack
ÂGE DU PERSONNAGE : Jack a 36 ans physiquement mais son esprit est aussi ancien que le monde, né et nourri par les angoisses des mortels
COTE COEUR : Épris de Sally, sa fiancée
OCCUPATION : Esprit patron d'Halloween / Patron d'Halloween Town
HUMEUR : Joyeuse
MON ARRIVÉE : 07/10/2016
MON VOYAGE : 201
POINTS : 15
LOCALISATION : Halloween Town normalement

MessageSujet: Re: Rêverie sous les cerisiers [Jack Skellington]  Ven 28 Avr 2017 - 18:54
 RÊVERIE SOUS LES CERISIERS

Sorel et Jack

Jack écouta Alexis, il n'y connaissais pas grand chose en psychiatrie mais une chose est certaine, l'analyse était plutôt bonne. Le psychologue eue une mine désolée pour cette analyse mais le roi des citrouilles n'en avais cure. L'analyse de sa personne ne le dérangeais nullement.

-Excellente déduction très cher, je n'y connais pas grand chose en psychiatrie mais je puis vous assuré que votre travail est des plus précis, observateur !

Un excellent conseiller ? Jack eue envie de rire, certes dans son rôle de patron et d'ami il pouvait conseillé les autres, les guidés, les mettre sur la bonne route grâce a ses erreurs mais finalement, le coeur restait le meilleur des guides pour tout.

-Je conseille les autres, je suis patron et ami, mais finalement le meilleur des guides c'est quand même notre coeur, il nous connait mieux que quiconque !

Alexis lui fit remarqué que les gens qui le frôlaient frissonnais de peur. Le prince des cauchemars ne le remarqua pas, jusqu'au moment où le sang d'un adolescent qui écoutait de la musique se glaça lorsqu'il frôla le squelette et qu'il devint blanc comme un linge. Jack en était extrêmement fier, de cette faculté, cela prouvais encore que, même enfermé dans cette enveloppe de chair et de sang, il pouvait encore faire peur et terrifié, glacé le sang des autres. Un petit ricanement sorti de ses lèvres :

-C'est une bonne nouvelle !

Là dessus il se retourna et lâcha un "bouh" a la jeune adolescente qui venait de le frôlé, terrifiée celle-ci pris la poudre d'escampette là encore sans demandé son reste.

-Voyez vous, faire peur c'est tout un art, un seul geste banal, si l'on sais faire bouh fait fuir sur le champ l'armée la plus stoïque !

Pris d'une envolée lyrique, d'un soudain désir de chanté son amour pour l'horrifique le squelette plaça sa main sur sa poitrine et se mit à chanté.

- Sans le moindre effort, je m’amuse à jouer au fantôme
Et presque aussitôt, c’est la panique !
Un seul geste banal, si l’on sait faire bouh
Fait fuir sur-le-champ l’armée la plus stoïque !


Sa voix résonna dans le parc, il s'inclina alors profondément devant Alexis, comme un acteur de théâtre, son petit chapeau a la main et s'exclama :

-Vous voyez c'est très simple l'art de semé la terreur chaque année à Halloween ! Evidemment tout en restant dans l'amusement, hors de question de nuire à quelqu'un de quelque manière que cela soit ! Si vous voulez je puis vous donné des cours, comme cela a l'Halloween prochain vous serez formé par le maître de la peur en personne pour effrayé les enfants ! Qu'en dites vous ?

C'était la première fois qu'il proposais cela à quelqu'un mais Jack est persuadé que Alexis sera un excellent élève. Il croqua dans son cornet en attendant la réponse d'Alexis. 


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis Sorel
Psychologue Gourmand
In any books
PRESENCE/ABSENCE : Présence limitée
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans
OCCUPATION : Psychologue pour enfant
MON ARRIVÉE : 13/04/2017
MON VOYAGE : 142
POINTS : 72

MessageSujet: Re: Rêverie sous les cerisiers [Jack Skellington]  Sam 29 Avr 2017 - 13:39
Rêverie sous les cerisiers- Se balader tout en écoutant les chansons Disney -

Sorel Alexis

Jack Skellington


Jack était réellement une personne rafraîchissante je trouvais. C’était un homme étrangement sympathique. Tout le monde frissonnait face à lui alors que je le trouvais réellement fascinant. Est-ce normal ? Je ne le savais pas, mais il avait ce petit quelque chose qui m’attirait vers lui. Comme un papillon était attiré par les flammes. J’avais psychanalyser un peu mon ‘ami’. Avais-je le droit de le nommer ainsi ? Mais j’étais heureux qu’il ne le prenne pas mal du tout. Puis je n’avais pas dit grand-chose car on ne parlait pas réellement de nos vies privées à part enfants et compagnons de vie.

« - Je n’ai pas vraiment de mérite. La façon dont on parle de nos compagnons de vie est toujours très significatif. Vous parlez d’elle comme de la chose la plus belle et la plus précieuse de votre vie. Tout le monde fait inconsciemment de la psychanalyse. Vous aussi pour savoir comment jouer sur la peur des gens. »

D’ailleurs j’eus le droit à une belle démonstration du talent de mon ami à inspirer la peur dans le cœur des gens. L’adolescente qui fut victime du jeune homme s’enfuit en courant. Je n’avais pas répondu sur le cœur étant le meilleur conseiller car l’écouter était par moment difficile. Je regardais la demoiselle fuir et entendit Jack me parler avant de chanter. Je l’applaudis suite à la chanson avant de le regarder amusé.

« - En effet Halloween est dans vos gênes mon ami. Il est dur d’effrayer aussi rapidement quelqu’un d’un simple Bouh ! »

D’ailleurs Jack continuait de parler avant de me faire une proposition qui me laissait bouche-bée. Il me proposait réellement de devenir mon maître en épouvante. Est-ce que je rêvais ? Il venait réellement de dire ce que je venais de croire qu’il a dit ?

« - Sérieusement ? Vous seriez prêt à m’apprendre vos ficelles pour faire peur aux gens ? Je suis … Wouah ! Je suis vraiment honoré de cette proposition. Je … Wouah ! Merci ! Je ne pas dire non à une telle offre. »

J’étais réellement étonné et honoré de cela. J’avais l’impression d’avoir atteint le saint-graal presque. Je suis dans un autre univers là. Le sourire de pur joie enfantine qui prenait mon visage était aussi révéla à quel point j’étais heureux et étonné de cette proposition. Un enfant, voilà à quoi je ressemblais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magical Creatures
PRESENCE/ABSENCE : Présent !
DOUBLES COMPTES : Aucun
PHOTO D'IDENTITE :



DESSIN ANIME D'ORIGINE : L'étrange noël de monsieur Jack
ÂGE DU PERSONNAGE : Jack a 36 ans physiquement mais son esprit est aussi ancien que le monde, né et nourri par les angoisses des mortels
COTE COEUR : Épris de Sally, sa fiancée
OCCUPATION : Esprit patron d'Halloween / Patron d'Halloween Town
HUMEUR : Joyeuse
MON ARRIVÉE : 07/10/2016
MON VOYAGE : 201
POINTS : 15
LOCALISATION : Halloween Town normalement

MessageSujet: Re: Rêverie sous les cerisiers [Jack Skellington]  Dim 30 Avr 2017 - 20:01
 RÊVERIE SOUS LES CERISIERS

Sorel et Jack

La réaction ne se fis pas attendre, les yeux du psychologue se piquetèrent d'étoiles à la proposition du prince des cauchemars. Jack en ressenti une immense joie, les tours qu'il allait lui apprendre allait lui être bien utile pour tous les Halloweens, et si un jour il revient chez lui et qu'il ne pourra revoir ses quelques amis de Paris uniquement à l'Halloween au moins le jeune homme sera armé pour terrifié n'importe qui en ces journées.

- Je suis honoré que ma proposition vous fasse sentir comme un enfant dans un magasin de jouets, évidemment l'apprentissage ne sera pas évident, il y a tant de tours que je connais, tant de plaisanteries macabres, je ne pourrais pas tout vous apprendre, mais je suis certain que vous y arriverez, vous allez voir ce n'est pas sorcier !  

Jack était optimiste, il était certain que tout se passerais bien et si jamais ce n'est pas le cas, le maître de la peur l'encouragerais. Il encourageais déjà ses employés, notamment Marlee, l'employée la plus timide de tous les employés d'Halloween Town. Elle avait toujours besoin d’être encouragée, félicitée, gourmandée gentiment à la moindre erreur. Mais il n'y avais pas qu'elle, tous avaient besoin de cela. Ce n'est pas en hurlant sur des employés, en les rabaissant, en les mettant plus bas que terre quand ils faisaient des erreurs que l'on arrivais à quelque chose, bien au contraire. De un ça n'arrangerais pas l'erreur, de deux l'employé viendrais travaillé avec des papillons dans le ventre, dans une peur quasi perpétuelle et de trois cela donnais une mauvaise image aux clients. Quatrièmement ce n'était pas dans le tempérament optimiste et aimable de Jack, peut-être trop optimiste par moment, un optimisme mêlé a un entêtement d’âne, quand le squelette à une idée en tête, rien ni personne ne peut la lui enlevée.

-N'ayez crainte vous y arriverez j'en suis certain, et vous avez raison, j'adore connaitre les phobies de mes employés et de mes clients, rien que pour le plaisir de savoir leurs peurs profondes !

Il remit son petit chapeau sur la tête et se frotta les mains.

-Bien, auriez vous du pain pour les canards ? Je vous avoue que je n'aie pas pensé en prendre, et les cygnes sont magnifiques, vous ne trouvez pas ? Au passage, Halloween été, est, et sera toujours dans mes gènes, jusqu'à la fin des temps, tant que la fête ne disparaît pas, tant qu'Halloween ne sombre pas dans l'oubli je serais toujours là, toujours.


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis Sorel
Psychologue Gourmand
In any books
PRESENCE/ABSENCE : Présence limitée
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans
OCCUPATION : Psychologue pour enfant
MON ARRIVÉE : 13/04/2017
MON VOYAGE : 142
POINTS : 72

MessageSujet: Re: Rêverie sous les cerisiers [Jack Skellington]  Lun 1 Mai 2017 - 22:19
Rêverie sous les cerisiers- Se balader tout en écoutant les chansons Disney -

Sorel Alexis

Jack Skellington


Jack était pour moi un maître de l’épouvante, un Dieu de l’horreur. C’était un maître dans son métier et personne n’avait son talent. Alors quand il proposait de le partager avec moi je ne pouvais que ressembler à un enfant qui venait d’avoir le plus beau cadeau du monde. Les yeux remplis d’étoiles. Puis c’était réellement comme avoir un immense privilège d’un coup. En tout cas j’étais ravi de voir que Jack était aussi enthousiaste que moi à l’idée de cette collaboration. Puis Jack me confirma qu’il était aussi un fin limier concernant les peurs profondes des gens comme ses employés pour pouvoir leur faire des farces. Un réel boute-en-train. Je ne pensais réellement pas que je pouvais tomber sur une personne aussi généreuse et aussi proche d’Halloween que lui. Malgré tout cela ces dernières phrases me laissèrent perplexes. Mais je ne le repris pas. Elles étaient notées dans mon esprit à la place. Je sorti un bout de pain de mon sac.

« - J’ai du pain tout simple. J’adore le prendre pour mettre une barre de chocolat dedans pour la manger. Mais je pense que les cygnes vont plus l’apprécier que moi. »

Je lui tendais le pain pour pouvoir refermer mon sac et le remettre sur mon dos. Je souriais à mon ami d’un jour, et de plus maintenant.

« - Les cygnes sont magnifiques en effet. Ils respirent une grâce étrange sur l’eau. Et ils savent aussi montrer une férocité pour protéger leurs petits. Une chose que l’on a oublié dans ce monde. Protéger les autres. Etre unis. Enfin c’est notre société. Un jour nous réapprendrons à vivre ensemble en harmonie. »

L’espoir fait vivre. Puis je regardais les animaux qui voguaient tranquillement sur l’eau pour venir chercher le pain que leur offrait Jack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magical Creatures
PRESENCE/ABSENCE : Présent !
DOUBLES COMPTES : Aucun
PHOTO D'IDENTITE :



DESSIN ANIME D'ORIGINE : L'étrange noël de monsieur Jack
ÂGE DU PERSONNAGE : Jack a 36 ans physiquement mais son esprit est aussi ancien que le monde, né et nourri par les angoisses des mortels
COTE COEUR : Épris de Sally, sa fiancée
OCCUPATION : Esprit patron d'Halloween / Patron d'Halloween Town
HUMEUR : Joyeuse
MON ARRIVÉE : 07/10/2016
MON VOYAGE : 201
POINTS : 15
LOCALISATION : Halloween Town normalement

MessageSujet: Re: Rêverie sous les cerisiers [Jack Skellington]  Mar 2 Mai 2017 - 12:41
 RÊVERIE SOUS LES CERISIERS

Sorel et Jack

Jack était satisfait qu'Alexis aie du pain pour les cygnes, il le lui donna et Jack le lança aux oiseaux. Il y avait là devant eux des cygnes blancs mais aussi des cygnes noirs. Le roi des citrouilles ne comprenait pas pourquoi les cygnes noirs étaient moins aimé des humains que les blancs, ils étaient tout aussi magnifiques ! Il fit part de sa réflexion au psychologue.

-Je ne comprends pas pourquoi les cygnes noirs semble, je dis bien semble, moins aimés et qu'on les trouve moins beaux que les blancs ! Les blancs sont magnifiques, je n'en démord point, mais les cygnes noirs sont également sublimes !

Le roi des citrouilles regarde les beaux oiseaux se rué sur les miettes de pain.

-Je suis tout à fait d'accord, moi même je fais un peu pensé à un cygne, je suis très gentil je vous l'accorde, mais je me montre tout aussi féroce à protégé les miens ! Oui j'ai cru voir que dans ce monde c'est chacun pour soi, là d'où je viens ce n'est pas le cas, je n'aie pas connu cela. C'est l'entraide qui prédomine !  

Jack s'été révélé être en plus d'un roi d'Halloween émérite un protecteur féroce. C'était aussi son devoir et son rôle de roi de protégé Halloween Town de la menace Oogie Boogie, car Oogie Boogie était clairement une menace pour la ville et l'avait toujours été. Il avait quand même capturé les habitants avec ses insectes et avait essayé de détruire la ville d'Halloween autrefois, la ville d'Halloween qui l'avait accueilli de si bon coeur. Ça s'été passé il y a bien longtemps, Oogie crevait de jalousie devant le roi des citrouilles et cela l'avais mis dans une colère monstre.

-Vous êtes gourmand vous dites ? Aimez vous les bonbons piquants tels les têtes brûlées où les bonbons au piment d’Espelette ? J'aime car cela me fais beaucoup pensé aux bonbons de chez moi, ça me rappelle mon chez moi !

Jack regarda avec tendresse les cygnes, décidément il ne comprendrait jamais pourquoi il lui semblait que les cygnes noirs étaient moins appréciés que les blancs.

- Si un jour vous voulez me faire plaisir, amenez moi un ballot de têtes brûlées, vous ferez de moi un être comblé !


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis Sorel
Psychologue Gourmand
In any books
PRESENCE/ABSENCE : Présence limitée
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans
OCCUPATION : Psychologue pour enfant
MON ARRIVÉE : 13/04/2017
MON VOYAGE : 142
POINTS : 72

MessageSujet: Re: Rêverie sous les cerisiers [Jack Skellington]  Mer 3 Mai 2017 - 10:50
Rêverie sous les cerisiers- Se balader tout en écoutant les chansons Disney -

Sorel Alexis

Jack Skellington


Jack voulait du pain pour les cygnes noirs, et je lui en donnais. C’était une manière de passer le temps aussi que de le regarder nourrir tous les cygnes à sa portée tout en s’extasiant sur les moins aimés. Ce n’était pas de la faute de ces animaux, mais leur couleur avait un effet assez néfaste selon certaines croyances je dirais.

« - Beaucoup d’animaux sont malaimés à cause de la couleur de leur pelage, ou plumes, etc. Malheureusement cela vient de vieilles croyances qui pensent que certains animaux de couleur noire portent malheur. Comme les chats noirs. Pourtant ils sont magnifiques. C’est presque des petites panthères avec certaines mimiques. Pourtant au Moyen-Age, sauf erreur, on les considérait comme portant malheur et étant les compagnons des sorcières. Malgré l’évolution du monde, on continue à les stigmatiser. Cela ne serait pas étonnant que ce schéma se reproduise aussi sur les cygnes noirs. Tout comme beaucoup de monde n’aime pas les corbeaux. Ils seraient le messager de la mort dans d’anciennes croyances, si je me souviens bien ou de la guerre. Enfin tout cela pour dire qu’en réalité l’être humain garde encore aujourd’hui des croyances désuètes sur les couleurs et stigmatise les animaux les portant. Puis maintenant tout le monde pense à sa petite vie oubliant que l’entraide peut permettre à des gens de s’en sortir et ne pas mal tourner parfois. Malgré tout je ne vais pas continuer c’est un sujet trop sérieux pour une sortie dans un lieu aussi beau. »

Je regardais Jack nourrir ces oiseaux. Il était vrai qu’il leur ressemblait dans sa manière d’être. C’était un homme libre et ses paroles concernant son côté protecteur ne m’étonnait guère. J’avais moi-même déjà expérimenté cela, le côté protecteur en demandant à Siobhàn d’enquêter sur des familles de patients. Une chose pas très légale selon certains, mais nécessaire. Jack continua sur ces bonbons préférés. Je devais bien dire que ce n’était pas mes préférés. J’avais tendance a préféré tout ce qui contenait du chocolat.

« - C’est noté. A mon prochain passage au magasin je m’assurerais d’avoir une offrande pour pouvoir entrer dans votre caverne aux milles merveilles. »

J’espérais que mon confiseur préféré aurait des bonbons au piment d’Espelette car je ne les connaissais pas du tout. Alors que l’on profitait d’un rayon de soleil mon ventre me fit remarqué qu’il était l’heure de penser à se restaurer. Je rougis comme un lycéen. Ce n’était jamais agréable de se faire remarquer ainsi.

« - Désolé. Puissé-je vous proposer de déguster une pizza avec moi pour continuer cette agréable conversation ? Votre monde m’intrigue je l’avoue. J’espère qu’il sera possible d’en goûter un jour les confiseries. »

Je n’étais absolument pas en train d’essayer d’avoir des informations sur l’endroit dont venait Jack. Vraiment pas … J’étais juste bien trop curieux pour mon bien. Et avoir la confirmation qu’il était plus proche du Jack que je pense que d’un humain ordinaire n’était qu’un plus.

« - Avez-vous une pizzeria de préférence ? On se fait livrer ici ou vous voulez la manger sur place ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magical Creatures
PRESENCE/ABSENCE : Présent !
DOUBLES COMPTES : Aucun
PHOTO D'IDENTITE :



DESSIN ANIME D'ORIGINE : L'étrange noël de monsieur Jack
ÂGE DU PERSONNAGE : Jack a 36 ans physiquement mais son esprit est aussi ancien que le monde, né et nourri par les angoisses des mortels
COTE COEUR : Épris de Sally, sa fiancée
OCCUPATION : Esprit patron d'Halloween / Patron d'Halloween Town
HUMEUR : Joyeuse
MON ARRIVÉE : 07/10/2016
MON VOYAGE : 201
POINTS : 15
LOCALISATION : Halloween Town normalement

MessageSujet: Re: Rêverie sous les cerisiers [Jack Skellington]  Mer 3 Mai 2017 - 16:28
 RÊVERIE SOUS LES CERISIERS

Sorel et Jack

Midi sonne au clocher de notre dame de Paris, la matinée est passée trop vite au gout du roi des citrouilles. Et comme fait exprès, le ventre du psychologue se mis à gargouillé aussi, rappelant qu'il était l'heure de se restauré. Même dans son sac il n'avais pas emmené de pain.

-Vous avez raison pour la couleur des animaux, mais j'aime la couleur noire, elle symbolise tellement de choses ! Pour les cygnes noirs j'ai cru comprendre et entendre également qu'il symbolisais le contraire du cygne blanc. J'aime les pizzas, j'en mange parfois, j'aimerais bien que nous la mangions là-bas, si cela ne vous dérange pas ! Pour ce qui est de payé...si vous voulez je puis le faire, cela ne me dérange pas le moins du monde !  

Jack eue envie de rire, aucuns mortels ne trouveraient à leurs goûts les bonbons provenant de la ville d'Halloween, ils étaient pour la plupart fabriqué par les sœurs sorcières d'Halloween Town et étaient immangeable dans la bouche des mortels, car beaucoup trop forts et intenses pour leurs papilles.

-Je ne pense point que vous trouverez les bonbons d'où je viens à votre gout, ils sont bien différents de ceux qu'on trouve ici !

Jack laissa les cygnes à leur repas pour suivre Alexis jusqu'à une pizzeria, il mangeais régulièrement des pizzas, sa favorite étant la pizza mexicaine et la pizza à la mode espagnole. Comme c'était dimanche, il y avait beaucoup moins de monde, donc beaucoup moins de "pollution" comme ils disent, comme ils appellent cela ici. Jack toussais souvent depuis qu'il était ici, à cause du pot d'échappement des voitures et voyais souvent des nuages gris.

-Cela fais du bien de moins entendre le bruit des klaxons, j'aime bien les dimanches !

L'esprit patron d'Halloween avait aussi remarqué que les humains pouvaient être malpolis, ni bonjour ni au revoir ni merci pour certains, c'était dommage que la politesse et les bonnes manières se perdent ici. Ils étaient donc si pressés au point d'oublié des règles élémentaires de politesse ?

-Vous avez infiniment raison et je préciserais aussi que certaines personnes sont si pressées qu'elles oublient de dire bonjour, merci, au revoir ! Cela arrive de temps en temps dans le magasin ! Et vous, cela vous est t'il déjà arrivé avec des parents où des enfants ? Ce sont pourtant des règles élémentaires de savoir-vivre et de politesse !

Arrivé au feu rouge, il attendit que le feu passe au vert et pus remarqué que des gens klaxonnaient dans les voitures, même un dimanche ils étaient pressés !


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis Sorel
Psychologue Gourmand
In any books
PRESENCE/ABSENCE : Présence limitée
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans
OCCUPATION : Psychologue pour enfant
MON ARRIVÉE : 13/04/2017
MON VOYAGE : 142
POINTS : 72

MessageSujet: Re: Rêverie sous les cerisiers [Jack Skellington]  Mer 3 Mai 2017 - 21:40
Rêverie sous les cerisiers- Se balader tout en écoutant les chansons Disney -

Sorel Alexis

Jack Skellington


Midi sonna et mon estomac grogna. C’était la honte de laisser entendre que j’étais un estomac sur pattes et qu’une pendule semblait avoir établi son nid dans mon estomac. Midi arrive ? Hop monsieur le fait vite savoir. J’avais toujours eu un sentiment de gêne à ce niveau. Mais aujourd’hui cela me permettait de proposer à Jack de mange une pizza avec moi s’il le souhaitait. Ce dernier me proposa de payer ce qui me fit rire. Je ne le voulais pas. Ce n’était pas à lui de payer pour cette invitation.

« - Que nenni. Je ne puis accepter que vous vous acquitter de la note. Je ne vous ai point proposer de venir pour cela. Je vous invite. »

On quitta doucement le parc. Tout le monde avait ses affaires avec lui pour pouvoir avancer sans s’inquiéter. Je l’accompagnais pour trouver une pizzeria qui était correcte. Puis Jack me confia que personne ne mangeait les bonbons de chez lui car c’était bien trop différents de ce qu’on avait l’habitude de manger. Puis Jack me parlait du fait que c’était agréable de ne plus entendre autant les klaxons en ville. C’était vrai que le dimanche était un jour plus calme dans la ville. On continuait toujours à marcher. Jack parlait de la politesse me demandant si les parents de mes patients étaient polis ou pas.

« - Certains sont malpolis mais étonnement mes patients les reprennent aussi tôt. C’est toujours amusant de les regarder le faire. Mais en effet sinon beaucoup de personnes sont malheureusement malpolies. J’ai l’impression que ces personnes ont oublié qu’un bonjour peut améliorer la journée des autres gens. La société d’aujourd’hui était tellement enfermée dans le côté chacun pour soi qu’elle a oublié toute sa bienséance. »

Le feu passa au vert. On traversa pour aller vers notre lieu de restauration. Je ne savais pas trop où exactement se trouvait la pizzeria mais je faisais confiance en notre Jack pour savoir où on allait manger. D’ailleurs le trajet fut rapide.

«- Vous savez déjà ce que vous voulez aller manger ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Rêverie sous les cerisiers [Jack Skellington]  
Revenir en haut Aller en bas
 

Rêverie sous les cerisiers [Jack Skellington]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Jack Skellington
» Un Epouvantail a coté d'un Cerisier?(Libre)
» Quand l'on regard trop en arrière, on ne voit pas ce qu'il y a devant... ( Pv Takumi)
» Un peu de musique sous les cerisiers en fleur...
» M. Jack Skellington ϟ Pour moi la vie n'est qu'un long sanglot...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: Paris :: Paris est :: Parc floral-