Partagez | 
 

 L'argent ne fait pas le bonheur, sauf que... [pv Scar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: L'argent ne fait pas le bonheur, sauf que... [pv Scar]  Ven 30 Mai 2014 - 1:47

L'argent ne fait pas le bonheur, sauf que...


Le sommeil était quelque chose qui était bénéfique la plupart du temps. Lorsqu’on se réveillait, nous en étions plus reposé et prêt à affronter une nouvelle journée. Par contre il y avait des fois où que bien que nous soyons reposé, il y avait une sorte de confusion qui s’installait dès que les yeux étaient à peine entrouvert… c’était justement ce qui m’arrivait ce matin-là. Je ne reconnaissais pas le plafond au dessus de moi… Ce n’était pas celui du palais, il était bien trop crade pour cela et pas assez haut. Ce n’était pas non plus la voute des égouts où je dormais depuis que j’étais transformé en chat, pas assez sale et bas… Oh et je n’étais plus un chat et j’avais des vêtements et une couverture! Les mouvements autour de moi me rappelèrent la présence d’autres personnes. La mémoire me revenait peu à peu alors que je m’étirai comme un chat : Je n’étais plus chez moi! Ce n’était donc pas un rêve! Avais-je rêvé de la sublime créature que j’avais rencontré nu dans une crypte, car je dois avouer que ça ressemblait plus à un fantasme qu’à la réalité, même si je n’avais fait qu’observer… Tournant la tête, je vis Scar, tout ça était donc la réalité? Ma nouvelle réalité.

Je me récapitulais rapidement ce qui s’était passé la veille, question de me souvenir où nous en étions dans ce monde… pas très avancé en fait, mais nous avions tout de même trouvé de quoi nous vêtir, à manger et un endroit où dormir, ce qui n’était pas trop mal pour une seule journée…. Seulement j’aurais évidement préférée être accueilli telle l’impératrice que j’étais… ou du moins être traité comme quelqu’un de la haute société et non comme une vulgaire sans abris, même si c’était ce que j’étais maintenant…

Je m’assis sur ce qu’ils osaient appeler un lit… Je ne savais pas ce qu’ils avaient mis là-dedans, mais il y avait des trucs durs qui me torturaient le dos… des ressorts? Je regrettai les paillasses rembourrées de paille de chez moi! Il était certain que les plumes d’oies étaient beaucoup mieux, mais le foin et la paille étaient toujours mieux que ce truc sur lequel j’avais essayé de dormir. Comme si ce n’était pas assez, l’endroit empestait la sueur et le moisi… Il nous fallait trouver un meilleur endroit, nous valions bien plus que ça!

J’attendis que mon compagnon d’infortune semble réveillé avant de lui parler discrètement, ne voulant pas m’attirer les foudres des autres gens dormant dans se refuge. Je n’avais pas peur d’eux, mais il était un peu tôt pour me mettre des gens à dos… et puis nous ne savions pas de quoi les personnes peuplant ce monde étaient capable.

- Je propose que nous mangions un petit quelque chose avant de partir à l’exploration de la ville et à la recherche d’un moyen pour obtenir de quoi nous payer des vêtements et un vrai bon repas.

Je passai aux toilettes, m’admirant dans le miroir après m’être lavé le visage. Je replaçai mon foulard sur ma tête chauve avec un grognement… je devrai me trouver une coiffe au plus vite… voir plusieurs, comme lorsque j’étais chez moi! Une société aussi évoluée devait avoir des tas de choix de perruques à l’apparence naturelle… Mais tout d’abord, il fallait de l’argent. Je sortis de la petite pièce pour rejoindre mon allié, pour que nous allâmes voir ce qu’il y avait au menu le matin… des tranches de pain carbonisées et des bols de gruau fades et à peine tièdes… Bon c’était toujours mieux que de mourir de faim, je suppose. Je me contentai du gruau, prenant place à la même table que la veille, mangeant sans appétit.

- Bientôt nous aurons droit à beaucoup mieux que cela… ils ne donneront pas leurs meilleurs plats aux pauvres… Sinon pour changer de sujet… je ne peux m’empêcher de me demander, Scar est-il votre vrai prénom? Car personne n’appellerait son enfant cicatrice, non? Enfin pas d’où je viens.

Je terminai mon bol en écoutant sa réponse. Je n’étais pas du genre à me préoccuper beaucoup des gens, mais je ne pouvais m’empêcher de le trouver très intéressant… et puis lorsqu’il parlait, ça me donnait une bonne raison de le regarder sans avoir l’air de la plus grande obsédée au monde.





codes par shyvana


Dernière édition par Yzma M. Press le Sam 31 Mai 2014 - 1:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: L'argent ne fait pas le bonheur, sauf que... [pv Scar]  Ven 30 Mai 2014 - 3:04


L'argent ne fait pas le bonheur, sauf que...


Quelle étrange sensation de dormir sur une surface molle comme celle-là avec seulement quelques petites bosses un peu plus dures. Mais en dormant sur le côté elles ne m'avaient point dérangé durant mon sommeil. Les ronflements des autres non plus. J'étais malgré moi habitué d'entendre les hyènes ronfler et donc mon sommeil fut paisible et réparateur. J'avais le ventre plein, J'étais au chaud et malgré la situation étrange, j'étais confortable. C'était bien plus que ce que j'avais eut les derniers temps de mon règne. Donc quand mon sommeil fut interrompu par des bruits de discussion, je ne fis que soupirer et ouvrit les yeux pour que ma première vision de la journée était le derrière puant d'un humain. Vision infâme! Repoussant un peu la peau qui me recouvrait, je redressai la tête tout en m'étirant longuement, appréciant un léger craquement dans mon dos. Que c'était agréable. Mes yeux scannèrent la pièce et tombèrent immédiatement son mon alliée qui s'approchait déjà. Devais-je me lever? J'aimais cette chose molle sous moi, je voulais rester coucher encore un moment...

-Bon matin à vous aussi.

Ma gueule me semblait pâteuse et mes yeux avaient un peu de mal à faire le focus. Je baillai longuement, me servant de mes mains pour frotter mes yeux. Voilà, c'était un peu mieux. Ah... Mais qu'elle était énervée, ne pouvait-elle pas se reposer encore quelques minutes? Il était bien trop tôt pour courir un peu partout... Par contre l'idée de manger avait du mérite. Qui sait, peut-être il y aurait de la viande cette fois-ci!

-Parler de travail à cette heure... Les humains sont fous...

J’enfouis ma tête dans cette chose moelleuse qui se trouvait sous ma tête. Ça sentait la sueur mais ce n'était pas désagréable... Ça sentait vivant... J'entendis Yzma s'éloigner. Bon... Me lever... M'étirant de nouveau et ne voyant pas d'arrière train devant moi je me levai lentement. J'avais une envie d'uriner assez importante mais rien autour de moi ne semblait fait pour cette fonction. Je suivit un des mâles et me retrouvai dans une pièce sentant fortement les déjections. Frémissant, j'imitai l'humain à côté de moi et quittai le plus rapidement cet antre des horreurs, les effluves semblant me suivre. Ils ne voulaient visiblement pas se battre pour ce territoire alors pourquoi faisaient-ils cela? J'accordai un hochement de tête à mon alliée alors que nous nous dirigions vers la pièce ou la nourriture se trouvait. Mon ventre grogna malgré moi alors je ne dédaignai pas toutes les options, je souhaitais gouter à tout, j'étais curieux de ces nouvelles saveurs. Les tranches carrées goutaient comme la fumée des feux de savane et la soupe de grain avait une texture étrange mais goutait peu. Toujours pas de viande... Malgré tout, je mangeai avec appétit, étonné moi même de la faim qui me tiraillait. Ma dernière bouche se bloqua dans ma gorge en entendant la question que posait la femelle. Ma première réaction fut de vouloir feuler, mais reconsidérant ma situation, je détournai la tête, tentant de projeter quelle venait de faire une lourde erreur. Ah... Les souvenirs douloureux de mon enfance, la jalousie. J'avais gagné au final, du moins sur ce point, mais ma cicatrice qui avait disparut avec ma transformation, n'avait pas disparut dans mon esprit.

-J'ai choisi ce nom. Pour me rappeler que les erreurs laissent des traces indélébiles.

D'une main distraire, je passai les doigts sur mon œil, effleurant la peau qui ne portait plus la trace de mon échec. Délaissant le reste du pain sur le plateau, je me relevai brusquement.

-Je crois que nous devrions partir.

Gardant mon expression neutre, je pris le plateau, le déposai avec les autres puis je fis signe à la femelle de passer devant moi puisqu'elle savait ou aller... Probablement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: L'argent ne fait pas le bonheur, sauf que... [pv Scar]  Sam 31 Mai 2014 - 23:07

L'argent ne fait pas le bonheur, sauf que...


J’avais vraiment un gros chat comme collaborateur… L’avenir appartient à ceux qui se lève tôt, il ne savait pas cela? Mais bon, j’avais plus important à m’occuper que de lui faire la morale… déjà que je commis une bourde en lui demandant pour son prénom… Donc j’avais raison, il avait un autre prénom de naissance. Son passé semblait un sujet sensible. Un échec n’était jamais facile à accepté, je le comprenais bien, puisque j’avais moi aussi subit es revers du destin… Je continuai de l’observer, le voyant toucher son œil… Une cicatrice près de l’œil qui avait disparut avec la transformation? Parce que pour l’avoir regardé encore et encore, je pouvais affirmer ne pas avoir vu de marques sur son beau visage! Même s’il voulait clairement me faire voir que je n’aurais pas du lui parler de ça, je ne baissai pas le regard. Je n’avais pas à avoir honte de vouloir le connaitre! Il devrait au contraire être heureux que je me préoccupe de lui, ce n’était pas une considération que j’avais pour tout le monde… En fait il y avait peu de gens qui avait un intérêt à mes yeux.

Lorsqu’il parla de partir, je ne le contredit pas. Un peu pour ne pas le contrarier encore plus, car me mettre à dos mon allié n’était pas dans mes plans.  Ah et aussi parce que j’en avais assez de cet endroit qui sentait l’échec de tous les gens répugnants… de l’air nous ferait le plus grand bien!
Il me laissa passer devant lui, croyant que je savais où aller… Non, je ne le savais pas plus, mais par contre je savais lire et j’avais déjà vécut dans un monde d’humains, ce qui me donnait un net avantage. Par contre ça ne m’indiquait pas par où commencer pour trouver une source de revenu… Peut-être que l’homme qui gérait le centre et à qui j’avais demandé de l’aide la veille saurait m’indiquer où chercher? Je ne perdais rien à aller lui parler à nouveau… sauf peut-être le peu de dignité me restant? Je lui refis donc mon petit numéro, racontant que je ne savais pas par où commencer pour trouver un emploi, que je ne voulais pas devenir un poids pour la société et blablabla… Il me donna une liasse de papiers en disant de chercher dans ce « journal » qu’il y avait des employeurs qui y laissaient des postes vacants…. Et que sinon, il y avait des centres de placement et il me donna une carte.

Je retournai vers Scar avant de sortir dans la rue. Je commençai à regarder le fameux journal, mais il n’y avait rien d’intéressant aux première pages… Je n’avais rien à faire d’un accident de voiture ou des soldes du printemps… pour acheter des vêtements, il me fallait tout d’abord de l’argent… J’arrivai enfin à une page de petites annonces :

- Il y a ici des propositions d’emplois. Les personnes qui annoncent ici sont près à payer pour que des gens fassent ces trucs. Il y a des demandes pour des acteurs, peut-être que ça vous irait? Sinon garder des enfants? Non vraiment pas. Hum… ambassadrice Avon? Ça serait bien d’avoir accès à des produits de beauté… toiletteur pour chien et chat? Professeur de danse? Gardien de sécurité? conseiller en communication? Il y a certes du choix, mais il doit falloir quelques qualifications pour certains travaux...

Travailler pour quelqu’un me dégoutait, mais si je voulais pouvoir faire mes petits trucs pour moi, il fallait que j’obtienne de l’argent et du matériel…  et je devais apprendre les techniques de chimistes du coin! J’avais déjà en tête l’endroit tout indiqué pour mon futur laboratoire secret et ça me donnait une certaine motivation.

- Y a-t-il quelque chose qui vous tente? Sinon avez-vous des trucs à proposer? Des talents particuliers qui pourraient être exploités? Il n’y a rien de très glorieux, mais il nous faut de l’argent avant d’être sélectif… Nous pouvons aussi aller dans un centre de placement, mais il se pourrait que nous ayons des problèmes puisque nous n’avons pas de papiers d’identités ici…

Dans ce monde, nous n’étions personne, peu importe notre gloire passée… Il fallait que le roi le comprenne, car il risquait de passer pour un idiot s’il croyait qu’on allait tout lui donner tout cuit dans le bec!





codes par shyvana


Dernière édition par Yzma M. Press le Mar 5 Aoû 2014 - 0:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: L'argent ne fait pas le bonheur, sauf que... [pv Scar]  Dim 27 Juil 2014 - 23:56


L'argent ne fait pas le bonheur, sauf que...


Travailler... Ce mot répugnant roulait dans ma tête, comme une larve se promène dans le cerveau d'une bête morte. Rien de bien réjouissant. Je suivis la femme, regardant les humains se promener autour de nous. Ils étaient enrobés de vêtements colorés ou sombres, collant à leurs corps, ou pas. Certains étaient gros, énorme même, certains étaient si mince qu'on voyait les os pointer sous la chaire. Famélique côtoyaient l'obésité. Vieux ou jeunes, peu d'enfants par contre, chose mauvaise quand on veut que la race survive. À moins qu'ils ne les laissaient dans leur tanière. Possible en fait. certains parlaient seuls dans une petite pierre, d'autre portaient un truc sur la tête, semblant oublieux du monde. Des murs vifs, brillants de mille feu se mouvaient, devenaient visage, produits et paysages. Mes yeux bondissaient d'une chose à l'autre, un monde différent de celui ou on se trouvait précédemment, une séparation nette. Ici tout respirait la prospérité, il y avait même des contenants débordant de restes de nourriture! Je faillait même entrer en collision avec la femme qui s'était arrêtée en me proposant quoi? Ah, le travail, le travail. N'avait-elle que ce mot à la bouche? Je voulais découvrir, visiter, voir les merveilles qui m'entouraient! Toucher, gouter, imiter ce qui m'entourait, me fondre dans la masse pour mieux en ressortir, glorieux et magnifique, dieu parmi les hommes! Toucher ces peaux si fragiles, si douces, ces couleurs changeante, je voulais les voir, les absorber!

Mais non, il fallait que j'écoute cette humaine.

-Je sais diriger, je sais parler, je sais chasser et d'après les regards que vous me faites, je suis un spécimen mâle des plus attrayants.

Je lui fit un sourire charmeur.

-Je ne suis pas aveugle non plus. Peu importe la race, il y a des signes. À moins que les humains soient cannibales, je ne vois pas d'autre raison que celle-là pour le fait que vous me dévorez des yeux régulièrement, surtout quand je suis peu couvert. Êtes-vous en train d'ovuler? Enfin, bref, en quoi consiste ce... travail... conseiller en communication? Acteur, je vois un peu, pareil pour gardien, mais ça, ça m'intrigue.

Les histoires d'ovulation m’intéressaient peu, mais si je pouvais délayer cette histoire de travail...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: L'argent ne fait pas le bonheur, sauf que... [pv Scar]  Mar 5 Aoû 2014 - 0:38

L'argent ne fait pas le bonheur, sauf que...

Non mais quel fainéant… C’était tout ce que je trouvais à dire… Il ne croyait quand même pas que j’allais travailler pendant que lui dormirait? Je pouvais comprendre que c’était un nouveau monde qui s’offrait à lui, mais s’il voulait connaitre le vrai confort, il fallait faire un petit effort! Il ne semblait pas comprendre qu’il n’avait rien vu du véritable bien-être que cette vie pouvait nous procurer. On pouvait obliger tous ses humains à nous manger dans la main, mais il fallait passer à l’action pour cela. Ce n’était pas en se faisant les griffes tout en s’étirant que nous aurions des résultats… Je n’appréciai pas l’idée de devoir me salir les mains, après tout j’avais par le passé travaillé fort afin de gravir les échelons… jusqu’à ce que je suis bien placé et puis j’avais embauché jeune homme par-dessus jeune homme afin de faire le travail.

Cette fois c’était différent. Le bellâtre qui m’accompagnait était peut-être paresseux, mais pas en manque d’intelligence contrairement à mes employés. Ça avait des avantages, comme que je n’avais pas l’impression de parler à un légume, mais un inconvénient pointait : il n’était pas manœuvrable. Ah et on pouvait dire qu’il savait observer…  Il avait remarqué que je le dévorais un peu trop du regard… Il manqua quelque peu de délicatesse pour me le faire savoir d’ailleurs… Et puis j’étais trop vieille pour ovuler… Faisant de mon mieux pour garder contenance, je lui répondis sans trop attendre :

- Les humaines n’ont pas besoin d’ovuler pour trouver un homme séduisant. Il est d’ailleurs très mal venu de parler en ces termes. Les cycles hormonaux des femmes est un sujet tabou, donc ne leur parlez pas à moins d’être très proche et que ça soit absolument nécessaire.

J’avais l’impression qu’il essayait d’éluder la question du travail… ce qui n’étais évidement pas surprenant de sa part. Aussi paresseux qu’un chat! Il me fallait donc le ramer à l’ordre, encore. Je ne pouvais m’empêcher de penser que si je ne l’avais pas trouvé, il n’irait pas très loin… Bon je ne m’attendais pas vraiment à une reconnaissance quelconque, ce n’était qu’un homme après tout et je n’avais connu que des déceptions avec les hommes… mais je n’arrivais pas à me passer d’eux…

Puisqu’il semblait intéressé par les conseillers en communications, je lus rapidement une description pour me rendre compte que ce poste ressemblait à celui que j’avais avant que le gamin ne me renvoie. J’aurais pu appliquer dessus ce poste, ayant pas mal d’expérience, mais je n’avais pas particulièrement envie de refaire un parcourt semblable à celui de mon ancienne vie.

- Cet emploi consiste à conseiller des politiciens à propos de qu’ils fon publiquement, soit l’habillement, leur façon de parler, ce qu’ils disent et de la publicité les entourant. Ils doivent voir à ce que l’image du politicien soit bien perçu par le publique. Par contre si cela vous intéresse, il vous faudra apprendre à lire ainsi que les coutumes des humains.

Bon en fait pour presque n’importe quel emploi il nous faudrait nous renseigner. J’avais certes des bases en comportement humain, mais ce n’étais pas la même époque, il y avait sans doute des changements depuis le temps! Et puis ce n’étais pas le même pays, ni le même continent en fait!

Je continuai d’avancer dans la rue, cherchant des repères, tout comme un moyen de faire de l’argent rapidement. Il nous faudrait rapidement des pièces d’identités… Tant de choses à penser… Je vis alors une pancarte dans une pharmacie… ils demandaient une assistante. Je n’avais pas mes diplômes mais peut-être que l’expérience ferait l’affaire? Qui ne tente rien n’a rien, donc j’entrai pour proposer mes services. Il s’avéra bien vite que c’était plus compliqué qu’à ce qu’il paraissait… Ils auraient voulu un papier avec ce que j’avais fait comme travail, mes qualifications et ce genre de trucs… des pièces d’identités… je n’avais rien de tout cela! Je dus argumenter afin d’obtenir un rendez-vous avec le patron. Je crois que l’employé avait peur de moi… mais passons.

Je ressortis plutôt satisfaite :

- Je dois revenir plus tard, mais je crois que malgré tout j’ai de bonnes chances… Il faudrait que je trouve du papier et un crayon… Alors, que voulez-vous faire?







codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: L'argent ne fait pas le bonheur, sauf que... [pv Scar]  Mer 6 Aoû 2014 - 2:15


L'argent ne fait pas le bonheur, sauf que...


Il semblait que j'avais touché une corde sensible. Visiblement, elle n'était plus à même de procréer et cela la rendait amère. Je gardai ces pensées pour moi-même, ne souhaitant pas voir son visage se contorsionner sous la colère, le résultat n'étant pas des plus jolis visuellement parlant. Au moins elle me donna les informations que je souhaitais.

-J'apprends vite et j'apprends bien. Je ne suis pas inquiet pour cela. Je vois que les dessins se répètent souvent, ce ne doit pas être si compliqué.

Si elle réussissait, je le pourrais sans problème. Pour les coutumes, ça pourrait prendre plus de temps, chaque race a ses différences après tout.

-Ah...

Je suivis de nouveau la femme, observant toujours les gens et les choses qui m'entouraient, mais quand celle-ci voulu entrer dans un autre endroit, je restai dehors. Trop de temps à l'intérieur m'étouffait. Je m'adossai au mur, les yeux dans le vague, pensant aux derniers événements. Travailler, apprendre, évoluer. Quelque chose attira mon regard. Ou plutôt quelqu'un. Une jeune femelle au poil noir et droit me regardait puis détournait le regard, devenant de plus en plus rouge sous mes yeux. Voyant que je ne la quittais pas du regard, elle s'approcha, quelque peu incertaine, avec ses chaussures qui claquait contre le sol, l'arrière relevé sur deux pointes. Ses vêtements moulants cachaient peu sa silhouette, bien qu'ils cachaient la peau pâle. Elle me souriait, ses grands yeux bruns me dévorant des yeux non sans me rappeler le regard de mon alliée. Une discussion légère débuta et avant même que je ne le réalise, elle m'avait laissé un bout de papier dans ma poche de pantalon, main qui était restée là un moment un peu trop long pour ce simple fait. Elle était partie avec un clin d’œil et les joues un peu rouges, me disant au revoir et de l'appeler si l'envie me prenait. Mon charme devait avoir fait effet bien malgré moi... J'haussai les épaules. Appeler les gens... Comment? Monter sur le haut d'un bâtiment et crier un nom? Envoyer un messager? Demander à un oiseau?

Tâtant le papier, je vis Yzma sortir.

-Oh je ne sais trop. Manger, puis vous pourriez me montrer à lire... Combien de temps croyez-vous que cela va prendre?

Je tirai le papier de ma poche, tentant de déchiffrer les petits dessins.

-Je me demande d'ailleurs ce que ce papier indique... Une femme me l'a donné après avoir discuté avec moi.

Je tendis la chose d'un air détaché. Mais intérieurement j'étais réellement curieux. Peut-être étais-ce une partie importante de leurs coutumes. Ou une indication importante d'une sorte ou d'un autre. Il y avait tellement de possibilités! Peut-être étais-ce un message codé que seul moi pourrait comprendre, peut-être étais-je dans une confidence sans même le réaliser. Après tout, la femelle avait parlé de bien des choses et j'avais abondé dans son sens, ignorant la moitié de ce dont elle parlait, bien que je lui avait posé beaucoup de questions.

-Il semblerait donc qu'aujourd'hui pourrait être une journée d'apprentissage. Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: L'argent ne fait pas le bonheur, sauf que... [pv Scar]  Dim 10 Aoû 2014 - 20:02

L'argent ne fait pas le bonheur, sauf que...

Il semblait s’être produit quelque chose pendant que je me trouvais dans la pharmacie… je ne le sus pas tout de suite, puisqu’il répondit tout d’abord à ma question sur ce qu’il voulait faire. Manger? Nous venions de manger… Monsieur le roi pouvait peut-être manger à tout heure du jour, mais vu notre situation, nous avions que certain moment pour aller prendre nos repas gratuits… Apprendre à lire… je comprenais pourquoi il voulait le faire et je savais que ça lui ouvrirait bien plus de portes par la suite… mais dans le moment présent, ça ne rapportait pas d’argent comme activité! Et puis pendant que je lui montrais, moi non plus je ne gagnais rien. Je sais que je parais obsédé par cela, mais c’est que je n’ai pas envie de dormir dans la rue! Je veux du confort et du luxe! Les lions dorment sur le sol et n’ont pas de commodités, mais j’ai vécut dans un palais, alors cette vie me manque! Bon en fait je passais beaucoup de temps dans mon laboratoire secret, mais au moins j’avais un toit sur la tête et j’avais un lit si je voulais faire une sieste.

- Manger? Il  vous faudra attendre je le crains. Tant que nous n’aurons pas d’argent, nous ne pourrons pas manger quand bon nous semblera. Le temps pour apprendre à lire dépendra de votre vitesse de compréhension.

C’est alors qu’il me montra le bout de papier avec les chiffres. Il y avait aussi un prénom féminin inscrit… Ce devait être le prénom de cette femme qui avait parlé à Scar pendant que j’étais occupée à l’intérieur. Je n’aimais pas trop que les femmes tournent autour de lui… Moi jalouse? Bon j’aurais aimé aussi être une jolie jeune demoiselle et attirer les regards de désir du sexe opposé… mais tout ça n’est que distraction! Comment réussir à diriger un pays, voir le monde s’il y avait toujours ce genre de dérangement? Quoique peut-être que nous pourrions utiliser l’attirance des jeunes demoiselles pour leur soutirer de l’information, voir de l’argent? Dit comme ça, c’était comme si je songeais à vendre le corps de Scar… il ne serait pas d’accord, alors aussi bien chasser cette idée… Mais pourtant ça serait surement très payant, même s’il ne faisait qu’escorte ou un truc du genre…

Je dispersai à nouveau ces idées pour me concentrer sur les chiffres… qu’était-ce? Un code? Mais à quoi servait de donner un code à quelqu’un s’il n’avait pas la clef pour le déchiffrer? En fait ce numéro me disait quelque chose, pas que je l’avais vu lui en particulier, mais plutôt que j’en avais vu des semblables! Mais où? Dans le journal? Je jetais un œil à nouveau sur l’amas de papier, plus particulièrement dans la section des emplois… Chaque annonce ce terminait par une série de chiffres précédé de la mention « Tel : » je finis par trouver le mot complet… Téléphone. Ce devait être un moyen de communiquer, mais je ne savais pas comment faire. J’exposai tout de même ma théorie à mon comparse :

- Je crois que c’est un moyen de lui parler à nouveau… ou de lui faire savoir que vous voulez la rencontrer. Je ne connais pas ce genre de choses… il faudra approfondir les recherches à ce sujet… mais oui, commençons l’apprentissage.

Je lui redonnai le numéro, il pouvait bien en faire ce qu’il voulait, tant que ça ne dérangeait pas mes plans, je pouvais vivre avec. Par contre, il fallait que je trouve du papier et un crayon parce que sinon ça serait difficile de lui monter seulement avec le journal… je vis une petite cabane avec une mentionne téléphone dessus… Il y avait à l’intérieur un gros livre avec une liste interminable de numéros et de noms… Je désignai l’objet en forme de banane relié par un fil à une boite avec des chiffres avec des fentes pour insérer je ne savais trop quoi.

- Je crois que c’est ça un téléphone… mais nous verrons à comment ça s’utilise plus tard si ça ne vous dérange pas.

Je trouvai un crayon abandonné et un bout de papier. Enfin un peu de chance, quoique nous n’avions pas rencontré tant de difficultés jusqu’à présent. Je trouvais un banc libre et y pris place. Je pris le bout de papier et y inscrivis les chiffres de 0 à 9, parce que ça me semblait le plus simple pour commencer :

- Voici les chiffres. Ils servent à compter, mais aussi à communiqué ici.

Je lui nommai donc. Continuant en lui expliquant ce qui se passait après neuf et ainsi de suite. Je ne crois pas qu’il ait eu un problème avec cela en fait. Ensuite j’enchainai avec les lettres, écrivant les vingt-six lettres de l’alphabet en majuscule et en minuscule. Je les nommai, expliquant ensuite tout en lui montrant le journal :

- Les majuscules servent au début de la phrase et aussi pour les noms propres, comme les prénom et nom de familles, les noms de pays, de ville… les minuscules sont utilisées pour le reste de la phrase. Si un mot ou une phrase est écrite entièrement en majuscule, ça équivaut à quelqu’un qui crierait. Ensuite on agence les lettres entre-elles pour faire des syllabes. Avec les syllabes, ont fait les mots.

Je lui montrai les combinaisons pour faire certains sons et comment les agencer pour faire des mots. Après un moment je me levai :

- Il va être temps que j’aille à mon entretient. Pendant ce temps, vous pouvez essayez de comprendre le fonctionnement du téléphone. Si vous demandez de l’aide, dites que c’est pour appeler votre sœur, sinon les femmes ne voudront pas vous aider… Il faut leur laisser un peu d’espoir, les pauvres. Ou essayer de reproduire les lettres et les chiffres. Sinon explorez les environs? On se retrouve à la cabine téléphonique en face dans environ une heure? Peut-être que ça sera plus long, je ne sais pas… mais bon, celui qui est ici en premier n’aura qu’à attendre l’autre.

Je parti sans réaliser qu’il ne savait peut-être pas ce qu’était une heure… Il était brillant, donc il comprendrait que c’était une unité de temps. Et puis il n’avait qu’à rester là sinon…





codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: L'argent ne fait pas le bonheur, sauf que... [pv Scar]  Dim 10 Aoû 2014 - 21:32


L'argent ne fait pas le bonheur, sauf que...


Ah... Ne pas manger... Quelle déception... Qu'est-ce que je donnerais pour une pièce de viande bien saignante! Un morceau de phacochère, une cuisse d'antilope, quelque chose! Je laissai un léger soupir m'échapper. Au moins, elle voulait bien m'apprendre. Tant mieux, elle comprenait certainement que sur le long terme, le fait que je ne sache pas comprendre ces méthodes de communication me seraient néfaste. Mes yeux étaient posés sur le papier, observant les dessins et les symboles. Les chiffres étaient aisés. Après tout, je savais compter. Un roi doit savoir de sujets il a! Les lettres étaient plus compliquées... Mais cela viendrait avec le temps. Au moins, je comprenais la série de chiffre. Une connexion avec la jeune femme. On utilisait ce...téléphone, puis on pouvait se parler, ou au moins communiquer. Surement un oiseau transmettait le message ou une chose comme ça.

-Oui oui... Je ferai ça...

D'un œil pensif, je la regardai s'éloigner. Je m'étirai longuement avant de me lever, fixant l'étrange chose permettant de communiquer avec d'autres humains.

-Ahhh... Si seulement je connaissais tout tes secrets...

Bon... Et si j'essayais de presser les même chiffres que ceux du papier? Rien. Je pris la chose noire et un bruit dérangeant se fit entendre.

-Allo? Allo?

-Veuillez raccrocher ou recomposer de nouveau.

Je refis la série de chiffre et un nouveau bruit se fit entendre, puis une voix de femme. Je bafouillai un instant, celle-ci me proposant de faire un appel à frais virés. Pourquoi pas? Je pressai le 1 et un nouveau bruit se fit entendre. La voix de femme demanda à la voix que je reconnaissais à présent si elle voulait prendre un appel et j’entendis ma propre voix dire mon nom, mais je n'avais rien dit! La femme que j'avais rencontré accepta. On discuta quelques instants, elle me donna même une excuse pour le fait qu'elle doive payer la conversation avec cette machine. Perdre un portefeuille, moi? Je ne savais même pas ce que c'était, mais selon elle, c'était l'explication logique, je la laissai donc penser ce qu'elle voulait. Elle commença même à m'inviter chez elle. Qu'elle allait me préparer le meilleur repas de ma vie et qu'on pourrait passer une soirée inoubliable. Ce n'était pas une mauvaise idée... Je pouvais passer la soirée avec elle. J'en apprendrais certainement plus sur les humains et elle me promettait un repas avec de la viande, j'y gagnais à tout les coups. Ce n'était certainement pas désintéressé, mais je pourrais découvrir ce qu'elle voulait.

Je tournai la tête vers l'endroit ou Yzma était entrée. Oh et tant pis pour elle. Se faire des contacts était important. elle pourrait comprendre. De toute manière, je faisais ce que je voulais. J'étais roi et maitre que diable! La jeune femme me dit qu'elle allait venir me chercher d'ici 10 minutes, s'étant libéré de ses engagements. Ce qu'elle voulait dire, je n'en savais rien, mais elle venait rapidement, ce qui était pour le mieux. J'attendis, adossé au mur quand un cri lancinant se fit entendre, attirant mon attention. La jeune femme était dans une de ses bêtes mouvantes et me faisait signe. J'embarquai avec une légère appréhension mais elle me sourit, faisant avancer la chose et laissant derrière nous mon alliée.

J'allais découvrir bien des choses, j'en étais certain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: L'argent ne fait pas le bonheur, sauf que... [pv Scar]  Lun 11 Aoû 2014 - 2:08

L'argent ne fait pas le bonheur, sauf que...

Je le laissai là, sans me retourner… Qu’il occupe son temps comme bon lui plaisait. Au moins travailler mentalement semblait moins le déranger que de bouger son joli petit cul. Il me faisait penser à un gamin, jamais content. Il voulait tout avoir tout de suite et sans rien faire… Ce devait être l’attitude de la plupart des rois et empereurs, parce que ce morveux de Kuzco était pareil. Bon, je n’avais pas été mieux pendant mon court règne à bien y penser, mais jamais je n’avouerai. J’étais la meilleure, la sublime et je ne pouvais compter que sur moi, voilà ce que j’avais retenu.

Je me rendis à la pharmacie pour en rencontrer le propriétaire. Il me demanda pourquoi je cherchai un emploi plutôt qu’être à le retraite… il me cherchait ou quoi? Non mais on ne mettait pas à la retraite ses envies de pouvoir, de richesse et de domination du monde… bon, évidement ce n’était pas vraiment les arguments que je devais lui servir… et encore moins lui servir un air outré! Je pris donc un air bien piteux pour lui dire que j’avais perdu mon régime de retraite lorsque j’avais du quitter précipitamment mon pays. Je n’avais plus personne pour m’aider et c’était pour cela que je n’avais pas de papiers. Non seulement cette excuse expliquait pleins de détails, mais elle n’était pas tout à fait fausse. J’en étais plutôt fière de cette trouvaille. Je m’en servirai toujours à l’avenir! Bon, il me faudrait soit trouver un pays à nommer, ou verser des larmes de crocodile afin de ne pas avoir à le dire. Je n’aurais qu’à trouver un pays en guerre et dire qu’aller m’installer là fut la pire décision de ma vie. Mon histoire se formait peu à peu dans ma tête.

Nous parlâmes de mes connaissances et l’homme décida de me prendre à l’essai. Nous discutâmes salaire et je ne me montrai pas trop gourmande, ne sachant pas ce qui était d’usage… mais ça me semblait beaucoup, surtout quand chez moi beaucoup n’étaient même pas payé une pièce par jour… alors qu’ici le salaire allait en fonction des heures travaillées. Je gagnerai dix Euro pour chaque heure! J’étais plutôt satisfaite jusqu’à ce que je vois les prix des appartements… je n’aurais pas assez d’argents avant un moment… et je devais rassembler cette somme à tout les mois! Bon au moins en attendant je pouvais dormir au refuge ou dans la crypte.

Je me rendis au point de rendez-vous, mais pas de traces de Scar. Que pouvait-il fabriquer? Le temps que je lui avais imparti était écoulé, donc une décision s’imposait. Continuer à l’attendre et avoir l’air de la dernière des cruches ou continuer sans lui? Et bien je n’avais pas de temps à perdre avec lui. Il n’était pas manœuvrable et il me faisait souvent perdre du temps, donc je n’allais certainement pas lui courir après, je laissais ça aux petites pimbêches de ce monde qui se laissaient guider par leurs hormones… d’ailleurs, c’était sans doute ses dernières qui avaient eut raison de lui… Je n’étais pas vraiment fâchée ou même déçue, juste blasée. Pour l’instant je lui avais donné plus que lui en retour… ça devrait changer s’il revenait vers moi, puisque sinon notre collaboration ne survivrait pas.

Je pris la direction de la soupe populaire et je pus manger. Bientôt j’aurais le droit à un vrai repas… demain peut-être? J’avais comme projet de demander d’être payé pour ma journée afin de pouvoir subvenir à mes besoins primaires… donc manger et me vêtir, puisque ça serait surement la seule chose dans mes moyens. Je découvris qu’il n’y avait pas de lit disponible ce soir-là… Direction le cimetière alors… je me réfugiai dans la crypte avec une couverture. Avant qu’il ne fasse totalement noir à l’extérieur, je pu concevoir comment je pourrais aménager cet endroit qui serait mon nouveau laboratoire secret… lorsque je pourrais avoir des instruments adéquat pour y travailler…
Je m’endormie en songeant comment je pourrais faire de cet endroit un lieu de travail approprié à la grande chimiste que je suis!

Hrp: Fin du rp... on se reverra chaton 8D





codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: L'argent ne fait pas le bonheur, sauf que... [pv Scar]  
Revenir en haut Aller en bas
 

L'argent ne fait pas le bonheur, sauf que... [pv Scar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'argent ne fait pas le bonheur..Mais il y contribue[Mission : Chahut et héritage]
» l'argent ne fait pas le bonheur mais je préfère pleurer en porsche
» L'argent ne fait pas le bonheur [Criss]
» #_celui qui dit que l'argent ne fais pas le bonheur ne savais pas ou faire les boutiques (a')
» L'argent ne fait pas le bonheur, mais je préfère pleurer dans ma Porsche que d'avoir un fou rire dans le métro ~ Devon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP terminés-