Partagez | 
 

 L'ordre est une tranquillité violente [PV Hadès]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ça effraie les p'tits enfants... Et les p'tits monstres!
Randall
PRESENCE/ABSENCE : Toujours là pour se plaindre! o/
DOUBLES COMPTES : Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour
PHOTO D'IDENTITE :

:Cadeau d'anniversaire reçu de ma Nini chérie ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Monster inc
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans
COTE COEUR : La violence et la torture ♥
OCCUPATION : Effrayer les enfants
HUMEUR : Monstrueuse
MON ARRIVÉE : 14/04/2013
MON VOYAGE : 1071
POINTS : 15
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: L'ordre est une tranquillité violente [PV Hadès]  Mar 25 Juin 2013 - 2:06



Hadès & Rox
L'ordre est une tranquillité violente


Les oiseaux gazouillaient et le sol était moelleux. Rox n'avait jamais aussi bien dormi dans la forêt. Il avait l'impression de dormir sur de petits nuages. Le soleil commença à chatouiller ses paupières qui ne tardèrent pas s'ouvrir lentement suivit d'un grand bâillement. Il s’étira longuement en se tournant dans tout les sens comme si cela allait mieux pour se réveiller. Regardant autour de lui, Rox sursauta et tomba au sol. Il se mit brusquement sur ses genoux puis inspecta la pièce et les objets qui l'entouraient. un lit moelleux où il avait fermé l’œil la nuit dernière... Un bureau en bois et un petit tapis vert pomme foncé qui allait avec les couvertures du grand lit. Le jeune adulte fronça les sourcils en déposant ses doigts sur sa bouche en faisant une petite grimace de douleur puis son regard s'éclaira. Il ne se souvenait plus depuis quand, mais il était désormais un humain et il avait gagné un certain montant d'argent qu'il avait investit dans un grand cottage entouré d'une forêt et d'un grand lac. Il se déplaça avec difficulté jusqu'au grand miroir de sa chambre pour s'y regarder. Quand se regarda, il ne pu faire autrement que de sursauter. Cela lui faisait encore très étrange de se voir ainsi malgré le fait qu'il était dans cet univers depuis un certain temps. Il inspecta son corps et ses nombreuses blessures qui étaient plus ou moins guérite suite à son accident de voiture. Il se dirigea vers la salle de bain où il grand bain moderne blanc était au centre de la pièce. Il ouvra les robinets d'eau puis se dirigea vers le grand armoire de la salle de bain qui se trouvait près de la fenêtre pour y sortir une serviette propre.

Le rouquin n'ayant pas l'habitude de regarder par la fenêtre, s'arrêta toute fois un bref instant après avoir vu quelque chose du coin de l’œil. Curieux, il tenta de retrouver ce qu'il avait vu bouger au loin, mais son sang fit qu'un seul tour quand il revit la chose. Sa vision hors du commun ne pouvait pas le trahir. Il y avait bien quelqu'un qui se promène sur son domaine. Son instinct animal lui disait d'aller se cacher sous son lit en espérant de ne pas avoir d'ennuie, mais son cerveau d'humain lui disait d'aller voir ce que la personne pouvait bien faire là. Peut-être s'était-il perdu..? Non cela était improbable puisqu'il ne vivait même pas dans une grande ville. L’ancien renard avait en effet préféré s'installer plus loin de la ville bruyante pour être plus près de la forêt, plus près de son univers. Il y avait qu'une seule autre et unique raison : Il était là pour chasser. Le sang bouillait à l'intérieure de Rox. Pourquoi les êtres humains fessaient-ils cela? Bien entendu, il faut tuer pour se nourrir, Rox était le premier à le faire quand il était dans la forêt avec Vixy, mais tuer pour le plaisir, ÇA NON! Il se dépêcha à s'habiller correctement pour la fin de l'hiver puis se dirigea d'un pas très rapide vers la forêt qui était à l'arrière du cottage. Plus le jeune homme marchait, plus il sentait son cœur battre fort et ses jambes commençaient à refuser d'avancer au même rythme qu'au commencement. Il s'était emporté et désormais il devait faire face à ce qu'il avait décidé de faire. Il tentait de se réconforter en se parlant à lui-même, mais cela ne fonctionnait qu'à moitié. Il décida soudainement qu'il allait rebrousser chemin, cependant ses jambes continuèrent quelques pas jusqu'à ce qu'il vit la chose qui avait bougée plus tôt.

Il tomba face à face avec un homme de quelques années de plus que lui drôlement habillé. En fait, il ressemblait à une autruche déplumée et il semblait armé. Le jeune homme fit quelques pas vers l'arrière pour se faire un périmètre de sécurité au cas où que l'homme déguisé tente de le blesser. Il avait déjà de nombreux points de rapprochements et des équimoses ici et là, il ne souhaitait pas en avoir d'autres ou bien encore mourir alors qu'il se croyait en sécurité exclu de la grande ville.

« Vous êtes qui? C'est ma propriété ici! »

Rox avait dit ces mots très clairement et avait l'impression que ses jambes allaient flancher à n'importe quel moment. Être aussi sûr de lui n'était pas dans ses habitudes. Il ne baissait pas sa garde une seconde, il était près a fuir à n'importe quel instant et à s'enfermer dans son cottage.
Fiche par (c) Miss Amazing.


Dernière édition par Rox Fox le Dim 4 Aoû 2013 - 7:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lord of the Dead
Bad Guys
PRESENCE/ABSENCE : Omniprésent... /sbaf/
DOUBLES COMPTES : Trois bêtes très bête...
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : trop vieux pour toi gamine!
COTE COEUR : C'est Helga qui l,a trouvé, elle le garde <3
OCCUPATION : tente de dominer le monde
HUMEUR : Boum Badaboum boum boum boum! Ah!
MON ARRIVÉE : 24/04/2013
MON VOYAGE : 555
POINTS : 125
LOCALISATION : pas de tes oignons!

MessageSujet: Re: L'ordre est une tranquillité violente [PV Hadès]  Mar 25 Juin 2013 - 2:24
    J'avais fuit les gardes royaux... Je m'étais sauvé du palais avec mon superbe costume de garde volé... Oh il est certain que ça remplissait la fonction premier de tout vêtement, soit caché la nudité humaine, mais c'était légèrement trop... Voyant. Personne ne portait ce genre de trucs sauf les gardes! Et un garde loin du palais, c'était louche. Je le sais, je me suis promené un peu en ville avant de fuir cet endroit surpeuplé. Et il n'y avait qu'à voir comment les gens me dévisageaient! Ah et un point important... j'était poursuivi par les gardes qui n,aimaient pas trop que quelqu'un se balade avec un de leur précieux costume... Comment c'était arrivée? Mon plan foireux avait foiré... à cause de cette foutue cervelle d'oiseau! Comment un humain pouvait être aussi crétin?

    Alors J'avais fuit la ville et maintenant je me promenait dans un petit boisé... j'étais plus précisément perdu dans un boisé qui n'était pas si petit... Et puis il j,avais chaud sous ce stupide casque en poils!... J'aimais la chaleur et tout ce qui allait dans ce sens, mais mon corps d'humain transpirait et ça c'était dégouttant... Arrêtant quelques secondes, je pris appuie sur le fusil qui complétait mon déguisement, m'essuyant le front du revers de ma manche.

    Sauf que je ne savais pas vraiment que faire avec cet arme. Les gens s'en servait pour se battre et chasser, sauf qu'il n'y avait personne à combattre et rien à chasser et puis je n'avais pas vraiment la tête à ça parce que... voyons voir... parce que je suis PERDU!

    Ah et maintenant il y avait ce petit rouquin tout tremblotant... Et j'étais chez lui?!


    - Oh pardonnez-moi, je suis perdu. Qui je suis? oh pardon, Hadès, Dieu de la Mort. Vous avez là un bien joli domaine. Je suis arrivé en ville il y a peu et j'ai voulu m'en éloigner et je me suis retrouvé ici... Mais bon, je peux aussi aller me perdre ailleurs si cela vous importune trop... Bien qu'un bien un peu d'aide serait bien...

    Oh lala je me faisais pitié à demander de l'aide au premier venu... Mais disons que l'orgueil n'allait pas m'aider à retrouver mon chemin et puis il en était le seul témoin, alors je pourrai vivre avec... Sinon j'avais toujours mon fusil! mais non je rigole! Il n'y avait même pas de balles dedans... et puis c'est pas marrant quand les gens meurent et que je ne peux pas avoir leur âme! et puis ce petit pourrait peut-être m'être utile...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ça effraie les p'tits enfants... Et les p'tits monstres!
Randall
PRESENCE/ABSENCE : Toujours là pour se plaindre! o/
DOUBLES COMPTES : Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour
PHOTO D'IDENTITE :

:Cadeau d'anniversaire reçu de ma Nini chérie ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Monster inc
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans
COTE COEUR : La violence et la torture ♥
OCCUPATION : Effrayer les enfants
HUMEUR : Monstrueuse
MON ARRIVÉE : 14/04/2013
MON VOYAGE : 1071
POINTS : 15
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: L'ordre est une tranquillité violente [PV Hadès]  Mar 25 Juin 2013 - 3:11



Hadès & Rox
L'ordre est une tranquillité violente


Le rouquin fronça immédiatement les sourcils. Le dieu de la mort? Mais il avait tombé sur la tête ou il s’était enfuit de l’asile, surtout qu’il était déguisé de la sorte. Personne d’équilibré mentalement ne se promènerait ainsi vêtu! Enfin, il était clair qu’il y avait un malentendu entre les deux hommes. Rox lui, voulait tout simplement être dans un endroit paisible et sécuritaire. L’autre, voulait retrouver son chemin. Sachant très bien qu’il était le mieux placer pour dialoguer, Rox ordonna sur le champ à l’homme de jeter plus loin le fusil qu’il avait dans les mains d’une façon beaucoup plus sûre que précédemment. Si l’homme ne voulait pas se plier à ses règles, il aurait qu’à le laisser dans la forêt. Elle était si immense qu’il prendrait plusieurs jours avant d’y sortir et tout être humain sait qu’il est impossible de survivre bien longtemps dans eau et nourriture.

« Je peux bien vous aider, mais vous devrez vivre selon mes lois ici. » Dit l’ancien renard en dénouant un petit écharpe doré qu'il portait autour de son cou.

« Bandez vos yeux avec le foulard, nous parlerons mieux à l’intérieur de mon cottage. Par contre, je n’ai pas l’intention de vous monter le chemin pour partir. Pas pour l’instant. »

Alors que l'homme fut enfin aveugle, Rox tira par la main le brun et ils se dirigèrent vers la demeure du jeune homme. C’est après plusieurs minutes de marche qu’ils foulèrent le chemin de dalles de pierres. Rox s’arrêta et regarda un instant Hadès avant d’oser lui ôter le foulard de sur ses yeux. Il allait quand même plus montrer où il vivait et après cela allait être trop tard pour revenir en arrière. Il ôta lentement le bandeau puis laissa l’homme découvrir le cottage qui se trouvait dans ses yeux. Rox, quant à lui entra sans dire un mot, réfléchissant à ce qu'il allait bien faire.

« Au fait, d'où venez-vous? »

Le roux tourna sa tête légèrement pour voir qu’une partie du visage de son invité. Se rappelant alors de quoi l'homme ressemblait, Rox lui demanda de le suivre jusqu’à l’étage pour lui trouver des vêtements plus adéquat. Pas que le casque qu’il avait sur la tête ne faisait pas bel effet, mais bien parce qu’il n’aimait pas imaginer qu’il y avait des morceaux d’un animal sans doute mort sur la tête. C’était barbare! Montant lentement les marches en marbre beige, il se retourna à plusieurs reprises pour être sûr que l’homme le suivait et qu’il ne touchait à rien. Il avait des objets valant beaucoup d’argent et il ne tenait pas à ce qu’ils soient volés et vendu à l’encan. Il alla jusqu’à dans sa chambre où tout était bien rangé sauf son lit qui n’avait pas été fait puis ouvrit la porte de sa garde-robe et en sortit un t-shirt blanc col en v avec une veste noir et un jean bleu pale. Il remit les vêtements au dieu de la mort et lui conseilla d’aller se changer dans la salle de bain qui se trouvait juste à côté. Durant ce moment, Rox se coucha en étoile sur son lit en se demandant si c’était un bonne idée d’avoir un dieu de la mort chez lui.

Fiche par (c) Miss Amazing.


Dernière édition par Rox Fox le Dim 4 Aoû 2013 - 7:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lord of the Dead
Bad Guys
PRESENCE/ABSENCE : Omniprésent... /sbaf/
DOUBLES COMPTES : Trois bêtes très bête...
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : trop vieux pour toi gamine!
COTE COEUR : C'est Helga qui l,a trouvé, elle le garde <3
OCCUPATION : tente de dominer le monde
HUMEUR : Boum Badaboum boum boum boum! Ah!
MON ARRIVÉE : 24/04/2013
MON VOYAGE : 555
POINTS : 125
LOCALISATION : pas de tes oignons!

MessageSujet: Re: L'ordre est une tranquillité violente [PV Hadès]  Mar 25 Juin 2013 - 3:23
    J'étais un imbécile... j'étais vraiment un imbécile de m'être perdu aussi bêtement dans cette forêt.... Finalement peut-être que ce n'était pas une bonne idée de vouloir quitter la ville.... Bon en fait c'était une horrible idée. J'en avais pris de mauvaises décisions, bon en fait non, je fais toujours d'excellents choix! Sauf dans le cas présent. Heureusement personne ne saura jamais ce que je viens de penser!

    Et ce petit rouquin qui me parlait de ses lois... Je crois qu'il ne comprenait pas qui j'étais, Non mais j'étais un dieu moi! Et je faisais mes propres règles! Quoiqu'en fait il n'y avait pas vraiment de règles dans le monde des morts, sauf peut-être que j'étais le maître incontesté des lieux et que je décidai de tout... ah comme c'était le bon temps! Mais puisque j'étais comment dire... PERDU! je n'avais pas vraiment le luxe de choisir... Soit je me ridiculisait d'avantage avec ce type, soit je continuais à errer tranquillement en risquant de tout simplement mourir de faim... Choix difficile somme toute.

    Je mis donc ce foulard sur mes yeux afin de contenter le jeune... Il avait pas intérêt à tenter quoi que ce soit parce que même sans le fusil que j'avais du abandonner je savais me défendre... surtout qu'il ne semblait pas vraiment balèze alors ça ne m'inquiétait pas trop.

    Par contre il avait une de ces piaule le gamin!


    - Mais comment tu peux être propriétaire de ça? Toi? À peine sortit de l'adolescence?


    Bon en fait j'en mettait un peu parce qu'il était surement plus vieux que ce que je sous-entendai, mais j'aime bien dire pleins de trucs juste pour voir... Et maintenant il voulait savoir d'où je venait... indiscret le rouquin... mais bon il semblait qu'on avait une sorte de conversation, ce qui était différent de mes monologues habituels... Ce qui est dommage avec ce genre d'échanges, c'est qu'on m'entend beaucoup moins...

    - Je viens de très loin... La Grèce, ça te dis quelque chose? et toi, tu as toujours vécut dans ce palace perdu au milieu de la forêt?

    Je le suivis dans son immense demeure. D'ailleurs c'était agaçant cette manie de se retourner sans cesse! Non mais c'était pas moi le gamin ici! C'était lourd à la fin... Comme si je m'intéressait à ces babioles inutiles... Mon arme était bien mieux que tout ça! il faudra que j'aille la récupérer, il s'agit de savoir quand et aussi de retrouver mon chemin quand même...

    Mais pourquoi il me conduisait dans une chambre qui était visiblement la sienne?! Non mais je suis pas dans cette équipe là moi! Je ne suis peut-être pas habillé comme tout le monde, mais ça veut rien dire! J'étais d'ailleurs sur le point de luis exposer tout ça lorsqu'il me donna des vêtements. Bon au moins j'aurai pas besoin de l'éliminer immédiatement...
    Je me dirigeais vers la dites salle de bain, qui n'était qu'une autre pièce immense et magnifique... Tout cela me blasait légèrement, mais je choisi d'explorer un peu la pièce après m'être changé. Il y avait ce truc en métal au dessus d'une petite bassine avec un trou au fond. C'était un robinet, chose inexistante dans la Grèce antique... je tournais ce truc et l'eau sortie. je n,avais eut affaire qu'à des robinet s'activant par un bouton, ça servait supposément à économisé l'eau... Retournant dans le sens inverse, l'eau cessa de couler. Oh comme c'était amusant! je recommençai: ouvrir-fermer-ouvrir-fermer-ouvrir-fermer- ouuuuooooups.

    J'avais un peu brisé l'objet et une grande quantité d'eau giclait partout j'essayai de l'arrêter avec mes mains, ce qui m'éclaboussa plus qu'autre chose me trempant totalement. Décidément ce n'était pas mon jour... ni ma semaine... dégoulinant je sortis de la la pièce:

    - Y'a comme un petit problème d'eau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ça effraie les p'tits enfants... Et les p'tits monstres!
Randall
PRESENCE/ABSENCE : Toujours là pour se plaindre! o/
DOUBLES COMPTES : Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour
PHOTO D'IDENTITE :

:Cadeau d'anniversaire reçu de ma Nini chérie ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Monster inc
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans
COTE COEUR : La violence et la torture ♥
OCCUPATION : Effrayer les enfants
HUMEUR : Monstrueuse
MON ARRIVÉE : 14/04/2013
MON VOYAGE : 1071
POINTS : 15
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: L'ordre est une tranquillité violente [PV Hadès]  Mar 25 Juin 2013 - 3:28



Hadès & Rox
L'ordre est une tranquillité violente


Le jeune homme s’était en fait trop inquiéter pour ce qui était de l’homme. Il ne semblait pas tout à fait amical, mais tout de même il ne semblait pas si méchant de ce qu'il disait. Dieu de la mort ou non, il devait de toute façon vivre selon les règles du renard sinon il serait très vite mit à la rue ou plutôt dans ce cas-ci à la forêt. Et puis tout être intelligent aurait resté sans rouspéter puisqu’il avait une des demeures les plus grosses de la région et avait une somme d’argent plutôt important en banque. Ils feraient copain-copain, Hadès pourrait facilement en tirer quelques avantages. Le chemin pour se rendre à la chambre se fit sans embûche et Hadès regardait presqu'avec dédain ce qui se trouvait dans le couloir et les peintures accrochés au mur. Il y avait une chose de sûr, c’était qu'il ne volerait jamais quelque chose lui appartenant. Parfait alors. Il pourrait baisser un peu sa garde. Hadès avait osé le traiter de gamin ce qui avait légèrement refroidit Rox. Comment osait-il le traiter de gamin !? Il n’était plus un enfant, il avait … Euh… Il n’avait pas la moindre idée en fait, mais il n’avait pas l’apparence d’un enfant non plus ! Il devait voir la mi- vingtaine, ce qui ne devait pas trop différencié de l’âge de son invité mal poli. Malgré son changement d’humeur Rox ne dit rien sur lui. Il ne lui répondit pas non plus à sa seconde question. Qu’allait-il dire ? ''Ah ouais bah en fait je viens de la forêt depuis toujours, mais je suis un renard domestique en fait.'' Pas très brillant. Il aurait sans doute l’air encore plus fou que l’autre homme vêtu d’un uniforme de la garde royale. En fait, le dieu de l’enfer ne savait même pas son nom et c’était bien ainsi.

Restant couché en étoile sur son grand lit défait, Rox se posait dix million de questions. ''Avait-il fait le bon choix ?'', ''Allait-il le laisser partir ?'', ''Allait-il l’héberger ?'', ''Était-il évadé de l’asile ?'', ''Ce pouvait-il seulement qu’il ne soit pas le seul à avoir apparu dans cette immense ville comme par magie ?'' Tant de question et aucune réponse. L’homme coupa le fil de ses idées quand il entra dans la chambre complètement mouillé en annonçant qu’il y avait un petit problème d’eau. Petit ? Pour être trempé comme cela il fallait beaucoup plus qu’un petit problème d’eau ! Le rouquin se leva d’un bon et couru jusqu’à la salle de bain pour glisser de tout son long pour finir sa course le dos contre le mur et les pieds pendues au-dessus de sa tête qui baignait dans l’eau. Pendant un moment, le jeune homme ne comprit pas ce qu’il se passait. Les choses s’étaient passés tellement vite qu’il eut à peine le temps de voir la baignoire et puis un mur bourgogne. Avec difficulté, le jeune homme se tourna la tête et réussit à voir d’où venait l’eau. Il se leva péniblement, en se tenant le crâne qui semblait vouloir lui exploser et s’avança en boitant vers le bain.

L’eau tentait de s’enfuir dans tous les sens, aspergeant le visage abimé du roux. Complètement aveuglé, il eut de la difficulté à voir où se trouvaient les robinets d’eau. Quand il les atteignit enfin, il les tourna de gauche à droite en priant pour que ce désastre se termine, mais l’eau continuait à jaillir et à mouiller tout ce qui se trouvait aux alentours. Il plaqua ses deux mains en dessous de la fuite et heureusement l’eau cessa de sortir. Il demanda aimablement à Hadès d’aller au premier pour lui ramener du ruban électrique, mais rapidement quelques gouttes tombèrent sur la porcelaine blanche du bain. Les gouttes étaient opaques et n’étaient pas aussi fluides que l’eau. Sur la tempe de Rox, coulait une large marque de sang et qui finissait par se fracasser contre les parois du bain. Il semblerait que la chute du jeune homme fit céder quelques point suture car il prit que quelques instants pour tomber inconscient dans la baignoire.
Fiche par (c) Miss Amazing.


Dernière édition par Rox Fox le Dim 4 Aoû 2013 - 7:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lord of the Dead
Bad Guys
PRESENCE/ABSENCE : Omniprésent... /sbaf/
DOUBLES COMPTES : Trois bêtes très bête...
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : trop vieux pour toi gamine!
COTE COEUR : C'est Helga qui l,a trouvé, elle le garde <3
OCCUPATION : tente de dominer le monde
HUMEUR : Boum Badaboum boum boum boum! Ah!
MON ARRIVÉE : 24/04/2013
MON VOYAGE : 555
POINTS : 125
LOCALISATION : pas de tes oignons!

MessageSujet: Re: L'ordre est une tranquillité violente [PV Hadès]  Mar 25 Juin 2013 - 3:42
    Je regardai sans bouger le jeune homme se lever de son lit et se diriger en courant vers la salle de bain, ce qui était une mauvaise idée pour lui parce qu'il glissa et alla percuter un mur, ce qui manquait de classe, mais bon. Pouvais-je rire? Où ça aurait été déplacé? Toutefois je ne pu retenir une remarque, c'est que malgré mon changement de corps, il y a certains trucs qui sont bien ancré en moi! Alors qu'il se relevai, je lui fit remarquer:

    - On ne t'as jamais dit de ne pas courir près d'une piscine?

    Bah quoi? Ce n'était pas comme si c'était totalement faux vu la grandeur du bain... Et puis un garçon si maladroit aurait avantage à essayer d'agir moins vite! Parfois il vaut mieux prendre son temps et être patient plutôt que de se précipiter et de se casser la gueule comme il venait de me démontrer! Je n'aimais pas ce genre de comportement... c'était trop... trop... trop héroïque! Bon ça donnait de bons spectacles, mais rien de plus.

    Bon et maintenant il voulait que je fasse le larbin ou quoi? Non mais comme si j'allait m'abaisser à ce niveau! Moi, le dieu des Enfers! Alors que je n'avais presque rien fait... Bon, en fait il valait peut-être mieux que j'aille chercher ça avant qu'il ne se noie... Pas que j'en avait quelque chose à faire, mais c'est qu'il pouvait encore m'être utile pour m'adapter dans ce monde. Donc je descendis chercher du ruban électrique tout en réfléchissant à la provenance de l'eau. C'est qu'elle devait bien venir de quelque part! si on coupait la source d'alimentation, et bien ça arrêterai de couler en haut, non? Parce que j'avais un doute sur l'efficacité du ruban que j'avais trouvé...

    D'ailleurs je m'étais un peu perdu en trouvant ce truc... J'ouvris une porte et entrait dans le pièce sombre d'un bon pas... sauf que ce n'était pas une pièce mais une descente d'escaliers... Trébuchant, je déboulai les marches pour aller m'étaler tout en bas, goûtant la douleur humaine pleinement. En tant que dieu, je ne souffrais pas vraiment, du moins pas physiquement, c'était donc encore pour moi une expérience nouvelle et fort déplaisante. Je me relevai difficilement, prenant appui contre le mur. La tête me tournai et ce puis de canalisation me perturbait. Canalisation? comme dans eau dans un tuyau?

    Je suivis le son tâtonnant dans l'obscurité pour trouver d'où il venait et puis je trouvai une valve, que je fermai et le bruit arrêta. Avais-je réussi? Je l'espérai bien, parce que sinon le petit risquait de s'impatienter! Je remontai l'escalier pour me retrouver au premier étage, puis ensuite je retrouvai le chemin pour le second. Une fois dans le salle de bain je constatai que l'eau avait cessée de couler! Comme j'étais doué! Non mais quelle ingéniosité, j'avais tout de même arrêté ce dégât... bon passons sous silence que j'en était un peu la cause...

    Mais il ne manquait pas quelque chose? un petit roux? Il faisait un petit somme dans la baignoire... Quoique non, il avait peut-être plus perdu connaissance... Il se prenait pour un poisson maintenant? Oh lala... je le repêchai pour l'étendre sur le sol. Mais qu'est-ce que je devais faire avec lui? Bon le coeur battait, ce qui était bon signe, par contre la respiration, c'était autre chose... Je l'assis pour lui donner une bonne claque dans le dos en espérant que ce serait efficace... Parce qu'il était hors de question que je lui fasse du bouche à couche!


    - Gamin? Hey gamin, les humains ça ne respire pas sous l'eau! Mais quel maladroit tu fais...

    Je venais d'apercevoir la blessure à la tempe, ce n'était pas du joli... mais qu'est-ce qu'il avait fabriquer? Il était vraiment maladroit ou maso le rouquin?
    J'entreprit de lui tapoter les joues pour qu'il revienne parmi les vivants, parce que dans ce monde, il m'étais plus utile vivant que mort...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ça effraie les p'tits enfants... Et les p'tits monstres!
Randall
PRESENCE/ABSENCE : Toujours là pour se plaindre! o/
DOUBLES COMPTES : Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour
PHOTO D'IDENTITE :

:Cadeau d'anniversaire reçu de ma Nini chérie ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Monster inc
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans
COTE COEUR : La violence et la torture ♥
OCCUPATION : Effrayer les enfants
HUMEUR : Monstrueuse
MON ARRIVÉE : 14/04/2013
MON VOYAGE : 1071
POINTS : 15
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: L'ordre est une tranquillité violente [PV Hadès]  Mar 25 Juin 2013 - 3:54



Hadès & Rox
L'ordre est une tranquillité violente


Maladroit lui? Cela aurait été très peu étonnant pour Big mama ou pour Vixy. Le jeune homme avait toujours été le plus maladroit de son entourage bien même que Dinky et Piqueur avaient aussi un certain don pour la chose. Le rouquin sursauta en recevant une vive claque au visage et regarda d'un regard perdu et aussi terrifié son invité. Mais pour qui il se prenait? Il se frotta le crâne pour soulager la douleur qu'il ressentait, mais il remarqua alors une texture rouge lui couler le long de ses doigts. Eh bien. Hadès se croyait pour son sauveur sans doute. Il ne se souvenait plus de comment il s'était blessé et il ne souhaitait pas réellement le savoir. Il avait de toute façon qu'à regarder autour de lui pour se rappeler que l'homme avait briser le robinet de son bain et qu'il avait par conséquent inondé sa salle de bain. Cependant, en regardant le dit robinet, il vit que l'eau avait cessé de couler. Tiens, C'était l'autre homme qui avait réussit cet exploit? Comment avait-il fait? Il faudra qu'il lui explique ce miracle. Bon et puis il était un dieu non? Il avait sans doute claqué les doigts.

« Je sais qu'on ne respire pas sous l'eau, c'est juste que ... Bah j'ai pas fait exprès bon! »

D'un mauvais regard, il fixa pendant un instant Hadès puis sa fureur intérieur partie tranquillement et il se sentit rapidement désolé de sa façon de parler. Il avait nu mauvais caractère et cela depuis toujours. C'était ça, être enfant unique et être aussi chouchouter qu'il avait pu l'être depuis sa naissance. Il n'était même pas capable de se défendre contre un ours et il ne serait pas capable de vivre un hiver dans la forêt. Heureusement que Vixy avait été là pour l'aidé durant l'automne. Il s'excusa sans faire de détour et remercia le dieu des enfer pour avoir coupé l'eau. Rox prit une boîte de mouchoirs puis en prit quelques-uns pour empêcher sa tempe de saigner davantage. Il alla ensuite vers le placard de la pièce et sortit deux serpillères puis en tendit une à Hadès pour qu'il l'aide à nettoyer. Bah quoi? Ce n'était pas parce qu'il était un invité qu'il ne devait pas aider un peu! De toute façon, quand on y pense, c'était à cause de lui que tout ceci c'était produit!

Après que tout soit nettoyé, Rox entendit un bruit très fort et il ne pu se retenir de sursauter et de chercher un endroit pour se cacher. Après quelques secondes, le bruit apparut une seconde fois puis une autre fois. Il finit par se calmer et se dirigea vers la fenêtre pour se rendre compte que les gouttes de pluie commençaient à tomber de plus en plus régulièrement. Cela ne prit que quelques instants pour que le jeune homme ne puisse plus voir correctement la forêt. Le ciel s'était assombrit et le tonnerre était plus fréquent et faisait créait un grand flash qui surprenait l'ancien renard. Le cœur sur la main à cause des bonnes valeurs que Dame Tartine lui avait donné depuis près de 2 ans, Rox ne voulut aucunement laisser l'homme partir, d'autant plus qu'il risquerait de se perdre dans le bois qui entourait le cottage.

« Restez ici, il pleut des cordes dehors. Vous risquez de mourir de froid. J'ai une chambre de trop ici vous y dormirez cette nuit. »

À ces mots, le roux ouvra une porte dissimuler près de la douche qui cachait derrière elle une chambre aussi jolie et luxueuse que celle du propriétaire des lieux. Les murs étaient gris et le lit carré plutôt que rectangulaire avait une base en cuire noir et les couvertures qui le recouvrait étaient rouge et blanc. Sans doute des couleurs qui allaient beaucoup plaire au maître des enfers malgré le fait que Rox n'y avait aucunement pensé en lui présentant. Il alluma une grande lampe sur patte puis laissa l'homme découvrir la pièce.

« Faites comme chez vous. Cette maison sera la vôtre pendant votre séjour. »

Évidement, le jeune homme avait dit cela le cœur remplie de bonnes intentions sans penser un instant que ce séjour pourrait sans doute durer plus longtemps qu'il le pensait.
Fiche par (c) Miss Amazing.


Dernière édition par Rox Fox le Dim 4 Aoû 2013 - 7:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lord of the Dead
Bad Guys
PRESENCE/ABSENCE : Omniprésent... /sbaf/
DOUBLES COMPTES : Trois bêtes très bête...
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : trop vieux pour toi gamine!
COTE COEUR : C'est Helga qui l,a trouvé, elle le garde <3
OCCUPATION : tente de dominer le monde
HUMEUR : Boum Badaboum boum boum boum! Ah!
MON ARRIVÉE : 24/04/2013
MON VOYAGE : 555
POINTS : 125
LOCALISATION : pas de tes oignons!

MessageSujet: Re: L'ordre est une tranquillité violente [PV Hadès]  Mar 25 Juin 2013 - 3:58

    Ça tête valait la peine d'être vue, ne serait-ce parce qu'il semblait avoir de la difficulté à croire que j'avais pu arrêter le déluge! Non mais! je ne suis pas un dieu pour rien moi! Bon en fait mes pouvoirs divins n'avaient en rien aidé à clore l'incident, mais bon il n'en restait pas moins que j'était un esprit brillant! Hey ne riez pas! Je n'y peux rien pour le robinet, ce n'était qu'un simple accident! Que j'avais un peu provoqué en jouant un peu trop avec l'eau... et dire que tous disent que le feu c'est dangereux: "à jouer avec le feu on se brûle" pff et les danger de jouer avec l'eau? Le gamin avait faillit se noyer! Mais non c'était que les flammes qui pouvaient être dangereuses... bon elle l'étaient en effet... mais ne jamais sous-estimer l'eau!

    Et puis l'eau, il fallait la ramasser à ce qu'il semblait! N'importe quoi... au moins avec le feu il n'y avait rien à ramasser ensuite... car il ne restait rien, rien sauf des cendres que le vent pouvait aisément balayer.

    Je retins quelque répliques sarcastiques tant qu'au fait que le rouquin savait qu'il ne fallait pas respirer sous l'eau, car vu son état je préférai ne pas le contrarier... pas que je voulais le ménager, mais parce que je n'avais pas envie de me faire sortir à coup de serpillière et me retrouver dehors sans un rond... Parce qu'ici il semblait qu'être un dieu ne suffisait pas pour réussir dans la vie...

    Parce qu'il pleuvait, il m'invita à rester un peu chez lui... finalement, elle pouvait être utile l'eau parfois! J'acceptait après un instant de silence, parce que je savais que se montrer trop empressé n'était jamais bon puis je le remerciai, bien que le mon "Mer... merc... merci" était difficile à prononcer pour moi, même en pensé. Je découvris la chambre avec un grand intérêt. Elle était plutôt bien décorée, les couleurs m'allaient. je serai bien dans cette pièce, bien que théoriquement je n'était pas supposé y rester longtemps... mais la théorie et la pratique étaient deux choses bien différentes, n'est-ce pas?


Fin du rp... histoire à suivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: L'ordre est une tranquillité violente [PV Hadès]  
Revenir en haut Aller en bas
 

L'ordre est une tranquillité violente [PV Hadès]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ordre de Mission
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?
» Réintégration de Fanmi Lavalas dans la course: l'ordre est formel
» Qui ose troubler ma tranquillité ? {Pour Illusion}
» Ordre repêchage 2011 + loterie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP terminés-