Partagez | 
 

 L'histoire sans fin...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin...   Mer 17 Avr 2013 - 9:43

Grisou l'escargot sautait à corps gluant joint pour aller jusqu'à la pointe du cap de la ville des grenouilles hermaphrodites chantante en sautant à cloche-pieds avec un serre-tête Minnie pour rencontrer l'ogre des marais qui aimait manger des limaces grosses comme des serpents et soudainement apparaît Léon le Bourdon qui fait des bulles et lui tend un parapluie au soleil pour qu’il puisse attraper des rayons de lune car il avait des bouffées de chaleur, il fallait calmer ça sinon le soleil allait avoir peur de Soleila la licorne car elle lui donnait de l'urticaire quand les arc-en-ciels rouillent. Julio le cousin de Grisou, quand a lui à de l'urticaire quand les rhinocéros albinos broutent des cerisiers à fleurs, ce qui a le don de faire grincer les dents de froufrou la girafe bilingue. Pendant ce temps, une otarie unijambiste mangeait du pop-corn en Sibérie car ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin...   Mer 17 Avr 2013 - 18:58

Grisou l'escargot sautait à corps gluant joint pour aller jusqu'à la pointe du cap de la ville des grenouilles hermaphrodites chantante en sautant à cloche-pieds avec un serre-tête Minnie pour rencontrer l'ogre des marais qui aimait manger des limaces grosses comme des serpents et soudainement apparaît Léon le Bourdon qui fait des bulles et lui tend un parapluie au soleil pour qu’il puisse attraper des rayons de lune car il avait des bouffées de chaleur, il fallait calmer ça sinon le soleil allait avoir peur de Soleila la licorne car elle lui donnait de l'urticaire quand les arc-en-ciels rouillent. Julio le cousin de Grisou, quand a lui à de l'urticaire quand les rhinocéros albinos broutent des cerisiers à fleurs, ce qui a le don de faire grincer les dents de froufrou la girafe bilingue. Pendant ce temps, une otarie unijambiste mangeait du pop-corn en Sibérie car c'est ce que tous les gens cool faisaient. Surtout Alfred, le
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin...   Mer 17 Avr 2013 - 22:26

Grisou l'escargot sautait à corps gluant joint pour aller jusqu'à la pointe du cap de la ville des grenouilles hermaphrodites chantante en sautant à cloche-pieds avec un serre-tête Minnie pour rencontrer l'ogre des marais qui aimait manger des limaces grosses comme des serpents et soudainement apparaît Léon le Bourdon qui fait des bulles et lui tend un parapluie au soleil pour qu’il puisse attraper des rayons de lune car il avait des bouffées de chaleur, il fallait calmer ça sinon le soleil allait avoir peur de Soleila la licorne car elle lui donnait de l'urticaire quand les arc-en-ciels rouillent. Julio le cousin de Grisou, quand a lui à de l'urticaire quand les rhinocéros albinos broutent des cerisiers à fleurs, ce qui a le don de faire grincer les dents de froufrou la girafe bilingue. Pendant ce temps, une otarie unijambiste mangeait du pop-corn en Sibérie car c'est ce que tous les gens cool faisaient. Surtout Alfred, le hérisson mauve à poids verts qui ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin...   Mer 17 Avr 2013 - 22:58

Grisou l'escargot sautait à corps gluant joint pour aller jusqu'à la pointe du cap de la ville des grenouilles hermaphrodites chantante en sautant à cloche-pieds avec un serre-tête Minnie pour rencontrer l'ogre des marais qui aimait manger des limaces grosses comme des serpents et soudainement apparaît Léon le Bourdon qui fait des bulles et lui tend un parapluie au soleil pour qu’il puisse attraper des rayons de lune car il avait des bouffées de chaleur, il fallait calmer ça sinon le soleil allait avoir peur de Soleila la licorne car elle lui donnait de l'urticaire quand les arc-en-ciels rouillent. Julio le cousin de Grisou, quand a lui à de l'urticaire quand les rhinocéros albinos broutent des cerisiers à fleurs, ce qui a le don de faire grincer les dents de froufrou la girafe bilingue. Pendant ce temps, une otarie unijambiste mangeait du pop-corn en Sibérie car c'est ce que tous les gens cool faisaient. Surtout Alfred, le hérisson mauve à poids verts qui pendait par les pieds les
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin...   Jeu 18 Avr 2013 - 14:28

Grisou l'escargot sautait à corps gluant joint pour aller jusqu'à la pointe du cap de la ville des grenouilles hermaphrodites chantante en sautant à cloche-pieds avec un serre-tête Minnie pour rencontrer l'ogre des marais qui aimait manger des limaces grosses comme des serpents et soudainement apparaît Léon le Bourdon qui fait des bulles et lui tend un parapluie au soleil pour qu’il puisse attraper des rayons de lune car il avait des bouffées de chaleur, il fallait calmer ça sinon le soleil allait avoir peur de Soleila la licorne car elle lui donnait de l'urticaire quand les arc-en-ciels rouillent. Julio le cousin de Grisou, quand a lui à de l'urticaire quand les rhinocéros albinos broutent des cerisiers à fleurs, ce qui a le don de faire grincer les dents de froufrou la girafe bilingue. Pendant ce temps, une otarie unijambiste mangeait du pop-corn en Sibérie car c'est ce que tous les gens cool faisaient. Surtout Alfred, le hérisson mauve à poids verts qui pendait par les pieds les résistants polonais qui détruisaient ses
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin...   Jeu 18 Avr 2013 - 15:07

Grisou l'escargot sautait à corps gluant joint pour aller jusqu'à la pointe du cap de la ville des grenouilles hermaphrodites chantante en sautant à cloche-pieds avec un serre-tête Minnie pour rencontrer l'ogre des marais qui aimait manger des limaces grosses comme des serpents et soudainement apparaît Léon le Bourdon qui fait des bulles et lui tend un parapluie au soleil pour qu’il puisse attraper des rayons de lune car il avait des bouffées de chaleur, il fallait calmer ça sinon le soleil allait avoir peur de Soleila la licorne car elle lui donnait de l'urticaire quand les arc-en-ciels rouillent. Julio le cousin de Grisou, quand a lui à de l'urticaire quand les rhinocéros albinos broutent des cerisiers à fleurs, ce qui a le don de faire grincer les dents de froufrou la girafe bilingue. Pendant ce temps, une otarie unijambiste mangeait du pop-corn en Sibérie car c'est ce que tous les gens cool faisaient. Surtout Alfred, le hérisson mauve à poids verts qui pendait par les pieds les résistants polonais qui détruisaient ses plantations de haricots nuage en ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin...   Ven 19 Avr 2013 - 1:55

Grisou l'escargot sautait à corps gluant joint pour aller jusqu'à la pointe du cap de la ville des grenouilles hermaphrodites chantante en sautant à cloche-pieds avec un serre-tête Minnie pour rencontrer l'ogre des marais qui aimait manger des limaces grosses comme des serpents et soudainement apparaît Léon le Bourdon qui fait des bulles et lui tend un parapluie au soleil pour qu’il puisse attraper des rayons de lune car il avait des bouffées de chaleur, il fallait calmer ça sinon le soleil allait avoir peur de Soleila la licorne car elle lui donnait de l'urticaire quand les arc-en-ciels rouillent. Julio le cousin de Grisou, quand a lui à de l'urticaire quand les rhinocéros albinos broutent des cerisiers à fleurs, ce qui a le don de faire grincer les dents de froufrou la girafe bilingue. Pendant ce temps, une otarie unijambiste mangeait du pop-corn en Sibérie car c'est ce que tous les gens cool faisaient. Surtout Alfred, le hérisson mauve à poids verts qui pendait par les pieds les résistants polonais qui détruisaient ses plantations de haricots nuage en Marshmallow pour des gamins qui
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin...   Ven 19 Avr 2013 - 8:31

Grisou l'escargot sautait à corps gluant joint pour aller jusqu'à la pointe du cap de la ville des grenouilles hermaphrodites chantante en sautant à cloche-pieds avec un serre-tête Minnie pour rencontrer l'ogre des marais qui aimait manger des limaces grosses comme des serpents et soudainement apparaît Léon le Bourdon qui fait des bulles et lui tend un parapluie au soleil pour qu’il puisse attraper des rayons de lune car il avait des bouffées de chaleur, il fallait calmer ça sinon le soleil allait avoir peur de Soleila la licorne car elle lui donnait de l'urticaire quand les arc-en-ciels rouillent. Julio le cousin de Grisou, quand a lui à de l'urticaire quand les rhinocéros albinos broutent des cerisiers à fleurs, ce qui a le don de faire grincer les dents de froufrou la girafe bilingue. Pendant ce temps, une otarie unijambiste mangeait du pop-corn en Sibérie car c'est ce que tous les gens cool faisaient. Surtout Alfred, le hérisson mauve à poids verts qui pendait par les pieds les résistants polonais qui détruisaient ses plantations de haricots nuage en Marshmallow pour des gamins qui se déguisaient en pingouins des îles, terribles carnivores qui ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin...   Ven 19 Avr 2013 - 16:16

Grisou l'escargot sautait à corps gluant joint pour aller jusqu'à la pointe du cap de la ville des grenouilles hermaphrodites chantante en sautant à cloche-pieds avec un serre-tête Minnie pour rencontrer l'ogre des marais qui aimait manger des limaces grosses comme des serpents et soudainement apparaît Léon le Bourdon qui fait des bulles et lui tend un parapluie au soleil pour qu’il puisse attraper des rayons de lune car il avait des bouffées de chaleur, il fallait calmer ça sinon le soleil allait avoir peur de Soleila la licorne car elle lui donnait de l'urticaire quand les arc-en-ciels rouillent. Julio le cousin de Grisou, quand a lui à de l'urticaire quand les rhinocéros albinos broutent des cerisiers à fleurs, ce qui a le don de faire grincer les dents de froufrou la girafe bilingue. Pendant ce temps, une otarie unijambiste mangeait du pop-corn en Sibérie car c'est ce que tous les gens cool faisaient. Surtout Alfred, le hérisson mauve à poids verts qui pendait par les pieds les résistants polonais qui détruisaient ses plantations de haricots nuage en Marshmallow pour des gamins qui se déguisaient en pingouins des îles, terribles carnivores qui balançaient des choux de Bruxelles sur n'importe quel
Revenir en haut Aller en bas

"Je vais pas me déguiser en Vahinée!"
avatar


PRESENCE/ABSENCE : fidèle au poste o/
DOUBLES COMPTES : Un dieu qui a oublié de prendre le thé /sbaf/
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Le Roi Lion
ÂGE DU PERSONNAGE : environ 38 ans d'humains
COTE COEUR : Les insectes, miam... oh et Laurence ♥
OCCUPATION : Empêcher Laurence de jouer dans mon pentalon
HUMEUR : Hakuna Matata
MON ARRIVÉE : 06/04/2013
MON VOYAGE : 1875
POINTS : 80
LOCALISATION : à quelque part

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin...   Sam 20 Avr 2013 - 5:09

Grisou l'escargot sautait à corps gluant joint pour aller jusqu'à la pointe du cap de la ville des grenouilles hermaphrodites chantante en sautant à cloche-pieds avec un serre-tête Minnie pour rencontrer l'ogre des marais qui aimait manger des limaces grosses comme des serpents et soudainement apparaît Léon le Bourdon qui fait des bulles et lui tend un parapluie au soleil pour qu’il puisse attraper des rayons de lune car il avait des bouffées de chaleur, il fallait calmer ça sinon le soleil allait avoir peur de Soleila la licorne car elle lui donnait de l'urticaire quand les arc-en-ciels rouillent. Julio le cousin de Grisou, quand a lui à de l'urticaire quand les rhinocéros albinos broutent des cerisiers à fleurs, ce qui a le don de faire grincer les dents de froufrou la girafe bilingue. Pendant ce temps, une otarie unijambiste mangeait du pop-corn en Sibérie car c'est ce que tous les gens cool faisaient. Surtout Alfred, le hérisson mauve à poids verts qui pendait par les pieds les résistants polonais qui détruisaient ses plantations de haricots nuage en Marshmallow pour des gamins qui se déguisaient en pingouins des îles, terribles carnivores qui balançaient des choux de Bruxelles sur n'importe quel Koala rose qui osait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ça effraie les p'tits enfants... Et les p'tits monstres!
avatar


PRESENCE/ABSENCE : 3 jour / 7
DOUBLES COMPTES : Laurence Legay & Pégase R. Smith
PHOTO D'IDENTITE :

:Cadeau d'anniversaire reçu de ma Nini chérie ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Monster inc
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans
COTE COEUR : La violence et la torture ♥
OCCUPATION : Effrayer les enfants
HUMEUR : Monstrueuse
MON ARRIVÉE : 14/04/2013
MON VOYAGE : 1064
POINTS : 10
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin...   Sam 20 Avr 2013 - 17:07

Grisou l'escargot sautait à corps gluant joint pour aller jusqu'à la pointe du cap de la ville des grenouilles hermaphrodites chantante en sautant à cloche-pieds avec un serre-tête Minnie pour rencontrer l'ogre des marais qui aimait manger des limaces grosses comme des serpents et soudainement apparaît Léon le Bourdon qui fait des bulles et lui tend un parapluie au soleil pour qu’il puisse attraper des rayons de lune car il avait des bouffées de chaleur, il fallait calmer ça sinon le soleil allait avoir peur de Soleila la licorne car elle lui donnait de l'urticaire quand les arc-en-ciels rouillent. Julio le cousin de Grisou, quand a lui à de l'urticaire quand les rhinocéros albinos broutent des cerisiers à fleurs, ce qui a le don de faire grincer les dents de froufrou la girafe bilingue. Pendant ce temps, une otarie unijambiste mangeait du pop-corn en Sibérie car c'est ce que tous les gens cool faisaient. Surtout Alfred, le hérisson mauve à poids verts qui pendait par les pieds les résistants polonais qui détruisaient ses plantations de haricots nuage en Marshmallow pour des gamins qui se déguisaient en pingouins des îles, terribles carnivores qui balançaient des choux de Bruxelles sur n'importe quel Koala rose qui osait éternuer un jour de printemps pendant qu'il
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

"Je vais pas me déguiser en Vahinée!"
avatar


PRESENCE/ABSENCE : fidèle au poste o/
DOUBLES COMPTES : Un dieu qui a oublié de prendre le thé /sbaf/
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Le Roi Lion
ÂGE DU PERSONNAGE : environ 38 ans d'humains
COTE COEUR : Les insectes, miam... oh et Laurence ♥
OCCUPATION : Empêcher Laurence de jouer dans mon pentalon
HUMEUR : Hakuna Matata
MON ARRIVÉE : 06/04/2013
MON VOYAGE : 1875
POINTS : 80
LOCALISATION : à quelque part

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin...   Sam 20 Avr 2013 - 18:03

Grisou l'escargot sautait à corps gluant joint pour aller jusqu'à la pointe du cap de la ville des grenouilles hermaphrodites chantante en sautant à cloche-pieds avec un serre-tête Minnie pour rencontrer l'ogre des marais qui aimait manger des limaces grosses comme des serpents et soudainement apparaît Léon le Bourdon qui fait des bulles et lui tend un parapluie au soleil pour qu’il puisse attraper des rayons de lune car il avait des bouffées de chaleur, il fallait calmer ça sinon le soleil allait avoir peur de Soleila la licorne car elle lui donnait de l'urticaire quand les arc-en-ciels rouillent. Julio le cousin de Grisou, quand a lui à de l'urticaire quand les rhinocéros albinos broutent des cerisiers à fleurs, ce qui a le don de faire grincer les dents de froufrou la girafe bilingue. Pendant ce temps, une otarie unijambiste mangeait du pop-corn en Sibérie car c'est ce que tous les gens cool faisaient. Surtout Alfred, le hérisson mauve à poids verts qui pendait par les pieds les résistants polonais qui détruisaient ses plantations de haricots nuage en Marshmallow pour des gamins qui se déguisaient en pingouins des îles, terribles carnivores qui balançaient des choux de Bruxelles sur n'importe quel Koala rose qui osait éternuer un jour de printemps pendant qu'il chantait "my heart will go on" tout en...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin...   Sam 20 Avr 2013 - 18:27

Grisou l'escargot sautait à corps gluant joint pour aller jusqu'à la pointe du cap de la ville des grenouilles hermaphrodites chantante en sautant à cloche-pieds avec un serre-tête Minnie pour rencontrer l'ogre des marais qui aimait manger des limaces grosses comme des serpents et soudainement apparaît Léon le Bourdon qui fait des bulles et lui tend un parapluie au soleil pour qu’il puisse attraper des rayons de lune car il avait des bouffées de chaleur, il fallait calmer ça sinon le soleil allait avoir peur de Soleila la licorne car elle lui donnait de l'urticaire quand les arc-en-ciels rouillent. Julio le cousin de Grisou, quand a lui à de l'urticaire quand les rhinocéros albinos broutent des cerisiers à fleurs, ce qui a le don de faire grincer les dents de froufrou la girafe bilingue. Pendant ce temps, une otarie unijambiste mangeait du pop-corn en Sibérie car c'est ce que tous les gens cool faisaient. Surtout Alfred, le hérisson mauve à poids verts qui pendait par les pieds les résistants polonais qui détruisaient ses plantations de haricots nuage en Marshmallow pour des gamins qui se déguisaient en pingouins des îles, terribles carnivores qui balançaient des choux de Bruxelles sur n'importe quel Koala rose qui osait éternuer un jour de printemps pendant qu'il chantait "my heart will go on" tout en mâchant des pétunias à la sauce
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin...   Dim 21 Avr 2013 - 0:19

Grisou l'escargot sautait à corps gluant joint pour aller jusqu'à la pointe du cap de la ville des grenouilles hermaphrodites chantante en sautant à cloche-pieds avec un serre-tête Minnie pour rencontrer l'ogre des marais qui aimait manger des limaces grosses comme des serpents et soudainement apparaît Léon le Bourdon qui fait des bulles et lui tend un parapluie au soleil pour qu’il puisse attraper des rayons de lune car il avait des bouffées de chaleur, il fallait calmer ça sinon le soleil allait avoir peur de Soleila la licorne car elle lui donnait de l'urticaire quand les arc-en-ciels rouillent. Julio le cousin de Grisou, quand a lui à de l'urticaire quand les rhinocéros albinos broutent des cerisiers à fleurs, ce qui a le don de faire grincer les dents de froufrou la girafe bilingue. Pendant ce temps, une otarie unijambiste mangeait du pop-corn en Sibérie car c'est ce que tous les gens cool faisaient. Surtout Alfred, le hérisson mauve à poids verts qui pendait par les pieds les résistants polonais qui détruisaient ses plantations de haricots nuage en Marshmallow pour des gamins qui se déguisaient en pingouins des îles, terribles carnivores qui balançaient des choux de Bruxelles sur n'importe quel Koala rose qui osait éternuer un jour de printemps pendant qu'il chantait "my heart will go on" tout en mâchant des pétunias à la sauce carbonara parce que de là où ils venaient,
Revenir en haut Aller en bas

Bleue naturelle
avatar


DOUBLES COMPTES : heu... j'ai oublié...
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Finding Nemo
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 chez les humains
COTE COEUR : Il y avait quelqu'un, mais il a disparu...
OCCUPATION : Surveillante de piscine :D
HUMEUR : Just keep swimming :D
MON ARRIVÉE : 20/04/2013
MON VOYAGE : 856
POINTS : 41
LOCALISATION : je suis perdue D:

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin...   Dim 21 Avr 2013 - 17:16

Grisou l'escargot sautait à corps gluant joint pour aller jusqu'à la pointe du cap de la ville des grenouilles hermaphrodites chantante en sautant à cloche-pieds avec un serre-tête Minnie pour rencontrer l'ogre des marais qui aimait manger des limaces grosses comme des serpents et soudainement apparaît Léon le Bourdon qui fait des bulles et lui tend un parapluie au soleil pour qu’il puisse attraper des rayons de lune car il avait des bouffées de chaleur, il fallait calmer ça sinon le soleil allait avoir peur de Soleila la licorne car elle lui donnait de l'urticaire quand les arc-en-ciels rouillent. Julio le cousin de Grisou, quand a lui à de l'urticaire quand les rhinocéros albinos broutent des cerisiers à fleurs, ce qui a le don de faire grincer les dents de froufrou la girafe bilingue. Pendant ce temps, une otarie unijambiste mangeait du pop-corn en Sibérie car c'est ce que tous les gens cool faisaient. Surtout Alfred, le hérisson mauve à poids verts qui pendait par les pieds les résistants polonais qui détruisaient ses plantations de haricots nuage en Marshmallow pour des gamins qui se déguisaient en pingouins des îles, terribles carnivores qui balançaient des choux de Bruxelles sur n'importe quel Koala rose qui osait éternuer un jour de printemps pendant qu'il chantait "my heart will go on" tout en mâchant des pétunias à la sauce carbonara parce que de là où ils venaient, les bananes sont décolorées par..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin...   Dim 21 Avr 2013 - 19:22

Grisou l'escargot sautait à corps gluant joint pour aller jusqu'à la pointe du cap de la ville des grenouilles hermaphrodites chantante en sautant à cloche-pieds avec un serre-tête Minnie pour rencontrer l'ogre des marais qui aimait manger des limaces grosses comme des serpents et soudainement apparaît Léon le Bourdon qui fait des bulles et lui tend un parapluie au soleil pour qu’il puisse attraper des rayons de lune car il avait des bouffées de chaleur, il fallait calmer ça sinon le soleil allait avoir peur de Soleila la licorne car elle lui donnait de l'urticaire quand les arc-en-ciels rouillent. Julio le cousin de Grisou, quand a lui à de l'urticaire quand les rhinocéros albinos broutent des cerisiers à fleurs, ce qui a le don de faire grincer les dents de froufrou la girafe bilingue. Pendant ce temps, une otarie unijambiste mangeait du pop-corn en Sibérie car c'est ce que tous les gens cool faisaient. Surtout Alfred, le hérisson mauve à poids verts qui pendait par les pieds les résistants polonais qui détruisaient ses plantations de haricots nuage en Marshmallow pour des gamins qui se déguisaient en pingouins des îles, terribles carnivores qui balançaient des choux de Bruxelles sur n'importe quel Koala rose qui osait éternuer un jour de printemps pendant qu'il chantait "my heart will go on" tout en mâchant des pétunias à la sauce carbonara parce que de là où ils venaient, les bananes sont décolorées par les pluies de météorites bleues à poids roses du ...
Revenir en haut Aller en bas

"Je vais pas me déguiser en Vahinée!"
avatar


PRESENCE/ABSENCE : fidèle au poste o/
DOUBLES COMPTES : Un dieu qui a oublié de prendre le thé /sbaf/
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Le Roi Lion
ÂGE DU PERSONNAGE : environ 38 ans d'humains
COTE COEUR : Les insectes, miam... oh et Laurence ♥
OCCUPATION : Empêcher Laurence de jouer dans mon pentalon
HUMEUR : Hakuna Matata
MON ARRIVÉE : 06/04/2013
MON VOYAGE : 1875
POINTS : 80
LOCALISATION : à quelque part

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin...   Dim 21 Avr 2013 - 23:26

Grisou l'escargot sautait à corps gluant joint pour aller jusqu'à la pointe du cap de la ville des grenouilles hermaphrodites chantante en sautant à cloche-pieds avec un serre-tête Minnie pour rencontrer l'ogre des marais qui aimait manger des limaces grosses comme des serpents et soudainement apparaît Léon le Bourdon qui fait des bulles et lui tend un parapluie au soleil pour qu’il puisse attraper des rayons de lune car il avait des bouffées de chaleur, il fallait calmer ça sinon le soleil allait avoir peur de Soleila la licorne car elle lui donnait de l'urticaire quand les arc-en-ciels rouillent. Julio le cousin de Grisou, quand a lui à de l'urticaire quand les rhinocéros albinos broutent des cerisiers à fleurs, ce qui a le don de faire grincer les dents de froufrou la girafe bilingue. Pendant ce temps, une otarie unijambiste mangeait du pop-corn en Sibérie car c'est ce que tous les gens cool faisaient. Surtout Alfred, le hérisson mauve à poids verts qui pendait par les pieds les résistants polonais qui détruisaient ses plantations de haricots nuage en Marshmallow pour des gamins qui se déguisaient en pingouins des îles, terribles carnivores qui balançaient des choux de Bruxelles sur n'importe quel Koala rose qui osait éternuer un jour de printemps pendant qu'il chantait "my heart will go on" tout en mâchant des pétunias à la sauce carbonara parce que de là où ils venaient, les bananes sont décolorées par les pluies de météorites bleues à poids roses du marché Jean-Talon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin...   Lun 22 Avr 2013 - 0:13

Grisou l'escargot sautait à corps gluant joint pour aller jusqu'à la pointe du cap de la ville des grenouilles hermaphrodites chantante en sautant à cloche-pieds avec un serre-tête Minnie pour rencontrer l'ogre des marais qui aimait manger des limaces grosses comme des serpents et soudainement apparaît Léon le Bourdon qui fait des bulles et lui tend un parapluie au soleil pour qu’il puisse attraper des rayons de lune car il avait des bouffées de chaleur, il fallait calmer ça sinon le soleil allait avoir peur de Soleila la licorne car elle lui donnait de l'urticaire quand les arc-en-ciels rouillent. Julio le cousin de Grisou, quand a lui à de l'urticaire quand les rhinocéros albinos broutent des cerisiers à fleurs, ce qui a le don de faire grincer les dents de froufrou la girafe bilingue. Pendant ce temps, une otarie unijambiste mangeait du pop-corn en Sibérie car c'est ce que tous les gens cool faisaient. Surtout Alfred, le hérisson mauve à poids verts qui pendait par les pieds les résistants polonais qui détruisaient ses plantations de haricots nuage en Marshmallow pour des gamins qui se déguisaient en pingouins des îles, terribles carnivores qui balançaient des choux de Bruxelles sur n'importe quel Koala rose qui osait éternuer un jour de printemps pendant qu'il chantait "my heart will go on" tout en mâchant des pétunias à la sauce carbonara parce que de là où ils venaient, les bananes sont décolorées par les pluies de météorites bleues à poids roses du marché Jean-Talon. Ce marché conservait




Wtf des météorites bleues à poids roses au marché Jean Talon xDDDD
Revenir en haut Aller en bas

"Je vais pas me déguiser en Vahinée!"
avatar


PRESENCE/ABSENCE : fidèle au poste o/
DOUBLES COMPTES : Un dieu qui a oublié de prendre le thé /sbaf/
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Le Roi Lion
ÂGE DU PERSONNAGE : environ 38 ans d'humains
COTE COEUR : Les insectes, miam... oh et Laurence ♥
OCCUPATION : Empêcher Laurence de jouer dans mon pentalon
HUMEUR : Hakuna Matata
MON ARRIVÉE : 06/04/2013
MON VOYAGE : 1875
POINTS : 80
LOCALISATION : à quelque part

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin...   Lun 22 Avr 2013 - 0:30

Grisou l'escargot sautait à corps gluant joint pour aller jusqu'à la pointe du cap de la ville des grenouilles hermaphrodites chantante en sautant à cloche-pieds avec un serre-tête Minnie pour rencontrer l'ogre des marais qui aimait manger des limaces grosses comme des serpents et soudainement apparaît Léon le Bourdon qui fait des bulles et lui tend un parapluie au soleil pour qu’il puisse attraper des rayons de lune car il avait des bouffées de chaleur, il fallait calmer ça sinon le soleil allait avoir peur de Soleila la licorne car elle lui donnait de l'urticaire quand les arc-en-ciels rouillent. Julio le cousin de Grisou, quand a lui à de l'urticaire quand les rhinocéros albinos broutent des cerisiers à fleurs, ce qui a le don de faire grincer les dents de froufrou la girafe bilingue. Pendant ce temps, une otarie unijambiste mangeait du pop-corn en Sibérie car c'est ce que tous les gens cool faisaient. Surtout Alfred, le hérisson mauve à poids verts qui pendait par les pieds les résistants polonais qui détruisaient ses plantations de haricots nuage en Marshmallow pour des gamins qui se déguisaient en pingouins des îles, terribles carnivores qui balançaient des choux de Bruxelles sur n'importe quel Koala rose qui osait éternuer un jour de printemps pendant qu'il chantait "my heart will go on" tout en mâchant des pétunias à la sauce carbonara parce que de là où ils venaient, les bananes sont décolorées par les pluies de météorites bleues à poids roses du marché Jean-Talon. Ce marché conservait tout de même la réputation de..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin...   Lun 22 Avr 2013 - 2:44

Grisou l'escargot sautait à corps gluant joint pour aller jusqu'à la pointe du cap de la ville des grenouilles hermaphrodites chantante en sautant à cloche-pieds avec un serre-tête Minnie pour rencontrer l'ogre des marais qui aimait manger des limaces grosses comme des serpents et soudainement apparaît Léon le Bourdon qui fait des bulles et lui tend un parapluie au soleil pour qu’il puisse attraper des rayons de lune car il avait des bouffées de chaleur, il fallait calmer ça sinon le soleil allait avoir peur de Soleila la licorne car elle lui donnait de l'urticaire quand les arc-en-ciels rouillent. Julio le cousin de Grisou, quand a lui à de l'urticaire quand les rhinocéros albinos broutent des cerisiers à fleurs, ce qui a le don de faire grincer les dents de froufrou la girafe bilingue. Pendant ce temps, une otarie unijambiste mangeait du pop-corn en Sibérie car c'est ce que tous les gens cool faisaient. Surtout Alfred, le hérisson mauve à poids verts qui pendait par les pieds les résistants polonais qui détruisaient ses plantations de haricots nuage en Marshmallow pour des gamins qui se déguisaient en pingouins des îles, terribles carnivores qui balançaient des choux de Bruxelles sur n'importe quel Koala rose qui osait éternuer un jour de printemps pendant qu'il chantait "my heart will go on" tout en mâchant des pétunias à la sauce carbonara parce que de là où ils venaient, les bananes sont décolorées par les pluies de météorites bleues à poids roses du marché Jean-Talon. Ce marché conservait tout de même la réputation de vendeur de fruits et légumes qui
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin...   Lun 22 Avr 2013 - 9:00

Grisou l'escargot sautait à corps gluant joint pour aller jusqu'à la pointe du cap de la ville des grenouilles hermaphrodites chantante en sautant à cloche-pieds avec un serre-tête Minnie pour rencontrer l'ogre des marais qui aimait manger des limaces grosses comme des serpents et soudainement apparaît Léon le Bourdon qui fait des bulles et lui tend un parapluie au soleil pour qu’il puisse attraper des rayons de lune car il avait des bouffées de chaleur, il fallait calmer ça sinon le soleil allait avoir peur de Soleila la licorne car elle lui donnait de l'urticaire quand les arc-en-ciels rouillent. Julio le cousin de Grisou, quand a lui à de l'urticaire quand les rhinocéros albinos broutent des cerisiers à fleurs, ce qui a le don de faire grincer les dents de froufrou la girafe bilingue. Pendant ce temps, une otarie unijambiste mangeait du pop-corn en Sibérie car c'est ce que tous les gens cool faisaient. Surtout Alfred, le hérisson mauve à poids verts qui pendait par les pieds les résistants polonais qui détruisaient ses plantations de haricots nuage en Marshmallow pour des gamins qui se déguisaient en pingouins des îles, terribles carnivores qui balançaient des choux de Bruxelles sur n'importe quel Koala rose qui osait éternuer un jour de printemps pendant qu'il chantait "my heart will go on" tout en mâchant des pétunias à la sauce carbonara parce que de là où ils venaient, les bananes sont décolorées par les pluies de météorites bleues à poids roses du marché Jean-Talon. Ce marché conservait tout de même la réputation de vendeur de fruits et légumes qui faisaient la queue pendant des heures pour ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin...   Lun 22 Avr 2013 - 10:57

Grisou l'escargot sautait à corps gluant joint pour aller jusqu'à la pointe du cap de la ville des grenouilles hermaphrodites chantante en sautant à cloche-pieds avec un serre-tête Minnie pour rencontrer l'ogre des marais qui aimait manger des limaces grosses comme des serpents et soudainement apparaît Léon le Bourdon qui fait des bulles et lui tend un parapluie au soleil pour qu’il puisse attraper des rayons de lune car il avait des bouffées de chaleur, il fallait calmer ça sinon le soleil allait avoir peur de Soleila la licorne car elle lui donnait de l'urticaire quand les arc-en-ciels rouillent. Julio le cousin de Grisou, quand a lui à de l'urticaire quand les rhinocéros albinos broutent des cerisiers à fleurs, ce qui a le don de faire grincer les dents de froufrou la girafe bilingue. Pendant ce temps, une otarie unijambiste mangeait du pop-corn en Sibérie car c'est ce que tous les gens cool faisaient. Surtout Alfred, le hérisson mauve à poids verts qui pendait par les pieds les résistants polonais qui détruisaient ses plantations de haricots nuage en Marshmallow pour des gamins qui se déguisaient en pingouins des îles, terribles carnivores qui balançaient des choux de Bruxelles sur n'importe quel Koala rose qui osait éternuer un jour de printemps pendant qu'il chantait "my heart will go on" tout en mâchant des pétunias à la sauce carbonara parce que de là où ils venaient, les bananes sont décolorées par les pluies de météorites bleues à poids roses du marché Jean-Talon. Ce marché conservait tout de même la réputation de vendeur de fruits et légumes qui faisaient la queue pendant des heures pour presser des tomates en forme de citrons et pour gouter des meringues à la sauce paprika tandis que Mama Sylvie, la vendeuse de poissons qui marchent dans les arbres commençaient à pleurer parce que ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin...   Lun 22 Avr 2013 - 13:53

Grisou l'escargot sautait à corps gluant joint pour aller jusqu'à la pointe du cap de la ville des grenouilles hermaphrodites chantante en sautant à cloche-pieds avec un serre-tête Minnie pour rencontrer l'ogre des marais qui aimait manger des limaces grosses comme des serpents et soudainement apparaît Léon le Bourdon qui fait des bulles et lui tend un parapluie au soleil pour qu’il puisse attraper des rayons de lune car il avait des bouffées de chaleur, il fallait calmer ça sinon le soleil allait avoir peur de Soleila la licorne car elle lui donnait de l'urticaire quand les arc-en-ciels rouillent. Julio le cousin de Grisou, quand a lui à de l'urticaire quand les rhinocéros albinos broutent des cerisiers à fleurs, ce qui a le don de faire grincer les dents de froufrou la girafe bilingue. Pendant ce temps, une otarie unijambiste mangeait du pop-corn en Sibérie car c'est ce que tous les gens cool faisaient. Surtout Alfred, le hérisson mauve à poids verts qui pendait par les pieds les résistants polonais qui détruisaient ses plantations de haricots nuage en Marshmallow pour des gamins qui se déguisaient en pingouins des îles, terribles carnivores qui balançaient des choux de Bruxelles sur n'importe quel Koala rose qui osait éternuer un jour de printemps pendant qu'il chantait "my heart will go on" tout en mâchant des pétunias à la sauce carbonara parce que de là où ils venaient, les bananes sont décolorées par les pluies de météorites bleues à poids roses du marché Jean-Talon. Ce marché conservait tout de même la réputation de vendeur de fruits et légumes qui faisaient la queue pendant des heures pour presser des tomates en forme de citrons et pour gouter des meringues à la sauce paprika tandis que Mama Sylvie, la vendeuse de poissons qui marchent dans les arbres commençaient à pleurer parce que son plat de lasagne fétiche, celui qui ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin...   Lun 22 Avr 2013 - 14:58

Grisou l'escargot sautait à corps gluant joint pour aller jusqu'à la pointe du cap de la ville des grenouilles hermaphrodites chantante en sautant à cloche-pieds avec un serre-tête Minnie pour rencontrer l'ogre des marais qui aimait manger des limaces grosses comme des serpents et soudainement apparaît Léon le Bourdon qui fait des bulles et lui tend un parapluie au soleil pour qu’il puisse attraper des rayons de lune car il avait des bouffées de chaleur, il fallait calmer ça sinon le soleil allait avoir peur de Soleila la licorne car elle lui donnait de l'urticaire quand les arc-en-ciels rouillent. Julio le cousin de Grisou, quand a lui à de l'urticaire quand les rhinocéros albinos broutent des cerisiers à fleurs, ce qui a le don de faire grincer les dents de froufrou la girafe bilingue. Pendant ce temps, une otarie unijambiste mangeait du pop-corn en Sibérie car c'est ce que tous les gens cool faisaient. Surtout Alfred, le hérisson mauve à poids verts qui pendait par les pieds les résistants polonais qui détruisaient ses plantations de haricots nuage en Marshmallow pour des gamins qui se déguisaient en pingouins des îles, terribles carnivores qui balançaient des choux de Bruxelles sur n'importe quel Koala rose qui osait éternuer un jour de printemps pendant qu'il chantait "my heart will go on" tout en mâchant des pétunias à la sauce carbonara parce que de là où ils venaient, les bananes sont décolorées par les pluies de météorites bleues à poids roses du marché Jean-Talon. Ce marché conservait tout de même la réputation de vendeur de fruits et légumes qui faisaient la queue pendant des heures pour presser des tomates en forme de citrons et pour gouter des meringues à la sauce paprika tandis que Mama Sylvie, la vendeuse de poissons qui marchent dans les arbres commençaient à pleurer parce que son plat de lasagne fétiche, celui qui sent bon le jasmin de Tati Dodo, s'est retrouvé fait à base de viande de rhinocéros et non de viande de kangourous venu d'Atlantide. Elle a donc sorti de son sac à main....
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin...   Lun 22 Avr 2013 - 15:15

Grisou l'escargot sautait à corps gluant joint pour aller jusqu'à la pointe du cap de la ville des grenouilles hermaphrodites chantante en sautant à cloche-pieds avec un serre-tête Minnie pour rencontrer l'ogre des marais qui aimait manger des limaces grosses comme des serpents et soudainement apparaît Léon le Bourdon qui fait des bulles et lui tend un parapluie au soleil pour qu’il puisse attraper des rayons de lune car il avait des bouffées de chaleur, il fallait calmer ça sinon le soleil allait avoir peur de Soleila la licorne car elle lui donnait de l'urticaire quand les arc-en-ciels rouillent. Julio le cousin de Grisou, quand a lui à de l'urticaire quand les rhinocéros albinos broutent des cerisiers à fleurs, ce qui a le don de faire grincer les dents de froufrou la girafe bilingue. Pendant ce temps, une otarie unijambiste mangeait du pop-corn en Sibérie car c'est ce que tous les gens cool faisaient. Surtout Alfred, le hérisson mauve à poids verts qui pendait par les pieds les résistants polonais qui détruisaient ses plantations de haricots nuage en Marshmallow pour des gamins qui se déguisaient en pingouins des îles, terribles carnivores qui balançaient des choux de Bruxelles sur n'importe quel Koala rose qui osait éternuer un jour de printemps pendant qu'il chantait "my heart will go on" tout en mâchant des pétunias à la sauce carbonara parce que de là où ils venaient, les bananes sont décolorées par les pluies de météorites bleues à poids roses du marché Jean-Talon. Ce marché conservait tout de même la réputation de vendeur de fruits et légumes qui faisaient la queue pendant des heures pour presser des tomates en forme de citrons et pour gouter des meringues à la sauce paprika tandis que Mama Sylvie, la vendeuse de poissons qui marchent dans les arbres commençaient à pleurer parce que son plat de lasagne fétiche, celui qui sent bon le jasmin de Tati Dodo, s'est retrouvé fait à base de viande de rhinocéros et non de viande de kangourous venu d'Atlantide. Elle a donc sorti de son sac à main pour se refaire une beauté et
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire sans fin...   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'histoire sans fin...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Ende, Michael] L'histoire sans fin
» Ende, Michael - L'Histoire sans fin
» L'histoire sans fin!
» [Jeu] L'histoire sans fin
» L'Histoire sans fin II: un nouveau chapitre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: Hors RP-