Partagez | 
 

 [+18][EVENT Noël]Love is such a mind blowing mystery... [ Boogey. ♥ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: [+18][EVENT Noël]Love is such a mind blowing mystery... [ Boogey. ♥ ]  Sam 11 Jan 2014 - 21:43


    Now all your love is wasted ?
    Then who the hell was I ?
    Cause now I'm breaking at the britches...
    And at the end of all your lines...

Boogey est tellement mieux que ce mec... Sally se forçait tout de même à sourire à l'homme qui lui parlait depuis quelque chose comme dix minutes,peut être plus, peut être moins.A vrais dire, elle s'en fichait totalement. Il ne l'intéressait pas, en plus elle le soupçonnait vaguement d'être l'homme avec qui elle avait danser et qui l'avait confondu avec une autre au bal de l'année dernière... Ah bah tiens, en parlant de ce bal, même les lustres étaient plus intéressant que lui!

Il faut dire que c'était de très beaux lustres même si elle ne savait toujours pas pourquoi ça s'appelait de la sorte. Mais je ne vais pas m'embarquer sur ce sujet là, revenons en plutôt à la rouquine qui se demandait encore pourquoi elle était venue à cette soirée. Après tout, elle se mentait à elle même depuis le début de la soirée, elle ne s'amusait pas vraiment ici, et elle savait très bien qu'elle ne coucherait avec aucun homme présent à la fête puisque aucun d'eux n'arrivait à la cheville de l'homme qu'elle avait épousé. Le seul homme dont elle avait envie – et même très envie – c'était lui...

C'était même sûrement pour ça qu'elle avait l'impression qu'il était là, pas si loin d'elle que ça... Mais elle hallucinait sûrement, elle avait tellement envie de le voir, de se blottir dans ses bras, de sentir ses lèvres contre les siennes...Et ailleurs que sur ses lèvres aussi, mais ça, c'est une autre histoire. Elle ne pouvait tout de même pas s'empêcher d'observer du coin de l'oeil l'homme qui discutait avec une jeune fille blonde. ... Minute. C'était bien son mari ! En train de parler avec une blonde ! Ca y est, il s'en était trouvé une autre... Oui c'était hypocrite puisqu'après tout, elle était elle même venue pour se consoler dans les bras du premier mec venus...Mais elle n'avait pas du tout songer à la possibilité qu'il ai pu faire pareil. Et ça lui faisait mal de se demander combien de femme avaient pris sa place dans son lit depuis leur séparation... C'en était trop, entre la jalousie qui naissait en elle alors qu'elle observait la discussion entre lui et la blonde et l'envie de lui qu'elle ressentait toujours... Elle ne pouvait pas rester là sans rien faire, raison pour laquelle elle se leva pour aller vers eux d'un pas déterminé.

Tellement déterminé qu'elle ne prit pas garde au sous verre quelqu'un avait fait tomber à terre et glissa purement et simplement dessus. Oh, bien entendu, dis comme ça, c'est parfaitement ridicule, mais au final pas tant que ça puisqu'elle tomba droit dans les bras de l'homme qu'elle aimait tant, pendant que la jeune femme menaçait de le geler. Elle releva la tête vers lui, sans prêter garde à la blonde qui partait et lui sourit avant de parler.

« T'en fais pas, moi je te réchaufferais... Oh ! Du gui ça tombe bien. <3 »

Et sans même lui laisser le temps de répondre, elle se mit sur la pointe des pieds pour l'embrasser passionnément. Après tout, ce n'est pas parce qu'ils étaient séparés qu'ils ne pouvaient plus rien faire...





Dernière édition par Sally L. Boogeyman le Sam 11 Jan 2014 - 22:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18][EVENT Noël]Love is such a mind blowing mystery... [ Boogey. ♥ ]  Sam 11 Jan 2014 - 22:36






Soirée de merde...

Blondasse de merde. Maison de merde. Narcoleptique de merde. Champagne de merde. Le mieux à faire était encore de se laisser crever là pour laisser passer le temps. Sans compter que Boogey commençait à mourir geler à cause de cet espèce de fausse Perce Oreille. Fallait toujours que Boogey prenne cher à Noël, c'était une sorte de tradition, que ce soit en s'explosant la main sur un verre, en se faisant tuer, ou même là en se faisant presque geler. C'est drôle. Mourir brûlé, mourir gelé, il avait toujours droit aux morts les plus douloureuses. Il faut dire aussi que c'était généralement sa spécialité. Et quand la personne se croyait morte, il quittait le rêve et les imaginait avec délice se réveiller dans un lit en sueur, haletant, et terrorisé par les propres battements de leur coeur qui accéléraient trop pour être rassurants. Et ils gardaient tous ce petit souvenir d'un boogeyman ombresque, à peine éclairé par une pleine Lune sauf ses yeux tellement vides qu'on les croyaient inexistants. Les yeux sont la fenêtre de l'âme. Et les cavités oculaires de Boogey étaient aussi vides à HalloweenTown qu'un cercueil sans propriétaire. Une ombre dans la nuit, rien d'autre. Mais un souvenir terrifiant qu'il veillait à laisser avec autant de soin chez les femmes dont il avait visité le lit.

Le sexe, c'est pas de l'amour.

Juste une occupation comme une autre. Toutes des débiles sans cervelles. Juste des jolis culs que Boogey a jugé baisable. Ouais, c'est salaud, et ouais, c'est horrible dit comme ça, mais sincèrement, vous vous attendiez à quoi? Croque-mitaine un jour, croque-mitaine toujours. Faire peur, c'est ce qu'il fait de mieux. Skellington pouvait essayer mais il effrayait les abrutis de sa ville pendant que Boogey était cette légende du monstre parfait habitant aux abords de la ville. Et il n'y a rien de plus terrifiant que l'inconnu, cet être dont on connaît l'existence, qu'on imagine pire encore qu'il n'est, et qui hante vos nuits et votre vie.

Avec un peu de chance, c'est le sentiment qu'il avait laissé à Sally.

De la peur, à défaut d'autre chose. Pourvu qu'elle ne l'oublie jamais. En bien ou en mal, peu importe. De toutes façons, elle comme toutes les autres, ce n'était qu'une poupée, rien de plus. Et Boogey crevait d'envie de la briser jusqu'à ce qu'elle crie son nom.
Il paraît qu'un rire de bébé et l'un des plus joli bruit du monde. Les gens qui disent ça n'ont jamais goûté au plaisir sadique d'entendre une victime hurler en vain qu'on l'épargne, vomissant toute ses tripes dans l'espoir d'une quelconque clémence.

Avec Sally il n'en aurait pas.

Il n'aurait même pas du en avoir. Jamais. Le sexe c'est pas de l'amour. Et l'amour, il ne connaît pas. Juste la haine et cette irrépressible envie de démolir toutes ces merdes de Noël. Mais c'était bien dommage, il n'en eut pas le temps et sentit bientôt dans ses bras une silhouette familière. Boogey baissa les yeux, avec ce même air énervé qu'il avait depuis le début de cette soirée, vers une tignasse rousse qui leva de grands yeux bleus vers lui.

En voilà une belle d'âme...

Quelle connerie... Il ne s'agissait que de Sally. Et la poupée offrait avec toute la gentillesse du monde de réchauffer le croque-mitaine, trouvant comme excuse le gui accroché au dessus de leur tête.

"TU PEUX TE LE FOUTRE AU CUL TON GUI!! DEGAGE DE LA!!"

Et c'est d'un geste hautain et violent qu'il la repoussa de ses bras en cherchant le chemin de la salle de bain. Ca roui, ses péripéties avec la blondinette l'avait conduit à avoir de la glace fondue sur lui, sensation qu'il détestait et espérait pouvoir sécher une fois dans la salle d'eau.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18][EVENT Noël]Love is such a mind blowing mystery... [ Boogey. ♥ ]  Dim 12 Jan 2014 - 0:12


    Now all your love is wasted ?
    Then who the hell was I ?
    Cause now I'm breaking at the britches...
    And at the end of all your lines...

...Ca fait mal. La poupée rousse baissa les yeux alors qu'elle se retrouvait éjectée des bras de l'homme qu'elle aimait. Oh, il n'avait même pas fait ça très violemment, mais ça lui faisait quand même plus mal que si il lui avait une gifle. C'était sentimentale, elle l'aimait, plus qu'elle n'avait jamais aimé personne, et alors qu'elle avait mis sa langue dans sa bouche il l'avait repoussé et était partis en lui hurlant de dégager... Elle s'attendait quelque peu à ce qu'il hurle mais... Mais pas à ce qu'il la repousse. Surtout pour partir...Est ce qu'il partait en voir une autre ? Ce serait sûrement le pire... Mais il fallait qu'elle en ai le coeur net, et qu'elle empêche ça si c'était le cas. Sauf si c'était vraiment ce qu'il voulait... Après tout, elle ne pouvait pas le forcer à rester avec elle, si il ne l'aimait pas elle ne pouvait pas l'y obliger... Qu'il le lui dise et elle le laisserait faire ce qu'il veut, s'en tapper autant qu'il le souhaitait, tant qu'il était heureux...

Elle était même prête à le laisser retourner avec Juliette en fait. ... Ou peut être pas. Elle voulait qu'il soit heureux et ...C'était peut être présomptueux de se part que de penser ça, mais il était plus heureux avec elle qu'avec la demoiselle aux cheveux roses et bleus. Du peu qu'elle avait vu d'elle ce fameux soir à Londres, elle le maltraitait plus qu'autre chose, elle n'avait vraiment pas l'air douce avec lui...Même si visiblement, Sally non plus n'était pas faite pour lui puisqu'ils avaient finis par rompre. Mais elle gardait tout de même l'espoir qu'il l'aimait encore, au moins un peu et que leur histoire n'était pas terminée même si elle ne devait continuer qu'un seul soir et être purement sexuelle...Après tout, c'est comme ça qu'ils avaient commencé, dans la luxure, peut être était ce comme ça qu'ils devaient finir...Même si c'était tout le contraire de ce qu'elle espérait...

Et c'est pour ça qu'elle l'avait suivit jusqu'à la salle de bain avant de refermer la porte derrière elle, à clé, juste au cas où. C'était peut être comme s'enfermer dans une cage avec un lion après tout puisqu'il était loin d'avoir l'air de bonne humeur et, elle le savait, il pouvait être violent. Très violent puisque deux ans plus tôt il avait faillit la tuer, un soir de noël justement... Mais mieux valait ne pas y penser, actuellement, ce qu'elle voulait c'était lui...

« Tu voudrais pas plutôt me mettre autre chose au cul ?... <3 »

Le rouquine s'avança jusqu'au miroir en fouillant dans son sac à la recherche de son rouge à lèvre.

« Nan parce que bon, le gui ça pique... »

La bouche en coeur (:o), penchée vers le miroir, elle retoucha la couleur de ses lèvres avant de se tourner vers lui, nettement moins souriante et joueuse que quelques secondes plus tôt.

« ... Me rejette pas. S'il te plait... »



Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18][EVENT Noël]Love is such a mind blowing mystery... [ Boogey. ♥ ]  Dim 12 Jan 2014 - 1:48






Si elle savait...

Si elle avait la moindre idée de ce qu'il aurait pu lui faire à cette instant, de tout ce qu'il avait en tête présentement, joli ou non, gore ou pas. Mais oui, elle allait prendre cher puisqu'elle le souhaitait tant. Elle s'enfermait avec lui, remuant ses courbes, faisant même une expression faciale qui habituellement le faisait craquer. Quelle sal... sale manipulatrice. Il faut dire qu'elle avait été à bonne école...
Boogey passa la langue sur ses lèvres, se contenant de toutes ses forces pour ne pas céder à ses pulsions colériques tout en se remémorant le goût laissé par la poupée une minute plus tôt. Et c'est ce qui l'avait conduit à baisser les yeux vers la bouche de la poupée qui se remaquillait avec soin, penchée devant le miroir. Juste un goût discret et pourtant il ne l'oubliait pas. Tellement de souvenirs, et plus particulièrement un souvenir qui remontait.

La première fois.

Pas qu'il avait été particulièrement violent comme en rejetant la poupée un instant auparavant, mais de la colère, ça il en avait éprouvé à ce moment. Il avait cru que c'était ça sa vengeance. Il avait tout faux. Mais c'était peut-être simplement le fait de voir Sally avec cette attitude qui lui faisait tourner la tête.
La poupée semblait bien s'amuser avec ses manières de pin up suturée. Cependant, en parallèle de ce comportement, elle avait lâcher un faible "me rejette pas" innocent. Le genre d'habitude qu'avait la poupée chaque fois que le croque-mitaine lui faisait du mal, et qui faisait terriblement fondre Boogey.
Il n'attendit pas que le frisson dans son dos ait finit de parcourir sa colonne vertébrale pour arracher des mains de Sally son rouge à lèvres et attraper sa fine taille de poupée qu'il ramenait déjà à lui d'une main pour coller ses lèvres aux siennes. Cela dit, même si le geste ressemblait à leur quotidien à deux, l'attitude de Boogey était plus agressif que d'habitude. Et c'est sûrement pour ça qu'après avoir violemment posé le rouge à lèvres sur le bord de l'évier, il s'était servit de sa main libre pour attraper la nuque de Sally afin qu'elle ne puisse pas s'écarter de lui. Même s'il doutait sincèrement qu'elle le fasse. Sinon pourquoi aurait-elle fermé la porte en entrant?

Elle avait cherché. Elle allait le trouver.

Fallait pas crier au loup sinon. Remarque, elle risquait de crier autre chose si ça continuait comme ça, et Boogey s'assurait justement de poursuivre en ce sens. Le croque-mitaine avait attrapé la poupée par la taille afin de la soulever et de la poser sur le meuble de l'évier. Tant pis pour leur break, Boogey avait totalement oublié ça alors même qu'il crispait ses doigts sur les cuisses de la poupée. Et au vu de la force qu'il y mettait, elle risquait de terminer la soirée avec quelques marques judicieusement placé sur ses charmantes courbes de babydoll. Mais on ne pouvait pas vraiment dire que c'était le genre de détails qui pouvait déplaire à Boogey, déjà pensif en songeant au tatouage du nom "Judas" que cette jolie robe rouge couvrait autant que les fesses où cette appellation était encrée.

"J'te jure que si t'essaye de dégager, break ou pas, je t'arrache la jugulaire..."

Et comme pour appuyer ses propos, il s'était décidé à laissé un bleu ailleurs, descendant de ses lèvres à son cou délicat où il refermait déjà la mâchoire avec force.

Tant pis s'il la cassait. C'était la sienne. Il en faisait ce qu'il voulait...



Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18][EVENT Noël]Love is such a mind blowing mystery... [ Boogey. ♥ ]  Dim 12 Jan 2014 - 2:39


    Now all your love is wasted ?
    Then who the hell was I ?
    Cause now I'm breaking at the britches...
    And at the end of all your lines...

Sally écarquilla ses grands yeux de poupées alors que son croque mitaine préférait s'emparait de son rouge à lèvre d'une main et de sa taille comme il l'avait des centaines fois auparavant. Mais cette fois, c'était différent, plus... Violent disons. Oh bien sûr, Sally ne le trouvait jamais très doux lorsqu'il faisait ça, mais c'était très loin de lui déplaire, elle adorait ça en réalité. C'était peut être stupide mais, même à New York, où elle vivait en tant qu'humaine, elle restait une poupée, et une poupée, ça aime qu'on joue avec elle, c'est pas fait pour être abandonnée sur une étagère et laissée là, à prendre la poussière. Sinon, ça a envie de bouger, de sauter, où même de tomber, pour voir ce que ça ferait... Mais en l’occurrence, on jouait avec elle, et elle adorait la façon dont il l'avait posée sur le lavabo de la salle de bain. C'était certes, plus violent qu'à l'habitude, mais c'était là. Il ne l'avait pas rejeté, au contraire même il l'avait serré contre lui avant de l'embrasser, et c'était tout ce qu'elle espérait. Peut être que tout ce qu'il voulait c'était la sauter, peut être qu'il voulait juste son corps, mais il la voulait elle. Ce n'était pas une autre qu'il avait soulevé pour mieux l'asseoir sur le lavabo ou trônait déjà son rouge à lèvre, c'était elle. Peut être que c'était la dernière et peut être que c'était juste une pure coïncidence parce qu'elle passait par là...Mais tant pis. Elle s'en contentait, du moment que c'était avec lui...

"J'te jure que si t'essaye de dégager, break ou pas, je t'arrache la jugulaire..."

... Minute. Un break ?! Oui, ce qui inquiétait le plus la rouquine c'était le terme qu'avait employé son mari et non la menace. Elle savait que de toute façon, il ne la tuerait pas, elle avait confiance en lui. Elle n'était pas juste une poupée, elle était sa poupée, et rien que ça, ça lui suffisait. Il pouvait bien la casser, elle s'en fichait, elle savait qu'il la réparerait parce qu'elle lui faisait confiance... Même si elle devait avouer que la confiance qu'elle portait au fait qu'ils se remettent ensemble s'ébranlait... Mais ce qu'il venait de dire pouvait la renforcer. S'ils étaient juste en break ça changeait tout... Oh bien entendus, un break n'est souvent qu'une façon de larguer quelqu'un en douceur, on fait un break et on ne se remet jamais ensemble mais...Là ce n'était pas pareil... Elle ouvrit la bouche pour parler tout en plaçant ses bras autour de son cou, mais ce fut plutôt un gémissement qui franchit ses lèvres alors que les dents du croque mitaine se refermaient sur sa gorge. La question restant si c'était un gémissement de douleur où de plaisir, mais pourquoi faudrait il forcément trancher ? Elle avait mal, mais elle aimait ça d'un côté, comme lorsqu'elle sentait ses mains se refermer sur ses cuisses, quitte à y laisser des bleus. Bleus dont elle se moquait bien au passage, après tout, personne ne les voyait à par lui, et même si c'était le cas, elle s'en fichait. Il n'y avait que son avis à lui qui lui importait de toute façon.

« ... Un break ? Je croyais que tu voulais plus de moi... »



Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18][EVENT Noël]Love is such a mind blowing mystery... [ Boogey. ♥ ]  Dim 12 Jan 2014 - 3:51






"BORDEL MAIS T'ES VRAIMENT TROP CONNE!"

Boogey s'était écarté de nouveau, la lâchant d'un coup comme une vulgaire poupée désarticulée. Quelle idiote. Poupée stupide qui n'était même pas fichue de comprendre quelques pauvres mots, les derniers qu'elle avait entendu de lui jusqu'à aujourd'hui.
Elle n'avait même pas été fichue de comprendre qu'il avait besoin de ce break, de faire une pause, et de penser à autre chose qu'à elle et à sa petite personne. Ce n'est même plus un manque d'attention, c'était un besoin de se sentir intégrée dorénavant. Elle ne pouvait même plus vivre seule sans faire de connerie ou sans croire qu'il l'avait abandonné.

"Mais arrête de rêver, c'est la vie réelle là, Sally. J'en ai marre que tu joues les putains de victimes comme si t'étais la seule à souffrir dans l'histoire. Tu crois que ça me fait plaisir de pas te voir?! Non, ça me les BRISE. Mais j'en ai plein le dos de te supporter à longueur de journée juste sous prétexte qu'on s'est mariés. T'es même pas capable de comprendre que j'avais besoin d'une pause! Mais putain il te faut QUOI pour que tu réalise?!"

C'était pas lui tout ça, et le fait de ne pas se reconnaître... c'est le pire sentiment qui soit. Aujourd'hui, Boogey rythmait sa vie par sa relation, rien d'autre. Et il n'avait pas la moindre envie de vivre avec cette addiction constante pour Sally. Il avait besoin de sa liberté et de savoir qu'il était maître de sa vie. Mais avec cette relation, c'était impossible.
Quoiqu'ils vivaient ensemble, c'était comme une relation à distance. Comme s'ils avaient déjà perdu trop de temps et guettaient avec terreur le moment où tout ça se finirait. Sauf que c'était comme ceci en permanence. Boogey devait sans cesse vivre avec cette intensité et cette rapidité. Le mariage, cette idée débile d'emménager ensemble, et tout le reste, ça allait beaucoup trop vite pour lui. Il ne voulait pas se laisser piéger et il ne se laisserait pas enfermé.

"Je me casse, j'en ai marre de toi."

La porte. C'était encore la meilleure des solutions. Tant pis si comme ça chaque fois il fuyait comme un lâche. Il préférait encore ça plutôt que de voir une minute de plus le visage de pathétique victime de la poupée. Alors il se détourna de la rouquine et s'attarda sur la porte. Malheureusement, la poignée semblait récalcitrante et la serrure ne daignait pas libérer le passage, amenant Boogey à donner un coup de pied dans la porte en proférant une injure suivit d'un soupire. Tout le faisait vraiment chier ce soir...
Et pas que depuis ce soit en fait. C'est vrai, sa colère était décuplée depuis le début de cette soirée, mais tout ce qu'il disait était vrai, et il pensait malheureusement chacun de ses mots.
Le croque-mitaine se retourna vers la poupée puisqu'étant condamné à rester ici avec elle pendant un certain temps. Et bien sûr, c'est avec la même rage dans le regard qu'il s'adressa de nouveau à elle.

"Tu... me... pourris la vie. Avant que tu débarque j'avais tout ce que je voulais. Mon bar, mes poupées, tout ce qu'il manquait c'était de faire chialer Skellington là devant mais non... Y'a fallut que tu t'en mêle..." et bien sûr en parlant, il s'était rapproché d'elle, pratiquement jusqu'à pouvoir entendre les battements e son coeur, juste assez pour finalement attraper son cou qu'il serrait déjà lentement entre ses phalanges "C'est ta faute si j'ai faillit crever à Noël. Si t'avais pas débarqué, le Perce Oreille serait mort, Jack serait rentré comme un con, mais moi je serais pas mort..."

Tout ceci restait bien sûr hypothétique, mais selon Boogey, tout s'accordait parfait. Presque aussi parfaitement que son autre main venue agripper la taille de Sally avec aussi peu de délicatesse que son cou.

"Si t'avais pas débarqué, j'aurais pu sauver ma fête..."



Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18][EVENT Noël]Love is such a mind blowing mystery... [ Boogey. ♥ ]  Dim 12 Jan 2014 - 13:27


    Now all your love is wasted ?
    Then who the hell was I ?
    Cause now I'm breaking at the britches...
    And at the end of all your lines...

Mais pourquoi est ce qu'il l'avait épousé ? C'était tout ce que la poupée rousse était capable de se demander alors que les larmes coulaient le long de ses joues, à mesure que Boogey parlait. Elle se doutait bien qu'elle n'était pas la seule à souffrir, mais s'il ne la supportait pas pourquoi est ce que justement ils s'étaient mariés ? Elle l'aimait, elle était loin de regretter leur mariage mais... Si elle le faisait souffrir à ce point, pourquoi est ce qu'il l'avait demandé en mariage ? Deux fois ! Elle était conne de ne pas avoir compris plus tôt qu'il avait besoin d'être seul oui, mais il l'avait été. Pendant un temps qui avait parut incroyablement long à Sally, et ça lui avait fait mal. Mais pas plus que d'entendre tout ça, venir à cette soirée était vraiment une idée de merde. Elle aurait du rester chez elle, a attendre son coup de fil où qu'il vienne... Peut être qu'en faisant ça elle se plaçait encore en victime dans l'histoire, mais de toute façon, même là sans le vouloir elle réussissait à avoir cette position. Mais il faut dire qu'avec sa main sur sa gorge et l'autre sur sa taille...

Mais honnêtement, ce n'était pas ça qui la dérangeait. A vrai dire, s'il ne faisait que la tenir de la sorte, sans les paroles qui venaient avec, elle adorerait. Sentir qu'il faisait ce qu'il voulait d'elle...Elle aimait ça, aussi étrange que ça puisse paraître. Mais le problème c'est qu'il parlait... Elle ne voulait pas lui pourrir la vie ! C'était tout l'inverse même, elle voulait juste qu'il soit heureux... Elle était même prête à partir, tant pis pour la porte qui était bloquée, il y avait une fenêtre de laquelle elle pouvait aisément sauter. La hauteur, ce n'était pas ce qu'il lui faisait peur, après tout à Halloween Town elle n'hésitait jamais avant de sauter... Alors pourquoi là ce serait différent ? C'était stupide de rester ici si elle lui faisait autant de mal. Peut être qu'il avait raison, que sans elle il n'aurait pas failli mourir... Mais pour partir, encore fallait il qu'il la lâche. Mais elle n'était de toute façon même pas sûre de vouloir partir...Si ça ne tenait qu'à elle, elle serait déjà blottie contre lui et ils auraient oubliés tout ça... Mais il fallait qu'elle prenne ce qu'il voulait en compte aussi, et puis, elle avait des questions à lui poser. Comment ça il aurait pu sauver sa fête ? Il avait eu une fete ? Elle n'en savait rien... Personne ne lui en avait jamais parler... A défaut de baisser la tête, la poupée baissait les yeux, essayant vainement de se retenir de pleurer.

« Je... Je suis désolée, je pensais pas que je t'avais empêcher de récupérer ta fête, même si je savais pas que t'en avais une et... Et laisse moi partir, je veux pas te pourrir la vie... »



Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18][EVENT Noël]Love is such a mind blowing mystery... [ Boogey. ♥ ]  Dim 12 Jan 2014 - 14:25






"Mais bien sûr que si j'avais une fête!"

Comme une évidence. Le croque-mitaine ne pouvait pas juste être un de ces abrutis d'HalloweenTown. C'était... logique. Il valait tellement mieux que tous ces crétins et leur fête minable. Mais personne n'en savait rien, tout le monde avait les yeux rivés sur Skellington quoiqu'il arrive car Halloween après Halloween, il faisait toujours tout pour avoir toute l'attention.

"J'avais MA fête, MA vie, comme ici. Et il a suffit d'une seule connerie pour que tout s'arrête. Une seule de tes conneries pour que ma fête soit perdue à jamais. Noël c'était ma dernière chance de sauver ma ville et tous ses habitants, tous les gens que j'aimais là-bas. Mais toi, tu voulais juste tout foutre en l'air pour que Skellington pose les yeux sur toi. Comme tout le monde à HalloweenTown! Qu'est-ce que vous auriez pas fait juste pour que ce connard vous adresse la parole!"

Il serra un peu plus sa prise sur la gorge de la poupée. Non pas qu'il le voulait réellement, mais il ne pouvait pas s'en empêcher. Il en allait de même à sa taille où il sentait sa chair se déformer entre ses phalanges sur lesquelles il avait stupidement fait encrer le mot "Halloween". Pourquoi? Même lui n'était plus vraiment sûr de rien. Par chance, les tatouages aux phalanges sont les premiers à s'effacer et s'il s'en donnait la peine, il pourrait remplacer ça par un "BugsTown" à l'encre noire.
Mais il n'était pas là pour ça. Il n'était même pas là pour faire peur à Sally comme il le supposait présentement. Mais si elle n'était pas terrorisée à cette instant, pourquoi serait-elle en train de pleurer comme elle le faisait? Ca n'avait aucun sens si elle ne souffrait pas d'une quelconque manière. Sauf que de ce que Boogey savait, la poupée adorait avoir mal. Et lui adorait lui en faire. Aussi malsain que ça puisse paraître. C'est pour cette raison que la voir en larmes et le suppliant presque de la lâcher ne l'affectait pas le moins du monde. Il s'en fichait bien et l'avait vu chialer comme ça des dizaines de fois, souvent à cause de lui. Bien au contraire, au lieu de calmer Boogey et de lui faire prendre conscience de ce qu'il faisait subir à la poupée, Boogey s'en amusait presque et profitait très largement de chaque seconde passée avec elle dans cette salle de bain.

"Tu voulais me réchauffer, non? T'en fais pas, Babydoll, j'te rejetterais pas..."

Et à ces mots, il descendit sa main, de sa taille à sa robe échancrée pour la relever davantage et atteindre ses sous-vêtements. Pendant ce temps, il ne lâchait pas son cou et s'assurait qu'elle garde la tête levée vers lui alors qu'il parvenait difficilement à retenir un sourire peu rassurant qu'il laissa échapper seulement une fois ses lèvres contre son cou. Et comme tout à l'heure, il ne prit pas le temps d'y déposer quelques baisers amoureux mais referma sa mâchoire sur un morceau nerveux en augmentant peu à peu la pression.
Chaque souffle, chaque frisson, chaque battement, il le ressentait puisqu'étant trop proche de Sally pour rater la moindre de ses réactions aux mouvements qu'il prenait tant de plaisir à faire, juste pour la tourmenter un peu. Juste pour la torturer un peu et qu'elle en vienne à ne plus pouvoir dire non. Jusque là, il ne mordait pas si fort, juste assez pour laisser une marque de morsure quelques heures tout au plus. Mais il ne relâchait rien, attendant le moment où ses canines seraient allées assez loin pour blesser Sally et rappeller à Boogey ses penchants anthropophages. Ce n'était pas une question de goût, plutôt de texture. Et surtout de réaction. Mordre un truc mort c'est facile. Mordre un truc vivant c'est drôle. Et Boogey savait à quel point un serpent s'amuse à étouffer sa souris avant de pouvoir la dévorer.

Ce n'est pas du sadisme. Juste un passe-temps.

Ce n'est pas de l'amour. Juste du sexe.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18][EVENT Noël]Love is such a mind blowing mystery... [ Boogey. ♥ ]  Dim 12 Jan 2014 - 15:10


    Now all your love is wasted ?
    Then who the hell was I ?
    Cause now I'm breaking at the britches...
    And at the end of all your lines...

Pourquoi est ce qu'il parlait de Jack... Elle s'en contrefichais totalement de Jack, c'était lui qui l'importait. Même lorsqu'elle avait sauvé le perce oreille ce n'était pas pour le squelette qu'elle l'avait fait, elle l'avait fait parce qu'elle savait que le perce oreille n'était pas méchant et que Jack se trompait, qu'il allait faire de Noël un désastre et qu'il fallait quelqu'un pour réparer ça. C'est vrais qu' à l'époque, elle voulait que Jack s'intéresse à elle, mais maintenant ça avait bien changer, la preuve en était que ce n'était pas lui qu'elle avait épousé mais Boogey, et qu'elle préférait nettement ça. Même si actuellement, la panique montait en elle à mesure que la main du croque mitaine se serrait autour de sa fragile gorge de poupée. Si il continuait comme ça, il allait finir par l'étrangler, et même si elle lui faisait confiance, cette perspective ne l'enchantait guère... Et puis, elle aurait voulut baisser où tourner la tête afin de regarder ailleurs alors que sa main glissait entre ses cuisses, comme elle l'avait quelques mois plus tôt, sur un bureau...

Mais comme quelques mois plus tôt, il fallait avouer que, si on oubliait le contexte déplorable dans lequel ça ce passait, c'était loin d'être désagréable. Il était doué, il fallait le dire, et Sally en mourrait d'envie depuis son réveil... Et c'est pour ça qu'un gémissement ne tarda pas à franchir ses lèvres, alors que les dents du croque mitaine se refermaient à nouveau sur sa gorge, de plus en plus fort, en même temps qu'un frisson lui parcourut le dos et que son bassin se crispait vers lui. Là, elle n'avait vraiment plus aucune envie de partir, comment aurait elle pu de toute façon ? Elle était incapable de lui dire non, quoi qu'elle en dise à ce sujet. Elle n'était pas sa poupée pour rien de toute façon, il pouvait bien faire ce qu'il voulait d'elle, elle s'en fichait. Du moment que c'était ce qu'il voulait et qu'elle ne lui faisait pas de mal, qu'elle ne lui pourrissait pas la vie, ça lui allait. Et puis de toute façon, même si elle voulait partir elle ne le pourrait pas, elle le savait à la façon dont il la tenait fermement. Et ça lui plaisait, même si elle savait pertinemment que c'était pour de très mauvaises raisons, il voulait tout de même qu'elle reste, il la retenait, de gré où de force pour ne pas qu'elle parte et elle aimait ça. Sentir qu'il voulait d'elle, qu'il ne la rejetait pas, qu'il voulait qu'elle reste... Elle posa une main sur son épaule tout en glissant une jambe autour de lui, quitte à faire ça, autant faire ça bien...

« ... Je suis désolée pour ta fête, ils auraient pas du te la retirer... »



Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18][EVENT Noël]Love is such a mind blowing mystery... [ Boogey. ♥ ]  Dim 12 Jan 2014 - 16:04






Ils n'auraient pas du, oui...

Mais qu'est-ce que ça changeait? Personne ne semblait le regretter. Sauf Sally qui s'excusait malgré tout. Elle était épatante de soumission. Vraiment. Boogey l'avait pourtant connue plus rebelle que ça mais avec lui... non. Jamais. Elle se laissait toujours faire et ne présentait pas la moindre résistance. Pas même un seul non. Rien. C'était toujours des "oui" gémis entre deux soupires, juste pour qu'il continue et qu'il ne l'abandonne pas. Douleur ou pas, tristesse ou non, elle n'arrivait jamais à laisser échapper un "non". A chaque fois, Boogey faisait tout et attendait simplement qu'elle varie dans ses plaintes et se mette à prononcer son nom à lui, en vain souvent.
Quand il pensait à Sally en général, c'était d'abord son visage de poupée qui lui venait à l'esprit. Grands yeux bleus, lèvres roses, papillonnant des cils. Un véritable cliché de la créature de porcelaine parfaite de fragilité. Mais Boogey la connaissait plus que ça. Alors très vite, quand il songeait à sa Babydoll, il avait en tête une autre image d'elle et surtout sa voix. Pas quand elle parlait, pas quand elle chantonnait, pas quand elle riait. Non. Quand ils étaient tous les deux et qu'elle prononçait son nom dans un soupire euphorique ou un cri nerveux. Dans les deux cas, Boogey avait pourquoi c'est lui qu'elle appelait et c'était la seule qu'il voulait entendre dans un pareil cas. Il ne s'en lassait pas et en venait rapidement à ce que ces fragiles instants ne lui manquent.

Et c'était déjà le cas.

Cinq jours sans elle, cinq jours de soeuvrage forcé. Et pas un seul sans penser à sa poupée toute entière et à l'envie qu'il avait de la prendre, littéralement ou métaphoriquement, peu importe. C'est pour ça que même avec la colère qui s'était emparé de lui, il ne pensait qu'à la culotte qu'il retirait à sa poupée. Délicatement bien sûr, car même s'il manquait de lui arraché le cou avec les dents, il n'avait pas d'intérêt à l'abîmer... partout. Il y avait certaines zones chez la rouquine qu'il espérait garder intactes, en tout cas le temps pour lui de finir ce qu'elle avait commencé.
Le croque-mitaine ne perdit pas de temps à relever les excuses qu'elle lui avait fait et mordit d'un coup sec et plus fort afin de la faire cesser de parler au profit d'une autre geinte languissante qui n'était pas sans effet sur le boogeyman. Et là enfin il lâcha prise pour laisser aller un souffle rauque dans le cou de la poupée, relevant légèrement la tête pour laisser filer sa respiration dans son oreille alors qu'il prononçait le surnom de la poupée.

Dollface...

Il n'y a pas que la colère qui possédait le croque-mitaine, Sally aussi se débrouillait très bien pour l'amener à faire ce qu'elle voulait. En l'occurrence, détacher sa ceinture d'une main en relevant un peu plus la robe de la poupée de l'autre.
Quand il la voulait, c'était toute entière. Sinon rien. Mais l'ennui quand on prend quelqu'un tout entier, c'est qu'on a tendance à se donner tout autant. Alors rage ou non, il avait mieux à faire que penser à ce Noël de merde, comme à s'introduire autrement que par les mains entre les jambes de la poupée. Boogey n'en oubliait pas son cou pour autant, son fragile petit cou plus tellement suturé. Cou qu'il s'appropriait en accentuant les marques déjà laissées par ses dents pendant que ses mouvements de bassin se faisaient plus violents qu'à l'habitude. Colère? Manque? Sally? Peut-être les trois. En tout cas, Boogey n'y allait pas aussi doucement que les autres soirs et espérait faire crier sa poupée plus fort par conséquent. De toutes façons, la musique en bas était bien trop forte et il avait le don de voir quand sa rouquine préférée avait envie de lui. Souvent c'était même réciproque avec le croque-mitaine.

Et il mourrait d'envie de lui péter le bassin.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18][EVENT Noël]Love is such a mind blowing mystery... [ Boogey. ♥ ]  Dim 12 Jan 2014 - 17:42


    Now all your love is wasted ?
    Then who the hell was I ?
    Cause now I'm breaking at the britches...
    And at the end of all your lines...

Assise par terre, le dos contre la baignoire et les yeux rivés sur le lavabo aussi brisé que son coeur, Sally songeait à ce qui venait de se passer, à peine quelques minutes plus tôt. Ils avaient couchés ensemble...Jusque là, rien de bien surprenant où même original, c'était loin d'être la première fois qu'ils le faisaient mais cette fois ci ça avait été plus... Violent. Les marques sur son cou et ses hanches étaient là pour en témoigner... La poupée rousse glissa doucement les doigts dans son cou avant de crisper sa main sur sa chair douloureuse. Bien entendu, ça lui faisait mal, mais c'était bien la preuve qu'elle n'avait pas rêvé... Elle n'avait pas halluciné, il avait bien été là, ses bras autour d'elle, la mâchoire sur son cou. Ses cris à chacun de ses mouvements de reins n'étaient pas que pur délire, et malheureusement pour elle, la tristesse ressentie en le voyant partir sans ajouter un mot de plus n'était pas fictive...

Alors c'est comme ça que leur histoire allait finir ? Sans un mot et avec un lavabo brisé par leur dernière étreinte ? Sally replia ses genoux contre elle avant d'y enfouir son visage, retenant de nouvelles larmes qui menaçaient de couler. Oh, bien sûr, leur histoire n'était peut être pas terminée, mais c'était sûrement ce qu'il y avait de mieux à faire, elle ne voulait pas lui pourrir la vie, si le laisser tranquille et ne plus le revoir était ce qui le rendrait heureux...Et bien soit, elle ne le verrait plus. Son but n'était pas d'être un fardeau, ni de le menotter à elle comme d'autre avaient pu vouloir le faire... Mais ça lui faisait mal, et pas le genre de mal qu'elle aimait, mais qu'importe, il allait bien falloir qu'elle s'y fasse... Oh, bien entendu elle espérait de tout son coeur de poupée suturée que ce qu'il voulait c'était elle, et qu'il ne pensait pas ce qu'il lui avait du, mais soyons clair, elle se voilait la face...

Comme elle se voilait la face plus tard dans la soirée en souriant à un homme en s'auto-persuadant que non, ce n'était pas pour l'embrasser qu'il se rapprochait aussi dangereusement d'elle. Elle ne prêtait même pas attention à ce qu'il pouvait bien lui dire tant cette pensée l'accaparait. Bien que l'épisode salle de bain avec Boogey n'ai pas rassasié l'envie qui lui tiraillait le bas ventre, elle était loin de vouloir se taper le premier mec venus. Il serait forcément moins bon que l'homme qu'elle avait épousé, alors ce n'était pas une bonne idée. Et puis même, elle avait vraiment envie de le faire, mais pas avec un parfait inconnus, alors elle préférait reculer discrètement à mesure que l'homme en face d'elle se rapprochait, se demandant comment elle allait faire pour partir sans qu'il ne la suive...



Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18][EVENT Noël]Love is such a mind blowing mystery... [ Boogey. ♥ ]  Dim 12 Jan 2014 - 18:18






Il la laissait même pas une heure et voilà le résultat...

Elle se laissait déjà embobiner par le premier abruti venu. Chose qui déplaisait fortement à Boogey, jaloux par nature et possessif comme personne. Et cette vision n'était pas sans lui rappeller ce qu'il avait imaginé lors de leur nuit passée à Londres ensemble. Elle avait dormit dans ses bras et, comme toujours, lui n'avait pas pu s'assoupir même une seconde. Alors pendant toute une nuit il l'avait regardé dormir sans trop gesticuler par peur de la réveiller et n'avait pas pu effacer de son esprit cette image d'elle dans les bras d'un autre, pareillement endormie. Ce soir-là, il l'avait retrouvé avec une marque violassée dans le cou, un numéro noté par dessus, et tellement d'autres petits détails qui avait crée dans sa tête un petit film illustrant la soirée de Sally. Il s'était fait du mal toute la nuit en remplaçant un inconnu par Jack.
Quoi de plus normal, un soir de Noël, que de resonger à tout ce que Sally avait vécu avec Jack avant lui? Le type avec elle n'était bien évidemment pas le squelette mais ça n'empêchait pas le croque-mitaine d'imaginer que si. C'était une idée terriblement dangereuse, le genre de supposition capable de ronger le peu de raison restant à un homme jaloux au possible. Le genre de songe qui le fit laisser Dug, l'ami avec qui il discutait jusqu'à lors, pour retourner auprès de Sally et s'interposer entre elle et ce type.

C'est ma poupée...

Boogey passa un bras autour de la taille de Sally et la ramena vers lui assez vite pour que l'inconnu se retrouve à vouloir embrasser le vide. Il la garda ainsi près de lui, toujours assez fortement en raison de la colère qui l'envahissait toujours, serrant un peu ses doigts contre elle jusqu'à sentir contre la phalange de son annulaire l'alliance qu'il avait depuis leur mariage.

"Toi, tu ne l'approche pas."

Il lança un de ces singuliers regards plus noirs que jamais à l'homme en face de lui, agissant comme le loup qu'il était pour se réapproprier sa proie favorite. Place ô combien dégradante mais que Boogey s'évertuait à défendre mieux que n'importe quoi d'autre. Car même sous le coup de la colère, même en étant amoureusement jaloux, le croque-mitaine voulait protéger Sally. Et plus particulièrement la protéger de types lambdas et de coups de coeur stupides qui la feraient de nouveau agir comme la poupée de chiffon qu'elle avait été, comme un simple jouet que le premier venu pouvait ravager.
Boogey lâcha finalement sa taille pour lui attraper la main, l'entraînant avec lui plus loin à travers la foule jusqu'à un lieu plus tranquille. Il avait envie de la serrer dans ses bras, parlant tout bas et calmement pour lui dire que tout allait bien se passer, que tout irait mieux. Mais la rage en lui apposait une distance entre eux que le boogeyman ne pouvait surmonter. Alors il abandonna sa main une fois à l'écart des invités. Il voulait vraiment la rassurer et lui prouver qu'elle était en sécurité avec lui plus qu'avec n'importe qui d'autre. Mais tout ce dont il fut capable, c'est de détourner le regard avant de lui adresser le même qu'à l'homme plus tôt, soupira une nouvelle fois pour extérioriser calmement la colère qui le rongeait, frappant du poing le mur derrière Sally en gardant sa main appuyé contre pour éviter que la rouquine ne parte.

"Tu foutais quoi avec ce type, Sally?..."



Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18][EVENT Noël]Love is such a mind blowing mystery... [ Boogey. ♥ ]  Dim 12 Jan 2014 - 18:52


    Now all your love is wasted ?
    Then who the hell was I ?
    Cause now I'm breaking at the britches...
    And at the end of all your lines...

... Voilà qui résolvait le problème. Sally fut soulagée de voir Boogey s'interposer entre elle et l’inconnu en passant un bras autour de sa taille. Elle n'était pas seulement soulagée d'avoir été sauvée mais aussi de voir qu'il ne la détestait pas assez pour la laisser se débrouiller toute seulement. Et elle avait cruellement envie de se blottir contre lui, dans ses bras qui l'avaient serrés tant de fois, mais il l'avait lâché avant qu'elle n'en ai l'occasion. D'accord, au moins il ne l'avait pas lâché totalement, il lui tenait la main, comme ce fameux soir à Londres, à la différence près qu'il y avait une alliance à un des doigts de cette main. Elle porta les doigts à sa propre alliance alors qu'il abandonnait sa main. Ses bagues n'étaient tout de même pas là par hasard, quoi qu'il en dise, il l'avait assez aimé ou supporté pour lui demander de l'épouser deux fois... Elle ne devait pas lui pourrir la vie à ce point si il avait voulu qu'elle la partage aussi longtemps...Mais il n'avait tout de même pas dis ça pour rien...

Un sursaut la sortit de ses pensées alors que le point de Boogey s’abattait sur le mur juste derrière elle. Quelque chose clochait, il était tout de même plus violent que d'habitude... Mais peu importe, elle se préoccupait plus de sa question. Ce qu'elle faisait avec ce gars ? Elle le draguait, l'aguichait, elle voulait se jeter dans ses bras parce que c'était le premier venus et qu'il serait sûrement mieux que lui. De toute façon, il s'en fichait puisqu'elle lui pourrissait la vie non ? ... Voilà ce qu'aurait pu répondre Sally, si elle l'avait souhaité. Juste pour montrer que, elle aussi, elle pouvait faire mal si elle voulait, elle n'était pas toujours la petite poupée qu'on maltraitait. Sauf que c'était totalement faux et qu'elle n'avait pas envie de lui faire de mal, alors lui mentir était inutile. Tout ce qu'elle avait fait avec cet homme c'était discuter avec lui et repousser ses avances depuis le début de la soirée, ce n'était tout de même pas de sa faute si il s'accrochait et la collait. Elle était même reconnaissante envers Boogey de l'avoir sortis de là...

« Je discutais juste, mais il me colle depuis que je suis arrivée où presque.. »

Elle posa doucement une main sur sa joue, même si c'était surement une très mauvaise idée. Il en avait marrer de la supporter après tout, mais elle avait besoin de contact physique, de sentir qu'il était là tout prêt d'elle, qu'il ne partait pas ou ne la faisait pas partir elle... Il allait sûrement la repousser mais tant pis, au moins elle aurait essayé.

« Merci de l'avoir fait me lâcher. »



Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18][EVENT Noël]Love is such a mind blowing mystery... [ Boogey. ♥ ]  Dim 12 Jan 2014 - 19:37






Le nombre de fois où ça l'avait calmé...

Le simple fait de la voir comme ça, si douce avec lui, ça avait le don de le calmer aussi sec. Sauf que ce soir, tout n'était pas aussi simple. Ca devait être l'alcool. Ou la fête de Noël. Mais même en voyant Sally aussi attentionnée avec lui, il ne parvenait pas à revenir à son état normal. Alors au lieu de ça il releva les yeux vers Sally, écartant sa main après l'avoir attrapé vivement par le poignet, loin d'être calmé.

"Te fous pas de moi!" s'emporta-t-il de nouveau "Je t'interdis d'aller flirter avec le premier connard venu! On est mariés! Et que tu le veuille ou non je suis Judas avant d'être Boogey. T'as ce nom sur le cul j'te rappelle. Alors essaye de me tromper et c'est toi qui en feras les frais."

C'est vrai qu'avec un tel tatouage à cet endroit, on pouvait difficilement imaginer un homme dans cette ville assez suicidaire pour vouloir emmener Sally dans son lit. Encore qu'elle pouvait y finir, mais il ne s'y passerait rien. Pas si le type en question tenait à sa vie autant que Boogey tenait à sa poupée.

En parlant de ça...

Boogey s'était remis à tenir Sally pour la forcer à le regarder en face quand il proférait ses menaces inutiles. Par la mâchoire cette fois. Au fond, il savait que Sally ne ferait rien, tatouage ou pas, veste ou pas, Judas ou pas. Et si l'alcool ne lui avait pas fait autant d'effet, Boogey aurait été capable de voir que Sally ne cherchait rien avec ce type, c'était lui qui s'y croyait déjà avec la rouquine. C'est cette pensée qui ramenait Boogey à un état de colère perpétuelle. Ce type s'était cru tout permis et Sally était incapable de dire non, même à un inconnu. Toujours une victime, évidemment...

Victime d'une haleine alcoolisée surtout.

Mais le croque-mitaine n'était pas en état de s'apercevoir de ça. Ni de rien d'autre en fait puisque le croque-mitaine avait lâché la mâchoire de la poupée et enlevé son poing du mur. Il commençait à être fatigué de tout ça, pas seulement à cause de l'effort physique que ça lui demandait mais parce que c'en était trop pour le peu de sentiments qu'il avait autrefois. Epuisé, c'était le mot.
Il baissa les yeux, de nouveau, regardant ses mains aller jusqu'à la taille de Sally pour la serrer contre lui alors qu'il posait sa tête sur son épaule encore marquée des récents événements. Il voulait juste que tout ça s'arrête. Que ce break s'arrête et qu'ils reprennent leur histoire normalement, comme avant, juste elle et lui et leurs idioties ensemble. Juste elle, dans ses bras, comme maintenant. Et surtout, sans avoir envie de lui faire mal, de la mordre, de lui hurler dessus, ou de briser un évier contre elle. Malgré tout, il avait gardé un semblant de raison et quand l'évier avait cédé, le premier réflexe qu'il avait eu fut de retenir Sally en la tenant par la taille... avant de remontant son pantalon, à moitié trempé, et de sortir en la laissant là. Mais au moins, il ne l'avait pas laissé tomber, il ne la laissait jamais tomber. Même si elle voulait sauter, il l'en empêcherait.

"Je veux rentrer chez nous..."

C'était peut-être l'alcool qui parlait. Ou peut-être qu'il avait réfléchit à l'envie de Sally d'emménager ensemble. Mais pour lui, il n'y avait pas de chez elle et de chez lui. Juste chez eux.

Ensemble...



Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: [+18][EVENT Noël]Love is such a mind blowing mystery... [ Boogey. ♥ ]  
Revenir en haut Aller en bas
 

[+18][EVENT Noël]Love is such a mind blowing mystery... [ Boogey. ♥ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ... Is just to love and be loved in return [PV Boogey]
» [salon] Japan Event... à Clermont-Ferrand !!!
» Movie and Comic Event (18 au 19 Septembre 2010)
» Premier love....
» Japan event clermont-ferrand 6-7 novembre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP terminés-