Partagez | 
 

 À poil et en chair dans une crypte (PV Yzma)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: À poil et en chair dans une crypte (PV Yzma)  Dim 6 Avr 2014 - 17:05
Le feu, les hyènes, la douleur! Ah... J'avais mal partout. Un gémissement m'échappa, peu glorieux, non? Seigneur, quelque chose bougeait sur moi! En quelques secondes, j'avais reculé et la chose avait disparut dans un petit bruit. Mes yeux étaient encore fermés, je ne souhaitais pas voir leurs yeux bêtes me fixer alors qu'elles allaient me déchiqueter. Pourquoi ne m'avaient-elles pas cru, elles étaient idiotes, elles auraient du me croire... Le sol est si froid et ma fourrure ne semble pas me protéger du froid environnant non plus. Comment est-ce possible alors que tout n'était que brasier incandescent? Est-ce cela la mort? Je tendis l'oreille, mais aucun bruits, sauf peut-être quelques gouttes d'eau qui tombaient et une odeur de mort. Les lions avaient-ils repoussé les hyènes alors que j'avais perdu conscience et m'avaient trainé dans un lieu terrible? Non... Grimaçant, j'ouvris une paupière, puis l'autre. Il faisait très sombre. Une étrange lueur rouge se reflétait sur le sol, provenant de multiples petit trous. L'air était quelque peu humide et définitivement, il y avait une odeur de pourriture dans l'air. Pas que je ne sois pas habituer à celle-ci après avoir eut affaire avec les hyènes. Ciel qu'il fait noir, sinon j,en suis certain, je verrais bien mieux... À moins qu'ils n'aient touché mes yeux...

Bon, me relever, ce serait une bonne idée.. Mais... Mes pattes... Ont-ils brisé mes pattes? Elles sont douloureuses mais pas à ce point. L'angle par contre... Bon sang... Mais qu'est-ce que c'est que ça?! On dirait des petits vers qui gigotent quand je leur demande... Et ma fourrure, ma magnifique fourrure? Non.. Non... Ma crinière?! Bon, il m'en reste encore la majorité selon ce que je touche... Mes pattes sont si flexible tout à coup... Bon... me redresser. M'accrocher à cette pierre là... Plus de griffes... Mes griffes puissantes... elles repousseront, comme ma fourrure... À moins que le feu... non, pas penser à cette alternative. Enfin je suis enfin à quatre patte, mais ça me semble si... déplacé. Un bruit me fit tourner la tête brusquement. Une respiration? Une hyène? Non, pas assez rapide... Et l'odeur n'y est pas... Elle sentent si mauvais. Ça ne laisse alors qu'une seule option...

-Qui... Qui est-là? Simba?

Mon cœur arrêta de battre une fraction de seconde avant que je laisse tout doucement échapper un:

-Mufasa...?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: À poil et en chair dans une crypte (PV Yzma)  Dim 6 Avr 2014 - 18:29
    Je m’étirai à la façon d’un chat, parce que c’était ce que j’étais devenue depuis un « incident » avec Kuzco et son ami paysan… Une de mes superbes concoction m’avait été envoyée au visage et j’avais été transformée en chat! Un joli animal, très flexible et qui avait certes une grande classe, mais il restait que ça me limitait quelque peu dans mes plans. Une humaine pouvait aller chercher des ingrédients pour des potions, mais un chat parlant, non. Bon, si il pouvait, mais se faire lancer des assiettes, c’était douloureux. J’avais du commencer à voler… quelle disgrâce pour une femme de mon rang! Bon, mon rang je l’avais perdu lorsque ce petit imbécile m’avait renvoyé…

    Et depuis, je vivais dans les égouts. Ou plutôt, à côté des égouts, mais ça revenait au même en fait, parce que c’était humide, ça puait et les rats venaient m’intimider, ou plutôt essayer de m’intimider, car je ne me laissais pas faire! J’étais un chat errant donc et je me réveillai comme à chaque matin en m’étirant… sauf que mon dos craqua. Mais mon dos ne craquait plus depuis que j’étais un chat?! Non ce n’était pas normal… La potion ne pouvait pas avoir arrêté de faire effet, c’était impossible! Je l’avais conçu moi-même pour que l’effet ne soit renversé que par une autre potion! Bon, rien ne disait que dans dix ans l’effet perdurerait toujours, mais je ne voulais pas avoir à attendre jusque là pour le savoir.

    Je commençai par toucher ma patte de mon autre patte, mais j’avais là des mains! Mes longs doigts avec des ongles ressemblant à des serres! Je tâtonnai pour découvrir que tout mon corps était redevenu humain! Plus de fourrure! Par contre je ne pu retenir une plainte lorsque je constatai que je n’avais pas de cheveux… et ma coiffe? Il faudrait que le la retrouve! Comme le reste de mes vêtements en fait. C’était étrange parce que normalement les vêtements suivaient les transformations… Si une personne en portait avant et bien en redevenant lui, il devait les avoir encore! Bon je suppose que c’était aléatoire… de toute façon j’étais humaine et c’était tout ce qui comptait à mes yeux. J’allais enfin pouvoir concocter ma vengeance et faire payer à tous ces minables insectes. Je redeviendrais impératrice à la place de Kuzco et le monde retrouvera un peu de sens!

    Le sens… ça me semblait insensé que je sois redevenue humaine juste comme ça… et puis j’avais l’impression que ma peau n’avait plus la même texture, elle était moins plate. Même les pierres sous moi semblaient avoir plus de textures! Avais-je oublié tout cela alors que j’étais un chat? Ce n’était pas tout ce qui me troublait… En fait je découvris que je n’étais plus chez moi… enfin, plus dans mon égout. Il y avait bien un égout tout près, mais il ne sentait pas comme le mien. Bon comment je le savais? Il bien j’avais habité là un moment, alors je savais le reconnaitre! Et puis il faisait froid… Il faut dire qu’en étant nue, c’était normal, mais ce n’était pas le même climat que chez moi! Il faisait plus frais dans les sous-sols de la ville, mais pas autant qu’ici.

    Avançant à tâtonnement, je trouvais un vieux bout de tissus oublié là. Je m’en recouvris tout en continuant d’explorer l’endroit. J’entendis une voix, celle d’un homme. Je m’en approchai en demandant :

    - Kronk? SI c’est toi tu vas m’expliquer ce qui s’est passé… Oh Bonjour.

    Ce n’était pas mon ancien employé. Il faut dire que je réalisai plus tard que ce qu’il avait dit était surement les prénoms de gens qu’il connaissait. Il faisait plutôt sombre dans cet endroit, mais l’obscurité ne m’avait jamais dérangé… Et puis je préférai ne pas trop être vu dans ces conditions… Quoiqu’il me semblait nu lui aussi… Oh dans ce cas c’était fort dommage qu’il fasse si sombre. Pourquoi un humain se promenait-il nu dans ce genre d’endroit?

    - Je suppose que vous avez une explication sur pourquoi vous êtes nu ici? Parce que je ne crois pas vous avoir déjà croisé en ce lieu…

    Bon c’était aussi la première fois que j’allais là… d’ailleurs, où étions-nous? Je crois voir une forme squelettique… un cimetière souterrain? Je commençai à étudiez ça tout en gardant le morceau de drap bien enroulé autour de mon corps et surtout, cachant ma tête chauve…

Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: À poil et en chair dans une crypte (PV Yzma)  Mar 8 Avr 2014 - 1:30
    Mais... qu'était cette chose!? Cette créature filiforme aux griffes affilées, identique à une araignée, une faucheuse... J'étais mort? Elle portait une peau sur elle, créature de mort qui recherchait l'âme d'un certain Kronk? Un certain réconfort en cette pensée, vraiment. Nu...? La créature réalisait que je n'avais plus ma fourrure... Me connaissait-elle? Malgré son air étrange, elle ne semblait pas menaçante. Curieuse en fait. Et la curiosité en ce moment, c'était positif pour moi. Ça voulait dire qu'elle ne voulait pas m'emporter dans l'abime noir de la mort et que j'avais une chance. Pour faire quoi? J'en avait aucune idée. Me venger, certainement. Mais avant tout, je devais comprendre. Le savoir est toujours une bonne base pour créer un plan après tout.

    -Ce lieu...

    Mon esprit était en ébullition. Les mots me semblait étrange, tout comme la méthode que j'avais utilisé pour parler. Ma mâchoire était beaucoup plus mobile et ma langue qui gigotait en tout sens. Fronçant les sourcils, je passai la langue sur mes dents. Mes nobles dents étaient si... petites! Je plissai les yeux vers elle, puis releva une de mes pattes. Comme les siennes. Étais-je devenu une créature de mort? Qu'étais-je devenu? Ma force, mon pouvoir, ma magnificence... Disparut?

    -Qu'êtes-vous donc? Ou suis-je...?

    Ignorant mes muscles meurtris, je laissai tomber cette paroi, désormais en position défensive. Je devrais pouvoir la vaincre, vaincre la mort et l'ayant vaincu, je pourrai revenir dans mon royaume et reprendre ma place. Si je pouvais vaincre la mort, vaincre Simba ne serait rien. Ma crinière chatouilla mon museau, me forçant à secouer dignement la tête, repoussant les longs poils plus loin. Je détestais cette situation. Au plus profond de mon être. Si j'avais mon mot à dire, plus jamais on ne reverrait dans une telle situation. Mais... Devant la mort, qui n'est pas remit à sa place dans le cercle de la vie? Moi. La mort elle même ne pourrait me rabaisser. Jamais. Je fis rouler mes épaules pour relaxer les muscles face à la possible interaction avec la créature maigre et famélique. Cette odeur de mort me rendait malade. Comment les hyènes faisaient pour manger charognes et autres atrocités de ce genre me dépassait. Mais baigner dans cette odeur infecte me donnaient des envies de fuite. Oh, c'était très différent de la fuite régulières, plus un retrait stratégique. Un roi ne fuit pas...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: À poil et en chair dans une crypte (PV Yzma)  Mer 9 Avr 2014 - 16:40
    Il semblait bien perdu… Je le comprenais, mais il me semblait plus perturbé que moi. J’étais plutôt heureuse de retrouver une forme humaine, même si je me sentais tout de même différente. Qu’importe, c’était tout de même mieux qu’être un chat! Bon, il y avait certes quelques atouts, comme la vision. Dans cette pénombre, un chat aurait bien mieux vu que mes pauvres yeux humains. Cependant je voyais assez pour distinguer les ossements… J’avais donc bien vu nous étions à un endroit où on avait enfuit des humains, les disposant parfois en tas sur des espèces de couchettes en pierre… Ça avait quelque chose de glauque, mais bien évidement, ce n’était pas moi que ça dérangeait. Non en fait je me verrai bien élire domicile dans un endroit semblable, c’était bien mieux que les égouts! Bon j’avoue qu’il y avait une odeur écœurante qui flottait, mais avec quelques potions, j’arriverai certainement à changer l’odeur de l’endroit! Je savais que je réussirai à faire de l’endroit que je voudrais, mon chez-moi. Bon mon but ultime était d’habiter un palais et de diriger de là, mais je savais que ça ne se ferait pas en claquant des doigts, je devrais travailler dur pour arriver à mes fins!

    Et puis tout d’abord, il me faudrait connaitre ma nouvelle situation… Décidément, il y avait quelque chose de pas clair dans ce qui m’arrivait… Je ne comprenais pas où je me trouvais. Bon dans un souterrain, ça c’était un fait, mais ce n’était pas un souterrain de chez moi… En fait, j’étais bien loin de chez moi. Et puis il posait de drôles de questions cet homme. Je me tournai pour le dévisager :

    - Ce que je suis? La question devrait être : QUI. Vous êtes bien impolie, tout humain bien éduqué demanderait qui est-vous… Je suis Yzma, future grande impératrice! Pour ce qui est de ce lieu, malheureusement je ne sais pas où nous sommes. Je me suis réveillée ici.

    Je ne m’étais pas trop emporté, mais franchement, j’avais déjà bien assez de ce petit prétentieux d’empereur à la noix qui me désignait soit comme un dinosaure, soit comme un objet du mobilier! Je ne suis pas une vieille tapisserie qu’on peut jeter comme ça! En fait c’est ce qu’il avait fait ce morveux! Et lorsque je le retrouverais, il me le paiera! D’ailleurs, ce pouvait-il que ce soit de sa faute si je me trouvais ici? Non il n’avait pas les moyens de faire quelque chose du genre… je crois. Bon, il pouvait certainement payer des gens pour se débarrasser de moi, mais de là à m’envoyer dans un lieu aussi différent? Bon enfin pour l’instant, ce n’était pas si différent bien de vu décor, mais il y avait quelque chose dans l’atmosphère qui changeait tout, sauf que je ne pouvais dire quoi…

    - Et vous mon cher? Qui êtes-vous? Et surtout, pourquoi n’avez-vous pas de vêtements?

    Je savais que je n’avais pas plus de vêtements, excepté mon drap, mais si lui savait, peut-être que ça me donnerait aussi une explication? Je le dévisageai, mon visage étant un peu visible sous ma capuche improvisée. Qui était-il et pourquoi était-il là? Étions-nous deux bannis jeté dans ce trou?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: À poil et en chair dans une crypte (PV Yzma)  Ven 11 Avr 2014 - 0:51
Bon... Cette chose commençait à être outrageante! Éduqué il l'était! Son intellect et sa ruse n'étaient plus à démontrer, non mais! Humain, quel étrange mot, inconnu aussi... Elle était un humain? Les humains étaient alors des créatures ressemblant à des souriceaux sans poils et à longues griffes... Mmmm. Je me demandais à présent quel goût pouvaient avoir les humains... Bon, pas elle, il n'y avait rien à manger... Peut-être était-elle l'avorton de sa portée...

-Une ''humain''? Aux rêves de gloire en plus... La situation pourrait être comique si j'étais certain que nous étions toujours chez moi...

Je penchai la tête quelque peu pour la saluer puis me je me remis droit et fier malgré la sensation étrange suivant ma posture, mes jambes étant réellement étrange...

-Je suis le puissant roi Scar, de la terre des lions! Du moins je l'étais jusqu'à cet avorton revienne du désert... Pour les ''vêtements''... Je n'ai aucune idée de ce dont vous voulez parler. Il semblerait que le feu ait quelque peu raccourci mon magnifique pelage.

Décidément rester planqué au sol n'était plus une option, qui sait, cette humain pouvait être carnivore, même si malgré son apparence elle n'était pas bien menaçante. De plus, maintenant que j'étais certain qu'elle n'était pas la mort incarnée... Mes pattes, mes puissantes pattes de lion magnifique et incroyable... Sont devenues mince et presque sans pelage!? Comme... Comme les siennes en fait! Longues comme celles devant, des doigts comme celles du primate trainant près du rocher, les serres en moins... Mes yeux examinèrent la peau puis je relevai les yeux vers la créature. Mon cœur battait à tout allure dans ma poitrine et tout mon sang-froid était utilisé pour que je garde un air calme et inquisiteur. Voyons Scar, tu t'adaptes et tu les vaincras tous, comme toujours. Elle se tenait sur deux jambes. Ce devait être leur façon de se déplacer, comme des oiseaux coincés au sol. Pitoyable.

Je m'agrippai d'une main tremblante au rebord d'une pierre et me hissai sur mes deux pattes arrière, quelle sensation étrange... La position semblait normale avec ce corps... Il reposa son regard sur la... femelle?

-J'en conclu donc que ce n'est pas la première fois que vous êtes humain. Il semblerait par contre que ce soit une première dans mon cas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: À poil et en chair dans une crypte (PV Yzma)  Lun 14 Avr 2014 - 14:27
[list]
Cet homme ne semblait pas avoir toute sa tête…Ou peut-être était-il simplement lent d’esprit? Je faillis croire qu’il soufrait d’une déficience quelconque, jusqu’à ce qu’il réussisse à faire des phrases complètes, des phrases avec un choix de mot me laissant croire à une intelligence bien supérieure à tout ce que j’avais connu chez moi… Il faut dire que pour une raison inconnue, les gens que je connaissais étaient particulièrement handicapés de la réflexion. Il faut dire que je m’étais toujours servit de cela à mon avantage, mais parfois, c’était difficile d’avoir une bonne conversation… Et puis à la longue j’avais eut peur de devenir comme eux! Déjà que mes plans étaient parfois un peu… foireux? Quoique n’eut été de Kronk, ça aurait pu fonctionner! J’aurais du choisir un meilleur employé et qui sait, peut-être que je ne serais pas dans cette situation?

Mais bon, c’était le passé, il fallait que j’arrête de le ressasser… du moins, le temps de comprendre la situation et de m’y adapter! Une fois que ça sera fait, rien ne m’empêchera de préparer ma vengeance! Mais avant, je devais m’occuper du beau spécimen devant moi. Bon en fait je ne pouvais pas le voir en détails, malheureusement, mais mon imagination faisait le nécessaire. Oh! Un peu de concentration! Me concentrer était nécessaire afin d’analyser ce qu’il me disait… roi Scar? Terre des Lions? Il ne savait pas ce qu’était des vêtements? Et puis… Son magnifique pelage?! Ce type tait vraiment étrange… dans quel petit monde il pouvait bien vivre pour croire qu’il était un animal? Et si je comprenais bien, un lion? Enfin, je supposai que le roi de la Terre des Lions était un lion dans le petit monde dans sa tête… mais un instant! Si j’avais moi-même changé d’apparence et de lieu, il se pouvait que lui aussi? Ça donnait une nouvelle dimension à toute cette histoire…

- Être humain n’est pas un état passager… On nait humain, comme un chat nait chat, ou un lion nait lion… Et normalement un humain reste humain, sauf s’il est victime d’une potion, mais je ne sais pas si c’est possible ici… Je crois qu’il s’est passé quelque chose, car je ne suis plus chez moi et puis je ne suis plus comme lorsque je me suis endormie… Et je crois devoir vous apprendre que vous avez changé mon cher et que votre « magnifique fourrure » n’a pas brûlée, puisque vous n’en avez plus…

Je sais que je manquais de délicatesse, mais j’avais devant moi un adulte et je n’allais certainement pas le traiter comme un gamin! Il méritait la vérité. Pourquoi? Je ne savais pas trop, peut-être que j’avais besoin d’un allié dans ce monde? Non pas peut-être… J’avais vraiment besoin d’aide. C’était un de mes plus grand problème, j’avais toujours eut besoin d’un employé… Pourtant, j’aurais du comprendre bien avant l’épisode ave Kronk qu’on est bien mieux servit que par soi-même, mais non et c’est à cause en partie de cela que j’ai perdu. Peut-être que si je traitais les gens d’égal à égal, ça donnerait de meilleurs résultats? Quoiqu’il en soit, puisque je n’étais plus chez moi, je n’avais pas le choix de tout recommencer à zéro… C’était en quelque sorte une nouvelle chance!

Je suppose que ça devait être gros à accepter un changement de corps? J’avais trouvé l’expérience d’être transformée en chat plutôt difficile… c’était donc une grande joie de redevenir humaine… mais est-ce que c’était un état stable? Allai-je rentrer chez moi? Parce que je n’en avais pas du tout envie! Hors de question que je retourne à ma vie minable! Bon, sinon il était temps que nous fassions quelque chose plutôt que d’attendre là comme si la solution allait nous tomber dessus…

- Mon cher, je crois que lorsque vous aurez acceptez ce changement, nous devrons peut-être chercher à avancer… Rester là ne servira à rien. Je crois que nous devons nous vêtir, puisque le corps humain est du genre frileux.

Je commençais à me déplacer dan un couloir, essayant de suivre la lumière afin d’arriver à la surface. Si nous trouvions la civilisation, nous pourrions l’étudier, puis ensuite nous y confondre… Mais tout d’abord, sortir d’ici et trouver des vêtements…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: À poil et en chair dans une crypte (PV Yzma)  Sam 19 Avr 2014 - 2:09
  • -Merci pour l'information, je crois avoir remarqué.

    Oula, ma voix avait claqué un peu plus que je ne l'aurais voulu... Accepter, accepter, elle se croyait drôle peut-être? Ce satané corps ne venait pas avec les instructions! Je fis un pas, puis un autre, un peu chancelant. D'une patte j'attirai vers moi une des peaux semblable à celle qui couvrait la créature non loin. Peut-être était-ce fait pour garder au chaud... Hé bien oui. Ça sent mauvais, mais ça réchauffe. Un début. Les os qui étaient tombé par contre faisaient un vilain effet et la poussière s'en dégageant était positivement écœurante.

    -Des vêtements. Je suppose que vous êtes la spécialiste en la matière, puisque vous êtes l'humaine d'origine ici.

    Je la suivis, sentant un mince filet d'air caresser mon nez. Mes pas étaient de plus en plus assurés et malgré ma position sur mes pattes arrières, j’appréciais le regard en hauteur que cela me donnait. Plus grand, plus puissant. Malgré mes griffes et crocs perdus, je pouvais certainement me défendre qui sait, grimper à des endroits ou je n'aurais jamais pu aller, là ou seul les singes pouvaient se rendre. Un avantage d'avoir des pouces opposable je suppose... Mes pas stoppèrent alors qu'un morceau de bois carré et visiblement lourd nous faisait à présent face. Haussant un sourcil, je tendis une patte vers celui-ci puis poussai un bon coup. Aucun mouvement. Ah ça non, j'allais sortir d'ici. Je posai une épaule contre le bois je poussai de tout mon poids. Mon équilibre encore quelque peu précaire je dois l'avouer ne put me retenir alors que le morceau de bois pivotait sur le côté. Ma rencontre avec le gazon amorti le choc, mais peu ma fierté. Mais en relevant les yeux ma fierté s’évanouit comme une luciole qui s'éteint.

    -Mais qu'est-ce que c’est que ça...?!

    Je me relevai, tournant la tête pour regarder la femelle à mes côtés. Elle semblait encore plus maigre à la lumière du jour déclinant rapidement. Au loin une forme se détachait du ciel gris, une forme pointue aux branches froides et mortelles. Je détournai les yeux et vit de nombreuses chose qui semblaient faites en pierres, mais bien trop travaillées pour être naturelles. Au loin je pouvais entendre des bruits étrange, comme des cris, mais certainement pas animal.

    -Vous connaissez ce lieu?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: À poil et en chair dans une crypte (PV Yzma)  Sam 19 Avr 2014 - 14:55
    Je n’avais pas aimé particulièrement son ton, mais je supposai que c’était pas facile de changer de corps, ça n’était surement pas facile pour lui… Par contre, qu’il ne me parle pas trop souvent ainsi, sinon il se retrouverait tout seul dans ce monde qu’il connaissait encore moins que moi. Il était peut-être beau comme un dieu, mais je ne jouerai pas une sotte fidèle pour lui! Je valais bien mieux que ça, puisque j’étais faite pour diriger et être servie! Bon, il n’était pas nécessaire qu’il me serve, je trouverais bien un idiot pour le faire, puisqu’il semblait trop intelligent pour obéir à des ordres… il avait été roi après tout s’il disait vrai… un roi chez les lions, mais un roi quand même…

    Il semblait croire que j’étais d’ici… Mentir et lui faire croire que si était tentant… et si une fois sortie de ce trous je me retrouvais dans un monde totalement inconnu? Je risquais d’être prise à mon propre jeu! Avoir l’air d’une idiote n’était pas très tentant et alors qu’il me suivait, je lançais par-dessus mon épaule :

    - Je suis humaine, mais pas d’ici. Je ne crois pas être chez moi… mais nous verrons bien une fois hors de ce souterrain si je reconnais l’endroit ou pas.

    Nous nous retrouvâmes face à un panneau de bois. C’était donc ce qui nous empêchait de voir la lumière! Je sentais l’air et la lumière qui filtrait tout le tour. Par contre je ne trouvais pas de poigné ou un quelconque levier… Quoique je ne sais pas si j’aurais osé poussé le levier… Dans le palais j’avais tout de même un premier avec le levier qui m’envoyait dans une fosse aux crocodiles… L’homme ne savait pas ce qu’était cet obstacle… le pauvre, il aurait vraiment plein de trucs à apprendre!

    - Ça me semble être une porte. Ça permet d’empêcher de rentrer ou de sortir, ou ça coupe les courants d’airs…

    J’essayais d’ouvrir, mais je n’avais pas la force requise… et puis puisque Scar semblait bien décider à ouvrir, je le laissai faire. Pourquoi me fatiguer alors que quelqu’un d’autre pouvait le faire à ma place? Il y parvint allant s’écraser au sol dans l’herbe bien coupée. Il semblait qu’i était tard, le soleil se couchait. Je regardais autour de nous… était-ce des pierres tombales et des tombeaux? Je me promenais un peu, jusqu’à ce que je voie une inscription que je lus à voir haute :

    - Cimetière de Passy… Nous sommes dans un endroit où les humains enterrent leurs morts. Et d’après ce que je peux apercevoir, nous sommes dans une ville. J’entends des gens.

    Discrètement, je m’avançais vers la limite du terrain. Il y avait une route. Heureusement, il n’y avait pas de passants, mais il y avait des bruits se rapprochant, donc ils n’étaient pas loin… dans nos tenues, nous ne pouvions nous permettre d’être vu, il nous fallait trouver quelque chose pour mieux nous habiller, car j’avais plutôt froid! Je fis signe à mon allié de me suivre et je traversai rapidement la rue pour aller dans ce qui était une petite ruelle. Pourquoi aller là? Je ne sais pas, peut-être parce que ce n’étais pas à découvert? Lorsque je vis des vêtements suspendus, je sus que mon instinct avait été bon.
    Je trainais une poubelle pour grimper dessus et me trouver égale à la galerie, ce qui me permit d’attraper quelques morceaux de vêtements que je lançais à mon allié. Le vol était un méfait bien en dessous de ma classe, mais j’étais un peu poussée à mes limites en ce moment et j’étais dans l’urgence. Je redescendis et m’habillais rapidement avec un pull et une jupe longue en allant me cacher derrière une ben à ordure. C’était légèrement trop large pour moi, mais je finirais par trouver quelque chose de mieux.

    - Ce n’est pas l’idéal, mais pour l’instant nous devrons nous satisfaire de cela. Je crains que nous devrons travailler pour obtenir quelque chose de mieux… Une chose à la fois. Avez-vous besoin d’aide pour vous vêtir?

    Il n’y avait presque pas d’idées voyeuses derrière ma question… Un pauvre lion ne savait sans doute pas comment fonctionnait les vêtements… Je n’étais qu’une âme généreuse voulait aider! Et puis le mieux était tout de même que nous partions rapidement de cet endroit avant de nous faire prendre…

Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: À poil et en chair dans une crypte (PV Yzma)  Sam 19 Avr 2014 - 21:34
    Mes yeux glissèrent sur des bêtes immobiles qui reposaient sur la pierre noire et plate qui semblaient être les sentiers humains. Ils avaient du peiner à faire tout cela, mais une race capable de travailler la pierre de cette façon méritaient bien le bénéfice du doute. Yzma quand à elle semblait bien connaitre les façons de l'endroit, et visiblement habituée à prendre ce qu'elle voulait... Je la regardai prendre les morceaux de peau aux formes étranges et attrapai ceux qu'elle me tendait. Déjà, que pour l’odeur ça valait la peine de troquer celle que j'avais pour celles-là... Entre les deux monolithes de pierre, la femelle se cacha derrière un cube vide qui sentait mauvais, me laissant seul, tenant les peaux entre les mains. Oh bien entendu elle s'attendait à ce que je sache comment les mettre. Soit! Détaillant une des peau qui était verte comme le revers d'une feuille, je comprit qu'il y avait deux petits trou pour mes pattes, un grand pour mon corps et un moyen pour ma tête. Je laissai tomber la peau puante et enveloppai dans la verte. Ensuite... Même principe pour celles d'en bas. La petite en premier et puis la seconde... Ah, là je reconnaissais la texture... On aurait dit une peau de buffle mais noire comme la nuit. Donc, je portais à présent ces vêtements comme elle disait. Et en effet le froid me semblait bien moindre à présent. Je la vit sortir de sa cachette, portant un tube au bas de son corps. Peu pratique et quelles pattes maigrelettes! Elle me rappelait très sincèrement ces petits vers gris qui se débattent dans les souches quand les oiseaux essaient de les attraper... Je dois avouer que l'idée de me voir me reflet me donne des frissons. Comment moi, magnifique lion pourrait réussir à garder ma puissance si j'étais devenu horrible? Je reportai mon attention en direction d'Yzma.

    -Il semblerait que j'ai été en mesure de comprendre le fonctionnement de la chose. Par contre je dois avouer que je suis incapable de dire si ces deux tubes doivent aller sur mes pattes arrières ou avant...


    Il lui tendit les deux bas qu'il tenait puis fonça les sourcils un instant avant de ricaner.


    -Travailler? Vous êtes très drôle. Êtes-vous bien certaine d'être une impératrice? Car vos mots semblent dire le contraire. Diriger, d'accord, mais travailler? Voyons, vous vous moquez de moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: À poil et en chair dans une crypte (PV Yzma)  Mer 23 Avr 2014 - 0:54
    Il n’avait pas besoin d’aide? Dommage, j’avais vraiment eut envie d’aider quelqu’un pour une fois… c’est que mes yeux y auraient trouvé leur compte et puis mes mains n’auraient pas détestées non plus… Bon, mes yeux ne purent s’empêcher de jeter un regard à Scar qui étudiait attentivement les vêtements pour trouver comment se vêtir. Il semblait plutôt doué pour la déduction. Je ne pouvais nier sa grande capacité d’adaptation, qui serait sans doute très utile vu les circonstances! J’étais vraiment heureuse de ne pas être coincée avec un boulet à qui j’aurais du expliquer encore et encore… certes je devais lui donner des explications, mais une seule fois semblait suffire! Fini les longues conversations qui ne menaient nulles part.

    J’ajustai un foulard sur ma tête afin de cacher mon crâne dégarnie… S’il y avait bien une chose qui m’avait grandement affecté en vieillissant, c’était la perte de mes cheveux… J’avais bien essayé de trouver des potions, mais aucune ne semblait vraiment efficace à long terme. Et puis changer de coiffe comme bon me plaisait était bien plus facile, sans parler que ça me permettait un peu d’originalité! Bon, il faudrait que je trouve quelque chose pour cacher mon absence de cheveux. Je mis cela en priorité sur ma liste des choses importantes à faire… manger et se loger étant évidement plus vital, mais pas de beaucoup. Oui, mon apparence comptait énormément, c’était bien normal, en tant que futur impératrice, je me devais d’être impeccable… Bon, j’avoue qu’en fait je ne l’étais pas vraiment et Kuzco adorait le souligner… Surtout le fait que j’avais souvent plus de poils ailleurs que sur ma tête… Mais passons.

    Je regardais un instant ce qu’il me montrait… je n’étais pas trop certaine de ce qu’il fallait en faire… ce devait être ce qu’on appelait des chaussettes? C’est que d’où je venais, on n’en portait pas vraiment puisqu’il faisait chaud… Mettre cela sur nos mains entraverait nos mouvements de doigts, donc je pris toute l’assurance possible en déclarant :

    - Sur vos pattes postérieures mon cher. Vos pieds comme diraient les humains. Il nous faudrait aussi des chaussures… sinon nous aurons mal aux pieds.

    Je promenais mon regard sur les diverses galeries. Trouvant ce que je voulais, je trainais la poubelle pour monter dessus et attraper les souliers. J’en tendis à Scar avant de mettre ce que j’avais trouvé à mes pieds. J’avais gardé les plus petites, mais c’était bien trop grand pour moi! Il faut dire que je crois que c’était des chaussures d’homme… Il m’en faudrait d’autres. Peut-être que si je mettais des chaussettes? Non! Hors de question, je n’avais pas envie d’avoir trop aux pieds et prendre le risque que ça sente mauvais…

    Oh sinon, il fallait bien que je réponde à sa remarque… Il me donnait l’impression de celui qui a tout reçu sans effort… Ce qui ne me plaisait pas, puisque j’avais toujours du travailler pour obtenir ce que je voulais.

    - Je n’ai pas eut la chance de tout avoir tout cuit dans le bec… J’ai du travailler très fort pour presque réussir à obtenir le trône. Je n’ai pas le sang royal donc je n’ai pas le choix de faire ce que je peux pour m’élever au-dessus de ma condition… Ici nous sommes des intrus, alors je crains que vous devrez vous salir les pattes un peu mon roi.

    Je ne savais pas trop pour qui il se prenait, mais pour moi c’était une chose certaine, je ne serais certainement pas sa servante! Je pouvais l’accepter en allié, mais il était hors de question que je joue les employés! Bon, il était temps de se trouver à manger, je le trainai donc dans la rue, cherchant où nous pouvions nous nourrir, jusqu’à ce que je vois une affiche parlant de soupe gratuite pour les sans-abris…. C’était ce qu’il nous fallait pour aujourd’hui!

    Nous marchâmes jusqu’à l’adresse indiquée, ce qui me donna vraiment mal aux pieds… Comme j’aurais aimé que Kronk soit là pour qu’il puisse me transporter! Par chance il n’y avait pas beaucoup de gens et nous n’eûmes pas à attendre longtemps… par contre, une pointe de honte pointait… je valais tellement mieux que ça! Que d’attendre pour un vulgaire bol de soupe tiède!

Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: À poil et en chair dans une crypte (PV Yzma)  Dim 27 Avr 2014 - 15:21
    Ah par contre les chaussures étaient désagréables. Vraiment très désagréable. Le bout de mes ''pieds'' étaient écrasés par la chose et chaque pas étaient douloureux. La réponse de la femelle agacée à mes côtés me fit sourire de façon carnassière.

    -Me salir les pattes... Oh, je n'aurais pas trop peur pour cela, mais tout dépend toujours de la façon. La famille est si facilement déchirée, vous voyez?


    Ma réponse sembla lui satisfaire car elle m'entraina sur les chemins de roche travaillée. Elle s'arrêta devant une chose posée sur un des murs puis m'entraina devant une tanière impressionnante. Bonne chasseuse en fait puisqu'une odeur intéressante. Quelques humains s'y trouvaient, la plupart crasseux et en mauvais état, des bannis peut-être? L'intérieur était moins impressionnant par contre, la lumière était faible et l'odeur devint rapidement une odeur de saleté qui me donna envie de partir. Après avoir attendu un instant, notre duo improbable se retrouva devant un humain qui tendit une coquille avec du liquide et des morceaux flottant à l'intérieur à ma collègue. Il m'en tendit un à mon tour que je pris, surprit que ce soit chaud. Tournant la tête, je vis quelques humains assis sur des choses et qui mangeaient, parfois avec beaucoup de bruit, ce liquide chaud. Un endroit était vide et je m'y dirigeai, m'installant sur les choses pour s'asseoir. Je pris le coquillage et posai le rebord contre ma gueule, aspirant une gorgée du liquide sans faire un bruit. Pas mauvais. Fade, mais pas mauvais et ça me réchauffait de l'intérieur, ce qui était un bonus appréciable.


    -Alors comme ça, ils nourrissent les bannis ici? Les chasses et cueillettes doivent être excellente si les humains d'ici peuvent nourrir les indigents. Cet endroit est de plus en plus intéressant.


    Je repris une gorgée et mâchait lentement les morceaux qui avaient suivit. Les autres humains semblaient utiliser des outils pour manger, avaient-ils incapable de boire directement à la coquille sans en reverser, ou était-ce une manière particulière qu'avaient les humains de se nourrir? Que de questions qui tournoyaient dans mon esprit! Ahhh... mais ce repas manquait quelque chose de vital, de la viande, un bon morceau de viande! Quel regret de ne pas sentir dans ma gueule le gout du sang et de la chaire déchirée. Ce liquide était une piètre compensation. Je pris de nouveau une rasade puis dit:


    -Donc, comme vous dites, il va falloir que je me salisse les pattes. Je veux bien le faire, mais tout dépend de la manière et surtout, de ce que j'apprends ici. Comprenez-moi bien, je ne serai soumis à personne et je ne courberai l'échine devant aucun maitre. Mais avec les bonnes connaissances, je vous l'assure, je deviendrai un mâle très puissant. Qu'avez-vous à me proposer?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: À poil et en chair dans une crypte (PV Yzma)  Mer 30 Avr 2014 - 1:32
    Je n’avais pas relevé son allusion à ce moment-là… mais j’avais cru comprendre qu’il pouvait se salir les mains… famille déchirée? Intéressant, il faudrait que je me renseigne un peu plus là-dessus. Scar semblait avoir un passé plutôt… intéressant. Je savais que si je devais m’en faire un allié, il me faudrait en savoir plus sur lui, mais puisque j’étais tout de même la personne la plus importante à mes yeux, mon estomac avait donc priorité sur les histoires que cet homme pouvait me raconter. En fait j’avais tellement faim que peut-être que j’aurais mangé des épinards! Je chassai cette pensé, non, je n’étais pas affamée à ce point! Je n’étais pas à l’agonie non plus!

    Je pris un bol de soupe, allant prendre place face à l’ancien lion. Je ne regardai même pas les gens près de nous… ces êtres minables qui avaient choisis un mode de vie désolant. Ils me rappelaient les paysans qui venaient se plaindre tout le temps au palais… Ce qu’ils me faisaient perdre mon temps ceux-là! Heureusement, les sans abris ne vinrent pas nous importunés, puisqu’ils ne savaient pas à quel point nous étions importants! Ça avait au moins un avantage d’être ici parmi eux, habillés comme eux : Nous étions tranquilles pour voir à notre avenir et discuter.

    Je mangeais grâce à une cuillère sans me formaliser du fait que Scar buvait directement au bol. Il faut dire que ce n’était pas comme s’il était le seul à faire ainsi. Lui au moins ne faisait pas pleins de bruits disgracieux comme l’homme derrière moi. Je réfléchis à ses paroles, il avait raison, nous devions être dans un endroit plutôt bien nanti pour qu’ils nourrissent même les rejetés de la sorte. Ou le dirigeant était stupide de dilapidés des ressources sur les abandonnés de la société.

    - Je ne sais qu’en penser… mais c’est un endroit bien étrange…

    Je continuai à manger, perdue dans mes pensées. Je ne savais pas ce que nous allions faire maintenant… s’ils nourrissaient les sans-abris, peut-être qu’ils leurs fournissaient un endroit où dormir? Sinon, il était toujours possible de retourner dans le cimetière… J’aimais bien cette crypte où nous nous étions réveillés. Il reprit la parole, m’interrompant dans mes songeries. Vraiment, il ne se prenait pas pour n’importe qui celui-là… mais avec une tête pareille, c’était compréhensible. J’étais certes déçue qu’il avoue aussi clairement qu’il ne voulait aucun maître… L’avoir comme employé resterait donc un rêve…

    - Attendons-nous alors… Il est aussi hors de question que je joue la servante. Ce n’est plus de mon âge et puis je suis bien au dessus de tout ça. Ce que j’ai à proposer? Pour l’instant de nous trouver un endroit pour dormir. Ensuite je crois que nous devrons apprendre à connaitre ce monde. Observer ces gens et découvrir leur mode de vie. Analysé cette société pour en comprendre parfaitement le fonctionnement… S’intégrer pour mieux ensuite la dominer!


    Pour une fois, je crois que mon plan était sensé. Seulement j’avais peur que ce soit long… disséquer ce monde pour le comprendre, ça pouvait être long, sauf que je ne voyais pas d’autres idées. Il nous fallait prendre notre destin en mains, nous avions en quelque sorte une seconde chance, une nouvelle vie… par contre j’avais l’impression que nous avions des débuts difficiles.

    Je fis signe à l’homme de patienter quelques instants et j’allais me renseigner auprès d’un homme qui s’occupait de l’endroit. Je lui jouai la femme dévastée qui avait été mise à la rue par ses enfants ingrats. Versant même une larme de crocodile. Bon j’en faisais peut-être un peu trop, mais je convainquis l’homme de nous laisser des lits pour la nuit, par contre, ils ne seraient disponible que plus tard. Nous n’avions qu’à nous présenter à la porte arrière. Sauf que ça ne serait que temporaire, les places étaient limités… Comme si j’avais envie de passer ma vie dans un tel endroit! Mais demain, nous devrions travailler fort afin de trouver autre chose. Je retournai voir mon nouvel allié pour lui expliquer la situation, terminant par une proposition :

    - Peut-être que nous pourrions commencer notre exploration de ce monde en attendant?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: À poil et en chair dans une crypte (PV Yzma)  Sam 3 Mai 2014 - 17:44

    Ah... avoir mon estomac rempli était bien agréable, ce liquide me réchauffant de l'intérieur... J’acquiesçai d'un hochement de tête devant les paroles de mon alliée, car définitivement c'était ce qu'elle était. Elle avait quelques atouts de plus que les hyènes et semblait avoir un cerveau, ce qui était un bon début. Bien qu'elle agissait pour faire le travail alors que j’attendais, je comprenais que ce n'était pas pour servir, mais bien simplement avancer dans leurs démarches, ce qui n'était pas plus mal. Après tout, elle semblait sincèrement savoir comment les humains fonctionnaient alors que je me demandait simplement si ils étaient aisés à chasse sous ma vraie forme. Que goutaient les humains? Je ne le saurai probablement jamais... Ahhhh, dominer, comme j'aimais ce mot, comme il roulait dans ma gueule, suave et enchanteur, un mot digne de l'extase. Bon, j'étais un peu perdu dans mes pensées et ne remarquai le départ d'Yzma seulement quand elle revint. Dormir, cette idée me semblait excellente. Ah la fatigue alourdissait mes membres maintenant que j'avais mangé... Mais les lits, ce devait être les endroits ou dormaient les humains, leur tanière, ne seraient prêts que plus tard... Dommage...

    -Faisons cela, plutôt que de perdre notre temps. Je suis principalement intrigué par les gens au pouvoir ici... Quel genre d'individus peuvent maintenir de si grands territoires sous leur coupe. Un exploit, vous ne pensez pas? Un exploit que j'aimerais bien tenter...

    Je sentais mes lèvres s'étirer en un sourire mauvais et entendu. La gloire couronnerait ma tête bien assez tôt, simplement, il faudrait un peu de temps... J'avais été capable d'attendre des années avec Mufasa, pourquoi pas maintenant? Tout vient à point à qui sait attendre après tout... De plus en plus à mes aises avec ce corps étrange, je me relevai tout en souplesse, laissant le coquillage vide derrière moi. D'un pas décidé, j'évitai quelques loques puis me retrouvai de nouveau sur les sentiers de pierre noire. Tournant la tête vers la femelle à mes côtés, je lui demandai:

    -Savez-vous si la personne en charge à un oiseau majordome ou un autre type de majordome? Ils sont habituellement aisés à faire parler... Bien qu'une fois qu'ils ont commencé, ils semblent incapable de s'arrêter... Quelques menaces de mort fonctionnent à ce moment là...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: À poil et en chair dans une crypte (PV Yzma)  Lun 5 Mai 2014 - 2:05
    Et bien, mon compagnon semblait déjà nourrir des ambitions politiques ou quoi? Bon, il ne l’avait pas dit comme ça, mais quelqu’un qui venait de débarquer et qui voulait savoir comment les gens au pouvoir contrôlaient, et bien ça en disait long sur son but. Je le comprenais, il avait été roi, il voulait retrouver le pouvoir! Et moi, qu’est-ce que je voulais? Être impératrice, ça avait été bien, mais chez moi, il y avait un autre sorte de pouvoir, celui de l’argent… Il faudrait que je trouve comment faire de l’argent… Déjà ça serait bien pour avoir un endroit plus adéquat pour dormir ainsi que des vêtements nous allant mieux. Tant de choses à apprendre avant d’arriver à quelque chose…

    - Il y a chez moi ce qu’on appelle des bibliothèques… Il y a du savoir y étant rangé et ça permet d’apprendre vraiment pleins de choses.


    Nous marchâmes un peu. Il semblait plus à l’aise, avec une démarche plus assurée. Je n’avais pas de doutes à son sujet, il avait fait partit de la royauté chez lui… Il devait être un magnifique animal si j’en crois sa transformation! Je dus arrêter de penser à son corps, puisqu’il me posait une question plutôt étrange… c’était lui qui avait l’air d’un drôle d’oiseau à me parler de majordome et d’oiseau… Surement des trucs de chez lui… Mais il n’avait pas tord, le dirigeant devait bien avoir un assistant, comme moi j’avais eut Kronk. Par contre je ne savais pas comment le trouver pour l’attraper pour le faire parler.

    - D’après ce que j’ai vu, je ne crois pas que ce sera un oiseau, mais un humain doit bien occuper un poste de ce genre… Un point de plus à voir. Et puis je crains que nous devions aussi apprendre à mieux connaitre ce monde avant de prendre le risque de menacer qui que ce soit… chez moi, on peut se faire enfermer pour cela… Quoiqu’avec de la subtilité, je suppose qu’on peut faire bien des choses sans s’attirer de problèmes.


    Je laissai un sourire s’étirer sur mes lèvres… des menaces sous-entendues, c’était plus difficile à dénoncer face à la justice… mais bon, avant de menacer, torturer ou tuer des gens, il fallait vraiment comprendre ce monde. Nous passâmes devant un édifice qui m’intrigua… Il y avait des flacons et des bouteilles de toutes sortes… mais qu’est-ce que c’était? Une « Pharmacie » Ce n’était pas fermé, je me permis donc d’entrer et de regarder quelques bouteilles blanches avec des étiquettes de couleur. Je lis les inscriptions avec intérêt. C’était des médicaments! Un truc pour enlever le mal de tête… Un autre enlevait les maux d’estomac… Oui, je savais toujours lire, même si l’écriture n’était pas la même, tout comme je parlais cette nouvelle langue comme si je l’avais toujours fait. Je regardais avec intérêt les divers étalages… Oh des crèmes de beautés? Ça me rappelait des projets que je n’avais pas pu mener à thermes…

    Malheureusement, un employé vint me foutre dehors parce que je n’achetais rien… Au moins j’avais appris que comme chez moi, les gens voulaient avoir l’air jeune… Même si je me fis bousculer, une fois dans la rue, je souris malicieusement :

    - Vous savez ce qu’on trouve là-dedans… il faut de l’argent pour les acheter… Ce qui est amusant, c’est que chez moi, je savais fabriquer tout ça et même plus…

    Monter un nouveau laboratoire secret serait bien difficile, même que ça me semblait presque inaccessible pour l’instant… comment trouver le matériel et les ingrédients? Une chose à la fois, un peu de patience… de toute façon, comment être sur que ça rapporterait?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: À poil et en chair dans une crypte (PV Yzma)  Mer 7 Mai 2014 - 2:47
    En voilà une dont les idées me plaisaient. Subtilité et faire chanter? Ahhhh même si l'être que nous cherchions n'était pas un oiseau nous allions très certainement pouvoir le faire gazouiller... ou alors le zigouiller. Et la voilà qui entrait dans une nouvelle tanière, comme si elle la possédait. Au moins, elle ne manquait pas de culot. Pendant qu'elle regardait des cylindres blancs ou de couleurs diverses, je posai mon attention sur une humaine, très clairement une femelle si je me fiais aux bosses sur leur torse. Une odeur étrange flottait dans l'air, mais il fallait bien que je m'habitue à toutes ces nouvelles choses, tout était étrange. Il fallait bien je le vois plus dans l'optique que j'étais celui qui était étrange ici... La femelle me sourit, sourire que je lui rendis alors qu'elle rougissait. Comme ce comportement était incongru, je me demandais bien ce que ça signifiait. Était-elle en colère? Elle détournait les yeux à présent... Ah que les humains étaient bizarres... Un jeune homme vint nous voir et nous ficha à la porte, comme quoi notre comportement devait être étrange pour lui aussi.

    -Ah l'argent... Et quelle est cette invention? À quoi sert cette chose, si c'est bien une chose. Et qu'en est-il de ce terme, acheter? Je crois comprendre que c'est d'échanger quelque chose contre une autre, mais je veux simplement être certain. On peut acheter la parole d'un être, mais est-ce quantifiable dans ce monde?

    Il y avait tant à apprendre... Ah oui, tant! L'air était devenu plus frais alors que la nuit était maintenant installée. Je frissonnai en relevant les yeux vers le ciel. Aucunes étoiles. À moins que les étoiles clignotaient comme des lucioles en plein été dans ce monde. Une autre différence avec chez moi. Les bruits métalliques et peu naturels diminuaient et les scarabées aux couleurs vives étaient de plus en plus nombreux dans les rues, leurs lumières s'éteignant, des gens sortant du ventre de celles-ci en ouvrant les ailes. Une certaine nostalgie me poignarda en plein cœur alors que je réalisais que je ne reverrais certainement plus mes terres ou mon antre.

    -Yzma, le sommeil me rattrape, croyez-vous que nous pouvons retourner dans cet abri?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: À poil et en chair dans une crypte (PV Yzma)  Jeu 8 Mai 2014 - 1:03

    J’oubliai qu’il était parfaitement étranger à certains termes typiquement humains. C’est qu’il était facile d’oublier les origines d’un si bel homme… J’aimais bien le regarder, car ce n’est pas parce que je suis plutôt âgée que je n’aime pas regarder! La preuve était mes employés toujours jeunes et beaux… Sauf que cette fois-ci c’est un allié… Cette réflexion me paraissait encore étrange, j’avais rarement été avec quelqu’un que je traitais d’égal à égal et dont les idées pouvaient être aussi bonnes que les miennes. Pas que ça me déplaisais, mais je devais m’y faire… Mais surtout, je devais expliquer ce que je savais pour commencer :

    - Oui, acheter c’est échanger quelque chose contre autre chose. Je crains que de mesurer ce qui est quantifiable pour ce qui relève de la parole de quelqu’un relève de la philosophie… L’argent c’est ce dont on se sert pour acheter les choses et pour avoir de l’argent, il faut travailler. Normalement, il y a des façons de facilement en gagner, il faut seulement trouver comment.

    Je commençais à être fatiguée, ça avait été une dure journée, et non dépourvue d’émotions. Je ne savais toujours pas si je devais être heureuse d’être là ou pas. J’avais une nouvelle chance, ça c’était indéniable, mais j’avais perdu presque tout mes repères… bon au moins j’étais une humaine parmi les humains, mais c’était une toute autre époque, avec des coutumes biens différentes…. Comme ce petit échange dans une ruelle… ça ne semblait pas trop légal tout ça… deux hommes s’emblaient s’échanger des trucs. Une liasse de papiers, de l’argent? Contre un sache de poudre, de la drogue? Aller demander n’était certainement pas une bonne idée, mais il faudrait que je me renseigne sur ce trafique. C’était là une façon facile de faire de l’argent, non? Quoiqu’il en soit, je continuai mon chemin, laissant Scar à ses pensés… pour lui ce devait être plus difficile que pour moi, je lui laissais donc le temps dont il avait besoin. J’eux un frisson, c’est qu’il faisait froid! J’allais proposer de retourner au refuge, mais il parla en premier, nous étions vraiment sur la même longueur d’ondes!

    - Allons voir, mais je crois que l’endroit sera prêt.


    Nous retournâmes donc sur nos pas, retournant jusqu’à l’endroit où nous avions mangé. Je retrouvai l’homme qui m’avait promis deux lits et il nous fit passer à l’arrière. Je retins une grimace de mécontentement lorsque j’entrai dans une grande pièce avec une dizaine de lits entassés les uns contre les autres. J’allais devoir me mêler à la racaille… Toutes ces personnes vêtus de guenilles et malodorants… De la vermine… et nous devions rester avec ça? Vraiment écœurant. Je me dirigeai vers un coin de la pièce sélectionnant les deux lits les plus éloignés, question de laisser une distance presque acceptable avec nos colocataires de la nuit… demain il nous faudrait trouver mieux… quitte à retourner dans la crypte. Oui, je préférais vivre avec les morts plutôt qu’avec ses gens. Au moins seule ou seulement avec Scar, nous pourrions préparer nos plans, ce que nous ne pouvions pas en étant autant entourés…

    Je luis souhait bonne nuit avant de m’enrouler dans une couverte pour m’endormir en réfléchissant à comment nous allions réussir à nous sortir de cet endroit…  
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: À poil et en chair dans une crypte (PV Yzma)  
Revenir en haut Aller en bas
 

À poil et en chair dans une crypte (PV Yzma)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» À poil et en chair dans une crypte (PV Yzma)
» Grimm
» comme à poil dans la main
» Séries télévisées cauchemardesques (Chair de poule, ...)
» Les Contes de la Crypte (Introduction)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP terminés-