Partagez | 
 

 Boire pour oublier, oublier pour boire mais de quoi on parlait deja ??? Pv. Randall Boggs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Boire pour oublier, oublier pour boire mais de quoi on parlait deja ??? Pv. Randall Boggs  Dim 5 Jan 2014 - 0:45
Randall Boggs & Hanity M.Swan

Boire pour oublier, oublier pour boire mais de quoi on parlait deja ???

Je suis un peu nul du coup j'édite mes messages au lieu de les citer...
Mais en gros on arrive dans un bar voilà ! XD



made by pandora.


Dernière édition par Hanity M.Swan le Mer 29 Jan 2014 - 23:01, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ça effraie les p'tits enfants... Et les p'tits monstres!
Randall
PRESENCE/ABSENCE : Toujours là pour se plaindre! o/
DOUBLES COMPTES : Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour
PHOTO D'IDENTITE :

:Cadeau d'anniversaire reçu de ma Nini chérie ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Monster inc
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans
COTE COEUR : La violence et la torture ♥
OCCUPATION : Effrayer les enfants
HUMEUR : Monstrueuse
MON ARRIVÉE : 14/04/2013
MON VOYAGE : 1071
POINTS : 15
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: Boire pour oublier, oublier pour boire mais de quoi on parlait deja ??? Pv. Randall Boggs  Jeu 9 Jan 2014 - 18:56

Boire pour oublier, oublier pour boire,
mais de quoi on parlait deja ???

Hanity M. Swan & Randall Boggs



Hanity avait accepter d'aller au bar avec son colocataire. Peut-être n'aurait-elle pas acceptée si elle avait su quel genre d'homme il était en réalité et qu'elle allait finir par être vulnérable après quelques verres, mais il faut dire que se méfier de Randy, un homme crade et complètement désorganisé, n'était pas une chose courante. Randy était tout à fait le contraire de la vraie personnalité de Randall, mais cela ne lui déplaisait pas plus que ça. C'était même plutôt amusant. Lorsqu'ils arrivèrent au bar, la blonde sembla réticente à y entrer, mais l'homme au regard émeraude resta sûr de lui et continua à avancer vers la porte d'entrée en lui disant simplement pour la réconforter : « Oui, le bar à prit feu, mais la qualité du bar ne change en rien. De toute façon, ton cher Ryan vit tout prêt, il pourra venir l'éteindre s'il y en a un ce soir. » Il poussa l'épaisse porte en bois et y entra, suivant ensuite Hanity jusqu'au bar où elle se dit qu'elle allait être raisonnable. Pour une raison plus ou moins inconnue, Randy ne pu s'empêcher de ricaner entre ses dents pointues. À peine fut-elle assise sur un haut tabouret qu'elle se leva et se dirigea vers les toilettes en demandant à l'homme de prendre la même chose pour elle. Était-ce pas une façon pour ne pas paraître pour une cruche devant toute cet alcool? Cette idée passa brièvement dans son esprit, car lui aussi n'était pas très doué dans ce qui était les boissons alcoolisés puisque avec ses missions plus ou moins imprévisible, il se devait d'être sobre.

« Deux verres de Scotch » Demanda Randy au barman qui ne semblait pas se préoccuper de lui. Il lui demandant deux autres fois, en se faisant de plus en plus insistant, se disant qu'il n'entendait pas, mais lorsqu'il remarqua que le barman avait tourné la tête en sa direction puis se dirigea de l'autre côté du bar, c'en était trop. Il alla à l'autre extrémité du bar, face à l'homme et tapa violemment sur le comptoir en chêne. « Je t'ai demandé deux verres de Scotch y'a 5 minutes de ça. Je veux pas attendre plus longtemps ou je vais aller ailleurs! » Aussitôt le barman changea immédiatement de comportement et se chargea de la commande de Randall qui ne laissa aucun pourboire.

Hanity arriva presque tout de suite après qu'il ait reçu les deux verres. D'un humeur massacrante, Randy lui donna son verre et écouta distraitement l'histoire de miroir dans les toilettes. Il se contenta de  dire « Eh bah... » en regardant ailleurs et en buvant une gorgée de son verre.

« C'est du Scotch... »

L'homme ne pu faire autrement que de dévisager le barman pendant quelques secondes avant de décider d'agripper le bras de la blonde pour l'amener à une banquette qui était libre. « Y'a trop de gens au bar, on sera mieux à l'écart. » s'était contenté de dire en grinçant des dents même si en fait c'était plutôt parce qu'il avait envie de refaire le portrait de l'homme qui l'avait fait attendre.

Randy s'assit à une banquette du fond et enleva son manteau pour le déposer à côté de lui et bu une autre gorgée de son scotch et observa Hanity, se rendant compte qu'il ne savait pas de quoi parler avec elle. En fait, faire le con à l'appartement l'avait empêché jusqu'à ce jour d'avoir une réelle discussion avec elle et il se rendait compte qu'il ne savait pas grand chose à propos de sa colocataire malgré les semaines qui s'étaient écoulées depuis leur toute première rencontre.

« Eeeeuh... Tu fais quoi de ton temps libre..? »

codage par langweilen sur apple-spring

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Boire pour oublier, oublier pour boire mais de quoi on parlait deja ??? Pv. Randall Boggs  Dim 12 Jan 2014 - 23:32

Boire pour oublier, oublier pour boire mais de quoi on parlait deja ???
Hanity M. Swan & Randall Boggs

         

         
J
e pris le verre qui était devant moi et regarda le liquide qui se trouvait dedans. Il avait une drôle de couleur cuivrée. N'ayant aucune idée de ce que c'était, je demandais à Randy.

« C'est du Scotch... »

Je regardais un moment mon verre les yeux écarquillés...

« Alors ca ressemble à ça quand ça fond ? »

Je ne savais pas que le scotch que j'utilisais en général pour accrocher des choses aux murs pouvait se faire fondre et se boire.. Et à vrai dire, je n'avais pas vraiment envie d'y gouter.. Imaginer le rouleau de scotch ne me donnait étranger pas vraiment envie.. Et puis ça devait coller !! Et si la boisson me restait collé dans la gorge.. J'allais sans doute plus pouvoir parler !! Je regarda alors Randy qui lui buvait son verre sans aucun soucis.. Bon ça ne devait pas être si mauvais après tout... Mais si je tombais sur un bout de plastique qui n'avait pas encore fondu ?!? Je ne savais pas vraiment quoi faire..

Je n'eus pas vraiment le temps de réfléchir longtemps car Randy m'agrippa le bras et se levant. Il voulait déjà partir ?!? Mais je n'avais pas encore goutté à mon scotch fondu !! Heureusement, il voulait juste changer de place. On s'installa alors sur une banquette un peu plus loin. Finalement, ce n'était pas une si mauvaise idée puisqu'elle était bien plus confortable cette banquette ! Mais je me posais toujours la question à propos du verre que j'avais devant moi.. Bon si Randy me l'avait commandé, c'est que c'était buvable après tout non ? Je pris alors une gorgé. Ce n'était pas si mauvais enfaite ! J'en pris même une deuxième. Randy me demanda alors ce que je faisais de mon temps libre.

« Heu.. »

Je le regardait sans réellement savoir quoi lui dire.. Je m'attendais à tout sauf à ce genre de questions.. C'était le genre de question que je posais lorsque je rencontrais quelqu'un pour faire connaissance mais pas lorsque je vivais avec la personne depuis quelques semaines maintenant.. Mais je n'allais pas le laisser sans réponse et lui répondis.

« Eh bien.. Toutes sortes de choses.. Je regarde des films et je fais des photos... Je ne te les ai jamais montrées ? »

Bizarre... Bon il faut dire en général on ne parlait pas beaucoup avec Randy.. Je rentrais du travail, je criais un bon coup pour qu'il range, je l'aidais, ensuite je mangeais et soit on regardait un film soit j'allais me coucher mais c'est vrai qu'on ne parlait pas beaucoup.. Et je ne savait rien de lui ! A part qu'il avait été S.D.F et qu'il avait un neveux -ce que je savais depuis peu- je ne savais rien.. Une personne normale n'aurait jamais invité quelqu'un chez elle qu'elle ne connaissait pas mais j'avais fait une bonne action en le recueillant ! "Recueillant" n'était sans doute pas le meilleur mot pour dire cela.. J'avais l'impression de parler d'un chien en disant cela mais vu le nombre de bêtises qu'il faisait, je pouvais utiliser ce mot !

« Et toi ? Enfin est-ce que tu as un travail plutôt ? Parce que je t'entends rentrer tard parfois mais je n'ai aucune idée de ce que tu fais... »

Et je n'avais jamais pensé à lui demander ! Pourquoi je n'en sais rien mais vu qu'il avait lancé la conversation, j'avais bien envie de savoir ! J'attendis sa réponse en prenant une gorgé de scotch.

« C'est vraiment drôle que ça ne colle plus ! »
       
         
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ça effraie les p'tits enfants... Et les p'tits monstres!
Randall
PRESENCE/ABSENCE : Toujours là pour se plaindre! o/
DOUBLES COMPTES : Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour
PHOTO D'IDENTITE :

:Cadeau d'anniversaire reçu de ma Nini chérie ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Monster inc
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans
COTE COEUR : La violence et la torture ♥
OCCUPATION : Effrayer les enfants
HUMEUR : Monstrueuse
MON ARRIVÉE : 14/04/2013
MON VOYAGE : 1071
POINTS : 15
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: Boire pour oublier, oublier pour boire mais de quoi on parlait deja ??? Pv. Randall Boggs  Jeu 16 Jan 2014 - 1:36

Boire pour oublier, oublier pour boire,
mais de quoi on parlait deja ???

Hanity M. Swan & Randall Boggs



« Alors ça ressemble à ça quand ça fond ? ». Randy resta un bon moment songeur, ne comprenant pas de ce qu'elle pouvait bien parler. Du Scotch qui fondait... Ça fondait? L'homme n'en avait jamais entendu parlé. Il avait cru que c'était naturellement liquide. Ce truc servait nécessairement à autre chose si la jeune femme faisait mention de l'état liquide du scotch qui semblait grandement l'étonner. Pour Randy, ce qui l'étonnait, c'est qu'il ne sache pas que la boisson alcoolisé servait des caractéristiques à être à l'état solide puisqu'il pouvait être fondu. Il fit donc comme si rien était et avait tiré sa colocataire jusqu'à une banquette à l'écart des ivrognes bruyants et du barman très peu sympathique pour discuter avec elle, mais il s'était soudainement rendu compte qu'il ne savait pas de quoi parler avec elle. Non, mais c'était vrai, jamais au grand jamais ils n'avaient eu une véritable discussion ou du moins une discussion intelligente puisque l'homme au regard émeraude faisait exprès pour cacher sa véritable identité en ouvrant la bouche que pour dire des stupidités comme par exemple lorsqu'il avait dit avec raffinement qu'il venait de couler un bronze dans la salle de bain d'Hanity.

« Si je travaille eeeeeeeeuh... » avait-il dit en étirant bien le euh pour réfléchir à sa réponse qu'il n'avait pas encore prit la peine d'inventée si elle lui poserait cette question. « Bon en fait, je voulais pas en parler parce que... J'en suis vraiment embarrassé, mais je n'ai pas trouvé mieux qu'un emploi de... Stripteaseur... Dans une boîte de striptease sadomasochiste gay... » Le teint de l'homme changea immédiatement de couleur, embarrassé par son mensonge. Il y avait été beaucoup trop fort et il voulut dire qu'il plaisantait et trouver un autre emploi de nuit, mais la blonde changea de sujet en parlant du scotch qui ne collait plus. Bon... au moins elle n'allait plus le déranger avec des questions sur son emploi... Il fut déstabilise par ce qu'elle venait de dire et sa gêne disparue aussitôt pour laissé place au découragement lorsqu'il comprit de quoi elle parlait.

« C'est pas du ruban adhésif fondu! C'est une boisson alcoolisée... Du Whisky si tu préfère Hani'! »

Le jeune homme était étonné de voir la naïveté de la jeune femme pour ce qui était du scotch qu'elle avait dans les mains, surtout qu'elle avait tout de même prit des gorgées de son verre même si elle croyait dur comme fer que cela était du plastique collant fondu. Elle était tellement naïve qu'elle serait sans doute facilement empoisonnable  si quelqu'un lui voudrait du mal. C'était tout simplement pitoyable, mais ce qui l'était encore plus c'était que pour la toute première fois, Randall venait de surnommer sa colocataire. Jamais il ne s'était abaissé de faire cela depuis des années et voilà qu'il venait tout juste de le faire et cela qu'avec deux petites gorgées de scotch. Randy décida de pousser un peu plus loin son verre pour ne plus être tenter de le toucher puis reprit la parole pour revenir au sujet de discussion plus tôt.

« Alors tu photographie quoi? Des paysages ou des personnes? Parce que si c'est des paysages tu devrais aller à Paris et photographier la tour Eiffel et les amoureux qui s'embrassent à ses pieds, c'est vraiment joli surtout durant les jours plus vieux. C'est un endroit parfait pour prendre des photos! Sinon il y a Central Park à New-York durant l'automne! » dit-il en se demandant si la blonde n'y avait pas déjà mit les pieds. « En fait, chaque fois que j'y suis allé, j'ai toujours adoré! » conclut-il sans donner davantage d'information sur ses dernières visites même si cela ne remontait à environ quelques jours.

codage par langweilen sur apple-spring

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Boire pour oublier, oublier pour boire mais de quoi on parlait deja ??? Pv. Randall Boggs  Ven 17 Jan 2014 - 16:19

Boire pour oublier, oublier pour boire mais de quoi on parlait deja ???
Hanity M. Swan & Randall Boggs

         

         
J
'attendais la réponse de Randy tout en contemplant le liquide cuivrée dans mon verre. C'était super bon même ! Ca faisait un peu mal à la gorge aussi c'est vrai, mais ce n'était pas mauvais. J'en prendrais sans doute deux verres, mais pas plus ! Je voulais être raisonnable. Surtout pour ne pas dire n'importe quoi et ne pas retrouver le chemin de la maison.. Ca ne serait vraiment pas pratique ! Surtout que je n'aimais pas dormir dehors.. Ca ne m'était encore jamais arrivé, mais je le savais déjà : je n'aimais pas ça !

« Bon en fait, je voulais pas en parler parce que... J'en suis vraiment embarrassé, mais je n'ai pas trouvé mieux qu'un emploi de.. »

Heu.. Il me faisait peur là.. Le voir qui ne voulait pas vraiment me répondre et qu'il était gêné me faisait me faire des films ! Je l'imaginais déjà en plombier spécialisé dans les WC bouchés ou encore peintre sur poterie avec les pieds... Je n'en savais strictement rien et je me rendis compte que j'étais loin, très loin du compte !

« Stripteaseur .. » Ma bouche s'ouvrit et mes yeux s'écarquillèrent l'air de dire : Ah ouais d'accord ! Oui puisqu'à vrai dire aucun mot ne sortait de ma bouche. « Stripteaseur... Dans une boîte de striptease sadomasochiste gay...» Je levais les sourcils encore plus haut et manqua de m'étouffer. Je comprenais maintenant pourquoi il trouvait ça embarrassant ! Bon en fait non.. Je n'avais aucune idée de ce que voulait dire "sadomasochistegaie"... Et à vrai dire, le savoir Stripteaseur n'était pas si étonnant que ça au final. Randy se trimballait souvent presque nu dans l'appartement.. Il laissait tout le temps ses vêtements trainer un peu partout et j'avais vu plusieurs fois ses abdos ou ses cuisses bien musclés. J'allais lui demander ce que signifiait "sadomasojesaisplustropquoigaie" quand il m'expliqua que ce que j'avais dans mon verre n'était pas du ruban adhésif.. Ah oui ? Comment il pouvait en être si sur ? Je posais les yeux sur lui le regard très interrogateur. Il m'expliqua alors que cet alcool portait également le nom de Whisky. Ce nom me parlait déjà plus !

« Eh bien je reprendrais bien un verre !»

Je me levais me dirigeais vers le bar pour me resservir. Le barman me resservie du liquide cuivrée. De retour à ma place, je pris une gorgée et écouta Randy. Il me demandait ce que je photographiais.

« En particulier des paysages oui, ou des animaux, mais ce que je préfère par-dessus tout : c'est la mer ! »

Oui la mer. Elle me rappelait ma vie d'autre fois lorsque j'avais une queue à la place de ses deux jambes et que je pouvais parcourir les fonds marin et trouver de magnifiques coquillages. Aujourd'hui j'aimais la prendre en photo. Les rouleaux qui s'échouent sur le sable avec un magnifique coucher de soleil ! C'était dans ces moments que je faisais les plus belles photos ! Malheureusement, voir la mer à Londres n'était pas vraiment possible. J'avais déjà pris plusieurs fois le train, pour me rendre sur les côtes et photographier la mer. Randy parla alors d'endroit qu'il avait visité comme Paris.

« J'aimerais tellement y aller un jour ! »

Oui, j'avais très envie d'aller à Paris, d'un part car c'était une ville magnifique et comme il le disait, il y avait pleins de chose à photographier là-bas, mais aussi pour ses nombreux magasins ! Les magasins de Londres étaient très bien mais il paraissait qu'à Paris c'était très bien aussi ! De grands magasins de grand couturiers, des bijouteries de luxe, tous ce que j'entendais à propos de cette ville m'enchantait ! Il parla ensuite de New-York. J'avais également entendu parler de cette ville par Peg. Il y avait déjà été et m'avais tout racontés dans les détails ou presque.. Il avait oublié un minuscule tout petit détail : qu'il y était allé avec Dory.

« Je ne savais pas que tu avais autant voyager ! » Dis-je à mon colocataire. C'était assez étonnant pour quelqu'un qui vivait dans la rue d'être déjà allé dans des pays étrangers. Il devait sans doute avoir une bien meilleur situation dans son passé..
Une question me brulait alors les lèvre Oui, j'avais très envie d'aller à Paris, d'une part car c'était une ville magnifique et comme il le disait, il y avait pleins de choses à photographier là-bas, mais aussi pour ses nombreux magasins ! Les magasins de Londres étaient très bien, mais il paraissait qu'à Paris c'était très bien aussi ! De grands magasins de grand couturiers, des bijouteries de luxe, tout ce que j'entendais à propos de cette ville m'enchantait ! Il parla ensuite de New-York. J'avais également entendu parler de cette ville par Peg. Il y avait déjà été et m'avais tout racontés dans les détails ou presque.. Il avait oublié un minuscule tout petit détail : qu'il y était allé avec Dory.

« Je ne savais pas que tu avais autant voyagé ! » Dis-je à mon colocataire. C'était assez étonnant pour quelqu'un qui vivait dans la rue d'être déjà allé dans des pays étrangers. Il devait sans doute avoir une bien meilleure situation dans son passé..

Une question me brulait alors les lèvres. J'avais envie de lui demander comment il c'était retrouvé dans cette situation, en S.D.F... Parce qu'à l'écouter il avait vu beaucoup de choses et j'avais du mal à croire qu'il avait pu faire tout cela clandestinement...

« Au fait je voulais te demander... » Dis-je en me mordant la lèvre quelque peu embarrassée. « Je ne voudrais pas être mal poli où trop curieuse mais... Comment t'es tu retrouvé dans la rue ? »

Je le regardais dans ses grands yeux verts essayant de décrypter le moindre malaise. S'il ne voulait pas me répondre, il avait le droit après tout cela ne me regardait pas vraiment, seulement j'avais terriblement envie de savoir !s. J'avais envie de lui demander comment il c'était retrouvé dans cette situation, en S.D.F... Parce qu'à l'écouter il avait vu beaucoup de chose et j'avais du mal à croire qu'il avait pu faire tout cela clandestinement...
       
         
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ça effraie les p'tits enfants... Et les p'tits monstres!
Randall
PRESENCE/ABSENCE : Toujours là pour se plaindre! o/
DOUBLES COMPTES : Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour
PHOTO D'IDENTITE :

:Cadeau d'anniversaire reçu de ma Nini chérie ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Monster inc
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans
COTE COEUR : La violence et la torture ♥
OCCUPATION : Effrayer les enfants
HUMEUR : Monstrueuse
MON ARRIVÉE : 14/04/2013
MON VOYAGE : 1071
POINTS : 15
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: Boire pour oublier, oublier pour boire mais de quoi on parlait deja ??? Pv. Randall Boggs  Lun 20 Jan 2014 - 15:11

Boire pour oublier, oublier pour boire,
mais de quoi on parlait deja ???

Hanity M. Swan & Randall Boggs



La jeune femme en était tout à fait surprise. Eh bah! Comme quoi elle était beaucoup plus stupide que Randy l'avait cru! Comment avait-elle pu simplement penser à un truc pareil? Un scotch et du ruban adhésif.. Vraiment? Il se retint de pouffer de rire en s'accotant les lèvres sur son poing et écouta plus ou moins attentivement sa colocataire pour s'empêcher d'éclater. Ses épaules tressautaient, mais il tient bon et il finit par se calmer et ne plus y penser. Comme ça elle adorait photographier les paysage... surtout la mer... Il est vrai que la mer était particulièrement jolie, mais ce que l'homme préférait c'était la campagne, car c'était isolé et parfait pour être tranquille, car vous le savez bien, Randall n'était pas un homme très ouvert à la familiarisation. Il avait beaucoup voyager..? Ah ouais il ne devait pas en parler. Un ancien sans-abris ne devait pas avoir voyager autant! Quoiqu'il s'était déjà grillé en disant qu'il avait déjà été à l'université. Il devait jouer plus intelligent qu'elle... Ce qui n'était pas si difficile en fait.

« Ah tu sais... Je n'ai pas vraiment envie d'en parler, mais avant, j'avais beaucoup de problèmes au travail... Les supérieurs n'ont pas aimé une de mes inventions... Et voilà, à la rue, impossible d'y retourner pour travailler. »

Il pensa immédiatement à Sulley et à la mauvaise relation qu'il entretenait avec lui. Il le détestait tellement! Et c'était à cause de lui s'il avait été mit à la porte! Il grinça des dents et serra les poings avant de boire cul sec le restant de son verre. Sans lui, il n'aurait pas erré de la sorte pendant trois ans et il n'aurait pas reçu un nombre incalculable de coup de pelle par les parents en furie de voir un alligator dans leur maison! Non, mais sérieusement! Il était un caméléon, pas un alligator! Vous le voyez où la ressemblance entre les deux?!

« J'aimerais y retourner... Enfin, je crois? Je ne sais pas ce que la société est devenue depuis mon départ, mais j'espère qu'il y a eu un ou deux licenciements... »  Dit-il entre ses dents en pendant à deux monstres en particulier. « Attends je reviens, je vais reprendre un verre. »

Il se leva et se dirigea immédiatement vers le bar où le barman sembla se souvenir de leur première rencontre et il alla le servir rapidement. Les lèvres de Randall ne purent faire autrement que de dessiner un large sourire sur son visage. Il était plutôt fier de la peur qu'il procurait à l'adulte.Comme quoi il était toujours aussi effrayant en humain toxique.

« C'est bien... Erwan... »  Lu-t-il sur le badge « Tu comprend vite... »

L'agent quitta le bar après à peine deux minutes et revint vers Hanity avec deux verres. Il lui en tendit un avec un sourire étrangement glaciale qu'il voulut modifier, mais finit par se dire qu'il avait sourit assez longuement et que cela commençait à devenir étrange. Je vous l'ai dis, Randall avait bien du mal avec les relations sociales! Il toussota donc et s'assit en face de la blonde en lui disant que ça sera un verre pour elle après celui qu'elle était entrain de boire, car comme ça elle n'aura pas à attendre plus tard. À peine eut-il prit une gorgée du scotch qu'il avait dans son verre qu'un homme complètement ivre vint les accoster, mais étrangement, il ne vint aucunement pour la blonde qui était à première vue tout à fait charmante, mais plutôt pour insulter l'ancien caméléon.

« Hey le binoclard! Avec les fonds de bouteilles que tu as, tu fais comment pour trouver tes lunettes le matin? As-tu besoin d'un GPS? »

Randy resta muet et tenta de l'ignorer pour éviter qu'une bataille éclate dans le bar et qu'ils se fassent mettre dehors.

« Hey beauté, tu fais quoi avec ce laideron? T'es plus meuf qui aime les rats de bibliothèque au lieu des beaux mecs musclés comme moi? Tu sais, je suis bien bâti partout.

Écoutes, vas faire chier quelqu'un d'autre, on est pas intéressé.

Hey le friendzone dégages si tu veux avoir la paix! »

Randy grinça les dents. Non, mais sérieusement, il n'avait pas de culot pour dire des trucs pareil! Heureusement que l'homme était avec Hanity, car sinon il serait déjà mit K.O la tête dans les bouteilles d'alcool du bar.

« Tu pues l'alcool... Et le vomi. Retournes chez toi avant que je m'énerve. »

Il l'était déjà. Oh oui, il l'avait tué cinq fois dans sa tête déjà et de cinq façons différentes. Il valait mieux que Hanity dise quelque chose à l'ivrogne pour qu'il parte, car il semblerait que ce n'était que pour elle qu'il était venu finalement.

codage par langweilen sur apple-spring

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Boire pour oublier, oublier pour boire mais de quoi on parlait deja ??? Pv. Randall Boggs  Mar 21 Jan 2014 - 23:27
Randall Boggs & Hanity M.Swan

Boire pour oublier, oublier pour boire mais de quoi on parlait deja ???

Je n'aurais sans doute pas du poser la question. Ca y est je me sentais mal à l'aise pour lui... Il semblait avoir du mal à en parler. Mais pourquoi j'avais été si curieuse ?! Je commençais à bien m'amuser et voilà que je gâchais tout.. J'allais lui dire que ce n'était pas la peine finalement pile au moment où il commençait à m'expliquer. Je referma donc la bouche et l'écouta. Il parlait une nouvelle fois par énigmes comme à chaque fois qu'il évoquait son passé. Sans doute car cela lui rappelait de mauvais souvenirs.. Je l'écouta et ne me montra pas plus insistante. Je ne fis qu'essayer de le réconforter.

« Je suis sûre qu'elle était très bien cette invention ! »

Il continua en disant qu'il aimerait voir l'évolution de sa société et même qu'il aimerait qu'il y ai eu des licenciements. Il parlait sans doute de ses supérieurs qui n'avaient pas aimé son invention et qui l'avaient mit à la porte. Ce que je pouvais comprendre. A ca place j'aurai aussi été énervée pour ca. Cette histoire me faisait penser à une collègue que j'avais eus il y a quelques mois.. Elle était infernale et j'avoue avoir jubiler en apprenant son licenciement ! Mais j'étais encore curieuse.. Qu'est ce que pouvait bien être cette invention ? Ce n'était sans doute plus le moment des questions, mais il fallait que je lui redemande une autre jour ! Il se leva alors et partis se rechercher un verre. Quand à moi je bu une gorgé et remarqua qu'un homme me regardait  à quelques tables.. Il avait l'air très étrange.. Je lui fis un sourire assez géné et detourna le regard pour voir Randy revenir vers la table. Il avait deux verres à la main. Un pour lui et un pour moi. C'était très gentil mais j'avais décidé d'être raisonnable..

« C'est le dernier parce qu'...»

Je fus coupé par le même homme qui me regardait quelques secondes plus tôt. Mais qu'est ce qu'il faisait là lui ? Et il osait me couper..

« Hey le binoclard! Avec les fonds de bouteilles que tu as, tu fais comment pour trouver tes lunettes le matin? As-tu besoin d'un GPS? »

Je levais la tête vers l'homme, il était saoule et pué l'alcool à plein nez. J'étais surtout étonné de la façons dont il parlait à Randy.  Mon ami quand à lui essayait de l'ignorer. A sa place je lui aurais sans doute demandé de déguerpir au plus vite s'il ne voulait pas se prendre un talon aiguille dans l'oeil !

« Hey beauté, » Je releva les yeux, il me trouvais vraiment belle ? J'avais presque envie de lui dire merci seulement il continua sa phrase et l'envie partie aussi.. « Tu fais quoi avec ce laideron? T'es plus meuf qui aime les rats de bibliothèque au lieu des beaux mecs musclés comme moi? Tu sais, je suis bien bâti partout. »

Pardon ?! Il me proposait quoi là ?! Je le regardais les yeux écarquillés et les lèvres retroussées avec une expression à la fois de dégout et d'incompréhension sur mon visage. On ne lui avait jamais dis qu'il ne fallait pas parler comme ça au femme ? Et puis il s'était regardé avant de dire cela ?! Il avait presque un double menton, pas de cheveux, le ventre boudinant et il prétendait être bien bâtie ? Il ressemblait plus à une vielle bique qu'un étalon ! De plus il se permettait de critiquer Randy alors que je l'avais déjà vu se trimballer plusieurs fois sans tee-shirt à l'appartement et je pouvais clairement vous dire qu'il ne manquait pas de tablette de chocolat ! Un vrai régale pour les yeux. Randy lui répliqua alors de dégager. J'allais lui dire la même chose ! Il commençait à être agaçant. Sauf qu'il insulta Randy et il répliqua aussitôt.
Oh non il ne fallait pas l'énervé.. J'en avais fait les frais presque une heure auparavant et je pouvais vraiment dire que si il y avait une personne qu'il ne fallait pas agacé dans ce restaurant c'était bien lui ! Pour soutenir mon ami, je regarda l'homme bourré avec un regard très dur et instant. Seulement, il ne sembla pas en tenir compte puisqu'il s'abaissa et s'assit à côté de moi. J'eus à peine le temps de me décaler qu'il vient glisser sa main derrière mon cou et m'appuya sur l'épaule. Je poussa un cris de douleur tout en l'éjectant de la banquette.

«  Mais t'es un attardé ou quoi ?! Qu'est ce que tu ne comprends pas dans le mot "dégage" ?!? » Dis-je en me frottant l'épaule comme pour essayer de calmer la douleur. Je jeta un dernier regard à l'homme qui se trouvait au sol. « Si tu ne veux pas te prendre mon talon dans l'oeil tu ferais mieux de disparaitre ! MAINTENANT ! »

Certes, je n'avais rien d'un personne imposante et qui faisait peur, seulement il ne fallait pas trop me chercher non plus. Et les menaces que je lui faisais, j'étais tout à fait capable de les mettre en œuvre !  Je reposa le regard sur mon colocataire.

« C'est qu'il m'a fait mal cet idiot ! » Dis-je en pointant mon épaule. « En plus je suis sure que je suis toute décoiffée maintenant... Dis moi qu'il n'a pas foutu mon brushing en l'air ! »

Dis-je les yeux suppliant à Randy. S'il me disait que je n'avais, ne serait-ce qu'une mèche qui partait dans un mauvais sens, je lui faisais même bouffer ma chaussure !! J'attendais avec impatiente la réponse de Randy lorsque je sentis une main se poser sur mon épaule. Je fis une moue énervée et je leva les yeux au ciel en soupirant.

« Quoi encore ?! » Dis-je sur un ton sec instant bien sur chaque syllabe.

« Donner moi juste un verre, après je vous laisse.  »

J'avais bien entendu ?! Il venait de d'agresser mes cheveux et il me demandait un verre ? Ce type était un vrai déchet !! Mais j'avais bien l'intention de faire ce qu'il demandait pour être tranquille ! Je pris alors le verre que Randy avait ramener pour moi et lui tandis. Lorsqu'il essaya de la prendre, je lui jeta au visage.

« Tenez votre verre ! »



made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ça effraie les p'tits enfants... Et les p'tits monstres!
Randall
PRESENCE/ABSENCE : Toujours là pour se plaindre! o/
DOUBLES COMPTES : Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour
PHOTO D'IDENTITE :

:Cadeau d'anniversaire reçu de ma Nini chérie ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Monster inc
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans
COTE COEUR : La violence et la torture ♥
OCCUPATION : Effrayer les enfants
HUMEUR : Monstrueuse
MON ARRIVÉE : 14/04/2013
MON VOYAGE : 1071
POINTS : 15
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: Boire pour oublier, oublier pour boire mais de quoi on parlait deja ??? Pv. Randall Boggs  Mer 22 Jan 2014 - 19:12

Boire pour oublier, oublier pour boire,
mais de quoi on parlait deja ???

Hanity M. Swan & Randall Boggs



L'homme ne comprenait pas que Randall était en fait très sérieux lorsqu'il disait de dégager avant qu'il s'énerve. Il serrait fortement son verre de scotch et fixait l'ivrogne qui vint s'installer sur la banquette du côté d'Hanity. Eeeeuh il faisait quoi là? Il se crispa et était prêt à se lever pour lui tirer le collet puisque sa colocataire ne semblait pas être enchanté d'avoir été draguer avec autant de délicatesse qu'une rape à fromage. Elle finit par crier de douleur et Randy lâcha son verre aussitôt et il se leva d'un bon en donnant un coup de genou sous la table ce qui fit trembler les choses qui s'y trouvaient. Heureusement l'inconnu avait finit par comprendre et il quitta la table. Randy se rassit et écouta distraitement la femme qui se plaignait d'avoir mal tout en le regardant partir.

« Mais non, ils sont bien tes cheveux... » finit-il par dire sans même y jeter un coup d'oeil.

Les sourcils de l'homme aux lunettes se froncèrent lorsqu'il vit l'homme corpulent tourner les talons pour retourner vers eux. Il attendait patiemment en espérant dans sa tête que l'homme allait continuer son chemin, mais non. Non il s'était arrêté à nouveau devant la table et demandait un verre. Ah ouais? Il voulait un verre?! Il voulait un coup de poing aussi peut-être?! Non, mais sérieusement, il en avait du culot! Il allait se lever et lui donner des coups de pieds au cul jusqu'à la porte du bar, mais contre toute attente, la blonde décida de lui balancer son verre au visage. Randall se rassit à nouveau très tranquillement, avec un sourire épaté et amusé de la voir agir ainsi. Donc... Hanity n'était pas si stupide que cela... Elle savait donc se défendre... Une femme de caractère... L'homme partit et Randall s'approcha la tête d'Hanity pour ne pas parler trop fort.

« ... Tu m-... Wo-... cool. »  

Il n'avait pas réussit à dire qu'elle tait épatante et qu'il avait du respect pour elle. La seule chose qu'il avait pu dire était  « cool ». c'était sans doute décevant pour la blonde qui devait sans doute attendre beaucoup que ça de lui, mais voilà, son cerveau en avait décidé autrement. Il n'était pas capable de s'avouer qu'il la trouvait de plus en plus impressionnante et il était encore plus incapable de s'avouer qu'il ressentait une certaine amitié pour elle. Il se refusait de la présenter comme une amie ou de simplement lui donner un surnom. L'amitié était quelque chose d'inutile pour lui, car tôt ou tard, les amis finissent toujours pas vous planter un couteau dans le dos. En fait, ce qu'il craignait vraiment le plus, c'était d'être cet ami. Il avait étrangement peur de trahir et de décevoir Hanity alors il préférait juste ne pas être ami avec elle et se contenter d'être un simple colocataire.

Le calme ne resta pas bien longtemps. Malheureusement pour eux, l'inconnu semblait vraiment vouloir rester pour les énerver et étonnamment, il ne venait pas pour demander un second verre, mais plutôt pour venir embrasser à pleine bouche la blonde. Les yeux du trentenaire devinrent ronds et il les ferma à répétition en espérant chaque fois d'avoir rêvé. En fait, l'homme était dingue pour aimer se faire jeter un verre au visage?! Randall aurait très bien comprit le message lui... Peut-être qu'il était con. Il ne resta pas plus de dix secondes sous le choc avant de tirer fermement le collet du chandail de l'homme pour libérer Hanity de son emprise puis il décida de lui donner un bon coup de poing pour lui remettre les idées en place, mais il recula sa tête au même moment et Randy n'eut pas le temps d'arrêter son geste, ce qui fit en sorte qu'Hanity reçu le coup à sa place.

« Je m'ex- »

Il n'eut pas la chance de terminer sa phrase, car l'homme décida de prendre la fuite et il poussa sur l'une des omoplates de l'ancien caméléon qui s'avança contre son gré vers sa colocataire et leurs lèvres se touchèrent pour quelques secondes avant que Randy se lève en panique et qu'il s’essuie les lèvres du revers de la main. C'était quoi cette soirée?! Boire... Il devait boire pour oublier.

codage par langweilen sur apple-spring

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Boire pour oublier, oublier pour boire mais de quoi on parlait deja ??? Pv. Randall Boggs  Jeu 23 Jan 2014 - 19:34
Randall Boggs & Hanity M.Swan

Boire pour oublier, oublier pour boire mais de quoi on parlait deja ???

Mes cheveux étaient bien ? Ouf.. C'était un soulagement de savoir cela. Car si j'étais décoiffée en plus d'avoir été humilié avec l'autre idiot qui s'était assis à côté de moi, je n'avais plus qu'à rentrer chez moi et ne plus jamais remettre les pieds dans ce bar !
Après avoir jeté mon verre à la figure de l'abrutie complètement saoul, je pensais qu'on allait enfin avoir la paix avec Randy. Je ne comprenais pas que des gens puissent devenir saoul à un tel point qu'il ne se contrôlait même plus ! Enfin je pensais qu'il ne se contrôlait plus. Et puis même quel était l'intérêt de boire jusqu'à être ivre et tout oublié ? Franchement, c'était stupide !
Je vis alors Randy se mettre à serrer son verre. Je commençais à bien le connaitre et je savais que lorsqu'il faisait ça c'était que quelque chose ne lui plaisait pas. Ce qui n'était pas forcement bon signe.. Je me retournais alors pour regarder dans la direction de ses yeux verts. Je vis alors l'homme saoule revenir vers nous. Avec un peu de chance, il allait continuer sa route et s'installer plus loin.
Je le vis arriver vers nous et il semblait me fixer du regard .. Il était lourd .. J'eus à peine le temps de détourner la tête qu'il m'agrippa le cou et déposa ses grosses lèvres sur les miennes. Enfin déposer ... J'aurai plutôt dit qu'il me bouffait les lèvres ! Ça ne ressemblait pas à un baiser non j'avais plutôt l'impression d'avoir une ventouse sur moi ! Je le repoussais comme je le pouvais, mais il semblait ne pas vouloir se décoller ! J'avais les yeux grands ouverts tellement j'étais choquée de ce qu'il faisait alors que lui au contraire semblait aimer ça...
Attendez... J'avais beau pincer les lèvres je commençais à sentir quelque chose sur les miennes ... Beurk c'était sa langue ! J'eus un haut de coeur .. C'était dégueulasse ! Surtout qu'il piquait avec sa barbe qui devait dater d'au moins une semaine.. Sans parler de l'horrible odeur de tabac.. Ce gars était vraiment répugnant ! Et j'avais beau essayer de le repousser je n'y arrivais pas..

Je le sentis enfin se reculer et je vis Randy le tirer par le col. Heureusement qu'il était la ! Parfois j'aimerais avoir de gros bras pour pouvoir me défendre dans des situations comme celles-ci... Enfin mon sauveur ne le restera pas longtemps, car voulant frapper mon agresseur, il me donna un grand cou de point dans la mâchoire. C'était bien ma soirée dit donc... Je mis ma main sur ma mâchoire qui me faisait terriblement mal. Randy n'y allait décidément pas doucement avec ses poings ! Mais heureusement l'idiot ivre semblait avoir vraiment compris le message puisqu'il s'empressa de quitter les lieux. Seulement il ne semblait pas avoir hérité d'un sens de la délicatesse puisqu'il bouscula Randy en partant. Le brin perdit alors l'équilibre et tomba contre moi. Je n'avais jamais vu ses yeux d'aussi près.. Je fus tout d'abord troublée par la couleur émeraude de ses yeux puis lorsque je sentis ses lèvres effleurer les miennes, un frisson parcouru tout mon corps. J'avais ressenti son souffle contre mes joues, mais cela ne dira que quelques secondes. Randy se redressa et moi je restais la sans bouger. La bouche à demi-ouverte. Je fermais les yeux à plusieurs reprises et bougea la tête pour reprendre mes esprits. Il s'était passé trop de choses en l'espace de peu de temps..

«Heu...» Et oui c'est le seul son qui avait réussi à sortir de ma bouche. D'une part, car j'étais toujours un peu chamboulée, mais aussi parce que j'avais terriblement mal à la mâchoire.

J'eus alors la terrible sensation que nous étions les bêtes de foires de ça bar. D'habitude j'aime voir les gens se retourner quand je passe ou qu'il l'admire partout où je vais, cela signifiait qu'il me trouvait belle ! Mais dans cette situation j'étais plutôt embarrassée... Tous les regards curieux étaient à présent tournés vers nous et un silence pensant planer dans le bar. Le barman s'approcha alors de notre table et me proposa des glaçons pour ma mâchoire.

«C'est si grave que ça ?!? Je suis défigurée ?!?» Le barman sembla troublé par ma question. Bah quoi ? C'était capital pour moi de savoir ! Si ma mâchoire était déformée j'étais bonne pour faire de la chirurgie et je n'avais pas vraiment les moyens ...

«C'est juste pour essayer de calmer la douleur»

Oh... Je les voulais bien alors ses glaçons ! Je le remerciais et pris sa poche de glace pour me la coller contre la joue. C'était froid, mais il avait raison, cela calmait un peu la douleur.

«Vous pouvez aussi m'apporter une bouteille de Vodka ?!»

C'est bon plus la peine d'être raisonnable. Je n'avais plus qu'une idée en tête : oublier la sensation des grosses lèvres puante de l'autre ivrogne sur les miennes !

«En tout cas tu as un sacré bon coup de poing... Dommage que tu l'as loupé... Je t'apprendrais à viser si tu veux. Je ne me débrouille pas trop mal en lancé de chaussure ! »

Évidement je disais cela en plaisantant. J'avais envie de détendre l'atmosphère après ce qu'il venait de se passer.


[/font]
made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ça effraie les p'tits enfants... Et les p'tits monstres!
Randall
PRESENCE/ABSENCE : Toujours là pour se plaindre! o/
DOUBLES COMPTES : Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour
PHOTO D'IDENTITE :

:Cadeau d'anniversaire reçu de ma Nini chérie ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Monster inc
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans
COTE COEUR : La violence et la torture ♥
OCCUPATION : Effrayer les enfants
HUMEUR : Monstrueuse
MON ARRIVÉE : 14/04/2013
MON VOYAGE : 1071
POINTS : 15
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: Boire pour oublier, oublier pour boire mais de quoi on parlait deja ??? Pv. Randall Boggs  Sam 25 Jan 2014 - 1:42

Boire pour oublier, oublier pour boire,
mais de quoi on parlait deja ???

Hanity M. Swan & Randall Boggs



Randy avait bien du mal à réaliser ce qu'il venait de faire. Il avait embrassé sa colocataire. M'enfin... cela comptait-il réellement pour un baiser alors qu'il n'avait que simplement effleuré ses lèvres pendant quelques secondes et ça contre son gré? Cela ne pouvait pas être son premier baiser? Pour embrasser quelqu'un il fallait qu'il soit amoureux, non? Et jamais il n'avait ressentit cette sensation donc impossible que ce soit un vrai baiser! Il ne se souvenait déjà plus de la sensation qu'il avait eut lorsque ses lèvres avait touchés celles de la blonde. C'était-il arrêté simplement une seule seconde sur la sensation qu'il avait? Non, il ne croyait pas. Il avait quitté les lèvres rosées d'Hanity rapidement et s'était enfoncé dans le coussin du dossier de la banquette et avait calé d'un coup son verre de scotch qu'il n'avait pas encore bu. Les gens du bar les observait longuement et tout était silencieux. L'homme sentit une grande gêne l'envahir et ses joues se réchauffer. Il avait envie de se cacher. Il avait envie que personne ne soit au courant du baiser qu'ils venaient de s'échanger, ce n'était pas son genre de montrer autant d'affection à quelqu'un en publique ou non. Il n'aimait personne et personne ne l'aimait. Il vivait très bien ainsi.

Le barman nommé Erwan arriva rapidement avec un sac de glaçon qu'il tendit à Hanity qui paniqua rapidement en se demandant si elle n'était pas défigurer. Voilà que Randall se sentait presque coupable de l'avoir frapper comme ça. Oui, vous avez compris, il n'était pas réellement désolé pour elle ou enfin oui il l'était mais ce n'était tout de même pas sa faute si l'autre homme avait décidé de bouger trop vite et que son poing avait dévié sur la mâchoire de la blonde! Elle devrait lui dire merci au lieu de s’apitoyer sur son sort, surtout que son visage n'avait rien de bien grave sauf qu'elle aura peut-être un bleu le lendemain... Elle finit par accepter les glaçons et elle demanda une bouteille de Vodka que le barman leur offrit pour se faire pardonner pour ce dérangement. Eh bah! C'était la moindre des choses que l'homme au regard émeraude se dit avant de piquer la bouteille des mains de la blonde après qu'elle en aille prit quelques gorgées.

Étrangement, lorsqu'il fermait les yeux, le visage d'Hanity se dessinait dans son esprit. Quelque chose clochait? Ne pouvait-il pas penser à autre chose que cela? Penser à son boulot? Au sapin de Noël qui les attendait en entrant? Aux stupidités qu'il avait pu faire durant la journée pour énerver sa colocataire?  Il continua à boire puis finit par rendre la bouteille à sa propriétaire. Il sentait sa bouche pâteuse malgré la quantité de liquide qu'il avait pu avaler et il sentait sa tête se faire de plus en plus lourde. Le seul moyen qu'il trouva pour la retenir fut de s'accoter le coude sur la table et de déposer sa mâchoire dans sa paume de main.

« Y'a des gens qui savent pas penser quand ils boivent on dirait... Je ne comprend pas comment quelqu'un peut devenir bête à ce point là avec de l'alcool! »

L'homme savait que l'alcool pouvait diminuer l'inhibition des gens, mais de là à faire quelque chose pareil? Jamais il ne ferait cela! Il avait plutôt l'impression qu'une personne saoule faisait ce qu'elle faisait simplement parce qu'elle trouvait que l'alcool était une bonne raison pour le faire. Aucun geste ne pouvait être pardonné ou essuyé simplement parce qu'une personne avait trop bue! C'était dégouttant comme façon de voir les choses! L'alcool qu'il avait bu beaucoup trop rapidement commençait à lui monter au cerveau et son regard s'embrumait peu à peu même s'il portait toujours ses lunettes. Il eut alors l'impression qu'il n'aurait peut-être pas dû boire autant, car la soirée risquerait de tourner mal...

« Je... Je vais aller aux toilettes, je reviens. »

Il eut bien du mal à sortir de la banquette et n'était aucunement capable de sentir le contacte du sol sous ses pieds, mais il réussit tout de même à se rendre aux toilettes où il ouvrit le robinet d'eau froide et il se rinça le visage en se le frotta vigoureusement et en oubliant d'enlever ses lunettes. L'ancien caméléon
finit par les enlever et les essuyer avec le rebord de son t-shirt du mieux qu'il ne pouvait puisque ce n'était pas évident et alors qu'il était entrain de les déposer sur son nez, il vit une femme dans le miroir sortir d'une des cabines de toilettes  qui se trouvait derrière lui. Il douta pendant un bref instant s'il ne s'était pas trompé de porte, mais les urinoirs finirent par le convaincre que c'était plutôt l'inconnue qui s'était trompée.

« Salut mon beau... Tu viens dans les toilettes pour les femmes pour avoir une petite gâterie..? »

Elle s'avançait lentement en se déhanchant du mieux qu'elle pouvait étant donné qu'elle semblait encore plus bourrée que Randy et elle glissa ses mains dans la chevelure du brun et lécha longuement son cou. Il recula pour se diriger vers la porte, mais il percuta plutôt avec son dos l'évier et il fit tomber à ses genoux la femme qui s'empressa de lui détacher sa ceinture. Sans perdre une seconde, Randall lui poussa la tête pour qu'elle s'éloigne et il quitta l'endroit pour rejoindre la blonde, les cheveux échevelés,  la ceinture détaché et du rouge à lèvre partout dans le cou sans même le réaliser.

codage par langweilen sur apple-spring

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Boire pour oublier, oublier pour boire mais de quoi on parlait deja ??? Pv. Randall Boggs  Sam 25 Jan 2014 - 22:52

Boire pour oublier, oublier pour boire mais de quoi on parlait déjà ???
Randall Boggs & Hanity M.Swan

Pourquoi est-ce que j'avais demandé une bouteille de Vodka ? Parce que c'était une valeur sûre ! Certes il y avait sûrement des alcool plus fort qui m'auraient sans doute permis d'oublier ce désastre plus tôt seulement je ne les connaissais pas.. Une fois la bouteille de Vodka sur la table, je la saisie et pris quelques gorgées directement à la bouteille. Qui avait parlé d'être raisonnable au fait ?
Je reposai la bouteille sur la table et Randy la prit à son tour. A croire qu'il était dans le même état que moi. Il voulait vertement oublié qu'il m'avait frappée, pour défaire bonne conscience sûrement. Il parla ensuite d'un truc sur l'alcool.. De de plus comprendre ce que l'on faisait lorsque l'on buvait.. Je me pinçais alors la lèvre entre les dents. Disons que ce qu'il décrivait comme débile m'était déjà arrivé... Juste une fois ! Ma première soirée avec Peg'... J'avais totalement perdu le contrôle et je me souviens avoir dit des choses tellement ridicules... Mais ce n'était sans doute pas le moment pour en parler..

Randy se leva ensuite et parti en direction des toilettes. Quant à moi je repris quelques gorgées. L'atmosphère du bar était redevenue tout à fait normal, chacun était retourné à ses discutions. En attendant Randy je mis ma tête dans mes bras sur la table. J'avais un gros mal de crâne d'un coup.. Les formes se déformaient devant moi et cela me donnait des vertiges. Il valait donc sans doute mieux se reposer quelques instants. Je fermais les yeux et écoutaient les gens autour de moi. L'un parlait de la pluie, l'autre du beau temps. Des conversations pas très intéressantes. J'entendis alors quelqu'un chuchoter en riant "et regarde c'est le beau brun qui c'est battu tout à l'heure, on dirait qu'il a oublié quelque chose". Un beau brun qui c'était bagarré ?! Ça ne pouvait être que Randy ! Je relevais la tête et en effet il revenait s'installer à la table. Il semblait d'ailleurs avoir oublié de refermer sa braguette .. Une fois qu'il fut installé je lui dis avec un petit sourire en coin de lèvre

« C'est parce que tu avais envie de vite me revoir que t'as pas prit le temps de refermer ta ceinture ? » A peine une demi seconde s'écoula que je colla mes mains sur ma bouche « Mais qu'est ce que je raconte encore.. »

Ce n'était sans doute pas une bonne idée de continuer à boire. Mais mes bras ne semblait pas écouter mon cerveau puisque je reportais la bouteille à ma bouche.

« Mais... Tu t'es blessé ?!? » Je venais de voir qu'il saignait dans le cou.... Je m'assis à côté de lui et posa une serviette dans son cou pour faire arrêter le saignement. « On dirait que c'est l'artère jugulaire. » Comment je connaissais ce nom ?.. Je ne me souviens plus vraiment.. Il me semble que c'était dans un film d'horreur que j'avais entendu parler de ça.. Le méchant avait dû arracher celle du gentil ou quelque chose dans le genre.. Ce que je me souvenais, c'était que quelqu'un était mort à cause de cela et je ne voulais pas que Randy meurt !

« Il faut désinfecter ça ! » Sans hésiter, je pris la bouteille de Vodka sur la table et en versa sur la serviette. « T'inquiète, l'alcool ça va juste piquer, mais au moins tu vas pas mourir ! » Je lui frottais alors le cou pour bien désinfecter toute la zone. Décidément, l'a Vodka était un très bon outil ! Elle permettait de faire pas mal de choses : boire, désinfecter et aussi occasionnellement faire bruler une casserole. Bref !
Lorsque j'appliquais la serviette dans le cou de Randy à la manière d'une compresse, je remarquais que le rouge disparaissait. « Ça a disparue.... » Toujours assise à côté de Randy je le regardais assez bizarrement.

« Tu aurais pas des pouvoirs un peu comme dans X-men toi ?! Tu sais comme.... comme... le mec là.... Mince... » Impossible de me rappeler de son nom... « Comme celui qui se régénère enfin.. Tu vois ce que je veux dire ?! »

C'était tellement bizarre ce qu'il venait de se passer.. J'aurai été totalement bourré, j'aurai sans doute pus dire que l'alcool me faisait avoir des hallucinations, mais j'avais encore les idées claires. Bon ok, pas vraiment... Mais j'étais sur de ce que je venais de voir ! Il avait une grosse entaille dans le cou et elle avait tout simplement disparue ! Il fallait que je retrouve son nom... Je n'aimais pas rester avec une question sans réponse, mais mon cerveau ne semblait pas vouloir me donner ce fichu nom. Je pris alors la bouteille me disant que l'alcool pouvait sans doute m'aider à me rappeler du nom de ce mutant aux longues griffes d'aciers.

Je réfléchissais sur le nom de ce super héros lorsque mes yeux se posèrent sur un aquarium dans le coin du bar. « C'est pathétique... » dis en fixant les pauvres petits poissons qui tournaient en rond. « Le rouge là, il a l'air de s'ennuyer comme un rat mort... Le jaune je suis sûre qu'il aime le bleu !! HIC ! Oups.. » Dis-je en faisant des gros yeux et en mettant ma main sur ma bouche. Ce n'était pas très élégant...
« Ils seraient à mon lagune, ils ne s'ennuieraient pas ! Je suis même sûre que nous serions de très bons amis ! Heu... hihi... Oublies ça !» Dis-je gêné et me passant la main dans les cheveux.

Il fallait peut-être arrêter de boire... Peut-être... Mais je parlais sérieusement en disant que j'aimerais être l'ami de ces petits poissons, sans même me rendre compte que je racontais des choses que je ne devais pas dire. Dire à Randy que j'étais une sirène n'était pas une bonne idée si je ne voulais pas le voir partir en courant seulement ma bouche avait prit le contrôle. Enfaîte mon cerveau ne servait plus a rien ! Certes, il ne me servait pas vraiment. Je n'avais peut-être pas encore trouvé le bouton pour l'allumer. On voyait aujourd'hui des boutons qui servaient à mettre en marche n'importe quel instrument, c'était peut-être pareil avec ce que les humains appelaient un cerveau ? Je me touchais alors la tête pour voir. « Merde je me suis décoiffer... Dit ! HIC » Demandais-je à Randy « Tu as trouvé le bouton pour ton cerveau toi ? HIC »

[HS : je suis un peu partie dans tous les sens, désolé si ça ne va pas je change ^^]

© Aki Epicode
Modif' ©SamyChou



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ça effraie les p'tits enfants... Et les p'tits monstres!
Randall
PRESENCE/ABSENCE : Toujours là pour se plaindre! o/
DOUBLES COMPTES : Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour
PHOTO D'IDENTITE :

:Cadeau d'anniversaire reçu de ma Nini chérie ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Monster inc
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans
COTE COEUR : La violence et la torture ♥
OCCUPATION : Effrayer les enfants
HUMEUR : Monstrueuse
MON ARRIVÉE : 14/04/2013
MON VOYAGE : 1071
POINTS : 15
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: Boire pour oublier, oublier pour boire mais de quoi on parlait deja ??? Pv. Randall Boggs  Dim 26 Jan 2014 - 1:09

Boire pour oublier, oublier pour boire,
mais de quoi on parlait deja ???

Hanity M. Swan & Randall Boggs



Bien même que Randy n'avait pas porté attention à son état lorsqu'il avait fait apparition dans la grande salle, les gens l’observait étrangement se diriger à la table où Hanity se trouvait toujours et ne ils ne pouvaient s'empêcher de chuchoter entre eux sur la façon qu'il était accoutré. Il ne les entendait pas et il finit par s'asseoir comme une épave en face de la blonde qui ne rata pas de lui signaler qu'il n'avait pas monté sa fermeture éclaire et qu'il n'avait pas remit correctement sa ceinture. Ses yeux émeraudes s'arrondirent et attacha sa ceinture et ferma la fermeture éclaire de son jean. Comment avait-il pu oublier ce qui venait de se passer dans les toilettes? L'alcool le rendait con ou quoi? Il secoua la tête de gauche à droite et poussa un rire stupide avant de se taire lorsqu'Hanity lui fit remarquer qu'il saignait du cou. Aussitôt, il plaqua ses deux mains sur sa gorge pour arrêter le sang de couler, mais il se rendit rapidement compte qu'il ne ressentait rien et qu'aucune goutte de sang ne coulait sur ses doigts. Elle était entrain d'imaginer tout cela?

Peut-être pas. En fait la blonde avait confondu le rouge à lèvre que la femme des toilettes avait laissé dans le cou du brun à du sang. Pourtant il y avait un très grande différence puisque du rouge à lèvre ça ne sortait pas de la peau. Hanity voulut immédiatement désinfecter la plaie, mais Randy n'enleva pas ses mains jusqu'à ce qu'il reçoive de la vodka sur ses doigts tailladée à cause des nombreuses bagarres au couteau qu'il avait durant ses missions. Il poussa un cri de douleur suite à la brûlure que l'alcool faisait sur ses mains mutilées et sa colocataire s'arrêta rapidement pour lui faire remarquer qu'il avait arrêté de saigner et elle lui demanda si elle n'avait pas de super pouvoir comme dans X-men. L'ancien caméléon fronça les sourcils et décida de boire à nouveau à même la bouteille de vodka.  Ça y était y était à nouveau entrain de penser à Hanity et du faux baiser qu'ils avaient échangés quelques minutes plus tôt. Pourquoi cela l'énervait autant? Pourquoi il y pensait? Ne pouvait-il pas penser à autre chose?!

Oh tiens! Hanity parlait des poissons qu'il y avait dans l'aquarium qui se trouvait dans un coin du bar. Elle soulignait le fait qu'ils devaient s'ennuyer dans cet aquarium. Randall détourna le regard pour observer la cage en vitre des poissons et il ne pouvait faire autrement que de ne pas comprendre ce qu'elle voulait dire par-là. Il était grand et propre, où il était le problème? Il n'était pas capable de comprendre la blonde qui semblait étrangement comprendre les poissons. Et c'était quoi l'idée de parler d'une couleur préféré? Elle voulait qu'il fasse quoi? Qu'il peinture le poisson jaune en bleu? Mettre une tapisserie? Lire un livre au poisson qui s'ennuyait? Il n'en avait même pas avec lui!

« T'as qu'à lui dire le collant sur la bouteille si tu veux qu'il se désennuie » Finit-il par dire alors que la blonde parlait de lagune. Sa lagune. Elle avait un étendue d'eau qu'à elle? Elle avait assez d'Argent pour avoir une lagune, mais pas assez pour vivre seule sans colocataire? Ou alors dans un appartement plus gros pour ne pas faire vivre un de ses colocataires sur le divan? C'était une vraie sans cœur, protectrice des poissons-moches-qui-s'ennuient-dans-un-grand-aquarium. Elle lui demanda rapidement d'oublier. Eeeuh... Ouais d'accord oublions... Oublier quoi déjà? Ah oui! L'histoire de lagune! Elle craignait sans doute que Randy s'énerve... Il ne l'aurait pas fait pourtant. Il ne comprenait juste pas pourquoi elle lui avait caché... M'enfin, en même temps il n'était peut-être pas le meilleur pour dire la vérité aux gens.

Ses pensés se mirent à divaguer et il décida de pendre d'autres gorgées de la bouteille de vodka qui se trouvait déjà presque à la moitié et écouta distraitement Hanity parler d'un bouton de cerveau pendant il observait les poissons. Il se demandait s'ils ne voulaient pas boire eux aussi... Peut-être qu'ils s'ennuyaient simplement parce qu'ils ne pouvaient pas boire de l'alcool comme tout le monde dans le bar? Il allait se lever pour aller verser le restant de la bouteille dans l'aquarium, mais pour une raison inconnue, son cerveau décida plutôt de le faire monter sur la table et d'attraper une main de la blonde pour l'amener avec lui et il décida de se mettre à chanter et à danser tout en frappant avec ses pieds les choses qui traînait sur la table.

« Viens donc, n'aie donc pas peur, car il faut bien que je soigne mon cœur !  Que le vent souffle et que la pluie tombe, il nous faut partiiiiiiiir... plus vite que les trombes ! ♫ »

L'atmosphère changea encore pour une inième fois, mais les gens ne dévisageaient pas l'homme qui avait clairement trop bu, mais ils tapaient plutôt dans leurs mains pour l'encouragé à continuer à chanter. Randall se sentait complètement stupide d'être entrain de faire un truc de la sorte, mais Randy aimait bien d'être encouragé alors qu'il faisait clairement n'importe quoi. Il ne perdit pas une seconde et il décida d’entraîner avec lui la blonde et de tourner avec elle sur la table en tapant du pied.

« Comme j'aime entendre le son de la pluie et comme j'aime regarder la colline sans bruit, mais mieux encore que ces éléments... C'est une bonne- ♫ »

Erwan ne semblait pas apprécié le spectacle que le mercenaire était entrain de leur donner et il finit par lui tirer le tissu de son jean pour avoir son attention, ce qui réussit puisque Randy s'arrêta immédiatement, sans même terminer sa phrase. Qu'il pouvait être rabat-joie...

« Vous devez descendre de la table.

Oui d'accord, c'est bon... »

Le propriétaire du bar s'éloigna en croyant que l'homme allait l'écouter, mais il ne fit qu'à sa tête et il recommença à danser et à chanter.

« C'est une bonne  bière qui vous rentre d'dans ! ♫ »

codage par langweilen sur apple-spring

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Boire pour oublier, oublier pour boire mais de quoi on parlait deja ??? Pv. Randall Boggs  Dim 26 Jan 2014 - 22:03
Boire pour oublier, oublier pour boire mais de quoi on parlait déjà ???
Randall Boggs & Hanity M.Swan

Lire l'étiquette de la bouteille aux poissons ?! Oh pourquoi c'était une très bonne idée ! Je pris alors la bouteille qui se vidait à une vitesse éclair pour la lire au pauvre petit poisson qui s'ennuyait seulement Randy prit ma main et me fit monter sur la table.

« Mais.. Et les poissons ?! »

Randy se mit alors à chanter. Une chanson que je connaissais puisque je chantais avec lui, mais j'étais incapable de dire comment je la connaissais. Je pouffais de rire à voir Randy taper du pied et chanter à tue tête. Les gens autour de nous nous applaudissaient et certains chantaient même avec nous. Je frappais dans mes mains tout en chantant la première phrase. Randy me prit ensuite les mains et me fit danser tout en continuant à chanter. Je riais au éclat tellement je m'amusais. Je me baissais pour prendre la bouteille et fit comme si je voulais trinquer en chantant la dernière phrase seulement le barman nous demanda d'arrêter. Le rabat-joie celui là ! Tout le monde semblait s'amusait pourtant. Je fus étonné de voir que Randy obéit. Quant à moi je descendis de la table pour aller voir mes petits poissons. Seulement une fois le dos du gérant du bar tourné, Randy se remit à chanter.

« C'est une bonne  bière qui vous rentre d'dans ! ♫ »

Je retournais alors avec lui sur la table. Une autre chanson me vint alors à l'esprit. Elle était dans le même style et d'après mes vagues souvenirs embrumés, c'était les mêmes personnes qui la chantaient !

« Oh vous pouvez chercher loin, boire et reboire dans tous les coins, jamais bière n'aura si bon gouuuuuuut, que celle que l'on trouve par chez nous ! ♪ »

Je voyais bien que le barman n'était pas très content lais qu'importe, je m'amusais et c'était tout ce qui comptait ! Il ne fallait pas tenir un bar si on ne voulait pas voir de l'ambiance et s'amuser ! Et puis nous ne faisions rien de mal, nous n'avions encore rien cassé ni détruit enfin pour l'instant..

« Jamais bière n'aura si bon gout, que celle que l'on trouve par chez nous ! ♫»

Je continuais à danser et tourner en rond. Je me souvenais qu'il y avait une pause à ce moment de la chanson, j'en profitais pour boire quelques gorgés.

« Quelle que soit votre chopine, même dans une bouteille divine. Quelle que soit la taille de votre flacooooooooooon, elle doit venir de notre ragon ! ♪»

J'insistais bien sur la dernière phrase et tandis mon bras en l'air pour lever la bouteille vers le ciel. Seulement avec mon geste plein de délicatesse, la bouteille échappa de mes doigts et alla se fracasser sur la tête du barman qui s'était rapproché pour nous faire descendre. « Oups... » Dis-je en me mordant la lèvre.. Je n'en avais pas fait exprès.. Le barman releva alors les yeux vers nous. Il était rouge de colère. Je n'aurais sans doute pas du lui éclater la bouteille sur le crâne.. Même si c'était un accident, il semblait ne plus vouloir de nous dans son bar. Il m'attrapa alors le bras et me tira jusqu'à la porte.

« Mon manteau ! Mon sac ! HIC. »

Le barman retourna les chercher et me poussa hors du bar. Je me baissais pour les ramasser et manquais de perdre l'équilibre à cause de mon hoquet. Ce n'était sans doute pas une bonne idée de garder mes talons... Je les enlevais et me retrouva pied nu sur le sol froid. Tant pis.. Je préférais ça que de tomber toutes les dix secondes.. Randy se fit mettre dehors à son tour.

« On va peut-être rentrer non ? En plus il fait froid... HIC. »

C'est vrai que sortir une nuit d'hiver n'était pas la meilleure idée que nous avions eu.. Heureusement que mon appartement n'était pas loin. Je marchais alors aux côtés de Randy en direction de la maison.

« En tout cas, j'ai passé une très bonne soirée ! HIC. »

Dis-je en souriant à mon colocataire. Ce qui était vrai ! Malgré quelques petits incidents, la soirée était plutôt réussie ! Je me stoppais d'un coup net lorsque mes yeux se posèrent sur un banc dans une ruelle.. Ce banc... Je me souvenais de la dernière fois que je mettais assise dessus, c'était avec Peg. J'avais beau avoir énormément d'alcool dans le sang, cela ne m'empêchait pas de me rappeler de chaque détail de la soirée passer en compagnie de beau blond.

« On peut faire une petite pause ?»

C'était en réalité une question rhétorique. Je m'assieds alors sur le banc, je ne m'attendais pas à ce que Randy fasse de même, il pouvait rentrer s'il voulait, mais moi j'avais envie de ressasser le passé quelques instants. Je passais presque tous les jours devant ce banc et jamais je ne m'y arrêtais mais j'avais l'impression que ce soir l'alcool faisait en sorte de multiplier toutes mes émotions par dix ! Je me penchais alors et posa ma joue dans le paume de ma main.

« Il me manque... Ryan.. »

Dis-je le regard complètement vide. C'était vrai que Ryan me manquait. Je ne le voyais plus, il ne décrochait même plus à mes appels.. J'avais vraiment l'impression qu'il m'évitait et me rejetait.. C'était une sensation horrible que j'aurai aimé ne jamais ressentir ! Ce sentiment de ne plus faire partie de la vie de quelqu'un me nouait le ventre.

« Le pire dans tout ça.. HIC. c'est que je n'ai aucune idée de ce que j'ai fait pour qu'il m'évite... Avant, tu aurais vu il était toujours à la maison, il était drôle et j'aimais tellement que l'on passe du temps ensemble ! Aujourd'hui... HIC. plus rien.. Aucun signe de vie.. »

Tout en disant cela, une larme se mit à couler le long de ma joue. Dans quel seriez-vous si la personne que vous aimiez le plus vous tourner le dos du jour au lendemain ? Evidement, j'étais blessée, mais aussi énervée de ne pas savoir pourquoi ! Je pourrais directement aller chez lui pour m'expliquer aussi.. Mais si je tombais sur sa petite amie.. Je me serais sans doute invitée depuis un petit moment à son appartement si seulement je ne craignais pas de me retrouver face à cette voleuse de mec ! Elle était surement moins belle que moi et il la préférait.. C'était tellement rageant et agaçant ! La tristesse reprit le dessus sur la colère et d'autres perles sales se remirent à couler le long de mes joues.

« Tu n'as aucune idée de TOUT ce que je pourrais faire pour qu'il me revienne.. Je veux bien me couper les cheveux même ! Tout ce que je demande en échange c'est de revoir ses beaux yeux bleus et ses cheveux blonds.. »

Je pris alors une grande respiration avant d'enfouir ma tête dans mes mains essayant d'arrêter les larmes qui coulaient maintenant à flot. Mais c'était trop fort, l'alcool plus cette soirée, ses souvenirs, tout était réuni pour que je perde le contrôle. Jamais en tant normal je me serais mise à pleurer au beau milieu d'une ruelle et encore moins devant Randy.. Surtout qu'en tant que S.D.F il avait assez de problèmes comme ça, je suis certaine que lui parler des miens allait l'ennuyer plus qu'autre chose. Seulement ce soir mon cerveau ne dirigeait plus rien.


© Aki Epicode
Modif' ©SamyChou




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ça effraie les p'tits enfants... Et les p'tits monstres!
Randall
PRESENCE/ABSENCE : Toujours là pour se plaindre! o/
DOUBLES COMPTES : Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour
PHOTO D'IDENTITE :

:Cadeau d'anniversaire reçu de ma Nini chérie ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Monster inc
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans
COTE COEUR : La violence et la torture ♥
OCCUPATION : Effrayer les enfants
HUMEUR : Monstrueuse
MON ARRIVÉE : 14/04/2013
MON VOYAGE : 1071
POINTS : 15
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: Boire pour oublier, oublier pour boire mais de quoi on parlait deja ??? Pv. Randall Boggs  Mar 28 Jan 2014 - 13:56

Boire pour oublier, oublier pour boire,
mais de quoi on parlait deja ???

Hanity M. Swan & Randall Boggs



Randall avait trop bu et beaucoup trop rapidement, ce qui le rendait en fait très différent de sa véritable nature antisociale et désagréable. Il avait envie de hurler et de danser sur les tables et de ne pas se préoccuper du lendemain ce qui était en fait quelque chose d’exceptionnel puisqu'il avait toujours été une personne extrêmement stressé et qui avait du mal à vivre sans planifier chacun de ses gestes. Bref, l'alcool y était pour beaucoup et l'homme fut très heureux de voir sa colocataire participer à son délire, mais ils se firent rapidement mettre à la porte, surtout après l'incident d'Hanity qui leur aura coûté leur source de distraction : leur bouteille de vodka donné par le barman lui-même! Comme toute attente, Randy ne voulut pas quitter le bar par lui-même et Erwan dû prendre les choses en main pour le pousser hors du bar.

« Ouais bah on a pas besoin de vous pour rigoler! » beugla-t-il alors que le propriétaire du bar fermait la porte

Malgré les belles paroles remplies d'amertume de l'homme, celui-ci finit par comprendre avec l'aide de la blonde qu'il serait peut-être mieux de retourner à l'appartement pour se coucher et surtout pour se protéger du froid de la nuit. Il en oubliait presqu'ils étaient au mois de décembre! Il acquiesça d'un signe if de la tête et ils se mirent à marcher vers leur logement jusqu'à ce que Hanity demande de faire une pause. L'ancien caméléon regarda les noms de rue puis finit par se rendre compte qu'il avait bien du mal à les lire et qu'il serait peut-être mieux, en effet, de prendre une petite pause. Sauf qu'a peine installé sur le banc gelé en bois, sa colocataire se mit à parler de Ryan. Il courba un sourcil. Il était vrai qu'il ne l'avait vu qu'une fois ou peut-être deux, mais pas plus, mais l'homme avait été persuadé qu'elle le voyait hors de l'appartement... Il avait même cru pendant un moment qu'ils étaient en couple à cause du comportement contradictoire du jeune blond.

« En fait tu dois l'énerver avec tes vingt shampoings..! » Dit-il en rigolant sauf qu'elle sembla ignorer sa petite remarque et continua en pleurant. D'accord... là ça devenait vraiment désagréable... Elle voulait le faire fuir ou quoi? Randall et les émotions devaient bien faire dix! Comment voulait-elle qu'il agisse face à ses larmes de crocodiles? Il l'observa pendant un moment et finit par rigoler à l'idée de sa réaction lorsqu'elle se verra dans un miroir vu l'état de son mascara coulé sur ses joues, mais il finit par la prendre ses bras comme tout être normal devrait faire dans un cas comme celui-là.

« Oh, mais pleures pas..! » Il lui frotta vigoureusement un bras pendant quelques secondes puis finit par trouver cela bizarre et décida d'ouvrir la bouche avant même de savoir ce qu'il allait dire : « Tu sais, il y en a des tonnes des hommes dans le monde! Tu trouveras bien quelqu'un un jour! Y'a pas de presse, tu es jeune et l'avenir te souris! » Il prit un pause de quelques secondes avant de reprendre « Dis toi que tu n'as pas trente ans et zéro relation amoureuse au compteur..! »

il ne savait pas la blonde allait comprendre qu'il parlait en fait de lui, mais sur le coup les vapeurs de l'alcool qui lui montaient à son cerveau lui disaient qu'il s'en fichait, mais en même temps Randy n'avait jamais réellement cherché une relation amoureuse. Certes des amis, mais pas l'amour. C'était deux choses tellement différents pour l'ancien caméléon et cela n'avait jamais eu autant de sens pour lui que durant cette journée-là. Il n'avait pas besoin d'amour et ni même l'amitié! Il était gentil de temps à autre avec la blonde simplement parce que la colocation l'y obligeait, rien de plus!

Il finit par se relever et il tira la blonde avec lui pour se remettre à marcher en direction de leur appartement. Elle avait besoin de se reposer, elle avait beaucoup trop bu. L'homme aux lunettes l'aida à marcher droit, même s'il n'était même pas vraiment sûr de marcher droit lui-même, puis ouvrit les portes d'entré pour faire s’asseoir par la suite Hanity vers la sofa de leur appart. Il se changea rapidement pour simplement garder son sous-vêtement et enfila un t-shirt blanc puis tapota l'épaule d'Hanity.

« Hey miss... Faudrait que tu ailles dans ton lit te coucher. »

Aussitôt Randy la tira pour la lever et la traîna jusqu'à sa chambre en grognant.

« J'ai l'impression de faire du babysitting avec Rex... »

Il tira les couvertures et installa Hanity à l'intérieur d'elles pour la border, puis s'assit sur le rebord pour la regarder pendant quelques secondes et sourit en montrant toutes ses dents blanches.

« Demain tu auras une belle gueule de bois. »

codage par langweilen sur apple-spring

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Boire pour oublier, oublier pour boire mais de quoi on parlait deja ??? Pv. Randall Boggs  Jeu 30 Jan 2014 - 0:26
Boire pour oublier, oublier pour boire mais de quoi on parlait déjà ???
Randall Boggs & Hanity M.Swan

J'étais tellement triste.. L'alcool faisait en sorte que mes souvenirs revenais bien plus fort.. Pourquoi ?! En général, l'alcool ne faisait pas tout oublier ?.. A vrai dire j'aurais sans doute aimé, car m'effondrer comme une madeleine au milieu d'une rue n'était pas vraiment la fin de soirée que je m'étais imaginé.. Randy s'installa à côté de moi et essayais de me remonter le moral assez maladroitement il faut le dire... Me dire que certaines personnes à 30 ans n'avaient toujours pas eu de relations amoureuses n'était sans doute pas la meilleure idée.. Bon il m'avait dit au préalable que j'étais jeune et que j'avais toute la vie devant moi, mais ce n'était pas ce que j'avais retenue le plus..

« Mais je ne veux pas finir comme ça moi... Pourquoi à chaque fois qu'on pense avoir trouvé la bonne personne, il y a toujours quelqu'un pour la prendre avant toi.. D'abord Peter, maintenant Peg.. »

Je l'avais appelé Peg par mégarde et sous l'effet de l'alcool. J'essayais en général de ne plus l'appeler comme cela, car il ne voulait pas que tout le monde connaisse sa véritable identité. Moi non plus d'ailleurs. Je ne voulais pas que certaines personnes sachent que j'étais une ancienne sirène et surtout que j'avais cet âge depuis très longtemps maintenant.. Si des scientifiques découvraient ça, je deviendrais sans doute une bête de foire et j'aurai le droit d'être le cobaye d'un million d'experiences...
Finalement, j'étais comme les personnes que décrivaient Randy... J'avais sans doute plus de trente ans et aucune relation au compteur.. Enfin si, des relations à sens unique, ce qui -vous pouvez me croire- ne marchais vraiment pas bien...

Randy m'aida à me relever et à continuer à marcher jusqu'à l'appartement. Le trajet me paru très long bien qu'il ne dura que quelques minutes. Une fois dans l'appartement, je m'affalais sur le sofa n'ayant pas le courage d'atteindre ma chambre. Elle était beaucoup trop loin, je sentais ma tête devenir grosse comme une bonbonne et j'avais une flemme monumentale.. Oui flemme d'aller dans son lit.. Après tout, il était confortable ce canapé, je ne voyais pas pourquoi Randy se plaignait tant. Je le sentis alors me tapoter l'épaule. J'entrouvris alors un oeil.

Mon lit ? Mais j'y étais déjà non ? Ah non. En regardant autour de moi, j'avais pu constater que je me trouvais dans le lire de Randy. Mon canapé quoi ! Je le sentis me tirer jusqu'à mon lit. J'avais les jambes comme des mollusques et j'arrivais à peine à faire deux pas droits. Heureusement qu'il était là et en meilleur état que moi ! Sinon j'aurai sans doute dormi sur le banc dehors comme une S.D.F... Il me coucha dans mon grand lit et me borda. C'était bien la première fois que quelqu'un bordait mes couettes. Je l'aurai sans doute fait en temps normal mais j'en étais incapable. A peine eut-il fini de faire le lit que mes yeux se fermèrent complètement et que je m'endormis.

Je fis d'ailleurs un rêve très étrange cette nuit.. Je rêvais que je surfais sur la plage juste à côté de mon lagune. Seulement je n'utilisais pas une planche comme faisait les vrais surfeurs, mais le corps de Randy en costume noir avec une cravate rouge. Rouge ou noir je ne me souvenais plus vraiment.. C'était assez bizarre.. Le rêve se terminait lorsque qu'une vague me fit chuter, faire un rouler boulet sur la plage de sable blanc avec la cravate qui était bien rouge sur la tête.

Lorsque mon esprit commença à se réveiller et mes sens à s'éveiller, je sentis quelque chose de chaud sous ma joue. J'ouvris lentement les yeux, n'ayant pas fermé les volets la veille, le soleil m'éblouissait énormément. Une fois les yeux bien ouverts, habitué à la luminosité de la pièce, je les refermais une innombrable de fois pour être vraiment certaine de ce que je venais de voir.. J'étais vraiment en train de dormir sur le torse de Randy ?! J'avais vraiment du mal à y croire.. Qu'est ce qu'il avait bien pus se passer pour que je me retrouve la tête sur ses tablettes de chocolat le matin ?.. C'était la première fois que je me réveillais aux côtés d'une autre personne, dans le même lit et je ne semblais pas me souvenir de ce qu'il s'était passé la veille.. Je me redressais doucement et le regarda dormir un moment. D'une part parce que je n'avais pas vraiment la force de bouger, mais aussi parce qu'il était vraiment beau même quand on ne voyait pas ses iris couleurs émeraude. J'étais persuadée que je rêvais encore.. Tout portait à croire que ce que je vivais en ce moment était la suite de mon rêve. Je tendis alors la main pour toucher ses abdos. J'avais toujours été en quelque sorte intriguée par le corps parfaitement sculpté de mon colocataire.. Je passais ma main sur son torse lorsqu'il me fit sursauter en ce mettant à bouger.. Très surprise, je retirais rapidement ma main et me reculais pour finir sur le sol.. Je ne m'étais pas rendu compte que je me trouvais si près du bord du lit.. Je me rendais bien compte en tout cas que j'étais sur le sol dur et froid maintenant..

« Oh goooooooooooooood ma tête !.. »

Non non, je ne me l'étais cogner nulle part, j'avais juste un terrible mal de crâne. Je passais alors la main sur le front pour voir si je n'avais pas de fièvre, mais non.. Je me redressais pour m'asseoir sur le lit et c'est alors que quelques souvenirs me revirent à l'esprit. Je me rappelais de quelques détails de ma soirée enfin.. De deux détails : Randy et un bar... Oh my god... Qu'est-ce que j'avais bien pu faire hier soir...



© Aki Epicode
Modif' ©SamyChou


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ça effraie les p'tits enfants... Et les p'tits monstres!
Randall
PRESENCE/ABSENCE : Toujours là pour se plaindre! o/
DOUBLES COMPTES : Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour
PHOTO D'IDENTITE :

:Cadeau d'anniversaire reçu de ma Nini chérie ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Monster inc
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans
COTE COEUR : La violence et la torture ♥
OCCUPATION : Effrayer les enfants
HUMEUR : Monstrueuse
MON ARRIVÉE : 14/04/2013
MON VOYAGE : 1071
POINTS : 15
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: Boire pour oublier, oublier pour boire mais de quoi on parlait deja ??? Pv. Randall Boggs  Dim 2 Fév 2014 - 23:55

Boire pour oublier, oublier pour boire,
mais de quoi on parlait deja ???

Hanity M. Swan & Randall Boggs



Randy borda comme une grande enfant sa colocataire qui ne perdit pas de temps pour rejoindre Morphée dans le royaume des rêves. De son côté,  sa tête se faisait, elle aussi, de plus en plus lourde et il finit par se persuader que ce n'était pas bien grave s'il fermait les yeux quelques secondes pour se donner de l'énergie par la suite pour se diriger jusqu'au canapé où il avait prit l'habitude de dormir... Sauf qu'il s'endormit à son tour et ne se réveilla qu'en pleine nuit alors qu'il mourrait de chaud et décida d'enlever son t-shirt et le balança plus loin dans la chambre et il s'installa plus confortablement dans le lit sans même réaliser qu'il n'était pas dans le sien. Pour le restant de la nuit, il resta dur comme une roche et ne tenta pas de bouger d'un poil sauf pour agripper une oreiller qui était au final Hanity, avec qui il dormit en cuillère et alla même jusqu'à glisser sa tête dans le cou brûlant de la blonde pour respirer son odeur. Un large sourire de satisfaction apparut sur son visage, il se sentait étrangement bien.

Les premiers rayons du soleil vinrent chatouiller les paupières closent de l'homme qui se réveilla presque instantanément, mais qui n'osa pas ouvrir les yeux puisqu'il avait terriblement mal au crâne. C'était-il battu? Bien sûr que non, il s'en aurait souvenu sinon! Mais pourquoi avait-il aussi mal au poing alors? Il fronça les sourcils et se concentra pour s'endormir, car de toute façon c'était la fin de semaine et il avait bien le droit à une pause de temps à autre. Cependant, cette bonne idée ne dura pas bien longtemps, car il sentit quelque chose lui toucher le ventre. Était-ce Calypso qui avait décidée de lui demander des câlins si tôt comme à son habitude lorsque l'homme ne souhaitait pas se lever? Il grogna doucement en fronçant les sourcils et il se retourna pour faire fuir le chaton qui n'était pourtant pas dans le lit. En fait, c'était plutôt les doigts délicats de la blonde qui avait bien du mal à croire qu'elle avait dormi aux côtés de lui. Elle finit par perdre pied et glissa du lit en faisant un bruit monstre à l'impact du sol et Randy s'assit alors rapidement en hurlant de surprise avant de se prendre la tête à deux mains.

Mais qu'est-ce qu'il faisait dans son lit?! Il ne se souvenait plus de rien! Pourquoi il avait aussi mal au poing? Pourquoi était-il torse nu? Pourquoi avait-il mal à la tête comme cela? Ah si , ça, il pouvait l'expliquer. Il avait décidé d'aller au bar avec sa colocataire pour passer le temps et voilà qu'ils avaient clairement trop bu. Randall se frotta vivement les yeux pour voir plus claire et haussa un sourcil en fixant la plus jeune qui s'était assise sur le rebord du lit. Il se frotta vigoureusement le visage au point de le déformer légèrement tout en essayant de se rappeler de sa nuit précédente. D'accord.. Reprenons dès le départ... ils avaient été au bar. Avait bu... Mais plus rien. Quoique … Le regard émeraude de l'homme s'arrondit lorsqu'il se rappela soudainement de baiser qu'il avait échangé avec elle... Et du moment de la salle de bain, mais il ne pouvait pas se rappeler du visage de la femme et l'associa alors à sa colocataire. Il la regarda alors et détourna son regard vers le lit et sur la seule pièce de vêtement qu'il avait encore sur lui : son boxer. Ils n'avaient tout de même pas... Voilà qu'il se mit à faire des liens inexistants avec sens souvenirs confus et commença même à en inventé, croyant que cela c'était réellement déroulé comme cela.

« Je... »

Il se leva immédiatement et alla s'habiller dans la salle de bain de Robin où il resta pendant plusieurs minutes à se regarder dans le miroir et en se demandant ce qu'il avait bien pu faire et surtout ce qu'il devait faire! Ignorer et éviter le sujet! Cela serait mieux pour les deux. Ne pas parler de ce qu'il s'était passé. Il termina d'enfiler son t-shirt et se dirigea vers la porte d'entrée où il mit son manteau et son écharpe.

« ...dois y aller... » Termina-t-il

Il quitta l'appartement. Il partit dans les rues de Londres, sans savoir où il allait. Il avait besoin d'air. Et d'oublier. De boire pour oublier.

codage par langweilen sur apple-spring

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Boire pour oublier, oublier pour boire mais de quoi on parlait deja ??? Pv. Randall Boggs  Lun 3 Fév 2014 - 17:23

Boire pour oublier, oublier pour boire mais de quoi on parlait déjà ???
Randall Boggs & Hanity M.Swan

Ma tête... Pourquoi lorsque j'ouvrais à peine les yeux je sentais la luminosité bien plus forte qu'habituellement ? Rien que de tourner la tête vers Randy me donnait des vertiges.. C'est alors que mes souvenirs revinrent assez lentement. Je me souvenais que la vielle nous étions allés dans un bar avec Randy sans réellement plus de détails.. Ah si je me souvenais également d'un viel ivrogne qui avait voulu m'embrasser, de Randy qui m'avait frappé et de nos lèvres qui s'étaient effleurés.. Pourquoi.. Pourquoi est-ce que j'avais autant bu ?! J'avais dit que je voulais être raisonnable hier soir. Je me souvenais que lorsque j'avais pris ma précédente cuite, j'avais eu un énorme mal de crâne toute la journée ! Rien qu'un petit bruit de pas résonnait dans ma tête un véritable bruit de gong.. Et je sentais, vu comment la journée commencée, qu'il en serait de même aujourd'hui...

Randy c'était réveillé en sursaut lorsque j'étais tombée et il s'était relevé dans le lit. Une pensée assez étrange me traversa l'esprit.. Lorsque je l'avais regardé dormir, je ne m'étais pas demandé s'il était nu aussi dans la partie basse de son corps.. Randy dans mon lit c'était déjà très étrange, mais Randy nu dans mon lit devenait pire qu'étrange ! Il était sans doute nu dans mon lit, il avait dormi avec moi, et je n'avais aucun souvenir de ce qui avait bien pu se passer. Il semblait d'ailleurs aussi troublé que moi. Je le vis prendre sa tête dans ses mains et se demander comment il avait atterrie là. Pas besoin de parler pour comprendre cela, rien qu'à voir ses yeux balayer la chambre du regard on pouvait comprendre qu'il ne pensait pas être dans cette pièce...

Il commença alors une phrase qui allait sans doute lever un gros doute, seulement c'est lorsque je vis qu'il portait un caleçon que je soupirais. Au moins il n'avait pas dormi nu et je n'allais pas trouver des poils. C'était ma hantise lorsque j'avais émie l'hypothèse qu'il dormait peut-être sans vêtement, car si c'était le cas, j'allais devoir laver plus d'une fois mes draps ! Il prit ses affaires et s'habilla tandis que je me dirigeais vers la salle de bain. J'avais vraiment besoin d'un aspirine ! Randy quitta alors l'appartement en claquant la porte. Le bruit résonna dans ma tête et je me retins de ne pas crier de faire moins de bruit. Il était parts de toute façon, à quoi bon crier..

Lorsque je me regardais dans le miroir, je poussais tout de même un cri d'effrois.. J'avais la joue bleue ! Comment ?... J'étais totalement défigurée !! Il allait me le payer .. Mais un autre jour. J'avais bien trop mal à la tête et réfléchir n'arrangeais pas la chose..
Je pris alors mon cachet et me posa dans le canapé avec une couverture. Il allait falloir décuver.

Vive la gueule de bois...


© Aki Epicode
Modif' ©SamyChou



Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Boire pour oublier, oublier pour boire mais de quoi on parlait deja ??? Pv. Randall Boggs  
Revenir en haut Aller en bas
 

Boire pour oublier, oublier pour boire mais de quoi on parlait deja ??? Pv. Randall Boggs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [RP DERIVE] Tous pour un, un pour tous
» La fédération Belge de la fourrure attaque GAIA en justice
» Non mais allo quoi, on me reçoit plus.
» -[ Courir pour oublier, courir pour s'enivrer ]- -[PV]-
» Manger et boire restent un luxe pour la grande majorite!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP terminés-