No more happy endings...
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Nintendo Switch OLED + Joy-Con à 319€ + ...
Voir le deal
319 €

 :: Londres :: North London :: London Zoo
la vie est un zoo ~ Poppy
Ian O'Connell
Ian O'Connell
Faith, trust and pixie dust
Admin TL
DESSIN ANIME D'ORIGINE : aucun...
ÂGE DU PERSONNAGE : 40 ans
COTE COEUR : une bouteille
OCCUPATION : boire, chasser, boire...
LOCALISATION : Paris
OBJETS ACQUIS : Les lunettes magiques
HUMEUR : j'ai soif!
COULEUR PAROLE : #ff9900
PRESENCE/ABSENCE : je rôde toujours 8D
DOUBLES COMPTES : Tim, Hadès, Loir, Kev', Dada & Gram
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Colin Farrell & avatar de Ilyria
MON ARRIVÉE : 05/06/2017
MON VOYAGE : 458
POINTS : 1033
Sam 24 Avr 2021 - 0:59



La vie est un zoo

Qui es tu vraiment?




Ian errait dans les rues de Londres sans vraiment savoir que faire. Une chose était certaine, il n’avait pas envie de retourner au quartier général. Là-bas, on lui trouverait quelque chose à faire et il n’était clairement pas d’humeur à suivre les ordres. Être un chasseur lui pesait de plus en plus sans qu’il arrive à mettre exactement les mots sur ses doutes. Il y avait trop d’incohérences, mais en même temps plusieurs avaient une sorte d’explication…  Sauf que ça ne le satisfaisait plus. L’idée de demander des comptes était de plus en plus présente, mais en même temps, il ne pouvait s’empêcher de craindre les conséquences.

Bien que l’idée d’un verre pour oublier ses problèmes était fort tentante, Ian résistait. Après tout, il était encore tôt. Normalement ce genre de pensé ne l’arrêtait pas vraiment car l’envi de boire était plus forte. Sauf qu’il ne pouvait ignorer qu’il avait trop souvent bu plus que de raison dernièrement. Certes, ça lui arrivait de temps à autre par le passé, mais c’était beaucoup plus fréquent depuis quelques années. Il essayait parfois de se reprendre en mains, mais sans motivation, c’était difficile. Le faire pour lui, pour sa santé, ça ne l’intéressait pas. Après tout pourquoi être en santé si c’était pour se morfondre dans un coin avec son jus de carotte?

Ses pas le conduisirent à un endroit qui pouvait sembler incongru. Pourtant, il y avait quelque chose de spécial au zoo de Londres. Ce n’était pas l’endroit en lui-même, mais plutôt une rencontre que l’homme y avait faite quelques années plus tôt. Trois ans pour être plus précis. Il s’en rappelait comme si c’était hier. Le chasseur était là pour une cible, mais il avait été interrompu dans son travail à cause de petits merdeux qui embêtaient une jeune fille, Poppy. Il n’avait pas pu à ce moment là comprendre pourquoi il s’était senti proche d’elle. C’est plus tard que les doutes étaient apparus. Il l’avait revu à Halloween, en 2019. C’est lorsqu’il avait reconnu la mère de la jeune fille qu’il avait commencé à se questionner. Si seulement ils avaient pu finir cette conversation! Mais non! Oliver était apparu et l’autre folle avait rappliqué, manquant de le tuer de peu.

Ian soupira, décidant de se diriger vers le guichet afin de faire une visite de l’endroit. Peut-être y aurait-il quelque chose d’intéressant? Au pire, ça l’empêcherait de boire pendant quelques heures… ça faisait au moins ça de positif. Il paya et entra. Le brun se balada sans vraiment porter attention à ce qu’il voyait. C’est qu’il n’était pas fan des zoos en fait. Pourquoi avait-il marché jusqu’ici et surtout, pourquoi était-il entré? Peut-être s’était-il seulement laissé porter par le mouvement de la foule? Pas qu’il y avait tant de gens, mais assez pour remarquer un mouvement.

Devant l’enclos des kangourous, Ian se souvint qu’il était tout près de l’endroit où il avait rencontré Poppy. Il se sentait triste. Il avait voulu retrouver Moira pour la questionner, mais il ne savait pas comment elle aurait réagit s’il s’était pointé à sa porte pour demander si Poppy était sa fille. Cette pensée continuait de le retourner. C’était à la fois obsédant et aussi le sujet à éviter!

Le regard dans le vague, son attention fut attirée par la chevelure colorée d’une jeune femme. Ah lala, les jeunes d’aujourd’hui! L’irlandais était peut-être un peu vieux jeu, mais il ne comprenait pas l’idée de se teindre les cheveux. C’est pourtant bien d’être naturel! Donc, il jugeait un peu. Soudain, il la reconnue. Non, c’était pas possible? Il ne pouvait y croire.

-Po… Poppy? Ça.. ça faisait longtemps. Tu te rappelle de moi? c’est drôle de te croiser ici.



codage par greenmay. sur Apple-Spring
https://disney-badendings.forumactif.org/t1923-celui-qu-on-attendait-pour-le-detester-mais-appelez-moi-ian https://disney-badendings.forumactif.org/t1926-les-chasses-d-un-alcoolique https://disney-badendings.forumactif.org/t1952-et-si-on-discutait-autour-d-un-verre
Revenir en haut Aller en bas
Poppy MacSilwood
Poppy MacSilwood
Faith, trust and pixie dust
TALE STRANGERS
PHOTO D'IDENTITE : la vie est un zoo ~ Poppy Tenor
la vie est un zoo ~ Poppy Thecrew
la vie est un zoo ~ Poppy B6j3
DESSIN ANIME D'ORIGINE : None
ÂGE DU PERSONNAGE : 19 ans
COTE COEUR : Pas intéressée
OCCUPATION : Violoncelliste - Elève à la Royal Academy of Music de Londres
LOCALISATION : Londres
OBJETS ACQUIS : Boussole ensorcelée; Lunettes magiques
HUMEUR : Musicalement joyeuse
COULEUR PAROLE : #C83E19
PRESENCE/ABSENCE : I'm there
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Chrissy Costanza | atlantis (avatar), Evee (crackship), Sun (badge Crew), Langston Hughes, The Collected Poems (citation signature)
MON ARRIVÉE : 13/01/2018
MON VOYAGE : 349
POINTS : 123
Lun 14 Juin 2021 - 20:53
La vie est un zoo
Guidant l’archet d’une main sûre et assurée, Poppy faisait vibrer les cordes de son violoncelle. Il en émanait une mélodie apaisante et harmonieuse, contrastant avec le brouhaha et l’effervescence du lieu. Décidée à s’entraîner face à un public, pour se changer des conditions de solitaire de son appartement qu’elle partageait avec Magica, depuis maintenant deux mois, Poppy avait pris la direction du zoo londonien. Elle s’était dit que ça pourrait faire du bien aux résidents comme aux touristes.

L’air joué par Poppy prit un virage et sombra dans une touchante et mélancolique mélodie. La vision d’un enfant sur les épaules de son père regardant les kangourous lui avait remémoré sa quête paternelle inachevée. Ses pensées avaient vagabondé jusqu’à finir par s’arrêter sur une légèrement image floue d’Ian. La dernière fois qu’elle l’avait vu, c’était il y a deux ans, en octobre 2019, lors d’une fête d’Halloween. L’ironie était qu’elle était justement revenue à Londres pour Halloween de l’année suivante, après son année sabbatique. De plus, c’était également dans ce lieu qu’elle l’avait rencontré pour la première fois.

Le rythme musical prit une une direction plus structurée et la mélancolie s’effaça, laissant place à une écoute plus contemplative. La réflexion de l’écossaise aux cheveux roses prit la même direction. Elle remit les souvenirs du lieu en ordre et comprit que ce n’était pas par hasard et pas uniquement pour répéter devant un public, avant son concert de juin, qu’elle avait choisi ce lieu. C’était ici qu’elle avait commencé sa quête afin de trouver son père. Elle l'avait commencée en mars 2018, depuis qu’elle avait trouvé une boussole magique, lors d’une balade dans une forêt écossaise avec ses grands-parents. Elle n’avait que de minces indices en sa possession pour la mener à bien. Elle savait que son père était dans les âges de sa mère, qu’il était irlandais et qu’elle lui ressemblait. Elle se doutait que c’était une référence à ses yeux marrons et ses cheveux naturels bruns et non à ses tâches de rousseurs héritées de sa mère. N’ayant pas de photos, elle avait entrepris différents dessins enfantins de son père. Ayant grandi et ses talents de dessinatrice n’étant pas un de ses points forts, elle avait abandonné. Elle avait dressé un tableau mental des indications qu’elle avait de l’identité de son père. De plus en plus, les preuves convergeaient vers Ian. Elle l’avait rencontré la première fois dans ce même zoo, lorsqu’elle s’était lancé dans ladite quête. Première coïncidence. Ce souvenir lui paraissait à présent lointain. Elle n’arrivait plus à se remémorer entièrement leur discussion, seulement qu’il était irlandais, brun, aux yeux marrons – deuxième coïncidence – qu’il l’avait sortie d’une situation désagréable, et qu’ils avaient été voir ensemble des papillons. Elle ne l’avait revu qu’un an plus tard, lors de la fameuse fête de son souvenir d’Ian sur le toit. Ce qui l’avait marqué, avait été la surprise de sa mère à le revoir et le fait qu’ils avaient l’air de bien se connaître. Troisième coïncidence. Il y avait ensuite le fait qu’Ian lui demande soudain son âge, après avoir revu Moïra, qui avait fait du ping pong entre lui et Poppy. Ce n’était pas anodin. Quatrième coïncidence. Malheureusement les éventements les avaient encore séparés et ils n’avaient pas pu approfondir leurs doutes. Poppy n’avait pas eu l’occasion d’interroger sa mère sur le sujet, puisque l’écossaise partait en année sabbatique et avec toutes ses aventures, ça lui était sortie de la tête. Ce n’était que maintenant qu’elle était pleinement revenue et installée, les liens avec ses amis renoués que la quête de son père inconnu inachevée revenait la hanter.

Elle acheva son morceau quand elle se fit apostropher. Cette voix ne lui était pas inconnue, mais elle n’arrivait pas à la recaser. Elle écarquilla les yeux de surprise, mis en valeur par son eye-liner quand elle vit que c’était Ian. Encore une coïncidence ? Un sourire se dessina sur ses lèvres colorées d’un rouge à lèvres rose pale assorti à ses cheveux. « Ian ! Oui, j’avoue, ça fait un bail ! Oui, très bien ! La dernière fois, c’était sur un toit, si je ne me trompe pas. » Poppy se mit à détailler le visage de l’irlandais, cherchant une ressemblance entre lui et elle. Leurs yeux étaient bien similaires, tout comme la forme de leur visage. L‘arête du nez était la même, mais la ressemblance s’arrêtait aux narines, qui étaient plus fines et retroussées chez Poppy. Le menton était également proche, mais les ressemblances s’arrêtaient là. C’était sur cette comparaison qu’un papillon vint passer entre eux deux. Cela fit sourire Poppy. « Tu te rappelles des papillons ? On avait été les voir la première fois qu’on s’est rencontré. Ça te dit d’aller les voir ? »

Poppy rangea son archet, ainsi que son violoncelle dans sa sacoche et le poussa doucement parmi la foule de gens, nombreux en ce mois de mai, pour prendre la direction des serres avec les être volants. Poppy brûla d’envie de lui poser une question, mais commença par une autre ne voulant pas être trop directe. « Comment as-tu connu ma mère ? »
Codage par Libella sur Graphiorum
https://disney-badendings.forumactif.org/t2783-pere-castor-raconte-moi-une-histoire-poppy-2-0 https://disney-badendings.forumactif.org/t2131-les-aventures-et-mesaventures-de-poppy https://disney-badendings.forumactif.org/t2130-les-relations-fleurissantes-d-un-coquelicot
Revenir en haut Aller en bas
Ian O'Connell
Ian O'Connell
Faith, trust and pixie dust
Admin TL
DESSIN ANIME D'ORIGINE : aucun...
ÂGE DU PERSONNAGE : 40 ans
COTE COEUR : une bouteille
OCCUPATION : boire, chasser, boire...
LOCALISATION : Paris
OBJETS ACQUIS : Les lunettes magiques
HUMEUR : j'ai soif!
COULEUR PAROLE : #ff9900
PRESENCE/ABSENCE : je rôde toujours 8D
DOUBLES COMPTES : Tim, Hadès, Loir, Kev', Dada & Gram
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Colin Farrell & avatar de Ilyria
MON ARRIVÉE : 05/06/2017
MON VOYAGE : 458
POINTS : 1033
Ven 23 Juil 2021 - 23:26



La vie est un zoo

Qui es tu vraiment?




Poppy jouait si bien, Ian était sans voix. Il aurait aimé l’entendre avant. D’ailleurs, il ne savait même pas qu’elle jouait du violoncelle! Il réalisait que bien qu’il s’était senti proche de la jeune femme, il ne la connaissait pas. Apprendre que Moira était la mère de la jeune femme avait fait un grand choc à l’irlandais, déclenchant tant de questions! Chaque fois qu’il y pensait, il se sentait retourné. Il avait beau y avoir réfléchit encore et encore, il ne savait toujours pas comment gérer cette situation. Sans doute qu’il réfléchissait trop, justement.

- Tu joue merveilleusement bien! Je suis heureux de te revoir. Ça me permet de m’excuser pour mon départ précipité à Halloween… Drôle de soirée. Ça m a fait un choc de revoir ta mère. D’ailleurs, comment va-t-elle?

Il tentait de dissimuler sa nervosité, mais il lui semblait que chaque geste, chaque parole, l’affichait. De plus, l’homme avait l’impression que Poppy n’arrêtait pas de le fixer. Sans doute se faisait-il des idées? Elle lui parla des papillons. Ian fut content qu’elle se rappelle de ce détail. Normalement, il n’accordait pas d’importance à savoir si les gens se rappelaient de lui ou non, ça lui faisait bizarre de s’en inquiéter maintenant.

- Oui, ça me ferait plaisir qu’on aille voir les papillons ensemble.

Le brun la regarda ranger son instrument. Cherchant comment aborder le sujet qui lui brûlait les lèvres. La jeune femme fut plus rapide, le questionnant à propos de Moira dès qu’ils se furent mis en marche. Il hésita un peu, se sentant triste que la psychologue n’ait jamais parlé de lui à Poppy. Pourquoi l’avait-elle rayé de sa vie ainsi?

-Nous nous sommes fréquentés un certain temps, avant ta naissance. Puis un jour Moira est disparue de ma vie sans laisser de trace, sans explications. Je n’ai jamais compris pourquoi, mais je t’avoue que depuis nos retrouvailles sur ce toit, je me questionne et je commence à avoir des doutes…

La foule l’empêcha de continuer. Il y avait trop de gens, trop de bruits. Ils purent entrer dans les serres où les magnifiques insectes voletaient paresseusement entre les différentes variétés de fleurs toutes plus colorées les unes que les autres. C’était un lieu magnifique et apaisant, lorsqu’on pouvait éviter la foule. C’est ce à quoi Ian s’employait, cherchant un coin tranquille. Lorsqu’il en trouva un, il s’y dirigea doucement. Il y avait même un banc! Il y prit place, invitant Poppy à faire de même. Après une nouvelle hésitation, il demanda enfin :

-Je m’excuse de la question, mais j’ai vraiment besoin de le savoir : Quelle est ta date de naissance? Depuis que je sais que tu es la fille de Moira, je n’arrête pas de me questionner… À vu d’œil j’ai l’impression que l’âge concorderait, mais peut-être que je me trompe et qu’elle a rencontré quelqu’un d’autre après moi, peut-être qu’elle m’a fuit pour cet autre homme? Pardon, je parle et si ça se trouve, c’est incompréhensible. J’ai surement l’air d’un vieux fou qui s’invente des histoires.

Ian décida de se taire au lieu de continuer à se couler tout seul. Et puis, il fallait bien qu’il laisse une chance à Poppy de lui répondre!


codage par greenmay. sur Apple-Spring
https://disney-badendings.forumactif.org/t1923-celui-qu-on-attendait-pour-le-detester-mais-appelez-moi-ian https://disney-badendings.forumactif.org/t1926-les-chasses-d-un-alcoolique https://disney-badendings.forumactif.org/t1952-et-si-on-discutait-autour-d-un-verre
Revenir en haut Aller en bas
Poppy MacSilwood
Poppy MacSilwood
Faith, trust and pixie dust
TALE STRANGERS
PHOTO D'IDENTITE : la vie est un zoo ~ Poppy Tenor
la vie est un zoo ~ Poppy Thecrew
la vie est un zoo ~ Poppy B6j3
DESSIN ANIME D'ORIGINE : None
ÂGE DU PERSONNAGE : 19 ans
COTE COEUR : Pas intéressée
OCCUPATION : Violoncelliste - Elève à la Royal Academy of Music de Londres
LOCALISATION : Londres
OBJETS ACQUIS : Boussole ensorcelée; Lunettes magiques
HUMEUR : Musicalement joyeuse
COULEUR PAROLE : #C83E19
PRESENCE/ABSENCE : I'm there
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Chrissy Costanza | atlantis (avatar), Evee (crackship), Sun (badge Crew), Langston Hughes, The Collected Poems (citation signature)
MON ARRIVÉE : 13/01/2018
MON VOYAGE : 349
POINTS : 123
Dim 22 Aoû 2021 - 20:54
La vie est un zoo
Une onde de bonheur la parcourut quand Ian la complimenta. « Merci ! Ça me fait plaisir que tu apprécies ma musique, bien que ce morceau ne soit pas de moi. Je veux dire ma façon de jouer. J’essaye d’en faire mon métier. Enfin je suis déjà violoncelliste, j’ai déjà fait quelques concerts, je sais que c’est ma vocation, mais là, je suis une formation à la Royal Academy of Music de Londres pour avoir un diplôme tout ça tout ça. » Elle informa ainsi Ian, non sans subtilité, de ce qu’elle faisait et ses aspirations futures. « Oui, drôle de soirée...» Elle éclata de rire, puis Ian l’interrogea sur sa mère. « Elle va bien, elle est toujours psychologue et a toujours son cabinet à Londres. Enfin tu l’as peut-être connue avant tout ça, car quand je suis née, elle finissait ses études. J’ai grandi chez mes grands-parents, dans leur ferme en Ecosse, jusqu’à mes 8 ans où je suis partie à Londres vivre avec ma mère. » Elle lui sourit, puis le détailla. Poppy aurait voulu lui demander ce qu’il faisait dans la vie, mais n’osa pas lui poser la question. Elle se contenta de chercher des ressemblances physiques entre eux, puis finit par lui demander d’aller voir les papillons, en souvenir de leur rencontre.

En chemin, n’y tenant plus Poppy l’interrogea sur comment il avait connu sa mère. L’écossaise se mordit la lèvre, de peur d’avoir été trop curieuse et d’avoir aborder un sujet sensible. Un silence venait de s’installer. Peut-être qu’il ne voulait pas lui répondre, qu’il s’était passé quelque chose de terrible entre lui et sa mère. Finalement, ce n’était qu’une hésitation passagère, et Poppy se détendit quand la voix de l’irlandais se fit entendre pour lui répondre. Ainsi donc, ils s’étaient connus avant que Poppy naisse. Encore une coïncidence ! Si ses comptes étaient justes, c’était la sixième coïncidence dans l’assemblage de puzzle sur l’identité de son père. Son coeur commença à s’emballer aux paroles de l’irlandais. Ian pensait-il comme elle ? Lui aussi se posait des questions ? Lui aussi avait des doutes depuis leurs retrouvailles de l’année dernière sur le toit ? Poppy eut envie de lui hurler qu’elle aussi, mais un enfant se mit à braille, un groupe d’ados, puis un groupe scolaire passèrent autour d’eux. L’endroit ne semblait pas propice à des révélations. La musicienne ne se laissa pas démonter, le destin était avec elle, car ils venaient d’entrer dans les serres. L’endroit était beaucoup plus calme. En y pénétrant, Poppy eut l’impression de rentrer dans un autre monde, l’atmosphère moite et calme du lieu contrastait avec la chaleur sèche et l’agitaion de la foule de dehors.

Ian les amena dans un coin tranquille avec un banc vide, où ils s’y installèrent. Poppy cala doucement son violoncelle. Elle se tourna ensuite vers Ian, qui prit la parole. « Non du tout ! A vrai dire...je me pose la même question que toi ! Enfin je crois... Si je me fais pas de film, et c’est possible, j’ai une sacrée imagination, tu me demandes ma date de naissance pour savoir si tu es mon père. Avant de te la donner, je tiens à dire que tu corresponds aux peu d’infos que j’ai réussi à obtenir de ma mère depuis toutes ces années. A savoir que je suis plus censée ressembler physiquement à mon père qu’à ma mère, sauf pour mes tâches de rousseur, qui sont de ma mère. Et elle m’a dit que mon père est brun aux yeux marron et qu’il est irlandais. Voilà. A vrai dire, c’était pour ça que je t’avais demandé si tu venais d’Irlande, il y a trois ans. Sinon, je suis née le 25 septembre 2001. Voilà. Ah oui ! Je suis née avec deux semaines d’avance, si jamais pour tes calculs. » Puis Poppy attendit nerveusement qu’éclate la vérité. Bien sûr sans un test de paternité ou la confirmation de Moïra, ils ne pouvaient pas être sûrs à cent pour cent. Néanmoins, ils pouvaient arriver à la conclusion eux-mêmes et la confirmation définitive ne serait alors plus qu’une simple formalité.
Codage par Libella sur Graphiorum
https://disney-badendings.forumactif.org/t2783-pere-castor-raconte-moi-une-histoire-poppy-2-0 https://disney-badendings.forumactif.org/t2131-les-aventures-et-mesaventures-de-poppy https://disney-badendings.forumactif.org/t2130-les-relations-fleurissantes-d-un-coquelicot
Revenir en haut Aller en bas
Ian O'Connell
Ian O'Connell
Faith, trust and pixie dust
Admin TL
DESSIN ANIME D'ORIGINE : aucun...
ÂGE DU PERSONNAGE : 40 ans
COTE COEUR : une bouteille
OCCUPATION : boire, chasser, boire...
LOCALISATION : Paris
OBJETS ACQUIS : Les lunettes magiques
HUMEUR : j'ai soif!
COULEUR PAROLE : #ff9900
PRESENCE/ABSENCE : je rôde toujours 8D
DOUBLES COMPTES : Tim, Hadès, Loir, Kev', Dada & Gram
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Colin Farrell & avatar de Ilyria
MON ARRIVÉE : 05/06/2017
MON VOYAGE : 458
POINTS : 1033
Jeu 16 Sep 2021 - 3:13



La vie est un zoo

Qui es tu vraiment?




C’est avec attention qu’il écouta ce que la jeune femme avait à dire à propos de son métier et sa formation. Il ne s’y connaissait pas, mais Royal Academy of Music ça semblait plutôt prestigieux. Le genre d’endroit où on ne peut qu’être admis en ayant soit beaucoup d’argent, soit beaucoup de talent. Dans le cas de Poppy, c’était clairement la deuxième option. Pas qu’Ian soit en grand connaisseur en la matière, mais il savait repérer les fausses notes et elle n’en avait pas fait. Et puis elle avait déjà fait des concerts! L’irlandais était plutôt impressionné par tout cela.

Poppy parla de sa mère après avoir rit en se souvenant de la fameuse soirée d’Halloween. Lui-même sourit un peu en repensant à ce chaos indescriptible. Moira était donc devenue psychologue, possédant même son propre cabinet. Ian n’avait jamais douté d’elle, il savait qu’elle irait loin. Seulement, il espérait à l’époque qu’ils fassent ce bout de chemin ensemble. La jeune femme lui parla un peu de son enfance. Il se demanda si ça avait été difficile pour Moira de voir si peu sa fille. Et Pour la gamine, est-ce que ça avait été? L’homme trouvait un peu étrange de s’inquiéter autant alors qu’il ne la connaissait pas tant Poppy et que Moira l’avait fuit.

Une fois au calme ce fut un monologue que lui offrit la violoncelliste. Il écarquilla un peu les yeux. Donc, il n’était pas le seul à avoir des doutes! Sauf qu’il semblait que la jeune femme en avait depuis plus longtemps que lui. Donc il correspondait au profil donné par Moira. Pas de quoi s’exciter, après tout il y avait des tas d’irlandais bruns aux yeux marrons. Il lui fallait la date de naissance, ce qu’elle finit par lui donner. Aussitôt, il commença à compter quand la conception de la jeune femme avait eu lieu.

Entre le début et la mi-janvier 2001.
L’homme commença à trembler légèrement. Il était encore avec Moira à ce moment là. Elle l’avait quitté le 2 mars. Les émotions se mélangeaient. La femme qu’il avait aimée lui avait menti. Elle était partie comme une voleuse, sans lui dire qu’il allait être père!! Il avait perdu tant de temps avec sa fille. Sa vie aurait pu être tellement différente s’il avait su! Dans son cœur, il n’y avait pas que le combat entre la colère et la tristesse, la joie essayait de se faire un chemin. Il avait une fille! Si belle et qui jouait magnifiquement du violoncelle! L’irlandais se sentait emplis de fierté. Elle était la preuve qu’il avait fait quelque chose de bien dans sa vie. Il aurait tellement aimé être là pour elle…

-La date… concorde…

Ian avait de la difficulté à parler, submergé par les émotions. Une petite voix lui disait de ne pas trop s’emballer, mais c’était bien difficile à faire. Il y avait trop de concordances, ce ne pouvait pas être que le hasard! Il y avait tout de même un léger doute qui subsistait.

-Moira et moi, on était bien ensemble… mais est-ce qu’elle m’a trompé et c’est pour ça qu’elle est partie? Si on veut être certain, il faut soit la confronter, soit passer un test ADN… Ou on peut se foutre de la vérité et décidé qu’on est père et fille…


Il prit une courte pause avant de reprendre sur le sujet qui lui revenait sans cesse en tête.

-J’avoue que j’aimerais bien savoir pourquoi elle m’a quitté… Pourquoi ne m’a-t-elle rien dit? J’aurai pu l’aider…


Sa voix tremblait, empreinte d’émotions. Le chasseur avait aussi les yeux brillants de larmes. Il tentait de son mieux de les retenir, il n’avait pas vraiment envie que Poppy le voit pleurer. L’idée d’un verre pour s’anesthésier lui passa en tête, mais ce qu’il vivait était bien trop important!



codage par greenmay. sur Apple-Spring
https://disney-badendings.forumactif.org/t1923-celui-qu-on-attendait-pour-le-detester-mais-appelez-moi-ian https://disney-badendings.forumactif.org/t1926-les-chasses-d-un-alcoolique https://disney-badendings.forumactif.org/t1952-et-si-on-discutait-autour-d-un-verre
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: