Partagez | 
 

 «The beginning of an awfully big adventure.» [SOLO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: «The beginning of an awfully big adventure.» [SOLO]  Sam 18 Jan 2014 - 15:01
The beginning of an awfully big adventure
« Londres ~ La ville où les enfants veulent grandir trop vite »

"Elle effleura le petit être de ses doigts, la chose ne bougea pas. Elle l'avait tué, et cela avec de simple mots."
 Wendy posa son stylo plume à côtes de sa feuille en accompagnant son geste d'un long soupire de soulagement. Un an. Un an qu'elle travaillait sur ce qui allait être, la plus grande aventure jamais conter jusqu'à ce jour. J'aurai bien aimé vous en parler, mais la jeune Wendy ne veut malheureusement pas me dire ce qu'il y a sur ces nombreuses feuilles étalées sur son bureau ou cacher dans les tiroirs de celui-ci, après tout quoi de plus normal ce serait bien dommage qu'une personne mal honnête s'empare de ses écrits, non ? Oh, moi ? Qui suis-je ? Je suis tout simplement la conscience de ce personnage, enfin conscience... disons que je suis la personne qui vous racontera la grande aventure qui attend la jeune demoiselle, mais trêve de bavardage et retournons à notre histoire ! Wendy était donc assise sur la chaise de son bureau se félicitant mentalement d'avoir enfin réussi un des nombreux projets qu'elle s'était fixée dans sa vie. Profitant de l'absence de monde, la jeune femme s'étira sans gène tout en baillant laissant sortir un étrange bruit de sa bouche. L'élégance pure ! (ou pas) Elle cligna plusieurs fois des yeux sentant ses paupières se fermer légèrement, pas question de s'endormir avant de ranger tout ce bazar pensa-t-elle. La Darling s'empara donc des nombreuses feuilles étalées devant elle et les rangea soigneusement avec les autres dans son tiroir sans oublier de fermer tout cela à clé. Non pas de la paranoïa juste de la prudence ! Un autre soupire de soulagement vint accompagner son dernier geste, assise sur son bureau elle avait les mains posées sur les genoux comme elle avait eu l'habitude de le faire à l'école et fixait de ses iris bleus la vue nocturne qu'avait à lui offrir la petite fenêtre de sa chambre. Son esprit se vida de tout sans qu'elle-même ne s'en rende compte, son regard se perdit dans le ciel londonien et elle resta dans cette position jusqu'à ce que sa vue ne devienne flou à force de garder les yeux ouverts. Elle secoua légèrement la tête pour se remettre les idées en place et entrepris d'aller se préparer un bon thé avant de se coucher. Les pieds nus de la jeune femme rentrèrent en contact avec le parquet froid de la chambre ce qui lui procura un léger frisson, avançant à pas de loup pour essayer de faire le moins de bruit possible Wendy parcourut le couloir du premier étage plongé dans le noir. Il n'y avait plus Nana pour surveiller les enfants Darling, la brunette pouvait donc circuler dans sa maison n'importe quand sans que la nourrice lui ordonne d'aller se coucher. Les souvenirs de cette époque pas si lointaine que ça fit sourire la Darling, un mélange de joie et d'amertume se fit ressentir dans le coeur de la demoiselle, Nana avait quitté ce monde il y a trois ans déjà et cela avait énormément affecté la famille surtout au petit Michael qui aimait sa nounou plus que tout.

Arrivée dans la cuisine Wendy mit en route la vieille théière qui se trouvait sur le contoire et s'installa sur la table à manger s'emparant du journal quotidien posé dessus. Cette scène Wendy l'avait vécus de nombreuse fois, chaque soir aux alentours d'une heure du matin la jeune femme descendait en silence l'escalier pour se poser dans la petite cuisine et déguster un thé bien chaud tout en faisant une mise au point de sa misérable existence. Enfin, misérable il ne fallait pas exagérer non plus. La jolie Darling n'était pas la personne la plus malheureuse au monde loin de là mais, elle avait il y a quelques années pris goût à l'Aventure avec un grand A et après avoir pu effleurer cette chose si excitante pendant une nuit elle n'avait pu s'en passer depuis. Le problème, était qu'à Londres peu de gens aimaient cette excentricité que Wendy décrivait comme étant la chose la plus merveilleuse qui puisse exister. D'ailleurs nombreuses étaient les personnes qui avaient fini par juger l'aînée des Darling comme complètement atteinte à l'entente de ses fantaisies burlesques et certains étaient même encore étonnés que sa famille ne l'ait pas encore envoyé à St. Mary of Bethlehem un asile psychiatrique réputé de Londres. Wendy, qui avait toute sa tête se moquait éperdument de ces commentaires qui sortaient de la bouche de ces londoniens à l'esprit fermé, d'ailleurs la brunette en avait conclut que ce genre d'individus était tout simplement blasé de leur propre existence et avait eux aussi à un moment cherché ce que l'on pouvait comparer au St Graal que peu de personnes avait eu la chance d'y accéder, au fil des années ils avaient fini par renoncer à leur rêve et se contentaient de critiquer tout ce qui pouvait sortir un tant soit peu à l'ordinaire, comme Wendy Darling par exemple. La plupart d'entre vous pouvez trouver cette hypothèse plutôt enfantine et pourtant elle n'était pas si loin de la vérité. Il était facile de voir en travers ce physique d'une femme adulte le caractère pure de l'enfance de la demoiselle mais, on ne pouvait nier qu'elle en restait très intelligente et qu'elle faisait preuve de plus de maturité que certains. Même si parfois on avait du mal à le croire.

 D'ailleurs regardez-là, n'a t'elle pas l'air de ressembler à la Wendy endormis sur la fenêtre de la nursery il y a quelques années ainsi ? Ses paupières ont recouvert ses yeux, sa tête est enfouie dans ses bras mais, on aperçoit encore sa petite bouche rosé à demi ouverte et ce visage serein montrant clairement que son esprit s'en est déjà allé dans le monde de Morphée. Pourtant, quelques choses cloches. N'entendez-vous pas ? Chut. Concentrez-vous un peu plus. Ne serait-ce pas le son de tintement de clochette ? Le vent ne vient-il pas soudainement de se lever dans le quartier clame et paisible de Bloomsbury ? La théière se met soudainement à siffler mais, le bruit semble être recouvert par un autre. Tiens, regardez le visage endormis de Wendy, un sourire semble s'être dessiné sur ses lèvres ne trouvez-vous pas cela étrange ? Soudain les lumières s'éteignent, la pièce se retrouve plongé dans le noir et on a à peine le temps d'entendre les fenêtres s'ouvrirent dans un énorme fracas que ce n'est plus seulement la pièce qui est plongé dans les ténèbres, mais l'univers tout entier.

 Le Londres du XXI° siècle contraste énormément avec celui dans lequel vit ou plutôt vivait Wendy Darling. D'ailleurs la jeune femme avait beau avoir un esprit ouvert on se demande si elle aurait trouvé normale de voir se pavaner dans les rues des adolescentes court-vêtu ou d'écouter du mainstream remplie de mots que même elle ne connaissait pas à l'âge de ses 21 ans. Alors, imaginez sa tête lorsqu'elle se réveilla en plein milieu d'une rue bondé de monde où on arrivait à peine à s'entendre entre les cris des Londoniens qui essayaient de se faire comprendre dans ce vacarme et les sons de moteurs et de klaxons provenant des voitures à l'autre bout de la rue. Mais qu'est-je bien pu faire hier soir ? Oh, ça même moi je pourrais y répondre ma chère Wendy en tout cas ce qui est sûr c'est que tu n'es pas prête de rentrer chez toi. La Darling se leva du sol crasseux sur lequel elle s'était réveillés, certains passants lui lancèrent un regard curieux la prenant sûrement pour une SDF mais, la plupart ignorèrent totalement la demoiselle top occupé par leur propre personne. C'est donc après quelques pas effectué dans cet étrange monde dans lequel elle avait atterrie qu'elle se rendit compte de quelques choses de plutôt gênant. Elle était en chemise de nuit. Mais combien de fois cela allait-il lui arriver au juste ? Rouge de honte la jeune femme s'enfonça dans une autre rue beaucoup plus calme pour remettre ses idées en place, -et surtout parce que se promener en tenue nocturne au milieu d'une bonne centaine de personnes n'était pas chose commune chez elle- se retenant de tomber dans les pommes après ce drôle de réveilles elle se retenait d'une main sur un mur en brique et de l'autre se tenait fermement le front réfléchissant à ce qu'elle avait pu bien faire la veille. Ce fut en fixant le sol en quête d'une quelconque réponse qu'elle remarqua un journal posé sur le sol comme ci qu'on l'avait posé exprès ici pour que l'on puisse le voir. La brunette se pencha et ramassa l'objet et le jeta un brève coup d'oeil aux divers informations qu'il y avait écrit dessus, ce qui attira son attention fut la date inscrite toute en haut de la feuille. Ses yeux s'agrandirent et son visage sembla prendre une teinte livide, sa bouche émit quelques sons incompréhensibles. "Im... Impossible..." Oh que si très chère Wendy. Bienvenue en 2014.
Wendy Darling
Revenir en haut Aller en bas
 

«The beginning of an awfully big adventure.» [SOLO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Partenariat] Warriors Cats Adventure
» « It's not a new Life. Just a new Beginning. » [Kira, Rose]
» to die will be an awfully big adventure | fini |
» sometimes, all you need is a bit of adventure - SAGITTA&DOLCE
» [Cultissime] Jojo's Bizarre Adventure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP terminés-