Convalescence, piscine et boutiques ~ mémé Roxy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar

Dory F. Water
Bleue naturelle

Fantastic Animals
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Finding Nemo
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 chez les humains
COTE COEUR : l'eau <3 les ananas <3 Ryan <3
OCCUPATION : Surveillante de piscine :D
LOCALISATION : je suis perdue D:
HUMEUR : Just keep swimming :D
COULEUR PAROLE : #0033ff
PRESENCE/ABSENCE : ça j'oublie pas d'être là o/
DOUBLES COMPTES : heu... j'ai oublié? Simon, le fishnappeur, Marly et le gars qui traine dans les bars
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Ellen Degeneres & j'ai bidouillé un truc x)
MON ARRIVÉE : 20/04/2013
MON VOYAGE : 1069
POINTS : 574
MessageSujet: Convalescence, piscine et boutiques ~ mémé Roxy Ven 6 Oct 2017 - 21:02



Convalescence, piscine et boutiques

barbottons un peu pendant que nous papotons




Pac-man… un coup de fusil… l’obscurité… une course effrénée pour fuir les gueules béantes prêtes à mordre… C’était là des souvenirs refoulés qui refaisaient surface sous formes de cauchemars pendant le sommeil de Dory. Une fois éveillée, ces images s’envolaient, ne revenant qu’une fois la nuit tombée. Ce n’était heureusement pas à toutes les nuits, mais plusieurs fois par semaine la blonde se réveillait en  criant. Comme Ryan était là, ça allait tout de suite mieux et elle pouvait oublier pour se rendormir. L’amnésie du poisson était à la fois une bénédiction et une malédiction. Car elle oubliait bien vite ces images traumatisantes, mais lorsque ça surgissait, elle ne savait pas d’où ça venait!

Il y avait déjà un mois qu’ils étaient revenus de cette mission de sauvetage dans ce lointain château transylvanien. Dory ne portait qu’une marque à la main pouvant témoigner de cette mésaventure. Elle ne se souvenait pas que ça venait d’une morsure car elle avait bêtement tapé sur le museau d’un molosse avec son portable… C’était du passé et comme elle n’avait pas compris ou retenu ce qui s’était passé à cet endroit, elle n’avait pas développé de tendances paranoïaques suite à leur retour. En gros le comportement de la blonde en plein jour était plutôt normal, sauf les jours où elle avait manqué de sommeil. Bon, elle pouvait avoir des déclarations soudaines concernant cela, mais ça changeait des ananas et de la protection.

Dory se demanda donc pourquoi elle se sentait légèrement fatiguée en se levant ce matin-là. Elle ne s’y attarda pas bien longtemps, car elle devait aller travailler. La blonde du revérifier plusieurs fois car sinon elle aura fait les poussières plutôt que de se préparer à partir! Ou peut-être se serait-elle encore perdue devant un documentaire disant que les insecticides sont mauvais pour les lézards! C’est sur que s’il n’y a pas d’insectes à manger, ils risquent de mourir de faim! Sinon pourquoi pas un reportage sur les résineux ou les feuillus? Les arbres fascinaient l’ancien poisson!

Sauf qu’il n’était pas question de s’installer devant la télévision, il fallait aller au travail! Quoique Dory aimait tellement ce qu’elle faisait que ce n’était pas un emploi à ses yeux. Elle prit ses clefs et son portable avant de quitter. Comme Ryan était là, elle n’eu pas à s’inquiéter de si elle avait verrouillé la porte ou pas. Un bisou plus tard et elle était en route pour la piscine.

Contrairement à ce qu’on pouvait penser, la blonde était rarement en retard, par contre une fois sur place, elle pouvait oublier de se préparer ou ce qu’elle avait à faire. Un petit rappel à l’ordre ne faisait jamais de mal! Ce matin-là, l’amnésique remplaçait une collègue dans un groupe de rééducation. Elle n’était pas certaine de ce qu’il fallait faire et il fallu qu’on lui répète plusieurs fois. Tout ce qu’elle voulu bien retenir, c’est que des gens avaient des exercices à  faire dans l’eau et qu’elle devait surveiller que personne n’est de malaise et ne se noie. Elle pouvait aussi aider et proposer des mouvements ou aider s’il y avait un problème…. Mais de toute façon il y avait un expert qui était déjà là pour guider les gens.

Dory se rendit à la piscine, aidant les autres à placer le matériel, soit quelques planches et flotteurs sur le bord du bassin, question qu’ils soient à portée de main. C’est alors que le groupe commença à arriver. La blonde s’approcha d’une dame d’un certain âge à la chevelure de feu. La pauvre boitait et la cicatrice sur son mollet était encore bien visible. Oh c’était donc ça la rééducation? Aider des gens à apprendre à bouger à nouveau?

-Bonjour! Je m’appelle Dory! Je vais vous aider  à entrer dans l’eau!

Sans plus attendre, le poisson dirigea l’autre femme vers les escaliers permettant de descendre dans l’eau. Réalisant qu’elle voulait peut-être aller trop vite, elle s’arrêta pour laisser la dame respirer, c’est qu’à cet âge là, beaucoup étaient fragiles!

-Vous voulez vous assoir avant ou vous voulez commencez tout de suite les exercices? Je peux vous demander ce qui vous ait arrivé à la jambe? J’espère que je ne vous l’ai pas déjà demandé! Parce que j’ai des problèmes de mémoire parfois… bon tout le temps en fait…




codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxane P. Mona


Roxy
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : 58 ans
COTE COEUR : Pas le temps ni l'envie d'y penser
OCCUPATION : Prévisionniste des marées de la Tamise
LOCALISATION : Londres
HUMEUR : Je suis une mortelle ?!
COULEUR PAROLE : #7A8B92
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Helga K. Sinclair, Clémence Brown & Poppy MacSilwood
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Rene Russo | Schizophrenic (avatar), Tumblr (gifs), 2981 12289 0 (code signature)
MON ARRIVÉE : 06/03/2017
MON VOYAGE : 269
POINTS : 274
MessageSujet: Re: Convalescence, piscine et boutiques ~ mémé Roxy Mar 14 Nov 2017 - 0:34
Convalescence, piscine et boutiques
Nage en eaux troubles avec une amnésique

Cela faisait un peu plus d’un mois que Roxane s’était faite attaquer par un loup. Cela dit, elle s’en sortait relativement bien par rapport à d’autres. De son périple roumain, elle n’écopait que de sa morsure au mollet, contrairement à certains qui étaient ressortis fortement blessés ou traumatisés psychologiquement. De plus, son neveu Hadès avait minimisé les dégâts en la soignant rapidement et convenablement. Les médecins s’étaient ensuite chargés du reste, à son arrivée à l’hôpital. C’est là que l’ancienne divinité, pour la première fois de sa vie, avait eu le droit au vaccin. Ce n’était pas un souvenir particulièrement agréable. L’hôpital ne lui laissait néanmoins pas un souvenir désagréable, de même que le traitement. Ce dernier était plutôt pénible, car barbant et long, que douloureux. Il consistait à prendre régulièrement des antibiotiques, ainsi que de changer régulièrement les bandages. Ah la condition des mortels ! Que c’était fastidieux et long ! Roxane avait de ce fait découvert que la cicatrisation était un processus lent. Elle était maintenant guérie, mais sa cicatrice bien visible devait encore maturée. Elle s’était dit que c’était le bon moment pour la rééducation. Ne connaissant pas encore complètement ses limites de mortelles, elle avait préféré jouer la prudence en ne forçant pas sur sa jambe. Il en résultait qu’il fallait maintenant rééduquer sa musculature. En effet, bien qu’elle était guérie, elle boitait. Son colocataire lui avait conseillé la piscine, pour relancer la machine en douceur. La rousse s’était ainsi inscrite à un cours en groupe à la piscine municipale de sa ville.

Roxane se prépara pour son premier cours. Elle sortit du vestiaire, son maillot de bain une pièce jaune revêtis. La Brillante plaça ses affaires dans un casier, attacha le bracelet-clef à son poignet et suivi les autres vers les bassins. Là, une jeune femme à la chevelure dorée l’aborda. Elle se présenta, tout en lui proposant de l’aider. L’ancienne titanide la remercia et se laissa aider, tout en lui répondant. « Merci, c’est gentil de votre part, Dory. Enchantée. Moi, c’est Roxane. » La blonde, qui devait être un maître-nageur, sembla vouloir revoir son aide. Roxane fronça les sourcils. Mais qu’avaient les mortels, à prendre les personnes ayant passé la cinquantaine comme des choses fragiles incapables de se mouvoir seuls ou autrement que lentement ? Cependant, de nature calme, elle ne s’énerva pas. « Oui, bien sûr, il n’y a rien de secret là-dedans. Je me suis fait mordre par un loup. Sinon, je préférerais commencer comme tout le monde, tout de suite. Et ne vous inquiétez pas, c’est la première fois que vous me le demandez. C’est aussi la première fois que je vous rencontre, si cela peut vous rassurer. » Roxane lui sourit d’un sourire chaleureux, puis rentra dans l’eau, aidée par Dory. Elle alla rejoindre le reste du groupe et la séance commença.

Après les quarante-cinq minutes d’échauffements, exercices et étirements, Roxane sortit de l’eau de nouveau aidée par la blonde. La séance avait été fatigante, mais la rousse n’avait quasiment pas senti l’effort grâce à l’eau. C’est que les mortels étaient ingénieux ! Penser à faire des exercices dans l’eau était une idée divine ! Athéna leur avait peut-être inspiré cette sagesse ou la Brillante s’en était peut-être chargée, à ses heures de divinité inspiratrice. Si c’était le cas, elle l’ignorait. Quoiqu’il en soit, elle appréciait le concept.

De bonne humeur, malgré son boitement, Roxane sortit de la piscine. Elle se rendit à l’arrêt de bus le plus proche et y attendit. Quelques minutes après son arrivée, Dory vint la rejoindre. Roxane la reconnut tout de suite. Elle lui sourit. Se souvenant que la jeune femme avait parlé de problème de mémoire, elle alla l’accoster. La rousse ne voulait pas que la blonde, qui lui était apparue comme fort sympathique, pense mal d’elle en la prenant pour inconnue lui faisant de l’oeil. « Intéressant cours, Dory. Roxane, vous vous souvenez ? » Elle lui sourit, d’un sourire bienveillant, puis sentant un courant de sympathie, elle lui fit une offre. « Vous avez un peu de temps devant vous ? Je vous offre un café ou tout autre boisson qui vous plaira, si le coeur vous en dit. Je connais un café sympa pas très loin. »
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________


Douce guerrière à l'éclat lunaire rayonnante de sagesse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://disney-badendings.forumactif.org/t1767-phoebe-titanide-cherche-pas-il-n-y-a-pas-plus-vieux-ni-plus-sage http://disney-badendings.forumactif.org/t1785-epopee-d-une-titanide http://disney-badendings.forumactif.org/t1769-relations-d-une-titanide

avatar

Dory F. Water
Bleue naturelle

Fantastic Animals
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Finding Nemo
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 chez les humains
COTE COEUR : l'eau <3 les ananas <3 Ryan <3
OCCUPATION : Surveillante de piscine :D
LOCALISATION : je suis perdue D:
HUMEUR : Just keep swimming :D
COULEUR PAROLE : #0033ff
PRESENCE/ABSENCE : ça j'oublie pas d'être là o/
DOUBLES COMPTES : heu... j'ai oublié? Simon, le fishnappeur, Marly et le gars qui traine dans les bars
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Ellen Degeneres & j'ai bidouillé un truc x)
MON ARRIVÉE : 20/04/2013
MON VOYAGE : 1069
POINTS : 574
MessageSujet: Re: Convalescence, piscine et boutiques ~ mémé Roxy Lun 20 Nov 2017 - 4:08



Convalescence, piscine et boutiques

barbottons un peu pendant que nous papotons




-Oh, moi je me suis fais morde à la main! Mais ce n’était pas un loup… un chien je crois, c’était sa réponse à mon coup de téléphone…

Cette vieille dame était plutôt sympathique, elle répondait clairement aux questions de Dory, la rassurant au passage. Tant mieux si c’était leur première rencontre, c’était bien de savoir qu’elle n’avait pas oublié une personne. Autant la perte de mémoire pouvait aider la blonde à échapper aux mauvais souvenirs, que parfois c’était un poids difficile à porter. Elle se doutait que ce devait être décevant pour les gens de se faire oublier aussi facilement! Ce n’était pourtant pas de sa faute, elle aimerait tant se souvenir de toutes ses rencontres et des interactions avec ces personnes. Mais bon, l’ancien poisson n’était pas du genre à se morfondre longtemps et continuait d’avancer.

La rousse alla rejoindre le groupe et la séance suivit son cours sans incident. Dory était là pour aider si quelqu’un n’arrivait pas à suivre le groupe, mais tout allait bien ce jour-là. La blonde aurait tout aussi bien pu ne pas être présente que ça n’aurait rien changé. Elle en profita pour faire un peu de rangement, faire les exercices comme si elle faisait partie du groupe et parler avec une autre collègue qui lui expliqua des choses qui ne voulurent pas lui rester en tête. Ensuite l’amnésique pu se changer et se doucher pour rentrer chez elle.

Après avoir vérifié trois fois qu’elle avait tout ce qu’il fallait, Dory sortit prendre le bus. Alors qu’elle cherchait sa carte pour les transports en commun, une dame lui fit des sourires et s’approcha d’elle… Que pouvait-elle bien lui vouloir? Elles ne se connaissaient pas? La blonde n’avait pas souvenir de fréquenter des personnes aussi vieille! Même Gorges n’était pas aussi âgé! Sauf que ce n’était pas poli de parler d’âge et tout ça, il y avait des gens qui étaient sensible sur ce sujet… Dans le cas du poisson, ça n’avait pas vraiment d’importance à ses yeux, d’ailleurs, elle-même se sentait bien plus jeune que son âge physique.

Si Dory se souvenait? Pas vraiment… Jusqu’à ce qu’elle remarque le léger boitement… Oh! Elle avait parlé avec une femme qui s’était fait mordre dans le coin de la cheville ou du mollet! Ce pouvait-il que ce soit elle? Une intuition poussait la blonde à croire que si. Mais mieux valait le confirmer :

-La morsure de loup? C’est bizarre d’ailleurs… Parce qu’il n’y a pas de loups à Londres! Comment c’est arrivé? Je crois que j’ai du temps libre! Ça serait bien un chocolat chaud!

L’amnésique prit tout de même deux minutes pour vérifier qu’il n’y avait rien à son agenda. Rien? Parfait! Elle aimait bien faire de nouvelles rencontres, plus elle restait longtemps avec une personne, plus elle avait de chances de se souvenir d’elle. La blonde aimait bien se faire de nouveaux amis, enfin, quand elle ne les oubliait pas! Elle se laissa donc guider jusqu’au dit café, oubliant au passage si elles avaient marché ou pris le bus. Ce n’était pas vraiment important aux yeux du poisson, l’important était d’arriver à destination! Elles prirent place à une table. La jeune femme du regarder un moment les choix, ayant oublié de quoi elle avait envie avant de finalement commander un chocolat chaud. Ensuite, elle dévisagea la rousse face à elle.

-Vous êtes une gentille ou une méchante? Surement une gentille, parce que les méchants, ils attrapent les gentils, ils ne leur offrent pas à boire…

Il était un peu tard pour se poser ces questions, c’était ça le problème avec Dory, elle oubliait d’interroger avant de suivre les gens… Elle avait d’ailleurs de la chance qu’il ne lui soit rien arrivé de fâcheux jusqu’à maintenant! Était-il temps de se montrer prudente ou pas? Cette Suzane semblait trop bienveillante pour lui faire du mal! Et puis il y avait quelque chose de spécial chez elle. Quelque chose qui faisait omettre toute prudence…

-J’ai un secret, avant j’étais un poisson, mais il ne faut pas le dire, c’est dangereux.

C’est alors que la serveuse revint avec un chocolat chaud et la commande de la rousse. Oubliant que le breuvage était chaud, comme son nom l’indiquait, Dory en pris une grande gorgée et se brula la langue.

-AAAh! CHAUD! CHAUD! CHAUD!

La blonde vola un verre d’eau pour y faire tremper sa pauvre langue endolorie.




codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxane P. Mona


Roxy
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : 58 ans
COTE COEUR : Pas le temps ni l'envie d'y penser
OCCUPATION : Prévisionniste des marées de la Tamise
LOCALISATION : Londres
HUMEUR : Je suis une mortelle ?!
COULEUR PAROLE : #7A8B92
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Helga K. Sinclair, Clémence Brown & Poppy MacSilwood
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Rene Russo | Schizophrenic (avatar), Tumblr (gifs), 2981 12289 0 (code signature)
MON ARRIVÉE : 06/03/2017
MON VOYAGE : 269
POINTS : 274
MessageSujet: Re: Convalescence, piscine et boutiques ~ mémé Roxy Mer 6 Déc 2017 - 0:35
 
Convalescence, piscine et boutiques
Nage en eaux troubles avec une amnésique
Durant l’instant de flottement, durant lequel Dory semblait se demander d’où elle pouvait bien connaître son interlocutrice, Roxane songea qu’elle avait eu raison de préciser qui elle était. « Oui, c’est bien moi, qui me suis faite mordre par un loup. Parfait ! Ou un thé pourquoi pas. Nous verrons bien. » Roxane la regarda et lui sourit, ravie de voir que sa nouvelle connaissance ne déclinait pas son invitation. Elle souriait aussi pour la remarque sur le loup. L’ancienne divinité s’interrogeait. La jeune amnésique se souvenait-elle de sa propre remarque sur sa propre morsure ? Roxane se souvenait très nettement avoir ri à la raison de sa blessure. Comment un coup de téléphone pouvait-il résulter d’une morsure ? Peut-être un manque d’attention ? Comme au moment des précisions, à cet instant, ce n’était pas le moment d’y penser. La Brillante ne pouvait pas laisser la mortelle dans l’erreur. « Non, ce n’était pas à Londres, mais dans une forêt en Roumanie. »

Après avoir marché quelques minutes, les deux femmes arrivèrent dans une partie de la ville, où une multitude de cafés, restaurants et magasins parsemaient les rues. Elles trouveraient leur bonheur ici. Roxane guida Dory, jusqu’au café qu’elle connaissait grâce à son colocataire. C’était devenu l’endroit où elle aimait bien aller pour s’aérer, avec ses collègues, avec son colocataire et ses amis, ou même seule. Aujourd’hui, c’était avec une toute nouvelle personne que la quinquagénaire s’y rendait. Et cette personne était fort intéressante ! Son amnésie la rendait particulière, tout comme sa façon de se comporter. Cependant, ce n’était pas cela qui, à cette seconde, la rendait intéressante aux yeux de l’ancienne divinité. C’était ses propos. Attablée, Dory venait de lui demander son affiliation au bien ou au mal. C’était pour le moins inattendu. Sa réponse également. La jeune femme venait de lui donner son avis. Sentant que c’était quelque chose d’important pour les mortels, Roxane donna honnêtement son point de vue sur la question, avec sa sagesse accumulée à travers les âges. « Je ne me définirais pas comme quelqu’un de profondément gentille ni de profondément méchante. Cela dépend de mes actions à un instant donné et du point de vue de la personne qui les juge, suivant sa culture et ses mœurs. Je ne suis pas parfaite, encore moins maintenant. Je pense qu’à vos yeux, mes actions et ma façon d’être font effectivement pencher la balance du côté des gentils. Je pense que c’est également le cas pour vous, comme avec votre bienveillance à vouloir aider une personne inconnue, comme moi tout à l’heure, ou votre façon de vous excuser pour ne pas vouloir froisser la personne en face de vous. Cela, ce sont des actions, qui je pense, vous font être une femme affiliée au bien. » Roxane lui sourit, plongea son regard saphir dans celui turquoise de la blonde. Elle pouvait y sonder une personne voulant aider son prochain, plutôt que de lui vouloir des noises. Cela sembla une évaluation réciproque, puisque Dory se lança dans une révélation. Et quelle révélation ! Roxane écarquilla ses yeux de surprise. Il était évident que la jeune femme, anciennement poisson en l’occurrence, ne mentait pas. Les animaux pouvaient également devenir des mortels ! Mais qu’est-ce donc que cette étrange époque ! Ses descendants encore divins s’étaient-ils mis à vouloir changer les espèces en d’autres ? S’ennuyaient-ils à ce point ? La serveuse et les commandes effacèrent le jalonnement de ses pensées, quant à la cause de ce changement d’espèce. « Merci. » Elle sourit à la serveuse et prit entre ses mains la tasse contenant son thé au jasmin. Elle la porta avec attention à ses lèvres colorées en jaune. Elle sentit d’abord la délicieuse odeur emplir ses narines, la fumée chaude toucher sa peau, puis enfin le goût vint ravir ses papilles. La rousse se délecta de sa boisson lorsque la blonde hurla. Cela fit rire Roxane. Non seulement elle hurlait que c’était chaud, mais elle venait de voler un verre d’eau pour soulager sa langue. L’ancienne titanide pour tenter de faire diversion sur son supplice se lança également dans une révélation. Elle la jugea sans risque. Dory venait de faire le premier pas, et puis, il y avait fort à parier qu’elle oublierait bien vite la révélation. « Vous savez Dory, vous n’êtes pas la seule à avoir changer de condition. Je n’ai pas toujours été une mortelle. Jusqu’à très récemment encore, j’étais une divinité grecque, qui siégeait tranquille sur le mont Olympe. J’ignore encore comment j’ai pu devenir une mortelle, ou même vous, comment vous avez pu le devenir, en étant premièrement un poisson. J’ai pensé au début que mon neveu Hadès, dieu des enfers, y était pour quelque chose. Apparemment ce n’est pas le cas. » Roxane but une nouvelle gorgée de son thé, après cet aveu.

Après quelques minutes, la curiosité de la Brillante revint au galop. Elle voulait s’enquérir du pourquoi du comment. Elle déposa sa tasse sur son assiette de porcelaine et questionna Dory. « Dites-moi Dory, tout à l’heure à la piscine, vous m’avez dit que vous vous êtes faite mordre par un chien, à cause d’un coup de téléphone. Comment est-ce qu’un coup de téléphone a pu vous faire mordre ? » La rouquine songea que la réponse n’allait pas lui déplaire et serait aussi intéressante que la propriétaire de ladite réponse.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________


Douce guerrière à l'éclat lunaire rayonnante de sagesse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://disney-badendings.forumactif.org/t1767-phoebe-titanide-cherche-pas-il-n-y-a-pas-plus-vieux-ni-plus-sage http://disney-badendings.forumactif.org/t1785-epopee-d-une-titanide http://disney-badendings.forumactif.org/t1769-relations-d-une-titanide

avatar

Dory F. Water
Bleue naturelle

Fantastic Animals
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Finding Nemo
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 chez les humains
COTE COEUR : l'eau <3 les ananas <3 Ryan <3
OCCUPATION : Surveillante de piscine :D
LOCALISATION : je suis perdue D:
HUMEUR : Just keep swimming :D
COULEUR PAROLE : #0033ff
PRESENCE/ABSENCE : ça j'oublie pas d'être là o/
DOUBLES COMPTES : heu... j'ai oublié? Simon, le fishnappeur, Marly et le gars qui traine dans les bars
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Ellen Degeneres & j'ai bidouillé un truc x)
MON ARRIVÉE : 20/04/2013
MON VOYAGE : 1069
POINTS : 574
MessageSujet: Re: Convalescence, piscine et boutiques ~ mémé Roxy Ven 15 Déc 2017 - 0:13



Convalescence, piscine et boutiques

barbottons un peu pendant que nous papotons




Se faire mordre par un loup en Roumanie, c’était une activité qui semblait plutôt familière à Dory. Pourtant elle ne souvenait pas vraiment d’y être allée… Ou était-ce là qu’elle-même s’était fait mordre par un canidé? Sauf que c’était un chien dans son cas en fait? Un chien, un loup, du pareil au même pour l’amnésique. Bah quoi? Les deux avaient une forme semblable et des dents…. Des grognements, de la bave, tous pareils quoi! Peut-être que l’ancien poisson aurait du lui parler de sa propre expérience à ce moment là, mais elle avait oublié et le sujet n’était pas prêt de lui revenir en tête! Elles étaient passées à autre chose, après avoir marché un peu et un grand discourt de la part de la rousse…

D’ailleurs ce discourt… Dory ne réussit pas à suivre de quoi il était question. Déjà, elle ne se souvenait pas vraiment de la question qui avait mené à cela! La blonde cru saisir dans tous ses mots que Suzanne était une personne plutôt gentille. Parfait, elle ne devrait donc pas la fishnapper! C’est que ça aurait vraiment nui à leur relation naissance, car ce n’était pas trop agréable de se faire kidnapper, ça avant tendance à gâché la journée quand ça arrivait, voir la semaine! Ce point important de réglé, elles pouvaient donc se détendre et boire leurs boissons chaudes… Ce qui fut plutôt douloureux dans le cas de la blonde, qui avait oublié qu’un chocolat chaud, et bien, c’est chaud!

Le verre d’eau froide aida la langue de Dory à se remettre. L’autre femme réussit à lui occuper l’esprit en lui parlant de son passé. La blonde ne compris pas tout… comme ce truc de mortelle… elle était si vieille qu’elle en était morte? Au moins l’amnésique compris l’essentiel, c'est-à-dire que la dame n’était pas de se monde! La rousse parla d’un Hadès… un prénom terrible! Surement pour une personne pas très recommandable… Elle fit aucun commentaire à ce propos, passant à la pensé suivante :

-C’est drôle, je connais plein de gens qui sont comme nous. Beaucoup sont des amis! Je ne sais toujours pas comment c’est arrivé… ou j’ai oublié?

Le chocolat chaud ayant refroidi, Dory pu enfin en boire sans se brûler. La rousse revint sur le chien et le coup de téléphone… pourtant c’était clair? Le petit poisson ne saisissait pas vraiment qu’il y avait plus d’un sens possible. Par contre, elle comprenait que peut-être était-ce l’histoire en lien avec cet évènement qui intéressait l’autre.

-Il y a quelque semaines, on a du aller à la rescousse de gens enlevés j’ai sans doute oublié plein de détails… mais je me souviens de cette folle qui a tué un homme. Et puis il y avait ce jeu de pac-man… Ensuite c’était des chiens! Ils étaient méchants, un a mordu Mio! Alors je l’ai frappé avec mon téléphone, le chien, pas Tio! Et il m’a mordu.

La blonde avait parlé très vite et s’arrêta donc pour reprendre son souffle. Elle essaya de réfléchir… y avait-il autre chose à ajouter? Peut-être parler des gens qu’elle connaissait qui se trouvaient là?

-Il y avait beaucoup de gens ce jour-là. Ryan, mon copain était là. J’ai vu Simon, Chantal, Sarah, Sally… et le petit Omer! Il n’allait vraiment pas bien…  C’était là votre loup? Je me souviens pas de tout, mais souvent tout semble lié! Mon copain, il m’a parlé de loups je crois… Peut-être que vous le connaissez?

Dory attrapa son portable, montrant son fond d’écran à la rousse avec un grand sourire.

-Ça ne fait pas très longtemps qu’on s’est retrouvé… J’aimerais bien lui faire un cadeau, pour lui faire plaisir. Vous n’auriez pas une idée? J’ai vu une boutique pas loin, une boutique érotique. Il était écrit que c’était « parfait pour  un cadeau coquin » Je ne sais pas c’est quoi, mais si c’est un cadeau, ça doit être bien? Quoiqu’un coquin, c’est une canaille et c’est pas toujours gentil ça…  sauf si ça veut dire autre chose? C’est comme érotique? Ça se mange ça?

La blonde continua de boire tranquillement, pas du tout perturbée par ce qu’elle venait de dire. C’était la fabuleuse capacité de Dory, de parler de sujets gênants sans savoir qu’ils le sont. Sinon, elle pouvait aussi carrément oublier, c’est toujours dans les options…




codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxane P. Mona


Roxy
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : 58 ans
COTE COEUR : Pas le temps ni l'envie d'y penser
OCCUPATION : Prévisionniste des marées de la Tamise
LOCALISATION : Londres
HUMEUR : Je suis une mortelle ?!
COULEUR PAROLE : #7A8B92
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Helga K. Sinclair, Clémence Brown & Poppy MacSilwood
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Rene Russo | Schizophrenic (avatar), Tumblr (gifs), 2981 12289 0 (code signature)
MON ARRIVÉE : 06/03/2017
MON VOYAGE : 269
POINTS : 274
MessageSujet: Re: Convalescence, piscine et boutiques ~ mémé Roxy Lun 22 Jan 2018 - 20:15
Convalescence, piscine et boutiques
Nage en eaux troubles avec une amnésique
Roxane avoua qui elle était à l’ancien poisson. Ce n’était pas qu’un simple échange d’information. Cela allait bien au-delà. C’était un moyen de se faire confiance, en donnant un détail important voir dangereux de sa véritable nature. Roxane en avait fait les frais au mois de mars. Apparemment certaines personnes de cette époque n’aimaient pas les personnes non humaines, ni ne venant pas de ce siècle. Commet si c’était leur faute, s’ils avaient plusieurs chars attelés de retard ! Enfin, pour l’heure la rousse savait que son identité était sauve. D’une part, parce que la blonde était dans le même cas qu’elle. D’autre part, parce qu’elle l’oublierait sûrement. Roxane nota mentalement que si elle recroisait Dory, elle devrait lui rafraîchir la mémoire, ainsi que faire le premier pas vers elle, puisque la surveillante de piscine ne la reconnaîtrait pas. La mémoire semblait faire défaut à la jeune femme et pas seulement vis-à-vis de Roxane. Vraisemblablement, il existait une possibilité que Dory ait su comment la situation était arrivée. Elle venait de lui annoncer qu’elle connaissait des personnes dans la même situation qu’elles, mais qu’elle ignorait comment tout ceci était arrivé, à moins qu’elle l’ai su et oublié. Sur cette conclusion, Roxane reprit une gorgée de son thé au jasmin.

Envahie de nouveau par sa curiosité et légèrement désaltérée, La Brillante revint sur la morsure ayant résulté d’un coup de téléphone. Dory le lui expliqua. Dans le flot de paroles, qui sortait en méli-mélo, Roxane trouva un écho à son propre vécu. Etait-il possible que Dory ait participé à la même mission de sauvetage qu’elle ? Il y avait là beaucoup d’indices qui allaient en ce sens. Et la blonde sembla soudain penser la même chose. Elle parla de son copain et des loups. A ce qu’avait compris Roxane, ses descendants avaient chacun quelqu’un. Ce pourrait-il qu’Hadès ou Pégase soit le copain dont parlait l’ancien poisson ? Les réflexions de la divinité furent confirmées lorsqu’elle vit le fond d’écran. Il s’agissait de Pégase ! Si Dory l’appelait Ryan, c’était sûrement qu’il avait changé de nom, comme elle. Phoébé était devenue Roxane. Après avoir eu la politesse de laisser son interlocutrice finir de parler, la rousse pointa du doigt le fond d’écran. « Je connais bien votre copain. C’est mon neveu ! Petit-neveu. En fait, mais bref, il est de la famille. Mon neveu, Zeus, l’a en quelque sorte créé, et comme il est comme le frère de mon petit-neveu, ça prend sens. Enfin, je ne vais pas vous ennuyer avec mon arbre généalogique. Tout ce qu’il faut retenir, c’est que votre copain et moi sommes de la même famille ! Et oui, c’était bien des loups. J’étais avec lui dans la forêt. C’est là que je me suis faite mordre ! Ça alors ! Je n’aurais jamais cru recroiser quelqu’un de là-bas. Je ne crois pas vous y avoir vu, mais il faut dire que le portail a eu un souci. Pour certains d’autres nous, Pégase, pardon Ryan, Hadès, deux jeunes femmes du nom de Clémence et Honey je crois, et moi, nous n’avons pas atterri au château comme le plan le voulait. Nous nous sommes retrouvés perdus en pleine forêt ! C’est sur le chemin pour trouver le château que nous sommes tombés sur les loups. » Roxane, après ses révélations et explications, but le reste de son thé, le temps que Dory assimile ses révélations. Lorsque ce fut fait, elle annonça qu’elle connaissait également les deux jeunes femmes. « Par la barbe de Zeus ! » C’était invraisemblable et pourtant vrai ! Quelle était la probabilité que Dory connaisse également Clémence et Honey ? Roxane était stupéfaite ! La surprise passée, l’excentrique mortelle poursuivit les explications, mais portant sur un autre sujet. « Pour le cadeau coquin, non, ça ne se mange pas...quoique. Enfin coquin, dans le cadre de cette boutique, j’imagine, que c’est pour désigné ce qui est aguicheur, ce qui attise le désir. Pour faire simple, c’est ce qui concerne le sexe. Je n’ai pas d’idée à vous proposer pour Ryan. Vous le connaissez mieux que moi dans ce domaine, mais s’il est comme le reste de la famille, il ne sera pas difficile, j’imagine. Allons dans la boutique, nous verrons bien ce que nous y trouverons. »

A l’intérieur de la boutique, une ambiance feutrée les attendait. Des enseignes à néon étaient disséminées sur les murs en guise de décoration. C’était le temple de la luxure par excellence ! Roxane fut fascinée de voir les inventions humaines sur le sujet. A coup sûr, elle reviendrait. Sa famille de divinité grecque aurait également apprécié cet endroit, c’était certain. Finalement, avancer dans le temps n’avait pas été un bénéfice que d’un point de vue savoir et technologique, mais aussi un bénéfice en amusement et plaisir de la chair ! Il n’y avait pas autant de variété d’objets pour se faire plaisir à son époque. Dans une allée, Roxane prit un godemichet de son présentoir d’exposition et le montra à Dory. « Fascinant ! Et en différentes colories ! Ce que les mortels sont créatifs ! » La rousse le reposa, puis se tourna vers l’ancien poisson. « Peut-être que nous trouverons ce que tu cherches dans cette section. » Les deux femmes étaient passées au tutoiement sur le chemin menant au sex-shop. « Il y a l’air d’avoir toute sorte d’objets intéressants. » C’est ainsi que les deux femmes débouchèrent sur une section de la boutique, qui contenait des objets pour tous les genres et tous les âges. Il y avait différentes formes et couleurs. Certains objets étaient même garantis comme étant fluorescents.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________


Douce guerrière à l'éclat lunaire rayonnante de sagesse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://disney-badendings.forumactif.org/t1767-phoebe-titanide-cherche-pas-il-n-y-a-pas-plus-vieux-ni-plus-sage http://disney-badendings.forumactif.org/t1785-epopee-d-une-titanide http://disney-badendings.forumactif.org/t1769-relations-d-une-titanide

avatar

Dory F. Water
Bleue naturelle

Fantastic Animals
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Finding Nemo
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 chez les humains
COTE COEUR : l'eau <3 les ananas <3 Ryan <3
OCCUPATION : Surveillante de piscine :D
LOCALISATION : je suis perdue D:
HUMEUR : Just keep swimming :D
COULEUR PAROLE : #0033ff
PRESENCE/ABSENCE : ça j'oublie pas d'être là o/
DOUBLES COMPTES : heu... j'ai oublié? Simon, le fishnappeur, Marly et le gars qui traine dans les bars
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Ellen Degeneres & j'ai bidouillé un truc x)
MON ARRIVÉE : 20/04/2013
MON VOYAGE : 1069
POINTS : 574
MessageSujet: Re: Convalescence, piscine et boutiques ~ mémé Roxy Mer 24 Jan 2018 - 20:44



Convalescence, piscine et boutiques

barbottons un peu pendant que nous papotons




Le chocolat chaud ayant refroidi, Dory pouvait enfin le boire sans se brûler. Sa langue était toujours un peu sensible, mais ce ne serait bientôt plus qu’un mauvais souvenir… quoiqu’en fait c’était si insignifiant que la blonde ne s’en rappellerait juste jamais. Suzane lui annonçant qu’elle et Ryan était de la même famille… ça alors! Jamais la blonde n’aurait cru rencontrer une tante de son amoureux. Ce dernier lui parlait parfois de son frère, un truc comme ça, s’il avait dit plus, et bien le poisson avait tout simplement oublié, comme c’était ce qu’elle faisait le mieux! En même temps, ce n’était pas une information vitale non plus!

La vieille femme parla d’arbre génial ou un truc du genre, auquel Dory ne porta pas particulièrement attention. C’était parfois bien difficile pour l’amnésique de suivre lorsque son interlocuteur disait trop de trucs. Il en résultait parfois qu’elle n’isolait pas les informations réellement importantes, et que donc, elle ne se souvenait de peu de choses, voir de rien du tout. Heureusement, la blonde saisi que la blessure de la rousse venait de cette expédition de sauvetage du mois précédent. Comme le monde était petit pour qu’autant de gens ayant divers liens se retrouvent tous à cet endroit! Bon, ce n’était pas un hasard, il y avait eu une lettre, mais ça, elle ne s’en rappelait pas!

-Oh, mais je les connais Money et Constance! Elle son gentilles! Je crois… ?

En même temps, si elles ne l’avaient pas été, surement que Dory ne se rappellerait pas d’elles ou en garderait un mauvais souvenir. Avec Roney, elles avaient trouvé le masque de plongé… il était à quelque part, oublié dans un placard depuis plusieurs mois. Pour Prudence, c’était à une fête qu’elles s’étaient vu… Sinon, la rousse lui parla plus en précision de son aventure en forêt et parla aussi de la barbe d’un type… La blonde ne compris pas le rapport entre cet homme, sa pilosité et le reste, mais elle ne dit rien, ce comprenant pas que c’était une expression. Et puis de toute façon, le sujet changea bien vite… à quoi bon s’éterniser sur quelque chose que le poisson ne retiendrait surement pas?

Donc dans ce cas là, coquin avait bien une autre signification. Au début, Dory ne comprenait pas trop, jusqu’à ce que le mot sexe soit prononcé… Oh, ça elle savait ce que c’était! Par contre, elle n’avait pas la moindre idée de ce qu’on pouvait trouver dans ce genre de boutique… peut-être des préservatifs? Elle verrait bien si quelque chose pouvait l’intéressé, car Ryan et elle n’étaient pas du genre très actif de ce côté là. Des bisous, parfois avec la langue, un câlin par-ci par-là et ils dormaient dans le même lit sans vraiment plus. Avant la longue absence du jeune homme, ils avaient convenu que le sexe n’était pas une priorité pour eux, mais maintenant qu’il était revenu, est-ce que son avis avait changé?

Elles finirent leur boisson et quittèrent pour se rendre dans la fameuse boutique si intrigante. À l’intérieur, c’était bien plus sombre que dans la plupart des commerces, qui étaient inondés de cette lumière blanche et légèrement agressante. C’était un peu une caverne secrète! Dory observa les divers accessoires avec curiosité. La rousse lui présenta un objet long que le poisson dévisagea. Était-ce une imitation du sexe masculin? Ce n’était pas parce qu’il y avait des batteries que ça ferait plus des enfants? Ça devait éviter d’avoir besoin d’un condom? En même temps, avec ça, plus besoin d’un papa poisson? Sinon… pourquoi toutes ces couleurs? Est-ce que la beauté de l’objet le rendait plus agréable à utiliser? La blonde haussa les épaules avec une petite moue… Elle ne savait pas vraiment ce qu’elle cherchait, alors c’était encore plus difficile à trouver!  

-Pourquoi un truc Phosphorescent? C’est pour trouver comment faire dans le noir? Il n’y a qu’à allumer la lumière!

Les deux femmes avancèrent donc dans la rangé, regardant les divers objets, pour tous les gouts. Dory ne savait pas trop quoi prendre, peut-être parce qu’elle n’avait pas vraiment d’intérêt pour la chose?  Elle attrapa un petit bidule en forme de dauphin qui faisait de la lumière et vivrait. Un peu étrange pour une veilleuse de vibrer de la sorte? Mais bon, c’était toujours utile une lumière en cas de panne de courant! Ensuite, elles arrivèrent dans une autre section avec des huiles de massage. Ça pouvait être intéressant, Ryan avait parfois le dos et les épaules endoloris après une rude journée de travail.

Il y avait toutes sortes d’objets, des menottes poilues, des poupées très laides, des fouets et des déguisements de toutes sortes. Rien de cela n’intéressa vraiment Dory, qui ne savait pas trop quoi faire de ces accessoires. Par contre, lorsqu’elle tomba sur des préservatifs, elle en prit différentes sortes, ça ferait de très beaux ballons! Et puis, mieux valait être bien protégé!

-C’est important pour ne pas risquer d’avoir un poisson dans l’aquarium! Ce serait irresponsable de ma part, je risquerais de l’oublié partout! Il y a des gens qui ne sont pas fait pour avoir des enfants… Tu en as, toi?

Après la réponse de la rousse, la blonde pris des culotes mangeables, c’est qu’elle avait soudainement un petit creux.

-Cerise… Tu pense que ça ira avec du jus d’ananas?

Dory se dirigea vers la caisse, sortant sa carte de crédit, sur laquelle elle avait inscrit son code… Car sinon, comment pourrait-elle le retenir?




codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxane P. Mona


Roxy
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : 58 ans
COTE COEUR : Pas le temps ni l'envie d'y penser
OCCUPATION : Prévisionniste des marées de la Tamise
LOCALISATION : Londres
HUMEUR : Je suis une mortelle ?!
COULEUR PAROLE : #7A8B92
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Helga K. Sinclair, Clémence Brown & Poppy MacSilwood
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Rene Russo | Schizophrenic (avatar), Tumblr (gifs), 2981 12289 0 (code signature)
MON ARRIVÉE : 06/03/2017
MON VOYAGE : 269
POINTS : 274
MessageSujet: Re: Convalescence, piscine et boutiques ~ mémé Roxy Mar 13 Fév 2018 - 1:53
 
Convalescence, piscine et boutiques
Nage en eaux troubles avec une amnésique
Après avoir pénétré au coeur de la boutique, les deux femmes avancèrent dans les allées. C’était une boutique fort intéressante. L’ancienne divinité ignorait jusqu’à présent que ce genre d’établissement existait. Si elle l’avait su plus tôt, elle y serait déjà allée. Elle en parlerait à son colocataire ce soir. En y pensant, elle tomba sur un godemichet. Roxane fit un commentaire sur le sujet. Dory lui répondit par une moue, suivie d’un haussement d’épaules. De toute évidence, elle restait dubitative devant l’objet. La rousse le reposa et proposa une direction à la blonde. Arrivée là-bas, devant les divers objets, Roxane rit à la remarque de l’ancien poisson. « Non, je ne crois pas que la fluorescence serve à cela. C’est plutôt pour susciter le désir, exciter si tu préfères. Cela peut être drôle, je présume. »

Les deux femmes avancèrent davantage dans l’allée, afin que Dory trouve son bonheur. Cette dernière accompagnée de l’ancienne divinité, était venue pour trouver un cadeau pour Pégase. Roxane la laissa ainsi faire son choix parmi les produits exposés, regardant de son côté les différents objets entreposés sur les étagères. Elle était subjuguée par la diversité. La Brillante ignorait l’utilité de certains objets. Pour l’éclairer, elle alla demander à un vendeur, tandis que Dory cherchait de son côté son bonheur. Lorsque que l’ancienne divinité revint auprès de la blonde, elle avait un dauphin dans les mains. « Oh intéressant. » Elle lui sourit, puis l’escorta jusqu’à un autre coin de la boutique, dédié aux huiles de massage. Elles passèrent devant des préservatifs. Devant le choix, Roxane saisit une poignée de préservatifs censés être fluorescents et de différentes colories. Elle n’était pas contre expérimenter des choses nouvelles, maintenant qu’elle était devenue une mortelle. Elle était même curieuse des effets sur ce corps de mortel. Et puis, elle ne voulait pas lésiner sur les protections. S’il y a bien une chose qu’elle avait appris en étant une mortelle, c’est qu’il fallait se protéger. Ce corps était une véritable tragédie, puisqu’il était extrêmement fragile. De tous les avantages à être une divinité, avoir un corps invincible était vraiment ce qui lui manquait le plus. Certes, le corps d’un mortel était bien conçu, permettait de ressentir, vivre, se mouvoir et était extrêmement fonctionnel. Cependant, le moindre dysfonctionnement, même anodin, pouvait faire dérailler la machine. Sa rencontre avec les loups et son rhume d’il y a quelques semaines avaient suffi à lui faire réaliser la fragilité et le côté éphémère de ce vaisseau. Elle tenait donc à protéger ce corps, pendant qu’elle s’adonnait à des plaisirs mortels. Et puis, les préservatifs ne servaient pas qu’à protéger des maladies, mais comme venait de le dire Dory, ils permettaient également d’éviter les enfants. Dans le cas de Roxane, la question ne se posait plus. Elle ne pouvait plus en avoir et elle en avait déjà. La surveillante de piscine lui posa d’ailleurs la question. « Oui, j’ai deux filles et trois petits-enfants. » Roxane s’arrêta là et ne cita pas les arrières-petits-enfants. Elle ignorait si ses petits-enfants avaient eu d’autres enfants depuis son départ, ou même si ses filles avaient eu d’autres enfants. Elle ne pensait pas qu’Artémis en ait eus. Elle savait qu’Apollon en avait, mais c’était trop long à citer.

Dory tomba sur des objets qui se mangeaient. Intriguée, Roxane prit quelques articles. Elle lut les inscriptions au dos, tandis que sa partenaire de shopping lui demandait son avis. « Oui, je pense que cela peut très bien se marier. C’est à expérimenter. » Roxane se demanda pourquoi la blonde avait pensé à du jus d’ananas. Il devait sûrement y avoir une anecdote derrière, qui liait les deux amoureux. L’ancienne titanide ne lui posa pas la question. Elle se contenta de suivre l’ancien poisson à la caisse. Roxane paya ses préservatifs et attendit Dory, quand son portable sonna. Elle sortit de la boutique et décrocha. C’était son colocataire, qui l’informait qu’il avait fini plus tôt et l’attendait à l’appartement. Elle l’informa qu’elle arrivait d’ici un quart d’heure. Elle raccrocha quand Dory sortit de la boutique. Roxane l’informa alors qu’elle avait été ravie de faire la connaissance de l’ancien poisson. Elles s’échangèrent leurs coordonnées, puis après un au revoir chaleureux, durant lequel elles se dirent à la semaine prochaine à la piscine pour le cours de Roxane, elles partirent chacune de leur côté. Sur le chemin, la rousse affichait un sourire aux lèvres. Grâce à l’ancien poisson, elle avait maintenant les coordonnées pour rester en contact avec Pégase. Et puis, elle avait gagné une charmante et intéressante connaissance dans ses relations.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________


Douce guerrière à l'éclat lunaire rayonnante de sagesse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://disney-badendings.forumactif.org/t1767-phoebe-titanide-cherche-pas-il-n-y-a-pas-plus-vieux-ni-plus-sage http://disney-badendings.forumactif.org/t1785-epopee-d-une-titanide http://disney-badendings.forumactif.org/t1769-relations-d-une-titanide

avatar

Dory F. Water
Bleue naturelle

Fantastic Animals
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Finding Nemo
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 chez les humains
COTE COEUR : l'eau <3 les ananas <3 Ryan <3
OCCUPATION : Surveillante de piscine :D
LOCALISATION : je suis perdue D:
HUMEUR : Just keep swimming :D
COULEUR PAROLE : #0033ff
PRESENCE/ABSENCE : ça j'oublie pas d'être là o/
DOUBLES COMPTES : heu... j'ai oublié? Simon, le fishnappeur, Marly et le gars qui traine dans les bars
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Ellen Degeneres & j'ai bidouillé un truc x)
MON ARRIVÉE : 20/04/2013
MON VOYAGE : 1069
POINTS : 574
MessageSujet: Re: Convalescence, piscine et boutiques ~ mémé Roxy Mer 14 Fév 2018 - 23:46



Convalescence, piscine et boutiques

barbottons un peu pendant que nous papotons




Dory resta dubitative… susciter le désir? Exciter? Mais l’idée d’être dans le noir, ce n’était pas pour aller se coucher? Et s’il y avait quelque chose à ne pas faire avant de dormir, c’est s’exciter! Sinon après, plus moyen de trouver le sommeil! Les humains étaient parfois bien étranges… la blonde se demandait vraiment si c’était une bonne idée de venir trainer dans cette boutique. C’est qu’elle ne voyait pas vraiment l’intérêt de tous ces accessoires. Mais si ça existait, c’est que des gens devaient en utiliser, sinon à quoi bon d’essayer d’en vendre? Suzane avait vraiment l’air d’apprécier ce qu’elle voyait, bien qu’au final, elle ne prit que des préservatifs. Un excellent choix, c’était important de bien se protéger, peut importe l’âge!

La rousse avait déjà enfanté deux fois et ses filles avaient elles-mêmes eu des enfants. Elle savait donc ce que ça avait comme conséquences de ne pas se protéger! Dory ne jugeait pas, après tout, les gens pouvaient bien avoir des petits s’ils le voulaient! Sinon, elle savait aussi que les condoms n’existaient pas dans tous les mondes et que ce n’était que pour les humains s’il y en avait. C’était plutôt injuste d’un côté, mais que pouvait-elle y faire? Il n’y avait pas de pharmacie ou de sex shop au fond de l’océan! Il ne restait que l’abstinence, mais que faire contre l’instinct? Rien, voilà. Bon, dans le cas de la blonde, elle n’avait jamais vraiment ressentie ce besoin lorsqu’elle était un poisson, elle savait comment les parents faisaient les bébés, mais n’avait pas trouvé d’amoureux… et puis même avec Ryan maintenant, elle ne voulait pas d’enfants, c’était une trop grande responsabilité pour leurs capacités.

Une fois les articles payés et dans un sac, elles sortirent de cet endroit bien curieux. Peut-être qu’il faudrait que Dory y retourne avec Ryan un jour? Peut-être qu’il aimerait ça? Quoiqu’elle risquait d’oublié une partie des choses apprises ce jour-là. La blonde sorti la culote mangeable, en prenant une bouchée… quelle déception, ça n’avait pas vraiment bon gout en fait! Ça goutait plus le chimique qu’un vrai fruit! Comment des gens pouvaient manger ça? Bon, plutôt que de mourir de faim ou pire, manger du poisson, ça pouvait faire l’affaire… Quoique ça ne remplissait pas vraiment l’estomac… un peu comme des bonbons.

Elles échangèrent leur numéro. Dory songea un instant que ce pourrait être bien d’inviter la tante de son amoureux pour un brunch ou un diner, mais cette pensée repartie très vite dans le néant d’où elle avait surgit. Et puis, elles se reverraient la semaine suivante… ou à un autre moment, car le hasard semblait souvent diriger les Disney les uns vers les autres. Elles se dirent au revoir et c’est le sac sous le bras que l’amnésique commença à marcher… avant de réaliser qu’elle n’allait pas du bon côté! Tournant les talons, la blonde repris le bon chemin pour rejoindre Ryan et leur colocataire, ce gros chien un peu bizarre que le blond avait trouvé elle ne savait plus trop où.

Dory sourit, plutôt heureuse de sa journée, c’était toujours amusant de faire de nouvelles rencontres!




codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Convalescence, piscine et boutiques ~ mémé Roxy
Revenir en haut Aller en bas
Convalescence, piscine et boutiques ~ mémé Roxy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» PREVAL EST CONTRE LA RECONSTRUCTION DA LA PISCINE DE MONTANA AU CAP-HAITIEN ...
» Dans la piscine de GENK
» très bonnes Boutiques ebay à connaitre / figurines/bits .
» La piscine ensorcelée
» Piscine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: Londres :: South London-
Sauter vers: