Partagez | 
 

 Quand on a une garde du corps... [PV Helga]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Quand on a une garde du corps... [PV Helga]  Jeu 30 Mai 2013 - 6:05


« Chaussure & Pimbêcheries en tout genre.»
Sally & Helga


Okay, on reprend tout depuis le début. Tout avait commencé par un meurtre. Ouais, je sais, c'est pas très engageant comme début dit comme ça.. Mais ne vous en faite pas, tout le monde va bien. Sauf la victime évidemment... Quoi que, on peut pas dire qu'elle aille si mal que ça, après tout elle ressent pas la douleur maintenant, puis si ça se trouve, actuellement elle est en train de jouer de la harpe en sautant partout dans une robe blanche et avec une couronne de fleur sur la tête. Et le tout sur des nuages. Rose les nuages. Mais bon, c'est pas le problème de Sally ça. Ou peut être que si. Ca le serait pas si elle n'avait pas assisté à toute la scène en fait. Sauf que justement, elle se trouvait dans la ruelle le soir du crime. Et c'est là que, n'écoutant que son courage, elle arrache son pantalon et sa chemise, enfila son masque de Catwoman et se jeta sur les méchants pour leur botter le derrière ! Non je déconne, en vrais elle a juste reculée silencieusement pour s'engouffrer dans la ruelle d'à côté, gardant un oeil sur la scène. De toute façon, elle aurait pas pu faire autrement, elle met des jupes. Et vous m'expliquez comment on planque une combinaison en latex sous une jupe et un chemisier ? Et bah on peut pas. Heureusement qu'elle a eu l'intelligence de se planquer vite fait d'ailleurs, qui sait ce qu'il lui serait arrivé dans le cas contraire, mais il n'empêche qu'elle avait tout vu, faisant d'elle un témoin capitale dans l'affaire. Au début, elle ne comptait pas en parler, sauf à Riley évidemment, mais justement, il avait réussit à la convaincre de répondre à l'appel à témoin, après tout ça ne coutait rien, ce n'était pas grand chose. Ah ah. La bonne blague. Si elle avait su, elle serait pas venue. Non parce que témoigner c'est bien, le refaire au procès, soit, mais se coltiner une garde du corps non stop... Bah ça, ça l'est carrément moins. C'est pas que Sally a horreur d'avoir quelqu'un sur le dos, surtout en permanence mais... Bah si en fait, c'est exactement ça. Non mais, faut la comprendre, elle déteste que quelqu'un surveille ses faits et gestes, elle a un trop grand besoin de liberté pour ça. C'est pas pour rien qu'elle passait son temps à sauter par la fenêtre de sa chambre pour échapper au docteur Finklestein à Halloween Town. Elle aurait bien fait pareil le soir même d'ailleurs, mais depuis un penthouse et sans avoir la possibilité de se recoudre les membres perdus après... Bah c'est carrément plus délicat. Suicidaire même, et bien que ça l'énerve, ce n'était pas non plus à ce point. L'ancienne poupée avait donc préféré ruminer toute la nuit, enfermée dans sa chambre. Chambre ou elle avait prit une décision. Il n y avait pas de raison qu'elle soit la seule agacée, alors, puisqu'ils avaient décidés de lui coller un garde du corps, elle allait être chiante. Et quand je dis chiante, c'est TRES chiante. Du genre pimbêche vous voyez ? C'est bien pour cela qu'à peine levée et douchée, elle avait enfilée une robe noire a manche trois quart, laissant ses épaules a découvert et ceinturant sa taille a l aide d un large ruban rouge. Du maquillage, des guêtres et des escarpins plus tard, la voila partie en quête du centre commercial.

Et c'est quelques heures plus tard que nous la retrouvons dans un magasin de chaussure, un gobelet Starbuck posé à cote d'elle et Boolly en train de regarder autour de lui en tirant la langue depuis son sac a main. Qui est Boolly ? Et bien c est l adorable chiot avec un ruban rouge autour du coup que lui a offert Boogey récemment. Bizarrement, Sally n'aime pas trop les chiens, elle est plutôt chaton vous voyez, comme le prouve Nymeria. Mais alors qu elle a vu le bichon la regarder avec ses yeux tout mignon et lui tirer la langue elle a craquer instantanément. C est quand il a glisser et s est prit un mur dix minutes plus tard qu elle en est tombée amoureuse. Mais ns vous en faite pas, ce n est pas au point de tromper son petit ami dont elle porte actuellement la veste en cuir avec le " Judas " marqué dessus. D habitude elle ne trimballait pas le chiot dans son sac, mais la pour jouer les pimbêches c'était parfait. C'était d'ailleurs pour la même raison qu il devait y avoir une trentaine de paires de chaussures a talons étalées autour d elle. Chaussures qu elle comparait et essayait depuis maintenant un trèèès long moment. C -'était juste par principe en fait, étant donne que si Helga n avait pas été la, cela ferait longtemps qu elle serait déjà partie. Elle finit par enfiler un escarpin noir semblable a ceux qu elle portait a la base a l exception du fait qu ils étaient mattes et non laqués.

« T'en pense quoi Boolly ? »
« Wif ! =P »
« Ouais t as raison, je devrais essayer celle avec le noeud... »


(c) by Miss Amazing for P.R.A.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleak mercenary with a warm heart
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Clémence Brown & Roxane P. Mona
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Atlantide, l'empire perdu
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans
COTE COEUR : Un certain coeur ardent...qui peut vaincre le froid en presque toutes circonstances
OCCUPATION : A la tête d'une équipe de mercenaires || Entraîner sa fille à la relève
HUMEUR : Aventurière
MON ARRIVÉE : 11/04/2013
MON VOYAGE : 1091
POINTS : 99
LOCALISATION : Le globe terrestre

MessageSujet: Re: Quand on a une garde du corps... [PV Helga]  Mer 12 Juin 2013 - 17:37

Quand on a une garde du corps







Helga jouait avec son arme, la faisant tournoyer dans sa main. Ce n'était pas très discret, mais elle n'en avait cure et puis, qui pouvait l'empêcher d'agir ainsi ? Elle n'était pas la seule à avoir une arme sur elle. Plus de la moitié du pays en possédait une et ils n'étaient pas tous de la police, contrairement à elle. Après, elle ne portait aucun signe l'apparentant à la police. Cela était d'ailleurs volontaire et permettait une discrétion. Enfin discrétion pour elle, car quand on voyait l'accoutrement vestimentaire de Sally, le mot discrétion était complètement illusoire. D'ailleurs, sa tenue ne plaisait pas à Helga, qui n'avait émis aucune remarque. Notre trentenaire n'avait pas non plus fait de commentaire sur le « Judas » écrit sur la veste de la rouquine. Manquerait plus que sa protégée sorte avec lui ! En effet, Helga le connaissait, car ils avaient passé un accord avec Iago : un véritable pacte entre anciens méchants. Cependant, elle n'avait pas relevé, ne voulant pas une scène dès la première rencontre. Néanmoins, s'il s’avérait que la rouquine était bien la copine de Judas, Helga aurait un tout autre regard sur cette jeune adulte à l'apparence innocente. Enfin, il n'y avait pas que son goût vestimentaire qui horripilait. Elle était agacée par le comportement de cette petite peste. C'est vrai que si cela aurait été dans son monde, les choses se seraient passées autrement.

Voilà maintenant quelques heures que Sally faisait des essayages. Non mais elle avait autre chose à faire que de jouer les chaperons ! Helga observait cette jeune rousse. Elle la détestait déjà, alors que peu de temps s'était écoulé entre leur deuxième rencontre ce matin et les essayages de Sally. Tandis que la jeune rouquine essayait des chaussures, Helga était aux aguets, observant les lieux, à la recherche d'une potentielle menace. Le meurtrier courait toujours et ils n'avaient pas suffisamment de preuve pour l'inculper, il fallait le témoignage de Sally. Helga se souvenait qu'elle avait aimé le caractère de Sally, lors de leur première rencontre, au commissariat. En effet, Helga avait été présente lors de sa déposition. Mais maintenant, elle la détestait. Pour elle, ce n'était qu'une jeune écervelée ne se rendant pas compte du danger. Helga veillerait tout de même sur elle, après tout, elle n'avait encore perdu aucun témoin et elle ne comptait pas commencer maintenant. Seulement perdre son temps pour cette jeune écervelée ne lui plaisait pas du tout.
Déjà qu'Helga n'était pas une adepte du shopping et n'aimait pas passer des heures dans les magasins. Pour elle, c'était une perte de temps pure et simple. D'ailleurs, elle n'y allait que par nécessité, alors maintenant qu'elle y était forcée, son humeur n'était pas au beau fixe. Mais pour qui se prenait cette gamine ?! Elle pouvait potentiellement perdre la vie si l'assassin la retrouvait, enfin lui ou ses complices, et elle, elle n'avait qu'une idée : faire du shopping ! Helga n'approuvait pas, mais alors vraiment pas. Seulement son supérieur lui avait dit qu'elle ne devait pas rester calfeutrée chez elle, qu'elle avait le droit de vivre sa vie, mais prudemment et sous bonne garde. Ce n'était pas du tout l'avis d'Helga. Quand on était témoin d'un meurtre et que l'assassin courrait toujours, on n'allait pas faire du shopping !

Après, cette expérience était également un tremplin pour Helga, un changement dans sa vie. Elle avait fait l'armée, des expéditions, elle avait voyagé, alors cette vie de citadin commençait à l'ennuyer, elle avait besoin de changement, ou peut-être retrouver quelque chose de familier. Le métier de garde du corps allait peut-être lui apportait tout ceci, pour cela il fallait que cette mission se passe bien. En effet, si Sally restait en vie - là-dessus Helga n'y doutait pas, elle connaissait ses capacités - Helga pourrait reprendre le travail qu'elle faisait dans son ancienne vie, elle pourrait de nouveau s'occuper de la protection rapprochée, autrement dit d'être garde du corps. Elle resterait rattachée à la police, mais n'exercerait plus que cette fonction. C'était une de ses évolutions de la protection des témoins. Elle ne traquerait plus les criminels, du moins à part ceux qui en voudraient à la vie de la personne qu'elle protégerait. Mais elle serait plus indépendante et pourrait agir selon ses méthodes. L'affaire de Timon et d'Aladdin aura été sa dernière dans la traque des criminels, du moins si la mission « Sally » était une réussite.



« Bon, la fashion victim a fini ? »



Helga surnommait toujours les gens, du moins en général. Elle avait mis un certain temps avant d'en donner un affectueux à Woody, mais ça c'était une autre histoire. Les surnoms étaient une de ses caractéristiques, mais la façon dont ils étaient employés différait suivant les situations. Dans le cas présent, ce n'était pas affectueux, mais plutôt péjoratif. En réalité, Helga commençait à en avoir marre de cette séance shopping, déjà que la patience n'était pas une de ses qualités... Sally continua néanmoins la séance en parlant avec son chien, qui au yeux d'Helga était plus un objet de décoration qu'un véritable animal. Pour elle, un chien n'était pas si petit et ne se laissait pas trimbaler dans tous les sens dans un sac.





_________________
Life out there isn’t a fairytale, but fortunately I'm not a princess. I'm glad that I'm much more. I'm a mercenary in a corrupted world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Quand on a une garde du corps... [PV Helga]  Sam 15 Juin 2013 - 15:48


« Chaussure & Pimbêcheries en tout genre.»
Sally & Helga


« Bon, la fashion victim a fini ? »

Ouh, mais c'est qu'elle commençait à être agacée la garde du corps. Sally retint un sourire en l'entendant, au moins, elle ne jouait pas les pimbêches comme ça pour rien. Oui parce qu'il faut pas croire, ça l'a amusé cinq minutes de se comportait comme ça, mais ça s'arrêtait là. Mais bon, du moment que ça marchait, elle allait peut être finit par consentir à lui foutre la paix et à lui laisser vivre sa vie tranquillement. Et dans le cas contraire, et bien elle n'aurait pas été la seule agacée. Et puis, elle ne se voyait pas vivre sa petite vie normalement avec quelqu'un sur son dos qui surveille ses moindres faits et gestes, ça aurait été... Trop bizarre. Déjà parce que la poupée avait vraiment besoin de pouvoir faire tout ce qu'elle souhaitait à n'importe quel moment. Ce problème venait surement du Docteur Finkelstein d'ailleurs, à Halloween Town il l'empêchait de faire ce qu'elle voulait, elle n'avait le droit de rien et c'est surement ça qui la poussait à faire le contraire de ce qu'on lui disait. Et ça continuait toujours à New York, mais beaucoup moins. C'était surtout avec Riley que le problème se posait en fait... Prenez la dernière fois que c'est arrivé par exemple, c'était lorsqu'elle lui avait raconter ce qui c'était passé avec Boogey à Londres. Ca avait finit en dispute, il lui disait qu'elle ne devrait pas faire ça, qu'il lui avait fait trop de mal, et ça l'avait enervée, elle avait donc finit par partir en claquant la porte. Au début, elle avait pensée aller chez Extasy, une de ses amies. Ce qu'elle avait fait d'ailleurs, mais elle avait rapidement finit chez lui. Et oui, lui dire de ne pas aller quelque part c'est le meilleur moyen pour être sûre qu'elle y aille, comme une adolescente qui veut se la jouer rebelle. Mais c'était pas sa faute, elle ne s'en rendait pas compte. Et puis de toute façon, elle aurait surement finit chez lui quand même, alors bon... Sally poussa un faux soupire en se retournant vers Bolly qu'elle sortit de son sac.

« Choisit pour moi chouchou ! <3 »

Elle observa le chiot courir vers la garde du corps blonde avec ses toutes petites pattes miniatures, ce qui fit sourire la rouquine. C'est fous, elle avait beau ne pas être très chien, ce mini bichon avait le don de l'attendrir, elle l'adorait. Peut être parce que c'était Boogey qui le lui avait offert aussi... Mais le fait est que voilà, ce chiot était vraiment trop mignon alors qu'il essayait de grimper sur l'agent de police.

« Mmh, visiblement il veut que ce soit vous qui choisissiez. Alors, à votre avis ? » fit elle avec un grand sourire faux.


(c) by Miss Amazing for P.R.A.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleak mercenary with a warm heart
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Clémence Brown & Roxane P. Mona
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Atlantide, l'empire perdu
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans
COTE COEUR : Un certain coeur ardent...qui peut vaincre le froid en presque toutes circonstances
OCCUPATION : A la tête d'une équipe de mercenaires || Entraîner sa fille à la relève
HUMEUR : Aventurière
MON ARRIVÉE : 11/04/2013
MON VOYAGE : 1091
POINTS : 99
LOCALISATION : Le globe terrestre

MessageSujet: Re: Quand on a une garde du corps... [PV Helga]  Lun 17 Juin 2013 - 15:18

Quand on a une garde du corps







Helga regarda le chien venir dans sa direction. Manquait plus que lui ! Non vraiment, Helga n'aimait pas sa journée et surtout pas cette gamine. Il faut dire que Sally n'était pas vraiment une gamine à proprement parlé, elle avait d'ailleurs la vingtaine. Seulement aux yeux d'Helga, elle en était une, surtout vue son comportement, et si c'était seulement pour l'ennuyer, le mot « gamine » s'appliquait parfaitement. Pour Helga, le comportement de Sally était digne d'une parfaite enfant pourrie gâtée, qui ne savait rien de la vie. C'était l'impression que Sally lui laissait paraître. Après tout, qui d'autre se comporterait de la sorte ou jouerait la comédie de cette manière ? Pour Helga, seule une gamine avait un comportement si puéril. Elle ne pouvait pas se douter que c'était du, en partie à son ancienne vie, à cause d'un certain docteur. Mais après tout, aucune des deux ne savaient d'où venait l'autre. Elles ne se connaissaient pas et pour l'instant, Helga n'y tenait pas.


Bolly atteignit Helga et tenta de grimper sur l'ancienne militaire. Celle-ci tenta de le repousser avec son pied, mais celui-ci persistait. Non, vraiment Helga n'aimait pas ce chien, ni la propriétaire, cela allait peut-être de pair. De plus, Helga n'était pas branché animaux, mais cela ne l'avait pas empêchée de lier contact, un jour dans l'armée, dans son monde, avec un chien, un colley. Il servait de messager et avait été un des coéquipiers d'Helga, qui avait travaillé comme agent de renseignements. Elle l'avait nourri, aimé, cajolé, protégé jusqu'à sa mort. Depuis, elle n'avait plus vraiment connu de lien avec un autre animal. C'était de même avec l'amour. Elle n'avait plus connu ce sentiment depuis la mort de son mari, jusqu'à ce qu'elle rencontre Woody.



« Mmh, visiblement il veut que ce soit vous qui choisissiez. Alors, à votre avis ?
- Il ne vaut mieux pas que je te donne, mon avis ! »



La mauvaise humeur d'Helga transparaissait dans son comportement et dans sa voix. Il faut dire qu'elle était loin d'avoir une patience d'ange, du moins dans la vie quotidienne. Lorsqu'elle était en mission, pour l'armée par exemple, il lui arrivait d'être patiente et faire preuve de sang froid. Dans le cas présent, ce n'était qu'une mission de routine à ses yeux, elle perdait donc beaucoup plus facilement patience, qu'une mission qu'elle jugeait plus délicate. A ses yeux, il y avait moins de risques que d'autres de ses missions. Certes, Sally risquait sa vie à chaque instant en s'exposant de la sorte, mais Helga veillait.


Le chien continuait à s'acharner sur la jambe d'Helga. Celle-ci répliqua au chien.



« J'ai l'air d'une chienne ? Non, alors dégage ! »



Un homme non loin de là, émit alors un commentaire pas très élogieux suite aux propos d'Helga...Ni une ni deux, Helga empoigna l'homme et le regarda dans les yeux. Les passants les regardèrent, mais Helga ne s'en préoccupa pas.



« Encore une remarque de ce genre et je te castre en te les arrachant à la petite cuillère, est-ce clair ? »
( ;), c'est beau le travail d'équipe ! :danser:  un remerciement au couple Boogeyman).


Helga perdait patience. Finalement, elle avait une grande résistance, mais ne résistait pas à des heures de shopping. Elle venait de se trouver un point faible, elle ne pouvait pas rester en place à attendre que les choses se passent sous peine de perdre son sang froid. Il est vrai qu'attendre des heures, qu'une petite lolita trouve son bonheur dans des bouts de tissus, pouvait faire perdre son sang froid à d'autres personnes qu'Helga.

Ce n'était pas qu'Helga était quelqu'un de mauvais, elle oscillait juste entre le bien et le mal, suivant ses relations et la situation. Mais elle savait aussi, que cette valeur de bien et de mal était relative. Elle avait vu de bonnes personnes se conduire mal et de mauvaises faire preuves de bonté. Elle avait ainsi appris, que c'était les actions de chacun qui déterminaient la valeur d'une personne, son affinité avec le bien et le mal, en quelque sorte. De son côté, ses actions avaient souvent un lien avec son arme, qu'elle ne quittait que rarement. Il faut dire qu'elle avait appris à manier les armes et à se battre pendant presque vingt ans. Cela avait toujours fait partie de sa vie. Née d'un père militaire, elle avait fait l'armée et avait risqué sa vie pour son pays, pour finir par devenir une redoutable mercenaire, bien qu'elle ait été quelqu'un de bien, lorsqu'elle côtoyait M.Whitmore. Seulement, le changement de monde l'avait fait choisir le côté du bien, surtout avec Woody, son compagnon actuel. Si bien que chez elle, la notion du bien et du mal était vraiment relative, ce n'était pas une ligne rouge à ne pas franchir, surtout qu'elle avait été les deux. Elle avait néanmoins un problème de mesure, de pondération. La fin justifiait les moyens, chez elle. C'est peut-être pour ça, qu'elle n'y était pas allée avec des pincettes, en empoignant l'homme, qui selon elle lui avait manqué de respect, ce qui était la vérité. Néanmoins, ça ne justifiait pas son comportement, contrairement à ce qu'elle pensait. Quand elle le reposa à terre, elle jeta un regard aux passants, qui les fit changer de direction. Helga reporta alors son attention sur celle qu'elle était censée protéger. C'est ainsi qu'elle remarqua son absence. « Génial ! Il ne manquait plus que ça ! » se lamenta-t-elle. Quelques minutes d'inattention avaient suffi à la rousse pour s'enfuir. Helga jugea qu'elle était rapide, car elle ne la distinguait nulle part... Dans un autre contexte, elle aurait apprécié cette rapidité à s'enfuir, à juger rapidement la situation pour en tirer avantage. Seulement, dans le cas présent, ça ne l'enchantait pas du tout, loin de là.





_________________
Life out there isn’t a fairytale, but fortunately I'm not a princess. I'm glad that I'm much more. I'm a mercenary in a corrupted world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Quand on a une garde du corps... [PV Helga]  Lun 1 Juil 2013 - 6:16


« Chaussure & Pimbêcheries en tout genre.»
Sally & Helga


Oh mais doucement avec Bolly ! Sally fronça les sourcils en voyant la blondasse repousser le pauvre petit bichon avec son énorme botte noire. Ca va quoi, il ne lui faisait pas de mal, il voulait juste lui faire un calin, pas la peine d'être méchante ! La poupée attrapa le bichon qui tenait dans ses mains, nan mais franchement, comment on pouvait risquer d'écraser une adorable boule de poils blanche comme ça ? Nan vraiment, elle ne comprenait, ce chiot la faisait vraiment trop craquer, d'ailleurs, ça ne devrait pas être permit d'être aussi mignon que ça. Elle releva la tête vers Helga, en train d'empoigner un mec qui avait eu le malheur de faire une réflexion déplacée. Olala, qu'est ce qu'elle s'emballait vite tout de même, ça va, elle n'avait qu'à pas l'écouter si ce qu'il disait ne lui plaisait pas. Franchement, si tout le monde devait se mettre à écouter les avis et réflexion de tout le monde, on serait pas sortis de l'auberge quand même, entre les avis divergent et les réflexions hypocrites... Nan, le mieux à faire ce serait encore de vivre tranquillement sa vie en se foutant royalement des autres, quitte à leur répondre par un immense sourire éclatant pour bien leur montrer qu'on peut vivre en étant pas à leur goût. Enfin bref, là en l’occurrence, ça arrangeait plutôt bien la poupée qu'elle se pré-occupe de la personne puisque, absorbée comme elle était, elle ne remarquerait pas si elle se barrait. En même temps, elle risquait de rapidement la retrouver donc c'était stupide... Roh, ça valait le coup tout de même, ne serait ce que parce que l'embêterait un peu. Aujourd'hui Mademoiselle Helga, on va jouer, mais le jeu s'appelle Où est Sally et non Où est Charlie ! Bah ouais, les bonnets rayés rouge et blancs c'était pas vraiment son truc à la rouquine, elle préférait nettement les escarpins noirs ornées d'un noeud sur la bride qu'elle paya rapidement avant de partir en courant, Boolly dans son sac. Elle dévala les escaliers afin d'arriver à l'étage inférieur en se demandant bien ce qu'elle pourr... OH DES MILKSHAKES ! Sally glissa le chiot dans son sac et se précipita dans la file d'attente afin de commander deux milkshakes au chocolat. Et bah oui, elle savait qu'Helga allait la retrouver alors bon... Elle allait aller s'acheter des frites pour aller avec lorsqu'elle tomba nez à nez avec sa garde du corps juste. ... Oups ? Elle lui tendit un milk shakes avec un grand sourire, vite une excuse... Elle baissa brusquement la tête lui fourrant les milkshakes dans les mains pour mieux enfouir son visage dans les siennes, simulant une grosse crise de larmes.

« J'suis désolée, je peux tout expliquer... C'est mon mari, il est mort il y a quelques mois et il adorait les milkshakes et quand j'ai vu la boutique j'ai pas pu m’empêcher d'aller en acheter et comme je voulais être seule j'en ai profiter... »

Une vraie actrice...


(c) by Miss Amazing for P.R.A.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleak mercenary with a warm heart
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Clémence Brown & Roxane P. Mona
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Atlantide, l'empire perdu
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans
COTE COEUR : Un certain coeur ardent...qui peut vaincre le froid en presque toutes circonstances
OCCUPATION : A la tête d'une équipe de mercenaires || Entraîner sa fille à la relève
HUMEUR : Aventurière
MON ARRIVÉE : 11/04/2013
MON VOYAGE : 1091
POINTS : 99
LOCALISATION : Le globe terrestre

MessageSujet: Re: Quand on a une garde du corps... [PV Helga]  Mer 10 Juil 2013 - 17:58

Quand on a une garde du corps







Un homme fit une réflexion sur les propos d'Helga. Qu'un homme la traite de chienne, elle n'apprécia pas du tout et ne le laissa pas passer. Le respect c'était sacré pour elle. Elle allait d'ailleurs le lui faire savoir. Combiné avec sa mauvaise humeur du à la gamine, Helga démarra au quart de tour et renvoya l'homme à sa place. Lorsqu'elle Helga se retourna, Sally avait disparu. Heureusement que l'homme était parti, quand elle l'avait relâché, elle aurait fait un meurtre sinon. Enfin, quand même pas, mais il aurait passé un sale quart d'heure. Excédée, Helga l'appela avec le numéro qu'elle avait laissé au commissariat. Sally ne décrocha pas et elle tomba sur... oh surprise, la messagerie de Judas. Elle laissa alors un message. Dans celui-ci, elle lui lança une répartie bien à elle, sans se rendre compte qu'elle venait de faire une référence à l'ancienne vie de la poupée. Mais après tout, comment aurait-elle pu le savoir ? Comme quoi les coïncidences peuvent être plutôt cocasses.

Helga regarda aux alentours du magasin où elles étaient. Rien. Elle réfléchit. Sally avait sûrement du descendre. C'est ce qu'Helga fit. Plus besoin de chercher. Sally était là, juste devant elle. En même temps, on ne pouvait pas la louper. Une rousse habillée d'une façon reconnaissable en train de commander à l'échoppe où l'on vendait des milkshake. Et cette échoppe était pile en face des escaliers. Mais à quoi avait-elle pensé ? Pour s'échapper, c'était pas vraiment une bonne stratégie. A moins qu'elle voulait encore la faire tourner en bourrique ? Helga allait mettre les points sur les i et tout de suite. La garde du corps se dirigea vers sa protégée. Lorsqu'elle arriva à sa hauteur, cette dernière avait fini sa commande. Cette dernière lui donna une excuse plus que douteuse, en jouant la comédie. Helga leva les yeux au ciel devant la comédienne, qui jouait bien la comédie. Helga avait atteint un état d'énervement encore jamais atteint. Peut-être parce que sa vie d'avant était bien remplie, avec plus d'actions et d'aventures que dans cette vie, dans ce monde. Enfin, ça allait bientôt changer et en partie grâce à Sally. Cette dernière était en effet sa première protégée dans ce monde et Helga allait se spécialiser dans la protection rapprochée, ou du moins cela allait être une partie de son travail. Son supérieur lui avait donné cette mission comme une sorte de test. Helga savait qu'elle la réussirait, ce qu'elle avait ignoré en acceptant la mission, c'est qu'elle tomberait sur une poupée au fort caractère, qui dans une autre vie, lui aurait peut-être plus, mais pas dans celle-ci, où Sally ne faisait que l'agacée plus qu'autre chose.

Elle plaqua la rousse contre le mur et la regarda droit dans les yeux.


« Ecoute l'écervelée, on va remettre les choses au clair. Mon rôle, c'est de te protéger et que tu restes en vie. Cela ne m'amuse pas, tout comme toi ! Alors, si pour que tu tiennes tranquille, je dois employer mes méthodes, je le ferais. Il n'est pas spécialement spécifié que tu dois arriver en entier au tribunal, on a juste besoin que tu saches parler, me suis-je faite comprendre ? Quant à ton pseudo mari, il est aussi vivant que toi et moi. J'ai appelé sur ton portable, enfin sur le numéro que tu nous as donné. Il se trouve que la messagerie, c'est lui. Et oui, je le connais, ton Judas ! Et puis, ta veste a aussi été un merveilleux indice !»


Helga lui prit le milkshake des mains, et en but une gorgée.


« Vraiment, t'es tombée bien bas ! Tu vois quand je t'ai vue au commissariat, au moment de ta plainte, je ne m'étais pas imaginée une seule seconde, que tu étais une véritable peste, prête à jouer la comédie et inventer des mensonges. Remarque, tu sors avec un excellent spécimen de droiture. Et ne me dis pas que je ne comprends pas, j'étais de l'autre côté de la barrière, dans une autre vie ! Alors ne recommence plus une évasion de ce type ! Compris !»


Vraiment, Helga était agacée par cette rouquine. Peut-être que maintenant que les choses étaient claires, cela allait mieux se passer.





_________________
Life out there isn’t a fairytale, but fortunately I'm not a princess. I'm glad that I'm much more. I'm a mercenary in a corrupted world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Quand on a une garde du corps... [PV Helga]  Sam 9 Nov 2013 - 18:56


« Chaussure & Pimbêcheries en tout genre.»
Sally & Helga


… Merde.

Celle là, la rouquine ne l'avait pas vu venir. Comment est ce qu'elle pouvait connaître Boogey elle ?... On peut pas dire que son mec soit du genre à fricoter avec des flic, c'était même tout le contraire, et ça, même si Helga était blonde. Les flics ne mettaient pas vraiment les pieds à la chapelle, elle était bien placée pour le savoir, elle y avait bossé, ce n'était pas normal. Bon, après c'est pas vrais qu'elle aurait du se méfier de la veste, mais elle n'avait pas prévu de le faire passer pour mort en même temps, donc la veste de son mec lui paraissait une bonne idée. Remarque, elle n'avait pas non plus prévu de le faire passer pour son mari... Nan parce que soyons clair, c'est tout à fait absurde, Boogey n'était pas du genre à se marier, même pas avec elle, ça paraissait incensé. Bon, aussi insensé que de lui offrir un adorable petit bichon aussi tôt dans leur relation mais tout de même. Petit chiot qui avait glappit en heurtant le mur contre lequel Sally avait été projetté par Helga. Bon, elle devait qu'elle l'avait mérité, même si elle ne comprenait pas ce qu'était cette histoire de répondeur, elle avait pourtant bien donné son numéro à elle et pas celui de Boogey...Etrange. Elle mettrait tout cela au clair plus tard. Elle n'avait pas trop le choix vu que la blonde recommençait à s'énerver sur elle. Ca va, c'est bon, elle savait qu'elle avait merdé, pas la peine de le lui rabbacher en long et en larges, elle s'excuserait même si elle se taisait un peu trente. Elle n'avait pas besoin d'entendre qu'elle n'avait pas l'air d'être une peste puisqu'elle n'en était pas une, elle n'avait fait que jouer la comédie. Mais elle allait trop loin en parlant de Boogey, il s'agissait d'elle, pas de lui. Spécimen de droiture ou pas, ce n'était pas lui qui l'incitait à faire ça, elle n'avait pas à parler de lui de la sorte ! Elle allait ouvrir la bouche pour la reclaper mais la referma aussitôt, ses yeux écarquillé observant la foule par dessus l'épaule d'Helga. Merde, merde, merde ! C'était bien les gars qu'elle avait vu commettre un crime qu'elle voyait arriver, et visiblement, ils n'étaient pas là par hasard et en voyant le sourire qui s'affichait sur leurs visages, elle sut tout de suite qu'ils l'avaient reconnus. Elle recommença à parler à tout vitesse tout en vérifiant que Boolly était bien dans son sac et en retirant ses escarpins trop haut.

«  Okay, j'ai merdé, je m'excuse, juste que ça me faisait chier d'avoir une garde du corps, j'aurais pas du, je sais, mais là tout de suite, t'as les mecs dont t'es censée me protéger qui sont pas très loin derrière alors on recommencera à s'engueuler tout à l'heure si tu veux, mais pour le moment, si tu veux pas te faire virer parce que je me serais ferait tabasser au pire, court ! « 

Elle balança sa paire de chaussure au loin en espérant qu'elle leur atterrisse à la gueule comme elle le souhait et attrapa la main d'Helga, tant pis pour les milk-shakes qui tombèrent à terre, avant de se mettre à courir vers la sortie.

(c) by Miss Amazing for P.R.A.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleak mercenary with a warm heart
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Clémence Brown & Roxane P. Mona
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Atlantide, l'empire perdu
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans
COTE COEUR : Un certain coeur ardent...qui peut vaincre le froid en presque toutes circonstances
OCCUPATION : A la tête d'une équipe de mercenaires || Entraîner sa fille à la relève
HUMEUR : Aventurière
MON ARRIVÉE : 11/04/2013
MON VOYAGE : 1091
POINTS : 99
LOCALISATION : Le globe terrestre

MessageSujet: Re: Quand on a une garde du corps... [PV Helga]  Jeu 5 Déc 2013 - 15:56

Quand on a une garde du corps







Helga relâcha la pression qu'elle exerçait sur Sally et la reposa au sol, lorsqu'elle jugea que le message était passé. Vraiment Helga avait été agacée par le comportement de la rousse. Elle en vient à se demander comment elle en était arrivée là. Comment une mercenaire de son rang, dans son monde avait pu finir comme nounou pour adolescente en mal de sensation. Enfin, maintenant les choses étaient recadrées, l'ambiance allait peut-être changer et Sally se révélait comme la personne qu'elle était réellement. Ce fut le cas, l'action rentra immédiatement dans la partie. Et cette fois, c'est Sally qui fit passer un message. Elle venait de repérer ceux qui voulaient sa peau. Helga approuva ses paroles en tournant la tête afin de voir arriver les tueurs dans leur direction, armes à la main.


« Très perspicace, la rouquine. »


Puis les deux détalèrent. Helga, son arme à la main, eut juste le temps de tirer, blessant un des hommes, avant que Sally l'entraîne à sa suite. Les deux femmes coururent alors et finirent par sortir du centre commercial. Elles débouchèrent dans la rue où l'agitation et le monde étaient omniprésents. Des gens se retournèrent sur leur passage. Il faut dire que les deux couraient et des coups de feu retentissaient. Helga tiraient autant que possible et c'était de même pour les criminels. La policière dut se rendre à l'évidence que jamais elles ne les sèmeraient. Le monde gênait leur progression, leur fuite devenait compromise. Un camion passa alors devant elles, les faisant s'arrêter net. Un des hommes ayant fait le tour en profita pour se jeter sur elles. Helga eut jute le temps de pousser Sally avant que l'homme lui tombe dessus, son arme lui glissa alors des mains. Elle réussit à le repousser et à se relever. L'homme ne portait pas d'arme à feu, mais un couteau. Il attaqua, Helga eut le temps de reculer, mais pas assez. Il lui entailla l'abdomen. Helga s'avança alors, évita son couteau et lui fit une prise l'amenant à tomber lourdement au sol. La trentenaire récupéra son arme et lui tira dans la jambe. La mort était définitive, les blessés ralentissaient et c'est bien ce qu'il leur fallait, du temps. Les deux détalèrent à nouveau. Du sang s'échappa de sa plaie, mais elle savait que ce n'était pas profond, mais il lui faudrait tout de même éviter l'infection. Un des hommes réussit à les rattraper assez, pour pouvoir les viser convenablement. Helga ne lui laissa pas l'occasion de tirer, c'est elle qui le fit en premier. Elle le toucha en pleine poitrine. S'il venait à mourir, ce serait la première mort qu'elle provoquerait dans ce monde. Helga ne resta pas pour vérifier, elle venait d'avoir une idée pour s'échapper de ce guêpier. Elle scruta les alentours et finit par dénicher ce qu'elle cherchait : une moto. Un homme venait de la garer. Aussitôt, elle se rua dessus, puis après avoir annoncé qu'elle était de la police et son arme ayant fait le reste, elle entraîna Sally derrière elle.


« Monte »


Inutile de dire que les deux femmes n'eurent pas le temps d'enfiler des casques. Il ne restait plus qu'à espérer qu'elles n'aient pas d'accident. Helga savait très bien la manœuvrait, mais un accident est si vite arrivé, même pour les plus expérimentés.
Durant le trajet, Helga réfléchit. Elle songea à passer chez Bill pour y déposer Sally. Après tout, c'était à lui qu'Helga confiait d'ordinaire ses témoins à protéger et elle n'en avait perdu aucun. Seulement, elle remarqua grâce au rétroviseur qu'il restait encore deux criminels aux trousses. Elle ne voulait pas risquer la vie de Bill et puis, elle doutait que Sally reste chez lui bien longtemps. Cette rouquine avait un tempérament de feu et surtout d'escapade, elle avait l'air d'aimer s'échapper. Helga songea alors au commissariat. Là-bas, ils ne la chercheront pas ou du moins, cela leur fera un sursis. Elles ne pourront pas rester indéfiniment là-bas, mais juste le temps de camoufler Sally. La policière venait de songer à passer par cette case afin de déguiser Sally en policière.





_________________
Life out there isn’t a fairytale, but fortunately I'm not a princess. I'm glad that I'm much more. I'm a mercenary in a corrupted world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Quand on a une garde du corps... [PV Helga]  Dim 29 Déc 2013 - 3:02
Sally L. Boogeyman a écrit:


« Chaussure & Pimbêcheries en tout genre.»
Sally & Helga


Sally se laissa doucement glisser le long de la parois et posa une main sur son front, faisant le point sur ce qui venait de se passer. A vrais dire, tout c'était passé tellement vite qu'elle n'avait pas tout suivit. A part des coups de feux, du bruits, des gens et beaucoup de bousculade, sur le moment elle n'avait pas capté grand chose. Elle s'était simplement contenté de suivre Helga, finalement, avoir une garde du corps ce n'était peut être pas si mal... Non mais c'est vrais, elle s'en plaignait depuis le début et avait tout fait pour s'en débarrasser, mais au final elle avait comprit que ce n'était peut être pas plus mal, après tout, sans la blonde, elle serait sûrement partie rejoindre la jeune femme de l'autre jours pour jouer de la harpe en robe blanche avec une couronne de fleur sur la tête. Et honnêtement, cette perspective était loin de l'enchanter. Surtout que si c'était arrivé, Helga se serait fait entaillé l'abdomen pour rien. Heureusement que ce n'était pas trop grave... La rouquine grimaça en passant la main sur sa pommette légèrement bleu. Elle s'en tirait à moindre compte, et elle pouvait remercier sa garde du corps pour cela. Gardes du corps qui avait encore monté dans son estime lorsqu'elle n'hésita pas à réquisitionner les clés d'une moto, ce qui, n'était pas très légal selon Sally. Mais ça lui plaisait, après tout, personne n'était tout noir ou tout blanc, alors bon, la policière qui n'enfreint jamais la loi, ça lui semblait louche.

La rouquine finit par se relever avant d’ôter sa robe et ses chaussures, ne gardant que ses sous vêtements pour mieux enfiler la veste de policier donnée par Helga ainsi qu'une jupe noire acheté le jours même et sa nouvelle paire d'escarpin, délaissant le pantalon prêté par la blonde. Les pantalons c'était pas vraiment son truc, elle avait essayé une fois...Et s'était changé au bout de dix minutes, elle préférait nettement les jupes. Elle fourra ses affaires dans un de ses sacs de courses et extirpa une brosse à cheveux de son sac à main pour brosser ses cheveux trop volumineux comparé à d'habitude pour les aplatir avant de se démaquiller pour mieux se remaquiller légèrement. Elle se sourit dans son miroir de poche avant de le refermer, elle se préférait nettement comme qu'en pouffe à mini toutou. Mini toutou à qui elle sourit avant de le remettre dans son sac, sortant de la pièce dans laquelle elle s'était changé avant de rejoindre sa garde du corps.

« ... Merci, pour tout à l'heure. Et désolé d'avoir jouer les pimbêches... Du coup, quel est le programme là ?... »

[Tu me diras si ça te va, c'est pas particulièrement long... ]

(c) by Miss Amazing for P.R.A.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleak mercenary with a warm heart
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Clémence Brown & Roxane P. Mona
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Atlantide, l'empire perdu
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans
COTE COEUR : Un certain coeur ardent...qui peut vaincre le froid en presque toutes circonstances
OCCUPATION : A la tête d'une équipe de mercenaires || Entraîner sa fille à la relève
HUMEUR : Aventurière
MON ARRIVÉE : 11/04/2013
MON VOYAGE : 1091
POINTS : 99
LOCALISATION : Le globe terrestre

MessageSujet: Re: Quand on a une garde du corps... [PV Helga]  Mar 31 Déc 2013 - 17:54

Quand on a une garde du corps







Helga était dans son bureau et avait retiré son haut. Elle soignait sa blessure superficielle à l'abdomen. Son supérieur entra alors. Il lui demanda ce qui s'était passé. Helga l'informa alors tout en se soignant, puis enfila sa tenue de policière, tenue qu'elle n'avait plus revêtue depuis des lustres. Après tout, elle était souvent sur le terrain et devait se fondre dans la masse. Seulement, aujourd'hui, c'était leur camouflage. Jamais, les meurtriers ne penseraient à chercher des policiers en uniforme. Son supérieur lui demanda de régler le problème de la sécurité de Sally, maintenant qu'il savait de quoi il retournait. Helga rechargea son arme et lui répondit.


« Je m'en charge. »


Elle quitta ensuite son bureau, pour aller dans une pièce située dans le même couloir que son bureau. Son équipe l'y attendait, elle les avait bipés. La blonde leur exposa son plan.


« Pas de questions ? Non ? Parfait ! Alors au boulot ! »


Elle quitta ensuite la pièce et descendit d'un étage pour se rendre dans une autre pièce. Celle où Sally se changeait. Lorsqu'elle arriva à la hauteur de la porte, cette dernière s'ouvrit, laissant apparaître Sally vêtue d'une tenue de policière. Helga ne fit aucun commentaire, bien que ça la démangeait. Elle n'approuvait pas spécialement la jupe, mais si elle était plus à l'aise avec pour courir, ça la regardait. D'ailleurs, elle n'aurait pas pu commenter. Sally avait déjà pris l'initiative de la parole.


« C'est oublié. C'est vrai que c'est grisant de dépendre de quelqu'un, je comprends que tu voulais être libre, mais ce n'est pas possible pour l'heure. Tu le redeviendras quand je me serais occupée de leur cas. Une fois que tu auras témoigné au procès, s'ils s'en tirent en vie, tu seras libre. On va aller prendre une voiture de patrouille, pour la discrétion, et on ira dans un entrepôt où j'y garde ma moto personnelle. On pourra se rendre à une planque comme ça où tu y seras en sécurité. De là, on nous informera dès que mon équipe les aura trouvés. »


Helga regarda Sally. Elle se demanda si elle devait l'informer de tout. Après tout, ça la concernait. Elle se lança alors et lui donna une arme par la même occasion..


« Tiens, elle pourra t'être utile. Pour le plan, mon équipe est sur leur piste, ce n'est qu'une question d'heures. Avec notre petite course-poursuite, on est passé dans des zones quadrillées par des caméras de surveillance. Grâce à elles, ils ont clairement identifié leurs visages. Ils se trouvent qu'ils sont déjà recherchés et que leur petite bande possède un infiltré de chez nous. On sait où ils vont se retrouver. Il n'y aura plus qu'à les cueillir.»


Elle la regarda alors. Helga voulait se charger personnellement de la capture des criminels, mais elle devait assurer la protection de Sally. Elle ne pouvait pas être en même moment avec Sally et son équipe. A moins qu'elle l'emmenait avec elle. La policière l'expliqua alors à la principale concernée.


« Je vais aller me charger de les cueillir sur place, dès qu'ils auront été localisés. Soit tu viens avec moi, mais ce sera extrêmement dangereux, soit tu restes dans la planque et je t'envoie quelqu'un de sûr. Je te laisse le choix, c'est ta vie qui est en jeu. »


Helga ne la laisserait pas se faire tuer. Après tout, elle était là pour ça, assurer la sécurité de Sally. Une seule chose était sûre, ça n'allait pas plaire à son patron qu'elle emmène Sally avec elle, mais comme toujours Helga faisait selon ses méthodes. Le résultat n'avait jamais était décevant jusqu'à présent.




_________________
Life out there isn’t a fairytale, but fortunately I'm not a princess. I'm glad that I'm much more. I'm a mercenary in a corrupted world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Quand on a une garde du corps... [PV Helga]  Mar 14 Jan 2014 - 13:46


« Chaussure & Pimbêcheries en tout genre.»
Sally & Helga


Et bien espérons qu'ils ne s'en sortent pas alors... Ce n'était clairement pas dans les habitudes de la poupée de souhaiter la mort des gens, mais si ça pouvait faire en sorte qu'elle soit tranquille.. Ces hommes mourraient de toute façon, avec son témoignage, ils hériteraient de la peine de mort, alors autant régler ça tout de suite... Nan parce que bon, elle allait encore devoir rester planquée dans un endroit où elle n'avait aucune envie d'être et avec des gens avec qui elle n'avait aucune envie de parler. ... Ou peut être pas en fait. Sally releva la tête d'un air intéressé alors qu'Helga lui proposait de venir avec elle. Elle s'en fichait bien que ce soit dangereux, du moment qu'elle n'avait pas à rester dans une planque ! La poupée détestait plus que tout être enfermée, ce n'est pas pour rien qu'elle n'hésitait pas une seule seconde avant de sauter de la fenêtre de sa chambre à Halloween, qui se trouvait pourtant à un nombre d'étage assez élevé. Là par exemple, elle aurait très certainement prétexté un tour au toilette avant d'ouvrir la fenêtre et de sauter... Ou escalader la façade si c'était trop haut. En talon oui, ce n'était pas vraiment ce qui la préoccupait, après tout, elle savait très bien courir avec, alors ça ne lui faisait pas peur.

Et le danger non plus ne lui faisait pas peur, Helga avait bien prouvé qu'elle était capable de la protéger, la preuve, elle était toujours en vie alors que les hommes qu'il allaient aller chercher avaient voulu la tuer. Alors avec plusieurs comme elle, elle n'avait pas peur. Même si le fait qu'elle lui ai donner une arme n'était pas spécialement rassurant, mais qu'importe. Elle la glissa dans son sac avant de prendre tout de même une minute pour réfléchir. Après tout, si il lui arrivait quelque chose il n'y a pas que sa vie que ça affecterait, il y a celle de Boogey aussi... Mais qu'importe, il ne lui arriverait rien de toute façon alors autant y aller, histoire que ce soit réglé.

« ... Je viens. Et je te fais confiance, c'est ton boulot après tout. »

(c) by Miss Amazing for P.R.A.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Quand on a une garde du corps... [PV Helga]  
Revenir en haut Aller en bas
 

Quand on a une garde du corps... [PV Helga]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand on a une garde du corps... [PV Helga]
» (Ref 7158) Tenue - Garde du corps / Bodyguard
» Garde du corps des personnages Disney
» Garde du corps des personnages Disney
» [Misch, Rochus] J'étais garde du corps d'Hitler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP terminés-