Partagez | 
 

 I've got a person on my sofa. ⊱ PV Ariel&Hans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
The picture of sophisticated grace
PRESENCE/ABSENCE :
DOUBLES COMPTES : Oliver Foxworth, Aiko "Honey" Miyazaki
PHOTO D'IDENTITE :



I wanna stuff some chocolate in my face !

Annanas:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Frozen, La Reine des Neiges.
ÂGE DU PERSONNAGE : 19 ans.
COTE COEUR : Fiancée à Hans.
OCCUPATION : Animatrice pour enfant en plus d'enchaîner les petits boulots.
HUMEUR : Épuisée.
MON ARRIVÉE : 05/12/2013
MON VOYAGE : 693
POINTS : 49
LOCALISATION : New York.

MessageSujet: I've got a person on my sofa. ⊱ PV Ariel&Hans  Lun 7 Avr 2014 - 22:29
Anna&Ariel&Hans
I've got a person on my sofa.

Ce matin là, je dois avouer que j'ai été plutôt surprise en me découvrant assise dans mon lit, la tête posée sur mes genoux remonté contre ma poitrine. C'était... Assez étrange comme position pour dormir, et surtout peu confortable. Qu'est-ce que j'avais fait pour finir comme ça... Mais... Pourquoi est-ce que j'étais toujours au lit moi ? Je jetais un coup d’œil au réveil placé sur ma table de chevet. Il était onze heures. Quoi ? Mais pourtant il n'était même pas neuf heures quand je m'étais réveillée en même temps que Hans tout à l'heure ! Je me laissais retomber sur mon lit, les mains contre mon visage. Mes tentatives pour me lever plus tôt les week ends échouaient toujours, et après, je m'étonnais de me réveiller en retard pour mon travail. Je soupirais, la tête contre mon oreiller. Quand je la relevais enfin, ce ne fut que pour m'apercevoir qu'il était presque midi... Est-ce que je venais encore de me rendormir ?... Vu la présence de bave fraiche sur l'oreiller, oui, c'était le cas. Bon, cette fois ci, je me levais. Et pas seulement parce qu'il était presque midi et que j'avais faim, en fait j'aurai presque pu rester au lit quelque minute de plus si je n'avais soudainement pas eu le besoin pressant de me rendre aux toilettes. Je bondis de mon lit pour sautiller jusqu'au WC, au moins, j'étais réveillée. Certes, je ressemblais à un zombie avec mes cheveux, mes yeux à moitié endormis et ma chemise de nuit, mais j'étais debout, et c'était déjà ça !

Même si en sortant des toilettes, j'avais plus envie de retourner dans mon lit qu'autre chose. C'était plus fort que moi, quand l'appartement était vide, c'était presque comme s'il dormait... Et moi, ça me donnait tout sauf l'envie de me réveiller ! Si mon esprit était encore embrumé, ce n'était pas le cas de mon estomac qui réclamait déjà sa dose de chocolat journalière. Je me traînais donc jusqu'à la cuisine pour en ressortir avec une tablette dans les mains. L'avantage à présent, c'est que depuis que nous nous étions mis à faire le ménage, l'appartement était beaucoup plus agréable qu'avant, et que surtout, je ne risquais plus de tomber en me prenant les pieds dans je ne sais quel objet. J'avais un peu plus pris en main le nettoyage ces derniers temps, je n'avais pas vraiment envie de revivre la découverte d'un nid d'araignée sous mon lit. Rien que l'image de tous ces points noirs en train de courir partout me donnait la chair de poule... Mais au moins, depuis, l'appartement était plus propre, je m'étais même décidé à me débarrasser de tout ces objets qui encombraient la pièce en face de ma chambre pour en faire une vraie chambre d'ami. Une chambre d'ami qui ne servait pas vraiment pour le moment en fait. Elle aurait pu servir, mais il y a 4 mois, quand j'avais trouvée Vitani... Elle me serait toujours utile si jamais je retrouvais Olaf ou bien qu'une autre catastrophe du style invasion d'insecte se déclenche dans notre chambre, mais en attendant, elle était vide.

Ce qui était moins vide en revanche, c'était mon salon, et plus précisément mon canapé... Qu'est-ce que... Il y avait une fille. Sur mon canapé. Il y avait une fille, sur mon canapé ! Je manquais de m'étouffer avec mon chocolat, qu'est-ce que je faisais ? Qu'est-ce que j'étais censé faire ? Je me mordis les lèvres pour ne pas hurler. Il y avait un voleur chez moi ! Enfin, non, ce n'était pas un voleur... Si ? Est-ce qu'un voleur ça s'endort sur le canapé des gens ? C'était peut-être un voleur fatigué, mais quand même... Ce n'était pas très professionnel tout ça. En fait, c'était totalement ridicule. Si ça se trouve, c'était moi, j'avais invitée quelqu'un hier soir et je ne m'en souvenais même plus ! Est-ce que j'avais improvisée une pyjama party ? La jeune fille endormis était en chemise de nuit après tout... Non, hier soir, j'avais mangée une pizza et j'étais partie me coucher. Je m'en souvenais, car la pizza avait fini sur ma jupe. Mais alors, qu'est-ce qu'elle faisait ici, dans mon appartement ? L'hypothèse d'une ancienne connaissance du refuge pour jeune était aussi à écarter, mis à part Vitani, je n'avais donnée mon adresser à personne, et encore moins mes clés. Et Hans... Ce n'était pas son genre de laisser entrer des gens comme ça...

Une fois ma panique passée, je m'approchais doucement, sans vraiment savoir quoi faire. La réveiller ? C'était peut-être une bonne idée. Ou peut-être pas d'ailleurs. Je ne savais rien de cette fille, je ne savais même pas d'où elle sortait ! C'était peut-être le genre de personne qui vous hurle dessus le matin quand vous les réveillez ! C'était fort quand même, elle était apparue là, comme ça, comme par magie... Par magie... Exactement comme je l'avais fait le jour où j'étais arrivée ici. Je m'étais retrouvée en chemise de nuit dans la rue, peut-être que ce qu'il lui était arrivé n'était pas si différent de ce que j'avais vécu ? J'allais peut-être un peu loin là, les chances que cette hypothèse soit bonne étaient infimes, non, il fallait que je la réveille, et que je lui demande pourquoi elle était là, et surtout de rentrer chez elle. C'est pour ça que je me mis à secouer doucement son épaule pour la faire émerger.


Hum... Allo ? Bonjour ? Je peux savoir ce que vous faites ici ?... Parce que, ça va vous paraitre bizarre, mais vous êtes chez moi là... Haha... Et quoi que vous fassiez, je crois qu'il faut partir maintenant....

Je n'avais rien trouvée de mieux à dire. Est-ce qu'il y avait des règles de politesse à respecter quand on réveillait quelqu'un qu'on ne connaissait pas, et qui pourtant se trouvait chez vous ? Je riais nerveusement, mais j'étais tout, sauf amusé par la situation... Enfin, si je l'étais un peu, parce que retrouver une personne chez soi, c'était assez étrange quand même. Et surtout effrayant... J'étais en train de me dire que si pour qu'une personne se retrouve ici, c'est que mon appart ne devait pas être si sécurisé que ça. Puis... Où était Hans ? Il ne l'avait pas vu en ce levant ce matin ? J'étais assez perturbé par les événements.


©flawless

_________________
    hope
    I smile, I shake and I'm quite submissive to the world I am in. My previous life is slipping away from me my distant past is gone. Mon histoire c'est un rêve qui commence sur les pages d'un conte de mon enfance. Les yeux fermés, mon prince enfin m'enlace et je prie pour que jamais son étreinte ne se défasse. Je sais bien que j'ai tout inventé, je sais bien qu'il n'est jamais à mes côtés et pourtant, je continue à croire qu'avec lui, j'écris mon histoire.  ©endlesslove


Dernière édition par Anna d'Arendelle le Sam 12 Avr 2014 - 14:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: I've got a person on my sofa. ⊱ PV Ariel&Hans  Mar 8 Avr 2014 - 15:44


♫ ~Sorry, i'm on your sofa...~ ♫

Oh quel merveilleux rêve ! ♥

J'étais avec Eric et il m'a emmené danser ! Il y avait de la musique, des bougies, et même une barque ! Et c'était tellement...C'était tellement romantique ! Nous nous regardions les yeux dans les yeux, mains dans la main et c'était comme si nous avions échangés nos coeurs...Je ne pouvais pas parler, c'est vrais, mais je m'en fichais ! Nos regards parlaient d'eux même, nous n'avions pas besoin de mots, nous nous comprenions juste en nous regardant et c'était la plus magnifique et romantique des choses au mode ! Et puis on s'est rapproché et on s'est embrassé ! Enfin ! J'ai crus que j'allais mourir de joie ! Mais ce n'était qu'un rêve... J'avais rêvé de lui, de nous, de ce que nous allions être ! Mais c'était juste un rêve... Mais que cela ne tienne ! Ce n'était pas grave, je m'en fichais ! De toute façon, je savait qu'Eric m'embrasserait aujourd'hui ! C'est mon grand amour après tout, nous allions même très certainement nous marier très vite ! Oh il allait très certainement me faire une demande très romantique ! Peut être même qu'il mettrait un genoux à terre ! Oh ce serait bientôt le plus jours de ma vie ! Et je le partagerais avec lui ! Ce serait merveilleux ! Oh il fallait que je me lève pour aller le voir ! Nous allions encore passer la journée ensemble, ça allait être fabuleux ! Mais c'était bizarre, le lit me semblait beaucoup moins confortable qu'hier...Et plus petit aussi, j'avais l'impression que si je me retournais j'allais tomber... Et ne parlons même pas de l'oreiller qui n'était pas le même... Non vraiment, c'était bizarre.

Et puis il y avait cette voix... Une voix qui me demandait ce que je faisais ici... Comment ça j'étais chez elle et il fallait que je parte ?...  J'ai finis par ouvrir les yeux en les frottant à cause de l'aveuglante lumière. Mais où j'étais ?... Mais... Mais il y avait quelqu'un ! Il y avait une rouquine ! Toute décoiffée ! Avec de la bave le long du menton ! Je sursautais en poussant un cri muet ce qui eu pour effet de me faire tomber du canapé sur lequel je suis remontée aussitôt. Mais où j'étais ?! Pourquoi je n'étais plus dans la chambre ou je logeais chez Eric ?! Et ou était Sébastien ?! Et Polochon ?! Et Eric ?! Olala, quelqu'un m'avait peut être kidnappé ! Mais pourquoi il aurait fait ça ?! Non, ce n'était pas possible, quelqu'un l'aurait vu et l'aurait arrêté... En plus cette fille n'avait pas l'air d'avoir la moindre idée de ce que je faisais ici...Et si elle faisait semblant ?! Peut être qu'elle allait me frapper ! Non, quand même pas, elle avait l'air trop gentille pour ça mais... Mais on ne sait jamais ! C'est bien pour ça que je reculais le plus possible dans le fond du canapé, les jambes repliées contre ma poitrine en tendant un coussin, les bras tendus devant moi ! Coussin que je finis par serrer contre moi en regardant la pièce tout autour. Non, il ne fallait pas que je panique, non... Bon d'accord, je paniquais. Et totalement ! Je ne savais pas comment j'étais arrivée ici et ...Et qu'est ce qui se passerait si je ne retrouvais pas Eric d'ici ce soir?! Je ne récupérerais jamais ma voix, mes jambes redeviendront une queue de sirène et j'appartiendrais à Ursula pour toujours mais... Mais le pire dans tout ça c'est que je ne pourrais pas vivre avec Eric ! Et je l'aimais, je voulais juste être avec et près de lui... Mais... Mais ce serait impossible si je redevenais une sirène... Et en plus j'ai ouvert la bouche pour demander ou j'étais mais aucun son n'en est sortis ! Du coup j'ai continué de serrer le coussin contre moi, en agitant l'autre main en faisant comme si quelque chose sortait de ma gorge pour lui faire comprendre que je n'avais plus de voix...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
The picture of sophisticated grace
PRESENCE/ABSENCE :
DOUBLES COMPTES : Oliver Foxworth, Aiko "Honey" Miyazaki
PHOTO D'IDENTITE :



I wanna stuff some chocolate in my face !

Annanas:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Frozen, La Reine des Neiges.
ÂGE DU PERSONNAGE : 19 ans.
COTE COEUR : Fiancée à Hans.
OCCUPATION : Animatrice pour enfant en plus d'enchaîner les petits boulots.
HUMEUR : Épuisée.
MON ARRIVÉE : 05/12/2013
MON VOYAGE : 693
POINTS : 49
LOCALISATION : New York.

MessageSujet: Re: I've got a person on my sofa. ⊱ PV Ariel&Hans  Sam 12 Avr 2014 - 16:37
Anna&Ariel&Hans
I've got a person on my sofa.

Au son de ma voix, la jeune fille allongée sur le canapé ne tarda pas à ouvrir les yeux. Je lui fis un petit coucou timide de la main, elle devait certainement avoir une explication quand au fait qu'elle était chez moi, sur mon canapé... Je manquais de faire un bond en la voyant sursauter la bouche ouverte, jusqu'à dégringoler de mon canapé où elle retourna se réfugier. Qu'est-ce qu'il lui prenait ? Elle semblait terrifiée, est-ce que je lui avais fait peur ? Pourtant ce n'était pas comme si je l'avais menacé, d'accord, j'avais oubliée de lui dire « s'il vous plait », mais quand même... Quoi qu'avec la tête que je devais avoir, je devais surement faire peur, les cheveux en batailles comme ça, si seulement je pouvais avoir la chance d'être comme ces filles qui se lèvent déjà parfaitement coiffée. Je gigotais tellement la nuit que chaque matin, c'était une bataille entre moi et mes cheveux quand il s'agissait de les coiffer. Enfin, j'avais d'autres problèmes plus important que la crinière qui me servait de cheveux pour le moment, j'avais une personne sur mon canapé ! Une personne qui... Qu'est-ce qu'elle était en train de faire en fait là ? Je fronçais les sourcils en me concentrant sur ce que la rousse était en train de faire... Ou d'essayer de faire, je n'en savais rien fait. Après avoir ouvert la bouche dans le vide, elle s'était mise à faire des gestes étranges, et pendant plusieurs secondes, je restais à la fixer sans vraiment comprendre. Est-ce qu'elle essayait de me dire quelques choses ?

Pourquoi tu... Oh ! Tu veux me dire quelque chose ? Attend, je vais essayer de deviner... Tu... As mal à la gorge ? Non, non, je sais, tu as des gaz et tu veux roter ?...Ou pas peut-être...Mais pourquoi tu... Oh... Tu ne peux pas parler, c'est ça ? Dommage que je ne sache pas lire sur les lèvres...

Cela me semblait logique à présent. Après tout, si elle pouvait parler, elle m'aurait certainement dit son problème dès le début au lieu de jouer les mimes. Et moi qui avais sorti toutes ces bêtises... Je me mordis les lèvres, ne pouvant m'empêcher de me sentir triste pour elle. Vivre sans pouvoir dire un mot était quelque chose d'inimaginable pour moi, que ce soit pour chanter ou parler, et même si devais avouer que parfois je parlais beaucoup trop et surtout pour sortir des choses peu intelligentes, j'avais besoin de ma voix ! Mais si elle était muette, cette fille devait certainement être habituée. Toute cette histoire n'expliquait pas en revanche pourquoi et comment elle s'était retrouvée ici, et si elle ne pouvait pas parler, les choses risquaient d'être plus compliquées, d'autant plus qu'elle semblait être encore plus perdu que moi. Cette situation était de plus en plus étrange. Une jeune fille totalement perdu, en chemise de nuit... Tout ça m'était aussi de plus en plus familier. Est-ce qu'il se pourrait qu'elle vienne d'ailleurs ? La dernière fois que j'avais trouvée quelqu'un de perdu, c'était Vitani, et il s'était avéré qu'elle aussi n'était pas d'ici.

Ça n'a pas l'air d'aller... Est-ce que tu es perdu ? Parce que vu la tête que tu as, je dois en conclure que toi aussi tu as aucune idée de pourquoi tu es là, non ?

Si elle s'était en effet infiltré chez moi cette nuit ou ce matin, elle n'aurait certainement pas été aussi surprise de me voir en ouvrant les yeux. À moins bien sûre qu'elle ait bu ou fumer avant délire mon canapé comme lit mais... J'en doutais. Elle était loin de ressembler aux gens du refuge dans lequel j'avais vécu au début, elle semblait même plus jeune que moi. En fait, elle avait tout l'air de quelqu'un qui vient de se réveiller et de réaliser qu'il n'est pas chez lui. De toute façon, qu'elle soit d'ici ou pas, elle était chez moi et visiblement peu rassurée, alors je me devais de l'aider du mieux que je pouvais. Je m'assis sur le côté libre du canapé :

Oh, je m’appelle Anna, et je dois dire que je t’ai prise pour une voleuse au début, ce n’est pas vraiment commun de trouver des gens sur son canapé quand on se lève. Mais… Tu es là depuis longtemps ? Où tu viens juste d’apparaitre ici, tu sais comme… comme par magie ?

D’accord, il y avait des manières plus subtiles de demander si oui ou non elle avait été victime de cette malédiction qui semblait envoyer un peu tout le monde dans ce monde. Et puis de toute manière… J’avais du mal à imaginer un autre scénario que celui-ci. Ce n’est qu’après plusieurs secondes que je me rendis compte qu’elle ne risquait pas de me répondre vu qu’apparemment, elle ne pouvait plus parler. Je bondis donc du canapé pour glisser jusqu’au bureau, avant de revenir armé d’un crayon et d’une feuille. J’osais espérer que cette fille saurait écrire. Sauf si elle était un lion ou je ne sais quoi dans une autre vie…

Tient, ça sera peut-être plus simple avec ça, je suis désolée, mais je ne sais pas lire le langage des signes, je peux toujours essayer de deviner mais ça risque d'être long. Avouais-je en riant. Enfin, si tu as envie d’en parler bien sûr ! Non ! Je veux dire, pas d’en parler, vu que tu ne peux pas, mais… Hum… D’en écrire ! … Est-ce que ça se dit ?...

Je ne voulais pas qu'elle se sente obligée de me raconter ce qu'il lui arrivait si elle n'en avait pas envie. J'aurai aimé lui dire que j'étais moi aussi passé par là par le passé, mais tant que je n'étais pas sûre que c'était réellement ce qui lui était arrivée, je ne préférais pas me risquer. Ça m'arrivait d'être prudente, oui, c'était rare, mais ça m'arrivait. Jusqu'à là, je n'avais avouée à personne que je ne venais pas d'ici, il faut dire que lorsque j'avais tenté d'expliquer mon cas au tout début, les gens m'avaient prisent pour une folle et m'avait demandé ce que je prenais...
©flawless

_________________
    hope
    I smile, I shake and I'm quite submissive to the world I am in. My previous life is slipping away from me my distant past is gone. Mon histoire c'est un rêve qui commence sur les pages d'un conte de mon enfance. Les yeux fermés, mon prince enfin m'enlace et je prie pour que jamais son étreinte ne se défasse. Je sais bien que j'ai tout inventé, je sais bien qu'il n'est jamais à mes côtés et pourtant, je continue à croire qu'avec lui, j'écris mon histoire.  ©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: I've got a person on my sofa. ⊱ PV Ariel&Hans  Lun 21 Juil 2014 - 6:31


♫ ~Sorry, i'm on your sofa...~ ♫

Un bref soupir s'échappa de mes lèvres écarlates, soulevant une de mes mèches de cheveux retombant sur mon front, elle ne comprenait pas un traître mot de ce que je lui disais ! Enfin, quand je dis un traître mot, il est bien évident que c'est une façon de parler... Je veux dire, ce serait assez compliqué, au vu de ma situation de dire quelque chose... Sans voix, c'est assez délicat de parler. Mais ça ne change rien au fait qu'elle n'avait pas l'air de vouloir comprendre ce qu'elle disait... C'est vrais que puisque j'avais la main sur ma gorge, on pourrait croire qu'elle me faisait souffrir, mais de là à me demander si j'avais des gaz et que je voulais roter... Ce n'est absolument pas polie de roter en public en plus...Même quand je suis seule j'évite, je trouve ça... Je ne sais pas, ce n'est pas très élégant. Pas que l'élégance soit quelque chose de primordiale pour moi, loin de là mais... Mais tout de même.

Enfin, en l’occurrence, ce n'était pas vraiment ça le plus important... Je veux dire, ce n'est pas vraiment par ça que je devrais être préoccupée, là tout de suite. Je ne sais même pas où je suis et je suis incapable de poser la question à qui que ce soit... Mais ça encore, ça pourrait ne pas me poser de problème, après tout, j'adore partir à l'aventure ! Découvrir de nouveaux endroits, rencontrer de nouvelles personnes, j'adore ça ! Mais... Mais là c'est différent... Je ne suis pas partie de chez moi volontairement, je ne sais pas dut tout ce que je fais ici, sur ce canapé et... Et le pire dans tout ça c'est que je ne sais absolument pas où est Eric... Il me manque déjà, c'est si horrible de ne pas savoir ou il peut être... Et puis si je ne le retrouve pas avant le coucher du soleil et qu'il ne m'embrasse pas... Oh je ne le reverrais sûrement plus jamais ! C'était l'amour de ma vie et...Et je n'avais aucune idée de comment le retrouver, et si je ne le faisais pas avant ce soir mes jambes se retransformeront en une queue de sirène et j'appartiendrais pour toujours à Ursula... Et ça c'était le moins pire dans cette histoire... Je ne me voyais pas passer ma vie entière sans Eric, c'était inconcevable pour moi ! L'amour c'est...C'est tout ! Si on a l'amour dans notre vie on a tout ce dont on a besoin ! Alors passer ma vie sans l'homme que j'aime...

Au moins, elle avait comprit que je ne pouvais pas parler. Et j'allais forcément trouver un moyen de retrouver Eric, et avant ce soir ! Mais là, tout de suite, je devais surtout trouver un moyen de me faire comprendre de la supposée propriétaire du canapé sur lequel je me trouvais... Si j'étais perdu ? Ce n'était pas exactement le mot juste mais...Oui, on pouvait dire ça comme ça. Puisqu’après tout être perdu c'est ne pas savoir où l'on se trouve ni comment rentrer chez soi donc...Oui, j'étais perdue. Et je n'avais aucune idée de pourquoi j'étais là, oui... Ni comment j'y étais arrivé, c'était possible la téléportation en dormant ? Mais non, c'est bête... Et très bizarre... Et ça ressemble à de la magie, oui ! J'étais arrivée là comme par magie ! J'hochais brusquement la tête à ces mots, c'était vraiment comme ça que j'étais arrivée... Quand à depuis quand j'étais là, je n'en avais aucune idée puisque je venais à peine de me réveiller... Mais je me doutais bien que ce n'était pas commun de trouver une inconnue sur son canapé au réveil... Mais c'était très étonnant de se réveiller sur le canapé d'une inconnue aussi !

Une inconnue appelée Anna qui me tendait un... Un bout de bois ? Pourquoi est ce qu'elle me tendait un bout de bois ?... Elle voulait que je lui écrive ce qui m'était arrivée mais... Mais ce n'était pas une plume ! Comment est ce qu'elle voulait que j'écrive avec un bout de bois ?... Et puis il n'y avait pas d'encre non plus... Je fronçais les sourcils mais pris tout de même le bâtonnet dans ma main, pour l'étudier sous tout les angles. Il y avait une pointe noir ...Peut être que c'était de l'encre séché.. Oh et il fallait le mouille pour que ça écrive ! Tout était clair à présent, je comprenais beaucoup mieux ! C'est donc avec un grand sourire que je tournais la tête, regardant autour de moi à la recherche d'un peu d'eau...Oh il y avait un verre d'eau sur la table ! C'était parfait ! J'y plongeais donc le crayon avant de le faire glisser contre le papier pour essayer d'écrire mais... Mais ça ne marchait pas ! Et le papier prenait une texture très bizarre et se déchirait ! Mais pourquoi ça faisait ça ?...Ca ne faisait pas ça à Atlantica ! Je relevais la tête vers Anna avec un air d'incompréhension, pourquoi est ce qu'elle m'avait donné quelque chose qui ne marchait pas ?... Que cela ne tienne ! J'arriverais tout de même à me faire comprendre ! Je me levais à la recherche d'une plume et d'encre pour écrire mais à la place je tombais sur une espèce de boite rectangulaire avec... Avec moi dessus ! Il y avait même Eric, Polochon et Sébastien ! Et puis papa et Ursula aussi... Mais qu'est ce que c'était que ça... Peu importe, je me tournais rapidement vers Anna en tapotant a représentation de moi du doigt avant de me désigner moi. Ensuite, je pointais Eric du doigt avant de joindre mes deux mains après contre ma joue, en fermant les yeux comme si je dormais avant de montrer le canapé sur lequel je m'étais réveillée avant de faire de grand gestes avec mes mains. Mon dieu, elle n'allait jamais me comprendre...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
The picture of sophisticated grace
PRESENCE/ABSENCE :
DOUBLES COMPTES : Oliver Foxworth, Aiko "Honey" Miyazaki
PHOTO D'IDENTITE :



I wanna stuff some chocolate in my face !

Annanas:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Frozen, La Reine des Neiges.
ÂGE DU PERSONNAGE : 19 ans.
COTE COEUR : Fiancée à Hans.
OCCUPATION : Animatrice pour enfant en plus d'enchaîner les petits boulots.
HUMEUR : Épuisée.
MON ARRIVÉE : 05/12/2013
MON VOYAGE : 693
POINTS : 49
LOCALISATION : New York.

MessageSujet: Re: I've got a person on my sofa. ⊱ PV Ariel&Hans  Ven 25 Juil 2014 - 19:27
Anna&Ariel&Hans
I've got a person on my sofa.

Mes doutes concernant cette jeune femme ainsi que sa potentielle venue d'un autre monde s'accentuèrent en découvrant son expression face au crayon à papier que je venais de lui tendre. Crayon qu'elle prit et étudia pendant plus seconde devant mon regard étonné. Elle n'en avait jamais vu ? Je me souvenais de mes toutes premières journées à New York, j'avais ouvert de grand yeux surpris et curieux sur de nombreux objets de ce monde, qu'ils soient des plus anodins ou au contraire, plus perfectionné. Une chose était certaine, un humain ordinaire ne serait certainement pas en train d'examiner ce crayon comme elle le faisait. Mais un humain ordinaire ne serait pas non plus arrivé subitement sur mon canapé sans arrière pensé, ou alors il aurait déjà commencé à paniquer et à s'enfuir. Et un humain ordinaire ne serait pas non plus en train de tremper son crayon à papier dans un verre d'eau. Je me mordis les lèvres, tentant de comprendre ce qu'elle était en train d'essayer de faire. J'étais d'ailleurs surprise de voir un verre d'eau encore pleins sur la table, j'avais en effet la mauvaise habitude de laisser tout trainer un peu partout, mais c'était surtout le fait que ce verre ne soit pas déjà par terre à cause d'une de mes maladresse qui me surprenais.

Elle ne risquait pas d'aller bien loin avec un crayon de papier mouillé... C'est lorsque je la vis essayer de l'utiliser sur le papier, papier qui au passage se déchira, que je compris qu'elle essayait de s'en servir comme une plume. Bien sûre, j'aurai dû faire le lien plus tôt entre le crayon et une plume que l'on trempait dans l'encre même chez moi encore... J'étais peut-être ici depuis trop longtemps maintenant, d'oublier presque ce qui faisait mon quotidien à Arendelle... C'était à n'y rien comprendre, j'étais déjà ici depuis plus de six mois maintenant, et voilà que je découvrais encore une autre personne venant juste de débarquer... Et toujours aucun indice sur un quelconque retour possible. Je sortis rapidement de mes pensées, la rousse venait de se lever, mieux valait que je garde un œil sur elle. Après tout j'avais bien failli mettre le refuge qui m'avait hébergé en feu après avoir laissé de l'aluminium à l'intérieur peu de temps suite à mon arrivée. J'avais tout de même réussit à reproduire une catastrophe de ce genre plus tard mais... Bon, je doutais qu'elle parvienne à se servir du micro-onde dans tous les cas. En fait elle n'alla pas bien loin, elle s'arrêta devant ma collection de DVD que j'avais ramené de Disney World. L'un d'entre eux, celui de La Petite Sirène, avait l'air de particulièrement attirer son attention.

Et c'était reparti pour un jeu de mime. Sauf que cette fois-ci, je n'eus pas besoin de partir dans des suppositions farfelus pour deviner ce qu'elle essayait de me faire comprendre. La première partie était plutôt claire, la suite se mélangeait un peu mais je crus néanmoins saisir le sens de ses gestes.

... Est-ce que c'est toi ? Tu... Tu es A... Ariel ? Ariel la petite sirène ?

La petite sirène... Je me souvenais encore de l'histoire, j'avais même fait une attraction basée dessus lors de la saint-Valentin. J'examinais le visage de la sirène sur la jaquette puis celui de la jeune fille en face de moi. Oui, ça me semblait tellement évident à présent !

Mais oui c'est ça ! Je connais ton histoire, tu es celle qui a sacrifié sa voix et sa nageoire pour rejoindre son grand amour ! J'ai trouvé ça tellement romantique et... Ho, attend une minute.

J'allongeais le bras pour saisir un des autres DVD de la pile. Celui de mon film cette fois. Un DVD qui n'avait pas vraiment servi depuis son achat. Je n'avais pas encore trouvé le courage de le regarder, tout ça était encore si... étrange. J'avais du mal à diriger l'idée d'avoir été espionné pendant une partie de ma vie et je craignais ce que je pourrai découvrir en le regardant. Mais je devais des explications à Ariel. Elle devait avoir beaucoup plus de questions que moi en tête pour l'instant. Des questions qui, pour la plupart, risquaient de rester sans réponse pendant un moment, mais j'étais prête à faire de mon mieux pour la guider.

Je comprends ce qu'il t'arrive, je suis passée par là moi aussi... Tu vois, c'est moi là et puis ma sœur et mon fiancé. Expliquais-je en illustrant mes paroles par des indications sur l'image. Tout allais bien jusqu'à ce que je me réveille ici, comme ça, du jour au lendemain, je suppose que c'est ce qu'il vient de se passer pour toi aussi...

Je me levais pour trouver une nouvelle feuille de papier et une fois le crayon essuyé, je montrais rapidement à Ariel le fonctionnement d'un crayon à papier en gribouillant de trois choses sur le coin de la feuille.

Tient, essaye sans eau, tu verras ça marche beaucoup mieux.

Quelque chose m'échappait en revanche. Pourquoi n'avait-elle plus de voix ? N'était-elle pas censé la récupérer à la fin de son histoire et vivre sa fin heureuse ? Peut-être que les choses ne s'étaient pas déroulés comme elles étaient censé le faire... À moins qu'elle n'ait disparu de son monde avant que le sortilège ne soit rompu ? Hélas ma vague connaissance du conte et du film ne risquait pas de m'aider beaucoup.

Je sais que ça parait complètement insensé, et j'ai eu moi-même du mal à y croire, mais il semblerait qu'on ait été frappé par une sorte de malédiction qui nous a envoyé dans ce monde. Nous sommes à New York, aux États Unis, je suis quand même surprise que tu n'as pas ta voix, si je me souviens bien tu devais la récupérer en embrassant ton prince, ça n'a pas été le cas ?... Les choses s'étaient peut-être mal passées à cause de cette fameuse malédiction justement... Ne t'inquiète pas en tout cas, si j'ai réussi à retrouver du monde venant de chez moi, je suis sûre qu'on pourra retrouver ton prince.
©flawless

_________________
    hope
    I smile, I shake and I'm quite submissive to the world I am in. My previous life is slipping away from me my distant past is gone. Mon histoire c'est un rêve qui commence sur les pages d'un conte de mon enfance. Les yeux fermés, mon prince enfin m'enlace et je prie pour que jamais son étreinte ne se défasse. Je sais bien que j'ai tout inventé, je sais bien qu'il n'est jamais à mes côtés et pourtant, je continue à croire qu'avec lui, j'écris mon histoire.  ©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: I've got a person on my sofa. ⊱ PV Ariel&Hans  Dim 11 Jan 2015 - 1:12


♫ ~Sorry, i'm on your sofa...~ ♫

Ariel la petite sirène...

Et bien, je m'appelle Ariel et je suis une sirène alors... Oui, je suppose. C'est très probablement, et «  La petite Sirène » étant inscrit sur l'étrange boite que je tenais toujours... Oui, c'était sûrement ça. Mais comment est ce qu'elle connaît mon histoire ?... A part Polochon et Sebastien, personne n'est au courant de ce qui m'est arrivé ! Je n'ai pu en parler à personne puisque j'ai échangé ma voix contre mes jambes, pas même à Eric... Alors comment est ce qu'une inconnue connaissait mon histoire ? Et puis elle me montrait une autre boite, avec un dessin d'une jeune femme qui lui ressemblait et de ce qu'elle disait être sa soeur et son fiancé... Mais ça ne m'avançait pas du tout !

Qu'est ce que je fais là ?...

Qu'est ce qu'ON fait là puisque visiblement il lui est arrivé la même chose ?... Je m'en fichais de savoir ou j'étais, je savais juste que j'étais loin de chez moi, qu'Eric n'était pas là et que si je ne le retrouvais pas vite, je ne savais même pas ce qui allait se passer ! Si je retrouvais ma nageoire ici, j'allais peut être mourir, il n'y avait pas l'air d'avoir d'eau ici ! Et j'allais aussi appartenir à Ursula...Même si je n'a aucune idée d'où elle peut bien être aussi... Même si ça, je n'allais pas m'en plaindre. Mais Eric... Il fallait que je le retrouve, parce que je l'aime, et que je suis sûre qu'il m'aime aussi, on n'a juste pas encore eu l'occasion de s'embrasser...

Mais ça allait arriver, j'en étais sûre !

Mais en attendant, j'étais ici et il fallait trouver une solution... Et Anna avait l'air plutôt positive quand au fait de retrouver mon prince... Je griffonnais rapidement comme elle me l'avait indiqué que je n'avais pas pu embrasser Eric, mais qu'il fallait que je le retrouve ce soir sous peine de me retrouver de nouveau en sirène !

[Bouh, ça fait longtemps que je devais répondre...Ca te dis du coup on fait court ?... ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
The picture of sophisticated grace
PRESENCE/ABSENCE :
DOUBLES COMPTES : Oliver Foxworth, Aiko "Honey" Miyazaki
PHOTO D'IDENTITE :



I wanna stuff some chocolate in my face !

Annanas:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Frozen, La Reine des Neiges.
ÂGE DU PERSONNAGE : 19 ans.
COTE COEUR : Fiancée à Hans.
OCCUPATION : Animatrice pour enfant en plus d'enchaîner les petits boulots.
HUMEUR : Épuisée.
MON ARRIVÉE : 05/12/2013
MON VOYAGE : 693
POINTS : 49
LOCALISATION : New York.

MessageSujet: Re: I've got a person on my sofa. ⊱ PV Ariel&Hans  Dim 25 Jan 2015 - 19:41
Anna&Ariel&Hans
I've got a person on my sofa.

J'avais vu juste, la jeune femme que je venais de retrouver sur mon canapé -Ariel- semblait réagir face à la jaquette que je lui tendais. Bien, nous avancions, je connaissais son identité, et elle connaissait la mienne. Mais à voir sa tête, lui mettre mon DVD sous le nez n'avait pas l'air de l'avoir renseigné plus que ça. Cette expression, je la connaissais, j'avais eu la même lorsque j'étais arrivé ici. Cette incompréhension totale de la situation, la peur engendrée par ce changement, disons plus que brutal... C'était une expérience que je ne tenais pas à revivre. Mais pour Ariel, la source de panique semblait venir d'ailleurs. J'observais attentivement la pointe du crayon au fur et à mesure qu'Ariel écrivait de manière frénétique sur le papier. À la voir s'agiter ainsi, les choses avaient l'air d'êtres sérieuses, et surtout grave. Une fois qu'elle eue fini, je lui saisis le papier des mains afin de mieux lire.

Ce que je craignais avait l'air d'être vrai, si Ariel n'avait plus sa voix, ce n'était pas à cause d'un accident ou je ne sais quoi, mais bien car Eric et elle ne s'était toujours pas embrassé. C'était étrange... Cette malédiction qui paraissait n'épargner personne dans notre univers pouvait donc frapper à n'importe quel moment ? Je me mordis les lèvres. Et dire que j'aurai pu connaitre un tournant beaucoup plus critique si j'avais été touché seulement quelques semaines plus tôt, alors que mon cœur me gelait lentement sur place... J'avais envie d'aider Ariel, nous étions dans le même bateau maintenant, seulement je ne parvenais pas à définir comment. Son prince pouvait être n'importe où... N'importe où... Dont à New York. Avec un peu de chance, ils étaient arrivés en même temps, tous ce qu'il restait à faire c'était le retrouver avant que quelqu'un d'autre le fasse.

Ok. Pas de panique, ton prince doit forcément être quelque part dans le coin, New York c'est grand, avec du courage et... beaucoup de chance on le trouvera peut-être en... sortant ?

Je ne voulais pas lui donner trop de faux espoirs mais... Comment lui dire qu'il y avait aussi énormément de chance qu'Eric soit tout bonnement chez lui, dans son monde ? J'avais beau être ici depuis plusieurs mois, si j'avais retrouvé Kristoff et Hans ma sœur restait en revanche introuvable... Qu'importe, ce n'était pas le moment de penser à ça, Ariel avait besoin d'aide ! Aussitôt, je me levais et filais dans ma chambre pour récupérer de quoi vêtir Ariel, et moi par la même occasion. Sortir en pyjama n'était décidément pas le plus recommandable.

Tient, enfile ça, il peut faire frais le matin dehors.

La laissant s'habiller, je partis faire de même dans la salle de bain, en profitant pour démêler mes indomptable cheveux et les tresser. Une fois prête, je retournais dans le salon.

Bon, faut voir le bon côté des choses, il y a des chances pour que la sorcière à qui tu dois tes jambes ne soit pas là... Et si elle n'est pas dans ce monde, techniquement elle ne peut rien faire puisque toi, tu es ici, et pas elle... Ça m'étonnerait que la magie marche entre les mondes, déjà qu'elle est peu commune ici... Pas qu'elle soit commune là d'où je viens mais c'était déjà plus naturelle, vu que il y avait des trolls et toutes ses légendes nordiques et...

J'avais très souvent l'impression de parler toute seule, mais je devais avouer que c'était bien pire lorsque je parlais avec quelqu'un qui, de toute manière, ne pouvais pas me répondre.

Et puis même si elle est ici la magie y est différente, elle pourrait même avoir perdu ses pouvoirs. Bref, si jamais on ne trouve pas Eric, ça ne signe pas ta euh... Ça ne veut rien dire, voilà ! Je sais, on va descendre et dès que tu vois quelqu'un qui ressemble de prêt ou de loin à Eric tu... cries !

Je mis plusieurs secondes avant de réaliser à quel point ce que je venais de dire était stupide.

Enfin... Tu me pinces si tu préfères. Oui, c'est mieux.

Parfois je me demandais comment j'arrivais à enchaîner autant de stupidité.


©flawless

_________________
    hope
    I smile, I shake and I'm quite submissive to the world I am in. My previous life is slipping away from me my distant past is gone. Mon histoire c'est un rêve qui commence sur les pages d'un conte de mon enfance. Les yeux fermés, mon prince enfin m'enlace et je prie pour que jamais son étreinte ne se défasse. Je sais bien que j'ai tout inventé, je sais bien qu'il n'est jamais à mes côtés et pourtant, je continue à croire qu'avec lui, j'écris mon histoire.  ©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: I've got a person on my sofa. ⊱ PV Ariel&Hans  Mer 18 Fév 2015 - 16:25


♫ ~Sorry, i'm on your sofa...~ ♫

On l'a chercher longtemps...

Pratiquement toute la journée pour être précise... Tout paraissait tellement...Etrange. Le changement auquel j'avais fais face en visitant le royaume d'Eric était déjà troublant, mais là c'était...Impressionant. Il y avait des tas de choses que je ne connaissais pas, les gens s'habillaient de façon étrange comparé à ce que j'avais vu ces derniers jours, l'architecture aussi était différente, avec ces grands bâtiments qui cachaient le ciel...

Et puis il y avait toute ces ...Choses qui roulent. Des voitures selon Anna. Je n'avais jamais vu ça... Enfin, il y avait bien le chariot sur lequel j'étais montée avec Eric et que j'avais pu conduire mais c'était totalement différent, il n'y avait pas de toi et c'était tiré par des cheveux ! C'était tellement...Etrange. Mais excitant... Tout était si nouveau et j'avais vraiment hâte de découvrir ce que ce nouveau monde pouvait m'offrir, d'en apprendre plus..

Mais Eric me manquait cruellement...

Et il était introuvable. Je m'inquiétais tout de même un peu moins, d'après Anna la magie n'existait presque pas ici, alors je ne devrais pas retrouver ma queue de sirène ...Du moins je l'espérais. Et essayait de ne pas m'en préoccuper tandis que je regardais l'eau couler d'un tuyau vers la baignoire. C'était fantastique... L'eau arrivait comme par magie, c'était Anna qui venait de me montrer ça... Je l'aime beaucoup d'ailleurs, elle parle beaucoup mais comme moi je parle pas du tout... Je ne sais même pas si je reparlerais un jours d'ailleurs ...

Je poussais un léger soupir en regardant autour de moi à la recherche d'une tourninouflette pour me brosser les cheveux mais je n'en voyais aucune...Je suis donc sortie de la salle de bain, sans prendre gare à la baignoire pleine, pour en demander une à Anna. Anna qui se trouvait à la cuisine...J'écarquillais les yeux devant le poisson sur le comptoir, il était mort ! Les larmes me montèrent tout de suite aux yeux, tandis que j'observais, horrifié le cadavre de ce qu'aurait pu être mon ami !

Je savais que les humains mangeaient du poisson, Sebastien avait même failli y passer mais... Mais je ne m'attendais pas à ce qu'Anna soit un monstre comme ça ! Et puis c'était trop pour une seule journée, alors j'ai fondu en larmes, cachant mon visage au creux de mes mains.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
The picture of sophisticated grace
PRESENCE/ABSENCE :
DOUBLES COMPTES : Oliver Foxworth, Aiko "Honey" Miyazaki
PHOTO D'IDENTITE :



I wanna stuff some chocolate in my face !

Annanas:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Frozen, La Reine des Neiges.
ÂGE DU PERSONNAGE : 19 ans.
COTE COEUR : Fiancée à Hans.
OCCUPATION : Animatrice pour enfant en plus d'enchaîner les petits boulots.
HUMEUR : Épuisée.
MON ARRIVÉE : 05/12/2013
MON VOYAGE : 693
POINTS : 49
LOCALISATION : New York.

MessageSujet: Re: I've got a person on my sofa. ⊱ PV Ariel&Hans  Jeu 19 Fév 2015 - 21:54
Anna&Ariel&Hans
I've got a person on my sofa.

Introuvable... Son prince était introuvable, tout comme ma soeur en passant. Ce n'était pourtant pas faute d'avoir cherché. Je ne dirais pas non plus que l'on avait fouillé New York de fond en comble, mais nous avions suffisamment marché pour rester à l'extérieur toute la journée. D'abord dans le premier endroit qui m'était venu à l'esprit : Central Park. Après tout, c'était là que je m'étais réveillé, tout comme Hans, j'avais donc assumé que c'était plutôt un endroit propice pour nos recherches. Mais rien. Ensuite nous avions continué avec les endroits d'affluence de la ville, Time Square, la statue de la liberté... Mis à part une foule de New Yorkais et des touristes, ici aussi, rien. Aucune trace d'un quelconque prince Eric. J'avais passé la journée à me tourner vers Ariel, l'interrogeant d'un signe du regard ou de la tête tout en passant devant des hommes susceptibles d'être Eric. Mais à chaque essaie, sa réponse s'était avéré négative. Finalement, nous avions fini par prendre le chemin du retour pour rentrer à l'appartement. J'étais tout aussi déçu qu'elle de rentrer bredouille après ces recherches infructueuses, mais je ne pouvais pas dire que je ne m'y attendais pas. Nos chances de le retrouver était fine, ce n'était cependant pas une raison pour perdre espoir. J'avais rassuré Ariel du mieux que je le pouvais sur le chemin du retour. La ville était encore grande, Eric pouvait se trouver n'importe où, et peut-être même plus proche que l'on ne pouvait le croire. Au moins, cette journée m'avait également permis de lui faire visiter New York et toutes les nouvelles choses qui l'accompagne. Voiture, rue, lumière, bâtiments... New York avait de quoi en surprendre plus d'un aux premiers abords, en particulier lorsqu'on venait d'un autre univers, d'un autre siècle.

Une fois à l'appartement, je proposais à Ariel de se relaxer dans un bain pendant que je nous préparais de quoi manger. Bien sûre, avant de la quitter, j'avais dû lui expliquer comment fonctionnait les différents objets de la salle de bain, histoire d'éviter toute sorte de catastrophe. Elle avait plutôt l'air avoir l'eau sur demande... Au moins, si par malheur je m'étais trompé au sujet de la magie et qu'Ariel redevenait bel et bien une sirène demain... Nous aurions au moins une baignoire pour elle... Bon, ça deviendrait légèrement gênant pour se doucher, mais ça... J'essayais de ne pas penser au pire, tout en préparant machinalement le repas et en imaginant ce que j'allais bien pouvoir dire pour justifier à Hans qu'une sirène se trouvait dans notre baignoire. Il était hors de question qu'Ariel reparte seule dans la rue, qu'elle ait à vivre ce que j'avais vécu alors, qu'en se serrant un peu, nous pouvions facilement l'accueillir. Oui, facilement était plutôt un grand mot vu la taille de mon appartement et nos revenus tout sauf faramineux, mais c'était toujours mieux que de se retrouver livré à soi même dans un environnent peu familier. Des bruits venant de mon dos me firent brusquement sortir de mes pensées. Ariel était là, et... En larme ? Je me précipitais vers elle.

Est-ce que ça va ? Tu t'es fait mal ? Ou tu...

Je m'arrêtais net. Ce n'était visiblement pas une douleur ou une soudaine nostalgie qui mettait Ariel dans cet état... Mais bien le poisson que j'avais sorti du frigo. Je me plaquais une main sur la bouche. Bien sûre... Comment avais-je pu penser cuisiner du poisson alors qu'Ariel en avait été un ? Enfin, un demi. Mais la question n'était pas là.

Oh, je suis désolé, vraiment désolé, je n'avais pas pensé... Là, je vais le remettre dans le frigo... Il... Il sera bien !

Je n'avais pas vraiment d'excuse plausible à lui donner pour justifier tout ça... Du poisson, j'en avais toujours mangé, depuis toute petite, c'était presque plus commun que de la viande à Arendelle. Je m'apprêtais à remettre le poisson là où je l'avais mis, priant pour qu'elle ne remarque pas la boite de bâtons de surimi présente dans le frigo, lorsque je me retrouvais au sol. J'avais glissé. Rien d'inhabituel... Du moins presque. Parce que la fine couche d'eau qui commençait à s'étaler sur toute la longueur du sol, ça, ce n'était pas normal.

... Ariel, tu... Tu as bien coupé le robinet comme je t'ai montré, pas vrai... ?

Peut-être pas... je voulus me relever, mais dans ma précipitation, je me retrouvais à nouveau les fesses par terres. Je soupirais, est-ce que les choses pouvaient empirer ? Oui, Hans venait de rentrer.
©flawless

_________________
    hope
    I smile, I shake and I'm quite submissive to the world I am in. My previous life is slipping away from me my distant past is gone. Mon histoire c'est un rêve qui commence sur les pages d'un conte de mon enfance. Les yeux fermés, mon prince enfin m'enlace et je prie pour que jamais son étreinte ne se défasse. Je sais bien que j'ai tout inventé, je sais bien qu'il n'est jamais à mes côtés et pourtant, je continue à croire qu'avec lui, j'écris mon histoire.  ©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: I've got a person on my sofa. ⊱ PV Ariel&Hans  Dim 22 Fév 2015 - 21:59

I've got a person on my sofa
Anna & Ariel & Hans



Hans s’était réveillé vers 8h30 et Anna avait fait de même, sauf qu’il proposa à celle-ci de se rendormir puisqu’elle n’avait pas à se lever contrairement à lui qui devait superviser les rénovations de son futur bar. Elle ne fut pas contre l’idée puisque sa tête tapa aussitôt l’oreiller et qu’elle se mit à ronfler. Cette princesse n’était pas pleine de grâce lorsqu’on y réfléchissait deux secondes. Hans l’observa dormir quelques secondes après avoir sorti de sous la douche et il quitta l’appartement en essayant d’être le plus silencieux possible.

Au ranch, la plupart des murs étaient à terre et les derniers meubles qui étaient restés là étaient désormais au coin de la rue à l’attente du camion poubelle. L’ancienne maison était devenue un gros carré ayant qu’une toute petite mezzanine où les futures toilettes s’y trouveraient. Le jeune prince était plutôt de bonne humeur en voyant son projet personnel devenir réalité aussi rapidement… Et c’est pour cela qu’il décida de retourner à son appartement pour demander à Anna de venir y jeter un coup d’œil. Il était persuadé qu’elle allait adorer, d’autant plus qu’il avait réussi à récupérer les chevaux de l’ancienne propriétaire qu’elle avait mis en pension le temps de la vente.

Il entra chez vers midi, le sourire fendu aux lèvres jusqu’à ce qu’il mette le pied dans une flaque d’eau alors qu’il se trouvait encore de l’autre côté de la porte d’entrée. Il détestait voir de l’eau par terre, car chaque fois, Anna finissait toujours par le blesser en glissant sur celle-ci ou alors il glissait lui-même, puis de retrouvait les fesses ou le visage au sol. Il ouvrit la porte et prit le mur comme appuie pour ne pas tomber cette fois-ci et longea le couloir d’entrée d’un pas lent. Plus Hans avançait, plus ses sourcils se fronçaient. Mais qu’est-ce qu’il était en train de se passer pour qu’une aussi grande quantité d’eau soit par terre? Et voilà que le son du robinet du bain répondit à sa question. Il se précipita dans la pièce et tourna les poignées pour arrêter l’eau.

« Anna ?!  Anna qu’est-ce qu’il se passe ici? Pourquoi le bain déborde?! »

Puis, une idée affreuse traversa l’esprit du jeune homme. Et si elle s’était blessée ? Qu’elle était inconsciente? Ou pire… Et si elle était morte? Toutes ses possibilités pouvaient être vraies et cela ne l’enchantait pas vraiment puisqu’il perdrait la chance d’avoir son royaume s’ils trouvaient un moyen pour retourner dans leur monde… Et accessoirement sa fiancée, bien sûr. Il se dirigea rapidement vers le salon, puis leur chambre pour finalement s’arrêter devant le cadrage de porte de la cuisine où il découvrit sa fiancée assise dans l’eau qui s’était introduite jusque-là  et une seconde rouquine en train de pleurer silencieusement.

« Oh mon dieu Anna! Mais c’est quoi tout ça?! » Il s’avança alors avec précaution vers la princesse d’Arendelle pour l’aider à se relever. « Pourquoi l’appartement est inondée? Et qui est cette inconnue en train de pleurer dans notre cuisine ? »

Il se frotta vigoureusement les yeux, espérant que tout cela ne soit que son imagination, mais hélas, tout ceci était vraiment en train de se produire. Son appartement était véritablement en train d’être inondé et une demoiselle était en train de vider son corps de toute l’eau qu’il pouvait contenir. C’était à en devenir fou. Il regarda l’inconnue et lui adressa la parole pour la toute première fois en prenant la peine de prendre une grande respiration pour se calmer.

« Quel est votre nom? Anna ne m’a jamais parlé de vous… » Il attendit quelques secondes, dans l’espoir d’avoir une réponse de sa part. « … Mais arrêtez de pleurer…  Qu’est-ce qui vous met dans cet état?  » Il attendit une réponse qui ne vint jamais, ce qui finit par l’énerver. « Mais répondez-moi lorsque je vous parle ?! »


codage par langweilen sur apple-spring

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
The picture of sophisticated grace
PRESENCE/ABSENCE :
DOUBLES COMPTES : Oliver Foxworth, Aiko "Honey" Miyazaki
PHOTO D'IDENTITE :



I wanna stuff some chocolate in my face !

Annanas:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Frozen, La Reine des Neiges.
ÂGE DU PERSONNAGE : 19 ans.
COTE COEUR : Fiancée à Hans.
OCCUPATION : Animatrice pour enfant en plus d'enchaîner les petits boulots.
HUMEUR : Épuisée.
MON ARRIVÉE : 05/12/2013
MON VOYAGE : 693
POINTS : 49
LOCALISATION : New York.

MessageSujet: Re: I've got a person on my sofa. ⊱ PV Ariel&Hans  Lun 23 Fév 2015 - 18:24
Anna&Ariel&Hans
I've got a person on my sofa.

La journée n'aurait pas pu se terminer plus mal... D'un autre côté, je n'étais pas sûr qu'elle se soit bien déroulé également. Après tout, retrouver une jeune fille perdue sur votre canapé, muette qui plus est, apprendre dans la même journée qu'elle risquait de perdre sa liberté et son grand amour si elle ne le retrouvait pas, enchainer échec sur échec en essayant de le retrouver avant de vivre une série de catastrophe... Oui, j'avais décidément connu mieux comme journée. Et c'était loin d'être fini. La porte d'entrée venait de se refermer, mais, chose surprenante compte tenu de la situation, aucun éclat de voix ne s'était encore fait entendre. Le bruit de l'eau qui coule nous servant de fond sonore depuis un moment, en revanche, s'était belle et bien arrêté. Je soupirais. Parfois j'avais l'impression que le sort s'acharnait contre moi pour que tout ce que j'entreprenne tourne de travers. C'était peut-être Ariel qui avait laissé le robinet allumé, mais ce genre d'accident ne serait pas arrivé si je l'avais surveillé. J'étais très bien placé pour savoir que les premiers jours dans ce monde s'avère riche en catastrophe, en particulier lorsqu'on est aussi maladroite que moi. Mais non, au lieu de ça j'avais laissé mon estomac me pousser directement vers la cuisine. Et pourquoi ? Pour cuisiner du poisson, alors qu'au fond je le savais que cela risquait de blesser Ariel... Quelle idiote.

C'est... Une longue histoire.

Avais-je hésité tout en acceptant l'aide de mon fiancé pour me relever. Bien, apparemment le moment était venu de lui résumer ma journée. Tout en réfléchissant au mot que j'allais employer pour lui expliquer la raison de la présence d'Ariel, je m'étais prudemment dirigé vers le placard pour prendre une serpillière, afin d'essayer d'éponger un peu tout ça avant que je ne me retrouve les fesses par terre. Je n'étais pas sûre de ce que j'étais en train de faire, à vrai dire je remuais plus l'eau qu'autre chose avec mon balai... Hans était toujours dans la cuisine, je l'avais laissée avec Ariel le temps de prendre de quoi nettoyer, mais je réalisais rapidement que c'était loin d'être l'idée du siècle en l'entendant hausser le ton sur Ariel. Le balai à la main, je me précipitais dans la cuisine, manquant au passage de m'étaler, pour éviter que la situation ne dégénère.

Hans ! C'est normal qu'elle ne te réponde pas, elle ne peut pas parler ! M'offusquais-je en lui donnant une petite tape sur l'épaule. D'accord, une fois encore c'était un peu de ma faute, son absence de voix était le genre de détail que j'aurai dû signaler dès le début. Je soupirais. Ce matin quand tu es parti, je l'ai retrouvé, sur notre canapé, oui, je sais, mais écoute. D'abord j'ai cru que c'était une voleuse ou une connaissance que j'aurai invitée à dormir ici, sauf que impossible de m'en souvenir, et c'est normal, en fait, vu que j'ai invité personne, il s'agit d'Ariel, du film, tu sais, La Petite sirène ! On avait même fait l'attraction à DisneyWorld !

J'avais illustré mes explications avec de grand gestes. Le balais toujours en main, c'était plutôt un miracle que personne ne soit blessé et que rien ne soit brisé jusque là. Il devait forcément s'en souvenir, dans la liste des journées ayant plutôt commencée bizarrement, celle-ci pouvait bien être en tête de liste, avec ces tickets gratuits, ma première expérience avec le café et pour finir mes nausées... La question n'était pas là.

Pour résumer, c'est la princesse d'Atlantica, et comme elle devait embrasser son prince pour retrouver sa voix, bah on est sorti le chercher, sauf qu'on ne l'a pas trouvé... Mais je ne pense pas qu'on ait à s'inquiéter pour ça, je veux dire, tu sais comment est la magie ici. Capricieuse ? Inexistante ? Les deux mots convenaient aussi bien l'un et l'autre. Voilà, et là on avait commencé à lui faire couler un bain pendant que je cuisinais, c'était du poisson, le bain a débordé, tu as crié... J'enfouis mon visage entre mes mains quelques instants. Je crois que c'est tout. Je jetais un coup d’œil à Ariel, la pauvre, côté émotion elle avait été servie pour la journée, c'était le moins qu'on puisse dire. Viens, je vais te montrer ta chambre, si jamais tu veux te reposer et oublier l'accident du bain et de la cuisine...
©flawless

_________________
    hope
    I smile, I shake and I'm quite submissive to the world I am in. My previous life is slipping away from me my distant past is gone. Mon histoire c'est un rêve qui commence sur les pages d'un conte de mon enfance. Les yeux fermés, mon prince enfin m'enlace et je prie pour que jamais son étreinte ne se défasse. Je sais bien que j'ai tout inventé, je sais bien qu'il n'est jamais à mes côtés et pourtant, je continue à croire qu'avec lui, j'écris mon histoire.  ©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: I've got a person on my sofa. ⊱ PV Ariel&Hans  Lun 23 Fév 2015 - 20:24


♫ ~Sorry, i'm on your sofa...~ ♫

Comment ça il serait bien dans le frigo ?... Ce poisson était mort, il ne pourrait pas être bien dans le frigo ! Bien que je ne sache même pas ce qu'était qu'un frigo.. Mais ce n'était pas une raison, je ne voyais pas comment il pourrait être bien là dedans, il avait été sauvagement assassiné... C'était en partie pour ça qu'on m'avait toujours dis de me méfier de la surface...Mais Anna semblait vraiment désolée alors je ne savais pas quoi en penser, peut être qu'elle ne s'était juste pas rendue compte de la barbarie de son acte et que maintenant elle regrettait ...

Mais ce n'était probablement pas le problème le plus urgent actuellement, je baissais mes yeux bleus toujours pleins de larmes vers l'eau qui commençait à envahir mes pieds nus, d'où est ce qu'elle venait ?... Un cauchemar, ça ne pouvait être qu'un cauchemar, c'était pour ça que l'eau envahissait tout ça comme ça et que ce monde paraissait totalement fous, un rêve, ce n'était qu'un rêve... Mais j'avais beau me pincer le bras, ça ne changeait rien...

Au contraire, il y avait même un homme qui est arrivé en hurlant, qui est ce que c'était? Il avait l'air de s'inquiéter pour Anna, ça devait être son prince, ou au moins son grand amour... Je relevais les yeux vers lui, tandis qu'Anna sortait de la cuisine pour faire je ne sais quoi. Il continuait de me parler, et il commençait même à s'énerver parce que je ne pouvais pas lui répondre mais...Ce n'était pas ma faute ! En temps normal j'aurais essayer de me défendre mais là...C'était trop d'émotion pour une seule journée alors le fait qu'il me dise d'arrêter de pleurer n'avait fait qu'empirer la situation.

Heureusement, Anna est arrivée à la rescousse et lui a rapidement résumé la situation. J'essayais tout de même de sécher mes larmes, pleurer n'arrangerait en rien les choses alors il valait mieux que je suive Anna qui m'emmenait vers ce qui allait apparemment être ma nouvelle chambre. Je me laissais tomber sur le matelas, le rebond provoqué par ça m’arrachant un sourire. C'était toujours quelque chose que j'appréciais autant, je n'étais pas encore habituée à mes jambes qui devenaient rapidement douloureuses alors me laisser tomber dessus pour les soulager était...Agréable. Et puis c'était amusant de rebondir, raison pour laquelle je continuais encore quelques instants. J'attrapais tout de même un bout de papier qui traînait là pour y écrire que j'étais désolée avant de le tendre à Anna.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: I've got a person on my sofa. ⊱ PV Ariel&Hans  Mar 24 Fév 2015 - 23:02

I've got a person on my sofa
Anna & Ariel & Hans


Anna prit la défense de la jeune fille qui se trouvait dans leur cuisine en expliquant à son fiancé qu’elle était en fait muette. « Oh… »  Souffla-t-il en observant l’inconnue. Il aurait dû penser à cette possibilité… Quoique ce n’était pas très courant dans la vie de tous les jours… mais en même temps rien n’était impossible dans ce monde étrange. Son regard s’éclaircit peu à peu en comprenant ce qui s’était passé. Elle vivait donc la même histoire qu’eux. Elle avait mystérieusement apparue dans ce monde sans rien comprendre et en perdant sa queue de poisson… Voilà qui expliquait le bain et pourquoi elle pleurait comme une folle. Hans n’était pas totalement ravie à l’idée d’avoir une inconnue dans leur appartement, mais lorsqu’il entendit le mot princesse il changea soudainement d’avis. On ne pouvait pas avoir trop de princesses dans sa vie lorsqu’on voulait gouverner un royaume comme lui. Ses traits devinrent soudainement plus doux et un faible sourire compatissant apparut sur son visage.

« Ne vous en faites pas, une princesse sera toujours acceptée ici… Et puis Anna et moi comprenons votre peur de l’inconnu, mais ne vous en faites pas, vous irez mieux rapidement. »

La princesse d’Arendelle proposa à leur invitée d’aller voir sa nouvelle chambre. Alors qu’elles furent enfin sorties de la pièce, le sourire du prince disparu rapidement. Reflétez ce que les autres veulent voir, mais ne le soyez pas. Il regarda le sol et soupira en voyant l’eau qui s’y trouvait. Il n’y avait pas 36 solutions, il devait utiliser la serpillière pour tout nettoyer avant que l’inondation devienne un véritable problème. Il commença et demanda de l’aide à sa fiancée lorsqu’elle fut finalement libérée d’Ariel.  

« Tu crois qu’elle restera longtemps muette? »  lui demanda-t-il après quelques instants de silence. « Je veux dire… Tu crois qu’elle retrouvera rapidement son prince ? »

Hans l’espérait. Il ne pourrait pas manipuler Anna bien longtemps si Ariel était dans les parages tous les jours. Elle finirait bien par comprendre ou du moins par se douter de quelque chose. Elle n’était pas la bienvenue dans leur vie d’autant plus qu’elle ne pourrait rien lui offrir aussi longtemps qu’elle cherchait son prince charmant.

Ils finirent par enlever le maximum d’eau dans les pièces après quelques heures. Le jeune homme souffla en replaçant vers l'arrière l'une de ses mèches auburn et déposa la serpillière contre le mur.  C’était terminé et il est crevé. Il alla dans leur chambre et se mit en pyjama pour ensuite souhaiter bonne nuit à sa fiancée. Il ne savait pas si Ariel allait sortir de sa nouvelle chambre ou si Anna allait préparer à manger, mais il en avait assez de cette journée et il était prêt à sauter un repas pour qu’elle se termine.

codage par langweilen sur apple-spring

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
The picture of sophisticated grace
PRESENCE/ABSENCE :
DOUBLES COMPTES : Oliver Foxworth, Aiko "Honey" Miyazaki
PHOTO D'IDENTITE :



I wanna stuff some chocolate in my face !

Annanas:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Frozen, La Reine des Neiges.
ÂGE DU PERSONNAGE : 19 ans.
COTE COEUR : Fiancée à Hans.
OCCUPATION : Animatrice pour enfant en plus d'enchaîner les petits boulots.
HUMEUR : Épuisée.
MON ARRIVÉE : 05/12/2013
MON VOYAGE : 693
POINTS : 49
LOCALISATION : New York.

MessageSujet: Re: I've got a person on my sofa. ⊱ PV Ariel&Hans  Mer 25 Fév 2015 - 22:04
Anna&Ariel&Hans
I've got a person on my sofa.

Je n'aurai jamais cru que cette chambre puisse nous être utile un jour. À mon arrivée, elle n'avait été rien de plus qu'un débarra. Une pièce dans laquelle s'entassait dans un rangement chaotique tout ce dont j'estimais ne pas avoir besoin, mais que je préférais garder sous la main, au cas où. Je m'étais vite rendu compte que ce désordre ne me serait finalement d'aucune utilité parquée dans cet endroit, si bien que je m'étais résolu au bout de quelques mois à faire un trie et un bon nettoyage, afin de rendre à cette pièce sa fonction d'origine. On ne savait jamais, une chambre d'ami pourrait précieuse en cas d'urgence ou de nouvelle rencontre. Au fond j'avais le secret espoir de pouvoir y loger ma sœur si jamais je la retrouvais... Cependant, réserver une pièce à l'intention d'une personne que je n'étais même plus sûre de revoir ne servirait à rien. Elle serait en revanche parfaite pour Ariel. Peu décoré, elle n'en restait pas moins mieux qu'un canapé ou un matelas à même le sol au milieu du salon. Ma nouvelle amie avait en tout cas l'air d'apprécier, à peine était elle entrée qu'elle s'était jetée sur le matelas du lit. Souriante, je prenais place près d'elle sur le lit lorsqu'elle me montra un bout de papier sur lequel elle s’excusait.

Oh ce n'est rien, me connaissant ça aurait très bien pu être moi tu sais... Oui, d'ailleurs c'était plutôt surprenant que je ne sois pas la première à inonder l'appartement. Je posais une main réconfortante sur son épaule. Considère cet appartement comme ton chez toi, ce n'est pas terrible comparé à un château, mais on s'habitue vite, tu verras. Je suis sûre qu'on retrouvera rapidement Eric. Je bondis sur mes pieds, prête à repartir avant d'ajouter: Je te laisse te reposer, si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas.

Le couloir ressemblait toujours autant à une pataugeoire. Un soupir s'échappa de mes lèvres. Cette inondation risquait de nous tenir occupé pendant un moment... Je récupérais mon balai précédemment laissé dans la cuisine pour rejoindre Hans qui essorait déjà dans son coin. À deux peut-être que nous n'y passerions pas toute la soirée. Alors que j'essayais d'envisager une autre solution pou accélérer le nettoyage, Hans évoqua à haute voix ce que je me demandais tout bas. Est-ce qu'Ariel retrouverai bientôt sa voix ? Ca j'aurai bien aimé le savoir.

Je n'en sais rien... Elle pourrait le retrouver aussi bien demain que dans des mois... C'est tellement aléatoire... J'espère pour elle qu'elle n'aura pas à attendre aussi longtemps que moi avec Elsa.

Mais tant qu'elle y croyait et qu'elle n'abandonnait pas ses recherches, elle aurait une chance de le retrouver, ça j'en étais certaine. Ariel pouvait de toute manière rester autant qu'elle le voulait ici, le seul problème que nous risquerions d'avoir concernerait la communication... L'ancienne sirène risquait de ne pas retrouver sa voix avant un moment et tant qu'aucun son ne sortait de sa bouche, parvenir à nous comprendre s'annonçait compliqué. Peut-être que lui acheter un calepin sur lequel elle pourrait écrire serait la meilleure solution, je nous voyais mal devoir apprendre le langage des signes, surtout en sachant à quel point j'étais peu douée de mes deux mains.

Vider mon appartement prit beaucoup plus de temps que je ne l'aurai voulu. C'était long. C'était fatiguant et me coupait toute envie de m'amuser avec l'eau à l'avenir. Du moins, à l'intérieur. Lorsque enfin l'appartement fut propre, je n'avais qu'une seule envie. M'affaler sur le canapé ou dans mon lit. Après avoir mangé. Si Hans avait visiblement décidé de sauter un repas, ce n'était pas mon cas. Vu l'heure qu'il était, je n'avais ni l'envie, ni le temps de me faire cuire quoi que ce soit. Je finis par me faire un de ces repas uniquement composé de gâteau et de chocolat que j'avais l'habitude de manger le dimanche après midi... Ce n'était pas très sain, mais c'était bon, et après tous mes efforts je méritais bien de me faire un peu plaisir.

Ma collation terminée, je rejoignis ma chambre tout en essayant d'être la plus discrète possible... Enfin, ça, c'est ce que j'aurai souhaité, et c'est surement ce qui se serait passé si je n'avais pas fait tomber un balai posé contre le mur en passant. Je grimaçais, n'osant plus bouger comme si chacun de mes futurs gestes risquaient d'en rajouter d'avantage. Voyant qu'aucune lumière ne s'allumait, je gagnais doucement ma chambre en faisant bien attention à ne rien faire tomber cette fois-ci... FIN
©flawless

_________________
    hope
    I smile, I shake and I'm quite submissive to the world I am in. My previous life is slipping away from me my distant past is gone. Mon histoire c'est un rêve qui commence sur les pages d'un conte de mon enfance. Les yeux fermés, mon prince enfin m'enlace et je prie pour que jamais son étreinte ne se défasse. Je sais bien que j'ai tout inventé, je sais bien qu'il n'est jamais à mes côtés et pourtant, je continue à croire qu'avec lui, j'écris mon histoire.  ©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: I've got a person on my sofa. ⊱ PV Ariel&Hans  
Revenir en haut Aller en bas
 

I've got a person on my sofa. ⊱ PV Ariel&Hans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I've got a person on my sofa. ⊱ PV Ariel&Hans
» Person Of Interest de JJ Abrams /Jonathan Nolan starring Michael Emerson et Jim Caviezel
» certain tribes believe a person loses her soul when a picture is taken
» presentation de Sofa-songs
» [2011] Person of Interest

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP terminés-