Partagez | 
 

 Coup de théâtre qui a du chien | Partie 2 ▬ Ange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« C'est Leviosa et pas Leviosaaa »
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Helga K. Sinclair & Roxane P. Mona
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : La Belle et Le Clochard
ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans
COTE COEUR : Coeur brisé
OCCUPATION : Danseuse de revue & Barmaid à l'hôtel Le Nouveau Monde
HUMEUR : Joueuse
MON ARRIVÉE : 06/03/2014
MON VOYAGE : 560
POINTS : 58
LOCALISATION : Paris

MessageSujet: Coup de théâtre qui a du chien | Partie 2 ▬ Ange  Dim 6 Avr 2014 - 14:47

Coup de théâtre qui a du chien

Clémence lui demanda si elle était réellement Ange, puis elle attendit impatiemment la réponse de la jeune femme. Elle espérait profondément avoir vu juste. Si cette jeune femme était belle et bien Ange, alors elle n'était plus perdue, elle n'était plus seule. Elle pourrait peut-être lui expliquer la situation. Et peut-être que Clémence allait comprendre pourquoi celle qu'elle avait considéré comme sa sœur, avait disparu et ce qui lui était arrivé pendant presque un an.

La jeune femme parut surprise et ouvrit la bouche pour parler, mais rien n'en sortit. Clémence commença à se demander si elle n'avait pas fait une erreur. Si tous les indices ne l'avaient pas conduit à une fausse piste. Pourtant, elle avait cru reconnaître Ange. C'est dans ce moment de doute qu'elle vit le visage de la jeune blonde se fendre d'un large sourire de joie. Elle avait vu juste ! Clémence sourit alors, soulagée et heureuse se retrouver son amie. Cette dernière se rapprocha et la prit dans ses bras. L'ancienne chienne au collier bleu se laissa prendre dans l'étreinte chaleureuse et la resserra. Enfin, elle l'avait retrouvée ! Il fallait qu'elle le dise à sa famille ! Encore fallait-il que les deux la retrouvent. Clémence ne savait même pas comment elle avait atterri ici, ni où elle était. Revoir sa famille un jour lui parut alors illusoire, elle eut envie de pleurer, mais avoir Ange dans ses bras lui remonta le morale. Elle n'était plus seule, une partie de sa famille était là. C'est tout ce qui comptait pour l'instant. Ange desserra l'étreinte et prit la première la parole. Lucy sécha alors définitivement ses larmes. L'orage était passé, un rayon de soleil revenait dans sa vie.

« Moi aussi, je suis heureuse de te revoir ! Tu m'as manqué ! Tu as disparu depuis plus d'un an ! »


Une ombre passa ensuite sur le visage de Clémence, lorsqu'Ange mentionna le nom de son père. Lui aussi avait disparu. Sa disparition remontait à quelques semaines. Clémence songea alors qu'il était peut-être ici, quelque part. L'espoir de revoir un jour sa famille revint. Tout n'était peut-être pas perdu. Et puis, une famille, ça se retrouve toujours, non ? Elle avait déjà perdu son frère Scamp. Elle l'avait retrouvé. Maintenant, c'était Ange. Clémence gardait espoir. Un jour, sa famille serait de nouveau complète, elle en était sûre. Maintenant, il fallait savoir ce qui leur était arrivé. Ange proposa alors de passer à son appartement. L'ancienne chienne fut surprise. Elle n'avait pas de maison ? C'était quoi un appartement ? Une sorte de niche pour humain ? Enfin, elle verrait bien.

Ange aida Clémence à se relever. L'ancienne chienne n'arrivait pas encore à se faire à son nouveau corps. Elle prit donc appuie sur Ange. Qu'est-ce qu'elle ferait sans elle ? La nouvelle humaine n'osait pas l'imaginer. Sa sœur de cœur la guida ainsi jusqu'à chez elle, à travers les rues et les peu de passants qu'ils croisèrent. Clémence fut soulagée que le chemin fut court. Mais comment les humains faisaient-ils pour garder l'équilibre avec seulement deux jambes ? Ces bipèdes étaient vraiment des équilibristes ! Ses quatre pattes manquaient à l'ancienne quadrupède.

Une fois arrivée à bon port, Ange fit une remarque à Clémence, qui approuva d'un hochement de tête. Elle préférait ne pas relever davantage, blessée dans son amour propre de gentil toutou de salon. C'était déjà assez humiliant d'avoir été chassée de la sorte par cet homme, Clémence ne souhaitait pas en rajouter sur sa situation. Surtout qu'Ange était déjà passée à autre chose. Elle lui désigna une minuscule pièce et le nomma « engin ». Elle lui expliqua que ça leur éviterait de monter les marches. C'était donc si fatiguant que ça de marcher avec un corps d'humain ? A cet instant, son corps de chienne lui manqua encore plus.

« Et ça marche comment cet...engin ? C'est bien comme ça que ça s'appelle non, cette petite pièce ? »


Mais où avait-elle atterri ? Sa seule consolation avait été de retrouver sa sœur de cœur. Depuis son arrivée d'il y a quelques minutes, Clémence se sentait totalement dépaysée. Elle ne reconnaissait rien. Elle avait seulement remarqué que les gens parlaient français et non anglais. Heureusement qu'un jour un ami français des Brown était venu. Sans ça, Clémence n'aurait même pas compris l'homme ni Ange, qui lui parlait français depuis le début. Ainsi, Clémence crut comprendre qu'elle était en France. Ce qu'elle ne comprenait pas, c'était comment elle s'était retrouvée de l'autre côté de l'Atlantique. Enfin, chaque chose en son temps. Clémence n'avait pas envie de se triturer les méninges. Elle ne souhaitait qu'un bon bain, bien chaud, afin de se détendre.

Une fois arrivée dans l'appartement, Clémence comprit ce que c'était. Ce n'était pas si mal, en fait. Ange lui demanda alors d'attendre quelques instants. Cependant, l'ancienne chienne n'écouta pas et la suivit. Elle s'arrêta nette en voyant la salle de bain entre-ouverte. Là, elle vit sa libération : une baignoire! Elle avait une baignoire ! Clémence sauta aussitôt sur place.

« Oh ! Tu as une baignoire ! Enfin, un bon bain ! »


Ange apparut dans la salle avec des vêtements. Clémence sourit lorsqu'elle lui apporta les vêtements de couleur bleu. Porter sa propre couleur était un réconfort. Clémence la regarda alors paniquée. Comment on enfilait tout ce bazar ? Enfin, d'abord Clémence voulait un bain.

« Un bon bain bien chaud te tente ? Tu m'expliqueras comment enfiler ces vêtements après. »


Maintenant, que l'ancienne chienne avait vu la baignoire, plus rien ne l'écarterait de son objectif : le bain. Et ça, Ange le savait. Et puis, un bon bain permettait aussi des confidences. Elles allaient pouvoir se raconter tranquillement la situation. Et puis, les triplettes raffolaient des bains, c'en était presque maladif. Mais où est le mal à vouloir être propre ? Surtout que Clémence s'était retrouvée près des poubelles.
codage par Junnie sur apple-spring

_________________
I came to be a heros not to become a victim© signature by anaëlle.
I should walk away

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
I've got the power
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Maëva
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Le Roi Lion 2 - L'honneur de la tribu
ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans
COTE COEUR : Amoureuse ♥
OCCUPATION : Assistante Vétérianire
HUMEUR : Très Bonne ! :D
MON ARRIVÉE : 09/04/2013
MON VOYAGE : 265
POINTS : 0
LOCALISATION : New-York

MessageSujet: Re: Coup de théâtre qui a du chien | Partie 2 ▬ Ange  Jeu 24 Avr 2014 - 22:45

Coup de théâtre qui a du chien
Lucy C.Brown & Ange A.Kinley



"C'est un ascenseur !" Lança Ange en appuyant sur le bouton.

Evidement, Clémence ne connaissait pas tous les engins modernes seulement la blonde n'y avait pas pensé. Ange aussi avait été complètement dépaysée en arrivant ici. Le changement d'époque, le changement de corps, c'était beaucoup pour elle. La blondinette qui était ici depuis presque un an n'avait pas pensé sur le coup que certaines choses pourraient effrayer sa soeur de coeur. A commencer évidement, par cette grosse boîte de métal qui montait toute seule. Il ne fallait pas que Constance soit claustrophobe ! Cette peur quitta rapidement la tête de l'ancienne chienne lorsque les deux jeunes filles arrivèrent à l'étage où se trouvait leur appartement. Oui "leur" car il allait être celui de Constante maintenant. Il était hors de question pour Ange de laisser sa soeur à la rue. Déjà lorsqu'elle était encore une chienne, elle n'avait jamais vécu dans la rue, alors dans ce nouveau corps d'humain, qu'est-ce que cela pourrait bien donner..

Non, Ange ne voyait vraiment pas Constance vivre dans la rue.

Une fois dans l'appartement, Ange alla chercher des vêtements pour sa soeur qui ne portait qu'un long gilet qu'Ange venait de lui prêter. La jeune fille blonde pensait qu'elle allait s'habiller, mais au contraire, l'ancienne cocker s'exclama devant la baignoire. Elle proposa même de prendre un bain. Ange c'était déjà lavé ce matin.. Mais elle ne pouvait pas lui dire non !
La jeune blonde s'approcha alors des robinets et commença à faire couler de l'eau chaude.

"-Par contre, c'est la baignoire de ma colocataire. Elle est très gentille, mais fait attention à ne pas renverser ses shampoings, ses crèmes ou autre.. Elle risque de s'énerver sinon.."

En effet, Hayley était du genre à très rapidement s'énerver si quelqu'un avait le malheur de toucher à ses affaires de maquillages ou à son sèche-cheveux. Ange le savait ! De nombreuses fois, la sirène avait cru que sa petite-soeur lui avait pris un mascara, un crayon ou même une pince à cheveux et elle s'était souvent énervé à ce sujet.

"-Je pense que la température est bonne !"

Ange avait glissé son doigt dans l'eau pour voir si cela n'était pas trop chaud ou froid. La température était agréable. La jeune fille blonde se déshabilla et entra dans l'eau chaude. Elle avait même pensé à mettre de la mousse et s'amusait à en mettre dans ses mains puis souffler pour que cela atteigne l'ancienne cocker.

"-Aller viens !"

Dit-elle en faisant des signes de la main pour que la brunette la rejoigne. Une fois installée dans la baignoire, Ange prit de nouveau la parole.

"-Je suis sûre que tu as une centaine de questions à me poser, mais moi d'abord d'accord ?" A vrai dire c'était une question totalement rhétorique puisque la blondinette de laissa pas le temps à Constance de répondre quoi que ce soit ! "Je voudrais savoir comment vont tous les gens qui vivent encore chez nous".

Oui, ange employait le mot "chez nous" car pour elle, son appartement à Paris ce n'était pas chez elle ! Chez elle était à la nouvelle Angleterre en compagnie de sa famille. Sa famille qu'elle aimait aujourd'hui plus que tout, car elle savait que chez les Browns, elle avait trouvé de véritables personnes qui seraient toujours là pour elle, toujours près à lui ouvrir grand les bras. Cette famille était composée de gens en or avec d'énormes coeurs débordant d'amour. Des personnes en qui ange avait une confiance quasi-aveugle et surtout des personnes qui lui manquaient énormément. Voilà presque un an qu'elle les avait quittés et elle n'avait jamais cessé de les chercher. Alors, voir Constance devant elle était l'opportunité d'avoir quelques informations.

"Je n'ai pas arrêté d'essayer de vous retrouver et j'ai terriblement envie de savoir comment va Scamp, ton père, Lady et si tu sais si d'autres personnes ont disparu comme moi ?.. Peut-être qu'on pourrait les retrouver comme je t'ai retrouvé aujourd'hui !"

Une petite lueur d'espoir c'était rallumer dans le coeur d'Ange qui savait que maintenant, il était possible qu'elle revoit Scamp un jour ! Scamp et tous les autres c'est vrai, mais surtout Scamp...

"-Après, je te laisse poser toutes les questions que tu veux sur ce monde !"


[Tu as le droit de me taper c'est franchement nul...]


© Aki Epicode
Modif' ©SamyChou




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« C'est Leviosa et pas Leviosaaa »
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Helga K. Sinclair & Roxane P. Mona
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : La Belle et Le Clochard
ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans
COTE COEUR : Coeur brisé
OCCUPATION : Danseuse de revue & Barmaid à l'hôtel Le Nouveau Monde
HUMEUR : Joueuse
MON ARRIVÉE : 06/03/2014
MON VOYAGE : 560
POINTS : 58
LOCALISATION : Paris

MessageSujet: Re: Coup de théâtre qui a du chien | Partie 2 ▬ Ange  Dim 27 Avr 2014 - 18:16

 
Coup de théâtre qui a du chien

Lucy regarda avec délectation la baignoire se remplir. Dans quelques minutes, elle pourrait s'y détendre et le plus important, se laver. L'ancienne chienne détestait être sale et sentir mauvais. Or, les poubelles avaient fait exactement ce qu'elle détestait. Sa seule consolation était qu'avec cet odorat d'humain, elle ne pouvait pas discerner toutes les mauvaises odeurs qui la couvraient. C'était pour chasser ces odeurs nauséabondes, que Clémence raffolait des bains. Et puis, le plaisir du bain entrait également en ligne de compte. La chaleur de l'eau chaude sur son pelage lui avait toujours fait du bien. Soudain, l'ancienne chienne eut peur de ne plus aimer ça, de ne plus pouvoir savourer un bon bain avec cette enveloppe charnelle d'humaine. Elle se rassura bien vite en se remémorant Junior, qui s'amusait dans son bain. Elle commença à se demander si, mise à part la bipédie, ils étaient semblables. Peut-être qu'être un humain n'était pas si différent que d'être in chien. Clémence songea qu'elle verrait bien, surtout que maintenant elle était humaine. Elle n'avait pas le choix que de se faire à sa nouvelle enveloppe.

Ange prévint Clémence ne pas renverser les affaires de sa colocataire. Clémence arqua un sourcil sur les paroles de sa sœur de cœur.

« Je vais faire attention, je ne suis pas maladroite, enfin je ne l'étais pas, mais avec ce corps, je ne te promets rien, Ange. Mais pour la baignoire, c'est la sienne ? Vous ne partagez pas l'appartement entièrement? »


Ange vérifia la température de l'eau et annonça qu'elles pouvaient y aller. Clémence aurait voulu s'y jeter et être la première dans la baignoire, comme c'était souvent le cas. Seulement, elle ne savait pas comment enjamber le rebord avec ses nouvelles jambes. Elle laissa donc la plus compétente en premier. Elle attendit qu'elle se déshabille et ôta alors son gilet. Tandis que sa sœur retirait ses bouts de tissus, elle l'inspecta attentivement. Alors, c'était ça, un corps d'humain ? Il faut dire que depuis son arrivée, Clémence ne s'était pas inspectée et elle n'avait jamais vu un corps d'humain nu. C'était une découverte pour elle. L'ancienne chienne s'inspecta alors et constata qu'elle avait le même corps qu'Ange, avec plus ou moins certaines différences de formes. Clémence songea que les humains étaient pareils que les chiens. Ils avaient les mêmes corps avec chacun leurs particularités. Maintenant, qu'elle en était un, Clémence s'intéressa de plus près aux détails anatomiques.
Lorsqu'Ange entra dans le bain, l'ancienne chienne la regarda faire et lui emboîta le pas. Clémence entra alors dans le bain, mais glissa en tombant dans la baignoire, emportant avec elle plusieurs produits de beauté dont des crèmes dans l'eau.

« Oups ! J'ai pas fait exprès ! C'est ce stupide corps ! Il adhère pas du tout ! Il a pas de coussinets ! »


Vraiment, Clémence regrettait ses pattes, avec elles, elle glissait rarement. Elles étaient tout terrain ! Pas comme ces pieds qui n'avaient aucune adhérence. Là encore, Clémence regretta son ancien corps. Lorsqu'elle fut convenablement installée et que les produits furent évacués de l'eau, Ange posa une série de questions, auxquelles Clémence répondit sans faire de détour.

« Ils vont bien, enfin je crois, mais ils sont tristes. On a perdu, Papa, il y a quelques semaines, ça nous a rappelé ta disparition. Tu nous as beaucoup manqué, Ange. »


Clémence lui prit alors la main et la serra dans la sienne. L'ancienne chienne avait vu une amie de Darling se comportait comme ça, elle supposa que c'était comme ça que les humains agissaient. Si elle était encore une chienne, elle aurait frotté son museau contre l'échine d'Ange. Elle écouta ensuite Ange poursuivre.

« Je pense aussi, maintenant, que nous pouvons les retrouver ici. Papa doit être ici. Ça me paraît logique. »


Ange indiqua ensuite que Clémence pouvait poser toutes les questions qu'elle voulait. Elle commença par faire le point.

« Ok, donc récapitulons. La petite pièce, qui sert à éviter de monter les escaliers, s'appelle un ascenseur. L'endroit ,où l'on est, s'appelle un appartement.. Et l'endroit où j'étais, c'est quoi ? L'homme a parlé d'un...thé..théaquelquechose. J'ai pas bien compris. »


Clémence ne tenait pas à dire qu'elle était trop paniquée pour l'écouter entièrement et comprendre le sens des mots de l'homme.
Vint ensuite la série de questions.

« Comment on a atterri ici ?  Et on est où, en France ? Et comment vous avez eu cet appartement ?  D'ailleurs, parle-moi de ta colocataire. Comment vous vous êtes rencontrées ? Elle vient aussi de...chez nous ? »

 
codage par Junnie sur apple-spring

_________________
I came to be a heros not to become a victim© signature by anaëlle.
I should walk away

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
I've got the power
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Maëva
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Le Roi Lion 2 - L'honneur de la tribu
ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans
COTE COEUR : Amoureuse ♥
OCCUPATION : Assistante Vétérianire
HUMEUR : Très Bonne ! :D
MON ARRIVÉE : 09/04/2013
MON VOYAGE : 265
POINTS : 0
LOCALISATION : New-York

MessageSujet: Re: Coup de théâtre qui a du chien | Partie 2 ▬ Ange  Ven 2 Mai 2014 - 11:42

Coup de théâtre qui a du chien
Lucy C.Brown & Ange A.Kinley



Juste avant de s'installer dans le bain, Clémence avait posé une question

-C'est en effet sa baignoire puisque c'est sa salle de bain. On a la chance dans l'appartement d'en avoir plusieurs alors nous en avons chacune une, mais dans la mienne il n'y a pas de baignoire. Donc oui l'appartement est à nous deux mais j'ai tout de même besoin d'un peu d'intimité. Ce qui est différent quand on est des humains, c'est qu'on ne peut pas rester tout le temps avec une personne au bout d'un moment on craque... Ou alors c'est parce que Hayley n'est pas comme moi que parfois j'aime bien être tranquille dans mon coin. Je ne dis pas cela parce qu'elle est méchante non du tout, juste que parfois j'en ai un peu marre de l'entendre parler de robe, vernis et coiffure.

Ange disait cela pour elle, mais elle avait le sentiment que tout pourrais très bien se passer entre Clémence et Hayley. Elles les connaissaient assez toutes les deux pour savoir qu'elles aimaient toutes les deux se faire belles et elles n'aiment pas être sales. Ce petit détail laissait croire à la blondinette qu'il était possible pour ses deux soeurs de coeurs de bien s'entendre.
Ange questionna alors sa soeur à propos de ceux qui vivaient toujours dans l'autre monde. Bien que son ancienne vie était sur la terre, pour la blonde, cela se passait comme dans un autre monde. Son changement de corps, changement d'endroit et changement d'époque lui donnait cette impression.

L'ancienne petite chienne s'installa dans le bain et eut le réflexe de très rapidement sortir toutes les crèmes que Clémence avait fait tomber dans la baignoire en glissant sur le carrelage. C'était vrai que ce n'était pas évident de tenir debout sur ses deux jambes lorsque l'on était habitué à avoir quatre appuis. Ange les reposa alors à leur place en disant à l'ancienne cocker que ce n'était pas grave. Après tout, les pots étaient tous fermés, ils n'avaient plus qu'à sécher. De plus, elle était certaine qu'Hayley avait sans doute déjà fait tomber des produits dans l'eau elle aussi.

Une fois installée, Clémence répondit aux précédentes questions qu'Ange. Un sourire commença à se dessiner sur les joue de la blondinette lorsqu'elle apprit que tout le monde allait très bien, mais il disparut très rapidement.. Ils allaient tous très bien, mais ils étaient tristes, apparemment, Clochard avait lui aussi disparu. Ange était triste de voir que le père de Scamp avait disparu et cela avait certainement du véritablement attrister toute la famille, mais d'un autre sens cela voulait dire qu'elle allait peut-être pouvoir le retrouver ici. Savoir que son modèle de toujours était peut-être dans cette ville, était une grande lueur d'espoir dans le coeur de la jeune fille. Lorsque Clémence prit la main de la blonde en lui disant qu'elle lui avait manqué, Ange dû retenir ses larmes. Eux aussi ils lui avaient terriblement manqué. Elle ne voulait pas se mettre à pleurer et que ces retrouvailles se transforment en scène dramatique. Elle lui fit alors un très large sourire. Il n'y avait aucun mot assez fort pour décrire à quel point pour elle aussi, revoir un visage familier lui faisait du bien.

-Vous m'avez tous tellement manqué aussi si vous saviez !

S'ils savaient tous à quel point Ange avait eu peur en se retrouvant seule dans cette grande ville. Elle avait eu l'impression de perdre sa famille une fois de plus..

-Oui il est sans doute ici...

La jeune chienne savait que ce monde était grand, alors elle ne voulait pas se montrer trop enthousiaste à l'idée de retrouver facilement le père de la jeune cocker. Il pouvait être dans la même ville comme à l'autre bout du monde.
Ange n'eut pas vraiment le temps de se perdre dans ses pensées. Clémence lui posa à son tour plusieurs questions. La jeune blonde avait promis d'y répondre et c'est ce qu'elle fit.

- Tu es arrivée dans un théâtre. Enfaîte c'est un endroit avec une scène ou les humains donnent des spectacles. Je n'y suis jamais allé encore mais j'ai déjà entendu des gens en parler. Il y a des acteurs sur la scène et voilà.

Ange ne voyait pas ce qu'elle pouvait dire de plus. N'ayant jamais mis les pieds dans un théâtre, la petite blonde se contentait de dire ce qu'elle avait appris en regardant des émissions à la télévision ou en entendant des gens parler dans la rue. Evidement Clémence ne s'arrêta pas là. Elle avait plein d'autres questions pour l'ancienne chienne. Elle posa toutes ses questions très rapidement. Ange s'efforça d'y répondre en essayant de ne rien oublier.

-Alors comment on est arrivé ici je dois t'avouer que je n'en sais rien du tout.. C'est un mystère total. Ensuite oui nous sommes en France à Paris même ! La capitale de ce pays. Pour te situer à peu près c'est quasiment de l'autre côté de la terre par rapport à là où nous vivions avant. Cet appartement eh bien.. Je ne suis pas vraiment fière de ce qu'on a fait à vrai dire... Mais c'était le seul moyen lorsque l'on est arrivé..

Ange hésitait à raconter tout. Cela serait sans doute long mais d'après les questions de l'ancienne Cocker, elle voulait tout savoir. Et puis elles avaient le temps après tout, l'eau allait mettre de temps avant d'être froide !

-Enfaîte, quand je suis arrivée dans ce monde, je me suis retrouvée dans un magasin, une cabine d'essayage même, et comme toi j'étais nue.. Sauf que je n'étais pas seul, il y avait également Hayley dans cette cabine dans le même état que moi. Donc oui elle est comme nous, elle ne vient pas d'ici. Sauf qu'elle, elle n'était pas un chien avant, mais une sirène. Elle vient d'un autre monde et du jour au lendemain elle s'est retrouvée ici.

Ange décida volontairement de passer sous silence le moment où elle s'enfuyait avec Hayley avec des vêtements volés. Même si cela avait été la seule solution à ce moment, la blondinette n'était pas fière de dire qu'elle avait volé des affaires. Pour d'autres chiens errants, cela leur aurait été complètement égale, mais Ange avait tout de même une conscience.

-Donc on c'est habillé et ensuite dans la rue, nous avons rencontré un homme, le propriétaire de cet appartement. Hayley a inventé toute une histoire, on csest fait passer pour des soeurs et il a accepté de nous prêter l'appartement. Voilà ! Il a même réussit à faire jouer ses relations pour qu'Hayley ait un métier dans le mannequinât. Cet homme c'est un peu notre ange gardien ! Il passe de temps en temps, peut-être que tu le croiseras un jour. Par contre; il faudra trouver une histoire pour expliquer ton arrivée je pense.



© Aki Epicode
Modif' ©SamyChou




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« C'est Leviosa et pas Leviosaaa »
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Helga K. Sinclair & Roxane P. Mona
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : La Belle et Le Clochard
ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans
COTE COEUR : Coeur brisé
OCCUPATION : Danseuse de revue & Barmaid à l'hôtel Le Nouveau Monde
HUMEUR : Joueuse
MON ARRIVÉE : 06/03/2014
MON VOYAGE : 560
POINTS : 58
LOCALISATION : Paris

MessageSujet: Re: Coup de théâtre qui a du chien | Partie 2 ▬ Ange  Dim 18 Mai 2014 - 18:17

 
Coup de théâtre qui a du chien

Clémence songea qu'elle irait souvent dans la salle de bain d'Hayley, la seule à posséder une baignoire. Les deux jeunes femmes n'avaient pas encore évoqué la suite pour l'ancienne chienne, mais il semblait évident que Clémence se joindrait à la colocation des deux blondes. Surtout que maintenant qu'elle avait retrouvé sa sœur de cœur, son amie, sa belle-soeur, elle ne voulait plus la quitter. D'ailleurs, Ange conclut toute son histoire en l'évoquant implicitement.

Enfin avant l'histoire de l'appartement, Ange évoqua le fait que sa colocataire avait l'air d'aimer se faire belle. C'est ce qu'en déduisit l'ancienne chienne. Elle songea même qu'il faudrait qu'elle demande des conseils de coiffure à la colocataire d'Ange. C'est vrai, maintenant qu'elle était humaine, comment allait-elle peigner sa tignasse ? C'était beaucoup plus simple de prendre soin de ses magnifiques et douces oreilles ainsi que son magnifique pelage ambré, que cette chevelure emmêlée et plus du tout douce.

Les deux jeunes femmes se posèrent ensuite leurs questions respectives et y répondirent chacune leur tour. Quand Ange donna son point de vue sur leurs potentielles retrouvailles avec Clochard, Clémence fut surprise du manque d'enthousiasme d'Ange. C'est vrai quoi, si tous les disparus avaient bien atterri ici, ils se retrouvaient tous ici ! C'est ce qu'il venait d'arriver après tout ! Bon, Clémence ne prit pas en compte qu'il avait fallu presque un an pour qu'elle retrouve sa sœur de cœur. Ange était plus sensée qu'elle.

Ensuite, la nouvelle humaine tenta de se faire au nouveau vocabulaire, qui concernait des choses typiquement humaines et surtout qui n'existaient pas à son époque, comme l'ascenseur. Clémence encaissa ensuite les nouvelles informations que lui donna Ange, suite à ses dernières questions. Ainsi, même après un an, Ange ne savait toujours pas comment ils avaient tous atterri ici, dans une autre forme que la leur. Clémence se demanda si un jour, le mystère serait élucidé.

Ange l'informa qu'elles étaient bien en France. Ainsi, l'ancienne chienne avait vu juste, elle avait bien reconnu la langue française. Elles étaient bien en France et plus précisément dans la capitale ! Comment c'était possible? Clémence garda cette interrogation pour elle. Curieuse sur Ange, elle voulait en savoir plus sur elle. Après avoir mieux compris la situation, donc qu'elles étaient bloquées en France, loin de leurs proches sous une enveloppe humaine, Clémence voulut savoir comment sa sœur de cœur s'était trouvée un toit et comment elle avait connu sa colocataire. Ange se lança alors, après une hésitation, dans l'explication. Clémence l'écouta attentivement. Cela rassura quelque peu l'ancienne chienne d'apprendre qu'elle n'était pas la seule à débarquer nue. Elle arqua un sourcil à l'évocation d'un autre monde. Et surtout au fait qu'Hayley était...une sirène ! Clémence savait qu'elle n'était qu'un mythe, du moins c'est ce que racontait Darling à Junior à travers les livres. Cependant, Ange venait d'évoquer la possibilité d'un autre monde pour Hayley. Ange avait certainement du se renseigner ou Hayley avait dû lui dire. L'ancienne chienne l'ignorait, mais elle commençait à trouver la situation logique. Après tout, si elle avait changé de monde, cela expliquerait son apparence d'humaine. Lorsqu'elle avait voyagé avec les Brown, elle était toujours restée une chienne ! Puis, plus Clémence y réfléchissait et plus elle trouvait les choses bizarres, comme si elle venait d'un autre monde, d'une autre époque. Elle se souvenait vaguement des amis français des Brown. Ils n'étaient pas vêtus comme les passants qu'elle avait vus sur le chemin. Clémence songea que peut-être Ange ignorait comment ils étaient venus ici, mais que comme cela faisait un an, elle savait sûrement pour l'époque. Elle garda cependant encore ses interrogations pour elle.

L'ancienne chienne fut ravie qu'Ange avait trouvé un protecteur dans ce monde. Sans Ange, l'ancienne chienne, bien que brave, ne savait pas comment elle aurait fait. D'ailleurs, cette dernière venait implicitement d'annoncer qu'elle devenait colocataire. En effet, elle venait d'énoncer qu'elles devraient trouver une histoire au propriétaire pour expliquer son arrivée. Une illumination vint à Clémence, en utilisant le théâtre. Elle avait même trouvé une idée pour garder un lien familial avec Ange, sans se faire passer pour sa sœur, sachant qu'Ange et Hayley avaient déjà utilisé cette parade. Et puis, étant plutôt franche, Clémence essayait de mentir le moins possible.

« Oh je sais ! On lui dira que je suis ta cousine qui a été renvoyée d'un théâtre !  Ça devrait passer non ? Et puis, c'est pas si loin que ça de la réalité. »


Ses interrogations lui revinrent ensuite en mémoire et elle le partagea alors immédiatement avec Ange, avant qu'elle lui réponde et avant de les oublier.

« Ange, est-ce qu'on a changé... de monde ? Enfin j'ais pas, je pense pas que plusieurs mondes existent, quoique, mais c'est bizarre. Enfin, tu dis qu'Hayley vient d'un autre monde et qu'elle est une sirène. Donc logiquement, c'est possible...Enfin.... je veux dire, on est devenue humaine et rien ne ressemble à notre monde. Les gens ne sont pas vêtus pareil, les voitures ne sont plus tirées par des chevaux, je sais même pas comment elles peuvent rouler toutes seules ! »


Lorsque sa sœur de coeur lui eut répondu, une dernière chose l'intrigua sur Ange dans ce monde.

« Ange, pourquoi tu m'as dit que tu t'appelais Angélique ? »


Peut-être que la réponse d'Ange allait lui faire, à elle aussi, changer d'identité aux yeux des autres, un moyen de vivre tranquillement dans ce monde. D'ailleurs vivre dans ce monde intrigua de plus en plus Clémence. De nature brave, elle trouvait de plus en plus ce qui leur arrivait comme une aventure. Elle voulait relever le défi. Ainsi, elle voulut savoir comment Ange avait vécu dans ce monde.

« Et comment tu as fait pour survivre ici, pendant un an ?  Ça ne te manque pas de plus être une chienne ?»


En attendant la réponse, Clémence savoura la chaleur du bain et fit glisser de l'eau dans ses mains. La sensation lui plut. Ce n'était pas si désagréable que ça d'être une humaine.
 
codage par Junnie sur apple-spring

_________________
I came to be a heros not to become a victim© signature by anaëlle.
I should walk away

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
I've got the power
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Maëva
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Le Roi Lion 2 - L'honneur de la tribu
ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans
COTE COEUR : Amoureuse ♥
OCCUPATION : Assistante Vétérianire
HUMEUR : Très Bonne ! :D
MON ARRIVÉE : 09/04/2013
MON VOYAGE : 265
POINTS : 0
LOCALISATION : New-York

MessageSujet: Re: Coup de théâtre qui a du chien | Partie 2 ▬ Ange  Mar 3 Juin 2014 - 23:18

Coup de théâtre qui a du chien
Lucy C.Brown & Ange A.Kinley



Ange réfléchissait à la manière dont elle allait bien pouvoir expliquer à l'homme qui les laisser habiter dans son appartement, comment elle connaissait Clémence... Elle pouvait envenimer l'histoire qu'elle avait créée avec Hayley. Ca n'allait pas être possible de dire qu'il s'agissait de leur soeur car contrairement à Hayley et Ange, Clémence n'était pas blonde aux yeux bleus. Demi-soeur, cela pouvait encore passer ou alors simplement amie. De toute façon le propriétaire des lieux était vraiment quelqu'un de très gentil, il allait accepter que Clémence reste. Il y avait même une chambre de libre et aménagé un lit n'était pas si compliqué après tout. Ange avait toutes les raisons de croire que Clémence allait pouvoir vivre avec elle et Hayley ! Avoir beaucoup de monde dans l'appartement allait lui rappeler sa vie chez les Browns. Il y avait toujours de l'animation chez eux, il faut dire qu'avec sept chiens la vie n'était pas de toute repos. Même lorsqu'elle vivait dans à la décharge elle était entourée de plein de chien.

La blondinette sortie de ses pensées lorsque sa soeur eut une idée de mensonge. Enfin de presque mensonge. Clémence avait raison, ce n'était pas un si gros mensonge puisqu'il y avait une part de vérité dans ce qu'elle disait. Elle venait vraiment d'atterrir dans un théâtre et elle était plutôt la demi-soeur d'Ange, et si on oubliait le fait que l'ancienne cocker avait également changé d'apparence, tout était presque vrai !

- Cette idée est parfaite ! Et..


Ange voulait rajouter quelque chose seulement Clémence lui coupa la parole. Il semblait en effet que la brunette ait encore beaucoup de questions à poser. Mais la blondinette pouvait comprendre qu'il y avait une certaine hésitation dans le son de sa voix.. La cocker avait sans doute peur de ce monde étrange dans lequel elle venait de venir.. Certes l'adaptation n'allait pas être simple, mais cela n'était pas impossible ! Ange prit alors tout son temps pour faire bien attention à répondre à chacune des questions de sa demi-soeur.

-Nous n'avons pas changé de monde pas exactement. A vrai dire j'ai l'impression que nous sommes toujours sur la même planète mais plus à la même époque. Tout a évolué ici. Les voitures ne sont plus les mêmes, ce ne sont plus des chevaux qui permettent de se déplacer, mais de vrais engins qui fonctionnent tout seuls grace à un moteur. C'est vraiment incroyable. Ce monde est rempli de choses que tu n'imagines même pas. C'est évident il te faudra du temps pour s'adapter, mais tu vas voir, on s'y fait très rapidement !

Ange fit une petite pause pour prendre sa respiration. Elle aurait encore pus parler pendant des heures des innovations de cette nouvelle vie. Elle était fascinée par presque tout ce qu'elle voyait de nouveau encore aujourd'hui.

-Quand je te disais qu'Hayley venait d'un autre monde.. à vrai dire c'est parce que c'est assez étrange... Je sais pas vraiment comment on peut expliquer cela.. Enfaite Hayley était une sirène avant. Et les sirènes n'existent pas dans ce monde. Elle vient du pays imaginaire et d'après les légendes il est possible de l'attendre en suivant... La deuxième étoile au nord ou quelque chose comme ça.. Je ne me rappelle pas très bien.. Il faudra demander à Hayley une fois la nuit tombée, elle pourra sans aucun doute te raconter ça beaucoup mieux que moi !


Ange pensait avoir répondu à toutes ses questions. Elle décida alors de détourner le regard de Clémence pour prendre du shampoing et commencer à se laver les cheveux.

-Tien regarde c'est du savon. C'est comme celui que Jim utilisait mais c'est pour les cheveux humains.

La petite Clémence posa encore une question.

-Si je me présente sous le nom d'Angélique c'est simplement parce que Ange ce n'est pas un prénom courant ici.. Pour un chien ou un chat c'est très bien, mais pas pour un humain. Du coup les gens m'appellent Angélique et mon surtout c'est Ange. Au moins je ne suis pas vraiment dépaysé et ça ne choque personne. Imagine j'aurais gardé le nom de Ange, c'est comme si je gardais le nom Moustache si j'avais été un chat. C'est ridicule !


Ange ne savait pas vraiment si elle avait été claire dans son explication. Ce n'était pas quelque chose de facile à expliquer. Changer de nom ce n'était pas facile, il fallait un temps d'adaptation encore une fois. Heureusement, le prénom Angélique ressemblait énormément à son prénom d'origine. La blondinette termina de se rincer les cheveux en pensant qu'elle espérait que sa demi-soeur ne lui demande pas son nom de famille car elle avait presque honte de la manière dont elle l'avait trouvé. Elle avait juste entendu une dame se nommer de la sorte et avait décidé de faire pareil. Lorsque l'on vit en chien errant pendant des années, on n'a pas de nom de famille comme d'autres chiens qui eux ont une belle médaille et une famille toute leur vie.

Ange une fois propre sortie du bain en s'enveloppant dans sa serviette. Elle en prit une deuxième et la mit sur ses cheveux pendant que Clémence continuait de la questionner.

-Tu sais je ne dirais pas survivre. Ce n'est pas un combat permanent comme pouvait l'être la vie de chien errant. Pas besoin de faire les poubelles pour manger ou se battre pour avoir un endroit douillet pour dormir. Au contraire ma vie aujourd'hui est assez simple ! J'ai un petit boulot, je m'achète ce que je veux, je mange ce que je veux quand je veux, je n'ai pas à me soucier de savoir si je vais dormir sous la pluie ou non parce que je sais que mon lit m'attend. Enfin tu n'as jamais connu ça toi alors bon..

Clémence n'avait jamais mis les pattes dans la rue sans être accrochée au bout d'une laisse. La survie, elle ne connaissait pas. Ange continua tout de même sur sa lancé.

-Je dois également t'avouer que même si vous m'avez tous manqué, je n'ai pas vu l'année passer.. Il s'est passé tellement de choses ! J'ai rencontré Hayley, j'ai trouvé un travail, j'ai appris la lire.. J'ai appris pleins de choses sur les humains et je dois avouer que j'adore être humaine. Alors pour répondre à ta dernière question, je crois que non ça ne me dérange pas de ne plus être une chienne. Certes je ne peux plus courir et gambader dans les ruelles, aboyer au clair de lune, mais je peux faire tellement plus de choses. C'est comme si j'avais une deuxième chance ! Oui voilà ! Ma transformation en humaine et ce nouveau départ je le vois comme une deuxième chance.

Ange commençait à être agacé d'évoquer son passé. Ce n'était pas une période de sa vie qu'elle aimait particulièrement à vrai dire.. Elle avait passé de bons moments dans la rue, mais tout ce qu'elle avait toujours souhaité c'était d'avoir une famille et elle l'avait eu chez Scamp ! Aujourd'hui sa famille c'était Hayley qui était comme une grande soeur pour elle. Et maintenant, Clémence était là aussi pour agrandir cette famille.
C'est alors que la blondinette entendit du bruit venant du couloir.

-Je crois qu'Hayley vient d'arriver !

Dit la jeune fille avec un sourire à l'ancienne qui se trouvait encore dans le bain. Ange était heureuse de présenter Hayley à la soeur de Scamp.




© Aki Epicode
Modif' ©SamyChou




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
DOUBLES COMPTES : Anna d'Arendelle, Aiko "Honey" Miyazaki
PHOTO D'IDENTITE :






DESSIN ANIME D'ORIGINE : Oliver & Compagnie.
ÂGE DU PERSONNAGE : 8 ans.
COTE COEUR : Clawd ❤︎ Clémence ❤︎ Kiara ❤︎ Clawd ❤︎ Mally ❤︎ Nounours ❤︎ Clawd ❤︎ Mackenzie de la classe de CP ❤︎ Clawd ❤︎
OCCUPATION : Apprenti capitaine d'industrie, futur business man, assistant d'espion, rêveur compulsif... Et accessoirement, écolier en 1th grade.
HUMEUR : Terrorisé.
MON ARRIVÉE : 08/04/2013
MON VOYAGE : 638
POINTS : 57
LOCALISATION : New York, dans l'ombre des adultes.

MessageSujet: Re: Coup de théâtre qui a du chien | Partie 2 ▬ Ange  Dim 8 Juin 2014 - 16:32








Où est ma maman ?








~ Hayley & Lucy & Ange

J'étais sorti. Et pas pour faire les magasins comme j'avais l'habitude de le faire pendant mes jours de congé, non, j'avais dû me lever, me laver, m'habiller, me maquiller, marcher, tout ça pour aller dans un super marché ! Je m'étais levé assez tard ce matin, tellement qu'Ange avait déjà quitté l'appartement. Ca, ce n'était pas si grave, j'aurai tout le temps pour bavarder avec elle ce soir, le problème, c'était qu'elle était absente au pire moment... J'avais appris à mes dépends que nous étions en pénurie de papier toilette. Papier toilette et papier tout cours en fait, à croire qu'il y avait eu un complot ! Plus de papier toilette, plus d'essuie tout, et surtout plus de mouchoir ! Enfin si, il en restait un paquet, et heureusement sinon je me serai retrouvée coincé à attendre le retour d'Ange pour savoir si elle avait de quoi s'essuyer. Mine de rien, c'était assez important et surtout très embêtant, voilà pourquoi j'avais décidé qu'un passage au magasin s'imposait... Surtout que quelqu'un avait oublié de racheter des cookies.

Et c'est comme ça que je me retrouvais à pousser un caddie dans un supermarché. Je n'aimais pas ce genre de magasin, il ne fallait pas s'étonner que je ne fasse jamais les courses après ! C'était trop grand, il faisait froid, on glissait à moitié sur les carreaux parfois à peine sécher après un nettoyage, les caddies roulaient parfois de travers, je mettais trois heures avant de trouver le rayon que je voulais... Sans parler de l'attente interminable à la caisse... Attendre pour te soutirer ton argent pour de la nourriture... Oui, je préférais largement passer à H&M. Je profitais d'être ici pour non seulement faire le plein de papier toilette et de cookie, mais aussi pour passer par le rayon sucrerie et oh, beauté ! J'avais presque oublié qu'ils en avaient un ! Finalement je n'aurai pas gâché cette heure pour rien ! Je repartis finalement avec un nouveau haut et un nouveau vernis.

Lorsque je rentrais à l'appartement, je fus surprise de voir que celui-ci était ouvert. Est-ce que j'avais oublié de le fermer à clé ou... ? Pourtant j'étais certaine de l'avoir fait. Tout comme j'étais certaine d'avoir enfermer Fluffy dans l'arrière cuisine. Ange m'avait pourtant interdit de le faire, mais oh, je n'allais pas laisser le chien sans surveillance dans l'appartement quand même ! Pas si c'était pour revenir et découvrir de la pisse et des poiles partout ! S'il devait démolir quelque chose, autant que ça se concentre dans une seule pièce, c'est pourquoi j'avais préféré ne pas tenter le diable en bloquant le chien. De toute façon, si j'avais bien calculé mon coup, Ange ne serait pas au courant. Ouais, je n'étais pas assez folle pour la laisser découvrir que je bloquais son ours polaire dans une pièce au lieu de le sortir avec moi quand je m'absentais. Moi, promener un chien ? Une fois de temps en temps, pas deux...

Je déposais mes petites courses sur la table de la cuisine. Pouf, quel exploit... Plus jamais ça. J'avais l'impression de sentir le produit qu'ils utilisent pour laver les sols des super marché maintenant... J'allais devoir prendre un bain, et penser à éteindre la télé aussi, j'entendais des voix... Sauf que la télé était bel et bien éteinte. Pourtant j'étais persuadée que j'avais entendu quelqu'un parler... Et j'avais eu raison puisque le même phénomène recommença.

Ange ?

Il ne me fallut pas longtemps pour me diriger vers la source des voix qui se trouvaient tout droit dans ma salle de bain. MA SALLE DE BAIN ?! Quoi ?! Mais qu'est-ce qu'elle faisait dans ma salle de bain ? J'étais très pointilleuse en ce qui concernait mes effets personnels, ou même mes espaces personnelles, et ma chambre ainsi que ma salle de bain en faisaient partie ! Tout était soigneusement rangé, ou non, de manière à ce que je m'y retrouve et que je me prépare de manière la plus efficace possible ! Si quelqu'un commençait à désorganiser tout ça, j'étais partie pour tout recommencer ! Je me précipitais dans ma salle de bain et bientôt, une seconde voix vint s'ajouter à celle de ma colocataire. Quoi, elle avait invité une amie et maintenant elles se faisaient une séance beauté avec MES affaires ? Peut-être pas, ce n'était pas vraiment du genre de Ange de se pouponner. Mais c'était bien elle qui était dans ma salle de bain, toute propre et enveloppé dans une serviette, tandis que dans ma baignoire se trouvait une brune que je n'avais jamais vu avant.

Je peux savoir ce qui se passe ici ?... Qu'est-ce que vous faites dans ma salle de bain ?

Je n'avais jamais été contre le fait qu'Ange ramène du monde à la maison, mais si elle commençait à squatter mes espaces privés, ce n'était pas la même chose. Je saluais rapidement la brune qui se trouvait dans mon bain avant de me tourner une nouvelle fois vers Ange.

T'aurai pu me prévenir que tu ramenais du monde, j'ai dû aller au supermarché, on était en pénurie de papier toilette ! Expliquais-je le plus calmement possible.

Ouais, j'aurai pu lui passer un coup de fil pour qu'elle s'en charge à ma place à la rigueur... Mon regard balaya la salle de bain avant de s'arrêter sur le rebord de ma baignoire, là où je posais tous mes produits pour le bain ainsi que mes crèmes.

Vous avez touché aux crèmes ? M'écriais-je en m'approchant de la baignoire.

Pas de doutes, elles n'étaient pas comme je les avais laissés ce matin... Enfin, je disais surtout ça car elles étaient mouillées, ce qui signifiait qu'elles avaient fait un séjour dans l'eau ! Bien, calme, zen. Pas besoin de s'énerver... Je replaçais les crèmes tout en essayant de paraitre le plus calme possible, même si honnêtement j'étais assez agacé par la situation.

Alors Ange, tu nous présentes ? Que je sache qui squatte ma baignoire ? Plaisantais-je avant d'être interrompis par un aboiement suivie d'un pleur de Fluffy. Et merde, j'avais oublié de libérer le chien...


made by pandora.----












_________________
THE MOVIE IN MY MIND  
Every time I close my eyes it starts, the movie in my mind the dream they leave behind, a scene I can't erase. The movie plays and plays the screen before me fills and life is like a dream, the dream I long to find. A world that's far away where life is not unkind where no one comes at night to blow the dream away. © okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« C'est Leviosa et pas Leviosaaa »
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Helga K. Sinclair & Roxane P. Mona
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : La Belle et Le Clochard
ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans
COTE COEUR : Coeur brisé
OCCUPATION : Danseuse de revue & Barmaid à l'hôtel Le Nouveau Monde
HUMEUR : Joueuse
MON ARRIVÉE : 06/03/2014
MON VOYAGE : 560
POINTS : 58
LOCALISATION : Paris

MessageSujet: Re: Coup de théâtre qui a du chien | Partie 2 ▬ Ange  Jeu 19 Juin 2014 - 21:23

 
Coup de théâtre qui a du chien

Après s'être mises d'accord sur la version à donner au propriétaire, les deux anciennes chiennes donnèrent chacune leurs hypothèses sur la situation. Tout commença par Clémence qui exprima son point de vue et posa ses questions. Sa demi-soeur, qui désormais se ferait passer pour sa cousine, répondit avec soin à ses interrogations en exprimant à son tour son point de vue. Elle ne croyait pas au changement de monde. Ainsi, d'après Ange, elles avaient traversé le temps, puisqu'elles avaient changé d'époque. Cela, Ange la croyait sans problème, avec ce qu'elle venait de découvrir. La jeune chienne ignorait comment cela était possible, mais ça l'était, puisque ça venait de leur arriver.

Ange lui expliqua alors comment les voitures pouvaient avancer sans l'aide de chevaux. Clémence songea qu'il faudrait qu'elle lui demande ce qu'était un moteur. Elle n'en n'eut pas l'occasion, puisqu'Ange poursuivit. Lorsqu'elle prit une pause pour respirer, Clémence en profita pour donner son opinion.

« Je l'espère bien. Enfin, si tu continues à m'expliquer comme tu le fais, je vais rapidement m'adapter à cette époque ! »


Ange reprit ensuite la parole et expliqua pourquoi à son avis, elles n'avaient pas changé de monde et pourquoi elle avait évoqué le fait qu'Hayley venait d'un autre monde. Cette dernière était une sirène. Une sirène !

« Une sirène ! Whaou ! Je n'aurais jamais cru ça possible ! Tu veux dire, une vraie de vrai, le corps comme nos maîtres et les pattes sont les nageoires des poissons ! Du coup, elle ne mange ni humain ni poisson.. non ? Enfin, je veux dire, elle n'est ni un requin ni une humaine. Elle mangeait quoi ? Des crustacés, des algues ? »


Hayley était une curiosité fascinante pour Clémence. Cette dernière connaissait les sirènes à travers les illustrations des livres de Junior. Elle s'était toujours demandée quel était le véritable régime des sirènes. Il était différent suivant les livres et les histoires. Clémence pensait qu'elles étaient dangereuses, mais si Ange vivait avec l'une d'elle, elle ne devait pas l'être, surtout avec la façon dont Ange parlait de sa colocataire. Clémence imagina une magnifique blonde chaleureuse et pleine d'entrain.

« Au pays imaginaire ? C'est bizarre, la façon de l'atteindre. Peut-être qu'on pourrait y aller. Enfin, non, faudrait pouvoir voler. Nous ne sommes pas des oiseaux. Oh je lui demanderais alors ! »


Clémence était toute excitée des nouvelles connaissances qu'elle venait d'acquérir et d'en apprendre plus sur celle qui serait sa future colocataire. Il lui tardait de faire la connaissance d'Hayley, la sirène. Comme ce nom sonnait bien à ses oreilles.

Lorsqu'Ange eut répondu à toutes les questions auxquelles eut pensées Clémence (du moins cette dernière avait soudain oublié de la questionner sur le moteur), elle prit un flacon. Ange expliqua alors à Clémence à quoi il servait.

« Oh c'est merveilleux ! »


Clémence le lui prit quand Ange en eut fini avec et commença à se faire un shampoing. Autant elle avait eu des difficultés à maîtriser son corps pour marcher, autant elle l'utilisait avec une facilité déconcertante pour se laver les cheveux. Ses doigts graciles fonctionnaient à merveille pour répartir le liquide sur ses cheveux bruns mi-longs.

Clémence posa une dernière question à celle qui serait désormais aux yeux de tous, sa cousine. Cette dernière lui expliqua alors pourquoi elle s'était choisie une nouvelle identité dans...cette époque, si Clémence avait bien compris.

« Oh ! Je comprends mieux, tu as raison, c'est ridicule ! Je pense que devrais aussi changer de prénom alors. »


Clémence ignorait que son prénom était également un prénom d'humain, après tout, elle ne l'avait jamais entendu sur une humaine. Et puis, elle était assez joueuse, c'était comme un jeu se prendre une nouvelle identité.

« Que penses-tu de comment elle s'appelait déjà l'amie de Darling, ah oui Lucile ! Lucile ? Non, ça ne me va pas vraiment. Humm...Lucy ? Oui, Lucy ! »


Puis, Lucy prit la voix d'un présentateur de cirque, ne se lassant jamais de jouer.

« Mesdames et messieurs, je vous présente la nouvelle venue dans cette époque, la cousine d'Angélique Brow, Lucy Brown. »


Lucy ne s'était pas posée la question si Ange avait pris le nom des Brown ou pas. C'était une évidence pour Lucy, sachant qu'à ses yeux, elle faisait partie de la famille. Cela ne l'était peut-être pas pour Ange, qui n'avait pas la même histoire qu'elle.

Lorsqu'Ange sortit du bain, Clémence étira ses jambes sur toute la longueur et lui posa deux dernières questions. L'ancienne chienne écouta son amie. Elle songea que la vie d'humain n'avait pas l'air si terrible que cela. Elle hocha la tête à la dernière phrase. Ange avait raison, elle ne savait pas ce que c'était. Clémence ne le releva pas, il n'y avait rien à ajouter. La nouvelle bipède l'écouta poursuivre.

« Tu as appris à lire ! »


Clémence n'en revenait pas. Elle espérait secrètement qu'elle pourrait également apprendre ce savoir. C'est alors que du bruit se fit entendre. Ange évoqua le retour d'Hayley. Clémence devenue Lucy était toute heureuse de pouvoir faire sa connaissance. Après tout, elle avait eu l'air de contribuer au bonheur de sa demi-soeur depuis son arrivée. Lucy voulait la connaître ! Et elle ne fut pas déçue. Cette dernière avait l'air d'avoir du caractère à en juger par sa façon de faire irruption dans sa salle de bain. La sirène avait également l'air possessive. Lucy passa dessus. Elle aurait réagi pareil si quelqu'un avait squatté sa baignoire, sauf qu'elle n'en avait plus. Elle poursuivit dans la constatation de l'irruption de Lucy dans sa vie, par sa maladresse avec les crèmes. Lucy étant quelqu'un d'honnête, elle lui avoua tout, surtout qu'Hayley savait, elle n'avait pas à se cacher.

« Oui, je m'excuse pour les crèmes, c'est entièrement de ma faute. J'ai glissé. Je ne me suis pas encore faite à ce corps d'humain. Je suis arrivée il y a quelques heures, je crois. »


Lucy avait complètement perdu la notion du temps, surtout avec le changement d'époque. Elle jugea bon ensuite de se présenter, après les questions d'Hayley. Lucy se releva et prit une serviette qu'avait préparée Ange. Elle enjamba le rebord de la baignoire avec une jambe et tendit sa main vers Hayley. Elle savait que c'était comme ça que les humains se présentaient.

« Hayley, je suis enchantée de faire ta connai... »


La deuxième jambe n'était pas bien passée et Lucy s'écroula au sol de tout son long au pied d'Hayley, en la mouillant au passage. Enfin, elle n'était tombée qu'à ses pieds, mais ses cheveux mi-longs s'étaient retrouvées sur les chaussures d'Hayley et les avaient mouillées. Quelques éclaboussures avaient également jailli.

« Oh pardon ! Je suis vraiment désolée ! Ne m'en veux pas, c'est dur un corps d'humain. Enfin, toi aussi tu as du t'y faire. Ange m'a dit que tu étais une ancienne sirène ! C'est incroyable ! Tu m'expliqueras comment on peut atteindre le pays imaginaire. C'est la deuxième étoile au nord, c'est ça ?»


Puis se souvenant qu'elle avait oublié de se présenter.

« Ah oui pardon, je m'appelle Clémence, enfin je serais Lucy désormais. Je viens de la même époque qu'Ange ! On était dans la même famille ! »


Puis, un aboiement coupa court à la conversation. Lucy ignorait qu'elles avaient un chien. Ange ne le lui avait pas dit et aucun chien n'était venu les accueillir. Mieux que personne, Lucy connaissait le comportement des chiens, pour la simple et bonne raison qu'elle en avait été un.

Pendant qu'Ange se dirigeait vers la provenance des aboiements, Lucy glissa quelques mots à Hayley.

« Ange m'a dit que tu t'y connaissais en robe, vernis et coiffure. Tu pourrais me donner des conseils ? »

 
codage par Junnie sur apple-spring

_________________
I came to be a heros not to become a victim© signature by anaëlle.
I should walk away

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
I've got the power
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Maëva
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Le Roi Lion 2 - L'honneur de la tribu
ÂGE DU PERSONNAGE : 24 ans
COTE COEUR : Amoureuse ♥
OCCUPATION : Assistante Vétérianire
HUMEUR : Très Bonne ! :D
MON ARRIVÉE : 09/04/2013
MON VOYAGE : 265
POINTS : 0
LOCALISATION : New-York

MessageSujet: Re: Coup de théâtre qui a du chien | Partie 2 ▬ Ange  Mar 12 Aoû 2014 - 14:54

Coup de théâtre qui a du chien
Lucy C.Brown & Ange A.Kinley


Ange ne s'attendait pas à une telle réaction de joie de la part de Clémence. Savoir qu'Hayley était une ancienne sirène l'avait complètement excitée. Elle commença même à poser des questions ce qu'Hayley pouvait bien manger.

« Ce qui est sûr c'est qu'elle ne mange pas de poisson alors un conseil si tu veux rester dans cette maison et surtout en vie, ne revient jamais des courses avec du poisson ! »

Les questions et les explications continuèrent un petit moment puis Clémence parla de changer de prénom. Clémence s'était pourtant très bien comme prénom, mais Ange préféra ne rien dire pour ne pas offenser l'ancienne Cocker. Après tout, elle avait le droit de faire ce qu'elle voulait. Elle demanda alors si la blonde se souvenait du nom qu'avait une amie de Darling. Ange lui fit non de la tête en terminant de s'éponger les cheveux. Darling n'avait pas qu'une seule amie alors ce n'était pas évident comme question. La brune commença alors chercher. Elle finit par trouver. Son nouveau nom était : Lucy.

« C'est joli comme prénom ! J'aime bien ! »

Ange ce mit ensuite à rire lorsque Clémence présenta sa nouvelle situation. Elle la corrigea tout de même sur un point.

« C'est Angélique Kinley à vrai dire. J'ai pris le nom de ma première maitresse. »

La blondinette n'expliqua pas pourquoi elle n'avait pas pris le nom de famille Brown, elle n'y voyait pas d'utilité, même si elle avait fait partie de leur famille, elle n'était pas du même sang. La discussion continua jusqu'à l'entrée en mode furie d'Hayley dans la salle de bain. Les premiers mots d'Hayley furent évidemment de demander ce qu'il s'était passé avec toutes ses crèmes. Ange allait répondre qu'il ne s'était rien passé pour ne pas mettre en colère l'ancienne sirène, mais Clémence répondit avant elle. L'ancienne Cocker avoua tout. Ce n'était peut-être pas l'idée du siècle mais c'était fait. Elle avait bien fait de préciser qu'elle n'était pas encore bien habitué à ce corps. Hayley serait sans doute plus compréhensive.
Clémence sortit alors du bain en se présentant à Hayley. Ange les regardait faire du coin de l'oeil tout en s'habillant. Elle vit alors Lucy s'écrouler sur le sol. Ange couru vers elle pour s'assurer qu'elle ne s'était pas fait mal. Elle l'aida à se relever. Elle ne semblait pas s'être fait mal.. Elle aurait peut-être un bleu au niveau des genoux, mais rien de très grave.

La petite blonde se mit alors à rire puisque Clémence se mit à poser un million de questions a Hayley. Voir qu'arriver dans ce monde la rendait curieuse au lieu de la rendre triste comme Ange au départ lui permettait de fonder de grands espoirs en Lucy. Elle allait savoir se débrouiller dans cette ville c'était sûr !
La jeune fille eu ensuite l'impression d'entendre un aboiement. C'est vrai ça Fluffy.. Il n'était pas venu la saluer lorsqu'elle était arrivée et c'était assez étrange. Il avait l'habitude de rester dans son panier, mais dès qu'il entendait du bruit sur le pallier, il venait toujours saluer les inviter. C'était un chien vraiment très adorable et très affectueux. La blondinette quitta alors la pièce pour voir si où se trouvait son chien..

« Fluffy ? »

Le petit chien aboya de nouveau. Qu'est-ce qu'il faisait dans l'arrière cuisine.. La jeune fille ouvrit le loquet ainsi que la porte pour laisser le petit chien sortir. Il sauta sur les genoux de sa maitresse et se mit à lui lécher le visage. Ce n'était encore qu'un chiot, Ange n'eut aucun de mal à la porter. Elle retourna dans la salle de bain d'un pas bien assuré pour parler à Hayley.

« J'avais été clair non en disant que je ne voulais pas que tu enfermes Fluffy non ? »

Dit la jeune fille face à ma colocataire. Elle avait été un chien au part avant et elle savait très bien ce qu'il pouvait ressentir en restant enfermé dans si peu d'espace. Au début, on se demande qu'elle bêtise on a fait, ensuite on espère qu'on va rapidement venir nous ouvrir. On se pose un million de questions : et si on m'oubliait ? S'ils étaient partis pour toujours ? Ange avait en effet vécu cela plusieurs fois. C'était une des raisons pour lesquelles elle avait réussi à se forger un sacré caractère.

« Lucy voici Fluffy ! »

La jeune blonde s'approcha de sa demi-soeur avec le petit chien entre ses bras qui jappait. Il n'avait rien d'un ours polaire comme pouvais le décrire Hayley, non il était très câlin et véritablement adorable.

« Tu peux prendre des vêtements dans mon armoire Lucy, je suis sûre que je dois avoir un T-shirt bleu parfait pour toi ! »

Ange le savait, le bleu était la couleur préférée de l’ancienne coker.

« Je vais aller promener Fluffy un petit peu, je serais de retour dans une demi-heure je pense. »

Elle se tourna ensuite vers Hayley

« Tu peux t’occuper d’elle ? A moins que tu préfères emmener Fluffy en promenade.. »

Ange savait parfaitement qu’Hayley n’avait aucune envie de sortir promener le chien, elle l’avait même sans doute jamais fais. La jeune fille repris son chiot qui se frottait contre les jambes de Lucy pour lui mettre son collier. Elle quitta ensuite l’appartement avec son petit chien. Même si elle ne le montrait pas en sautant de joie partout et en criant, elle était très heureuse de retrouver Clémence. La prochaine personne à arriver serait peut-être Scamp… Qui sait ?




© Aki Epicode
Modif' ©SamyChou




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
DOUBLES COMPTES : Anna d'Arendelle, Aiko "Honey" Miyazaki
PHOTO D'IDENTITE :






DESSIN ANIME D'ORIGINE : Oliver & Compagnie.
ÂGE DU PERSONNAGE : 8 ans.
COTE COEUR : Clawd ❤︎ Clémence ❤︎ Kiara ❤︎ Clawd ❤︎ Mally ❤︎ Nounours ❤︎ Clawd ❤︎ Mackenzie de la classe de CP ❤︎ Clawd ❤︎
OCCUPATION : Apprenti capitaine d'industrie, futur business man, assistant d'espion, rêveur compulsif... Et accessoirement, écolier en 1th grade.
HUMEUR : Terrorisé.
MON ARRIVÉE : 08/04/2013
MON VOYAGE : 638
POINTS : 57
LOCALISATION : New York, dans l'ombre des adultes.

MessageSujet: Re: Coup de théâtre qui a du chien | Partie 2 ▬ Ange  Jeu 14 Aoû 2014 - 22:58








Coup de théâtre qui a du chien (2)








~ Hayley & Lucy & Ange

Oui, je m'excuse pour les crèmes, c'est entièrement de ma faute. J'ai glissé. Je ne me suis pas encore faite à ce corps d'humain. Je suis arrivée il y a quelques heures, je crois.

Attendez une minute... Quoi ? Ce corps d'humain ? Je la dévisageais un instant, oubliant totalement mon histoire de crème. Elle venait d'arriver il y a quelques heures... Vraiment ? Comme pour répondre à mes questions, la brunette se galeta en sortant de ma baignoire. Je baissais la main que je venais de lui tendre pour répondre à sa poigne de main afin de m'éloigner un peu... Malheureusement pour mes chaussures, il était déjà trop tard et l'inévitable venait d'arriver : j'avais les pieds trempés. Chouette... Je retenais un râle. Oui, moi aussi j'avais du m'y faire... Et c'était précisément pour ça que je serrais des dents pour ne pas hurler un coup sur la maladroite : parce que je n'avais pas été mieux le jour de mon arrivée, entre mes gamelles et mon incapacité à utiliser quoi que ce soit dans cet appartement. Alors comme ça cette fille venait de chez nous ? Enfin, d'un autre monde ? Je doutais en effet qu'elle soit originaire de Neverland, j'aurai su la reconnaitre dans ce cas-là. Surtout qu'une habitante du Pays Imaginaire ne m'aurait jamais autant questionné sur Neverland, non.

À droite. Corrigeais-je Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin... On y va en volant grâce à de la poussière d'atmosphère. Mais ça ne marche pas vraiment ici, faute de magie.

Le seul moyen de nous y rendre, c'était la poussière de fée, hors seule cette pouffiasse de Clochette en possédait. Sauf que, voilà, elle aussi avait été prit au dépourvu et s'était retrouvé aussi humaine qu'Hanity et moi... Une fée sans aile... Autant dire qu'elle avait perdu la seule chose qui la rendait utile, produire de la poussière... J'aurai préférée qu'elle débarque ici avec sa taille normale, ses ailes et surtout sa poudre, Hanity et moi aurions pu la mettre dans un joli bocal et la balancer au fond de la Seine après avoir prit de quoi rentrer chez nous ! Mais je m'égarais.

Elle se présenta sous les prénoms de Clémence et Lucy, et déclara venir du même monde qu'Ange. Oooh... Tout était plus clair désormais, elle devait être l'une des demi-soeurs d'Ange ! Le trio sosies qu'on voit dans le film, celles avec des prénoms qui riment ! Il me semblait même les avoir achetés en peluche lors de mon séjour à Montréal... J'étais heureuse qu'Ange retrouve enfin quelqu'un de chez elle, car si de mon côté j'avais eu la chance de retrouver Hanity et Harmony-Bon, il y avait aussi Clochette mais elle, on s'en fout.- côté retrouvailles ça avait été le calme plat pour Ange. Après je n'étais pas sûre de vouloir voir toute sa famille débarquer du jour au lendemain chez moi mais... En fait ça me rassurais de savoir qu'elle était de la famille de Ange, ça rendait cette histoire de bain commun beaucoup moins... suspect. Les nouveaux aboiements de Fluffy me firent sortir de mes pensées. Ne voyant pas Ange réagir immédiatement, je décidais de les ignorer pour répondre à Lucy. On ne faisait pas attendre une question sur le vernis.

Oh oui ! Ange n'aime pas mes coiffures, ça doit être trop sophistiqué pour elle... Mais je serai ravi de t'aider, c'est ce que je fais le mieux !

J'avais cru comprendre qu'Ange n'aimait pas vraiment me servir de tête à coiffer ou à maquiller... Pourtant il fallait bien que j'essaye mes nouvelles coiffures et maquillages sur quelqu'un avant de prendre le risque de le faire sur moi ! Peut-être que Lucy serait plus ouverte pour m'aider que sa demie sœur. Demi-sœur qui venait de débarquer avec la boule de poil entre les mains pour me réprimander. Oui, elle avait été claire, mais je craignais trop que ce chien ne démolisse mon appartement pour le laisser seul... Et puis, il fallait ne pas non plus exagérer et partir dans les extrêmes ! Elle était très bien cette arrière cuisine, j'avais même déplacé un coussin pour le confort personnel de monsieur l'ours polaire Fluffy... Je me contentais d'hausser les épaules en laissant Lucy et Ange câliner leurs ours. J'avais déjà eu cette discussion tellement de fois avec Ange que j'étais fatiguée d'argumenter. Au final Fluffy n'avait pas l'air traumatisé plus que ça, même si je devais admettre que ce n'était pas cool de ma part de faire ça devant Ange qui avait elle-même été un chien. C'était bien pour ça que je le faisais en cachette, pour non seulement éviter une gueulante de la part de ma colocataire, mais aussi pour ne pas la blesser.

Pas de problème. Non, non, j'ai déjà fait ma sortie du jour, tu sais, le supermarché... Tu viens Lucy ? Je vais te montrer ta chambre.

Je ne savais pas si Ange lui avait déjà fait faire le tour du propriétaire ou si elle s'était contentée de la coller dans ma baignoire. Avant de l'amener dans sa chambre, je fis un détour par celle d'Ange pour récupérer de quoi habiller l'ancienne Cocker. Il ne me fallut pas longtemps pour trouver le fameux haut bleu dont parlait Ange. Je lui choisis un jean qui, j'étais sûre, lui irait à merveille, sans oublier les sous vêtements. En espérant qu'elle sache comment les enfiler.

Tient, enfile ça. La chambre d'ami est juste à côté, y a pas grand-chose dedans à pars un lit, mais on s'attendait pas vraiment à recevoir de la visite... Du coup je pense qu'on aura plus qu'à faire un tour au magasin de meuble.

C'était déjà une chance que mon appartement est une chambre en plus. Au pire, elle aurait eu de la place dans la chambre de Ange, ou sur le canapé, mais un lit et une chambre rien qu'à soit c'était tout de même déjà mieux. Je passais le reste de l'après midi à faire visiter l'appartement en détail à Lucy, tout en lui expliquant le b.a.-ba de la plupart des objets présents, comme la télévision, le micro-onde, le frigo, les toilettes... Lucy avait en tout cas l'air de s'adapter très bien, beaucoup mieux que moi et Ange. Tant mieux. Rester à espérer que tout ce passerai bien avec notre nouvelle colocataire...


made by pandora.----












_________________
THE MOVIE IN MY MIND  
Every time I close my eyes it starts, the movie in my mind the dream they leave behind, a scene I can't erase. The movie plays and plays the screen before me fills and life is like a dream, the dream I long to find. A world that's far away where life is not unkind where no one comes at night to blow the dream away. © okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
« C'est Leviosa et pas Leviosaaa »
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Helga K. Sinclair & Roxane P. Mona
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : La Belle et Le Clochard
ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans
COTE COEUR : Coeur brisé
OCCUPATION : Danseuse de revue & Barmaid à l'hôtel Le Nouveau Monde
HUMEUR : Joueuse
MON ARRIVÉE : 06/03/2014
MON VOYAGE : 560
POINTS : 58
LOCALISATION : Paris

MessageSujet: Re: Coup de théâtre qui a du chien | Partie 2 ▬ Ange  Mer 20 Aoû 2014 - 22:35

 
Coup de théâtre qui a du chien

Lucy écouta attentivement la réponse de sa sœur de cœur et nota mentalement « ne pas apporter de poisson à l'appartement. » L'ancienne chienne en conclut qu'Hayley ne mangeait donc pas de poissons. Elle supposa qu'elle ne mangeait pas d'humains non plus. Hayley ne risquait donc pas de la manger, maintenant qu'elle était humaine et plus une chienne. Mangeait-elle les chiens ? Lucy songea qu'elle la questionnerait, quand elle la rencontrerait, sur son régime alimentaire.

Lorsque que le questionnement sur la nouvelle identité d'Ange fut posé et la nouvelle identité de Lucy acquise, Ange rectifia son nom. Clémence, nouvellement Lucy, songea qu'Ange ne devait peut-être pas se sentir entièrement une Brown. L'ancienne chienne comprenait. On oublie jamais ses premiers maîtres, jamais. Lucy se souviendrait éternellement des Brown. Pour le côté famille, elle était bien décidée à montrer à Ange qu'elle appartenait à sa famille. Elle avait certes été au début, la partenaire d'aventures de son frère, puis elle avait intégré la famille en tant qu'amie. Cependant, avec le temps, Ange était belle et bien devenue une sœur de cœur pour Lucy. Elle ne la voyait plus autrement. Ce n'était pas pour rien que sa disparition l'avait affectée. La chienne au collier bleu adorait Ange et était décidée à ne plus la perdre.

Les deux sœurs de coeurs retrouvées continuèrent de discuter gaiement lorsqu'une magnifique blonde fit irruption dans la pièce, pas vraiment ravie. Lucy sut tout de suite que c'était Hayley, la colocataire d'Ange. Cette dernière venait de s'écrier qu'elles étaient dans sa salle de bain, or Ange avait informé Lucy qu'elle appartenait à la sirène. Et puis, elle dégageait une prestance que l'ancienne chienne flaira sans pouvoir l'expliquer. « Sûrement un truc de sirène », songea Lucy.

Lorsque Lucy voulut sortir du bain pour saluer Hayley, tout en s'excusant, elle tomba à ses pieds. Ange l'aida alors à se relever, tandis que la pauvre Clémence s'excusait piteusement devant Hayley. C'était quoi ce corps à la fin ! « Je veux mes quatre pattes ! » hurla intérieurement Clémence. Cependant, le manque de son corps disparut lorsqu'Hayley lui expliqua où se trouvait exactement son monde. Fascinant ! Tout bonnement impressionnant ! Lucy était emballée et se jura qu'elle le noterait quelque part lorsqu'elle saurait écrire. Elle ne voulait pas oublier ce détail. C'est à ce moment-là qu'un aboiement se fit entendre. Ange partit dans cette direction, tandis que Lucy continua de poser des questions à Hayley. Les réponses la ravirent. Elle acceptait de l'aider. Lucy sourit de plus belle. La fan du bleu était ravie d'avoir fait la connaissance de l'ancienne sirène.

Ange revint avec un adorable chiot dans les bras. Elle réprimanda Hayley, ce que comprit Lucy. Puis, Ange présenta le chiot. Lucy ne put s'empêcher de s'exclamer « Oh ce qu'il est chou ! ». Clémence s'approcha de lui et le caressa. Elle savait que les chiens adoraient ça. Lucy adorait ça, lorsqu'elle était une chienne. C'est alors qu'Ange déclara qu'elle allait le sortir et donna des directives. Lucy approuva d'un hochement de tête et s'exclama sur le vêtement bleu.

« Oh génial ! Merci beaucoup Ange ! »


Porter du bleu allait la faire se sentir elle-même, dans ce corps qu'elle avait du mal à considérer comme le sien. Lucy se tourna vers Hayley, qui lui demanda de la suivre. Elle lui emboîta le pas, toute guillerette. Ce qu'elle pouvait déjà aimer sa colocataire. Elle avait son caractère, elle savait défendre son territoire et prendre soin d'elle. Lucy lui demanderait sûrement des conseils sur les crèmes, les shampoings et la coiffure, ainsi que le maquillage, surtout qu'Hayley s'était portée volontaire pour.

Tandis qu'Hayley fouillait le dressing d'Ange, Lucy crut bon de mettre au courant Hayley de leur décision. Lucy préférait en informer sa nouvelle colocataire avant d'oublier et que le scénario tombe à l'eau pour le propriétaire. Il ne fallait pas qu'elles se contredisent devant lui.

« En fait, Hayley, avec Ange, nous avons trouvé une raison de mon arrivée ici, tu sais pour le propriétaire. Je suis votre cousine, à vous deux qui êtes sœurs, si j'ai bien compris. Oh ! et j'ai été virée d'un théâtre. C'est pas vraiment un mensonge, je suis arrivée dedans ! Je sais pas comment, mais je me suis réveillée dans un théâtre. »


Hayley trouva les vêtements et les donna à Lucy, qui la remercia. L'ancienne chienne regarda bizarrement les sous-vêtements. « A quoi ça sert ces trucs-là ? ». Voyant qu'elle restait sur place perplexe à fixer les sous-vêtements, Hayley prit les devant et aida Lucy, tout en lui expliquant la fonction des différentes bouts de tissus. L'ancienne sirène poursuivit sur sa lancée. En effet, durant le reste de la journée, elle lui fit visiter l'appartement, tout en lui expliquant la base de chaque chose. Un vrai guide pour Lucy. Cette dernière était ravie de la bienveillance tant d'Hayley que d'Ange. L'ancienne chienne était ravie de l'avoir enfin retrouvée et de pouvoir cohabiter avec elle. Elle était également ravie de pouvoir cohabiter avec l'ancienne sirène. De nouvelles aventures attendaient Lucy et elle était prête à les vivre pleinement avec ses deux colocataires.
 
codage par Junnie sur apple-spring

_________________
I came to be a heros not to become a victim© signature by anaëlle.
I should walk away

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Coup de théâtre qui a du chien | Partie 2 ▬ Ange  
Revenir en haut Aller en bas
 

Coup de théâtre qui a du chien | Partie 2 ▬ Ange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [ROCKY] Meilleur alignement des meules à coup de Teflon
» [Coup de gueule] - Ortographe, informatique, lettrage...
» coup de gueule
» quel est votre meilleur coup en brocante ou en ventes
» Mon coup de coeur à Bâle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP terminés-