No more happy endings...
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Zooplus : Frais de livraison offerts dès 9 euros
Voir le deal

 :: Londres :: Central London :: La City
Du bon thé? Car vous n'avez pas de bonté ~ Quinn
Mallymkun DeLoir
Mallymkun DeLoir
Le courage ne se mesure pas à la taille!
Admine Animals
PHOTO D'IDENTITE : Du bon thé? Car vous n'avez pas de bonté ~ Quinn Tumblr_m6diqsWjcx1qko769o1_r2_500
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des merveilles
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans chez les humains
COTE COEUR : c'est compliqué
OCCUPATION : Prendre le thé!
LOCALISATION : Quelque part à Paris
HUMEUR : ZzZ
PRESENCE/ABSENCE : Jamais très loin 8D
DOUBLES COMPTES : Tim, Day, Hadès, Ian, Kevin & Gram
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Amanda Seyfried, Vava d'Honey :D
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 1151
POINTS : 1270
Jeu 29 Avr 2021 - 21:10



Du bon thé? car vous n'avez pas de bonté

j'ai pensé à envoyé un tasse directe, mais je me suis calmée



Camellia’s Tea House, je ne savais pas pourquoi, mais ce nom m’inspirait. Les camellias étaient de très belles fleurs et puis ils symbolisaient la longévité, la fidélité et surtout le bonheur! Ça ne pouvait qu’être bien! J’étais excitée à l’idée de pouvoir gouter à de nouvelles saveurs de thé! La passion du thé, ça s’entretient, c’est un peu comme une amitié ou une relation amoureuse, parfois il faut y mettre un peu de piquant. Il faut essayer de nouvelles choses, bien que parfois un peu de routine, c’est rassurant aussi. Je ne pensais pas être une experte en amitié ou en amour, mais en thé, je m’y connaissais beaucoup!

J’avais décidé de profiter de mon congé pour faire une petite escapade à Londres. Le but était évidement de visiter de nouveaux endroits. Enfin, par nouveaux endroits, je parlais surtout de salons de thé! Après tout, les anglais étaient supposés être des experts dans le domaine. Il y a des gens qui testent des burgers un peu partout, et bien moi c’est le thé! Chacun son truc. Peut-être que je devrais faire des vidéos sur le sujet? Ou pas. Je n’avais pas trop envie de m’exposer.

Une fois sur place, je trouvai le décor tout à fait charmant. Une belle décoration sans être trop chargée. C’était seulement un peu triste que je sois venue seule… J’aurais peut-être du demander à Judy, elle aurait surement aimé aussi. Si l’expérience s’avérait bonne, je n’aurais qu’à l’emmener une prochaine fois! Je me serais sentie trop nulle d’insister pour essayer cet endroit et que finalement, ce ne soit pas bien.

Je pris un thé au camellia et aussi un magnifique cupcake. Je le méritais bien, après tout, c’était mon non-anniversaire! Je ne prenais plus assez de temps pour le fêter depuis que j’étais dans ce monde. Ne plus être avec le Chapelier, le Lièvre et Chess me faisait oublier certaines habitudes. Je trouvais cette constatation plutôt triste. Ce monde m’avait changé, il était en train de gagner! Et si je devenais… normale? Comme se serait terrible de perdre toute ma plussoyance! D’un autre côté, peut-être que si je devenais banale, Louis et ses chasseurs seraient moins intéressés par moi? Devenir morne pour éviter les problèmes? Ça me semblait triste de ne plus avoir de personnalité juste pour être tranquille! Bon, je n’en étais pas là et puis ce n’était pas comme si je pouvais vraiment me contrôler sur le long terme. Certes, j’y arrivais un peu, mais je restais si impulsive que je n’étais pas près de devenir ennuyante. Je n’avais donc pas à m’inquiéter pour l’instant de la perte de ma plussoyance.  

Rassurée, je commençai à déguster mon thé et mon cupcake, assise dans un coin d’où je pouvais voir le reste de la salle. J’aimais bien pouvoir surveiller les allées et venues afin de repérer de possibles chasseurs ou ennemis. Tout était calme, trop calme. Il n’y avait surement pas de quoi s’en faire, mais je redoublai de prudence, scrutant tout le monde… Puis je la vis. Sur le coup, je n’y cru pas, car sa tête semblait avoir un volume plutôt normal. Son teint n’était plus de craie tout comme ses cheveux n’était plus rouge et en forme d’un cœur grotesque… Peut-être que je me trompais et que cette femme ne faisait que lui ressembler? C’était ce que j’espérai.

Pourtant, au lieu de juste me lever et quitter, comme toute personne saine d’esprit, je me mis en tête de savoir si elle était la Reine de Cœur ou pas. Pour le savoir, je devais lui parler, ou du moins, la voir réagir à des stimuli! J’avalai donc le reste de mon cupcake et je me levai pour allé jeter le papier et rendre l’assiette. Je percutai délibérément la suspecte.

-Oh pardonnez moi, quel maladresse! Je vous offre quelque chose pour me faire pardonner?



codage par greenmay. sur Apple-Spring

_________________

Du bon thé? Car vous n'avez pas de bonté ~ Quinn S-54f156cdf2472cce505db8bcb11f8cad71df85e9

Du bon thé? Car vous n'avez pas de bonté ~ Quinn Userba10

Du bon thé? Car vous n'avez pas de bonté ~ Quinn 371284banclub



https://disney-badendings.forumactif.org/t446-de-la-confiture-sur-le-nez-le-loir https://disney-badendings.forumactif.org/t450-les-peregrinations-d-un-loir https://disney-badendings.forumactif.org/t1930-dis-moi-qui-tu-es-et-je-te-dirais-quel-the-tu-es
Revenir en haut Aller en bas
Quinn O. Hartz
Quinn O. Hartz
Off with your head
Admine bad
PHOTO D'IDENTITE : Du bon thé? Car vous n'avez pas de bonté ~ Quinn I-need-a-pig
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice in Wonderland
ÂGE DU PERSONNAGE : 44 sur les papiers
COTE COEUR : Un tigre commence à lui faire de l'oeil
OCCUPATION : Propriétaire d'un casino
LOCALISATION : New York, dans un appartement très luxueux du Queens
HUMEUR : Massacrante
COULEUR PAROLE : #e21111
PRESENCE/ABSENCE : le soir & le weekend
DOUBLES COMPTES : Wendy, Phil & Gilles
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Helena Bonham Carter (merenwen), crédit signature: ice and fire
MON ARRIVÉE : 05/01/2021
MON VOYAGE : 34
POINTS : 42
Ven 3 Sep 2021 - 19:22
Du bon thé ?
Mally & Quinn
La Reine de Cœur n’était pas une grande fan des voyages. Plus elle restait à l’intérieur de son royaume et mieux elle se sentait. Au-delà des frontières de son luxueux casino, elle perdait de sa souveraineté, et ça ne lui plaisait pas vraiment. Certes, ceux qui la connaissaient en la croisant savaient lui donner le respect qu’elle méritait ; mais lorsque ses devoirs la menaient dans un autre pays, ces personnes-là étaient bien plus difficiles à trouver.

Aujourd’hui, elle était à Londres, pour une affaire d’argent. Ici, elle pouvait bien regarder de haut qui elle voulait, personne ne la connaissait. Personne ne savait qu’elle était une Reine. Personne ne savait qu’il fallait culbuter à ses pieds lorsqu’ils s’approchaient d’elle et se fondre en excuses quand ils n’avaient rien à lui apporter. Elle devait bien se faire une raison. Le temps où le monde la craignait, elle et son Jabberbabywocky, était révolu. Ici, personne ne l’adulait, personne ne la détestait, il n’y avait pour elle qu’une décevante indifférence. C’est pourquoi elle avait immédiatement détesté cette contrée, à l’instant même où elle avait posé le pied au sol.

Et le pire était encore à venir. Son contact, un petit chef de jeune entreprise anglaise qui souhaitait investir dans son casino, s’était permis d’arriver au lieu de rendez-vous après vingt minutes de retard ; et la somme qu’il proposait finalement ne valait même pas le voyage – du moins, c’était beaucoup moins intéressant que ce qui avait été promis au téléphone. Evidemment, il ne fallait pas plus que cela pour pousser Quinn à crier au scandale. Elle avait fini par l’envoyer voir ailleurs si elle y était et avait tourné les talons, furieuse et incapable de rester là une minute de plus.

Elle avait besoin de se détendre. Et quoi de mieux qu’une bonne tasse de thé pour cela ? Après tout, elle était en Angleterre, c’était le bon endroit pour ça. Au moins, elle ne se serait pas totalement déplacée pour rien. Les poings toujours serrés, elle arpentait les rues commerçantes, rêvant d’un bon thé. Pas n’importe quelle infusion classique, non – trop peu pour l’immense dame qu’elle était, et pour le sang royal qui coulait dans ses veines – elle voulait quelque chose d’unique, d’extravagant. Un mélange de saveurs, une expérience gustative, elle voulait qu’on la surprenne, qu’on lui fasse oublier cette journée qui avait si mal commencé.

C’est dans cette optique qu’elle s’arrêta devant une enseigne qui lui sembla convenir. Camellia’s Tea House. Pourquoi pas ? Elle pouvait toujours tenter. Elle poussa la porte d’un pas décidé et s’installa à une table en ordonnant immédiatement qu’on lui serve la carte ; ce qu’on s’empressa de faire. Elle parcourut le menu d’un regard jaugeur, tentant de trouver la perle rare, quelque chose qui serait assez bien pour elle. C’est au moment même où ses yeux finirent par se poser sur une infusion qui semblait être à son goût qu’elle sentit qu’on la bouscula brutalement. Alors là ! C’était la goutte d’eau qui faisait déborder le vase. Elle laissa échapper un cri de rage en relevant les yeux vers la sotte qui venait de la percuter. Une blonde infâme qui se confondit immédiatement en excuses. Furieuse, le visage fermé, Quinn se leva pour se mettre à sa hauteur et gronda :

« Et comment que vous allez m’offrir quelque chose, ce serait bien la moindre des choses ! Où est-ce que vous vous êtes crue, à oser me bousculer, moi ?! Si je pouvais, je… »

Si elle pouvait, elle aurait crié à ce qu’on lui coupe la tête. Elle avait envoyé des courtisans sous la hache de son bourreau pour bien moins que ça. Peut-être qu’enfin, ils apprendraient à lui donner le respect qu’elle méritait. Malheureusement, elle n’avait personne ici pour punir cette imprudente. L’ancienne Majesté dut donc laisser sa phrase en suspens et se contenter plutôt de simplement pointer du doigt le thé qu’elle voulait sur la carte en soufflant :

« Je veux ce thé. Avec un nuage de lait, et pas trop chaud, il faut que la température soit parfaite. Vous me prendrez un cupcake, avec ça, je vous laisse le choisir, mais il aura intérêt à être bon. »

Elle aurait bien demandé plus, si elle pouvait. À une époque, on se serait plié en quatre pour satisfaire tous ses désirs les plus fous. Mais il ne servait à rien d’être nostalgique ; aujourd’hui, il fallait qu’elle fasse ce qu’elle pouvait, avec ce qu’elle avait. Il fallait qu’elle aille cultiver de nouveau la crainte et le respect qu’on lui devait.
code by exordium.



_________________

I have always been quite fond of tiny little things.
KNEEL BEFORE THE QUEEN.
Revenir en haut Aller en bas
Mallymkun DeLoir
Mallymkun DeLoir
Le courage ne se mesure pas à la taille!
Admine Animals
PHOTO D'IDENTITE : Du bon thé? Car vous n'avez pas de bonté ~ Quinn Tumblr_m6diqsWjcx1qko769o1_r2_500
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des merveilles
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans chez les humains
COTE COEUR : c'est compliqué
OCCUPATION : Prendre le thé!
LOCALISATION : Quelque part à Paris
HUMEUR : ZzZ
PRESENCE/ABSENCE : Jamais très loin 8D
DOUBLES COMPTES : Tim, Day, Hadès, Ian, Kevin & Gram
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Amanda Seyfried, Vava d'Honey :D
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 1151
POINTS : 1270
Lun 11 Oct 2021 - 3:04



Du bon thé? car vous n'avez pas de bonté

j'ai pensé à envoyé un tasse directe, mais je me suis calmée



Sa voix me hérissa tous les poils. Je me crispai alors que les souvenirs me revenaient en tête. Je crus même l’espace d’un instant qu’elle allait crier son trop célèbre « qu’on lui coupe la tête! » Peut-être s’était-elle retenue? Après tout, elle avait semblé vouloir ajouter autre chose, mais avait coupé court. Quoiqu’il en soit, le comportement de cette femme ne me laissait aucun doute. Qui pouvait être aussi détestable? À mes yeux, il n’y avait que Louis pour la surpasser. Alors qu’elle m’énonçait ce qu’elle voulait, je bouillonnais de l’intérieur. Évidement je tentais de me maitriser, de ne pas lui sauter directement au visage. Ça ne se faisait pas dans une société civilisée. Nous n’étions plus à Wonderland.

-Bien, je vous commande ça de ce pas.

Serrant les dents, je me détournai rapidement pour me rendre au comptoir. Je passai la commande, tentant toujours de me contenir. J’en vins à me questionner. Pourquoi voulais-je absolument éviter de faire des vagues? Ce tyran ne méritait pas une telle attention! En fait, je savais que faire une crise risquait d’attirer l’attention des chasseurs et/ou de la police. Je ne savais pas lesquels j’avais le moins envie de croiser…

Même si je n’étais plus devant elle, je continuais de bouillir. Cette rencontre avait été trop soudaine! Peut-être que si j’avais pu me préparer à cela, j’arriverais mieux me contrôler? On ne dit pas que la préparation mentale compte pour beaucoup? J’avais l’impression d’essayer de me remettre d’une claque inattendu au visage. Personne ne pense à se préparer à ce genre de rencontre! Je me méfiais des chasseurs, mais pas de l’horrible reine rouge! Elle faisait partie d’un passé lointain, d’une autre vie! Et maintenant elle était là, devant moi. Le hasard nous avait réunies, dans ce salon de thé. Quelles étaient les chances? Cette pensé me fit un pincement au cœur… et si mes amis étaient à quelque part dans ce monde sans que j’ai pu les retrouver? Cette idée me faisait mal au cœur. Décidément, croiser cette folle furieuse me mettait dans tous mes états. Trop de questionnements me venaient. Qu’est-ce qu’elle faisait pour gagner sa vie? J’espérais de tout mon cœur qu’elle était malheureuse et seule, après tout, c’est ce qu’elle méritait! Ce genre de questions n’étaient là que pour me distraire, m’empêcher de lui mettre mon poing sur la figure.

Je restai un instant au comptoir, même après que la commande eut été déposée devant moi. Le calme ne venait pas. Je serai les poings, il n’y avait rien à faire et je ne pouvais pas rester là des heures! Je soupirai, attrapant la tasse et le cupcake. Je m’approchai d’elle, déposant la tasse devant elle , puis lui écrasant le petit gâteau sur la figure d’un geste vif.

-C’est aux fraises, votre majesté. J’espère que c’est à votre gout. Horrible Grosse tête vide!

Dire que j’avais essayé de garder mon calme, de me raisonner, pendant ce qui m’avait paru une éternité. C’était mort. Une impulsion m’avait saisie et j’avais agit sans réfléchir. Peut-être que si elle s’était montré plus polie, moins désagréable, j’aurais réussi à me retenir. Sauf qu’elle avait été égale à elle-même : odieuse. La rédemption ne faisait visiblement pas parti de ses plans, alors le pardon ne serait pas des miens.

Je renversai une table afin de me cacher derrière, le temps de préparer la défensive… sauf si je passais à nouveau à l’attaque? Je ne savais pas trop, je ne savais pas ce que j’allais lui écraser le cupcake au visage jusqu’à ce que je le fasse…

-Dommage que vous ne soyez pas morte dans le désert!


Ma voix était un peu trop aigüe à mon gout, mais c'était l'émotion!



codage par greenmay. sur Apple-Spring

_________________

Du bon thé? Car vous n'avez pas de bonté ~ Quinn S-54f156cdf2472cce505db8bcb11f8cad71df85e9

Du bon thé? Car vous n'avez pas de bonté ~ Quinn Userba10

Du bon thé? Car vous n'avez pas de bonté ~ Quinn 371284banclub



https://disney-badendings.forumactif.org/t446-de-la-confiture-sur-le-nez-le-loir https://disney-badendings.forumactif.org/t450-les-peregrinations-d-un-loir https://disney-badendings.forumactif.org/t1930-dis-moi-qui-tu-es-et-je-te-dirais-quel-the-tu-es
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: