Partagez | 
 

 Un beau jour de novembre ~ pv Jack /terminé/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le courage ne se mesure pas à la taille!
Fantastic Animals
DOUBLES COMPTES : Tim, Do, Doune et l'alcoolo
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des merveilles
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans chez les humains
COTE COEUR : c'est compliqué
OCCUPATION : Prendre le thé!
HUMEUR : ZzZ
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 648
POINTS : 165
LOCALISATION : Quelque part à Paris

MessageSujet: Un beau jour de novembre ~ pv Jack /terminé/  Ven 13 Jan 2017 - 21:53



Un beau jour de novembre

Ce moment quand le patron doit nous dire s'il nous garde ou pas



Qu’est ce que le temps? Le temps est un petit copain qui court lorsqu’on voudrait qu’il s’écoule moins vite et qui stagne lorsqu’on voudrait qu’il s’envole. Pourquoi je pense à cela? Parce que mon mois de probation tirait à sa fin? Déjà un mois que je travaillais pour Jack dans sa boutique d’Halloween Town. Un nom intéressant, quand on pense qu’en fait c’est celui de la ville d’origine de l’épouvantail, ce grand maitre de la peur qu’est mon patron. C’était drôle de penser qu’il était dans la même situation que moi : Venant d’un autre monde pour atterrir à Paris avec en prime en nouveau corps à apprivoiser… par contre, il avait mieux réussit que moi en affaire!

Je me préparais tranquillement, mangeant quelques morceaux d’ananas et de bananes avec mon second thé de la journée. À la vitesse où je les buvais, je me rendais parfois jusqu’à quatre thés avant même de quitter pour le travail! Par contre, ce ne serait pas le cas ce matin-là, j’avais trop trainé au lit et je n’aurais pas le temps! J’avais un peu trop tourné avant de m’endormir, m’inquiétant de tout et de rien, me questionnant à savoir si Jack était vraiment satisfait de mon travail ou si c’était une fausse impression… D’un côté, si mon travail n’avait pas été à la hauteur de ses attentes, il m’aurait sans doute déjà montré la porte, comme il avait renvoyé cette petite garce pendant mon premier jour! Non seulement elle insultait les autres employés, mais elle parlait sans cesse au téléphone et volait des bonbons et tout ça sans faire ses tâches!

Cette première journée à Halloween Town… une des plus mouvementé! Malgré cela, j’avais vite fait mes marques. Ce que j’aimais, c’était qu’il y avait toujours quelque chose à faire, que ce soit ranger, nettoyer ou répondre aux clients. Je m’étais vite habituée aux collègues et je m’entendais à merveille avec Jack. Par contre, il fallait se méfier de ses tours! Personnellement, je surveillais toujours ma tasse, afin qu’il n’y dépose pas des araignées ou autres bonbons aux formes trop réalistes…

Je chassais ces réflexions pour m’habiller en vitesse et finir de me préparer. Quelques minutes plus tard, j’étais en route pour aller travailler. Ce n’était jamais très long pour me préparer et partir, souvent je sortais ce que je porterais la veille et puis je n’avais pas de lunch à emporter comme je revenais déjeuner chez moi. J’avais juste à avoir de  quoi grignoter pour la pause, le plus important dans mon alimentation était déjà là-bas dans mon casier : Une boite pleine de sachet de thé! Et si jamais j’en manquais, Jack en tenait dans un rayon depuis que je lui avais fait gouter!

J’arrivais peu après Jack, j’étais souvent la première employée à arriver. J’essayai de ne pas être là avant le patron, parce qu’il commençait à faire froid pour attendre sur le trottoir devant la porte!

- Bon matin Jack! Comment ça va?

Je l’aidais à sortir le zombie et la momie, comme à chaque matin. Sans doute que nous ne les sortirons plus une fois qu’il y aura de la neige ou de la glace, ça deviendrait trop risqué. Déjà que j’avais réussis à faire tombé le premier alors qu’il y avait de bonnes conditions! Ces deux statues étaient vraiment lourdes, mais elles contribuaient à l’atmosphère de la boutique, donnant un avant gout de ce qu’il y avait à l’intérieur.

Je fis de mon mieux pour me concentrer, mais j’avais un peu l’impression que mon esprit partait dans tous les sens… enfin, plus que d’habitude! J’avais envie de demander à l’épouvantail si le mois d’essai s’était bien passé selon lui, mais je n’avais pas envie de le brusquer… et s’il voulait seulement en parler demain, ou après demain? Sans ce genre de questions, j’avais un drôle de pressentiment pour la journée à venir… Peut-être que c’était seulement parce que j’tais un peu fatiguée? J’espérais que ce n’était que cela et que rien de grave ne subviendrait.




codage par greenmay. sur Apple-Spring

_________________










Dernière édition par Mallymkun DeLoir le Mar 7 Mar 2017 - 22:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magical Creatures
PRESENCE/ABSENCE : Présent !
DOUBLES COMPTES : Aucun
PHOTO D'IDENTITE :



DESSIN ANIME D'ORIGINE : L'étrange noël de monsieur Jack
ÂGE DU PERSONNAGE : Jack a 36 ans physiquement mais son esprit est aussi ancien que le monde, né et nourri par les angoisses des mortels
COTE COEUR : Épris de Sally, sa fiancée
OCCUPATION : Esprit patron d'Halloween / Patron d'Halloween Town
HUMEUR : Joyeuse
MON ARRIVÉE : 07/10/2016
MON VOYAGE : 201
POINTS : 15
LOCALISATION : Halloween Town normalement

MessageSujet: Re: Un beau jour de novembre ~ pv Jack /terminé/  Sam 14 Jan 2017 - 18:46
I may be easy, easy to hate
Un beau jour de novembre
Jack ✧ Mally
Le sommeil, à Hallowen Town, fut quelque chose d'inconnu pour Jack, en effet en tant qu'esprit il n'à jamais eue besoin de dormir et à Halloween Town il régnait une nuit perpétuelle avec un froid mordant, glacial, provoqué par les vents de Sally. Mais ici, le maître de la peur dut expérimenté cette nouvelle sensation désagréable, ainsi il a bien du mal à dormir la nuit, il se tourne et se retourne sans cesse dans son lit et il ne se couche pas avant deux heures du matin, que fait t'il ? Il lit où étudie, là il étudie les cartes du monde afin de voyagé et il étudie aussi les livres de magie. Il à donc fait un test de méditation et il à réussi à sentir sa magie et même à la voir, il s'agit d'un fluide orange et noir, noir comme la nuit et orange comme la citrouille qui lui traverse les veines. C'est cette magie qui crée cet aura qui l'entoure et qui effraie les gens ! C'est fort intéressant et passionnant !

Mais trêve de bille versé il est temps de se préparé pour partir au travail, Jack est un squelette élégant et distingué, il aime l’élégance et cela depuis sa vie d'esprit d'Halloween alors il revêt un chapeau haut de forme, un tee shirt blanc avec une cravate orange, un jean avec des bretelles et des baskets. Il revêt également des gants noirs en cuir, en faux cuir je précise !

Il déjeune puis s'en va à sa boutique, il est toujours le premier arrivé, aujourd'hui il va faire un bilan avec la petite Mally, ça fait un mois qu'elle est là et il trouve son travail impeccable, il n'a rien à dire et il à bien l'intention de l'engagée aujourd'hui-même, en plus elle aussi elle vient d'ailleurs, c'était un animal, une sorte de souris plutôt mignonne ! En parlant du vampire, on en voit une dent, voilà la jeune femme qui arrive. Jack la salue en soulevant son chapeau, se courbant un peu en avant, ça lui faisait plaisir de la voir !

-Bonjour Mally, je vais très bien merci et vous ? Celà me fait plaisir de vous voir, comme ça me fait plaisir de voir tous mes employés, mais vous semblez avoir une petite mine, j'espère que vous n'avez aucun souci chère enfant ?

Il est inquiet mais il n'a pas le temps de posé des questions car elle l'aide à sortir le zombie ainsi que la momie et elle commence déjà a s'activé alors que les autres employés commence.

-Mally, arrêtez là votre travail s'il vous plait et venez me voir au comptoir, nous allons faire le compte rendu de votre mois d'essai !

Là dessus l'esprit d'Halloween sort un bloc-note des tiroirs du comptoir, un stylo et commence à écrire le compte-rendu, les sourcils froncés le maître de la peur est très concentré sur ce qu'il écrit !
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le courage ne se mesure pas à la taille!
Fantastic Animals
DOUBLES COMPTES : Tim, Do, Doune et l'alcoolo
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des merveilles
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans chez les humains
COTE COEUR : c'est compliqué
OCCUPATION : Prendre le thé!
HUMEUR : ZzZ
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 648
POINTS : 165
LOCALISATION : Quelque part à Paris

MessageSujet: Re: Un beau jour de novembre ~ pv Jack /terminé/  Dim 15 Jan 2017 - 2:55



Un beau jour de novembre

Ce moment quand le patron doit nous dire s'il nous garde ou pas



Je restais vague sur mon humeur et mes soucis. Je ne voulais pas être agaçante, déjà que je me sentais ridicule de m’en faire autant! Pourquoi tant de nervosité? À aucun moment quelque chose avait laissé présager qu’il y avait un problème. Une petite voix me disait que j’étais ridicule, mais une autre prenait un malin plaisir à dire que je me faisais des illusions et que ça n’avait pas si bien été… laquelle écouter? Ni une, ni l’autre, mieux valait qu’elles se taisent, que je puisse travailler en paix! D’ailleurs, sitôt les deux colosses bien installés à l’extérieur, je me lançais sans tarder dans mes tâches. Par contre, je fus bien vite interrompu par Jack qui m’appelait à venir au comptoir… Il n’avait pas oublié qu’aujourd’hui ça faisait un mois que j’étais à son emploi. D’un côté, ça m’aurait surpris, l’épouvantail était quelqu’un de très « à son affaire », surtout avec ce qui concernait sa boutique. Et puis il était attentionné avec ses employés, il devait bien se rappeler de la date d’embauche de chacun d’entre nous!

Je m’approchai en essayant de ne pas perdre toute contenance, le regardant écrire sur son bloc note… mais que pouvait-il noter de façon si concentré? Je n’osais pas l’interrompre, mais le silence me semblait de plus en plus intenable! C’était en effet terriblement silencieux à Halloween Town… Comme si les autres essayaient de se faire discrets… et puis Marlee n’était pas là… Bizarre. Encore quelques minutes et elle serait en retard, ce n’était pourtant pas dans ses habitudes… Je devais m’en faire pour rien, enfin, c’est ce que j’espérais! J’aimais bien ma collègue et ça me rendait toujours triste et furieuse quand des gens étaient méchants avec elle. Ce n’était pas de sa faute si elle avait un surpoids, elle ne mangeait pas plus que moi, c’était à cause de sa glande tyroïde, m’avait-elle expliqué un jour.

Je reportais mon attention sur Jack, tentant de savoir si je devais me trouver un nouvel emploi ou pas :

- Alors Jack, ça ne s’est pas trop mal passé j’espère? Vous semblez en avoir bien long à écrire… est-ce que je devrais m’en inquiéter?

Je voulais tellement qu’il arrête un peu… qu’il lève la tête pour enfin me répondre, que je sache comment envisager mon avenir! J’étais tellement nerveuse que je me tordais les mains encore et encore. Je crois que c’était là la preuve que j’avais peur de perdre cet emploi dans lequel je me sentais si bien… j’avais quelque chose à perdre… Je crois que ça me semblait évidement pire parce que j’avais le temps de penser à tout ça! Malgré ma légère angoisse, une autre pensée revenait sans cesse… Cette fois je ne pouvais plus la taire :

- Heu Jack? Vous avez eu des nouvelles de Marlee? C’est bizarre qu’elle ne soit pas arrivée. Ça m’inquiète…

À peine avais-je fini que j’entendis des cris à l’extérieur… Oh non pas les Martin… Comme si on avait besoin de ça si tôt… Bon en fait je devrais être habituée, ils faisaient toujours leurs éclats le matin! Ils étaient comme des bêtes dans l’ombre, attendant que leur victime préférée passe… Oui, la pauvre Marlee. En moins de deux j’avais un balai en main et je sortais pour aider ma collègue. Cette fois ils dépassaient les borgnes et de loin! Ils lançaient des bouts de pain à la jeune femme en lui criant des choses si méchante!

- Allez, mange, tu dois avoir faim, comme les cochons!

Je courus pour me placer entre eux et Marlee, prenant mon balai telle une batte de baseball, j’entrepris de leur renvoyer ce qu’ils lançaient. À ce moment là plus rien ne comptait, sauf de leur renvoyer les bouts de pain au visage et ainsi venger mon amie. J’en avais plus que marre de leur méchanceté gratuite!





codage par greenmay. sur Apple-Spring

_________________










Dernière édition par Mallymkun DeLoir le Dim 15 Jan 2017 - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magical Creatures
PRESENCE/ABSENCE : Présent !
DOUBLES COMPTES : Aucun
PHOTO D'IDENTITE :



DESSIN ANIME D'ORIGINE : L'étrange noël de monsieur Jack
ÂGE DU PERSONNAGE : Jack a 36 ans physiquement mais son esprit est aussi ancien que le monde, né et nourri par les angoisses des mortels
COTE COEUR : Épris de Sally, sa fiancée
OCCUPATION : Esprit patron d'Halloween / Patron d'Halloween Town
HUMEUR : Joyeuse
MON ARRIVÉE : 07/10/2016
MON VOYAGE : 201
POINTS : 15
LOCALISATION : Halloween Town normalement

MessageSujet: Re: Un beau jour de novembre ~ pv Jack /terminé/  Dim 15 Jan 2017 - 14:26
I may be easy, easy to hate
Un beau jour de novembre
Jack ✧ Mally

- Alors Jack, ça ne s’est pas trop mal passé j’espère? Vous semblez en avoir bien long à écrire… est-ce que je devrais m’en inquiéter?

Il relève alors la tête de son compte rendu écrit et il tente de se montrer rassurant :

-Rassurez vous, n'ayez crainte !

Jack après avoir prononcé ses simples paroles énigmatique se reconcentre sur son compte-rendu mais ça n’empêche pas qu'au fond il est inquiet lui aussi, il sent une boule dans son estomac. La voix de Marlee ne se fait pas entendre et pourtant elle arrive toujours à l'heure, prête à aidé ! Son surpoids dut à son problème de glande thyroïde n’empêche pas la jeune femme de très bien s'entendre avec le reste des employés. A cause de son problème elle grossis et à bien du mal a perdre des kilos et le maître de la peur se doutait qu'elle avait eue du mal à trouvé un emploi à cause de cela.

-Non je n'en aie pas eue et ça commence à m'inquiéter !

A cet instant des cris résonnent dehors, des voix que le roi d'Halloween ne connait que trop bien, les Martin, les pâtissiers-boulangers qui l'enquiquine tous les matins. Jack, accompagné de Mally et des autres employés de la boutique, sort en trombe, une main sur son chapeau haut de forme. Il voit Marlee dehors avec les deux détritus qui lui lancent des bouts de pain qui proviennent sans doute de leur boutique. Elle semblait pétrifiée, incapable de bougé tandis que le couple lui jette des bouts de pain.

- Allez, mange, tu dois avoir faim, comme les cochons !

A la vision d'une telle humiliation sur une de ses employées et à la vue de Marlee incapable de remué un bras où une jambe, Jack sent monté en lui une colère noire, mais noire, plus noire encore que celle de la dernière fois quand il s'en sont pris à elle avec les mots, jamais de toute son existence de squelette il n'a ressenti une telle fureur qu'il a bien du mal à contenir. Une étrange lueur menaçante brille dans ses yeux, ses dents craquent, et, fait étrange, une ombre de squelette commence à se dessiné sur les murs de la boutique derrière le maître de la peur mais Mally à un tour d'avance sur lui, courageuse comme toujours elle prends le balais de sorcière qui sert à nettoyé la boutique et elle leur renvoie leurs bouts de pain. Un rire diabolique sort de la bouche du squelette, il fait un clin d’œil à Mally et il profite de la diversion de l'ancienne Loire pour se glissé derrière les abominables pâtissiers, c'est à se demandé comment ces gens ont des clients !

-Votre pain est t'il tellement ignoble que vous le lancer sur le trottoir pour nourrir les pigeons ? Oh ! Mais que suis-je idiot ! Même les pauvres pigeons le trouveront ma foi fort indigeste ! leur sus sure t'il à l'oreille.

Ils ont vraiment une mémoire de poisson rouge ces gens, c'est incroyable ! Il les avait pourtant prévenus l'autre jour, il les avait mis en garde !

-Vous allez me faire l'amabilité de vous baissez, très chers, et de nettoyé le trottoir des bouts de pain que vous avez lancé à Marlee et que Mally vous à renvoyé a la figure !

Jack à tellement plissés ses yeux qu'ils sont réduits à deux fentes inquiétantes et l'ombre qui se découpait sur les murs de la boutique se découpe désormais sur l'asphalte du trottoir derrière le roi d'Halloween mais celui-ci ne le remarque toujours pas. Soudain, une idée lui traverse son vieux crâne, il étire sa mâchoire avec ses doigts en une grimace effroyable, il avait mainte fois utilisée cette grimace accompagné d'un rugissement effrayant pour séparé les trois sbires d'Oogie lorsqu'ils se disputaient et ça les terrifiaient tellement qu'ils se blottissaient l'un contre l'autre.

-Rrrrrrrra



© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le courage ne se mesure pas à la taille!
Fantastic Animals
DOUBLES COMPTES : Tim, Do, Doune et l'alcoolo
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des merveilles
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans chez les humains
COTE COEUR : c'est compliqué
OCCUPATION : Prendre le thé!
HUMEUR : ZzZ
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 648
POINTS : 165
LOCALISATION : Quelque part à Paris

MessageSujet: Re: Un beau jour de novembre ~ pv Jack /terminé/  Dim 15 Jan 2017 - 20:35



Un beau jour de novembre

Ce moment quand le patron doit nous dire s'il nous garde ou pas



Jack avait eu beau essayer de me rassurer, ça n’avait pas vraiment eu d’effet sur le coup. Et maintenant, ça n’était juste plus d’actualité. Les choses s’étaient déroulées tellement vite que j’avais l’impression que des heures s’étaient écoulées entre ce moment où nous étions au comptoir, à nous inquiéter et ce moment où je renvoyais des bouts de pain à coup de balai. Je n’avais même pas eu le temps d’être déstabilisée par cette mauvaise impression qui  s’était révélée fondée… C’était le genre de cas où je détestais avoir raison… Je n’étais jamais contre un peu d’action, mais dans le cas présent, je m’en serais bien passé! Ça me fendait le cœur de voir Marlee dans une telle situation! Elle qui était tellement gentille, elle ne méritait pas un tel traitement! Je laissais libre cours à ma colère, renvoyant violement les bouts de pain.

Je dus bien vite arrêter afin de ne pas envoyer de projectiles sur Jack, qui s’était glissé derrière les infâmes personnages. Je faillis ne pas entendre les paroles du squelette, ce qui aurait été bien dommage, car il avait tout à fait raison! Je profitais de cette pause pour ramasser un morceau qui me semblait bien sec…. Sec et surement sans gout, comme ceux qui l’ont façonné! Peut-être était-ce là la marchandise invendue, mais s’il en avait autant, c’est que leurs affaires n’allaient pas très bien… Il faut dire qu’à force de médire sur tant de gens, ils se discréditaient eux-mêmes.

Pendant que Jack donnait ses ordres aux Martins, j’escortais rapidement Marlee, la confiant à nos autres collègues. J’avais confiance en eux pour l’éloigner de toute cette méchanceté. Mieux valait qu’elle ne voit pas la suite, car je me doutais bien que Jack ne serait pas tendre avec le couple… et ce n’était pas mon intention non plus. Ils allaient ramasser leurs saletés, ou je leur ferais bouffer!

Lorsque je revins vers eux, jack se faisait plus menaçant que jamais. J’eus moi-même un frison de malaise. Encore une fois, je me dis qu’il valait mieux être dans le même camp que lui. Bon, je ne serais pas devenue méchante pour être du même côté que lui s’il avait été réellement mauvais! J’étais contente qu’il soit du côté des gentils et qu’il défende les gens sans défenses, ceux qui comme Marlee on besoin d’un peu d’aide. C’était un aspect que je respectais beaucoup, car j’étais aussi comme ça. Les gens forts qui profitent du nombre pour intimider les autres, je ne supportais tout simplement pas!

La grimace de Jack fit décamper la femme, tant qu’à l’homme, il resta tout simplement pétrifié. Peut-être commençait-il enfin à prendre conscience de son erreur? Qu’Il ne s’était pas attaqué aux bonnes personnes? Comme il ne bougeait pas, je le touchais du bout de mon balai, question qu’il revienne dans la réalité. Il grogna comme si je le dérangeais. Je lui fis donc remarquer :

- Alors, vous ramassez vos déchets que vous avez jetés un peu partout? Il est pourtant interdit de nourrir les pigeons… on ne voudrait pas que vous les empoisonniez avec votre pain pourri…

L’homme me jeta un regard mauvais. Il savait qu’il n’avait pas vraiment le choix de ramasser, des tas de gens l’avaient vu balancer du pain! Et puis sans ça, l’enquête commencerait à la boulangerie la plus proche… donc la sienne! Cependant, il semblait convoiter mon balai, que je tins fermement lorsqu’il mit sa vilaine main dessus.

- Donne-moi ça que je balaie les bouts de pain…

- Non! C’est à moi! Vous avez fait des saletés, vous trouvez un moyen de ramasser!

- DONNE! Sale garce!

Alors qu’il tirait, je relâchai légèrement ma prise, ce qui eu l’effet escompté : Il se donna lui-même un coup de balai sur le nez! Il tomba au sol en relâchant sa prise, je pus ensuite récupérer mon bien. Bon, ce n’était pas à moi, mais à Jack! Je m’éloignais d’un pas, question qu’il n’essai plus de me prendre le balai.

C’est à ce moment que des policiers débarquèrent. Était-ce Mme Martin qui les avait appelés une fois à son commerce? Ou quelqu’un qui en avait marre du tapage dans la rue? Je restais bien tranquille, n’ayant rien à me reprocher, alors que Martin, toujours au sol, criait comme un possédé :

- CETTE FOLLE M’A FRAPPÉ! Ils sont tous DINGUES! En plein visage avec son balai!

Je tentais de rester calme, mais avant même que je n’ai eu le temps d’expliquer quoi que ce soit, je me faisais ordonner de lâcher mon arme. Oh non, ils n’allaient pas croire cet imbécile? Et bien si… Je me retrouvais donc en état d’arrestation… Je cherchais Jack du regard, ne sachant pas trop quoi faire... faire des éclats n'était sans doute pas une bonne idée... il me fallait absolument restée calme, plus facile à dire qu'à faire quand on avait l'impression de vouloir exploser.




codage par greenmay. sur Apple-Spring

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magical Creatures
PRESENCE/ABSENCE : Présent !
DOUBLES COMPTES : Aucun
PHOTO D'IDENTITE :



DESSIN ANIME D'ORIGINE : L'étrange noël de monsieur Jack
ÂGE DU PERSONNAGE : Jack a 36 ans physiquement mais son esprit est aussi ancien que le monde, né et nourri par les angoisses des mortels
COTE COEUR : Épris de Sally, sa fiancée
OCCUPATION : Esprit patron d'Halloween / Patron d'Halloween Town
HUMEUR : Joyeuse
MON ARRIVÉE : 07/10/2016
MON VOYAGE : 201
POINTS : 15
LOCALISATION : Halloween Town normalement

MessageSujet: Re: Un beau jour de novembre ~ pv Jack /terminé/  Lun 16 Jan 2017 - 11:32
I may be easy, easy to hate
Un beau jour de novembre
Jack ✧ Mally
Suite à sa grimace, Jack s'attendait à tout sauf à ce que ça dégénère ! Lui qui pensait qu'ils allaient prendre la poudre d'escampette sans demandé leur reste comme l'autre jour, non il n'y a que Béatrice Martin qui s'en va en courant comme si elle avait le diable a ses trousses, Edmund reste mais il est pétrifié de peur, et à la vue de cette peur Jack sent des frissons qui lui parcourt toute la colonne vertébrale jusqu'au crane, il passe sa langue sur ses lèvres comme s'il se délecte d'une gourmandise imaginaire.

C'est ensuite que Mally se fait traité de sale garce et que le pâtissier boulanger se prends le balais dans le nez et qu'il hurle qu'on l'a frappé. Jack ricane et s'exclame :

-Vous l'avez bien mérité et c'est vous qui vous êtes cogner, mon employée n'y est pour rien ! Ayez la décence de reconnaître vos torts !  

-Ouais bougez votre gros cul Edmund, si vous en êtes capable, quelle honte sérieusement achetez vous un cerveau où faites vous en greffé un avec votre épouse ! hurle Ernest

Ensuite tout se passe tellement vite que le maître de la peur n'a pas le temps de remué un cil, il voit les gendarmes qui arrive et qui menotte sous ses yeux la loire, il doit sortir Mally de de guêpier en espérant qu'elle continuera de vouloir travailler avec lui et essayé d'étudié les menottes qui lui serre les poignets. Il est patron, commerçant, elle est son employée, ils voudront bien l'écouté, enfin il espère ! Mais qui les a appelés ? Jack soupçonne Béatrice...

Il pose une main sur l'épaule du policier pour arrêté la marche de l'agent qui se dirige vers le fourgon.

-Attendez monsieur l'agent, il s'agit de mon employée et je suis son patron, elle n'a rien fait de mal cette jeune demoiselle à voulu défendre sa collègue et moi aussi, ça fait des jours et des jours que ces deux individus vienne embêter mes employés et moi-même et ils peuvent témoigné si besoin !

Là dessus Ernest et les autres s'approche pour hocher la tête aux propos de leur supérieur et Jack espère que ça sera assez convainquant pour que Mally soit relâchée mais Edmund hurle en le pointant du doigt :

-Vous allez le croire ? Vous avez vu comment il est habillé ? Il est pas normal, il est pas comme nous ! Il aime Halloween, il est macabre, il fait peur à nos enfants, il à un code vestimentaire d'un autre temps !  

Le pâtissier fulmine tellement qu'il à de la bave sur ses lèvres, on aurait dit un vampire qui vient de sucé le sang de sa proie.

A Halloween Town il n'y a pas de différence quelconque, tous les esprits d'Halloween qui y habite sont acceptés tels qu'ils sont et s'entraident dans le but que la fête d'Halloween soit réussie chaque année depuis des siècles et des siècles sous le règne de l'épouvantail, ils sont une grande famille des liens intenses lient entre eux les habitants de la ville, c'est la grande famille d'Halloween, quand un habitant d'Halloween à un souci, les autres tentent toujours de cherché des solutions pour l'aider ! Jack a donc bien du mal à comprendre la notion de l'intolérance vu que dans son milieu c'est quelque chose qui n'existe pas, qui n'a pas lieux d’être, c'est une notion de mortel !  
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le courage ne se mesure pas à la taille!
Fantastic Animals
DOUBLES COMPTES : Tim, Do, Doune et l'alcoolo
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des merveilles
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans chez les humains
COTE COEUR : c'est compliqué
OCCUPATION : Prendre le thé!
HUMEUR : ZzZ
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 648
POINTS : 165
LOCALISATION : Quelque part à Paris

MessageSujet: Re: Un beau jour de novembre ~ pv Jack /terminé/  Mar 17 Jan 2017 - 18:11



Un beau jour de novembre

Ce moment quand le patron doit nous dire s'il nous garde ou pas



J’avais bien trouvé drôle les remarques d’Ernest. Il avait raison, même un cerveau pour les deux, ça leur en ferait sans doute plus que ce qu’ils avaient présentement! Dommage que je n’eus pas le temps de la rire avant que ça ne dégénère encore plus. J’étais à nouveau menottée… car non, ce n’était pas la première fois que je me faisais arrêter. Cette fois j’essayais une nouvelle stratégie qui consistait à rester calme, car quand je m’étais débattue, j’avais fini avec une piqure dans une fesse et quand j’avais essayé de m’enfuir, on m’avait dit que c’était louche, que les gens qui n’avaient rien à se reprocher restaient sur place pour donner des explications. Et puis dans le cas présent, rester tranquille donnerait tord à ce foutu Edmund Martin. Lui avait l’air d’un fou furieux avec l’écume au bord de la bouche et les quelques goutes de sang qui perlaient de son nez! Moi j’avais l’air calme en apparence… mais à l’intérieur, je bouillonnais de toutes sortes de sentiments oscillant entre la colère, la tristesse et une folle envie d’aller casser la gueule du boulanger…

Un autre sentiment se mêla à tout cela, une sorte de chaleur que je ressentie alors que Jack essayait de me défendre. En fait, j’entendis plusieurs voix qui parlaient en ma faveur, autant des collègues que des passants qui avaient vu la scène. Et en fond sonore, Martin qui gueulait plus fort qu’un porc affamé. Les gendarmes demandèrent un peu de silence, ce qui était une bonne idée, puisque ça devenait cacophonique! Ils semblaient revenir sur leur décision hâtive, décidant qu’interroger les témoins serait sans doute une bonne chose. Et puis s’ils arrêtaient une innocente, ça ferait tâche, mine de rien. Cette fois, j’eus le droit de parler, car jusqu’à maintenant je n’avais pas jugé bon d’ouvrir la bouche, car après tout, tous ceux qui se fond arrêter clament toujours leur innocence!

- Pour faire court, parce que si je ne fais pas attention, je vais vous raconter un roman, nous nous inquiétions pour Marlee, une collègue qui n’était pas encore arrivée. Donc quand on a entendu des cris, nous sommes sortie et là nous avons vu le couple martin qui insultait et lançait des bouts de pain à Marlee, qui n’avait rien fait pour mériter cela. Comme ce n’est pas la première fois qu’ils s’en prennent à elle, je suis allée leur renvoyer leurs bouts de pain. Lorsque Jack leur a demandé de ramasser leurs dégâts, Madame Martin s’est enfuit et cet homme a essayé de me prendre mon balai… dans sa grande maladresse, il s’est donné un coup sur le nez alors que je refusais de lui laissé un bien qui appartient à la boutique de Jack.

Finalement, ce n’était peut-être pas si court comme explication, mais il ne fallait omettre aucun détail! Les agents demandèrent si c’était ce qui s’était passé et les gens confirmèrent, ce qui laissait le boulanger seul avec sa version. Je dus me retenir pour ne pas trop sourire alors qu’on me libérait. Comme il était bon de ne pas finir au commissariat! On ne parle jamais assez de la joie d’être libre! Une idée de vint :

- Si cette pauvre Marlee consentait à porter plainte contre eux, y aurait-il la possibilité afin qu’ils ne puissent plus l’approcher? Je crois que nous sommes plusieurs à pouvoir témoigner des nombreuses attaques contre elle et aussi de leur récurrence…

- Oui, si votre collègue dépose une plainte, nous l’analyserons et il se pourrait qu’il y ait un interdit de contact… qui brisé, mènerait à un emprisonnement. Elle n’a qu’à passer au poste et nous prendrons note de la plainte.

C’était là la chance pour que Marlee ait enfin la paix! Il fallait la convaincre de le faire par contre… la jeune femme ne voulait de mal à personne au point où elle laissait des gens comme les Martin lui en faire… Peut-être qu’en argumentant que si l’horrible couple ne peut plus l’approcher, ça nous mettrait tous en sécurité? Après tout, j’avais faillit me faire arrêter en prenant sa défense face à eux! Qu’importe les conséquences, je l’aurais fait quand même, mais je cherchais déjà des arguments pour qu’elle porte plainte. Ça me rendait tellement triste de les voir s’acharner contre elle que je ne pouvais laisser ça continuer indéfiniment!

Les gendarmes raccompagnèrent Edmun chez lui, ce qui nous éviterait sans doute de le revoir aujourd’hui… Enfin une bonne nouvelle! Il continua à crier ses imbécilités, que l’habillement de Jack est d’une autre époque et qu’il faisait peur aux enfants…

- Monsieur, calmez vous… rien ne l’empêche de s’habiller comme il veut et aucune plainte n’a été déposer parce qu’il fait peur aux gens… Et puis tout le monde sait que c’est normal d’avoir peur à l’Halloween… En fait, vous devriez vous inquiétez pour la contravention de méfaits publiques que vous allez vous prendre pour avoir jeté des bouts de pain partout dans la rue…

Au moins on pouvait dire que ces agents avaient une tête sur les épaules et qu’ils savaient au final analyser une situation! J’étais extrêmement rassurée que tout se termine bien pour nous… c’était un début de journée plutôt mouvementé! Je pris le chemin pour retourner à l’intérieur, après tout, on prenait du retour avec tout ça.

- Au moins ils finiront par avoir ce qu’ils méritent…





codage par greenmay. sur Apple-Spring

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magical Creatures
PRESENCE/ABSENCE : Présent !
DOUBLES COMPTES : Aucun
PHOTO D'IDENTITE :



DESSIN ANIME D'ORIGINE : L'étrange noël de monsieur Jack
ÂGE DU PERSONNAGE : Jack a 36 ans physiquement mais son esprit est aussi ancien que le monde, né et nourri par les angoisses des mortels
COTE COEUR : Épris de Sally, sa fiancée
OCCUPATION : Esprit patron d'Halloween / Patron d'Halloween Town
HUMEUR : Joyeuse
MON ARRIVÉE : 07/10/2016
MON VOYAGE : 201
POINTS : 15
LOCALISATION : Halloween Town normalement

MessageSujet: Re: Un beau jour de novembre ~ pv Jack /terminé/  Mar 17 Jan 2017 - 23:26
I may be easy, easy to hate
Un beau jour de novembre
Jack ✧ Mally
Au plus grand plaisir de Jack, les passants se joignirent aux employés de la petite boutique pour témoigné de ce qu'ils ont vu et entendu, avec de tels choses les agents allé probablement relâché son employée, et cela fonctionna, ils libérèrent Mally, et renseignèrent même la jeune loire et le roi d'Halloween de la solution pour qu'enfin, enfin, ces hideuses personnes laissent tranquille Marlee et son commerce. Et pour finir ils firent taire Edmund.

- Monsieur, calmez vous… rien ne l’empêche de s’habiller comme il veut et aucune plainte n’a été déposer parce qu’il fait peur aux gens… Et puis tout le monde sait que c’est normal d’avoir peur à l’Halloween… En fait, vous devriez vous inquiétez pour la contravention de méfaits publiques que vous allez vous prendre pour avoir jeté des bouts de pain partout dans la rue…

Le pâtissier ne crut pas bon répliqué devant les forces de l'ordre et Jack entendit Ernest s'adressé au mortel :

-De un il s'habille certainement mieux que vous, de deux ils ont raison si dans une boutique spécialisée dans Halloween on ne fait pas peur aux clients pour mettre l'ambiance alors c'est pas digne d’être appelé une boutique d'Halloween ! Franchement Edmund, je suis tout simplement épaté par votre intelligence...microscopique !

Maintenant que c'était terminé, Jack rentra dans la boutique avec ses employés et il alla aussitôt s’enquérir de l'état de la petite Marlee, entourée de tous les employés elle ne semblait pas bien du tout et avait bien du mal a se remettre d'une telle humiliation, Jack pouvait le comprendre, on lui avait envoyé des bouts de pain en public, comment une telle chose peut existé ? Comment peut-t'on prendre du plaisir à ce genre d'acte immonde ?  Tout doucement le maître de la peur posa une main sur l'épaule de la demoiselle.

-Marlee, si vraiment vous n’êtes pas bien vous pouvez rentré chez vous, je vous donne une semaine de RTT pour vous remettre, vous voulez du chocolat, du café, quelque chose ?

Oh si seulement il avait pu gardé sa forme d'esprit, le roi d'Halloween était sur et certain que ces deux abjects mortels auraient moins fait les fiers devant un squelette de presque deux mètre de haut, ils se seraient gardés de s'en prendre à la boutique ! En attendant, devant le désarroi de sa petite employée, pour la première fois de sa vie Jack se sentait impuissant et inutile, il ne savait pas comment l'aidé et cherché des solutions pour la réconfortée.

-Faites-moi confiance, vous valez bien plus qu'eux Marlee, je le vois tous les jours dans le magasin, ne vous laissez pas découragé par tout ceci très chère, il ne faut pas vous remettre en question à cause de deux ignorants comme eux !

Il termine son petit discours en s'inclinant face à elle et en baisant sa main, tenant son chapeau haut de forme de l'autre. Il espère que ça lui aura remonté le moral, il n'aime pas la voir triste, en faites il n'aime voir personne triste.

-Allons, allons, du courage ma petite, ne soyez plus triste, vous me ferez infiniment plaisir si vous n’êtes plus triste, je suis certain que vous irez mieux avec le temps, vous verrez et le temps sera votre meilleur allié
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le courage ne se mesure pas à la taille!
Fantastic Animals
DOUBLES COMPTES : Tim, Do, Doune et l'alcoolo
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des merveilles
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans chez les humains
COTE COEUR : c'est compliqué
OCCUPATION : Prendre le thé!
HUMEUR : ZzZ
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 648
POINTS : 165
LOCALISATION : Quelque part à Paris

MessageSujet: Re: Un beau jour de novembre ~ pv Jack /terminé/  Mer 18 Jan 2017 - 17:16



Un beau jour de novembre

Ce moment quand le patron doit nous dire s'il nous garde ou pas



Ernest semblait plutôt en forme aujourd’hui! Lui, personne ne devait l’embêter bien longtemps! Je l’aimais bien celui-là. Bon en fait j’aimais tous mes collègues, je n’avais rien à leur reprocher. Seulement on pouvait dire que j’étais plus proche de certains, comme Ernest ou Marlee. J’étais prête à prendre la défense de n’importe lequel d’entre eux et eux en ferait de même… je crois. Difficile d’en être certaine, parce qu’en même temps, à part dans des situations comme celle de ce matin, je n’avais pas besoin d’aide en général… Sauf si un féroce félin domestique se présentait…  Valait mieux qu’on m’accorde un certain support afin que je ne pette pas trop les plombs!

Je rentrais donc, allant voir Marlee, tout comme Jack. Je laissais le patron parler, préparant une bonne tasse de chocolat chaud pour la jeune femme. Sans rien de douteux, la pauvre n’avait certainement pas besoin de blagues pourries! Je m’activais donc pendant qu’ils parlaient… bon pendant que l’épouvantail parlait, car la blonde ne disait pas grand-chose pour le moment. Il était assez évident qu’elle ne voulait pas prendre congé, mais qu’en même temps, elle ne se sentait vraiment pas bien. J’écoutais le discourt de Jack avec attention, comme il était gentil! On ne pouvait rêver mieux comme patron! Je tendis le chocolat chaud à la femme, préparant du thé pour l’homme et moi. Pendant ce temps, les autres employés s’étaient mis au travail.

- Jack a raison, il ne faut pas les croire, ce ne sont que des idiots. Marlee, il y aurait un moyen pour qu’ils se tiennent à distance. Il faut porter plainte contre eux. Je peux y aller avec toi, nous donnerons une liste de personnes qui ont été témoin de cela.

- Je ne sais pas…


- Marlee, ils vont recommencer si on ne fait rien. Avec la menace d’aller en prison, ça les calmera. Une prochaine fois, il n’y aura pas autant de témoins et c’est peut-être moi qui ira en prison. Je sais que ça ne sera pas facile de raconter ce qui se passe avec eux aux policiers, mais c’est ce qu’ils veulent! Ce sont des intimidateurs, ils jouent sur la peur et la honte pour faire taire leurs victimes. Peut-être qu’en parlant, ça en aiderait d’autres.

- Je vais y aller, si tu viens avec moi. Vous voulez aussi venir Jack?

Je lui souris doucement, bien sur que j’irais, après tout c’était ma proposition de l’accompagner! J’imagine qu’une présence donnait un peu de courage à la femme et puis ça l’empêcherait de changer d’idée.

- Nous irons ce midi, quand la boutique sera fermée, ça vous va?

J’aurais pu propose ce soir ou un autre jour, mais avec les gens comme Marlee, plus on attend et plus sa détermination risquait de diminuer. J’aurais bien voulu régler ça immédiatement, mais on ne pouvait pas fermer la boutique juste comme ça alors que tous les autres employés étaient là et je ne voulais pas que Jack ait deux personnes en moins. Avec une personne absente, on pouvait se débrouiller, avec deux, ça commençait à être plus compliqué.

Comme il me semblait que tout était dit, je retournais travailler, j’avais des trucs à ranger et des clients à répondre. C’est une fois affairée que je réalisais qu’avec tout ça, je ne savais toujours pas ce que le squelette avait pensé de mon mois d’essai. Certes, je savais que c’était positif, mais il me manquait les détails! Je ne voulais pas me montrer trop insistante, alors je me lançais dans le travail, ce qui m’aida à me calmer pour de bon après tout cet énervement matinal.





codage par greenmay. sur Apple-Spring

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magical Creatures
PRESENCE/ABSENCE : Présent !
DOUBLES COMPTES : Aucun
PHOTO D'IDENTITE :



DESSIN ANIME D'ORIGINE : L'étrange noël de monsieur Jack
ÂGE DU PERSONNAGE : Jack a 36 ans physiquement mais son esprit est aussi ancien que le monde, né et nourri par les angoisses des mortels
COTE COEUR : Épris de Sally, sa fiancée
OCCUPATION : Esprit patron d'Halloween / Patron d'Halloween Town
HUMEUR : Joyeuse
MON ARRIVÉE : 07/10/2016
MON VOYAGE : 201
POINTS : 15
LOCALISATION : Halloween Town normalement

MessageSujet: Re: Un beau jour de novembre ~ pv Jack /terminé/  Jeu 19 Jan 2017 - 0:43
I may be easy, easy to hate
Un beau jour de novembre
Jack ✧ Mally
Mally essaie de convaincre Marlee de déposé plainte, Jack l'écoute en silence et hoche la tête quand Marlee lui demande s'il serait de la partie pour venir. Il est heureux de voir que finalement elle accepte de déposé plainte contre ces deux vivants dégoûtants. Oh il regrette sa forme d'esprit, il regrette Sally et les autres habitants d'Halloween si solidaires entre eux, il regrette son immortalité et il regrette d'avoir perdu son immunité au feu, ça leur aurait donné une bonne leçon a ces deux mortels de les terrifiés encore plus avec cette faculté, déjà que son physique d'esprit lui-même était terrifiant et que ses cris, ses hurlements pouvaient résonné a plus de cent vingt kilomètre heure, rien que cela ! Car oui, Jack lorsqu'il s'est fait brûlé un jour par une cigarette accidentellement s'est rendu compte ce jour-là qu'il a perdu son immunité au feu, la douleur qu'il a ressenti ce jour là était horrible, lui qui d'ordinaire pouvait avalé le feu tel un avaleur de sabre où prendre les flammes d'une bougie à pleine main et y sculpté des formes effrayantes avec l'aide de ses doigts squelettiques sans ressentir la moindre souffrance, à expérimenté ce jour là pour la première fois une brûlure !

- Je vais y aller, si tu viens avec moi. Vous voulez aussi venir Jack? lui demande la petite Marlee

-Bien sur que je vais vous accompagné mon enfant, quelle question saugrenue vous avez chère amie, je suis votre patron !  

La décision était prise, ils iraient tous les trois au poste de police à midi, lors de la fermeture de la boutique. Marlee semblait un peu mieux, il en était fort heureux, elle avait un peu retrouvé le sourire, même s'il savait que son coeur continuerait d’être lourd. Elle été retourné à son travail après que Mally lui aie offert un chocolat chaud qu'elle à bu tout doucement. Jack s'inquiétait également pour Mally, il espérait que cette mésaventure ne la pousse pas a abandonné cet emploi qu'il allait lui offrir, il comprendrait totalement qu'elle ne veuille pas resté dans sa boutique, après tout elle a failli se faire amené par la police alors qu'elle était innocente, c'était une expérience également traumatisante quand on n'a pas l'habitude.

-Mally, vous êtes embauchée mais je serais fort triste que vous décidiez de partir à cause de ce qui s'est passé ce matin, je comprendrais si vous ne voulez pas resté !

Mais au fond de lui Jack n'a pas envie qu'elle s'en aille, vraiment pas envie. En un mois passé il s'est attaché a la petite loire bien qu'a son grand regret elle est devenue plus méfiante vis à vis de sa tasse, quel dommage car il adorait faire sursauté les gens avec sa plaisanterie macabre favorite ! Il été bien curieux aussi de savoir à quoi elle ressemblait quand elle été Loire, de quelle couleur été son pelage !

- Si seulement je pouvais retrouvé ma forme d'esprit...croyez-moi petite Mally Béatrice et Edmund auraient moins fait les paons devant un squelette, en plus j'étais totalement immunisé contre le feu, dites vous bien qu'avant, très chère, je pouvais autrefois prendre le feu dans ma main blanche, y crée des formes effrayantes où non avec l'aide de mes doigts squelettiques, m'enflammé et ceci sans que cela ne me fasse le moindre effet ni ne me cause la moindre petite brûlure ! J'étais un squelette grand, svelte, mince, je pouvais sauté, bondir, étant un esprit je ne pesais pas grand-chose ! Si seulement vous pouviez m'apercevoir en squelette...mes cris et mes hurlements résonnaient a plus de cent vingt kilomètre heures, les gens criaient avant même de m'apercevoir, sentant ma présence glaçante !

Alors qu'il décrit son ancienne forme a Mally il se visualise en train de bondir sur les armes d'Oogie dans son antre, de marché dans les bois, en train d'effrayé les trois sbires d'Oogie qui se chamaillent et en éprouve une infinie fierté.

-Figurez vous que je suis en train de lire des livres de magie afin de trouvé une solution pour retrouvé ma forme d'esprit ! lui chuchote t'il a l'oreille, son long corps penché en avant, une main devant son visage avec sur ses traits un air de conspirateur en train de préparé un mauvais coup où d'un espion en train de confié un message top secret.

Et le maître de la peur est naïvement persuadé qu'il arrivera à retrouvé sa forme de squelette avec un sortilège venant de livres de magie de ce monde ! Il y croit dur comme fer, peut-être même qu'il trouvera la solution pour rentré chez lui avec les siens, ceux qu'il aime à ses cotés ! Il les aime tant, les habitants de sa ville et ils lui manquent tous terriblement !

-Et j'ai réussi a sentir par hasard que j'ai un peu de magie en moi, j'ai médité pour l'apercevoir, en moi j'ai vu un petit fluide noir et orange qui était dans mes veines ! Oh c'est si excitant et passionnant ! J'ai l'impression que c'est de la magie noire mais je ne suis pas très certain ! Mais dite-moi a quoi vous ressembliez quand vous étiez loire ?
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le courage ne se mesure pas à la taille!
Fantastic Animals
DOUBLES COMPTES : Tim, Do, Doune et l'alcoolo
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des merveilles
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans chez les humains
COTE COEUR : c'est compliqué
OCCUPATION : Prendre le thé!
HUMEUR : ZzZ
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 648
POINTS : 165
LOCALISATION : Quelque part à Paris

MessageSujet: Re: Un beau jour de novembre ~ pv Jack /terminé/  Jeu 19 Jan 2017 - 18:51



Un beau jour de novembre

Ce moment quand le patron doit nous dire s'il nous garde ou pas



J’étais plutôt contente que Jack veuille nous accompagner au commissariat. Ça faisait un témoin de plus qui voulait dénoncer les mauvais traitements dont Marlee avait été victime. J’avais bon espoir que la plainte soit retenue et qu’on puisse obtenir un interdit de contact qui empêcherait les Martin de s’approcher de la pauvre femme. J’avais l’impression que nos petites attentions et nos mots gentils avaient redonnés du courage à la jeune femme. Je la sentais tout de même encore fragile, ce qui était tout à fait normal après une telle épreuve. Elle se plongea dans le travail, se qui du l’aider un peu à passer à autre chose. J’étais en quelque sorte persuadée que si elle était rentrée chez elle, elle aurait revécut l’attaque en boucle encore et encore… Se sentir utile devait sans doute l’aider à moins y penser.

Alors que je m’affairais moi-même, Jack vint me parler, me disant enfin que j’étais définitivement embauchée! Enfin une bonne nouvelle! Je ne pu retenir ma surprise alors qu’il croyait que je pouvais ne pas rester à cause du couple de boulangers. La surprise fit vite place à un petit sourire malicieux :

- Allons, j’ai déjà vécut bien pire que cela… cette fois on m’a relâché sans même me trainer au commissariat… J’ai déjà été enfermée dans un hôpital psychiatrique à Londres… et je m’en suis évadée! Et une autre fois je me suis fais embarquer dans un bar louche… Quoiqu’il en soit, je crois que ma place est ici! Je me sens utile et puis comme ça, ça vous fait de l’aide contre les Martin, c’est du deux contre deux!

Et puis si jamais le patron s’absentait et bien j’étais là pour voir à ce qu’ils ne viennent pas nous embêter! Je voulais continuer à travailler à Halloween Town car j’aimais cet endroit et puis je voulais m’assurer que Marlee n’ait plus de problèmes. Je pouvais être moi-même avec l’épouvantail et je n’avais pas à cacher ma vraie personnalité avec mes collègues! J’étais accro au thé et un peu folle et bien ils l’acceptaient et on pouvait même plaisanter ensemble.

Je ne voulais pas couper Jack dans son élan, mais j’avais vu son apparence en faisant quelques recherches internet. Je n’avais pas regardé le film dont il était issu, mais j’avais pu en voir suffisamment pour comprendre un peu plus la façon d’être de mon patron. Je ne pu toutefois retenir un petit commentaire :

- Je peux comprendre que votre apparence vous manque, mais dans ce monde, il vaut sans doute mieux que vous soyez humain, car vous risqueriez de vous retrouver avec l’armée à vos trousses avec votre corps originel… Les gens ne voudraient pas d’un squelette qui se balade dans les rues.

Des livres de magie? Le pauvre, je ne pensais pas que ça pouvait vraiment l’aider, il y avait quelqu’un ou quelque chose de plus plus fort qui nous avait déracinés de chez nous. Je ne voulais pas briser ses espoirs, alors je gardais le silence, le laissant parler à nouveau. Il avait essayé la méditation? Peut-être que je devrais essayer? Mais seulement pour me détendre! Car moi, je n’avais pas vraiment de magie en moi… enfin, pas à ma connaissance! Que le fluide soit noir et orange ne me surpris pas, car c’était là les couleurs de l’Halloween!

- Dans ma jeunesse, j’étais brune, mais c’est un moment plus vague, car j’avais besoin de beaucoup de sommeil… Ensuite mon poil est devenu gris-blanc… Peut-être à cause de l’énervement? C’était la guerre et je dus prendre les armes pour défendre Wonderland contre l’horrible reine Rouge. J’avais une jolie tunique rose et blanche et une petite épée à ma taille. J’avais l’air d’une petite souris qui se promenait souvent sur ses pattes arrières. Après plus de trois ans dans un corps humain, ça serait surement difficile pour moi de redevenir un loir. Je me suis habituée à être aussi grande! Bon, je sais que je ne fais pas une grande humaine, mais je ne me verrais plus redevenir aussi petite… sauf si j’étais certaine que ça me permettrais de retrouver mes amis.


Parfois il m’arrivait de regretter mon ancienne vie, mais je ne pouvais nier que ce nouveau corps et ce nouveau monde m’offraient de nouvelles possibilités. Je ne voudrais pas retrouver ma forme de rongeur ici, parce que mon espérance de vie ne serait sans doute pas très élevée! Par contre pour retourner dans mon pays, ça irait.

- Bon, je ferais mieux de continuer mon travail, question que vous ne regrettiez pas de me garder!

Je me remis donc au rangement du rayon des chandelles, puis un petit coup de balai! Une chance que je ne l’avais pas laissé à Edmund! Non, aucune confiance en lui… J’étais persuadée qu’il l’aurait abimé!
Je pus répondre à certains clients, entre deux tasses de thés. L’avant-midi passa bien vite. Ce fut donc l’heure d’aller avec Marlee pour déposer sa plainte. Avant de partir, je demandais :

- Comme on ne sait pas si ça va être long, je passerais peut-être me prendre un sandwich au petit marché au coin de la rue? Je ne sais pas vous, mais moi j’ai vraiment faim!

L’autre femme semblait un peu trop nerveuse pour avoir de l’appétit… Elle n’aurait qu’à manger quand on sortira du poste, peut-être qu’à ce moment, elle se sentira mieux? Je me pris donc quelque chose à manger au passage. Je dévorais ce qui devait être un sandwich au fromage et qui ne goutait pas grand-chose au final, avant d’entrer avec les deux autres à l’intérieur du commissariat. Je pris les devant, expliquant la raison de notre visite au type à la réception. Il nous dit d’attendre, qu’un agent s’occuperait de nous dans quelques instants.




codage par greenmay. sur Apple-Spring

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magical Creatures
PRESENCE/ABSENCE : Présent !
DOUBLES COMPTES : Aucun
PHOTO D'IDENTITE :



DESSIN ANIME D'ORIGINE : L'étrange noël de monsieur Jack
ÂGE DU PERSONNAGE : Jack a 36 ans physiquement mais son esprit est aussi ancien que le monde, né et nourri par les angoisses des mortels
COTE COEUR : Épris de Sally, sa fiancée
OCCUPATION : Esprit patron d'Halloween / Patron d'Halloween Town
HUMEUR : Joyeuse
MON ARRIVÉE : 07/10/2016
MON VOYAGE : 201
POINTS : 15
LOCALISATION : Halloween Town normalement

MessageSujet: Re: Un beau jour de novembre ~ pv Jack /terminé/  Ven 20 Jan 2017 - 13:29
I may be easy, easy to hate
Un beau jour de novembre
Jack ✧ Mally
Elle été donc allé plusieurs fois en prison et même une fois dans un hôpital psychiatrique ? Voilà qui rassure Jack qui pensait qu'elle n'allait pas pouvoir resté dans sa boutique à cause des deux ignobles mortels. Elle lui dit ensuite qu'avec sa forme de squelette on le rejetterais ici et que c'est mieux pour lui qu'il soit emprisonné dans un corps d'humain. Il écoute avec attention la description physique de l'ancien corps de la loire qui s'affaire a ses affaires. Il ne comprends pas vraiment en quoi ce nouveau corps peut lui plaire et s'exclame :

-Comment ce nouveau corps peut-t'il vous plaire très chère ? Il est aussi fragile qu'une poupée !  Avec votre ancienne taille vous pouviez vous faufilé partout, entendre toute les conversations, quant à moi j'étais immortel et me retrouvé dans un corps fragile en proie à toute sorte de maladie, à la douleur, aux brûlures, c'est quelque chose de fort désagréable quand on a goûté à l'immortalité d'un corps non-vivant !  

En tant qu'esprit d'Halloween il n'arrive pas à comprendre comment on pouvait apprécié une enveloppe aussi fragile. Sous forme humaine le maître de la peur est plus grand que la moyenne des humains, un petit peu normal étant donné que sous sa forme de squelette il faisais tout de même 1 mètre 93, presque deux mètres de haut, il possède des cheveux noirs, des yeux noirs, un teint très pale tutoyant le blanc qui, étrangement, n'arrive jamais à bronzé ni à prendre une quelconque couleur et un style vestimentaire élégant, raffiné, inspiré de l'époque victorienne avec toujours une petite touche gothique et macabre, sa patte à lui. Il lui fait un clin d’œil malicieux.

-Figurez-vous que j'ai déjà été attaqué, à Christmastown, c'est une longue histoire, j'ai voulu prendre la place du perce-oreille car j'étais lassé d'Halloween, depuis des siècles que mes sujets et moi fêtions cela j'en avais assez et en marchant dans les bois jouxtant notre ville, je suis tombé sur Christmastown et je me rappelle que ça a avait changé ma non-vie et celle de mes sujets alors j'ai voulu offrir à Christmastown le bonheur et les rendre heureux, le perce-oreille à été kidnappé et je l'aie remplacé mais ça ne s'est pas passé exactement comme je l'aie voulu malgré que j'y croyais au début, j'étais persuadé que les jouets qu'adore les enfants de la ville d'Halloween allait plaire a Christmastown... mais ils n'ont semé que l'horreur, la peine et le chagrin...je ne voulais pas ça...je voulais leur faire plaisir !

Jack est interrompu par l'heure qui passe, midi venait de sonné et il était temps de fermé boutique pour se rendre au poste de police. Il attend que tous les employés soit parti sauf Marlee, Mally et lui puis il ferme la porte de la boutique à clé. Elle allait rouvrir à deux heures. Sur le chemin, Mally se prends un sandwich et lui aussi il se prends un sandwich au pâté, qui n'est pas aussi bon que les sandwichs que fait Sally à Halloweentown selon lui ! Voyant que Marlee est nerveuse, l'esprit d'Halloween pose une main rassurante sur son épaule et presse tout doucement pour lui montré qu'il est là. Alors qu'ils arrivent au commissariat ils sont accueillis par les agents qui leur demande d'attendre. Jack s'assois près de Mally et en attendant leur prise en charge il continue son récit à voix basse à Mally en lui décrivant par le menu les jouets qui plaise aux enfants de la ville d'Halloween.

-Les enfants de la ville d'Halloween apprécie les têtes de poupées réduites, les serpents aux dents pointues, les diablotins en boites aux dents tout aussi pointues, les casquettes en chauves-souris, les bonbons qui explose et s'entortille dans les cheveux, les baignoires qui avancent toute seules, les balais de sorcières, j'en passe car la liste est assez longue ma chère, malgré ceci mes sujets ne sont pas méchants ! Notre but est de s'amusé à faire peur, pas de faire du mal !  
© Starseed

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le courage ne se mesure pas à la taille!
Fantastic Animals
DOUBLES COMPTES : Tim, Do, Doune et l'alcoolo
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des merveilles
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans chez les humains
COTE COEUR : c'est compliqué
OCCUPATION : Prendre le thé!
HUMEUR : ZzZ
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 648
POINTS : 165
LOCALISATION : Quelque part à Paris

MessageSujet: Re: Un beau jour de novembre ~ pv Jack /terminé/  Dim 22 Jan 2017 - 2:35



Un beau jour de novembre

Ce moment quand le patron doit nous dire s'il nous garde ou pas



Je fus surprise par la réaction de Jack, qui semblait outré que j’ai une préférence pour ma forme humaine.  Je pouvais comprendre que dans son cas à lui, son corps d’avant était bien plus fort et résistant, mais dans mon cas? Je crains que le seul avantage était de pouvoir me cacher et de passer inaperçue… Avoir été un loir dans ce monde, aurais-je été soumises aux mêmes lois que les rongeurs de l’endroit? Être contrainte d’être silencieuse et ne pas manier le fleuret? Et même avoir été comme j’étais à Wonderland, j’aurais finit enfermée dans un cirque ou un laboratoire! Ici, valait mieux être humain. Même avec toute ma folie, ça, je ne pouvais le nier.

- Jack, c’est bien de pouvoir se cacher, mais j’aurais eu quel avenir à Paris en étant de la taille d’une souris? Sitôt que j’aurais voulu parler à quelqu’un, on m’aurait écrasé comme de la vermine. Ce monde n’est pas assez tolérant et ouvert d’esprit pour nos vraies formes.

Ça me rendais triste justement ce manque de tolérance. Beaucoup trop d’humains en rejetaient d’autres pour des raisons aussi stupides que la couleur de la peau, les croyances ou pour toute différence… Donc, ils n’étaient pas prêts pour des animaux parlant et un esprit d’Halloween. Certaines personnes auraient sans doute bien aimés de voir des animaux parlant et toutes les créatures magiques sortant des contes se baladés dans les rues, mais comme ce n’était pas un sentiment général, il nous fallait rester discret, même en ayant une forme humaine!  La discrétion, c’était la liberté!

Quand le patron me résuma une de ses aventures, je fus sans voix. Tout d’abords, ça me pris un temps avant de comprendre que le Perce-oreille, c’était en fait le Père-Noël. Ce n’était sans doute pas méchant comme idée, mais en même temps kidnapper le Père-Noël pour le remplacer, ça se pouvait que les gens ne soient pas d’accord et vous tire dessus… Au moins, le squelette avait survécut et il semblait plus que jamais passionné de l’Halloween! C’était sans doute mieux ainsi! Pas que j’ai quelque chose à reprocher à ceux souhaitant du changement, mais parfois, il faut savoir reconnaitre où est notre place!

Pendant que nous attendions d’être pris en charge par un policier, Jack me parla à nouveau de son monde… plus précisément des gouts des enfants d’Halloween Town. Disons qu’ils aimaient des jouets qui donnaient froid dans le dos! Je pouvais comprendre que certains n’ai pas aimé du tout les présents de l’épouvantail! Je n’aurais pas su quoi faire avec ce qu’il énumérait!

- Chez moi, les enfants aiment les mêmes choses que ceux d’ici. De jolies poupées roses ou des épées pour les garçons… ou pour celles qui aiment se battre, comme moi. Ah et il y avait la Reine Rouge qui aimait bien les têtes coups… dommages que c’était celles de gentilles personnes. J’ai faillit perdre la mienne, sans doute qu’elle aurait servit à décorer les douves du château…

Une dégoutante façon de décorer, selon moi. J’étais bien contente d’avoir gardé ma tête, je la trouvais bien là où elle était! Je ne pu argumenter là-dessus, puisqu’un homme vint se présenter à nous, nous invitant à le suivre dans une petite salle de conférence. J’exposais rapidement la situation, avant de laisser la parole à Marlee, car après tout, c’était elle qui avait été attaquée et donc, c’était à elle de porter plainte. L’agent l’écouta, prenant des notes. Une fois que la blonde eut raconté ce qui s’était passé, je crus bon d’ajouter :

- Il y aura sans doute un rapport sur cet incident, deux policiers m’ont presque arrêté ce matin… J’ai crus comprendre qu’ils ont donné une contravention à Monsieur Martin.

- Oh, les bouts de pain? L’homme qui s’est foutu un coup de balai sur le nez et qui accusait une femme? Je vais mettre une note au dossier afin qu’on sache que les deux affaires sont liés. Je parlerais aux agents qui sont intervenus et j’entamerais les démarches. Je vous épargne les détails, mais normalement, cet après-midi je convoque les Martins et à partir de ce moment, ils n’auront plus le droit de vous approcher, Marlee.

J’étais vraiment heureuse d’apprendre que ça pouvait aller si vite. Nous pûmes sortir rapidement du commissariat, après avoir laissé nos coordonnées. Je me sentais le cœur léger de savoir que Marlee serait tranquille. Pour une fois que les autorités était de notre côté! Par contre, le temps avait passé et il valait mieux reprendre le chemin de la boutique. Tout semblait aller pour le mieux, jusqu’à ce que j’aperçoive ce foutu Edmond pas loin d’Halloween Town… Il ne savait pas encore pour la plainte, alors je me plaçais devant Marlee de façon défensive :

- Reste en retrait, vaut surement mieux ne pas s’en occuper… il aura une surprise bien assez tôt…





codage par greenmay. sur Apple-Spring

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magical Creatures
PRESENCE/ABSENCE : Présent !
DOUBLES COMPTES : Aucun
PHOTO D'IDENTITE :



DESSIN ANIME D'ORIGINE : L'étrange noël de monsieur Jack
ÂGE DU PERSONNAGE : Jack a 36 ans physiquement mais son esprit est aussi ancien que le monde, né et nourri par les angoisses des mortels
COTE COEUR : Épris de Sally, sa fiancée
OCCUPATION : Esprit patron d'Halloween / Patron d'Halloween Town
HUMEUR : Joyeuse
MON ARRIVÉE : 07/10/2016
MON VOYAGE : 201
POINTS : 15
LOCALISATION : Halloween Town normalement

MessageSujet: Re: Un beau jour de novembre ~ pv Jack /terminé/  Mar 24 Jan 2017 - 1:11
I may be easy, easy to hate
Un beau jour de novembre
Jack ✧ Mally
Ils sont désormais sortis du commissariat et tout s'est très bien passé, les agents ont pris la plainte de la petite demoiselle et les fauteurs de trouble seront convoqués. Jack se dit qu'enfin c'est terminé et que sa boutique pouvait enfin vivre sa petite vie avec ses clients habitués et ses employés. Depuis l'ouverture d'Halloween Town, les deux pâtissiers- boulangers ne cesser de l'importuné. Craignaient t'ils la concurrence ? Jack ne vends pas les mêmes choses qu'eux !

Mais l'heure tourne et encore une fois il est temps de revenir travaillé, Jack sort de la poche de son jean les clés de la boutique lorsqu'il voit la silhouette du pâtissier-boulanger, au abord de sa boutique c'est à dire pas très loin. Le maître de la peur flaire un mauvais coup, Mally avance son corps devant Marlee et lui en fait de même, bien décidé à la protégé mais aussi, et surtout, à ce qu'elle ne voit pas cet ignoble et grossier personnage qui lui rappellerait les mauvais souvenirs du matin. Il lance au mortel un regard menaçant et est prêt à usé de nouveau de sa faculté a effrayé si jamais il recommençait à l’embêté ! Cet homme et cette femme lui rappelle Oogie, les insectes en moins bien sur ! Mais leur méchanceté est égale à celle de Oogie !

-Vous avez raison mon amie, il aura une surprise qu'il ne sera pas prêt d'oublié... Mais quel hideux et grossier personnage, il est très mal élevé de surcroît ! Si être normal c'est être grossier et vulgaire comme lui, être aussi méchant, alors je préfère mon anormalité !

Jack est quelqu'un de très poli et très courtois, de surcroît il à donc du mal avec les gros mots, depuis son arrivée dans ce monde jamais il n'en avait prononcé un seul ! Alors tant de grossièreté dans deux seules personnes le choque au plus haut point !

-La politesse et la bienséance s'est t'elle perdue chez les mortels ? J'ai du mal à comprendre comment l'on peut être aussi...familier avec une jeune fille, quelque soit son physique !

Là dessus, il tourne la clé dans la serrure après l'avoir enfoncée, ce qui ouvre la porte de la petite boutique. Là dessus il la tient ouverte pour que les deux femmes entrent, il retire son chapeau haut de forme et incline sa longue silhouette.

-Si mesdames le veule bien, la présence de ces jeunes dames honore mon humble boutique...

Incliné en avant le maître de la peur jette alors un coup d’œil a Edmund, il le surveillerait celui-là ! Que faisait t'il ici ? Où est son épouse ? Ils ne se quittent jamais pourtant ! Jack est inquiet...

-Je ne peut m’empêcher de me faire du souci ! pense-t'il pour lui-même alors qu'il baise la main de Marlee après avoir baisé celle de Mally, Marlee, étant timide, devient toute rouge, triture ses doigts et se balance d'avant en arrière . Etant timide, elle été un peu gênée qu'on la traite aussi cavalièrement.

Mais c'était aussi dans la nature de Jack, d'être poli, courtois, bien élevé.

-Comment peut-t'on traité aussi cavalièrement un être aussi laid que cette jeune fille !

Jack se retourne pour voir le pâtissier-boulanger, un rictus moqueur su sa bouche. Le maitre de la peur s'avance jusqu'à lui et plante son regard dans celui du mortel. Il s'exclame d'un ton sec et cassant tout en restant courtois.

-Je vais vous le dire moi pourquoi, elle à droit au respect, de surcroît, Marlee est ravissante, oui je la trouve ravissante cette jeune femme ! Je vous ferais également savoir que je suis fiancé et que ma fiancée partage les même goûts que moi, que je suis fidèle a celle-ci et que jamais je n'en aimerais une autre autant que Sally, elle est toute ma vie ! Ce n'est pas mal non pour un "cassos" dont "l'amoureuse s'enfuira en courant", comme vous aimez me le dire ! Mais vous, vous êtes deux odieux et grossiers personnages, mal éduqués, mal élevés, être gentleman ce n'est pas dans vos gènes, très cher monsieur Martin ! Maintenant excusez-moi mais je n'aie point de temps à perdre, je dois ouvrir boutique pour que mes employés puissent faire leur travail !  

Là dessus, après lui avoir montré sa bague de fiançailles (qui était un petit morceau de citrouille a Halloween Town, dans ce monde elle s'est changé en bague en or) il tourne les talons sans un regard en arrière...
© Starseed


Dernière édition par Jack Skellington le Mer 25 Jan 2017 - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le courage ne se mesure pas à la taille!
Fantastic Animals
DOUBLES COMPTES : Tim, Do, Doune et l'alcoolo
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des merveilles
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans chez les humains
COTE COEUR : c'est compliqué
OCCUPATION : Prendre le thé!
HUMEUR : ZzZ
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 648
POINTS : 165
LOCALISATION : Quelque part à Paris

MessageSujet: Re: Un beau jour de novembre ~ pv Jack /terminé/  Mer 25 Jan 2017 - 17:01



Un beau jour de novembre

Ce moment quand le patron doit nous dire s'il nous garde ou pas



Jack avait tellement raison… Je préférais être folle et considérée comme anormale plutôt qu’être un être aussi méchant et stupide qu’Edmund Martin! Comment pouvait-il se regarder dans le miroir le soir après toutes les choses qu’il avait fait dans la journée? Peut-être parce qu’il se complaisait en se disant qu’il était normal? Ce qui me semblait le plus terrible dans cette histoire, c’est que le couple de boulangers-pâtissiers devait se satisfaire en disant qu’ils travaillaient à rendre le monde meilleur en essayant de se débarrasser de gens comme nous… Ce qui était évidement d’une idiotie sans bornes, puisque le meilleur moyen d’avoir un milieu de vie agréable, c’est quand tout le monde se sent bien et accepté! C’est quand il y a des groupes mis en retrait qu’éclatent les conflits! Malheureusement, il y aurait toujours des gens comme eux, peu importe le monde.

Je laissai Marlee entrer en premier dans la boutique, essayant de mettre le plus de distance possibles entre elle et l’horrible homme. La pauvre était rouge comme une tomate après le baisemain que venait de lui faire le patron! Je dois dire que les manières de cet homme étaient parfois troublantes et inhabituelles pour l’époque, mais je m’y faisais de plus en plus. Je savais que c’était une marque de respect venue d’une autre époque et sincèrement, je ne pouvais l’imaginer agir autrement, ça faisait parti de lui, voilà tout.

Je sentais l’inquiétude de l’épouvantail et je ne pouvais m’empêcher de la partager. J’avais l’impression qu’Edmund était là pour une raison précise, mais je ne pouvais savoir laquelle. Et puis où était son horrible femme? Je m’apprêtais à entrer dans la boutique lorsque j’entendis le commentaire particulièrement déplacé… Je trouvais tout simplement horrible que martin considère qu’une personne qui lui semblait laide ne mérite pas d’être aussi bien traité que n’importe qui… et de plus, j’ajouterais que Marlee, malgré ses rondeurs était tout de même jolie. Elle avait un joli visage rond avec un sourire magnifique! Et puis tous les gouts sont dans la nature et elle trouverait sans doute quelqu’un qui la trouverait belle et la respecterait.

Je ne pus m’empêcher d’écouter le discours de Jack. Cet homme était si romantique… Ce que j’aimerais rencontrer quelqu’un comme lui… Cette Sally était bien chanceuse d’avoir conquis le cœur du squelette! Alors que ce dernier tournait les talons pour revenir vers la boutique, je crus voir Edmund faire quelques grimaces et une pathétique imitation de mon patron. Je fis quelques pas afin de lui donner une leçon, mais c’est alors que je la vis, cachée dans l’ombre, filmant la scène avec son téléphone…

- Bonjour Béatrice… Vous vouliez nous tendre un petit piège pour qu’il y ait altercation et que cette fois avoir tout d’enregistré pour pouvoir montrer à tout le monde à quel point nous sommes méchant avec vous?

Ils se croyaient tellement intelligents que j’imagine qu’ils ne pensaient pas qu’on percerait à jour leurs manigances tordues.

- Je crois que ce que vous avez prouvé aujourd’hui, c’est que votre pain est bon à jeter, que vous avez trop de temps libre à cause de manque de clients et que vous êtes vraiment des êtres méchants et bêtes. Vous savez que vous n’avez pas le droit de me filmer sans mon consentement? Je pourrais porter plainte pour cela.

L’idée d’une plainte fit blêmir la femme… si seulement elle savait ce qui l’attendait… Elle baissa le téléphone en bafouillant qu’elle effaçait la vidéo. Je n’eus rien à ajouter et ils partirent. Avec un peu de chance, c’était la dernière fois que nous les voyions. Je me dépêchais de rejoindre Jack afin d’entrer dans la boutique. Je me sentais mieux, peut-être que les mésaventures étaient finies pour la journée?

- J’espère bien ne plus jamais revoir ces horribles personnages… grognais-je avant de me faire une tasse de thé. C’est qu’il me fallait bien un petit calmant!




codage par greenmay. sur Apple-Spring

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magical Creatures
PRESENCE/ABSENCE : Présent !
DOUBLES COMPTES : Aucun
PHOTO D'IDENTITE :



DESSIN ANIME D'ORIGINE : L'étrange noël de monsieur Jack
ÂGE DU PERSONNAGE : Jack a 36 ans physiquement mais son esprit est aussi ancien que le monde, né et nourri par les angoisses des mortels
COTE COEUR : Épris de Sally, sa fiancée
OCCUPATION : Esprit patron d'Halloween / Patron d'Halloween Town
HUMEUR : Joyeuse
MON ARRIVÉE : 07/10/2016
MON VOYAGE : 201
POINTS : 15
LOCALISATION : Halloween Town normalement

MessageSujet: Re: Un beau jour de novembre ~ pv Jack /terminé/  Ven 27 Jan 2017 - 11:47
I may be easy, easy to hate
Un beau jour de novembre
Jack ✧ Mally
Alors que Jack a tourné les talons pour rejoindre sa boutique sans s'apercevoir que le pâtissier-boulanger se moquait de lui par derrière il voit Mally s'approché d'une forme tapie, tenant un téléphone à la main.

- Bonjour Béatrice… Vous vouliez nous tendre un petit piège pour qu’il y ait altercation et que cette fois avoir tout d’enregistré pour pouvoir montrer à tout le monde à quel point nous sommes méchant avec vous?

-Oh mais que...que...

Jack est tellement abasourdi par tant de méchanceté qu'il n'arrive plus à trouvé les mots. Lui qui pensait qu'Oogie était la pire crapule de toute la ville d'Halloween Town, il a ici trouvé leur équivalent ! Jamais le maître de la peur n'avait pensé qu'il existe plus méchant qu'Oogie et pourtant il en a la preuve scientifique devant les yeux. Pourquoi sont t'ils comme ça ? Le mystère restera entier. En tout cas il est méfiant il eue la sagesse de se dire que, filmé, il ne vaut mieux pas faire usage de ses pouvoirs sur les deux horribles individus. Cela retomberais sur lui et la boutique et il tenait beaucoup à sa boutique, il avait travaillé et mis de coté pendant deux ans pour l'acquérir !

Il essaie pourtant de se redonné contenance et il ne manque pas d'écouté le discours de Mally, la pâtissière-boulangère devient aussi blanche que son teint à lui et elle se met à bafouillée qu'elle effacerais la fameuse "vidéo". Décidément Mally été elle aussi très douée pour effrayé les gens !

Les deux ignobles individus partis, ils rentrèrent tous les trois dans le magasin pour sortir les cartes postales et les statues dehors. Jack attendit que tous les employés arrivent pour s'exclamé :

- Bonjour mes amis, avez vous bien mangé ? Bien, pour nous remettre des événements de ce matin j'ai décidé que vous alliez vous reposez un peu avant de travaillé, d'autant plus que je dois faire signé le contrat en CDD à votre nouvelle collègue, Mally, que j'ai embauché ce matin peu avant l'incident avec les deux pâtissiers-boulangers, mon petit doigt me dit que nous allons les revoir dans l'après-midi, en train de nettoyé leurs immondes déjections !

Là dessus, pendant que les quelques employés qui fument été sorti dehors pour fumé leur cigarette, et que Mally boit sa tasse de thé, Jack prends un stylo citrouille et sort d'un des nombreux tiroirs du comptoir une petite liasse de papier orange. Jack est incapable de maîtrisé la technologie, il écrit les contrats de ses employés à la main. Comme lui disent ses clients habitués, au moins il fait marché la poste !

-Vous êtes la bienvenue à Halloween Town très chère, je suis heureux de vous compté parmi mes employés ! Comme vous le savez et vous êtes la seule a le savoir ici, je suis l'esprit d'Halloween, j'aime faire sursauté les gens et les voir tremblé de peur est un plaisir au combien délicieux ! Mwahahahahahahaha ! Je suis un croquemitaine, ne l'oubliez jamais !
© Starseed


Dernière édition par Jack Skellington le Sam 28 Jan 2017 - 11:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le courage ne se mesure pas à la taille!
Fantastic Animals
DOUBLES COMPTES : Tim, Do, Doune et l'alcoolo
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des merveilles
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans chez les humains
COTE COEUR : c'est compliqué
OCCUPATION : Prendre le thé!
HUMEUR : ZzZ
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 648
POINTS : 165
LOCALISATION : Quelque part à Paris

MessageSujet: Re: Un beau jour de novembre ~ pv Jack /terminé/  Sam 28 Jan 2017 - 2:11



Un beau jour de novembre

Ce moment quand le patron doit nous dire s'il nous garde ou pas



Nous étions donc débarrassés des Martin… pour l’instant. Jack avait semblé légèrement troublé par tout ceci, ce qui était bien normal, car comment était-il possible de penser que des êtres pouvaient être aussi détestables? Nous commençâmes à préparer la boutique, sortir les cartes postales et les statues. Normalement ces dernières restent dehors sur notre temps de diner, mais cette fois-ci, nous avions peur que l’horrible couple vienne les vandaliser. Lorsque les autres furent là, jack déclara que nous pouvions nous reposer, annonçant au passage à tout le monde que j’étais officiellement employée. Ils semblèrent plutôt heureux, ce qui me fit chaud au cœur. Il ne restait plus qu’à signer le contrat de travail!

Finit les questionnements et l’instabilité! Ça me semblait si merveilleux d’être appréciée et que la qualité de mon travail soit reconnue. Les gros ennuis étaient loin derrière moi, quel soulagement! Après tout les bas que j’avais eus depuis que je me trouvais dans ce monde, j’avais enfin l’impression que je me reconstruisais, que maintenant, les choses iraient bien! J’avais le droit d’être heureuse et de vivre. Enfin, il fallait aussi que je travail, mais cet emploi m’apportait beaucoup, alors je ne me sentais pas forcée de me lever le matin pour venir à Halloween Town. Pour une fois j’avais eu de la chance! Qui aurait cru que je tomberais sur quelqu’un comme moi? Nous sommes dans la même situation et nous avons beaucoup de points communs! Je n’aurais jamais cru qu’il était possible que je m’entende aussi bien avec un patron.

Je le laissais écrire ce qu’il avait à écrire avant de lire et de signer. Parfois c’était à croire que Jack était allergique à toute technologie! En même temps, il y avait un plus beau style dans les anciennes méthodes. Une écriture à la main était plus stylé que les caractères d‘ordinateurs. Et puis c’était sans doute plus difficile de contrefaire ce qui était fait à la main, non? J’étais donc officiellement employée, je ressentais une sorte de fierté. Peut-être parce l’épouvantail était quelqu’un que je respectais beaucoup? Malgré ses habitudes de faire des farces douteuses, c’était un gentil qui défendait les gens auxquels il tenait.

- Non je n’oublie pas qui vous êtes, comment le pourrais-je? Et puis vous êtes le seul à savoir qui je suis vraiment.

Je ris de bon cœur, sachant bien que je risquais d’avoir droit à quelques peurs tant que je travaillerais pour l’homme… tout comme il risquait de se prendre des coups accidentels dû aux réflexes! D’un côté, ça nous gardait vivant ce genre d’agitation! C’était tout de même plus sain que lorsque les Martins étaient impliqués! Je finis mon thé avant de retourner travailler. J’avais encore des clients à répondre, des articles à replacer et surtout un bon coup de balai à donner.

Je pus à un moment apercevoir les Martin par la vitrine, sous surveillance d’un agent, ils ramassaient leurs bouts de pain. Je ne pus m’empêcher de sourire. Ainsi la justice existait vraiment! Je fis signes aux autres de venir jeter un coup d’œil. Cependant nous restâmes à l’intérieur, il fallait se montrer plus respectueux et intelligents qu’eux! Et puis il ne fallait pas déranger le policier qui les surveillait, le pauvre avait l’air de bien s’ennuyer.

- Cette journée est de mieux en mieux, n’est-ce pas? C’est le moment que je préfère, quand les méchants ont se qu’ils méritent… C’est comme quand la Reine Rouge a perdu et a été bannie… on savait que les choses ne pouvaient qu’aller mieux.


Je ne pouvais m’empêcher de sourire, au point ou je me demandais si ce n’était pas stupide que je sois de si bonne humeur! J’avais l’impression que je reste de la journée serait bien tranquille, surtout après toute l’agitation du matin!





codage par greenmay. sur Apple-Spring

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magical Creatures
PRESENCE/ABSENCE : Présent !
DOUBLES COMPTES : Aucun
PHOTO D'IDENTITE :



DESSIN ANIME D'ORIGINE : L'étrange noël de monsieur Jack
ÂGE DU PERSONNAGE : Jack a 36 ans physiquement mais son esprit est aussi ancien que le monde, né et nourri par les angoisses des mortels
COTE COEUR : Épris de Sally, sa fiancée
OCCUPATION : Esprit patron d'Halloween / Patron d'Halloween Town
HUMEUR : Joyeuse
MON ARRIVÉE : 07/10/2016
MON VOYAGE : 201
POINTS : 15
LOCALISATION : Halloween Town normalement

MessageSujet: Re: Un beau jour de novembre ~ pv Jack /terminé/  Lun 30 Jan 2017 - 15:28
I may be easy, easy to hate
Un beau jour de novembre
Jack ✧ Mally
Jack termine d'écrire le contrat de Mally et le lui tends avec le stylo. Elle le signe de sa plus belle écriture et pars ensuite travaillé, suivie des autres employés, heureux d'avoir une nouvelle collègue. Il se doute qu'elle sais qu'elle aura peur, il l'a prévenue. Soudain, il se rappelle qu'a cause des événements de ce matin il a complètement oublié de terminé le compte-rendu de la jeune fille. Il s'attelle donc à la tache de terminé le compte-rendu du mois d'observation de Mally, très concentré il ne voit pas l'après midi qui passe.

Soudain vers trois heures de l'après-midi elle les invite d'un geste à venir voir a travers la vitrine. Jack vient voir lui aussi, pour observé le spectacle des deux pâtissiers-boulangers en train de nettoyé leurs déjections, surveillé par un agent, le pauvre avait l'air de bien s'ennuyé tandis que les deux mortels ne semblent pas des plus heureux.

Jack écoute attentivement les souvenirs de Mally que lui rappellent cette scène. A lui aussi ça lui rappelle un souvenir, celui où il a banni Oogie après que celui-ci aie essayé de détruire la ville d'Halloween Town. Jack se demande pourquoi cette reine rouge aimait tant décapité les gens !

- Votre reine rouge à été bannie, tout comme Oogie chez moi, c'est moi qui me suis occupé de le bannir, et ensuite je l'aie détruit, il s'agissait d'un gros sac rempli d'insecte, j'ai vu un fil qui pendait, j'ai tiré dessus et il s'est complètement défait, du coup les insectes qui le maintenait en vie se sont échappés jusqu'aux derniers ! Je suis le roi des citrouilles, je peux bannir si je le désire et c'était la première fois de ma longue existence que je bannissais quelqu'un ! Mais dites-moi savez vous d'où lui venait cette lubie de coupé les têtes ? Vous êtes certaine que votre reine rouge ne vient pas de ma ville ? Mais non que suis-je sot, dans ma ville l'on décapite que des poupées qu'on transforme en tête miniature selon une recette !

Là dessus il prépare un peu de café dans une tasse en forme de fantôme cette fois-ci et il sort le porté à l'agent de police qui baille. Le pauvre mortel semble vraiment s'ennuyé, il est vrai que le couple doit être d'un ennui !

-Tenez mon brave, un petit peu de café pour vous, cela vous remontera ! J'espère que vous aimez le café, sinon je vous ferais du chocolat bien chaud !

Cette fois-ci il a pris soin de ne rien placé d'effrayant dans la boisson chaude, il préfère réservé cela au clients et à ses employés. Les Martin grommelle quelque chose entre leurs dents mais le roi des citrouilles n'entends pas.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le courage ne se mesure pas à la taille!
Fantastic Animals
DOUBLES COMPTES : Tim, Do, Doune et l'alcoolo
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des merveilles
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans chez les humains
COTE COEUR : c'est compliqué
OCCUPATION : Prendre le thé!
HUMEUR : ZzZ
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 648
POINTS : 165
LOCALISATION : Quelque part à Paris

MessageSujet: Re: Un beau jour de novembre ~ pv Jack /terminé/  Mar 31 Jan 2017 - 16:38



Un beau jour de novembre

Ce moment quand le patron doit nous dire s'il nous garde ou pas



Je me sentais calme, probablement trop calme pour que ce soit normal, mais ça n’avait pas d’importance.  Qu’est-ce qui était important? Que les gentils aient gagné! Dans ce monde, le bien se faisait trop souvent surpasser par le mal, car nous n’étions plus dans une histoire pour enfant. Quoique, était-ce vraiment une histoire pour enfants lorsqu’il était question de décapitation et de tête décorant les douves? C’était plutôt glauque, même Jack ne semblait pas fan de ce genre de décorations. Mais bon, peut-être que la Reine Blanche avait raison de soupçonner un problème d’hydrocéphalie? Sans doute que nous ne saurons jamais le fin mot de l’histoire…

J’écoutais mon patron parler d’un certain Oogie, qui semblait être un vrai méchant, un être infâme qui avait du être éliminé afin de ramener la paix à Halloween Town. Bon, peut-être que j’en mettais un peu et qu’en fait, les insectes composant cet être avaient survécus et qu’il y avait un risque que lui aussi se trouve dans ce monde? Donc ce sac d’insecte devait avoir un comportement s’avoisinant celui des Martin pour que l’épouvantail ait à le bannir. Il questionna à propos de l’horrible grosse tête. Pouvait-elle venir du monde du roi des citrouilles? Je ne crois pas, jamais je n’avais entendu parler de voyages entre les mondes des différentes histoires. Il n’y avait qu’un voyage à sens unique de notre monde à celui-ci.

- La Reine Rouge a une énorme tête, sa sœur croit à un problème d’eau dans la tête qui comprimerait son cerveau, ce qui pourrait affecter son comportement, la rendant barbare. Faire couper des têtes est peut-être juste un moyen de se venger de ceux qui rient de son énorme tête… Que de théories et aucune véritable réponse… Et je n’irais pas lui demander, j’ai faillit perdre la tête une fois, c’est bien suffisant!

Enchainée et envoyée dans le désert avec le Valet de cœur, elle n’avait plus de pouvoirs, mais je n’irais pas l’embêter non plus, qui sait ce qu’elle cache comme vilain tour? Ensuite, je n’avais pas vraiment envie d’aller la chercher, j’avais autre chose à faire et pour finir, nous n’étions même plus dans le même monde! Alors pourquoi s’en préoccuper? J’avais des êtres horribles en chair et en os à me méfier ici, je n’avais pas à m’inquiéter de fantômes du passé que je ne reverrais sans doute jamais!

Je recommençais à travailler alors que Jack prépara et alla donner un café à l’agent en charge de surveiller les deux hideux personnages dans leur tâche. Heureusement, le patron eu la présence d’esprit de ne rien mettre de douteux dans la tasse. Mieux valait de pas faire de blagues à un gendarme, on ne savait jamais comment il pouvait réagir. Il sembla heureux de cette attention, remerciant le squelette, pendant qu’Edmund et Béatrice grognaient des choses sans doute peu clémentes de façon inaudible… Dans notre cas, il me semblait plus judicieux de les ignorer, c’était sans doute là une nouvelle façon de nous provoquer. Par contre l’agent pouvait se permettre de commenter :

- Si vous avez quelque chose à dire, dites-le pour qu’on comprenne ou taisez-vous. J’ai autre chose à faire que vous surveiller, alors si vous pouviez vous dépêcher un peu…

Ils ne dirent rien, sentant qu’ils devaient se taire pour ne pas s’attirer davantage de problèmes. Je quittai l’embrasure de la porte, un endroit idéal pour écouter se qui se passait, pour m’affairer à autre chose. Bien vite les Martin eurent finit et le gendarme vint rendre la tasse vide. Par la suite, ce fut bien calme… mais pas un calme ennuyant, c’était juste agréable, avec quelques clients de temps à autre, ce qui nous permis de finir de rattraper le retard du matin.  



Hors rp: je sais pas si tu avais une autre idée, dans ce cas on peut continuer, mais sinon, j'irais vers la conclusion^^



codage par greenmay. sur Apple-Spring

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magical Creatures
PRESENCE/ABSENCE : Présent !
DOUBLES COMPTES : Aucun
PHOTO D'IDENTITE :



DESSIN ANIME D'ORIGINE : L'étrange noël de monsieur Jack
ÂGE DU PERSONNAGE : Jack a 36 ans physiquement mais son esprit est aussi ancien que le monde, né et nourri par les angoisses des mortels
COTE COEUR : Épris de Sally, sa fiancée
OCCUPATION : Esprit patron d'Halloween / Patron d'Halloween Town
HUMEUR : Joyeuse
MON ARRIVÉE : 07/10/2016
MON VOYAGE : 201
POINTS : 15
LOCALISATION : Halloween Town normalement

MessageSujet: Re: Un beau jour de novembre ~ pv Jack /terminé/  Mar 31 Jan 2017 - 17:47
I may be easy, easy to hate
Un beau jour de novembre
Jack ✧ Mally
Alors qu'il sert le café au gendarme qui le remercie chaleureusement, une petite tête châtain de huit ans, un sac d'école sur le dos, rentre dans la boutique. Il s'agit de Margaux, cliente de la boutique et qui fais parti des enfants qui ne le craignent pas, il s'agit d'une petite fille très aventureuse et imaginative. Il y a deux types d'enfants : ceux qui ont peur de Jack et qui essayent d'évité les farces terrifiantes du croquemitaine en jouant sur le bon coeur du squelette et ceux qui, ne le craignant pas, adorent se servir des bonbons chez lui, à tout heure de l'année ! Et Margaux est la seule au courant qu'il s'agit d'un esprit d'Halloween, elle l'a d'ailleurs cru tout de suite, ce qui n'étonne pas vraiment le squelette, depuis le temps qu'il terrifie les mortels le jour d'Halloween, notamment les enfants, il les connait bien ! Et elle lui pose beaucoup de question sur le monde d'Halloween ! Des fois il arrive qu'ils la gardent dans la boutique et qu'elle s'installe au comptoir pour faire ses devoirs.

-Salut Jack, salut tout le monde, j'suis hyper contente de vous voir, dis c'est qui les deux horribles qui balayent devant ton magasin ? Ils font une de ces têtes !

-Bonjour petit vampire, c'est une longue histoire, très longue histoire ! Mais tu ne devrais pas être à l'école ?

Elle se dirige vers le rayon bonbons et se prends des têtes brûlées avec des dents de vampires !

-Je finis à trois heures aujourd'hui, les copains ils veulent jamais me suivre jusqu'à ta boutique, c'est des crétins et des trouillards, c'est normal que tu fais peur, c'est ton boulot. D'ailleurs dis, je peut te demandé un truc...si ici tu meurs vu que là bas tu peut pas mourir, il se passera quoi...Halloween disparaîtra ? Je ne veux pas que tu disparaisse et que ta fête disparaisse elle est trop bien, c'est grâce a toi et tes amis que chaque Halloween est réussi !

L’épouvantail ne sais pas quoi répondre, il ne s'est jamais posé la question, est ce que son décès ici aura une incidence sur Halloween Town ? Est ce que, avec sa mort physique, Halloween Town disparaîtra ? Où bien, libéré de sa prison humaine, rejoindra t'il sa ville ? Il ne le sais pas vraiment et ne s'est jamais posé la question depuis son arrivée, du moins il ne s'est jamais posé la question à son souvenir... Il se gratte la tête, ne sachant que répondre à cette question il trouve une parade.

-Eh bien je l'ignore ma petite, je ne sais pas et je n'aie pas envie de le savoir, mais rassures-toi, quoi qu'il se passe, chaque année à Halloween je serais là avec mes sujets pour vous faire frissonné et j'ai des tas d'idées qui feront de superbes frayeurs hihihihi !  

Là dessus il gonfle fièrement sa poitrine et se rengorge, les yeux fermés, il est vrai que c'est grâce à eux qu'Halloween est tous les ans réussis et que les mortels passent une fête terrifiante !

-Mais sans les habitants de la ville, mon travail ne serais rien, chacuns a sa place dans la ville et chacun met la main à la pâte pour que vos Halloweens soit les plus horrifiants possible, je te conseille aussi de questionné Mally, notre nouvelle arrivante, elle aussi elle vient d'ailleurs !  

A peine a t'il fini de prononcé ces paroles que la gamine le quitte pour sauté sur Mally et lui tourne autour, toute excitée.

-Ah ouais, dis tu viens d'où ? Tu viens d'où ? Moi c'est Margaux, dis tu vient d'où ?
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le courage ne se mesure pas à la taille!
Fantastic Animals
DOUBLES COMPTES : Tim, Do, Doune et l'alcoolo
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des merveilles
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans chez les humains
COTE COEUR : c'est compliqué
OCCUPATION : Prendre le thé!
HUMEUR : ZzZ
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 648
POINTS : 165
LOCALISATION : Quelque part à Paris

MessageSujet: Re: Un beau jour de novembre ~ pv Jack /terminé/  Ven 3 Fév 2017 - 22:01



Un beau jour de novembre

Ce moment quand le patron doit nous dire s'il nous garde ou pas



Alors que la boutique était plutôt tranquille, une jeune fille à la chevelure châtain entra. Je l’avais déjà vu, mais sans lui parler, souvent occupée ailleurs. Cette petite adorait Halloween Town et surtout les bonbons qu’on y vendait! Elle faisait partie des enfants ne craignant pas Jack, même qu’elle en savait beaucoup sur l’épouvantail à ce qu’il semblait. Je suivis discrètement leur conversation, apprenant au passage qu’elle avait finit l’école plus tôt et qu’elle pensait que ses copains étaient des trouillards. Elle avait sans doute raison, la boutique n’était pas si glauque non plus! Bon, peut-être que puisque j’étais adulte, je ne m’effrayais pas à rien? Quoiqu’il en soit, j’avais déjà vu bien des enfants dans la boutique, seuls ou accompagnés et beaucoup s’émerveillaient des décorations. Beaucoup semblait avoir la « peur d’avoir peur » sitôt qu’il était question d’Halloween.

Ce n’était certes pas le cas de la jeune Margaux, qui semblait s’inquiéter pour la fête. Il était vrai que c’était un événement amusant, tant qu’il y aurait des gens pour le souligner, Halloween serait là pour rester! Que ce passait-il si un d’entre nous mourrait ici plutôt que dans son monde? C’était une bien grande question à laquelle je n’étais pas certaine de vouloir une réponse… J’avais peur que ce soit la fin! Bon, en même temps, c’est quand même ça la mort, la fin d’une vie! Parfois je me demandais ce qui pouvait se passer après la mort… mais l’heure de le savoir n’était pas encore venue et il était encore temps pour moi de vivre et de profiter de la vie!

Je fus légèrement surprise et déstabilisée lorsque jack dirigea la gamine vers moi. Je ne m’attendais pas à me retrouver assailli de question sur mes origines cet après-midi là! J’étais parfois réticente à parler de ce genre de chose, car on ne savait jamais à qui on pouvait en parler… Je n’avais pas envie de me faire interner dans un asile de fous! Parce que la plupart des gens ne pouvaient pas croire une histoire comme la mienne. À une enfant, ça ne me semblait pas trop risqué de parler :

- Je suis Mallymkun, un loir de Wonderland. Tu n’aurais pas vu la vraie Alice par hasard?

C’était une petite blague, question de voir si elle connaissait ce conte ou pas. Il semblait que oui, car sitôt, je fus assaillie d’encore plus de questions! C’était une jeune fille bien curieuse qui voulait savoir comment chaque personnage était en vrai. Et si nous étions si fous en réalité… Bien sur que si! Nous n’étions pas des acteurs, c’était notre vraie vie qui se trouvait dans les films de Disney! Margaux semblait vraiment heureuse de me parler et je crus percevoir dans ses yeux de l’émerveillement. Je n’étais pas habituée à ce que quelqu’un ressente cela en me parlant. Il faut dire que je n’avais jamais pris le temps de penser que les histoires dont nous sommes issues bercent la jeunesse des jeunes humains de ce monde… Peut-être que plusieurs rêvaient secrètement que nous vivons dans un autre univers? Ça devait faire un choc de constater que nous existions vraiment!

- Allons, garde quelques questions pour une autre fois! Tes devoirs et mon travail n’avanceront pas si on continue de papoter de la sorte! Depuis aujourd’hui, je suis engagée officiellement, alors je serais là les autres jours aussi.

J’aimais bien les enfants, mais parfois je me sentais un peu empotée. Je poursuivie l’entretien des étagères, passant un coup de plumeau.



codage par greenmay. sur Apple-Spring

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magical Creatures
PRESENCE/ABSENCE : Présent !
DOUBLES COMPTES : Aucun
PHOTO D'IDENTITE :



DESSIN ANIME D'ORIGINE : L'étrange noël de monsieur Jack
ÂGE DU PERSONNAGE : Jack a 36 ans physiquement mais son esprit est aussi ancien que le monde, né et nourri par les angoisses des mortels
COTE COEUR : Épris de Sally, sa fiancée
OCCUPATION : Esprit patron d'Halloween / Patron d'Halloween Town
HUMEUR : Joyeuse
MON ARRIVÉE : 07/10/2016
MON VOYAGE : 201
POINTS : 15
LOCALISATION : Halloween Town normalement

MessageSujet: Re: Un beau jour de novembre ~ pv Jack /terminé/  Mar 7 Fév 2017 - 12:10
I may be easy, easy to hate
Un beau jour de novembre
Jack ✧ Mally
Jack regarde Margaux, un sourire amusé sur les lèvres alors qu'elle tourne autours de Mally. Celle-ci questionne Margaux sur une personne de son monde sans que le roi des citrouilles ne comprenne pourquoi, évidemment il n'était pas au courant qu'en réalité il est un personnage de conte de fées et s'il le savais seulement, il le nierais avec vivacité tant qu'on ne lui en aurais pas donné la preuve car Halloween Town n'a rien à voir avec un monde rose et pailleté de conte de fées !

La fillette regarde Mally avec un émerveillement dans les yeux qui amuse encore plus le squelette, vraiment les enfants sont pleins de surprises ! Finalement, la fillette s'installe au comptoir pour sortir ces devoirs, en râlant un petit peu, ça encourage le roi des citrouilles a lui parlé un peu plus d'Halloween Town pour lui changé les idées et l'encouragé a faire ces devoirs !

-Je me souviens quand, en tant que squelette, mes cris avaient fait fuir une armée tout entière ! C'était une nuit d'Halloween, froide, glacée comme d'habitude car les nuits d'Halloweens sont toujours froides et glacées, même ici et j'aime tant ça ! Mais je m'égare bref nous nous étions rendus dans le monde des mortels et nous nous étions séparés, sache petite que nous nous séparons toujours, chaque croquemitaines sont à leurs postes, les uns se cachent sous les escaliers, les autres sous les lits, les autres dans les poubelles, les autres dans les forêts et les maisons abandonnées, dans les cimetières etc l'armée étaient de garde il me semble, je me suis glissé tel un fantôme et j'ai hurlé, ils ont décampé à la vitesse de la lumière ! Ça remonte a loin, très loin, on ne dirais pas comme ça mais je suis très âgé ! Ensuite après nos aventures chez les mortels nous rentrions chez nous et nous continuons la fête, jusqu'à sa clôture par un spectacle "pyrotechnique" comme vous dites ici, un spectacle donné par moi ! Il faut que tu sache que j'étais complètement immunisé contre le feu, je pouvais mettre ma main dans le feu sans souffrir ni brûlé ! Une faculté très pratique qui m'a permis, comme je te l'aie dit, de faire d’impressionnants spectacles pyrotechnique pour l'Halloween, mais je m'en servais aussi pour terrifié les mortels !

-Tu a quel âge ?

-Eh bien j'ai des siècles, tout comme la ville et les habitants !

En effet parfois Jack, malgré le fait d’être emprisonné dans le corps d'un homme d'une trentaine d'année sent un peu le poids du temps sur lui, il lui arrive parfois d'avoir des rhumatismes où d'avoir mal au dos pour des raisons inconnues. Son âme lui rappelle qu'elle est vieille a travers ses douleurs !

-Nooooooon ! Woooow mais plusieurs siècles c'est hyper méga super long, vous vous ennuyez pas parfois ? J'aurais trop aimé voir les spectacles que tu donnais avec le feu, ça devait être trop bien !  Hé dis Mally toi tu a quel âge ? Est ce que les loirs ça a un âge ? Comment on sais l’âge d'un loir ? Ça vit jusqu’à quand un loir ?

Elle avait sauté de son devoir de mathématique jusqu'à Mally, ce qui fait que Jack en profite pour regardé le devoir, c'est que le squelette affectionne beaucoup les mathématiques que ça soit les additions, les soustractions, les multiplications et les divisions, le calcul mental, les problèmes et la géométrie (tout comme les têtes brûlées qui lui rappelle certains bonbons de la ville d'Halloween) et il se montre très doué dans ces matières pleines de chiffres ! Elle n'a pas encore commencé son devoir. Le squelette profite qu'elle sois occupée avec Mally pour faire son exercice de mathématiques. Qu'il trouve très facile ! Le souverain s'applique sur le devoir puis, très vite, il rebouche le stylo, le repose dans la trousse de l'enfant et il revient à son occupation : le compte-rendu de Mally, comme si de rien n'était ! Aurait t'il enfin le temps de finir ce compte-rendu pour le rendre à Mally ce soir avant de partir !

-Dis Mally, pourquoi y'a des gens qui nettoie des bouts de pains dehors ? 
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le courage ne se mesure pas à la taille!
Fantastic Animals
DOUBLES COMPTES : Tim, Do, Doune et l'alcoolo
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des merveilles
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans chez les humains
COTE COEUR : c'est compliqué
OCCUPATION : Prendre le thé!
HUMEUR : ZzZ
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 648
POINTS : 165
LOCALISATION : Quelque part à Paris

MessageSujet: Re: Un beau jour de novembre ~ pv Jack /terminé/  Jeu 9 Fév 2017 - 16:37



Un beau jour de novembre

Ce moment quand le patron doit nous dire s'il nous garde ou pas



Je regardais avec un petit sourire la jeune fille qui alla s’installer au comptoir. Ça devait être franchement ennuyant d’avoir des devoirs à faire! Une fois adulte, les gens parlaient de ne pas « ramener le boulot à la maison », mais c’était ce qu’ils forçaient les enfants à faire! Après une journée sur les bancs d’écoles, les pauvres devraient avoir le droit de jouer, se détendre au lieu de s’assoir et de travailler encore! Mais bon, je n’étais certainement pas en position pour réformer le système scolaire! Dans ma jeunesse, j’avais appris à compter, lire et bien d’autres choses, mais jamais je n’avais eu de devoirs! Je pouvais aller jouer avec mes frères et sœur et surtout, m’entrainer au combat! Nous n’étions peut-être pas des humains, mais comme nous ne sommes pas des animaux « ordinaires » à Wonderland, nous apprenons les mêmes choses que les humains!

J’écoutais Jack raconter une histoire pendant que j’allais me faire une tasse de thé. Je pouvais me permettre une courte pause, comme il n’y avait pas de clients et que j’avais fini la plupart de mes tâches. Ça devait être amusant comme travail de terrifier les gens… Enfin, il semblait vraiment aimer ça! Par contre, pour les victimes de ses tours, ça n’était surement pas du tout plaisant! Je rêvassais un court instant à songer à comment il serait utile d’être immunisé contre le feu! Ça ferait de moi une guerrière encore plus redoutable! Mais être insensible au feu, ferait-il que je ne pourrais plus savourer la chaleur du thé qui descend dans ma gorge jusque dans mon estomac? Bonne question… je crois que juste pour cela, je préfère rester comme je suis! Le thé avant tout! Bon, c’est évidement une façon de parler, mes amis passeront toujours avant ma boisson préférée.

J’écoutai la suite de leur conversation en me questionnant… Était-il possible qu’il soit aussi vieux? Ou était-ce une illusion donnée par son histoire? Même moi, avais-je vraiment l’âge que je pensais avoir? Ce qui me ramène à l’éternelle question… Qu’est-ce que le temps? Elle n’a l’air de rien cette fameuse interrogation, mais on ne sait pas tout en lien avec le temps qui passe… peut-on le manipuler? Le contrôler? Pourquoi semble-t-il ne pas s’écouler de la même façon dans tous les mondes? Mes pensés furent interrompues par Margaux qui me questionnait à nouveau. Je pris une nouvelle gorgée de thé avant de lui répondre de mon mieux :

- Ce qu’il faut savoir, c’est que les loirs de Wonderland ne sont pas comme ceux d’ici. Dans votre monde, les rongeurs en général ne vivent pas très vieux, à peine quelques années… mais chez moi, les animaux parlent et certain s’habillent comme des humains. On vieillit un peu comme les humains. Je ne sais pas exactement quelle âge j’avais, nous fêtions tellement les non-anniversaires, ce qui nous faisait oublier les vrais anniversaires.


Je laissai un petit sourire s’afficher sur mes lèvres. Je savais que j’avais maintenant le corps d’une femme d’une trentaine d’année, mais je ne savais pas quelle âge j’aurai exactement à Wonderland… et ça m’était égale, l’âge, ce n’était qu’un chiffre. Soudain, je me retrouvais à expliquer rapidement ce que les deux êtres malsains faisaient dehors :

- Ce sont Béatrice et Edmund Martin, un couple de pâtissier-boulanger. Ils ont lancé des bouts de pain à Marlee ce matin en lui criant des injures. Jack et moi on a du s’interposer pour qu’il la laisse tranquille, même que des gendarmes sont venus! Ce midi on est allé porter plainte contre eux et maintenant, ils doivent ramasser leurs dégâts et n’auront plus le droit de s’approcher de Marlee.

Il me semblait que j’avais bien résumé la situation. Je finis mon thé avec une déception : Il me faudrait une plus grande tasse… Je repris doucement :

- Quand on est méchant, ça finit toujours par nous retomber dessus… Et si on est gentil, le bien qu’on a fait finit par nous être rendu. Dis-mois petite, tu n’essaierais pas de repousser tes devoirs à plus tard avec toutes tes questions?

Je ne suis peut-être pas en faveur des devoirs, mais je sais qu’elle aura des problèmes si elle ne les fait pas! Et puis vaut mieux qu’elle s’en débarrasse tout de suite. Je crus l’entendre grogner que je n’étais pas drôle alors qu’elle retournait s’assoir au comptoir pour poursuivre son travail. Pendant ce temps, j’allais nettoyer ma tasse avant de revenir vers mon patron :

- Jack, Est-ce qu’il restait quelque chose à faire? J’ai finit le ménage, mon rayon comme les autres semblent en ordre… Oh, on n’avait pas reçu un nouveau carton de chandelles hier soir? Ou c’était encore des bibelots?

J’étais plutôt autonome et débrouillarde, mais parfois, j’avais besoin de quelques directives, car je ne pouvais pas tout savoir non plus!




codage par greenmay. sur Apple-Spring

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magical Creatures
PRESENCE/ABSENCE : Présent !
DOUBLES COMPTES : Aucun
PHOTO D'IDENTITE :



DESSIN ANIME D'ORIGINE : L'étrange noël de monsieur Jack
ÂGE DU PERSONNAGE : Jack a 36 ans physiquement mais son esprit est aussi ancien que le monde, né et nourri par les angoisses des mortels
COTE COEUR : Épris de Sally, sa fiancée
OCCUPATION : Esprit patron d'Halloween / Patron d'Halloween Town
HUMEUR : Joyeuse
MON ARRIVÉE : 07/10/2016
MON VOYAGE : 201
POINTS : 15
LOCALISATION : Halloween Town normalement

MessageSujet: Re: Un beau jour de novembre ~ pv Jack /terminé/  Jeu 9 Fév 2017 - 17:51
I may be easy, easy to hate
Un beau jour de novembre
Jack ✧ Mally
Jack vit Mally se prendre une tasse de thé alors qu'il avait fini d'écrire enfin son compte rendu. Le souverain de la ville d'Halloween est en effet bien vieux, si vieux qu'il arrivait quelquefois qu'il aie des accès de mélancolies infinies. La gamine ronchonne un peu en revenant au comptoir et eue un hoquet de surprise de constaté que son seul et unique devoir de mathématiques avait été fait.

-Ooooh...un lutin à fait mon exercice de mathématique !

Jack dut refréné en lui une envie de rire devant la candeur de la gamine, en faite de lutin c'est un croquemitaine terrifiant qui a fait ses devoirs de mathématiques ! Mally vint le voir a propos des cartons qu'ils avaient reçus hier.

-Il s'agit de watchovers voodoos, rien a voir avec Halloween pour le coup, ce sont des petites poupées vaudous en porte-clé elles sont portes-bonheurs et protège les personnes a qui on les offre où qui se les achètent, c'était dans le catalogue qu'un fournisseur m'a envoyé, comme je trouvais que c'était plutôt mignon j'ai voulu testé, on va voir si ça marche, si ça se vend j'en recommanderais, on va les mettre dehors avec les cartes postales ! Ils m'ont livré le support pour les mettre !

Là dessus il part cherché le carton dans la remise (on y trouve de tout, et il y a les toilettes en prime) et,aidé de Mally, il défait celui-ci, laissant voir de charmantes et mignonnes petites poupées en porte-clés avec un grelot et la plaque avec les messages. Il y en avait de magnifiques "j'éloignerais le chagrin de ton coeur pour qu'il ne sois plus jamais brisé, le corbeau" où encore "où que tu ailles mes pensées t'accompagnent, fille chérie".

-On va les mettre dehors !

Alors qu'ils faisaient cela ils sortaient les poupées.

-Si vous le désirez je vous en offre une, choisissez celle qui vous plait dans le lot, dont le texte vous parle le plus !

Il s'appliquait à les mettre sur le support, lorsqu'il entendit Edmund dire quelque chose entre ses dents mais Jack ne comprit pas un mot de ce que le pâtissier disait. Le squelette tourna la tête vers la fenêtre pour voir Margaux en train de tiré la langue aux pâtissiers-boulangers, mais le squelette ne savais pas si les propos tenus par Edmund était en rapport avec les poupées qu'ils installaient dehors où la petite fille.

-Mally, vous savez de quoi il parle ?
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le courage ne se mesure pas à la taille!
Fantastic Animals
DOUBLES COMPTES : Tim, Do, Doune et l'alcoolo
PHOTO D'IDENTITE :
DESSIN ANIME D'ORIGINE : Alice au pays des merveilles
ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ans chez les humains
COTE COEUR : c'est compliqué
OCCUPATION : Prendre le thé!
HUMEUR : ZzZ
MON ARRIVÉE : 09/07/2013
MON VOYAGE : 648
POINTS : 165
LOCALISATION : Quelque part à Paris

MessageSujet: Re: Un beau jour de novembre ~ pv Jack /terminé/  Dim 12 Fév 2017 - 19:01



Un beau jour de novembre

Ce moment quand le patron doit nous dire s'il nous garde ou pas



Un lutin avait fait son devoir? Je haussais un sourcil en me disant que ce n’était pas d’aider l’enfant que de faire ses devoirs à sa place… j’espérais qu’elle n’ait pas d’ennuis si son professeur s’apercevait que ce n’était pas son écriture. Comme j’étais plus loin à ce moment là, je décidais de ne rien dire, ce n’était pas de mes affaires. Parfois, il faut laisser les gens faire leurs propres erreurs. Oh, serait-ce une pensée sage? Je devais être encore plus fatiguée par cette journée que ce que je pensais! Parfois il m’arrivait d’avoir ce genre de pensé, mais peut-être étais-je seulement moins folles que d’autres habitants de Wonderland? Peut-être était-ce ce monde qui avait cet effet sur moi? Difficile à dire, car j’avais un caractère plutôt instable!

Je n’avais jamais entendu parler des « Watchovers woodoss », mais ça n’avait pas vraiment d’importance. Lorsque nous ouvrîmes le fameux carton, je dévisageais un moment ces petites poupées pas franchement belles. Par contre, j’aimais bien qu’elles soient accompagnées d’une petite pensée. L’idée était que ces petites choses étaient là pour garder un œil sur la personne à laquelle on en donnait. J’imagine que les petites phrases étaient là pour donner du courage. Je n’étais pas du genre à m’appuyer sur des babioles du genre, mais pour certain, ça devait prendre un certain sens.

Nous installâmes les poupées sur le support à l’extérieur. Ce n’était pas des articles d’Halloween, mais je ne pouvais pas nier qu’elles étaient assez laides pour y faire penser! Et puis j’étais d’accord avec la vente de d’autres objets car il fallait bien que la boutique survive le reste de l’année! Je fus surprise que Jack veule m’en offrir une, je commençais donc à lire les textes en les accrochant, cherchant celle qui me représentait le mieux. Je finis par choisir « Sagai girl warrior » Une guerrière, ça me parlait. Je n’avais pas vraiment besoin d’aide pour être plus déterminée, mais j’espérais un peu de chance pour le succès.

- Merci Jack, je vais prendre celle-ci.

Alors que nous continuâmes d’accrocher les watchovers woodoos, Edmund sembla grogner des trucs méchants. L’épouvantail ne semblait pas non plus avoir compris et je me dis que c’était sans doute mieux ainsi au final… ce qui ne pouvait pas être dit à voix haute ne valait pas la peine d’être entendu.

- Je n’en ai pas la moindre idée. Le mieux c’est de l’ignorer. Par contre il faudrait que Margaux soit prudente en quittant… Il est sans doute assez ignoble pour s’attaquer à une enfant. J’ai l’impression qu’on ne sera jamais débarrassé de lui! Je me méfie plus de lui que du Jabberwocky en personne!

Avant que mon patron ne m’interroge je pris le temps de décrire ce vicieux ennemi :

- Il ressemble à un dragon, une bête maléfique, mais intelligente! Je l’aurais bien affronté moi-même, mais je n’étais pas l’élue… Et puis j’étais un peu trop petite pour manier l’épée Vorpaline…

Je soupirais en installant la dernière poupée sur le support. J’aurais aimé pourvoir prouver ma valeur de cette façon, mais ce n’était pas mon combat, alors j’avais du me contenter de me battre contre des cartes… Je chassais ces pensés pour entrer dans la boutique allant répondre à un client fraichement arrivé.

Le temps passait et il était temps que Margaux quitte avant que sa mère s’inquiète, je sortis en même temps qu’elle pour vérifier qu’il n’y avait pas de danger… Plus de trace des Martin. Peut-être que je devenais paranoïaque? Après tout, s’ils faisaient quoique ce soit contre nous, ils risquaient la prison… donc ils avaient intérêt à se tenir tranquille.




codage par greenmay. sur Apple-Spring

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Un beau jour de novembre ~ pv Jack /terminé/  
Revenir en haut Aller en bas
 

Un beau jour de novembre ~ pv Jack /terminé/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le plus beau jour de Prosper ▬ pv Anselme ♥ [Terminé]
» Mise à jour 1.2.22 de Pokémon Shuffle
» Suite d'une chasse salissante (Hyppy ft. Jack) [ Terminé]
» Un beau jour pour la Dame aux corbeaux
» ▲ c'est un beau jour pour mourir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... :: RP terminés-