Partagez | 
 

 Rencard ou pas rencard? PV Valentin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Rebelle
ÂGE DU PERSONNAGE : 18 ans
OCCUPATION : Princesse/lycéenne
MON ARRIVÉE : 02/05/2017
MON VOYAGE : 85
POINTS : 2
LOCALISATION : Paris

MessageSujet: Rencard ou pas rencard? PV Valentin  Mar 16 Mai 2017 - 17:44


Rencard ou pas rencard?

Avec Valentin A. Doyle

Quelques jours auparavant, Mérida avait rencontré un camarade de classe qui travaillait dans une boutique de farces et attrape. C’était surement l’une des dernières personnes qu’elle aurait voulu croiser ce jour-là. Pour elle il n’avait aucun intérêt. Le genre de garçon qui est beau et qui le sait et qui du coup en profite pour draguer tout ce qui bouge. Mais ce même garçon avait su captiver son attention et elle avait fini par reconsidérer les choses. Peu etre qu’il n’était pas ce qu’il laissait paraître. Ils n’avaient parlé que peu de temps mais elle avait eu le sentiment de s’être grandement trompé. Qu’il suffisait peu  être juste de gratter un peu et de s’intéresser à ce qu’il a dire pour trouver une personne plus profonde. Après tout il trainait toujours avec un garçon du nom de Clawd qui avait l’air d’être quelqu’un de réfléchi. Peu etre qu’il n’était pas si idiot que ça. Il lui avait semblé être un garçon plutôt à l’écoute et assez franc ce qui avait tendance à lui plaire. Il avait fini par lui proposer de se voir le mardi après son entrainement de rugby. Elle avait accepté. Pour le coup elle c’était surpris elle-même.

Ça y est, on était mardi. Mérida essayait de ne pas vraiment y penser, après tout ce n’était pas un rencard, c’était juste deux personnes qui font connaissance. Pourtant, en s’habillant elle avait cherché une tenue adéquate à une sortie mais qui puisse également être porté facilement au lycée. La rousse n’était pas du genre à s’embarrasser avec les vêtements. Elle portait beaucoup de robe mais c’était plus par habitude qu’autre chose. À DunBroch elle portait des robes et les hommes portaient des kilts. Elle avait des pantalons mais elle ne s’en servait que lorsqu’elle allait au Nord. À Paris il y avait un choix de vêtement assez impressionnant. Mais elle continuait de porter principalement des robes, même si elle devait avouer qu’elle adorait le confort apporté par les pantalons. Au fond d’elle elle espérait que Valentin apprécierait quand même sa robe. C’était stupide non ?

Les cours étaient terminés et Mérida avait encore un peu de temps devant elle avant que l’entrainement de Valentin ne se termine. Elle décida donc d’aller faire ses devoirs à la bibliothèque. Elle prenait de l’avance comme ça elle était tranquille. Les devoirs… celui qui avait eu cette idée de génie auraient mieux fait de se casser une jambe se jour là. Elle c’était installée avec un tas de livre et travaillait gentiment. Quand elle eut enfin fini, il lui restait encore un peu de temps. Elle décida donc d’aller attendre Valentin dans les gradins et de regarder la fin de l’entrainement. Elle posa donc son sac, en sortit une boîte de gâteaux qu’elle commença à entamer en cherchant Valentin du regard. Il ne fut pas difficile à trouver. Mérida n’y avait pas vraiment prêté attention avant mais il était vraiment canon. Il se démarquait vraiment des autres. Pas seulement à cause de sa tignasse rousse qui se remarquait de loin, mais aussi par ce corps d’une perfection assez étonnante. On pouvait deviner sa musculature à travers son t-shirt et ce n’était pas pour déplaire à la rousse. Elle se surprenait à le détailler mais il n'y avait aucun mal à ça non ? Après tout il était canon alors pourquoi s’en priver. C’était très futile mais parfois il faut savoir se faire plaisir. Elle regrettait presque de ne pas y avoir regardé de plus près plus tôt. Elle ne connaissait pas bien le rugby mais à en voir l’entrainement c’était physique. Pas étonnant que Valentin soit aussi canon. Les pauvres semblaient épuisés ! Valentin prit une petite pause le temps de boire dans sa bouteille et quand il s’essuya le visage avec son t-shirt la jeune fille pût apercevoir ce qu’il y avait sous le t-shirt. Elle n’était pas déçue. Ce mec avait des abdos en béton. Mérida se racla la gorge et essaya d’avoir l’air le plus naturelle possible. Il allait finir par remarquer son regard et elle avait bien trop d’orgueil pour avouer qu’elle avait regardé tout ce qui était regardable. Elle finit par se concentrer sur ses gâteaux et regarder la fin de l’entrainement normalement. Il était certes très attirant mais ce n’était pas un bout de viande. Et elle n’était pas venue là pour ça.

L’entrainement était enfin fini. Mérida n’avait pas vraiment pu le réaliser avant mais elle avait une boule au ventre. Elle était un peu stressée à l’idée de passer un peu de temps avec lui. Les garçons retournaient gentiment en direction des vestiaires. Mérida décida donc de descendre des gradins et  d’attirer l’attention de Valentin pour qu’il sache qu’elle l’attendait et qu’elle ne l’avait pas laissé en plan.

-Hey Valentin ! Je t’attends juste là okay ?

C’était la première fois qu’elle prononçait son prénom en face de lui. Elle espérait ne pas l’avoir trop écorché. Ce n’était pas le nom le plus facile à prononcer pour elle.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
PRESENCE/ABSENCE : Reprise du rpg apres des mois donc doucement mais sûrement
DOUBLES COMPTES : Aucun
PHOTO D'IDENTITE :
ÂGE DU PERSONNAGE : 18 ans
COTE COEUR : Coeur à prendre
OCCUPATION : Étudiant ~ Sportif , guitariste
HUMEUR : Pensive
MON ARRIVÉE : 30/04/2017
MON VOYAGE : 46
POINTS : 0
LOCALISATION : Paris

MessageSujet: Re: Rencard ou pas rencard? PV Valentin  Mar 16 Mai 2017 - 20:37


Rencard ou pas rencard ?
Ft. Valentin A. Doyle & Merida de DunBroch

Valentin n'avait cessé de regarder l'heure durant toute la journée de cours. Dès le réveil, il s'était retrouvé devant sa glace avec un sourire aux lèvres alors qu'il pensait à la fin d'après-midi qui l'attendait. Il attrapa un tshirt et le renifla avant de le jeter à nouveau par terre. Il devait être présentable, surtout Apres l'entraînement et mettre un truc propre. Il slaloma entre les vetements au sol et gagna son armoire. Il tenta d'en extraire une chemise à carreaux bleus et blancs sur un cintre ainsi qu'un t-shirt blanc uni et un jean délavé qui lui sciait à la perfection. Il attrapa ses baskets favorites, sa veste de rubgy et son sac à dos et descendit les escaliers de la maison familiale. Il se hâta de prendre quelques tranches de pains briochés et un verre de jus d'orange avant de gagner le lycée dans sa vieille voiture qui n'était plus de première jeunesse. Il se gara sur le parking et se rendit donc à ses différents cours sans croiser une seule fois l'objet de ses pensées. Il repensa à leur conversation autour d'une bougie qui avait conduit à ce rencard enfin ce moment à deux qu'il espérait ne pas être le dernier. Elle lui plaisait vraiment et il voulait faire bonne impression et lui donner envie de le revoir. Il ferait tout pour en tout cas et il savait qu'avec elle il ne pouvait pas juste compter sur son physique, d'autres s'y étaient attelés avant lui sans résultat. A moins qu'elle aimait les roux auquel cas il avait un avantage certains.

Les cours terminés, il s'était rendu aux vestiaires pour se changer et enfiler un short et son tshirt de l'équipe. Il gagna le terrain ainsi que ses camarades et commença l'heure et demi d'entraînement. Il donna le meilleur de lui-même ne pensant plus sur le coup à la jolie rousse qui bientôt le rejoindrait, il se concentra sur son jeu, ses mouvements et ses passes.  Il adorait se défouler sur le terrain et transpirer pour se vider la tête. C'etait un moment à la fois plaisant et libérateur mais aussi difficile. Entre ça et ses exercices le soir à la maison il s'était sculpté un corps de rêve digne des magasines et il n'en était en soit pas peur fier même s'il avait la chance de pouvoir manger n'importe quoi sans grossir. Il continua ainsi l'entraînement, se désaltérant lors des quelques rares pauses autorisées en espérant ensuite prendre une bonne douche avant de rejoindre Mérida histoire de ne pas sentir le fennec. Il ne remarqua pas tout de suite qu'elle etait deja la et qu'elle l'observait depuis les gradins. Il etait trop concentré sur le jeu pour s'en apercevoir aussi continua t-il son jeu comme si de rien était, s'essuyant dans le bas de son tshirt plutot que de prendre la peine de prendre une serviette sur le bord du banc de touche.

Cependant, juste avant la fin, il tourna la tête pour faire une passe à un camarade de jeu quand il l'appercut. Au début il n'était pas sûr que c'était elle et n'osa pas trop la fixer mais en jetant quelques rapides coup d'œil il ne put que le confirmer. Elle etait delà la et cela fit chaud au coeur du jeune homme qui était ravi qu'elle assiste un peu à son jeu. Il se démène pour finir l'entraînement et se faire bien voir de la jeune femme. Il termina le jeu peu de temps apres. Il se saisir de sa bouteille et but quelques gorgées avant de prendre sa serviette et quitter le terrain alors qu'il n'y avait plus personne sur le terrain ou presque. Il ne s'attendait pas à ce qu'elle descende et vienne le voir pour lui parler alors que quelques camarades étaient encore présents mais occupés ailleurs. "Hey Valentin ! Je t’attends juste là okay ?" C'était la première fois qu'elle prononçait son prénom et que cela sonnait bien à ses oreilles. Il ne put retenir un sourire avant de dodeliner de la tête en guise de réponse, se dépêchant de vouloir aller à la douche. Il prit rapidement ses affaires et son bain douche et shampoing. Bon il ne pouvait pas aller trop vite non plus où elle se poserait des questions sur son hygiène. Il prit donc une quinzaine de minutes pour se laver, se recoiffer, se changer et se parfumer avant de regagner le stade désormais vide exempt de la jeune femme sagement assise au premier rang. Il se hâta de la rejoindre en souriant

-désolé de t'avoir fait attendre Mérida...je t'offre un truc à boire ? Il attendit que la jeune femme le suive et se rendit vers le distributeur le plus proche avant de s'appuyer contre la machine le regard taquin. - j'ai fais pleins de petites monnaies alors prend ce qui te fait plaisir à boire et grignoter c'est moi qui régal... Il savait que c'était dérisoire en soit mais à part venir avec un panier pique nique et se le trimballer en cours ils avaient été restreint sur le choix de la restauration. Il attendait qu'elle choisisse tout en essayant de créer une discussion - tu as vu la fin de l'entraînement du coup. Ca t'as plu ? En y réfléchissant c'était bête comme question alors il ajoura ...enfin dans la limite ou un entraînement de rugby puisse être intéressant à voir surtout si ce n'est pas trop ton truc...il s'enfonçait...il se trouvait pitoyable à chercher ses mots et à trouver quoi dire. Elle le troublait tellement dans sa tenue. Cette petite robe noire avec ces petits motifs elle etait à la fois simple et élégante, sublime il en restait sans voix. Devait-il lui faire un compliment. Il déglutit difficilement et baissa le regard en se tournant de nouveau vers elle - tu es très jolie en tout cas aujourd'hui...pas que tu ne l'étais pas deja avant mais encore plus en cet instant...il lui sourit espérant qu'elle passerait outre sa maladresse et comprendrait le compliment qu'il venait de lui faire. Il ne voulait pas tout gâcher mais il etait anxieux ce qui ne lui etait pas arrivé depuis longtemps.

Code by Joy


Dernière édition par Valentin A. Doyle le Mar 16 Mai 2017 - 21:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Rebelle
ÂGE DU PERSONNAGE : 18 ans
OCCUPATION : Princesse/lycéenne
MON ARRIVÉE : 02/05/2017
MON VOYAGE : 85
POINTS : 2
LOCALISATION : Paris

MessageSujet: Re: Rencard ou pas rencard? PV Valentin  Mar 16 Mai 2017 - 20:55


Rencard ou pas rencard?

Avec Valentin A. Doyle

L’entrainement était enfin terminé. Mérida avait hâte de se retrouver avec Valentin. Enfin, elle avait hâte oui, mais elle était aussi stressée. Elle ne savait pas du tout à quoi s’attendre. Elle espérait avoir raison sur lui. Son instinct lui disait de foncer alors elle y allait. Peut-être qu’elle allait se prendre un mur mais peut-être que ça allait être super. En attendant elle était là, elle avait accepté cette sortie et tout allait bien se passer. Lorsqu’elle l’apostropha Valentin lui sourit et lui répondit d’un mouvement de tête. Pourquoi est-ce qu’elle le trouvait aussi mignon ? Il savait vraiment ce qu’il faisait. Bon et bien elle n’avait plus qu’à l’attendre. Mérida alla donc s’assoir gentiment au premier rang. Plus elle attendait plus elle angoissait et plus elle se posait des questions. Elle avait vraiment eu l’idée du siècle. Mais qu’est-ce qui lui avait pris ? Un bon quart d’heure plus tard Valentin pointa le bout de son nez.

- désolé de t'avoir fait attendre Mérida...je t'offre un truc à boire ?

Elle lui fit signe de la main avant de le rejoindre.

-Pas de problème. Tu sors d’entrainement c’est normal.

Ils se rendirent au distributeur et le roux s’y appuya en lui lançant un regard des plus taquins. Qu’est-ce qu'il avait à la regarder comme ça ? Elle ne savait pas vraiment comment réagir et elle n’aimait pas ça.

- j'ai faits pleins de petites monnaies alors prend ce qui te fait plaisir à boire et grignoter c'est moi qui régal...

Elle pouffa avant de répliquer.

-Monsieur est grand seigneur. J’ai un paquet de gâteaux aussi. Je l’ai entamé en t’attendant mais on partage ? Tu dois avoir faim.

Elle lui tendit le paquet en souriant. Le distributeur s’était suffisant. Mérida ne se prenait pas la tête. Elle n’allait pas faire un caprice parce que mon Dieu cette nourriture sortait d’une machine. Et puis il était gentil de lui payer un truc, il n’était pas obligé. Après tout c’est lui qui sortait d’un entrainement de sport et qui devait mourir de faim.

- tu as vu la fin de l'entraînement du coup. Ça t'a plu ? enfin dans la limite ou un entraînement de rugby puisse être intéressant à voir surtout si ce n'est pas trop ton truc...

Elle avait l’impression qu’il ne savait pas trop quoi dire. Est-ce qu’elle lui faisait peur ? Ou alors il s’ennuyait déjà. Elle ne savait pas trop. Elle n’avait rien contre le rugby, a contraire ça avait l’air vachement sympa, le problème était qu’elle n’y connaissait pas grand-chose.

-Oui c’était intéressant de voir comment vous vous entrainez. C’est différent pour chaque sport donc je trouve ça plutôt sympa à regarder. Mon seul problème c’est que je ne connaît pas les règles du rugby du coup je n’ai pas compris grand-chose.

Il y avait bien évidemment d'autres raisons beaucoup plus futiles pour lesquels elle avait trouvé cette observation intéressante mais ça elle se gardait bien de le dire.

- tu es très jolie en tout cas aujourd'hui...pas que tu ne l'étais pas déjà avant mais encore plus en cet instant...

Comment est-ce-qu’il arrivait à être encore plus mignon qu’il ne l’était déjà ? Elle trouvait que ses hésitations lui donnaient un côté innocent. Elle avait l’habitude des compliments. Mais venant de lui ça la touchait sans qu’elle sache vraiment pourquoi. Elle ne pouvait s’empêcher de rougir. Elle rangea une mèche derrière son oreille en se mordant la lèvre, gênée.

-M…Merci. C’est gentil. Je te retourne le compliment. Tu es…vraiment très bien…et tu sens on…enfin je veux dire ton parfum… enfin bref.

Et c’est comme ça mesdames et messieurs que Mérida disparu au fin fond de ses chaussures. Mais pourquoi elle avait dit ça ? Qu’est-ce qui lui était passé par la tête ? En même temps il faut dire que depuis qu’il était revenu de la douche elle n’avait cessé d’y penser. Ses vêtements lui allaient parfaitement bien. C’était simple mais ça lui allait à merveille, il n’avait besoin de rien de plus. Mais ce qui la marquait vraiment c’était ce parfum. Elle ne savait pas si c’était son shampoing ou du parfum mais l’odeur n’arrêtait pas de lui taquiner les narines pour son plus grand plaisir. Il la mettait mal à l’aise. Elle avait ce nœud dans le ventre dès qu’il la regardait, ça l’empêchait de réfléchir correctement.

-Hahum… euh…je vais prendre un Ice Tea et un paquet de Malteser. Si tu aimes ça on pourra aussi le partager comme ça.

C’était la diversion la plus ridicule de l’histoire des diversions. C’était la première chose qui lui était passé par la tête. L’idée était de laisser tout ce qui venait de ce passé le plus rapidement possible aux oubliettes.


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
PRESENCE/ABSENCE : Reprise du rpg apres des mois donc doucement mais sûrement
DOUBLES COMPTES : Aucun
PHOTO D'IDENTITE :
ÂGE DU PERSONNAGE : 18 ans
COTE COEUR : Coeur à prendre
OCCUPATION : Étudiant ~ Sportif , guitariste
HUMEUR : Pensive
MON ARRIVÉE : 30/04/2017
MON VOYAGE : 46
POINTS : 0
LOCALISATION : Paris

MessageSujet: Re: Rencard ou pas rencard? PV Valentin  Mar 16 Mai 2017 - 21:11


Rencard ou pas rencard ?  
Ft. Valentin A. Doyle & Merida de DunBroch

Valentin avait attendu patiemment leur rendez-vous depuis qu'elle etait sortit de la boutique de farces et attrapes l'autre jour. Il ne s'attendait presque pas à la voir venir et encore moins joliment habillée avant la fin de l'entraînement. Cela lui avait fait chaud au coeur de la voir dans les gradins avant de rejoindre les vestiaires. Il s'était préparé de façon simple mais élégante et surtout avec son parfum qui lui allait si bien. Une bonne douche pour ne pas sentir le bouc après les efforts et il etait prêt pour la demoiselle de ses pensées. Si cela pouvait lui arriver de songer à plusieurs filles en même temps là pour le moment elle etait seule dans son esprit. Elle etait étonnante surtout avec lui. Il avait entendit dire qu'elle etait plutot farouche voir presque sauvage et ce n'était pas l'image qu’il avait eut d'elle au magasin. Il aurait même pu dire qu'il pensait lui plaire mais il attendait d'être sur avant de se lancer, il avait encore quelques armes secrètes. Parfum, sourire, gentillesse et compliments même si avec elle c'était extrement facile d'être honnête. Elle le méritait bien de ce qu'il pouvait en voir et il etait sur que la fréquentait présageait de super conversations et de bons moments. Il avait donc gagner le stade apres sa douche et elle l'attendait toujours où il l'avait laisser une quinzaine de minutes auparavant. Il espérait qu’elle n'avait pas trouvé le temps trop long d'attendre. Il s'excusa d'ailleurs du temps qu'il avait mis mais elle ne sembla pas s'en offusquer. "Pas de problème. Tu sors d’entrainement c’est normal...Monsieur est grand seigneur. J’ai un paquet de gâteaux aussi. Je l’ai entamé en t’attendant mais on partage ? Tu dois avoir faim."


Il lui fit un sourire sincère et un petit rire accoudé à la machine quand elle parla de partager ses gâteaux avec lui. Il etait touché qu'elle ai prit le temps de prévoir de quoi les sustenter après son entraînement. En effet il devait bien reconnaître qu'il avait une petite faim mais il savait être patient quand il fallait. Elle d'abord lui ensuite. Il visait des chips et un soda mais il attendait qu'elle prenne d'abord. Le matin  avant de partir il avait l'appoint avec sa mère et son père pour la machine en échange d'un billet. Il savait que se serait bien plus pratique ainsi. Il en profita pour la détailler avant de lui poser une question en rapport avec le rugby pour engager la conversation du jour. La dernière fois ils avaient causés bougies on pouvait sûrement mieux faire."Oui c’était intéressant de voir comment vous vous entrainé. C’est différent pour chaque sport donc je trouve ça plutôt sympa à regarder. Mon seul problème c’est que je ne connait pas les règles du rugby du coup je n’ai pas compris grand-chose." Il se tourna vers le stade et lui répondit d'un ton enjoué en parlant de son sport préféré

- Si tu veux je peux t'expliquer un jour où meme te montrer c'est toujours plus parlant de voir les joueurs évolués pour comprendre mais c'est plutot simple. C'est un sport collectif de contact dirons nous.
Valentine chercha ensuite un autre sujet et c'est naturellement qu'il dériva sur le physique très avantageux de la jolie rousse. Elle n'était pas du tout au courant de à quel point les garçons du lycée parlaient d'elle et de son physique atypique mais très attirant. Une fille belle et avec un sacré caractère mais cela ne lui faisait pas peur, du moins en était-il convaincu. Il voulait voir lui qui etait plutot lent à la comprenette cela pouvait être drôle en y pensant bien. Aussi lui dit-il une remarque, quoi qu'un peu gêné, sur sa tenue et sur sa beauté. Il espérait qu'elle soit touchée et qu'elle ne prendrait pas la mouche. Rien ne l'aurait moins surprit qu'elle se mette aussi à le complimenter.
"M…Merci. C’est gentil. Je te retourne le compliment. Tu es…vraiment trés bien…et tu sens super bon…enfin je veux dire ton parfum… enfin bref."

Il en resta immobile et sans voix. Venait-elle clairement de lui dire qu’il etait très bien et qu'il...sentait bon ? Comme ca de but en blanc ? Il était très agréablement surprit car se serait de toute évidence bien plus rapide que prévu de la séduire. Il pensait qu'elle serait presque un défi mais tellement intéressante et la elle prouvait qu elle n'était pas insensible à son charme. Il savait qu'il pouvait jouer là dessus mais si il lui faisait remarquer sur que la elle reviendrait dessus et prendrait la mouche et ce n'est pas ce qu'il voulait non plus. Il devait avouer que c'était un très beau retournement de situation. Un seul rendez-vous et deja elle reconnaissait son charme naturel, plus qu'à la séduire intellectuellement,le plus dur sûrement et hop dans la poche l'écossaise. Val ne voyait pas en quoi penser ca etait mal et qu’il prenait deja les sales manies de goujat habituel et qu’il s'en mordrait sûrement les doigts le moment venu. Il s'apprêtait à dire quelque chose quand elle enchaîna comme pour passer à autre chose. "Hahum… euh…je vais prendre un ice tea et un paquet de Malteser. Si tu aimes ça on pourra aussi le partager comme ça"

Il mît les sous dans la machine et lui tendit ses produits alors qu'il prit ensuite les siens et l'invita à s'installer sur les sièges des gradins. Il ne put s'empêcher de revenir sur les propos de la jeune femme.
- je suis content si je suis à ton goût non parce que j'ai mis ma jolie chemise exprès pour toi...dit-il en penchant sa tête vers la sienne jusqu'à etre relativement prêt sans manquer de respect à son espace vital...je voulais te faire bonne impression et te montrer que j'étais...intéressé....et je l'espère un minimum intéressant aussi...il lui fit un clin d'œil tout en lui frôlant l'épaule de la sienne avec son sourire à se damner. Clairement la il savait ce qu’il faisait et la gêne du début laissait place à une forme d'assurance. Il etait sur qu'en ne faisant pas de faux pas il allait la séduire étant donné qu'elle tombait deja sous son charme. Il remerciait le ciel d'avoir un physique aussi avantageux même si quelques facultés de concentration et cérébrales n'auraient pas été de trop mais on ne pouvait pas tout demander non plus. Aussi il attendait de voir ce qu'elle répondrait alors qu'il touchait sa main en piochant dans les bonbons au chocolat de la demoiselle et en lui proposant de se servir dans ses chips.  

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Rebelle
ÂGE DU PERSONNAGE : 18 ans
OCCUPATION : Princesse/lycéenne
MON ARRIVÉE : 02/05/2017
MON VOYAGE : 85
POINTS : 2
LOCALISATION : Paris

MessageSujet: Re: Rencard ou pas rencard? PV Valentin  Mar 16 Mai 2017 - 23:42


Rencard ou pas rencard?

Avec Valentin A. Doyle

Merida ne savait pas du tout à quoi s’attendre. Clairement tout ce truc de rendez-vous n’était pas sa spécialité. Elle avait beau essayer de se persuader qu’il ne s’agissait ici que de faire connaissance, elle savait que ce n’était qu’un prétexte. Ca la dérangeait de ce l’avouer parce qu’elle était ici dans un domaine qui ne l’avait jamais vraiment réellement intéressé et qui n’étais pas sa spécialité.  Elle allait bien voir comment tout cela allait se goupiller.

- Si tu veux je peux t'expliquer un jour où meme te montrer c'est toujours plus parlant de voir les joueurs évolués pour comprendre mais c'est plutot simple. C'est un sport collectif de contact dirons nous.

C’était une bonne idée. Mérida aimait le sport et elle était toujours intéressée quand il s’agissait d’en apprendre plus sur les choses de ce monde.

-Oui j’avais remarqué que c’était un sport plutôt collectif. J’ai plus l’habitude des sports individuels. Je ne suis pas contre une petite explication.

Mérida avait du mal avec tout ce qui était activités collectives. Quand on fait un sport individuel si on commet une erreur on ne peut s’en prendre qu’à soi même. Dans un sport on ne peut compter que sur soi-même. On a le contrôle du début à la fin. Ça pouvait sembler très égoïste mais elle avait toujours fait comme ça. C'était surement une question d’habitude. Elle n’avait toujours pu compter que sur elle ou sa famille.

Lorsqu’il dériva la conversation sur le fait qu’elle était jolie Mérida ne savait pas trop quoi répondre. Comme l’apparence physique n’était pas forcément ce à quoi elle faisait le plus attention elle ne faisait pas spécialement d’effort. En général elle mettait ce qui lui plaisait sans aller beaucoup plus loin. Avant c’était surtout sa mère qui gérait ça et qui la forçait à faire des trucs de princesse. Ici elle était libre à ce niveau-là. Il lui arrivait de faire des efforts quand elle voulait se sentir jolie. C’était l’un de ses jours. Elle c’était habillée en ayant en tête ce tête à tête. Elle n’avait juste pas envisagé le fait qu’il puisse lui faire une remarque. Elle était donc prise au dépourvu sans vraiment savoir quoi dire. Elle avait donc commis l’erreur de lui retourner le compliment de la manière la plus idiote qui soit. Mérida portait certes peu d’intérêt au physique, ce n’était pas forcément la chose qui l’intéressait le plus chez une personne, mais elle ne pouvait nier que Valentin soit attirant. Il savait exactement quoi faire. Il ne pouvait pas ne pas lui plaire. Physiquement en tout cas. Il la perturbait. Mais elle voulait surtout savoir ce qu’il y avait sous l’emballage parfait.

Suite à sa bien piètre diversion Valentin lui tendit la boisson et les chocolats avant de lui-même se servir. Ils retournèrent ensuite vers les gradins. Valentin n’avait fait aucune remarque mais elle savait qu’il avait parfaitement bien entendu et compris qu’il ne lui était pas indifférent. Il allait clairement essayer d’en profiter.

- je suis content si je suis à ton goût non parce que j'ai mis ma jolie chemise exprès pour toi... Il pencha sa tête et se rapprocha d’elle. et je voulais te faire bonne impression et te montrer que j'étais...intéressé.... je l'espère un minimum intéressant aussi...

Ils étaient sur son terrain. Bien sur qu’il allait remettre le sujet sur le tapis. C’était plus fort que lui. Il avait repris confiance. Il savait ou il voulait aller. Mérida l’avait bien remarqué. Il lui avait adressé un clin d’œil et leur épaule se frôlait. Il lui adressait un sourire qui aurait pût faire craquer n’importe qui. Comment il faisait ça ? Quand il piocha un chocolat dans le paquet qu’elle tenait sur ses jambes leurs mains se touchèrent inévitablement. Il savait exactement ce qu’il faisait. Mérida avait l’impression d’être une des biches qu’elle chassait. Elle était sa proie. Elle ne pouvait pas le laisser faire. Hors de question qu’il s’en sorte aussi facilement. Il devait redescendre un peu sur terre. Elle décida donc de s’éloigner gentiment sans être trop brusque avant de lui répondre.

-Intéressé j’avais cru comprendre. Intéressant ça reste encore à voir.

Elle piocha une chips dans son paquet avec de lui adresser un clin d’œil. Elle ne savait pas si elle avait eu raison de lui dire ça mais une fois de plus elle suivait son instinct. Et puis il fallait qu’il comprenne qu’il n’avait pas gagné juste parce qu’il était beau.

-Alors vas-y ! Parles- moi un peu de toi.

Elle lui adressa un sourire encourageant avant de lui piquer une autre chips



Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
PRESENCE/ABSENCE : Reprise du rpg apres des mois donc doucement mais sûrement
DOUBLES COMPTES : Aucun
PHOTO D'IDENTITE :
ÂGE DU PERSONNAGE : 18 ans
COTE COEUR : Coeur à prendre
OCCUPATION : Étudiant ~ Sportif , guitariste
HUMEUR : Pensive
MON ARRIVÉE : 30/04/2017
MON VOYAGE : 46
POINTS : 0
LOCALISATION : Paris

MessageSujet: Re: Rencard ou pas rencard? PV Valentin  Jeu 18 Mai 2017 - 18:03


Rencard ou pas rencard ?
Ft. Valentin A. Doyle & Merida de DunBroch

Valentin devait bien avouer que les rencards c'était son truc et pour son jeune âge il en avait deja eut un certain nombre sans compter les fois où cela n'avait même pas été nécessaire. Bon alors la majorité des filles rencontres n'avaient jamais été revues au delà d'un second rendez-vous, il ne fallait pas exagérer non plus. Peu passaient la barre du second rencard puis de l'invitation chez lui ou meme dans sa voiture, contrairement à ce que s'imaginait l'ensemble du petit peuple qui composait le lycée et le quartier. Les réputations sont faciles à faire surtout si on les laisse se propager et qu'on donne du grain à moudre mais pour les défaire ensuite c'est tout un autre schéma. Il avait été jeune et naïf de croire que ça partirait aussi rapidement que c'était venu et maintenant il devait en payer le prix aussi lourd et cher puisse t-il etre. Mérida ne lui avait pas fait remarqué mais nul doute qu'elle était au courant comme tout le monde de sa réputation d'imbécile dragueur a deux francs. Il n'était sûrement pas le plus malin surtout au côté de Clawd mais bête ce etait très lourdement exagéré. Trouble de la concentration oui, cerveau mou non ! Enfin bref de toute façon il devait vivre avec et composer en sachant ses forces et ses faiblesses et Mérida n'était pas le genre de fille qui allait se laisser doucement bercer d'illusions comme il finissait par le pensée. Il lui avait parlé rugby dans un premier temps et elle semblait intéressée, un minimum semble t-il, pour essayer de comprendre ce qui plaisait tant au jeune homme là dedans.
"Oui j’avais remarqué que c’était un sport plutôt collectif. J’ai plus l’habitude des sports individuels. Je ne suis pas contre une petite explication"

- on fera ca alors, je te donnerai un cours particulier avec les bases du jeu et quelques entraînements faciles. Il sourit et ensuite enchaîna sur la tenue de la jeune femme qui elle enchaîna sur son odeur et sa presentation. Il etait plus que ravi qu'elle s'intéresse à lui et le fasse savoir aussi rapidement. Peut être que ce n'était pas bon pour son ego qui allait ensuite se gonfler et sûrement que derrière il y aurait retour de bâton. Mais c'est en cela que le jeune homme etait naïf car il resta camper sur le fait qu'elle venait d'avouer craquer plus ou moins pour lui et cela lui suffit à changer son comportement en devenant moins honnête et spontané sans peut être,meme y faire réellement attention, l'habitude prenant le dessus. C'était un ado un peu trop accès sur ses facilités physiques pour voir qu'une fille comme Mérida verrait directement le changement de ton et d'attitude et qu’il s'en mordrait les doigts. Il se la jouait plus collant même si cela se voulait subtil, plus calquer sur un genre qui n'avait pas été le sien jusque là. Toutefois la jeune femme ne se laissa pas berner par ses manières et ne tomba pas dans le panneau ce qui promettait une belle leçon et une douche froide pour le serial lover. Il lui avait répondu clairement être intéressé par elle aussi et qu'il se voulait aussi intéressant mais autant dire qu'il avait tendu le bâton pour se faire battre. "Intéressé j’avais cru comprendre. Intéressant ça reste encore à voir."

Ouch ! Touché et coulé ! Jeu, set et match ! Il venait de se prendre une belle volée et elle etait terriblement mérité. Cela eut le mérite de le faire retomber directement tant er si bien qu'il se lit à rire franchement en mettant sa tete en arrière et en s'arc-boutant. Il venait de se prendre un bien beau revers er il se rendait compte qu'elle n'était pas aussi bete et naïve qu'une bonne majorité des nunuches du lycée. Encore un point pour elle, il devait bien reconnaître qu’il adorait ca, ce petit côté piquant. Il la regarda dans les yeux et lui sourit à nouveau sincèrement sans jeu et sans semblant
je l'ai bien mérité celle la...

Elle sembla ne pas lui en tenir rigueur vu qu'elle finit par ajouter comme pour lui donner une chance de se rattraper."Alors vas-y ! Parles- moi un peu de toi". Il chercha ses mots puis se sentant obliger de se dévoiler un peu il se lança comme en ajout à ce s'il avait dit concernent le fair qu’il l'avait bien mérité.
Des fois je suis...un peu trop sur de moi et j'ai tord mais c'est encore un vieux stigmate difficile à enlever mais j'ai vraiment envie de changer...tu sais ce qu'on dit de moi tout ca... Je ne serai pas surprit qu'on t'es deja dit beaucoup de choses à mon sujet sans même que tu ai eu à demander quoi que se soit...le revers de la popularité... Il soupira avant d'ajouter, se tenant sur ses deux mains à plat légerement penché en arriver en fixant l'horizon. Mais je ne suis plus comme ca, je l'ai été et je ne peux que le reconnaître mais je pense être différent enfin je fais tout pour...et quelque part ca me fait chier que personne n'y prête attention...meme Clawd mon meilleur ami semble parfois feindre de le voir...il avait terminé sa phrase sur un ton las comme si c'était réellement quelque chose qui le pesait au plus profond de lui et qu’il venait de lui révéler quelque chose d'intime et personnel. - Quand on t'as collé une étiquette de sportif neuneu imbus de lui meme et séducteur bah va t'en debarasser...je ne nierais pas que c'était un peu ca avant mais les gens évoluent non ? Pourquoi les autres se démènent tant pour maintenir les statuquo comme si la personne que tu es en arrivant ici doit rester la même jusqu'à ce que tu partes...vivement la fin des études... Il tourna sa tête vers elle avec un semi sourire à la fois content de s'être livré mais quelque peu triste aussi de ce constat sans appel qu’il venait d'évoquer comme pour aider la jeune femme a mieux le cerner. Il se pencha en avant et reprit comme pour changer de sujet ... - et toi alors jolie écossaise, parles moi de toi et de la personne que tu es ...

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Rebelle
ÂGE DU PERSONNAGE : 18 ans
OCCUPATION : Princesse/lycéenne
MON ARRIVÉE : 02/05/2017
MON VOYAGE : 85
POINTS : 2
LOCALISATION : Paris

MessageSujet: Re: Rencard ou pas rencard? PV Valentin  Jeu 18 Mai 2017 - 23:00


Rencard ou pas rencard?

Avec Valentin A. Doyle

Mérida avait bien remarqué le petit manège de Valentin.  Son bafouillage lui avait redonné confiance en lui, mais peut-être un peu trop. Du coup la jeune femme avait voulu lui faire comprendre qu’il allait un peu loin. Elle espérait juste ne pas avoir été trop loin. Elle ne voulait pas le faire fuir non plus. C’est la raison pour laquelle elle l’encouragea à continuer.

je l'ai bien mérité celle la...

Elle lui adressa un sourire et un clin d’œil. Il avait compris. Avec un peu de chance il n’allait pas replonger. Il rigolait. Ca la rassurait. Elle avait peur d’avoir été un peu trop dure. Maintenant elle attendait juste de voir ce qu’il avait à lui dire. Après tout ils étaient là pour faire connaissance alors autant le faire. Elle se demandait par quoi il allait commencer.

Des fois je suis...un peu trop sur de moi et j'ai tord mais c'est encore un vieux stigmate difficile à enlever mais j'ai vraiment envie de changer...tu sais ce qu'on dit de moi tout ca... Je ne serai pas surprit qu'on t'es deja dit beaucoup de choses à mon sujet sans même que tu ai eu à demander quoi que se soit...le revers de la popularité...

Wow ! Mérida ne s’attendait pas du tout à ce qu’il commence en se confiant. Elle pensait qu’il allait lui parler de ses goûts ou de sa famille ou autres.  Il avait raison, on lui avait parlé de lui dès son premier jour de classe. Elle n’avait rien demandé à personne qu’on lui parlait déjà de lui. Visiblement ça avait l’air de le toucher réellement. Il disait qu’il voulait changer. Mérida le regardait en fronçant légèrement les sourcils d’un air concentré et continuait de l’écouter.

Mais je ne suis plus comme ca, je l'ai été et je ne peux que le reconnaître mais je pense être différent enfin je fais tout pour...et quelque part ca me fait chier que personne n'y prête attention...meme Clawd mon meilleur ami semble parfois feindre de le voir...

Mérida ne s’attendait vraiment pas à ce qu’il lui dise tout ça. Ça avait l’air de vraiment lui peser. Elle avait le sentiment qu’il venait de lui confier quelques choses que peu de personnes savent. Il faisait réellement un effort et il voulait vraiment changer. Elle trouvait ça triste que personne ne l’en croie capable.

- Quand on t'as collé une étiquette de sportif neuneu imbus de lui meme et séducteur bah va t'en debarasser...je ne nierais pas que c'était un peu ca avant mais les gens évoluent non ? Pourquoi les autres se démènent tant pour maintenir les statuquo comme si la personne que tu es en arrivant ici doit rester la même jusqu'à ce que tu partes...vivement la fin des études...

Cette réputation qu’il trainait avait l’air de beaucoup le toucher. Plus qu’on ne pourrait le penser.  Elle était vraiment ravie qu’il se confie à elle. Ca avait vraiment l’air de lui tenir à cœur. Elle avait l’impression que c’était un poids qu’il avait sur la poitrine et elle espérait que lui parler l’avait aidé.

- et toi alors jolie écossaise, parles moi de toi et de la personne que tu es ...

Mérida ne pouvait pas le laisser comme ça. Il c’était ouvert à elle bien plus qu’elle ne le pensait. Elle ne pouvait pas changer de sujet comme ça. Sa sincérité l’avait touchée.

-Et bien je suis le genre de personne qui ne juge pas les autres sur leurs étiquettes mais plutôt sur leurs actions. À la fin de la journée on est tous des humains non ? Elle lui adressa un sourire avant de continuer. Je trouve également que les étiquettes sont réductrices. Comme tu l’as dit, les gens évoluent, je ne suis pas là même qu’il y a 2 ans et je ne serai pas la même dans 2 ans. L’être humain évolue, il grandit. C’est comme ça que l’on construit son histoire. Je pense que les différentes rencontres que l’ont fait et les aventures que l’on vit nous changent inévitablement. Et je pense qu’il faut faire preuve de courage pour vouloir évoluer et avoir conscience de ses faiblesses comme tu le fais. Je trouve ça triste que personne ne s’en rende compte. Ma mère dit souvent que chacun est libre d’écrire sa propre histoire. Je pense que tu devrais écrire la tienne sans écouter ce qui se dit. C’est ce que je fais et je m’en porte très bien.

Mérida le regarda droit dans les yeux avec un grand sourire. Elle n’avait pas vraiment répondu à sa question mais elle espérait qu’elle lui avait remonté un peu le moral.

-Je dois t’avouer qu’au début je pensais effectivement que tu n’étais qu’un cliché du sportif. Je me suis laissé influencer et je n’aurai jamais dû. Ce n’est pas qui je suis. Excuse-moi.

Elle espérait vraiment qu’il lui pardonne. Elle était sincère. Elle avait suivi les « on dit » au lieu de rester fidèle à elle-même. C’est une erreur qu’elle ne commettra plus.



Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
PRESENCE/ABSENCE : Reprise du rpg apres des mois donc doucement mais sûrement
DOUBLES COMPTES : Aucun
PHOTO D'IDENTITE :
ÂGE DU PERSONNAGE : 18 ans
COTE COEUR : Coeur à prendre
OCCUPATION : Étudiant ~ Sportif , guitariste
HUMEUR : Pensive
MON ARRIVÉE : 30/04/2017
MON VOYAGE : 46
POINTS : 0
LOCALISATION : Paris

MessageSujet: Re: Rencard ou pas rencard? PV Valentin  Dim 4 Juin 2017 - 21:34


Rencard ou pas rencard ?
Ft. Valentin A. Doyle & Merida de DunBroch

Valentin ne s'était pas livré de la sorte depuis longtemps. En vérité, il ne comprenait même pas comment autant de mots étaient sortis subitement de sa bouche pour déballer le fond de sa pensée. Il etait du genre discret sur ses États d'âme et la il venait de tout balancer à une jolie rousse au regard pénétrant. Lui qui se voulait plus complexe que ce qu'il laissait montrer venait de tout dire. Bon Apres, à part elle, les autres ignoraient tout de ce vrai lui et de ses pensées plus sombres et critiques qu'il ne le laissait paraître. Lui le sportif sans cervelle que les autres aimaient à voir ainsi pour se conforter dans leur petite existence ou chaque personne est dans une petite case. Il se plaisait à penser qu'il n'avait sa place réelle dans aucune meme si le reste du monde le pensait ou alors se croyait il plus futé et intéressant qu'il n'était ? Mais ce genre de raisonnement n'était il pas deja en sorti une preuve qu'il avait un minimum de jugeote et de réflexion ? Qui pouvait réellement le savoir. À la base ce rendez vous n'etait pas censé finir en banquette de psy avec lui qui livrait ses pensées. Il s'en voulait quelque part surtout si elle ne voulait pas entendre ou comprendre. Il se demandait bien ce qu'elle pensait de tout ce qu'il venait de lui révéler. Allait elle le prendre pour un fou ? Il ne pourrait le savoir tant qu'elle n'aurait pas réagit. Il se tut donc et attendit de voir ce qu'elle pensait de tout ca.

" Et bien je suis le genre de personne qui ne juge pas les autres sur leurs étiquettes mais plutôt sur leurs actions. À la fin de la journée on est tous des humains non ?[...] Je pense que tu devrais écrire la tienne sans écouter ce qui se dit. C’est ce que je fais et je m’en porte très bien."

Elle semblait comprendre ou en tout cas elle essayait. Elle avait des mots justes et leurs pensées se rejoignaient sur la façon de voir et d'appréhender les choses. Elle etait pleine d'esprit et il devait reconnaître qu'il aimait beaucoup ca. Avec elle pas de gêne, il se sentait bien et il n'y avait pas de blanc, c'était limpide et intéressant. Il ne saurait exactement le décrire mais c'était la sans conteste. Il la trouvait encore plus jolie alors qu'elle lui exposait son point de vue avec autant d'assurance face à lui qui pour une fois perdait de sa superbe et laissait sa vraie nature etre entrevue. Elle ne pouvait pas pour le coup croire qu'il jouait pu le trouver prétentieux car il se mettait quelque part à nu et faisait prévue d'une forme de faiblesse qui ne lui etait pas familière. Il laissa un léger silence apparaître entre eux,nécessaire, alors qu'elle reprit

" Je dois t’avouer qu’au début je pensais effectivement que tu n’étais qu’un cliché du sportif. Je me suis laissé influencer et je n’aurai jamais dû. Ce n’est pas qui je suis. Excuse-moi. "

- je te remercie, ca me touche ce que tu dis...et j'espère sincèrement être plus que ça. Il ferma les yeux un instant et passa sa main droite dans sa nuque. Se serait décevant si au final je n'était que ca, un sportif neuneu avec une belle gueule...je préfère croire que j'ai quelques neurones en état de marche bien que la grande majorité des gens pensent le contraire. Je suppose que c'est plus simple en effet de ne pas penser que les autres puissent évoluer et qu'ils resteront tels qu'on les connaît. Tu me diras ça a peut être un côté rassurant. Apres je ne suis pas une flèche non plus mais je met plus mes aptitudes sur un manque de concentration qu'une déficience réelle, ca me rassure termina t-il en riant. En attendant tu ne m'as cependant pas parler de toi. Comment penses tu que les autres te voient et comment e vois tu toi ? J'aimerai bien le savoir...

Il voulait en savoir plus sur elle, sur son arrivée ici et sur ce qu'elle pensait de Paris. Comment une jolie écossaise se retrouvait à faire ses études ici alors même que sa famille et sa vie la bas semblait lui manquer sincèrement. Il sentait que C'etait plus qu'une simplement histoire d'étudiante venue pour un an dans un cadre purement scolaire mais au fond peut être se trompait il lourdement, ca ne serait pas la première fois. Clawd aimait à plaisanter là dessus en lui disent qu'il ferait un pietre détective et c'était surement vrai. Il attendait donc de savoir ce qu'elle avait à dire sur elle car pour une fois ce qu'une fille avait à dire d'elle et de sa vie l'intéressait vraiment.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Rencard ou pas rencard? PV Valentin  
Revenir en haut Aller en bas
 

Rencard ou pas rencard? PV Valentin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Meurtre à la Saint Valentin
» 23 janvier **Mini album St-Valentin**
» Je m'appelle VALENTIN,
» Biscuits, macarons, muffins et cupcakes de Saint Valentin
» La Saint-Valentin !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: Paris :: Alentours et au delà :: Lycée Bellevue-