Partagez | 
 

 Une petite sortie de couple [PV Timon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le rose est mon âme-sœur ♥
Laurence
PRESENCE/ABSENCE : Le rose et moi sommes là !
DOUBLES COMPTES : Randall Boggs & Pégase R. Smith
PHOTO D'IDENTITE :

All you need is love:
 



DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des fous
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans
COTE COEUR : Le rose ♥ Charlie ♥ Le rose ♥ Timon pour toujours ♥ Mais SURTOUT le rose ♥
OCCUPATION : Aimer le rose ♥
HUMEUR : Oh du rose! ♥
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 930
POINTS : 5
LOCALISATION : New-York

MessageSujet: Une petite sortie de couple [PV Timon]  Ven 20 Sep 2013 - 6:01



Laurence & Timon
Une petite sortie de couple

Hier, j'ai eu un petit froid avec Jonathan... Non, d'accord, je l'avoue, c'est plus qu'un petit froid. Alors que je devais passer un super rendez-vous romantique avec lui, Jessie, une petite peste qui ne se mêle pas de ce qui la regarde, est venue s'inviter à notre table et a commandée du ?@#$! de poisson . Je lui ai évidement tout balancé au visage en lui hurlant des insultes parce qu'elle faisait clairement exprès d'en manger alors que j'y suis allergique dans ce monde! Bon... Je m'égare... Elle m'a fait remarquer durant notre discussion mouvementée que mon copain avait du rouge à lèvre sur l'encolure de sa chemise blanche. Enfin, je devrais plutôt dire ex copain, car je suis sortis du restaurant en lui lançant des morceaux de pain à la figure en lui hurlant qu'il ne me méritait pas. Maintenant je regrette et je ne sais pas quoi faire parce qu'il m'a tout de meme trompé...

Alors que je venais d'essuyer mes larmes du revers de la main pour entrer dans l'appartement, je vis Timon remplir un gros sac de vêtements. Aussitôt, d'autres larmes coulèrent et cette fois-ci beaucoup plus vivent que les précédentes. Mon corps tremblait tellement mes sanglots étaient puissants puis je sautai au cou du beau blond, le suppliant de ne pas partir de ma vie lui aussi. Je restai aussi vague que cela, ne parlant aucunement de Jonathan.

Il finit par me dire qu'il allait simplement faire un tour en forêt. Je crois avoir chuchoter un « C'est vrai..? » en essuyant mes yeux devenus rouges d'avoir autant pleuré. Je finis par sourire et m'inviter à ce camping sauvage en lui disant que j'adorais le grand air. Bah oui, j'avais vécu dans la rue pourquoi selon vous? Pour la drogue? Ah, mais soyez réalistes quand même! Mon sourire était de retour et je courai immédiatement faire mon sac pour le camping, tout en gloussant. Je ne repensai plus à Jonathan tellement j'étais fou de joie d'aller en forêt avec mon colocataire! J'y repensai que plus tard lorsque les lumières étaient éteintes et que j'étais à nouveau seul avec moi-même... Je crois avoir pleuré une bonne partie de la nuit jusqu'à ce que je m'endors d'épuisement.

Ce matin, j'avais le sommeil léger. J'avais peur que Timon parte sans moi, je ne sais pas trop pourquoi. Je me levai tôt comme à mon habitude et fouillai dans ma sacoche Adidas que je transportait partout avec moi puis en sortis 7 flacons qui contenaient chacun des pillules de différentes formes et couleurs, les regardai un moment puis les gobai. Ils me rendaient ''normal'' aux yeux des gens de la société New-Yorkaise. Moi je me sentais débile quand je les prenais, mais sans eux je faisais peur aux gens. Je me sentais faux, mais il semblerait que je plaisais plus aux gens ainsi.

En attendant que leurs effets agissent, je décidai  de me tartiner le mollet de beurre d'arachides et mis quelques morceaux de céréales colorées dans mes narines où j'ajoutai ensuite du jus d'orange et je m'installai devant la télévision pour regarder My little pony . Je me mis à chantonner la première chanson tout en mangeant mes ongles d'orteils dans une position digne d'un contortioniste puis finalement je me trouvai bizarre et allai à la cuisine pour me nettoyer. Mes médicaments faisaient enfin effet.

J'allai sous la douche, me rasai le près la barbe tout en me répentant que heureusement Timon ne savait pas pour mes médicaments. Il devait sans doute se dire que ma folie lors de notre première rencontre n'avait été que passagère, alors qu'elle était permanente. Je choisis un polo blanc et rose et un jeans pâle et terminai de pacter les dernières choses nécessaires au camping que j'avais  déposé sur la nouvelle table basse brun chocolat du salon que j'avais acheté pour remplacer celle que j'avais brisée à mon arrivée. J'attendis patiemment Timon avec un petit-déjeuné digne d'un roi. Lorsqu'il se reveilla enfin, je lui mis l'assiette sous le nez et lui souris de toutes mes jolies dents blanches.

« J'ai vraiment hâte de faire du camping! J'adore la nature! Elle et moi nous formons qu'un! »

Je croquai dans le jaune d'oeuf qui se trouvait sur ma toast au beurre puis continuai à lui sourire la bouche fermée puis je me souvins alors de ce que Jessie m'avait donné la veille et décidai de la lui montrer. Je me levai et essuyai mes mains graisseuses sur mon jean, je me dirigeai ensuite vers mon costard que j'avais mit sur une chaise tremblante un peu plus loin  et en sortis une figurine de Rainbow Dash que j'avais pris soin de mettre dans la poche intérieur.

« Regardes ce que j'ai eu hier! C'est Jessie qui me l'a donné! ... Enfin une jeune rousse... On est et je cite ''Soeurs de MLP'' »

Soudainement, mon sourire disparu. J'avais été si hodieux avec elle... Bon, j'avoue, sur le coup elle l'avait cherché à toujours parler de Timon alors que Jonathan était là... Mais en même temps, elle n'avait pas eu tord sur toute la ligne...
Fiche par (c) Miss Amazing.

_________________



✱ Timance
The first three years was our honeymoon period. Then you settle into the relationship, and it morphs into just living, breathing. It becomes more comfortable, but it becomes a necessity -- something you can’t give up, like an addict.
-David Burtka
code par Skank sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
"Je vais pas me déguiser en Vahinée!"
Fantastic Animals
PRESENCE/ABSENCE : fidèle au poste o/
DOUBLES COMPTES : Un dieu qui a oublié de prendre le thé /sbaf/
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Le Roi Lion
ÂGE DU PERSONNAGE : environ 38 ans d'humains
COTE COEUR : Les insectes, miam... oh et Laurence ♥
OCCUPATION : Empêcher Laurence de jouer dans mon pentalon
HUMEUR : Hakuna Matata
MON ARRIVÉE : 06/04/2013
MON VOYAGE : 1958
POINTS : 219
LOCALISATION : à quelque part

MessageSujet: Re: Une petite sortie de couple [PV Timon]  Sam 21 Sep 2013 - 2:39
    Depuis son arrivée à New-York, Timon se sentait enfermé. Pas qu'il y avait quelque chose qui entravait ses mouvements, non, ce devait être psychologique. Cet impression venait surement du manque de nature. Oh il y avait bien des parcs, mais ça manquait vraiment de naturel! C'était peut-être bien beau les parterres entretenus et les arbustes taillé, mais c'était si artificiel! Le suricate avait besoin de grand air, de vraie végétation et surtout de tranquillité. Non mais c'est vrai quoi, ici tout était bruyant, achalandé... il y avait toujours des gens partout! Pas qu'il n'aimait pas les gens, mais un peu de solitude lui ferait du bien. Seul avec la nature... ça lui rappelait quand il avait quitté la colonie pour aller vivre sa vie! Penser au moment où il avait dit au revoir à sa mère le remua quelque peu... mais il chassa vite cette pensée, parce que dans quelques jours, lorsqu'il en aurait marre, il rentrerait chez lui! Sauf que parfois, il se demandait si l'appartement était vraiment le sien... C'est que son nouveau coloc prenait beaucoup de place... genre TOUTE la place. Pourquoi il le gardait? Le blond n'en avait aucune idée, peut-être qu'il avait quelque chose d'attachant?

    L'homme faisait son sac tranquillement, essayant de ne rien oublier. Il avait sa tente, son sac de couchage, une couverture, de la nourriture et de quoi la faire cuire... Il prépara aussi ses vêtements, car il prévoyait manger en se leva et partir tôt. Il était plutôt content de ce qu'il avait acheté pour l'occasion, il s'était aussi beaucoup renseigner sur le camping, car selon lui, c'était ce qui ressemblait le plus à son ancienne vie. Bon il n'avait pas tout cet équipement, mais il devait s'adapter à son corps d'humain! Donc voilà, il vaquait à ses occupation quand un ouragan rose entra dans l'appartement et vint l'inondé... mais surtout, s'accrocher à son cou. Oui, Laurence... Laurence qui croyait que Timon s'en allait... En effet, mais il reviendrait!

    Est-ce que le blond s'était invité, ou la mangouste l'avait fait? Qu'importe parce que le résultat était le même: Le colocataire un peu étrange et envahissant irait en camping avec lui...  Adieu tranquillité! Bon au moins, l'appartement ne serait pas tout rose à son retour. son foyer serait donc épargner par le cataclysme, mais il en serait autrement pour Timon... Mais bon, peut-être que l'autre homme en aurait marre et reviendrait à la civilisation? Il était difficile de le cernée, aimait-il vraiment la nature et tout ça, ou il y avait une autre motivation inconnue du suricate?

    l'ancien animal se coucha tôt, question d'être en forme pour la journée suivante qui commencerait tôt. Elle débuta même plus tôt que ce qu'il croyait car il vu un peu réveillé par Laurence qui faisait il ne savait trop quoi... Il regardait la télévision et chantait. Ça lui prenait parfois, de faire des trucs étrange, sans que Timon ne sache pourquoi ou comment... mais il finissait par se calmer au bout d'un moment.

    Une fois habillé, Timon mangea ce que son colocataire lui avait préparer. L'autre pouvait être vraiment attentionné! Le blond se sentit presque coupable d'avoir songé à se pousser sans emmener Laurence. Bah quoi? Il voulait aller camper pour fuir l'envahissant personnage et voilà qu'il l'accompagnerait! la vie était étrange parfois... Le suricate écouta distraitement le moulin à parole, regardant aussi la figurine de poney qu'il lui montrait. Ce n,est qu'à la mention du prénom de celle qui lui avait offerte que le blond se réveilla vraiment:


    - C'est marrant, je connait aussi une Jessie qui est rousse. Elle était très gentille et on a chanté ensemble dans les couloirs de l'hôpital!


    Ils ne s'étaient pas revu, leur horaire avaient été incompatibles. dommage, parce qu'il avait vraiment aimé cette rencontre, c'était une des rares femmes qu'il avait apprécié. C'était juste ennuyant qu'ils se soient croisé à l'hôpital... ah le hasard! si hasardeux... bon, il était temps de faire une dernière vérification avant de partir! Tout semblait y être et ce fut un départ!

    Sortir de la ville n'était pas facile pour quelqu'un n'ayant pas de permis de conduire. Il fallait prendre le métro, puis un bus, un autre bus et pour finir marcher. Bon heureusement chaque étape n'était pas trop longue, mais ça leur laissai tout de même le temps de parler:


    - Donc tu l'a rencontré comment cette Jessie rousse?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le rose est mon âme-sœur ♥
Laurence
PRESENCE/ABSENCE : Le rose et moi sommes là !
DOUBLES COMPTES : Randall Boggs & Pégase R. Smith
PHOTO D'IDENTITE :

All you need is love:
 



DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des fous
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans
COTE COEUR : Le rose ♥ Charlie ♥ Le rose ♥ Timon pour toujours ♥ Mais SURTOUT le rose ♥
OCCUPATION : Aimer le rose ♥
HUMEUR : Oh du rose! ♥
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 930
POINTS : 5
LOCALISATION : New-York

MessageSujet: Re: Une petite sortie de couple [PV Timon]  Dim 22 Sep 2013 - 0:50



Laurence & Timon
Une petite sortie de couple

Timon me fit sortir de mes pensées lorsqu'il me disa qu'il avait connu une rousse nommée elle aussi Jessie. Cela me fit sourire, car je savais que c'était la même Jessie puisqu'elle me l'avait dit à notre première rencontre, sauf que grande hésitation inexplicable s'empara de lorsqu'il me disa qu'elle était gentille. Gentille... Je ne pouvais pas dire que ce n'etait pas le cas puisque qu'elle m'avait tout de même acheté une figurine, mais avait su être méchante en me disant que je ne savais pas agir avec les gens que j'aimais. C'était n'importe quoi, car j'etais aux petits onions avec eux et c'est à ce moment là justement que ma soirée s'etait mise a mal tourner.

« Ah.. Marrant.. » Me contentais-je de dire

Mon appétit avec disparue d'un coup et je jetai le reste de mon repas. Je vérifiai au moins six fois si j'avais tout ce qu'il fallait  puis nous quittâmes l'appartement que je barrai derrière moi, même si je me disais que les choses qui avaient le plus de valeur devaient être mes vêtements et que j'avais du apporter la moitié de ma garde-robe, non pas par luxe, mais bien à cause du changement de saison et de sa température qui jouait au yo-yo.

Nous prîmes le métro, jusqu'à l'autre bout de la ligne puis un bus et un second où le trajet était beaucoup plus long. Enfin, long quand on ne sait pas de quoi parler. Javais monologué sur tout plein de trucs, me doutant que le blond ne saurait pas quoi dire, mais cela passait le temps jusqu'à ce que je ne sache plus quoi dire. Ce fut silencieux pendant un moment entre nous jusqu'à ce qu'il me reparle de Jessie. Pourquoi il voulait tant savoir qui elle était?

Je restai perplexe devant sa question. J'allais lui répondre quoi? Qu'on setait rencontrer  dans un café et que nous avions fait un plan pour qu'il tombe amoureux de moi? Non je ne pouvais quand même pas. Je le regardait un moment dans ses yeux bleus puis finis par faire un sourire, mais pas de joie. Cetait plutôt un sourire timide. Le genre de sourire où même les joues deviennent rosées.

« En fait, je l'ai rencontré dans un café un matin quand je travaillais encore au bar... On a discuter de plein de choses... Et de My little pony et c'est pour ça qu'elle m'a offert cette figurine hier quand on s'est revu au restaurant! ... Sauf que la soirée s'est mal terminée... »

On aurait presque cru que jetais entrain de dire que javais eu un rendez-vous galant avec elle ou bien que javais eu une chicane de couple . Enfin... Si, javais eu une chicane de couple, mais pas avec elle! Beurk! Une femme! Les poules allaient avoir des dents lorsque j'allais tomber amoureux d'une chose aussi peu nécessaire.

« En tout cas, je ne sais pas si Jessie s'etait levée du mauvais pied, mais elle ne m'a pas semblé très gentille hier. Elle a insinuée que jetais un mauvais petit copain, mais pourtant je ferais tout pour plaire a la personne que j'aime! »

Il faut l'avouer, quand elle mavait dit cela javais été choqué. Comment avait-elle pu dire une chose pareille? Bon en même javais un tout autre comportement a notre deuxièmement rencontre... Cetait peut-être Jonathan qui mavait fait changer de la sorte? Jetais peut-être quelqu'un d’influençable?

Notre trajet se termina quelque temps et nous sortîmes du bus lorsqu'il ne restait plus que des arbres et une large bande de ciment qui les les séparaient en deux. Je décidai de prendre de prendre le côté où nous avions descendu et pris le sac de Timon sur une de mes épaules en plus du mien et je me plongeai au coeur de la forêt, me retournant régulièrement pour vérifier s'il etait toujours derrière moi. Je finis par déposer les sacs lorsque nous arrivions dans une petite clairière. Je commençai a vider mon sac des trucs utiles pour monter notre camp puis regardai le sac de la tente puis souris.

« Cest la toute première fois que tu fais du camping sauvage, a des kilometres de la civilisation avec une seule tente et un gars qui aime le rose..? »

Je ne sais pourquoi, mais je n'avais pas dit gay. Je trouvais que ca faisait trop étiquette. Vous savez: Hommes, femmes et gays. Je préférais parler de rose a la place parce que le rose cetait joli. Je sortis les piquets de tente et la toile puis je me mis a l'assembler comme je croyais qu'elle devait aller tout en chantant "Pink fluffy unicorn dancing on rainbow". Ah! Vraiment, je sentais que cette fin de semaine en nature avec Timon allait être unique!
Fiche par (c) Miss Amazing.

_________________



✱ Timance
The first three years was our honeymoon period. Then you settle into the relationship, and it morphs into just living, breathing. It becomes more comfortable, but it becomes a necessity -- something you can’t give up, like an addict.
-David Burtka
code par Skank sur Apple-Spring


Dernière édition par Laurence Legay le Lun 23 Sep 2013 - 15:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
"Je vais pas me déguiser en Vahinée!"
Fantastic Animals
PRESENCE/ABSENCE : fidèle au poste o/
DOUBLES COMPTES : Un dieu qui a oublié de prendre le thé /sbaf/
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Le Roi Lion
ÂGE DU PERSONNAGE : environ 38 ans d'humains
COTE COEUR : Les insectes, miam... oh et Laurence ♥
OCCUPATION : Empêcher Laurence de jouer dans mon pentalon
HUMEUR : Hakuna Matata
MON ARRIVÉE : 06/04/2013
MON VOYAGE : 1958
POINTS : 219
LOCALISATION : à quelque part

MessageSujet: Re: Une petite sortie de couple [PV Timon]  Dim 22 Sep 2013 - 5:13

    Timon fut surpris de la réponse de Laurence à propos de Jessie. Ça ressemblait presque à un rendez-vous amoureux! Pourtant, le suricate avait cru comprendre que les femmes, ce n'était pas trop le truc de son colocataire. Peut-être qu'il avait mal compris... après tout, l'autre n'était pas facile à cerner! Pour ne pas dire que ses agissements étaient incompréhensible pour le blond le trois quart du temps! Il vivait avec un phénomène, c'était le cas de le dire! mais bon, il semblait tout de même beaucoup mieux que lorsqu'il l'avait trouvé dans cette ruelle.

    l'ancien animal fut déçu que le brun et Jessie se soient disputé, surtout que la rousse était si sympathique! Mais bon, on ne pouvait pas s,entendre avec tout le monde... quoiqu'en même temps dans le cas de Laurence, il ne s'entendait pas avec beaucoup de gens à ce que Timon avait cru comprendre. Parfois ce dernier se demandait vraiment pourquoi l'amoureux du rose ne lui faisait pas de ces petites scènes qu'il faisait à tout le monde? peut-être que parce que s'il le faisait, le suricate le mettrait à la porte? Perdre son toit devait être une motivation pour ne pas trop s'exciter. La stabilité devait surement l'aider à être plus calme, non? C'était les conclusions que l'homme tirait, ne voyant rien d'autre qui pouvait avoir une influence aussi forte sur le comportement de son colocataire. Bon l'arrêt de la drogue? Quoique Timon avait parfois l'impression qu'il prenait quelque chose, sans savoir quoi. Mais bon, ça ne changeait rien pour la mangouste, tant que ça lui permettait d'avoir une vie à peu près normale... parce que des sautes d'humeurs comme ce matin, il y en avait de temps à autre, mais au moins c'était de courte durée.

    Sinon que Jessie ait insinué que Laurence était un mauvais petit copain, après seulement deux rencontres, c'était étrange. Il n'avait vu qu'une fois la rousse, mais elle ne lui avait pas semblé être du genre à blesser les gens... mais connaissant son compagnon d'aventure, il se doutait qu'il avait aussi du se passer autre chose. Il arrêta là les questions, car il était évident que l'autre homme ne voulait pas trop en parler. Au pire, si le blond voulait tirer tout ça au clair, il n'avait qu'à communiquer avec la jeune femme! Bah quoi, il y avait des chances pour qu'elle lui raconte sa version! Mais bon, tout cela attendrait puisqu'ils venaient enfin d'arriver à destination. Bon, pas tout à fait, il leur fallu encore marcher un moment avant d'être vraiment en forêt, coupé de toute civilisation. Timon avait été surpris que Laurence prenne aussi son sac. Il était plus fort qu'il en avait l'air, mais peut-être était-ce là un préjugé à cause de son amour pour le rose? C'était mal les préjugés, mais parfois c'est plus fort que nous et ils restent accrochés.

    une fois dans une petite clairière en train de préparer leur petit camp, le brun fit réaliser à Timon qu'ils n'avaient qu'une tente... bon pas étonnant vu que le but était de partir seul et que l'autre n'avait pas vraiment d'équipement de camping. La question c'était pourquoi il souriait comme ça et pourquoi il posait cette question bizarre? Bon en même temps, Laurence était bizarre, alors il n'allait pas faire des questions banales. Mais où l'esprit tordu de son colocataire voulait bien en venir? La mangouste répondit ce qui lui vint en premier:

    - heum... ne peinture pas ma tente en rose, elle est bien comme elle est... sinon c,est la première fois que je fais du camping de cette façon, point. et toi? Tu t'y connais en camping?

    Timon regarda Laurence essayer de monter la tente en chantant pendant un moment jusqu'à ce qu'il décide d'intervenir pour qu'ils puissent entrer sans avoir besoin de creuser un tunnel ou de trouver une échelle. Il entreprit ensuite de délimiter un petit cercle où ils feraient un feu. Ensuite il partit chercher du bois pour le feu. Il en profita pour déguster quelques insectes, ils étaient tellement plus savoureux que ceux de la ville! Par contre tout ce travail lui donna chaud bien assez vite. Déposant son dernier chargement de bois à leur petit camp, il dit à l'autre homme:

    - J'ai vu une petite rivière pas loin, je vais me débarbouiller un peu et je reviens.

    L'ancien animal retrouva le cours d'eau sans problème. Il enleva son chandail et se nettoya rapidement. l'eau fraiche lui fit le plus grand bien. La tranquillité de la nature lui faisait du bien. Il savoura ce moment de solitude, car il avait la nette impression que ça ne durerait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le rose est mon âme-sœur ♥
Laurence
PRESENCE/ABSENCE : Le rose et moi sommes là !
DOUBLES COMPTES : Randall Boggs & Pégase R. Smith
PHOTO D'IDENTITE :

All you need is love:
 



DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des fous
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans
COTE COEUR : Le rose ♥ Charlie ♥ Le rose ♥ Timon pour toujours ♥ Mais SURTOUT le rose ♥
OCCUPATION : Aimer le rose ♥
HUMEUR : Oh du rose! ♥
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 930
POINTS : 5
LOCALISATION : New-York

MessageSujet: Re: Une petite sortie de couple [PV Timon]  Lun 23 Sep 2013 - 14:52



Laurence & Timon
Une petite sortie de couple

Le blond se contenta de me demander de ne pas peindre sa tente en rose, ce qui me fis décrocher un petit sourire et un petit rire sortit de ma bouche. Quelle drôle d'idée! Le tissu de la tente ne pouvait pas être peint, la couleur ne tiendrait pas! Tout le monde le sais! Qu'il avait de drôles d'idées parfois! Il termina sa phrase d'une façon plus sec, ce qui fit disparaître mon sourire puis je me tournai la tête pour le regarder et lui répondis que non, je n'avais jamais fais de camping, mais que j'avais toujours été proche de la nature. Enfin la nature c'était vite dit quand on réfléchissait que j'avais dormis douze ans dans le jardin de la reine rouge, mais qu'en même, c'était aussi dangereux qu'en forêt! J'en donnerais ma tête à couper!

Timon vint m'aider à monter la tente, je trouvai cela très gentil de sa part, même si je crois que j'aurais tout de même finis par réussir à l'installer moi-même. Mes mains frôlèrent à quelques reprises celles de Timon et étrangement chaque fois je ressentais un genre de malaise. Non pas le genre de malaise quand on n'aime pas ça, mais plutôt le genre de malaise quand on aime ça et qu'on sait qu'on ne devrait pas... Nous avons terminé rapidement de monter la tente qui était destinée pour deux comme il était écrit sur le sac, mais je ne sais pas trop pourquoi, j'avais l'impression que nous allions être plutôt serrés cette nuit.

Alors que mon coloc avait décidé de faire un rond de pierres qui étaient de toutes les formes et toutes les couleurs (tout comme mes médocs!), moi, je décidai de remplir la tente du sac de couchage de Timon et des nombreuses couvertures roses et douces que je venais de m'acheter il y avait à peine une semaine et qui étaient encore emballées. Je sortis ensuite deux oreillers que j'avais pliés dans mon sac, car mon nouveau corps n'acceptait plus que je dormais à la verticale avec une jambe dans le plumage... Surtout que je n'avais plus de plumage... Le blond m'annonça qu'il allait à la rivière . Je fis un petit hmm pour lui signaler que je l'avais entendu pendant que je cherchais mon appareil photo que j'avais mis dans ma sacoche avec pleins d'autres trucs que j'utilisais quotidiennement pour faire ma toilette. J'entendis ses pas s'éloigner, les petites roches rouler sous ses souliers puis finis par trouver un livre sur la pensée de Freud que j'avais commencé à lire. C'était très intéressant, mais je comprenais mieux quand je venais de me réveiller... Après que j'aille pris mes médicaments, tout devenait flou et j'avais l'impression que les lettres étaient seulement alignées pour faire des phrases dépourvus de sens.

Dans la tente, il commençait à faire chaud et humide. Mes vêtement me collaient à la peau et je m'en sentais inconfortable. Je décidai donc de rejoindre Tim à la rivière pour m'y tremper les pieds et me rafraîchir. D'un pas incertains, je me dirigeai où je cru qu'il avait été puis plus j'avançai entre les arbres et plus je me demandais si j'avais pris la bonne direction, mais heureusement, alors que j'allais presque pleurer de m'être perdu en forêt, je reconnu Timon qui était accroupi au-dessus du courant d'eau. Enfin, je cru que c'était lui, car ce n'était pas évident étant donné qu'il était dos à moi, mais en même temps je dois l'avouer que j'avais reconnu ses belles fesses rondes et rebondit que son jeans moulait trop bien. Bah voyons Laurence, tu raconte quoi là..?

Je souris et j'enlevai mon polo en courant, laissant le soleil du midi me caresser le torse qui était bien découpé malgré les apparences trompeuses (Non, mais j'avais quand même été danseur dans un bar pendant plusieurs mois!) puis je déboutonnai mon jeans pour me retrouver qu'en sous-vêtement moulant. Je continuai à courir, j'allais crier le nom de Timon, mais je m'accrochai les pieds dans un cailloux incruster dans la terre et je finis ma course en vole plané en donnant un coup de genou dans le dos de l'homme et je l’entraînai avec moi dans l'eau en voulant m'agripper à lui par réflexe. Je remontai rapidement à la surface de l'eau et poussai une grande exclamation de surprise. Tout c'était passé si vite que je n'avais même pas eu le temps de penser que j'allais me retrouver mouillé.

« Je n'ai même pas eu le temps d'enlever mes chaussettes! Elles vont sentir le poisson... »

Je me passai les mains sur le visage et ôtai mes cheveux qui me tombaient dans les yeux puis cherchai Timon du regard. Il était où? Je fis un tour de 180° et je finis par le voir. Il était aussi mouillé que moi et malheureusement pour lui, il avait que son chandail d'enlevé. Je lui fis un petit sourire embrassé et me mordis doucement la lèvre inférieur puis pour détendre l'atmosphère, je lui dis la première chose qui me vins en tête:

« Qui a mit un roche au beau milieu de nul part? »

Je m'efforçai de rigoler , car en fait ce c'était pas très drôle. Mort de honte je décidai d'aller me noyer ailleurs. Je rentrai ma tête dans l'eau et sans avertir Timon, je j'allai contre courant pendant quelques instants et finis par me rendre compte que le courant devenait de plus en plus fort. Je sortis ma tête de l'eau et mes iris émeraudes avaient du mal à y croire. Le paysage était magnifique. Des jolis oiseaux aux couleurs éclatantes, des centaines de sapins et de conifères devenus jaunes et oranges, les poissons argents qui sautaient pour manger des papillons qui volaient trop près de l'eau et une impressionnante cascade d'eau tout juste en face de moi. J'avais envie d'y rester, mais il était plus sage de retourner puisque Timon ne savait pas où j'étais et puis je pourrais bien lui en parler et nous pourrions ensuite déplacer le campement jusqu'à là..? Je décidai donc de revenir au point de départ, mais arrivé là, je ne le vis pas. Je m'étais trompé d'endroit? Bien sûr que non, mes vêtements étaient toujours au sol.

Je sortis de l'eau, pris mes vêtements et pris quelques morceaux d'herbe bizarres, fait sur le long, que je tressai ensemble pour faire une sorte de corde où nous pourrions accrocher nos vêtements trempés. C'est donc cela que je fis lorsque j'arrivai au campement. J'entrai dans la tente me changer, puis quand je terminai, j'apportai avec moi mes vêtements et ma sacoche qui contenait mon appareil photo, car j'avais drôlement envie d'aller photographier ce que j'avais vu plus tôt pour ajouter les clichés à mon porte-folio. Je pris quelques brindilles installées près du rond de pierres et pris mon briquet, que j'avais toujours gardé même si je ne fumais plus, et allumai un feu. Avec cela, nos vêtements allaient sécher beaucoup plus rapidement! C'était comme un sécheuse, non? Une sécheuse en plein air, voilà.  

« Je vais photographier du paysage, tu veux venir? »

Je me dirigeai, appareil photo dans les mains jusqu'à l'endroit qui était en fait pas si loin que ça à la marche puis je m'installai sur un gros rocher pour capturer le décor à couper le souffle. C'était encore plus joli que les mannequin anorexique que j'avais l'habitude de prendre en photo. J'y restai que quelques minutes, car rapidement je sentis une drôle d'odeur que le vent poussait sur mon visage. Je restai un moment perplexe, mais je finis par comprendre ce qu'il se passait et je courrai à toute hâte, en sautant  les racines des arbres qui sortaient de terre et en poussant les branches qui m'arrivaient à la hauteur des yeux. J'arrivai enfin au campement, à bout de souffle, ma sacoche qui ne tenait plus que mon épaule et vis du coin de l’œil la tente de Timon entrain de fondre tranquillement.

« Mes couvertures! »

C'était la première chose que j'avais pensé à dire. Je ne m'étais pas demandé comment ou pourquoi même s'il n'y avait pas trente six milles raisons possibles. Je m'élançai et sans même réfléchir, je sautai sur la tente pour arrêter le feu, mais je fis plutôt craquer les piquets ce qui rendit la tente comme une vraie crêpe. Le feu sembla éteint, mais notre tente elle, elle était désormais inutilisable... Heureusement que j'avais laissé nos sacs à l'extérieur! ... Et que personne n'était blessé! Bon, en fait, j'avais terriblement mal au genou.
Fiche par (c) Miss Amazing.

_________________



✱ Timance
The first three years was our honeymoon period. Then you settle into the relationship, and it morphs into just living, breathing. It becomes more comfortable, but it becomes a necessity -- something you can’t give up, like an addict.
-David Burtka
code par Skank sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
"Je vais pas me déguiser en Vahinée!"
Fantastic Animals
PRESENCE/ABSENCE : fidèle au poste o/
DOUBLES COMPTES : Un dieu qui a oublié de prendre le thé /sbaf/
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Le Roi Lion
ÂGE DU PERSONNAGE : environ 38 ans d'humains
COTE COEUR : Les insectes, miam... oh et Laurence ♥
OCCUPATION : Empêcher Laurence de jouer dans mon pentalon
HUMEUR : Hakuna Matata
MON ARRIVÉE : 06/04/2013
MON VOYAGE : 1958
POINTS : 219
LOCALISATION : à quelque part

MessageSujet: Re: Une petite sortie de couple [PV Timon]  Mer 25 Sep 2013 - 21:37
    Timon se sentait observé... Il essaya de chasser cette idée, car après tout, il y avait sans doute pleins de bestioles dans les alentours qui le regardaient en se demandant ce qu'il pouvait bien fabriquer là, chez eux. Il savait qu'il était sur leur territoire, il voulait donc faire le plus attention possible pour ne pas trop les déranger, aussi parce qu'il voulait les observer dans leurs petites activités. Il ne connaissait pas beaucoup les animaux de la région, seulement ce qu'il en avait lu ou vu à la télévision. C'était l'occasion de voir si les bêtes du coin étaient comme celles de l'Afrique. Peut-être qu'il trouverait des ressemblances avec celles de son monde? Malgré le temps qui passait, le suricate était toujours aussi nostalgique de la Terre des Lions. Trop de choses étaient incompréhensible ici! Par exemple, son colocataire: Non mais c'était quoi ce phénomène? Le blond ne comprenait rien!

    D'ailleurs, ce pouvait-il que ce soit lui qui soit en train d'observer le suricate? Ce dernier préféra ne pas se retourner, ça aurait été trop bizarre comme situation et puis le malaise... Quoique peut-être que s'il avait surpris l'autre en train de le regarder, peut-être que la suite ne serait pas arrivé? Il se pris un coup dans le dos et se retrouvait dans l'eau. Le truc, c'est que ne s'attendant pas à cela, il avala une grande gorgée d'eau. Ah et l'autre, pas trop brillant, l'avait un peu agrippé, ce qui ne l'aida vraiment pas... Le blond réussit à se sortir la tête de l'eau, crachant aussitôt l'eau qu'il venait d'avaler. Sa gorge et ses poumons lui brulaient. Alors qu'il entendit le brun parler de ses chaussettes, l'ancien animal se demanda vraiment pourquoi il avait accepté de l'emmener avec lui. Il croyait que la gentillesse lui serait rendu un jour, mais il semblait que ce n'était pas toujours le cas et qu'il ne faisait que payer pour sa bonté! Il aurait du remettre sa sortie à un moment où Laurence n'aurait pas été là... La remarque supposément pour détendre l'atmosphère ne fit pas rire Timon le moins du monde. Il dévisagea plutôt l'homme, lui répondant:


    - On est dans la NATURE, il y a des roches PARTOUT. Non, mais t'es déjà aller dans une forêt ou quoi?


    La mangouste ne porta pas plus longtemps attention à l'autre... Il pouvait bien aller se noyer... Bon Il ne le pensait pas vraiment, c'était la colère qui parlait. Il sortit de l'eau et se dirigea vers leur campement où il se changea. Son pantalon mouillé lui collait à la peau et c'était désagréable comme sensation, ça lui donnait une impression de lourdeur. Il faut dire que l'eau dans ses souliers n'aidait pas non plus. Il suspendit ses vêtements à une branche, question qu'ils puissent sécher naturellement. pendant ce temps, son colocataire était revenu et lui avait même proposé d'aller avec lui prendre des photos. Comme toute réponse, le blond grogna avant de prendre un seau et d'aller à la rivière ramasser de l'eau. Elle pourrait être utilisé pour faire à manger ou juste pour boire.

    Pendant qu'il était de retour à la rivière, Timon regarda régulièrement par dessus son épaule, question d'être certain qu'un fou n'allait pas le jeter à nouveau à l'eau. Il apparut bien vite qu'il y avait quelque chose de puis plus important à s'occuper... Il y avait une odeur qui lui fit dresser tous les poils sur le corps... Une odeur que tous les animaux craignaient au plus profond d'eux... le feu. Pourquoi ça lui semblait si proche du camp? Il se précipita et trouva Laurence en train de sauter sur la tente pour éteindre les dernières flammes. Le suricate jeta de l'eau sur le feu... mais il semblait que leur abris était une perte presque totale. Tremblant, il essaya bien de se contenir, mais ce ne fut pas concluant et il s'énerva de nouveau contre l,autre homme... mais en même temps, qui aurait pu garder son calme?


    - Non mais tu le fais exprès?! Il ne faut jamais, JAMAIS, laisser un feu sans surveillance! Non mais tu sors de où toi? Même un suricate sait ça! Alors un homme devrait aussi savoir ça! AH vraiment vous les humains! Pourquoi je t'ai laissé venir? Tu ne fais que m'attirer des problèmes et ça ne fait qu'une heure qu'on ai là! Pousse-toi, je vais tenter de faire quelque chose avec ce gâchis...

    Timon s'approcha de ce qui restait de la tente. Il extirpa quelques morceaux de couvertures plus très roses... Peut-être qu'ils pourraient faire quelque chose avec ce qui restait de la toile et des piquets? le fond de la tente n,avait presque pas été touché, peut-être qu'il pouvait être utilisé comme toit? Il tenta de dégagé le morceau de toile en attrapant un des poteau de métal. Le problème c'était que le métal était encore chaud, trop chaud même. Il lâcha ce qu'il tenait en poussant un petit cri de douleur. Il attrapa sa main gauche, la recroquevillant contre lui, comme si ça pouvait la protéger de tous les malheurs. Vraiment, ce n'était pas ça journée...

    Il décida d'aller s'asseoir plus loin, d'où il ne voulait plus bouger. Vraiment, les malheurs pleuvaient sur lui depuis ce matin... ou plutôt hier soir. Qu'avait-il fait pour mériter cela?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le rose est mon âme-sœur ♥
Laurence
PRESENCE/ABSENCE : Le rose et moi sommes là !
DOUBLES COMPTES : Randall Boggs & Pégase R. Smith
PHOTO D'IDENTITE :

All you need is love:
 



DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des fous
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans
COTE COEUR : Le rose ♥ Charlie ♥ Le rose ♥ Timon pour toujours ♥ Mais SURTOUT le rose ♥
OCCUPATION : Aimer le rose ♥
HUMEUR : Oh du rose! ♥
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 930
POINTS : 5
LOCALISATION : New-York

MessageSujet: Re: Une petite sortie de couple [PV Timon]  Jeu 26 Sep 2013 - 16:58



Laurence & Timon
Une petite sortie de couple

Alors que j'avais empêché le feu de se répandre, Timon avait décidé de me faire la gueule et de me hurler au visage. Non, mais oh! Comme si j'étais le seul à faire des gaffes monsieur j'ai-10-pouces! Il me traitait comme une merde alors que je faisais tout pour lui faire plaisir! J'avais décidé d'acheter une table basse brune que pour lui alors que franchement une rose aurait été cent fois mieux! Ensuite, je lui préparais le petit déjeuné tout les matins et je m'efforçais de ne pas lui hurler au visage comme il le faisait présentement. Il me sermonna, et moi, je restai silencieux et attendis patiemment qu'il termine son beau discours comme mon psychologue me l'avait conseillé. J'attendis dix secondes après qu'il aille cessé de parler et lui répondit le plus calmement possible.

« Eeuh.. Figures-toi que je suis partis AVANT toi. C'est donc TOI qui a laissé le feu sans surveillance et... What the fuck..? »

Non vraiment, son histoire d'humains m'avait vraiment perdu. De quoi il parlait celui-là?! C'était bien la preuve que les humains étaient bizarres à parler d'eux comme ça... Il avait pas un livre nommé comprendre Les sentiments humains pour les nuls ou je sais pas quoi? Je regardai Timon s'approcher de notre tente pour essayer de la réparer alors que moi je m'étais mis à l'écart.

« Je sais pas pourquoi tu m'as laissé venir... Je me suis dit que t'étais gentil et que tu voulais me remonter le moral à cause de ma peine d'amour... Que tu m'aimais bien au fond... »

J'avais l'impression de parler dans le vide vu que Timon ne disait rien et qu'il se contenta de pousser un cri de douleur à cause de la chaleur du métal. Il s'éloigna et moi, je restai planté là, à le regarder partir. Je me dis alors pour moi, la voix un peu tremblante, que j'avais cru qu'il m'aimait bien, mais que j'avais l'impression d'être un fardeau pour lui. Je fixai quelques minutes la tente qui était en piteuse état puis finis par faire quelques pas vers la chaudière qui avait déjà contenue de l'eau puis allai à la rivière pour la remplir à nouveau puis la déposai aux pieds du blond qui était toujours assit.

« Mets ta main dedans, ça l'apaisera ta brûlure. »

Je l’avais dit d’un ton détaché, sans sentiment. Ma voix douce et chaleureuse que j’utilisais sans m’en rendre compte lorsque je parlais à Timon n’était pas au rendez-vous. C’était comme si j’étais une toute autre personne. Je me sentais vexé et j’avais du mal à comprendre pourquoi je m’occupais encore de lui alors qu’il m’avait blessé en me hurlant dessus et en m’accusant à tort. Je le regardai et finis par faire un petit sourire amusé par ce stupide sentiment que j’avais envers lui.

« Tu sais Timon, je ne comprends pas vraiment les humains non plus… J’ai beau avoir lu des livres de psychologie, ça reste un mystère… Je ne comprends pas pourquoi Jonathan m’a trompé et je ne sais pas s’il l’avait déjà fait, mais ce que je sais, c’est que ça fait mal de l’apprendre. »

Je m’assis finalement à ses côtés et soufflait la bouche presque complètement fermée que l’amour c’était nul. Tellement nulle, mais impossible à prévoir. Mes yeux se remplirent tranquillement de larmes et je m’efforçai à ne pas les fermer, car je savais que si je clignais des yeux, les larmes n’allaient plus arrêter de couler. Je me contentai de regarder les magnifiques yeux bleus de mon colocataire qui m’hypnotisaient et j’avançai doucement vers lui sans vraiment m’en rendre compte. Je ne sais pas trop pourquoi, mais j’avais envie qu’il me réconforte, qu’il me dise des mots doux à l’oreille pour que je me sente mieux.

Comme disait Freud dans sa psychanalyse, mon moi intérieur était séparé en trois parties : Ça, moi et surmoi. Mon ça à cet instant précis qui était guidé par mes pulsions me disait de sauter sur Timon et de l’embrasser. D’un autre côté, mon surmoi me faisait la morale en me disant que je risquais de ruiner mon amitié inexistante avec le beau blond qui se trouvait en face de moi. Quant au moi, il ne savait plus quoi penser et je me mis à hésiter.

« J’hésite… » Que je me contentais-je de murmurer avant de laisser mon ça prendre le dessus.

Je glissai mes doigts sur la nuque de celui qui faisait battre mon cœur depuis déjà plusieurs mois et déposai mes lèvres sur les siennes avant de pousser doucement sur sa tête et de me rapprocher le torse vers le sien. Je glissai l’une de mes mains sur le long de sa mâchoire, puis dans ses cheveux pour ensuite la glisser sur le long de ses côtes et alors que je l’embrassais, je sentis une grande vague de bonheur m’envahir et je soupirai intérieurement en laissant couler mes larmes sur mes joues. Je n’avais jamais embrassé qui que ce soit avec autant de passion et je n’avais aucunement envie de m’éloigner de lui, car c’était selon moi le plus beau baiser du monde.

[HJ]: Laurence pourra enfin se vanter d’avoir embrassé le magnifique Timon :mad:
Fiche par (c) Miss Amazing.

_________________



✱ Timance
The first three years was our honeymoon period. Then you settle into the relationship, and it morphs into just living, breathing. It becomes more comfortable, but it becomes a necessity -- something you can’t give up, like an addict.
-David Burtka
code par Skank sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
"Je vais pas me déguiser en Vahinée!"
Fantastic Animals
PRESENCE/ABSENCE : fidèle au poste o/
DOUBLES COMPTES : Un dieu qui a oublié de prendre le thé /sbaf/
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Le Roi Lion
ÂGE DU PERSONNAGE : environ 38 ans d'humains
COTE COEUR : Les insectes, miam... oh et Laurence ♥
OCCUPATION : Empêcher Laurence de jouer dans mon pentalon
HUMEUR : Hakuna Matata
MON ARRIVÉE : 06/04/2013
MON VOYAGE : 1958
POINTS : 219
LOCALISATION : à quelque part

MessageSujet: Re: Une petite sortie de couple [PV Timon]  Mer 2 Oct 2013 - 4:28
    Plusieurs croient au retour de karma, ce truc qui dit qu'on récolte ce qu'on sème. Dans le cas de Timon, c'était en partit vrai, il venait de se brûler après avoir été plutôt brutal avec Laurence... bon en fait il avait été carrément méchant. L'autre n'avait pas tord quand il avait dit que le suricate avait été le dernier à quitter, mais pour le blond, celui qui allume le feu doit le surveiller, c'est tout... Il n'était pas pyro-sitter! Il n'avait pas que ça à faire! Il était là pour se détendre et un feu, il n,en aurait allumé un que quand il en aurait eut besoin, parce que là, ça avait gaspiller le bois et la tente. Bon et il faut dire qu'il n,avait pas vraiment remarqué ce que l'autre fabriquait avec ses idées bizarres et dangereuses. L'homme avait cru qu'il n'aurait pas à surveiller, mais il semblait que son colocataire ne connaissait pas vraiment les précautions à prendre...

    Timon n'avait pas eut le temps de se questionner sur les paroles de Laurence... Il faut dire qu'il ne savait pas non plus pourquoi il l'avait laisser venir... parce qu'il faisait pitié? Pour qu'il arrête de pleurer? Peut-être qu'il l'appréciait bien un peu au fond, il était gentil, bien plus que Timon! Collant aussi... En fait, le suricate ne comprenait pas pourquoi le brun restait avec lui. Quoiqu'en même temps, il ne s'était pas beaucoup questionné non plus. Et puis ce n'était pas ses premières pensées alors qu'il se tordait de douleur! S'il se coupait la main avec son canif, peut-être qu'il ne sentirait plus cette pulsation de douleur? mais en même temps, il ne sentirait plus sa main du tout et il aurait encore mal, mais pour une autre raison... donc mauvaise idée.

    L'autre homme revint sans que la mangouste ne l'ai vu partir. Sur le coup, ce ne fut pas vraiment le retour de Laurence qui intéressa le blond, mais plutôt la chaudière d'eau fraiche. Ce fut un véritable soulagement, bon, ça faisait toujours mal, mais au moins la sensation de brûlure diminuait! L'ancien animal ne pu s'empêcher de songer que jamais il n'avait autant souffert... sauf peut-être quand il s'était fait tabasser dans le parc lorsqu'il s'était trouvé au mauvais endroit au mauvais moment... mais ceci était une autre histoire. Il écouta ce que son colocataire lui racontait. Un humain qui ne comprend pas les autres humains? Bon, en même temps, Laurence était tout un numéro alors Timon ne devrait plus s'étonner de ce genre de truc. Par contre il entrevit qu'il avait possiblement un peu mal agit. Peut-être parce que l'autre homme semblait si triste? Le suricate n'aurait sans doute pas du s'énerver, mais ça avait été plus fort que lui!


    - merci pour le seau d'eau... Je m'exc...

    Ses excuses furent interrompu par un mot... bon pas que par un mot, par des lèvres sur les siennes aussi. QUOI?! les lèvres de Laurence, sur les siennes?! Le cerveau de Timon planta momentanément, le temps de redémarrer afin qu'il fasse quelques liens... Les baisers, c'est pour les amoureux... pas que pour les bons amis, sinon Jim ne serait pas partit après. Mais les amoureux, ce devait être un homme et une femme? Sauf que Laurence était un homme malgré les apparences... Mais un homme qui aimait les hommes! Sauf que ça, Timon l'oubliait souvent, peut-être pour se protéger?

    La surprise eut pour effet qu'il cogna sa pauvre main brûlée. Il du donc rompre le contact, question de pouvoir se recroqueviller en position fœtal en tenant sa main. C'était douloureux, mais au moins sa empêcha son pauvre cerveau de se demander s'il était vraiment en train d'apprécier le baiser... Non, à la place il se concentra sur la douleur, ce qui n'était peut-être pas très bon pour lui et son traumatisme...

    Après un moment, il s'étira un peu et regarda sa main, qui n'était pas si abîmée, mais n,ayant jamais connu la douleur dans son ancienne vie, l,ancien animal était peut-être un peu de petite nature. Il comprit qu'il n'aurait pas besoin d'un bandage, seulement faire attention. sauf qu'un bruit attira soudainement son attention. il faut dire qu'après ce long moment de silence, tout bruit ressortait pas mal. Mais était-ce l'amoureux du rose qui fouillait dans leurs provision? Si c'était lui, pourquoi grognait-il de la sorte comme s'il essayait de déchiré le sac avec sa bouche? Il eut un frisson en envisageant une autre possibilité:


    - Laurence, je t'en supplie, dis-moi que c,est toi qui est en train de fouiller dans les sac... et pas un ours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le rose est mon âme-sœur ♥
Laurence
PRESENCE/ABSENCE : Le rose et moi sommes là !
DOUBLES COMPTES : Randall Boggs & Pégase R. Smith
PHOTO D'IDENTITE :

All you need is love:
 



DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des fous
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans
COTE COEUR : Le rose ♥ Charlie ♥ Le rose ♥ Timon pour toujours ♥ Mais SURTOUT le rose ♥
OCCUPATION : Aimer le rose ♥
HUMEUR : Oh du rose! ♥
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 930
POINTS : 5
LOCALISATION : New-York

MessageSujet: Re: Une petite sortie de couple [PV Timon]  Lun 7 Oct 2013 - 4:38



Laurence & Timon
Une petite sortie de couple

Nos lèvres se détachèrent d'un coup. Je soufflai, je crois, un petit « Nooon... » alors que j'avais toujours les yeux fermés pour apprécier davantage ce merveilleux moment. Aaaah si j'avais seulement pu, je l'aurais forcé à rester près de moi, mais il semblait avoir mal à sa main à nouveau alors de décidai plutôt de me lever et de me diriger vers ma sacoche que j'avais décidé de laisser près de la tente pour prendre un livre à lire... J'allais bien pouvoir terminer le chapitre que j'avais commencé à lire hier avant mon rendez-vous qui avait mal tourné... Aaaah Jonathan... Il me manquait déjà. Enfin, pas vraiment puisque je venais d'embrasser Timon... Enfin, si il me manquait parce que je pensais à lui, mais en même temps de savais plus. J'étais pris dans une question existentielle qui allait me rendre fou... Non, j'avais pas besoin de ça pour être fou de toute façon.

J'entendis des craquements au loin et de drôles de bruits, mais je n'en fis pas de cas puisque je me dis que Timon devait avoir un petit creux, ce qui était aussi mon cas. Je décidai donc de tourner les talons et de me rendre aux sacs qui contenait quelques provisions comme des chips et des crudités que j'avais décidé de mettre dans des sacs en plastique et des petits plats en plastiques de couleur pour mettre des trempettes. C'est à ce moment que j'entendis Timon me demander si j'étais entrain de fouiller dans le sac. Bah non! Il était drôle celui-là! J'allais donc lui répondre qu'il m'étais impossible d'être près du sac alors que je me trouvais derrière lui, mais ma voix ne voulu pas sortir lorsque je vis un grand ours brun sortir de derrière un grand arbuste avec notre sac dans la gueule remplie de mousse blanchâtre.

« Tim... » Finis-je par lui dire en le tapant sur revers de la main à plusieurs reprises. « Je crois bien que c'est un ours... Et soit qu'il à décidé de se brosser les dents, ou bien il a tombé sur mes médocs... »

Je ne sais pas trop pourquoi j'avais parlé de mes médicaments, car c'était un sujet que je n'avais jamais abordé avec lui. Je crois même qu'à ce moment-là il ne savait même pas que je prenais des médicaments et je crois que c'était une bonne chose, car s'il verrait mes cinq flacons il partirait sans doute en courant. Je restai pétrifié sur place pendant un moment en faisant tout simplement bougé mes yeux dans tout les sens pour comprendre si ce qui ce passait était vraiment réel puis mon regard s'arrêta net sur ma sacoche qui était aux pieds du monstre à fourrure et qui se trouvait en lambeaux. MAIS COMMENT AVAIT-IL PU FAIRE ÇA?! J'étais sous le choc et c'es à ce moment que je pensai à mon appareil photo et je me ruai sur l'ours pour prendre mon sac, mais je me fis rapidement propulser vers l'arrière dans un grognement roque et à coup de patte.

Je fis quelques mètres le dos au sol et quand je suis enfin immobile de poussai un grand gémissement en me tenant le bras qui saignait. Il me l'avait presque arraché, j'en étais sûr! C'était un truc pas mortel cette chose là! Je finis par me relever péniblement et d'un pas un peu boiteux, je décidai de me diriger vers Timon tout en regardant l'ours pour voir s'il ne décidait pas de faire un assaut puis je chuchotai à Timon qu'il vaudrait mieux pour nous de s'enfuir. Sans son approbation, je lui pris la main avec mon bras fonctionnel je le tirai vers le lieu paisible que j'avais vu plutôt. En courant, j'entendis soudainement des craquement au loin puis un genre de grognement étouffé. Voilà, on était fichu, la bête nous suivait et nous allions se retrouver à la même table qu'elle.... Sauf que nous serions dans l'assiette.

Alors que je zigzaguais dans les hautes herbes en tenant toujours la main de Timon et en me concentrant sur tout plein d'autres choses que la douleur que je pouvait ressentir au bras droit, je finis par me souvenir que j'avais lu dans un livre que les ours étaient incapable de prendre les choses en hauteur et que c'était pour cela que les campeur accrochait leurs provisions en haut des arbres... Ouais bah j'aurais dû m'en rappeler avant... Aussitôt que je vis un arbre au tronc large, mais aux branches assez nombreuses, je décidai de courir vers lui et je demandai à Timon de me faire la courte échelle pour me faire monter.

« J'suis pas si lourd et puis c'est pas le temps de chialer. » Que je lui avais donné comme raisons.

C'était stupide, mais c'était les meilleurs que j'avais pu trouver, car je ne crois pas que les arguments que j'étais le plus beau et le plus intelligent de nous deux allaient être bien accueillit et j'avais pas envie de servir comme casse-croûte au truc poilu qui nous fonçait directement dessus. Alors que je fus enfin monter sur la première branche assez solide pour mon poids, j'étirai mes bras pour pour lui attraper les poignets pour avoir une meilleure prise. Je forçai autant que je le pouvais, mais mon bras me faisait à nouveau très mal et je ne pu faire autrement que de mordre fortement dans mon chandail rose persan et je finis par soulever de terre le blond, mais je faillis tomber à la renverse.

« Hey le gnome, arrête de faire ton lourd et aides moi un peu... À moins que tu veux servir de lunch. »

Bon j'exagérais, il n'était pas si lourd que ça, mais mon bras me rendait irritable même avec l'homme de ma vie. En même temps, il faut dire que j'avais les nerfs à vif à l'idée de mon appareil photo ne devait plus servir à grand chose dans l'estomac de l'ours... Ours qui était qu'à quelques mètres de nous! Aller Tim dépêches!
Fiche par (c) Miss Amazing.

_________________



✱ Timance
The first three years was our honeymoon period. Then you settle into the relationship, and it morphs into just living, breathing. It becomes more comfortable, but it becomes a necessity -- something you can’t give up, like an addict.
-David Burtka
code par Skank sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
"Je vais pas me déguiser en Vahinée!"
Fantastic Animals
PRESENCE/ABSENCE : fidèle au poste o/
DOUBLES COMPTES : Un dieu qui a oublié de prendre le thé /sbaf/
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Le Roi Lion
ÂGE DU PERSONNAGE : environ 38 ans d'humains
COTE COEUR : Les insectes, miam... oh et Laurence ♥
OCCUPATION : Empêcher Laurence de jouer dans mon pentalon
HUMEUR : Hakuna Matata
MON ARRIVÉE : 06/04/2013
MON VOYAGE : 1958
POINTS : 219
LOCALISATION : à quelque part

MessageSujet: Re: Une petite sortie de couple [PV Timon]  Lun 14 Oct 2013 - 17:52
    Timon dévisageait l'ours à la bouche couverte d'écume pendant que Laurence le frappait. mais qu'est-ce qu'il avait à le frapper au juste? Bon en même temps c'était Laurence il était comme ça à chercher la moindre occasion pour le toucher. Bon peut-être qu'il ne voulait qu'attirer l'attention du blond sur la grosse bête qui les dévalisait? Ce qui était inutile puisqu'il la regardait bien... en fait il fixait la bave blanche qui coulait de chaque côtés de la gueule de la bête. C'était peut-être du aux médicaments du brun? C'était la première fois que l'autre lui en parlait, mais le suricate savait déjà qu'il avait des médicaments, il n'en connaissait juste pas le nombre, il savait seulement que le fou était moins fou avec ça... Il avait remarqué ça plusieurs fois, son colocataire avait une sorte de crise de folie, il prenait quelque chose dans son sac, puis il se calmait au bout d'un moment. L'ancien animal n'aimait pas l'idée de la drogue et des médocs dans ce genre, mais c'était toujours mieux que les joints, et puis ce que l'autre homme prenait maintenant était légal au moins!

    Timon regarda le geste très, mais vraiment très stupide de Laurence consistant à essayer de reprendre son sac en lambeaux à l'ours... Ce qui ne se termina pas trop bien... Mais au lieu de faire fuir la bête en faisant du bruit, L'autre proposa de s'enfuir, ou plutôt il décida de s,enfuir et d'entrainer le blond avec lui. Encore confus par les derniers évènements, la mangouste le suivit, mais en même temps, ce n'était pas comme s'il avait le choix! Bon il aurait pu se débattre, mais à quoi bon? Ça n'aurait que servit à perdre son seul allié dans ces terres sauvages et hostiles. Bon le bizarroïde n'était pas le meilleur allié, mais c'était mieux que rien... enfin en principe.

    En réalité, c'était tout autre chose... Timon grogna un peu lorsqu'il fut temps de faire monter l'autre dans l'arbre. Tout d'abord, l'autre ne savait pas qu'il n'était pas aussi léger qu'il le prétendait et ensuite il n'était pas supposé vouloir faire monter son compagnon en premier? Pas que le blond était du genre à se prendre la tête avec des histoires de galanterie, mais c'était pas une question de savoir vivre? Bon d'un sens, c'était d'avoir l'envie de vivre qui poussait l'autre à vouloir monter en premier... Non  mais il se croyait plus beau et plus intelligent peut-être? Bon ça, le suricate ne pouvait pas juger de toute façon, mais il pouvait être certain que parfois, ce qu'il y avait à l'intérieur de Laurence, soit l’égoïsme et le narcissisme étaient vraiment laid... Bon, il était pas tout le temps comme ça, mais souvent.

    Il finit par le hisser sur la branche après de gros efforts, car il eut bien envie de le laisser choir par terre et de s'en aller... sauf qu'il y avait un ours qui approchait, ce qui le ramenait à ses priorités soit de survivre. Par contre la réplique de l'autre homme alors qu'il essayait de monter dans l'arbre malgré sa main blessée le choqua: lui, un gnome? une petite créature qui peuplait les jardins? Et puis comme s'il faisait exprès pour avoir le même poids que d'habitude! Non, ça ne passait pas! Ils avaient beau être dans une situation risquée, il n'acceptait pas de se faire insulté alors qu'il venait d'aider l'autre à monter dans l'arbre. Il se défie de la poigne de l'autre:


    - Je préfère servir de lunch que d'être avec toi. Je vais me débrouiller seul, comme ça tu seras sain et sauf...

    Timon s'éloigna, courant pour mettre un peu de distance entre lui et la bête qui s'approchait toujours. Il était seul maintenant... mais qu'est-ce qu'il avait fait? Il ne préférait pas vraiment se retrouver dans l'estomac de l'ours! Non, mais il voulait prendre la fuite seul, il n'avait pas envie de se faire traité comme une hyène... Bah quoi? Scar disait que c'était ses alliées, mais si sa vie était moindrement menacée, au revoir les hyènes et je ne vous connais pas! Bon c'était pas exactement comme ça avec Laurence, mais le suricate n'aimait pas trop passé de l'être important à un gnome... Pas qu'il voulait être nécessairement important, mais les changements d'humeurs de l'autre le fatiguait.

    Il se trouva un autre arbre, ça serait son arbre bien à lui, à lequel il essaya de monter, sauf que bientôt il sentit quelque chose qui tirait sur son pantalon... oh juste l'ours défoncé qui aurait du s'en aller sans s'occuper d'eux... Non mais c'est vrai quoi, les ours étaient supposé avoir peur du bruit et tout, alors pourquoi il restait là alors que Timon criait comme un perdu? En plus il mettait plein de bave partout! La bête était trop forte, le blond lâcha la branche et tomba sur l'animal. directement sur la tête de l'ours en fait, ce qui l'assomma, bon surement avec l'aide de la roche sur laquelle il se cogna la tête sous le poids de l'homme...

    Timon resta quelque instant assit sur la tête du mammifère, un peu sous le choc de se qui venait de se passer... Il alla se choisir un autre arbre et réussis à y monter, remarquant ensuite que c'était l'arbre voisin de Laurence... ah zut, pourquoi il revenait toujours vers lui? Il fit comme s'il n'avait pas remarquer l'autre, tentant d'avoir l'air stoïque et calme... comme si ça pouvait faire oublié la scène précédente... Bon peut-être que l'autre n'avait pas vu et entendu ses cris de panique... quoique vu comment il criait, c'était impossible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le rose est mon âme-sœur ♥
Laurence
PRESENCE/ABSENCE : Le rose et moi sommes là !
DOUBLES COMPTES : Randall Boggs & Pégase R. Smith
PHOTO D'IDENTITE :

All you need is love:
 



DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des fous
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans
COTE COEUR : Le rose ♥ Charlie ♥ Le rose ♥ Timon pour toujours ♥ Mais SURTOUT le rose ♥
OCCUPATION : Aimer le rose ♥
HUMEUR : Oh du rose! ♥
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 930
POINTS : 5
LOCALISATION : New-York

MessageSujet: Re: Une petite sortie de couple [PV Timon]  Jeu 17 Oct 2013 - 0:41



Laurence & Timon
Une petite sortie de couple

Javais terriblement mal au bras et j'avais presque l'impression que Timon allait me l'arracher à ne pas s'aider comme il le faisait. Évidement que j'allais être méchant avec lui! Attendez, quoi..? Vous auriez voulu que je sois gentil et que je ne dise rien? Ah et tout ça parce que je l'aimais?! ..Ah ouais ça aurait été une bonne idée, mais il préféra partir avant même que j'aille le temps de m'excuser auprès de lui. Je restai sans voix en le regardant s'élancer vers un autre arbre et l'envie d'aller le rejoindre s'empara de moi, mais voir l'ours arriver en courant vers nous me fit changer d'idée et je préférai fermer les yeux en espérant que tout aille bien pour mon colocataire. Je plaquai donc mes mains contre mes yeux pendant un moment et lorsque je l'entendis hurler, je m'élançai de l'autre côté de mon arbre pour voir ce qu'il se passait et je finis par voir le blond se débattre avec l'ours et de l’assommer par la même occasion. Je le regardai ensuite monter dans l'arbre voisin du mien et j'en profitai pour m'installer sur la pointe d'une grosse branche qui se trouvait toujours en hauteur.

« Hey Timon! Tiiiiimon! » Hurlai-je à plein poumon pour avoir son attention même si je me doutais bien qu'il faisait exprès pour ne pas m'entendre. « Écoutes, j'avais l'impression que tu allais m'arracher le bras et... Oh mon dieu mon chandail! Il est bon pour la poubelle! »

Je regardai mon chandail couvert de mon propre sang et dont la manche était presque complètement arrachée. Ça me fendait le coeur de devoir jeter ce chandail qui m'avait coûté 60 dollars. C'était comme un poignard directement dans le cœur. Je décidai plutôt de l'enlever et de le déchirer pour me faire un garrot autour du bras puis je retournai mon regard vers Timon parce qu'il fallait l'avouer, je ne voulais pas être en mauvais terme avec lui. Des gens auraient pu dire que c'était parce que j'avais peur de ne plus avoir d'appartement, mais écoutez, j'avais vécu pendant 3 mois dans la rue, ce n'était pas cela qui me faisait peur. Ce qui me faisait peur c'était de ne plus avoir Timon dans ma vie.

« Écoutes Timon, je... Je m'excu-cuse... T'es le premier à qui je le fais et c'est pas parce que je dois retourner avec toi à New-York et qu'on devra sans doute se partager un banc dans le bus... C'est plutôt parce que je tiens beaucoup à toi... »

Nooooooooooooooon! Laurence tu blagues?! Tu l'as embrassé, mais tu ne tiens pas à lui?! Je me décourageais. Ah ouais vraiment.. Pourquoi je n'arrivais pas à faire comme l'autre rouquine m'avait dit de faire? Cela avait l'air si simple lorsqu'elle m'avait expliqué les étapes à faire pour avoir son amour... J'avais lu sur le sujet aussi... J'étais sur que je pouvais conditionner Timon à m'aimer, mais pour ça il aurait bien fallut que je sois capable de lui avouer mes sentiments pour lui et non un ''Je tiens beaucoup à toi.'' .... Ça n'allait pas être demain la veille. Je soupirai, jetai un coup d’œil à l'ours qui se trouvait toujours dans les pommes à quelques arbres de nous puis je décidai de descendre du mien et d'aller rejoindre l'autre homme pour pouvoir enfin arrêter de hurler.

Je grimpai tant bien que mal dans l'arbre puis lorsque j'arrivai enfin à la hauteur de Timon je ne pu m'empêcher de le serrer avec mon bras encore valide et de lui supplier de me pardonner. Oui je sais... Ma fierté en prenait un coup, mais je préférais paraître normal devant lui pour une fois. Quoique c'était quand même assez bizarre comme moment, même pour moi. Je finis par me ressaisir et je frottai mes yeux puis finis par lui sourire même si en fait je n'étais pas vraiment sur qu'il m'aille pardonné.

« Tu sais qu'est-ce qui serait bien? Qu'on aille se baigner plus loin et cette fois-ci on ne serait pas habillé. »

Ma phrase ne sonnait pas très bien, mais je ne réalisai pas vraiment. Je ne crois pas non plus que le blond avait réalisé non plus. Enfin, peut-être que oui, mais qu'il faisait semblant que non. Pour moi se baigner pas habillé voulait dire sans pantalon et sans chaussettes... Pas comme tout à l'heure quoi.

J'allais donc descendre pour me diriger vers le cours d'eau, mais c'est alors que j'entendis un grognement au loin. Ça y était, l'ours s'était réveillé... Ou bien sa petite famille avait décidé de nous dire salut...
Fiche par (c) Miss Amazing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
"Je vais pas me déguiser en Vahinée!"
Fantastic Animals
PRESENCE/ABSENCE : fidèle au poste o/
DOUBLES COMPTES : Un dieu qui a oublié de prendre le thé /sbaf/
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Le Roi Lion
ÂGE DU PERSONNAGE : environ 38 ans d'humains
COTE COEUR : Les insectes, miam... oh et Laurence ♥
OCCUPATION : Empêcher Laurence de jouer dans mon pentalon
HUMEUR : Hakuna Matata
MON ARRIVÉE : 06/04/2013
MON VOYAGE : 1958
POINTS : 219
LOCALISATION : à quelque part

MessageSujet: Re: Une petite sortie de couple [PV Timon]  Ven 18 Oct 2013 - 3:47
    Timon ne s'occupait pas de Laurence car il était un peu en état de choc... Ce qui était normal après tout, il venait presque de se faire tuer par un ours! Le blond avait depuis le début pensé que ça avait été une mauvaise idée d'amener son colocataire en camping, mais en fait c'était aller en camping qui avait été un mauvaise idée! Il avait beau vouloir se rapprocher de la nature, ce n'était pas au point de finir dans son ventre! Ah cruelle et dangereuse nature... l'instinct de prédation et tout ça... Il regarda en frissonnant le corps inanimé de l'ours. Comme il avait eut de la chance de l'assommer au lieu de se faire dévorer!

    Pendant se temps, il y avait l'autre phénomène qui essayait d'attirer l'attention du suricate, mais qui fini par se préoccuper de son chandail déchiré... et taché de sang. SI aussi il achetait des vêtements qui coutent moins cher, il n'en ferait pas tout un plat lorsqu'il les abime! cette obsession des humains pour les vêtements était ridicule! Bon, il fallait s'habiller, parce que sinon il faisait froid et puis dans le bois, les branches égratignaient la fragile peau humaine. D,ailleurs, les humains n'était pas fait pour vivre en nature quand on y pensait : Aucun moyen de défense physique, aucune protection, même pas de fourrure! Ah et les bipèdes, ce n'est pas ce qui court le plus vite... Bon en fait sauf la fourrure, une mangouste et un humain, ça a plusieurs points communs...

    Timon daigna enfin regarder Laurence lorsqu'il entendit des excuses. Même qu'il faillit tomber de son arbre sous la surprise. C'est que comme le brun le disait lui-même, ce n'était pas dans ses habitudes de s'excuser. Cela toucha vraiment le blond, qui sentait de la sincérité. Il regrettait? Sauf qu'en y songeant un peu, c'était à cause de sa façon d'agir que le suricate avait faillit servir de repas! Il s'en serait surement voulu toute sa vie! Quoique ce n'était pas facile d'essayer de deviner ce que l'autre pouvait penser, valait mieux ne pas essayer en fait... Car peut-être qu'une partie de lui voulait accuser Timon de ne pas avoir accepter son aide et d'être responsable de leurs malheurs!

    Si une voix lui soufflait cela, elle ne devait pas être forte puisque Laurence changea d'arbre pour venir rejoindre Timon. Ce dernier eut bien envie de dire que c'était SON arbre et qu'il aille voir ailleurs s'il y était, mais après des excuses, ça aurait été bien déplacé! Il ne pu s,empêcher de se crisper légèrement lorsque l'autre le serra dans ses bras... allait-il encore l'embrasser? Il avait peur de la douleur qui avait eu, même si elle n'était pas directement liée au baiser. Le blond tapota maladroitement le dos de l'autre en lui disant que ça allait, qu'il était pardonner. À quoi ça lui aurait servit de toute façon de rester fâché? Laurence avait l'air si malheureux que Timon se sentait bien mal de lui en vouloir plus longtemps... ah et il voulait que son colocataire le lâche.

    La proposition de Laurence de se baigner sans leurs vêtements laissa Timon perplexe... D'un côté, la mangouste n'avait jamais aimé s'habiller, comme le faisait les humain, mais Jim lui avait dit de garder ses vêtements en publique! Bon, ils n'étaient pas en publique, mais devant les gens, il fallait rester habillé! Se déshabiller devant une femme qui le voulait, c'était aussi acceptable, mais ça, ça n'intéressait pas le blond non plus. Il repoussa ses souvenirs de ses nombreuses mauvaises rencontres avec le sexe féminin pour dévisager le brun:


    - Tu veux qu'on se baigne nus ou quoi? T'as des idées étranges toi... On peut aller se baigner, mais je garde des vêtements.


    Timon descendit aussi de l'arbre, parce qu'il en avait marre, la branche n'était pas confortable et puis c'était vraiment ennuyant là-haut. Sauf que dès qu'il eut rejoint le sol, il entendit des grognements. l'ours devait être en train de se réveiller... mauvais signe. Deux grosses boules de poils noirs venait vers lui... encore plus mauvais signe. Maman se réveillait... valait mieux décamper. Sauf que le problème était que les deux oursons les suivaient. Oh, il étaient bien mignon, mais oser en prendre un aurait été du suicide! Le blond savait qu'il ne fallait pas leur toucher, ce qui était une chance, car s'il n'avait pas su cela, il aurait été caresser les bébés, ce qui aurait encore moins plus à leur mère qui se remettait tranquillement sur ses pattes...

    Attrapant le bras en bon état de son compagnon de mésaventure, le suricate fonça de nouveau entre les arbres.


    - Si les oursons arrêtent de nous suivre, la mère devrait aussi nous laisser tranquille... sauf si elle est encore sous ta médicamentation... Je sais pas ce qu'il y avait là-dedans, mais ça fait réagir les ours bizarrement...


    Après un moment Timon arrêta de courir, les ours semblaient derrière eux depuis un moment... et puis il était fatigué de courir. Il s,arrêta un moment pour écouter la nature. Il retrouva ainsi la rivière. Enfin, il pensait que c'était la même que plus tôt, il ne devait pas y avoir cinquante rivières non plus! Le blond enleva chaussures et chaussettes pour faire tremper ses pieds endoloris. Il était bien content d'avoir un peu de calme... sauf que le calme vient avant la tempête... et le ciel s'assombrissait plutôt vite alors qu'il n'était pas si tard...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le rose est mon âme-sœur ♥
Laurence
PRESENCE/ABSENCE : Le rose et moi sommes là !
DOUBLES COMPTES : Randall Boggs & Pégase R. Smith
PHOTO D'IDENTITE :

All you need is love:
 



DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des fous
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans
COTE COEUR : Le rose ♥ Charlie ♥ Le rose ♥ Timon pour toujours ♥ Mais SURTOUT le rose ♥
OCCUPATION : Aimer le rose ♥
HUMEUR : Oh du rose! ♥
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 930
POINTS : 5
LOCALISATION : New-York

MessageSujet: Re: Une petite sortie de couple [PV Timon]  Mer 23 Oct 2013 - 1:59



Laurence & Timon
Une petite sortie de couple

Eeeeeeeeeeeeeeeeeuh... C'est la première chose qui me passa par la tête quand je l'entendis dire qu'il avait l'habitude de se baigner habillé. Il se lavait avec des vêtements aussi ou quoi? Il devait être écologique et préférait garder son argent pour autre chose que du savon à linge... Et autre chose que payer un bel appartement quand on y repense parce que franchement on ne vivait pas dans le luxe et il avait autant d'insectes nuisibles dans la forêt où nous nous trouvions que dans notre logement juste pour vous faire comprendre. Je le dévisageai un moment en haussant mes sourcils en continuant le son qui sortait de ma bouche puis je finis simplement par articuler un « Quoi? ». Je continuai de le regarder puis je haussai les épaules. S'il voulait se baigner habiller pourquoi pas?! J'avais fait des trucs cent fois plus bizarres que ça dans ma vie... Il fallait juste penser aux mâtinés que j'avais avant que mes médocs fassent effets.

Nous descendîmes de l'arbre et je faillis me tuer trois ou quatre fois en faisant des acrobaties pour tenter de garder l'équilibre puis alors que foulâmes le sol, j'entendis un grognement qui était en fait la maman ours avec ses petits. Je poussais un grand « Awwwwn » quand je vis un ourson s'approcher de moi et je m'avançai vers lui pour le prendre dans mes bras tout en demandant si nous pouvions l'adopter, mais je n'eus pas le temps de terminer ma phrase, car Timon me tira par le bras pour qu'on s'en aille en vitesse. Je soupirai et grognai un peu parce que c'était un vrai rabat-joie, mais je changeai rapidement d'idée lorsque j'entendis des branches se casser derrière nous. Il fallait peut-être mieux en effet de s'enfuir et puis Tim n'avait pas tord. La mère devait sans doute être agressive parce que nous étions sans doute tout près de leur grotte... Et parce qu'elle avait bouffée tout mes médicaments.

« Oh t'inquiète pas Tim! C'est que des antipsychotiques, des anticholinergiques, des antidépresseurs et des anxiolytiques! La mère va sûrement tomber dans les pommes avec la quantité qu'elle à prit! » Dis-je le souffle coupé

Ma phrase se voulait rassurante, mais en fait je craignais bien qu'elle allait davantage effrayer mon colocataire. Ce n'était pas mon but, oh ça non! J'aurais tout fait pour plaire à Timon et prendre ses médicaments pouvait peut-être me transformer en l'homme que Timon pourrait aimer... Jonathan m'aimait bien quand je les prenais... Quoique non puisqu'il avait eu le culot de me tromper... Avec une femme en plus! Une FEMME! J'y crois toujours pas!

Le blond s'arrêta de courir et je fis pareil à mon grand bonheur. Mes cuisses me brûlaient et je sentais mon cœur battre dans mon bras qui avait finalement arrêté de saigner. Je décidai d'enlever mon jeans et mes chaussures et mes chaussettes puis je sautai dans la rivière en bombe et cette fois-ci sans apporter avec moi le grognon avec qui je passais mon séjour en forêt. Je fis quelques allers-retours dans l'eau puis je finis par nager Timon et m'arrêtai en face de lui pour le regarder quelques instants en silence avant de lui poser une question en espérant entendre la réponse que je désirais.

« Tu ne l'as sans doute jamais remarqué, mais je suis un peu bizarre le matin et c'est les médicaments que l'ours à mangé qui me rend... Comment dire..? Acceptable. Ouais je sais j'aurais pu dire ''normal'', mais je ne me considère pas comme ça... M'enfin... Je t'en parle simplement parce que j'ai peur que ça change quoique ce soit dans notre relation maintenant que tu sais que j'ai des troubles de … Enfin tu vois... »

Je me trouvai con et alors que je terminais ma phrase dans un murmure presque inaudible, je rentrai ma tête dans l'eau, couvert de honte. C'est quelques secondes après quand je sortis la tête de l'eau un peu plus loin qu'un grand frisson me parcouru le dos et que je levai mes yeux vers le ciel pour me rendre compte qu'il n'était plus aussi clair que le matin quand nous avions décidé de partir. En fait, il était presque noir et le vent devenait de plus en plus violent. Sans perdre une seconde, je sortis de l'eau et c'est au moment précis que le mis mes pieds sur la terre qu'il se mit à pleuvoir quelques gouttes. Je grognai et je me plaignis même qu'il ne devait pas pleuvoir et que c'était un conspiration contre nous. J'avais presque envie de pleurer tellement que je trouvais que cette journée était la pire de ma vie. Si, je vous assure! Devenir un humain était devenue la deuxième pire journée de ma vie!

Sans dire un mot, je m'habillai puis je dirigeai vers notre campement qui était désormais ressemblait bien des choses autres que d'un campement puis alors que la pluie froide tombait sur mon torse, je réalisai que nous avions toujours la toile de la tente et que nous pourrions l'accrocher à des arbres pour pour y abriter durant l'averse. Je décidai alors de courir, car plus rapidement nous arrivions au campement et plus rapidement nous serions protégé de la pluie. La seule chose que j'oubliai à nouveau, c'était la plusieurs roche qui était entrée dans le terre et qui me fit tomber à plat ventre sur le sol qui devenait peu à peu boueux. Je trouvai cela dégouttant sur le coup, mais alors que je tentais de me relever, je me rendis compte que c'était assez marrant comme texture et puis j'avais lu à quelques part que la boue était bonne pour la peau. Je décidai donc de m'étendre dedans et de faire l'étoile tout en bougeant mes bras et mes jambes pour faire un ange. Quand Tim finit par me rejoindre, je le tirai par le bras pour qu'il vienne s'amuser avec moi... Jeu qui se transforma rapidement en catch dans la boue.
Fiche par (c) Miss Amazing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
"Je vais pas me déguiser en Vahinée!"
Fantastic Animals
PRESENCE/ABSENCE : fidèle au poste o/
DOUBLES COMPTES : Un dieu qui a oublié de prendre le thé /sbaf/
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Le Roi Lion
ÂGE DU PERSONNAGE : environ 38 ans d'humains
COTE COEUR : Les insectes, miam... oh et Laurence ♥
OCCUPATION : Empêcher Laurence de jouer dans mon pentalon
HUMEUR : Hakuna Matata
MON ARRIVÉE : 06/04/2013
MON VOYAGE : 1958
POINTS : 219
LOCALISATION : à quelque part

MessageSujet: Re: Une petite sortie de couple [PV Timon]  Lun 28 Oct 2013 - 16:56
    Les yeux de Timon s'agrandirent alors que son colocataire énumérait la liste de ses médicaments. Il n'y comprenait pas grand chose à vrai dire, mais tous ces mots étaient plutôt effrayants! c'est tous des anti quelque chose, donc ça empêchait les dits quelques chose? Ce qui faisait encore plus peur que les noms des médocs, c'était de penser et si l'ours les avaient mangé et bien ça voulait dire que Laurence ne pourrait pas les prendre... logique n'est-ce pas? Tout ça pour dire que Timon venait de réalisé que le brun allait devenir plus bizarre dès que les dernières pilules qu'il avait prises cesseraient leur effet... Donc il aurait droit à l'état matinal de Laurence, mais en pleine forêt... ça c'était sans doute bien pire qu'une maman ours défoncée! Bon peut-être pas, mais il faudrait surement être prudent. Pas que l'autre homme serait dangereux, enfin pas physiquement, mais psychologiquement nul ne savait ce qui pouvait se passer...

    Bon, ça ne serait pas si pire, mais la fatigue rendait tout énorme et dangereux pour le pauvre Timon qui décida de s'asseoir sur une grosse pierre près de la rivière, pendant que Laurence allait faire trempette. Il revint vers le suricate pour lui parler de sa médication. Le blond le regarda un instant avant de répondre en haussant les épaules:

    - On vit ensemble, j'avais remarqué que tu n'étais pas toujours dans le même état... Alors je suppose que ça ne change rien, l'important c'est que tu aille mieux quand tu prends tout ça.

    Timon resta sur son rocher, car il trouvait qu'il faisait trop froid pour se baigner. Il ne dérangea pas l'autre qui pataugeait, parce pendant que le brun s'occupait ainsi, il ne faisait pas de bêtises et puis Timon pouvait profiter d'un semblant de calme. Sauf qui se mis bien rapidement à pleuvoir. La mangouste pensa que faire du camping était surement la pire idée de sa vie... non la pire idée de sa vie était d'être venu faire du camping avec Laurence. Se levant, il prit le chemin vers le restant de leur campement. Bientôt il trouva l'autre homme en train de patauger dans la boue... Comme Pumba aimait le faire!? Non, il n'était pas vraiment en train de trouver un point commun entre son meilleur ami et son colocataire? Il n'eut pas le temps de réfléchir à cette étrange situation car l'autre l'entraina dans la boue! Mais il était fou?! ah si, il l'était justement...

    Au début, Timon fut plutôt fâcher de se retrouver dans la boue avec l'autre, mais rapidement il catcha avec lui, roulant sur le sol détrempé jusqu'à ce que le vent et la pluie augmentent d'intensité. L'avantage de l'averse était qu'ils ne restèrent pas sale très longtemps, par contre trempé ainsi, il faisait très froid... Le blond repris le chemin vers leurs affaires. Il trouva les restes de la tente qu'il essaya d'installer comme toit en utilisant une branche base, mais seul contre le vent, il n'arrivait pas à grand chose. Il du faire un bond de côté afin d'éviter une branche qui faillit lui tomber sur le tête. Il essaya ensuite de communiquer avec Laurence qu'il ne voyait pas très bien:


    -Laurence! Il faut se trouver un meilleur endroit! Peut-être s'installer contre un rocher?


    Timon ne savait plus trop quoi faire... s'il avait été une mangouste il aurait pu se creuser un petit trou juste pour lui, mais un humain, ça ne creusait pas très bien... enfin, pas sans outils...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le rose est mon âme-sœur ♥
Laurence
PRESENCE/ABSENCE : Le rose et moi sommes là !
DOUBLES COMPTES : Randall Boggs & Pégase R. Smith
PHOTO D'IDENTITE :

All you need is love:
 



DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des fous
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans
COTE COEUR : Le rose ♥ Charlie ♥ Le rose ♥ Timon pour toujours ♥ Mais SURTOUT le rose ♥
OCCUPATION : Aimer le rose ♥
HUMEUR : Oh du rose! ♥
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 930
POINTS : 5
LOCALISATION : New-York

MessageSujet: Re: Une petite sortie de couple [PV Timon]  Jeu 31 Oct 2013 - 5:55



Laurence & Timon
Une petite sortie de couple

Catcher dans la boue avec lui j'avais adoré. Me rouler dans la boue et glisser mes doigts sous son chandail ''par accident'' pour sentir sa peau sous mes doigts j'adorais cela et je le soupçonnais d'aimer notre bataille secrètement. Malheureusement, mon bonheur s'arrêta presque aussi rapidement qu'il avait commencé, car la pluie devenait de plus en plus violente et la boue se transformait peu à peu en grosse flaque d'eau brune à la place. Je décidai de m'arrêter et de faire comme Timon et d'essayer de trouver quelque chose pour nous abriter, mais la plus part de nos choses étaient partit au vent et puisqu'il pleuvait à boire debout et qu'il commençait à avoir de la brume je ne restai pas bien longtemps à l'écart du campement puisque j'avais un peu peur de me perdre.

Je marchai avec précaution pour retrouver mon chemin en prenant soin de regarder où je mettais les pieds, mais le brouillard devenant de plus en plus épais me rendais impossible cette tâche et je tombai à plat ventre deux fois en percutant des racines qui sortaient de la terre. Finalement j'entendis la voix de Timon qui m'appelait. Je marchai rapidement vers elle tout en étirant mes bras en face de moi et je finis par tâter le visage du celui-ci. Je fus terriblement soulagé que je sentis sa peau sous les paumes de mes mains, mais déçu de ne pas être capable de pas le voir correctement. Ce brouillard allait nuire à notre déplacement dans cette forêt dense.

« Oh oui contre c'est bien! On pourrait aussi s'installer dessus, à gauche, à droite, en plein milieu, sous ou même dans le rocher ! »

À peine avais-je terminé cette phrase que je me trouvais bizarre. Je sentais bien que mes médicaments commençaient à ne plus faire effet et j'allais revenir moi. Oui, moi! J'allais devenir dingue et vouloir me tartiner les mollets avec de la confiture et les mettre entre deux tranches de pains et les mordre à pleines dents! Aussitôt, je me giflai pour me ressaisir, mais cela ne fis rien sauf me faire grogner un « Awtch » quand je sentis le pincement que mes doigts avaient fait sur ma joue qui devait sans doute être rosée.

Mon regard devenait tranquillement comme celui d'un dément puis il se cessa pas un instant de chercher quelque chose désespérément sans trop savoir quoi. Enfin... Je savais qu'au fond de moi je cherchais un abris, mais à ce moment là j'avais simplement envie de courir partout et d'aller grimper dans les arbres et de hurler comme un homme de la jungle en me griffant le torse et en me frappant la tête contre le tronc de l'arbre... Bref.

« Oh! Oh! Oh! Oh! Oh! OOOOOOOOOOOOOH! J'AI TROUVÉ!!!!!!! » Dis-je comme si j'avais pris une vingtaine de café en quelques minutes

Sans même attendre l'approbation du blond ou même une question de sa part, je le pris par le bras d'une façon qui manquais terriblement de délicatesse puis je me mis à courir à travers les arbres en direction où nous avions laissé l'ours. Oui, je sais, j'avais décidé de jouer avec le feu... Je courrai en agrippant fermement l'avant-bras de mon colocataire pour ne pas le perdre puis je me suis mis à zigzaguer à travers les arbres et les rochers couvert de mousses vertes tout en évitant de justesse quelques branches des arbres qui commençaient à tomber à cause de la foudre. Finalement je m'arrêtai net puis je me retournai pour observer à bout de souffle mon ami, mais je me cognai le front contre le sien.

« Stupide brume... Vas voir ailleurs si j'y suis! Ta mère est qu'une pétasse! Et je suis sûr que ton père est un vampire! Y'a que les vampires qui sont à l'aise à être entourés de merde comme toi! »

Je jetai un coup d’œil un regard bleu foncé de Timon puis je souris d'une façon béas... Je gloussai presque. Mes joues étaient devenues cramoisis et je sentais des chatouillis dans mon estomac. En résumé, je le regardais comme un crétin. Je finis par me réveillé de mon petit nuage rose et je lui annonçai alors que j'avais trouvé un endroit pour nous installer. En fait, c'était une petite grotte que j'avais vu plus tôt et qui semblait être parfaite pour nous y installer jusqu'à ce que la tempête se calme. Nous serions finalement au sec et en sécurité.

J'entrai sans perdre une seconde de plus dans notre refuge puis je l'explorai aussi bien que je le pouvais avec la simple lumière de la flamme de mon briquet qui avait miraculeusement survécu à notre catch dans la boue. Les parois du gros rocher étaient sec et le sol semblait plutôt plat si l'ont oubliait quelques bosses ici et là. La grotte semblait parfaite pour faire une petite sieste. Je revins alors vers Timon.

« C'est super comme endroit! Installons nous ici! C'est super pour les non-anniversaires et boire du THÉ! J'ADORE LE THÉ HAHAHAHAHAHAHAHA! »

Je me grattai abusivement le bras au point d'arracher avec mes ongles des morceau de peau puis je glissai mes doigts dans mes cheveux que je tirai le plus tranquillement que je pouvais ce qui n'était pas une tâche facile puisque j'avais l'irrésistible envie de mes les arracher. Ça y était je devenais fou... Je m'éloignai de Timon toujours en riant et en me grattant le bras vigoureusement puis je m'installai dans l'obscurité, au fond de la caverne, car même si je devenais dingue, mon amour pour Timon était toujours présent et je ne souhaitais pas qu'il me voit comme ça. Je sentais que ma folie n'allait pas être aussi simpliste  que celle du matin.
Fiche par (c) Miss Amazing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
"Je vais pas me déguiser en Vahinée!"
Fantastic Animals
PRESENCE/ABSENCE : fidèle au poste o/
DOUBLES COMPTES : Un dieu qui a oublié de prendre le thé /sbaf/
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Le Roi Lion
ÂGE DU PERSONNAGE : environ 38 ans d'humains
COTE COEUR : Les insectes, miam... oh et Laurence ♥
OCCUPATION : Empêcher Laurence de jouer dans mon pentalon
HUMEUR : Hakuna Matata
MON ARRIVÉE : 06/04/2013
MON VOYAGE : 1958
POINTS : 219
LOCALISATION : à quelque part

MessageSujet: Re: Une petite sortie de couple [PV Timon]  Dim 3 Nov 2013 - 2:17
    Timon n'était pas certain de ce que Laurence lui disait... dans un rocher? Mais il était fou? ah oui... sa médication ne devais plus faire effet et donc ça expliquait pourquoi il racontait des trucs bizarres... enfin, plus bizarre que normalement. Peut-être s'en était-il rendu compte parce qu'il sembla se gifler... enfin, le blond n'en était pas certain, mais c'était ce qui lui semblait. Sans savoir pourquoi, le suricate n'aima pas comment Laurence hurla comme un dément sur-excité... Et puis pourquoi il le prenait pas le bras de façon brusque pour l'entrainer il ne savait trop où? D'ailleurs le brun lui-même ne devait pas savoir où ils allaient...

    Ils coururent un moment, jusqu'à ce que son colocataire s'arrête enfin et se tourne pour cogner son front contre celui de Timon qui s'était légèrement penché pour voir quelque chose. Le suricate ne pu s'empêcher d'écarquiller les yeux alors que l'autre insultait... le brouillard?! tenter de le raisonner n'aurait servit à rien, alors il se contenta de se taire, ce demanda pourquoi il lui souriait béatement de la sorte... Il n'était visiblement plus totalement présent, mais le blond avait peur d,essayer de le ramener... en fait, il n,avait pas la moindre idée de comment agir avec l'autre homme pendant qu'il était dans cet état, déjà que ce n'était pas facile de savoir quoi faire avec lui quand il était dans un état à peu près normal...

    Malgré tout ça, Laurence avait trouver un abri, qu'il avait même pensé à explorer un brin avant de s'installer! sauf que ce moment de lucidité fut court et il commença à hurler qu'il aimait le thé... Crié... mauvaise idée! Timon lui mis une main sur la bouche en lui disant:


    - chut, ne cris pas de la sorte... ça pourrait attirer les ours... Il ne faudrait pas qu'ils nous trouvent ici, tu te rappelle ce que la maman ours à fait à ton bras? Tu ne voudrais pas qu'elle recommence?


    Timon espérait que la douleur du brun lui avait servit de leçon et qu'il ne voudrait pas attirer l'ours. Après tout, il s'était tellement plain de la douleur à son bras qu'il voulait certainement éviter cela à nouveau! le blond lui ne voulait certainement pas revivre cette poursuite, il était bien trop fatigué pour recommencer à grimper dans les arbres et puis avec cette température, ça aurait été suicidaire! Le vent les aurait fait tomber à coup sur!

    La mangouste relâcha l,amoureux du rose pour aller s'installer dans la grotte. Il ne faisait pas très chaud, mais au moins il n'y avait pas de vent ou de pluie. Il se roula en boule et ferma les yeux pour se reposer. Il ne fallait pas qu'il dorme, mais il sombra bien trop vite dans un sommeil pas si profond... c'est que la journée avait été difficile! épuisante même... horrible même. Tout ça pour dire que le plus grand rêve de Timon à cet instant était de se réveiller dans son lit bien au chaud dans son appartement pourtant mal chauffé....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le rose est mon âme-sœur ♥
Laurence
PRESENCE/ABSENCE : Le rose et moi sommes là !
DOUBLES COMPTES : Randall Boggs & Pégase R. Smith
PHOTO D'IDENTITE :

All you need is love:
 



DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des fous
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans
COTE COEUR : Le rose ♥ Charlie ♥ Le rose ♥ Timon pour toujours ♥ Mais SURTOUT le rose ♥
OCCUPATION : Aimer le rose ♥
HUMEUR : Oh du rose! ♥
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 930
POINTS : 5
LOCALISATION : New-York

MessageSujet: Re: Une petite sortie de couple [PV Timon]  Dim 3 Nov 2013 - 3:23



Laurence & Timon
Une petite sortie de couple

Chut, blablabla, fais pas ci, fais pas ça, patati et patata! Il se prenait pour qui encore? Ma mère?! C'était biologiquement impossible, car ma mère avait pas de machin. Enfin... Je crois? Je mimai avec ma main quelqu'un qui parlait trop puis sortis la langue et faisait des « blablabla » qui signifiait que je m'en fichais éperdument de ce qu'il pouvait bien me dire. Je décidai de m'installer au fond de la caverne, très loin où j'entendais un genre de bruit sourd qui m'attirait étrangement puis je finis par tomber à cause d'une petite crevasse. J'échappai mon briquet et je me trouvai plonger dans le noir. Je marchai donc à quatre pattes en tâtant le sol, jusqu'à ce que je touche à quelque chose de chaud et doux. Je caressai un moment puis je sentis quelque chose de pointu me rentrer dans la main. Je poussai un petit cri étouffé parce que je me rappelai soudainement de ce que Timon m'avait dit puis je finis par trouver mon briquet qui se trouvait tout juste à mes genoux. Je le mis dans mon jeans détrempé puis je continuai de caresser la chose que j'avais trouver et je finis par conclure que cela devait être un petit animal qui avait tout simplement eu peur de moi.

Je décidai d'étirer mes bras et de le prendre dans mes bras pour l'apporter à Timon pour lui montrer. L'animal était beaucoup plus lourd que je l'avais cru et il se débattait plutôt bien, car j'eus presque peur de me retrouver aveugle à cause des coups de griffes qu'il m'avait fait au visage. Non, en fait j'avais eu peur d'être aveugle, mais durant mon vent de panique, je réalisai qu'il était normal que je ne vois rien puisqu'il m'était impossible d'éclairer mon chemin puisque j'avais besoin de mes deux bras pour transporter la bête avec moi. Je m'arrêtai de marcher lorsque je me trouvai plus près de l'entrée et que je pouvais voir la forme du corps de mon colocataire couché. Avec l'une de mes mains qui étaient désormais aussi utile que celles d'un T-Rex, « Raaawr! Roawwr! Je suis un T-Rex qui est incapable d'attacher ses chaussures parce que j'ai des p'tits moignons! », je le piquai du doigt pour qu'il se réveille et tout sourire en papillonnant des yeux je souhaitais lui poser une question.

« Timon! J'ai héhéhéhéhé trouvé un animal! On peut l'adopter?! Dis ouiiiiiiiiii!!! Regarde c'est une petite marmotte... Ourson.... Alleeeeeeer dis ouiiiiiiiiii!! »

Je lui faisait mes jolis yeux de petits chiots tristes, mais je me doutais bien que cela n'allait pas être suffisant pour qu'il me dise oui alors je déposai l'ourson puis je me mit sur le dos et je me mis à faire des coups de mains et des coups de pieds dans les airs et faisant des « Roooawr » puis alors que je commençais à fatigué, je me mis à pleurer, mais alors là je me dis à gémir et à chialer comme si j'étais un bébé incapable de contrôler ses pleures. Après ma phase de larmes, je me mit à courir partout en zigzagant entre les roches et les stalagmites puis vint ensuite mon idée de me faire davantage mal et de foncer dans les parois de la grotte en suppliant Timon de dire oui. Finalement j'abandonnai l'idée d'avoir l'ours et je me mis à faire la chenille rampante jusqu'à Timon où je m'enroulai autour de ses pieds.

« Jamais on ne se quittera, meilleur ami! »

Je souris d'une façon béa et je me frottai la tête contre ses mollet tout en les serrant plus fort pour montrer à quel point je l'aimais fort. J'aurais pu rester dans cette position infiniment, mais quelque chose attira mon attention et me fis desserrer mon étreinte. Le bébé ours se trouvait à droit et à gauche sans parler qu'il se dédoublait... Je me disais bien que je ne devais pas halluciné, ce n'était pas vraiment dans mes habitudes... Cela signifiait donc qu'il avait une famille de bébés ours dans cette grotte! Owwwiii!
Fiche par (c) Miss Amazing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
"Je vais pas me déguiser en Vahinée!"
Fantastic Animals
PRESENCE/ABSENCE : fidèle au poste o/
DOUBLES COMPTES : Un dieu qui a oublié de prendre le thé /sbaf/
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Le Roi Lion
ÂGE DU PERSONNAGE : environ 38 ans d'humains
COTE COEUR : Les insectes, miam... oh et Laurence ♥
OCCUPATION : Empêcher Laurence de jouer dans mon pentalon
HUMEUR : Hakuna Matata
MON ARRIVÉE : 06/04/2013
MON VOYAGE : 1958
POINTS : 219
LOCALISATION : à quelque part

MessageSujet: Re: Une petite sortie de couple [PV Timon]  Dim 3 Nov 2013 - 13:52
    Timon avait préféré ignorer les idioties de Laurence... mais une fois endormie, il rêvait de lui foutre une bonne claque... Sauf qu'évidement dans son état, ça n'aurait servit à rien! Lui tordre le cou aussi était une option tentante, mais avoir un meurtre sur la conscience n'était pas vraiment dans ses projets. Le suricate fut réveiller par des paroles bien étrange... mais bon, c'était Laurence, alors c'était pratiquement normal! Par contre, qu'il se prenne pour un T-Rex, c'était nouveau ça! Il ne pu s'empêcher de sourire à cette histoire de moignon et de lacets de chaussures. Par contre il se figea bien assez vite à la question du brun tout en voyant ce qu'il avait dans les bras... Il n'avait évidement pas compris qu'il ne fallait JAMAIS toucher à un ourson! Malgré la légère panique qui pointait, le blond pris un ton calme:

    - Non Laurence, on ne peut pas l'adopter... On a pas assez de place chez nous et puis c'est un bébé, il a besoin de sa maman. Il sera triste et malade sans elle. Et un ourson, ça doit vivre en forêt, pas en ville... tu veux vraiment rendre ce bébé malheureux?


    Puisque les arguments du genre "si sa mère te trouve avec lui elle va t'arracher la tête" ne semblaient pas fonctionner, la mangouste avait essayé un autre approche, bien qui ce doutait que ça ne serait pas vraiment plus efficace... Enfin, il lâcha l'animal pour se jeter sur le dos en faisant de petits grognements et en donnant des coups de "pattes" dans le vide. Ensuite ce fut les larmes, puis il vint s'installer aux pieds du blond en se frottant le visage sur son mollet... Comment Timon réagit? En fait il ne fit rien en espérant que l'autre arrêterait tout seul, mais ça ne semblait pas fonctionner comme stratégie. Il voulu bien s'enfuir en courant, mais l'autre lui retenait les chevilles...

    Lorsqu'il desserra son étreinte, ce fut pour regarder le... enfin les bébés ours! s'ils étaient deux... ça voulait dire que la mère n'était certainement pas loin! Le suricate cru entendre un grognement qui le fit frissonner de terreur... car lui contrairement à son coloc, se rappelait qu'il avait faillit mourir plusieurs heures auparavant! Il se dégagea donc lentement tout en se relevant. Ensuite il fit quelques pas vers la sortie. Hésitant un peu, il obligea Laurence à se lever en lui faisant signe de se taire et chuchotant:


    - C'est un jeu, celui qui fait le moins de bruit et qui sort le plus vite de la grotte gagne... un ourson en peluche rose...

    Ouais, Timon n,avait pas eut vraiment d'idée de prix, alors il avait sortit ça. Et puis son idée pour faire sortir l'autre de là n'était pas certaine de fonctionner, mais au moins il avait essayé quelque chose! Il se déplaça donc silencieusement vers la sortie... Sauf que la madame ours était réveillée et pas très contente, donc le blond attrapa la main de l'autre homme pour s'enfuir de nouveau! Heureusement cette fois la tempête c'était calmée et il faisait presque clair... le soleil qui se levait? Il était partit depuis si longtemps? Quoique tout avait paru bien plus long au pauvre suricate!

    Même après que la bête eut cessé de les poursuivre pour retourner à ses trucs d'ours, ils continuèrent de courir. Ils arrivèrent dans un petit parc tranquille où seulement quelques branches étaient tombées. Timon alla s'asseoir sur un banc se prenant le visage entre les mains: Mais qu,avait-il fait pour mériter toutes ses mésaventures?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le rose est mon âme-sœur ♥
Laurence
PRESENCE/ABSENCE : Le rose et moi sommes là !
DOUBLES COMPTES : Randall Boggs & Pégase R. Smith
PHOTO D'IDENTITE :

All you need is love:
 



DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des fous
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans
COTE COEUR : Le rose ♥ Charlie ♥ Le rose ♥ Timon pour toujours ♥ Mais SURTOUT le rose ♥
OCCUPATION : Aimer le rose ♥
HUMEUR : Oh du rose! ♥
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 930
POINTS : 5
LOCALISATION : New-York

MessageSujet: Re: Une petite sortie de couple [PV Timon]  Dim 3 Nov 2013 - 20:35



Laurence & Timon
Une petite sortie de couple

J'allais m'élancer sur les deux petits oursons, mais Timon arrêta mon élan quand il me proposa de jouer à un jeu. Eeeeeeuh il pensait que j'avais quel âge pour jouer à des jeux? Des jeux de silence en plus! Le silence c'est ennuyeux! Ce qui est bien c'est de hurler et de sauter partout! Ce que j'adore le plus, c'est de rire! Rire fort!  Rire silencieusement c'est nul. Tout est nul avec Timon de toute façon. Je continuai d'avancer vers les ours miniatures jusqu'à ce qu'il me proposa que le gagnant aurait le droit à un ourson en peluche rose. Waouh! Un ourson! Et rose en plus! Il avait réussit à avoir mon attention là! Je décidai donc de faire demi-tour pour m'élancer vers la sortie, mais Timon m'agrippa et me tira avec lui vers la sortie. Non, mais qu'il était mauvais perdant! Il savait que j'allais gagner alors il a fait exprès de sortir en même temps que moi pour pas devoir m'en acheter un!

« Timon! Espèce de tricheur! Je t'interdis de me dire que je mérite pas d'ourson en peluche! T'as fait exprès pour qu'on sorte en même temps! Tu m'en achète un ou je te fais une autre crise! »

Ma folie avait disparue pendant un instant pour laisser place à une grande colère. Je fronçais les sourcils en fixant mon colocataire directement dans les yeux pour lui prouver que j'étais vraiment très sérieux. Je le regardai sans même cligner des yeux puis lorsque mes yeux se fermèrent, je me rendis compte en les ouvrant qu'il avait cessé de pleuvoir. Tout était trempé, mais il faisait terriblement beau et il y avait un arc-en-ciel qui commençait à apparaître au loin. C'était très joli comme vu et je souris bêtement en voyant le décors.

« C'est troooooooooooop beau! Regardes! »

e pris la tête de Timon entre mes mains et la fit tourner pour qu'il regarde l'arc-en-ciel qui se trouvait derrière lui. Pendant que je regardais ce merveilleux spectacle, ma folie n'était plus présente tellement j'étais absorbé par la beauté que je voyais. Je me sentais très bien, détendu et soudainement très normal. Presque plus normal que lorsque je prenais mes médicaments. Ce bien être disparut presque aussitôt, car une grande douleur qui me traversait tout le corps apparue. Je me rendis compte que je saignais du visage et j'avais mal au ventre et au dos. Je m'avais vraiment martyrisé.

« T'en dis quoi si on retourne à New-York avant que je recommence à délirer? »

Je commençai à me diriger vers notre ancien campement, car je savais que la route était dans cette direction, mais cela ne prit pas beaucoup de temps que je me remis à délirer en hurlant des chansons qui laissaient à désirer.

« J'aime, j'aime ton grand-père! Je veux faire à ta mère plein de demi-frères! Je dirai... J'aime,  j'aime ton grand-père! »

Fiche par (c) Miss Amazing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
"Je vais pas me déguiser en Vahinée!"
Fantastic Animals
PRESENCE/ABSENCE : fidèle au poste o/
DOUBLES COMPTES : Un dieu qui a oublié de prendre le thé /sbaf/
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Le Roi Lion
ÂGE DU PERSONNAGE : environ 38 ans d'humains
COTE COEUR : Les insectes, miam... oh et Laurence ♥
OCCUPATION : Empêcher Laurence de jouer dans mon pentalon
HUMEUR : Hakuna Matata
MON ARRIVÉE : 06/04/2013
MON VOYAGE : 1958
POINTS : 219
LOCALISATION : à quelque part

MessageSujet: Re: Une petite sortie de couple [PV Timon]  Mer 6 Nov 2013 - 15:26
    Faire une autre crise? mais c'était ce qu'il avait fait en criant à l'injustice... Sauf que Timon avait bien perdu espoir de le raisonner! Le laisser là avait été particulièrement tentant, mais avoir une mort sur la conscience ne faisait toujours pas partie des projets du suricate... Car bien que Laurence était en ce moment le pire des imbéciles suicidaires, il restait en quelque sorte son ami, et puis un ami, aussi fou soit-il, on n'abandonnait pas ça! Même ce dit ami était plutôt flippant à le fixer dans les yeux avec une grande colère... Heureusement que ça lui passa lorsqu'il vit l'arc-en-ciel qu'il força le suricate à regarder.

    Soudainement, son colocataire eu un moment de lucidité, ça lui arrivait sans ses médocs? Quoiqu'il en soit, ça soulagea le blond un peu, qui commençait à ce demander que faire avec lui! Non mais c'est vrai, il commençait à être à court d'arguments! et puis rien de ce qu'il disait ne semblait fonctionner avec son compagnon irrationnel... Tout finissait par une crise! Leur petit voyage était déjà un désastre, mais ça empirait à chaque instant, gracieuseté des problèmes mentaux du brun... Mais bon, ce n'était pas ça faute, il était comme ça c,est tout... peut-être un traumatisme d'enfance? Timon ne connaissait rien en problèmes de ce type et ignorait que chez Laurence tout le monde était comme ça.

    Tout en marchant vers leur campement, la mangouste réfléchissait au pourquoi il gardait l'autre homme chez lui? Il est certain qu'il mettait de la couleur et de la vie chez lui, mais il y mettait aussi une de ces pagaille pas possible parfois! Malgré ses bizarreries et tout, il n'y avait pas eu d'évènement ayant assez choqué Timon au point qu'il se fâche au point de ne plus vouloir voir son colocataire. Il faut dire que par moment il ne savait pas s'il voulait ou non de la présence de Laurence... c'était selon les journées et de l'humeur de chacun. Et puis sous médication, il était beaucoup plus supportable que maintenant. Au fait, il avait commencé à chanter des chansons troublante sur un grand-père que Timon espérait ne pas être le sien... en même temps, il n'avait jamais connu son grand-père qui avait du être dévoré par une hyène... ou mort dans un écroulement de tunnel... ou dévoré par une hyène dans un tunnel qui s'écroulait...

    Ils arrivèrent à la petite rivière où ils étaient déjà allés se baigner, bon la seule fois où Timon était aller dedans c'était un accident, mais bon, passons. Ils n'étaient donc plus très loin, ce qui rassurait le suricate qui avait de plus en plus hâte de partir. Lui détestait New-York, c'était presque amusant qu'il aille autant envie d'y retourner! La nature dans ce monde lui semblait soudainement bien hostile... peut-être à cause de sa forme humaine? Il était déçu sur bien des points de cette escapade... Il reviendrait peut-être un jour, mais seul afin de voir si ça se passerait mieux!

    Leur campement était en ruine... bon, ça il le savait avant d'arriver, mais le voir lui faisait prendre conscience de la dure réalité. Il eut envie de tout laisser là, mais ce n'était pas bien... Il entreprit donc de rassembler ses effets, enfin ce qu'il ce restait, et de les faire tenir dans son sac qui avait vu des jours meilleurs. Il aida aussi son colocataire à refaire son sac. Il essaya même de faire la conversation:


    - heum... Je sais que dans ton état... instable tu n,as pas compris, mais j'essayai de te sauver la vie avec les ours... Leur mère aurait pu te tuer si on avait trop trainé là... Bon tu as tout? Parce qu'on ferait mieux de pas trainer si on veut pas manquer le bus et devoir attendre encore ici...

    Timon prit la direction de l'arrêt. Il commençait à en avoir marre de cette forêt... bon en fait il voulait partir depuis la veille. Il se retourna en souriant à Laurence:

    - Ah et puis je te dois un ourson en peluche rose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le rose est mon âme-sœur ♥
Laurence
PRESENCE/ABSENCE : Le rose et moi sommes là !
DOUBLES COMPTES : Randall Boggs & Pégase R. Smith
PHOTO D'IDENTITE :

All you need is love:
 



DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des fous
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans
COTE COEUR : Le rose ♥ Charlie ♥ Le rose ♥ Timon pour toujours ♥ Mais SURTOUT le rose ♥
OCCUPATION : Aimer le rose ♥
HUMEUR : Oh du rose! ♥
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 930
POINTS : 5
LOCALISATION : New-York

MessageSujet: Re: Une petite sortie de couple [PV Timon]  Mer 6 Nov 2013 - 19:11



Laurence & Timon
Une petite sortie de couple

Nous arrivâmes au campement et le voir dans cet état me fit arrêter de chanter instantanément. C'était déprimant. J'avais l'impression que nous avions été victime d'un ouragan ou d'une autre catastrophe naturelle que j'avais déjà vu à la télévision. Je revins calme puis je cherchai, tout comme Timon, mes trucs qui avaient eu la chance de rester plus ou moins intacte. Je finis par retrouver ma sacoche à moitié en lambeau à plusieurs mètres d'où l'ours l'avait laissé puis je fouillai à l'intérieur pour y trouver à moitié trempé mes crèmes, ma brosse à cheveux et autres trucs personnels puis je fixai un moment ma caméra qui avait malheureusement pas eu la chance de survivre aux crocs de la géante bête brune. Heureusement mes objectifs et mon flash ne semblaient pas trop trempé et en bon état. Je fixai les trucs que j'avais décidé de sauver puis Timon me parla d'une façon que je n'avais jamais entendu encore. Pour une fois, il ne me hurlait pas dessus et sa voix était douce. Il disait qu'il avait fait ça pour me sauver. J'étais dos à lui et j'en profitai pour faire un large sourire puis je me retournai avec un air faussement agacé en lui disant que oui, j'avais tout.

Nous nous dirigeâmes ensuite vers l'arrêt d'autobus silencieusement, mais tout plein de stupidités à faire ou à dire me passaient par la tête, puis Timon reprit la parole en disant qu'il me devait un ourson en peluche rose. Je souris puis poussai un cri de bonheur avant de lui sauter au cou et en lui disant un gros merci et en l'embrassant sur la joue. J'étais plus qu'heureux qu'il m'achète un truc. Oui... Dit comme ça j'ai l'air d'une pute à argent, je sais. Nous arrivâmes presque de justesse avec l'autobus de retour puis nous retournâmes a New-York pour continuer mon petit train-train habituel de faux New-yorkais. Le trajet de retour fut identique que celui pour aller... Je parlais toujours autant, mais cette fois-ci je racontais clairement n'importe quoi. Il faudra penser à aller prendre de nouveaux médicaments à la pharmacie...
Fiche par (c) Miss Amazing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Une petite sortie de couple [PV Timon]  
Revenir en haut Aller en bas
 

Une petite sortie de couple [PV Timon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Une petite sortie matinale [Estelle la jolie Gryff]
» [L'Avant Anniv de Peluchette] Petite sortie à Paris...
» Petite sortie improvisée
» petite sortie pour mon D25

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP terminés-