Partagez | 
 

 Ce ne sont pas des adieux, mais bien qu'un simple au revoir (Pv Archimède)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Ce ne sont pas des adieux, mais bien qu'un simple au revoir (Pv Archimède)  Dim 21 Juil 2013 - 19:49
Le soleil éclairait doucement la pièce, devenue rapidement un foyer ou Dug se sentait bien, confortable et en sécurité. Ce petit appartement trois pièces, leur maison, leur chez-soi à lui et Archimède. Le châtain étouffa un bâillement en refermant le roman jeunesse qu'il lisait. La lecture était encore un peu ardue et ne lui venait pas naturellement encore, mais il déchiffrait les mots, pouvait en écrire lui-même et somme toute, était très fier de lui. Une odeur de gâteau flottait dans la pièce, lui arrachant un sourire du pur contentement. Il devait se l'avouer, la vie en tant qu'humain était plutôt bien. Le lendemain il retournait en Amérique et cela le chagrinait. Archimède restait en Angleterre mais lui devait retourner là ou il avait le plus de chance de retrouver sa famille.

Il espérait sincèrement que le hibou ne lui en voudrait pas de le laisser, surtout qu'il faisait parti de la meute. Dug ne l'avait pas dit à haute voix, mais il avait apprit à dépendre du vieil homme, celui-ci comprenant mieux les humains que lui-même. Il était bien plus patient que la plupart des gens et seule sa loyauté et son adoration envers son maitre l'empêchait de rester avec son ami.

Il se leva enfin, vérifiant une dernière fois ses baguages puis sorti le gâteau du four, le laissant refroidir avant de le glacer. Le congélateur était rempli à craquer de plats individuels qu'il avait préparé pour son ami. Lui-même avait quitté son travail, réceptionniste dans un petit bureau de dentistes, une semaine auparavant. Il était déjà resté bien plus longtemps qu'il ne le pensait... Mais il ne le regrettait rien. Il avait apprit tant de choses!

Mais tout irait bien, non? comme toujours, il continuerait à chercher son maître et Russell. Ou il essaierait de retourner chez lui, si c'était possible... C'est donc perdu dans ses pensées qu'il commença à préparer une omelette...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Ce ne sont pas des adieux, mais bien qu'un simple au revoir (Pv Archimède)  Lun 22 Juil 2013 - 14:44


Ce ne sont pas des adieux,
mais bien qu'un simple au revoir





Un mois et demi s'était écoulé depuis qu'Archimède était arrivé dans ce monde. Il ne considérait pas cet endroit comme son chez-lui. Pour lui, qu'importait le lieu, du moment qu'il était avec des personnes qu'il appréciait. C'était ça son foyer, un lieu où il pouvait être avec ses proches et y vivre. Ce concept du foyer venait de sa vie d'avant, où il avait beaucoup voyagé avec Merlin. D'ailleurs, il avait quitté leur maison au cœur de la forêt pour une tour en ruine, afin d'instruire Moustique. Archimède n'avait pas été ravi de cette demeure. Heureusement il avait fini par avoir un endroit plus confortable, puisque sa dernière demeure, son dernier foyer dans son monde était le château du roi Arthur. Maintenant, l'ancien hibou résidait avec Dug, leur appartement était maintenant son foyer, provisoire, mais son doux foyer actuel. Dug était son élève, ou plutôt son ami, un ancien chien de son monde. En effet, Archimède avait fini de l'instruire, Dug savait maintenant lire et écrire. Il n'était donc plus son élève. Archimède était fier des progrès de son ami. D'ailleurs, Dug avait fait preuve de progrès fulgurant pour l'apprentissage de l'écriture et de la lecture. Cela dit, Archimède était un excellent professeur et Dug un élève attentif et assidu. Achimède l'avait instruit de façon intensive. Certes, il ne lisait pas encore de la grande littérature, mais il savait lire et écrire, c'était l'essentiel. A force de lire, il pourra lire tous les livres qu'il veut. La compréhension était autre chose. Après tout, il fallait un minimum de base pour comprendre certaines notions. Comment comprendre un livre parlant de physique quantique, si on ignorait ce qu'était des atomes ? Quoi qu'il en soit, le travail d'Archimède avec Dug était fini. Ce dernier avait choisi de retourner à New York, pour retrouver sa famille. Quant à Archimède, il avait choisi de rester en Angleterre, à Londres. Pour lui, c'est dans cette ville que ses amis débarqueraient. Et c'était sa terre natale, bien que c'était dans une autre époque et dans un autre monde.

Archimède leva les yeux de son livre d'histoire, lorsque Dug se leva pour aller chercher le gâteau. L'ancien hibou appréciait la cuisine de son ami, surtout qu'il ne savait pas cuisiner et n'avait aucune envie de l'apprendre. C'était quelque chose d'humain. Pourtant, Archimède raffolait des plats humains, il les préférait à la nourriture pour animaux. L'ancien hibou posa son livre sur le fauteuil et alla dans la cuisine où il trouva Dug en train de préparer une omelette.


« Hum, ça sent bon. »


Archimède justifia sa présence dans la cuisine, sachant qu'il était incapable de cuisinier.


« De délicieuses odeurs émanent de la cuisine. »


L'estomac d'Archimède se mit à gargouillait, il avait faim. Il faut dire qu'il était midi passé. Les deux avaient été absorbés par leur lecture et puis, il faut du temps, de la patience pour préparer de délicieux plats.



Code © RubyMoon, Images: AppartementDug Archimède


Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Ce ne sont pas des adieux, mais bien qu'un simple au revoir (Pv Archimède)  Lun 22 Juil 2013 - 20:22
L'ancien toutou tourna la tête en direction de son ami et enseignant en souriant. Malgré tout ce temps, l'idée de faire plaisir à des gens le rendait toujours aussi content et le fait que ses amis aiment sa cuisine le rendait toujours aussi fier. C'était lui qui faisait la grande majorité des repas pour eux deux. Et les fois ou il ne faisait pas à manger, c'était du restaurant. Mais il préférait faire lui-même ses propre repas, contrairement à bien des gens. Il reposa les yeux sur la nourriture et retourna l'omelette avant de reporter son attention sur le vieil oiseau.

-Omelette aux saucisses et légumes! Je me souviens que la dernière fois, on l'avait dévoré très vite, donc j'en ai fait un peu plus cette fois-ci. Au pire il en restera pour demain...

La mention de sa dernière journée avec son ami lui fit perdre son sourire et il refocusa son attention sur la poêle devant lui. Son cœur se serra à l'idée de laisser son ami seul. Mais il devait impérativement trouver son maitre... ensuite qui sait, ils pourraient peut-être revenir à Londre, tous ensemble? Ses ces pensées, Dug dit doucement :

-Tu me promet de bien manger hein? Les humains ont besoin de bien manger pour être en santé... plus que les oiseaux ou les chiens... Je sais que tu n'aimes pas cuisiner mais... faudrait pas que tu tombes malade...

Il marmonna encore quelques trucs avant de tomber silencieux, les yeux toujours fixés sur l'omelette et il ferma le rond du poêle. Le châtain tira deux assiettes de l'armoire, coupa l'omelette en deux parts égales et les déposa doucement sur le verre. Il tendit une des assiettes à Archimède, attrapa une des deux fourchettes sur le comptoir et se dirigea vers la table.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Ce ne sont pas des adieux, mais bien qu'un simple au revoir (Pv Archimède)  Mar 23 Juil 2013 - 13:37


Ce ne sont pas des adieux,
mais bien qu'un simple au revoir





Archimède se réjouit du plat. En effet, la dernière fois, ils s'étaient régalés en mangeant l'omelette, ils n'en restaient plus une miette. Il faut dire que Dug cuisinait tellement bien, que c'était un plaisir de manger ce qu'il préparait. Un tourbillon de saveur avait raviver les papilles de l'ancien hibou. Finalement, ce n'était si terrible d'être un humain. Bien qu'Archimède n'aimait toujours pas sa nouvelle condition et n'aspirait qu'à redevenir un hibou, avoir ce panel de sensation dans le palais n'était pas désagréable, loin de là.
Archimède regarda Dug, lorsqu'il mentionna le lendemain. Dug détourna le regard en retournant à sa poêle. Oui, aujourd'hui était le dernier jour de vie commune pour les deux amis. Demain, Dug repartait pour New York et Archimède commencerait son nouvel emploi. Enfin, le début de son contrat était pour la semaine prochaine, ça lui laissait le temps de bien préparer ses affaires, même s'il en possédait peu. D'ailleurs, Archimède était en train de se demander si une grande valise était le mieux ou plusieurs petites. Dug interrompit ses pensées de déménagement en lui faisant doucement la morale sur la nutrition.


« Oh ne t'inquiètes pas, mon ami, je serais bien nourri avec les plats que tu as préparés ! Et puis, j'ai trouvé un emploi et je serais nourri et logé. »


Archimède n'avait rien dit, il voulait lui faire la surprise, c'était chose faite. Le vieil homme aimait bien se vanter et attendait toujours le bon moment. Cette vantardise venait du fait qu'il était un hibou savant et que ce n'était pas donné à tout le monde, se savoir unique le rendait fière et il aimait le montrer. A son âge, on ne le changera plus.

Dug s'activa à nouveau et les deux passèrent à table. Archimède eut soudain un trou de mémoire.


« Tu pars pour quelle heure déjà ? »


Archimède ne se souvenait plus dans l'heure à laquelle son ami le quittait. Peut-être parce qu'au fond de lui, l'ancien hibou s'était attaché à cet ancien chien. Quoi de mieux qu'un ami comme Dug, pour un ancien hibou n'aimait pas vraiment les humains. Un chien avec une générosité, une honnêteté pareille et l'envie d'apprendre faisait un excellent ami pour l'ancien hibou savant.


Code © RubyMoon, Images: AppartementDug Archimède


Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Ce ne sont pas des adieux, mais bien qu'un simple au revoir (Pv Archimède)  Mar 23 Juil 2013 - 20:22
Le visage de Dug s'éclaira d'un sourire si immense qu'on pouvait pratiquement voir ses molaires. Oh! Le hibou ne lui avait pas dit ça! Quel cachotier!

-Tu t'es trouvé un travail!

Oubliant totalement son assiette, il attrapa son ami et le serra dans ses bras, trop content pour lui.

-C'est super, c'est dans quoi? Tu vas être prof? Pour qui, ou ça? Pourquoi tu ne me l'as pas dit avant?! Mais c'est génial! Je ne savais pas qu'il existait des boulots ou l'ont pouvait habiter et qui nous nourrissaient...

Déposant enfin son ami au sol en réalisant qu'il l'écrasait certainement en le tenant ainsi au-dessus du sol, Dug s'excusa en souriant puis s'installa à table. Il commença à manger tout en posant des questions sur son nouvel emploi puis baissa un peu la tête à la question du hibou.

-Vers une heure de l'après-midi. Mais on m'a dit d'arriver deux ou trois heures à l'avance pour m'enregistrer. J'espère juste que cette fois-ci ils m'ont vraiment donné le siège près de la porte sinon je vais être tout coincé... À croire qu'il ne pensent pas aux grandes personnes... c'est pareil pour les cadres de portes... Enfin... je commence à être habitué!

Il éclata de rire. Ah ça allait lui manquer de pouvoir parler comme ça à une personne, sans avoir peur de se faire traiter d'idiot simplement parce qu'il était différent. Oh oui, les filles de la boutique de chaussure étaient gentilles, son ancien employeur aussi. Mais personne ne pouvait comprendre sa situation à part Archimède, Oogie et les autres personnes qui étaient dans la même histoire...

-Va vraiment falloir garder contact... Tu as mon numéro de téléphone, tu m'écriras! Et que je dirai ma nouvelle adresse, comme ça tu l'auras si un jour tu viens en Amérique! C'est très joli les États-Unis, même si c'est différent d'ici. Mais la nourriture est meilleure, vraiment. Les gens sont très gentils aussi. Et t'en fait pas, je vais garder l’œil ouvert pour tes amis. J'avoue que j'ai hâte de revoir mes amis et les gens que j'avais rencontré là-bas. J'espère qu'Oogie a retrouvé son amie...

L’omelette fut bientôt plus qu'un souvenir, enfoui dans son estomac. Quelle déception...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Ce ne sont pas des adieux, mais bien qu'un simple au revoir (Pv Archimède)  Ven 26 Juil 2013 - 14:51


Ce ne sont pas des adieux,
mais bien qu'un simple au revoir





Lorsque Dug s'exclama qu'Archimède avait trouvé du travail. Archimède sourit jusqu'aux oreilles, satisfait de son effet. Cependant, il apprécia moins l'élan d'affection de son ami. Certes, Archimède tenait à Dug et l'appréciait, mais l'hibou grincheux était loin d'être tactile. Quand il était hibou et qu'on le touchait ou l'insultait, il pouvait battre en retraite et voler jusqu'à sa maisonnette. Sauf qu'avec son apparence d'humain, il ne pouvait échapper à l'étreinte chaleureuse de son ami, qui le souleva dans les airs.


« Oh la ! Doucement ! On modère ses ardeurs ! Et tu m'écrases !»


Archimède était loin d'être un habitué des élans d'affection. Avec le temps et sa nouvelle forme, cela viendrait peut-être. Le vieil homme fut heureux de retrouver le sol, quand son ami le relâcha. Les deux amis regagnèrent la table et l'hibou grincheux rentra dans les détails, répondant aux questions de son ami.


« Je serai précepteur pour une famille de Londres. Je m'occuperai de l'éducation de leurs deux enfants. Il est vrai que cela devient rare d'être nourri et logé, enfin dans cette époque. Quoique, dans d'autres aussi. Cela dépend des professions, mais elles sont rares. Je suis heureux d'en avoir l'opportunité. »


Il est vrai que cette situation convenait à Archimède. Plus il pouvait dormir et avoir accès à la connaissance, sans devoir s'occuper de lui, plus il était content. Archimède voulut ensuite s'enquérir de l'heure du départ de son ami. Celui-ci baissa la tête et répondit. L'homme comprenait son ami, lui aussi, ça lui faisait quelque chose de savoir qu'ils ne se verraient plus. Bien sûr, ils pourraient toujours garder contact, enfin, pour cela, il faudrait qu'Archimède mette de côté son dégoût des nouvelles technologies et s'achète un portable. Sinon, les lettres lui plairaient bien. Bien qu'il avait changé d'époque, de monde et d'apparence, Archimède détestait toujours autant les inventions des humains, en particulier les avions...


« Oui, tu es bien grand mon ami. »


Archimède se joignit à son ami avec son rire. C'était aussi ce qu'Archimède appréciait chez lui, sa différence. Cet hibou n'aimait pas les gens voulant absolument se mettre dans le moule, il n'y avait pas qu'un seul type de moule et rien n'empêchait de s'en créer un. Certes, il fallait toujours en avoir un de côté pour être en marge avec la société, mais avoir le siens faisait toute la différence.


« Oui, je prends ton numéro, mais je pense que je t'écrirais plutôt. Et comme ça, tu ne perdras pas la main avec l'écriture en m'écrivant des lettres. Et si un jour, j'ai l'occasion d'aller dans ton pays, je passerais chez toi. »


Archimède avait préféré proposer de garder contact par lettre, que par téléphone incluant les SMS. Une correspondance épistolaire plaisait davantage à Archimède. Avec le temps, il finirait peut-être un jour, par apprécier les nouvelles technologies et daigner s'en servir.


« J'espère que ton ami Oogie à retrouver son amie. J'espère aussi qu'on retrouvera nos proches. »


Archimède finit son omelette.


« Tu sais ce qui me manquera le plus ? Ta cuisine. »


Archimède était à moitié sincère. Certes, la cuisine de son ami lui manquerait, mais surtout son ami, son être tout entier. Ils avaient été colocataires, professeur-élève et maintenant amis. Ils avaient partagé des moments, qui les avaient fais se lier l'un à l'autre. Devoir quitter son ami ne saura pas chose aisée pour les deux compères.


« Tu as déjà fait ta valise ? Sinon, je peux t'aider. »



Code © RubyMoon, Images: AppartementDug Archimède


Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Ce ne sont pas des adieux, mais bien qu'un simple au revoir (Pv Archimède)  Sam 27 Juil 2013 - 3:58
Le châtain rigola de plus belle en entendant l’aveu de l'ancien hibou. Ah c'est certain, il allait s'ennuyer de cuisiner en discutant avec son ami!

-En fait j'ai commencé à trier mes trucs... On dirait que la limite de poids a baissé depuis le dernier avion que j'ai prit... Ou j'ai plus de choses...

Se grattant l'arrière de la tête, il laissa son assiette en plan, se dirigeant dans sa chambre en fouillis. Grimaçant, l'ancien toutou ramassa une veste qui était au sol après s'être penché pour entrer dans la pièce, histoire de pas se cogner contre le cadre de porte. Allait-il devoir faire comme à la telly? Allait-il devoir s'emballer comme un oignon dans plusieurs vêtements pour réduire le poids de son bagage? Il n'avait pas vraiment les moyens sinon de payer le surplus et il ne voulait pas laisser ses choses en Angleterre. Que ferait-il s'il en avait besoin en Amérique? Archimède n'allait pas venir lui porter ses chaussettes... Même si l'idée était attrayante, car au moins son ami viendrait le rejoindre... non... C'est pensées n'étaient pas très gentilles...

-Mais un coup de main serait vraiment le bienvenu... je suis un peu perdu dans ce fouillis... Je ne me retrouve plus du tout...

Il lui démangeait de tout ranger, mais en même temps, c'était ce qu'il allait faire en faisant ses bagages... Non? La veste entre les mains, il la plia rapidement et la posa dans le fond d'une valise. Cherchant du regard dans la pièce, il vit un cadre déposé au sol, à moitié enseveli sous des chemises. Le tirant de sa cachette, Dug sourit en voyant lui-même et Archimède en train de poser devant Big Ben. Il déposa le petit cadre entre la veste et d'autre vêtements pour qu'il soit protégé durant le voyage. Il n'allait certainement pas laisser un de ses biens les plus précieux derrière lui! Ses pieds évitèrent un reste de frisbee, des chaussures de course à gueule béante, complètement bonnes à jeter et de nombreuses balles de différentes tailles et couleurs. Quelques livres de cuisines trainait par-ci par-là et la pièce semblait pratiquement vivante. Normalement tout était rangé, mais avec le déménagement... l'enfer...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Ce ne sont pas des adieux, mais bien qu'un simple au revoir (Pv Archimède)  Mer 31 Juil 2013 - 21:06


Ce ne sont pas des adieux,
mais bien qu'un simple au revoir





Archimède rigola à la remarque de son ami. Il était évident que c'était la deuxième option, qui était la bonne. Seulement la façon, dont Dug l'avait annoncée, avait fait rire l'ancien hibou. Archimède le sentait, les remarques de son ami lui manqueront. L'ancien hibou avait beau ne se préoccuper que de retrouver Merlin et Arthur, il tenait quand même à son élève, qui était maintenant son ami. Il espérait vraiment garder le contact avec lui. Il faut dire qu'ils avaient partagés de bons moments ensemble. Cela avait été comique, lorsqu'ils avaient acheté des affaires à Archimède, comme des vêtements ou des livres. Et puis, leur petite visite de la ville pour récompenser les excellents efforts de Dug avait été mémorable. D'ailleurs, Dug en avait même fait une photo. Archimède, qui répugnait toujours autant les nouvelles technologies, avait accepté d'être photographié avec son ami. Un passant les avait pris, tous les deux devant Big Ben.

Son ami partit ensuite en direction de sa chambre. Archimède s'occupa alors de débarrasser la table et de mettre les assiettes dans l'évier, pour faire la vaisselle plus tard, sachant qu'ils ne possédaient pas de lave-vaisselle. Il se dirigea ensuite vers la chambre de son ami et s'accouda contre le cadre de la porte, sous l'encoignure. Son ami lui annonça qu'il ne serait pas contre un peu d'aide. C'est vrai que depuis leur déménagement, ils n'avaient pas pris le temps de ranger leurs affaires. Un sourire étira les lèvres de l'homme âgé. Il aimait rendre service, en bon hibou serviable qu'il avait été.


« Oui, je constate cela. Mettons un peu d'ordre dans ce capharnaüm. »


Il s'avança et commença pas trier les vêtements, les pliant afin que ça prenne le moins de place possible dans la valise. Après tout, le but n'était pas de tout ranger pour le plaisir, mais bien pour faire la valise, sachant que Dug quittait aujourd'hui le pays. Archimède avait commencé par les vêtements, ne sachant pas quelles affaires Dug emmenait ou laissait là. Dug se saisit alors d'un cadre photo. Archimède vit la photo. Le souvenir du jour lui revint en mémoire. Dug avait très bien progressé et pour le récompenser, Archimède avait proposé à son ami de choisir n'importe quoi à faire et n'importe où, il l'accompagnerait. L'ancien chien avait choisi un tour de la ville. Ils s'étaient donc promenés ensemble et avaient traversés la ville en long, en large et en travers. L'air frais leur avait fait du bien. Oui, des souvenirs comme ça, ça ne s'oubliait pas.


« Tu n'es pas obligé de tout emmener, comme toutes ces balles. Prends seulement ce qui te tient à cœur »


Archimède avait vu Dug la mettre soigneusement dans sa valise.


« Tu sais, Dug, l'important n'est pas d'amasser le plus de choses, mais de garder les souvenirs qu'on a vécus, les bons comme les mauvais. Ils forment un tout. C'est cela qu'il faut amasser, non les objets. Eux ils peuvent se jeter,  ils peuvent s'user, ils ne restent pas toujours, mais les souvenirs restent. Enfin, la plupart du temps.»


Archimède lui sourit, puis l'aida à faire le tri dans les objets de son ami.



Code © RubyMoon, Images: AppartementDug Archimède


Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Ce ne sont pas des adieux, mais bien qu'un simple au revoir (Pv Archimède)  Sam 3 Aoû 2013 - 16:22
Dug observa son ami, hochant la tête lentement. C'était vrai. Oui il aimait ses balles et autres trucs, mais la première chose qu'il avait prit était le cadre. Le châtain faisait la distinction entre les deux, bien que beaucoup de bons souvenirs étaient attachés à bien des objet l'entourant. Sa valise remplie à ras-bord de ses vêtements, deux paires de chaussures et quelques babioles, il attrapa un sac de sport et y fourra de nombreux livres de cuisine et quelques petits livres de lecture. Tournant sur lui même pour voir d'autre trucs qu'il souhaitait garder, il vit une paire de lunette de plastique tachés de peinture, qu'il déposa finalement entre quelques vêtements dans sa valise. Ses pensées vagabondèrent, se demandant si la gamine allait bien, mais le travail devant lui le ramena à la réalité. Deux balles et un frisbee rejoignirent les livres. Poings sur les hanches, il secoua la tête.

-Bon... le plus important est emballé je crois. Reste à faire le ménage. Merci beaucoup Archi!

Attrapant un sac de plastique, il commença à déposer les balles et autres objets encore bon à l'intérieur. Dans un autre, il y mit les trucs bons pour la poubelle. Quelques babioles refirent surface et rejoignirent le sac à livre. Une fois le plancher libéré, il commença à le frotter avec ardeur pour le nettoyer avec l'éponge. La sueur perlant sur son front ne le dérangeant même pas, l'ancien toutou nettoya de fond en comble la chambre. Fier de son travail, Dug attrapa une serviette et alla prendre une douche. Massant son épaule un peu douloureuse sous l'eau chaude, le châtain laissa ses pensées dériver un moment jusqu'à ce que son ventre se rappelle à lui, grognant férocement. Ayant quelque peu oublié la fait qu'il partait le lendemain matin, Dug s'enroula dans sa serviette et se sécha avant d'aller s'habiller dans sa chambre.

-Bon, diner, diner diner... Je meurs de faim... Qu'est-ce que tu veux manger?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Ce ne sont pas des adieux, mais bien qu'un simple au revoir (Pv Archimède)  Lun 12 Aoû 2013 - 12:48


Ce ne sont pas des adieux,
mais bien qu'un simple au revoir






« Oui le plus gros est fait. »


En effet, ils avaient fini les bagages de l'ancien golden retriever, où il fallait choisir ce que Dug garderait ou non en rentrant chez lui, à New York. Il ne restait plus que le ménage. Archimède quitta la pièce afin de chercher le balai. Oui, il savait passer le balai, malgré qu'il n'était pas vraiment doué pour le ménage. Tandis que Dug s'attelait à débarrasser le sol et à faire le tri en envoyant certains objets à la poubelle, Archimède passa le balai. Les deux colocataires ne possédaient pas d'aspirateur. Quand il eut fini, il passa la balayette et envoya le tout à la poubelle. Une fois le sol propre, Dug passa l'éponge. De son côté, Archimède laissa son ami finir la chambre et s'attela à la vaisselle. Son ami partait aujourd'hui, il voulait que tout soit propre et puis, ça l'occupait. Quand il eut fini, il entendit la douche coulée. Il se dit que Dug devait se préparer, sachant qu'il partait dans quelques minutes. Archimède quant à lui, pris la direction du salon avec son livre d'Histoire, qu'il avait commencé à lire avant de passer à table. Il se laissa absorber par l'Histoire de l'Angleterre du Moyen-Âge, son ancienne époque. Archimède était nostalgique de son époque, de son monde. Il donnerait cher pour pouvoir un jour y retourner. L'ancien hibou ne voulait qu'une chose, retrouver Merlin et Arthur dans son monde. Cependant, il était moins décidé que le jour de son arrivée, à cause de Dug. Il s'était attaché à cet ancien chien affectueux, il ne voulait pas le perdre. Ainsi choisir entre ses anciens amis et son nouvel ami était un dilemme pour l'ancien animal. Dilemme qu'il oublia en se plongeant dans son livre.

Il entendit alors la voix de Dug en provenance de la chambre. Archimède leva ses yeux de son livre et vit la montre.


« Le dîner ? Tu veux cuisiner alors que ton vole est aujourd'hui ? D'ailleurs, tu l'as raté, à cette heure-ci ! »


Archimède était convaincu de ce qu'il disait. Son ami lui avait dit qu'il partait aujourd'hui, en début d'après-midi, à treize heures, pour être précis, or ils étaient en fin d'après-midi, voir en début de soirée. Archimède, absorbé par sa lecture, n'avait pas fait attention à l'heure. Il s'était donc levé paniquer pour son ami.



Code © RubyMoon, Images: AppartementDug Archimède


Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Ce ne sont pas des adieux, mais bien qu'un simple au revoir (Pv Archimède)  Dim 18 Aoû 2013 - 23:02
La panique submergea Dug avant qu'il ne réalise l'erreur puis se mette à rigoler.

-Oh! Mon avion est demain! Je n'aurais pas attendu autant à la dernière minute pour faire mes choses, tu me connais!

Ébouriffant ses propres cheveux pour les faire sécher plus vite, réflexe qu'il avait gardé d'autrefois, Dug se dirigea vers la cuisine, son petit havre de paix. Il se posta près de la fenêtre, observant la vie dehors.

-Ça va me manquer, l’ambiance plus tranquille de Londres. Du moins, plus que celle de New-York. Mais j'ai hâte d'être à un endroit ou on peut passer une semaine sans avoir quatre jours de pluie! J'ai vraiment pas assez courut depuis mon arrivée ici... je me suis empâté.

Il tapota son ventre légèrement plus rebondit qu'autrefois. Bon, rien de bien méchant et quand il avait commencé à vivre en tant qu'humain, il avait été maigre à faire peur. C'était vraiment surprenant compte tenu du fait qu'il était... hum... légèrement en surpoids en tant que chien. Mais son explication personnelle était qu'il avait un poids régulier, seulement que ce poids était étiré sur un corps humain bien trop grand!

La soirée passa rapidement, le repas étant aussi agréable qu'habituellement et confortablement installé dans son fauteuil préféré, Dug s'assoupissait lentement, écoutant la pluie qui tombait contre la vitre et le bruissement de page qui tournaient parfois du côté de son ami. Relevant la tête, les yeux à moitié fermé, Dug bailla avant de dire:

-La vie change tellement vite, c'est fou. J'aurais jamais cru vivre un truc pareil autrefois... Mais... je ne regrette rien tu sais... Sauf peut-être mon maître et le petit. Mais mes rencontres, les trucs que j'ai apprit... J'aurais jamais pu faire ces choses si je n'étais pas devenu ce que je suis à présent. T'en pense quoi?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Ce ne sont pas des adieux, mais bien qu'un simple au revoir (Pv Archimède)  Sam 31 Aoû 2013 - 13:59


Ce ne sont pas des adieux,
mais bien qu'un simple au revoir





Archimède s'inquiéta pour son ami, mais ce dernier le rassura. Son vol n'était que le lendemain, il s'était trompé dans les horaires. Heureusement. Cela avait paru bizarre à Archimède, que son ami prenne tout son temps, mais il ne s'en était pas formalisé davantage. Cela l'avait inquiété, lorsqu'il avait vu l'heure se rapprocher, mais il s'était dit que son ami contrôlait la situation et qu'il gérait bien son temps. La lecture de son livre avait fini de le déconnecter de la réalité et d'oublier l'heure du départ.

Après l'éclat de rire partagé suite à l'erreur du vol, les deux amis se dirigèrent vers la cuisine. Archimède rigola aux paroles de Dug. La célèbre pluie londonienne. Elle ne dérangeait pas Archimède. Du moment qu'il pouvait dormir et avoir accès à la connaissance, le temps de le préoccupait pas. Ce qui fit également rire l'ancien hibou était le geste de Dug, qui tapota légèrement son ventre.


« Il faut dire que ta cuisine est succulente, mon ami, mais elle fait prendre du poids. »


Archimède avait également un petit ventre, mais il ne tenait pas à maigrir. Il était bien comme il était. Et puis, même en étant hibou, il possédait déjà cette rondeur au niveau de l'abdomen. Archimède adorait manger et dormir, ce n'était pas vraiment des activités qui permettaient de garder une ligne. Et puis de toute façon, Archimède préférait cultiver son esprit plutôt que son corps. D'ailleurs, Archimède partit chercher son livre quand Dug commença à préparer le dîner. Il revint dans la cuisine, quelques minutes plus tard avec son livre. Les deux amis pouvaient ainsi discuter et lorsque Dug se concentrait sur la préparation, Archimède se replongeait alors dans son livre.

Les deux colocataires étaient dans le salon, ils venaient de terminer le repas. Archimède était à la fin de son livre, quand son ami vint l'interrompre en lui parlant. L'homme lettré releva la tête et l'écouta.


« Je pense que tu as raison, Dug. La vie change si vite. Elle ne cesse de changer, de se transformer, d'évoluer. Et avec ce changement de.. de quoi déjà ? Ah oui ! de monde, nos vies ont changé. Nous ne sommes plus vraiment les mêmes, nous avons changé depuis notre arrivée, nous avons évolué. Et il est vrai que sans ce changement spatio-temporel, nous n'aurions pas évolué de cette façon, nous n'aurions pas appris certaines choses. Par exemple, tu as appris à lire et à écrire. Je suis heureux que tu n'ais pas de regrets, contrairement à moi. J'aimais ma condition d'hibou. Tu te rends compte que je suis maintenant un humain ! Un Être si changeant, si instable ! Mes amis me manquent et j'aimais mon monde. Enfin, la nostalgie de la vieillesse me prend peut-être. Cependant, si je le pouvais, je rentrerai sans hésitation dans mon monde. Cela dit, cela reviendrait à te dire adieu, sauf si nos mondes communiquent, mais j'ignore comment marche le changement de monde. Je n'y connais strictement rien. Alors, je pense que je regrette certains aspects de ma vie d'avant, surtout d'être un hibou, mais que je ne regrette pas de t'avoir rencontré. Et au moins ici, notre séparation ne sera pas un adieu, mais bien un au revoir. »


Archimède creusa son visage ridé d'autres rides, mais des rides chaleureux, ceux qui se forment lorsqu'une bouche sourit. Et c'est exactement ce que donna Archimède à son ami, un sourire chaleureux. Puis, étant donné que Dug avait baillé et surtout au regard de l'heure, Archimède proposa qu'ils regagnent chacun la chaleur d'un lit douillé. Ils auront encore une matinée à être ensemble, avant leur séparation. Et puis, rien n'empêchait le fait qu'ils puissent se revoir un jour, surtout qu'ils s'étaient promis de garder contact. Une amitié sincère et solide survit par delà le temps, par delà la distance et peut-être par delà les mondes...



Code © RubyMoon, Images: AppartementDug Archimède


Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Ce ne sont pas des adieux, mais bien qu'un simple au revoir (Pv Archimède)  
Revenir en haut Aller en bas
 

Ce ne sont pas des adieux, mais bien qu'un simple au revoir (Pv Archimède)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ce ne sont pas des adieux, mais bien qu'un simple au revoir (Pv Archimède)
» Bien classé à Ogame, mais sûrement pas en Français!
» comment bien tuner sa voiture rc(neons,vitre tinter,pot dechappement,spoiler,phare,sono(une dificile et une plus facile),capot,rabesais la caisse,letrier de frein,ecriture des pneus,....
» Mais bien sur c'est Diozz !
» [résolu][QUESTION] Comment savoir si je suis en connexion 3G ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP terminés-