No more happy endings...
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
LEGO® Ideas 21320 – Les fossiles de ...
Voir le deal
49.99 €

 :: Paris :: Alentours et au delà :: Habitations :: Hôtel Le Nouveau Monde
Piou Piou ~ Libre
Kevin Dabou
Kevin Dabou
Faith, trust and pixie dust
Admine Animals
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Up
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans
COTE COEUR : chocolat <3
OCCUPATION : mendier et squatter
LOCALISATION : perdue à New-York ou à Londres
HUMEUR : J'ai faim
COULEUR PAROLE : 6600ff
DOUBLES COMPTES : Tim, Hadès, Mally, l'alcoolo, l'ambulancière & Gram
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Jennifer Lawrence & Abyss
MON ARRIVÉE : 24/03/2018
MON VOYAGE : 570
POINTS : 1113
Lun 5 Oct 2020 - 2:19

5I4U.gif

Piou Piou

SQUAAAWK




Gauche. Droite. Gauche. Ou peut-être est-ce l’inverse? De toute façon, je ne sais pas les différencier. Bon, parfois quand je prends le temps, j’y arrive. C’est tellement compliqué d’être humaine! Un oiseau n’a pas à savoir ce genre de détails! Il y a ce côté-là et l’autre côté, ce qui simplifie tout, surtout en cas de fuite. Je n’ai jamais eu à penser à les nommer autrement, ça m’a surpris d’apprendre l’existence de la gauche et la droite. Comme si ce n’est pas assez compliqué, il ne faut pas confondre la droite et tout droit, qui signifie continuer d’avancer devant soit. Je ne dois pas trop penser à ça, sinon je vais encore avoir mal à la tête. Trop réfléchir, ça donne le tournis.

Je regarde à nouveau d’un côté, puis de l’autre… avant de recommencer du premier. La voie semble libre… je crois. En cas de doutes, se cacher derrière un faux arbre de métal avec une lumière au somment. C’est quand même étrange de la lumière en pleine nuit. Ça me rend triste, parce qu’elle cache les étoiles. En ville, même par temps dégagé, on ne peut rien voir de la beauté du ciel. Timon dit que c’est de la pollution lumineuse. On n’en parle pas beaucoup, mais je sais que la nature lui manque aussi. Sauf que lui, il a une vie bien remplie qui l’aide à passer outre. Moi, je traine ici et là, faisant tout et n’importe quoi. Je n’ai pas de but, autre que manger, m’amuser et me faire des amis. Sauf que c’est difficile dans une ville qui parle une autre langue comme ici.

Je regarde à nouveau. C’est bon, je peux y aller, il n’y a personne. Je traverse donc la rue, guettant le moindre prédateur… heu véhicule. C’est dangereux ces trucs-là! Une fois, j’ai vu un chat écrasé, ça m’a un peu retournée, même si je ne les aime plus trop depuis que j’ai vu un de ces animaux se balader avec un petit oiseau dans la gueule. Dommage que ce soit des prédateurs, je les trouve amusant avec leur ronronnement. Ils cachent bien leur jeu quand ils se frottent sur mes jambes… qui croirait qu’il s’agit de tueurs? Il ne faut pas se fier aux apparences. Ça c’est encore Timon qui le dit, il semble qu’il ait raison. De toute façon, ça n’a jamais été mon genre de juger les gens selon ce qu’ils ont l’air.

J’arrive sur l’autre trottoir. J’ai survécue à la traversée. Il y a quelqu’un qui apparait au coin de la rue! Et si c’est un méchant? Je cours me cacher dans un buisson. Je suis tellement près du but, ce n’est pas le temps d’abandonner! Je dois passer par l’hôtel pour retourner à New-York. C’est un passage secret, il ne faut pas en parler. La menace est écartée, je me précipite et fonce dans la porte vitrée! C’est nul les vitres, car on ne les voit pas avant qu’il ne soit trop tard. Titubant, je pénètre dans le bâtiment. J’ai si mal au nez… Je le frotte de la main, découvrant du sang! JE VAIS MOURIR! Je ne peux m’empêcher de crier, dérangeant tous les gens installés dans le hall et dans les pièces voisines. Je jette des regards paniqués, cherchant de l’aide.

-Un docteur! Vite! Je veux pas MOURIR!!

Ce n’est qu’un saignement de nez, mais je n’y connais rien, je n’avais pas ce genre de problèmes avec mon bec! Être humaine, c’est nul!



codage par greenmay. sur Apple-Spring

_________________



Quand l'appétit va, tout va
Justayne
Revenir en haut Aller en bas
Flynn Rider
Flynn Rider
Faith, trust and pixie dust
Fearless Adventurer
PHOTO D'IDENTITE : Piou Piou ~ Libre Tenor
Piou Piou ~ Libre Tenor
Piou Piou ~ Libre DeterminedVillainousAlbatross-size_restricted
Piou Piou ~ Libre Ec8b3f5673b96c7e8eefa86d1830df29
Piou Piou ~ Libre Tumblr_mruwxyqKMm1s8hnhko1_400
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Tangled/Raiponce
ÂGE DU PERSONNAGE : Entre 27 et 28 ans
COTE COEUR : Libre comme l'air
OCCUPATION : Chassuer de trésors
LOCALISATION : En mouvement
COULEUR PAROLE : #0099cc
PRESENCE/ABSENCE : I'm here !
DOUBLES COMPTES : /
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Michiel Huissman - avatar by Tison, gifs trouvés sur Google
MON ARRIVÉE : 18/11/2020
MON VOYAGE : 46
POINTS : 44
Lun 19 Juil 2021 - 16:09
Piou Piou


Paris. Je déteste cette ville. Enfin, pas vraiment mais... Disons que ça s'est plutôt mal passé la dernière fois que j'y ai mis les pieds. Du genre capture par les chasseurs et des mois (années ?) passées dans leurs cachots. Et une cicatrice dont je me passerais volontiers - la douleur qui l'accompagne en particulier. Autant dire que j'évite de trop m'en approcher si je peux l'éviter. Et même quand je dois y aller, je me débrouille pour m'y faire discret et y faire le séjour le plus court possible.

Mais parfois il n'y a pas le choix, comme là. Je ne voulais pas prendre ce job. Mais vu l'état de mes finances je ne pouvais pas vraiment me permettre de refuser. Alors j'avais débarqué à Paris au petit matin, avant que la ville ne se réveille, de peur de faire une mauvaise rencontre, et avais pris soin de faire profil bas le temps de faire mes petites affaires. Au bout d'heures qui me sont parues interminables j'ai finalement terminé ce que j'avais à faire et m'apprête à m'éclipser lorsque je remarque du remue-ménage dans la rue. Préférant ne pas me faire remarquer, je me faufile dans le premier bâtiment venu pour me mettre à l'abri. Mon soulagement est de courte durée, j'ai à peine eu le temps d'arriver jusqu'à la réception de ce qui est apparemment un hôtel lorsqu'un grand bruit retentit dans mon dos. Je me retourne, surpris, pour découvrir une fille figée contre les vitres. Une grimace de compassion étire mes traits.

« Ouch, ça doit faire mal. » je commente pour moi-même.

Je pensais que ça en resterait là mais la fille, maintenant sortie des portes, nez en sang, court partout en hurlant. J'essaye de me dégager de sa trajectoire mais me heurte à un autre témoin et me retrouve à nouveau repoussé sur le passage de la demoiselle. Comme je le craignais la collision est inévitable et la fille me heurte de plein fouet. Nous tombons tous deux à terre devant tout le monde. Pour la discrétion on repassera.

« ça m'apprendra à me moquer. » je laisse échapper dans un soupir avant de me relever souplement.

Je vérifie que tout va bien et lorsque je constate que je ne suis pas blessé, je jette un regard à la demoiselle, toujours étalée sur le sol et me résous à aller l'aider. Je me penche au-dessus d'elle et lui tends ma main.

« ça va, rien de cassé ? » je demande, scrutant la foule du regard de crainte qu'un chasseur ne soit dans l'assemblée.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Kevin Dabou
Kevin Dabou
Faith, trust and pixie dust
Admine Animals
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Up
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans
COTE COEUR : chocolat <3
OCCUPATION : mendier et squatter
LOCALISATION : perdue à New-York ou à Londres
HUMEUR : J'ai faim
COULEUR PAROLE : 6600ff
DOUBLES COMPTES : Tim, Hadès, Mally, l'alcoolo, l'ambulancière & Gram
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Jennifer Lawrence & Abyss
MON ARRIVÉE : 24/03/2018
MON VOYAGE : 570
POINTS : 1113
Mer 28 Juil 2021 - 1:15

5I4U.gif

Piou Piou

SQUAAAWK




J’ai mal. La douleur et la panique m’empêchent de réfléchir. Déjà que la réflexion, ce n’est vraiment pas mon point fort! Je ne regarde pas où je vais. Le coup m’a sonné et avec mon nez qui saigne, j’ai l’impression que je vais tourner de l’œil. Je remarque qu’il y a des gens, mais personne ne semble vouloir m’aider. C’est bien des humains ça! Ils laissent mourir leurs semblable devant leurs yeux et tous ce qu’ils trouvent à faire c’est d’enjamber les corps… et encore! Les humains sont vraiment des êtres égoïstes. C’est dans des moments que ça que je m’ennui de chez moi.

Je cours dans le hall de l’hôtel, jusqu’à ce qu’une collision survienne. C’est ce qui arrive quand on ne regarde pas où on va parce qu’on est trop occupé à crier. Je n’ai pas percuté un meuble ou une colonne, mais un homme! Qu’est-ce qu’il faisait là? Il se relève alors que moi je reste au sol, à me tordre de douleur, les mains sur le nez. D’ailleurs, je réalise qu’il ne semble plus saigner. Oh parfait, il est guérit! Je n’ai plus vraiment mal non plus en vrai. C’est inconfortable, mais je vais survivre finalement.  Tant mieux, je ne veux pas mourir, j’ai autre chose de prévu la semaine prochaine avec Balais.

L’homme me tend la main et me demande si ça va. Je la saisi et me relève. Pourquoi semble-t-il inquiet en observant la foule? Je ne suis pas la plus brillante, mais je sais remarquer la crainte dans le regard des gens.

-Ça va aller. Mon nez n’est pas casser. Pardon de vous avoir percuté. J’ai un peu paniqué.


Je n’aime pas cette foule qui nous regarde. Peut-être que l’homme aussi est gêné par cela? Une idée me vient. Ce n’est peut-être pas la meilleure, mais c’est la seule que j’ai. Je décide de trainer l’homme aux toilettes. Je dois me laver le visage et enlever le sang sous mon nez.

-Je m’appelle Kevin. Et toi?

Je le tire dans la pièce et je ferme la porte. Je prends le papier essuie-main, le mouillant pour nettoyer le sang. Je réalise que c’est un peu étrange comme situation. Il faudrait que je lui parle, sinon il va croire que je suis folle. Je pense que les gens normaux ne trainent pas de parfaits inconnus aux toilettes. Je ne me souviens pas si on m’a déjà parlé de ce genre de situation.

-Ici on est tranquille. Pourquoi vous avez l’air inquiet en regardant les gens? Vous pensez qu’ils sont méchants? C’est sur qu’ils ne m’ont pas trop aidé…

Je le fixe en penchant la tête de côté. On comprend toujours mieux avec la tête sur le côté, mais les gens on peur d’avoir l’air stupide en le faisant.




codage par greenmay. sur Apple-Spring

_________________



Quand l'appétit va, tout va
Justayne
Revenir en haut Aller en bas
Flynn Rider
Flynn Rider
Faith, trust and pixie dust
Fearless Adventurer
PHOTO D'IDENTITE : Piou Piou ~ Libre Tenor
Piou Piou ~ Libre Tenor
Piou Piou ~ Libre DeterminedVillainousAlbatross-size_restricted
Piou Piou ~ Libre Ec8b3f5673b96c7e8eefa86d1830df29
Piou Piou ~ Libre Tumblr_mruwxyqKMm1s8hnhko1_400
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Tangled/Raiponce
ÂGE DU PERSONNAGE : Entre 27 et 28 ans
COTE COEUR : Libre comme l'air
OCCUPATION : Chassuer de trésors
LOCALISATION : En mouvement
COULEUR PAROLE : #0099cc
PRESENCE/ABSENCE : I'm here !
DOUBLES COMPTES : /
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Michiel Huissman - avatar by Tison, gifs trouvés sur Google
MON ARRIVÉE : 18/11/2020
MON VOYAGE : 46
POINTS : 44
Sam 28 Aoû 2021 - 23:50
Piou Piou


La demoiselle saisit ma main sans broncher, et me répond qu’elle va bien, ou un truc du genre. En réalité, je ne l’écoute qu’à moitié, tendu à l’idée d’être la cible de tous ces regards, et ceux des chasseurs potentiels qui pourraient se trouver là encore bien plus. En temps normal j’aurais probablement joué de mon charme, pas forcément pour l’arnaquer, mais parce que c’est mon arme dans ce gen… okay, presque toutes les circonstances. Mais je suis beaucoup trop à cran pour penser à ça pour le moment. Ce qui n’échappe pas à la demoiselle, qui refuse de me lâcher la main et m’entraîne je-ne-sais-où.

« H-hey ! » je balbutie sans pourtant résister vraiment.

Ses pas nous emmène à l’écart, loin de l’attention que je redoute. En voyant le panneau de signalisation au loin je comprends son idée. Bien vu, personne ne nous suivra aux toilettes. Je la suis sans plus opposer la moindre résistance, du moins jusqu’à me retrouver nez-à-nez avec l’écriteau « Dames ». J’essaye de m’accrocher pour faire ralentir la demoiselle mais me retrouve emporté par l’élan et finis par lui emboîter le pas dans la pièce. Au fond pourquoi pas, ici ou chez les messieurs, je doute d’y croiser qui que ce soit de dangereux. Rasséréné, je m’appuie sur la vasque du lavabo proche de celui qu’elle utilise pour rincer son visage ensanglanté, bras croisés et attitude décontractée.

« Flynn. Flynn Rider. » je glisse d’une voix où l’assurance a retrouvé sa place, un sourire charmeur aux lèvres, avant de tiquer en réalisant enfin.

« Wait, Kevin ? Vraiment ? »

Je ne suis pas franchement expert de ce monde mais Kevin m’était jusqu’ici apparu comme un prénom masculin. Je doute qu’il y ait une loi qui interdise spécifiquement d’appeler sa fille Kévin – encore qu’avec la façon qu’ont les gens ici de se prendre la tête pour rien, on ne sait jamais – mais je reste surpris un instant. Ce qui ne perturbe pas l’intéressée qui pose une nouvelle question, en agitant presque son mouchoir taché de sang sous mon nez, comme si de rien n’était. Je le repousse doucement en prenant sur moi pour ne pas – trop – afficher ma grimace dégoûtée et botte en touche aussi naturellement que possible dans une situation comme celle-ci.

« Disons que j’ai quelques ennemis à Paris et que je ne tiens pas vraiment à les croiser. Mais dites-moi, Kevin, que vous est-il arrivé pour que vous vous jetiez sur les portes comme ça, j’imagine que vous n’avez pas foncé dedans par plaisir ? » je demande, faussement innocent.

Je n’en suis pas encore certain, mais il est possible que ma nouvelle rencontre soit « comme moi ». Enfin je connais peu de gens aussi… Décalés qu’elle – et je ne la connais que depuis 5 minutes à peine. Mais je peux difficilement lui demander si elle aussi vient d’un autre monde sans passer pour un fou - Enfin aussi fou quelle – ou risquer de me mettre en danger. Alors j’essaye de la jouer subtile en tournant un peu autour du pot, histoire de vérifier si j’ai vu juste.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Kevin Dabou
Kevin Dabou
Faith, trust and pixie dust
Admine Animals
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Up
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans
COTE COEUR : chocolat <3
OCCUPATION : mendier et squatter
LOCALISATION : perdue à New-York ou à Londres
HUMEUR : J'ai faim
COULEUR PAROLE : 6600ff
DOUBLES COMPTES : Tim, Hadès, Mally, l'alcoolo, l'ambulancière & Gram
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Jennifer Lawrence & Abyss
MON ARRIVÉE : 24/03/2018
MON VOYAGE : 570
POINTS : 1113
Sam 18 Sep 2021 - 17:39

5I4U.gif

Piou Piou

SQUAAAWK




L’homme proteste un peu. Il ne doit pas avoir l’habitude de se faire trainer dans les toilettes par une inconnue? Je ne pense pas que ce soit normal… en même temps, je ne le suis pas non plus. Pendant que je nettoie mon visage, il se présente. Je lui jette un coup d’œil, il a un sourire bizarre. Il a peut-être une maladie? Je préfère finir d’enlever le sang de mon visage plutôt que de trop me questionner. Je dois me concentrer afin de ne pas trop toucher à mon nez, qui est toujours sensible. Ah vraiment, je déteste les vitres!

Je le dévisage quand il semble douter de mon prénom. Je fronce un peu les sourcils, puis je penche la tête de côté. Pourquoi je ne dirais pas la vérité? Il est bizarre ce type. Je finis pas juste hausser les épaules :

-Oui Kevin. Vraiment.

J’essaie toujours d’être polie, je réponds à toutes les questions de mon mieux. Même que parfois je réponds à celles qui n’en sont pas. Il y a même un nom pour ça, mais j’ai oublié, ça n’était pas assez important à mes yeux. Je préfère me concentrer sur les trucs un peu plus vitaux. Se souvenir quand et comment traverser une rue, ça c’est sérieux!

Flynn dit qu’il a des ennemis à Paris. Je me demande quel genre… veulent-ils l’enfermer? Ou est-ce autre chose. Je sais que les humains peuvent se faire beaucoup de mal entre eux. Ils s’entretuent pour des riens, juste parce qu’ils ne s’aiment pas! J’ai envie de le questionner, mais c’est mon tour de répondre à une interrogation. Surement que Timon n’approuverait pas que je parle si librement, mais il n’est pas là, il n’a pas à le savoir.

-Je n’ai pas vu la porte, c’est la vitre le problème… Les portes en métal ou en bois, on les voit bien, mais en vitre, on les oublie… Il n’y a pas de vitre d’où je viens. C’est la nature. Il y a des fenêtres que sur les inventions humaines. C’est bien pour voir dehors, mais c’est moins bien pour nous les oiseaux.

Je réalise que je n’aurais peut-être pas du dire que j’étais un oiseau avant. Il va me prendre pour une folle, si ce n’est pas déjà le cas. Quoique, je m’en fou un peu de ce que les gens pensent de moi. Je suis comme je suis. Même si je voulais changer, je ne pense pas que j’y arriverais. Je ne m’attarde pas trop sur ce genre de pensé et décide plutôt de revenir sur les ennemis de l’homme :

-Tes ennemis, ils te veulent quoi? T’enfermer? J’aime pas les gens qui nous mettent en cage! Chez moi, il y avait un méchant vieux monsieur avec des chiens qui voulait me mettre dans un musé! Juste parce que je suis un oiseau rare! Bon… plus maintenant, je suis une humaine et c’est nul.

Après un court instant, une nouvelle question fuse d’entre mes lèvres, quelque chose que mon instinct me souffle :

-T’as toujours été un humain toi? Ou t’était un animal rare? C’est pour ça que les méchants te cherchent?




codage par greenmay. sur Apple-Spring

_________________



Quand l'appétit va, tout va
Justayne
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: