Partagez | 
 

 С новым годом! - Bonne année! [pv Helga et Randall] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lord of the Dead
PRESENCE/ABSENCE : Omniprésent... /sbaf/
DOUBLES COMPTES : Trois bêtes très bête...
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : trop vieux pour toi gamine!
COTE COEUR : C'est Helga qui l,a trouvé, elle le garde <3
OCCUPATION : tente de dominer le monde
HUMEUR : Boum Badaboum boum boum boum! Ah!
MON ARRIVÉE : 24/04/2013
MON VOYAGE : 532
POINTS : 100
LOCALISATION : pas de tes oignons!

MessageSujet: С новым годом! - Bonne année! [pv Helga et Randall] [Terminé]  Dim 23 Fév 2014 - 3:35

С новым годом!


En tant que dieu, je n'avais jamais eut à chercher un emploi, car il était déjà assurer, j'étais née pour faire des trucs de dieu... Ensuite j'avais été placé aux enfers et voilà, j'avais un emploi! C'était pas plus compliqué que ça. Je n'avais jamais vraiment eut de choix important de carrière à faire. Je vais que je me plain souvent de ne pas avoir eut de choix, mais d'un côté, c'est plus facile de maudire l'univers entier pour ce qui m'arrive que d'en assumer mes choix... mais bon, comme je dis je n'avais pas eut de choix de carrière jusqu'à débarquer dans ce monde. J'avais par contre pu faire plein de mauvais choix d'activités parallèles... détrôner Zeus... tuer Hercule... plein de trucs qui n'ont pas fonctionné en fait. Peut-être que c'était mes alliés que je n'avais pas bien choisi? ou plutôt mes sous-fifre? Parce que je n'avais pas vraiment d'alliés, ils étaient trop inférieurs pour être considéré comme mes égaux...  

Sauf que là, maintenant, ici dans ce monde, il fallait travailler pour avoir de l'argent et acheter de la nourriture et se loger... Bon chez moi aussi c'était comme ça pour les humains, alors ça ne m'inquiétait pas... Il faut dire que l'enfer était ma maison et qu'étant un dieu, je n'avais pas à manger... Aucune préoccupation mortelle... enfin sauf leur âmes, évidement. J'étais doué dans ce travail! Du moins, personne d'autre ne voulait le faire, alors je devais être pas trop mal. Être un dieu, c'était beaucoup plus facile que ma nouvelle vie où je devais me nourrir, dormir, me laver et tout ce qui venait avec... C'était de l'entretient ce corps! Alors qu'avant  ça restait comme c'était, aucun changement. Donc pour réussir à vivre ici, je devais travailler. Je n'étais évidement pas très adepte du travail, mais il le fallait bien, parce que je n'avais pas envie de crever dans le rue comme les sans-abris.

C'était pourquoi j'effectuai des petits travaux ici et là, tous plus louches les uns que les autres, mais les garanties laissaient à désirer, je ne savais jamais si le paiement serait fait et si il n'y avait pas des vis cachés... ce qui état franchement agaçant. Et puis c'était rarement passionnant, sauf peut-être la fois où j'avais été obligé d'aider un certain Randall a compléter une mission consistant à tuer un terroriste italien. Le jeune homme avait voulu me tuer et j'avais voulu le tuer, une soiré plutôt amusante en fait! Ensuite nous nous étions revu à New-York pour Noël. J'avais un peu voulu me venger de cervelle de moineau et il n,avait pas voulu m'aider... J'avoue que sur le coup, j'en avait été choqué, mais bon, j'étais le dieu de la mort, alors je ne me mêlai pas des histoires d'amours... ou d'amitié comme il me disait.... mais je n'étais pas dupe! S'il ne voulait pas faire de mal à un ami de la fille, c'est qu'il y avait un fort intérêt... mais bon, maintenant il me recommandait à sa patronne, donc je laissai couler.

Donc j'étais devant elle justement pour passer une sorte d'entretient d'embauche... J'aurai certainement été nerveux si ça avait été mon genre, mais non j'étais plutôt confiant. Je plairai ou non, voilà tout. je n'allai pas jouer un jeu, ça aurait été stupide! Et si Bogg débarquait et disait un truc vrai sur lequel j'avais mentis? Je ne tenais pas à tuer mes chances dans l’œuf! J'avais besoin d'argent après tout, alors un emploi stable, c'était plutôt tentant... Donc pas question de mentir... enfin peut-être un peu, mais pas trop... juste sur des choses qu'on ne pouvait pas prouver...

C'était une jolie femme, une belle blonde qui semblait avoir beaucoup de caractère, le genre que j'aime bien en fait. J'avais bien envie de la draguer, mais ça aurait été plutôt déplacé dans un entretient de la sorte... Si j'étais embauché, peut-être que je ferais un essai plus tard... Pour l'instant par contre, rien ne m'empêchait de me montrer plein de charme... je lui souriais donc doucement, sans en faire trop. Après lui avoir serré la main, je m'assis confortablement face à elle:

- Merci de me recevoir si vite Mlle Sinclair. À moins que je ne doive vous appeler Madame, mais je trouverais cela bien difficile à concevoir... Je me présente, Hadès D. Alexander. Je vous avoue que je n'ai pas l'habitude de passer d'entrevue, alors pardonnez-moi si je ne suis pas à mon meilleur.

Une touche de charme, de la politesse, de l'humilité... Je me trouvais pas trop mal en fait, mais l'important ce n'était pas ce que moi je pensais, mais ce que elle, elle pensait! En même temps, le sale boulot ne me faisait pas peur, j'étais près à faire un peu tout, alors pourquoi ça ne fonctionnerait pas? Et je devais être un candidat potable si Randall m'avait recommandé?




codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleak mercenary with a warm heart
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Clémence Brown & Roxane P. Mona
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Atlantide, l'empire perdu
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans
COTE COEUR : Un certain coeur ardent...qui peut vaincre le froid en presque toutes circonstances
OCCUPATION : A la tête d'une équipe de mercenaires || Entraîner sa fille à la relève
HUMEUR : Aventurière
MON ARRIVÉE : 11/04/2013
MON VOYAGE : 1091
POINTS : 99
LOCALISATION : Le globe terrestre

MessageSujet: Re: С новым годом! - Bonne année! [pv Helga et Randall] [Terminé]  Dim 2 Mar 2014 - 17:08


     
С новым годом! - Bonne année!  ▬ Hadès & Randy

Helga arriva au QG quasi désert en fin d'après-midi, afin d'auditionner une potentielle recrue. La mercenaire avait donné congé à la moitié de son personnel en cette journée. Il faut dire que ce soir, c'était nouvel an. La trentenaire s'en fichait, elle n'avait d'ailleurs rien prévu de particulier. Juste une mission de routine avec un vol de documents après un entretien d'embauche. Sam, qui se chargeait du service client et des missions, la lui avait apportée à son arrivée. Une banalité qu'elle envisageait avec Randy. Lui aussi travaillait en cette période de fête. Helga avait eu la sienne, celle de Noël, elle trouvait ça suffisant.

Randall avait présenté la future recrue comme fiable et audacieuse et qu'il avait des capacités pour ce boulot de mercenaire. Il avait par contre était flou sur les circonstances de leur rencontre..Helga avait alors accepté de le recevoir et c'est en ce dernier jour de l'année qu'Helga tenait son engagement. C'est ainsi qu'elle se rendit à son bureau, en avance sur l'horaire de l'entretien. Il lui manquait un dernier détail à vérifier : le passage au logiciel. Ce dernier avait été élaboré par un ancien collègue de la police. Il était un prodige de l'informatique et avait réussi à créer un logiciel qui permettait de voir à ce que les personnages Disney ressembleraient dans ce monde, il marchait également dans l'autre sens. Helga ouvrit le dossier de ce fameux Hadès et en extirpa la photo, qu'elle scanna. Elle l'envoya ensuite sur son logiciel et l'image de l'ancien personnage de Disney apparut. Helga était sidérée d'apprendre qu'il était un ancien Dieu. Et pas n'importe lequel, le Dieu des Enfers. Helga entreprit alors de faire de rapides recherches, n'ayant ni le temps ni l'envie de regarder le dessin animé. Elle le trouva décri comme possédant un formidable tempérament explosif. Helga y vit un potentiel. Maintenant, il restait à savoir si c'était toujours le cas dans ce monde et s'il avait toujours ses pouvoirs. Helga ignorait s'ils les gardaient. Etant humaine, elle n'avait pu voir la différence, quant à Iago, il était un ancien perroquet parlant. Il avait gardé la parole. Pour Randy, sa faculté à se camoufler. Mais quand était-il des véritables pouvoirs ? Helga l'ignorait. Cela restait à creuser. Mais ce qui l'intéressait véritablement, en dehors de cette curiosité, était de savoir s'il avait véritablement sa place au sein de son équipe. La mercenaire ne tenait pas à perdre sa réputation. Elle avait un QG à faire fonctionner, elle n'accepterait aucun engrenage défectueux dans son entreprise bien huilée. C'est ainsi qu'Helga fit passer un entretien à cet ancien Dieu. Autant le dire tout de suite, sans Randy, Helga ne se serait jamais intéressée à Hadès, du moins s'il avait postulé de lui-même. Pour entrer, il fallait soit un appui dans l'équipe, soit qu'Helga repère le postulant. Il pouvait y avoir des exceptions comme le fait qu'il soit recommandé par des fournisseurs ou par la profession. Helga était particulièrement exigeante sur ses membres. Elle en voulait des fiables et permanents.

Helga effaça sa recherche sur Hadès, quand quelqu'un toqua à la porte de son bureau. Elle savait que cela ne pouvait être que lui, à cette heure et à cette date, dans son QG quasi désert. Quand il entra, elle lui serra la main. Elle le jaugea, il avait l'air confiant et charmeur. Helga songea que pour extirper des renseignements lors de mission d'infiltration, cela pourrait être utile, surtout si les informations étaient détenues par des femmes. Après lui avait serré la main, elle l'invita à prendre place sur le fauteuil en face d'elle, puis Helga se rassit à sur le sien. Seul le bureau en verre les séparait. Sur ce bureau, aucun effet personnel n'était à noter, même pas la photo d'Iago. De plus, aucune potentielle bague n'était visible, ses mains étaient toujours gantées.
Randall attendait dehors. Elle lui avait parlé de la mission de vols de documents, qui les attendait et lui avait spécifié que si elle prenait Hadès dans l'équipe, ils décolleraient tous les trois. Helga avait songé que ce n'était pas du favoritisme de partir avec Randall, puisqu'il était  un des seuls disponibles en cette journée du réveillon. En effet, Randy était son chouchou dans son armée. Il était également son seul et véritable ami dans ce monde, mais ça, elle ne le lui avait jamais dit et tentait de ne pas en tenir compte lors des attributions des missions. Pourtant, Helga le privilégiait dans certaines.

         
       
     
« Je vous en prie. L’appellation exact, si cet entretien est concluant, est chef. »  

      Helga coupa court ainsi au madame-mademoiselle, qu'elle trouvait toujours déplacé. Et puis le « chef » lui changeait du lieutenant de son monde, son dernier grade au sein de l'armée de Rourke. Elle avait recommencé presque au bas de l'échelle dans ce monde, en passant par la case police. Cependant, elle avait dirigé une équipe, mais avec un supérieur hiérarchique, ce qu'elle n'avait pas ici. C'était la première fois qu'elle était à la tête d'une équipe, d'une armée, sans supérieur. Et elle avait très bien réussi. Son équipe était réputée dans le milieu et aucune concurrence ne lui arrivait à la cheville. Enfin, une possédait également Randall dans son équipe, mais cela, Helga l'ignorait encore.
Elle avait un QG extraordinaire constitué de plusieurs départements dont celui d'entraînement, des armes, des missions, des véhicules etc. En tout, une centaine de personnes travaillaient sous ses ordres et elle les connaissait tous. Enfin, elle connaissait ce qu'il était utile de savoir, comme leur identité et seulement pour certains, leur vie personnelle. Elle avait également d'excellents fournisseurs. En bref, Helga Sinclair s'était constituée un grand réseau et excellait dans ses missions. Elle frôlait le sans faute. Il faut dire qu'elle était extrêmement sélective dans ses recrues. C'était elle et elle seule qui les choisissait. Sauf pour la potentielle recrue qui venait d'entrer dans son bureau. Elle avait été recommandée par Randy. Il faut dire qu'elle lui vouait une confiance quasi aveugle et il était le seul à savoir certains détails de sa vie, comme le fait qu'elle était en couple et qui était son compagnon. Il ignorait pourtant qu'ils venaient du même monde, bien qu'Helga le savait grâce à son logiciel. Plusieurs y étaient passées, comme sur Iago, Aladdin et toute son équipe. C'est ainsi qu'elle avait appris que seul Randall venait de son monde dans son équipe. Maintenant, elle savait aussi pour Hadès.


         
       
     
« Pour la rapidité, c'est le gage de notre service :  rapidité, efficacité et discrétion. Randall a du vous en parler, je présume. Il m'a assuré que vous possédiez ces trois traits. Je lui fais confiance la-dessus, bien que j'attends des justifications de votre part, en vous voyant à l'oeuvre. Vous n'êtes pas sans savoir qu'une période d'essai vous sera accordée. »

Hadès se présenta ensuite et sous une part d'honnêteté sur le fait qu'il n'était pas habitué au entretien. Helga songea qu'en tant que Dieu, ce n'est pas une chose qu'il avait en effet l'habitude de faire. Elle acquiesça alors d'un hochement de tête.


         
       
     
« C'est tout à votre honneur d'être honnête sur ce point, du moins avec moi. »

Helga décida alors d'entrer directement dans le vif du sujet. Inutile de tourner autour du pot, surtout que ce n'était pas dans sa nature.


         
       
     
« Bien. Dites-moi quelles sont, à votre humble avis, vos principales qualités et défauts. Et surtout vos capacités. Avez-vous déjà une quelconque expérience dans nos différents domaines ? Comme je suppose Randall a du vous le dire, nos activités sont assez diversifiées et tous nos employés ne les font pas toutes. Lesquelles à votre avis, vous conviendrez ? »

Helga voulait également savoir s'il avait déjà tué quelqu'un. Tous ses employés n'étaient pas des meurtriers, mais ceux du terrain devaient l'être..

     
© By Halloween sur Apple Spring erenminareci Helga

     

_________________
Life out there isn’t a fairytale, but fortunately I'm not a princess. I'm glad that I'm much more. I'm a mercenary in a corrupted world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lord of the Dead
PRESENCE/ABSENCE : Omniprésent... /sbaf/
DOUBLES COMPTES : Trois bêtes très bête...
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : trop vieux pour toi gamine!
COTE COEUR : C'est Helga qui l,a trouvé, elle le garde <3
OCCUPATION : tente de dominer le monde
HUMEUR : Boum Badaboum boum boum boum! Ah!
MON ARRIVÉE : 24/04/2013
MON VOYAGE : 532
POINTS : 100
LOCALISATION : pas de tes oignons!

MessageSujet: Re: С новым годом! - Bonne année! [pv Helga et Randall] [Terminé]  Lun 3 Mar 2014 - 22:32

С новым годом!


Elle semblait du genre strict… intéressant. J’aimais bien les femmes de caractère, ça mettait du piquant dans les conversations et tout le reste. Embêter les gens quand ils ne se battent pas, ce n’est pas aussi amusant… aussi bien taquiner un mort… heum mauvais exemple puisque je pouvais vraiment le faire lorsque j’étais seigneur et maitre des enfers. Sauf qu’un mort, ça n’a plus rien à perdre, donc ça abandonne rapidement, alors qu’un humain, ça ne veut pas mourir, alors ça se battra comme un déchainé! Pourquoi vous pensez qu’il est amusant de jouer avec les mortels? Ils feront tout pour survivre, ou pour protéger ceux qui leur sont proche. Sauf que maintenant je faisais partie de cette vermine terrestre… Bon en fait je me pensais bien au dessus de tout ça, enfin presque puisque j’avais besoin de manger et de me nourrir comme eux… Mais je parlais des attachements et de tout ça… Je n’ai pas de famille ou d’amis, ce qui fait que je ne risquerai pas ma vie pour eux… Non je suis une sorte d’électron libre qui ne cherche qu’à s’amuser et à vivre. Pour l’instant, car sinon j’aimerais bien réussir à acquérir du pouvoir… en politique? J’y avais pensé, mais bon, une chose à la fois. De toute façon les plans à long terme, ce n’était pas trop ma force… les plans tout court en fait.

Je me permis de lui répondre avec un grand sourire charmeur, car je voulais aussi par la même occasion lui montrer que j’écoutais…. Quand je le voulais bien, mais bon ça elle n’avait pas à le savoir! Je faisais ce qui me plaisait, sinon je devais avoir un fort intérêt… L’argent pouvait être ce dit intérêt.

- Et bien Chef ça sera si c'est le cas.

Je l’écoutai attentivement, puisque c’était en quelque sorte mon avenir qui se jouait. Je n’avais pas vraiment envie de recommencer le processus de demande d’emploi, encore et encore, tel un loser… je ne suis peut-être pas un gagnant, même que je n’étais pas certain d’avoir un jour gagné, mais j’avais le droit de réussir au moins quelque chose de temps en temps, non? Question que je ne sois pas ici pour rien… Non mais c’est vrai, sinon pourquoi continuer à vivre cette vie si c’est pour tout rater? Bon pas d’inquiétudes, je ne suis pas suicidaire, j’aime trop rester pour embêter les gens. Je n’ai que ça à faire… et travailler pour avoir de l’argent.

Je pus constater qu’être honnête pouvait être à mon avantage… enfin pour l’instant. En même temps j’aurai eut l’air stupide de dire que j’étais un expert en entrevu, surtout que c’était si facile de coincé quelqu’un qui disait connaitre un sujet alors qu’on fait il n’en savait rien! Bon ça m’arrivait de mentir assez fréquemment, mais c’était sur ce que je connaissais. Sauf que raconter n’importe quoi n’était toujours pas à l’ordre du jour, puisque je sentais que j’avais bien plus intérêt à dire la vérité, ou du moins une partie de la vérité.

Ce fut bien vite à moi de parler. J’aurais du prendre plus de temps pour me préparer! J’aurai du me douter qu’elle me demanderait quelque chose du genre… mes qualités et mes défauts… Je ne pouvais pas lui dire que j’étais colérique, parce que c’est franchement pas bien vu. Pourtant, je ne devais surtout ma mentir, sinon fini mes chances. Bon en fait ça pouvait m’aider à être engagé, mais c’est par la suite que mes mensonges me retomberaient dessus… Je dus donc réfléchir à comment et quoi lui répondre avant d’ouvrir la bouche :

- Ce n’est pas facile de se décrire…Et puis une qualité peut tout aussi bien sembler un défaut pour quelqu’un d’autre, je crois que tout dépend du point de vu. Je suppose que je suis un grand parleur, je sais persévérer et quand me replier, je n’ai pas peur de la mort, surtout pas de la donner. Je sais garder mon calme et mon sang froid, même si j’ai plus un tempérament parfois brûlant… Je n’aime pas être contrarié, ça me fait un peu exploser, mais j’y travaille… et puis, qui aime se faire contredire?

Je réfléchie à nouveau… Est-ce que j’en avais assez dit? Je ne savais pas trop en fait et ça m’agaçait de rien y connaitre en entretient d’embauche. J’avais aussi bien énoncé des qualités que des défauts et rien ne pouvait vraiment me nuire, enfin c’est ce que j’espérai, parce que c’est certain que les gens n’aimaient pas les colériques, mais il fallait bien que je dise quelque chose contre moi, non? Et puis c’était vrai que je me fâchai quand on me contrariait… Dire que je ne voulais pas en parler au début, mais bon, c’était fait. Bon peut-être qu’il était temps de parler de capacités maintenant? Parce qu’il fallait bien que j’essai de me vendre, non?

- Capacités… je crois que physiquement, je peux faire tout ce que d’autres hommes peuvent faire. Je n’ai pas vraiment de limite morale : Voler,  enlever ou tuer ne me posent pas de problème, tant que je suis payé ou que j’y trouve un intérêt. J’ai un certain talent pour allumer des feux… Que dire d’autre?

Là je ne savais plus trop quoi ajouter, tout dépendait de ce qu’elle voulait savoir! J’avais répondu de mon mieux à ses questions. Je trouvais ça presque amusant que je devais exposer ma noirceur afin d’essayer d’être embauché. Je confessai comme ça que ça ne me dérangeait pas de prendre la vie de quelqu’un avant d’aller l’enterré dans le bois pour ensuite retourner à ma petite vie sans m’inquiéter. En même temps ce n’était pas parce que j’étais devenu un homme que je donnais une plus grande importance à la vie des humains… Enfin, il y en avait quelques uns que j’aurais eut une hésitation et que peut-être même que j’aurai refusé de tuer… Comme cette femme que j’avais rencontrée… Elsa. Randall était sympa, alors lui aussi je voulais bien qu’il vive. Et que dire de cette jolie femme en face de moi? Je ne lui aurai certainement pas fait de mal, enfin sauf si elle me le demandait…

Oh là! Je m’égare dans mes pensés! Il faut dire que d’être seul avec une jolie blonde, ça me donnait des idées… mais c’était mieux que je chasse tout ça si je voulais être embauché… et puis de quoi était-elle capable? Je n’avais pas envie de me faire casser des doigts parce qu’elle m’aura laissé croire qu’elle voulait bien pour mieux me le faire payer! Je connaissais les femmes, elles pouvaient être bien cruelles! Pas que j’avais quelque chose contre la cruauté, enfin sauf lorsque c’était contre moi…

- Avez-vous d’autres questions? Car malheureusement, je ne sais plus que vous dire. Sauf peut-être que je suis entièrement disponible. Je n’ai pas de famille et que certaines connaissances qui ne s’inquièteront pas d’une absence prolongée de ma part. Randall m’a un peu parlé de vos activités, mais je serais curieux d’entendre de votre bouche ce que vous prévoyez pour moi, si votre décision était favorable à mon embauche?




codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleak mercenary with a warm heart
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Clémence Brown & Roxane P. Mona
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Atlantide, l'empire perdu
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans
COTE COEUR : Un certain coeur ardent...qui peut vaincre le froid en presque toutes circonstances
OCCUPATION : A la tête d'une équipe de mercenaires || Entraîner sa fille à la relève
HUMEUR : Aventurière
MON ARRIVÉE : 11/04/2013
MON VOYAGE : 1091
POINTS : 99
LOCALISATION : Le globe terrestre

MessageSujet: Re: С новым годом! - Bonne année! [pv Helga et Randall] [Terminé]  Sam 8 Mar 2014 - 0:37


     
С новым годом! - Bonne année!  ▬ Hadès & Randy

Helga entra directement dans ce qui l'intéressait. Elle voulait connaître les qualités et défauts d'Hadès, ainsi que ses capacités. La mercenaire cherchait ainsi à voir si Hadès avait oui ou non sa place dans son équipe. Elle ne tenait pas à embaucher quelqu'un juste sur une recommandation ou sur ce qu'elle avait pu découvrir sur lui, via son ordinateur. Helga voulait du concrets. La blonde voulait également savoir si l'ancien Dieu avait gardé certaines capacités. Bien évidement, elle n'allait pas lui demander directement et elle ne s'attendait pas à ce qu'il le lui dise. Seulement, elle espérait que dans ce qu'il répondrait, elle pourrait décrypter quelque chose qui lui ferait entendre si oui ou non, il avait conservé certains aspects de sa vie d'avant. La trentenaire espérait bien obtenir certaines de ses capacités d'avant dans son équipe. S'il s'avérait qu'il ne les avait pas conservées, Helga le prendrait alors comme un parfait humain, surtout que c'est ce qu'il était devenu dans ce monde. Enfin, ce n'était pas un ancien Dieu qu'elle voulait engager, mais bel et bien un agent humain fiable et capable de mener à bien ses missions. Elle avait un certain niveau à tenir si elle voulait que son équipe demeure numéro une dans la profession.

Helga observa attentivement sa potentielle recrue lui répondre. Elle l'écouta attentivement. Son avenir était entre ses mains gantées, du moins son potentiel avenir au sein de son armée. Hadès narra ses qualités et défauts. La blonde nota qu'il avait raison, il était un grand parleur. L'ancien Dieu des Enfers poursuivit en dévoilant qu'il savait quand se replier. Helga songea que c'était une grande qualité pour son armée. En effet, il arrivait que dans certaines situations, il ne fallait pas insister, il fallait savoir se replier. La dernière partie de son explication de caractère attira l'attention d'Helga. Elle retrouva le Dieu qui était décrit sur son ordinateur. Finalement, malgré le changement de monde, il restait le Dieu au tempérament de feu. Helga y vit un potentiel. Maintenant, il restait à voir s'il était capable de s'intégrer dans une équipe et s'il savait suivre les ordres. Et puis, les mots n'étaient pas tout, surtout dans son travail. L'action primait. Helga espérait également que le côté colérique ne nuirait pas aux différentes missions, quoiqu'elle voyait plutôt cela en positif. S'il fallait ça pour mettre le feu, elle prenait. Du moment que ça ne sabotait pas les missions, mais permettait de les accomplir, Helga était ravie.

Hadès enchaîna avec les dernières questions d'Helga sur ses capacités. Cette partie lui plut davantage que le reste, surtout la partie sur le feu. Lorsqu'il la mentionna, Helga sourit intérieurement, ainsi le Dieu des Enfers était toujours là.

Hadès finit par achever le listing de ses capacités et informa Helga qu'il était pleinement disponible, sans attache. Une recrue parfaite songea la mercenaire, du moins, c'est qu'il laissait présager. La chef songea qu'elle devrait peut-être remercier son soldat, Randy qu'elle commençait à voir de plus en plus comme un ami, surtout depuis qu'une certaine jeune femme blonde avait révélé cette relation amicale aux yeux d'Helga. Enfin, elle ne le lui dirait jamais directement et puis, Hadès devait encore faire ses preuves. D'ailleurs, il était temps de conclure cet entretien pour le voir à l'action. Sa potentielle recrue venait de lui demander ce qu'il attendait d'elle s'il était embauché. Normalement, une recrue sait pourquoi elle auditionne. Mais dans le cadre de l'équipe d'Helga s'était différent. Plusieurs corps de métiers se côtoyaient et certains revêtaient plusieurs casquettes. Enfin, chacun savait le domaine, mais pas forcément la fonction précise. Et puis, chaque mission était unique. Ainsi, Randy avait fait postuler Hadès pour le département des missions, dans l'équipe de terrain.


       
     
   
« Hum, je pense que votre entretien correspond bien à ce que j'attends de vous. Un agent de terrain. Je vous vois bien vous chargez de la protection de clients ou de l'élimination de certaines de leur menaces. Vous seriez ainsi peut-être chargé de faire le ménage. Enfin, si vous vous révélez comme une bonne recrue, vous aurez le choix de vos missions. »

Quelqu'un toqua à la porte. C'était Sam. Lorsqu'il entra après qu'Helga le lui eut donné l'ordre, il l'informa que tout était près pour la mission, ainsi que le caméléon équipé et paré.


       
     
   
« Bien. Merci Sam. Nous arrivons. »

Elle le regarda sortir et se tourna vers Hadès, puis se leva de sa chaise.


       
     
   
« Bien. Nous en avons fini avec cet entretien. Votre période d'essai commence sur le champ. Nous partons pour une mission de vols de document en Russie. Je vous en dirai plus une fois embarqué. Randall Boggs part avec nous. »

Helga lui sourit d'un sourire professionnel et sortit de son bureau, Hadès sur les talons. Lorsqu'elle en sortit, elle trouva Randy habillé et armé, prêt à partir.


       
     
   
« Nous partons, Boggs. Nous allons voir si ta recrue est à la hauteur. »

Helga n'ajouta rien de plus à l'attention de celui qu'elle considérait comme son chouchou. Elle ne voulait pas que son équipe sache qu'elle en avait un. Surtout elle qui se voulait impartiale. Arrivée aux vestiaires, elle se tourna vers Randy.


       
     
   
« Boggs, je te laisse te charger de ta recrue. Tu en as la responsabilité. »

Elle se tourna vers Hadès.


       
     
   
« Bien. Alexander, je vous laisse entre les mains de Boggs pour vous équiper. Quand ce sera fait, il vous emmènera à l'armement où l'équipe en charge vous équipera des armes pour la mission. Nous nous retrouvons dans la zone d'embarquement dans huit minutes zéro zéro. Compris ?! »

Puis, Helga s'éclipsa et s'habilla en conséquence de la mission. Elle revêtit son pull noir col roulé, ainsi que son pantalon camouflage pour les zones neigeuses. Elle garda ses bottes et changea ses gants pour ceux d'hiver. Elle prit un manteau, toujours camouflage hiver, qu'elle n'enfila pas tout de suite. Il faisait trop chaux au QG. Il servirait lorsqu'ils seraient sur place, en Russie. Elle sortit alors des vestiaires des femmes et se dirigea vers le département de l'armement, adjacent aux vestiaires. Elle revêtit une ceinture contenant différentes armes et prit un couteau qu'elle attacha à l'une de ses jambes. Elle en dissimula un autre, plus petit à sa cheville. Quand elle fut prête, elle arriva à la zone d'embarquement et entra dans le jet et s'installa aux commandes.

     
© By Halloween sur Apple Spring erenminareci Helga

     

_________________
Life out there isn’t a fairytale, but fortunately I'm not a princess. I'm glad that I'm much more. I'm a mercenary in a corrupted world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ça effraie les p'tits enfants... Et les p'tits monstres!
PRESENCE/ABSENCE : 3 jour / 7
DOUBLES COMPTES : Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour
PHOTO D'IDENTITE :

:Cadeau d'anniversaire reçu de ma Nini chérie ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Monster inc
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans
COTE COEUR : La violence et la torture ♥
OCCUPATION : Effrayer les enfants
HUMEUR : Monstrueuse
MON ARRIVÉE : 14/04/2013
MON VOYAGE : 1066
POINTS : 10
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: С новым годом! - Bonne année! [pv Helga et Randall] [Terminé]  Sam 8 Mar 2014 - 2:36

С новым годом! - Bonne année!
Hadès D. alexander & Helga K. Sinclair



Randy avait eut l'étrange idée de proposer un homme à sa patronne comme recrue. Il n'avait pas réellement vu de talent exceptionnel chez l'individu en question, mais il avait crut comprendre qu'il faisait partit de la mythologie grec. Qu'il était un dieu. Il n'avait pas cherché bien loin et il n'avait pas contre-dit l'homme qui s'était présenté sous le nom d'Hadès puisqu'il avait fait usage d'un pouvoir qu'un simple mortel ne pourrait avoir. Enfin, il avait cru l'avoir vu, mais c'était toujours à vérifier, car ils étaient entrain de se battre contre une dizaine d'hommes  lorsque cela arriva. Ce qui avait surtout accroché l'ancien caméléon, c'était sa façon d'agir et son sang froid qu'il avait eu lorsqu'il avait eu un fusil braqué sur le front.  Il savait bien que Randy n'allait pas hésiter à tirer puisqu'il avait tout de même tué plusieurs hommes dans l’entrepôt du musée, mais voilà, il n'avait pas supplié l'homme de ne pas le faire. Il allait être utile durant les prises d’otage, Randy en était persuadé. L'équipe d'Helga l'avait donc été amener au QG, les yeux bandés au cas de tout refus de leur chef, puis Randy l'entraîna jusqu'au bureau de la blonde où il le laissa entrer seul.

La porte se ferma et Randy eut envie de coller son oreille sur elle suivre leur conversation, mais la sonnerie de sa montre le remit à l'ordre. Il se dirigea directement vers les vestiaires et percuta de plein fouet une recherchiste dont il ignorait le nom, mais qui se trouvait souvent dans les parages, qui échappa tout ses documents seulement lorsqu'elle se rendit compte dans qui elle venait de tomber. L'homme ne pu dire si cela était volontaire ou non, mais une chose était sûre, c'est que c'était étrange qu'il lui fonce dedans alors qu'il longeait le mur pour ne pas avoir d'accident. Il ne l'aida pas à prendre ses choses et il fonça directement dans le vestiaire des hommes pour aller à sa case pour se changer en habit de mission qui étaient en l’occurrence un manteau très chaud et un pantalon de neige tout les deux d'un blanc délavé qui servirait à se fondre dans le décor de la Russie et alla ensuite vers la salle d'armement pour prendre ses jouets préférés qui se limitaient à un revolver et un poignard qu'il mit dans l'une de ses bottes hautes.  

Il se retrouva à nouveau dans le long corridor silencieux où se trouvait le bureau de sa supérieure et se mit à faire les cents pas pendant plusieurs minutes jusqu'à qu'il décide de faire de push-up puis des set-up, sans parler d'une centaine de jupping-jack pour passer le temps. Finalement à bout de souffle et mourant de chaleur, il s'écroula au beau milieu du corridor en étoile et laissa le sol le rafraîchir un peu. Il finit par lever ses jambes pour les déposer contre le mur et toujours les bras crucifiés au sol, il se mit à chanter il était un petit navire jusqu'à ce que Sam passe en le dévisageant. L'agent le suivit du regard pour se rendre compte qu'il allait voir leur chef. Il resta silencieux jusqu'à ce que Sam revienne.

« Ils sortent. » Avait-il dit à l'homme au regard émeraude.

Il se leva d'un bon et poussa ses lunettes qui avaient glissés sur le bout de son nez. Il entendit la porte ouvrir et il se mit aussitôt en garde à vous. Il ne bougea pas d'un poil jusqu'à ce qu'Helga lui dise qu'ils partaient. Il se contenta de dire un « Oui chef. » clair et net pour ensuite la suivre à la trace, dépassant tout de même de quelques centimètres le simple apprenti. Il eut envie de presser davantage le pas pour parler à Helga de leur soirée étrange qu'ils avaient eu avec Hanity quelques jours plus tôt puisqu'il n'avait pas eu le temps de le faire plus tôt, mais il se ravisa. Ce n'était pas l'endroit et le moment de parler de cela. Il resta donc silencieux puis lorsque la blonde s'arrêta arrivée au vestiaire, elle donna l'ordre à l'ancien caméléon de s'occuper de la nouvelle recrue. Il fit un signe affirmatif de la tête puis attendit qu'elle entre dans le vestiaire des femmes pour s'éclipser à son tour dans le vestiaire des hommes suivit d'Hadès.

Randy, toujours d'un pas certain et rapide s'enfonça dans le vestiaire jusqu'à une case qui se trouvait non loin de la sienne où une plaque qui, contrairement aux autres, n'avait aucun noms gravés dessus. Il l'ouvrit d'un coup sec et arracha presque la porte.

« Ça sera ta case. Elle est vieille, rouillée et difficile à ouvrir et je crois que les tablettes ne sont pas au niveau, mais c'est la dernière case qu'il nous reste. »

La malchance du petit dernier que vous direz. Eh bah non. Cette malchance était créée de toute pièce par Randall qui ne souhaitait pas le voir s’en tirer aussi facilement pour une première mission. Il était persuadée que l'entretient s'était passée beaucoup trop bien, habituellement elles étaient beaucoup plus longues et il hésitait à  soupçonner d'Hadès d'essayer de draguer leur patronne, mais qui était aussi d'une façon ou d'une autre une personne qui comptait beaucoup pour lui. Il savait qu'elle avait un caractère assez bouillant et qu'elle n'allait pas se laisser faire, mais c'était plus fort que lui. C'était comme avec Hanity. On ne leur touchait pas et c'était tout.

Randy lui balança l'équipement qui était à l'intérieur de la boîte en métal puis attendit impatiemment que le dieu finisse de se changer pour se diriger vers la seconde salle où ils allaient trouver les armes, mais où l'équipe en charge ne semblait plus être. Randy le laissa choisir l'arme qu'il préférait, croyant que le choix n'allait pas être bien long, mais plus le temps avançait et plus son impatience commençait à se faire ressentir. Il commença à grincer des dents, à taper du pied et à regarder au quinze secondes sa montre comme s'il pouvait faire ralentir le temps de cette façon. Finalement, Randy prit le premier fusil qui était un MP9, un pistolet mitrailleur, et le tendit sans ménagement au plus vieux pour quitter la pièce et se diriger vers la zone d'embarquement.  Cela faisait déjà sept minutes trente trois secondes qu'ils avaient prit et il ne fallait pas perdre une seconde de plus. Il finit par se mettre à courir, laissant derrière lui son collègue en espérant que celui l'imitait. Helga se trouvait déjà à l'extérieur et il  finit par la rejoindre quelques secondes avant l'autre.

« Je suis... Je suis là Hel- Chef! » Finit-il par dire à bout de souffle, mais en tentant tout de même de se ressaisir. « Nous avons eut des problèmes avec la dernière case du vestiaire. »

Il savait qu'il n'y avait aucune excuse valable pour être en retard, mais de toute façon ils étaient là! … Il était là.

codage par langweilen sur apple-spring

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lord of the Dead
PRESENCE/ABSENCE : Omniprésent... /sbaf/
DOUBLES COMPTES : Trois bêtes très bête...
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : trop vieux pour toi gamine!
COTE COEUR : C'est Helga qui l,a trouvé, elle le garde <3
OCCUPATION : tente de dominer le monde
HUMEUR : Boum Badaboum boum boum boum! Ah!
MON ARRIVÉE : 24/04/2013
MON VOYAGE : 532
POINTS : 100
LOCALISATION : pas de tes oignons!

MessageSujet: Re: С новым годом! - Bonne année! [pv Helga et Randall] [Terminé]  Dim 9 Mar 2014 - 22:13

С новым годом!


Un silence s’installa. Je n’aimais pas particulièrement les silences, c’était d’ailleurs pourquoi il m’arrivait de parler beaucoup. Pas que j’avais quelque chose contre les malaises, qui en fait était plutôt amusant! Le truc, c’est que les gens profitaient de ces temps morts pour réfléchir, et quand ils réfléchissaient à mon propos et bien ça augurait rarement bien pour moi puisqu’ils réalisaient que je n’étais pas un enfant de cœur. Je peux le dire, parfois je suis un beau salaud… C’est plus fort que moi, c’est dans ma nature! Même en essayant d’être respectable, j’ai toujours des arrière-pensées qui ne le sont vraiment pas. Comme mieux valait que je taise tout ce à quoi je pouvais penser en regardant cette belle blonde devant moi… Car je dois l’avouer, je crois que j’avais un faible pour les blondinettes… Quoiqu’en fait je n’arrivais pas à être totalement insensible aux charmes féminins. Pas au point d’en perdre la tête, loin de là! Non seulement que j’avais une imagination très fertile… puis ensuite je retournais à mes petites affaires… préférant jouer avec elles plutôt que de créer une relation « d’égal à égal » ou une autre bêtise de ce genre.

Quoique j’avais changé depuis que j’étais dans ce monde. Je ne pouvais m’empêcher de me penser supérieur aux humains, mais il restait que j’en étais maintenant un… ce qui me rendais plus sensible… parfois. Comme que maintenant, j’appréciai qu’on me respecte. Avant qu’on me craigne me suffisait, mais je voyais bien qu’ici, il fallait plus que ça. Si je voulais arriver à quelque chose, il fallait que je bâtisse des alliances et ce genre de trucs, avoir des sous-fifres ne suffisait plus! Comme là, si j’étais pris, je devais accepter que j’étais le petit nouveau et que donc je devais obéir… ça ne m’enchantait pas vraiment, mais si je voulais manger pouvoir me payer un peu de luxe, je devais travailler… Et puis, ensuite je verrai si je faisais autre chose, car il est bien plus facile de gagner de l’argent quand on en a déjà!

Je fus heureux que mes réponses plaisent à la femme… je n’avais même pas eut à mentir! Être accepté de la sorte me faisait étrange, mais je n’en montrai rien, continuant plutôt d’afficher un sourire charmeur tout en la remerciant. Je ne pus rien dire d’autre puisqu’un homme vint frapper à la porte pour transmettre des informations à ma nouvelle chef. Oui un homme, bien qu’il avait plutôt un nom de chien… je réussis à me retenir de rire en pensant qu’en fait, il était bien un des toutous de la blonde. « Rapporte de dossier Sam! » Lorsqu’il fut ressortit, ma supérieure m’expliqua qu’on partait sur le champ en mission pour voler des documents en Russie! Et bien intéressant comme activité! J’étais très emballé par l’idée de jouer les agents secrets… j’avais probablement trop vu de films, mais j’avoue que ma presque mission avec Boggs ne m’avait pas laissé indifférent! Bon, je ne devais pas en parler, car ce cher Randall avait une tendance à accepter du travail ailleurs, ce que sa chef ne devait pas apprendre. Et je n’étais pas un rapporteur, alors je gardai ça pour moi. Et puis ce n’était pas de mes affaires! Ça ne me menaçait pas et ça ne menaçait pas les petites affaires de madame Sinclair, donc tout allait pour le mieux!


J’acquiesçai aux directive de ma nouvelle patronne et la suivie pour retrouver Randall dans le couloir. Le pauvre devait bien s’emmerder à attendre là… je me demandai bien ce qu’il avait pu fabriquer en attendant… il n’était surement pas resté là planté comme un piquet! Je ne pris pas plus la peine de réfléchir à ça, écoutant plutôt ce que la blonde disait. Je trouvai que ça faisait vraiment cliché comme façon de donner les ordres, mais bon, elle devait avoir fait l’armé si ça se trouvait. Mais quand même… huit minutes zéro zéro… Je suppose que c’était pour signifier qu’elle n’acceptait aucun retard? Parce que sinon elle se prenait trop au sérieux… Mais bon jamais j’irai lui dire ça parce que je veux quand même essayer de garder mon nouveau job!

Je suivis le jeune homme dans le vestiaire jusqu’à un casier qui s’avéra être tout pourris… Le genre que personne ne veut et qu’on laisse au dernier arrivé… ça fait partit de l’initiation, un truc débile des humains en gros qui consiste à tester la persévérance de quelqu’un en le faisant chier. Je lui répondis simplement :

- Et c’est supposé changer quelque chose le niveau des tablettes? Une tablettes c’est une tablette, qu’elle soit croche ou pas… Par contre je trouve ça décevant venant de la part d’une organisation ayant supposément tant de moyen… j’espère que l’avion ne sera pas dans un état semblable…

Je ne retins même pas un rictus, question de lui montrer que je savais qu’il avait fait exprès… Oh pas que ça me dérangeai vraiment d’avoir une case pourris, je n’allais pas vivre dedans après tout… seulement que je trouvais ce petit jeux assez ridicule, mais bon, je n’allais pas perdre plus de temps là-dessus et je me changeai avec ce que l’autre me balançait… C’était quoi son problème? S’il ne voulait pas que je sois pris, pourquoi m’avoir emmené? Il devait être jaloux que mon entretien se soit si bien passé. Ou il s’inquiétait pour elle? Je n’étais pas dupe, il y avait quelque chose entre eux… Il me restait à découvrir quoi exactement, mais là il agissait vraiment comme un jaloux…

Lorsqu’il fut temps de choisir une arme, j’étudiai les possibilités, puisque je n’avais pas vraiment une grande connaissance des pistolets et tout ce qui servait à tirer des balles… Sauf qu’il semblait que je devais choisir… Il me faudrait éventuellement un cours dans leur maniement et tout ce qui venait avec leur emploi. Le brun s’impatienta bien vite et choisi à ma place… roh mauvais joueur! Bon, il était vrai que nous allions être en retard et je pris rapidement un poignard avant de le suivre. J’arrivai devant la chef pile à l’heure, levant les yeux au ciel face à l’excuse pitoyable du jeune homme… Bravo la crédibilité hein… Je me retins pour ne rien dire, me contentant d’attendre.

J’allai ensuite prendre place près d’un hublot, question de pouvoir admirer le paysage. Je ne pouvais m’empêcher de m’amuser du revirement de cette journée. Je regardai l’eau du fleuve… ou étais-ce la mer? Parce que je ne savais pas exactement où nous nous trouvions, juste que nous étions près de New-York, car le trajet que j’avais fait les yeux bandés n’avait pas été si long… et que nous avions pris un bateau pour aller là... Donc nous devions être sur une île. Et puis pourquoi m’en inquiéter? Lorsque nous décollerions, je verrais bien!

- Dites chef… Pardonnez ma curiosité mais… Puis-je vous demander où vous avez appris à piloter un tel engin? C’est que ce n’est pas donné à tout le monde d’avoir l’occasion de faire un tel apprentissage…

C’est vrai quoi… Helga m’intriguait pas mal en fait, j’entrai dans un nouvel univers et il était normal de se poser des questions… Je savais que j’avais bien des choses à apprendre et franchement ça me stimulait à faire quelque chose de ma vie. C’était tout de même tout un changement de métier… de Dieu des morts à mercenaire… Bon, ça devait aller avec le changement de monde je suppose.

Nous décollâmes enfin et lorsque nous eûmes atteint notre altitude de croisière, je ne pus m’empêcher de poser à nouveau des questions… j’avais attendu, car je savais que le décollage et l’atterrissage étaient les moments les plus risqués et que donc mieux valait ne pas déconcentrer la femme… Ensuite c’était le pilote automatique qui prenait le relais, et lui, pas de chance de vraiment le déconcentrer…

- Et ses documents, on sait ce qu’ils contiennent? Ou encore qui nous engage? Est-ce que je peux poser ces questions, où la politique est silence complet? Je dois dire que je ne suis pas habitué à faire des missions et tout ce que ça implique…




codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleak mercenary with a warm heart
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Clémence Brown & Roxane P. Mona
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Atlantide, l'empire perdu
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans
COTE COEUR : Un certain coeur ardent...qui peut vaincre le froid en presque toutes circonstances
OCCUPATION : A la tête d'une équipe de mercenaires || Entraîner sa fille à la relève
HUMEUR : Aventurière
MON ARRIVÉE : 11/04/2013
MON VOYAGE : 1091
POINTS : 99
LOCALISATION : Le globe terrestre

MessageSujet: Re: С новым годом! - Bonne année! [pv Helga et Randall] [Terminé]  Sam 5 Avr 2014 - 18:57


     
С новым годом! - Bonne année!  ▬ Hadès & Randy

Une fois vêtue et armée, Helga se dirigea vers le hangar où se trouvait leur jet, déjà chargé et prêt à partir. Elle s'installa aux commandes et attendit ses deux soldats. La mercenaire n'aimait pas être désoeuvrée, c'était une perte de temps, surtout que la patience était loin d'être une de ses vertus. Ainsi, elle se leva et s'assura que leur jet disposait bien du bon équipement et que tout était bien solidement amarré. Bien qu'elle faisait confiance à Sam pour ce genre de choses, cela lui permettait de rester occupée. Tout en faisant ses vérifications, Helga se surprit à repenser à la soirée qu'elle avait eu récemment avec son caméléon préféré et sa colocataire. C'était grâce à cette soirée que la trentenaire avait compris ce qu'était devenu Randy pour elle : un ami. Elle avait cru comprendre que ce lien était réciproque. Cependant, ils n'avaient pas eu l'occasion d'en reparler. Helga espérait seulement que ça ne changerait rien d'un point de vue professionnel, surtout dans leur secteur de mercenaire. Elle restait sa patronne et lui son employé, malgré les traitements de faveur qu'elle lui prodiguait. Enfin, elle n'eut pas le loisir de prolonger sa réflexion. Ses deux mercenaires, du moins un l'était, l'autre étant à l'essai, arrivèrent.

       
     
   
« Bien Boogs ! »

Helga ne releva pas l'erreur que son chouchou avait failli faire. Il n'avait pas à l'appeler par son prénom, ni à la tutoyer. Elle était sa supérieur. Cependant, lorsqu'ils étaient juste tous les deux, Helga le laissait la nommer par son prénom et tolérer largement le tutoiement. Elle-même l'appelait par son prénom et de temps en temps le surnommer « Randy » ou « caméléon », Randy étant le caméléon du QG. Enfin, les surnoms n'étaient pas étonnant avec Helga, qu'ils soient sarcastiques ou touchants, ils sortaient souvent de sa bouche envers une personne inconnue ou proche. Ainsi, bien qu'ils étaient toujours dans le cadre professionnel, leur relation d'amitié prenait le pas sur leur façon de s'adresser à l'autre. Seulement dans le cas présent, ils n'étaient pas que tous les deux. Il y avait une autre personne, étrangère au service qui plus est. Helga ne tenait pas à ce que sa relation complice avec Randall soit découverte par ce nouveau venu. De façon générale, Helga ne tenait pas à ce que son équipe sache pour elle et Randy. En effet, elle ne voulait pas qu'on pense qu'elle se laissait aller à ses sentiments, bien que ce n'était qu'une relation d'amitié. D'ailleurs, personne dans son équipe ne savait pour elle et Iago, mis à part Randy. Pour elle, les sentiments étaient une faiblesse. Ce n'était pas pour rien qu'elle avait mis plusieurs mois avant d'enfin accepter ce qu'elle ressentait pour son perroquet. Et puis, son équipe la connaissait comme ça.

Hadès arriva juste à l'heure, lorsque Randy justifia le retard par le problème du casier. Helga comprit lequel sa recrue préférée avait donné à la potentielle nouvelle recrue.

       
     
   
« Je vois.. »

Elle ne chercha pas à savoir pourquoi. Peut-être qu'elle lui en toucherait deux mots quand ils seront seuls. Enfin, c'était loin d'être une priorité pour Helga. Quand elle partait en mission, seule celle-ci comptait. Pour l'heure, seule la mission à effectuer intéressait Helga. Elle avait déjà relayé ses pensées sur la soirée avec Hanity au second plan. Même Iago avait disparu de ses pensées.

Helga prit place aux commandes de pilotage et ils décolèrent pour la Russie. Ils en avaient pour environ quatre heures vingt-cinq de vol. Ils avaient ainsi largement le temps de parler de la mission, d'ailleurs Helga avait déjà élaboré une stratégie. Et puis, ils pourraient également apprendre à se connaître, du moins avec Hadès. D'ailleurs, ce dernier brisa le premier le silence par une question. Helga, tellement concentrée dans la manœuvre du décollage, répondit immédiatement, sans détour et sans se demander si oui ou non, elle devait y répondre.

       
     
   
« A l'armée. »

Bon ce n'était pas tout à fait exact. Elle avait réellement appris à l'armée comment piloter des avions, des nautilus tout ce qui peut se conduire seul. La mercenaire avait également appris à piloter des sous-marins et autres moyens de locomotion demandant une bonne coordination de l'équipage, donc de donner les bonnes instructions à une équipe de pilotage. Seulement tout datait de 1914, l'année d'où elle venait. Elle avait donc du se reformer à la police de New York et apprendre d'autres maniements clandestinement et sur le tas. Sa formidable capacité d'adaptation lui avait été extrêmement utile.

Lorsqu'ils eurent atteint la bonne altitude et leur vitesse de croisière, Helga enclencha le pilotage automatique. Elle alla s'installer près de ses hommes. L'un deux, Hadès, posa de nouvelles questions. Helga regarda furtivement sa recrue préférée et s'interrogea. Avait-il réellement briffé hadès sur ce qu'ils faisaient ou non ? La mercenaire expliqua alors ce que demanda la potentielle recrue. Au moins, elle cherchait à bien comprendre afin de bien s'intégrer. A moins qu'il travaillait pour un concurrent. Helga chassa cette possibilité. Il avait été recommandé par Randy, il aurait vérifié avant de le recommander. La confiance aveugle, qu'Helga avait accordé à Randall, ôta les possibilités de la concurrence.

       
     
   
« C'est exact. La politique de la maison est la confidentialité. Que cela soit des documents ou des clients. Seules les informations utiles pour la mission sont à connaître. Donc, non, nous ne savons pas le contenu des documents à subtiliser. Et vous allez voir, vous prendrez vite l'habitude des missions, bien que chacune soit différente. Après, comme je vous l'ai dit lors de votre entretien, si cette mission est concluante, vous serez embauché. Vous visiterez le QG et vous serez affecté à un secteur. Avec le temps, vous pourrez changer, si vous le désirez. Si vous vous révélez une bonne recrue, vous aurez le choix de vos missions, comme Boggs, par exemple. »

Helga n'avait pas voulu le citer pour le mettre sur un pied d'estale, mais tout simplement parce qu'il était présent et constituait un bon exemple, selon la mercenaire. D'ailleurs, Helga ne s'étendit pas sur ce sujet et alla chercher les plans du bâtiment et expliqua la stratégie à adopter. Après tout, c'était pour la mission qu'ils étaient en route pour la Russie, pas dans un salon de thé. Elle expliqua ainsi où chacun devait se placer, quand intervenir, les choses à ne pas faire, etc.

     
© By Halloween sur Apple Spring Vue d'avion Helga

     

_________________
Life out there isn’t a fairytale, but fortunately I'm not a princess. I'm glad that I'm much more. I'm a mercenary in a corrupted world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ça effraie les p'tits enfants... Et les p'tits monstres!
PRESENCE/ABSENCE : 3 jour / 7
DOUBLES COMPTES : Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour
PHOTO D'IDENTITE :

:Cadeau d'anniversaire reçu de ma Nini chérie ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Monster inc
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans
COTE COEUR : La violence et la torture ♥
OCCUPATION : Effrayer les enfants
HUMEUR : Monstrueuse
MON ARRIVÉE : 14/04/2013
MON VOYAGE : 1066
POINTS : 10
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: С новым годом! - Bonne année! [pv Helga et Randall] [Terminé]  Dim 6 Avr 2014 - 2:19

С новым годом! - Bonne année!
Hadès D. alexander & Helga K. Sinclair



Helga n'avait rien dit pour la presque erreur du caméléon, mais il fait dire que le tutoiement ne la dérangeait pas lorsqu'ils étaient que tout les deux ou alors en compagnie d'Hanity puisqu'ils devaient jouer le jeu de l'amitié... Quoique plus le temps avançait et moins que Randy avait l'impression de jouer un jeu. Il croyait de plus en plus que sa patronne pouvait désormais se figurer dans la liste de ses amis et elle se trouvait même en tête de cette liste, pas parce qu'ils étaient très proche l'un de l'autre, mais plutôt parce qu'elle était la seule à figurer dans cette liste. Pathétique? Peut-être pour vous, mais Randall n'avait pas à s'en plaindre. Il ne s'était même pas posé la question si c'était grave ou non puisqu'il faisait lui-même exprès pour ne pas se retrouver avec des amis. C'était compliqué et il fallait toujours les entretenir. Autant vous dire qu'il n'avait pas le temps de le faire avec son emploi du temps très chargé. La mercenaire ne fit pas de commentaire sur l'excuse stupide de l'homme avait plus lui donné pour justifier son retard. Peut-être parce qu'elle savait qu'il était toujours à l'heure habituellement? Peut-être qu'elle n'avait pas le temps de s'en soucier ou simplement qu'elle s'enfichait royalement. Ce n'était pas pour déplaire à Randall qui était déjà suffisamment embarrassé. Il aurait simplement fallut qu'Hadès en parle pour le rendre rouge comme une tomate.

Ils se dirigèrent vers le jet et Randy s'installa tout près d'un hublot comme à son habitude pour observer le décor devenir de plus en plus petit. Lorsqu'ils furent enfin à la bonne altitude, Helga vint les rejoindre. Il avait détourné la tête quelques secondes pour faire un petit sourire à la blonde qui s'installa près de lui puis il retourna aux nuages qu'il contemplait distraitement en écoutant la discussion que la recrue avait avec elle. À chacune des questions qu'il pouvait lui demander, Randy ne pouvait s'empêcher de soupirer et de faire rouler ses yeux d'exaspération. Il posait trop de questions. Ça l'énervait et c'était étonnant qu'Helga lui réponde de cette façon. Jamais il n'avait osé poser une quelconque question en rapport à son passé ou encore à la mission qu'ils allaient complétés. D'accord, il l'avait bien fait une fois, mais jamais il n'avait su simplement à cause de l'arrivée d'Hanity à leur table au restaurant où ils se trouvaient. L'ancien monstre finit par se retourner la tête pour de bon pour observer la blonde qui était en train d'informer que tout était top-secret et qu'il allait seulement avoir des avantages à travailler pour elle lorsque cela fera un moment qu'il sera parmi eux, comme Randy. Le plus jeune fit un sourire satisfait en entendant la comparaison puis regarda du coin de l’œil l'ancien dieu pour voir sa réaction.

Finalement Helga leur présenta la carte du site où ils devaient se trouver et Randall écouta attentivement les instructions qu'elle pouvait leur donner tout en tentant de s'imaginer sur le terrain grâce au relief indiqué sur la carte. L'homme au regard émeraude avait toujours été comme ça le plus loin qu'il pouvait s'en souvenir. Tout était très mental et calculé dans sa tête pour lui offrir un maximum de chance de réussite. Il ne s'était jamais permit un échec, surtout pas chez Monster Inc lorsque Sullivan et Bob pulvérisait toujours les records. Randy posa quelques questions sur les démarches à suivre et sur son rôle envers Hadès dans cette mission puis il hocha la tête pour approuver les dires de la patronne. Ensuite, Randy finit par se lever pour se diriger au cabinet de toilette du jet qui se trouvait au fond de l'avion, mais il fit tout de même très attention pour marcher directement sur le bout d'un des souliers de la recrue, faisant mine que c'était involontaire.

« Oh désolé Hadès, c'est que t'as de sacré pieds dis donc! »

Cela allait sans doute être suffisant comme message. Si l'ancien dieu de comprenait toujours pas qu'il valait mieux ne pas penser une seconde à toucher leur patronne, il allait lui faire comprendre d'une autre façon et cette fois-là, il ne lui écraserait pas que les pieds. Il allait sans doute lui enlever le goût de travailler pour elle s'il apprenait qu'il avait eu les mains légèrement trop baladeuses. Lui excessif? Bien sûr que non! Il tenait juste à protéger Helga d'un être aussi dégoûtant que Hadès pouvait l'être. Pourquoi l'avait-il proposé à la blonde déjà? ...Il l'avait soudainement oublié. La seule chose qu'il voyait pour l'instant c'était un concurrent et vous le savez tous aussi bien que moi que Randall Boggs déteste être deuxième dans le classement.

codage par langweilen sur apple-spring

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lord of the Dead
PRESENCE/ABSENCE : Omniprésent... /sbaf/
DOUBLES COMPTES : Trois bêtes très bête...
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : trop vieux pour toi gamine!
COTE COEUR : C'est Helga qui l,a trouvé, elle le garde <3
OCCUPATION : tente de dominer le monde
HUMEUR : Boum Badaboum boum boum boum! Ah!
MON ARRIVÉE : 24/04/2013
MON VOYAGE : 532
POINTS : 100
LOCALISATION : pas de tes oignons!

MessageSujet: Re: С новым годом! - Bonne année! [pv Helga et Randall] [Terminé]  Dim 6 Avr 2014 - 21:57

С новым годом!


Et bien au moins elle avait répondu à ma première question… même si ça avait été bref. Bon j’avoue que ce n’étais sans doute pas le bon moment, alors voilà pourquoi j’avais attendu avant de poursuivre mes questions. Donc la jolie blonde avait fait l’armée… intéressant. Bon j’avoue que vu ses manières, j’avais eut un sérieux doute. Il était évident qu’elle devait avoir un talent naturel pour commander, mais aller dans l’armée, ça lui avait sans doute aidé. Je me demandais bien ce qu’elle avait pu apprendre pendant le temps où elle avait fait son service militaire… Pas vous? Ne me dites pas que vous n’êtes pas curieux, je ne vous croirai pas! Par contre il n’était pas temps de trop la questionner… peut-être si j’obtenais cet emploi, là j’en aurais le droit? Ou plutôt que j’en prendrais le droit. Avec les femmes, il faut prendre son temps, car c’est à force de patience et d’attentions que l’en peut obtenir ce qu’on veut. Je sais, dit comme ça, ça sonne très prédateur, mais je m’en fou, parce qu’en fait, c’est un peu ça. Bon, tout dépend du point de vu, parce que j’avoue que draguer la femme n’est pas mon seul but, non j’espère surtout que mes charmes l’aideront à décider de m’engager.

Oh, mais je ne suis pas qu’une belle gueule en, je sais qu’il faudra que je montre sur le terrain que j’avais quelques capacités physiques… Je suis aussi fort que n’importe quel homme et puis je n’ai pas peur de me battre ou de tuer, alors je compte sur un peu de tout ça pour me décrocher une place dans ses rangs. Si Randall y arrive, pourquoi moi je n’y arriverais pas? Un peu d’entrainement et hop, je deviens un des meilleurs! Vous pourriez au moins faire semblant d’y croire… je sais que souvent la chance ne m’accompagne pas, mais ce n’est pas tout dans la vie! Et puis par le passé, j’ai été très mal entouré, alors j’ose espérer que cette fois ça irait mieux… Oh je n’ai pas tant d’espoir en fait, je me contente de faire ce que j’ai à faire et si ça tourne comme toujours, c'est-à-dire mal ou pas en ma faveur, et bien j’aviserai à ce moment en me faufilant ou me défilant, comme à mon habitude. SI je laissais quelqu’un d’autre faire, le plan, j’avais peut-être de meilleures chances? Nous verrons cela en temps et lieu.

J’écoutais avec attention la réponse de la chef lorsqu’elle vint s’assoir avec nous. Je dois dire que je la trouvais charmante de me répondre avec autant de patience. Et même que je me entais comme si j’avais une réelle chance de réussir à travailler pour elle. J’hochai la tête, montrant que j’étais bien à l’écoute. Par contre Boggs se montrait particulièrement agaçant… Il dégonflait ou quoi? Non mais s’il m’avait un peu mieux renseigné, je n’aurai pas eut à questionner la patronne… Monsieur était mécontent alors que c’était lui le fautif… ah les jeunes de nos jours! Tous inconscients des conséquences de leurs manquements! Si tu claque un étalon, normal qu’il te kick! Il avait quel âge, cinq ans? Si on ne me dit rien, normal que je veule savoir, pff. Heureusement, je n’avais pas vraiment d’autres questions, qui en fait n’auraient servies qu’à entretenir la conversation. Lançant un sourire charmeur, je conclue :

- Bien, j’espère bien réussir à être une bonne recrue alors.


Il fut ensuite temps qu’elle nous expose le plan. En gros profiter des festivités pour s’infiltrer dans le bâtiment… personnellement j’espérai pouvoir me déguiser en garde russe, car il y avait longtemps que je n’avais pas ajouté un déguisement à ma collection. Collection qui manquait d’amour, je ne le crains. J’aimais bien mon costume de garde anglais, il était bien, même si je n’avais pas pu encore le réutiliser… C’était une bien vieille histoire, mieux valait que je n’y repense pas trop, car Londres ne m’avait pas vraiment réussit… Non vraiment je ne veux pas parler de Cervelle de Moineau… Surtout que Randall l’avait protégé une semaine plus tôt. Ça non plus valait mieux que je n’y pense pas en fait.

D’ailleurs, parlant de lui, et bien monsieur le double agent double venait de me marcher sur le pied de façon « accidentelle » Mouais, aussi accidentelle que quand je mets mon poing au visage de quelqu’un… Plus je le voyais agir et plus je me disais qu’il était jaloux… Il convoitait le cœur de sa jolie supérieure? Il ne croyait quand même pas que j’allais me laisser intimider de la sorte? Le pire, c’est que je crois que s’il arrêtait ses bêtises pour me dire qu’il avait l’œil sur la blonde avant moi, et bien je la lui laisserai! Sauf qu’il ne voulait pas assumer ses sentiments et faire le gamin? Et bien il allait voir que je n’allais pas m’aplatir devant lui.

- Oh tu sais ce qu’on dit sur les hommes aux grands pieds, qu’ils sont grands de… partout… Mais ne soit pas jaloux le jeune, tu as pleins d’autre qualités…

Déplacé? Certes. Mais ça fait partit de ma personnalité. Je ne suis pas du genre gentil, certainement pas. Je veux bien faire mes petites affaires tranquilles, mais si on me provoque, je n’hésiterai pas à répliquer! Et puis je crois que le petit n’avait pas saisit que j’étais plus dangereux que j’en avais l’air… Non, je ne parle pas de maladresse… les pouvoirs, sur le feu, hello! Ah non mais quelle mauvaise volonté! Bon j’avoue que je suis très mal placé pour parler de bonne volonté puisque je fais exprès d’ignorer les messages peu subtils de mon « collègue ».

Lorsqu’il me sembla que plus rien ne pouvait être ajouté à propos de la mission, je me callai dans mon fauteuil pour piquer un petit somme. J’avoue que questionner la femme à nouveau m’avait tenté, mais mieux valait que je reste un peu tranquille, question de ne pas avoir l’air louche. Pas que ça me dérangeait vraiment, mais c’est que dans le cas présent, je n’avais rien à me reprocher et que pour avoir cet emploi, peut-être que faire profil bas était une bonne idée à envisager.

Je somnolai un peu, me réveillant complètement juste avant que nous amorcions la descente… Bientôt nous serions dans le feu de l’action… je ne pensais pas que ça serait peut-être littéralement le cas… Quoiqu’avec moi, souvent ça se termine, comment les humaines disent… « à feu et à sang »? Un truc comme ça. Bon je dirai que c’est plus souvent du feu que du sang, mais passons…

L’avions se posa sur la piste glacée. Je n’y connaissais rien, mais ça ne semblait pas être de très bonnes conditions pour un atterrissage. Une fois l’appareil immobilisé, je me levai enfin, ce qui me fit un grand bien. je sais que J’aurai pu me lever pendant le vol, alors que nous étions à altitude stable, mais si vous avez suivis, j’ai dit que j’avais surtout écouté les ordres et somnolé… C’est à se demander si vous comprenez ce que je raconte… Je pus donc enfin étirer mes jambes. Je remis mon manteau tout en écoutant les directives de la patronne. Dans l’appareil, il faisait chaud, mais à l’extérieur ça serait bien l’inverse, ça c’était certain!
Je peux dire que pour une fois, j’aurais aimé avoir tord, mais il s’avéra qu’il faisait extrêmement froid… je crois que je ne pensais pas qu’il pouvait faire aussi froid sur cette terre… J’avais pourtant déjà entendu parler des froids sibériens, mais tant qu’on n’y a pas été et bien ça reste abstrait… je ne pus m’empêcher de laisser une légère plainte m’échapper, alors que j’avais de la difficulté à respirer :

- Par les âmes damnées de l’enfer… Comment peut-il faire aussi froid…




codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleak mercenary with a warm heart
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Clémence Brown & Roxane P. Mona
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Atlantide, l'empire perdu
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans
COTE COEUR : Un certain coeur ardent...qui peut vaincre le froid en presque toutes circonstances
OCCUPATION : A la tête d'une équipe de mercenaires || Entraîner sa fille à la relève
HUMEUR : Aventurière
MON ARRIVÉE : 11/04/2013
MON VOYAGE : 1091
POINTS : 99
LOCALISATION : Le globe terrestre

MessageSujet: Re: С новым годом! - Bonne année! [pv Helga et Randall] [Terminé]  Sam 26 Avr 2014 - 15:54


     
С новым годом! - Bonne année!  ▬ Hadès & Randy

Helga répondit à toutes les questions, ce qui était assez étonnant de sa part. Randy avait sûrement du le remarquer, mais Helga ne s'en formalisa pas, surtout que ce n'était pas des questions personnelles. Si cela avait été le cas, Helga n'aurait pas tourné autour du pot pour exprimer son point de vue au nouveau, quant à l'atteinte de sa vie privée, et d'une façon qui n'aurait rien eu d'agréable. Il n'y avait qu'une seule personne, qui connaissait une partie de sa vie privée. Cette personne était son ami, voir son meilleur ami, Randy. Il était plutôt un de ses seuls amis. Enfin, Helga n'était pas très sentimentale, pourtant avec le changement de monde, son côté émotionnel s'était davantage ouvert. La mercenaire avait en effet une famille -composée de son homme Iago, de sa sœur Jessie et de son beau-frère Aladdin- ainsi que quelques rares amis, dont Randy faisait partie. Elle avait également un réseau professionnel, dont faisait partie Judas, ce très estimé propriétaire du bar « L'Electric Chapel ». Certains de ses clients y allaient, ainsi que certaines de ses recrues après certaines missions, afin de se détendre. Helga ignorait si Randall y allait. Elle ne le lui avait jamais demandé et n'avait jamais demandé à Judas. Enfin, ce que Randy faisait de son temps libre ne regardait que lui et Helga s'en contre fichait, chacun sa vie. Du moment que ses recrues étaient en formes et disponibles pour les missions, Helga ne disait rien sur les sorties et leur façon de passer du bon temps. Cependant, cela la préoccupait tout de même, dans la mesure où elle avait rencontré Hanity et avait noté l'attirance entre elle et son chouchou. Elle se souciait réellement du bonheur de son ami, bien qu'elle refusait de se l'avouer ainsi qu'au principal concerné.

Helga sortit la carte du site, qui cartographiait l'entrepôt où se trouvaient des documents, ainsi qu'une cargaison-mais ça Helga ne les informa que maintenant à bord du jet- à subtiliser. Ce dernier se situait non loin d'un immense palace, où des festivités se déroulaient pour fêter la nouvelle année. C'était dans le palace que se trouvait les documents, contrairement à la cargaison qui se trouvait belle et bien dans l'entrepôt.
Pour la réception, beaucoup de notables y étaient conviées. Il suffisait ainsi de se déguiser convenablement et de savoir comment agir pour s'infiltrer et faire le travail. Helga savait exactement comment agir, puisqu'il lui arrivait d’accompagner M. Whitmore pour des mondanités. Elle avait été son chauffeur et garde du corps, après tout. Quant au palace, il se situait à la lisière d'une forêt et à cette période de l'année, il neigeait. Enfin, pas aujourd'hui, mais la neige avait déjà recouvert les lieux d'un immense tapis neigeux.

Helga leur donna des recommandations pour effacer leurs traces et être le plus discret possible, en ce qui concernait l'entrepôt. Les recommandations s'adressaient surtout à Hadès, qui débutait. Randy savait comment faire. Ce n'était pas sa première mission en altitude, ni dans un lieu isolé. De plus, la mercenaire savait que Sam avait déjà envoyé Randy dans un lieu recouvert de neige.
Helga leur expliqua alors le plan, qu'elle avait élaboré et informa où chacun devait se trouver. La mercenaire nota que Randy avait l'air très concentré. Il posa d'ailleurs quelques questions sur certaines démarches à suivre. Helga sourit intérieurement, elle reconnaissait bien son meilleur élément, car les questions étaient loin d'être idiotes, bien au contraire. Elle lui répondit alors, le plus précisément possible, puis lui indiqua comment chaperonner le nouveau, une fois que le caméléon lui eut posé la question.

Randy s'éloigna alors en direction des toilettes et Helga quitta la table afin de ranger le plan. Elle ne vit pas ce qui se passa entre les deux anciens personnages. C'est lorsqu'elle se retourna -le rangement des cartes étant rapides- qu'elle entendit les répliques des deux mercenaires. Helga arqua un sourcil. Qu'est-ce qu'il arrivait à Randall ? Avait-il peur d'Hadès ? Peur d'être dépassé ? C'est ce suggéra Helga. Pourtant, elle ne comprenait pas. Il était un des meilleurs, non il était le meilleur, enfin après elle, c'est ce qui faisait que la blonde restait la patronne. Il avait placé la barre très haut dans l'équipe. Comment pouvait-il pensé être dépassé ? Enfin, un numéro un peut très bien devenir numéro deux. Ainsi, Helga n'intervint pas. Elle ne tenait pas à rassurer Randy devant Hadès. Aucun des deux risqueraient d'être crédible. Et puis, Helga ne tenait pas à ce que son équipe découvre son amitié avec Randy. Heureusement, ce n'est pas ce qu'Hadès en conclut, enfin c'est que pensa Helga, lorsqu'il répliqua de façon déplacée. La mercenaire leva les yeux aux ciels. Deux gamins. Helga en vint à la conclusion qu'elle avait devant elle deux gamins, qui se disputaient pour elle ne savait trop quoi. Elle était loin de s'imaginer qu'elle entrait dans le sujet de la dispute des deux hommes. Préférant ne pas s'en mêler, Helga retourna aux postes de commandes, Piloter lui faisait oublier le reste.

Ils arrivèrent enfin à destination et ils durent atterrir sur une piste glacée, où Helga puisa dans sa concentration afin de réussir l'atterrissage. Une fois l'appareil immobilisé au sol, la trentenaire se leva, prit ses affaires et s'adressa à ses deux recrues.




« En route, mauvaise troupe ! »

Helga ne put s'empêcher de penser à son mentor. C'était unes des dernières paroles qu'il avait prononcées en quittant l'Atlantide avec elle. Enfin, ce qu'Helga en avait vu en voyant son film. Après ça, il avait voulu la supprimer en la jetant par dessus bord. La mercenaire gardait cette trahison en travers de la gorge. S'il y avait une chose qu'elle détestait par dessus tout, c'était bien les trahisons. Elle chassa ses pensées en annonçant à son équipe qu'un comité les attendait. Ils étaient des agents de liaisons, qui leur fourniraient les laisser-passer, donc les invitations à la fête, ainsi que leurs identités et leurs déguisements.
Elle sortit ensuite, avec ses deux recrues de l'appareil, affronter le froid glacial de la Russie. D'ailleurs, le nouveau ne manqua pas de s'exprimer sur ce point. Les mots employés firent sourire Helga. L'ancien Dieu des Enfers n'était pas loin, ce qui ravit la mercenaire, à la différence peut-être du caméléon.

Le comité vint les recevoir et les guida dans des baraquements où ils purent se changer. Il ne restait qu'à enfiler leur tenue, ajuster leurs armes et à se rendre à la petite sauterie. Une fois sur place, ils n'auraient plus qu'à ôter leurs affaires et cacher les armes encombrantes. C'est ainsi qu'Helga sortit des vestiaires richement parées et coiffées. Helga arborait en effet un magnifique chignon avec des mèches lui encadrant le visage. Le maquillage la mettait également en valeur. La mercenaire se dirigea dans la pièce principale, où un homme leur donna leurs nouvelles identités le temps de la mission. C'est ainsi qu'Helga Sinclair, portant des gants noirs ainsi qu'une superbe robe noire, dissimulant un couteau et quelques autres armes discrètes, devint Holga Kudjonov. Aucun doute qu'elle pourrait aisément faire diversion en tournant les têtes, le temps que ses hommes s'infiltrent afin de subtiliser les documents. Ce ne serait qu'après avoir volé les documents et quitté le palace, qu'ils revêtiraient leurs vêtements de camouflage pour subtiliser une cargaison dans un entrepôt, situé non loin de la réception.

Helga chargea son arme qu'elle accrocha à sa jarretière autour de sa cuisse. Elle regarda ensuite ses employés.




« Boogs, Alexander, prêts ? »

C'était plutôt une question d'ordre rhétorique, qui annonçait le départ de la mission.

     
© By Halloween sur Apple Spring Vue d'avion Helga

     

_________________
Life out there isn’t a fairytale, but fortunately I'm not a princess. I'm glad that I'm much more. I'm a mercenary in a corrupted world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ça effraie les p'tits enfants... Et les p'tits monstres!
PRESENCE/ABSENCE : 3 jour / 7
DOUBLES COMPTES : Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour
PHOTO D'IDENTITE :

:Cadeau d'anniversaire reçu de ma Nini chérie ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Monster inc
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans
COTE COEUR : La violence et la torture ♥
OCCUPATION : Effrayer les enfants
HUMEUR : Monstrueuse
MON ARRIVÉE : 14/04/2013
MON VOYAGE : 1066
POINTS : 10
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: С новым годом! - Bonne année! [pv Helga et Randall] [Terminé]  Lun 28 Avr 2014 - 17:02

С новым годом! - Bonne année!
Hadès D. alexander & Helga K. Sinclair



Beurk. Randy fronça les sourcils puis leva légèrement sa lèvre supérieure pour montrer son dégoût. Il se prenait pour qui pour dire des trucs comme ça? Il se croyait où pour être aussi peu sérieux? Dans un cabaret peut-être? Le métier dans lequel il entrait était dur et sérieux, ce n'était pas un endroit pour la rigolade... Et encore moins pour flirter avec la patronne. L'homme se dirigea aux toilettes, pour réfléchir à ce qu'il allait faire avec un boulet de la sorte puis après quelques instants, il réapparaissait et il revint s'asseoir près de la blonde. Hadès dormit pour le restant du trajet et Randall se permit de discuter avec elle, en la tutoyant, de choses un peu plus d'ordre personnel, tâtant encore un peu le terrain, hésitant de savoir les sujets qu'il avait ou non le droit d'aborder avec elle. Il opta plutôt pour des choses sans aucune importance comme un nouveau film d'action qui venait de sortir au cinéma qu'elle devrait aller voir avec Iago ou alors un nerf qui coinçait lorsqu'il dormait, accusant le canapé sur lequel il devait dormir faute de place pour un autre lit.

Ils arrivèrent finalement à destination et à peine arrivé sur le sol de la Russie, le dieu des enfers était déjà en train de se plaindre de la température. Quel boulet... Il croyait quoi? Qu'il allait avoir des palmiers et du sable blanc? Fallait pas rêver et puis ils étaient là pour bosser, pas pour se griller sur le bord de la mer. L'ancien caméléon roula des yeux en entendant la stupidité sortir de la bouche de la nouvelle recrue.  Il suivit sa chef jusqu'au baraquement où chacun devait enfiler leur costume pour se fondre dans la petite fête. L'homme ne jeta qu'un rapide coup d’œil à ce que la blonde avait dans les mains puis se dirigea vers le vestiaire pour se changer sans perdre une seconde. Il en sortit le premier, habillé d'un complet simple et d'une cravate autour du cou de la même couleur que celle de la robe d'Helga. Cependant, il ne remarqua ce détail que lorsqu'elle le femme dévoila sa tenue, ce qui créa un certain malaise chez l'homme. C'était digne des bals de graduation. Vous savez, la cravate toujours accordée à la couleur de la robe de sa cavalière..? Il divaguait, c'était Hadès qui lui mettait la pression, une cravate noire c'était ce qui était des plus banales!

Il resta immobile, en tentant de se resaisir, regardant de biais l'homme avec qui il devra travailler puis fit un bref signe de la tête à sa chef avant d’emboîter le pas vers le fond de la salle où un escalier menait à un second étage qui semblait être complètement désert. Sa marche n'était pas rapide, elle était même légèrement plus lente qu'à la normale et il commença à prononcer des mots russes au plus vieux pour ne pas alerter les invités en parlant d'une autre langue. Ils finirent par arriver sain et sauf jusqu'à leur objectif puis Randy commença à monter le long escalier sans dire un mot, il était le temps de se faire invisible et ce fut bien pour cette raison qu'il tira fortement le bras de l'homme, craignant qu'il fonce dans une sculpture qui était installée sur l'une des marches. Trop concentré à éviter la catastrophe, l'homme fonça dans une sculpture identique à celle-ci et la fit légèrement valser et il dû la tenir à deux mains pour qu'elle ne se fracasse pas sur le sol de marbre.  Randy se mordit la lèvre de terreur. S'il avait été sous la charge de Nicholas, il aurait sans doute mérité un bon coup à la fin de la mission pour lui faire apprendre, mais heureusement, Helga ne faisait pas cela.. Ou alors, elle ne le faisait pas à lui.

Ils continuèrent à monter l'escalier puis ils arrivèrent finalement dans un autre grand hall, mais complètement désert, avec quelques vitrines et peintures pour décorer les murs. Selon les directives de leur patronne, le bureau à fouiller était au fond du couloir, près d'une bouche d'aération. L'homme aux lunettes longea donc le corridor et tomba finalement sur une grande porte en bois qui avait une vitre opaque avec quelque chose d'écrit en alphabet cyrillique. Sachant que la porte allait être verrouillé, Randall inséra un petit crochet dans le trou de la serrure et secoua la poignée brièvement pour finalement ouvrir la porte.

« Bon, on rentre, on prend les documents et ont laisse les autres choses en place. Pas de stupidités, d'accord? »

codage par langweilen sur apple-spring

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lord of the Dead
PRESENCE/ABSENCE : Omniprésent... /sbaf/
DOUBLES COMPTES : Trois bêtes très bête...
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : trop vieux pour toi gamine!
COTE COEUR : C'est Helga qui l,a trouvé, elle le garde <3
OCCUPATION : tente de dominer le monde
HUMEUR : Boum Badaboum boum boum boum! Ah!
MON ARRIVÉE : 24/04/2013
MON VOYAGE : 532
POINTS : 100
LOCALISATION : pas de tes oignons!

MessageSujet: Re: С новым годом! - Bonne année! [pv Helga et Randall] [Terminé]  Sam 3 Mai 2014 - 19:32

С новым годом!


Je crois que Boggs avait une sorte de problème aux yeux, puisque quand il ne les levait pas au ciel, il les roulait… Enfin, soit c’était ça, soit il souffrait d’un problème cognitif l’empêchant de sourire ou de compatir… Parce que ma remarque sur le froid pouvait selon moi être pris dans un de ses sens, Sauf que le brun semblait décidé à être de mauvais poil aujourd’hui… Non mais vraiment, il donnait vraiment l’impression que je draguais sa copine ou sa sœur, sinon il se passait les nerfs sur moi alors que j’étais presque innocent! Bah quoi? Je ne faisais que répliquer à ses attaques moi! Donc, je n’étais pas aussi blanc que la neige nous entourant, mais je n’étais pas trop sale pour une fois! Je crus apercevoir un sourire de la blonde… Voilà une réaction appropriée! Quoique je me demandai soudainement… Savait-elle? Bon, en même temps, je n’avais pas changer mon prénom, donc toute personne juste un peu instruite penserait au dieu des enfers, c’est que la mythologie grecque en fascinait plusieurs, donc pas de quoi en faire tout un plat… Et puis j’avais autre chose sur quoi me concentrer! Comme ne pas perdre le groupe qui se dirigeait vers les baraquements…

Une fois dans le vestiaire, je revêtis mon habit, quelque chose de classique, mais chic. Les habits noirs ne se démodent pas et c’est international pour ce que j’en savais. J’avais un nœud papillon. Un accessoire que je trouvais inutile et ridicule…. Pas que la cravate de Randall était mieux, en fait. Noire, c’était banal à en pleurer… J’aurai peut-être quand même préféré cet accessoire car au moins ça peut servir de corde! Quoiqu’on peut aussi m’étrangler avec… mais je ne crois pas qu’un nœud papillon soit sans risque… Je paranoïde? Surement, mais c’est que peu de gens me veulent du bien. Je réussis à ajuster l’accessoire autour de mon cou, même si j’avais l’impression de porter un collier à chien… si moi j’avais le collier, mon collègue avait même la laisse!

Le temps de caché mes armes sous mes habits, je sortis du vestiaire un peu après le brun. Je pus voir ma jolie patronne accrocher son arme à sa jarretière, joli spectacle! Je préfère ne pas trop vous parler de ses jambes qui me donnaient envie des les caresser… et même plus, mais je préfère m’arrêter là dans mes réflexions perverses… Je ne pouvais me demander si elle ne faisait pas là une sorte de provocation, elle aurait pu cacher sa dans le vestiaire, non? Bon, en même temps, je n’étais pas déçu non plus d’avoir vu une si belle peau… J’essayais de me concentrer sur les ordres, mais c’est que la chaleur d’une femme dans ce froid, c’était attirant!

Randy semblait avoir un problème… avec sa laisse, heu, cravate. Sauf que je n’y fis pas vraiment attention. Il était bizarre aujourd’hui, je ne savais pas d’où ça venait ses manière aujourd’hui, ma présence? Celle de la patronne? Le combiné des deux? Quoiqu’il en soit, je le suivis pour effectuer la première partie de notre mission. Alors que nous marchions, il dit quelques mots en russe, J’acquiesçai, en répétant un de dans à autre, même si je n’avais aucune idée de ce que ça signifiait. Si je poursuivais dans le métier, ça serait bien que j’apprenne quelques langues supplémentaires pour ce genre de missions. Une chose à la fois, il fallait tout d’abord que je suis officiellement engagé! C’est donc pourquoi je faisais attention, montant les escaliers en prenant garde aux sculptures, même si j’avais l’air de marcher un peu trop près. Je retins de peu une exclamation lorsque Randall me tira vers lui… mais c’était quoi son problème?! Il ne me croyait pas capable de marcher seul? Où il me faisait des avances? Dans un cas ou dans l’autre, c’était stupide et déplacé! Et puis il faillit lui-même faire tomber une statue, Bravo! Par contre, je crus voir quelque chose d’intriguant dans ses yeux… de la peur? Il est certain que ce faire prendre à cause d’une bêtise pareille, c’était inquiétant, je suppose, mais pas à ce point! Nous pourrions toujours dire que nous étions perdu et ce genre de truc… Quelqu’un faisait peur à l’homme, et ce n’était pas moi ou les russes… j’aurais dis Helga, si je n’avais pas vu les regards qu’ils se lançaient… Comment je savais tout ça? La terreur, la colère et le chaos, c’est mon domaine, je sais reconnaitre les signes de la peur! Combien de gens ont eu le cœur empli de terreur juste avant de mourir? Voilà comment je savais… Bon dans le cas présent, nous n’allions pas mourir, enfin pas tout de suite je l’espère, mais c’est juste pour dire que je sais reconnaitre certains trucs chez les mortels.

Par contre il n’était pas le temps de l’interroger sur le vrai sujet de sa peur et nous poursuivîmes notre route pour nous retrouver sur un étage désert, peuplé de peintures et de sculptures. J’aurais bien aimé admirer tout ça, mais le temps nous pressait et je suivis mon coéquipier jusque dans la pièce au bout du couloir. Je vis une bouche d’aération assez grande pour qu’un homme puisse y ramper… ça existait pour vrai ça? C’était stupide en fait! Bon en même temps, vu la taille des pièces, il fallait un système de ventilation fait en conséquence. Je m’arrêtai derrière l’homme qui crocheta habillement la serrure… Je voulais apprendre ça! Une fois à l’intérieur, je commençais à chercher les documents, sauf qu’en fait, ils étaient restés sur le bureau, pourquoi caché quelque chose dans une pièce verrouillée… Minute! C’était trop simple… C’était pourtant bien ce que nous devions prendre…

- C’est trop facile… Tu crois qu’il y avait une alarme silencieuse sur la porte?


Question inutile, je sais, puisque je crus entendre des bruits… Je mis les documents dans les mains de l’homme et je tirai hors de la pièce, qui était plus un piège qu’un échappatoire! Nous ne pouvions pas redescendre par où nous étions venu, ça c’était certain Nous caché? Ridicule autant rester là et attendre d’être cueilli… La grille d’Aération? Vendu! Je verrouillai la porte avant de sortir, bah quoi, un court-circuit, c’était possible et si c’était qu’un gardien qui venait jeter un coup d’œil, il ne saurait pas pour les documents. J’ouvris la grille et fit passer Bogg devant avant d’y entrer aussi et de refermer derrière moi. Seulement pour faire cela, je du me diriger à reculons dans la ventilation… Jusqu’à une intersection où je pu me remettre dans le bon sens, pouvant avancer… par en avant!

- Quelle galère… hey tu vois quelque chose?


J’avais bien évidement chuchoter, je n’étais pas totalement stupide… il m’arrivait d’avoir des moments de lucidité. Instinct de survie? Ironique pour le dieu de la mort… je lui demandais, parce que moi, je ne voyais rien d’autre que son derrière. Oh il était pas mal, mais j’aurais préféré largement celui de notre chef… Oui, je pensais encore aux jambes de la blonde, parce que je me disais que j’aurais aimé en voir plus, mais elle était trop respectable pour ça, je crois. Soudainement, je perdis pied… enfin mains et je glissais. Pour me retrouver dans la neige. Oh bien, nous étions sortis! Sauf que je n’étais pas exactement sur la neige, mais sur Randy qui était lui dans la neige. Je me poussais avec de vagues excuses.

Il ne restait plus qu’à retrouver Helga, puis s’occuper de la cargaison! C’était pas si difficile… sauf qu’un grognement interrompit mes réflexions et contrairement à ce que vous pouvez penser, ce n’était pas Boggs qui émettait un tel bruit… mais des chiens de garde… ils n’étaient certes pas aussi imposant que mon brave Cerbere, mais eux, ils ne m’obéiraient pas… Nous étions mal barrés…

- Et merde…





codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleak mercenary with a warm heart
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Clémence Brown & Roxane P. Mona
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Atlantide, l'empire perdu
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans
COTE COEUR : Un certain coeur ardent...qui peut vaincre le froid en presque toutes circonstances
OCCUPATION : A la tête d'une équipe de mercenaires || Entraîner sa fille à la relève
HUMEUR : Aventurière
MON ARRIVÉE : 11/04/2013
MON VOYAGE : 1091
POINTS : 99
LOCALISATION : Le globe terrestre

MessageSujet: Re: С новым годом! - Bonne année! [pv Helga et Randall] [Terminé]  Ven 6 Juin 2014 - 22:48


     
С новым годом! - Bonne année!  ▬ Hadès & Randy

Le trio, une fois habillé et armé, quitta les baraquements et fut escorté à la fête. Ils entrèrent grâce à leurs nouvelles identités. Une fois entrée, ils se séparèrent. Helga prit la direction de la salle de bal et se mêla à la foule, tandis que ses deux recrues prirent la direction du deuxième étage. La mercenaire, vêtue comme elle l'était, était censée faire tourner les têtes des dirigeants et surtout d'un homme en particulier. Elle servait de diversion, elle devait retenir par son charme une certaine personne. En effet, il fallait à tout prix empêcher le propriétaire du bureau d'y retourner. Il ne fallait pas qu'il retourne dans son bureau, avant que Randy et Hadès aient fait leur travail. Ainsi, Helga devait le maintenir à l'écart. Quant à la sécurité, donc des gardes effectuant leur ronde, c'était à Randy et Hadès de s'en charger. L'équipe sur place d'Helga s'était déjà chargée de subtiliser les caméras de surveillance par une bande, donnant l'illusion qu'aucun intrus ne se trouvait dans les parages.

Helga descendit les escaliers, afin d'entrer dans l'immense salle de bal. C'était une magnifique et gigantesque salle richement décorée. Une certaine ambiance de fête y régnait. Helga sourit. Cette ambiance lui était familière. Enfin, cela faisait quelques temps qu'elle n'avait plus mis les pieds dans une réception de ce style. Restait à savoir si elle savait encore s'y prendre. La mercenaire alla se chercher un verre, puis chercha la cible. Lorsqu'elle l'eut trouvée, elle sourit et se dirigea vers l'homme en costume. Celui-ci la remarqua immédiatement. Il faut dire qu'Helga jouait de son charme, afin de le séduire. Elle savait comment s'y prendre, surtout à ne pas paraître trop séductrice, surtout dans ce cadre-ci. Helga savait faire tout en subtilité. Il faut dire que la blonde s'y connaissait. Avec M. Whitmore, elle avait l'habitude de ces faux semblants. Elle but une gorgée de son verre et se mêla à la conversation du dirigeant. Helga avait de la conversation et savait l'entretenir. Elle avait perfectionné cet art auprès de M. Whitmore. Quant à la langue, elle s'était donnée la peine de l'apprendre, il y a quelques temps, lors d'une précédente mission. La mercenaire ne partait jamais en terrain totalement inconnu. Elle se préparait toujours un minimum. Et puis, Helga connaissait plusieurs dictateurs de son ancienne vie. Elle savait comment s'y prendre avec les gens influents. Et c'est exactement ce qu'elle fit. D'ailleurs, il était fort possible que cet homme soit un potentiel client, à condition bien sûr qu'il ignore qu'elle était responsable des vols de la soirée, comprenant les documents et la cargaison. Après tout, un allié pouvait devenir un ennemi et inversement. Tout était question d'intérêt, d'argent et de pouvoir. C'était le monde des mercenaires et des dirigeants. C'était le monde dans lequel Helga avait baigné grâce à Rourke. Elle ne connaissait plus que çela, et elle continuait encore maintenant d'y baigner. Elle était seulement un peu plus blanche que dans son ancienne vie. Il faut dire que dans ce monde, elle avait dans sa vie des gens biens et respectables au sein de sa famille et de ses amis, enfin pour la plupart. Randy ne l'était pas vraiment, mais il était un ami sincère, du moins le croyait elle.

Après avoir discuté avec intérêt, Helga s'éclipsa, prétextant une affaire requérant son attention. En réalité, elle venait de voir sur son collier-montre, que le temps imparti pour le vol de documents était écoulé. Helga remonta donc l'escalier. Dans le couloir, elle croisa un garde. Heureusement qu'elle comprenait le russe. Cela lui permit d'apprendre que des intrus avaient été repérés. Les chiens étaient à leur trousse. Helga leva les yeux aux ciels. Qu'est-ce que son équipe avait fait ! Heureusement qu'elle leur avait spécifié d'être discret et de ne pas faire de bourde. Ils allaient se prendre un savon de sa part au QG, en plus de celui qu'elle leur réservait, c'était une certitude.

Helga sortit discrètement de l'immense édifice et se rendit là où leur tenue de camouflage et les armes lourdes étaient cachées. Elle enfila sa tenue et prit celles de ses deux recrues, qu'elle mit dans un sac. Elle longea ensuite discrètement le bâtiment. Elle atterrit devant une allée où différents véhicules habilités pour la neige s'alignait, c'est-à-dire un moto-neige. Elle en subtilisa un. Cela coûta la vie à un homme via un silencieux. Elle démarra et fonça là où le signalement de ses recrues était donné. Ce n'était pas bien difficile de les repérer, avec les aboiements des chiens. Elle les visualisa alors rapidement et les prit au passage. Lorsque les chiens furent distancés, une autre menace s'amorça. Une course poursuite s'engagea alors entre eux et leurs assaillants. Plusieurs tirs furent échangés. Puis, voyant qu'ils s'éloignaient de l'objectif et qu'il serait compliqué de revenir chercher la cargaison, Helga prit une décision rapide. Elle bloqua le volant et poussa ses deux recrues dans la neige, puis se jeta à son tour dans le manteau neigeux. Elle laissa filer l'engin, surtout que le terrain était un énorme terrain neigeux, en pleine nuit sur plusieurs kilomètres carrés avec peu d'obstacles. Les assaillants qui n'avaient pas, par miracle (surtout du à l'obscurité) vu la feinte, poursuivirent le véhicule sans pilote.

Lorsque le silence revint, Helga les dévisagea sèchement. Elle ôta son sac et leur balança leurs tenues de camouflage.




« Bien maintenant la cargaison. Et si vous me refaites une stupidité pareille, ce sera la dernière mission que vous effectuerez de votre vie, compris ?! Dites-moi, quelle est la notion que vous n'avez pas comprise dans discrétion ! Nous avions convenu d'être discret ! Tâchez de l'être jusqu'à la fin de la mission ! »

Helga commençait à se demander si la potentielle recrue pouvait faire partie de l'équipe. S'il n'arrivait pas à être discret, ce n'était pas la peine de faire partie de l'équipe. Elle lui confia néanmoins les armes, comme à Randall. Il fallait terminer la mission, coûte que coûte. Ainsi, Helga se calma. Tandis qu'ils revêtirent leurs vêtements de camouflage, la mercenaire leur expliqua comment ils allaient pouvoir atteindre l'entrepôt. Ils allaient devoir entrer discrètement et se débrouiller pour berner les gardes, puis ils se dirigeraient avec la cargaison au point de rendez-vous, où l'équipe sur place les chercherait. La mission serait alors terminée.
Les trois se mirent donc à courir jusqu'à l'entrepôt. Ils devaient faire vite, avant que les poursuivants, qui chassaient toujours le véhicule sans passager, voient le leurre. Une fois à bonne distance, ils se couchèrent dans la neige et visèrent les gardes à l'entrée. Helga en toucha plusieurs. Ils coururent ensuite jusqu'à l'entrée et pénétrèrent dans le bâtiment.

     
© By Halloween sur Apple Spring Helga

     

_________________
Life out there isn’t a fairytale, but fortunately I'm not a princess. I'm glad that I'm much more. I'm a mercenary in a corrupted world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ça effraie les p'tits enfants... Et les p'tits monstres!
PRESENCE/ABSENCE : 3 jour / 7
DOUBLES COMPTES : Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour
PHOTO D'IDENTITE :

:Cadeau d'anniversaire reçu de ma Nini chérie ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Monster inc
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans
COTE COEUR : La violence et la torture ♥
OCCUPATION : Effrayer les enfants
HUMEUR : Monstrueuse
MON ARRIVÉE : 14/04/2013
MON VOYAGE : 1066
POINTS : 10
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: С новым годом! - Bonne année! [pv Helga et Randall] [Terminé]  Sam 2 Aoû 2014 - 23:45

С новым годом! - Bonne année!
Hadès D. alexander & Helga K. Sinclair



L'entrée dans la pièce avait été étrangement facile, mais après, ce n'était pas tout le monde qui savait crocheter une porte comment Randy avait su le faire. Si c'était Helga ou Nicholas qui lui avait appris? Bien sûr que non! Vivez avec une femme qui prend son bain pendant 4 heures et vous risquez de devenir un professionnel dans le forçage de serrure! Lorsqu'ils entrèrent, Randy inspecta les lieux en demandant à son nouveau collègue de ne pas faire de stupidités et de partir de là rapidement, malheureusement pour eux, un système l'alarme silencieux fut déclencher immédiatement après avoir ouvert la porte. Le caméléon voulut en faire part à l'homme lorsqu'il vit clignoter une petite lumière sur la poignée de la porte, mais celui-ci lui en fit part le premier. Randy se contenta de hocher la tête. Il y a avait deux choix : Rester et affronter les gardes qui risquaient d'être très nombreux et cela allait briser la couverture d'Helga qui se trouvait plus bas ou alors, quitter la pièce. Mais par où ? Il vit alors l'ancien dieu se diriger vers la porte. Il pensait partir sans lui? L'enfermer dans cette pièce? Oh non, non ça n'allait pas fonctionner! Il le doubla et sortit rapidement de la pièce pour finalement voir Hadès verrouiller la porte et se diriger vers le conduit de ventilation qu'il n'avait pas vu à leur passage. Il enleva rapidement la grille de ventilation et voulut faire passer Randall en premier. Oh, mais quel gentleman! Randy s'en fichait, il avait tout simplement hâte de sortir de là.

Randy y entra rapidement et il rampa quelques mètres pour laisser largement de place pour que son équipier puisse venir lui aussi. Il entendit alors la grille se replacer et l'obscurité fut presque totale, leur aventure risquait d'être beaucoup plus difficile qu'ils n'auraient pu l'imaginer, surtout pour Hadès qui avait l'impossibilité de ramper dans le bon sens puisqu'il avait remis la grille. Cela amusait quand même Randall malgré qu'il n’ait pas à sourire comme il le faisait. Il avait l'impression d'être à l'entraînement, mais cette fois-ci c'était beaucoup plus risqué et il adorait l'effet de l'adrénaline qui circulait dans son corps. Les seuls fois où il souriait c'était lorsqu'il était dans des postures risqués comme lorsqu'il devait tuer quelqu'un pour Nicholas ou qu'il devait jouer le caméléon pour Helga... Ou être dans un conduit d'aération si étroit qu'il avait du mal à faire passer ses larges épaules.

Heureusement pour l'ancien dieu, une intersection arriva rapidement et il put se mettre à l'endroit dans la ventilation et ils purent ainsi avancer beaucoup plus rapidement. Ils continuèrent ainsi à ramper le plus silencieusement et Randy s'arrêta net lorsqu'il entendit des bruits sous eux. Il tendit l'oreille et il entendit des hommes dire que les fugitifs étaient introuvables et un d'entre-deux proposa un plan pour les attraper. Oh charmant, merci de l'aide, Randall allait faire en sorte pour faire le contraire de ce qu'ils avaient prévu et la première chose était de sortir des conduits d'aération puisque c'était le cliché par excellence.

« Oui, au fond il y a une autre grille, on va prendre cette sortie. »

Très mauvaise idée. Le noir avait empêché au jeune homme de bien voir ce qui se cachait derrière la grille. Il avait cru qu'ils allaient descendre dans une autre pièce, mais ce fut plutôt un tapis de neige qui l'accueillit... et il eut Hadès qui se laissa glisser directement sur lui. Le plus jeune eu le souffle coupé et voulut grogner contre la maladresse de son collègue, mais quelque chose de plus important était en train de se produire: Il y avait des chiens de garde et ils ne semblaient pas vouloir jouer... L'ancien monstre se leva immédiatement et tira le bras de l'autre homme pour l'inciter à courir plus vite, car les chiens alertèrent rapidement les gardes qui ouvrirent le feu.

« Mais quelle merde! » Hurla Randy en jetant un coup d'œil derrière lui. « Oh Helga! »

Il vit alors une motoneige arriver et reconnu rapidement sa chef qui s'approcha d'eux pour qu'ils prennent place. Le jeune homme y sauta en premier, ne voulait pas laisser le luxe à son collègue de toucher son amie puisqu'il savait trop bien qu'il allait sans doute trop en profiter. Ils firent quelques mètres sur la motoneige jusqu'à ce qu'ils se fassent propulser dans une bute de neige par Helga. C'était... Très brillant comme idée, Randall allait la garder au fond de son esprit, au cas où il serait dans une mauvaise posture à nouveau... Sauf qu'habituellement, les missions que Randy faisait terminaient toujours très bien. Helga n'était pas stupide, elle allait sans doute se douter que Hadès était responsable de cela. Bien sûr, elle leur passa un savon. Dans d'autres circonstances, l'homme au regard émeraude n'aurait rien dit, mais là, il le devait. Même si c'était pour mentir.

« Pardon chef. C'est de ma faute, Alexander n'a rien à voir là-dedans. »

Si cela avait servi à quelque chose ? Randy ne pouvait pas le savoir, cette phrase n'allait pas avoir un impact tout de suite, mais plutôt à long terme. Cette phrase allait surement influencer la décision de sa chef, mais aussi son amie, à propos de l'emploi du plus vieux. Ils enfilèrent ensuite leur combinaison de camouflage qu'ils avaient au début de la mission puis ils se dirigèrent vers l'entrepôt comme prévu où ils abattirent les gardes à quelques mètres de celui-ci. Étant tueur à gage pour Nicholas, Randall tua rapidement les gardes restant et n'en laissant aucun à Hadès. C'était égoïste ? Oh s'il vous plait, ils étaient en mission, pas dans une fête foraine.

Ils coururent ensuite vers l'entrepôt où la cargaison tant convoité se trouvait. Randy fouilla dans les moindres recoins du bâtiment pour être sûr qu’il n’y avait pas d’ennemis caché derrière de grosses boîtes où était inscrit « Danger, inflammable! » en écriture cyrillique. Hadès tournait au tour de ceux-ci aussi et Randall, malgré ses airs sérieux avait très envie de voir l’ancien dieu faire une bourde… Bien sûr, il n’allait pas le laisser faire, car ce serait sa crédibilité qui était en jeu. Le jeune homme n’eut pas le temps d’ouvrir la bouche qu’une explosion le surprit.

codage par langweilen sur apple-spring

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lord of the Dead
PRESENCE/ABSENCE : Omniprésent... /sbaf/
DOUBLES COMPTES : Trois bêtes très bête...
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : trop vieux pour toi gamine!
COTE COEUR : C'est Helga qui l,a trouvé, elle le garde <3
OCCUPATION : tente de dominer le monde
HUMEUR : Boum Badaboum boum boum boum! Ah!
MON ARRIVÉE : 24/04/2013
MON VOYAGE : 532
POINTS : 100
LOCALISATION : pas de tes oignons!

MessageSujet: Re: С новым годом! - Bonne année! [pv Helga et Randall] [Terminé]  Sam 9 Aoû 2014 - 17:08

С новым годом!



Notre nouvel ordre de mission temporaire? S’enfuir. Plus précisément s’enfuir des chiens et je ne parlais pas que des gardes, puisqu’il y avait aussi les bêtes enragées avec l’écume à la gueule qui nous poursuivaient. Bon en fait je n’avais pas pris le temps de les regarder et je me contentais d’imaginer qu’ils ressemblaient à des bêtes ayant la rage… Malgré ce que tous peuvent penser, je ne suis pas assez stupide pour me retourner et risquer de percuter Randall… C’était tellement cliché! Il n’y avait que dans les films qu’ils faisaient cela, non? Je fis bien de continuer à regarder devant, ainsi je pu voir Helga arriver en Motoneige, telle notre sauveuse!
Je voulu prendre place tout près d’elle, question de pouvoir la toucher en ayant comme excuse que c’était pour ne pas tomber, mais ce cher Boggs en eut l’idée avant moi… Bon pas tant pis, c’est à lui que je du me tenir. Bon en fait j’étais plutôt accroché à son veston, je n’allais pas lui enserrer la taille non plus! D’ailleurs, sans habits de neige, je commençai à trouver qu’il faisait particulièrement froid… et si j’utilisais mes pouvoirs? Non je n’étais pas stupide à ce point, ça attirerait bien trop l’attention! Ah et accessoirement ça risquait de faire exploser notre véhicule. Je regrettai bien vite de m’être accroché à mon collègue, puisqu’il semblait incapable de tenir assis sur le véhicule et à cause de cela je me vautrai dans la neige. Je voulu bien lui dire ma façon de penser, mais je compris qu’en fait c’était notre chef qui avait  fait une diversion en laissant filer notre monture. Bien comme idée, pendant qu’ils la poursuivraient, ils ne se douteraient pas que nous étions juste là, pas très loin de notre point de départ.

Nous étions vivant et avions échappé aux gardes et aux chiens, ça allait donc plutôt bien en fait… sauf que visiblement la femme n’était pas d’accord… Ah les femmes! Rien ne leur convenait jamais! Avoir les documents et être en vie, ne suffisait pas, il aurait fallut qu’en plus on ne se fasse pas repérer… pourquoi n’y était-elle pas allée elle-même alors? Non mais ça refile le sale boulot aux autres et ça se plaint ensuite? Bon, je ne fis aucun commentaire et restai de marbre alors qu’elle finissait son sermon et que Randall disait que c’était de sa faute… Bah ce n’était pas de la mienne pour une fois, puisque techniquement, c’était lui qui avait déclenché l’alarme… Même si il ne l’avouera jamais, c’était quand même moi qui avais sauvé ses fesses en décidant de nous cacher dans la ventilation! Je ne fis rien pour prendre le blâme, parce qu’en tant que nouveau et dernière recru, ça m’aurait sans doute valu un renvoie immédiat si je compromettais la mission… Je ne pouvais m’empêcher d’apprécier qu’il prenne la faute, bon il le faisait surement que parce qu’il ne voulait pas qu’on lui reproche aussi de m’avoir référé… Il protégeait ses arrières si ça se trouvait…

Je préférai ne pas trop songer à cela, puisqu’après tout ne n’avais pas grand-chose à me reprocher pour l’instant, et je revêtis la combinaison de camouflage tout en écoutant les nouvelles consignes. Je pris mes armes et suivis les deux autres. Je les imitai lorsqu’il fallu ramper et tirer les gardes. Bon je ne crois pas que je réussis à en tuer un seul, puisque je n’avais pas d’entrainement au tir… Ah et le morveux à mes côté semblait vouloir se la jouer et tous les descendre... Et on me disait immature? On aurait dit un gamin qui voulait se montrer le plus fort face à l’institutrice!

Le chemin libre, nous entrâmes donc dans l’entrepôt. Enfin à l’abri du vent mordant! Je n’étais pas contre le plein air, mais je préférai nettement lorsqu’il faisait un minimum de 20 à 30° Celsius de plus… Parce que dans le cas présent ce n’était pas de l’air que j’avais l’impression de respirer, mais de la glace! J’avais l’impression qu’à chaque respiration, j’avalais de la neige! Renifler de la neige n’est pas particulièrement agréable… en fait je ne comprenais pas comment les gens pouvaient aimer renifler des substances poudreuses par leurs narines! C’était si peu élégant de se faire une ligne! Bon je crois que le froid m’engourdissait le cerveau si j’en étais à songer à ce genre de trucs.

Je fis comme Randall, cherchant s’il n’y avait pas des ennemis caché entre les grosses caisses pendant que la blonde devait être en train de regarder pour la bonne cargaison. J’espérai que ça ne soit pas trop gros pour nous et qu’elle savait ce qu’elle cherchait… Il y avait des inscriptions sur les caisses, donc ça serait surement ainsi qu’elle saurait. Je ne pouvais pas aider, puisque je ne comprenais pas ce qui était inscrit sur les boîtes. Enfin ici et là il y avait une mention en anglais, mais c’était écris si petit que je n’y voyais rien! Bon bah tant pis, je continuai donc à patrouiller. Tout semblait sous contrôle jusqu’à ce je tombe face à un homme armé! Il était si proche que mon réflexe fut d’agripper son arme, bloquant la gâchette avec mon doigt. Ça l’empêcha de tirer,  mais sa me meurtri l’index! Puisque ça ne menait nulle part, je décidai d’utiliser le feu pour le faire lâcher prise. Lorsqu’il sentit la brûlure sur ses mains, il lâcha l’arme, ce qui me fit tomber sur les caisses, leur mettant le feu.

Oups…
Bon ce n’étais surement pas ce que nous cherchions, donc ça allait!
Ou pas…
Une déflagration se fit entendre. Je vis des étincelles de couleurs sortir entres les planches de bois… des feux d’artifices? J’avais accidentellement allumé des feux d’artifices?! Oh bonjour la discrétion! Bon, en fait je crois que nous avions déjà été repérés en fait, puisqu’il y avait des gens qui se ramenaient d’après ce que j’entendais à l’extérieur. Je m’éloignais de la boîte alors qu’elle explosait littéralement en répandant des pétards un peu partout… qui allumèrent d’autres caisses! Ok, les autres allaient me tuer… sauf s’ils y voyaient une bonne diversion, parce que je ne crois pas que nous aurions pu sortir de l’entrepôt sinon avec les gardes qui se ramenaient avant la première explosion.

Je courus vers mes collègues en évitant de me prendre une fusée de peu :

- Il faut partir pendant qu’ils sont distraits par les explosions!

Et avant d’être tué par les feux d’artifices… sauf qu’il était inutile de le mentionner… J’attrapai une caisse de la fameuse cargaison et entrepris de me faufiler vers l’extérieur alors que la fumée remplissait de plus en plus l’entrepôt. C’était la panique à l’extérieur et je fonçai pour m’éloigner de l’endroit en vérifiant que les deux autres me suivaient. Une fois assez loin, je laissai Helga nous guider jusqu’à la planque où je ne savais trop où nous devions aller avec les objets de notre larcin.






codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bleak mercenary with a warm heart
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Clémence Brown & Roxane P. Mona
PHOTO D'IDENTITE :


DESSIN ANIME D'ORIGINE : Atlantide, l'empire perdu
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans
COTE COEUR : Un certain coeur ardent...qui peut vaincre le froid en presque toutes circonstances
OCCUPATION : A la tête d'une équipe de mercenaires || Entraîner sa fille à la relève
HUMEUR : Aventurière
MON ARRIVÉE : 11/04/2013
MON VOYAGE : 1091
POINTS : 99
LOCALISATION : Le globe terrestre

MessageSujet: Re: С новым годом! - Bonne année! [pv Helga et Randall] [Terminé]  Dim 17 Aoû 2014 - 12:47


     
С новым годом! - Bonne année!  ▬ Hadès & Randy

Helga récupéra ses recrues et réussit à semer les gardes à leur trousse. Une fois fait, elle passa un savon à ses recrues. Non, mais franchement ! Se faire courser par les chiens ! Quel genre de recrue étaient-ils ? Ils savaient qu'il y en avait, c'était dans les informations du plan. Le plan recommandait également la discrétion. Ne savaient-ils pas suivre un simple plan ? Helga commençait à songer que l'ancien Dieu des Enfers n'était peut-être pas fait pour son équipe. Il n'avait d'ailleurs peut-être plus ses anciens pouvoirs. Il n'était peut-être plu qu'un simple mortel maladroit pas fait pour un mercenaire de qualité. S'il n'arrivait pas à mener à bien sa première mission comment réussirait-il les autres ? C'est sur ses pensées qu'Helga jugea Hadès et commençait à douter de lui. Ses doutes s'envolèrent à moitié avec les paroles de son chouchou. En effet, d'après ses paroles, ce ne fut pas de la faute d'Hadès, mais de Randy. Du moins, c'est ce qu'Helga crut comprendre par l'explication de Randy. Elle le connaissait, il ne prenait pas la faute à la place des autres...sauf si c'était dans son intérêt. La mercenaire le dévisagea. Elle chercha à savoir s'il lui mentait ou non. Elle espérait que non. D'un côté, elle espérait également qu'il n'est pas failli. Les deux n'étaient pas compatible. Helga n'ajouta rien et leur confia leurs armes. Il fallait finir la mission coûte que coûte.

Une fois en tenue et armé, le trio se dirigea en courant vers l'entrepôt. Il s'agissait de ne pas perdre de temps. Leurs poursuivants pourraient bientôt voir le subterfuge et revenir sur leur pas. Ils devaient encore subtiliser la cargaison, donc la trouver, puis fuir. Le temps leur tait donc compté. C'était pour cette raison qu'ils se mirent à courir. Ils s'arrêtèrent un peu avant d'atteindre l'entrepôt pour abattre le comité d'accueil. Une fois fait, ils pénétrèrent dans le refuge, qui renfermait ce qu'ils cherchaient.

Lorsqu'ils entrèrent, Helga passa devant, son arme pointée en avant prête à faire feu. Tout en inspectant les lieux, la mercenaire chercha la cargaison tant convoitée. Elle passa devant une qui indiquait en russe qu'elle contenait quelque chose d'inflammable. Helga passa doucement et avec précaution devant, en informa ses recrues en chuchotant, puis continua à inspecter les lieux. Elle finit par remarquer que le lieu était désert. Par mesure de précaution, elle ordonna à ses recrues d'assurer ses arrières, pendant qu'elle cherchait la bonne cargaison. Elle commença alors par inspecter les différentes caisses à la recherche de la précieuse cargaison. Il y en avait de toutes sortes, des grandes, des petites, des moyennes, des volumineuses, etc. Helga en cherchait une rectangulaire de taille moyenne. Elle lut les différentes écritures des caisses afin de trouver la bonne. Il s'agissait de ne pas se tromper, autrement le client ne risquerait pas d'être satisfait. Ce n'était pas dans leur intérêt.

Helga continuait à inspecter les différentes étagères et caisses, se promenant dans les différentes allées. Elle sourit lorsqu'elle tomba enfin sur la bonne. Cependant, elle était en hauteur. Elle monta donc sur d'autres caisses, avec soin pour obtenir la bonne. Pour cela, elle appela Randy pour qu'il lui fasse la courte échelle. La mercenaire aurait très bien pu appeler Hadès, mais elle faisait plus confiance à son meilleur ami qu'à une nouvelle recrue. La confiance était sacrée chez la mercenaire. Elle ne la donnait pas à n'importe qui. Une fois en haut, elle lui donna avec soin la cargaison. Juste avant de redescendre, elle remarqua qu'il y en avait une deuxième plus petite disposée derrière. Le client avait mentionné cette éventualité. Elle la fit glisser de la même façon à Rand, puis elle redescendit ensuite avec agilité de la grande et solide étagère, qui contenait plusieurs dizaines de cargaison. Ce n'est qu'une fois à terre qu'une énorme détonation se fit entendre. Le regard d'Helga croisa celui de Randy. Qu'est-ce que le nouveau avait encore fait ? Ils ne tardèrent pas à le savoir. Ce dernier se précipita en courant dans leur direction en hurlant de décamper. Helga arqua un sourcil. Il avait pris l'initiative d'une diversion ?! Et bien, elle l'avait peut-être mal jugé. Il regorgeait de ressources finalement. Enfin, Helga prit la peine d'y penser, une fois en sûreté. En effet, après les paroles d'Hadès, Randy et Helga le suivirent portant la caisse de taille moyenne. Hadès s'était occupé de saisir la plus petite au passage. Ils coururent ainsi aussi vite qu'ils le pouvaient lestés des cargaisons. Heureusement qu'il n'y en avait que deux. Ils devaient se dépêcher d'atteindre la sortie avant d'être asphyxier par la fumée. Une fois dehors, c'était les gardes qu'il fallait éviter. Grâce à la diversion d'Hadès, ils purent les semer sans problème, bien qu'ils durent continuer de courir.

Une fois hors de portée, ils se retournèrent et virent le spectacle.


       
     
   
« Jolie diversion, Alexander ! Nous commençons bien l'année. »

En effet, il était minuit. La montre d'Helga sonna à ce moment-là. Elle l'avait réglée sur cette heure, car c'était à ce moment-là que la relève se faisait. Elle n'avait pas pensé que le plan ne se déroulerait pas tout à fait comme prévu. Enfin, ce n'était pas si mal finalement. Ils avaient la cargaison et un joli spectacle. Que demander de mieux ? Et puis, ils étaient indemne. La mercenaire savait que dans leur métier, l'imprévu était souvent au rendez-vous.

Helga les mena ensuite jusqu'au chalet où ils s'étaient changés et où se trouvait l'équipe sur place. Une fois arrivée, ils y déposèrent la cargaison. C'est à ce moment-là, qu'une de ses recrues vint la voir et lui annoncer qu'une nouvelle mission l'attendait. Elle acquiesça et lui demanda d'apporter la cargaison à bon port. Elle en informa ses recrues et leur annonça qu'elle ne partait qu'avec Hadès. Randy était libre de rentrer chez lui. Il avait le jet pour lui tout seul. Ainsi, une nouvelle mission avec le Dieu des Enfers s'annonçait pour la mercenaire. Helga l'aurait pour elle seule, elle pourrait donc voir s'il valait réellement le coup. Randy avait pris le blâme pour les chiens. Hadès venait de prouver avec les feux d'artifices qu'il avait des ressources. La mercenaire allait voir si oui ou non Hadès était fiable pour son équipe si elle avait fait le bon choix de l'engager et si Randy avait apporté une bonne recrue.

     
© By Halloween sur Apple Spring Helga

     

_________________
Life out there isn’t a fairytale, but fortunately I'm not a princess. I'm glad that I'm much more. I'm a mercenary in a corrupted world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: С новым годом! - Bonne année! [pv Helga et Randall] [Terminé]  
Revenir en haut Aller en bas
 

С новым годом! - Bonne année! [pv Helga et Randall] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Luluberlu
» C.H.U.D
» Pintade aux girolles
» Les roues à cliquets : chaussez vos crampons...
» Canon 70-200 2.8 IS II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP terminés-