A mother understands what a child does not say. ~ Eomma Jihoon ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar

Rox Fox
A worm for breakfast? Yuck!

Oliver
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Rox et Rouky
ÂGE DU PERSONNAGE : 16 ans
COTE COEUR : Makoto ♥
OCCUPATION : Étudiant year 11
LOCALISATION : Londres
HUMEUR : Espiègle
COULEUR PAROLE : #009999
DOUBLES COMPTES : Randall Boggs & Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour & Li Shang
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Hansol Vernon Chwe & Suture.
MON ARRIVÉE : 09/12/2017
MON VOYAGE : 464
POINTS : 850
MessageSujet: A mother understands what a child does not say. ~ Eomma Jihoon ♥ Sam 7 Avr 2018 - 8:16
A mother understands what a child does not say
Rox Fox
&
Jihoon P. Park


 

 



 

 

The strong bond of friendship is not always a balanced equation; friendship is not always about giving and taking in equal shares. Instead, friendship is grounded in a feeling that you know exactly who will be there for you when you need something, no matter what or when.'Δ Simon Sinek

C’était un samedi; le moment favori de la semaine selon Rox. C’était la journée où l’on pouvait dormir et oublier les obligations de l’école. Dormant très mal à cause de ses cauchemars fidèles à chaque nuit, Rox ne pouvait qu’apprécier les matins où les rayons du soleil venaient le réveiller plutôt qu’une composition agressante d’un artiste mort depuis des centaines d’années. Quelques mèches blondes étaient tombées sur son visage durant la nuit et ce fut au travers de celles-ci qu’il put reconnaître les murs de sa chambre lorsqu’il ouvrit ses yeux gonflés par des pleurs nocturnes. Ce n’était qu’un souvenir vague. Rox s’était réveillé, comme chaque nuit, sanglotant sans savoir pour quelle raison. Une boule pressait son corps, une angoisse grandissait, puis se recroquevillant contre lui-même, il s’endormait en se répétant que tout allait bien se passer. Le jeune homme se frotta doucement les yeux, puis étira son bras jusqu’à sa table de nuit pour attraper son téléphone portable qu’il avait fait chargé durant la nuit : 11h24.  Il déconnecta le fils et amena vers lui le portable pour écrire un message à Makoto. Bon matin, j’espère que tu as bien dormi. Je vais dormir chez Jihoon ce soir, on ne pourra pas se parler. J’ai hâte de te voir. Un faible sourire se dessina sur son visage et il déposa son téléphone contre son torse à l’attente d’une réponse, mais celle-ci ne vint pas… Le Japonais devait déjà être à la piscine pour faire des longueurs. Ce n’était pas grave, de toute façon, lui aussi il n’allait pas avoir le temps de lui écrire.

D’un pas lourd, Rox se dirigea vers sa commode pour prendre ses vêtements et il se dirigea par la suite vers la salle de bain en ignorant totalement Joe, le colocataire policier de Roxane. Quelle idée de vivre avec un policier alors qu’il était toujours recherché pour sa fugue du Wyoming… C’était absurde, mais peut-être que cela pouvait aussi le protéger en quelque sorte. Il n’était pas un enfant facile, mais même s’il était égoïste et capricieux, Rox ne restait pas moins quelqu’un de bon lorsqu’il était question de quelqu’un qu’il aimait profondément. Lorsque sa routine matinale fut terminée, l’heure sur la cuisinière annonçait que l’après-midi n’allait plus tardé. Voyant qu’il n’avait pas le temps de manger quoique ce soit, Rox se contenta de mettre son portefeuille dans l’une de ses poches de jeans et il lassa de façon maladroite ses chaussures. Il préférait les souliers à velcro, mais ce n’était que les enfants qui portaient cela et il ne voulait pas être ridiculisé parce qu’il ne savait pas attacher ses chaussures comme tout le monde. Il n’était pas bête, juste maladroit avec ses doigts qu’il n’arrivait pas toujours à maîtriser.

Je quitte de chez moi. Veux-tu que je vienne chez toi plutôt que de t’attendre au centre commercial ? Avait-il envoyé en SMS à son ami, mais malgré les quelques minutes d’attente, aucune nouvelle ne venait et comme le simple pull qu’il portait ne le protégeait qu’à demi du vent, Rox décida plutôt de continuer sa route vers leur point de rendez-vous premier. Peut-être était-il déjà en train de faire les boutiques sans lui et qu’il n’avait simplement pas ressenti la vibration ? Laisse tomber, je vais directement au centre-commercial, je n’ai pas encore mangé, on se rejoint aux restaus ? Lors du chemin, l’ancien renard zieuta par moment l’écran de son téléphone qui, malgré les minutes passantes, n’avait toujours pas vibré ou émis un quelconque son symbolisant un message entrant.

Je suis arrivé. Es-tu là ? Regardant autour de lui, Rox examina avec attention les clients dégustant l’un des nombreux menus que l’aire de repos proposait, mais aucune trace de Jihoon. Poussant un soupire d’agacement, l’adolescent se dirigea vers un petit restaurant familiale qui, parmi toutes les grandes chaînes de restauration rapide, était le seul offrant des repas végétarien. Rox avait horreur de la viande… C’était bien étrange pour un renard, mais pas pour lui. Il avait vu les atrocités que les humains pouvaient faire à ces bêtes et jamais Rox n’aurait pu avaler à nouveau de la viande malgré le fait qu’il trouvait leur goût terriblement bon. S’assoyant à l’une des rares tables libres, il déposa son plateau de nourriture et sortit son téléphone à nouveau. Jihoon ? Rien. Jihoon. Il déposa finalement son téléphone dans son cabaret dans la petite espace entre sa boisson et son assiette, puis il entama son repas qui ressemblait possiblement à quelque chose de comestible avec un peu d’imagination. « Mais il est où ce mec… » Souffla finalement Rox après quelques bouchées. « Pourquoi il est jamais à l’heure ..? »

©️ Gasmask



_________________

    Love letter ◇Write everything down about us on a love letter and throw it into the empty sky. The wind will embrace us so that your painful days of the past are erased. I will hold you tighly and never let go; I will always be by your side ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jihoon P. Park


In any books
DESSIN ANIME D'ORIGINE : La vie...
ÂGE DU PERSONNAGE : 17 ans
COTE COEUR : Minho et un peu d'Olivier ;)
OCCUPATION : Étudiant.
LOCALISATION : Londres.
HUMEUR : Narcissique.
COULEUR PAROLE : Rose.
PRESENCE/ABSENCE : 7-7
DOUBLES COMPTES : Judy L. Hopps
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Jeonghan
MON ARRIVÉE : 06/04/2018
MON VOYAGE : 48
POINTS : 101
MessageSujet: Re: A mother understands what a child does not say. ~ Eomma Jihoon ♥ Dim 8 Avr 2018 - 9:06
Journée avec BaeRox & Jihoon
Who's that sexy thing I see over there? ( That's me, sending in the mirroir. ) •••

Samedi ! Jihoon adorait les samedi, puisque cela signifiait un long matin de sommeil, pas de devoir, pas d'école et de la lacheté à longueur de temps. Jihoon n'était vraiment pas quelqu'un de matinal, alors il aimait savoir qu'il pouvait dormir sans mettre de cadran. En fait, le garçon n'était pas vraiment quelqu'un de jour non plus, il serait probablement capable de dormir des vingt quatres heures en ligne sans jamais bouger de son lit, mais malheureusement la vie l'obligeait à bouger de temps en temps. Bref, il était donc rendu 12H35 lorsqu'il ouvrit enfin les yeux, dans le confort de son lit king aux draps de soie mauve foncé. Toujours les yeux fermés, il s'étira de tout son long avec un grognement puisqu'il n'avait aucune envie de se réveiller. Finalement après un autre cinq minutes sans ouvrir les yeux, il fini par les ouvrir lentement en se sentant comme s'il ne survivrait pas à la journée.

Il prit son téléphone sous son oreiller et le débrancha du fils qui se rendait de sous l'oreiller au murs derrière la tête de chevet du lit. Il ouvrit son écran d'Iphone pour voir ses nouveaux messages. Il avait un courriel du coatch de rugby qui expliquait que le matche du lendemain était reporter à dans une semaine, oh intéressant une autre journée à ne rien faire, hourra. Il vit aussi un textot de son ami Zhen, qui lui demandait s'il aurait vue son chandaille qu'il portait la vieille alors qu'ils étaient aller faire du laser tag ensemble. Jihoon lui répondit donc « Je vais regarder dans ma chambre tentôt je te retexte bro. » Finalement, le garçon se mis en position assise dans son lit, la tête pencher vers ses jambes et pris une longue respiration. La journée commençait, plus le choix. Il glissa donc ses pieds dans ses pantouffles et pris la direction de la salle de bain.


Ses parents n'étant pas à la maison, Jihoon savaient qu'il ne se ferait pas demander de faire du ménage s'il osait sortir de sa chambre, ce qui était également une bonne nouvelle. Il prit donc le temps de se laver pour ensuite se mettre une serviette à la taille avant de préparer sa perfection pour la journée. Il mis de la crème de jour pour bien hydrater sa peau. Il se sécha et se coiffa les cheveux qui pour le moment était long et roux. Il se dirigea ensuite de nouveau à sa chambre pour choisir ses vêtements pour la journée. Il décida d'enfiler un crewneck gris avec un logo « Lacross » dans le coin. Ensuite il mis un pantalon rouge Hilfiger. Il enfila ses souliers bleu marin et rouge de la même marque. Puis touche final, il mis sa casquette à l'envers, des RUF, l'équipe nationnal de rugby d'Angleterre. S'était donc une casquette blanche avec une rose rouge sur le devant. Il était prêt pour la journée.


Oups et en retard semblerait-il, remarqua le garçon lorsque son téléphone lui affichait plusieurs textos non lu et 13H05. L'un des message était Rox qui lui demandait s'il voulait qu'il vienne chez lui ou au centre commercial, le second était le garçon se répondant à lui même et les suivant était Rox qui lui demandait s'il était arrivé. Oubliant de répondre, Jihoon se rendit donc à son véhicule, qui était en fait un auto que son père lui permettait de prendre de temps en temps. Il se mit donc en direction du centre commercial. Toute au long de la route, le rouquin sentit son téléphone vibrer, mais ne répondit pas étant déjà occuper par la route. Puis, il pourrait prétendre ne pas avoir vue les messages s'il n'y répondait pas. Bref, une fois dans le stationnement, il se trouva une place pour son véhicule et se rendit dans l'endroit où il y avait les restaurant.

Ce fût là qu'il trouva son ami Rox qui l'attendait avec un visage qui semblait bien impatient de cette longue attente. Jihoon, pour sa part, l'approcha comme si de rien était et pris place face à l'autre assiatique en lui lançant... « Le voilà, le seul et unique Jihoon. » Se pointant de ses deux mains de la tête au hanches pour un effet dramatique avant d'ajouté... « Alors, ça va Roxychou ? Prêt pour une suberbe journée avec ta personne favorite au monde ? » Tentant les petits surnoms mignon pour faire oublier son retard. Sans oublier que Rox était l'un des plus choux du groupe, alors peut-être qu'il n'en ferait pas un cas. Zhen serait déjà très facher s'il était la personne que Jihoon avait dû rejoindre avec plus d'une trentaine de minutes de retard...

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Rox Fox
A worm for breakfast? Yuck!

Oliver
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Rox et Rouky
ÂGE DU PERSONNAGE : 16 ans
COTE COEUR : Makoto ♥
OCCUPATION : Étudiant year 11
LOCALISATION : Londres
HUMEUR : Espiègle
COULEUR PAROLE : #009999
DOUBLES COMPTES : Randall Boggs & Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour & Li Shang
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Hansol Vernon Chwe & Suture.
MON ARRIVÉE : 09/12/2017
MON VOYAGE : 464
POINTS : 850
MessageSujet: Re: A mother understands what a child does not say. ~ Eomma Jihoon ♥ Dim 8 Avr 2018 - 9:57
A mother understands what a child does not say
Rox Fox
&
Jihoon P. Park


 

 



 

 

The strong bond of friendship is not always a balanced equation; friendship is not always about giving and taking in equal shares. Instead, friendship is grounded in a feeling that you know exactly who will be there for you when you need something, no matter what or when.'Δ Simon Sinek

Rox était agacé. Il n’aimait pas attendre les autres, mais venant de Jihoon ce n’était pas si inhabituel lorsqu’on y pensait. Le Londoniens aimait dormir, ce n’était un secret pour personne… Et c’était sans doute cela qu’il était en train de faire pendant que l’ancien renard commençait à manger… Enfin, c’est qu’il se répétait. Dans tous les cas, ce n’était pas si grave que cela, il allait seulement avoir plus de temps pour faire les boutiques en solo. Peut-être pourrait-il aller acheter quelque chose pour Roxane ? Une petite surprise pour la femme la plus merveilleuse au monde à ses yeux. Finalement, cette pensée s’évapora lorsqu’une silhouette masculine se braqua devant lui. Enfin ! Le blond poussa un soupir de soulagement  et sourit timidement lorsqu’il entendit le surnom que son ami venait de lui donner. « Est-ce que tu essaies d’acheter mon pardon ..? » Amusé par cette tentative, le plus jeune ne put s’empêcher de rire et d’oublier la demi-heure de retard. « J’espère que ton sommeil était réparateur parce que je ne compte pas me coucher tôt ce soir ! » Ou dormir tout simplement. Il n’aimait pas dormir chez les autres… Il avait longtemps fait pipi au lit à cause du traumatisme causé par les Robertson et même si cela ne lui arrivait plus, il craignait toujours que cela arrive lorsqu’il était chez un ami.

Faisant signe à Jihoon de s’asseoir en face de lui, il piqua sa fourchette dans son plat et il la lui tendit pour qu’il en prenne une bouchée. L’ancien renard savait que les gens ne faisaient normalement pas ça, mais dans leur groupe d’amis chacun partageait sa nourriture avec les autres par générosité. Évidemment, il était rare que quelqu’un veuille de la nourriture de Rox qui avait souvent l’air à tout sauf à quelque chose de mangeable. « C’était bien ta soirée avec Zhen hier ? » Avait demandé Rox. Il aurait aimé être là, ça semblait amusant, mais il avait dû travailler à la piscine. C’était embêtant d’être le seul à travailler parce que les garçons organisaient souvent des sorties alors que son horaire ne lui permettait pas, mais ce n’était pas si grave puisque travailler à la piscine voulait aussi dire qu’il pouvait observer sans aucune retenue son amoureux faire ses longueurs. Il adorait le regarder fendre l’eau, voir ses muscles travailler, le voir à bout de souffle… À cette pensée, Rox se mordit la lèvre inférieure, sentant un désir monter en lui. Heureusement, il se rendit compte de son geste et il prit une grande bouchée de son repas en secouant la tête en faisant comme s’il écoutait toujours son ami qui lui parlait de la veille.

« Hier j’ai perdu un bouchon d'oreilles dans la piscine, ça te va si on arrête à la boutique de sport pour que je m’en rachète ? T’as peut-être besoin de quelque chose pour le rugby ? » Trois grandes bouchées plus tard, Rox avait terminé son repas et il se leva pour porter son cabaret à la poubelle en prenant bien soin de prendre son téléphone portable avant de jeter son contenu. À peine allait-il se diriger vers les boutiques que le regard noisette de l’adolescent s’arrêta sur un petit stand de boissons proposant des bubbles tea. « Oooh! » s’exclama-t-il en prenant la main de son ami par réflexe et de le tirer en la direction du stand. « Prends celui que tu veux, je te l’achète ! » Tout sourire, le blond commanda un bubble tea aux bleuets et laissa l’autre passer à son tour commande. Lorsque cela fut fait, ce fut armé de sa boisson d’une main et les doigts entrelacés avec ceux de Jihoon de l’autre qu’il s’élança vers les boutiques. Premier arrêt : la boutique de sport. Aussitôt entré, Rox lâcha finalement la main de l’asiatique et il se dirigea vers le rayon de natation… Bien entendu, Rox se fit interpellé par un frisbee en tissu. Ce truc pouvait se plier et se déplier ! C’était trop bien! Intrigué par cette invention, il ne put s’empêcher de l’essayer en le lançant maladroitement à Jihoon… Sauf qu’au lieu d’aller en direction de son ami, celui-ci atterri malencontreusement en plein visage de la caissière… Oups.  

©️ Gasmask



_________________

    Love letter ◇Write everything down about us on a love letter and throw it into the empty sky. The wind will embrace us so that your painful days of the past are erased. I will hold you tighly and never let go; I will always be by your side ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jihoon P. Park


In any books
DESSIN ANIME D'ORIGINE : La vie...
ÂGE DU PERSONNAGE : 17 ans
COTE COEUR : Minho et un peu d'Olivier ;)
OCCUPATION : Étudiant.
LOCALISATION : Londres.
HUMEUR : Narcissique.
COULEUR PAROLE : Rose.
PRESENCE/ABSENCE : 7-7
DOUBLES COMPTES : Judy L. Hopps
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Jeonghan
MON ARRIVÉE : 06/04/2018
MON VOYAGE : 48
POINTS : 101
MessageSujet: Re: A mother understands what a child does not say. ~ Eomma Jihoon ♥ Dim 8 Avr 2018 - 11:00
Journée avec BaeRox & Jihoon
Who's that sexy thing I see over there? ( That's me, sending in the mirroir. ) •••

Lorsque Jihoon arriva finalement au magasin avec énormément de retard, il avait su ou trouver son ami par le fait que se dernier aimait la nourriture presqu'autant que Jihoon. Il s'était donc rendu où les restaurants et y avait retrouvé Rox. Il lui fit de petites blagues auquels le blond lui demanda alors si s'était son moyen d'acheter son pardon. Le roux fit un visage d'incompréhension sur joué avant de dire avec un faux ton d'innocence... « Me faire pardonner pour quoi ? » avant de faire un clin d'oeil à Rox. Il savait que son retard n'était pas apprécier par son ami, mais était bien heureux de savoir qu'il ne se ferait pas bouder toute la journée. Cela aurait rendu le temps long puisqu'ils devaient dormir tous les deux chez Jihoon le soir venu. Ce que Rox lui souligna en lui disait qu'il espérait qu'il avait dormi suffisament, puisqu'il ne comptait pas se coucher de si tôt.


Le roux fit tomber sa tête vers l'arrière les yeux fermer avec un grognement de douleur avant de dire, en ramenant lentement sa tête en position normal... « Eurg! Moi qui voulait avoir une bonne nuit de sommeil. Tu sais à mon âge, on se couche tôt. Tu peux pas comprendre encore, car tu n'es qu'un gamin, mais moi j'ai besoin de mon seize heures de repos par nuit. » Il ria un peu avant d'ajouté « mais, tu es chanceux que je n'ai pas besoin de sommeil réparateur, pour moi ça viens naturellement toute cette beauté. » Il passa une main dans ses cheveux et dit « Je me réveille comme ça. Alors je devrais survivre à une nuit blanche avec toi. » Ce qui était complètement faux, il avait sécher, plaquer et coiffer ses cheveux, mais chut, personne ne le savait autre que lui.


Par la suite, Rox lui offrit une boucher de son repas. Ce que Jihoon accepta avec joie, prenant une bonne boucher de ce qui lui semblait être des pattes. Puis le bouche pleine, il entendit Rox lui demander comment avait été sa soirée avec Zhen. Il hocha possitivement de la tête un moment terminant sa boucher pour ne pas parler la bouche pleine avant de finalement être capable d'avaler et répondre, la main devant la bouche ayant encore quelques pattes en bouche n'ayant pas pu avaler tout d'une claque « Bien, bien. Damian devait venir, mais finalement il avait un souper de famille qui se terminait tard. » Puis alors qu'il racontait son histoire, il remarqua que Rox faisait de drôle de face en se mordant la lèvre. Il ne semblait pas vraiment l'écouter d'ailleurs, un peu comme dans son propre monde. Il termina sa boucher sans dire un mot se demandant si ce qu'il pensait pouvait être vrai.


Or, Rox décida de ce moment pour reprendre l'envie de parler. Il lui lança alors avoir perdu ses bouchons d'oreilles et devoir aller en chercher d'autre en mentionnant le rugby. Ce qui rendit Jihoon bien heureux, il aimerait bien se trouver de nouveau gants a crampon pour attraper la balle ou même un nouveau mouth piece. N'oublions pas que le rugby est probablement le sport avec le moin d'équipement qui existe. Puis, il se dit qu'il aurait la soirée au complet pour tenter de voir si oui ou non Rox avait des sentiments envers quelqu'un qui pourrait expliquer ce visage rêveur plus tôt. « Ça me va, je vais regarder les mouth pieces je crois bien. Mon rose à brisé à force de la mordiller, j'aimerais bien un blanche, ça donnerait l'impression d'avoir toujours un sourire parfait sur le terrain. »  


Ils se levèrent donc et Jihoon regarda Rox le temps que ce dernier jette son plateau. Bien qu'il en ai manger, il n'était pas question qu'il joue le rôle de concierge en ramassant ses vidanges. Puis, ils se mirent en direction de la boutique, où ils n'arrivèrent pas puisque Rox s'arrêta et lança au roux de se choisir un bubble tea, puisqu'il lui offrait, toute en le prenant par la main. Ce qui n'avait rien d'étrange pour Jihoon qui avait l'habitude d'être très tactile avec ses amis et Rox lui même était plutôt affectueux. Alors quelque chose qui dérangerait peut-être des gens qui regardait les deux se promener, ne dérangeait aucunement les deux garçons. Comment dire non à quelque chose de gratuit, pensa rapidement Jihoon avant de poser son regard sur les choix offert par le stand et de dire a son ami ; « awww merci Rox. »Finalement, il se posa sur un de couleur vert. Il avait l'air bon. Une fois les boissons prête, ils reprirent la route main dans la main vers la boutique de sport.


Une fois dans la boutique de sport, Jihoon suivit Rox en regardant un peu ce qu'il y avait dans la boutique, avant de trouver les mouth pieces non loin de l'entrer. Il regardait les choix de couleur lorsqu'il entendit un « plop » ce qui lui fit lever la tête, pour voir que cela venait d'un frisbee en tissus que venait vraisembablement de lancer Rox en direction de la cassière. Lorsque la chose toucha en plein visage la pauvre dame, Jihoon ne pu se retournir et éclata de rire. Sans retenu et sans ampathie. Lorsque la cassière, le regarda, sans cesser de rire, il pointa Rox du doigts qui se trouvais un peu plus loin alors que Jihoon était tout prêt des caisses, ne voulant pas passer pour la personne l'ayant attaquer. Elle n'avait pas l'air de bonne humeur lorsque son regard noir se tourna vers le blond. Jihoon fit alors vivement signe de la main au blond de le suivre vers la sortie de la boutique, avant que la cassière n'appel la sécurité.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Rox Fox
A worm for breakfast? Yuck!

Oliver
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Rox et Rouky
ÂGE DU PERSONNAGE : 16 ans
COTE COEUR : Makoto ♥
OCCUPATION : Étudiant year 11
LOCALISATION : Londres
HUMEUR : Espiègle
COULEUR PAROLE : #009999
DOUBLES COMPTES : Randall Boggs & Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour & Li Shang
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Hansol Vernon Chwe & Suture.
MON ARRIVÉE : 09/12/2017
MON VOYAGE : 464
POINTS : 850
MessageSujet: Re: A mother understands what a child does not say. ~ Eomma Jihoon ♥ Lun 9 Avr 2018 - 3:35
A mother understands what a child does not say
Rox Fox
&
Jihoon P. Park


 

 



 

 

The strong bond of friendship is not always a balanced equation; friendship is not always about giving and taking in equal shares. Instead, friendship is grounded in a feeling that you know exactly who will be there for you when you need something, no matter what or when.'Δ Simon Sinek

Il avait vu le frisbee partir dans la mauvaise direction au ralenti… Comme dans ces fameux films Américains. Voulant le rattraper en plein vol, Rox avait fait quelques pas vers l’avant, mais celui-ci se retourna immédiatement en voyant le disque en tissue frapper au visage une employée à la caisse. Rox voulu faire comme si ce n’était pas lui, mais Jihoon ne tarda pas à vendre la mèche en le pointa de son index. Woah, super camaraderie..! Le renard fit claquer sa langue contre son palais d’agacement et il fronça les sourcils pour dévisager son ami qui ne pouvait faire autrement que de trouver hilarante cette situation. « Je… - » avais commencé Rox pour tenter de s’excuser à l’inconnue, mais celle-ci semblait si agacée que l’on aurait presque pu voir de la fumée lui sortir par les oreilles. Sans perdre trop de temps, le roux tira sur le bras de son ami pour le faire sortir de cet endroit qui allait sans doute lui être interdit dorénavant. Lorsqu’ils furent assez loin de la boutique, Rox s’arrêta et fit un geste brusque du bras pour se libérer de la prise du plus vieux. « Putain..! Je vais jamais pouvoir y remettre les pieds ! La honte quoi..! » Et même s’il trouvait le courage d’y retourner, quelle chance allait-il avoir pour que cette femme ne le reconnaisse pas ? Il ne voulait pas s’y risquer… Il allait donc devoir songer à passer dans une autre boutique de sport le lendemain sur le chemin de retour.

Soupirant bruyamment, Rox faisait les cent autour de son ami. Qu’est-ce qu’ils devaient faire maintenant ? Pourquoi devait-il être énervé pour si peu ? Il était irritable dernièrement… Peut-être était-ce à cause du manque de sommeil accumulé ? C’était absurde de s’emporter pour si peu.  Finalement, il s’arrêta brusquement. « Tu veux aller voir à la boutique de films ? On pourrait se faire un marathon ! » Il l’avait proposé innocemment pour tenter de penser à autre chose, mais s’il savait que Jihoon adorait les films d’horreur, Rox aurait sans doute proposé autre chose par crainte que celui-ci ne choisisse cela. Arrivés au HMV, l’américain se dirigea dans la section humoristique où de nombreux films Anglais tels que Mister Bean ou Johnny English étaient installés aux murs. De son côté, Jihoon semblait s’être séparé de lui pour observer d’autres films. Ce n’était pas plus mal, ils allaient pouvoir faire leur sélection séparément et se mettre d’accord par la suite sur lesquels ils allaient acheter pour leur soirée.

Perdu dans ses recherches fascinantes, Rox mettait la pagaille au travers des films qu’il sélectionnait et ceux qui, après avoir lu le résumé sur la pochette, ne l’intéressait pas vraiment. Des sélections principalement faite à l’aveuglette puisqu’il n’avait pas la moindre idée du genre du film qu’il préférait ou même des navets ayant pris la poussière depuis 3 ans… La plupart du temps, ses choix s’arrêtaient sur des films à cause de l’esthétisme du coffrait ou encore parce qu’il trouvait l’acteur ou bien l’actrice principal attirant.  Cependant, son enthousiasme s’arrêta soudainement lorsqu’il ressenti un inconfort au niveau de son ventre… Comme des brûlures d’estomac mêlé à une indigestion. C’était la toute première fois que celui-ci ressentait ce genre de malaise et rapidement, il commença à avoir des sueurs froides qu’il épongea discrètement à l’aide de la manche de son pull. Portant la paille de son bubble tea à ses lèvres, Rox se répéta pour lui-même que ce n’était rien de grave et que cela allait passer… Ce n’était que le repas qui n’avait pas passé. Sauf qu’en vérité, son corps était en train de le mettre en garde.  

©️ Gasmask



_________________

    Love letter ◇Write everything down about us on a love letter and throw it into the empty sky. The wind will embrace us so that your painful days of the past are erased. I will hold you tighly and never let go; I will always be by your side ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jihoon P. Park


In any books
DESSIN ANIME D'ORIGINE : La vie...
ÂGE DU PERSONNAGE : 17 ans
COTE COEUR : Minho et un peu d'Olivier ;)
OCCUPATION : Étudiant.
LOCALISATION : Londres.
HUMEUR : Narcissique.
COULEUR PAROLE : Rose.
PRESENCE/ABSENCE : 7-7
DOUBLES COMPTES : Judy L. Hopps
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Jeonghan
MON ARRIVÉE : 06/04/2018
MON VOYAGE : 48
POINTS : 101
MessageSujet: Re: A mother understands what a child does not say. ~ Eomma Jihoon ♥ Jeu 26 Avr 2018 - 8:54
Journée avec BaeRox & Jihoon
Who's that sexy thing I see over there? ( That's me, sending in the mirroir. ) •••

Jihoon n'en pouvait plus de rire. Rox, qui l'avait probablement fait par accident connaissant le garçon, venait de lancer un frisbee en plein visage de la caissière. Il vait pu voir l'évènement se dérouler directement devant ses yeux et cela avait déclencher bien du rire en lui. Par la suite, il avait été rapide à dénoncer son ami à la dame qui le regardait méchamment. Il ne voulait pas être pris pour coupable pour quelque chose qu'il n'avait pas fait, il faisait tout pour pas être pris pour coupable même lorsqu'il était le vrai coupable d'une situation. Ensuite, il fit signe a l'asiatique blond de le suivre le plus rapidement vers la sortie avant de se retrouver dans la trouble avec la gérance de la boutique. Lorsque le garçon fut à sa hauteur, Jihoon lui pris le bras et le traina vers l'extérieur du magasin de sport.

Une fois dehors, il sentie l'autre garçon tirer fortement son bras pour se défaire de sa prise. Le roux se retourna pour regarder son ami inquiet de peut-être lui avoir fait mal ? Finalement, il comprit rapidement ce qui n'allait pas, car Rox lui lança qu'il ne pourrait plus jamais retourner dans la boutique et que s'était la honte. Si le frisbee avait été lancer par le plus vieux, il n'aurait pas été déranger plus longtemps que 2 secondes par la situation, mais avait Rox s'était une autre histoire il y penserait surement un bon moment. Jihoon fit une colle à son ami en lui flattant le dos d'une main, toujours son smoothie dans l'autre avant de lui dire... « mais non Rox, ça va aller on ira lui porter une lettre d'excuse et explication plus tard d'accord? ». Même s'il disait cela, il espérait grandement que le plus jeune oublierait cette histoire rapidement et qu'ils n'auraient pas à y retourner.

Ensuite, il relâcha son ami et le regarda faire les cent pas. Finalement, l’autre garçon cesse dans faire les cent pas et proposa alors.  « Tu veux aller voir à la boutique de films ? On pourrait se faire un marathon ! ». Jihoon hocha de la tête pour accepter la proposition toute en se mettant en route vers le magasin de film. Rendu dans le magasin, il laissa son ami faire des recherches de son côté et se rendit dans sa section favorite. Les films d’horreurs. C’était les films qu’il aimait le plus regarder, même s’il savait que Rox n’aimait pas ce genre de film et dormais mal ou pas après en avoir visionné. Jihoon décida d’en prendre un malgré tout et de le proposer dans les choix de film. On ne sait jamais peut-être que Rox se sentait brave aujourd’hui. Le film qu’il avait en main était un film sur la forêt des suicides au Japon. Les critiques étaient bonnes, pour un film d’horreur.

Il passa aussi rapidement dans la rangé des romances et des comédies musicales, mais il avait pas mal tout vue ce qui valait la peine. Il releva alors la tête pour voir ou en était Rox dans ses recherches de film. Il tourna la tête un moment avant de le voir qui avait le visage légèrement crispé comme s’il était en mal et il s’épongea même le front. Était-il encore stressé à cause de la dame du magasin de sport ? Des fois il s’en faisait trop avec des détails. Quoi que, si c’était le cas, il n’aurait pas l’air d’avoir mal. Jihoon se mis donc en direction de son ami et lui mis une main dans le dos, flattant de haut en bas doucement, avant de lui demander…

« Ça va Rox ? Tu n’as pas l’air d’être dans ton assiette ? » Puis en regardant bien le visage de son ami il ajouta… « On devrait entrer chez moi, tu es pâle, nous choisirons un film dans ceux chez moi. »

Après avoir déposé les films que les deux avaient en main un peu n’importe où dans les étagères, il prit la main de Rox et l’entraina vers la sortie du magasin. Par chance qu’il était venu en auto, il serait plus rapidement chez soie. Jihoon savait que les gens qui ne se sentait pas bien préférais généralement être dans le confort d'une maison.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Rox Fox
A worm for breakfast? Yuck!

Oliver
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Rox et Rouky
ÂGE DU PERSONNAGE : 16 ans
COTE COEUR : Makoto ♥
OCCUPATION : Étudiant year 11
LOCALISATION : Londres
HUMEUR : Espiègle
COULEUR PAROLE : #009999
DOUBLES COMPTES : Randall Boggs & Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour & Li Shang
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Hansol Vernon Chwe & Suture.
MON ARRIVÉE : 09/12/2017
MON VOYAGE : 464
POINTS : 850
MessageSujet: Re: A mother understands what a child does not say. ~ Eomma Jihoon ♥ Ven 18 Mai 2018 - 2:33
A mother understands what a child does not say
Rox Fox
&
Jihoon P. Park


 

 



 

 

The strong bond of friendship is not always a balanced equation; friendship is not always about giving and taking in equal shares. Instead, friendship is grounded in a feeling that you know exactly who will be there for you when you need something, no matter what or when.'Δ Simon Sinek

La vision trouble, Rox tentait tant bien que mal de se calmer en prenant quelques gorgées de son bubble tea toujours froid. Le froid était toujours bon lors des malaises, non ? Étourdit, l’ancien renard finit par échapper les films qu’il avait sélectionné au sol et Jihoon arriva presque immédiatement. Celui-ci lui flatta le dos, ce qui eut pour effet de le faire légèrement sursauté. Bien que Rox aime beaucoup les caresses des gens, il restait toutefois craintif lorsqu’il se faisait touché par derrière… Il avait toujours inconsciemment peur de recevoir un violent coup… comme ceux que Dale lui infligeait avec sa ceinture. Réalisant que c’était la main de son ami, ses épaules descendirent lentement et un soupire s’échappa d’entre ses lèvres… Oui, c’était Jihoonie-hyung, sa eomma, tout allait se calmer… Et ce fut le cas. Bien que toujours dans un état second et transpirant sans savoir pourquoi, Rox sentait son corps beaucoup plus détendu. L’aîné prit finalement la parole et comme seule réponse, le blond se tourna vers lui pour le serrer contre lui. N’était-ce pas un peu déplacé ? Peut-être, mais il se sentait tellement reconnaissant pour la douceur qu’il recevait de sa part.., ce n’était pas comme s’il la méritait ou quelque chose du genre pensait-il.

Laissant négligemment les films sur un présentoir, les deux adolescents sortirent de la boutique pour se diriger vers la voiture du roux. Contrairement à son habitude, Rox resta silencieux tout le long du travers et s’était installé la tête contre le rebord de la portière. Quelque chose n’allait pas, mais il était incapable d’en expliquer la raison. Le repas? Le manque de sommeil ? Le stress ? Le traumatisme ? Tout ça en même temps ? Le garçon glissa à quelques reprises des regards rapides à son ami, hésitant à vouloir tout lui déballer sur sa vie privée. Devait-il dire tout ce qu’il avait sur le cœur ? N’était-il pas le premier à rigoler des problèmes des autres ? Il était différent avec lui… C’était comme si Jihoon le préférait des autres… Comme s’il allait lui pardonner tout ce qu’il pourrait lui dire ou faire. Il se sentait très heureux d’être un privilégier dans son cœur, car c’était réciproque. Pendant un bref instant, le cadet se sentit comblé et sourit discrètement en tournant sa tête vers la fenêtre; c’était bien d’être aimé.

Arrivés chez Jihoon, Rox se sentait déjà mieux et sa transpiration hors norme n’était plus là… Seul un teint étrangement pâle pouvait trahir son état. « Merci beaucoup… » Avait-il soufflé à son ami en sortant du véhicule. « Je me sens mieux maintenant, je ne sais pas ce qu’il s’est passé, ça ne se reproduira pas, désolé. » Désolé… Pourquoi s’excusait-il ? Les Robertson lui avait fait comprendre que tout était de sa faute lorsqu’il vivait au Wyoming… Pourquoi serait-ce différent maintenant qu’il était à Londres ? Il s’excusait pour tellement de choses pour lesquels il n’était pas responsable et il en était incapable lorsque de vrais drames survenaient tellement il s’en voulait… Comme lors de Noël dernier lorsqu’il avait déchiré la chemise d’Oliver par accident. Il savait bien que c’était de sa faute et incapable de s’excuser, il avait ravalé sa tristesse et s’était créé une fausse joie en lui prêtant l’un de ses hoodies en remplacement. « Pour me faire pardonner, tu peux choisir le film que tu veux, je ne m’y opposerai pas. »

Par habitude, Rox se dirigea vers la chambre de Jihoon où il déposa son sac contenant ses vêtements pour le lendemain ainsi que sa brosse à cheveux et autres produits de toilette. Un second lit avait été fait au sol, probablement par les soins de la mère de l’hôte. C’était une gentille femme… En vérité, Rox se demandait parfois comment son ami pouvait être aussi désagréable avec les autres alors qu’il avait des parents adorables qui l’avaient comblé depuis sa naissance… Mais peut-être était-ce ça qui l’avait rendu comme cela. Ne dit-on pas qu’un  enfant trop gâté est comme un pommier trop arrosé qui créé des pommes pourries ? S’installant sans plus attendre sur le matelas au sol, Rox enleva son téléphone de la poche de son jean, vérifia si Makoto lui avait répondu, puis le rangea dans son sac pour ne pas être déranger durant le visionnement de leur film. « Ils sont où tes films ? » demanda-t-il en souriant, faisant abstraction à son malaise persistant.

©️ Gasmask



_________________

    Love letter ◇Write everything down about us on a love letter and throw it into the empty sky. The wind will embrace us so that your painful days of the past are erased. I will hold you tighly and never let go; I will always be by your side ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jihoon P. Park


In any books
DESSIN ANIME D'ORIGINE : La vie...
ÂGE DU PERSONNAGE : 17 ans
COTE COEUR : Minho et un peu d'Olivier ;)
OCCUPATION : Étudiant.
LOCALISATION : Londres.
HUMEUR : Narcissique.
COULEUR PAROLE : Rose.
PRESENCE/ABSENCE : 7-7
DOUBLES COMPTES : Judy L. Hopps
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Jeonghan
MON ARRIVÉE : 06/04/2018
MON VOYAGE : 48
POINTS : 101
MessageSujet: Re: A mother understands what a child does not say. ~ Eomma Jihoon ♥ Sam 26 Mai 2018 - 17:39
@Jihoon P. Park a écrit:
Journée avec BaeRox & Jihoon
Who's that sexy thing I see over there? ( That's me, sending in the mirroir. ) •••

Jihoon s’inquiétait pour son ami, celui-ci avait vraiment semblé mal aller. Contrairement aux faux maux de tête ou de cœur que Jihoon inventait pour parvenir à manquer des jours d’écoles. Son ami manqua même de l’entendre approcher et sursauta lorsqu’il le toucha pour le calmer. Jihoon n’avait pas trop de connaissance en santé, alors autre que de pouvoir dire que son ami n’allait pas bien, il ne pouvait pas vraiment dire ce que les symptômes semblait annoncer. Ils lui avaient donc proposé de rentrer chez les Park afin de ne plus être dans un centre commercial alors qu’il n’allait pas bien.


Finalement rendu à la voiture, Jihoon avait plus que hâte d’être rendu chez lui. Il conduit rapidement, mais moins brusquement qu’à son habitude pour éviter que son ami soit malade. Lorsqu’il avait rencontré Rox l’année précédente, immédiatement Jihoon s’était sentie interpellé par ce garçon aux airs métis. Rox lui avait semblé seul, abandonné, triste et en besoin de protection. Peut-être était-ce son côté Eomma qui l’avais poussé à prendre le gamin sous son ail, mais depuis il le chouchoutait et les autres gars du groupe le remarquait, même si Jihoon le niait. Alors l’état actuel de Rox l’inquiétait grandement, puisque normalement Rox était souriant et heureux dans leur soirée à deux plutôt que malade et stressé.

Malgré sa personnalité égocentrique et narcissique, Jihoon était reconnu pour porter une attention particulière et un amour – qui reste amical bien qu’affectif - aux garçons qui faisaient partie de l’Asian Club. Il avait donc tendance à les faires passer avant lui et leur donner des soins qu’il ne donnerait pas aux gens en temps normal. Ce genre de situation le démontrait bien. Si cela n’avait pas été Rox, ou quelqu’un du club, il n’aurait probablement pas tenté de réconforter la personne et aurait continué ses commissions. Cependant en plus d’être du club, Rox avait une place particulière dans le cœur de l’aîné.

Une fois chez Jihoon il entendit le plus jeune lui dire « Merci beaucoup… » Alors que les deux quittait le véhicule. Jihoon alla ouvrir la porte de la maison en lui disait « Il n’y a rien là. » et son ami ajouta « Je me sens mieux maintenant, je ne sais pas ce qu’il s’est passé, ça ne se reproduira pas, désolé. » S’était bien Rox de s’excuser pour quelque chose dons il n’avait pas le contrôle. Une fois à l’intérieur, il lui frotta le bras doucement avec sa main et lui dit « Tu n’as pas à t’excuser Rox, c’est normal des fois de ne pas bien aller. C’est le corps humain. » De la sagesse d’Eomma. Il se mit ensuite en direction du salon.

Une fois rendu dans le salon, il pu saluer de la main ses parents qui était pour leur part dans le salon, la pièce après le corridor de l’entrer, à jouer aux cartes. Une fois dans la pièce, il entendu le blond lui dire… « Pour me faire pardonner, tu peux choisir le film que tu veux, je ne m’y opposerai pas. » Jihoon lui répondit donc… « Nous ne sommes pas obliger d’écouter un film si tu préfère dormir ? » mais son ami hocha de la tête négativement, lui confirmant qu’ils écouteraient un film. Il se dirigea donc vers sa chambre à coucher, où un lit au sol avait été fait pour son jeune invité.

Souriant, Rox lui demanda « Ils sont où tes films ? ». Ce à quoi Jihoon répondit en pointant la bibliothèque fermé au côté de la télévision. « Regarde ce qui t’intéresse et je vais trancher le choix final. » Puis, ayant vue Rox regarder son téléphone quelques secondes plus tôt, il décida de l’agacé un peu. Jihoon lui lança « Tu regarde si ton amoureux prétentieux t’aurais répondu par hasard ? » Il savait que ce jeune garçons homosexuel avait réussi à se liée d’amitié avec son petit Rox et il n’en était pas particulièrement fan. Il ne pensait pas que ce soit vraiment l’amoureux de Rox sinon il le saurait… n’est-ce pas ? Bref, il voulait simplement l’agacé un peu.

C'est également le moment où la mère de Jihoon décida de se présenter après deux petit et doux « knock kock » autant vocal que physique contre la porte avant d'entrer. « Salut les garçons, je vous ai préparer des petites collations, des jeunes adolescent comme vous, il faut manger pour être en forme. » Elle déposa donc sur la petite table que Jihoon possédait à côté de son lit pour justement pouvoir manger sans quitter son lit ou sa chambre. Il y avait une petite assiettes d'ails de poulet, un bol avec des chips au vinaigre probablement et un bol de crottes de fromage. Elle avait dû mettre les plats les un par dessus les autres pour parvenir à monter le tout d'un seul voyage. « Merci Eomma, tu es la meilleure » répondit en mettant les mains sous son mentons et faisant les beaux yeux à sa mère.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Rox Fox
A worm for breakfast? Yuck!

Oliver
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Rox et Rouky
ÂGE DU PERSONNAGE : 16 ans
COTE COEUR : Makoto ♥
OCCUPATION : Étudiant year 11
LOCALISATION : Londres
HUMEUR : Espiègle
COULEUR PAROLE : #009999
DOUBLES COMPTES : Randall Boggs & Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour & Li Shang
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Hansol Vernon Chwe & Suture.
MON ARRIVÉE : 09/12/2017
MON VOYAGE : 464
POINTS : 850
MessageSujet: Re: A mother understands what a child does not say. ~ Eomma Jihoon ♥ Lun 18 Juin 2018 - 4:01
A mother understands what a child does not say
Rox Fox
&
Jihoon P. Park


 

 



 

 

The strong bond of friendship is not always a balanced equation; friendship is not always about giving and taking in equal shares. Instead, friendship is grounded in a feeling that you know exactly who will be there for you when you need something, no matter what or when.'Δ Simon Sinek

« Tu regardes si ton amoureux prétentieux t’aurais répondu par hasard ? » Le regard de Rox s’était fixé dans le vide et son sang n’avait fait qu’un tour. Quoi? Prétentieux ? Comment..? Pour qui se prenait-il pour juger Makoto comme ça ? Il voulut le défendre immédiatement, mais réalisant qu’il allait vendre la mèche, il se contenta de pouffer de rire en regardant rapidement son ami. « Mon amoureux ? N’importe quoi. Je voulais voir si Mamie m’avait écrit. » Il savait bien que Makoto n’aimait pas ce mot… qu’il n’était pas non plus à l’aise avec ce genre de choses… Il n’allait surement pas avouer à Jihoon qu’ils étaient véritablement ensemble… Surtout vu comment l’aîné du groupe aimait pointer du doigt les homosexuels. Rox pouvait vivre avec ça puisqu’il s’en fichait profondément de l’opinion des gens à son sujet, mais il ne voulait pas rendre malheureux celui qu’il aimait. Au même moment, on cogna à la porte de la chambre et quelques plats passèrent en premier du cadrage de la porte. Oh ! De la nourriture ! Rox, toujours assit sur le matelas, remercia chaleureusement la mère de son ami tout en faisant quelques petits signes de tête. Il n’allait évidemment pas toucher aux ailes de poulet, mais il n’allait pas dire non aux chips.

Voyant finalement que Jihoon faisait un aegyo à sa mère pour la remercier de leur avoir apporté des trucs à grignoter, Rox éclata de rire et lui poussa amicalement l’épaule pour qu’il arrête. Finalement la mère sortie de la chambre, l’ancien renard ne put s’empêcher de crier un : « Trop gay..! » Mort de rire, il s’écroula sur le matelas pour y faire l’étoile le temps que son fourire passe. C’était quand même marrant que l’adolescent passe le plus clair de son temps à juger l’orientation sexuel des autres par leurs simples manies alors qu’il n’était pas mieux qu’eux en fin de compte.

Finalement calmé, il se leva et se dirigea vers les bols de chips où il en prit quelque unes et il alla regarder le contenu de la bibliothèque de son ami. Il y avait de nombreux films et étant à l’ère contemporaine que depuis quelques mois, le blond n’avait toujours pas une grande connaissance sur les choses des humains… Même qu’il lui arrivait encore parfois de sursauter en entendant le grille-pain éjecter les tranches de pain grillées qu’il avait lui-même mit à l’intérieur de celui-ci. Son regard s’arrêta après quelques instants sur un DVD nommé The forest. Un film sur la forêt, chouette ! Pensa Rox en le sortant de la bibliothèque. Sans regarder plus que cela l’image de la pochette, il tourna le boitier pour lire le résumé, mais il se contenta plutôt de balayer le regard sur les mots imprimés : forêt d'Aokigahara et Japon. Le Japon ! Comme où Makoto était né! C’était sympa l’idée de film sur une forêt au Japon ! Sans plus attendre, Rox glissa le DVD dans la fente du lecteur et il s’installa sur le lit de son ami pour regarder le film qu’il avait mis. S’il avait demandé, il aurait su que ce film était loin d’être ce qu’il avait imaginé et ce fut après les premiers sursauts que le film d’horreur offrait qu’une nouvelle pression désagréable se fit ressentir dans la poitrine du plus jeune. Par réflexe, il s’était simplement collé à Jihoon pour se sentir en sécurité, mais la douleur ainsi que les sueurs froides persistaient malgré tout.

Écoutant la voix de la sagesse, le garçon avait finalement abandonné le visionnement du film et s’était allongé dans le lit pour tenter de dormir. Fiévreux et  étourdit, Rox ne tarda pas à tomber endormi. Encore cette nuit, son sommeil fut agité du à ses cauchemars et souvenirs. Tout semblait si réel qu’il n’arrivait plus à savoir ce qui l’était et ce qu’il ne l’était pas. Bougeant dans tous les sens dû à sa température grimpante et à une douleur au cœur, le blond commença à donner des coups de pieds à son ami, puis il se réveilla, tremblant, le front en sueur et en ressentant un vive inconfort dans le bras et dans le cou. S’asseyant les yeux ronds, Rox s’agrippa brusquement le torse en éprouvant un pincement plus fort qu’il n’avait pu avoir jusqu’à présent. « J- Jihoon…! » Avait-il soufflé entre ses lèvres devenues décolorées. Suant excessivement et prêt à vomir à tout moment, Rox était persuadé qu’il allait mourir.

©️ Gasmask



_________________

    Love letter ◇Write everything down about us on a love letter and throw it into the empty sky. The wind will embrace us so that your painful days of the past are erased. I will hold you tighly and never let go; I will always be by your side ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: A mother understands what a child does not say. ~ Eomma Jihoon ♥
Revenir en haut Aller en bas
A mother understands what a child does not say. ~ Eomma Jihoon ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Mother's Day [DVDRiP]
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Un article intéressant de Régine Chassagne du groupe Arcade fire
» Blackberry Bold..
» Kino no Tabi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... ::  :: Central London-
Sauter vers: