De fils en aiguille - Timon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar

Roxane P. Mona


Magical Creatures
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : 58 ans
COTE COEUR : Pas le temps ni l'envie d'y penser
OCCUPATION : Prévisionniste des marées de la Tamise
LOCALISATION : Londres
HUMEUR : Je suis une mortelle ?!
COULEUR PAROLE : #7A8B92
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Helga K. Sinclair, Clémence Brown & Poppy MacSilwood
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Rene Russo | Libella (avatar), Tumblr (gifs), 2981 12289 0 (code signature)
MON ARRIVÉE : 06/03/2017
MON VOYAGE : 327
POINTS : 368
MessageSujet: De fils en aiguille - Timon Sam 23 Juin 2018 - 2:14
 
De fils en aiguille
Quand une déesse et un suricate se retrouvent
L’odeur des livres et du bois emplirent le nez de l’ancienne divinité, qui sourit. Elle venait d’entrer dans la bibliothèque La plume magique. Il était temps pour elle de se servir du portail par elle-même. Certes, elle l’avait déjà utilisé, mais uniquement une fois et dans le cadre d’une sollicitation, puisque c’était pour se rendre à la mission de sauvetage en Transylvanie. Et quand bien même, cela remontait à plusieurs mois. Depuis, elle n’avait pas pris le temps d’expérimenter par elle-même. Aujourd’hui, elle se lançait dans cette joyeuse entreprise. Roxane savait déjà par Rox, que le portail pouvait menait à New York. Elle savait que son neveu Hadès y vivait. Peut-être le verrait elle là-bas. Enfin, ce n’était pas son objectif du jour. Il restait à savoir si le portail marchait pour d’autres lieux. Roxane se posait la question depuis longtemps. Elle se demandait si le portail pouvait aller de ville en ville. S’il pouvait mener à New York et en Transylvanie, il pouvait forcément mener ailleurs. C’était d’une logique implacable.

Roxane pénétra dans la pièce secrète. Ses yeux tombèrent sur une affiche et des objets, qui n’étaient pas là en mars. Elle s’avança, curieuse, vers les nouveautés. C’est ainsi que Roxane apprit que Lucas leur permettait d’utiliser des objets pour qu’ils puissent tenter de retrouver leurs proches. L’ancienne divinité songea que les lunettes et le logiciel pourraient lui être utiles. Pour l’heure, elle n’en avait pas l’utilité. Elle était là pour tenter d’élucider le mystère du portail. Son regard balaya la pièce et rapidement elle retrouva l’emplacement du portail dans la pièce. Pourvu qu’il fonctionne. Pourvu qu’elle ne subisse aucun échec. Ce serait frustrant pour l’érudite titanide d’échouer dans cette quête du savoir. Roxane voulait résoudre ce mystère. D’après sa compréhension du phénomène, des explications récoltées jusqu’à présent dans la lettre de Lucas et de la bouche de Rox, il y avait de la magie d’impliquée. Finalement, certains mortels étaient doués de magie ! Il n’y avait pas que les dieux qui avaient des capacités particulières.

« Prodigieux ! » Roxane s’exclama de bonheur. Elle venait de pénétrer dans une magnifique chambre d’hôtel. La rouquine venait d’utiliser seule le portail et il fonctionnait ! Il l’avait emmenée dans un lieu inédit ! En effet, une brochure sur une table indiquait qu’elle se trouvait à Paris. Le sourire aux lèvres, elle revint sur ses pas et se retrouva de nouveau à Londres, dans la bibliothèque. Roxane s’avança de nouveau et se retrouva alors dans un décor totalement différent. Elle jubila de bonheur. Une partie du mystère était résolu. Le portail avait bel et bien la capacité de l’emmener dans différents lieux. Il restait à savoir comment il était apparu et qui en était à l’origine. Décidant d’enquêter en ce sens, la quinquagénaire sortit de la pièce, monta l’escalier et se retrouva dans un bar. Ne voyant personne à l’horizon, probablement dû à l’heure, elle s’assit à une table, tout en se demandant où elle avait bien pu atterrir. Roxane sortit son portable et eut des difficultés à trouver la géolocalisation, afin d’utiliser une application de navigation. Ne la trouvant pas sur son portable, elle abandonna l’idée. La rousse n’était pas très habile avec les produits high-tech de ce siècle. Elle ignorait ainsi que son portable était en réalité obsolète pour ce genre d’application, qu’elle n’avait d’ailleurs pas. L’ancienne déesse soupira et rangea son portable. C’est alors qu’elle vit un homme sortir par la porte derrière le bar. C’était de là qu’elle venait. Roxane se releva immédiatement et alla à sa rencontre. Il devait être soit le propriétaire, soit un employé. Et au regard de l’absence de clients, le bar était sûrement encore fermé. « Bonjour ! Je suis tombée par hasard sur le bar, j’ignorais qu’il n’était pas encore ouvert. Ce bar était-il à vous ? » C’est alors que l’ancienne déesse eut la vague impression d’avoir déjà vu cet homme, même si ce n’était que furtivement. Nom de Zeus, où l’avait-elle déjà vu ? La mémoire de la rousse lui rappelait qu’elle avait rapidement rencontré Timon, lors de la sortie du château en Transylvanie lors des événements de l’année dernière.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://disney-badendings.forumactif.org/t1767-phoebe-titanide-cherche-pas-il-n-y-a-pas-plus-vieux-ni-plus-sage http://disney-badendings.forumactif.org/t1785-epopee-d-une-titanide http://disney-badendings.forumactif.org/t1769-relations-d-une-titanide

avatar

Timon S. Merkat
"Je vais pas me déguiser en Vahinée!"

Fantastic Animals
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Le Roi Lion
ÂGE DU PERSONNAGE : environ 43 ans d'humains
COTE COEUR : Les insectes, miam... oh Laurence et Charlie ♥
OCCUPATION : Empêcher Laurence de jouer dans mon pentalon
LOCALISATION : à quelque part
HUMEUR : Hakuna Matata
COULEUR PAROLE : #006600
PRESENCE/ABSENCE : fidèle au poste o/
DOUBLES COMPTES : Dory, Hadès, Mally, Ian & Kevin
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Neil Patrick Harris & (c)Evie
MON ARRIVÉE : 06/04/2013
MON VOYAGE : 2124
POINTS : 838
MessageSujet: Re: De fils en aiguille - Timon Mer 27 Juin 2018 - 23:09



De fils en aiguille

ici, c'est le bar des révélations 8D



C’était un matin ordinaire, Enfin, aussi normal que pouvait être un matin pour Timon. Comme la veille, il n’avait pas eu à s’occuper du bar, il avait pu se coucher à une heure raisonnable. Le suricate était donc en pleine forme pour attaquer la journée. Il avait fait manger Charlie avant de le laisser avec Laurence pour se rendre au bar, après un bisou pour chacun. Se réveiller dans leur appartement à tout les matins et pouvoir passer du temps en famille semblait une bénédiction depuis les malheureux évènements de février… Dire que ce devait être un weekend en amoureux bien tranquille au départ! Le blond louait Mufasa qu’ils aient fait garder leur fils pour cette sortie, il ne pouvait s’imaginer ce qui aurait pu arriver à l’enfant s’il s’était trouvé avec eux. Le mieux aurait été que les deux pères restent à New-York, mais il était trop tard pour revenir sur le passé.

Timon se rendit au T & L’s bar comme il le faisait à tous les jours. Il était encore tôt, normalement, il arrivait plus tard, surtout quand il avait fait la fermeture la veille. Le suricate voulait profiter de la tranquillité pour faire l’inventaire et passer ses commandes pour l’alcool et autres breuvages. Sitôt arrivé, il regarda ce qu’il y avait derrière le comptoir, il sourit en constatant que c’était plein remplit. Il descendit au sous sol pour compter les caisses et les bouteilles dans la réserve, notant ce qu’il fallait commander. Le blond en profita pour grignoter quelques insectes au passage. Quoi? Une petite collation ne fait de mal à personne!

Soudainement, Timon cru entendre des bruits. Quelqu’un se trouvait dans les escaliers? Probablement quelqu’un venant du portail. Peut-être Clémence? Le suricate serait bien content de la revoir. Que ce soit elle ou quelqu’un d’autre, l’homme décida d’aller voir si cette personne n’avait pas besoin de quelque chose et s’assurer qu’il ne s’agissait pas là d’un indésirable. Le barman avait parfois peur que Louis ou ses chasseurs ne passent au bar pour attaquer les Disney qui passeraient.

Poussant la porte pour revenir dans la grande salle, Timon découvrit une dame âgée rousse. Le genre avec une certaine prestance ce qui le mena à penser pendant un instant que c’était peut-être la mère de Simba… mais non, il avait déjà vu cette femme qui s’adressa à lui. Ils s’étaient croisés sans se parler, mais où? Elle semblait être venue par le portail, puisque la porte du bar aurait activé une sonnerie au sous sol. Elle devait donc être un personnage Disney, logiquement. Les réflexions de l’ancien animal le menèrent à un évènement bien précis, le sauvetage des Disney capturés par Louis.

-Bonjours! Non, le bar n’est pas ouvert théoriquement… mais en pratique, il n’est jamais fermé à ceux qui doivent… voyager. Je suis copropriétaire, bienvenue au T & L’s bar! Mon nom est Timon, je peux vous offrir quelque chose à boire? Je suppose que c’est la première fois que vous passez au bar? Vous venez d’où? Londres?

Le suricate se pris lui-même une boisson gazeuse et servit ce qu’elle voulait à la dame, l’invitant ensuite à s’assoir à une table. Il avait supposé Londres, comme la femme n’avait pas l’accent français en s’adressant à lui.

-J’ai l’impression de vous avoir déjà vu, dites-moi… auriez-vous déjà fait un voyage mouvementé en Transylvanie? Disons, fin mars l’année dernière?

Le blond avait donné juste assez d’informations afin que toute personne ayant été sur place puisse reconnaitre de quoi il parlait. S’il s’était trompé, et que la rousse n’y était pas, ce n’était pas grave, il n’en avait pas dit trop. Timon parlait des enlèvements que lorsqu’il le jugeait nécessaire. Ça avait été un moment horrible pour les pauvres victimes et leur sauvetage n’avait pas été de tout repos. Il attendait donc d’en savoir un peu plus sur la dame face à lui.



codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://disney-badendings.forumactif.org/t20-hakuna-matata-terminee-d http://disney-badendings.forumactif.org/t60-les-aventures-d-un-suricate#186 http://disney-badendings.forumactif.org/t993-hakuna-matata-une-petite-chanson-avec-timon

avatar

Roxane P. Mona


Magical Creatures
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : 58 ans
COTE COEUR : Pas le temps ni l'envie d'y penser
OCCUPATION : Prévisionniste des marées de la Tamise
LOCALISATION : Londres
HUMEUR : Je suis une mortelle ?!
COULEUR PAROLE : #7A8B92
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Helga K. Sinclair, Clémence Brown & Poppy MacSilwood
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Rene Russo | Libella (avatar), Tumblr (gifs), 2981 12289 0 (code signature)
MON ARRIVÉE : 06/03/2017
MON VOYAGE : 327
POINTS : 368
MessageSujet: Re: De fils en aiguille - Timon Ven 20 Juil 2018 - 19:07
De fils en aiguille
Quand une déesse et un suricate se retrouvent
Roxane détailla l’homme, qui venait de faire irruption dans la pièce, après lui avoir demandé si le bar lui appartenait. Soudain, le souvenir du blond lui revint en mémoire. Ils s’étaient déjà rencontrés. Ils s’étaient rapidement croisés lors du kidnapping de masse de Louis. Le souvenir de l’homme, devant le château à la fin de sa sortie de la forêt, lui revint en mémoire. Derrière son bar, loin des événements terrifiants, il semblait plus apaisé, courageux et détendu. Roxane n’oublierait pas les visages furtifs de peur et de soulagement aperçus devant le château. Cela ne semblait pas être le cas de Timon, qui venait de se présenter et de répondre à ses questions. Il avait enchaîné sans aucune allusion et lui posa même des questions sur sa provenance. L’ancienne déesse lui sourit par politesse et parce qu’il ne lui semblait pas hostile. « Je suis enchantée de faire votre connaissance, Timon. Je suis Roxane. Oui, une boisson rafraîchissante m’ira très bien, de l’eau ou du vin frais, merci beaucoup Timon. Oui, c’est la première fois que je viens ici. Oui, c’est exact, je viens de Londres.. » Roxane voulut alors lui demander comment il le savait et que signifiait la première partie de la conversation. Que voulait-il dire lorsqu’il parlait de gens qui voulaient voyager ? Parlait-il du portail que la rousse avait emprunté ? Si oui, était-ce quelque chose de connu chez les mortels ? Peut-être que Joe, son colocataire policier, connaissait ce passage entre les villes ? Cependant, si c’était le cas, pourquoi ne lui avait-il rien dit ? Et pourquoi avait-elle appris son existence par le biais d’une lettre écrite par un homme au courant de sa situation ? Tellement de questions sans réponse se mélangeaient dans l’esprit de la titanide. Lorsqu’elle voulut se lancer et interroger Timon, ce dernier sembla l’avoir enfin reconnue. Roxane sourit. Ses souvenirs ne la trahissaient pas. « Oui, c’est exact, Timon. Nous nous sommes déjà vus en Transylvanie. Et mouvementé est le moins que nous puissions dire ! Je me suis retrouvée dans une forêt et non devant le château, comme convenu dans la lettre de Lucas. D’ailleurs, j’ignore qui est cet homme et comment il a pu savoir pour ma situation et mon adresse. Enfin, passons. Heureusement, je n’étais pas seule. J’ai pu retrouver des membres de ma famille que je n’avais plus vus depuis mon arrivée ici. Et j’ai également pu faire la connaissance de deux jeunes femmes débrouillardes et fort sympathiques. » Une pensée vint alors à la divinité de la lumière, chassant ses souvenirs du labyrinthe et des statues animées. Il y avait une probabilité que Timon les connaissait. Peut-être qu’ils avaient déjà utilisé le portail avant elle et croisé Timon. Elle ne perdait rien à demander. « Peut-être les connaissez-vous. Il s’agit d’Aiko et de Clémence. Quant à ma famille, c’est Hadès et Pégase. Je crois qu’Hadès vit à New York. Pégase vit à Londres avec Dory, néanmoins. » Ne s’arrêtant pas sur sa lancée, Roxane songea qu’elle pourrait peut-être obtenir des informations sur le portail. « Et dites-moi, Timon, que savez-vous du portail qui se trouve dans votre bar ? »

« Par la barbe de mon père Ouranos ! » Roxane était sidérée des révélations de Timon. Son verre à la main, elle l’avait écouté attentivement lui expliquer ce qu’il savait. « J’ignorais que les mortels étaient capable de créer un portail de la sorte. D’ailleurs, étiez-vous un mortel, enfin un homme avec ou sans pouvoir particulier, là d’où vous venez ? » Roxane but une gorgée de son breuvage, puis reposa son verre. L’ancienne divinité ignorait encore beaucoup de choses sur sa situation, mais elle avait un bon pressentiment. Aujourd’hui, des réponses allaient lui être apportées, éclairant d’une lumière de savoir le socle ténébreux de ses connaissances actuelles.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://disney-badendings.forumactif.org/t1767-phoebe-titanide-cherche-pas-il-n-y-a-pas-plus-vieux-ni-plus-sage http://disney-badendings.forumactif.org/t1785-epopee-d-une-titanide http://disney-badendings.forumactif.org/t1769-relations-d-une-titanide

avatar

Timon S. Merkat
"Je vais pas me déguiser en Vahinée!"

Fantastic Animals
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Le Roi Lion
ÂGE DU PERSONNAGE : environ 43 ans d'humains
COTE COEUR : Les insectes, miam... oh Laurence et Charlie ♥
OCCUPATION : Empêcher Laurence de jouer dans mon pentalon
LOCALISATION : à quelque part
HUMEUR : Hakuna Matata
COULEUR PAROLE : #006600
PRESENCE/ABSENCE : fidèle au poste o/
DOUBLES COMPTES : Dory, Hadès, Mally, Ian & Kevin
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Neil Patrick Harris & (c)Evie
MON ARRIVÉE : 06/04/2013
MON VOYAGE : 2124
POINTS : 838
MessageSujet: Re: De fils en aiguille - Timon Mar 31 Juil 2018 - 22:41



De fils en aiguille

ici, c'est le bar des révélations 8D



C’est du vin que servit Timon à la rousse. Il ne voulait pas passer pour un radin en donnant que de l’eau! Il en profitant pour observer discrètement cette dame énigmatique qui arrivait de Londres. Elle confirma s’être trouvé en Transylvanie l’année précédente. La description des évènements correspondait à ce que le Suricate savait. Il avait eu vent que des gens de sa connaissance s’étaient retrouvés en mauvaise posture à cause des portails. Il se contenta donc d’acquiescer doucement. Parfois, il se demandait si l’épreuve n’aurait pas été moins traumatisante s’il s’était retrouvé dans la forêt plutôt que dans le château. Ça lui aurait évité de voir toute la cruauté de Louis, ce qui lui aurait permis de nier son existence…

Le premier prénom était inconnu, mais Timon connaissait toutes les autres personnes que Roxane nomma. Ces connaissances communes continuèrent de rassurer le suricate. Enfin sauf pour ce qui concernait Hadès… bien que ce dernier n’était pas du côté de Louis, le blond ne pouvait se résoudre à lui faire pleinement confiance.

-Je les connais presque tous! Hadès passe plutôt régulièrement ici… Pour boire ou utiliser le portail, souvent les deux…


Timon préféra rester neutre pour ce qui concernait le dieu des morts. Ce n’était pas parce que lui ne s’entendait pas avec, que c’était le cas pour tout le monde, la preuve, Helga sortait bien avec lui. Sans doute que les anciens vilains étaient attirés les uns vers les autres? La dame enchaîna en le questionnant à propos du portail. Donc, malgré tout le temps passé dans ce monde, personne ne l’avait informé!? L’occasion ne s’était probablement pas présentée.

-Les portails sont des puits magiques qui ont été ouvert grâce à un livre mystérieux que Lucas et Louis ont trouvés. Il y a trois portails dans ce monde qui permettent de passer d’une ville à l’autre. Celui de Paris arrive dans une chambre de l’hôtel « Le Nouveau Monde » où vit Clémence. Lucas arrive parfois à les détourner, mais il ne doit pas avoir assez de magie, ce qui a provoqué les interférences pour l’arrivée en Transylvanie.

Le blond espérait ne rien oublier d’important, mais en même temps, il ne voulait pas trop donner d’informations en même temps, car ça faisait pas mal de trucs à assimiler. Au moins, il n’avait pas besoin de s’attarder sur le cas de Louis, Roxane savait déjà qu’un dégénéré voulait les attraper. Elle l’interrogea ensuite sur son passé.

-Je n’étais pas un homme, mais un suricate. Beaucoup de personnes dans notre situation étaient des animaux dans leur ancienne vie. Je pense que c’est parce que Disney adore mettre en scène de petites créatures mignonnes.

Timon attrapa son portable pour montrer à la rousse une image de lui dans son dessin animé d’origine. Ensuite, il chercha des images provenant du film Hercule, trouvant un gif amusant de Pégase qui souffle les flammes sur la tête d’Hadès. Le suricate se sentit obligé d’en dire plus, car il avait l’impression que Roxane ne savait pas tout ce qu’il y avait à savoir…

-J’imagine que vous ne saviez pas que nous venions de dessins animés? Enfin, il y en a surement aussi venant de film de prise de vu réelles… quoiqu’il en soit, ce sont que des œuvres Disney et Pixar pour l’instant. Ce n’est pas tout le monde qui sache pour nos réelles origines. Dory ne semble pas savoir… ou s’en souvenir. Elle parle souvent de son passé, mais je ne pense pas qu’elle sache pour les films…


Dans le cas de l’ancien poisson, c’était toujours difficile de savoir ce qu’elle savait et surtout ce dont elle avait souvenir! Timon l’aimait bien quand même et s’inquiétait souvent pour sa sécurité. Le blond cherchait maintenant s’il n’avait pas lui-même oublié quelque chose, mais peut-être devait-il laisser un peu de temps à la rousse pour digérer tout ce qu’il venait de raconter? Il décida d’enchainer sur d’autres choses.

-Je sais que ça fait beaucoup d’informations. Ça m’a pris plusieurs années avant d’en savoir autant. Et je continue d’en apprendre! Ça fera bientôt six ans que je suis à New-York. Et vous, vous êtes dans ce monde depuis longtemps?

Timon savait que ça faisait plus d’un an, comme la dame avait été présente pour les évènements de la Transylvanie, mais ça pouvais bien faire dix-huit mois comme cinq ans pour ce qu’il en savait. Il voulait qu’elle lui parle un peu d’elle, peut-être que ça lui permettrait de mieux cerner Hadès et pégase? Ou peut-être savait-elle des choses qu’il ignorait? Le blond essayait d’apprendre auprès de tous ceux avec qui il avait une conversation. Oui, il avait pris de la maturité depuis qu’il s’était retrouvé dans ce nouveau monde.




codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://disney-badendings.forumactif.org/t20-hakuna-matata-terminee-d http://disney-badendings.forumactif.org/t60-les-aventures-d-un-suricate#186 http://disney-badendings.forumactif.org/t993-hakuna-matata-une-petite-chanson-avec-timon

avatar

Roxane P. Mona


Magical Creatures
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : 58 ans
COTE COEUR : Pas le temps ni l'envie d'y penser
OCCUPATION : Prévisionniste des marées de la Tamise
LOCALISATION : Londres
HUMEUR : Je suis une mortelle ?!
COULEUR PAROLE : #7A8B92
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Helga K. Sinclair, Clémence Brown & Poppy MacSilwood
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Rene Russo | Libella (avatar), Tumblr (gifs), 2981 12289 0 (code signature)
MON ARRIVÉE : 06/03/2017
MON VOYAGE : 327
POINTS : 368
MessageSujet: Re: De fils en aiguille - Timon Dim 19 Aoû 2018 - 0:12
De fils en aiguille
Quand une déesse et un suricate se retrouvent
Sa quête des réponses prenait un tournant avec cette rencontre. Le temps était venu pour que les nuages obscurcissant ses connaissances se dissipent pour laisser la lumière l'inonder de savoir. Savourant son verre de vin, Roxane écouta Timon répondre à ses questions. Il commença par lui dire qu’il connaissait quasiment toutes les personnes citées par l’ancienne déesse. Ce que le monde des mortels était petit ! La titanide apprit de cette façon que son neveu, Hadès, était un habitué du bar. Peut-être que si elle prenait l’habitude de venir dans le bar de Timon, elle le croiserait. Cette perspective lui plut. Bien qu’elle n’était pas très proche d’Hadès, ils s’entendaient bien et se respectaient. C’était suffisent aux yeux de la déesse pour considérer Hadès comme un membre de sa famille à fréquenter. Elle ne serait pas contre passer un bon moment en sa compagnie. Et puis, avec Pégase, ils étaient les seuls membres de sa famille qui se trouvaient dans la même galère qu’elle.

Roxane essaya de comprendre ce concept de magie et de puits. D’après ce qu’elle avait compris depuis qu’elle était ici, la magie était la forme de pouvoir, de don qu’un mortel pouvait être doté. C’était différent d’un talent naturel d’un dieu ou d’une habilité. La magie pouvait être confondue avec la prestidigitation, qui était l’art de détourner l’attention. C’était tout nouveau pour l’ancienne titanide. Jusqu’à sa transformation en mortelle et son changement de siècle, elle n’avait jamais entendu parler de magie pour les mortels. Seuls les dieux, dont elle faisait partie, avaient des habilités particulières. Ce qui était encore plus extraordinaire, c’est qu’il semblait que même des objets inanimés soient dotés de magie. Certes, les chaussures d’Hermès avaient des ailes ou Hadès avait son casque d’invisibilité, cependant ils avaient été conçus par des divinités. Là, en l’occurrence le livre en question ne semblait pas avoir une origine divine. Ainsi, il semblerait que même des objets inanimés puissent être porteur de magie. Et la magie en question n’était pas risible, puisqu’elle avait permis la création des portails ! Roxane était sidérée de l’apprendre. Il y avait encore tant de choses à apprendre sur ce nouveau monde.

Après avoir assimilé les informations et s’être exclamée sur le sujet, l’ancienne divinité interrogea son porteur d’information sur son ancienne condition. C’est ainsi que Roxane apprit que Timon était un suricate. Ce dernier fit mention d’un détail intriguant pour la rousse. « Disney ? De quoi parlez-vous ? » Timon lui expliqua et lui montra un dessin de lui à l’aide de son téléphone portable. Pourquoi ne lui montrait-il pas une photo d’un suricate ? L’ancien animal chercha autre chose et lorsqu’il eut trouvé, il le communiqua à Roxane. Celle-ci rigola en voyant Pégase éteindre la flammèche d’Hadès. C’est alors qu’elle réalisa de l’exactitude de la scène. Elle avait été présente, elle l’avait vue ! Comment se faisait-il qu’elle puisse la voir en image à cette époque ? Timon ne tarda pas à lui apporter la réponse. « Un dessin animé ? Non, elle ne m’a rien dit à ce sujet. Mais nous ne venons pas d’un dessin animé ? Je ne suis pas un personnage de dessin animé. Je suis une déesse qui est devenue une mortelle. Je n’ai pas été créée par des mortels, mais je suis née de mes parents, Gaïa et Ouranos, qui sont à l’origine du monde. J’ai vu mon descendant, Prométhée, créer les mortels et leur fournir le feu. C’est comme cela qu’est le monde. Celui que je connais. Et comment puis-je être un personnage si j’ai encore une partie de mes capacités de déesse ? » Roxane lui fit alors la démonstration en détournant la lumière qu’elle concentra au-dessus d’eux. « Je ne peux pas être un personnage de film. »

La crise existentielle passée, Timon enchaîna sur la compassion. Il lui demanda ensuite depuis combien de temps, Roxane était dans ce monde. « Je suis ici sous cette forme depuis un an. J’ai débarqué en mars de l’année dernière. Et vous depuis six ans, c’est impressionnant ! Comment ça se fait ? Comment change-t-on de monde ? Qui ou quoi décide ? Et si nous sommes vraiment des personnages, pourquoi vous, vous êtes là depuis six ans et moi depuis un an ? Et croyez-vous que nous puissions un jour revenir à notre ancienne forme ? » Les réponses du suricate avaient soulevé d’autres questions. Sa quête de savoir n’était pas encore achevée. Lorsqu’elle eut des nouveaux savoirs, une dernière interrogation lui vint. « Comment savez-vous tout cela, Timon ? Comment l’avez-vous découvert ? Et comment se fait-il que je n’y ai pas eu accès ? Est-ce qu’il y a une raison pour que certains soient au courant de ce qu’ils sont réellement, enfin théoriquement, je veux dire, je veux bien accepter certains faits, mais j’ai du mal à croire que nous sommes que des personnages ayant changé de monde. Bref, il y a une raison pour que certains soient au courant de leur situation alors que d’autres l’ignorent ? » Roxane réalisa alors qu’elle était belle et bien devenue une mortelle et que son existence de déesse était bien loin. Il n’y avait qu’un mortel pour se préoccuper de savoir pourquoi un tel ou un tel était privilégié par rapport à un autre. Un dieu savait que le hasard entrait souvent en ligne de compte ou que tout dépendait des choix qu’avaient fait les mortels. Avait-elle perdu sa sagesse ? Il en était hors de question ! « Pardon, Timon, de me montrer si égoïste. Je cherche simplement à comprendre pourquoi je n’ai pas réussi à savoir tout ceci. D’ordinaire, je suis plutôt douée à obtenir un savoir quel qu’il soit. » C’est alors qu’elle se demanda si Timon pouvait être sa bibliothèque vivante. Jusqu’à maintenant, il avait su étendre son socle de connaissance. « Timon, dites-moi. Savez-vous qui est responsable des événements de la Transylvanie et pourquoi ? Je veux dire, dans la lettre, il n’était fait mention que d’un frère tordu du nom de Louis. Et je ne sais pas si vous êtes au courant, mais pendant des vacances, je me suis faite attaquer avec d’autres personnes, par des monstres. Etaient-ils envoyés par cet homme, ce Louis ? Et comment savoir qui est dans notre cas et qui ne l’est pas. Je suis désolée de vous assaillir avec toutes ces questions, mais vous êtes la seule personne, du moins à ma connaissance, qui semble détenir toutes les réponses. »
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://disney-badendings.forumactif.org/t1767-phoebe-titanide-cherche-pas-il-n-y-a-pas-plus-vieux-ni-plus-sage http://disney-badendings.forumactif.org/t1785-epopee-d-une-titanide http://disney-badendings.forumactif.org/t1769-relations-d-une-titanide

avatar

Timon S. Merkat
"Je vais pas me déguiser en Vahinée!"

Fantastic Animals
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Le Roi Lion
ÂGE DU PERSONNAGE : environ 43 ans d'humains
COTE COEUR : Les insectes, miam... oh Laurence et Charlie ♥
OCCUPATION : Empêcher Laurence de jouer dans mon pentalon
LOCALISATION : à quelque part
HUMEUR : Hakuna Matata
COULEUR PAROLE : #006600
PRESENCE/ABSENCE : fidèle au poste o/
DOUBLES COMPTES : Dory, Hadès, Mally, Ian & Kevin
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Neil Patrick Harris & (c)Evie
MON ARRIVÉE : 06/04/2013
MON VOYAGE : 2124
POINTS : 838
MessageSujet: Re: De fils en aiguille - Timon Mer 5 Sep 2018 - 20:26



De fils en aiguille

ici, c'est le bar des révélations 8D



Le déni, ils passaient tous par là à un moment. Il faut dire que c’était plutôt difficile à assimiler comme information. Lui-même n’y avait pas cru pendant un moment. Comment pouvaient-ils être le fruit de l’imagination d’humains de ce monde? Ils avaient une vie avant de débarquer ici, une existence qui leur avait tous paru bien réelle. Pouvaient-ils être les deux? Être réel tout en venant d’un conte? Timon garda le silence pendant que la femme argumentait comme si elle essayait de le convaincre, lui faisant ne démonstration de ses pouvoirs au passage. Il se contentant d’un regard compatissant, ne sachant pas trop comment gérer la situation… ah les femmes! Comme elles pouvaient vite s’emporter!

Une fois la crise passée, Roxane recommença à questionner le suricate. C’était une avalanche!  Il essaya de répondre de son mieux, malheureusement, il n’avait pas toutes les réponses. Ça serait bien un autre meeting avec Lucas, il pourrait en apprendre plus. Enfin, tout dépendant de ce que l’autre homme savait…

-C’est du à un livre magique qui en étant lu a ouvert des portails. Je crois que c’est le hasard qui décide de qui change de monde. Et je ne sais pas pourquoi tout le monde ne débarque pas ici en même temps, c’est encore un mystère. Lucas m’a dit qu’en théorie il serait possible que nous retournions d’où nous venons, mais qu’il n’y a pas assez de magie dans ce monde pour y arriver pour l’instant.


Timon avait à peine finit de répondre à la première série de question de la rousse qu’elle récidivait. D’un côté c’était intéressant de discuter avec quelqu’un d’aussi vif d’esprit.

-Depuis que je suis dans ce monde, je rassemble des informations, autant ce que j’ai pu observer, que ce que mes amis et connaissances ont pu apprendre. Sinon Beaucoup d’informations me viennent de Lucas, c’est l’homme qui nous a confié ce bar. Ce que chacun sait dépend de son réseau de connaissances et des péripéties depuis son arrivé. J’ai moi-même été un moment dans l’ignorance.

Roxane s’excusa pour son empressement à tout vouloir savoir. Ce n’était rien, après tout, cette situation était particulière. Elle recommença tout de même ses questions, ce qui n’agaça pas le suricate, qui comprenait bien ce sentiment. De plus, il fut bien surpris par la révélation des mésaventures de vacances. Comme ils leur étaient arrivés et aussi à Mallymkun, qui s’était retrouvée dans un autre chalet pour vivre le même genre de problèmes.

-Ce n’est rien. Louis est le frère jumeau diabolique de Lucas. Il fait alliance avec une vilaine sorcière, Narissa. Si vous voulez en savoir plus sur elle, je vous conseille le film « il était une fois ».  Nous avons aussi été attaqués pendant des vacances à la montagne cet hiver! Nous avons eu de la chance de nous en sortir… mais ce ne fut pas le cas de tout le monde… Je pense que le psychopathe et sa sorcière sont impliqués dans cette histoire. Je crois que vous avez été malchanceuse, j’ai partagé ce que je sais avec d’autres, j’imagine que l’occasion ne s’est juste pas présentée.

Timon bu un peu d’eau, il commençait à avoir la gorge sèche à parler autant. Dire que normalement il aurait passé l’avant-midi seul et que donc il n’aurait pas eu à parler! Certes, il aurait possiblement chanté un peu pour s’occuper l’esprit tout en faisant ses tâches. Il espérait bien ne pas avoir perdu le fil et qu’il avait bien répondu aux nombreuses questions de la femme.

-Parfois, l’occasion ne se présente pas pour partager notre savoir ou nous ne le faisons pas car nous ne savons pas qui est digne de confiance ou qui a besoin d’infos. À Paris, Clémence et Mallymkun sont les plus informés. J’imagine qu’elles partagent ce qu’elles savent avec leur entourage. Ici, j’ai partagé ce que je sais avec mes amis et d’autres connaissances, comme Helga, qui en parle sans aucun doute à Hadès. Si nous échangeons nos numéros, je propose qu’on se tienne au courant de tous développements, comme je le fais déjà avec les autres. Vous serez plus fiable que Dory qui oublie tout! J’ai arrêté de perdre mon temps à lui expliquer la situation depuis un moment en fait… Et son copain… n’est pas le crayon le plus aiguisé de la boite, donc il ne saisit pas l’importance de ce que j’ai à dire. De plus, je crois qu’il ne m’aime pas.

Le blond ne voulait pas dénigrer Pégase plus que nécessaire, mais la stupidité et l’intolérance de jeune homme étaient trop flagrants pour être balayé comme si rien n’était. Ce n’était là qu’énoncer des faits. Il avait bien de la chance que Dory oublie aussi facilement!

-Vous voulez autre chose à boire? Quelque chose à manger? Je crois que j’ai quelques charcuteries et fromages dans le frigo. Je vais aller les chercher, j’ai un petit creux.

Timon reviens vite avec une assiette, qu’il déposa sur la table, prenant un bout de fromage qu’il mangea rapidement.





codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://disney-badendings.forumactif.org/t20-hakuna-matata-terminee-d http://disney-badendings.forumactif.org/t60-les-aventures-d-un-suricate#186 http://disney-badendings.forumactif.org/t993-hakuna-matata-une-petite-chanson-avec-timon

avatar

Roxane P. Mona


Magical Creatures
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Hercule
ÂGE DU PERSONNAGE : 58 ans
COTE COEUR : Pas le temps ni l'envie d'y penser
OCCUPATION : Prévisionniste des marées de la Tamise
LOCALISATION : Londres
HUMEUR : Je suis une mortelle ?!
COULEUR PAROLE : #7A8B92
PRESENCE/ABSENCE : Présente
DOUBLES COMPTES : Helga K. Sinclair, Clémence Brown & Poppy MacSilwood
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Rene Russo | Libella (avatar), Tumblr (gifs), 2981 12289 0 (code signature)
MON ARRIVÉE : 06/03/2017
MON VOYAGE : 327
POINTS : 368
MessageSujet: Re: De fils en aiguille - Timon Mar 9 Oct 2018 - 17:42
 
De fils en aiguille
Quand une déesse et un suricate se retrouvent
Un florilège d’interrogations inondèrent son esprit. Après la crise existentielle et l’énonce du temps de chacun dans ce nouveau monde, Roxane interrogea Timon dans l’optique de l’éclairer pleinement sur la situation. L’ancienne divinité voulait savoir comment tout ce cirque était arrivé et comment tout ceci était possible. Comment une chose ne relevant pas du divin, donc de sa famille, était-elle possible ? L’ancien suricate la renseigna précisément, en répondant du mieux qu’il put. C’était incroyable ! Toute cette situation n’était due qu’à un livre magique ! Il n’y avait même pas de dieux d’impliqués ! Il suffisait qu’un mortel lise les incantations et des portails apparaissaient ! Par Gaïa, que c’était fascinant et surréaliste ! Et les révélations ne s’arrêtèrent pas là. Il existait une possibilité de rentrer chez eux ! Roxane ne serait pas contre de redevenir Phoebé, la Titanide de la Lumière. Néanmoins, cela supposait qu’elle laisserait Rox derrière elle. Elle retrouverait Hadès et Pégase, mais dans ce monde comme dans le leur, ils n’étaient pas les personnes les plus proches. Peut-être qu’elle pourrait faire de Rox un dieu, du moins, en faire un héros pour qu’il devienne un dieu. C’était à creuser. Pour l’heure, Roxane était coincée dans ce corps de mortel. Elle s’y était fait et ce n’était pas si désagréable que cela. D’ailleurs, avec le temps, et ne pouvant plus ressentir ce que ça faisait d’être une déesse, son ancienne condition ne lui manquait plus. Après tout, elle avait gardé un soupçon de son essence, de ce qui faisait d’elle une déesse : ses pouvoirs. Certes, ils n’étaient pas aussi puissants et développés que lorsqu’elle était une déesse, mais c’était mieux que rien. Elle n’avait pas totalement perdu une part de son identité en débarquant dans ce monde.

Bien qu’ayant obtenu des réponses aux questions, la vivacité d’esprit de la sage titanide ne s’éteignit pas. D’autres questions avaient émergé dans son esprit. Sa quête de savoir touchait à sa fin, mais elle ne l’avait pas encore atteint. Pour être complète, Roxane voulait elle aussi obtenir les clefs de la connaissance pour déverrouiller les serrures de l’ignorance. C’est ainsi qu’elle interrogea Timon sur la façon dont il savait tout ceci. Sa réponse fut avisée. La rousse inclina la tête en signe de compréhension. Il n’y avait pas meilleure façon que d’apprendre un savoir par soi-même, ou en écoutant et collectant les connaissances de son entourage. La chance l’avait également guidé et il avait su la saisir. Roxane se demanda si elle aurait un jour la chance d’obtenir des informations de Lucas. Pour l’heure, le hasard avait été prolifique avec elle, en lui permettant de croiser la route de Timon.

Après avoir eu ses réponses, la vérité la frappa. Elle était belle et bien devenue une mortelle pour agir si égoïstement. Elle s’excusa alors, gênée d’un tel emportement indigne d’une déesse. Timon se montra compréhensif, ce qui encouragea la rouquine à tenter le tout pour le tout. Roxane l’interrogea sur les événements de la Transylvanie et des chalets piégés. Elle apprit ainsi l’existence de Narissa, la sorcière et le nom du film à regarder. L’exubérante mortelle fut ensuite surprise d’apprendre que Timon avait aussi été victime des chalets. Quelle coïncidence ! « Oui, malheureusement, nous n’en sommes pas tous sortis vivants. Oui, j’imagine que c’était la malchance. »

Roxane termina son verre. Timon reprit la parole. « Oui, c’est une bonne idée ! » Roxane prit son portable et commença à rentrer le nom de Timon dans son répertoire et prit son numéro. Tandis qu’elle le faisait, elle continua de converser avec lui. « Oui, je vois ce que vous voulez dire pour Dory et Pégase. Quant à Helga, je ne la connais pas, mais si je comprends bien, elle est sa compagne. C’est une bonne chose que mon neveu ait pu trouver quelqu’un. Je suis ravie pour lui. Et c’était très sage de votre part Timon, ce que vous avez dit à propos de l’occasion et de l’échange d’informations. Je pense que j’irais peut-être voir Clémence et Mallykmun. Je ne les ai vues qu’une fois en Transylavnie, mais je déduis qu’elles ne verront pas d’objection à me répondre. Quant à moi, je n’hésiterai pas à en informer les gens dans la même situation que nous. D’ailleurs savez-vous comment reconnaître les personnes dans le même cas que nous ? » Timon, après lui avoir répondu quant à l’existence du logiciel et des lunettes, demanda à Roxane si elle avait besoin d’autre chose. « Je vous remercie Timon, mais ça ira. J’ai déjà bien abusé de votre hospitalité et de votre temps. Je vais vous laisser travailler, enfin après le fromage. J’irais visiter votre belle ville qu’est New York. Et si vous voulez passer visiter Londres, n’hésitez pas à venir me voir. » Roxane lui donna son adresse, une fois que Timon fut revenu avec le fromage. Ils en mangèrent chacun un morceau, discutèrent encore un peu, puis Roxane prit congé et alla visiter la ville. Elle ne revint que plusieurs heures plus tard, la tête remplie de nouvelles connaissances sur New York. Avant de prendre le portail pour rentrer, elle salua Timon qui terminait ses dernières tâches. « Votre ville est vraiment fascinante ! Je n’ai pas eu le temps de tout voir, mais de ce que j’en ai vu, c’est fascinant. Je suis toujours fascinée de ce que les mortels peuvent faire. Je vous dis à bientôt et ce fut un réel plaisir de faire votre connaissance. Je ne vous remercierai jamais assez pour toutes vos connaissances ! Vous m’avez vraiment éclairé ! Ce fut un honneur de vous rencontrer Timon. Au revoir. » Elle lui sourit en lui serrant la main, puis s’éclipsa en direction du sous-sol. La titanide traversa le portail et rentra chez elle, la tête pleine de nouvelles connaissances et de souvenirs de Timon et de la ville.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://disney-badendings.forumactif.org/t1767-phoebe-titanide-cherche-pas-il-n-y-a-pas-plus-vieux-ni-plus-sage http://disney-badendings.forumactif.org/t1785-epopee-d-une-titanide http://disney-badendings.forumactif.org/t1769-relations-d-une-titanide

avatar

Timon S. Merkat
"Je vais pas me déguiser en Vahinée!"

Fantastic Animals
PHOTO D'IDENTITE :

DESSIN ANIME D'ORIGINE : Le Roi Lion
ÂGE DU PERSONNAGE : environ 43 ans d'humains
COTE COEUR : Les insectes, miam... oh Laurence et Charlie ♥
OCCUPATION : Empêcher Laurence de jouer dans mon pentalon
LOCALISATION : à quelque part
HUMEUR : Hakuna Matata
COULEUR PAROLE : #006600
PRESENCE/ABSENCE : fidèle au poste o/
DOUBLES COMPTES : Dory, Hadès, Mally, Ian & Kevin
PERSONNALITÉ & CRÉDITS : Neil Patrick Harris & (c)Evie
MON ARRIVÉE : 06/04/2013
MON VOYAGE : 2124
POINTS : 838
MessageSujet: Re: De fils en aiguille - Timon Mer 17 Oct 2018 - 3:57



De fils en aiguille

ici, c'est le bar des révélations 8D



La bouche sèche à tant parler, Timon but de grandes gorgées d’eau. Heureusement que ce n’était pas à tout les jours qu’il avait à tout expliquer ce qu’il savait à propos de leur situation! Pas qu’il ne voulait pas rendre service, mais c’était plutôt épuisant de donner autant d’informations. Comme ça pouvait être utile d’avoir de nouveaux alliés, le blond n’hésitait jamais à partager ce qu’il savait avec les autres Disney. Il était plutôt contant de pouvoir compter Roxane parmi ses contacts. Une dame d’une telle sagesse serait sans doute bien utile! Et puis, peut-être qu’elle aurait une bonne influence sur ses neveux, ou même n’importe qui d’autre?

La rousse avait sans doute raison pour Hadès, la présence d’Helga devait faire ressortir le meilleur de lui… ce n’était sans doute pas beaucoup, mais c’était mieux que rien. La dame le questionna ensuite pour savoir comment ils pouvaient se reconnaitre entre eux. C’était tout à fait légitime comme interrogation.

-Dans les pièces où il y a les portails, Lucas a laissé certains accessoires qui peuvent aider, comme des lunettes ou une boussole. Sinon, il y a un ordinateur avec un logiciel qui permet de savoir à quoi ressemblent nos proches dans ce monde ou à l’inverse, on peut savoir à quoi ressemblent les gens d’ici en Disney. Enfin si nous passons une photo de vous ou moi, nous apparaitrons tels que nous étions dans notre monde. Personnellement, je repère beaucoup d’ancien Disney à l’instinct. Je crois qu’on est un peu attiré les uns vers les autres, peut-être parce que nous avons tous un peu de magie qui reste en nous? Sinon c’est parfois visible par l’agissement, ceux qui viennent de débarquer sont souvent perdus et attirent l’attention.

Timon avait tenté d’être le plus précis possible en expliquant comment il faisait. Il avait aidé bien des gens depuis les dernières années en les trouvant errant dans les rues ou les parcs. Après l’avoir invité à la visiter, Roxane partie en visite, laissant le suricate seul avec son travail. Pas qu’il en avait vraiment envi, mais il reprit ses tâches où il les avait laissées. Il termina le remplissage, puis passa au ménage. Il se permit de nombreuses pauses afin de boire et grignoter. De toute façon, il savait bien que ce serait une journée tranquille et que rien ne servait de se presser! Il n’avait donc pas tout à fait finit lorsque la titanide repassa.

-À bientôt! Repassez quand vous voulez, ce fut un plaisir!

Dommage qu’elle doive déjà rentrer, le blond aurait apprécié de discuter encore un peu. C’est avec l’esprit préoccupé que Timon termina enfin ce qu’il avait à faire. Un sentiment qui n’avait cessé de croitre au cours de la journée… Avait-il pu côtoyer cette femme et ne pas s’en souvenir? Après tout, il savait qu’il avait reçu un vilain coup à la montagne en février… On avait du lui bander la tête avec des bouts de tissu, le rendant méconnaissable. La suite n’avait été que confusion et douleur… Il se secoua afin de ne plus penser à cette horrible expérience. Il avait déjà assez des cauchemars la nuit, il n’allait pas en faire en plein jour en plus! Il se reprit donc en allant manger quelques insectes afin d’être de bonne humeur à l’arrivée des premiers clients.
[Fin]

Hors rp :
 


codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://disney-badendings.forumactif.org/t20-hakuna-matata-terminee-d http://disney-badendings.forumactif.org/t60-les-aventures-d-un-suricate#186 http://disney-badendings.forumactif.org/t993-hakuna-matata-une-petite-chanson-avec-timon


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: De fils en aiguille - Timon
Revenir en haut Aller en bas
De fils en aiguille - Timon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» Le fils de Michel François a été assasiné
» Un balais pour mon fils ! [matin] [Pv Martin]
» Chez Maître Vachon, tailleur de pères en fils.
» Alix Fils Aimé di sektè prive a remèt zam ilegal fannfwa yo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No more happy endings... ::  :: Alentours et au delà :: T&L's bar-
Sauter vers: