Partagez | 
 

 Hey! Leave that kid alone! [pv Randypassichou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le courage ne se mesure pas à la taille!
DOUBLES COMPTES : Tous des imbéciles sans courages!
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des merveilles
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans chez les humains
COTE COEUR : c'est compliqué
OCCUPATION : Prendre le thé!
HUMEUR : ZzZ
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 598
POINTS : 90
LOCALISATION : Quelque part à Paris

MessageSujet: Hey! Leave that kid alone! [pv Randypassichou]  Lun 21 Avr 2014 - 1:33

Hey! Leave that kid alone!


J’étais encore toute à l’envers de ma dispute avec Laurence… peut-être parce que c’était arrivé ce matin? C’était donc bien récent… J’avais été si méchante avec lui, je ne pouvais m’empêcher de m’en vouloir, surtout pour le mot que je lui avais laissé… Il n’avait pas vraiment été mieux et il m’avait poussé à ma limite. Mais j’étais la moins folle des deux, j’aurais du me montrer plus mature et ne pas laisser cette conversation dégénérer en dispute. Je voulais tellement avoir raison que ça m’a aveuglé! Je voulais le bien de mon ami, mais pour cela je devais accepter ses choix, sauf que bien évidement j’étais bien trop fâchée pour me montrer raisonnable ou conciliante! Quelque chose était brisé et je n’avais pas l’impression que ça pouvait se réparer… du moins, pas tout de suite. Il fallait que le temps passe… et puis peut-être que je pourrais commencer une nouvelle vie à Londres?

C’était bien évidement un coup de tête, j’avais choisi au hasard, prenant une destination qui ne coutait pas trop cher et don il restait de la place. J’avais eut de la chance, un vol partait dans l’après-midi! Ce devait être un signe que c’était un bon choix! Ou du moins que ce n’était pas le pire choix à faire… parce que je n’avais jamais été très douée pour choisir…

Donc quelques heures plus tard je pris place dans un avion pour voler jusqu’à Londres. Je pus admirer la Manche. C’était un drôle de nom pour désigner ça… mais il faut dire que c’était ce qu’on devait appeler un bras de mer, donc la Manche, ça semblait logique pour un bras. Fade, mais logique. Quoique je n’étais pas vraiment une référence dans le domaine… Ils avaient construit un tunnel là-dessous, mais franchement ça me mettait mal à l’aise l’idée de me retrouver enfermé dans une boîte de conserve… Non mais c’est vrais qui, et si le train avait un accident? Bon je sais, un avion aussi ça peut se crasher… Mais je préfère mourir en plein air que sous l’eau. Bon dans un cas ou l’autre, je n’ai pas le choix de voyager dans une boîte de métal… Dans un cas ou dans l’autre, il n’y avait que très peu d’accident.

Lorsque je débarquai de l’avion, je fus frappée par un détail… la langue. Heureusement, j’avais appris l’anglais avec Laurence et en échange, je l’avais aidé avec son français. Penser à lui me mettait tout à l’envers… Je le chassais de mon esprit pour sortir de l’aéroport. Je pris au passage quelques dépliants d’informations et me choisis un hôtel. Prenant un taxi, je m’y rendis et y pris une chambre. Je m’étendis sur mon lit en réfléchissant à ce que j’allais devenir… Je ne parvins à aucune solution, me réveillant le lendemain matin…

Après une douche et un petit déjeuné, je pus partir à l’aventure! Comme j’étais excitée! J’avais déjà quelques idées de monuments et d’endroits à visiter! Je ne pus résister à la tentation d’acheter quelques trucs, comme des chaussures et quelques morceaux de vêtements…. Oh juste deux pulls, donc pas de quoi me ruiner. J’aimais bien faire les boutiques en fait, c’était mon côté féminin qui ressortait alors! Je fis aussi un arrête dans un salon de thé, tombant sous le charme de l’endroit, mais surtout du thé! Il n’était pas aussi bien qu’à Wonderland, mais c’était le meilleur que j’avais bu depuis mon arrivé dans ce monde!

Une fois ma tasse terminée, je repartie en direction de l’hôtel décidant de marcher un peu puisque je n’étais pas trop loin. Une fois que j’aurais déposé mes trucs, je pourrais aller visiter au lieu de seulement acheter des vêtements! Seulement mon plan fut interrompu par des cris d’enfants… Je n’aimais pas trop cela et je me décidai à aller jeter un coup d’œil… des adolescents tentant d’intimider un homme seul? Bon, il ne semblait pas très grand pour un homme, mais ce n’était pas une raison pour l’embêter!





codes par shyvana


_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ça effraie les p'tits enfants... Et les p'tits monstres!
PRESENCE/ABSENCE : 3 jour / 7
DOUBLES COMPTES : Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour
PHOTO D'IDENTITE :

:Cadeau d'anniversaire reçu de ma Nini chérie ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Monster inc
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans
COTE COEUR : La violence et la torture ♥
OCCUPATION : Effrayer les enfants
HUMEUR : Monstrueuse
MON ARRIVÉE : 14/04/2013
MON VOYAGE : 1066
POINTS : 10
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: Hey! Leave that kid alone! [pv Randypassichou]  Mar 22 Avr 2014 - 0:22

Hey! Leave that kid alone!
Mallymkun DeLoir & Randall Boggs



C'était au mois de novembre, il commençait à faire de plus en plus froid et la neige commençait à tomber dans les rues de Londres. Randall n'était encore très peu familier à la vie d'humain et les trouvait tous aussi répugnant les uns que les autres, mais surtout sa colocataire écervelée qui passait une éternité dans la salle de bain pour ne rien changer à sa coiffure.  L'homme n'avait pour l'instant aucun emploi, mais ne s'en plaignait pas,  ses colocataires, Hanity et Robin, le logeait gratuitement et lui, il vidait leur frigo et leur garde-manger sans réellement avoir de reproches... Enfin pour l'instant. L'ancien caméléon avait fini par réaliser, grâce aux revenus de mode humaine, que son physique se classait dans la section « bel homme » et donc, présumait que c'était pour cela que la blonde n'avait jamais rien dit sur son laisser allé qu'il faisait expressément puisqu'il était à la base très ordonné.

Oui,  Randall avait décidé, à peine arrivé dans ce monde en forme humaine, qu'il allait mentir sur toute la ligne. Personne ne connaissait son véritable prénom, il était Randy et jamais il n'avait prononcé le nom de famille Boggs. Il s'était dit être un S.D.F lors qu'il avait rencontré Hanity, c'était plus simple pour lui expliquer son  habillement et son odeur puisqu'il avait passé trois ans de sa vie de monstre dans les égouts du monde des humains. De plus, l'homme au regard émeraude se permettait à présent de porter des lunettes puisque son habileté de disparaître avec complètement disparu. Il avait changé de A à Z, cependant certaines choses restaient les même malgré qu'il tentait de les dissimuler. Ses dents blanches avaient toujours gardées leur tranchant, ses yeux étaient toujours aussi verts, sa vue était toujours aussi médiocre, sa coiffure qui consistait à envoyer ses cheveux vers l'arrière était toujours la même et bien entendu, son caractère irritable.

Justement, cette journée-là sa mauvaise humeur était au rendez-vous et elle ne tarda pas à s’intensifier lorsqu'un troupeau d'adolescent se mirent à lui tourner autour comme des vautours. N'avaient-ils pas d'autre chose à faire? Randy tenta tant bien que mal de faire abstraction de cet aspect de sa promenade, mais plus il tentait de les ignorer et plus ils semblaient insistant en commençant à hurler et même à le toucher. L'homme grinçait des dents et serrait les poings toujours de plus en plus fort. Il était presque persuadé qu'il allait se faire saigner des paumes s'il continu ait. Il préféra donc s'arrêter de marcher d'un coup sec au point qu'un des ados lui fonça directement dessus. Le monstre se tourna lentement en respirant profondément puis regarda longuement le petit groupe.

« Sérieusement, allez énerver quelqu'un d'autre. J'ai été gentil avec vous, ce qui m'arrive pratiquement jamais, alors profitez de l'occasion. Je fais du karaté, ne me demandez pas de m'en servir. »

Comme si son discours n'avait fait que piquer la curiosité des adolescents, ceux-ci commencèrent à le bousculer en formant un rond autour de lui. Tout se passait si vite que l'homme n'eut pas le temps de réagir et il dû prendre quelques secondes pour comprendre ce qu'il était de lui arriver. C'était du déjà vu. Il l'avait vécu lorsqu'il était petit dans la cours d'école et c'était pour cela qu'il avait suivit des cours de karaté. Il en avait eu marre d'être le plus faible. À cet instant, les souvenirs de son enfance lui revint à l'esprit, mais au lieu de se mettre à pleurer, une rage s'empara de lui et il donna un violent coup de coude sur le menton du garçon qui allait le pousser puis il finit par se retrouver au centre du groupe qui était en train de se dissoudre tranquillement. Ils avaient peur de lui?! TANT MIEUX!

codage par langweilen sur apple-spring

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le courage ne se mesure pas à la taille!
DOUBLES COMPTES : Tous des imbéciles sans courages!
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des merveilles
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans chez les humains
COTE COEUR : c'est compliqué
OCCUPATION : Prendre le thé!
HUMEUR : ZzZ
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 598
POINTS : 90
LOCALISATION : Quelque part à Paris

MessageSujet: Re: Hey! Leave that kid alone! [pv Randypassichou]  Sam 26 Avr 2014 - 3:32

Hey! Leave that kid alone!


Oh lala… ça semblait dégénérer là-bas! C’était quoi leur problèmes aux enfants de ce monde? Ceux de chez moi étaient bien mieux. En même temps, tout ce qui venait de Wonderland était mieux que ce qu’on trouvait ici. Le thé était évidement la première chose qui me venait, presque aussitôt suivit par la morve de ch… cha… … Chess. Parlons de la morve fluo de Chess qui est nettement mieux chez nous, puisque Chess y est! Peut-être qu’il est ici à quelque part, mais je suis certaine qu’il ne produit plus ses sécrétions aux couleurs étranges. Les membres de son espèce n’arrivaient pas à l’égaler dans notre monde, alors ne parlons pas de leurs piètres résultats ici! D’ailleurs, ils sont bien moins effrayants, ils sont tous petits! Ou peut-être que c’est moi qui suis plus grande? Bon en fait si, mais je ne suis pas siiii grande non plus! Je fais une petite humaine, mais ça ne me dérange pas, après tout, toute ma vie j’avais été la plus petite de mon entourage! Même qu’en fait, c’était d’avoir la tête aussi loin du sol qui était perturbant. Oh, je m’y étais fait, mais parfois je me réveillai encore sans savoir où je me trouvais et dans quel corps j’étais… mais avec les rêves étranges de dinosaures que je faisais, ça avait de quoi m’embrouiller l’esprit!

Avec toutes ces réflexions sans queues ni tête, je ne savais plus trop ce qui ce passait autour de moi… Les jeunes mal polis qui embêtaient un homme pas très grand, qui était tout de même plus imposant que moi, mais je ne suis pas très difficile à surpasser en grandeur! De toute façon, la taille n’a pas d’importance, puisque le courage ne se mesure pas à cette dernière! Je pourrais aussi dire dans les petits pots les meilleurs onguents, mais c’est nul en fait parce qu’il y a pleins de petites teignes, ce qui rend l’expression fausse… et puis les meilleurs onguents, ils coutent cher et moi je ne veux pas qu’on paie pour moi, parce que ça voudrait dire que je serais une… une… fille de joie? Mais je ne suis pas assez joyeuse pour cela! Et puis de toute façon je serais plus du type mercenaire, sauf que les mercenaires, ils ne réfléchissent pas et font ce pour quoi ils sont payés, sans réfléchir et sans états d’âmes… alors que moi, je veux me battre pour mes principes, comme la justice!

Bon, se battre n’est as toujours la solution, mais ce sont les gens qui ne savent pas se défendre qui disent ça… Mais de quel type était cet homme et les jeunes autour de lui? Je continuai de me rapprocher pour comprendre vraiment ce qui se passait. Le brun parla pour raisonner/menacer les jeunes, qui ne prirent pas cela au sérieux. En même temps, on ne peut pas les blâmer, ils sont plus nombreux que lui! Théoriquement, il devrait se faire petit et ne pas provoquer les adolescents… Ce sont comme des bêtes attendant un moment de faiblesse pour sauter sur l’adversaire! Des hyènes ou n’importe quelle bestiole du genre… Des prédateurs! Bon peut-être pas, puisque peu de temps auparavant les ados étaient des enfants, ils sortaient donc de l’innocence et pour beaucoup, le changement était difficile. Ce n’était donc pas une raison de s’en préoccuper et de les frapper du coude de la sorte! Il fallait plutôt leur montre le bon chemin… Bon, quel que soient les coupables, il fallait que ça cesse avant qu’il n’y ait des blessés.

- Hey, du calme tout le monde! On respire et on va prendre un thé? Rien de sert d’agir comme ça!

Bon en fait les jeunes se semblaient pas vouloir se calmer et riaient de moi, mais je n’en avais rien à faire, puisqu’ils ne semblaient pas vouloir me toucher… Qu’ils essaient et ils apprendraient que s’ils sont assez grand pour toucher, ils sont assez grand pour avoir mal ensuite… En fait, ils continuaient plutôt de se préoccuper de l’homme. Il faut dire que le brun avait déjà blessé un des leurs, ils devaient donc se demander ce qu’il pouvait faire d’autre.

- Et si on oubliait tout pour recommencer à zéro, je suis certaines que vous pourriez tous bien vous entendre, vous avez déjà été petit monsieur? Enfin, plus petit que là… Il faut donc prendre les bons souvenirs de jeunesse et pardonner à nos petits délinquants pour faire un monde meilleur! Le thé est bien mieux lorsque tout le monde s’entend bien! Dans un monde plus joyeux, la morve de Chess n’en sera que plus fluo! Alors, on oublie tout ça?


J’avais l’impression que non… que personne ne voulait oublier ça, puisque d’un côté, les ados étaient frustrés des dommages faits à leu ami et l’homme… je ne savais pas trop quoi en penser pour l’instant…






codes par shyvana

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ça effraie les p'tits enfants... Et les p'tits monstres!
PRESENCE/ABSENCE : 3 jour / 7
DOUBLES COMPTES : Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour
PHOTO D'IDENTITE :

:Cadeau d'anniversaire reçu de ma Nini chérie ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Monster inc
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans
COTE COEUR : La violence et la torture ♥
OCCUPATION : Effrayer les enfants
HUMEUR : Monstrueuse
MON ARRIVÉE : 14/04/2013
MON VOYAGE : 1066
POINTS : 10
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: Hey! Leave that kid alone! [pv Randypassichou]  Sam 3 Mai 2014 - 18:56

Hey! Leave that kid alone!
Mallymkun DeLoir & Randall Boggs



Si Randall leur faisait peur? Eh bien c'est ce qu'il espérait bien, mais ce n'était peut-être pas le coup de coude qui calma la petite troupe pendant un bref instant, mais plutôt une jeune femme qui leur disait de se calmer... Elle se prenait pour qui pour décider de gérer une situation que l'ancien caméléon gérait déjà très bien grâce à ses coups d'art martiaux? Malgré le désaccord que l'homme ressentait intérieurement face à cette intervention, celui-ci fut le premier et le seul à baisser ses poings. Aller, il était le plus vieux, il avait presque trente ans, pourquoi ne pas montrer la bonne exemple à ces morveux? Ils seraient tous très heureux de ne pas se retrouver à l'hôpital pour des vertèbres cassés ou des côtes faillés. L'homme qui croyait cela finit fronça les sourcils lorsque la blonde proposa de prendre un thé. Un thé.. Haha... Qu'est-ce qui clochait chez elle pour vouloir prendre le thé à cette heure-ci? Randy savait bien que les Anglais avaient de drôles d'habitudes comme boire de l'eau chaude qui semblait être si bon selon leur dire, mais c'était que le début de l'après-midi..! Pas le matin, pas l'heure du dîner ou encore tard le soir..! C'était tout simplement pas le temps pour prendre le thé.

« Le thé..? Attendez, vous pensez qu'il est quel heure pour prendre le thé..? »

Les adolescents se mirent alors à rire. Randy ne pouvait dire si c'était à cause de ce qu'elle avait dit ou alors la remarque qu'il avait fait et il n'en avait pas vraiment envie. Il n'avait pas vraiment envie d'entendre les garnements lui dire qu'il était stupide et qu'il ne connaissait rien aux Londoniens parce que oui, ils auraient eu raison! Il avait beau vivre avec deux d'entre-eux, il n'en avait pas l'impression. Aucun accent anglais, aucune culture anglaise ou d'habitude autre que le travail... À croire qu'ils venaient tout les deux d'une toute autre planète! … Si seulement il pouvait imaginer que sa réflexion n'était pas si étrange qu'elle en avait l'air dans son esprit..! Après quelques rires, les adolescents recréèrent leurs rangs pour encercler davantage l'ancien monstre qui ne pouvait qu'espérer ne plus devoir en toucher un seul de la journée, un plan pour qu'il attrape un rhume ou une autre maladie en lien avec les bactéries humaines. Beurk. L'inconnue reprit la parole pour tenter de raisonner le trentenaire.

« Recommencer à zéro..? Moi?! Pourquoi j’oublierais tout alors que ce sont eux qui ont décidés de me déranger dans la rue alors que je me promenais sans rien demander? Oui, j'ai déjà été jeune comme vous semblez tenter de me rappeler, mais il y a bien un chose que je me rappelle et c'est que je n'étais pas ce genre de garnement quand j'avais leur âge! »

Il ne mentait pas..! Il était devenu difficile à géré seulement après son intégration chez les Roar Oméga Roar. Ensuite il y avait bien son caractère désagréable chez Monstre inc, mais c'était surtout sur Sullivan et Mike qu'il se défoulait. Ensuite, évidement, l'histoire avec la gamine l'avait rendu beaucoup plus irritable qu'a l'habitude, mais il n'était pas si mal dans la vie de tout les jours..! D'accord, personne ne croira cela, mais peut-être que la femme à quelques pas de lui, oui. Femme qui ne semblait évidement ne pas écouter, car elle se mit à parler de la sécrétion nasale d'un prénommé Chess'. Le regard émeraude de l'homme s'arrondit et il haussa un sourcil en fixant l'inconnue.

« Ouais...  En fait, t'es tout simplement clairement folle. » avait-il dit en se permettant le tutoiement « Je vais y aller. »

Un garçon s'approcha de lui pour bondir, mais il bloqua le coup pour ensuite lui fit une prise qui le mettra au sol, hors d'état de nuire. Les gamins... Ils se croyaient tous tellement intelligents à traiter en bande, mais ils l'auraient été beaucoup plus s'ils avaient écouter les avertissements de Randall. Le groupe d'ados se dispersa aussitôt et Randy cru n'avoir plus aucun problème sauf que...

codage par langweilen sur apple-spring

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le courage ne se mesure pas à la taille!
DOUBLES COMPTES : Tous des imbéciles sans courages!
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des merveilles
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans chez les humains
COTE COEUR : c'est compliqué
OCCUPATION : Prendre le thé!
HUMEUR : ZzZ
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 598
POINTS : 90
LOCALISATION : Quelque part à Paris

MessageSujet: Re: Hey! Leave that kid alone! [pv Randypassichou]  Mer 7 Mai 2014 - 16:26

Hey! Leave that kid alone!


C’était quoi son problème? Il n’aimait pas le thé? Et puis les adolescents qui riaient… ils riaient de qui? De moi qui voulait prendre un thé ou de lui qui ne savait pas qu’on pouvait vouloir prendre cette boisson chaude à l’heure qu’il nous plaisait? Il y avait bien des gens qui buvaient du café au milieu de la nuit, alors pourquoi je ne pouvais pas déguster un thé à n’importe quelle heure du jour? AH vraiment ces humains! Je m’ennuyais vraiment de Wonderland, où faire la fête à tous les jours avec un bon thé était juste normal… Ici, les gens ne savaient pas s’amuser, la preuve, ils ne fêtaient même pas les non-anniversaires! La plupart ne voulaient même pas entendre parler de cela, à croire qu’il n’y avait que les anniversaires d’importants et certaines autres fêtes… Pourquoi tous les jours ne pouvaient pas être une source d’amusement?
Quoique les jeunes riaient là, donc peut-être que cette histoire qui semblait dégénéré allait au final bien se terminer? C’est bien d’espérer, mais ça n’empêcha pas les jeunes de reformer leurs rangs… Ils devaient vouloir de l’argent ou quelque chose comme ça, parce que sinon leurs agissements étaient illogiques, même pour moi. Donc le type n’avait peut-être pas tord en fait, mais se montrer plus mature? Il semble que ce n’était pas une option puisqu’il me traita de folle!

MOI? FOLLE? Si, c’était une évidence même, mais il avait dit cela d’un ton que je n’avais vraiment pas apprécié… Pas besoin d’être méprisant, les fous étaient des gens presque comme les autres! On mange, on boit, on dort, on se lave, on s’habille et on fait les mêmes choses que les gens qui se disent normaux, seulement on aime bien parler de la morve de Chess et d’autres trucs qui sortent du quotidien… à et on a parfois des réactions particulières dans certaines situations… Un peu comme présentement. Bon, jusque là je m’étais contrôlé et j’avais essayé de raisonner les gens, mais rien n’y faisait et les adolescents avaient essayé d’attaquer l’homme, encore. Il s’était donc défendu avec clairement trop de force, encore. Ça me mettait hors de moi, encore.

- Vous voulez voir à quel point je suis folle?!

J’en avais marre de cette violence inutile! Je fouillais donc dans mes sacs, saisissant une chaussure que je balançai sur un des jeunes qui semblait vouloir faire des trucs pas sympa, genre sauter dans le dos de l’homme et le groupe se dispersa enfin! Bon ce n’était pas que grâce à moi, et alors? De toute façon je lançais les autres souliers en direction de l’homme. Oui, je combats la violence par un lancer d’objet… C’est une logique de fou, il n’y a rien à comprendre là-dedans, sauf qu’il ne faut pas me contrarier. C’est un peu comme combattre le feu par le feu, sauf que je n’ai jamais essayé de tester cette expression question de savoir ce que ça donnait en vrai… surement beaucoup de feu et de dégâts… Donc hors de question d’essayer de faire ça.

Une fois que j’eus finis de lancer mes chaussures, ce fus quelques éléments de mon sac à main qui y passèrent… Un miroir, un bâton de rouge à lèvre que je n’utilisais pas de toute façon, mon porte monnaie… AH non pas ça! Je le rangeais à nouveau avant de faire une bêtise. Bon, la bêtise s’était de m’être mêlée de ce conflit… J’avais l’impression que plus rien n’allait dans ma vie… si seulement je ne m’étais pas disputé avec Laurence… Sauf que c’était de sa faute! Il était arrivé et avait chamboulée ma petite vie avant de vouloir me faire bouffer ses petites pilules toutes mignonnes! Bon, je déformais un peu ce qu’il c’était passé, mais c’était la colère.

Tellement énervée, je mis ma carte de crédit et ma monnaie dans mes poches pour lui balancer mon sac à main! J’étais folle, mais hors de question de lui donner mon argent!





codes par shyvana

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ça effraie les p'tits enfants... Et les p'tits monstres!
PRESENCE/ABSENCE : 3 jour / 7
DOUBLES COMPTES : Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour
PHOTO D'IDENTITE :

:Cadeau d'anniversaire reçu de ma Nini chérie ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Monster inc
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans
COTE COEUR : La violence et la torture ♥
OCCUPATION : Effrayer les enfants
HUMEUR : Monstrueuse
MON ARRIVÉE : 14/04/2013
MON VOYAGE : 1066
POINTS : 10
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: Hey! Leave that kid alone! [pv Randypassichou]  Ven 9 Mai 2014 - 2:40

Hey! Leave that kid alone!
Mallymkun DeLoir & Randall Boggs



À peine l'ancien caméléon avait-il eut le temps de tourner les talons et de faire quelques pas pour continuer son chemin comme si rien n'avait arrivé, qu'il reçut quelque chose derrière la tête. Il prit quelques instants avant de comprendre ce qui venait tout juste de se produire, puis il s'arrêta de marcher pour regarder son agresseur qui était en fait la blonde qui semblait voulant lui montrer à qu'elle point elle était folle. Honnêtement, Randy n'en avait pas douté une seconde, voyant qu'elle était vraiment particulière, voir complètement bizarre en son genre. Alors que ses prunelles émeraudes s'étaient arrêtés sur le visage de la blonde en furie, les adolescents décidèrent de partir , se dispersant dans tout les sens, craignant sans doute de recevoir d'autre projectiles, mais ils étaient loin d'être la véritable cible. Le trentenaire reçu  finalement d'autres objets et il tenta tant bien que mal de se protéger en se mettant de côté et en pliant  l'une de ses jambe vers son ventre. Il réussit à se protéger le visage en poussant les objets vers le sol avec ses deux mains, mais ses jambes furent les plus touchées.

« Mais ça va pas ou quoi?! Arrêtes de me lancer n'importe quoi bon sens! »

Peut-être que cela énerva davantage l'inconnue, car elle ne s'arrêta aucunement et alla même jusqu'à lui lancer sa sacoche. C'était sans doute ce qui fit le moins mal à l'homme, mais il en fut extrêmement vexé. Comment pouvait-elle en arriver là? Lui lancer n'importe quoi, même sa propre sacoche?! La patience de Randall avait ses limites et elle les avait dépassée depuis déjà trop longtemps. Ça n'allait pas se passer comme ça..! Il se dirigea vers elle d'un pas rapide et sûr de lui puis lui attrapa rapidement un bras pour lui faire une clef et pour la calmer. Il lui faisait mal? Oh et puis? Est-ce que vous pensez sérieusement que le règlement de ne pas toucher une fille s'appliquait à lui? Oh arrêtez, il avait déjà kidnapper et torturer une enfant avec son arracheur de cris, il n'allait sans doute pas s'arrêter pour les beaux yeux d'une pure inconnue qui n'était pas si jolie que ça à ses yeux.

« Je t'ai dis de te calmer espèce de sourde..! Là, laisses-moi faire un petit coup de fil. »

Toujours en tenant fermement le poignet de la blonde qui se retrouvait dans son dos, Randy sortit d'une de ses poches de jean un téléphone portable pour composer un numéro qu'il avait vu dans le journal ce matin même et qui était si facile à retenir vu les nombreux chiffres identiques. Trois sonneries retentirent puis une voix féminine se fit entendre en demandant ce qu'elle pouvait faire pour lui.

« J'aurais quelqu'un pour vous... Nous sommes devant le restaurant Caprini »

Randy lâcha finalement le bras de le jeune femme qui ne devait sans doute plus le sentir, puis lui fis un petit sourire narquois. Si seulement elle pouvait savoir ce qui l'attendait d'ici quelques minutes... Il raccrocha puis croisa les bras en la regardant d'un air sérieux, mais tout de même satisfait.

« J'espère que tu auras appris ta leçon avec ça. »

codage par langweilen sur apple-spring

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le courage ne se mesure pas à la taille!
DOUBLES COMPTES : Tous des imbéciles sans courages!
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des merveilles
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans chez les humains
COTE COEUR : c'est compliqué
OCCUPATION : Prendre le thé!
HUMEUR : ZzZ
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 598
POINTS : 90
LOCALISATION : Quelque part à Paris

MessageSujet: Re: Hey! Leave that kid alone! [pv Randypassichou]  Ven 9 Mai 2014 - 23:32

Hey! Leave that kid alone!


Il essayait de me raisonner? Je n’avais pas écouté, continuant de lui lancer tout ce que j’avais. Par contre après mon sac à main, je n’avais plus rien sous la main… Peut-être des cailloux? Sauf qu’il n’y en avait pas près de moi! Bon il ne me restait qu’à me jeter sur lui et à le frapper, mais je n’aimais pas cette idée… Un corps à corps sans arme n’était pas à mon avantage vu ma taille et ma force. Oui j’étais plutôt forte… pour une femme. Donc me battre contre un homme ne m’assurait pas d’une victoire en gros. Pourquoi ne pas juste m’en aller? Parce que je suis folle et qu’une fois que je commence une crise il faut un peu de confiture sur mon museau pour me calmer! Donc je voulais arrêter, mais je n’y arrivais pas! Et puis de toute façon c’était moi qui avait raison!

Il s’avança vers moi rapidement, je voulus le frapper pour qu’il s’en aille, mais il m’attrapa le bras pour me le torde dans le dos. Non mais quand quelqu’un balançait des trucs, on devait le fuir, non? Parce que lui il n’avait pas compris et il s’attaquait à moi directement là! J’aurais pu fuir en le voyant s’approcher, mais je ne suis pas une couarde! Le loir le plus courageux de Wonderland ne fuit pas face à l’ennemi! Sauf que mon courage n’avait pas réussit à me garder libre et j’étais prisonnière de sa poigne… Il était plus fort qu’il en avait l’air en fait! J’aurais du m’en douter en le voyant faire avec les adolescents… Sauf que les gens ici ne faut pas ce genre de choses, ils s’en vont au lieu d’importuner les lanceurs de souliers!

Et puis il voulait faire un coup de fil? Il voulait me frapper avec un fil? Ça ressemblait à une histoire tordue avec des fouets tout ça, ce n’était pas rassurant… Je me débattis, lui écrasant les pieds de mon mieux, lui donnant des coups avec ma main libre alors qu’il était en fat en train d’appeler quelqu’un en parlant de moi… J’avais mal au bras au point où je commençais à manquer de concentration… enfin plus que d’habitude. En bonne guerrière que j’étais, je continuai de me débattre, ne laissant pas trop voir ma douleur, parce que pleurnicher et supplier, ce n’est pas mon truc! Que ce sale traite me rende ma liberté que deux secondes et il verrait qu’il ne faut pas m’emmerder! Il avait de la chance que je n’ai pas mon parapluie, parce qu’il s’en serait pris un bon coup sur la tête…

- LÂCHES-MOI! Ou tu vas le regretter!

Il me libéra enfin, bon il avait compris! Sauf qu’il disait que c’était moi qui devait avoir retenu une leçon? Et c’était moi la folle? Pff, c’était lui qui racontait n’importe quoi! Et si je le cognais, je l’aimais pas, il n’était pas net en fait… Il n’avait pas hésité à s’attaquer des jeunes et à une femme… je lui foutue une gifle avant d’effectuer un repli stratégique vers l’ambulance qui arrivait. Les gens en uniformes sont là pour nous aider, non? Lorsque les deux hommes descendirent après que le véhicule se soit immobilisé, j’eus un mauvais pré-sentiment… Un d’eux demanda à ma cible pour chaussures si c’était lui qui avait appelé… Je tournais donc les talons afin de fuir cette situation qui devenait déloyal, mais ils m’attrapèrent!

J’hurlai, me débâtis de toutes mes forces, mais ils étaient bien plus fort que moi! J’essayai même d’en mordre un… sauf que rien n’y fit et ils me firent entrer de force dans leur ambulance spéciale… Refusant toujours de coopérer, ils me plaquèrent sur le plancher pour me faire une infection! Non mais pour qui ils se prenaient?! Il n’avait pas le droit! Je n’avais rien fait, seulement aider des jeunes et maintenant… et maintenant… j’avais sommeil… très sommeil…

Mes yeux se fermèrent d’eux-mêmes alors que les deux hommes en blanc refermèrent les portes pour m’emmener vers un endroit inconnu…





codes par shyvana

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ça effraie les p'tits enfants... Et les p'tits monstres!
PRESENCE/ABSENCE : 3 jour / 7
DOUBLES COMPTES : Laurence Legay & Pégase R. Smith & Clawd Delatour
PHOTO D'IDENTITE :

:Cadeau d'anniversaire reçu de ma Nini chérie ♥:
 

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Monster inc
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans
COTE COEUR : La violence et la torture ♥
OCCUPATION : Effrayer les enfants
HUMEUR : Monstrueuse
MON ARRIVÉE : 14/04/2013
MON VOYAGE : 1066
POINTS : 10
LOCALISATION : Londres

MessageSujet: Re: Hey! Leave that kid alone! [pv Randypassichou]  Lun 12 Mai 2014 - 17:27

Hey! Leave that kid alone!
Mallymkun DeLoir & Randall Boggs



Plus rapidement qu'il ne l'avait pu l'imaginer, une ambulance et des hommes habillés en blanc se trouvaient autour d'eux. L'un des hommes demanda alors à Randall si c'était bien cette femme, en pointant la blonde du doigt, qu'ils devaient apporter.  Il secoua vivement la tête, faisant mine d'être terrorisé puis les employés du centre psychiatrique de Londres agrippèrent l'inconnue pour la forcer à entrer dans l'ambulance. Pendant un bref instant, Randy eut peur qu'elle ne dise quelque chose pouvant compromettre la crédibilité de l’arrestation, mais elle fut rapidement maîtrisée et sous calmant. Voilà qu'elle n'allait plus hurler comme une folle. Elle aurait dû se montrer docile, les hommes ne l'auraient sans doute pas embarqué... Enfin, ce n'était pas pour déplaire à l'homme de voir cette situation et un petit sourire discret apparut sur son visage pendant un moment, jusqu'à ce qu'un employer lui demander les faits et la raison pour laquelle il avait appeler l'asile et pas plutôt la police.

« Alors, je me promenais dans la rue sans rien demander aux gens et soudainement elle est arrivée et s'est mit à me lancer des objets derrière la tête. J'ai tenté de la raisonné et de lui expliquer que je n'avais rien fait, mais elle à continuée et elle m'a même lancée sa sacoche..! J'ai appelé l'asile, car elle ne me semble pas stable psychologiquement et elle m'a même avouer elle-même qu'elle était folle... Je n'ai pas vu d'autres options. »

L'homme acquiesça puis partit en disant à Randall de faire attention et qu'il serait peut-être plus sage de rentrer chez lui pour le restant de la journée. L'ancien monstre se dit d'accord avec les recommandations, faisant toujours semblant d'être le pauvre mouton effrayé, mais il resta cependant sur les lieux jusqu'à ce que l'ambulance quitte en direction de l'asile et il constata que les hommes n'avaient pas prit les  biens  de la femme qui gisaient toujours au sol. Avec une certaine hésitation, il se dirigea vers la paire de chaussure et les  prit dans ses mains pour mieux les observer. Elles étaient plutôt jolies et elles semblaient être de la bonne pointure pour aller aux pieds d'Hanity... Pas qu'il aimait particulièrement Hanity - à vrai dire elle lui tapait sur les nerfs et il avait hâte d'avoir un boulot pour partir que son appartement trop petit pour trois - mais pourquoi laisser des souliers au beau milieu de la rue et qui allaient finir par être tachés ou encore volés par quelqu'un d'autre? Valait mieux que ça soit lui qui les prenne. L'homme ne porta pas plus attention aux autres objets qui traînaient au sol et alla même jusqu'à marcher sur quelques-uns d'entre-eux pour se diriger vers son appartement, prenant bien soin de ne pas passer devant l'appartement du meilleur ami d'Hanity aussi stupide qu'elle.

codage par langweilen sur apple-spring

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Hey! Leave that kid alone! [pv Randypassichou]  
Revenir en haut Aller en bas
 

Hey! Leave that kid alone! [pv Randypassichou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Babe I'm gonna leave you ~song fic~ ^
» MICK[alias Daniel]: Please, leave me a message.
» [JEU] LEAVE DEVIL ALONE : Arcade action [Démo/Payant]
» 9x05, Leave Out All the Rest
» The Leave Taking

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP terminés-