Partagez | 
 

 « Mon projet préféré ? Le prochain » Aladdin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: « Mon projet préféré ? Le prochain » Aladdin  Mer 11 Sep 2013 - 3:33


« Mon projet préféré ? Le prochain » Jessie & Aladdin

« Merci beaucoup ! » Elle poussa la porte en verre pour se diriger vers l’extérieur, ses bras chargés de sacs divers. Elle avait pensé à tout. Du moins, elle avait essayé. Il y avait de cela quelques semaines qu’elle n’avait pas vu son copain, et voilà qu’une soirée s’était montrée propice à de petites retrouvailles. Il lui manquait terriblement. Aladdin était la personne qui lui était le plus précieuse. La jeune femme ne saurait s’en passé, par amour, mais aussi grâce à certaines circonstances. Nouvellement fiancée au dit jeune homme qu'elle allait rejoindre, Jessie souriait pour elle-même, glissant un bref regard vers son ventre plus rebondi et saillant qu'à l'ordinaire. Le temps filait et la demoiselle n'arrivait toujours pas à le rattraper et à assimiler tout ce qu'il laissait derrière.

Elle venait de terminer ses courses, ayant terminé avec le repas du soir. La jeune femme était passé dans une petite boutique de cuisine arabe et avait pris tout ce qui avait le potentiel de plaire aux papilles d'Aladdin. La majorité des mets étaient à base de crabe, comme la plupart des mets qui lui avaient été proposés, mais pourquoi pas ? Tout semblait tellement bon. Et l'odeur qui s'en dégageait ne mentait pas. Cela allait être un repas digne d'un roi ! Ou sultan. Bref. La rouquine embarqua le tout dans sa voiture avant de prendre la route vers chez elle avant d'aller rejoindre le jeune homme, question de faire un brin de toilette. Cela ne lui prit que quelques minutes tellement elle s'était préparée d'avance. Sa journée était organisée à la seconde, ses vêtements préparés d'avance. La poupée était efficace et en était fière. Après une douche brève, elle se sécha les cheveux et en fit une longue tresse qu'elle noua d'un ruban rouge assorti à sa tenue qu'elle enfila à la va-vite. Délicate petite robe de satin rouge, ajusté au niveau du buste, et ample dans le bas, qui descendait jusqu'aux genoux. De cette façon, son ventre rond était dissimulé et cela ne gâcherait pas la surprise de l'annonce qu'elle s'apprêtait à faire à Aladdin. Revêtant un manteau vu la température fraîche de cette journée de Septembre, la jeune femme n'oublia pas son sac et mit ses bottes sans talons, elle était tellement maladroite et le médecin lui avait recommandé d'éviter les chutes, et finalement, sortit.

Elle cogna trois petits coups rapides et attendit qu'il vienne lui ouvrir la porte, ses mains tenant un sac de sport remplit d'effets personnels, tandis que de l'autre, leur souper encore brûlant emplissait le couloir d'une agréable arôme de crabe, dans un autre un dessert sucré reposait. La demoiselle sur le pas de la porte trépignait d'impatience.
made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Mon projet préféré ? Le prochain » Aladdin  Mer 11 Sep 2013 - 4:20



Aladdin & Jessie
 Mon projet préféré ? Le prochain


Jessie l'avait contacté pour lui dire qu'elle avait quelque chose à lui dire. sur le coup, Al' n'avait pas répondu se disant que cela pouvait attendre puisqu'il état à la pâtisserie et qu'il avait les deux mains plongées dans le jaune d’œuf et la farine sauf que plus le temps passait et plus il s'inquiétait. Avait-il fait quelque chose de mal? Il faut dire qu'il avait vraiment le tour pour se mettre dans ses situations délicates même son bon jugement ne cessait pas de lui dire de s'en tenir loin. Il lui avait envoyé un SMS, juste au cas où et il fut soulager d'apprendre qu'il n'y avait rien de grave. Il avait donc continué son petit train train habituelle en pensant de temps à autre à Jessie, mais son emploi du temps était très chargé ces temps-ci à cause des absences de plus en plus régulières de Mathew. Finalement, ce fut un beau matin alors qu'Aladdin était finalement en congé qu'elle lui proposa de manger avec elle. Sans hésité une seule seconde, le jeune homme accepta et lui proposa même de venir manger chez lui.

Contrairement à Jessie qui devait se préparer depuis qu'elle était levée pour cette soirée, Al' lui passa la majorité de la journée à regarder la télé et à manger des trucs par-ci et des trucs par-là en croisant les doigts pour avoir faim l'heure venu puis ce fut quand il ne restait qu'une heure et demie et décida en panique d'aller sous à douche. Sa douche ne dura pas loin de 10 minutes puis sortit rapidement en serviette de douche pour nettoyer en vitesse son appartement qui était il faut dire dans une piteuse état à cause de son colocataire qui était loin d'être le plus soigner. Il avait presque l'impression de vivre avec un porc. Non, c'est faux. Un porc c'était cent fois plus propre que cela, il l'avait lu dans une revue. Il passa donc près d'une heure à nettoyer de fond encombre l'appartement puis couru dans sa chambre pour se trouver au final un jeans qui lui semblait propre et un polo turquoise à manches ¾ qui était le dernier chandail propre dans son tiroir.

On toqua à la porte. Al' sursauta et termina d'enfiler son chandail en vitesse et alla répondre d'un pas rapide à sa nouvelle fiancée qui était chargée comme un mulet. Il l'embrassa rapidement sur la joue puis prit tout ce qu'elle tenait dans ses mains pour les mettre sur le comptoir de sa cuisine. Alors qu'il avait enfin les mains déchargées, les alla rejoindre à nouveau Jessie et entoura sa taille dans ses bras et la regarda amoureusement.

« Je suis heureux de te voir, tu m'as tellement manqué... »

Il déposa alors un doux baiser sur les lèvres rosées de la rouquine puis la caressa longtemps en respirant la douce odeur de son shampoing qu'il aimait tant. Il resta plusieurs secondes comme ça, silencieux à simplement profiter du temps qu'il avait avec elle puis finit par lâcher prise et fouilla dans le sac qui dégageait une forte odeur de crabe puis en sortit le repas encore chaud et curieux il l'ouvrit avec précaution pour s'exclamer avec un grand sourire qu'il adorait ce repas. Il sortit deux fourchettes puis en tendit une à son amie de cœur et sans tardé il en prit une bouchée accompagnée d'une soupire de bonheur tellement il trouvait le repas délicieux.

« Wow Jessie! T'es une femme à mariée! »

Il sourit la bouche fermée puisqu'elle était pleine puis lui fit un petit clin d’œil pour ensuite se lever et sortir deux assiettes où ils pourront séparer leur repas. Alors que le jeune Arabe tentait de remplir les assiettes également, une question lui effleura l'esprit et le fit froncer les sourcils... Mais de quoi voulait-elle parler..? Cependant malgré que cette question lui trottait dans la tête, il ne dit rien et attendait que la rouquine vienne au sujet d'elle-même.
Fiche par (c) Miss Amazing.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Mon projet préféré ? Le prochain » Aladdin  Mer 11 Sep 2013 - 5:25


« Mon projet préféré ? Le prochain » Jessie & Aladdin

« Tu m'as manqué à moi aussi ! » La demoiselle fut à la fois heureuse qu'il l'ait déchargé de tous ses sacs, mais le bref bisou sur sa joue ne la satisfaisait pas. Penaude, elle entra dans l'appartement, qu'elle savait fraîchement ramassé à la va-vite, elle connaissait bien le jeune homme, et son colocataire de réputation, et enleva son manteau qu'elle accrocha sur un crochet à l'entrée. Fermant la porte derrière elle, la jeune femme observa Aladdin alors qu'il se dirigeait vers la cuisine et eut un doux sourire, alors que ses yeux émeraudes glissaient le long de sa silhouette. La jeune femme se mordit discrètement la lèvre inférieure, alors que ses yeux brillants croisaient le regard de son aimé qui revenait pour la prendre dans ses bras.

La rouquine répondit tendrement au baiser, heureuse de sentir la chaleur de ses lèvres et la sécurité de ses bras qui l'enlaçaient. Posant sa tête contre le torse du jeune arabe, la demoiselle tenta tant bien que mal de rentrer son ventre pour ne pas dévoiler involontairement l'un des sujets qu'elle voulait aborder ce soir. Croisant ses doigts dans le creux juste au bas du dos du jeune homme, la demoiselle soupira d'aise et de bonheur. Si seulement ils n'avaient pas à attendre qu'il soit en congé et elle en ville pour se voir. La distance, si courte soit elle, était difficile à gérer et surtout à supporter. Jessie avait pleinement confiance en ce qui concernait le jeune homme. Ce n'était pas pour le surveiller qu'elle voulait se rapprocher, mais plutôt pour profiter de sa présence, apprécier ce dernier, et l'aimer de toutes ses forces.

La jeune femme accompagne Aladdin à la cuisine alors qu'il se laissait gagner par l'envie de manger l'un des plats qu'elle avait apporté. Souriant de ses dents blanches, la demoiselle se surprit alors à ressentir un sentiment presque maternel devant le comportement de gamin de son compagnon. Était-ce un effet secondaire de la grossesse ? Allait-elle se mettre à le materner ? À cette pensée, elle faillit éclater de rire, mais elle se contint, se contentant de rire doucement à la mine ravie qu'il avait, alors que ses joues se remplissaient de nourriture typique de son pays. « Heureuse que tu aimes ! » Elle prit l'assiette qu'il lui tendait, ne se gênant pas pour en gober quelques bonnes bouchées elle aussi. Elle rigola silencieusement, essayant de ne pas recracher ce qu'elle venait tout juste d'avaler. « J'espère que tu penses ce que tu dis mon cher, parce que je te rappelle que tu as décidé de me fiancer. » Poussant doucement sur le bout du nez du jeune homme, la jeune femme lui décocha un charmant sourire, emplit de bonheur. Elle baissa alors le regard vers son assiette et soudain, elle fut prise de doutes. Était-ce le bon moment ?

Elle se lança, se jetant à l'eau sans plus y penser. « Parlant de ça, j'ai quelques petites choses à te dire et nous devons discuter de quelques détails assez importants. » Quelle introduction. Les mains tremblantes, elle déposa sa fourchette dans son assiette à peine entamée, et regarda, des plus sérieuse, Aladdin. « Il y a quelques temps, j'ai aidé Helga à déménager son bureau. J'ai conduit sur le toit de sa voiture, puis on a beaucoup parlé. Bref! Je lui ai expliqué que j'avais des nausées fréquentes le matin depuis un certain temps, et elle a amené une hypothèse qui s'est avérée juste. » Jessie déglutit, avant de se lever et, posant ses mains sur son ventre, les glissa de part et autre pour mouler du tissu miroitant son ventre rebondi.« Je suis enceinte. Et Helga m'a expliqué comment on faisait les bébés, et j'ai tout de suite compris que c'était toi le père, parce qu'il n'y a que toi que j'aime et avec qui ma relation est aussi profonde et intime et, Sweet Mother of Abraham Lincoln, que c'est compliqué faire des bébés dans ce monde, dans Dumbo c'est la cigogne qui l'apporte, et là, il m'arrive d'avoir qu'il reste à tout jamais dans mon ventre ou encore d'avoir mal... Le médecin que j'ai vu quand je me suis fait examiner le pied après qu'il se soit fait transpercer, m'a dit que ça faisait mal, mais que je ne devais pas avoir peur et il m'a donné un dépliant contenant toutes les réponses à mes questions, mais je veux pas que ça déchire, je suis sûre que ce n'est pas bénin comme Woody qui perd son bras, là ça fait vraiment mal, je suis humaine, pas une poupée ... et... et... Je suis quand même heureuse de porter ton enfant, tu sais... »

La jeune femme respira enfin. Hoquetant, elle chuchota la dernière phrase avant de reculer et de s'acculer au mur, posant sa main contre son front brûlant et humide de sueur. La rouquine le regarda d'un regard confus. Comment allait-il prendre la nouvelle ? Allait-il partir en courant ? Allait-il être heureux ? Jessie n'espérait qu'une chose. Qu'il ne reste pas avec par pitié ou par obligation. Puisque, de gré ou pas, ce bébé était une responsabilité de plus pour le jeune couple. Elle voulait qu'il reste, pour elle. Pour elles. « C'est une fille. » souffla-t-elle doucement pour briser le silence brusquement tombé.
made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Mon projet préféré ? Le prochain » Aladdin  Mer 11 Sep 2013 - 23:35



Aladdin & Jessie
 Mon projet préféré ? Le prochain


La rouquine lui fit rappeler qu’il l’avait fiancé et qu’il lui devait bien cela. Al’ ne put s’empêcher d’élargir son sourire à ces paroles. Si seulement elle pouvait savoir à quel point il était sur de faire la bonne chose en l’épousant. Il l’aimait de toute son être, beaucoup plus que Jasmine si sa mémoire de lui jouait pas des tours. En fait, il faut l’avouer, il hésitait un peu, car il n’avait pas revu sa fiancée d’Agrabah depuis plus d’un an et il avait fini par laisser son cœur aller voir ailleurs malgré qu’il se fût battu pour rester fidèle à la princesse. Il avait rencontré Jessie et leur sorties entre amis étaient devenues de plus en plus régulière et au final il ne put faire autrement que de s’abandonner à elle. Le monde d’Aladdin ne tournait qu’autour de l’ancienne poupée et il ne voulait pas que cela change. Il espérait que leur bonheur à deux ne se termine jamais.

Comme si Jessie avait lue dans les pensées de son chéri, elle se mit à parler. À tâter le terrain délicatement comme pour voir si Aladdin était prêt à entendre ce qu’elle avait à dire. La voir agir ainsi fit fronçai les sourcils du jeune brun qui était particulièrement curieux de comprendre où elle voulait en venir. Le jeune homme avala légèrement de travers sa bouche puisqu’il commençait étrangement à angoisser puis il échappa sa fourchette dans son assiette lorsqu’il entendit le mot ''enceinte''. Al’ resta bouche-bée et aucun sons ne voulut sortir de sa bouche alors qu’il avait tant de choses à lui dire. Il se contenta d’écouter son amoureuse en silence, le regard ahuri par sa déclaration. Elle finit de parler puis s’accota contre un mur. Al’ avait cessé de la regarder et fixait son repas. Il n’avait soudainement plus faim. Il se mit à bégayer un truc à son assiette puis finit par regarder sa fiancée lorsqu’elle lui annonça que c’était une petite fille. Les yeux du jeune Arabe fuyaient ou semblaient chercher un truc, il n’en avait pas la moindre idée lui-même. Il finit par se lever et d’un pas lent, il s’avança vers Jessie et déposa ses mains contre son ventre rond.

« Jessie, je t’aime et j’aimerai la petite qui grandit en toi. »

C’était la seule chose qu’Aladdin avait trouvé à dire alors qu’il n’était même pas sûr  d’être un bon père. Il n’avait jamais eu de figure paternelle durant son enfance… Comment pouvait-il être un bon père alors? Jessie elle avait eu la chance de vivre avec des enfants depuis des années alors que lui-même plus jeune avait été rejeté. Il s’occupait bien-sûr d’Alicia, mais ce n’était pas pareil… Là il devait s’occuper de sa fille à tous les jours peu importe l’heure du jour et de la nuit. Et puis comment allaient-ils faire pour élever leur enfant alors qu’ils ne vivaient même pas ensemble? Al’ vivait en colocation et son appartement était beaucoup trop petit pour qu’un bambin y court et Jessie vivait beaucoup trop loin de la ville pour qu’Al’ y travaille! Le jeune homme fit quelques pas en arrière et déposa ses yeux foncés sur ceux émeraude de sa tendre moitié.

« Je dois t’avouer un truc… J’ai peur. J’ai peur de tout ce qu’il va se passer… Notre vie ne sera plus comme avant… »

Ah le crétin! Il venait presque de lui dire qu’il ne souhaitait pas l‘enfant ce qui n’était pas du tout le cas! Tout ce que Jessie pouvait lui offrir il allait le prendre avec joie! Il se sentait juste un peu dépasser pour les événements. C’était un choc tout de même pour lui. Être père a 21 ans… Qui l’aurait cru…

« Enfin, non. Je veux…Enfin.  Je recommence. J’ai peur de ce qu’il va se passer, mais je sais qu’à deu... Trois nous pourrons traverser ça comment des champions parce qu’on est parfait ensemble. »

À ces mots, Aladdin déposa un doux baiser sur les lèvres de Jessie et redéposai ses mains sur son ventre. Ils allaient enfin former une famille, ce n’était pas magnifique? Le jeune prince ne pouvait faire autrement que ce sentir comblé à ce moment.
Fiche par (c) Miss Amazing.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Mon projet préféré ? Le prochain » Aladdin  Jeu 12 Sep 2013 - 4:49


« Mon projet préféré ? Le prochain » Jessie & Aladdin
« Jessie, je t’aime et j’aimerai la petite qui grandit en toi. » Ces mots résonnèrent dans la tête de la jeune femme qui ouvrit un oeil. Ses yeux brillants de larmes se posèrent alors sur le jeune arabe qui avait laissé tomber sa fourchette de surprise. La mine à la fois étonnée et heureuse, la demoiselle se laissa palper le ventre par le principal responsable. Aucun mot ne sortait de sa bouche. Ses mains tremblaient toujours, posées contre le mur. Ses jambes flageolaient tellement qu'elle avait l'impression que d'une minute à l'autre, elle allait tomber, s'effondrer sur le carrelage de la cuisine. Bien que la réaction du jeune homme l'ait satisfaite pleinement, la rouquine ne s'y attendait pas. Il faut dire, pour un homme fiancé déjà dans un autre monde qui lui avait demandé sa main malgré tout, il prenait bien la nouvelle qu'il attendait un enfant de sa deuxième fiancée. Une poupée d'origine. Le contexte était bien simple, mais les détails qui le constituaient étaient si compliqués que cela pouvait presque lui donné la migraine. « Je dois t’avouer un truc… J’ai peur. J’ai peur de tout ce qu’il va se passer… Notre vie ne sera plus comme avant… Enfin, non. Je veux…Enfin.  Je recommence. J’ai peur de ce qu’il va se passer, mais je sais qu’à deu... Trois nous pourrons traverser ça comment des champions parce qu’on est parfait ensemble. »

« Aladdin, ne te sens pas obligé de te justifier... » souffla-t-elle dans un maigre murmure. Ne s'opposant pas à la marque d'affection qu'il déposa sur ses lèvres frémissantes, la jeune femme baissa cependant le regard par la suite. Ses yeux émeraudes reflétaient la sensibilité et la fragilité de l'esprit de la jeune femme qui inspira profondément. « Je ne suis pas folle Aladdin ... Je sais, du moins je suppose, bien que ça ne me soit pas agréable, que tu penses encore à elle... Jasmine. Je n'imagine pas l'effet que cela te fait de me savoir enceinte. » Elle s'arrêta marquant une pause, soupirant de détresse. Elle aussi avait peur. Pour différentes raisons. Elle avait si peur qu'il ne fasse marche arrière. À tout jamais il restait le père de son enfant. Mais il pouvait choisir de le renier et de disparaître. « Malgré que je sois pétrifiée à l'idée que tu ne décides de disparaître, et ne te me prends surtout pas en pitié parce que j'élèverai notre fille seule, je tiens quand même à t'exposer ce à quoi j'ai pensé... »

La rouquine se détendit légèrement, et alla s'asseoir sur le divan dans le salon. C'était plus confortable pour elle et son dos meurtri par le poids de son ventre grossissant. « Ma maison sera mise à terre d'ici la nouvelle année. Il ne me reste que quelques chevaux à vendre et l'écurie fera partie du plan de démolition. La terre est déjà vendue à un voisin qui cherchait à agrandir son terrain. Voilà ce que je te propose. Quitte cet appartement. Quitte ce colocataire pourri qui te laisse tout faire et qui est bon à rien. Je ne suis pas aussi riche qu'une fille de sultan, mais je peux t'offrir de quitter ton emploi pour exercer le métier que tu désires. Ne m'avais-tu pas déjà parler de devenir écrivain ? Fonce. » Elle prit une grande inspiration et reprit son discours.« Je n'ai toujours pas regarder les maisons de banlieue. Je tenais à savoir si tu voulais vivre avec moi ou non. Avec nous. » Ses doigts caressèrent le satin rougeoyant qui moulait son ventre inconsciemment. Un sourire fantôme effleura sa bouche rosée.

Les larmes se mirent à rouler sur ses joues empourprées par la nervosité. C'était si difficile de se laisser aller sans prendre en compte cette crainte qui vous tenaille le ventre. C'était si facile de s'abandonner à quelqu'un et de laisser tomber ses barrières. La jeune femme couvrit son visage de ses mains délicates. La poupée s'exposait encore une fois à un être qu'elle aimait plus que tout et qui tenait en ces mains son bonheur, son avenir. Cette fois-ci, elle ne finirait pas sous un lit à attendre qu'on se souvienne d'elle. Soudainement, ses sanglots s'interrompirent. Elle se leva, le regard rivé sur le sol, et elle marcha droit à la cuisine, ouvrit le sac qui contenait le dessert. Vivement, la jeune femme enleva le plastique qui servait de couvercle à la tarte à la lime meringuée et y plongea directement ses doigts dedans. Tous ces doutes, tout ce stress, tout cet amour, toute cette animosité, toutes ces émotions lui ouvraient l'appétit.
made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Mon projet préféré ? Le prochain » Aladdin  Ven 13 Sep 2013 - 20:42



Aladdin & Jessie
 Mon projet préféré ? Le prochain


S'il n'avait pas à ce justifier, Aladdin lui voulait. Il voulait à tout prix que Jessie comprenne qu'il était heureux avec elle et que rien ne pouvait lui faire changer d'avis même un petit bébé qui grandissait tranquillement dans le ventre de celle-ci. Au fond de lui malgré le fait qu'il était terrorisé par le fait d'avoir un enfant et non parce qu'il avait peur que Jasmine l’apprenne, il ne pouvait s'empêcher de trouver ce cadeau merveilleux. L'amour qu'il avait pour la rouquine allait apparaître dans quelques mois et c'était merveilleux, car quoi qu'il arrive, l'enfant serait toujours là pour leur rappeler qu'ils s'aiment.

Jessie se mit alors à faire un terrible monologue sur l'idée que le jeune Arabe aurait pu avoir comme idée de partir de sa vie et qu'elle pouvait très bien s'occuper de leur fille seule. Al' en resta perplexe. il avait presque l’impression d'entendre un discours déjà préparer et apprit par cœur. Il se contenta simplement de froncer les sourcils et je dévisager légèrement sa fiancée qui se dirigeait alors vers le salon pour aller s'y asseoir. Il l'a suivit et s'installa lui aussi sur la canapé en enlevant un chandail de son colocataire qu'il avait oublié. Il le déposa au sol puis écouta d'une oreille attentive le plan futur de Jessie. Elle lui disait qu'elle allait démolir son ranch et le revendre à un voisin. Le mulâtre en resta un peu choqué. Elle qui aimait tant les chevaux, elle, la cowgirl... Elle allait tout abandonner.. Et ça pour le bébé? Pour être plus proche de lui..? Al' allait lui prendre les mains et lui dire qu'il allait tout abandonner pour elle s'il le fallait, mais elle se leva et se dirigea à nouveau vers la cuisine. Une vraie girouette!

Il se leva peu après elle et la suivit jusqu'à la cuisine où elle mangeait déjà le dessert. Il fronça les sourcils puis fit un petit sourire amusé. Il reprit sa fourchette puis la planta à son tour dans le dessert et en prit une bouchée.

« Et notre fille... Tu as un nom pour elle? »

Il planta à nouveau la fourchette dans le plat sucré, mais la laissa là et jeta un coup d’œil à son amoureuse et lui fit un de ses plus beau sourire. Il glissa doucement le revers de sa main sur la joue rosée de l'ancienne poupée puis l'embrassa avec le bout de ses lèvres.

« Chérie, je te décrocherais la lune si je le pouvais. Je ferais tout pour te faire plaisir et je ferai tout pour faire plaisir à notre fille. Je n'ai pas l'intention de te laisser tomber et ça même pour Jasmine parce que c'est toi que j'aime! »

Bon c'est vrai que Aladdin s'inquiétait un peu de la crise que Jasmine allait avoir quand elle apprendra qu'il avait refait sa vie, mais c'était ça la vie! Cela aurait pu être autrement s'il n'avait pas croisé Jessie un an plus tôt... Cela aurait peut-être été différent si Jasmine aurait réapparut dans sa vie alors qu'il repoussait ses envies pour la rousse... Mais rien. Jasmine n'avait jamais revenue dans la vie d'Aladdin et il avait finit par laisser son cœur battre pour une autre et il faut l'avouer, il en était heureux.

« T'en pense quoi de Amani pour elle? »

Al' aimait beaucoup ce nom, il ne savait pas trop pourquoi. Il aimait aussi Fatine, mais Amani encore plus. M'enfin, il se disait bien que Jessie n'allait peut-être pas être d'accord avec ses idées de noms qui était Arabe. Peut-être qu'elle préférait un nom américain comme Jennifer ou Ashley... Deux noms que le jeune homme n'aimait pas particulièrement...

« Si tu veux, on ira jeter un coup d’œil à des maisons en banlieue tout à l'heure..? Je dois l'avouer, ça me fera bizarre de vivre dans quelque chose de grand vu le temps que j'ai vécu à Agrabah et dans cet appartement... Mais j'imagine qu'à trois on serait mieux d'avoir une cour pour qu'elle puisse jouer... »

Il pourrait bien garder Alicia de temps à autre et peut-être que les deux enfants allaient bien s'entendre avec le temps... Quelque chose se brisa alors chez Aladdin. Alicia... Il n'avait pas réfléchit à elle lorsqu'il avait pensé à laisser son emploi... Certes mon emploi comme pâtissier n'était pas ce qu'il désirait, mais il ne pouvait pas non plus rester là simplement pour la gamine à qui il s'était très attaché... Il allait faire quoi maintenant..?
Fiche par (c) Miss Amazing.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Mon projet préféré ? Le prochain » Aladdin  Sam 14 Sep 2013 - 19:55


« Mon projet préféré ? Le prochain » Jessie & Aladdin
« Et notre fille... Tu as un nom pour elle? » Non mais quelle question ! Bien sûr que non ! La jeune femme se retourna, la bouche pleine, les joues rondes comme celles d'un écureuil faisant ses provisions, une petite goutte de meringue au coin de ses lèvres avides de sucre. Elle avait l'air d'un enfant qu'on venait de prendre la main dans le sac. C'était le cas, mais elle n'avait pas le même air. Au contraire, c'était plutôt elle qui lançait un regard de reproche à son copain qui venait de la rejoindre pour une deuxième fois alors qu'elle se baladait sans y penser dans le petit appartement. Elle voulait attendre. Elle s'était efforcée de ne pas prendre trop d'avance. Déjà qu'elle avait découvert cette nouvelle sans lui, la poupée n'allait pas lui couper l'herbe sous le pied pour toutes les autres questions qu'il restait à régler. N'était-ce pas les petits caractères en bas d'un contrat de couple ? Prendre les décisions à deux pour éviter les conflits. « Chérie, je te décrocherais la lune si je le pouvais. Je ferais tout pour te faire plaisir et je ferai tout pour faire plaisir à notre fille. Je n'ai pas l'intention de te laisser tomber et ça même pour Jasmine parce que c'est toi que j'aime ! » Il lui caressa la joue. Elle avala en une fois tout ce qu'elle avait engloutit dans sa cavité buccale et frissonna. Ses paupières glissèrent sur ses prunelles d'émeraude et elle colla sa joue contre cette main chaleureuse.

« Viens habiter avec moi. Avec nous. » souffla-t-elle dans un souffle amoureux. Elle lui décocha un sourire radieux. Des plans, des projets... À deux ! Jamais le jouet n'avait pu espérer autant de la vie, même depuis qu'elle avait entreprit celle-ci. Il lui proposa alors un nom. Amani. La demoiselle eut un sourire en coin et elle leva son regard brillant pour le plonger dans celui du jeune homme. Toujours aussi fidèle à ses origines. Une chance pour eux puisqu'elle en avait pas. Certes la rouquine avait une histoire, mais une histoire préconçue, déjà pensée. Sa famille était un regroupement de jouets dans le même coffre d'enfants. Leur nom allait avec ce qu'ils étaient soit un Monsieur Patate, un dinosaure, un astronaute, un shérif. Rien qui n'était de grande inspiration pour le prénom d'un enfant.« Amani, c'est très beau. Tu aimes Amani ? » demanda-t-elle à son ventre d'une voix déformée par l'excitation et l'instinct maternel. « Si tu veux, on ira jeter un coup d’œil à des maisons en banlieue tout à l'heure..? Je dois l'avouer, ça me fera bizarre de vivre dans quelque chose de grand vu le temps que j'ai vécu à Agrabah et dans cet appartement... Mais j'imagine qu'à trois on serait mieux d'avoir une cour pour qu'elle puisse jouer... » La jeune femme acquiesça. Excellente idée. Tout allait à merveille.

Soudain, son visage se déforma par une grimace de douleur. C'était quoi cette crampe dont la douleur enveloppait son abdomen et dont la force était décuplée ? La jeune femme se mit à trembler, regardant interloquée son amoureux assis près d'elle.« Aladdin, j'ai mal... » La rouquine tordait de douleur au mieux de sa souplesse. Elle agrippa sans délicatesse le poignet de son fiancé pour le tirer vers elle. Il devait l'emmener à l'hôpital. Jessie connaissait les nausées le matin ou à toute heure de la journée, les coups de pieds dans le ventre aussi, mais des crampes d'une telle intensité c'était la première fois. Cela l'inquiétait. Plusieurs semaines restaient à s'écouler avant qu'elle ne donne la vie à ce petit bébé. « Ma voiture... » D'un pas chancelant, étourdie par le mal qu'elle ressentait, le jouet regagna son manteau et tira les clés d'une de ses poches. « Amène-moi à l'hôpital. » Ses doigts se crispèrent, elle grogna, pliée en deux, couverte de sueur subitement. Mais qu'est-ce qui se passait ?
made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Mon projet préféré ? Le prochain » Aladdin  Mar 17 Sep 2013 - 23:07



Aladdin & Jessie
 Mon projet préféré ? Le prochain


Sur le coup Al' resta figé. Il se passait quoi? Jessie était entrain d'accoucher?! Non c'était impossible puisqu'elle ne devait pas l'être depuis plus de 3 ou 4 mois? À moins qu'elle lui avait caché depuis plus longtemps? Depuis l'hiver passé?! Non, il ne fallait tout de même pas exagérer, elle aurait été beaucoup plus grosse que là. La rouquine se tordait de douleur alors que le jeune Arabe qui n'avait jamais eu à s'occuper d'une femme enceinte ne comprenait pas ce qu'il se passait. Elle finit par assembler quelques mots entre ses crampes qui la pliait en deux. Al' resta figé encore, ne bougeant même pas un petit doigt. Mais elle était folle?! Il n'avait jamais conduit de sa vie! Comment voulait-elle qu'il l'amène à l'hôpital?! Finalement, d'un geste rapide, il prit les clefs de voiture de sa fiancée et la prit dans ses bras alors que Dexter qui venait de se montrer le bout du nez jappait comme un fou. Al' le poussa doucement avec son pied en tentant de ne pas tomber puis sortit de l'appartement et se dirigea vers la voiture de Jessie et la déposa côté passager. Il s'assit côté conducteur, glissa la clef dans le démarreur et regarda Jessie se tordre de douleur.

« Écoutes Jessie... J'ai jamais conduit de voiture de ma vie, faudrait que tu m'aide... »

Il écouta le mieux qu'il pouvait les directive de la jeune femme, mais il oubliait presque tout de suite après. Il faut dire que le stress de la voir dans cet état y était pour quelque chose. Il finit par démarrer la voiture et tenta de suivre le mieux qu'il pouvait les panneaux de signalisation qu'il connaissait, oubliant les autres puisqu'il n'allait plus passer devant eux de toute façon. Heureusement, il connaissait les plus importants : Accès interdits, interdiction de faire demi-tour, chaussée rétrécie et les panneaux d'arrêt. Il avait presque l'impression d'être le roi des panneaux pendant un moment (Ouais je devais l'écrire à quelque part XD). Sachant où se trouvait l'hôpital la plus près, ils y arrivèrent rapidement et sain et sauf même si Aladdin faillit causer 2 ou 3 accidents en route.

Al' se trouva un espace de stationnement et se gara d'une façon plus que médiocre, mais aucune voiture était proche et donc il pu laisser la voiture de son amoureuse indemne. Il retira les clefs d'une main tremblante puis les tendit à sa propriétaire silencieusement. Le jeune homme prit un petit instant pour laisser descendre l'adrénaline qu'il avait ressentit en conduisant dans les rues remplie de la grosse pomme pour la toute première fois de sa vie, faillit presque éclater en sanglot, mais sortit de la voiture et ouvra la portière côté passager pour aider Jessie à sortir de là.

Cette fois-ci par contre, il ne la transporta pas dans ses bras, ce sentant trop faible pour cela, mais l'aida tout de même à marcher jusqu'à la porte d'entrée tout en caressant doucement le ventre gonflé de la futur mère. Arrivé enfin à l'intérieur, Al' fit s'asseoir la rouquine puis alla voir à l'accueil où une jeune secrétaire lui demanda ce qu'elle pouvait bien faire pour lui avec un grand sourire.

« Ma copine et enceinte et à de grosses crampes, mais je ne comprend pas ce qu'il lui arrive! Elle n'est pas prête pour accoucher! »

La secrétaire fronça les sourcils et prit le téléphone pour appeler un médecin puis demanda à l'Arabe d'aller s'asseoir et de se calmer un peu ce qu'il fit sans perdre une seconde. Déjà, apprendre qu'il allait être père c'était beaucoup pour lui, alors apprendre que ses chéries avaient des problèmes cela le rendait hors de lui, paniqué et apeuré.
Fiche par (c) Miss Amazing.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Mon projet préféré ? Le prochain » Aladdin  Ven 20 Sep 2013 - 5:43


« Mon projet préféré ? Le prochain » Jessie & Aladdin
« Écoutes Jessie... J'ai jamais conduit de voiture de ma vie, faudrait que tu m'aide... » La jeune femme hocha la tête, s'agrippant d'une main à la poignée contre la portière, tendue comme jamais, crispant ses doigts contre son ventre douloureux de l'autre après avoir prudemment bouclé sa ceinture. Elle bascula sa tête rousse contre l'appui tête et tenta de ne pas marquer le trajet de gémissements. Jessie se donna la force de se contenir en observant de ses yeux émeraude larmoyants le jeune homme qui apprenait à conduire à l'instant. Il était tellement adorable. Depuis l'appartement il l'avait transporté et ce, jusqu'à la voiture. Il avait accepté de la conduire bien qu'il ne sache pas comment. Depuis l'annonce jusqu'aux complications, il avait fait preuve de sang froid et d'amour et la demoiselle ne savait comment l'en remercier et ne faisait que l'aimer plus encore. C'était cet amour qui l'empêchait de sauter sur le volant impulsivement et ce, en hurlant.

« Ne pèse pas si fort sur l'accélérateur... » souffla-t-elle, entre ses dents serrées.« Ralentis ! Pas si vite, il y a un arrêt... FREINE !! D'accord, ton clignotant maintenant ... à gauche du volant. Oui voilà. » Elle tentait de rester calme, mais difficile vues les circonstances. « Oh mon dieu, le pare-brise est répugnant. On dirait qu'une colonie de moustiques y a fait un suicide collectif. » La rouquine tentait de se distraire. Et tout ce qu'elle avait trouvé à faire, était d'embêté le pauvre jeune homme déjà assez emplit de panique comme ça. Elle tendit alors une main pour jouer avec les essuies-glace et le lave-vitre. Pauvre Aladdin.

La douleur s'estompait de l'avant-plan dans son esprit. Seule la conduite du jeune homme l'obsédait. Il était vraiment bon. Il lui faudrait songer à lui apprendre pour de vrai un jour prochain, pour parfaire dans le calme son éducation. Malgré la nervosité et l'urgence d'arriver à l'Hôpital au plus tôt, il se débrouillait vraiment bien. Alors qu'il stationnait du mieux qu'il pouvait la voiture de la jeune femme, cette dernière se pencha la tête sur le côté, les traits tirés par la douleur, et néanmoins, elle esquissa un doux sourire.« Bravo, tu as été excellent. » Elle tendit une main délicate et tremblante et elle la posa sur la sienne. Puis, le beau brun qu'elle appelait fièrement son fiancé sortit pour venir prestement lui ouvrir la porte et l'aider à se déplacer, à se traîner jusqu'à la salle d'attente des urgences. Rendus là, il la fit asseoir et alla voir la secrétaire qui battit des cils en le voyant approcher.

Jessie ne manqua pas de voir ce geste qui la fit grogner, mais un nouvel élan de crampe la ramena à ses oignons. Elle entoura son ventre de ses bras frêles comme si tenir son ventre allait calmer les douleurs. La poupée leva un regard suppliant vers le futur père. Elle voulait qu'il revienne près d'elle. « Aladdin... »  Un murmure qui fut couvert par des bruits de pas précipités. Un médecin courrait vers eux avec 2 infirmiers qui poussaient une civière derrière lui. D'un ton sec, il ordonna à la rouquine de s'allonger et de rester calme. Alors qu'il allait tourner les talons, la jeune maman se redressa et en pleurant presque appela Aladdin.« Ne me laisse pas toute seule ! » Le médecin acquiesça à sa demande, laissant l'Arabe les accompagner. Lorsque le jeune homme fut à ses côtés, la jolie rousse lui pressa faiblement la main. « Tu sais à quel point j'aime les hôpitaux. J'ai... Nous avons besoin de toi. »

La petite troupe partit alors vers les salles d'examen. C'est devant la porte d'une petite pièce que le médecin demanda à Aladdin d'attendre. Il devait s'occuper de la jeune femme enceinte dans la concentration et la tranquillité. Jessie eut envie de protester, mais elle savait qu'elle n'avait pas le choix. Elle embrassa donc son fiancé sur la joue, essayant de rester forte devant lui, malgré tout. « Ne t'inquiète pas. Tout va bien aller. Je te promets. » La civière pénétra dans le local laissant le jeune homme avec lui-même dans le couloir désert. Le temps d'examen fut long. Accompagnés d'un gynécologue, le médecin s'affairait à effectuer maints examens avec assistance des deux hommes qui avaient poussé la civière. Jessie se laissait faire, mais ce n'était pas sans protestation. Plusieurs fois, elle poussa les hommes et rouspéta en voyant les aiguilles, les tampons, les gants.

Alors que les examens s'étaient achevés, ils autorisèrent la future maman à aller rejoindre son amoureux de l'autre côté de la porte alors qu'ils attendaient l'analyse des résultats qui ne devraient pas tarder. Titubant, marchant d'un pas lent et fatigué, Jessie rejoignit son compagnon et prit place à ses côtés. Elle garda le silence, ne sachant quoi rajouter à toute cette situation plus que chamboulée. « Je t'aime. »glissa-t-elle, dans une tentative désespérée de rester forte et solide durant cette attente qui lui semblait interminable. C'était insoutenable, ce silence, cette commotion qui avait troublé leur souper en tête à tête. Lorsqu'elle vit le médecin revenir, Jessie se releva si vite qu'elle frôla la perte d'équilibre. Heureusement qu'Aladdin était là, c'est encore une fois sur lui qu'elle prit appui. Avide de réponses, elle se pencha pour essayer de voir les feuilles incompréhensible du médecin. Il leur annonça d'abord qu'il avait eu peur. Puisque Jessie venait d'entamer sa vingtième semaine de grossesse, elle était donc à risque de faire ce qu'on appelait un hématome rétro-placentaire. Cette pathologie placentaire très sérieuse survient après 20 semaines de grossesse (1% des femmes enceintes). L'hématome rétro-placentaire engage le pronostic vital du foetus (30% de mortalité) et de la mère (10% de mortalité). À ce moment, la demoiselle figea sur place, glacée d'effroi devant une telle annonce. Ce n'est que lorsqu'il lui annonça que les résultats étaient négatifs concernant cette pathologie et qu'il lui dit que ce n'était que des crampes bénignes, que si elle suivait des cours de Yoga pré-natal cela aiderait beaucoup, que l'immobilité la quitta et qu'elle voulut lui sauter au cou pour l'étrangler ou encore simplement lui mettre une claque en plein au visage. Comment osait-il lui faire peur de la sorte ? Elle se retourna pour se blottir dans les bras du jeune homme. Sauvées. Amani et elle étaient épargnées.

Glissant ses doigts entre ceux du jeune homme, la jeune femme remercia brièvement le docteur qui s'éloigna alors pour aller s'occuper d'une autre urgence, ne leur laissant qu'un horaire de cours pour femmes enceintes qui se donnaient dans la même bâtisse. La poupée y jeta un oeil vite fait, et remarqua qu'à l'instant même le dit cours de Yoga se donnait quelques étages plus haut. « Le cours vient de commencer. Tu m'accompagnes ? On pourrait aller y jeter un oeil ! » Souriant, la douleur toujours présente, mais beaucoup moins intense grâce aux anti-inflammatoires et autres médicaments que lui avaient injectés les docteurs, Jessie entraîna son amoureux dans le couloirs, jusqu'à ce que le numéro de local fut celui qui correspondait à celui sur le feuillet. Elle cogna quelques coups avant d'ouvrir la porte et d'entrer. « Bonjour ! Est-il toujours possible de s'intégrer ? » C'est dans une invitation polie que le couple fut amené à participer au cours. Cependant, la rouquine remarqua bien vite le regard que la jeune professeur lançait à Aladdin. Encore une autre. Qu'elle essaie pour voir.
made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Mon projet préféré ? Le prochain » Aladdin  Mer 9 Oct 2013 - 18:04



Aladdin & Jessie
 Mon projet préféré ? Le prochain


À peine le jeune homme eut-il le temps de s'asseoir pour souffler un peu et de te remettre tranquillement de ses émotions qu'un groupe de médecins et d’infirmiers arrivèrent à la réception pour ensuite se diriger vers eux. Les choses se passèrent très vite, même trop vite pour le regard profond d'Aladdin qui recommençait à angoisser. Les médecins ne la prenait pas avec grande délicatesse, mais ils savaient ce qu'ils faisaient ce ne devait pas être le premier cas qu'ils voyaient. L'arabe savait bien que c'était des professionnel et qu'ils étaient sans doute cent fois plus qualifier que les soignants d'Agrabah qui n'avaient pas réussit à survivre après le départ de son père. Ils s'éloignaient tranquillement vers un couloir jusqu'à ce que Jessie leur demande que son fiancé vienne avec elle. Ils n'eurent même pas le temps d'accepter qu'il tenait déjà la main de sa chère et tendre moitié tout en espérant que cela la soulage un peu qu'il soit avec elle.

Ils arrivèrent finalement devant deux grandes portes blanches vitrés qui n'était pas accessible au public. Al' dû donc lâcher la main de Jessie à contre cœur et avant de la regarder partir celle-ci le réconfortant en lui disant que tout allait bien se passer. Il fut surpris de l'entendre dire cela, car il aurait cru que c'était plutôt à lui de lui dire cela, mais en fait au fond de lui il était vrai qu'il avait besoin de se faire réconforter, car il serait si inconsolable s'il devrait perdre les deux choses à quel il tenait le plus dans ce monde. Il lui chuchota qu'il l'aimait et l'embrassa sur le front tout en glissant doucement l'une de ses mains sur son ventre gonflé. « Tout va bien se passer Al' » Qu'il tentait de se convaincre, mais cela ne fonctionnait pas. Il s'imaginait toujours le pire chaque fois qu'il tentait de trouver une raison logique. Il fixa la porte quelques minutes puis fatigué, il décida de s'asseoir sur une des chaises qui se trouvaient un peu plus loin.

Il y avait une vieille dame qui lisait un magazine et deux hommes qui se parlaient entre eux et si Aladdin avait bien comprit les deux hommes étaient frères jumeaux et attendaient impatiemment leur petite sœur qui devait naître d'une seconde à l'autre. Le jeune homme sourit puis se dit qu'il ne devait pas avoir que de mauvaises nouvelles et il se calma un peu. Il attendit longtemps par contre... Assez longtemps pour que les deux hommes quittent en riant et en se demandant quel nom leur sœur pouvait-elle bien avoir et en pariant sur des noms en prenant l'ascenseur. La dame elle, se fit mise à l'écart par un médecin et elle s'était mise à pleurer. Elle venait sans doute de vivre un deuil. De son mari? D'un frère? D'une soeur? Al' ne pouvait pas dire, mais il ne voulait pas y penser et se mit à compter les tuiles au plafond pour passer le temps. Il en avait 346 si son compte était bon, mais il en était pas sûr et c'est au moment qu'il voulu recompter pour être sûr qu'il vit Jessie revenir auprès de lui cette fois-ci en marchant puis s'assit en lui murmura qu'elle l'aimait.

Al' sourit et l'embrassa doucement pour lui dire que c'était réciproque. Il lui prit la main et ne sachant pas quoi dire, il se contenta de regarder le mur blanc qui se trouvait en face d'eux. Finalement le médecin arriva et sur le coup, Aladdin avait cru qu'il venait leur annoncer une mauvaise nouvelle avec son air solennelle, mais en fait rien n'était grave et conseilla plutôt la rouquine de faire du yoga-prénatal. Le mulâtre eut envie de le taper pour lui avait fait une fausse peur, mais ce n'était pas son genre d'être violent alors il se contenta de le faire mentalement. Jessie proposa d'aller jeter un coup d’œil à la classe ce qui fit sourire son fiancé.

« Je te reconnais bien là, espèce d'impatiente. »

Il rit et lui fit un petit clin d’œil puis se leva pour la suivre vers le local où le cours devait se donner. Arrivé, ils constatèrent que le cours se faisait donner et Jessie décida de s'intégrer à eux. Al' fronça légèrement les sourcils, trouvant cela gênant de rentrer alors que le cours était déjà sans doute commencé depuis un moment, mais la professeur qui était elle aussi enceinte accepta avec joie qu'ils se joignent au groupe. Al' décida de prendre un des tapis mou de yoga disponible qui étaient accrochés au mur puis l'installa au sol où que sa chérie voulait s'installer.

La professeur donnait son cours, en fixant Aladdin sans arrêt. Au départ, celui-ci avait cru que c'était parce qu'ils venaient d'arriver et qu'elle espérait qu'ils suivent bien le rythme, mais une sensation d’inconfort se fit sentir en lui lorsqu'il crut apercevoir un clin d'oeil de sa part. Rapidement, il détourna le regard et donna un baiser dans le cou à la rousse. Après cette tentative pour échapper au regard de la femme, celle-ci s’avança vers eux et demanda à Jessie de s'éloigner un peu pour qu'elle puisse montrer correctement à Aladdin comment faire en lui prenant les mains. Le jeune homme resta crispé lorsqu'il sentit ses mains contre le ventre de l'inconnue puis il les enleva d'un coup.

« Hey, je vais prendre une pause moi. J'ai besoin d'aller au toilette. »

Le jeune homme se leva et la femme se mordit la lèvre inférieur en murmurant sensuellement un ah oui?. Il se contenta de lui répondre bêtement que oui puis quitta la pièce un instant. Il avait besoin d'air et il trouvait que cette salle était vraiment trop bizarre pour lui. Les hormones de femmes enceintes ça lui faisait peur... Surtout les hormones de l'enseignante qui était presque sur le point de lui avouer qu'elle était terriblement flexible.
Fiche par (c) Miss Amazing.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Mon projet préféré ? Le prochain » Aladdin  Mer 6 Nov 2013 - 2:56


« Mon projet préféré ? Le prochain » Jessie & Aladdin
Il n'y a pas de sentiment plus terrible pour la demoiselle que celui qui lui laisse entrevoir une perte. Que ce soit un ami, un objet quelconque, même un saignement de nez la faisait frissonner. Elle déplorait les pertes. Et voilà qu'elle attendait le résultat des analyses qui lui diraient s'il y avait des chances qu'elle doive avorter, faire une fausse couche ou autre catastrophe qui la détruirait en mille morceaux. Perdre son enfant, cette petite à naître qui était à présent sa famille, c'était inconcevable et aucun mot ne saurait décrire l'angoisse qui tiraillait les entrailles de la jeune mère assise près de son compagnon de coeur. Tous deux étaient assis, se tenant serrés l'un contre l'autre, leurs mains jointes appuyées de part et d'autre de leur jambe, englobés par la lumière blanche du couloir au silence pesant, parfois troublé par des bruits de pas trop pressés ou trop déprimés. Jessie savait qu'il était aussi nerveux qu'elle sinon plus. Elle regarda un instant le profil d'Aladdin avant de poser sa tête contre son épaule, et de soupirer momentanément de cette aise qui habite l'amoureuse.

À la vue du médecin, elle se raidit toutefois, laissant la peur reprendre le dessus sur son petit confort. La rouquine se leva et leur étreinte rassurante se brisa. Ce fut le soulagement qui prit la relève alors que la bonne nouvelle, celle d'aucune anomalie détectée, le bébé allait bien, et la jeune femme se sentit soudainement plus légère. Tellement qu'elle sauta au cou de son compagnon et étouffa son cri de joie dans son cou, serrant ses bras si fort qu'elle aurait pu casser la nuque du jeune homme. Elle le lâcha presque aussitôt et palpa son ventre. Si elle avait pu, elle l'aurait couvert de mille et uns baisers chacun remplit de sa joie et de son amour.

Obéissante, pour une fois, la demoiselle suivit de ce pas les recommandations du médecin. Pourquoi attendre ?« Je te reconnais bien là, espèce d'impatiente. »La jeune femme se contenta de sourire et de rire en haussant les épaules. Elle allait prendre des cours de Yoga et tant mieux, puisqu'Aladdin était là. À voir la couleur de son visage qui était devenu presqu'autant laiteux que le sien, il avait besoin de se détendre. Et elle, elle avait besoin de passer du temps près de lui. Rien ne la réconfortait plus. Ils parcoururent plusieurs longs corridors tous aussi blanchâtres, mais pourtant si lugubres, avant de parvenir à une porte ouverte et qui donnait sur la salle de cours déjà remplie de plusieurs couples dont les femmes avaient une belle bedaine rebondie. Même la professeur qui les accueillit, chaleureusement, un peu trop à l'égard du beau jeune homme qui accompagnait Jessie. Ce qui ne manqua pas de lui arracher une grimace forcée et un froncement de sourcils menaçant. Suivant de près celui qui avait logé en elle un espoir, elle ne lâcha pas du regard les yeux langoureux de la demoiselle qui reprit son cours sans pour autant regarder ailleurs que dans leur direction. S'asseyant sur le tapis, tentant de se détendre pour faire disparaître les crampes qui l'assaillaient toujours et aussi pour s'empêcher de sauter au cou de cette impertinente qui mettant en avant des idées dangereuses. À un moment, la poupée ressentit le contact des lèvres du jeune homme contre la peau de sa nuque. Elle frémit et elle leva la tête pour décocher un doux sourire à Aladdin. Alors qu'elle voulut se concentrer à nouveau sur le cours, elle croisa le regard de la jeune femme à l'avant. À nouveau, elle se retint de toute réaction trop agressive et se contenta de grogner et d'appliquer la position démontrée.

Ce fut la goutte qui fit déborder le vase lorsqu'elle se mit à circuler entre les couples pour venir s'arrêter au leur pour emprunter son partenaire pour faire une soi-disant démonstration. « Hey, je vais prendre une pause moi. J'ai besoin d'aller au toilette. » La rouquine croisa les bras. Il avait réagit plus vite qu'elle. C'est à croire qu'il avait de la pratique et qu'il commençait à la connaître alors qu'elle bouillait de plus en plus à l'intérieur. Capable de se maîtriser, ce n'était pas un art encore tout à fait au point. Sans un mot, n'empêchant point son compagnon de quitter la salle, elle ne souhaitait pas qu'il la voit faire une crise, de jalousie en plus, l'ancien jouet resta immobile le temps qu'il s'éloigne. On aurait dit qu'elle était de retour à sa forme originelle, se tenant là, raide et droite, sans bouger le moindre muscle. Cependant, tout en elle s'animait et le sourire autrefois toujours présent, s'était estompé. Ce n'était pas un bon signe.

Comme l'enseignante annonçait une pause et qu'elle se dirigeait discrètement, ou pas trop, vers la porte dans un but quelconque que Jessie comptait bien découvrir, cette dernière se plaça furieusement entre la porte et l'effrontée. « J'aurais une question pour toi. » grogna-t-elle, entre ses dents serrées.« Ça arrive à tous les cours ce genre d'offense ? Essayer de voler le petit copain de tes clientes c'est dans tes habitudes ? » Elle tentait de rester calme, mais difficile vues les circonstances. Haussant les épaules, la jeune femme tenta de contourner la rouquine en répondant qu'elle ne savait pas de quoi elle parlait. Alors qu'elle la poussait d'un mouvement d'épaule, la jeune mère emprisonna son poignet dans une poigne furibonde. Elle ne croyait tout de même pas pouvoir sortir et aller tenter elle-ne-savait-quoi sur Aladdin ? La regardant de biais, la poupée prit une grande respiration et souffla bruyamment. « Tu ne crois quand même pas que je vais te laisser sortir ? Tu vas trop loin. »

Jessie n'avait qu'une envie. Lui découdre cet arrogant petit sourire de sur son visage pour lui faire manger par les oreilles. Alors qu'à nouveau elle tentait de s'éloigner, essayant en vain de se défaire de l'étau qu'exerçait la poupée sur elle, la jolie rousse tira vivement pour l'en empêcher. Peut-être sous-estimait-elle sa force puisqu'elle reculait de plusieurs mètres en titubant avant de foncer tout droit sur elle. Dans l'élan, toutes deux tombèrent sur le sol. Heureusement, la demoiselle tomba sur un coussin déserté par un des couples qui prenaient tranquillement leur pause. Elle était tombée sur une folle obsédée ou quoi ? Alors qu'elle se redressait péniblement sur ses coudes, elle lorgna sur le ventre de son opposante. Son regard émeraude fut attiré par une couleur étrange et matte. Ce n'était pas une couleur ordinaire pour un ventre. L'enseignante qui était couchée sur le sol et qui tentait de se relever ne vit rien venir de la furie Jessie qui l'enfourcha comme un cheval et qui de tout son poids la recloua au sol. D'une main, la jeune femme tira sur le faux-ventre dont la professeur était vêtue. « Beau bébé. »
made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Mon projet préféré ? Le prochain » Aladdin  Ven 8 Nov 2013 - 4:08



Aladdin & Jessie
 Mon projet préféré ? Le prochain


A laddin avait préféré sortir du local où le cours de yoga prénatal était donné que d'y rester tout simplement parce qu'il n'était pas confortable avec l'ambiance qu'il y régnait... Il avait aussi peur de voir sa fiancée sauter en plein visage de la professeur à cause de lui. Il la connaissait déjà depuis plus d'un an et il savait que sa chère moitié ressemblait à un petit volcan en éruption quand quelque chose ne lui plaisait pas. C'est vrai, il fallait juste penser à leur première rencontre et à sa stupide idée de jeter les vêtements du prince dans le feu qu'il avait fait pour les réchauffé. Il aurait pu mourir d’hypothermie s'il n'avait pas trouvé des peaux tout près d'une fenêtre dans le village des indigènes hostiles. Si quelqu'un lui aurait dit à ce moment-là qu'il allait tomber amoureux d'elle, la demander en mariage et fonder une famille, il aurait sans doute éclaté de rire! Jamais au grand jamais il n'aurait cru une chose pareille! Surtout qu'à cet époque il avait encore espoir de trouver Jasmine... Désormais il n'en avait plus... Ou plutôt; il n'en voulait plus.

Il longea le long corridor blanc puis tourna le coin arrivé au fond pour se diriger vers les toilettes qu'il avait cru apercevoir, mais il ne les trouva pas. Comme si elles avaient soudainement disparues. Évidement, ce n'était pas le cas. Il avait simplement oublié où elles étaient réellement. Il décida donc de rebrousser chemin et il constata que les membres de la classe étaient en pause eux aussi. Il chercha avec son regard foncé chaque individu dans l'espoir de tomber sur le regard émeraude de sa chérie, mais elle ne se trouvait aucunement à l'extérieur du local. Il se dirigea donc vers le local, se disant qu'elle avait sans doute dû rester à l'intérieur a cause de ses douleurs au ventre, mais un grand cri d'incompréhension sortit de la bouche du jeune homme lorsqu'il vit sa fiancée commencer à se battre avec l'autre femme. Pendant un bref instant, il trouva la scène plutôt amusante, mais rapidement il tenta de les séparer.

« Arrêtez! Jessie arrête ça tout de suite! Tu es mieux que ça et tu vas blesser les... »

Alors qu'il était sur le point de terminer sa phrase, Jessie glissa sa main sous le t-shirt de la professeur en y sortant un faux ventre de femme enceinte ce qui créa chez l'Arabe une grande vague de dégoût pour la femme qui se trouvait sous la rouquine. Pourquoi avait-elle fait une chose pareille? Pourquoi avait-elle mentit? Était-ce parce qu'elle avait peur qu'on ne la prenne pas au sérieux? Aladdin l'aurait écouté malgré le fait qu'elle ne soit pas enceinte... Peut-être était-ce pour avoir des contacts avec les pères..? Il ne pouvait dire, mais il aida Jessie à se relever et l'entraîna avec lui dans le corridor un plus loin.

« Écoutes, je n'ai pas vraiment envie de suivre un cours avec cette femme... On pourrait toujours aller vérifier si un autre cours est donné aujourd'hui? Je crois que c'est la meilleure idée... Sinon si tu veux, on peut toujours essayer d'en faire à la maison... »

Aladdin avait dit « À la maison » sans vraiment y réfléchir, mais plus il y pensait et plus il se disait qu'ils devaient se trouver un endroit pour fonder une joyeuse famille. L'appartement était beaucoup trop petit et il avait un colocataire plus que dérangeant... Et elle, elle avait beaucoup trop d'animaux chez elle et des parasites qu'elle logeait gentiment... Sauf qu'ils ne pouvaient pas vivre de cette façon. Il se contenta de murmurer un « Je t'aime » à son oreille qu'il embrassa par la suite puis il la serra dans ses bras parce qu'au fond, où il serait, il serait heureux, en autant qu'il aille Jessie avec lui.
Fiche par (c) Miss Amazing.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Mon projet préféré ? Le prochain » Aladdin  Sam 9 Nov 2013 - 6:24


« Mon projet préféré ? Le prochain » Jessie & Aladdin
« Arrêtez! Jessie arrête ça tout de suite! Tu es mieux que ça et tu vas blesser les... »La jeune femme n'avait pas l'intention de blesser qui que ce soit, et encore moins la petite Amani qui dormait toujours dans son ventre rebondi. Levant ses iris lime éclairées par une lueur d'expression innocente et interloquée que le jeune homme ait pu penser qu'elle voulait se battre à tout prix, Jessie haussa les épaules, les paumes vers le ciel, le faux-ventre pendouillant au bout de ses doigts serrés. Souriant, la rouquine se releva et le laissa alors tomber sur l'enseignante qui s'était effondrée de découragement sur le sol. Sans un mot ni protestation, la demoiselle se laissa prendre par le bras par son copain énervé devant une telle situation.

Il n'allait toujours pas lui passer un savon parce qu'elle avait voulu mettre au clair certaines choses, comme l'évidence qu'ils étaient ensemble, donc qu'il n'était surtout pas libre pour des écarts de fidélité avec une professeur de Yoga hyper flexible et qu'il ne fallait pas la mettre en colère ? « Écoutes, je n'ai pas vraiment envie de suivre un cours avec cette femme... On pourrait toujours aller vérifier si un autre cours est donné aujourd'hui? Je crois que c'est la meilleure idée... Sinon si tu veux, on peut toujours essayer d'en faire à la maison... » La rouquine eut un soupir de soulagement. Il était simplement mal à l'aise. La demoiselle avait envie de le prendre dans ses bras et de lui hurler aux oreilles à quel point elle le trouvait adorable. Au lieu de cela, elle afficha une petite mine soumise et repentante. Un doux sourire effleura ses lèvres rosées lorsqu'il fit un sous-entendu à propos d'une maison commune. Cette maison dont elle rêvait depuis un bon moment déjà. Et voilà qu'en à peine une journée, il s'était adapté à leur situation et en plus de l'accepter, il semblait en avoir autant envie qu'elle.

L'étreinte qu'ils échangèrent fut remplie de cette amour qui leur était propre et qui guérissait la poupée des moindres ondes négatives. La jolie n'en revenait pas. Sa famille. Elle était là, à presser sa joue contre la poitrine de celui qu'elle aimait, avec leur fille au chaud dans son ventre, dans un couloir d'hôpital. Euh. Le lieu clochait. Secouant sa tête en signe de désapprobation, la jeune femme glissa doucement ses doigts entre ceux d'Aladdin et se mit en marche en l'attirant à suite. « Viens, j'ai une idée. » Elle marcha, cherchant la première sortie qui croiserait leur chemin.« Nous allons joindre l'utile à l'agréable. » Elle se rua dehors, presqu'en courant. Ils parcoururent la moitié du stationnement avant de trouver leur voiture. La jeune femme laissa Aladdin prendre le volant et se positionna près de la portière passagère, un sourire plein de mystère et de contentement sciant son visage angélique. « Je vais t'apprendre à conduire ! Et on ira visiter un quartier bourré de maisons à vendre en banlieue où les routes sont plus calmes que la ville. Je te promets d'être calme et patiente. Et de ne pas t'embêter. Et de t'aimer. »

Jessie prit place dans le véhicule et boucla sa ceinture, se mit à l'aise malgré son ventre bombé et ses douleurs à l'abdomen. La poupée posa une main sur la cuisse de son compagnon lorsqu'il s'assied près d'elle l'instant d'après.« Commence par mettre les clés et le contact. Ça va bien aller. Fais-moi confiance. » Elle lui adressa un clin d'oeil rieur, ses iris émeraude brillant de cette lueur maligne qui lui était unique. Elle s'inspirait de ses propres phrases pour le rassurer. Elle connaissait son dessin animé par coeur. Fanatisme ? Non. C'était simplement son favori. Sans parti pris ! (a)♥
made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Mon projet préféré ? Le prochain » Aladdin  Dim 17 Nov 2013 - 2:26



Aladdin & Jessie
 Mon projet préféré ? Le prochain


Al' avait avoué à sa chère moitié qu'il n'était pas à l'aise de continuer le cours avec une fausse femme enceinte qui était un peu trop proche de lui. Il ne se sentait pas à l'aise d'être prêt d'une autre femme et il avait l'impression qu'il allait y avoir une autre bataille s'ils retournaient dans la classe... Si la professeure leur permettait bien évidement de revenir, ce qu'il doutait fort vu l'humiliation que Jessie lui avait fait subir. Jessie poussa un soupir de soulagement qui enleva un grand poids sur les épaules de l'arabe qui se sentait déjà mieux de voir qu'elle ne souhaitait pas non plus y revenir. Sauf que là, il y avait un pépin... Elle avait toujours des douleurs au ventre... Enfin, cela ne sembla pas la déranger bien longtemps puisqu'elle tira Aladdin à l'extérieur pour le ramener aux côtés de la voiture. Elle annonça finalement à son fiancé qu'elle allait lui apprendre à conduire. Il la fusilla du regard quelques secondes, mais son sourire et son enthousiaste finit par rendre le jeune homme impuissant et il l'écouta lui promettre qu'elle serait là pour l'aider et qu'elle sera une bonne enseignante. Il resta sans mot, regardant la rousse puis il finit par abandonner en soupirant, car il se disait que de toute façon elle ne pourrait pas conduire avec les crampes qu'elle avait au ventre.

Il entra dans la voiture et il s'attacha et suivit à la lettre ce que Jessie pouvait lui dire de faire puis ils se dirigèrent vers la première ville en banlieue de New-York. Al' se sentait terriblement crispé dans les rues de la grosse pomme et était loin de se sentir à l'aise dans les bouchons de circulation et dans les boulevards trop étroit pour le nombre de voiture qu'il pouvait y avoir, mais lorsque les voitures se firent tranquillement de plus en plus rares, il sentit son corps se détendre et il sentis presque conduire la voiture était quelque chose d’inné chez lui.

« C'est sympa au fond... C'est comme conduire un tapis volant! »

Il avait dit cela en détachant le regard de la route que quelques secondes, mais ce fut assez long pour que la voiture passe tout près de foncer dans un panneau de signalisation que Al' sut détourner à la dernière minute. Ouais bon, c'était facile, mais il devait regarder la route qu'il se dit en reprenant son calme. Il tomba finalement sur un quartier en pleine construction qui était entouré de haies et d'une grande porte en métal où de grandes maisons étaient à vendre. Il passa tout près d'un point rond puis d'un grand terrain vague où des bancs en bois et des balançoires s'y trouvaient déjà puis il arrêta la voiture face à une maison où une visite guidée semblait avoir lieu.

« Je crois déjà aimer ce quartier pour notre famille... »

Al' glissa sa main sur le ventre rond de la cowgirl puis l'embrassa doucement sur la joue avant de sortir de la voiture et d'ouvrir la portière du côté passager. Il l'aida à sortir, ferma la portière puis prit sa main pour se diriger vers les escaliers.  
Fiche par (c) Miss Amazing.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Mon projet préféré ? Le prochain » Aladdin  Lun 18 Nov 2013 - 3:40


« Mon projet préféré ? Le prochain » Jessie & Aladdin
« C'est sympa au fond... C'est comme conduire un tapis volant! » La poupée lui rendit son sourire. Elle n'avait fait que quelques commentaires, le jeune homme s'étant découvert une certaine aise depuis sa première, c'est-à-dire il y avait quelques heures de cela. La demoiselle agrippa cependant l'épaule du jeune arabe de la main gauche et la poignée de porte de sa main droite, alors qu'il faisait une tentative d'esquive. Le panneau de signalisation sans tira égratignure, tout comme leur véhicule. Respirant fort et rapidement la demoiselle hésitait entre rire et hurler. Elle tourna sa langue plusieurs fois dans sa bouche et se contenta de pousser un long soupir de soulagement lorsqu'Aladdin remit l'automobile en ligne droite, dans la voie allouée à leur passage. La poupée posa sa main sur la cuisse du jeune homme, desserrant ses doigts d'autour de son épaule forte. Réflexe.

« Pardon pour ma réaction. Ne quitte plus des yeux la route s'il te plait. » laissa-t-elle tomber, gloussant nerveusement avant de regarder par la fenêtre pour se calmer.

La poupée fut étonnée du résultat, puisque étonnamment, elle qui avait eu un moment envie d'ouvrir la portière et de sauter en bas en mode panique, ou de sortir directement par la fenêtre à devienne que pourra, regarder le quartier en construction lui changea brusquement les idées, adoucissant ses humeurs de haute voltige. Ce fut presque l'extase lorsqu'Aladdin engagea leur voiture dans le rond point avant de le stationner devant une maison dans laquelle une visite se déroulait. « Je crois déjà aimer ce quartier pour notre famille... »

La jolie rousse eut envie de le serrer dans ses bras jusqu'à ce qu'il étouffe. Encore une fois, elle se retint. Il avait ce pouvoir sur elle. En sa présence, elle arrivait à se contenir. Alors qu'en son absence, cela finissait en bagarre avec l'enseignante de Yoga, par exemple. La jeune femme ferma les yeux et apprécia la caresse et le baiser. Jessie aimait par dessus tout ces petites marques d'affection ici et là et était toujours en quête de celles-ci. Et le voir se lever pour lui ouvrir la porte, c'était le comble. La demoiselle sauta au cou de son copain, sans crier garde et éclata de rire, couvrant la joue du jeune brun de baisers rapides et tout autant amoureux. Il prit ensuite sa main, autre détail qui fit battre un peu plus follement le coeur batifolant de la poupée qui grimpait les marches aux côtés de son compagnon de coeur.

Oups. Elle était à présent face contre terre, les deux mains sous sa poitrine compressée. La demoiselle s'efforçait de rentrer le ventre, pour que ce dernier ne s'écrase pas contre les marches comme le reste de son corps qui gisait devant la porte d'entrée. Elle réussit à épargner sa fille qui ne savait pas qu'elle venait de frôler un destin fatal. Roulant sur le dos, malgré la position inconfortable, Jessie se mit à rire. Elle riait si fort qu'une femme en tailleur se planta au-dessus d'elle lui demandant d'un ton complaisant si elle avait besoin d'aide. La future mère se remit difficilement sur pied, et secoua sa tête et regarda directement l'agente immobilière.

Au dehors, elle s’arrêta et le regarda. « Je veux cette maison. Vous pouvez dire aux autres que la visite est finie. » lança-t-elle, plus qu'enthousiaste. Elle se tourna par la suite vers Aladdin. « Je me sens chez nous ! Je me suis déjà enfargée ! » Comme si tout cela était normal.

made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Mon projet préféré ? Le prochain » Aladdin  Mar 3 Déc 2013 - 17:09



Aladdin & Jessie
 Mon projet préféré ? Le prochain


Les attentions qu'Aladdin faisait spontanément et sans même se forcer semblait faire leurs effets, car Jessie ne ratait pas un moment pour lui montrer qu'elle adorait cela. Encore une fois, elle était entrain de le couvrir de baisers inattendus et pendant un bref instant le jeune homme se voyait devoir la repousser pour pouvoir jeter un coup d’œil à la maison qu'ils souhaitaient visiter.  Ils finirent par se diriger vers la grande maison à deux étages en pierre beige, Jessie lui tirant le bras comme une gamine de 3 ans qui avait hâte de voir sa surprise et qui n'était plus capable d'attendre. Cela fit sourire Al' jusqu'à ce que celle-ci tombe face première en se prenant les pieds dans les escaliers qui devaient les mener jusqu'à la porte d'entrée. Al' se fit légèrement tiré vers le sol puisque ses doigts étaient toujours enlacés avec ceux de la rouquine, mais il reprit rapidement son équilibre ce qui dû par la même occasion amortir la chute de sa fiancée. Immédiatement, le jeune prince courba son dos et lui demanda si tout allait bien, craignant qu'elle se soit blesser ou blessée la petite Amani, mais son grand sourire et son rire le soulagea rapidement et poussa un grand soupir.

Une agente immobilière arriva tout près d'eux et les observa d'un regard interrogateur qui voulait surtout dire : « Mais qu'est-ce que deux cinglés font ici..? ». La cowgirl tenta de se lever ce qui attira à nouveau l'attention de l'arabe qui tenta de l'aider du mieux qu'il le pouvait. Lorsqu'elle fut finalement remise sur ses deux jambes, Jessie s'écria que les visiteurs pouvaient partir, car c'est cette maison qu'elle désirait. Al' fronça les sourcils et ouvrit la bouche pour expliquer à Jessie qu'il y avait encore des tas de superbes maisons à vendre dans le quartier, mais la réplique de sa fiancée lui fit rapidement comprendre qu'elle n'allait pas changer d'idée. L'agente haussa un sourcil comme réponse. Il était évident qu'elle ne les prenait pas au sérieux. Comment deux jeunes adultes de 21 ans pouvaient-ils bien acheter une maison à ce prix? Le jeune homme comprit rapidement ses craintes et tenta de lui faire comprendre.

« Nous allons bientôt avoir un bébé et nous désirons une grande maison où il pourra jouer... »

La femme d'âge mûre ne semblait toujours pas satisfaite. Al' jeta un coup d’œil à sa fiancée puis détourna le regard à nouveau vers l'agente.

« Nous pouvons au moins regarder, non?  »

Sans avoir l'approbation de la dame, Al' tira Jessie par la main et entra dans la maison qui était, pour dire vrai, encore mieux à l'intérieur qu'à l'extérieur. Il était sûr qu'ils s'y plairait.
Fiche par (c) Miss Amazing.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: « Mon projet préféré ? Le prochain » Aladdin  Mer 4 Déc 2013 - 22:48


« Mon projet préféré ? Le prochain » Jessie & Aladdin
« Nous allons bientôt avoir un bébé et nous désirons une grande maison où il pourra jouer... » La jeune femme trouvait adorable que son fiancé prenne leur défense pour l'obtention de leur nouvelle maison. Parce que oui, Jessie voulait et aurait cette maison. Que cette horrible agente immobilière soit en accord ou non. Elle posa sa main tendrement sur le poignet du jeune homme qui tentait de convaincre la vieille femme. Pour la peine, la rouquine roula les yeux devant cette perte de temps. Ce sera leur maison, pourquoi restait-elle encore sur leur chemin ? Sur leur porche ? Devant leur porte ? SUR LEUR TERRAIN ? Intérieurement, elle fulminait et ne décollait pas son regard émeraude flamboyant de celui noir de la vendeuse de maison. « Nous pouvons au moins regarder, non?»

« Chérie, je n'ai pas... » commença-t-elle alors qu'il la tira à l'intérieur au beau milieu de sa phrase. La jeune femme riait doucement alors qu'il poussait la porte pour les laisser entrer, bousculant au passage un vieux couple. S'excusant à la ramasse, Jessie fouilla tant bien que mal dans son sac pour trouver son cellulaire. « Du calme mon coeur, donne-moi deux minutes je règle tout ça, et on explore notre nouveau chez nous. »

La jolie rousse se détacha légèrement de ce dernier et appela la banque. Elle réussit à les convaincre d'envoyer quelqu'un pour l'une de leur meilleure cliente. Ce ne fut pas sans leur gueuler dessus un peu et de les menacer, bien qu'elle n'était pas sincère, simplement déterminée, mais la jeune femme raccrocha, de bonne humeur. Ce qui était un bon signe pour tout le monde. « Bon, désolée pour le contre temps. Je te suis. On commence par où ? Le sous-sol et on finit avec les chambres ? » dit-elle, s'approchant doucement de lui avant de déposer un petit baiser sur les lèvres d'Aladdin en souriant. « C'est beau chez nous non ? » souffla-t-elle à son ventre, caressant son ventre.

Alors qu'elle remontait du sous-sol, elle tomba nez à nez avec l'agente. Sa mine n'affichait pas d'accord avec ce qui se passait. Et cela fit un grand bien à Jessie qui savait comment ça allait se dérouler. La vieille femme lui tendit une liasse de papiers reliés ensemble par une agrafe. La rouquine fit un signe à l'envoyé du banquier en souriant mièvrement. Puis, la demoiselle les fit tous les deux sortir et elle se retourna vers Aladdin. « Bienvenue chez nous. »

made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: « Mon projet préféré ? Le prochain » Aladdin  
Revenir en haut Aller en bas
 

« Mon projet préféré ? Le prochain » Aladdin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Plus sur le projet d’usine d’assemblage de téléphones
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» projet de diorama
» Constitution 1987: Réceptacle et promotrice du projet nation
» Projet de loi qui limiterait le nombre de partis politiques a 4 ou 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP terminés-