Partagez | 
 

 Un nouveau départ [PV Oogie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le rose est mon âme-sœur ♥
Laurence
PRESENCE/ABSENCE : Le rose et moi sommes là !
DOUBLES COMPTES : Randall Boggs & Pégase R. Smith
PHOTO D'IDENTITE :

All you need is love:
 



DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des fous
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans
COTE COEUR : Le rose ♥ Charlie ♥ Le rose ♥ Timon pour toujours ♥ Mais SURTOUT le rose ♥
OCCUPATION : Aimer le rose ♥
HUMEUR : Oh du rose! ♥
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 930
POINTS : 5
LOCALISATION : New-York

MessageSujet: Un nouveau départ [PV Oogie]  Jeu 11 Juil 2013 - 0:18



Laurence & Oogie Boogie
Un nouveau départ


À Wonderland tout était revenu paisible depuis le retour de la reine blanche sur le trône. Ça faisait vraiment du bien et les habitants pouvaient à nouveau dormir sur leur deux oreilles sans craindre de se faire décapiter. Je faisais partie des gens qui ont profiter de leur première nuit pour dormir. Je présume que je n'aurais pas dû, car en me réveillant je n'étais plus du tout le même. Non pas mentalement, mais bien physiquement. J'avais toujours une tête, des jambes et un corps, mais le reste était complètement différent! Désormais j'avais des doigts et j'avais perdu mes jolies plumes roses! Je pleurai pendant un moment quand je m'en suis rendu compte. J'étais dévasté par ce changement! J'étais dans un monde qui n'étais pas le mien! Je compris alors comment Alice avait pu se sentir.

J'étais dans un autre monde et tout me semblait bizarre. Elle était où la pelouse? Les oiseaux? Et c'était quoi tout ce bruit? Je déteste le bruit... Pour tout vous dire, les bruits trop forts me font peur... Ça me fait penser à la reine qui hurle. Je marchai un moment, je ne sais pas trop où. À chaque poteau de métal où de drôle de lumières clignotent, je m'arrêtai et je lisais les mots écrit sur une plaque de métal. Il n'y avait pas beaucoup de lettres en fait... C'était surtout des chiffres, mais n'étant pas capable de compter très haut, je ne fus pas capable de savoir exactement où je me trouvais. Il y avait un huit et un sept. Ça faisait 8-7. Je finis par arrêter là. J'avais beaucoup trop mal aux pieds pour marcher plus. De toute façon je ne savais même pas où j'allais...

Je finis par rentrer dans une bâtisse qui me semblait chaleureuse. Enfin, je ne sais pas trop... Tout me semblait chaleureux, car je m'étais retrouver dans la cours de la reine beaucoup trop longtemps. Il y avait quelques personnes. Pas beaucoup, mais il faut dire qu'on était en pleine après-midi. La musique était forte, les lumières m'aveuglaient et des humaines à moitiés nues semblait avoir une crise de ne je sais pas trop quoi, car elles devaient se tenir à un poteaux, mais elles finissaient toutes par tomber au sol. L'ambiance me semblait normale... Normale, car que à Wonderland c'était toujours comme ça.

Il finit par voir un homme. C'était le seul dans la salle si mes yeux ne me jouaient pas de mauvais tours. J'avançai vers lui puis lui tapa doucement une épaule avec un de mes index pour avoir son attention.

« On est où ici? »

Je recommençai à nouveau, mais cette fois-ci plus fort en croyant que l'homme ne m'avait pas bien entendu. Avec toute cette musique je n'étais même pas capable de m'entendre penser alors je ne demandais s'il serait pas un peu sourd à force d'être là.

« Je suis perdu! »
Fiche par (c) Miss Amazing.

_________________



✱ Timance
The first three years was our honeymoon period. Then you settle into the relationship, and it morphs into just living, breathing. It becomes more comfortable, but it becomes a necessity -- something you can’t give up, like an addict.
-David Burtka
code par Skank sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV Oogie]  Dim 14 Juil 2013 - 15:25






C'est guimauve, c'est niais, c'est... la vie en rose.

"Ca va pas."

Travail oblige, Boogey était une fois de plus à la chapelle. Comme bien souvent. Et ces temps-ci plus que d'habitude. Il n'évitait pas Sally, non. Il se sentait juste mal chaque fois qu'il la croisait en songeant qu'il était légalement... à elle. La jolie cage dorée que voilà.
Quoiqu'il en soit, il traînait sans son bar avec un entrain discutable. Il n'était pas d'humeur à plaisanter surtout, une chose devenue rare avec lui depuis un peu plus d'un mois. Alors en ce moment, il débattait avec son barman au sujet d'une nouvelle idée de cocktail pour les soirées filles. C'était une idée du boogeyman de ne pas limiter sa clientèle aux hommes. Depuis qu'il avait dû trouver un emploi ici à Iago, il s'affairait à ce que ça ne semble pas étrange qu'il n'y ait qu'une employé masculin ailleurs qu'au bar. Et jusque là, ça tournait plutôt bien. Mais la différence de clientèle amènait à gérer des détails comme cette immonde cocktail rose que Boogey était persuadé comme étant ridicule. Personne ne voudrait de ça. Aaron, le barman, prétendait lui que n'importe quelle donzelle adorerait ça du moment que c'était rose.
Boogey soupira, agacé par ce débat qui ne menait à rien tandis que le barman lui lançait qu'avec lui, c'était pas la vie en rose mais en noir. Le croque-mitaine, puéril, lui grimaça avant de sentir un tapotement sur son épaule. Il pensa tout d'abord que c'était Jill où une autre employée, voir même un client qui venait en rajouter à sa soirée déjà mal partie. Le tapotement ne venait ni de Jill, ni d'une employée, ni d'un habitué du bar. C'était un type bizarre qu'il n'avait jamais vu dans les environs et qui ne passait pourtant pas inaperçu avec ses cheveux roses. Le croque-mitaine le toisa une seconde, un peu perplexe. Ca sortait de l'ordinaire, c'est le moins que l'on puisse dire. Et il disait être perdu en plus. Parfait pigeon. Mais il n'avait rien à faire ici dans ce cas. Toutefois, Boogey avait plutôt l'habitude des gens déboussolés et adorait croire qu'ils étaient peut-être d'autres comme lui qui ont atterrit ici en une nuit sans jamais savoir pourquoi. Et ces cheveux roses, ça lui rappelait un certain lapin fou d'amour pour les oeufs en chocolat...

"Eh, du calme..." commença Boogey pour tenter de déstresser ce type bien trop rose pour être un homme, un vrai "Tiens." fit-il en lui tendant le cocktail expérimental rose rose ROSE qu'Aaron avait laissé sur le bar "Bois ça, j'te garantis que ça ira mieux après. Ca remet bien les idées en place... en général."

Ca c'était un petit mensonge. Ca remet le cerveau droit seulement s'il est retourné avant de commencer à boire. Boogey adorait l'alcool pour cette raison. Mais il faut birn avouer que là, il se servait du type haut en couleurs comme cobaye pour voir si un cocktail aussi rose plairait à qui que ce soit. Et il espérait bien que son barman avait tort sur ce point.

"Ici c'est l'Electric Chapel, vieux. T'as pas l'air de connaître les environs, j'me trompe? C'est quoi ton nom, le chewing-gum?" demanda le croque-mitaine à son interlocuteur plus proche d'un Malabar prémâché qu'à un client d'ici

Au moins, même avec des cheveux pareils, il passait plutôt bien à la Chapelle. Tout ce fluo et ces couleurs qui se voyaient bien plus dans le noir, ça vous tue la rétine mais c'est cool, et Boogey adorait. Petit souvenir personnel de son casino à HalloweenTown. Cela dit, du rose sur un mec, c'était pas ce qu'il y avait de plus viril. Ca passait mieux sur une fille à la rigueur...

Ouais non, les filles avec des cheveux roses, c'est finit, Boogey avait arrêté.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le rose est mon âme-sœur ♥
Laurence
PRESENCE/ABSENCE : Le rose et moi sommes là !
DOUBLES COMPTES : Randall Boggs & Pégase R. Smith
PHOTO D'IDENTITE :

All you need is love:
 



DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des fous
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans
COTE COEUR : Le rose ♥ Charlie ♥ Le rose ♥ Timon pour toujours ♥ Mais SURTOUT le rose ♥
OCCUPATION : Aimer le rose ♥
HUMEUR : Oh du rose! ♥
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 930
POINTS : 5
LOCALISATION : New-York

MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV Oogie]  Dim 14 Juil 2013 - 17:07



Laurence & Oogie Boogie
Un nouveau départ


L'homme à qui je demandai de l'aide ne semblait pas très amicale. Oh, mais que s'était-il passé mon p'tit chou? Il ne me répondit pas. Il se contenta simplement de me mettre un truc qui sentait fort sous le nez. Oh ça puait vraiment! Je fis un moue égouttée par l'odeur, mais il me semblait insistant pour que je le boive. Je jetai finalement un coup d’œil à ce que l'homme me tendit. Oh c'était rose! Rose! ROSE! ROOOOOOSE! Je criai de bonheur d'un ton sur-aigu et je ne me fis pas prier pour avaler le liquide. Je me léchai les lèvres et poussai un hmmmm de bonheur. ll était vraiment bon ce truc!

« Oh c'est fantastique! C'est délicieux et c'est rose en plus! J'aime tellement le roooose! Je peux en avoir un autre? »

Il finit par me dire que nous étions à l'Electric Chapel. Oh, mais c'était bizarre comme nom de ville! Electric... Comme la foudre? Ah comme j'ai peur des orages! J'ai toujours eu peur qu'une éclair me tombe dessus! Un flamant rose en brochette ça serait trop affreux! Il aurait manqué un bâton de croquet à la reine! La sotte n'aurait même pas comprit ma mort et elle aurait hurlé bêtement qu'on lui coupe la tête! Vraiment cette femme était sans cervelle malgré sa très grosse vilaine tête! Il n'y avait que de l'air à l'intérieur, haha! Chapel.. C'est sympa comme chapelle ici! Ça me semble très chaleureux! Ça doit être la plus sympa des chapelles au monde, même si je n'ai pas la moindre idée de ce qu'est une chapelle. Chapelle... Ah ça me fait penser à chapeau! Comme le chapelier fou de Wonderland! Il était fou... Mais qui ne l'était pas dans ce monde? Il était fou, j'étais fou, la reine était folle, tu étais fou... Oh, mais à qui je parle?

« Laurence est mon nom et toi chouchou? » Dis-je en souriant de toutes mes dents.

Dents... Ah ouais j'avais des dents maintenant. C'était très bizarre comme sensation! Je trouvais qu'elles pesaient plus d'une tonne. Je mis mes doigts dans ma bouche puis me mis à jouer avec mes dents en les frappant doucement ou en essayant de les secouer d'en avant vers l'arrière. Des dents! Ah que c'était bizarre et pas du tout utile!

« C'est qui le Chewing-gum

J'avais l'impression de ne rien connaître dans ce monde et moi qui trouvais idiote Alice! Haha! Non, mais qu'est-ce que tu dis mon petit Laurence? Elle l'était! Aussi stupide que la reine rouge! Enfin, si le chewing-gum était rose, j'étais sûr que j'allais bien m'entendre avec lui! Oh, mais est-ce que c'était moi qu'il avait appeler comme ça? Oh chouette j'avais déjà un surnom!
Fiche par (c) Miss Amazing.

_________________



✱ Timance
The first three years was our honeymoon period. Then you settle into the relationship, and it morphs into just living, breathing. It becomes more comfortable, but it becomes a necessity -- something you can’t give up, like an addict.
-David Burtka
code par Skank sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV Oogie]  Dim 21 Juil 2013 - 10:28






*Bordel, il m'a appelé comment ce con?... Il s'est cru où? J'en ai déjà frappé pour moi que ça...*

Le croque-mitaine observait le type en face de lui avec un étonnement démesuré. Entre son cri en buvant le verre, normalement destiné à une clientèle féminine, et son exploration buccale improvisée, il n'avait pas finit de voir des timbrés se pointer ici. En fait, il semblait même être un attardé mental sévèrement atteint vu son attitude. On ne pouvait pas vraiment dire que Boogey avait l'habitude de fréquenter de pareils cas. En général, il avait plutôt des relations certes louches mais ô combien utiles et sensées. Mais ce qui choquait surtout Boogey c'était de voir que cet enurgumène qui l'agaçait déjà osait vraiment se foutre de lui en l'appelant chouchou. Le frappadingue aux cheveux roses n'avait pas bien dû saisir qu'il se trouvait dans un bar réputé pour ses atrocités et qu'il avait en face de lui le propriétaire des lieux qui arrivait miraculeusement à échapper à la police par sa simple réputation en ville.

"Eh, une minute..." commença le boogeyman "Je crois que t'as pas bien saisit qu'ici, c'est mon bar. Et j'pense que t'as rien à y foutre si tu veux mon avis. Alors continues de m'appeler chouchou et les dents que t'as dans la bouche, tu vas pouvoir les cracher sur le trottoir dehors..."

En disant cela, il avait eu un regard pire que noir. Qu'on se perde ici, passe encore. Qu'on ne sache pas qui il était, ça pouvait se comprendre. Mais qu'on se moque de lui, Judas ou pas, c'était passible de mort. Et vindicatif comme il était, il ne valait mieux pas être sur la liste noire du croque-mitaine. C'était une place peu enviable dans son entourage. Et malheureusement, il en fallait très peu pour finir parmi ses ennemis avec le caractère insupportable du boogeyman.
Au moins, Judas avait la certitude qu'il ne s'agissait pas de son lapin rose préféré. Cette saleté de peluche de pâques aurait détalé en le voyant, peureux comme il était. Alors rose ou pas, ce type était juste un fou. Donc un poids mort ici. Mais en théorie, il fait partie de la clientèle. Alors non, Judas ne commencerait pas déjà à lui faire peur, mais s'il continuait ses plaisanteries, le type féru de rose allait se souvenir longtemps de sa visite à la chapelle...

Et l'hôpital le plus proche aussi.

"Tu voulais savoir mon nom je crois. Moi c'est Judas. Ca c'est mon bar. Et à mon avis en restant ici, tu joues avec ta vie, p'tit gars."

S'il avait eu un regard à HalloweenTown, il aurait été assurément le même que celui qu'il avait adressé à Bunny, son lapinou fou au pelage rose. Ou au Perce-Oreille, ce vieux marchand de sable minable. Le genre d'air antipathique qui inspirait peu confiance.
C'est vrai, il s'emportait un peu vite ces derniers temps et forçait sur le café. Mais même en temps normal, le boogeyman était colérique et rapidement hors de lui pour, au final, peu de choses. Un surnom ridicule venu d'un type complètement fou à ses yeux et c'était une bonne raison de s'emporter. Toutefois, il gardait encore un minimum de calme et n'avait pas si facilement céder à l'envie de lui coller la tête sur le bar pour lui faire répéter son "chouchou" une fois la mâchoire en miettes. Patience...





[HJ: C'est vraiment pas terrible comme post, et je crois que je me suis un peu vite enflammé... XD Dis-moi si ça va pas en tout cas.]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le rose est mon âme-sœur ♥
Laurence
PRESENCE/ABSENCE : Le rose et moi sommes là !
DOUBLES COMPTES : Randall Boggs & Pégase R. Smith
PHOTO D'IDENTITE :

All you need is love:
 



DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des fous
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans
COTE COEUR : Le rose ♥ Charlie ♥ Le rose ♥ Timon pour toujours ♥ Mais SURTOUT le rose ♥
OCCUPATION : Aimer le rose ♥
HUMEUR : Oh du rose! ♥
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 930
POINTS : 5
LOCALISATION : New-York

MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV Oogie]  Jeu 25 Juil 2013 - 23:29



Laurence & Oogie Boogie
Un nouveau départ


Il me semblait un peu.. Irrité? Cela me fit penser à la reine qui hurlait sans arrêt lorsqu'elle était un peu offusqué. J'aimais bien l'énerver celle-là même si je savais qu'elle n'allait pas être douce. C'est fou, mais avoir mal me faisait presque plaisir. Alors que le propriétaire du bar me faisait savoir que je n'étais pas le bien venu, un large sourire apparut sur mon visage, le déformant presque, me donnant sans doute un air de dingue. Je le regardai sans dire un mot pendant un moment puis je me dis à rire. Un rire de fou qui devait sans doute rendre les gens autour de moi un peu apeuré. Mes yeux ronds et mon large sourire devait me donner un air de psychopathe, de parano ou encore taré, mais qui ne l'était pas à Wonderland? Le prénommé Judas ne m'expliqua pas qui était chewing-gum, mais cela ne me dérangeait pas vraiment puisque j'étais moi-même le genre de type qui ne répond qu'à la moitié des questions que l'on me pose.

« Alors si je ne suis pas le bienvenue ici, aurais-tu un endroit à me proposer chou... fleur ? »

Bien même que le fait de me faire frapper ne me dérangeais pas vraiment, l'idée d'avoir des dents en moins me plaisaient moins. Quand même, elles étaient neuves et je ne souhaitais pas vraiment les perdre. Enfin pas tout de suite et puis n'ayant jamais ressentis de douleur dans mon enveloppe corporelle d'humain, je ne pouvais pas savoir si la douleur était ressentie identiquement que lorsque j'étais un flamant rose.

J'écoutai à moitié ce que l'homme pouvait bien me dire, car j'étais trop concentré à regarder ce qui m'entourais. Les murs étaient termes et les clients n'étaient pas très mignons, enfin pas selon ma vision. En fait même si j'aurais été accepté dans ce bar, je n'y aurais pas resté bien longtemps. Il manquait quelque chose dans ce lieux. De la joie de vivre peut-être?

« Si je serais toi, je peindrais les murs en rose... Ça serait beaucoup plus jolie... Car là la couleur craint... Enfin je crois que je vais y aller, tu sais, trouver quelque chose de mieux que ça. »

Sur ces dernières paroles, je lui fis un petit clin d’œil, lui fit un petit au revoir de la main puis tournai les talons pour prendre la porte où j'étais entrée. Pourtant, je ne fis que quelques pas, car je tombai au sol sans même comprendre ce qu'il m'arrivait. M'avais-je enfarger dans un fil, une chaise ou je ne sais quoi?

[Hj]: M'ouais désolé c'est nul, mais je ne savais pas trop quoi répondre...
Fiche par (c) Miss Amazing.

_________________



✱ Timance
The first three years was our honeymoon period. Then you settle into the relationship, and it morphs into just living, breathing. It becomes more comfortable, but it becomes a necessity -- something you can’t give up, like an addict.
-David Burtka
code par Skank sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV Oogie]  Sam 27 Juil 2013 - 22:22






"Ca?!"

Là c'en était trop. Le boogeyman sentit quelque chose se briser en lui. c'était sans doute sa retenue et sa conscience qui venait de prendre la fuite... si elle ne l'avait pas déjà fait des années auparavant. Après s'être moqué de lui en lui donnant des surnoms ridicules, l'individu se moquait à présent du bar, véritable royaume du boogeyman. Mais ce bar, ce n'était pas seulement une occupation ni la source de revenus financiers du croque-mitaine. Non. C'était beaucoup plus que ça. Il n'avait plus que ça à dire vrai. Ca et tous les traffics divers et variés qu'il y menait pour passer le temps et oublier qu'il allait un jour mourir sans que personne ne se souvienne jamais de lui. L'Electric Chapel, c'était aussi le dernier endroit où Ryan avait mis les pieds vivant. Et repenser à ça le mettait davantage en colère, surtout envers lui-même et sa stupidité lorsqu'il l'avait laissé mourir sans même essayer de faire quoi que ce soit ou de rattraper les erreurs dont il était seul fautif. Et au-delà de ça encore, c'était affectif. Il n'avait pas trouvé de meilleur moyen de jouer les héros que d'acheter lui-même l'Enfer de Jill, sa seule amie. Alors se moquer de lui, il aurait pu oublier car étant malheureusement trop habitué à se faire traîner dans la boue par tout et tout le monde. Mais se moquer de son unique acte un tant soit peu héroïque, c'était trop.

"C'est pas ça! C'est MON bar et si ça te plaît pas, j'te retiens pas! Tu ferais même mieux de dégager vite fait si tu veux pas finir comme le dernier type que j'ai déssoudé!"

Sous entendu un vieux concurrent qui avait terminé ses jours peu glorieusement, seul, au fond d'un entrepôt vide, sur une chaise en proie aux flammes. Mais le passé c'est le passé. Et jusque là, il ne manquait à absolument personne...
Cependant, ça prouvait de quoi était capable Boogey quand il était un peu sur les nerfs. Mais ça, ce n'était un secret pour personne. Il fallait ajouter à son tempérament colérique les ennuis actuels qu'il avait et l'anxiété face à son mariage trop précipité à son goût. Venir au bar était son unique moyen d'oublier l'espace d'un moment qu'il n'était pas juste Judas même s'il rêvait souvent ces temps-ci de ne jamais rien avoir été d'autre que ça. Son ancienne vie ne lui manquait pas le moins du monde. Mais sa liberté, un peu tout de même...
Le croque-mitaine s'emporta davantage et attrapa le maladroit type en rose qui avait eu le malheur de tomber par terre, le relevant en le tenant par le col pour le regarder droit dans les yeux. Décidément, il détestait qu'on se fiche de lui...

"Répète un peu pour voir..." lui ordonna-t-il avec un regard noir

"Calme, vieux. Il a rien fait..." commença Zeke, un excellent ami du croque-mitaine en tentant vainement de calmer le jeu

"J'me calmerais pas! Y'a rien à calmer! C'est juste lui que me fait chier!"

C'est lorsqu'il serra le poing et envisagea de frapper l'espèce de chewing-gum qu'il tenait à quelques centimètres du sol que Zeke lui retenu le bras bientôt suivit dans sa démarche par Aaron qui le força à lâcher le client après être passé par dessus le bar.

"MAIS LACHEZ-MOI! C'EST LUI QUI A COMMENCE!" hurlait-il en essayait de se dégager de ses deux amis qui n'étaient pas prêts à le laisser partir

La situation avait dégénéré en un rien de temps. A tel point que Boogey essayait encore de donner un coup de pied à l'individu qui avait osé l'appeler "chouchou". Et pourtant, il n'avait pas spécialement forcé sur l'alcool ce soir. Loin de là. Il était même suffisamment sobre pour se souvenir de toutes les moqueries qu'il avait pu subir à HalloweenTown et ses alentours et du pourquoi du comment il détestait plus que tout qu'on l'insulte de quelque façon que ce soit. Ce n'était donc pas personnel s'il avait actuellement envie de briser la mâchoire de l'individu haut en couleur devant lui. C'était juste le boogeyman qui détestait voir resurgir son passé et qui avait également un peu de mal avec le rose...
A la surprise générale, c'est une cliente habituée des lieux qui sauva la situation. Un peu éméchée, elle se dirigea directement vers l'homme aux cheveux rose et posa une main sur son épaule, comme si elle le connaissait depuis des années.

"Tu bosse pas dans ma boîte toi? Ha! Au pire on s'en fiche! J'adore tes cheveux! J'ai jamais essayé le rose, je devrais..."

Une cliente, oui... Mais aussi une propriétaire d'une boîte de strip-tease spécialisée pour la gente masculine à sexualité déviante. Une boîte gay, en somme. Boogey la connaissait bien, étant plutôt en de bons termes avec elle. Mais de là à penser qu'elle embauchait de pareils excentriques...

"... Attends... il bosse pour toi?" demanda le boogeyman incrédule tandis que ses deux amis lâchaient prise sur lui

"Je sais pas mais je veux bien! Ca te dirait de te faire un max de fric, mon biquet?" proposa-t-elle avec un sourire à l'inconnu tandis que Boogey l'observait faire avec un air stupéfait





[HJ: Mon post est pas mieux... Mais au moins t'as ta proposition de job. XD Dis-moi si ça te va ou pas, je savais pas trop comment t'introduire dans ton bar gay autrement...]


Dernière édition par Oogey D. Boogeyman le Dim 4 Aoû 2013 - 22:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le rose est mon âme-sœur ♥
Laurence
PRESENCE/ABSENCE : Le rose et moi sommes là !
DOUBLES COMPTES : Randall Boggs & Pégase R. Smith
PHOTO D'IDENTITE :

All you need is love:
 



DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des fous
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans
COTE COEUR : Le rose ♥ Charlie ♥ Le rose ♥ Timon pour toujours ♥ Mais SURTOUT le rose ♥
OCCUPATION : Aimer le rose ♥
HUMEUR : Oh du rose! ♥
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 930
POINTS : 5
LOCALISATION : New-York

MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV Oogie]  Dim 28 Juil 2013 - 0:59



Laurence & Oogie Boogie
Un nouveau départ


Ouais bon d'accord, je devrais faire attention à mes mots quand je j'ouvre ma bouche, car il semblerait que ce n'est pas tout le monde qui apprécie ma franchise et euh disons ma façon de penser. C'est si vulgaire de ne pas écouter la pensée des gens! Surtout ma façon de penser, car c'est la meilleure! J'eus me malheur de tomber et de me faire mal, ce qui me laissa à la merci du propriétaire du bar qui semblait vouloir m'arracher la tête à tout de pieds. Je me demande si se faire trancher la tête fait plus ou moins mal que ça... Heureusement, un homme vint s'interposer et empêcha Judas à me toucher. Il y avait donc des gens biens dans ce monde... Comme Alice! Je me disais que je devrais être copain-copain avec eux si je ne voulais pas finir dévisagé. Ouais parce qu'en fait mon physique humain me plaisait bien et je crois que si je l'aurais pu, je m'aurais fait un enfant, non sans blague! L'inconnu s'arrêta de s'énerver alors qu'une dame vint vers moi pour déposer l'une de ses mains sur l'une de mes épaules. J'eus envie de la repousser, mais alors qu'elle parla, j'eus l'impression qu'elle essayait de me couvrir. Je la laissai parler et fus surpris lorsqu'elle affirma de me connaître. Ah bon? Je fronçai les sourcils, ne comprenant pas pourquoi elle avait dit cela, mais une petite étincelle arriva à mon cerveau.

« Mais  oui je travaille pour elle depuis peu! En fait elle vient tout juste de m'engager! »

Je ne savais pas ce qu'était travailler ni même ce qu'était du fric, mais cela semblait bien agréable d'avoir les deux. Enfin logiquement, du fric semblait être une récompense pour le travail. C'était comme... Comme être un bon bâton de crocket et ne pas se faire couper la tête! Je finis par me lever avec l'aide d'une chaise qui n'était pas prise puis époussetai mon pantalon qui avait des marques brunes de poussière. La femme dont j'ignorai encore le nom me prit à part et m'écrivit l'adresse de son bar sur un petit bout de papier et me donnant quelques petites directive rapide pour ma première soirée qui était aujourd'hui. Je lui souris puis prit la papier, le mit dans l'une de mes poches et m'avançai vers la porte à nouveau pour sortir. Pas que je n'aimais pas l'ambiance, mais en fait c'était ça. Je ne savais pas vraiment où je me trouvais à ce moment précis, mais je comptais poser des questions à ma nouvelle patronne quand nous aurions un peu de temps libre. Alors que j'ouvris la porte , je me retournai la tête et regardai un moment Judas.

« Oh fait, il est pas si mal que ça ton bar. »

Bon en fait, je ne le pensais pas du tout et je trouvais l'ambiance terriblement glauque, mais j'avais l'impression que je risquais bien de le revoir celui là alors valait mieux être sur un terrain  neutre. Ouais, c'est pas parce que je suis cinglé que je ne suis pas capable d'avoir de jugement vous savez. Je lui souris faussement puis finis par sortir et je me perdis dans les ruelles du quartier où je rencontrai Snail. Un vieil homme, très gentil, mais d'une mauvaise influence sur moi, mais ça c'est une toute autre histoire.

[HJ]: Ouais je m'excuse, mais je savais pas quoi rajouter à mon post, je crois que ça méritait le mot fin
Fiche par (c) Miss Amazing.

_________________



✱ Timance
The first three years was our honeymoon period. Then you settle into the relationship, and it morphs into just living, breathing. It becomes more comfortable, but it becomes a necessity -- something you can’t give up, like an addict.
-David Burtka
code par Skank sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV Oogie]  
Revenir en haut Aller en bas
 

Un nouveau départ [PV Oogie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» A l'aube d'un nouveau départ [AJ Lee]
» Besoin d'un nouveau départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP terminés-