Partagez | 
 

 [+18]« I knew it was a great mistake for a man like me to fall in love. » [PV la future Madame Boogeyman ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: [+18]« I knew it was a great mistake for a man like me to fall in love. » [PV la future Madame Boogeyman ♥]  Jeu 27 Juin 2013 - 3:43






Vegas, baby!

Hell yeah, ça c'est une ville pour le croque-mitaine fou des jeux de hasard. Mais aujourd'hui, il n'était pas seulement fou de ses cartes mais aussi de la poupée à laquelle il pensait tous les jours de sa vie depuis qu'il l'avait retrouvé. Un mois piwou qu'il vivait avec elle une idylle inqualifiable que lui-même ne croyait toujours pas. Ca semblait toujours aussi irréel, même après des semaines passées ensembles. Boogey croyait à peine ce qu'il vivait et il ne parvenait pas encore à admettre que cette poupée était désormais la sienne. Et pour témoigner de l'attachement qui le liait à elle, il avait décidé de fêter leur premier mois passé ensemble en l'emmenant dans sa ville préférée: Vegas.
Certes, on faisait mieux en matière de romantisme. Mais pour ce qui était de s'amuser, il n'y avait pas meilleur endroit. Boogey était déjà venu quelques fois, surtout avec la Dream Team de l'Electric Chapel en vérité, et uniquement avant de débuter une histoire sérieuse avec Sally. Mais ça faisait partie de sa folie amoureuse de lui présenter tout son petit univers. Bien sûr, il comptait éviter les bars à strip tease et les tables de Black Jack où il trichait. Mais il leur restait encore tant à faire et si peu de temps. En réalité, c'est Boogey qui voyait passer le temps à une vitesse folle quand il était avec elle, comme s'il rattrapait le retard qu'il avait prit après un arrêt non prévu. Le croque-mitaine voulait seulement le meilleur pour sa poupée.

C'est pour ça qu'il avait prévu un cadeau bien spécial.

Jill avait bien essayé de le raisonner et lui avait conseiller de prendre son temps mais Boogey n'en faisait qu'à sa tête et ne l'écoutait pas vraiment. Alors après être arrivés à l'hôtel, et plus précisément le palace Circus Circus que Boogey affectionnait pour son côté cirquesque, il avait posé ses affaires et était allé retrouver Sally. Parmis les habitudes qu'elle avait changé chez lui, être affectueux et horriblement câlin en faisait partie. Dès qu'il était avec elle, il ne la lâchait plus. Et ce jour si spécial ne faisait pas exception. Il était donc passer derrière elle et l'avait prise dans ses bras qu'il avait glissé autour de sa taille, posant sa tête sur son épaule frêle de petite poupée.
Le sentiment qu'il avait en la serrant contre lui était inégalable. Il n'avait jamais ressentit ça pour personne et ne s'était pas autant adoucit que depuis qu'il était avec elle. Le boogeyman restait tout de même assez lunatique et rapidement énervé pour un rien, mais ça ne durait pas à partir du moment où elle était là. Il avait même apprit à être fidèle et à avoir une relation stable. Tout ça pour elle et rien que pour elle.

"Bienvenue à Vegas, Babydoll." avait-il soufflé dans son cou avec un sourire

Ce qui se passe à Vegas reste à Vegas. C'était la règle par ici. Une sorte de devise urbaine qui circulait dans la ville. Ca signifiait surtout qu'ici, tout était possible. C'était comme un petit monde hors de la vraie vie. Alors, naïvement, on se croyait tout permis, même des folies qu'on ne s'autoriserait jamais dans la vie normale. Même des folies comme offrir une bague au troisième rendez-vous ou après un mois seulement de relation sérieuse.
Boogey se détacha de sa poupée une seconde, le temps de fouillé sa poche arrière. Il semblait plutôt sûr de ce qu'il faisait malgré une certaine appréhension de la réaction de la rouquine. Mais un croque-mitaine n'a jamais peur, même hors du monde des rêves.

"Dollface?... J'ai... euh... un cadeau pour toi..." avait-il dit, son regard alternant entre le sien et le sol, alors qu'il lui tendait un petit écrin bleu foncé "Et joyeux... anniversaire... d'un mois...."

Les extrêmes, voilà ce que faisait toujours le boogeyman. Il ne pouvait pas s'empêcher de se lancer complètement dans tout ce qu'il faisait, quitte à en faire trop ou pas assez, mais souvent, il en faisait trop, beaucoup trop. Et ça en aurait sans doute intimidé plus d'une. Tant pis. Il ne comptait pas faire semblant d'être détaché et de ne pas accorder d'importance à sa relation amoureuse alors qu'aujourd'hui c'était la majeure partie de son existence et sa première raison de rester en vie.

Il aurait tout fait pour sa poupée. Tout...




Dernière édition par Oogey D. Boogeyman le Sam 6 Juil 2013 - 20:22, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18]« I knew it was a great mistake for a man like me to fall in love. » [PV la future Madame Boogeyman ♥]  Ven 28 Juin 2013 - 0:45



Mrs & Mr Boogeyman. ♥



Un mois... C'est long un mois quand même, il peut s'en passer des tas de choses en un moins. Genre la fin du monde, la révoluciòn, une apocalypse de zombie, la domination du monde par les cafards, ce genre de choses. Hey mais rigolez pas, je suis très sérieuse quand je parle de domination du monde par les cafards ! Ca va FORCEMENT arriver un jour, ne serait ce pour la bonne raison qu'ils sont plus résistant que nous. Et bah oui, parce que vous voyez, quand il y aura une méga explosion du genre booooom kaboum méchant nucléaire tout le monde meurt et bien NON ! On ne sera pas tous mort. Et qui c'est qui sera toujours là ? LES CAFARDS ! CQFD, les cafards domineront le monde. Mais je m'éloigne du sujet, il n'y avait pas de domination du monde par les insectes au programme du mois de Sally. Plutôt un coeur conquérit par un sac d'insecte en fait, non, je n'avais pas mieux comme transition. Quoi qu'il en soit, le mois qui venait de se passer pouvait presque être qualifié d'idyllique pour la jeune poupée. C'était très étrange d'ailleurs, parce que bon, il faut avouer que ce n'est pas vraiment la personne qui était toute désignée qui partageait son nuage de vie depuis un mois maintenant. Et pourtant, elle ne se voyait plus la partager avec quelqu'un d'autre maintenant, c'était impensable.

« Bienvenue à Vegas, Babydoll. »

Et ouais, Vegas... C'était lui qui avait proposé de l'emmener à Vegas pour fêter leur premier mois passé ensemble et évidemment, elle avait accepté. Il était tout le temps plein d'attention depuis un mois, plus ou moins grosse en fait, un peu comme quand il lui avait offert Boolly. Et ça, c'est peut être une des choses qui lui plaisait chez lui, il était là pour elle. Il ne la délaissait pas ou quelque chose du genre, loin de là même, et ça c'était plus qu'appréciable après la relation... Pas à sens unique non plus mais pas très présente qu'elle avait eu avec Jack. Mais lui, il était plus que présent comme le prouvaient ses bras autour de sa taille et c'était plus qu'appréciable. Même si un peu court puisqu'il venait à l'instant de la lâcher. Elle se retourna et écarquilla les yeux en voyant l'écrin bleu foncé qu'il lui tendait. Euh... WHAT ?! Nan. Stop. On se calme, on ne commence pas à psychoter. Parce que bon, si elle se met à psychoter dans ce sens là, dans dix minutes ils discuteront du nom de leur fille. Amy c'est sympa au pire... Bref. C'est surement juste un cadeau pour leur un mois et puis c'est p'tet une paire de boucle d'oreille même ! Ouais, voilà, des boucles d'oreille. Elle sourit avant de passer un bras autour de son cou en murmurant un « merci » et de l'embrasser avec un sourire. Elle finit par le lâcher pour ouvrir l'écrin et y découvrir une petite bague surmontée d'une lune. Bieeeen, c'était une bague certe, mais il n'y avait pas de diamant ou quoi que ce soit du style, c'était déjà plus... Rassurant au moins. Elle sourit avant de relever la tête.

« Elle est superbe, merci »



(c) by Miss Amazing for P.R.A.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18]« I knew it was a great mistake for a man like me to fall in love. » [PV la future Madame Boogeyman ♥]  Sam 29 Juin 2013 - 22:53






I am the shadow on the moon at night, filling your dreams to the brim with fright...

Même si Boogey avait finit par accepter sa condition d'humain, il ne reniait pas son passé de boogeyman. Son nom en témoignait. Et il faut bien l'avouer, ça en jette comme appellation. En plus, il ne se voyait pas avec un autre nom que celui-ci. Un boogeyman, c'était ce qu'il était depuis toujours et restait malgré son apparence humaine. Cependant, ça ne transparaissait pas beaucoup quand il avait avec Sally. Tout d'abord parce qu'il agissait comme un gentleman avec elle, mais aussi parce qu'elle n'avait encore fait aucun cauchemar en sa présence. C'était assez étonnant pour le croque-mitaine qui avait l'habitude de voir les gens autour de lui sombrer dans de terribles cauchemars lorsqu'il était près d'eux. La Lune, c'était un symbole discret de ça, de lui, de ce qu'il faisait et ce à quoi elle échappait. Sally avait la chance d'être... comme immunisée contre ça. Et Boogey était loin de s'en plaindre. Ca lui donnait même la naïve impression qu'elle était aussi spéciale pour lui qu'elle l'était pour sa part d'ombre, son côté boogeyman demeurant dans sa vie.

Car rien n'est jamais tout rose...

Pas même sa relation avec Sally. Il semblait encore sur un petit nuage à chaque heure qu'il passait avec elle mais il avait tendance à se montrer possessif avec les personnes à qui il tenait. Il avait déjà levé le ton une fois avec Jill à cause d'un type qu'elle fréquentait et que Boogey connaissait de réputation. Ca avait faillit finir en bagarre assez violente si Zeke et Aaron n'avaient pas retenu Boogey de frapper le type en question. Le croque-mitaine et la blondinette s'étaient boudés trois jours entiers avant que Jill ne fasse le premier pas. En terme d'indifférence, Boogey savait battre des records. C'était une chance que Jill soit moins rancunière que lui.
Avec sa poupée rousse, il tâchait encore de rester calme. Il n'était pas encore jaloux de qui que ce soit et n'était pas si possessif que ça malgré qu'il soit assez tactile avec elle.

Et ça, c'était en majeure partie parce qu'il se retenait...

Pas d'être jaloux ou possessif ou même nymphomane à ses heures. Il se retenait juste d'être lui par moment. Surtout au bar. Il avait ses habitudes, ses relations, sa réputation, et malgré des tentations évidentes, il n'en faisait rien. Il avait cessé de se demander pourquoi quand Jill lui avait renvoyé à la figure qu'il était amoureux.
Alors c'était ça l'amour? Se mettre des chaînes soi-même? Se fixer des limites tout seul? S'imposer des barreaux de son plein gré? Il y avait quelque chose d'un peu masochiste là-dedans. Sauf que Boogey adorait faire mal, non pas subir. Mais ses envies malsaines s'étaient estompées avec l'arrivée de Sally dans sa vie. Avec elle, il ne se voyait pas jouer à la roulette russe juste pour... Vous ne voulez pas savoir. Et encore, c'était pas le pire qu'il ait fait. Mais avec sa poupée, il avait un comportement étonnamment doux. C'est lui qui cherchait une étreinte le plus souvent et qui faisait durer. Encore un délire de possession et de jalousie. Comme toujours.

Il n'avait pas poussé le vice si loin encore.

Il l'avait laissé ouvrir son cadeau, mains dans les poches, avec le regard qui se perdit une seconde sur le vue qu'offrait la baie vitrée derrière elle. Vegas, c'est illuminé encore plus de nuit que de jours. Alors toutes ces couleurs clinquantes et ces lumières aveuglantes sur fond de nuit noire, c'était pour lui un somptueux rappel de son petit chez lui fluorescent. Il avait sourit à son remerciement, l'embrassant sur la tête avant de reprendre la parole.

"Et ce soir, on sort." avait-il commencé en allant farfouiller dans son sac à la recherche d'une cravate noire




Dernière édition par Oogey D. Boogeyman le Sam 6 Juil 2013 - 20:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18]« I knew it was a great mistake for a man like me to fall in love. » [PV la future Madame Boogeyman ♥]  Ven 5 Juil 2013 - 2:40



Mrs & Mr Boogeyman. ♥



Sally tira la langue en attachant le ruban noir au dos de sa robe et en observant son reflet dans le miroir de la salle de bain. Cette robe avait beau être superbe, c'était une plaie à enfiler, le genre plus ajustée tu peux pas parce que si tu la serre encore et bah tu meurs parce que tu arrive plus à respirer c'est tout. Mais à cette taille là, c'est pile parfait et la rouquine pouvait largement se permettre de porter des robes près du corps vu celui qu'elle avait. Surtout qu'elle en prenait soin de son corps, jogging, yoga, fitness, bref tout ce qu'il fallait pour garder sa ligne, ses jambes et ses fesses parfaites malgré le fait qu'elle mangeait vraiment n'importe quoi n'importe quand. Bah oui, faut savoir faire des choix dans la vie, et puis, avec Riley en coach, elle avait eu intérêt à vite prendre le plis. Et ce n'était pas plus mal étant donné que, grossir ce n'était pas le bon plan pour rentrer dans ses robes, le sur mesure ça pardonne pas voyez vous. Et oui, la jeune poupée portait des robes sur mesures, ce qui semblait logique étant donnés qu'elle les faisait elle même. Oui oui, elle même, toute seule comme une grande. Bah quoi, vous pensiez qu'elle les trouvait où ses robes en patchwork ? C'est pas comme si c'était très courant comme style de vêtements, alors le plus simple restait de les faire elle même. Et il faut avouer qu'elle était plus douée, la preuve étant la robe qu'elle portait à l'instant puisque aujourd’hui, dans la collection Ragdoll, nous vous présentons un super bustier en coeur blanc, serré jusqu'à la taille par le large ruban noir qu'elle attachait précédemment puis retombant plus largement, de façon à pallier au manque de hanches présent chez la jeune poupée. Sans oublier les coutures noires qui recouvraient la robe, formant un patchwork semblable à sa robe d'Halloween Town. Des retouches maquillages, une paire d'escarpins et un tour du cou noir plus tard, elle finit par sortir de la salle de bain.

« J'suis prête ! » fit elle avec un sourire.

*Entre deux et trois heures plus tard*

« ... C'est bizarre un lustre. »

Sally tourna la tête vers Boogey après avoir observé quelques secondes une des lampes du bar.

« J'veux dire, pourquoi on appelle ça un lustre ? Le mot en lui même a aucun rapport avec la choucroute... Choucroute... » Elle pouffa de rire en baissant la tête « Ca aussi c'est drôle comme mot... »

Elle s'accouda sur le bar, sa tête tournait quelque peu alors qu'un sourire débile était plaqué sur son visage. Elle avait peut être bu un verre de trop... Voir deux ou trois vu le demi rire qu'elle ne pouvait retenir. Au moins, elle n'avait pas l'alcool mauvais... Remarque, manquerait plus que ça, qu'en plus d'être bourrée elle morde...


(c) by Miss Amazing for P.R.A.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18]« I knew it was a great mistake for a man like me to fall in love. » [PV la future Madame Boogeyman ♥]  Sam 6 Juil 2013 - 0:04






L'alcool mauvais...

Ca, Boogey connaissait bien. Déjà pendant ses premières cuites il avait réalisé qu'il supportait bien l'alcool mais changeait vite de comportement après quelques verres. Zombies, Carré d'As, Black Jack, Alien Brain Hemorrage... Il avait ses cocktails favoris, comme tout le monde. Et il en abusait souvent, comme tout le monde. Parce que l'abus, c'est amusant, c'est risqué, ça donne des frissons. Et c'est bien ça que Boogey cherchait depuis tout ce temps: le Grand Frisson. La peur, le risque, l'aventure. Un but dans la vie en vérité. Et l'autodestruction, c'était une façon néfaste de se sentir en vie. Quitte pour cela à abuser de quelques substances addictives. Selon Baudelaire "celui qui ne boit pas à quelque chose à cacher à ses semblables". Boogey en avait des tas de petits secrets. Mais étrangement, boire ne le rendait pas plus ouvert ou sincère. En fait, ça amplifiait surtout chez lui ce côté vicieux et sûr de lui. Il n'était pas franchement plus déluré, juste plus entreprenant en général. Alors déjà qu'il l'était beaucoup au naturel, c'était assez drôle à voir.

Mais ce n'était pas toujours le cas...

Même s'il ne s'en rappelait pas réellement, ces derniers temps il avait surtout bu pour oublier. Paradoxal, c'est vrai, de vouloir se rappeler de ce que l'on voulait oublier. Mais en vérité, c'est Sally qu'il avait voulu oublier tout ce temps. Quel gâchis ça aurait été de l'effacer entièrement de sa mémoire. Il l'aurait regretter. Même si auparavant, il en aurait été ravi. Pouvoir oublier ses erreurs, c'est souvent un joli rêve. Mais si l'on ne commet aucune faute, on n'apprend rien, on ne change pas, on n'évolue pas. Oui, il regrettait de lui avoir fait du mal. Mais comme on dit, c'était un mal pour un bien. Ca lui avait permis de prendre conscience de tout ce qu'il ratait en jouant les méchants et les salauds de bas étage.

L'alcool aussi c'est un peu un mal pour un bien.

La gorge en feu, la tête qui tourne, la logique qui réduit. On y perd ses sens et toute sa tête. Sa raison aussi. C'est sans doute pour ça que Sally commençait à s'extasier sur les lustres et le mot choucroute quand Boogey refaisait le monde dans ses pensées. Il l'écouta sans vraiment comprendre. Il se questionnait davantage sur son attitude une fois saoule, avec toute la difficulté du monde puisque lui-même avait un peu trop enchaîné les verres ce soir.
Elle est encore plus sexy une fois bourré. Enfin, quand lui est bourré en tout cas. Sur elle, ça change rien. Bon, si. Elle est plus drôle que d'habitude. Et c'est marrant à regarder. Surtout parce qu'elle rigole nerveusement ce qui pousse toujours Boogey à faire de même.

"Ratatouille... ca c'est encore pire comme mot..." lui dit-il avec un sourire, le coude sur le bar et la mâchoire dans la main "Tu veux un mot marrant? Cunnilingus. CA, c'est marrant... Parce qu'en plus quand tu sais pas ce que ça veut dire, bah tu passe pour un sacré puceau, tu vois..." termina-t-il avec un sourire en coin

Il reporta son regard sur elle, à moitié conscient de ce qu'il faisait. Il termina cul sec son verre, pourtant à moitié vide seulement, et posa lourdement ses mains sur le bar avant de se lever de son tabouret très déterminé mais un peu titubant toutefois. Il prit une grande inspiration avant de lâcher un discret "bordel" avant de se retourner pour être dos au bar, les mains toujours en appui dessus.

"T'as raison... Sont bizarres les lustres ici." admit-il en les fixant, les yeux plissés

Il se redressant finalement, lâchant le bar et remontant un peu plus ses manches de chemise, par réflexe. Même beurré comme un p'tit LU, le croque-mitaine tenait encore suffisamment bien l'alcool pour avoir l'air sobre, bien qu'un peu fou. Ou était-ce l'inverse?
Quoiqu'il en soi, il tendit une main à Sally pour l'aider à se remettre debout, toujours un peu distrait par ses rires qui sonnaient si joliment pour lui malgré la forte odeur d'alcool qui les accompagnait. Ca ne l'empêcha pas de l'enlacer en la ramenant près de lui. Boogey laissa sa tête s'approcher tellement près de la sienne qu'il aurait pu l'embrasser s'il ne l'avait pas tourner pour souffler un rire presque aussi alcoolisé que lui dans son cou.

"Viens, on va dans un endroit où y'a pas de lustres, ni de choucroute, ni aucun mot bizarres comme ça. Je sais pas encore où mais... J'vais trouver." lâcha-t-il en resserrant ses bras autour de sa taille.

Et en moins de temps qu'il ne le faut pour le dire, ils étaient dehors. Boogey avait juste prit le temps d'allumer une cigarette une fois hors du bar avant de partir arpenter les rues de Vegas à la recherche d'une occupation.

"J'adore cette ville... J'crois que si j'pouvais, j'me la taperais tellement elle est belle..." divagua-t-il en marchant


Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18]« I knew it was a great mistake for a man like me to fall in love. » [PV la future Madame Boogeyman ♥]  Dim 7 Juil 2013 - 1:03
Sally L. Boogeyman a écrit:



Mrs & Mr Boogeyman. ♥



Ratatouille... Sally pouffa de rire, enfouissant sa tête dans ses bras posés sur le bar. Cunnilingus... Ouais, ça aussi c'est drôle mais le plus drôle dans ce mot, c'est de le ressentir, pas de l'entendre ou de le dire, soyons honnête. Remarque, c'est p'tet drôle à faire aussi... Enfin j'en sais rien, j'ai pas testé et Sally non plus, c'était pas vraiment son trip, elle préfère les frites aux moules vous voyez. C'était douteux comme comparaison ça... Disons plutôt qu'elle préférait manger une sucette que de faire un curry. Mouais, c'est pas tellement mieux... Fin elle est pas attirée par les filles quoi. Pas comme Extasy, une de ses amies qui elle par contre, ne se gène pas... Elle avait même insisté pour que Sally essaie - et avec elle tant qu'à faire - mais la rouquine avait tenu bon!

« T'as raison... Sont bizarres les lustres ici. »

Elle avait donc raison ! Elle l'avait bien dit qu'ils étaient louches ces lustres. Elle lâcha un rire quand il l'aida à sa relever, ouais il valait mieux partir loin de tout ces lustres et de cette choucroute. Surtout que ça pue la choucroute... Elle était toujours prise de ce petit rire nerveux en sortant du bar, s'accrochant au bras de l'homme dont elle était éprise afin d'éviter la chute sur le trottoir. Eviter de se prendre un poteau ça peut être bien aussi... Elle avait beau ne pas savoir ou ils allaient, elle s'en fichait totalement. Certes, en partie parce qu'elle était bourrée, mais sobre ou pas, elle l'aurait suivit n'importe où, même au bout du monde, dans l'antre de Davy Jones.

« J'adore cette ville... J'crois que si j'pouvais, j'me la taperais tellement elle est belle... »

Sally fronça les sourcils une seconde, perplexe. Est ce qu'il la tromperait si il se tapait une ville ? Techniquement, c'est un objet alors est ce que c'est considéré comme de l’adultère ? ... Mais c'est vachement compliqué en fait, parce que là il pourrait aussi dire qu'il veut se tapper la ville entière sous entendu toute les personnes s'y trouvant, et là oui, ce serait carrément la faire cocu, mais si il parlait de la ville en tant qu'objet, ça comptait au final ?... Elle secoua la tête, nan, décidément, c'était trop compliqué pour son pauvre petit cerveau embrumé par l'alcool. Elle leva la main vers un des bâtiments de la rue.

« C'est quoi là bas ? Tu crois qu'il y a des lustres et de la choucroute à la ratatouille ? »

(c) by Miss Amazing for P.R.A.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18]« I knew it was a great mistake for a man like me to fall in love. » [PV la future Madame Boogeyman ♥]  Lun 8 Juil 2013 - 18:03






"On s'en fout..."

Il avait à peine finit sa phrase qu'il l'embrassait déjà pour qu'elle arrête enfin de divaguer à propos de ces foutus lustres. Mais par simple curiosité, il s'écarta pour voir de quoi elle parlait. Mais ce n'était rien d'important, juste une chapelle express. Parmi les us et coutumes humaines, le mariage était une cérémonie très prisée par les couples qui désiraient s'enchaîner l'un à l'autre jusqu'à la mort. Le croque-mitaine en avait fait cauchemarder piwou des jeunes mariés. Surtout celles qui dormaient loin de leur fiancé le temps d'une nuit, la robe de mariée accrochée derrière la porte en songeant que le lendemain serait le plus beau jour de leur vie.

Un jour...

Ce soir. Après tout, Sally, il l'aimait. Et jusqu'à preuve du contraire, c'était réciproque. En plus, quel meilleur endroit que Vegas pour s'unir à la femme que l'on aime? Au fond, il mourrait d'envie au plus vite de pouvoir dire que Sally était sa femme, même s'il trouvait assez stupide de se promettre l'un à l'autre pour toute la vie. Mais ce n'était jamais que temporaire. Une fois mort, il serait de nouveau libre comme l'air.
L'ennui avec Boogey, c'est qu'il était très mauvais professeur. Il n'expliquait jamais rien, il donnait l'exemple. C'était pour lui le meilleur moyen de se faire comprendre. Et pourtant, vu son parler quand il le travaillait un minimum, il pouvait expliquer aussi bien qu'il baratinait. Alors le mieux pour décrire l'utilité d'un tel endroit à sa poupée, c'était de lui faire une demande en mariage. Un exercice plus que simple pour le beau parleur aux yeux bleus. Il décolla donc sa tête de l'épaule de la poupée où il l'avait posé et se racla la gorge avant d'inspirer, songeant à ce qu'il pourrait bien dire.

"Je vais te montrer..." il redressa les épaules afin de sembler droit et sûr de lui "Donne-moi tes mains... s'il te plait."

En réalité, avant même qu'elle ne fasse quoi que ce soit, il les avait déjà prises dans les siennes et posa un genoux à terre en esquissant un perpétuel sourire assuré. Blagueur mais néanmoins parfait bluffeur, il leva les yeux vers elle, de la même façon qu'il l'avait fait un soir dans une chambre d'hôtel à Londres quand il l'avait portée dans ses bras. Et avant de prononcer le moindre mot, il avait prit le temps de regarder avec attention sa poupée qu'il adorait tant et qu'il avait apprit à aimer en si peu de temps. Mais tout de même, il en était fou depuis bien plus longtemps qu'il ne le laissait croire. Ce n'était pas anodin si à HalloweenTown déjà, elle avait droit à son surnom personnel et même si Boogey portait plus d'intérêt à récupérer BugTown qu'à goûter aux joies de la vie à deux, il ne l'avait jamais oublié. C'est quand elle était passé du côté de Skellington qu'il avait dissimulé d'éventuels sentiments derrière une pseudo vengeance au nom de...

Bonne question.

Il cligna des yeux pour revenir à l'heure actuelle et à la rouquine dont il tenait les mains vers qui il détourna le regard une seconde. En fait, Il aurait déjà dû le faire il y a longtemps. Il aurait dû lui demander d'être sienne à l'instant même où il l'avait reconnu, avant même qu'elle ne repense à Skellington. Il aurait dû prendre sa place bien avant, à HalloweenTown même! Et mort ou non, il resterait tout à elle autant qu'elle serait à lui! C'était décidé!

"Babydoll..." commença-t-il en lui souriant doucement "Non... Sally Ragdoll... Voudrais-tu me faire l'honneur de devenir ma femme..." dit-il sans la quitter des yeux une seule seconde "Comme ça on va dedans c'te chapelle là et j'te montre à quoi ça sert... Ce sera drôle, promis! Et je t'aime, donc... Donc c'est bien si on se marie toi et moi." termina-t-il en se perdant un peu dans le fil de sa pensée


Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18]« I knew it was a great mistake for a man like me to fall in love. » [PV la future Madame Boogeyman ♥]  Ven 12 Juil 2013 - 15:17



Mrs & Mr Boogeyman. ♥


« On s'en fout... »

Sally lâcha un rire alors qu'il posait ses lèvres contre ses lèvres. S'il voulait la faire taire, il fallait avouer que ça fonctionnait à merveilles. En même temps, c'est assez compliqué de parler avec une langue supplémentaire dans la bouche. C'est surement pour ça qu'on en a qu'une à la base. Ca et le manque de place... Et accessoirement parce que du coup, pour les patins ce serait vaaachement compliqué.

«Je vais te montrer... Donne-moi tes mains... s'il te plait. »

Bah elle voulait bien mais c'était compliqué si il les avait déjà pris... Nan puis c'était bizarre comme demande, elle allait pas les couper avant de lui donner... Ne serait ce que parce qu'elle se serait heurter à un problème technique. Bah oui, elle aurait pu couper la première mais après, comment elle coupait la deuxième sans sa première main hein ?! Tenir la hache avec sa bouche n'aurait vraiment pas été pratique... Nan puis elle en avait besoin de ses mains ! Sans oublier que tout ce sang là, ça aurait taché sa jolie robe blanche, et ça, c'est nul. Elle eu un léger rire en détournant les yeux alors qu'il posait un genoux à terre en l'observant.

« Babydoll... Non... Sally Ragdoll... Voudrais-tu me faire l'honneur de devenir ma femme... Comme ça on va dedans c'te chapelle là et j'te montre à quoi ça sert... Ce sera drôle, promis! Et je t'aime, donc... Donc c'est bien si on se marie toi et moi. »

La poupée écarquilla les yeux, se demandant si elle avait bien entendu ce qu'il venait de dire. Il venait de la demander en mariage là ?... Woaw c'était... Woaw. Elle finit par pouffer de rire en baissant les yeux avant de le relever vers lui.

« Toi ? Tu veux qu'on se marie, vraiment ? »

Qu'est ce qu'elle pouvait répondre à ça... Bah oui, tout simplement. Elle était amoureuse de lui, il l'aimait aussi, alors pourquoi se prendre la tête ? Ce serait ridicule de lui dire non, surtout que, dans l'état ou elle était, elle aurait bien du mal à lui refuser quelque chose. Elle finit par lui lâcher les mains pour mieux sauter – ou tomber selon le point de vus... - à son cou, l'enlaçant et y enfouissant sa tête avec un grand sourire.
« C'est d'accord... Ouais on va se marier et même s'il y a des lustres là dedans ! »

(c) by Miss Amazing for P.R.A.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18]« I knew it was a great mistake for a man like me to fall in love. » [PV la future Madame Boogeyman ♥]  Dim 14 Juil 2013 - 18:52






"Toi ? Tu veux qu'on se marie, vraiment ?"

Boogey avait docilement hoché la tête en seule réponse, toujours un sourire aux lèvres. Il ne plaisantait pas. Il avait même essayé de faire ça bien, avec une demande à genoux en lui tenant les mains, ses yeux dans les siens. Il avait refait tous les clichés... Excepté pour ce qui était de la situation. Comme toujours, il était doué pour faire des choses importantes dans des lieux minables. Le bar, le métro, un trottoir à Vegas... Le mieux qu'il ait jamais fait, c'était sans doute cette minuscule déclaration qui n'avait pas vraiment l'air d'en être une à la Saint Valentin. Au fond, c'était un peu là que tout avait commencé pour lui. Même si à HalloweenTown, il n'avait jamais rien dit concernant Sally, à l'intérieur de ses pensées c'était tout autre chose.
Sa poupée le tira de ses pensées, un peu floutées par l'alcool, en se jetant à son cou. Il eut quelques difficultés à ne pas se ramasser contre le bitume mais parvint tout de même à trouver son équilibre une fois les fesses par terre. Au moins, il avait sa future femme dans les bras, c'était l'essentiel.

Elle avait dit oui!

CA, c'était l'essentiel! Ils allaient se marier et seraient ensemble pour toute la vie et peut-être plus encore! C'était merveilleux! Et elle serait toute à lui dorénavant. Il ne comptait plus jamais la laisser partir. Dans sa tête de boogeyman, cette pensée sonna comme un rêve qui se réalisait et s'il n'avait pas été victime des effets de l'alcool, il se serait demandé une seconde s'il ne s'agissait pas encore une fois d'un rêve. Ca semblait bien trop beau pour être vrai et il était pratiquement sûr de ne pas mériter ça.
Boogey ne s'était jamais imaginé marié une seule seconde. Pourtant, avec Sally, ça semblait évident. Comme si c'était la suite logique de leur histoire alors qu'un mois plus tôt, à peine, même s'il pouvait encore l'espérer vainement, il ne s'imaginait pas épouser Sally. Ca ne pouvait donc pas être vrai. Mais si ça c'était un rêve, alors il préférait rester dans un éternel coma plutôt que de se réveiller loin de tout ça, et surtout de sa poupée. Même si elle n'était qu'une rêve il aurait donné sa vie pour l'avoir...

Et tellement plus que ça...

"On s'en fout des lustres... Si t'aime pas on en trouvera une autre de chapelle, une mieux. Ou n'importe quoi d'autres, c'est toi qui choisit."

Il souriait encore, ravi de l'avoir dans les bras alors qu'il passait doucement une main dans ses longs cheveux roux. Pour un type qui se revendiquait comme préférant les blondes, c'était surprenant. Mais il avait changé d'avis. De plus, il se fichait bien que Sally soit blonde ou brune ou même rousse. Du moment qu'elle était elle-même, c'est tout ce qu'il voulait.
Boogey ne s'attarda pas davantage et se releva, aidant par la même occasion la poupée à faire de même. Et sans la lâcher un seul instant, il l'avait regardé une dernière fois en tant que sa fiancée seulement et l'avait embrassé.

Quelques minutes plus tard, ils étaient sur le point de devenir mari et femme. A Vegas. Sous les effets de l'alcool. Pratiquement par hasard. Mais comme le hasard fait bien les choses, Sally se retrouvait avec une bague et une robe blanche. Quand à Boogey... Egal à lui-même il avait les manches de sa chemise remontées jusqu'aux coudes mais ce n'était qu'un détail, et sa cravate noire avait le mérite de rattraper le coup pour lui donner une allure presque décente.

"On voudrait se marier." annonça Boogey à la secrétaire postée à l'accueil

Il tenait encore Sally par la main et ne parvenait même plus à s'arrêter de sourire. Ou en tout cas, il n'essayait plus de revenir à un air sérieux. Pourquoi faire après tout? C'est tellement mieux comme ça!
Toutefois, avant d'entrer dans la salle prévue pour la cérémonie, sorte de petite chapelle improvisée, Boogey s'arrêta devant la porte. Un peu pensif, son sourire avait diminué mais sans disparaître totalement. Il prit la seconde main de la poupée dans la sienne et leva les yeux vers elle en espérant le plus innocemment du monde que s'il la regardait comme ça aujourd'hui, c'était parce qu'il la regarderait comme ça pour toujours. Avec ou sans alcool.

"Attends... Avant qu'on y aille... Je voulais que tu sache que je t'aime, mais pas seulement depuis un mois, ni depuis tout ce qui a pu se passer au bar ou à Central Park là... Je t'aime depuis que je t'ai vu et je veux pas que ça change. Jamais."

En vérité, les effets de ses nombreux verres s'étaient plutôt vite dissipés, pas totalement ce pendant et essentiellement grâce à sa grande faculté à supporter l'alcool à force d'en consommer régulièrement. Mais s'il disait ça, ce n'était pas pour retarder les choses, ni pour qu'elle croit qu'il était un pseudo romantique trop sensible par rapport à ce qu'il semblait être. Non. Il tenait simplement à lui dire la vérité maintenant, peu importe à quel prix. Il ne souhaitait pas l'impliquer dans un mariage et une union si importante à ses yeux sans qu'elle sache ça. Pour une fois, il voulait lui dire la vérité et espérait bien que ce serait toujours ainsi.

"Tu peux dire non... J'm'en fiche. C'est pas ça qui est important. Mais je voulais juste que tu sache que même quand tu savais pas que j'existais, moi je t'oubliais pas. Et je t'oublierais jamais... Je t'abandonnerais pas... Je te l'ai déjà promis."


Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18]« I knew it was a great mistake for a man like me to fall in love. » [PV la future Madame Boogeyman ♥]  Lun 15 Juil 2013 - 21:35
Sally L. Boogeyman a écrit:



Mrs & Mr Boogeyman. ♥


« On voudrait se marier. »

Le sourire de Sally s'agrandit encore en entendant ses mots... C'était tellement fous, presque surnaturel. Elle allait se marier, et avec Boogey en plus ! Si on lui avait dis ça il y a un moins, jamais elle n'y aurait cru, elle aurait envoyé la personne boulé ou aurait rigolé, alors que là... Là elle le voulait de tout son coeur de poupée, elle voulait l'épouser, être à lui, qu'on l'appelle Mme Boogeyman ( <3 ), être sa poupée rien qu'à lui. Pas qu'elle ne l'étais pas déjà, pour elle, cela faisait un mois qu'elle était sa poupée, mais le fait que ce soit officiel la rendait folle de joie. Elle dirigea son visage et son sourire vers son futur mari alors qu'il lui prenait la deuxième main. Elle l'écouta avec un sourire qui s'agrandissait lui expliquer qu'il l'aimait déjà bien avant New York, que même si elle, elle ne le connaissait pas, lui il pensait à elle et qu'il ne l'abandonnerait jamais, comme il le lui avait promit et ça même si elle lui disait non. Mais elle ne comptait pas lui dire non, loin de là, elle avait plutôt envie de lui crier un grand oui et cela devant la terre entière s'il le fallait. Elle voulait passer sa vie avec lui, qu'ils ne se laissent plus jamais de la vie, qu'ils soient ensemble pour toujours un point c'est tout. Même si elle ne l'aimait pas depuis aussi longtemps que lui, elle savait que maintenant oui, que c'était réciproque et qu'elle comptait bien rattraper le temps perdu. C'était de l'amour, pas juste elle qui s'accrochait à lui pendant qu'il ne s'en pré-occupe pas. Elle ne regrettait qu'une seule chose, d'avoir été trop obnubilée par Jack pour songer à s'intéresser à lui à Halloween Town, ça aurait changé tellement de choses... Mais elle préférait ne pas y penser et noua plutôt ses bras autour du coups de son fiancé qui ne le serait pas bien longtemps.

« Nan, j'veux pas dire non, parce que je t'aime et que je veux pas que ça change non plus... J'ai dis trois fois non en disant que je voulais pas dire non... Merde quatre.. Ah mais non 5 ! ... Oh Six... On s'en fout. »

Elle secoua légèrement la tête avant de l'embrasser et de réaliser quelque chose. Elle s'écarta donc.

« ... On a pas de témoins. »

(c) by Miss Amazing for P.R.A.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18]« I knew it was a great mistake for a man like me to fall in love. » [PV la future Madame Boogeyman ♥]  Mar 16 Juil 2013 - 16:02






Tous ces non...

C'était assez angoissant à entendre pour le croque-mitaine qui souhaitait seulement un oui de la part de sa poupée. Ca semblait peu mais en réalité c'était beaucoup demandé. Ca n'était pas juste un oui pour savoir si elle allait bien, c'était un oui pour la vie. Ca n'avait l'air de rien comme ça, mais ça comptait énormément. Et c'était important pour le boogeyman d'avoir enfin quelque chose à quoi tenir, un point d'encrage, quelque chose qui le rattachait à ce monde ou au précédent. Pas au prochain.

Zoupedida...

Le croque-mitaine n'avait pas spécialement réfléchit à ce détail. Tout mariage digne de ce nom nécessitait non seulement tout un bordel administratif qu'ils avaient à portée de main mais il fallait également des témoins qui rendraient valable ce bout de papier indiquant leur union. Il aurait bien appelé Jill à la rescousse, ou même Zeke ou Aaron, mais à des milliers de kilomètres de New York, ils n'arriveraient jamais assez tôt. En même temps, il était piwou tard pour Boogey qui avait passé sa vie avec les mauvaises filles même s'il se souvenait toujours quelque part au fond de lui-même de la seule qui valait encore la peine qu'il croit en autre chose que sa malchance. Mais malheureusement pour lui, il avait refoulé ce semblant de sentiments naissants sous une rage contre son crétin de coup de coeur. La jalousie...
Mais l'heure n'était pas aux regrets. A ce moment présent, il avait besoin de deux témoins potentiels, pas de quelconques remords sur tout ce qu'il avait enfouit au fond de lui. Alors il baissa les yeux une seconde, pensif, alors que son sourire s'effaçait, et il se demanda comment régler ce problème de dernière minute au plus vite. Mais rapidement, ses vieux démons revinrent à la surface. Et dans cette ville, c'était plutôt facile de faire jouer la chance en sa faveur. Même s'il y avait toujours quelques risques. Enfin ce n'était qu'un détail.

"T'en fais pas pour ça..."

A Vegas, tout s'achète si on y met le prix. Des témoins aussi. Ou plutôt, l'absence de témoins. Boogey s'était... arrangé de façon financière pour éviter d'annuler à la dernière minute un mariage décidé en une seconde. Mais le croque-mitaine ne comptait pas abandonner si facilement. S'ils voulaient se marier, ils se marieraient. C'est tout. Et avec la vie qu'il menait, attendre aurait été stupide. Il serait sans doute mort avant d'avoir pu l'épouser comme il le devrait. Ailleurs qu'à Las Vegas en somme...
En réalité, il aurait adoré la voir dans une robe meringue digne d'une princesse, en blanc, s'avancer le long de l'allée avec un sourire qui le rassurerais et le persuaderais que leur histoire est faite pour durer. Actuellement, elle était, certes, en blanc et au moins aussi jolie que d'habitude et elle se tenait à son bras comme si en le lâchant elle en mourrait. C'était peut-être la première fois de la soirée qu'il perdait son sourire à ce point. Il n'avait plus le moindre rictus aux lèvres en vérité. Lui qui avait tant l'habitude de jouer des vies à pile ou face quand elles ne tenaient plus qu'à un fil... Aujourd'hui, il avait la sensation d'avoir celle de Sally entre les doigts. Et voilà ce qu'il en faisait...
Il n'écoutait même plus le discours du type supposé les marier. Le croque-mitaine avait les yeux baissés, le regard fuyant. Si le mouvement de sa cage thoracique n'était pas présent à chaque fois qu'il respirait, on aurait pu le croire mort. Seul son esprit s'agitait encore plus que la normale. Il ressassait son passé et celui qu'il avait eu avec Sally et mêlait à cela l'hypothétique futur qu'ils auraient ensemble, celui qu'il aurait... avec elle, et personne d'autre. C'était ça le futur qu'il avait à lui offrir? Un verre de trop, Vegas, et un bar mal fréquenté?

Il pouvait encore dire non...

"Attendez..." interrompit-il

Il n'est jamais trop tard pour bien faire. Il avait encore la possibilité d'arrêter ce massacre avant qu'il ne soit trop tard et trouver mieux à faire, à défaut de pouvoir trouver pire. Mais ça lui semblait égoïste. Quand il s'agissait de la forcer à dire oui, il était toujours là, même s'il ne manquait jamais de le regretter. Mais pour lui faire plaisir, quitte à dire un minuscule oui, il songeait d'abord à un non pour s'épargner des problèmes et surtout des responsabilités.
Il déglutit, toujours perturbé par ces pensées insensées, et posa les yeux sur Sally une seconde. Contrairement à lui, elle n'avait pas dû décuver, ce qui aurait tendu à expliquer son entrain actuel. Le boogeyman se força à lui sourire alors que le type en face d'eux se taisait enfin. Boogey ne comptait pas manquer cette occasion. Alors il reprit ses mains dans les siennes, hésitant un instant à lever les yeux vers elle.

"Babydoll..." commença-t-il en trouvant finalement le courage de la regarder en face "Je t'aime, je te l'ai déjà dit plusieurs fois. Mais la vérité c'est que j'ai besoin de toi. Et ça depuis que je t'ai vu. Avant de te retrouver à New York, je pensais que j'avais tout ce qu'il me fallait dans la vie. Et sans doute plus que ce que je méritais..." commença-t-il, baissant les yeux sur le sol de temps à autres, comme honteux de ce qu'il disait "Je peux pas réparer ce que j'ai fait dans le passé. Et je sais déjà que j'ai perdu trop de temps à essayer de t'éloigner de moi. Mais maintenant, la dernière chose que je veux, c'est que tu partes loin de moi. J'peux pas te promettre que je te referais jamais de mal et je suis pratiquement sûr que je manquerais pas de te blesser encore parce que je refais toujours les mêmes des erreurs... Mais je t'aime et je veux pas qu'à l'avenir, ça se passe comme avant entre nous. J'ai fait partie de ton passé de la pire des façons qui soient. Mais je veux rester dans ta vie, même si c'est égoïste de ma part. Je voudrais pouvoir être important pour toi dans le futur et empêcher que qui que ce soit te fasse du mal comme moi j'ai pu t'en faire. J'te demande pardon pour tout ce que je t'ai fait subir et j'espère juste que si maintenant tu veux bien m'épouser, c'est pas juste parce que t'as bu... Mais parce que tu ressens pour moi ce que moi je ressens... pour toi." continuait-il avec ce regard triste bien que plein d'espoir "J'veux juste que tu sois heureuse..."

Il fit signe au type près d'eux qu'il pouvait continuer, ne reprenant la parole que pour lui indiquer que son nom était Dante Boogeyman, le seul, l'unique. Et quand arriva la question fatidique de savoir s'il voulait épouser la jeune femme qu'il avait devant lui, il ne garda pas le silence plus d'une seconde et esquissa un sourire en regardant sa chère poupée.

"Oui, je le veux."


Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18]« I knew it was a great mistake for a man like me to fall in love. » [PV la future Madame Boogeyman ♥]  Mar 16 Juil 2013 - 22:16
[quote="Sally L. Boogeyman"][quote="Sally L. Boogeyman"]



Mrs & Mr Boogeyman. ♥


« Attendez... »

Le coeur de la jolie poupée en blanc loupa un battement. Attendre quoi ? Pourquoi il interrompait la cérémonie ? ... Son sourire le plus grand possible jusque là se réduisit un peu mais elle préférait chasser toute pensées négatives, il avait surement une bonne raison d'arrêter la cérémonie...

« Je t'aime, je te l'ai déjà dit plusieurs fois »

Mais il ne le dira jamais assez... Ces trois petits mots, elle pourrait les entendre encore et encore venant de lui, surtout s'il la regardait avec ses yeux bleux qui lui plaisaient tant et qui lui paraissaient si sincère.

« Mais la vérité c'est que j'ai besoin de toi. Et ça depuis que je t'ai vu. Avant de te retrouver à New York, je pensais que j'avais tout ce qu'il me fallait dans la vie. Et sans doute plus que ce que je méritais... »

Elle aussi elle avait besoin de lui et surement plus qu'il ne le pensais... Elle ne se voyait plus vivre sans lui, elle ne pourrait plus en vérité, elle était beaucoup trop attachée au croque mitaine pour se retrouver sans lui. Ce n'était même plus se retrouver toute seule qui lui faisait peur, c'était être sans lui qu'elle ne supporterait pas.

« Je peux pas réparer ce que j'ai fait dans le passé. Et je sais déjà que j'ai perdu trop de temps à essayer de t'éloigner de moi. Mais maintenant, la dernière chose que je veux, c'est que tu partes loin de moi. »

Ce n'était même pas dernière chose qu'elle voulait... Elle ne le voulait pas tout court. Il pourrait faire tout ce qu'il voudrait, elle n'était pas prête de le lâcher et encore moins de ne plus l'aimer...

« J'peux pas te promettre que je te referais jamais de mal et je suis pratiquement sûr que je manquerais pas de te blesser encore parce que je refais toujours les mêmes des erreurs... Mais je t'aime et je veux pas qu'à l'avenir, ça se passe comme avant entre nous. J'ai fait partie de ton passé de la pire des façons qui soient. Mais je veux rester dans ta vie, même si c'est égoïste de ma part. Je voudrais pouvoir être important pour toi dans le futur et empêcher que qui que ce soit te fasse du mal comme moi j'ai pu t'en faire.»

Ca ne pourrait pas se passer comme avant de toute façon, elle ferait tout pour que non. Il ferait peut être des erreurs oui, mais elle en ferait aussi. Sans erreur, on peut pas avancer, si toute les erreurs qu'ils avaient commises n'avaient pas été faites, ils n'en seraient surement pas là et elle estimait que ça, ça valait toute les erreurs du monde, et ce n'était pas même pas égoïste qu'il souhaite rester dans sa vie, c'était tout ce que la poupée demandait, qu'il soit là dans sa vie.

« J'te demande pardon pour tout ce que je t'ai fait subir et j'espère juste que si maintenant tu veux bien m'épouser, c'est pas juste parce que t'as bu... Mais parce que tu ressens pour moi ce que moi je ressens... pour toi. J'veux juste que tu sois heureuse... »

Oh que oui elle était heureuse... Elle était plus heureuse que jamais à cet instant précis et même si elle était sobre, elle aurait dis oui. Elle aurait dis oui parce qu'elle l'aimait, tout simplement, c'était aussi simple que ça, elle n'avait pas besoin de chercher plus loin, elle l'aimait et il la rendait plus qu'heureuse.

« Oui, je le veux »

Son coeur loupa à nouveau un battement, mais de joie cette fois... Il le voulait, il voulait l'épouser, il avait dis oui bordel ! Son sourire s'agrandit encore alors que l'homme qui était en train de les marier lui demandai si elle le voulait aussi. Evidemment qu'elle le voulait, la question lui paraissait carrément débile sur le coup, si elle était là c'est qu'elle le voulait ! Et puis, après ce qu'il venait de dire comment ne pas le vouloir ? Elle n'hésita pas avant de prononcer à son tour les quatre petits mots qui signifiaient pourtant tant à ses yeux et à ceux - du moins elle l'espérait - de son mari depuis quelques secondes comme venait de le déclarer l'homme en face de lui. Elle lâcha son bras auquel elle s'accrochait comme si sa vie en dépendait pour mieux passer les siens autour de son cou et poser ses lèvres contre les siennes.

Black out.

Sally porta une main sur son front. Ouh, qu'est ce que sa tête était douloureuse... Elle avait l'impression que quelqu'un s'amusait à battre la mesure avec un marteau contre son crane, ce qui n'était pas forcément agréable. Elle se retourna avec une espèce de grognement et enfouis sa tête dans l'oreiller, tendant le bras jusqu'à la table de chevet et attrapant en tâtonnant une plaquette de Doliprane et se redressa avant d'en avaler un à sec, tant pis pour l'eau... Elle ouvrit les yeux et eu le loisir de constater l'état pitoyable de la chambre. Mais qu'est ce qu'ils avaient foutus cette nuit ? ... Tain, et puis qu'est ce qu'elle avait mal au cul quand même. ... NON C EST PAS CE QUE VOUS CROYEZ ! Elle n'avait pas mal comme si elle avait fait trop de choses cette nuit, non, c'était vraiment sa fesse droite qui lui faisait mal, c'était étrange tout de même... Elle finit par se lever, enfilant la chemise de Boogey qui traînait au passage et se dirigea vers le miroir de l'autre côté de la pièce, se plaça dos au miroir, releva un peu la chemise et fronça les sourcils en voyant le pansement sur sa fesse droite. Elle l'enleva délicatement et écarquilla les yeux en découvrant le " Judas " qui y était tatoué... What the f... Mais qu'est ce que ça, ça foutait LA ?! Elle sursauta alors que des bribes de souvenirs lui revenaient en tête. Elle avait bu... Beaucoup bu... Et ris aussi, beaucoup ris... Surtout en sortant de la chapelle d'ailleurs... Minute... LA CHAPELLE ?! Ses yeux s'écarquillant encore plus, elle les baissa vers sa main gauche qui était ornée d'une jolie bague avec une lune à son annulaire. Mais... Mais elle était à son index droit normalement... Et si ils étaient allés dans une chapelles ça voulait dire qu'ils s'étaient... Oh bordel. Elle se laissa tomber sur le lit avant de se relever aussi vite en sentant la douleur sur sa fesse, oui bah oui, c'était une connerie de s'asseoir là... D'accord... Ils s'étaient mariés et elle s'était fait tatoué Judas sur la tête... Bieeeeeen... Tain mais quelle connerie... Ou pas en fait. Non, pas tant que ça. Bon, okay, le tatouage peut être... Mais le mariage ce n'était pas si terrible, loin de là même. D'accord, elle était bourrée et n'avait pour l'instant que des bribes de souvenirs mais... Mais ils étaient mariés ! Elle était Mme Boogeyman c'était... C'était fantastique ! Le sourire qui avait naquit sur ses lèvres se figea en même temps qu'elle. Peut être que lui n'était pas si ravi que ça de leur mariage en fait... Il n'était même pas là... Et merde, il regrettait peut être...Nan, stop. Le mieux n'était pas de psychoter mais plutôt d'aller en discuter avec lui. Elle le rejoignis sur le balcon.

« Hey... »

(c) by Miss Amazing for P.R.A.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18]« I knew it was a great mistake for a man like me to fall in love. » [PV la future Madame Boogeyman ♥]  Mar 16 Juil 2013 - 23:52






Black Out... Encore...

Depuis quand n'avait-il pas vécu un tel réveil?... Une semaine?... Peu importe, ça ne changeait rien à la situation. Il venait de reprendre connaissance dans le flou le plus total. C'était comme toujours, une sorte de réveil sans les rêves ou cauchemars supposés le précéder. Il sortait simplement du néant le plus total. Le boogeyman tourna la tête vers la poupée qui dormait encore dans ses bras. Elle avait encore du temps devant elle avant de revenir à la réalité. Il ne comptait pas la priver de cette chance et préféra l'écarter doucement pour se lever. Il ramassa au passage son caleçon à imprimés menottes... qui traînait... sur une lampe... sans raison apparente... et entreprit de partir se faire du café, espérant que ça calmerait son mal de tête actuel.

"Aïe... Bordel..." marmonna-t-il en serrant les dents et fronçant les sourcils alors qu'il avait levé le bras gauche pour remettre en place une mèche de cheveux rebelle

Localisant sa douleur, il baissa les yeux pour observer son épaule et se figea une seconde sur cette dernière alors qu'elle était ornée d'un bandage. Ca, c'était pas là hier soir... du moins aussi loin qu'il se souvienne. Et ça faisait mal. Il ne se souvenait pourtant pas s'être blessé d'une quelconque façon que ce soit pour en être arrivé à finir bandé ainsi. Boogey jeta un regard à Sally qui dormait toujours et se dirigea à la salle de bain pour s'assurer qu'il n'y avait pas d'autres surprises de ce genre. Mais mise à part ce bandage, rien n'attira son attention. Ca n'effaçait pas la douleur pour autant, encore moins la curiosité de savoir ce qu'il s'était encore fait et avait oublié entre deux verres.
Il remit ses cheveux en place rapidement et leva une nouvelle fois l'épaule sans véritable raison, juste pour savoir quel genre de douleur c'était. Il se décida ensuite d'enlever le bandage pour mieux voir d'où provenait cette désagréable sensation et fut surpris de constater qu'il était loin d'avoir une blessure à cette endroit. Non... Ca ressemblait plus à... Une pin up... rousse... assez sexy... et à la peau bleue décorée de cicatrices noires... comme des coutures en fait...

La peau bleue...

Avec des coutures...

Une rousse...

"PU..." commença-t-il en criant presque "...tain." continua-t-il à un plus bas volume

En tous points, ce tatouage, celui-ci très précisément, ressemblait à une version un peu plus délurée de Sally à l'époque où elle était encore une poupée de chiffon. Le croque-mitaine ne préféra pas en voir davantage et s'arrêta sur l'inscription Babydoll en dessous avant de remettre en place le bandage. Quand est-ce qu'il avait fait ça?... Et pourquoi?...
Ca ne servait à rien d'essayer de s'en rappeler, c'était le noir total après... après... après s'être marié. Nan... Ca n'était pas possible... Ca, il avait dû le rêver... Il ne pouvait pas être...

"Marié... Je suis... marié... à Sally?!"

Il passa une main dans ses cheveux en se remémorant tout ce qu'il pouvait avant le black out. Il se revoyait dans l'une de ses chapelles express avec Sally à son bras à moitié saoule, en train de lui déblatérer un ramassis de guimauve supposé refléter ses sentiments pour elle. Tu parles de sentiments... Pour l'épouser à Vegas après un verre de trop, il fallait vraiment être le dernier des crétins...

Besoin de nicotine.

Il quitta finalement la salle de bain et alla à la recherche de ses cigarettes qui devaient être avec son briquet dans sa poche de pantalon. Il fallait donc mettre d'abord la main sur son jeans. Par chance, il le retrouva assez rapidement au pied du lit et pu prendre son paquet de cigarettes ainsi que son briquet. Il récupéra même son portable qui affichait treize appels en absence de Jill, Zeke, et Aaron. C'était vraiment le bordel dans cette chambre. Et dans sa tête aussi. Mais il restait un tant soit peu sensé malgré son mal de tête et d'épaule et alla directement sur le balcon pour fumer. Il préférait éviter de réveiller Sally et ainsi retarder le moment fatidique des explications. Ca ne l'empêchait pas pour autant de réfléchir à ce qu'il allait lui dire. D'après ses souvenirs, il était potentiellement le moins saoul des deux hier soir alors si elle se rappelait encore moins que lui de la veille, il allait devoir annoncer qu'ils étaient mariés.
Le boogeyman s'imaginait piwou le pire qui puisse arriver. Elle avait sans doute dit oui uniquement à cause de l'alcool. Mais il n'était pas trop tard pour aller faire annuler ce mariage si elle le souhaitait. Bien qu'il ne le voulait pas vraiment... Être officiellement uni à quelqu'un le terrifiait. Mais savoir que Sally était désormais sa femme lui semblait complètement délirant. Assis en tailleur par terre contre la rambarde du balcon, une main contre le visage et l'autre tenant sa cigarette, il considéra l'espace d'un instant qu'il était marié. Après seulement un mois de relation, ça semblait être une belle connerie, comme toujours. Encore un truc à regretter et des excuses à faire à sa poupée pour l'avoir entraînée là dedans avec sa stupide idée d'aller à Las Vegas pour fêter leur premier mois ensemble. Il avait sans doute encore profité sans raison de la femme qu'il aimait. De sa femme...

"Hey..."

Boogey baissa sa main et releva la tête, surpris d'avoir été tiré hors de ses pensées par ce joli timbre de voix qu'il aimait tant. C'était Sally, bien évidemment, qui s'était levée sans même qu'il ne s'en rende compte. Et avait emprunté sa chemise aussi. Bizarrement, il trouvait toujours ça agréable de la voir mettre ses vêtements même s'ils étaient toujours trop grands et trop larges pour elle. C'était mignon, en un certain sens.

"Salut, Dollface..." répondit-il avant de baisser les yeux, faute de pouvoir forcer un sourire "Désolé si je t'ai réveillée. Je t'ai même pas entendu te lever..." termina-t-il avant de reprendre une bouffée de sa cigarette


Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18]« I knew it was a great mistake for a man like me to fall in love. » [PV la future Madame Boogeyman ♥]  Mer 17 Juil 2013 - 18:04



Mrs & Mr Boogeyman. ♥


« Salut, Dollface... Désolé si je t'ai réveillée. Je t'ai même pas entendu te lever... »

Il ne souriait pas... Il baissait les yeux même, comme s'il n'osait pas la regarder en face... C'était pas bon ça. Pourquoi il baissait les yeux ?! Et merde, ça y est, il regrettait ce mariage, il ne l'avait voulu que parce qu'il était bourré et maintenant il n'en voulait plus de ce mariage, il considérait déjà que ce n'était rien d'autre qu'une grossière erreur et voulait surement divorcer à l'heure qu'il est. Bordel, ils étaient mariés depuis moins de 24 heures et il voulait déjà divorcer ... Nan, peut être pas divorcé, ils n'étaient pas mariés depuis longtemps il y avait surement quelque chose d'autre à fair genre une annulation... Oh mais ça reviendrait au même, ils ne seraient plus mariés ! Et puis peut être qu'en se rendant compte que ça c'était une connerie, il se rendrait aussi compte qu'il ne l'aimait pas vraiment et que pour lui ce n'était pas leur mariage la connerie mais rien que leur relation toute entière! Oh merde il allait la quitter... Il allait la quitter parce qu'ils avaient vu un verre de trop et s'étaient mariés.. Nan, nan, ça ne pouvait pas se passer comme ça, il ne pouvait pas la quitter, il ne pouvait pas la laisser, il l'avait dit hier en plus qu'il ne voulait pas partir de sa vie... Elle ne se souvenait peut être pas de grand chose chose mais ça elle s'en souvenait, il n'avait tout de même pas dis ça dans le vent, nan, il ne pouvait pas...

Elle finit par s'asseoir par terre, le plus proche de lui possible, grimaçant lorsque sa fesse droite toucha le sol et se blottit dans ses bras musclés qu'elle aimait tant sentir autour d'elle, que ce soit sa taille, ses hanches, ses épaules, peu importe en fait, du moment qu'elle sentait qu'il était là, qu'il ne la quitterait pas, ne la lacherait pas... Elle jeta un oeil sur sa main gauche et joua délicatement avec sa bague, la faisant tourner autour de son doigt. Nan, il n'allait pas la quitter, c'était impossible, pas après tout ce qu'il lui avait dis... Elle pivota un peu pour passer les bras autour de son cou et y enfouir sa tête, en profitant pour s'appuyer principalement sur le côté gauche.

« Je t'aime, tu le sais ça ? Fin là je me doute que oui mais... Mais j'avais envie de le dire. »

(c) by Miss Amazing for P.R.A.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18]« I knew it was a great mistake for a man like me to fall in love. » [PV la future Madame Boogeyman ♥]  Mer 17 Juil 2013 - 22:25






Elle l'aime.

Il fallait qu'elle en rajoute, bien sûr. Comme si ça ne paraissait pas assez difficile comme ça de devoir lui annoncer qu'ils s'étaient mariés comme des alcooliques. Et vu le peu de bribes qu'il avait de la veille, ils avaient dû faire des tas d'autres choses plus ou moins décentes. Et Boogey n'était fier d'aucune. Bien qu'il n'ait que de très vagues souvenirs de la veille, il se revoyait assez bien en train de l'épouser et plus tard chez un tatoueur mais il y avait entre chaque fragments de sa mémoire des trous noirs.

Mais certaines choses ne s'effaçaient pas.

S'il arrivait souvent au croque-mitaine d'oublier des détails, il gardait toujours en mémoire des moments clés. Des jours, des heures, un regard, un sourire, des mots. Sa rencontre avec Sally, les heures qu'il avait passé avec elle, son regard à Noël, son sourire à la Saint Valentin, des je t'aime entendu plus souvent qu'il ne l'aurait cru. Mais ça, c'était depuis son arrivée à New York seulement. Sa rancoeur à l'encontre d'Halloweentown et de tous ses habitants s'était dissipé depuis. Après sa mort, il avait vécu dans un passé meurtri. Mais c'est en voyant tout ce qu'il pouvait vivre avec sa poupée à ses côtés qu'il s'était rendu compte que sa vie était un livre aux pages blanches.

Noircis-les.

Pour avoir un futur, quelque chose après quoi courir. Un but. Une fin. Une voiture après laquelle se précipiter bêtement sans jamais savoir ce qu'on en ferait si l'on venait par miracle à l'attraper. Juste pour le plaisir de la poursuite du rêve, sans doute. Le boogeyman avait un passé fait de cauchemars, et essentiellement les siens. Pour quelqu'un comme lui qui prétendait n'avoir peur de rien, il avait en réalité peur de tout. Mais surtout de perdre. La phobie de l'échec mais plus spécialement de laisser s'enfuir la seule chose à laquelle il tenait plus qu'à sa vie.
Un court laps de temps c'était écoulé sans qu'il ne réponde à Sally, la laissant sûrement dans le doute en ne répondant pas à sa petite phrase pourtant si pleine de sens et de sentiments. Ne sachant pas quoi répondre d'utile à cela, il se contenta de la prendre dans ses bras pour l'installer sur lui et ainsi la regarder en face. Plus il la sentait proche de lui, mieux il se portait. Même si c'était pour lui adresser un faux sourire qui se voulait rassurant malgré une tristesse encore perceptible dans son regard. Boogey n'avait rien à répondre à la poupée. Bien sûr qu'il savait qu'elle l'aimait et il lui faisait assez confiance pour croire n'importe quoi venant d'elle.

"Je le sais déjà, Babydoll." glissa-t-il avant de la serrer contre lui, posant sa tête sur son épaule frêle "Et je l'oublie pas..." admit-il en tirant sur le bas de la chemise qu'elle portait pour la rabaisser

Le boogeyman la gardait dans ses bras comme si c'était la dernière fois qu'il pouvait le faire. Ce mariage, c'était la pire des choses possibles. C'était bien trop précipité et mal fait. Il craignait donc que cela ne lui déplaise et qu'elle soit même vexée de savoir qu'il était encore capable de profiter d'elle dans la pire des situations. Alors qu'en vérité, c'était tout sauf du profit. Ca le terrorisait de savoir qu'en voulant aller trop vite, il risquait de s'éloigner d'elle en voulant au contraire s'en rapprocher.
Le livre de sa vie, ce ramassis de pages blanches, était en réalité déjà bien griffonné, suffisamment pour laisser croire au croque-mitaine qu'en partant, la poupée laisserait plus dans sa vie qu'un "je t'aime" écrit noir sur blanc. Et ça ne s'effacerait pas. Jamais. Comme de l'encre.

Indélébile.

Le genre de trucs avec lequel on signe un papier aussi important qu'un certificat de mariage. Il avait le choix entre lui en parler maintenant, au risque de se prendre une claque, ou en parler plus tard, au risque de payer un divorce. Peu importe. Tout ce qui le faisait hésiter à en parler, c'était le risque que Sally parte. Il desserra toutefois son étreinte après une seconde d'hésitation et baissa les yeux sur sa seule main restée contre le sol de la terrasse parce qu'elle tenait sa cigarette. Il réfléchissait toujours à une façon convenable d'aborder le sujet et, comme souvent, il opta pour la stratégie de l'improvisation.

"Je sais pas si tu te souviens de... la soirée d'hier, tout ça. Mais... Je crois qu'on a fait une... petite... connerie... en plus d'avoir saccagé la chambre là." commença-t-il hésitant en jouant avec une mèche de cheveux de la poupée "Alors... la mauvaise nouvelle c'est qu'on est... plus qu'un couple. Mais la bonne c'est qu'on peut encore annuler si on se dépêche un peu." il soupira, lui-même déçu de sa piteuse tirade "... La vérité c'est qu'hier soir on s'est mariés et... Et si tu veux me frapper, sois gentille d'éviter le visage et ce que je pense."

Pour un baratineur dans son genre, c'était pire que minable... Il ne laissa pas le temps à Sally de répondre, par crainte de sa réaction. Cependant, il lâcha la mèche de cheveux qu'il avait entre les doigts, juste au cas où elle voudrait se lever pour partir loin de lui.

"Avant que tu réponde, je voulais juste dire que moi aussi, je t'aime, Dollface... Que tu sois ma femme ou pas."

Ma femme. Comme c'était bizarre à dire. Il n'avait pas l'habitude d'ajouter de pronom possessif devant les petits surnoms qu'il lui donnait. Mais ce n'était pas si déplaisant en vérité. Et puis, elle était déjà sa poupée...


Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18]« I knew it was a great mistake for a man like me to fall in love. » [PV la future Madame Boogeyman ♥]  Ven 19 Juil 2013 - 22:10
[quote="Sally L. Boogeyman"]



Mrs & Mr Boogeyman. ♥


«Je sais pas si tu te souviens de... la soirée d'hier, tout ça. Mais... Je crois qu'on a fait une... petite... connerie... en plus d'avoir saccagé la chambre là.Alors... la mauvaise nouvelle c'est qu'on est... plus qu'un couple. Mais la bonne c'est qu'on peut encore annuler si on se dépêche un peu... La vérité c'est qu'hier soir on s'est mariés et... Et si tu veux me frapper, sois gentille d'éviter le visage et ce que je pense. »

Une connerie... Il considérait que c'était une connerie de s'être marié la veille, il regrettait e mariage...Il lui proposait même de l'annuler. Oh merde, elle n'allait pas rester sa femme ni lui son mari. Mais pourtant elle, elle était heureuse d'être Madame Boogeyman, puis ça sonne tellement bien... Non mais c'est vrais, Madame Sally Boogeyman, ça claque non ? C'est ni trop court, ni trop long, parfait quoi ! Mais visiblement, ce n'était pas pour maintenant...

« Avant que tu réponde, je voulais juste dire que moi aussi, je t'aime, Dollface... Que tu sois ma femme ou pas. »

Ma femme... La poupée rousse se mordit la lèvre en entendant ces mots et au lieu de le frapper ni au visage ni entre les jambes, elle enfouie plutôt sa tête dans son cou. Ca voulait dire quoi ça ? Qu'il s'en remettait entièrement à sa décision ? Ouais, c'était surement ça mais, lui, il voulait qu'ils restent mariés ou pas ?... Mais c'était compliqué quand même, elle n'arrivait pas à savoir ce qu'il voulait lui. Elle ce n'était pas compliqué, elle ne voulait pas l'annuler ce mariage, elle en était heureuse mais ellee ne voulait pas le forcer à rester marié avec elle si il ne le voulait pas... Enfin c'était logique, elle voulait qu'il reste avec elle parce qu'il le voulait, pas parce qu'elle l'y obligeait, et c'était pareil pour leur mariage. Même si c'est lui qui l'avait demandé en mariage, s'il regrettait et n'en avait plus envie et bien elle ne pouvait pas le contraindre, c'est comme ça c'est tout.

« Moi je veux l'être... Je veux pas annuler le mariage, mais je veux pas que tu te sente obligé de pas l'annuler juste parce que moi je veux pas donc si tu toi veux l'annuler, dis le... »

En vérité, elle crevait d'envie de le forcer à rester marié avec elle, si elle était croyante elle prirait tout les dieux existant pour qu'il ne veuille pas annuler le mariage, mais bon, venant d'Halloween Town il serait plus logique qu'elle fasse un truc comme vendre son âme au diable, on garde une certaine continuités comme ça. Quoi qu'il en soit, elle n'était pas croyante et ne comptait pas non plus vendre son âme au diable, il ne lui restait plus qu'à attendre, sur ses genoux, la tête toujours enfouie dans son cou.

(c) by Miss Amazing for P.R.A.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18]« I knew it was a great mistake for a man like me to fall in love. » [PV la future Madame Boogeyman ♥]  Ven 19 Juil 2013 - 23:47






"Pff... Si j'me sens obligé?..." commença-t-il en se moquant de la remarque de la poupée

Elle avait peur de le forcer à rester, ce qu'il comprenait parfaitement. Quand on aime quelque chose, on lui laisse le droit de partir si ça fait partie de ses envies. Et si rien ne vous revient, c'est que ça n'était pas supposer être ainsi. C'est une attache imaginaire, un moyen de vous ramener à ce que vous aimer et voulez chérir. Boogey avait si souvent essayer de tenir la poupée à distance alors qu'au final, il aurait dû immédiatement se l'approprier et la garder près de lui sans ne plus jamais la laisser partir loin. C'était assez peu altruiste et même malsain tant ce désir de possessivité le rongeait, mais c'était pour être sûre qu'elle était heureuse qu'il la voulait près de lui. Car son bonheur faisait le sien. Sans elle, il n'avait pas de but, pas d'envie, pas de rêve. Son seul cauchemar était de la perdre. Son seul rêve, la gagner. Obtenir son coeur, son corps, tout son être. Mais pas par la force, par la persuasion. Il voulait lui prouver qu'il valait la peine qu'elle reste pour lui, qu'il se battrait pour elle, la défendrait, serait là, la rassurerait, l'étreindrait, l'aimerait... Et ce pour toujours. Alors un mariage, il n'en avait que faire. Ce n'était qu'une preuve de plus de ses sentiments pour elle, bien que cette piteuse cérémonie n'ait pas été à la hauteur de ce qu'il aurait voulu pour la poupée, pour sa princesse. Mais c'est le geste qui compte en vérité. Et le geste qu'il avait eu n'était pas celui d'un bluffeur, encore moins d'un chanceux qui avait profité du hasard. Non. C'était celui d'un amant fou de celle qu'il aimait et qui aurait tout donné pour la garder à jamais dans ses bras. Il lui avait ouvert son coeur, certes, en partie grâce à l'alcool, mais aussi parce qu'en la voyant hier, avec lui, devant l'autel, prête à lui dire oui, il avait espéré de toute son âme qu'elle ne disait pas seulement ça à cause d'un verre de trop. Il voulait sincèrement que ses sentiments pour elle soient réciproques. La forcer aurait été pire qu'un refus. C'était sans doute ça qui témoignait le plus de son amour pour elle...

Souhaiter le bonheur de l'autre avant le sien.

Une grande preuve d'altruisme, surtout pour un boogeyman misanthrope et peu admiratif des autres. Ca revenait à lui demander de ne plus prendre des vies mais plutôt de donner la sienne. Ca allait totalement à l'encontre de ses principes qui lui tenaient le plus à coeur. C'était un grand bouleversement dans sa vie, un changement majeur. Mais qui allait de pair avec la poupée qu'il fréquentait.
Par amour, on fait tout, on devient fou. On ne sait plus ce que l'on dit, ce que l'on fait. On en vient à s'oublier pour mieux penser à l'autre. Or, Boogey pensait déjà peu à lui même s'il jouait sur un narcissisme exacerbé. Il remplaçait juste ses envies de vengeance, sa rancoeur, et tous ses maux qui hantaient son esprit par l'euphorie que lui procurait Sally. Il remplaçait son spleen par un sentiment nouveau d'attachement et de passion. Une envie de posséder et de l'être, d'avoir et d'être prit. Ca faisait mal, le croque-mitaine ne pouvait pas dire le contraire. Et c'était presque effrayant tant il accordait d'importance à Sally. Mais, dans son petit monde fait de songes irréels et d'exil intemporel, voir apparaître une nouvelle figure bien plus engageante que l'obscurité et la peur n'était pas désagréable. Cet univers tournait à vide, à tel point que Boogey en avait oublié l'importance de sa vie dans tout ceci, préférant à cela de l'automutilation pure et simple qui devenait un peu plus violente chaque jour.

Sally adoucissait grandement ça.

Une présence délicate et fragile, c'était ce qui manquait dans l'existence du boogeyman. Elle le poussait à changer, à évoluer, à s'améliorer. Mais pas pour lui-même, pour elle, pour lui plaire et qu'elle l'aime davantage si tant est que c'était possible.
Pour l'heure, il la gardait près de lui, savourant étrangement ce petit souffle qui frôlait son cou, comme à chaque fois. La sentir vivante le rassurait et lui laissait croire que même en rêve, il n'aurait pas l'imagination nécessaire pour recréer tant de petits détails. Alors il appréciait ces petits gestes, ses sensations qu'elle seule lui procurait et qu'il percevait comme des points d'ancrage dans la réalité. Si elle était vivante et qu'elle lui paraissait à ce point réelle, c'est qu'elle l'était sans doute. Ou tout du moins qu'il voulait y croire.
Si demain il se réveillait seul, que ce soit ici ou à HalloweenTown, il en resterait à jamais meurtri mais n'oublierait pas son souffle, sa chaleur, ses rires. Il se souviendrait jusqu'à son odeur et vivrait, comme toujours, de ses souvenirs envolés, ses illusions déchues et ses rêves perdus. Et il ne lui resterait plus que l'ersatz de cet amour et tout ce que Sally représentait pour lui.

Comme une hallucination...

Il gardait les bras autour d'elle, une partie de lui-même focalisée non pas sur son propre battement de coeur mais celui de la poupée. Le métronome de sa vie qui rythmait son myocarde qu'il n'avait plus entendu battre ainsi depuis bien longtemps. Tic Tac. Jolie berceuse.
Boogey baissa les yeux une seconde sur la poupée qui semblait refuser de se détacher de lui. C'était assez rassurant, il faut l'admettre. Elle semblait si triste pourtant en étant près de lui. Sans doute l'attente d'une réponse concernant un mariage précipité après une brusque demande en mariage sur du macadam froid. Son étreinte, en revanche, même étant celle d'un boogeyman, n'avait rien de glaciale. Il souhaitait à tout prix la rassurer sur ses intentions, d'abord par les gestes, ensuite par les mots. Il aurait pu en dire long sur ce qu'il souhaitait à propos de cette union, mais ça ne valait pas ce qu'il allait faire. Alors il chercha ses yeux du regard, écarta de cette étreinte son bras et passa une main sur sa joue blanche en espérant qu'elle lèverait la tête vers lui.

"Babydoll... Tu m'as jamais obligé à rien. Si je suis là c'est parce que j'en ai envie. Et j'ai aussi envie qu'on reste mariés. Je sais pas si ça durera, j'espère juste que c'est le cas et que tu regretteras pas de m'avoir dit oui."

Il affichait un léger sourire qui se voulait rassurant, sans la quitter du regard pour prouver sa sincérité. Ce mariage était loin de le déranger. Bien au contraire, il le voulait plus que tout au monde. Pas pour afficher son emprise sur Sally avec une bague mais pour créer entre eux un autre petit lien invisible à l'oeil nu mais qui reliait deux coeurs avec plus de force qu'un joli diamant perché au dessus d'un anneau.
Avec tout ça, il en avait oublié sa cigarette. Mais qu'importe. Sa nouvelle addiction, c'était sa poupée.

"Moi aussi je veux pas annuler ce mariage. J'ai enfin une vraie raison de t'appeler Princesse et en plus, je pourrais dire à tout le monde que t'es ma poupée."


Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18]« I knew it was a great mistake for a man like me to fall in love. » [PV la future Madame Boogeyman ♥]  Sam 20 Juil 2013 - 2:50



Mrs & Mr Boogeyman. ♥


Sally releva doucement la tête en sentant la main de son mari qui ne le serait peut être plus pour longtemps passer doucement sur sa joue. Elle aimait ce contact, c'était mignon, c'était agréable, c'était doux... Et elle avait besoin de douceur actuellement, de sentir qu'il était là avec elle, qu'il faisait attention à elle, était délicat pour ne pas la casser, un peu comme avec un jouet qu'on vient d'avoir, il est neuf, alors on y fait attention, on est doux, gentil avec lui.

« Babydoll... Tu m'as jamais obligé à rien. Si je suis là c'est parce que j'en ai envie. Et j'ai aussi envie qu'on reste mariés. Je sais pas si ça durera, j'espère juste que c'est le cas et que tu regretteras pas de m'avoir dit oui. »

Un sourire naquit sur ses lèvres alors qu'elle l'entendait prononcer les mots qu'elle avait tant espéré. Il souhaitait qu'ils restent mariés...C'était juste... C'était juste merveilleux ! Digne d'un conte de fées, d'une histoire de princes et de princesses, d'un film même ! Non, même pas en fait... C'était encore mieux que ça, parce que ça les concernait eux, tout les deux. Et il la voulait elle, et sans qu'elle l'y oblige. Et elle savait que ça durerait, parce qu'elle le voulait et qu'ils le voulaient tout les deux, alors ça marcherait. Et non, elle ne regrettait pas, loin de là, c'est surement une des meilleure décision qu'elle ai prise dans sa vie alors regretter serait totalement débile, voir même que ça.

« Moi aussi je veux pas annuler ce mariage. J'ai enfin une vraie raison de t'appeler Princesse et en plus, je pourrais dire à tout le monde que t'es ma poupée. »

Sa poupée... Sa Princesse... Hihihi. <3

Non, Sally n'avait pas ricané bêtement comme la poupée blonde qu'elle n'était pas mais le coeur y était. Il fallait avouer que ne pas être Princesse était un des trucs qu'elle regrettait par rapport à son film, quand elle voyait toute les jolies robes qu'avaient les filles dans les Disneys elle était un peu jalouse, mais bon, c'était logique, elle restait une fille et donc les jolies robes, tout ça, c'était son truc, comme le prouvait sa robe blanche qui était... Elle ne savait trop où... Surement sur un fauteuil ou autre, du moins elle l’espérait, elle y tenait à cette robe quand même, encore plus maintenant qu'elle s'était mariée avec. N'empêche que, ça servait à rien d'avoir été la Pumpking Queen à Halloween Town, elle n'avait même pas eu une robe...Pis ça sonne Pumpnking Queen. Princesse des cauchemards c'est tellement mieux, même sans robe spéciale du moment qu'elle était avec lui, elle échangerait toute les robes du monde pour lui. <3

« Je t'aime... <3 »

Elle se rapprocha un peu plus de lui, ses lèvres s'unissant aux siennes tendis que ses mains glissaient doucement vers l'élastique de son caleçon à menotte qu'elle prit à deux doigts, jouant avec tandis que les doigts restant glissaient doucement sur sa peau tantôt formant dans cercles, tantôt allant de droite à gauche ou encore de haut en bas, selon ce qui venait. <3

(c) by Miss Amazing for P.R.A.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18]« I knew it was a great mistake for a man like me to fall in love. » [PV la future Madame Boogeyman ♥]  Sam 20 Juil 2013 - 18:19






C'est pas désagréable...

S'il avait pourtant été le premier à le faire, elle disait plus souvent que lui qu'elle l'aimait. Le croque-mitaine préférait souvent le geste à la parole. Malheureusement, ce n'était sans doute pas une raison suffisante pour se murer dans le silence en la laissant s'amuser avec l'élastique de son caleçon. La bienséance le poussait donc à répondre, et avec tact s'il vous plait, à la délicate petite remarque de sa poupée. Même avec le temps, il ne s'y habituait pas. Ca faisait toujours autant d'effet de savoir qu'elle l'aimait, essentiellement parce qu'il ressentait la même chose de son côté.

"Tu te répète..." commença-t-il avec un sourire, après avoir décollé ses lèvres des siennes et avant de descendre chercher sa main pour enlacer ses doigts dans les siens "Et je le sais déjà, j'ai pas oublié depuis tout à l'heure."

Sa phrase terminée, il ramena à lui cette main de poupée qu'il tenait dans la sienne et y posa les lèvres une seconde. Très vieille France, c'est vrai, mais quitte à l'appeler Princesse, autant la traiter comme tel, non? En plus, c'était pour lui un rappel d'une précédente soirée qui eu lieu à Noël. A l'époque, elle avait mis un certain temps à le reconnaître puisqu'il avait volontairement gardé le silence. Mais elle avait finit par retrouver en lui une preuve de son identité. Le croque-mitaine, en revanche, avait reconnu la rouquine à la seconde où il avait posé les yeux sur elle. Quelle soirée... Il avait peu de souvenirs de la fin de sa nuit après avoir quitté le bal mais il se souvenait encore avoir eu mal à la main pendant plusieurs jours ayant suivit. Le verre, ça casse trop vite.

La porcelaine aussi.

Depuis qu'elle était toute à lui, Sally lui semblait plus être une poupée de porcelaine que de chiffons. Alors il ne la violentait pas, de peur qu'elle ne se brise. Pourtant, on ne pouvait pas dire que c'était dans ses habitudes d'être doux. Ni d'avoir quelque chose à quoi tenir en vérité. On peut dire qu'il ne savait pas s'y prendre. Même s'il faisait de son mieux. Il la surprotégeait sans doute un peu aussi, par peur de voir quelqu'un d'autre la casser. La moindre éraflure aurait été fatale pour le fautif...

Boogey? Rancunier? Non...

Protecteur seulement. Et un peu susceptible aussi. Mais il cachait très bien cela derrière une attitude détachée. Avec son lunatisme, il avait souvent l'air contradictoire avec lui-même. Il venait de lui dire qu'il était heureux de l'avoir pour femme et l'aimait follement. Et là...

"Mais moi je t'aime pas, j'te viole."

Il avait lâché ça avec une simplicité étonnante. Sans se retenir le moins du monde. Ca semblait presque normal venant de lui. Et de toutes façons, c'est Sally qui avait commencé. Alors peu importe si son attitude actuelle dérivait bien loin du baisemain qu'il venait de lui faire. De toutes façons, il avait une excellente excuse: devoir conjugal. En voilà une belle façon de dire qu'il allait encore la faire grimper aux rideaux. Pourquoi? Le plaisir de s'immiscer en elle bien sûr et de la savoir plus près que jamais de lui. C'est pour ça qu'il n'avait pas dit non même s'il l'avait empêcher de continuer à jouer avec son caleçon. Alors quelques secondes plus tard il s'était relevé, elle avec, et l'avait collé à la rambarde du balcon tout en l'embrassant fougueusement (fallait que je le sorte...). Après un court laps de temps, il avait décidé de glisser ses mains plus bas que ses fesses pour la soulever afin de l'installer sur la barrière même. Vu la hauteur, c'était assez risqué si elle tombait mais peu importe, il ne comptait pas la lâcher et avait piwou fermement repassé ses bras autour de sa poupée. Tout du moins l'un des deux, l'autre s'affairant à descendre son caleçon.
Il faut bien l'admettre, la vue depuis la suite était splendide. Mais la sensation dans son bas-ventre restait inégalable à ce jour. Comme à son habitude, il mordait assez fortement le cou de la poupée tout en oeuvrant pour investir l'espace entre ses deux sublimes jambes qu'il aimait tant.

Un moment plus tard, il fumait une nouvelle cigarette, adossé à la baie vitrée. Il avait tout de même prit la peine de remettre son caleçon aux motifs douteux et même son jeans qu'il avait récupéré en même temps que son zippo.

"Vu que j'me souviens pas d'hier soir, on peut considérer que c'était la nuit de noces ou pas?" plaisanta-t-il avant de souffler sa fumée plus loin


Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18]« I knew it was a great mistake for a man like me to fall in love. » [PV la future Madame Boogeyman ♥]  Lun 22 Juil 2013 - 20:43



Mrs & Mr Boogeyman. ♥


« Mais moi je t'aime pas, j'te viole. »

Sally lâcha un rire en entendant ces mots, comparé au baise main qu'il venait de lui faire quelques secondes plus tôt, c'était assez contradictoire et beaucoup moins classe, mais ça lui allait très bien aussi. Surtout qu'elle n'allait pas le rejeter alors qu'il l'avait relevé, la plaquant contre la rambarde du balcon en l'embrassant avant de carrément l'asseoir dessus, ses bras fermement serrés autour de sa taille. C'était risqué, vu la hauteur, si elle tombait, ça lui ferait plus que du mal, mais étrangement, ça lui plaisait... Enfin étrangement, pas tant que ça vu le problème qu'avait la poupée avec le vide. Mais c'était encore différent, d'habitude il fallait qu'elle se fasse confiance à elle même pour s'amuser au bord du vide alors que là c'était principalement en lui qu'elle avait confiance. Mais se dire qu'à tout moment lui ou elle pouvait perdre l'équilibre ou faire un mouvement était excitant, le gout du risque allié au plaisir de le sentir en elle, elle ne voyait pas comment ça pourrait être mieux.

Elle lâcha un rire alors qu'il lui demandait si ça comptait comme la nuit de noce puisqu'il ne s'en souvenait pas. De son côté, la rouquine ne s'en souvenait qu'à moitié... En réalité, elle avait des... Bribes de souvenirs, tels que ses mains sur son corps, ses lèvres entre ses cuisses, tout deux allongés sur le sol mais ça s'arrêtait là.

« Le matin de noces sinon » proposât-elle avec un sourire.

Elle l'embrassa légèrement sur la joue avant de se diriger vers la salle de bain, ramassant son portable au passage. Elle se souvenait aussi vaguement avoir appelé Riley, hurlant juste qu'elle était mariée et si elle avait vraiment fait ça, elle allait en prendre pour son grade...  Nan mais non, même bourrée elle n'était pas assez cruche pour faire ... 13 MESSAGES ?! Oh la vache... 3 d'Extasy et 10 de Riley... Oui bah oui... Elle soupira, posant son portable au bord de l'évier avant de rentrer sous la douche, appréciant l'eau chaude coulant le long de son dos. Non, elle ne rappellerait pas, non et elle n'écouterait même pas les messages. Etant donné que, qu'elle rappelle ou pas, elle allait en prendre plein la gueule autant tout prendre d'un coup plutôt que de le faire en plusieurs fois. Et puis peut être qu'il se serait calmé d'ici à ce qu'elle rentre... Si elle passe la nuit à l'appart et qu'elle lui ramène un cadeau ça devrait passer comme une lettre à la poste... Plus ou moins... Quoi qu'il en soit, elle finit par sortir de la douche avant d'enfiler une robe, en patchowrk comme à son habitude, mais plus simple qu'hier avant de rejoindre son mari dans le canapé et de se blottir contre lui.

(c) by Miss Amazing for P.R.A.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18]« I knew it was a great mistake for a man like me to fall in love. » [PV la future Madame Boogeyman ♥]  Mar 23 Juil 2013 - 17:31






Judas...

Tout va bien. Ne t'étouffe pas avec ta clope, ce serait bête. Et ferme la bouche, tu vas pas hurler pour si peu, ça risquerait juste de faire peur à ta femme.
Boogey était un homme. Jusque là, rien d'étonnant, il avait prit l'habitude. Mais c'était surtout un type assez vicieux. Et porté sur le vice la plupart du temps. Alors quand Sally était partie en direction de la salle de bain, le laissant seul savourer sa cigarette, il n'y avait rien d'étonnant à ce qu'il l'ait regardé partir en baissant les yeux jusqu'à la fin de son dos. Il est vrai que la plupart du temps, il regardait cette partie de son anatomie parce que sa poupée avait la chance d'avoir quelques atouts physiques ailleurs qu'au niveau de ses jambes. Oui, il mate, d'accord. Y'a pas de mal à ça. Mais quand c'est pour voir sur les fesses de sa petite amie et désormais femme son surnom de bar en toutes lettres, en noir, en gras, en gros, sur sa fesse droite... C'est assez perturbant. Il avait donc écarquillé les yeux en fixant ce détail, refermant la bouche qu'il avait entrouverte de surprise juste à temps pour ne pas que sa clope tombe par terre.
Bien... Soit... Pourquoi pas... Au moins maintenant, il était clair que c'était SA femme, SA poupée, et SES fesses. Alors il sourit en plissant légèrement les yeux, lui donnant un air à faire froid dans le dos. SA princesse...

A qui il était marié. Marié...

C'était sûrement la dernière chose qu'il s'imaginait capable de faire. Alors il réfléchissait lourdement à tout ça, assis dans le canapé de la chambre, recourbé sur lui-même en gardant la tête dans ses mains. Et s'il n'était pas à la hauteur? Un divorce, ça le tuerait... Il refusait de perdre Sally à cause d'une bête erreur d'un soir. Mais d'un autre côté, il se sentait revivre en sachant qu'elle voulait tout autant que lui faire durer cette union.
Un peu plus tôt, il était allé récupérer un pantalon ainsi qu'une chemise dans ses affaires après avoir finit de fumer. Et en passant, il avait retrouvé le DVD de la cérémonie, cadeau de la chapelle express où ils étaient allés. Mais il n'avait pas eu le courage de le visionner, encore moins tout seul. Et il ne voulait pas vraiment savoir précisément à quel point cette stupide soirée avait bien pu se passer. C'était sûrement le plus minable des mariages possibles et d'après les vagues souvenirs qu'il avait de son piètre discours, Sally avait dû rire plus qu'autre chose en l'écoutant.
Mais actuellement, elle était revenue dans ses bras à la sortie de la salle de bain. Il ne la repoussa bien sûr pas, malgré son moral un peu mal en point, et la serra même contre lui en posant sa tête sur la sienne. Le boogeyman affichait encore un air pensif et un peu inquiet tout en fixant l'écran de la télé qui diffusait des programmes bidons. Une nouvelle question lui vint alors à l'esprit. Peu au courant des procédés humains concernant le mariage, il savait toutefois que dans la majorité des cas, l'épouse changeait son nom pour prendre celui de son époux. Mais... Boogey avait un peu de mal à s'imaginer Sally en Madame Boogeyman. Cela dit, elle avait piwou bien des choses lui appartenant, il ne manquait plus que son nom ailleurs que sur ses jolies fesses. De son côté, le boogeyman avait - accidentellement - son surnom à elle sur le bras. Tant pis, au moins le tatouage en lui-même était plutôt joli.

"Dollface? J'étais en train de penser à un truc... Concernant le mariage et tout... Tu vas changer de nom? Je sais même pas si on est obligés de le faire... Et pis vu que t'as déjà Judas sur les fesses..." dit-il avant de la pousser gentiment pour aller à la cuisine se chercher quelque chose à boire

Il réfléchissait en chemin, songeant à l'effet que ça lui ferait d'apposer son nom sur Sally autrement qu'avec un tatouage dont il n'avait même pas le souvenir. Il ouvrit la porte du frigo, dans l'espoir d'y trouver un truc buvable avant de reprendre le cours de la discussion.

"En même temps, Sally Boogeyman, Princesse des Cauchemars, ça en jette carrément comme nom." il s'arrêta une seconde, les yeux braqués à l'intérieur du frigo "... Chérie? Tu devineras jamais. J'ai retrouvé ta culotte..."

Il en profita pour la sortir de là et retourna auprès de Sally pour la lui rendre, emportant également avec lui sa canette de Red Bull. Et il se rassit afin de reprendre sa femme dans ses bras

"Ca me revient maintenant, j'ai dit que je voulais l'empêcher de fondre... Erm... Voilà, voilà..." lâcha-t-il en se sentant pire que ridicule...


Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18]« I knew it was a great mistake for a man like me to fall in love. » [PV la future Madame Boogeyman ♥]  Ven 26 Juil 2013 - 10:53
Sally L. Boogeyman a écrit:



Mrs & Mr Boogeyman. ♥


« Dollface? J'étais en train de penser à un truc... Concernant le mariage et tout... Tu vas changer de nom? Je sais même pas si on est obligés de le faire... Et pis vu que t'as déjà Judas sur les fesses... »

Judas sur les fesses... Moui, ce n'était tout de même pas pareil d'avoir le surnom qu'il utilisait au bar de tatoués sur la fesse droite ou de porter son nom de famille à la place du sien, même si elle ne regrettait nullement son tatouage. Et bah oui, au final, il ne la dérangeait pas plus que ça. De toute façon, vu l'endroit ou il était encré, il n'y a que lui qui aurait le loisir de pouvoir l'admirer, ce n'est pas comme si elle se l'était fait tatoué sur la joue ou le front, il était à un endroit qu'elle n'exhibait pas en particulier, pas du tout même, surtout depuis qu'elle travaillait plus à la chapelle. Par contre, si elle avait toujours bossé au bar, ça aurait été beaucoup plus problématique, parce qu'avoir le nom de son mari sur les fesses, ça passe, ça peut même être mignon d'un certain point de vus, mais quand c'est celui de son patron, c'est juste carrément craignos.

« En même temps, Sally Boogeyman, Princesse des Cauchemars, ça en jette carrément comme nom. ... Chérie? Tu devineras jamais. J'ai retrouvé ta culotte... »

C'est vrais que ça en jette comme nom, c'est même le meilleur nom qui puisse exist... Sa culotte ?! Elle se retourna en un mouvement, de façon à être à genoux sur le canapé, les bras croisé sur le dossier et sa tête appuyée dessus. Elle écarquilla les yeux en voyant qu'effectivement, il venait bien de retirer un petit bout de dentelle qu'elle avait porté la veille du frigo. D'accooord... C'est tout à fait normal, c'est tout à fait logique que sa culotte se soit retrouvée là quand il la lui avait retirée, il y avait surement une excellente raison à ça. Et puis de toute façon, on peut trouver une excellente raison à tout, même au fait que... Que... Moui là, j'ai pas d'exemple en tête, mais je trouverais. La poupée éclata de rire en se blottissant contre lui alors qu'il lui expliquait le pourquoi du comment sa lingerie s'était retrouvée au frais en passant ses bras autour d'elle. Oui bah oui, pour ne pas qu'elle fonde, dis comme ça, ça paraissait presque logique après tout. Un peu con puisque ce n'était qu'une expression mais logique après tout. La rouquine leva la tête vers lui, l'observant quelques secondes.

« On est pas obligé non... Mais ouais, Sally Boogeyman c'est un super nom » fit elle avec un sourire.

The End !

(c) by Miss Amazing for P.R.A.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: [+18]« I knew it was a great mistake for a man like me to fall in love. » [PV la future Madame Boogeyman ♥]  
Revenir en haut Aller en bas
 

[+18]« I knew it was a great mistake for a man like me to fall in love. » [PV la future Madame Boogeyman ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [+18]« I knew it was a great mistake for a man like me to fall in love. » [PV la future Madame Boogeyman ♥]
» [Disney Channel] The Great Mouse Detective - The Series (201?)
» The Great War en 10 mm : Armée allemande 1918
» Great Migrations sur NGC HD
» GTO(Great Teacher Onizuka)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP terminés-