Partagez | 
 

 [+18, hot stuff][EVENT Anniversaire] Avoir du flair pour les histoires enflammées - Pv Roxanne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lord of the Dead
Bad Guys
PRESENCE/ABSENCE : Omniprésent... /sbaf/
DOUBLES COMPTES : Trois bêtes très bête...
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : trop vieux pour toi gamine!
COTE COEUR : C'est Helga qui l,a trouvé, elle le garde <3
OCCUPATION : tente de dominer le monde
HUMEUR : Boum Badaboum boum boum boum! Ah!
MON ARRIVÉE : 24/04/2013
MON VOYAGE : 555
POINTS : 125
LOCALISATION : pas de tes oignons!

MessageSujet: [+18, hot stuff][EVENT Anniversaire] Avoir du flair pour les histoires enflammées - Pv Roxanne  Ven 2 Mai 2014 - 21:59

[EVENT Anniversaire]
Avoir du flair pour les histoires enflammées


C’était une journée comme une autre, enfin, c’est bien évidement une façon de parler, puisque même semblables les uns aux autres, les jours étaient différents. La preuve, d’un jour à l’autre, je n’avais pas les mêmes missions à effectuer, pas les mêmes personnes à éliminer! En même temps, tuer la même personne deux fois, ça serait pas très naturel… Sinon ça serait la preuve que je ferais très mal mon travail, ce que pense Randall… Je ne suis peut-être pas le meilleur, mais parfois ce crétin est… un crétin. Il se croit le meilleur juste parce qu’il m’a trouvé ce travail… je lui avais rien demandé… mais je n’ai pas craché dessus non plus. Il faut dire qu’il y a bien des facettes intéressantes à cet emploi : les voyages, la paie et surtout la patronne à reluquer. Bon, il faut quand même que je fasse attention parce que ça n’ai pas très bien vu et que plusieurs voudraient me casser la gueule pour mes coups d’œil déplacés. Il y a beaucoup d’hommes qui gravitent autour d’elle si vous voyez ce que je veux dire… Je reste un pervers, sans aucun doute, mais je la respecte, puisqu’elle-même semble respectueuse avec moi… C’est une chose rare que je ne me sente pas détester par une personne. J’avoue que mes manières ne m’aident pas, mais je suis comme je suis et voilà tout.

Ouais, pas géniales mes pensés matinales, hein? Le matin est un moment où je réfléchie trop, une fois réveillé et seul, j’ai les idées claires. L’autre moment où je pense trop, c’est très tard le soir, car la nuit est un  moment sombre pour moi… Bon en fait il fait noir pour tout le monde, car c’est la nuit après tout. Tout ça pour dire que malgré ce que vous pensez croire, je réfléchie beaucoup, seulement, ce n’est que rarement avant d’agir…  je fais ce que je peux, que vous le croyiez ou pas!

Bon, de toute façon, la raison de ma présence à Londres n’est pas un exil pour méditer sur la vie et son sens, ni même sur la mort… Ce n’est pas non plus un retour aux sources, ou une connerie du genre, parce que si vous avez bien suivi, je me suis réveillé nu dans un parc de cette ville avant d’aller à New-York après quelques problèmes… je ne suis même pas là dans le but de me venger de cet imbécile de cervelle de moineau nommé Pégase ou de sa stupide copine… Non j’étais en mission en fait! Oui, seul comme un grand. J’avais réussit la veille à m’infiltré dans le palais royal et à sauver un prince en détruisant des trucs compromettants, c’est bien, non? Mon uniforme volé près d’un an plus tôt m’avait même servit! J’avais eut raison de le garder.

Ma mission accomplie, j’aurais pu retourner dans ma ville d’accueil, mais ce n’était pas comme si quelqu’un m’attendait… Et puis il y avait quelque chose qui avait attiré mon attention : Une fête. Elle aurait lieu en après-midi et en soirée aujourd’hui même! Bon, je ne fréquentais pas trop les fêtes en général, mais quelque chose m’attirai… Ça me semblait une célébration spéciale et je voulais voir si je ne pouvais pas en apprendre un peu plus sur ma situation. Vous savez, mon changement de monde, vous suivez ou pas?

Je pris une rapide douche avant de descendre au restaurant de l’hôtel pour manger un petit quelque chose. Je pris un café pour emporter et décidai de marcher un peu dans la ville, puis je trouverais l’endroit de cette fête… Par contre, il me faudrait être discret, il y avait toujours un risque que je tombe sur un certain blond pas très brillant, mais tout de même féroce…

Je marchai un moment, me retrouvant à longer la Tamise. Je restai tout de même à une distance acceptable. Pas question que je risque de glisser et m’y retrouver! J’avais déjà donné dans le domaine… Je m’arrêtai un instant pour regarder l’eau, gardant un air neutre  malgré mon léger dégout. Pour me laver, genre une douche, ça va, mais me retrouver complètement dedans, on oublie ça…

Je voulus poursuivre mon chemin, mais je remarquai une jolie rousse qui semblait perdue… et si je lui parlais? Peut-être qu’elle ferait une victi… une rencontre intéressante? Je m’emmerdai un peu, alors une distraction serait la bien venu et puis ensuite je trouverais le lieu de la fête. Simple comme plan? Même que ça ressemblait plus à une liste de choses à faire qu’à un réel plan… Je m’approchai d’elle doucement :

- Mademoiselle? Est-ce que tout va bien? Vous semblez perdue… je me trompe? Veillez me pardonner si c’est le cas…


Toujours êtres poli, question d’endormir les soupçons. Rester calme en toutes circonstances et surtout ne pas effrayer les demoiselles en détresses! Bon elle n’était peut-être pas en détresse, mais ce n’était pas une raison pour être effrayant, donc je pris un air compatissant, attendant de voir sa réaction.





codes par shyvana


Dernière édition par Hadès D. Alexander le Mar 5 Aoû 2014 - 1:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18, hot stuff][EVENT Anniversaire] Avoir du flair pour les histoires enflammées - Pv Roxanne  Ven 13 Juin 2014 - 19:21




















 ❝ Avoir du flair pour les histoires enflammées❞
la douceur et l'innocence de la jeunesse ~





De grands batiments de style ancien, des parcs avec de la verdure comme on en voyait peu dans d'autres grandes villes et un ciel plutôt bleu pour l'époque et le lieu. Roxanne n'était arrivé que depuis peu dans la ville, elle ne la connaissait pas encore très bien. Elle était venu pour voir Robin qui l'avait invité suite à leur rencontre pour la compétition que le jeune homme était venu faire à New York. Là-bas il ne restait que beaucoup de douleurs et elle voulait changer cela. Ainsi, sans hésiter, elle avait posé des congés et avait décidé de partir, elle quittait donc sans regret la grosse Pomme pour quelques joursnées purement british. Elle avait donc attérit la veille et avait prévu de loger à l'hôtel avant de rejoindre Robin très prochainement. En effet, elle aurait du aller directement chez lui mais le jeune homme avait dût partir en urgence et elle n'avait pu décaler son départ, aussi patienterait-elle deux jours seule pour visiter la ville avant de retrouver son ami et confident. N'ayant aucune idée des lieux à visiter seule qui pourrait l'intéresser, elle s'était rendue à l'office du tourisme pour prendre des plans. Une visite du British Museum le matin même après une bonne nuit l'hotel lui faisait beaucoup de bien. Elle n'avait pas aussi bien dormi depuis si longtemps, surement le changement d'air.

Une fois sortie du musée, elle se dirigea vers un petit café et s'intalla pour manger une salade bien fraiche et une boisson chaude pour compléter le tout. Elle se dirigea ensuite vers de petits boutiques et retourna à l'hotel pour déposer ses achats. Elle s'allongea sur le lit dans toute sa longueur fixant le plafond. Elle pensait à Robin et à leurs dicussions précédentes concernant sa vie sentimentale et sa venue ici. Elle repensait aussi à Max, ne pouvant s'en empêcher alors qu'elle se l'était interdit. Non, elle devait s'amuser et arrêter de se morfondre ! Elle se releva et prit son sac à main pour se diriger de nouveau dans les rues. Elle gagna la tamise non loin de ce qui semblait être une fête, observant le soleil décliner légérement sur l'eau scintillante.Elle continuait à avancer le long de la berge, s'éloignant de plus en plus de son itinéraire et donc du chemin qu'elle connaissait.  Elle fixait son reflet dans l'eau quand un inconnu l'interpella, la faisant se retourner. Un grand homme d'âge plutôt mur comparé à elle mais avec un charme certain qui se dégageait de lui à des kilomètres.

- Mademoiselle? Est-ce que tout va bien? Vous semblez perdue… je me trompe? Veillez me pardonner si c’est le cas…

- Euh...Non, enfin je ne crois pas...J'avoue que je marchais un peu au grès du vent sans réfléchir mais je suis sûr d'être capable de retrouver mon chemin. Je vous remercie de votre gentillesse...

Elle s'était attendu à dieu sait quoi quand cet homme était venu vers elle pour lui parler mais en fait il se contentait de savoir si elle était perdue. Elle était plutôt crédule et naive, c'était bien d'ailleurs son principal défaut et si en apparence l'homme semblait gentleman, il n'en était rien si elle découvrait sa réelle identité. En attendantn la jolie rousse se contenta de lui sourire, les cheveux balottés par le vent et les joues légérement rosies par l'air frais.





© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lord of the Dead
Bad Guys
PRESENCE/ABSENCE : Omniprésent... /sbaf/
DOUBLES COMPTES : Trois bêtes très bête...
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : trop vieux pour toi gamine!
COTE COEUR : C'est Helga qui l,a trouvé, elle le garde <3
OCCUPATION : tente de dominer le monde
HUMEUR : Boum Badaboum boum boum boum! Ah!
MON ARRIVÉE : 24/04/2013
MON VOYAGE : 555
POINTS : 125
LOCALISATION : pas de tes oignons!

MessageSujet: Re: [+18, hot stuff][EVENT Anniversaire] Avoir du flair pour les histoires enflammées - Pv Roxanne  Sam 14 Juin 2014 - 1:12

[EVENT Anniversaire]
Avoir du flair pour les histoires enflammées



Oh, elle ne voulait pas de mon aide? C’était quelque peu décevant. Je prenais la peine de l’aborder poliment, usant de tout mon charme et elle me répondait ça? Que ça… Elle ne voulait pas soutenir une conversation avec moi ou quoi? Parce que franchement elle ne me donnait pas beaucoup de matériel pour continuer la discussion. Sauf qu’évidement, je ne me laisserais pas abattre aussi facilement! Il faut dire que ça mettait un peu de piquant tout en me forçant à réfléchir à comment j’allais faire pour ferrer mon poisson… Ouais, je parle de ma prochaine victime ou futur jouet si vous préférez. Il y avait un moment que je n’avais pas pu tourmenter de la chair fraiche et je trouvais cela franchement excitant! Bah quoi? Vous avez oublié qui j’étais? Oui, je suis toujours ce bon vieux dieu des morts qui adore torturer les âmes humaines, alors laissez-moi en paix un peu.

Par contre je dois dire que souvent mes manigances ne se terminent jamais comme je l’espérerais… C’est-à-dire par des claques et ce genre de trucs pas vraiment agréable pour mon visage ou le reste de mon corps. Je pensais notamment à Kristoff qui m’avait solidement secoué ou à cette petite furie rousse qui m’avait foutu des claques…. Son ex-copine, je crois, qui était partie avec le gars qui avait voulu tous les tuer… ça ressemblait presque à une tragédie grecque, croyez-en le spécialiste! En fait il ne manquait que quelques morts dans leur histoire, mais tout le monde était encore en vie, même mon cher Kris qui soufrait maintenant du cœur… mais c’était une autre histoire… Pourquoi je pensais à ça soudainement? Parce que je passais décidément trop de temps seul! Il me fallait donc revenir à cette jolie rousse devant moi :

- Oh donc pardonnez-moi cette intrusion alors! Je crains d’être bien maladroit dans mon approche, mais voyez-vous j’avais envie de compagnie et d’une discussion civilisée. Je ne veux évidement pas vous forcer, puisque je crains qu’il soit un peu inconvenable d’aborder les jeunes demoiselles de la sorte!

Oui, je faisais sans doute beaucoup de manières, mais le but était de me faire remarquer et d’intriguer la jolie demoiselle! Je n’étais pas dès plus jeunes, donc je devais faire valoir d’autres atouts. Et la politesse en étant un, je repris avec un sourire charmeur :

- Je me nomme Hadès, et quel est votre charmant prénom, si je puis me permettre?

Je ne sais pas pourquoi, mais soudainement je commençai à avoir chaud… étrange, car lors de ce genre de conversation, je gardais normalement la tête froide! Je n’vais pas chaud au point de brûler, puisque j’étais tout de même résistant à la chaleur… mais c’était étrange… je me passais la main dans les cheveux, mais je touchais que mon crane… qu’est-ce que je sentais autour et qui me brûlait presque les doigts? Où étaient mes cheveux? Ça m’allait bien mine de rien cette chevelure brune, les femmes n’y étaient pas indifférentes! Pris d’un doute, je me retournai pour regarder mon reflet dans la Tamise…

Je dois dire que j’avais l’air particulièrement stupide avec mon air ébahi, mais c’est qu’il y avait de quoi être surpris… j’avais retrouvé mon ancienne chevelure! Oui, au lieu de mes cheveux bruns d’humain, j’vais cette si magnifique flamme bleue tout à fait divine… Mais comment c’était possible ça? Il y avait presque un an que j’étais là et jamais rien de tel n’était arrivé… pourquoi maintenant? Pourquoi ici? Je n’y comprenais rien!

Au moins la flamme ne me brulait pas, ce qui était tout de même un excellent point… par contre j’allais me faire remarquer avec ça sur la tête! Peut-être que je pourrais passer pour un amuseur publique ou un truc du genre? Je ne pouvais m’empêcher de me dire que peut-être que ça avait un lien avec la fête qui devait avoir lieu aujourd’hui même… je repris contenance, souriant comme si rien n’étais :

- Je sais pas ce qui se passe, mais c’est chaud ce nouveau look, non?

Rien ne vaut une bonne blague pour détendre l’atmosphère, non? De toute façon, je n’étais pas en train de bruler vif, alors il n’y avait rien pour m’inquiéter!





codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18, hot stuff][EVENT Anniversaire] Avoir du flair pour les histoires enflammées - Pv Roxanne  Sam 14 Juin 2014 - 22:57




















 ❝ Avoir du flair pour les histoires enflammées❞
la douceur et l'innocence de la jeunesse ~





Roxanne devait bien avouée qu'elle n'était pas totalement rassurée de se savoir seule et sans escort dans une si grande ville avec autant de gens alentour. Après tout, n'importe qui lui voulant n'importe quoi pouvait venir la voir. Une jolie jeune femme seule était une proie facile surtout pour les hommes en mal de sensation. Et cela ne manqua pas, un homme bien que des plus charmants en apparence s'approcha d'elle pour lui demander si elle n'était pas perdue. Non, enfin si un peu mais elle préférait dire que non et le remercier de sa gentillesse espérant surement qu'il finirait par s'en aller sans insister. Cependant, il sembla évident qu'il ne l'entendait pas de cette oreille car elle ne constata pas son départ, bien au contraire, il semblait chercher ses mots pour mieux lui répondre et continuer son numéro de charme. Roxanne le laissa faire, rougissant cependant quelque peu en se faisant la remarque que cela faisait longtemps qu'un homme ne l'avait pas abordé de cette manière dans la rue. Cela lui rappelait de bons souvenirs, et de moins bons, sans Max. Son regard s'assombrit alors que l'homme reprit de nouveau la parole.

- Oh donc pardonnez-moi cette intrusion alors! Je crains d’être bien maladroit dans mon approche, mais voyez-vous j’avais envie de compagnie et d’une discussion civilisée. Je ne veux évidement pas vous forcer, puisque je crains qu’il soit un peu inconvenable d’aborder les jeunes demoiselles de la sorte!

- Je dois bien avouer que vous avez une bien belle élocution. J'avais peur qu'il ne s'agisse d'une de ces approches machistes et complétement dénuée d'intérêt. Cependant, je ne sais pas si me promener avec un inconnu est une excellente idée.

Max lui dirait qu'elle était folle et naïve et Robin lui dirait surement la même chose, pour une fois que ses deux là seraient en accord cela voulait surement dire que ce n'était pas chose à faire. Elle hésitait, s'appretant surement bien qu'elle n'en avait pas envie à refuser tout contact, et à s'en aller alors que quelque chose l'attirait irrémédiablement chez lui. Elle le regardait toujours alors que celui-ci se présentait à elle, une nouvelle fois peu décidé à s'en allr et à la laisser. L'air peu convaincue de la demoiselle devait donner de l'espoir à cet homme attirant mais surement dangereux. Il la regarda de nouveau et se présenta à elle.

- Je me nomme Hadès, et quel est votre charmant prénom, si je puis me permettre?

- Roxanne....Je m'appelle Roxanne, enchantée.

Elle lui tendit la main, cependant décidé à se montrer courtoise tant que l'homme n'avait rien fait qui puisse aller dans un sens contraire au sien. Pour le moment elle était bien et ne voulait pas gâcher ça. Elle s'apprêtait donc à lui dire qu'elle n'était pas contre converser tant qu'ils restaient ici, là où elle pouvait retrouver son chemin quand le visage souriant et timide de la jolie rousse se décomposa. Elle passa du rouge au blanc en une fraction de seconde. Il avait le crâne en feu ! Littéralement, en feu ! Elle s'apprêtait à paniquer quand de fortes odeurs qu'elle n'avait alors pas sentit jusque là lui remontèrent dans le nez avec violence. Les fleurs, les gens, l'eau et même les ordures des bennes à plus de cinquante mètres d'eux, tout cela lui revenait de plein fouet comme autrefois. Elle alla mettre la main à son nez, cherchant à fuir les odeurs et surtout à fuir à tout ejambe de cet homme qui prenait littéralement feux. Devait-elle trouver de l'eau ? Appeler à l'aide ? Alors qu'elel réfléchissait à toute vitesse, elle posa ses mains sur son nez, enfin là où était son nez avant, maintenant elle avait une truffe, une jolie truffe comme autrefois, du temps où elle vivait à Mickeyville l'an dernier. Elle regarda de nouveau le dénommé Hadès qui ne semblait pas avoir remarqué la truffe de chien de la belle qui le cacha de ses deux mains alors qu'il la regardait comme si de rien était.

- Je sais pas ce qui se passe, mais c’est chaud ce nouveau look, non?

Elle le fixa, regardant ses cheveux, songeant que comme elle il devait venir de là-bas. Une fois de plus, loin de chez elle, dans un pays inconnu elle tombait sur un des siens, un habitant de l'univers disney. Heureusement pour lui, elle ignorait tout d'Hadès et de son rôle de Dieu des morts aussi bien dans son monde à elle que dans celui-ci. Elle finit par lâcher sa truffe et le regarda dans les yeux.

- Je dirais que j'ai le flair pour les situations embarassantes.

Elle aussi savait jouer avec les mots. Elle ne devait vraiment pas être jolie avec son doux visage et ses cheveux roux agrémenté de sa truffe. Elle se mit alors à rire, d'un rire doux et franc, un rire sonore et mélodieux. La situation était plus que risible en effet, lui avec sa flamme sur la tête et elle avait sa truffe de chien.





© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lord of the Dead
Bad Guys
PRESENCE/ABSENCE : Omniprésent... /sbaf/
DOUBLES COMPTES : Trois bêtes très bête...
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : trop vieux pour toi gamine!
COTE COEUR : C'est Helga qui l,a trouvé, elle le garde <3
OCCUPATION : tente de dominer le monde
HUMEUR : Boum Badaboum boum boum boum! Ah!
MON ARRIVÉE : 24/04/2013
MON VOYAGE : 555
POINTS : 125
LOCALISATION : pas de tes oignons!

MessageSujet: Re: [+18, hot stuff][EVENT Anniversaire] Avoir du flair pour les histoires enflammées - Pv Roxanne  Dim 15 Juin 2014 - 5:29

[EVENT Anniversaire]
Avoir du flair pour les histoires enflammées



J’étais tellement préoccupé par ma tête enflammée que je n’avais pas remarqué un certain changement chez la jeune femme. Je ne crois pas être toujours un parfait observateur… enfin je le suis quand ça m’arrange… mais dans la situation actuelle, je venais de me laisser distraire au point que j’avais manqué quelque chose de très important… C’était évident comme le nez au milieu du visage si je puis me le permettre! Je sais, c’est sans doute une blague de fort mauvais gout, mais je ne peux pas m’en empêcher! Et puis qu’importe ce que vous en pensez, je suis beaucoup plus drôle que mon frère… juste parce que je suis meilleur que lui dans tout ce que j’entreprends… Chut! Laissez-moi y croire! Je n’ai pas besoin de me faire répéter encore que je suis un raté. Un raté qui a la tête en feu… Alors que je n’avais rien fait! Bon peut-être que j’avais fait un peu « tête brûlée » à aborder cette Roxanne, mais de là à ce que ma tête prenne feu?

Oh, revenons-en plutôt à elle, qu’est-ce que j’avais manqué à son propos? Et bien elle se tenait le nez. Je crus un instant que dans mon agitation je ne l’eu frappé, mais je ne me rappelais d’aucun choc… Donc on peut dire que j’étais réellement innocent cette fois! Enfin, pour l’instant… mais c’est une autre histoire. Lorsqu’elle retira sa main, je fus surpris de voir ce qui se cachait derrière… un museau de chien? C’était… inattendu! Oh et pas mal le jeu de mots, je souris légèrement.

Je ne pus m’empêcher de la dévisager alors que je réfléchissais à la situation… Si elle avait cet attribut canin, c’est qu’elle aussi n’était pas de Londres… Une autre personne venant d’un dessin animé? Combien pouvions-nous être dans ce monde? J’avais l’impression que j’en croisais des tas… tout les gens intéressants et même la plupart de mes fréquentations venaient de ce que les gens appelaient « Disney »… Je n’étais pas en train de dire que les gens de ce monde son ennuyant mais… mais c’est effectivement le cas.

- Puis-je présumer que vous n’êtes pas du coin? Et pas là je ne parle évidement pas d’une autre ville, mais d’un autre univers… Je me permets même d’affirmer que vous n’étiez pas humaine auparavant…

Rien ne servait de jouer d’allusion avec les transformations physiques qui venaient de nous frapper, aussi bien parler franchement, pour une fois que c’était possible. De plus, à quoi bon essayer d’être discret au cas où quelqu’un nous écouterait? Parce que je rappelle que j’avais le crane en feu, ce qui était malheureusement très voyant… Il me fallait trouver un moyen de dissimuler cela aux humains… N’ayant ni casquette, ni chapeau, je dus improviser… je pris donc ma veste, que j’enlevais pour me la mettre sur la tête. J’avais espoir que ça éteigne la flamme…

- Je sais que je n’ai pas l’air très brillant, mais j’essai de trouver un moyen de cacher mon côté enflammé.

Ça sembla fonctionner… quoi? Dix secondes? Peut-être quinze en forçant… Puis ma si belle veste que j’avais payé une certaine somme pris feu! Une certaine fierté déplacée m’envahie pendant que je constatai la force de ma flamme… jusqu’à ce que la chaleur commence à être de plus en plus inconfortable. Si je supportais ma chevelure enflammée, je ne semblais pas résistant à sa propagation sur d’autres surfaces!

Je jetai la veste enflammée dans la Tamise. Bah quoi? Je sais que ce n’est pas bien de jeter des trucs dans un fleuve… et alors? Ça ne peut pas être pire que le Styx, alors pourquoi en faire tout un plat? Et puis de toute façon ce n’est pas comme si je n’vais pas payé pour ce geste… En effet, dans mon mouvement brusque, je perdis l’équilibre et me pris la rambarde en plein dans l’estomac… Non, je ne tombai pas dans l’eau, parce que cette saloperie de clôture sert justement à empêcher que ça arrive…

La rambarde céda… et je me retrouvais quand même dans la Tamise… encore! Au moins il n’y avait pas d’âmes damnée qui essayaient de me noyer. Non, je n’avais que l’eau froide qui m’engourdissait peu à peu alors que je tentais de remonter de mon mieux. J’aurais surement mieux fait de rester couché ce matin… ça m’aurai au moins évité ce bain forcé!






codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18, hot stuff][EVENT Anniversaire] Avoir du flair pour les histoires enflammées - Pv Roxanne  Mer 18 Juin 2014 - 18:39




















 ❝ Avoir du flair pour les histoires enflammées❞
la douceur et l'innocence de la jeunesse ~





Roxanne devait bien avouée que bien que sceptique à la base, elle appréciait tout de même cet échange surtout que cela faisait fort longtemps qu'elle n'avait pas sucité un intérêt. Elle s'était attendu à quelqu'un de lourd et insistant à première vue mais en réalité il était tout à fait charmant avec une pointe de charisme qui était assez impressionnant. Roxanne finissait par rougir avant de virer dans une autre couleur, le blanc. En effet, l'homme en face d'elle venait tout simplement d'avoir la tête en feu, en flammes, littéralement. Elle avait blanchit, presque effrayée avant de se rendre compte que si lui avait un flamèche bleue sur la tête, elle avait bel et bien retrouvé sa truffe d'autrefois. Ainsi donc, il était comme elle alors, encore un membre de l'autre monde, même ici ? Elle allait lui poser la question, enlevant les mains de devant son nez alors que son interlocuteur venait enfin de le remarquer, mais il la devança.

- Puis-je présumer que vous n’êtes pas du coin? Et pas là je ne parle évidement pas d’une autre ville, mais d’un autre univers… Je me permets même d’affirmer que vous n’étiez pas humaine auparavant…

- En effet, et je pense pouvoir dire qu'il en va de même pour vous, et que vous n'étiez pas un être humain bien que je doute aussi que vous étiez un animal.

Cependant, si Roxanne pouvait encore caché aisément son petit problème sous son t-shirt ou derrière ses mains, les cheveux fait de feu c'était plus compliqué. Il se saisit donc de sa propre veste pour la coller sur sa tête sous le regard attentif de la demoiselle qui venait de cesser de rire, presque gênée finalement pour Hadès qui n'avait pas une particularité très discrète. Elle se demandait combien de temps ils allaient rester comme ça alors qu'il lui lançait.

- Je sais que je n’ai pas l’air très brillant, mais j’essai de trouver un moyen de cacher mon côté enflammé.

Elle esquissa un sourire sincère presque rieur quand la veste prit feu. Quelques secondes à peine avant qu'il se retrouve sans veste. Il se dirigea alors vers la Tamise et balança le tout dans l'eau. Cependant, sans que Roxanne n'ait eu le temps de tout comprendre, la rambarde contre laquelle l'homme s'était appuyé céda et il tomba dans l'eau sous le regard médusé des rares passants présents. Roxanne hésita quelques secondes ne sachant que faire avant de passer son petit corps menu par dessus le morceau de rambarde encore présent et de se diriger doucement vers Hadès en évitant la chute. Elle tenta maladroitement de se tenir sur la berge et trouva finalement une position confortable sur ses talons pour ne pas chuter elle aussi dans la Tamise et tendit sa main.

- Ca va ? Prenez ma main, je vais tenter de vous aider.

Pas en soit qu'il en avait besoin pour remonter mais elle voulait se montrer charmante et courtoise. Elle voulait lui proposer son aide et ne pas laisser quelqu'un du même monde qu'elle dans une telle situation.





© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lord of the Dead
Bad Guys
PRESENCE/ABSENCE : Omniprésent... /sbaf/
DOUBLES COMPTES : Trois bêtes très bête...
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : trop vieux pour toi gamine!
COTE COEUR : C'est Helga qui l,a trouvé, elle le garde <3
OCCUPATION : tente de dominer le monde
HUMEUR : Boum Badaboum boum boum boum! Ah!
MON ARRIVÉE : 24/04/2013
MON VOYAGE : 555
POINTS : 125
LOCALISATION : pas de tes oignons!

MessageSujet: Re: [+18, hot stuff][EVENT Anniversaire] Avoir du flair pour les histoires enflammées - Pv Roxanne  Jeu 19 Juin 2014 - 0:59

[EVENT Anniversaire]
Avoir du flair pour les histoires enflammées



Je vous ai déjà parlé de mon dégout pour l’eau? Certes c’est propre de l’eau, même que j’aime bien m’en servir pour me laver, mais juste l’idée d’être plongé dedans me donnait d’horrible frissons… Il faut dire que j’avais réellement de gros frissons, c’est qu’elle état froide l’eau de la Tamise à cet époque de l’année… pas assez pour mourir d’hypothermie sur le coup, mais il ne fallait certainement pas y rester une heure… De toute façon il fallait être fou pour vouloir rester dans l’eau aussi longtemps! La seule avantage, c’était que ma flamme semblait éteinte… Je crois… parce que je ne pouvais pas vraiment prendre le temps de vérifier puisque j’essayais surtout de me maintenir à la surface… Éviter de me noyer était la priorité absolue. J’étais trop bien pour mourir!

Elle me tendit la main… elle voulait m’aider? Je n’avais pas l’habitude qu’on veule m’aider, ça me faisait toujours étrange. Ça avait quelque chose de pas naturel selon moi… Je voulu bien l’ignorer, mais montrer une petite faiblesse, ça faisait craquer les femmes… Et puis des relations amicales, ça ne pouvait pas me faire de tord? Je crois… parce que ceux que j’aurais pu considérer comme des potentiels amis m’avaient un peu laissé tomber… Il faut dire que j’étais parfois un vrai connard et que je méritais sans doute ce sort. Le truc, c’était que même lorsque j’essayais d’être correct, les gens n’y voyaient rien… Comme si seules mes mauvaises actions comptaient.

J’attrapai sa main, mais c’est que j’étais bien plus lourd qu’elle. Même en essayant de m’agripper au bord, je l’entrainai sans le vouloir. Même si j’avais été assez galant pour tenter d’empêcher ce qui allait suivre, le temps que je réalise, il était trop tard. C’est que ce genre de truc se passe plutôt rapidement! Le mieux aurait été que je me débrouille tout seul, comme était ma première idée! Sauf qu’il était trop tard pour y penser et je la fis tomber dans l’eau avec moi. Bon… nous n’étions pas vraiment avancés, pour ne pas dire que nous avions en quelque sorte reculés! Ce que je pouvais détester ce corps d’humain qui n’avait rien de ma grâce divine… J’avais je ne serais tombé dans le fleuve car si j’avais été un dieu, jamais je n’aurais essayé de camoufler ma flamme…

Le seul avantage à cette baignade forcé, s’il en n’est un, c’est que ça m’avait permis d’éviter de répondre à la jeune femme. Dire que j’étais le dieu des morts, ce n’était pas très vendeur, les gens avaient tendance à me croire méchant immédiatement juste parce que j’étais le maitre des enfers… Bon j’étais en effet un être peu recommandable, mais elle n’avait pas à le savoir! Quoique je pouvais quand même lui dire quelques trucs, parce que quand on évite le sujet, ça parait encore plus louche, non? Et j’étais parfois déjà assez louche comme ça… Je fis la moue en la regardant :

- Pardon pour le bain forcé… Je crains d’être devenu maladroit dans ce monde… J’étais un dieu, voilà pourquoi cette flamme est apparue…

Je nageai jusqu’à une échelle de métal, qui ne devait servir qu’aux pauvres idiots qui tombaient dans l’eau. Je commençai à y monter… si seulement je l’avais vu avant, j’aurai pu commencer par-là et je serais déjà en route pour un autre lieu… Je gravis rapidement les échelons, puis me retournai pour aider la rousse. Son museau faisait en quelque sorte tache dans son joli visage, mais ça avait aussi quelque chose de mignon… je sais, je suis plein de contradictions, je croyais que vous vous y étiez fait à la longue…

Je tâtonnais mon crane lisse… pas de traces de cheveux, ni de flammes… Pour l’instant. Je savais qu’aussitôt que je serais un peu plus sec, elles reviendraient. Ma consolation était qu’au moins j’avais toujours un nez normal! Il fallait que je parte d’ici avant que le feu ne recouvre à nouveau ma tête, j’avais déjà bien assez attiré l’attention en tombant dans la Tamise. Que faire? Le mieux était de retourner à l’hôtel et me cacher dans ma chambre le temps de trouver quoi faire… parce que là, je ne savais pas trop si la transformation allait se poursuivre ou non.

- Je crois que le mieux serait de nous trouver un endroit pour nous sécher. La seule que j’ai à proposer est mon hôtel qui n’est pas très loin. Je vous pris de m’excuser si cela vous parait indécent, je n’ai pas d’autres idées… si vous en avez, n’hésitez pas.

J’aurais pu me sécher grâce à mes pouvoirs, mais le truc c’est que ça aurait immédiatement fait apparaitre ma coiffure enflammée, c’était donc à oublier, pour l’instant. J’attendis donc de savoir si elle avait une idée ou si elle voulait me suivre. Je ne l’obligeai à rien, elle était libre de ses mouvements et je n’avais pas vraiment d’arrières pensées, trop préoccupé par ce changement soudain dans mon apparence…. C’est que je trouvais cela fort préoccupant.





codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18, hot stuff][EVENT Anniversaire] Avoir du flair pour les histoires enflammées - Pv Roxanne  Mar 29 Juil 2014 - 20:33

Il faisait plutôt beau et plutôt bon pour une journée à Londres. Roxanne ne connaissait pas la ville et se faisait donc un plaisir de la découvrir en solitaire le temps de rejoindre son meilleur ami avec qui elle avait rendez-vous le lendemain, cependant elle avait espérer lui faire la surprise de débarquer un jour plus tôt celui ci lui ayant dit qu'il aurait aimer qu'elle reste. Elle ignorait elle quand elle rentrerait n'ayant aucune envie de faire face à ses problèmes pour le moment, les éviter étaient tellement plus simples. Max était encore bien trop présent dans son cœur et cela la faisait souffrir affreusement. Le quitter n'avait pas été chose facile mais ça avait été la décision à prendre, il n'avait en rien respecter ses promesses pour la seconde fois. Ainsi elle prenait le large mais elle ne s'était certainement pas attendu à être au bord de l'eau, tendant sa main à un homme avec une flamme bleu au dessus de la tête alors qu'elle même avait retrouvé sa truffe symbole de sa vie passée à Mickeyville. Elle avait donc tendu le bras et comme il aurait été si évident de le deviner, son petit corps frêle ne pu supporter leurs deux poids et ils basculèrent de nouveau, faisant faire un bain dans le fleuve à la jolie rouquine. Elle aurait pu crier ou même se plaindre mais non, elle se contenta d'en rire alors que l'homme lui parlait de nouveau.

" Pardon pour le bain forcé… Je crains d’être devenu maladroit dans ce monde… J’étais un dieu, voilà pourquoi cette flamme est apparue… "

Elle le regarda avec de grands yeux. Un dieu ? Une divinité quoi ? Waouh ! Elle n'avait rien de similaire à lui dire bien au contraire. Elle lui fit donc un sourire radieux et crut bon d'ajouter d'une petite voix qui se voulait sympathique et pas du tout différente de la simplicité et la spontanéité donc elle avait fait preuve jusqu'à présent.

" De là où je viens je suis un chien, enfin mi femme mi chien pour être exact. On a des maison, on travaille. On fait tout comme les humains mais nous n'avons pas apparence humaine. Cela serait-il indiscret si je vous demande quel dieu vous-êtes ? " elle le voyait bien en dieu de la guerre ou pourquoi pas en dieu des voyageurs mais certainement pas en dieu des morts, elle était à mille lieux de le deviner. Ils trouvèrent une échelle en métal et Hades fut le premier a y monter invitant la demoiselle a faire de même. Maintenant restait à se sécher, ils ne pouvaient pas pas arpenter les rues ainsi. Elle allait donc proposer qu'ils se separent, elle trouverait bien un endroit ou se changer quand il lui fit une proposition à laquelle elle ne s attendait pas.


" Je crois que le mieux serait de nous trouver un endroit pour nous sécher. La seule que j’ai à proposer est mon hôtel qui n’est pas très loin. Je vous pris de m’excuser si cela vous parait indécent, je n’ai pas d’autres idées… si vous en avez, n’hésitez pas."


" Non ça va et puis je n'ai pas de meilleure idée je ne connais absolument rien dans cette ville. Je vous suis"

Elle ne jugea pas utile de préciser en tout bien tout honneur. Comment elle avait pu passer de jeune femme seule au bord d'un fleuve à jeune fille trempée suivant un bel inconnu dans sa chambre d'hôtel pour se changer. Non décidément ce n'était pas sérieu du tout et Robin allait lui remonter les bretelles. Au pire elle ne dirait rien de tout cela, après tout Hades trait gentleman et bien qu'elle le regardait de manière un peu indécente et qu'il semblait la dévorer du regard aussî il n allait rien tenter de compromettant n'est ce pas ? Ils arrivèrent donc bien vite à l'hôtel de l'homme qui les mena à sa chambre. Il laissa rentrer la jolie jeune femme qui se dirigea rapidement dans la direction qui venait de lui indiquer comme étant la salle de bain. Elle y pénétra et referma la porte appuyant son dos contre la porte en soupirant. Mais a quoi elle jouait bon sang ? Ici dans cette chambre avec un inconnu. Elle d'ordinaire si prude, jamais elle n'avait fait cela auparavant. Non aller il n'allait rien se passer, elle se faisait des idées. Elle attrapa une serviette pour sécher ses cheveux, enleva sa robe et enfila à la place un peignoirs propre déposé sur un étagère. Un de es nombreux peignoirs de l'hôtel, elle garda bien sur ses sous vêtements tant pis s'ils étaient mouillés c'était mieux que rien. Ainsi elle ouvrit la porte et gagna la pièce principale ou Hades l attendait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lord of the Dead
Bad Guys
PRESENCE/ABSENCE : Omniprésent... /sbaf/
DOUBLES COMPTES : Trois bêtes très bête...
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : trop vieux pour toi gamine!
COTE COEUR : C'est Helga qui l,a trouvé, elle le garde <3
OCCUPATION : tente de dominer le monde
HUMEUR : Boum Badaboum boum boum boum! Ah!
MON ARRIVÉE : 24/04/2013
MON VOYAGE : 555
POINTS : 125
LOCALISATION : pas de tes oignons!

MessageSujet: Re: [+18, hot stuff][EVENT Anniversaire] Avoir du flair pour les histoires enflammées - Pv Roxanne  Mer 30 Juil 2014 - 19:58

[EVENT Anniversaire]
Avoir du flair pour les histoires enflammées



Elle me suivait, comme ça? Bon, je sais que je l’avais invité, mais je ne pensais pas qu’elle me suivrait. Les jeunes femmes ne devaient pas suivre les inconnus, enfin ce n’était pas ce qu’on leur apprenait? Peut-être que chez elle c’était différent? Les animaux qui agissent comme des humains ont-ils des meurs différentes? Bon de toute façon elle était assez grande pour savoir ce qu’elle faisait, je ne la forçais pas non plus. Malgré mes nombreux défauts, je n’allais pas agresser les jeunes femmes qui passaient! Alors que nous marchions, je répondis à ça question :

- Je ne crois pas que ça soit une bonne idée que je vous dise quel dieu je suis… Si je vous disais que je suis le dieu des morts, voudriez-vous toujours me parler? Peut-être que je ne suis pas fréquentable comme divinité?

J’aurais pu mentir, mais pas cette fois. Il faut dire que j’avais rarement caché ma véritable identité. J’étais un dieu et fier de l’être! Je la conduisis donc jusqu’à l’hôtel, puis ma chambre, lui indiquant même où se trouvait la salle de bain. Pendant qu’elle s’y affairait, j’enlevai mes vêtements trempés pour revêtir le peignoir que j’avais laissé sur le lit le matin avant de partir. Je mis les vêtements à sécher sur une chaise. Encore là, je ne voulu pas user de mes pouvoirs de peur que ma flamme réapparaisse sur mon crane. Pas que je ne l’aimais pas, mais je ne voulais pas faire fuir Roxanne. Il était bien rare que je ramène de jeunes femmes à ma chambre alors il était hors de question de la faire fuir.

Mais en même temps, les changements physiques que nous avions subit me tracassaient vraiment… Que ce passait-il? Est-ce que nous risquions de retourner chez nous? Si c’était cela, mieux valait profiter avant de quitter! Voulais-je vraiment retourner en enfer alors qu’il y avait pleins de possibilité et d’alliances possible à la surface? Je ne cacherai pas qu’il manquait vraiment de femmes chez moi… Comme quoi j’avais mauvais réputation. Bon il faut dire que chez moi, c’était un peu mort… Pourquoi vous pensez que j’ai voulu changer mon sort? Ce n’était pas que pour dominer l’Olympe!

Je regardais par la fenêtre lorsqu’elle sortie finalement de la salle de bain pour venir me rejoindre. Et bien ce n’était pas trop tôt. Je souris légèrement en la voyant, c’est que je la trouvais plutôt mignonne, même avec cette truffe de chien. Ça avait quelque chose d’exotique! Elle me semblait nerveuse, non? Bon ce n’est pas comme si ça me dérangeait… Je m’approchai d’elle doucement, passant un doigt sur son museau, puis sur sa joue, jusqu’à ses lèvres. Je restais prudent, de crainte de recevoir une gifle. Je posai alors mes lèvres contre les siennes avec douceur. Je ne voulais pas l’effrayer en étant brusque. Et puis avec le temps, j’avais bien constater qu’avec les femmes, pour obtenir ce qu’on veut, il faut faire preuve de tendresse et de délicatesse… Parce que contrairement à lorsqu’on utilisait la force, elles seraient consentantes si elles ne se sentaient pas obligé et donc pas de moyen pour nous accuser!

Oh elle avait bien le choix de me repousser, je n’obligeai en rien même si je me faisais insistant. Oui j’avais sentis qu’elle était perdu et oui je comptais tout de même continuer mes avances… après tout, c’était à elle de me stopper si elle ne voulait pas. Profiteur? Sans aucun doute, puisque je n’étais pas vraiment sensible aux peines de cœur et tout ce qui venait avec.

Je l’emmenais sur le lit, sauf que quelque chose clochait… quelque chose sur ma tête… Pas dans ma tête, SUR ma tête… La flamme était de retour, réveillée parce que moi-même je m’enflammais... Pourquoi fallait-il que ça arrive lorsque j’avais une femme avec moi?

- Oh pardon… ça en m’arrive jamais normalement… Pourquoi ça m’arrive aujourd’hui?






codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18, hot stuff][EVENT Anniversaire] Avoir du flair pour les histoires enflammées - Pv Roxanne  Lun 4 Aoû 2014 - 2:29




















 ❝ Avoir du flair pour les histoires enflammées❞
la douceur et l'innocence de la jeunesse ~





Roxanne avait le coeur qui battait la chamade, là adossée à la porte de la salle de bain qui donnait dans la chambre. Elle se posait mille et une question et la première qui brillait au dessus de son esprit comme un néon : non mais à quoi tu joues ? Ce n'était pas elle ça, suivre un inconnu dans sa chambre et se laisser séduire effrontément. Non, elle valait mieux que ça. Oui, elle valait un minable qui l'avait trompé, lui avait fait de vaines promesses encore et encore. Elle devait se résigner, l'amour ce n'était pas pour elle alors autant se donner à un inconnu. Il était plus que séduisant, il avait envie d'elle et elle aussi et surtout, elle avait envie d'affection. Elle voulait ce qu'elle n'avait plus depuis longtemps, un peu d'attention. Elle avait aussi envie de voir ce que cela faisait de le faire avec quelqu'un d'autre, elle ne connaissait que son ex compagnon comme partenaire sexuel et elle voulait voir si c'était mieux ailleurs. Elle avait peur, elle tremblait mais autant par l'appréhension que par l'excitation. Maintenant qu'elle était ici, elle ne pouvait plus reculer c'était bien trop tard, les jeux étaient lancés.Et que devait-elle penser de sa déclaration. Le dieu des morts ? Pouvait-elle y croire, devait-elle y penser. Non, elle avait décidé de mettre ça dans un coin de sa tête avec toutes pensées rationnelles ou lucides pour ce soir. Elle n'avait d'autres choix que de sortir et assumer. De toute façon quoi, ils passaient un moment intime à Londres durant son séjour et ensuite ils verraient ? Au pire, il lui demanderait de partir après l'acte et elle filerait en pleurant et en s'en voulant ce qu'elle faisait déjà le reste du temps. Elle était naive certe mais un peu lucide quand même au besoin.

Soupirant, elle sortit donc vêtue du peignoir propre et remarqua qu'il en portait un aussi, regardant par la fenêtre. Il n'avait rien à voir avec son ex, non. Il étaitt grand, élancé avec de larges épaules. Il était plus âgé, plus mature et connaissait surement très bien le corps des femmes et comment leur donner du plaisir. Elle, elle n'avait eut qu'un partenaire aussi novice qu'elle et c'est ensemble avec amour qu'ils avaient appris. Cependant, se serait différent. Plus sensuel surement. Elle pénétra donc sur la pointe des pieds tout sourire faisant faussement l'innocente alors qu'elle avait déjà l'image de lui retirant son peignoir. Elle le vit alors s'approcher d'elle et lui passer la main sur la joue, sur sa truffe dont elle n'était pas fier du tout et qui devait totalement la défigurer et soudain elle sentit ses lèvres sur les siennes. Elle ferma les yeux. C'était différent de ce qu'elle connaissait mais loin d'être désagréable. Elle se laissa faire bien décider à oublier ne serait-ce que le temps d'une soirée. Elle le laissa l'amener jusqu'au lit et la déposa tout en continuant de l'embrasser. Elle tentait de défaire la ceinture du peignoir quand une vive chaleur se fit ressentir. Elle ouvrit les yeux pour voir son amant ou du moins son presque amant se lever du lit et de la laisser en plan allongée, les cheveux en bataille, les lèvres gonflées et le peignoire défait. Elle se mit en appui sur ses coudes pour l'observer. C'était étrange oui de le voir avec une flamme sur la tête mais elle avait bien un museau de chien elle en cet instant.

- Oh pardon… ça en m’arrive jamais normalement… Pourquoi ça m’arrive aujourd’hui?

Elle le fixait tout en mordant sa lèvre inférieure, toute les pensées remontant doucement à la surface. Elle allait se donner à un homme qu'elle ne connaissait pas, ici et maintenant. Elle allait donc tirer un trait définitif sur sa relation avec son ex et passer à autre chose. Etait-elle totalement prête ? Pouvait-elle seulement le faire en réalité ? Tant de pensées alors que lui était debout dans la pièce. Ni une ni deux, elle se leva, traversa la pièce pour gagner la salle de bain et attrapa sa robe au passage. Elle regagna donc la chambre et son presque amant en sous vetements s'apprêtant à remettre sa robe alors qu'elle déhambulait dans la pièce.

- Je crois que c'était une erreur je...Je ne sais pas si je suis prête pour ça. J'en ai envie, très envie même mais je n'ai pas la volonté de réfléchir. Je...Je veux seulement oublier, je veux tout oublier. Dit-elle en versant des larmes alors qu'elle sentait que son museau avait momentanément disparu. Elle voulait juste penser à autre chose et se perdre dans des bras solides. Elle leva les yeux vers lui. Je ne veux plus penser...

Elle était donc là, dans ses sous-vetements rouge sang, en larmes, les cheveux défaits et les lèvres gonflées de leur baiser, attendant de savoir si elle allait fuir ou s'il allait se jeter sur elle et l'empêcher de partir et de disparaitre à jamais...





© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lord of the Dead
Bad Guys
PRESENCE/ABSENCE : Omniprésent... /sbaf/
DOUBLES COMPTES : Trois bêtes très bête...
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : trop vieux pour toi gamine!
COTE COEUR : C'est Helga qui l,a trouvé, elle le garde <3
OCCUPATION : tente de dominer le monde
HUMEUR : Boum Badaboum boum boum boum! Ah!
MON ARRIVÉE : 24/04/2013
MON VOYAGE : 555
POINTS : 125
LOCALISATION : pas de tes oignons!

MessageSujet: Re: [+18, hot stuff][EVENT Anniversaire] Avoir du flair pour les histoires enflammées - Pv Roxanne  Mar 5 Aoû 2014 - 2:06

[EVENT Anniversaire]
Avoir du flair pour les histoires enflammées



Cette foutue flamme était réellement emmerdante… Il aurait sans doute fallu que je rencontre la jeune femme un autre jour, mais sans la flamme je ne serais pas tombé à l’eau et je n’aurais pas réussis à l’attirer dans ma chambre aussi facilement… Donc il y avait des pours et des contres à son apparition. Là par contre en voyant Roxanne se lever pour aller chercher ses vêtement, je trouvai que c’était un gros contre. Ça semblait avoir réveillé une certaine culpabilité ou un espèce de bon sens que les jeunes femmes sont supposé avoir avec les inconnus. Le genre de trucs que je ne comprenais pas. Si on a envie de quelque chose, on le fait et si on a envie de quelqu’un, on va jusqu’au bout, non? Il semble que les humains ne doivent pas penser ainsi, à moins d’avoir la moralité douteuse… Une minute, c’était mon cas!

Je n’avais pas envie de la laisser filer aussi facilement alors qu’elle n’arrivait pas vraiment à se convaincre elle-même. Je voyais bien qu’elle était perdue, un homme honnête l’aurait laissé partir ou lui aurait proposé une autre activité, mais je n’étais pas vraiment honnête pour ne pas dire que j’étais carrément malhonnête… D’un autre côté, si elle était partie en claquant la porte, je ne l’aurais pas poursuivie. Elle voulait donc surement être encore ici, elle cherchait une sorte d’approbation ou je ne sais quoi encore. Je ne sais pas si elle pensait réellement que je la laisserai juste partir comme ça alors qu’elle avait répondu à mes avances… Une chose était certaine, j’avais terriblement envie d’elle… je la dévorais des yeux alors qu’elle se tenait devant moi avec ses sous-vêtements rouges bien en évidence sous le peignoir défait…

Je m’avançais doucement vers elle, remarquant que son museau avait disparut. Malheureusement il n’en était pas de même pour ma flamme, mais j’avais une idée pour y remédier, mais tout d’abord je devais l’empêcher de partir. Je lui pris la main aussi délicatement que je pouvais, lui faisant un sourire charmeur :

- C’est une erreur de répondre à ses envies? Tu n’es pas prête à seulement passer un bon moment? Qu’est-ce qu’il y a de mal là-dedans? Arrête de penser, c’est tout…

Je passai mon autre main sur sa joue à nouveau. Je déposai un nouveau baiser sur ses douces lèvres. Mes arguments semblèrent être acceptés et je la ramenai sur le lit avant d’aller me passer la tête sous l’eau. Je m’essuyai le visage rapidement avant de retourner la rejoindre, soulagé qu’elle n’ait pas pris la fuite. Je repris donc où nous en étions, recommençant à l’embrasser, descendant dans son cou et puis plus bas, jusqu’à son soutient gorge. Je l’aidai à retirer le peignoir avant d’essayer de dégrafer le sous-vêtement. Ce ne fut pas facile, puisque les femmes et déesses de l’antiquité ne portaient pas ce genre de vêtement. J’y parvins rapidement, libérant les pauvres prisonniers. Je les caressai, les embrassai. Une peau si douce ne devrait pas rester cachée, mais le monde actuel n’était pas de mon avis.

Je m’aventurai plus bas lui enlevant le dernier vêtement la recouvrant. Je ramenai ma bouche contre la sienne alors que ma main allait se balader entre ses cuisses. Je me séparai d’elle quelques instant pour attraper quelque chose de plutôt important dans la table de chevet. Une merveilleuse invention nommée préservatif. Je m’étais renseigné sur les relations sexuelles entre les gens de cet époques et j’avais bien aimé l’idée de se protéger des maladies… pas que je crois que la jeune femme était du genre à attraper ce genre de chose, même si je l’avais facilement ramené à ma chambre… mais surtout ça empêchait de semer des enfants un peu partout. J’ouvris le sachet et enfilai le préservatif.

Doucement je poursuivie où j’en étais avec elle. Tout d’abord doucement, puis de plus en plus vite, tout en restant le plus doux possible, la caressant, l’embrassant… Jusqu’à… je dois le dire? Jusqu’à ce que j’y trouve mon plaisir? Je ne fis pas ma brute et je roulai sur le côté. Il était hors de question que je l’écrase sous mon poids… enfin que je ne l’écrase d’avantage…

Je me sentais rouillé et j’espérai avoir fait bonne impression. Avais-je réussis à lui donner du plaisir? C’est que j’avais une réputation en entretenir… Et puis les gens qui couchaient avec un dieu avaient des attentes.





codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18, hot stuff][EVENT Anniversaire] Avoir du flair pour les histoires enflammées - Pv Roxanne  Mar 5 Aoû 2014 - 15:44




















 ❝ Avoir du flair pour les histoires enflammées❞
la douceur et l'innocence de la jeunesse ~





La situation était pour le moins inédite pour la jeune femme. Jamais elle ne serait retrouvé dans ce genre de position avec un inconnu et c'était étrange et excitant à la fois. Elle ne se souvenait pas la dernière fois qu'elle avait laissé ses envies et son désir prendre le dessus. Elle avait vécu avec son compagnon chez le père de celui-ci ce qui ne proposait pas une grande intimité. Son fiancé ne tenait jamais ses engagements et il ne faisait preuve d'aucune originalité quelle qu'elle soit dans leur relation. Elle en avait marre de la monotonie du quotidien, de se lever seulement pour travailler ou ce genre de chose non ce n'était définitivement plus possible. Elle avait donc prit l'avion pour Londres sans un remord et sans un regret pour rejoindre son meilleur ami et voilà qu'elle avait finit dans un hôtel, de luxe certes, avec un séduisant inconnu bien plus âgé qu'elle pour ce qu'elle pouvait en juger. Il lui plaisait c'était certain mais cela suffisait-il réellement ? Pouvait-elle laisser sa vie prendre le dessus comme ça et laisser sa conscience de côté ? Sur le coup oui mais maintenant qu'il s'était reculé la tête en feu, littéralement , elle pesait le pour et le contre d'une telle chose et sa confiance en elle tendait à se briser. Pourtant elle n'était pas encore partit, semblant attendre que se soit lui qui prenne la décision pour eux deux. Elle lui avait dit ce qu'elle avait sur le cœur et il devait bien avoir compris qu'elle avait le cœur brisé et qu'elle cherchait juste un peu de chaleur et de réconfort. Aussi ne recula t-elle pas quand il s'approcha d'elle et qu'il mît la main sur sa joue en lui parlant de sa voix suave et chaude.


"C'est une erreur de répondre à ses envies? Tu n’es pas prête à seulement passer un bon moment? Qu’est-ce qu’il y a de mal là-dedans? Arrête de penser, c’est tout…"


Et sur ce il posa de nouveau ses lèvres sur les siennes et Roxanne ne pût que fermer les yeux pour arrêter de penser et se laisser enfin aller à se moment. Il était à la fois doux et attentionné tout en étant fort avec une attitude presque bestial qu'elle ne connaissait pas et qui la faisait fondre. Il la déposa sur le lit tel un paquet cadeau savourant la douceur et la volupté de la peau de sa partenaire. Il admirait les couleurs de la lingerie ainsi que les courbes de la demoiselle qui partageait ses bras. Il lui demanda de l'attendre alors qu il allait dans la salle de bain pour se passer la tête sous l'eau et enlever la flamme qui le consumait. Si elle voulait fuir c'etait la dernière porte douée sortie mais elle ne le fit pas et se contenta de s'allonger en ferment les yeux pour profiter de ce moment et savourer le plaisir d'avoir des bras autour d'elle. Elle tentait de faire le vide dans son esprit tandis que la langue de son partenaire revenu découvrait son corps et semblait se délecter du spectacle. Elle savait qu'elle était considéré comme une jolie femme ici et cela lui permettait de regonfler le peu de confiance qu'elle avait en elle. Elle fermait les yeux avant de les rouvrir par moment pour fixer le regard de feu de son partenaire. Elle voulait tout de lui et elle sentait le feu qui la consumait elle aussi de l'intérieur. Elle se mordit la lèvre quand elle sentit qu'il faisait courir ses doigts le long de sa cuisse. Elle soupira d aise quand il retira la barrière de leurs vêtements dont elle aida à se débarrasser. Elle s'accrocha ensuite à lui comme à une bouée de sauvetage passant ses jambes fines autour du corps brûlant de son amant. Elle le vit se saisir de la protection qui paraissait indispensable et prit une nouvelle respiration avant de fixer de nouveau l'homme qui lui faisait face.

Il était très beau et son corps l'était tout autant même si elle devait avouer que de toute façon elle manquait cruellement de point de comparaison. Elle ferma de nouveau les yeux se laissant emporter par le flot des émotions et les sensations qui parcouraient son corps alors qu'il pénétrait en elle avec douceur. Elle passa ses mains sur les épaules de son partenaire et ouvrit de nouveau les yeux pour partager ce moment avec lui. Elle semblait si fragile entre ses bras mais elle aimait cette sensation.  Les lèvres de son amant contre les siennes, sa langue qui découvrait la sienne et les plaisirs non dissimulés de leurs deux corps qui s'embrasaient à l'unisson. Il accéléra le rythme et la jeune femme s'accrocha de plus en plus à lui pour faciliter leurs émois. Elle savourait les sensations nouvelles qui montaient en elle. Elle était haletante alors que son amant continuait ses puissants va et vient qui allait la rendre folle. Les gémissements qui s'échappaient d'elle ne se contrôlaient plus et elle sentait la chaleur qui montait en elle et cette sensation d'ivresse totale qui la gagnait petit à petit. Elle sentit les derniers coups de reins qui l'emportait dans les méandres des plaisirs charnels alors qu'elle planta ses ongles dans la peau nu de son partenaire dans un dernier geste de plaisir. Il se laissa ensuite aller à côté d'elle et elle resta ainsi, respirant difficilement, la sueur coulant le long de ses courbes délicieuses. C'était incroyable et cela lui redonnait enfin un peu de chaleur et d'affection. Elle devait reconnaître qu'elle ne regrettait pas du tout ce qui venait de se passer entre eux. Finalement peut-être qu'elle avait besoin de ça pour oublier et passer à autre chose. Elle tourna la tête vers son compagnon ne sachant trop que dire ou que faire ce cet instant. Elle se leva donc en direction de la salle de bain en se saisissant de la chemise de son amant qui avait glissé au sol lors de leurs ébats. Elle lui fit un sourire avant d'aller dans l'autre pièce. Elle revint rapidement vers lui se demandant s'il allait lui demander de partir ou de rester avec lui. Elle n'était pas contre recommencer dans un moment elle devait bien le reconnaître mais elle avait aussi envie de se glisser entre ses bras. Devait-elle prendre les devants ou alors fuir avant qu'il ne lui demande de le faire ? Elle grimpa donc sur le lit et regagna sa place avant de s'assoir en tailleur toujours vêtue de la chemise de son amant et passa ses doigts dans sa bouche pour se ronger les ongles, chose qu'elle ne faisait que très rarement. Elle avait envie de se placer sur lui, de dévorer sa bouche et son visage de ses lèvres charnues et coller son corps de nouveau contre le sien mais elle ignorait si son compagnon le voulait aussi. Elle était songeuse et finit par rassembler ses jambes qu'elle encercla de ses bras attendant qu'il prenne la parole et qu'elle sache à quoi s'en tenir.  




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lord of the Dead
Bad Guys
PRESENCE/ABSENCE : Omniprésent... /sbaf/
DOUBLES COMPTES : Trois bêtes très bête...
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : trop vieux pour toi gamine!
COTE COEUR : C'est Helga qui l,a trouvé, elle le garde <3
OCCUPATION : tente de dominer le monde
HUMEUR : Boum Badaboum boum boum boum! Ah!
MON ARRIVÉE : 24/04/2013
MON VOYAGE : 555
POINTS : 125
LOCALISATION : pas de tes oignons!

MessageSujet: Re: [+18, hot stuff][EVENT Anniversaire] Avoir du flair pour les histoires enflammées - Pv Roxanne  Sam 9 Aoû 2014 - 0:08

[EVENT Anniversaire]
Avoir du flair pour les histoires enflammées



Elle semblait satisfaite. Ce qui était avantageux, c’est qu’elle voudrait peut-être remettre ça un jour. Je ne satisfaisais pas les autres pour qu’ils soient heureux, mais plutôt pour qu’ils veulent me rendre l’appareil. Les gens heureux sont plus enclin à aider, ils sont plus flexible dans les négociations… Quand on sait s’y prendre, ils sont aussi manœuvrables que les gens malheureux, tout est une question de savoir s’y prendre… les gens joyeux ont peur de perdre leur bonheur, alors il faut jouer sur ce point pour arriver à ses fins. En fait dans n’importe quel situation il faut seulement arriver à cerner les gens afin d’arriver à leur faire faire ce qu’on veut! C’est sur que comme ça, la manipulation peut sembler facile, mais c’était plus compliqué que cela puisque parfois les gens font des trucs incroyablement stupides…

Je me relevai légèrement afin de jeter le préservatif à la corbeille, remarquant que la jeune femme avait récupérée une chemise oubliée au sol pour s’en revêtir et se rendre à la salle de bain. Elle comptait donc rester? C’était une jeune femme esseulée et troublée qui recherchait de l’attention, mais surtout de l’amour… Je pouvais donner le premier, mais le second, elle ne l’obtiendrait pas de moi. Pas que j’étais dénué de sentiments, mais c’était plutôt que je n’en avais peu pour les humains en général. Surtout en ce qui concernait l’amour, car il n’y avait qu’une seule personne que j’avais vraiment aimé et que je continuai d’aimer, et c’était moi-même. Je ne nie pas que parfois j’ai eu de petits faibles qui auraient pu conduire à des sentiments plus poussés, mais ma nature étant faite ainsi, rien n’était devenu concret… Ou les dames n’avaient pas répondu à mes avances. Mais est-ce que je pouvais vraiment un jour trouver l’amour? J’avais l’impression que c’était mort pour moi… peut-être parce que je ne le recherchai pas vraiment? Avais-je envie de me lier à une autre personne de façon émotionnelle? Non, pas vraiment. Les gens sont des poids qu’on se traine… Ma force c’est mon indépendance.

Par contre ça ne m’empêchait pas d’apprécier une présence féminine. Je ne la chassai donc pas, curieux de voir ce qu’elle ferait. Je m’installai sur le dos, fixant le plafond d’un air absent avant de refermer les yeux. Elle revint s’installer à côté de moi et je l’observai du coin de l’œil. Ça avait quelque chose d’amusant, sa façon de chercher ce qu’elle pouvait faire ou non. Je n’étais pas dupe, elle voulait des câlins et ce genre de choses… et peut-être éventuellement une autre séance de sport? Alors qu’elle commença à grignoter ses ongles, je posai une main sur la sienne pour l’en empêcher :

- Arrête de faire ça… ta bouche à surement bien mieux à faire…

Je l’attirai contre moi et l’embrassai pour démontrer que j’avais bien évidement raison. Je dois dire que je trouvais agaçant que les gens rongent leurs ongles. Certains parlaient même avec les doigts dans la bouche, ce qui était dégoutant et impoli. Heureusement elle n’en faisait pas tant. Bon même que dans son cas, c’était presque mignon. Peut-être que si j’étais apte à trouver des trucs mignons, ça en ferait parti? Mais étant le dieu des morts, je n’ai pas tout à fait la même vision que les plupart des gens. La preuve est que je trouve Cerbère ou l’Hydre chou, mais il semble que ce ne soit pas le cas…

Soudainement je sentis à nouveau une grande chaleur provenant de ma tête… Oui, le retour des flammes…. Qui commençaient à grignoter l’oreiller et les draps. Bien que j’aimais le feu, je ne pouvais pas tout laisser brûler… non, je devais tenter quelque chose, parce que je ne voulais pas être accusé de vandalisme! Déjà qu’on me ferait payer les dégâts. Je réussis à étouffer les flammes avec les couvertures, mais ce ne fut pas sans les endommager d’avantage.

- C’est vraiment une plaie ces flammes qui apparaissent comme bon leur semble… Il faudrait trouver pourquoi ça arrive… peut-être que ça a un lien avec la fête? Je vais aller prendre une douche pour m’éteindre…

Il ne restait plus qu’à régler le cas de ma tête en feu… encore. Je me dirigeai à la salle de bain et ouvrit l’eau de la douche et y entrai. Je n’étais pas fan de la douche, mais c’était nécessaire pour être propre et les humains ça se salissait vite. Et puis pour aujourd’hui, ça me permettrait de contrôler ma chevelure de feu. Par contre j’avais laissé la jeune femme en plan, j’aurais du l’inviter à me rejoindre… je verrais bien jusqu’où elle irait…






codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: [+18, hot stuff][EVENT Anniversaire] Avoir du flair pour les histoires enflammées - Pv Roxanne  Dim 2 Nov 2014 - 20:27




















 ❝ Avoir du flair pour les histoires enflammées❞
la douceur et l'innocence de la jeunesse ~





Roxanne n'était pas des plus à l'aise dans cette chambre d hôtel maintenant qu'elle prenait le temps d étudier un peu sa situation. Elle si fragile et si prude venait de coucher avec un parfait inconnu comme ça sans s'expliquer pourquoi. Certes c'était un homme mûr et séduisant à n'en pas douter mais ce n'était pas elle de faire ça, elle n'avait jamais connu d autres hommes que Max et cela lui faisait étrange de se dire qu'elle devait passer à autre chose. Après tout c'était elle qui l'avait quitté et elle devait en assumer les conséquences. Hades ne semblait pas le genre d'homme qui lui proposerait une histoire d'amour et elle en était consciente c'est de qui lui avait plu mais finalement elle avait un peu honte d'être cette fille. Elle était donc partit à la salle de bain pour se rafraîchir et et réfléchir aussi. Elle devait rester ? Partir ? Et lui que voulait-il ? Elle n'allait certainement pas lui demander donc elle devrait y réfléchir seule. Elle se décida dans un premier temps de regagner le lit car en  vérité elle n'était pas contre qu'il la prenne dans ses bras et qu'il se contente de la tenir mais pas sur que lui se contenterait de ça. Après elle n'était pas contre une autre petite séance en soit mais elle risquait de s'en vouloir encore plus. Alors devait-elle arrêter ou jouer à "damner pour damner". Elle soupira avant de se glisser dans le lit, les jambes repliées contre sa poitrine en se rongeant les ongles ce qu'elle ne faisait que rarement et qui exprimait son anxiété. Il lui dégagea la main de la bouche en lui disant gentille ment avant de l'embrasser.

- Arrête de faire ça… ta bouche à surement bien mieux à faire…

C'était agréable, vraiment agréable même à bien y réfléchir mais cela n'était-il pas éphémère et passager pour une nuit enfin une après-midi seulement. Tout était aller si vite, la rencontre au bord de la Tamise, l'eau, la venu à l'hôtel pour se sécher et hop elle en était la  vêtue de sa chemise pour cacher sa nudité qu'il avait pourtant bien aperçu et explorer quelques minutes auparavant. Elle ne voulait pas s'accrocher à du vide ni se faire de faux espoirs car elle ne doutait pas qu'il n'était pas pour elle mais elle voulait croire que ça pouvait être plus qu'un simple moment dans ses  bras, qu'elle pouvait lui plaire. Elle ne disait rien et lui non plus et elle ne pouvait s'empêcher de le dévisager alors qu'il fixait le plafond, se mordillant la lèvre inférieure de doutes. Enfin, elle ressentit une douce chaleur alors qu'elle remarqua que son compagnon prenait de nouveau feu. Elle se redressa alors qu'il lui annonçait en se levant.

- C’est vraiment une plaie ces flammes qui apparaissent comme bon leur semble… Il faudrait trouver pourquoi ça arrive… peut-être que ça a un lien avec la fête? Je vais aller prendre une douche pour m’éteindre…

La fête ? Roxanne n'était pas aller à une fête et ça n'empêchait pas sa truffe de chienne de venir de temps à autres depuis tout à l'heure même si pour l'heure elle était tranquille. Elle le regarda filer. Il ne l'invitait pas ? Elle se leva, fixa par la fenêtre avant de se diriger devant la porte de la salle de bain et de poser sa main dessus. Devait-elle entrer ? Non, elle savait que la réponse était non, elle regagna la chambre et attrapa son sac à main rapidement. Elle griffonna son numéro et nota à côté " appelles moi si tu as envie de me revoir. J attend ton coup de fil" et sur la pointe des pieds elle chercha ses sous vêtements et enfila ses vêtements avant de partir en tenant son sac et son manteau à la main. Elle referma doucement la porte de la chambre et fila comme une voleuses rouge de honte alors qu'elle quittait l'hôtel les cheveux mouilles et le corps chaud et rosit et les lèvres gonflées  par leurs ébats. Elle fit un signe de tête à l homme de la réception et s'engouffra dans les froides rues de  Londres sous le soleil couchant. Elle devait trouver un endroit pour la nuit mais se décida finalement à appeler son meilleur ami pour lui annoncer qu'elle arriverait chez lui un peu plus tôt que prévu.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lord of the Dead
Bad Guys
PRESENCE/ABSENCE : Omniprésent... /sbaf/
DOUBLES COMPTES : Trois bêtes très bête...
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : trop vieux pour toi gamine!
COTE COEUR : C'est Helga qui l,a trouvé, elle le garde <3
OCCUPATION : tente de dominer le monde
HUMEUR : Boum Badaboum boum boum boum! Ah!
MON ARRIVÉE : 24/04/2013
MON VOYAGE : 555
POINTS : 125
LOCALISATION : pas de tes oignons!

MessageSujet: Re: [+18, hot stuff][EVENT Anniversaire] Avoir du flair pour les histoires enflammées - Pv Roxanne  Dim 2 Nov 2014 - 22:17

[EVENT Anniversaire]
Avoir du flair pour les histoires enflammées



J’attendis un moment sous la douche, alors que mes cheveux étaient redevenus tout ce qu’il y avait de plus normal. D’ailleurs, l’attente n’avait pas qu’éteint que cela et je me sentais nettement refroidi dans mes ardeurs. Elle ne viendrait pas, tant pis. De toute façon dans la douche, ça pouvait être glissant et je n’avais pas envie de me blesser… non mais vous imaginez expliquer à Helga que je me suis fait mal au dos en tombant dans la douche parce que je baisais une petite jeune de vingt ans? Si je n’étais pas estampillé pervers, là ça serait bon! Et puis j’avais autre chose à faire… comme aller à cette fameuse fête. Le contretemps avait déjà bien assez duré, même si ça avait été bien agréable.

Je me séchai rapidement, sans toucher à ma tête, plus longtemps elle resterait trempée, plus longtemps les flammes resteraient à distance. Je revêtis le peignoir, sortant de la salle de bain pour découvrir une chambre vide. Je souris un moment en voyant que la petite fille bien rangé avait réalisé son erreur… donc pas de second round. Dommage, certes, mais c’était déjà bien d’avoir eu un premier round! Je ne revenais toujours pas comment ça avait été facile, trop presque. Mais bon, il n’y avait rien de mal à attraper une proie facile quand on avait faim. Et puis je ne pouvais m’empêcher de bien aimé tourmenter un peu les pauvres âmes égarées…

Alors que je laissais mon regard se promener sur la pièce, je fus surpris d’apercevoir un bout de papier. J’y découvris un message de ma jeune amante… et bien, elle n’était visiblement pas contre l’idée de remettre ça… intéressant. Je n’étais pas contre non plus. Et bien à mon prochain passage à New-York, je ne manquerais pas de lui faire signe… pas besoin de chasser ainsi, j’avais déjà cette superbe femme qui m’attendrai. Elle était déjà assez sous le charme pour non seulement s’offrir à moi, mais aussi me filer son numéro! Le souvenir de son jeune corps contre le mien me fit sourire… et bien il semblait qu’un peu de chance s’offrait enfin à moi! Je ne pouvais m’empêcher de me demander si la prochaine fois, elle écarterait les cuisses aussi facilement, ou si j’aurai droit à un peu de défi… les jeunes femmes modernes semblaient prêtes à tout pour un peu d’attention…

Je rangeai le numéro dans ma mallette, avec tout ce que j’avais d’important. Je voyageais toujours de façon légère, un peu à la manière d’un homme d’affaire… sauf que mes affaires étaient souvent très mouvementées… un vol par-ci… un meurtre par-là… Les missions étaient toutes différentes, mais au final, il y avait plusieurs ressemblances. J’avais enfin quelque chose pour me distraire…. Mais pour l’instant, il était temps de me préparer pour aller à la petite fête dans l’après-midi. Il fallait encore que je trouve ce parc où ça devait avoir lieu, ensuite que je cherche pour trouver des informations sur les organisateurs… Beaucoup de projets et bien peu de temps!

Avant de sortir de la chambre, je ne pu m’empêcher de sourire à nouveau en repensant aux éveènements de la journée… J’avais plutôt hâte de remettre ça…






codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: [+18, hot stuff][EVENT Anniversaire] Avoir du flair pour les histoires enflammées - Pv Roxanne  
Revenir en haut Aller en bas
 

[+18, hot stuff][EVENT Anniversaire] Avoir du flair pour les histoires enflammées - Pv Roxanne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "Je savais bien qu'il devait y avoir une raison pour être fille. La raison est que les hommes sont aussi beaux." Ondine
» Joyeux anniversaire Patronne !!!! :P
» Event anniversaire : Miyusaki fait son cinéma !
» La Waaagh Kassos, les Bad Moon's Killa
» Un nouveau patch

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP terminés-