No more happy endings...
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

 :: New-York :: Manhattan :: Central Park
Why can't you just tell me where the hell I am ? | Kevin & Jack
Jack Skellington
Jack Skellington
Faith, trust and pixie dust
Magical Creatures
PHOTO D'IDENTITE : Why can't you just tell me where the hell I am ? | Kevin & Jack  F21562ed8bca6c39e61c6ff696f8edf830875e9c
Why can't you just tell me where the hell I am ? | Kevin & Jack  83951164dddf2a9b0a549e07f020ba9f239837d6
DESSIN ANIME D'ORIGINE : The Nightmare Before Christmas
ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans, en apparence.
COTE COEUR : Toujours à la recherche de sa dulcinée, Sally.
LOCALISATION : New-York
HUMEUR : Plongé dans une mélancolie éternelle.
COULEUR PAROLE : #F6921D
PRESENCE/ABSENCE : Présente !
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Darwin Gray - lemontartcreations
MON ARRIVÉE : 19/09/2021
MON VOYAGE : 13
POINTS : 21
Jeu 23 Sep 2021 - 21:20




WHY CAN'T YOU JUST TELL ME WHERE THE HELL I AM ?

Juste… cinq minutes. Jack s’est endormi, emporté par une fatigue soudaine, ses longues phalanges décharnées enroulées autour de la tige d’un chardon fané. Ses rêves se sont tournés vers elle ; sa chevelure rousse, sa peau blême, les points de suture qui forment un motif harmonieux sur son corps et son visage… Sally. Sally, qui a disparu du jour au lendemain. Sally, qui n’est plus jamais revenue. Sally, dont il aurait presque pu oublier le visage tant cela fait si longtemps...

Jack rêve de retrouvailles, de bonheur, d’une longue vie remplie de surprises, régnant tous deux sur Halloween Town pour l’éternité. Il se perd et désespère, avant de brusquement se redresser.

Réveillé par une désagréable sensation de chute, Jack grimace en ouvrant les yeux. La lumière autour de lui est bien trop agressive, rien à voir avec les rayons de soleil orangé qu’il a connus toute sa vie. Le sol est mou, sous son corps. L’herbe verte chatouille le creux de son cou, tandis qu’il porte sa main droite au niveau de ses yeux, obstruant sa vision le temps de quelques secondes afin d’habituer sa pauvre rétine à la luminosité ambiante. Après quelques longues minutes, ses sens s’éveillent, et il comprend qu’il n’est pas seul ici. Le silence éternel du cimetière de Halloween Town n’a rien à voir avec tous ces bruits étrangers, toutes ces personnes qui parlent, passent à côté de lui, ce n’est pas normal.

Enfin, il se redresse, retirant enfin sa main de son visage pour regarder les environs en plissant les yeux. De la couleur. Beaucoup trop de couleurs. Beaucoup trop de lumières. Le ciel est bleu, l’herbe est verte, les gens sont… humains ? Confus, Jack prend un certain temps avant de comprendre qu’il se trouve dans le monde des humains. Loin, très loin de son chez lui. Il n’est pas non plus complètement étranger à leur monde à eux, mais il n’empêche… Serait-il tombé dans un gouffre sans fin à nouveau ?

Immédiatement, des tas de questions commencent à lui monter à la tête. Où suis-je ? Pourquoi fait-il si clair ici ? Et encore tant d’autres… Sans réellement s’en rendre compte, Jack resserre sa main autour du chardon en se levant complètement, debout sur ses deux longues jambes. C’est en regardant sa main qu’il pousse un hoquet de surprise, les yeux écarquillés, avant de presque machinalement palper son corps, découvrant avec stupéfaction qu’il est dorénavant fait de chair et de sang. ...De plus en plus étrange ! Bien évidemment, il aurait pu paniquer, hurler, céder à cette pression soudaine, mais ce n’est pas le genre de Jack. Loin de là. A cet instant, il n’éprouve qu’une profonde curiosité, cherchant immédiatement à comprendre quelle était la cause de tout ceci. Oh, tout est forcément lié !

Il réalise alors qu’il s’estime bien chanceux de ne pas avoir gardé son apparence de squelette une fois arrivé dans un tel endroit. Les souvenirs de la fois où il a osé se montrer le soir de Noël lui reviennent en tête et une légère grimace s’invite sur son visage, tandis qu’il commence à marcher en regardant partout autour de lui, observant attentivement les inconnus qui passent devant lui. Certains sont à vélo, d’autres à pied… Dans un élan d’optimisme soudain, il range le chardon dans la poche de son costume rayé, avant de se hâter pour interpeller le premier inconnu sur son passage.

“Excusez-moi ! Pouvez-vous me dire où je me trouve ?”

Pas de réponse. L’inconnu, un homme en costard, l’ignore et passe son chemin en lui lançant un drôle de regard. Jack se sent alors un peu stupide, comme s’il venait de faire une terrible erreur. Pourtant, ça ne l’empêche pas de garder espoir et de retenter sa chance avec divers profils différents, y compris les groupes d’étudiants installés dans l’herbe, ce à quoi ils répondirent en ignorant sa question :

“Hé ! C’est pas Halloween aujourd'hui !”

Offusqué, Jack fronça les sourcils en posant les poings sur les hanches, bombant un peu le torse au passage.

“Bien évidemment, enfin ! Halloween n’est que dans cinquante-trois jours pour être exact ! Ce n’est certainement pas vous qui allez me l’apprendre !”

Profondément vexé, il peste légèrement avant de reprendre son chemin, marmonnant dans sa barbe en tentant de chercher la sortie de cet immense parc bien trop bondé de monde.

“Il n’y a donc personne pour me dire où je me trouve, ici ?! Mais quel est cet endroit, enfin ?!” grommelle-t-il une énième fois, sentant la colère monter de plus en plus en lui.


I can't believe my eyes
I must be dreaming
Wake up, Jack, this isn't fair
What's this?
with  @Kevin Dabou
© SIAL ; icon tumblr


https://disney-badendings.forumactif.org/t3002-and-i-jack-the-pumpkin-king-have-grown-so-tired-of-the-same-old-thing-jack-skellington https://disney-badendings.forumactif.org/t3003-les-chroniques-du-roi-des-citrouilles
Revenir en haut Aller en bas
Kevin Dabou
Kevin Dabou
Faith, trust and pixie dust
Admine Animals
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Up
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans
COTE COEUR : chocolat <3
OCCUPATION : mendier et squatter
LOCALISATION : perdue à New-York ou à Londres
HUMEUR : J'ai faim
COULEUR PAROLE : 6600ff
DOUBLES COMPTES : Tim, Hadès, Mally, l'alcoolo, l'ambulancière & Gram
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Jennifer Lawrence & Abyss
MON ARRIVÉE : 24/03/2018
MON VOYAGE : 570
POINTS : 1113
Dim 26 Sep 2021 - 22:12



Why can't just tell me here the hell I am?

Tu es là, à l'endroit où tu te trouve



J’ai envie d’une balade. Bon, j’avoue que Timon me l’a fortement conseillé. Parfois, j’ai l’impression qu’il n’aime pas que je traine au bar. Pourtant, je ne veux que l’aider! Ce n’est pas ma faute si j’ai encore de la difficulté avec mes mains et qu’il arrive que des verres terminent éclatés au sol! Bon, peut-être un peu. Il faudrait que je fasse plus attention. Je pense qu’il n’aime pas non plus que je prenne la nourriture dans les assiettes des gens. Il ne comprend pas que j’ai faim, tout le temps! Ce n’est pas grave. Je quitte et quand je reviendrai, l’homme sera calmé et peut-être qu’il me donnera du chocolat si je suis sage.

Je marche. Plus j’avance et plus je me sens triste parce que j’ai le temps de penser. Je m’ennui de Balais. Je ne sais pas si je la reverrai un jour. On partageait plein de choses ensemble. Je pourrais peut-être lui faire un dessin et lui envoyer? Il faudrait que je demande à Timon de m’aider. Cette idée me rend un peu plus joyeuse. Je ferai ça après ma promenade. Il fait beau, autant en profiter.

Après un moment, j’arrive devant Central Park, c’est le meilleur endroit pour une balade. Au moins ici, il y a de la végétation, tout n’est pas gris. C’est bien loin de me jungle natale, mais c’est mieux que rien. J’entre et j’entant des gens qui parlent d’un homme déboussolé. Ils croient que c’est un drogué. Je ne sais pas ce que ça veut dire, mais ils le jugent clairement. Je décide de m’en approcher pour voir. Je suis un gentil dabou, je ne juge pas les gens, sauf s’ils sont méchants. J’ai parfois un peu peur, parce que je ne veux pas finir enfermée encore, mais je reste curieuse. Il a peut-être besoin d’aide.

Je finis par apercevoir l’homme dont il est question. Il est grand et mince. C’est plutôt rare de croiser des gens en costume dans ce coin du parc. Je décide de me cacher derrière un arbre pour l’observer. Le problème est que celui que je choisi n‘est pas assez large pour me cacher entièrement. L’étranger ne remarquera peut-être pas? Et puis mes coups d’œil ne sont surement pas aussi discrets que ce que crois.

“Il n’y a donc personne pour me dire où je me trouve, ici ?! Mais quel est cet endroit, enfin ?!” Il semble que non. Les passants l’ignorent. Ils ne voient pas qu’il a besoin d’aide? Ils sont comme ça les humains, quand ils voient des gens dans la misère, ils les contournent pour mieux continuer leur chemin. Heureusement que je suis là! J’entends quelqu’un marmonner qu’il va appeler la police… Oh non! C’est le début des ennuis ça! Je me suis retrouvé enfermé une fois, je veux pas que ça arrive à ce monsieur! Peut-être est-il comme moi?

Je sors de derrière mon arbre et m’approche prudemment. Je penche la tête d’un côté, puis de l’autre.

-Bonjour. Tu es à Central Park, dans la ville de New-York.

Je ne pense pas que ça lui soit vraiment utile, mais comme il tient tant à savoir… Je penche à nouveau la tête d’un côté, puis de l’autre. L’idée de juste rester là à se fixer est intéressante et peu compliquée, mais pas très constructive. Comme je ne veux pas avoir de problèmes avec les autorités, je décide d’ajouter :

-Viens. Il ne faut pas rester ici. Si la police arrive, ça va mal finir! Quand je me suis réveillée dans un parc, ils m’ont arrêté et enfermée! Je troublais la paix parce que je courrais nue dans le parc.

Petit haussement d’épaule. Je n’ai toujours pas compris pourquoi on ne peut pas être nu dans un parc, c’est un truc d’humain. Je m’éloigne en lui faisait signe de me suivre. Il faut un coin tranquille où personne ne nous dévisagera. Un banc, ça me semble bien. On a toujours l’air moins suspect assis sur un banc! J’y prends place en gazouillant.

-Je m’appelle Kevin et toi? Tu viens de te réveiller?




codage par greenmay. sur Apple-Spring

_________________



Quand l'appétit va, tout va
Justayne
Revenir en haut Aller en bas
Jack Skellington
Jack Skellington
Faith, trust and pixie dust
Magical Creatures
PHOTO D'IDENTITE : Why can't you just tell me where the hell I am ? | Kevin & Jack  F21562ed8bca6c39e61c6ff696f8edf830875e9c
Why can't you just tell me where the hell I am ? | Kevin & Jack  83951164dddf2a9b0a549e07f020ba9f239837d6
DESSIN ANIME D'ORIGINE : The Nightmare Before Christmas
ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans, en apparence.
COTE COEUR : Toujours à la recherche de sa dulcinée, Sally.
LOCALISATION : New-York
HUMEUR : Plongé dans une mélancolie éternelle.
COULEUR PAROLE : #F6921D
PRESENCE/ABSENCE : Présente !
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Darwin Gray - lemontartcreations
MON ARRIVÉE : 19/09/2021
MON VOYAGE : 13
POINTS : 21
Dim 3 Oct 2021 - 17:21




WHY CAN'T YOU JUST TELL ME WHERE THE HELL I AM ?

Personne. Personne pour l’aider, personne pour répondre à ses questions, Jack se rend alors compte qu’il passe pour un fou furieux au milieu de la foule. Ainsi, il se tait, cesse d’interpeller le monde autour de lui, et jette un œil aux alentours, dans l’espoir, peut-être, de trouver une issue. De fuir les humains, tout simplement. Il ne remarque pas tout de suite la jeune femme qui s’approche de lui, l’esprit bien trop embrouillé par la drôle de situation dans laquelle il s’est fourrée. C’est pourquoi il prend un air surpris à la seconde même où il entend sa voix, avant de se tourner vers elle en penchant la tête. Central Park ? New York ? C’est que ces noms ne sont pas totalement inconnus pour lui. C’est donc ça, New York ? Pour l’instant, il n’apprécie guère cette ville et encore moins ses habitants. Cependant, il éprouve une certaine forme de soulagement en réalisant que la jeune femme s’est approchée pour l’aider. Eh bien, il y a au moins une personne capable de répondre à mes questions…

Oh, enfin quelqu’un de sensé, ici… Bonjour à toi aussi. Merci pour l’information, je commençais à très sérieusement désespérer…

De son air légèrement intrigué, Jack regarde l’inconnue un peu plus en détail, penchant légèrement la tête sur le côté en grattant machinalement l’arrière de son crâne, réalisant au passage qu’il n’est plus aussi dur qu’avant. Par ailleurs, il se rend compte qu’il possède dorénavant des cheveux ; il ressemble donc réellement à un être humain lambda… L’inconnue prend la parole une nouvelle fois, ce à quoi Jack fronce légèrement les sourcils, ayant l’air de ne pas vraiment comprendre ce qu’elle lui raconte. “Courir nue dans un parc…?” C’est bien la première fois que quelqu’un lui parle d’une telle chose… Ceci dit, il ne pose pas réellement de question - pour une fois -, car il n’a tout simplement pas envie de se frotter aux humains. Si la jeune femme lui raconte ses mésaventures, c’est bien pour lui faire comprendre qu’il risque de finir enfermé, ce qui serait affreusement injuste puisqu’il n’a rien fait de bien méchant. Il se souvient encore de la longue chute qu’il avait faite en tombant de son traîneau lors du jour de Noël 1993. Il n’a clairement pas envie de revivre la même chose, surtout pas maintenant que Sally ne sera probablement pas là pour lui faire reprendre ses esprits. Ce qu’elle peut lui manquer…

Ainsi, après avoir jeté un coup d'œil par-dessus son épaule, Jack se met à suivre la brune sans un mot, croisant les bras sur son ventre dans une tentative un peu désespérée de se faire discret. Pas évident lorsqu’on frôle les deux mètres et qu’on porte un costume en queue de pie et un nœud papillon en forme de chauve-souris. Peu importe, il est prêt à tout pour éviter d’être confronté aux forces de l’ordre, et beaucoup trop confus par la situation actuelle pour avoir la force de surmonter tout ceci. Il s’installe silencieusement sur le banc, le regard un peu perdu, fixé vers le sol, tandis que, une fois de plus, ses pensées se tournent vers Sally. Serait-elle tombée ici, elle aussi…? Bien évidemment, l’idée gonfle sa poitrine d’espoir, mais en regardant un peu autour de lui, il réalise que cette ville est cent fois plus grande que Halloween Town et que chercher Sally à New York équivaudrait à chercher une aiguille dans une botte de foin.

La jeune femme à côté de lui attire de nouveau son attention, l’arrachant à ses rêveries mélancoliques, et Jack hoche simplement de la tête, les bras toujours croisés sur son ventre comme s’il avait déjà le mal du pays.

Je m’appelle Jack, enchanté. En effet, je viens à peine de me réveiller…

Un léger temps de pause. Il se redresse un peu, relâchant enfin sa légère emprise sur son bassin pour se laisser tomber en arrière, son dos heurtant le dossier du banc tandis qu’il pose ses deux mains sur son visage. Finalement, il les laisse retomber sur ses cuisses, poussant un profond soupir.

Je me suis juste endormi aux abords du cimetière où j’aimais passer du temps avec… quelqu’un de cher à mon cœur. Cela faisait des années entières que je n’avais pas aussi bien rêvé, par ailleurs. Et d’un coup, je me suis retrouvé ici ! Je dois te l’avouer, je n’y comprends rien. Je ne sais même pas ce que je fais ici.

...Et pour être honnête, Jack aimerait énormément rentrer chez lui au plus vite. Ceci dit, quelque-chose lui dit qu’il ne devrait pas vraiment compter là-dessus. Et soudainement, une pensée le frappe et il se redresse pour mieux regarder Kevin, les sourcils froncés.

Mais… Attends… Toi aussi, tu t’es réveillée ici ? D’un coup ? Sans explication ? Est-ce que cela signifie que je ne suis pas le seul à avoir vécu pareille chose ?

Cette soudaine réalisation lui confirmerait donc que, peut-être, quelque part, Sally se trouve dans le coin et qu’il est à deux doigts d’enfin la retrouver. Et même s’il aimerait rentrer à Halloween Town, Jack se dit que les choses seraient tout de même un peu plus douces si sa dulcinée se trouvait ici également…


I can't believe my eyes
I must be dreaming
Wake up, Jack, this isn't fair
What's this?
with  @Kevin Dabou
© SIAL ; icon tumblr


https://disney-badendings.forumactif.org/t3002-and-i-jack-the-pumpkin-king-have-grown-so-tired-of-the-same-old-thing-jack-skellington https://disney-badendings.forumactif.org/t3003-les-chroniques-du-roi-des-citrouilles
Revenir en haut Aller en bas
Kevin Dabou
Kevin Dabou
Faith, trust and pixie dust
Admine Animals
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Up
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans
COTE COEUR : chocolat <3
OCCUPATION : mendier et squatter
LOCALISATION : perdue à New-York ou à Londres
HUMEUR : J'ai faim
COULEUR PAROLE : 6600ff
DOUBLES COMPTES : Tim, Hadès, Mally, l'alcoolo, l'ambulancière & Gram
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Jennifer Lawrence & Abyss
MON ARRIVÉE : 24/03/2018
MON VOYAGE : 570
POINTS : 1113
Sam 23 Oct 2021 - 2:13



Why can't just tell me here the hell I am?

Tu es là, à l'endroit où tu te trouve



Cet inconnu me dit sensée! C’est plutôt rare qu’on dise cela de moi, alors j’en suis plutôt flattée. Enfin quelqu’un qui reconnait ma valeur! Bon, je ne suis pas si naïve, je pense que c’est parce qu’il ne me connait pas, ou qu’il est un peu comme Balais. Il a quelque chose de spécial, je le remarque à sa façon de me regarder, la tête penché, comme moi-même je le fixe. Je sais que nous n’avons surement pas l’air très brillant d’un point de vu extérieur, mais ce n’est pas comme si c’était le genre de chose dont je me préoccupais. Je préfère plutôt aider cet homme.

Une fois sur le banc, nous nous présentons. Dans le fond de ma tête, je suis contente d’avoir raison, il vient de se réveiller. Je suis aussi un peu triste pour lui. Je me souviens comment j’étais désemparée quand je me suis retrouvé chez les humains. Je le regarde alors qu’il gesticule, comme s’il ne savait pas quoi faire de ses mains. J’attends. Je ne sais pas quoi, mais je sens qu’il faut qu’il a autre chose à dire. Il faut lui laisser du temps, c’est dur de se faire arracher à son monde.

Un cimetière? Drôle d’endroit pour dormir. Beaucoup de gens ont peur de ces endroits. Moi, je ne sais pas quoi en penser. C’est morbide de mettre tout les morts ensemble, mais d’un côté, moins de chance d’une mauvaise surprise en creusant ailleurs, puisqu’ils sont tous au cimetière. Quoiqu’il en soit, ça ne change pas grand chose pour moi. Je continue donc d’écouter, la tête légèrement inclinée. Il fait une pause, mais je n’ai pas grand-chose à lui répondre pour l’instant. Lorsqu’il reprend, je penche la tête de l’autre côté. Oh des questions! J’ai des réponses!

-oui.

Je réalise que bien que ma réponse soit correcte, pour la première question, il manque clairement d’explications. Tout comme il manque de réponses pour les autres interrogations. Je me racle la gorge, me préparant à être un peu plus éloquente.

-Je suis ici depuis longtemps. Des années. Il y en a qui sont là depuis plus longtemps que moi. Timon, il est à New-York depuis huit ou neuf ans… je ne sais plus. Nous somme beaucoup, plus que j’ai de doigts pour compter. Pour les explications…

Je me gratte la tête. Je cherche les mots pour me faire comprendre. Sauf que c’est compliquer parce que moi-même je ne saisi pas tout dans cette histoire.

-C’est la faute d’un livre magique et d’une méchante sorcière. De la magie, mais j’y comprends rien. On s’endort chez nous et on se retrouve ici, dans un corps d’humain. Je pense que les humains restent humain… Moi je suis pas une femme, je suis un dabou, un gros oiseau coloré! Enfin… j’étais.

Je suis encore triste de ce changement de morphologie. Je me suis habitué, mais ça me manque tout de même de courir avec agilité dans la forêt… maintenant je ne suis bonne qu’à m’étaler sur le béton, ce qui fait très mal. Je me secouai, il fallait que je pense à Jack, il a besoin d’aide, pas que je m’apitoie sur mon passé.

-Timon dit que c’est al…alé… aléotaire? Le hasard. Parfois, il y a beaucoup de personnes qui viennent du même endroit qui se réveillent ici et pour d’autres, on est seul, comme lui et moi. Parfois, je me demande si mes amis d’avant ne se sont pas aussi réveillé dans ce monde depuis que j’y suis. Difficile à savoir.

Petit haussement d’épaules. Je ne sais pas trop quoi ajouter de plus, alors j’attends de voir s’il a d’autres questions.



codage par greenmay. sur Apple-Spring

_________________



Quand l'appétit va, tout va
Justayne
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: